AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

 believe me (jessny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyDim 1 Nov 2020 - 15:46




@jessian reed
- - - - - - - - - -
La nuit avait été courte, comme elles l’étaient toutes depuis quelques mois déjà. Le sommeil agité, les rêves toujours un peu plus perturbants, nuit après nuit. Ton subconscient qui reprenait le contrôle, te faisant revivre constamment cette soirée que tu t’efforces d’oublier, sans jamais réellement y parvenir. Tu entends l’inquiétude dans la voix de ta mère chaque fois que tu fais un appel vidéo avec elle. Elle te dit que tu as l’air fatiguée, que tu sembles avoir perdu du poids. Souvent même, elle te propose de revenir à la maison pour un mois ou deux, pendant que les choses sont tranquilles à ton horaire. Même si tu ressens le besoin de rentrer, tu sais que tu as besoin de te concentrer sur ton travail à l’organisme d’Autism Queensland. Besoin de te reconstruire, et puis éventuellement, de te refaire un nom dans le monde médiatique, loin des rumeurs entourant ce film, cette chance d’une carrière à l’internationale qui n’est plus. Tu t’étais cachée assez longtemps, tu en étais bien consciente, mais tu avais peur de reprendre place sous l’oeil public. Peur de ce qui allait être dit et écrit à ton sujet. Peur que la vérité éclate au grand jour, d’une manière ou d’une autre, même si cela était plutôt improbable. Tu faisais confiance à Rory. Après tout, cela faisait des mois qu’il gardait ton secret, même si ça lui coûtait sa carrière, sa réputation. Tant de fois tu avais voulu prendre les devants, faire ce qui était à faire et tout avouer, mais chaque fois que tu semblais faire un pas dans cette direction, quelque chose te ramenait vers l’arrière, t’enlevant tout ton courage, toute cette force qui te caractérisait si bien pourtant, autrefois. Comme chaque fois que tu laissais les souvenirs te submerger, tu sentais ton anxiété remonté, ton coeur s’affoler contre ta cage thoracique, ta respiration soudainement difficile et rapide même si tu étais encore couchée dans ce lit qui n’était pas tien, mais qui était devenue particulièrement familier dans les derniers mois. Une crise de panique qui menaçait de prendre le contrôle. Respire. Expire. que tu te répètes, prenant consciemment la peine d’inspirer par le nez et de laisser ton souffle se faire sentir entre tes lèvres. Une minute. Et puis deux. Assez longtemps pour que ton rythme cardiaque redevienne normal. Assez longtemps pour que le poids dans ton ventre se dissipe au fil des secondes. Assez longtemps pour oublier, ne serait-ce que momentanément.

Une fois que tu te sens plus calme, tu tends l’oreille, te demandant si les deux demoiselles habitant la maison sont déjà levées. Tu ne sais pas il est quelle heure encore puisque tu as l’habitude de laisser ton téléphone à charger sur le comptoir de la cuisine, mais tu devines que le matin est bel et bien entamé alors que tu entends un rire de petite fille qui émane de la cuisine, des rayons de soleil se glissant sur les côtés des rideaux encore fermés. La chambre d’amis de Jessian n’a rien de particulier, ne serait-ce que depuis quelques mois, tu y dors presque autant, si ce n’est plus souvent que tu ne dors chez toi. Tu te décides finalement à sortir du lit, prenant seulement la peine d’enfiler une veste par dessus ton pyjama avant de rejoindre Jessian et Morgane qui sont toutes les deux en train de déjeuner. « Bon matin. » que tu dis alors que tu ne te gênes pas pour ouvrir les différentes armoires, sortant un bol et une cuillère ainsi qu’une différente sorte de céréales. Tu déposes un bisou sur le dessus de la tête de la fillette de cinq ans lorsque tu passes à côté d’elle ce qui lui arrache un petit rire et tu viens t’installer face à sa mère à qui tu offres un sourire alors que tu te sers comme tu le ferais si tu étais chez toi. Après tout ce temps, c’est presque comme si c’était le cas, la maison de Jess plus confortable et accueillante que ne l’est ton appartement en ce moment. « Bien dormi? » que tu demandes à l’une comme à l’autre, versant du lait dans ton bol de céréales, les mélangeant ensuite. Tu joues bien la comédie, Penny. Aucune trace de cette presque crise de panique que tu as failli avoir il y a de cela quelques minutes à peine. Aucune trace visible de cette nuit au sommeil agitée. Que de la normalité, de la banalité d’un matin avec une bonne amie et cette gamine que tu considères pratiquement comme ta nièce. « Quelqu’un veut un verre de jus d’orange? » que tu demandes finalement alors que tu te relèves, attrapant rapidement ton téléphone sans vraiment le regarder avant d’ouvrir le frigo et d’en sortir le jus, attrapant au passage quelques verres.
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : se lance dans une nouvelle aventure, ensorcelée par un beau brun. divorcée depuis cinq ans, un mariage dont sa fille est aujourd'hui la seule trace.
MÉTIER : mannequin internationale, nouvelle égérie de la marque de vêtements australienne Finders Keepers.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
believe me (jessny) 84a3a850fe8913f4c7541ef9b277e9d1280d7cd4
POSTS : 1999 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) I0g9Sv5N_o
jessitriyou've been scared of love and what it did to you. you don't have to run, I know what you've been through. just a simple touch and it can set you free. we don't have to rush when you're alone with me.

believe me (jessny) Tumblr_inline_p4lubxppmg1qlt39u_400
jessabelwe take a chance from time to time and put our necks out on the line. and you have broken every promise that we made and I have loved you anyway.

alicecora.3 (fb)novellaheather.3clémentmatthias.2 (fb)miapennydanika.3le royaume enchantéhelena.3nolaoakley & clément

RPs EN ATTENTE : rory.2 ● penny.2 ● dimitri.7 ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danikahelenaalecgrace.3danika.2heather.2dimitri.4ellaalec.2adamclydedimitri.5roryhelena.2avadimitri.6
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthiascora.2nate
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : bigbadwolf (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), crackship (nairobi).
DC : marius warren & ilaria mackenzie.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyLun 2 Nov 2020 - 8:14



Quand tu ouvris les yeux, il faisait déjà jour à l’extérieur. L’été approchait à grands pas alors ce n’était pas vraiment surprenant. La maison était calme, tu ne pouvais entendre aucun bruit ce qui voulait dire que Morgane comme Penny devaient être encore au lit. Soupirant, tu passais une main dans tes cheveux avant d’attraper ton téléphone portable pour envoyer un message à Dimitri. Rien que de penser au beau brun, tu sentis un large sourire se dessiner sur tes lèvres et tu regrettais qu’il ne soit pas à tes côtés pour pouvoir te blottir contre lui. Les quelques jours que vous aviez passés à Springbrook avaient été merveilleux mais ils t’avaient donnés de mauvaises habitudes. Si Morgane n’habitait pas avec toi la semaine, tu serais en train de te réveiller dans les bras de Dimitri à cet instant précis. Tu essayais de ne pas trop y penser, lui envoyant un message et une photo avant de te lever pour prendre la direction de la cuisine. Vu que c’était samedi, Morgane n’avait pas à se rendre à l’école et tu savais qu’elle allait te réclamer un petit déjeuner digne de ce nom. Alors autant t’y mettre de suite. Mais avant de te lever, tu pris le temps de surfer sur les réseaux sociaux et c’est le yeux ronds que tu tombais sur des photos de Penny et Rory sur une plage de la ville de naissance de la jolie blonde. Est-ce que tu avais manqué quelque chose ? Est-ce que Penny avait quelque chose à t’avouer ? Tu l’aurais presque réveillée mais tu décidais de garder cela pour toi pour l’instant et d’attendre qu’elle se réveille. A la place, tu te devais pour aller préparer le petit-déjeuner. Une fois dans la cuisine, tu allumais la radio en gardant le volume plutôt bas et tu te mis à sortir les ingrédients pour préparer des pancakes. Tu ne sais pas vraiment pourquoi ni comment mais les pancakes semblent être devenus le petit déjeuner préféré de Morgane. D’ailleurs, ta fille ne mit pas longtemps à débarquer un grand sourire sur les lèvres. Tu la saluais en la prenant dans tes bras et en déposant un bisou sur sa joue avant de la laisser s’installer sur le bar devant le plan de travail avec son cahier de coloriage. Tu aimais ces petits moments de complicité que vous aviez toutes les deux. Alors que tu cuisinais, tu pouvais discuter avec ta fille qui te racontait les dernières nouvelles de l’école, ce qu’elle n’avait pas encore eu le temps de te raconter bien sûr. Et elle enchaîna sur les promesses de son père pour le week-end prochain ce dont tu te serais bien passée. Mais tu voyais désormais ces week-ends comme un moment que tu pouvais partager avec Dimitri alors tu en voulais un peu moins à Abel de te substituer Morgane. Tu promis à ta fille qu’elle pourrait appeler son père dans la soirée, quand ce dernier aurait fini de travailler. Pas la peine de le déranger en pleine journée pour une conversation qui allait durée plus de trente minutes.

Alors que la pâte pour les pancakes était prête, tu demandais à Morgane de mettre la table. Tu l’aidais bien entendu à attraper tout ce qu’il fallait et en une dizaine de minutes, tout fut installé. Tu ne mis pas longtemps à préparer une dizaine de pancakes alors que Morgane te faisait la démonstration de la dernière chorégraphie apprise en cours de danse. Une fois les pancakes prêts, tu les déposais sur la table face au regard rempli d’étoiles de ta fille. C’est alors que tu prenais place en face d’elle que Penny apparut dans la pièce : « Bon matin. » Tu regardes Penny déambuler dans la cuisine pour attraper ses céréales avec un sourire amusé sur les lèvres. Penny est pratiquement devenue votre colocataire ces derniers mois. Depuis que le tournage de son film s’est brutalement arrêté, elle passe de plus en plus de temps avec vous. Tu ne sais pas réellement quoi mais quelque chose a changé et tu n’arrives pas à mettre le doigt dessus. Les quelques fois où tu avais osé lui demander, Penny t’avait assuré que ce n’était rien, qu’elle allait très bien alors tu n’avais pas insisté. Mais si elle allait très bien, pourquoi est-ce qu’elle passait le plus clair de son temps chez toi ? Pas que cela te dérange, tu étais heureuse de l’avoir chez toi. Elle dépose un baiser sur la tête de Morgane qui rit avant de prendre place à ses côtés. « Bien dormi? » Tu la regardes faire, un sourire amusé sur les lèvres. La question que tu as envie de lui poser te brûle les lèvres mais pour l’instant tu tiens ta langue. « Très bien dormi et toi ? La chambre d’amis n’a pas perdu de son charme ? » La taquinas-tu légèrement. C’était pour mieux la préparer à ce qui allait arriver. Tu la regardais attraper son téléphone mais ne pas le regarder sinon elle aurait probablement fait un saut au plafond de voir ces photos sur internet. Il était évident qu’elles avaient été prises à leur insu. « Quelqu’un veut un verre de jus d’orange? » Tu hoches la tête et Morgane fait de même alors que tu tends vos deux verres à ton amie. Tu attends qu’elle ait servi tout le monde et que la bouteille soit bien posée sur la table avant de lui demander : « Du coup, tu attendais quoi pour me parler de cette petite balade romantique sur la plage de Torquay avec mister Craine ? » La réaction de Penny ne se fait pas attendre alors qu’elle relève la tête sous le coup de la surprise. « Je te conseille de jeter un oeil à ton téléphone. » Lui dis-tu un sourire amusé sur les lèvres. Morgane regarde votre échange comme si elle était en train de regarder une télénovella mais elle se contente de manger sans rien dire pour l’instant. Pas de doutes que dans quelques minutes elle voudra voir les photos en petite romantique qu’elle est.


@Penny Stringer :l:


believe me (jessny) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

believe me (jessny) JRATd1d
believe me (jessny) TCo7T0w
believe me (jessny) YlMyvG3
believe me (jessny) 872289volunteer
believe me (jessny) 2eDseF9
believe me (jessny) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyLun 2 Nov 2020 - 11:23




@jessian reed
- - - - - - - - - -
L’odeur des pancakes envahit la maison alors que tu longes le corridor de la chambre jusqu’à la cuisine. Morgane semble complètement obnubilée par l’assiette de pancakes devant elle, alors qu’elle tend sa main vers la bouteille de sirop qui prend place au milieu de la table. Malgré la tentation et l’odeur divine des pancakes, tu décides de te faire un bol de céréales, comme tu fais chaque matin que tu te réveilles chez les Reed. Si tu as un côté plutôt spontanée dans la vie de tous les jours, il y a certaines habitudes dont tu peines à déroger, comme ton petit-déjeuner. C’est des habitudes que tu as pris alors que tu étais encore toute jeune, alors que ton frère lui ressentait le besoin de faire les choses d’une certaine façon, et tu avais juste fait comme lui, pour l’aider, le sécuriser, et c’était rester, plus de quinze ans plus tard. Elle a un sourire étrange sur les lèvres, Jessian, mais tu n’en penses rien dans le moment, l’esprit encore endormi et fatigué. « Très bien dormi et toi? La chambre d’amis n’a pas perdu de son charme? » Elle t’arrache un petit rire, la brunette. « Considérant que j’ai dormi ici la semaine dernière, je pense qu’il est safe de dire que je n’étais pas trop dépaysée. » Ça faisait d’ailleurs moins d’une semaine depuis ta dernière visite ici, et ça, c’était sans compter cette nuit ou Jessian avait dû te dire qu’elle ne dormait pas chez elle. Tu n’avais pas poser de questions quand c’était arrivé, mais tu mourrais d’envie de lui faire passer un interrogatoire, à la brune. Savoir ou elle en était dans ses amours, peut-être même d’avoir des détails croustillants, si elle avait envie de partager, la mademoiselle. Mais tu ne fais pas de commentaires dans l’immédiat, te disant qu’il est probablement mieux de ne pas en parler devant la petite. Tu ne voudrais pas t’échapper sans savoir si Morgane est au courant ou non, laissant à Jessian le temps de faire les choses selon ses désirs. Elles te tendent leurs verres que tu remplis avant de venir prendre ta place devant Jessian, la cuillère entre les doigts.

« Du coup, tu attendais quoi pour me parler de cette petite balade romantique sur la plage de Torquay avec mister Craine? » Ton regard passe rapidement de ton bol de céréales jusqu’à Jessian alors que la cuillère tombe dans ton bol, des gouttes de lait éclaboussant la table légèrement. Balade romantique? C’est certainement pas Rory qui lui a dit ça, c’était loin d’être romantique, non? « Pardon? » Tu fronces des sourcils, te demandant comment elle a fait pour savoir. Vous aviez tous les deux décidés d’être plutôt discret sur votre weekend à Torquay, non pas parce que vous deviez cacher votre amitié, mais parce que votre statut de célébrités et les rumeurs des derniers mois avaient été assez pesants sans que vous ne décidiez d’en rajouter. Et puis oui, il y avait eu ce moment ou tu avais douté légèrement de ce qui se passait. Le moment qui semblait charger en émotions, et pendant quelques secondes, tu t’étais demandée s’il n’y avait pas quelque chose de non-dit entre vous. Mais vous n’aviez rien dit, rien fait. Vous aviez passé le reste du weekend avec ta famille, comme si le moment n’avait jamais eu lieu. Alors comment est-ce que Jessian pouvait savoir? Ça ne faisait aucun sens. « Je te conseille de jeter un œil à ton téléphone. » C’est à ce moment que tu ouvres finalement l’appareil et les diverses vibrations se font sentir en grand, alors que les notifications s’accumulent, des messages de divers amis et connaissances te demandant ce qui s’est passé, si les rumeurs sont vrais. Même quelques messages qui disent OMG trop hot ton nouveau babe d’une fille que tu n’as vu que quelques fois il y a de ça déjà plusieurs années. Tu remarques un lien qui t’a été envoyé plusieurs fois et décide finalement de cliquer dessus, un article de journal à potins se téléchargeant ainsi sous tes yeux. En gros, une photo de Rory et toi, ses bras autour de toi, assis sur la plage de Torquay, ta tête dans le creux de son épaule. Le titre provocateur qui laisse croire à une relation entre lui et toi, mais surtout, un nouveau lot de rumeurs sur la raison de la fin du tournage du film délaissé plusieurs mois auparavant.

« What the fuck? » que tu souffles alors que tes yeux défilent rapidement l’article, lisant en parallèle les différentes informations données dans l’article. « Tatie a dit un gros mot! » s’exclame Morgane, en te pointant du doigt. « Tatie s’excuse mon amour... » que tu souffles, continuant ta lecture, distraite par les rires de Morgane et cette photo qui laisse vraiment paraître cette ambiguïté que tu pensais avoir ressenti dans le moment. « C’est vraiment pas ce que tu crois. » que tu dis à l’attention de Jessian, complètement choquée de ce qui se passe. Tu ne t’attendais vraiment pas à commencer ta journée de cette manière. Tu te grattes le front, échappe un long soupir alors que tu te laisses tomber plus bas contre ta chaise. « On a passé le weekend chez mes parents entre amis. Rien de plus. Ils disent vraiment n’importe quoi. » Tu hoches la tête, te disant que tu devrais sans doute appeler Rory, ou du moins, le texter pour le mettre au courant de ce bordel. Ton coeur se serre lorsque tu aperçois le nom de Byers dans l’article, proclamant que tu avais une aventure avec les deux hommes et que ce serait la cause de la bagarre entre eux. Tu tentes tant bien que mal de refouler les souvenirs de cette soirée alors que Jess continue de te dévisager, probablement insatisfaite de tes réponses très peu précises. « Tu sais bien que s’il y avait quelque chose entre Rory et moi, je te l’aurais dis. » Piètre défense, mais tu ne sais pas comment réagir, tu ne sais pas quoi dire. C’est trop d’informations et pas assez de temps pour assimiler le tout
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : se lance dans une nouvelle aventure, ensorcelée par un beau brun. divorcée depuis cinq ans, un mariage dont sa fille est aujourd'hui la seule trace.
MÉTIER : mannequin internationale, nouvelle égérie de la marque de vêtements australienne Finders Keepers.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
believe me (jessny) 84a3a850fe8913f4c7541ef9b277e9d1280d7cd4
POSTS : 1999 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) I0g9Sv5N_o
jessitriyou've been scared of love and what it did to you. you don't have to run, I know what you've been through. just a simple touch and it can set you free. we don't have to rush when you're alone with me.

believe me (jessny) Tumblr_inline_p4lubxppmg1qlt39u_400
jessabelwe take a chance from time to time and put our necks out on the line. and you have broken every promise that we made and I have loved you anyway.

alicecora.3 (fb)novellaheather.3clémentmatthias.2 (fb)miapennydanika.3le royaume enchantéhelena.3nolaoakley & clément

RPs EN ATTENTE : rory.2 ● penny.2 ● dimitri.7 ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danikahelenaalecgrace.3danika.2heather.2dimitri.4ellaalec.2adamclydedimitri.5roryhelena.2avadimitri.6
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthiascora.2nate
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : bigbadwolf (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), crackship (nairobi).
DC : marius warren & ilaria mackenzie.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyVen 6 Nov 2020 - 8:49



Peut-être aurais-tu dû t’offusquer que Penny ne goûte pas à tes pancakes mais tu connaissais assez bien ton amie pour savoir qu’elle avait ses petites habitudes. Si elle avait encore faim après son bol de céréales, tu comptais bien la convaincre de les essayer car il s’avérait qu’ils étaient plutôt réussis. En général, tu ne loupais pas les pancakes mais des fois ils étaient plus réussis que d’autre en fonction de ton humeur et de ta concentration aussi. En tout cas, Morgane semblait les apprécier ce qui ne te surprit pas du tout. Ta fille avait bon appétit et tant qu’elle courait dans tous les sens toute la journée, tu ne voyais pas de raison de l’empêcher de manger. Les restrictions alimentaires que tu t’imposais pour rester en forme et à ton poids de mannequin étaient les tiennes, ta fille n’avait pas à être impactée. Et tu ne comptais pas en faire une mannequin à moins qu’elle le désire bien entendu. « Considérant que j’ai dormi ici la semaine dernière, je pense qu’il est safe de dire que je n’étais pas trop dépaysée. » Un sourire amusé se dessina sur tes lèvres à ces paroles. Tu ne te faisais pas de soucis sur l’appropriation de la chambre d’amis par Penny. Elle y avait dormi plus que personne d’autre et encore plus ces derniers temps. Tu ne prenais même pas la peine de changer les draps depuis que le tournage de son dernier projet avait pris fin. Le mystère qui pesait sur cette fin brutale de projet était toujours important car même si la mise sur pause officielle était que Rory avait frappé le réalisateur ou producteur du film, tu connaissais assez Rory pour savoir qu’il n’était pas violent sans y être provoqué et vos retrouvailles lors de son intégration à l’association t’avaient prouvé qu’il était bien toujours le même. Le peu de fois où tu avais insisté auprès de Penny, tu l’avais vu se figer et tu avais donc arrêté ne voulant pas la blesser. Par contre, en ce qui concernait sa relation avec Rory, elle ne t’en avait parlé que dans des termes amicaux. Et tu la croyais sans problème mais les photos sorties dans la presse ce matin laissaient planer le doute. Une relation entre Penny et Rory n’était pas une raison pour arrêter un tournage, surtout que cela n’aurait fait que promouvoir le film un peu plus alors c’était quoi cette histoire ? Tu connaissais assez le milieu pour savoir que ce que l’on voyait était rarement la vérité. Ou du moins n’était qu’une pièce d’un puzzle bien plus large. « Pardon? » La réaction de Penny fut à la hauteur de tes attentes alors que sa cuillère s’écrasait dans son bol l’éclaboussant de petites gouttes de lait qui vinrent aussi se poser sur la table. Tu vis la panique dans son regard et l’incompréhension aussi. Tu ne pouvais pas la blâmer, c’était une question sortie de nulle part si tôt le matin. Tu lui conseillais donc de jeter un coup d’oeil à son portable, ce qu’elle fit sans hésiter et tu ne perdis pas une miette de son visage quand elle découvrit les photos et les articles qui les accompagnaient. En voyant ces photos, n’importe qui penserait qu’ils étaient en couple. Ce n’était peut-être pas le cas, ce n’était certainement pas le cas mais les rumeurs ne se basaient jamais sur rien. Si elle était secrètement en couple avec Rory, la panique serait en train de disparaître sur les traits de Penny, pas d’augmenter. Elle serait en train de rougir et de se lamenter du manque de vie privée mais elle était en terrain confiant ici alors si elle ne réagissait pas ainsi c’était que non, les rumeurs n’étaient que des rumeurs finalement. « What the fuck? » Tu lèves un sourcil à ces gros mots que Morgane ne manque pas de relever. Tu jettes un regard à ta fille qui lui fait comprendre que tu espères bien ne jamais entendre ces mots de sa bouche et elle te fit signe qu’elle fermait sa bouche à clé ce qui te fit sourire. Ton regard se reporta ensuite sur Penny et son regard croisa le tient, implorant. « C’est vraiment pas ce que tu crois. On a passé le weekend chez mes parents entre amis. Rien de plus. Ils disent vraiment n’importe quoi. » Penny te supplie de la croire, tu peux le lire dans ses yeux. Et tu la crois, ce n’est pas le sujet. Tu as juste besoin de savoir que derrière ces photos ne se cache pas une réalité qu’elle cherche à ignorer. Que derrière ces photos ne se cache pas la réelle raison de la fin de ce tournage et de ce projet qui avait rendu Penny si heureuse quand elle l’avait décroché. « Tu sais bien que s’il y avait quelque chose entre Rory et moi, je te l’aurais dis. » Tu l’espérais en effet mais rien n’était moins sûr. Tout le monde aime avoir son jardin secret et tu penses que Penny aurait fini par te le dire mais les paparazzis auraient pu les surprendre avant qu’elle ne le fasse non ? « Je ne dis pas que tu me mens Penny, je te crois. » Il fallait qu’elle le sache, tu ne remettais pas ses paroles en doute. « Mais tu es sûre qu’il n’y a vraiment rien ? Même pas une attirance, un début de sentiments ? » C’est là que tu étais ravie que Penny ne sache pas que tu connaissais Rory et qu’en plus de le connaître, il n’était autre que ton premier petit ami. Morgane s’était levée de sa chaise et était venue se pencher sur le téléphone que Penny tenait dans sa main, l’ayant presque oublié. Le téléphone se retrouva dans les mains de ta fille qui regarda les photos avant de se retourner vers toi et de s’exclamer : « Maman ! Je le reconnais le monsieur ! C’est le même que celui des photos de ta chambre ! Et de chez papi et mamie aussi ! La photo dans l’escalier. » Cette fois, c’est toi qui te figes. Tu n’aurais jamais dû ressortir tes anciennes photos de lycée quand tu avais retrouvé Rory. Que Morgane joue les détectives, cela ne te surprenait pas. Qu’elle joue aussi à la fouineuse, pas vraiment non plus … C’est toute fière d’elle que ta fille rendit son téléphone à Penny pour venir croquer de nouveau dans ses pancakes.


@Penny Stringer :l:


believe me (jessny) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

believe me (jessny) JRATd1d
believe me (jessny) TCo7T0w
believe me (jessny) YlMyvG3
believe me (jessny) 872289volunteer
believe me (jessny) 2eDseF9
believe me (jessny) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptySam 7 Nov 2020 - 11:29




@jessian reed
- - - - - - - - - -
C’est le bruit de ta cuillère contre le bol qui te ramène légèrement dans le moment présent. C’est que tu en oublierais presque tu es dans la cuisine de Jessian alors que tes yeux s’agrandissent sans cesse alors que les mots que tu lis provoquent en toi une colère nouvelle. Tu fais de ton mieux pour ne rien laisser paraître, malgré les mots qui glissent entre tes lèvres sous les yeux choqués mais amusés de Morgane. Tu ne vois pas Jessian lui faire un regard, tu n’entends que vaguement le petit rire qui siffle entre les lèvres de la gamine. Tu essayes de te justifier maladroitement, sentant la panique monté en toi, exactement comme tu l’avais senti monté quelques minutes auparavant lors de ta crise d’anxiété lorsque tu étais encore toute seule dans la chambre. Elle le sent sans doute, la belle Reed, alos qu’elle tente de te rassurer comme elle peut. « Je ne dis pas que tu me mens Penny, je te crois. » Un sourire nerveux se place sur tes lèvres alors que tu continues ta lecture, complètement découragée de ce que tu y trouves. « Je m’excuse, y’a juste beaucoup de mensonges dans ces articles.. » Byers Craine et Stringer, des relations extra-conjugales sur tous les points? Du grand n’importe quoi. Non seulement tu serais amoureuse de Rory si on se fit aux articles, mais tu te serais aussi retrouvée dans le lit du réalisateur, pourtant bel et bien marié depuis de nombreuses années. Si seulement la vérité éclatait, il tomberait de son piédestal, Byers.

Ça t’arrache un rictus mauvais de penser à lui, mais la brune qui te fait face te ramène dans le moment présent, te forçant à penser à l’autre homme hautement mentionné dans les nouvelles rumeurs. « Mais tu es sûre qu’il n’y a vraiment rien? Même pas une attirance, un début de sentiments? » Tu sens tes joues se rosir légèrement sous le questionnement tout à fait légitime de ton amie. La vérité est que tu n’en as pas la moindre idée. Tu jettes un autre coup d’oeil à la photo qui fait la une, Rory et toi, tes bras autour de son cou, les siens autour de ta taille. C’est facile de dire que vous avez l’air d’un couple. Ce serait facile de t’y perdre aussi. Mais est-ce vraiment ce que tu veux? « Je sais pas. Je pense pas? » De la manière que tu le dis, c’est comme si tu lui demandais à elle de te confirmer que non, tu n’as pas de sentiments naissants pour Rory. Depuis l’incident, t’es tellement fermée à l’idée de laisser quelqu’un s’approcher de toi, de vivre une quelconque forme d’intimité. Même avant, t’étais loin d’être celle à la recherche du grand amour. Alors Rory? Rory, c’est plus de questions sans réponses. Des questions que tu n’as pas envie de te poser. Il n’est pas désagréable à regarder, le Craine ça ce n’est pas difficile de l’admettre. Et puis dans les derniers mois, il est devenu quelqu’un en qui tu pouvais avoir une confiance aveugle. Un soutien sur lequel tu pouvais toujours compter. Il serait facile de se laisser tenter, de se porter au jeu, mais t’aurais tant à perdre. Prendre le risque d’aller plus loin, c’est de prendre le risque que ça ne fonctionne pas et de perdre quelqu’un qui t’es devenu essentiel. Alors non, tu n’avais pas envie de te laisser aller dans cette direction. De laisser le jeune homme prendre une place dans ton esprit et surtout dans ton cœur que tu n’étais pas prête à lui offrir. Encore fallait-il que ta tête et ton cœur reçoivent le mémo...

« Maman! Je le reconnais le monsieur! C’est le même que celui des photos de ta chambre! Et de chez papi et mamie aussi! La photo dans l’escalier. » Tu arques les sourcils, surprise des mots qui sortent de la bouche de la gamine. Tu reprends ton téléphone et laisse tes doigts aller dessus, ton regard se tournant vers la petite. « Ah oui? » que tu demandes à Morgane et elle te confirme en hochant vigoureusement la tête. « T’es certaine que c’est bien lui? » que tu demandes en faisant apparaître une photo plus claire de Rory, une selfie que vous avez pris tous les deux il y a de ça quelques jours seulement. « Oui oui, c’est lui! Mais avec maman il a l’air plus petit. » qu’elle confirme avec toute son assurance, la petite. Ton regard passe de ton écran jusqu’à Morgane qui se dissipe de derrière toi aussi vite qu’elle est arrivée avant de reprendre sa place et atterri finalement sur Jessian qui semble figée sur place des allégations faites par sa fille. « Comment ça se fait que tu as des photos de Rory petit chez tes parents? » que tu demandes à l’intention de ton amie, prenant bien soin de reprendre les mots de la gamine qui n’en semble qu’un peu plus fière, reprenant une grosse bouchée de sa pancake. « Je ne savais pas que tu le connaissais personnellement. » que tu ajoutes finalement, insistant bien sur le dernier mot. Bien évidemment tu savais qu’elle le connaissait, au moins de nom, comme une bonne majorité des australiens. Et puis elle t’avait entendu parler de lui des centaines de fois lorsque tu travaillais avec lui sur le tournage du film The Trial’s End. Comment se faisait-il alors que tu ignorais totalement que Jessian et lui se connaissaient avant, lorsqu’ils étaient plus jeunes si tu décodes bien le langage de Morgane? Tu te doutais qu’il devait bien y avoir une histoire derrière tout ça et si tu étais normalement du genre à respecter le passé et la vie privé de ton amie, tu trouvais curieux de ne rien savoir du tout alors que tu avais longuement parler du jeune Craine avec elle. Après tout, si elle pouvait se permettre de te demander si tu imaginais un futur avec lui, tu pouvais bien te permettre de lui demander si elle, de son côté, avait un passé avec le même homme. N’est-ce pas?
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : se lance dans une nouvelle aventure, ensorcelée par un beau brun. divorcée depuis cinq ans, un mariage dont sa fille est aujourd'hui la seule trace.
MÉTIER : mannequin internationale, nouvelle égérie de la marque de vêtements australienne Finders Keepers.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
believe me (jessny) 84a3a850fe8913f4c7541ef9b277e9d1280d7cd4
POSTS : 1999 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) I0g9Sv5N_o
jessitriyou've been scared of love and what it did to you. you don't have to run, I know what you've been through. just a simple touch and it can set you free. we don't have to rush when you're alone with me.

believe me (jessny) Tumblr_inline_p4lubxppmg1qlt39u_400
jessabelwe take a chance from time to time and put our necks out on the line. and you have broken every promise that we made and I have loved you anyway.

alicecora.3 (fb)novellaheather.3clémentmatthias.2 (fb)miapennydanika.3le royaume enchantéhelena.3nolaoakley & clément

RPs EN ATTENTE : rory.2 ● penny.2 ● dimitri.7 ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danikahelenaalecgrace.3danika.2heather.2dimitri.4ellaalec.2adamclydedimitri.5roryhelena.2avadimitri.6
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthiascora.2nate
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : bigbadwolf (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), crackship (nairobi).
DC : marius warren & ilaria mackenzie.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyMar 10 Nov 2020 - 9:04



Quand tu avais vu ces photos ce matin, tu t’étais dit que vous alliez en rire. Enfin, elles seraient un moyen de questionner un peu Penny sur sa vie amoureuse et sur Rory car leur collaboration soulevait encore beaucoup de questions et peu importe ce que disait la presse, tu étais persuadée qu’il s’était passé quelque chose lors de la production de ce film, quelque chose qui avait rapproché les deux acteurs peut-être plus que la relation qu’ils devaient jouer derrière la caméra. Et si Rory et Penny étaient ensemble, tu seras la première à être heureuse pour eux, vraiment. Ton amie avait toujours évité tes questions, t’assurant que tout allait bien mais il ne fallait pas être un génie pour voir que ces derniers temps, ce n’était pas le cas. Tu n’insistais pas cependant, tu préférais être là quand elle en avait besoin et lui montrer ton soutien infaillible. Elle te confiera ce qui la tracasse quand ce sera le bon moment. Mais quand Penny mit la main sur les photos, ce n’est pas un rire ou un sourire qui s’afficha sur son visage mais une pure panique. Ca, tu ne t’y étais pas attendue. Penny était dans le milieu du cinéma depuis assez longtemps pour savoir gérer ce genre de crise mais il y avait quelque chose dans ces mensonges qui la bouleversaient. « Je m’excuse, y’a juste beaucoup de mensonges dans ces articles.. » A vrai dire, tu n’as pas lu les articles qui accompagnaient les photos. Les quelques titres que tu avais aperçus t’avaient largement suffit et toi, ce que tu voulais savoir c’était ce qui se passait réellement entre Rory et Penny. Apparemment rien du tout si tu en croyais ton amie et elle était tellement paniquée et nerveuse à l’idée que les gens puissent penser autre chose que tu étais portée à la croire. Si elle était avec Rory, elle aurait fini par te l’avouer, pas la peine de te le cacher. Encore moins quand elle ignorait que Rory n’était pas un inconnu pour toi … Posant ta main sur la sienne, tu lui dis : « Plus les titres sont exubérants, plus les journaux se vendent tu le sais. Ton agent va s’en occuper. » C’était à ça que servaient les agents et les attachés de presse et Penny avait les deux. Donc ils allaient s’occuper de tout cela en accord avec ceux de Rory très certainement. C’était dans ces moments-là que tu étais ravie de ne pas être une figure assez connue pour que ta vie se retrouver ainsi piétinée aux yeux de tous. Ne pouvant pas t’en empêcher, tu demandais à Penny si elle était sûre qu’il n’y avait rien entre elle et Rory, tu cherchais surtout à savoir si Penny ne serait pas amoureuse en vérité car ces photos montraient une intimité qu’elle ne pouvait totalement nier. Le rouge lui monte aux joues et elle finit par te répondre : « Je sais pas. Je pense pas? » Un grand sourire se dessine sur ton visage même si tu essaies de ne pas le montrer. Ce n’est pas un non catégorique, tu es certainement en train de mettre le doigt sur quelque chose. Pas pour la première fois, Penny semble complètement perdue. « Donc tu pourrais potentiellement être un peu intéressée ? » Tu ne voulais pas la pousser dans ses retranchements mais tu n’allais pas la laisser s’en sortir comme ça non plus. « En tout cas vous faites un couple magnifique. Les photos sont très belles. » Ça, personne ne pouvait le nier tout comme ils ne pourraient pas nier leur complicité évidente. Qu’ils soient en couple ou pas, elle était bien là.

Les choses auraient pu en rester là et vous auriez pu reprendre votre petit déjeuner comme si de rien n’était pas c’était sans compter sur ta fille qui, arrivant enfin à voir les photos dont vous parliez, s’exclama qu’elle avait déjà vu Rory sur des photos dans ta chambre et chez tes parents. Cette fois, ce fut à toi de te figer parce que tu avais bien pris soin de ne pas mentionner à Penny que tu connaissais Rory quand elle t’avait parlé du projet qu’ils avaient fait ensemble. Pas parce que tu arborais encore des sentiments pour ton premier petit ami mais plus parce que tu ne l’avais pas revu à l’époque depuis plus de dix ans et que cela n’avait pas d’importance. Sauf que Rory était réapparu dans ta vie depuis et maintenant, il semblait que tu te sois pris les pieds dans le tapis. « Ah oui ? T’es certaine que c’est bien lui ? » Penny semble soudainement bien plus joyeuse à l’idée de te griller et Morgane, ne se rendant pas compte qu’elle était en train de te mettre dans une situation délicate, n’hésita pas à enfoncer le couteau dans la plaie. « Oui oui, c’est lui! Mais avec maman il a l’air plus petit. » Effectivement, Rory avait bien grandi depuis que tu l’avais connu au lycée. Enfin, il avait la même tête mais il avait pris du muscle et aussi quelques centimètres. Tu ne pus t’empêcher de laisser échapper un petit rire aux paroles de ta fille en secouant la tête malgré l’anxiété qui montait en toi. Tu espérais que Penny ne le prendrait pas trop mal, plus le fait que tu n’aies rien dit que ta relation avec Rory à l’époque en vérité. « Comment ça se fait que tu as des photos de Rory petit chez tes parents? Je ne savais pas que tu le connaissais personnellement. » Tu restais silencieuse plusieurs secondes avant de lever les mains de chaque côté de ta tête en soupirant avant de dire : « Très bien, t’as gagné. » Tu attrapes ton verre de jus d’orange et tu en bois une gorgée avant de lui dire : « Rory a été mon premier petit ami, mon premier amour, mon premier à peu près tout en vérité. » Tu étais certaine que Penny comprendrait le sous-entendu qui se cachait derrière sans que tu n’aies besoin d’en dire plus. « Mes parents ont mis notre photo du bal de promo dans l’escalier car je pense qu’ils ont toujours espéré que nous finissions par nous marier. » Ils ne te l’avaient jamais dit clairement mais c’était ce que tu avais compris à force de les entendre te parler de Rory. « Il était pas juste mon petit ami, c’était mon meilleur ami. J’ai été sa plus grande supportrice quand il jouait au football et comptait en faire son métier et j’ai aussi été là quand tout s’est effondré. Je … » Ce n’était pas facile pour toi de continuer parce que tu avais le mauvais rôle dans cette histoire même si c’était bien plus compliqué que ça. « Quelques mois après sa blessure, j’ai décroché mon premier contrait de mannequinat, un contrat itinérant qui me permettait de faire le tour du monde pendant deux ans en posant sur les plus belles plages du monde. J’avais dix-sept ans et je savais qu’une opportunité comme celle-là ne se représenterait pas. Alors je suis partie et je pense que Rory m’en a voulu pendant très longtemps. » Il ne te l’avait pas dit ainsi mais même si maintenant il te disait avoir compris, tu doutais que cela ait été immédiat. « Je t’ai rien dit parce que ça n’avait aucune importance, je n’avais pas vu Rory depuis plus de dix ans et les fois où je le croisais dans des dîners mondains, c’était à peine si l’on échangeait deux mots. Mais il a rejoint l’association pour laquelle je donne de mon temps et c’est moi qui m’occupe de son intégration. Alors oui, j’ai ressorti les photos un peu par nostalgie il faut l’avouer. » Dis-tu en haussant les épaules. Retrouver Rory c’était comme faire un bond dans le passé mais pas vraiment non plus. Quoi qu’il en soit, tu comptais bien ne plus le laisser ressortir de ta vie contrairement à la dernière fois.


@Penny Stringer :l:


believe me (jessny) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

believe me (jessny) JRATd1d
believe me (jessny) TCo7T0w
believe me (jessny) YlMyvG3
believe me (jessny) 872289volunteer
believe me (jessny) 2eDseF9
believe me (jessny) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyJeu 12 Nov 2020 - 10:29




@jessian reed
- - - - - - - - - -
« Plus les titres sont exubérants, plus les journaux se vendent tu le sais. Ton agent va s’en occuper. » Elle relativise, ta belle amie, elle use de sa logique pour t’aider à te calmer et ça t’arrache un léger sourire dans ta panique. Tu échappes un long soupir, parce que tu sais que justement, l’équipe d’agence qui s’occupe de toi risque de ne pas être super impressionnée par ces nouvelles rumeurs. Déjà que tu refuses tout évènement et toute audition depuis plusieurs mois, d’attirer de la mauvaise publicité à ton nom n’allait certainement pas t’aider à retomber dans les bonnes grâces de ton équipe. Tu allais certainement recevoir un appel bientôt, et comme le reste, tu appréhendais cette discussion. Mais que pouvais-tu faire, maintenant que les photos étaient publiées? Pas grand-chose, évidemment. Tu pouvais rester discrète et attendre les prochaines recommandations de ton équipe. Tu pouvais nier la véracité des rumeurs à ceux qui t’étais le plus proche. Tu pouvais commencer à songer à reprendre une certaine présence dans les médias, présence volontaire qui rappellerait aux australiens qui tu es. Ou du moins, qui tu montres être depuis ton adolescence déjà. Tu ramasses ta cuillère, prend maladroitement une bouchée de ton déjeuner alors qu’elle en vient au vif du sujet, la belle brune. Elle se fout bien de ce que les articles disent, elle te croit quand tu lui dis que c’est un tas de conneries, et ça te fait du bien de ne pas avoir à t’étendre sur le sujet. Elle comprend que tu n’es pas encore prête à tout avouer, et elle patiente, la Reed. Et pour ça, tu lui seras éternellement reconnaissante, bien plus que tes mots ne pouvaient le lui dire en ce moment. « Donc tu pourrais potentiellement être un peu intéressée? » Tu tournes pensivement ta cuillère dans ton bol de céréales alors que tu oses finalement y penser, ne serait-ce qu’un peu, toi qui avait pourtant tout fait jusqu’à maintenant pour ne pas laisser ses pensées t’habiter l’esprit. « Je refuse de me prononcer à ce sujet. » que tu dis finalement, un sourire aux lèvres alors que tu prends une autre bouchée de ton déjeuner. Morgane, elle suit tout ça, sans vraiment y porter attention, elle qui croque à pleines dents dans ses pancakes. « En tout cas, vous faites un couple magnifique. Les photos sont magnifiques. » Tu reposes ton regard sur ton téléphone, la photo toujours agrandi sur l’écran. « Feriez. » que tu corriges la jeune Reed avec un sourire, parce que non, malgré tout, il n’y a pas de couple. Pas sur la photo, pas maintenant, pas avant. «On ferait un beau couple. » que tu répètes parce que étonnamment, tu te plais un peu trop à entendre ces mots.

Mais si toi et Rory n’étiez pas et n’aviez jamais été un couple, il semblerait que ce ne soit pas le cas pour la belle brune qui te fait face et ton ancien partenaire de scène. Elle lève les mains en l’air Jessian, l’air de s’admettre vaincu. « Très bien, t’as gagné. » Tu arques les sourcils, tu le sais avant même qu’elle n’ouvre la bouche qu’elle est sur le point de t’avouer quelque chose de gros. « Rory a été mon premier petit ami, mon premier amour, mon premier a peu près tout en vérité. » T’as les yeux qui s’agrandissent sur les derniers mots. A peu près tout? Tu comprends le sous-entendu, mais tu ne peux pas t’empêcher de répéter, complètement incrédule. « Tout, tout? » Et juste comme ça, toi qui n’avait jamais véritablement penser à Rory comme autre chose qu’un collègue d’abord et un ami ensuite, tu ne pus t’empêcher de ressentir un petit twist de jalousie que tu n’arrivais pas à t’expliquer complètement. Pas parce que tu pensais qu’il pourrait y avoir encore quelque chose entre eux, tu osais espérer que si c’était le cas, elle t’en aurait parler bien avant aujourd’hui et surtout, elle n’aurait sans doute pas eu l’air si emballer à l’idée que vous puissiez être un couple, Rory et toi. Mais soudainement, tu réalisais que ton amie, elle connaissait le jeune homme d’une manière que toi tu ne le connaîtrais jamais. « Mes parents ont mis notre photo du bal de promo dans l’escalier car je pense qu’ils ont toujours espéré que nous finissions par nous marier. » T’as une main qui vient se placer sur ta bouche parce que tu peines à y croire, à tout ce que tu entends. Tu croyais que les photos seraient le gros hit du jour, mais Jessian était en train de te prouver qu’elle pouvait te choquer encore plus. « Il était pas juste mon petit ami, c’était mon meilleur ami. J’ai été sa plus grande supportrice quand il jouait au football et comptait en faire son métier et j’ai aussi été là quand tout s’est effondré. Je... » Vous en aviez parler vaguement, de comment il était passé du sport à l’art, l’accident qui avait tout forcé. Mais jamais tu n’aurais pu imaginer que Jessian avait été aux premières loges de tous ses évènements. « Quelques mois après sa blessure, j’ai décroché mon premier contrat de mannequinat, un contrant itinérant qui me permettait de faire le tour du monde. J’avais dix-sept ans et je savais qu’une opportunité comme celle-là ne se représenterait pas. Alors je suis partie et je pense que Rory m’en a pendant très longtemps. » Tu le vois bien qu’elle se sent mal de retourner dans ses vieux souvenirs, ton amie. Tu allonges ton bras le long de la table, ta main vient serrer la sienne dans un geste que tu espérais réconfortant. « Je t’ai rien dit parce que ça n’avait aucune importance, je n’avais pas vu Rory depuis plus de dix ans et les fois ou je le croisais dans des dîners mondains, c’était à peine si l’on échangeait deux mots. Mais il a rejoint l’association pour laquelle je donne de mon temps et c’est moi qui m’occupe de son intégration. Alors oui, j’ai ressorti les photos un peu par nostalgie il faut l’avouer. »

Tu clignes des yeux quelques fois, prenant quelques secondes pour assimiler tout ce que ton amie venait de t’avouer. « Wow. » C’est tout ce que tu es en mesure de dire pour une minute et tu sens le regard de Morgane autant que celui de Jessian sur toi. Tu ne sais pas ce qu’elle a suivi ou ce qu’elle a compris de tout ça, la gamine, mais c’est sa petite voix enjouée qui vient briser le silence de nouveau. « Le nouvel amoureux de tatie Penny c’était ton amoureux avant maman? » qu’elle demande à sa mère, son regard passant d’elle jusqu’à toi, avant de reprendre une bouchée de son déjeuner. Et puis tu ne peux t’empêcher de rire, elle qui simplifie tout, comme seuls les enfants savent le faire. « C’est un peu plus compliqué que ça mon trésor. » Elle hausse les épaules, l’air de dire que non, ce n’est pas si compliqué et puis elle sort de table, la gamine alors que ses petits pas résonnent sur le sol. Elle disparaît dans sa chambre et tu peux l’entendre qui parle à ses poupées et tu ne peux t’empêcher d’envier l’innocence de l’enfance. Tout est simple dans son univers à Morgane, et c’est pour le mieux. « Je t’avoue que je ne m’attendais pas à ça ce matin... » Ce n’est pas un reproche que tu lui fais, plutôt une simple constatation. « Tu sais que tu aurais pu tout me dire ça avant? C’est pas moi qui t’aurais jugé d’être partie pour ton rêve. » C’était différent, mais tu avais toi aussi laissé quelqu’un derrière – ton frère – pour poursuivre plus concrètement ton rêve. Et les premiers mois qui avaient suivi ton départ avait été difficile, autant pour toi que pour lui. Tes parents avaient essayer de minimiser, mais tu savais que de ne plus être dans la routine de David devait le chambouler complètement. « Tu trouverais pas ça bizarre, s’il y avait quelque chose entre Rory et moi, après tout ça? » Tout est hypothétique, évidemment, mais tu considères que la question se pose. Ça avait beau faire plus de dix ans, ils avaient un passé ensemble et c’est le genre de choses qui ne s’efface jamais complètement.
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : se lance dans une nouvelle aventure, ensorcelée par un beau brun. divorcée depuis cinq ans, un mariage dont sa fille est aujourd'hui la seule trace.
MÉTIER : mannequin internationale, nouvelle égérie de la marque de vêtements australienne Finders Keepers.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
believe me (jessny) 84a3a850fe8913f4c7541ef9b277e9d1280d7cd4
POSTS : 1999 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) I0g9Sv5N_o
jessitriyou've been scared of love and what it did to you. you don't have to run, I know what you've been through. just a simple touch and it can set you free. we don't have to rush when you're alone with me.

believe me (jessny) Tumblr_inline_p4lubxppmg1qlt39u_400
jessabelwe take a chance from time to time and put our necks out on the line. and you have broken every promise that we made and I have loved you anyway.

alicecora.3 (fb)novellaheather.3clémentmatthias.2 (fb)miapennydanika.3le royaume enchantéhelena.3nolaoakley & clément

RPs EN ATTENTE : rory.2 ● penny.2 ● dimitri.7 ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danikahelenaalecgrace.3danika.2heather.2dimitri.4ellaalec.2adamclydedimitri.5roryhelena.2avadimitri.6
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthiascora.2nate
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : bigbadwolf (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), crackship (nairobi).
DC : marius warren & ilaria mackenzie.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyLun 16 Nov 2020 - 9:38



Ces articles, tout mensonger qu’ils soient, mettaient en avant des photos qui elles n’étaient pas fausses. Cette scène avait réellement eu lieu et Rory et Penny étaient à tes yeux plutôt proches. Tu ne sais pas si cela devrait être une surprise ou non mais une chose était sûre, Penny avait été paniquée et perturbée à la découverte de ces photos ce qui te laissait penser qu’elle cachait peut-être quelque chose. Ce n’était pas parce qu’elle te cachait quelque chose que tu te devais de la presser pour des réponses. Penny ne te devait absolument rien et si elle avait envie de ne rien te dire c’était son droit. Si elle avait été en couple avec Rory, elle te l’aurait très certainement dit ce qui te laissait penser que ce n’était pas le cas mais aussi que la situation était peut-être un peu plus compliquée que ton amie voulait te le laisser penser. Alors la question qui te vint à l’esprit était de savoir si Penny avait des sentiments pour monsieur Craine, auquel cas, tu comprendrais en partie la panique qu’elle pouvait ressentir à l’idée de ces rumeurs qui s’approcheraient un peu trop de ce qu’elle désirait. Toutefois, là aussi Penny se montra assez vague, ne voulant pas répondre à tes questions. Pourtant, tu ne lui demandais pas de te dire qu’elle était folle amoureuse de Rory, tu voulais juste savoir si elle pouvait être intéressée par le jeune homme en question. « Je refuse de me prononcer à ce sujet. » A son sourire, tu répondis toi aussi avec un grand sourire car en te répondant cela, Penny venait de te donner la réponse qu’elle ne voulait pas te donner. Si elle ne s’intéressait pas du tout à Rory alors elle te l’aurait certainement dit. Mais en refusant de te le dire, cela signifiait qu’elle l’était, au moins un peu même si elle ne voulait pas l’avouer. Intéressant … Très intéressant même … « Quel dommage … Moi qui avais besoin d’une confession pour vendre ça et arrondir mes fins de moi … » Lui dis-tu pour la taquiner. Bien sûr que tu n’aurais jamais fait une chose pareille. Il était temps de laisser ce sujet se tasser parce que Penny ne dira de toute manière rien de plus, pas pour l’instant en tout cas. Mais tu allais suivre l’évolution de sa relation avec Rory avec attention. En particulier maintenant où tu ne comptais pas laisser le jeune homme ressortir de ta vie. « Feriez. On ferait un beau couple. » Tu laissais échapper un petit rire avant de dire : « Oups oui pardon. Vous feriez. » Dis-tu en appuyant bien sur ce conditionnel. C’était sans doute parce qu’ils s’accordaient tous les deux très bien qu’ils avaient été cassés pour ce film. Si ce dernier était sorti, les photos promotionnelles auraient été à couper le souffle.

Morgane était la dernière personnes que tu pensais te trahir ainsi mais tu ne pouvais pas en vouloir à ta fille qui ne se doutait pas qu’en mentionnant à Penny que tu étais en photo chez tes parents avec Rory, elle allait te mettre dans une position délicate. Refuser de confier à Penny comment tu connaissais son ancien partenaire à l’écran n’avait aucun sens et puis tu n’avais pas à avoir honte de ce que vous aviez partagé. Peut-être un peu de la manière dont cela s’était terminé mais pas de ce que vous aviez partagé. Tu te lançais donc et confiais à la blondinette que Rory avait été ton premier petit-ami, la laissant deviner ce que cela signifiait. « Tout, tout? » Ses yeux écarquillés te font sourire plus qu’autre chose. La surprise et l’étonnement, tu t’y étais attendue. Si Rory était comme toi, il ne devait pas parler à tour de bras de son passé et de ses anciennes relations. Et puis la vôtre remontait à tellement longtemps. Hochant la tête, tu te contentais de lui répondre : « Oui, tout. » Rory avait été la première personne dont tu étais tombée amoureuse, la première personne avec qui tu avais formé un couple, la première personne avec qui tu avais découvert les plaisirs charnels … Oui, c’était une autre époque, bien lointaine aujourd’hui mais tu étais heureuse que cela ait été lui, c’était quelque chose que tu n’avais jamais regretté. Tu racontais alors votre histoire à Penny, endossant le rôle qui était le tient, celui de la méchante qui était partie au pire moment et qui avait brisé le coeur d’un homme au coeur d’or. Parce que Rory ne le méritait pas. Mais ton coeur avait été tout autant brisé que le sien. Choisir ta carrière n’avait pas été un choix simple à faire. Une fois que tu as terminé, c’est le silence qui s’installe dans la cuisine. Vous n’entendez plus que les coups de fourchette de Morgane dont l’appétit n’a pas été entamé. Toi, tu prends une gorgée de ton verre de jus d’orange en attendant que Penny réagisse : « Wow. » C’est beaucoup d’information, des informations que Penny en s’attendait pas à recevoir alors tu lui laisses le temps de les assimiler. « Le nouvel amoureux de tatie Penny c’était ton amoureux avant maman? » L’innocence et la candeur de Morgane sont rafraichissants dans la situation actuelle. Pour l’instant, Rory n’est pas l’amoureux de Penny, c’est ce que tu comprends en tout cas. « C’est un peu plus compliqué que ça mon trésor. » Un peu plus compliqué ? Ou exactement ça finalement ? Te tournant vers Morgane, tu lui dis avec un sourire complice : « Mais c’est un peu ça quand même. » Tu regardes ensuite Penny et tu lui fais un clin d’oeil avant que Morgane ne décide qu’elle avait terminé son petit déjeuner et qu’elle ne quitte la table. Une fois la porte de sa chambre fermée, Penny reprit la parole : « Je t’avoue que je ne m’attendais pas à ça ce matin... Tu sais que tu aurais pu tout me dire ça avant? C’est pas moi qui t’aurais jugé d’être partie pour ton rêve. » Ton départ n’était pas vraiment la raison pour laquelle tu n’avais rien dit à la jolie blonde. Tu ne lui avais rien dit parce que tu ne pensais pas que cela aurait une quelconque importance. Tu ne pensais pas renouer avec Rory alors qu’est-ce que cela aurait changé ? Tu ne voulais pas que Penny s’interdise quoi que ce soit avec le jeune homme pour une histoire vieille de plus de dix ans. Rory et toi, vous serez toujours liés, c’est évident par ce lien si particulier mais votre histoire était bien derrière vous. « Je sais que j’aurais pu mais je pensais très sincèrement que cela n’aurait aucune importance. Je ne m’attendais pas à recroiser Rory, du moins pas plus que pour les deux banalités que nous avons échangées dans des soirées mondaines ces dernières années. Quelle était la probabilité qu’il décide de rejoindre la même association que moi n’est-ce pas ? » Vu la surprise sur ses traits quand il était arrivé pour son orientation, il ignorait que tu faisais partie des bénévoles et de toute manière, tu n’avais pas la prétention de penser que ton nom sur la liste aurait changé quoi que ce soit à sa décision. « Tu trouverais pas ça bizarre, s’il y avait quelque chose entre Rory et moi, après tout ça? » Un sourire amusé se dessina sur ton visage. Assez étrangement, tu n’avais pas de problèmes à imaginer Rory avec une autre ou un autre d’ailleurs. Tu espérais qu’il avait vécu de belles histoires ces dix dernières année sinon cela serait vraiment triste. « Tout ce que je souhaite à Rory c’est d’être heureux. Nous deux, c’est terminé. Alors s’il est heureux avec toi, ce n’est pas moi qui vais vous mettre des bâtons dans les roues. » Dis-tu pour rassurer Penny. Il ne fallait pas qu’elle s’empêche de ressentir quoi que ce soit pour Rory par ta faute. « Je suis ravie de le retrouver, vraiment parce qu’il était aussi mon meilleur ami avant tout le reste. Mais mon coeur ne lui appartient plus. » Et tu ne pus t’empêcher de rajouter : « Sûre que tu n’es pas intéressée ? Tu sembles bien curieuse pour quelqu’un qui ne l’est pas. » Tu rajoutes un clin d’oeil pour lui faire comprendre que tu plaisantais.


@Penny Stringer :l:


believe me (jessny) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

believe me (jessny) JRATd1d
believe me (jessny) TCo7T0w
believe me (jessny) YlMyvG3
believe me (jessny) 872289volunteer
believe me (jessny) 2eDseF9
believe me (jessny) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyMar 17 Nov 2020 - 9:34




@jessian reed
- - - - - - - - - -
« Quel dommage... Moi qui avais besoin d’une confession pour vendre ça et arrondir mes fins de mois... » Tu ouvres la bouche, prétendant d’être faussement outrée pendant quelques secondes avant que ton rire ne vienne joindre celui de la brune. Si t’avais d’abord été choqué par les rumeurs, tu te sentais déjà un peu moins troublée par ces dernières. Du moins, dans le moment présent parce que tu voyais bien qu’elle te croyait Jessian, qu’elle ne remettait aucunement ta parole en doute. Mais tu savais aussi qu’en dehors des murs de cette maison où tu as pris habitude de prendre refuge depuis plusieurs mois déjà, il va y avoir des gens qui vont s’entêter à croire la version donnée par les journalistes. Des étrangers qui vont te regarder avec un jugement nouveau dans les yeux. Des amis qui eux, n’auraient pas le même recul pour faire la part des choses et tu appréhendes déjà le moment où ta parole sera remise en jeu. Tu essayes toutefois de jaser ses pensées de ton esprit, te concentrant sur Jessian et Morgane et le fait qu’ici au moins, tu n’as pas besoin de te cacher. « Oups oui pardon. Vous feriez. » Encore une fois tu ne peux t’empêcher de rire parce que même si elle ne pousse pas ses questions dans le moment ton amie, elle comprend très bien les sous-entendus. Elle te connaît si bien qu’elle n’a pas besoin de t’entendre le lui confirmer que oui, peut-être, ton cœur commence à s’emballer parfois quand Rory te touche ou qu’il te regarde avec ces yeux qui en feraient chavirer plus qu’une. Elle ne te pousse pas Jess, et c’est ce que tu apprécies le plus. Elle te fait assez confiance pour savoir que tu vas venir vers elle en temps voulu. Que de soit pour ton secret ou pour tes sentiments. Deux choses que tu peines encore à t’admettre à toi-même.

Et puis quand elle passe aux confessions, la jeune Reed, tu peines à y croire. Pas parce que ça ne fait pas de sens, mais plutôt parce que tu es surprise de ne pas avoir entendu cette histoire avant aujourd’hui. Tu n’as pas vraiment de mal à les imaginer ensemble, ados. Ils devaient bien se compléter à l’époque, du moins, de ce que tu imagines leurs versions d’eux-mêmes être avec une dizaine d’années en moins. T’aurais bien aimé connaître un Rory plus sportif qu’artistique, bien que ton cœur se brise de penser à cette blessure qui a du être difficile à encaisser pour un garçon de son âge. « Oui, tout. » T’as la bouche qui s’ouvre à nouveau de choc alors que tu te fais une note mentale de l’agacer avec ce fait. Tu avais déjà en tête de lui dire que tu savais maintenant. Non pas comme un reproche, mais plutôt pour qu’il sache que le sujet n’avait pas besoin d’être volontairement éviter, même si tu te doutais bien que ni Jessian ni Rory n’avaient volontairement choisis de te garder hors de tout ça. Ce n’était, après tout, pas une partie de ton histoire. C’était la leur et tu respectais cela, malgré ta curiosité qui elle, mourrait d’envie d’en apprendre davantage à ce sujet. Quand Jessian finit de tout te dire, t’es un peu sans mot. Ça te prend quelques secondes pour te faire une tête autour de tout ça et devant ton choc, Morgane se décide à partager son analyse de la situation, comme une gamine de son âge sait si bien le faire. « Mais c’est un peu ça quand même. » que lui dit sa mère alors que la fillette semble très fière d’avoir tout saisi la discussion des grands comme elle les appelle souvent.  Tu la regardes quitter la table et partir à l’aventure dans son monde imaginaire alors que tu finis ton bol de céréales et laisse la cuillère tomber contre le bol, plus délicatement cette fois. « Je sais que j’aurais pu mais je pensais très sincèrement que cela n’aurait aucune importance. Je ne m’attendais pas à croiser Rory, du moins pas plus que pour les deux banalités que nous avons échangées dans des soirées mondaines ces dernières années. Quelle était la probabilité qu’il rejoigne la même association que moi n’est-ce pas? » T’as un sourire parce que les chances étaient en effet très très mince. « Ça s’est passé comment? Vos retrouvailles plus formelles? » que tu demandes à la brune, curieuse comme toujours d’avoir tous les détails croustillants de tous les événements, des plus banals jusqu’aux plus scandaleux. Tu ne lui avais pas encore dit à Jessian que ton agente avait fortement suggérée que tu joignes l’association toi aussi. On elle voulait qu’on recommence à te voir publiquement et le bénévolat était toujours quelque chose qui touchait le public. « Qu’est-ce que tu dirais si je tentais de joindre l’association, moi aussi? » que tu demandes finalement. Ce n’est pas encore une chose certaine, mais tu y penses sincèrement et ton petit doigt te dit qu’après les scandales des photos, la suggestion risque de devenir un ordre.

Le sujet revient une nouvelle fois vers Rory et ses sentiments que tu prétends toujours ne pas avoir pour le jeune Craine. T’avais hésité à poser la question et à voir le sourire qui se dessine sur les lèvres de ton amie, quelque chose te laisse croire que t’aurais peut-être pas du t’avancer sur ce sujet une fois de plus. « Tout ce que je souhaite à Rory c’est d’être heureux. Nous deux, c’est terminé. Alors s’il est heureux avec toi, ce n’est pas moi qui vais vous mettre des bâtons dans les roues. » Tu ne peux t’empêcher d’être soulagée de l’entendre dire ça. La dernière chose que voudrais faire en te rapprochant potentiellement du Craine, c’est de mettre ton amitié avec Jessian en péril pour de vieilles histoires. « Je suis ravie de le retrouver vraiment parce qu’il était aussi mon meilleur avant tout le reste. Mais mon cœur ne lui appartient plus. » Et ça, ça t’arrache un autre sourire, mais un genre différent. Parce que tu l’as bien vu, le rapprochement entre ton amie et un certain brun ténébreux. « Et il appartient à quelqu’un d’autre ton cœur, mademoiselle Reed? » que tu demandes avec un sourire suggestif, contente d’avoir une chance de dévier la conversation sur ses amours, qui eux existent comparativement aux tiens. « Sûre que tu n’es pas intéressée? Tu sembles bien curieuse pour quelqu’un qui ne l’est pas. » Tu te mordilles la lèvre, évite momentanément le regard de ton amie parce que tu sais qu’elle te lit trop facilement. « C’est toi qui fait la curieuse là. » que tu répliques amusée alors que tu te lèves finalement de la table, bol dans les mains et ramasse toute la vaisselle sur la table que tu emmènes jusqu’au lavabo. « J’aimerais plutôt que tu me dises ce qui se passe avec Dimitri. Je l’ai croisé plus tôt cette semaine, il partait juste avant que j’arrive. Ça semble d’ailleurs de plus en plus courant. » que tu avances ensuite, levant les sourcils. « Ma vie amoureuse est vide et plate en vrai, ça me prend tous les détails de la tienne pour la vivre en procuration. » Tu exagères, comme tu le fais toujours, mais t’as vraiment envie de savoir ce qui se passe entre Jessian et Dimitri et plus encore, te donner le temps de vraiment réfléchir aux pseudos révélations que tu viens de faire ce matin au sujet de Rory et toi.  
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : se lance dans une nouvelle aventure, ensorcelée par un beau brun. divorcée depuis cinq ans, un mariage dont sa fille est aujourd'hui la seule trace.
MÉTIER : mannequin internationale, nouvelle égérie de la marque de vêtements australienne Finders Keepers.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
believe me (jessny) 84a3a850fe8913f4c7541ef9b277e9d1280d7cd4
POSTS : 1999 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) I0g9Sv5N_o
jessitriyou've been scared of love and what it did to you. you don't have to run, I know what you've been through. just a simple touch and it can set you free. we don't have to rush when you're alone with me.

believe me (jessny) Tumblr_inline_p4lubxppmg1qlt39u_400
jessabelwe take a chance from time to time and put our necks out on the line. and you have broken every promise that we made and I have loved you anyway.

alicecora.3 (fb)novellaheather.3clémentmatthias.2 (fb)miapennydanika.3le royaume enchantéhelena.3nolaoakley & clément

RPs EN ATTENTE : rory.2 ● penny.2 ● dimitri.7 ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danikahelenaalecgrace.3danika.2heather.2dimitri.4ellaalec.2adamclydedimitri.5roryhelena.2avadimitri.6
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthiascora.2nate
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : bigbadwolf (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), crackship (nairobi).
DC : marius warren & ilaria mackenzie.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyLun 23 Nov 2020 - 9:12



Penny et Rory … deux personnes que tu avais du mal à imaginer ensemble parce que pour toi, elles appartenaient à deux périodes de ta vie bien différentes. Rory, tu le connaissais depuis tellement longtemps … Mais le connaissais-tu vraiment aujourd’hui ? Tu avais eu l’impression qu’il n’avait pas réellement changé, pas complètement en tout cas mais l’annonce que tu lui avais faite au sujet de Morgane n’avait fait que vous rappeler que cela faisait dix ans que vous ne vous étiez pas parlés. Et puis Penny, tu l’avais rencontrée il y a quelques années et elle était rapidement devenue une très bonne amie, un soutien infaillible dans un monde souvent bien hypocrite. Aujourd’hui, c’était elle qui avait besoin de toi et tu lui avais ouvert ta maison et ta chambre d’amis sans hésitation. Entre Penny, ta soeur et Helena, vous aviez eu pas mal de monde dans cette chambre d’amis ces derniers mois, c’était presque comme si vous viviez avec une troisième personne mais qui changeait un peu tout le temps. Heureusement, les trois jeunes femmes étaient des personnes que tu connaissais très bien et Morgane aussi par la même occasion donc elle n’était jamais surprise de les voir, plutôt ravie. Alors même si tu ne posais pas plus de questions à Penny sur ses sentiments et sa relation avec Rory, tu ne pouvais t’empêcher de faire quelques sous-entendus. Parce que même si elle n’avait rien dit, c’était justement ses silences et ses petites phrases qui te mettaient la puce à l’oreille. Toutefois, à cause de ta fille, c’est toi qui te retrouves à passer aux aveux alors que c’est Penny qui aurait dû le faire. Tu aimais ta fille du fond du coeur mais il allait falloir lui apprendre à ne pas mettre les pieds dans le plat à la moindre occasion. Tu aimerais dire que c’était la première fois mais ce n’était pas le cas. Tu te retrouvais donc à conter à Penny ton histoire avec Rory et ce qu’elle avait représenté pour toi. Rory avait été ton premier amour et ton premier tout quand tu étais jeune et rien que pour cette raison, il gardera toujours une place particulière dans ton coeur. A l’époque, tu avais pensé que Rory pouvait devenir célèbre mais tu l’avais plutôt  imaginé dans les magazines de sport que dans les magazines people. Qu’importe, l’important pour toi était qu’il soit heureux. Tu pouvais voir sur le visage de Penny la consternation alors que tu lui racontais cette histoire. En même temps, comment aurait-elle pu se douter que tu connaisses Rory ? Ni toi, ni lui ne parliez de votre relation à votre entourage apparemment et seules les personnes vous ayant connues à cette époque devait s’en souvenir. Vu votre notoriété aujourd’hui, c’était un miracle que vos anciens camarades n’aient pas pensé à se faire un peu d’argent auprès de journalistes peu scrupuleux. Tu expliquais alors à ton amie pourquoi tu ne lui avais jamais parlé de Rory et toi et c’est en toute honnêteté que tu lui fis remarquer que tu ne pensais pas que cela pouvait avoir une quelconque importance car tu ne pensais pas renouer avec Rory un jour. Mais les hasards de la vie étaient passés par là … « Ça s’est passé comment? Vos retrouvailles plus formelles? » Un sourire nostalgique apparut sur tes lèvres car en vérité, vos retrouvailles s’étaient bien mieux passées que ce que tu l’avais imaginé. Quand Rory était entré dans la pièce, tu ne savais pas s’il t’en voulait toujours ou pas d’être partie mais le fait qu’il semblait avoir compris et tourné la page avait de suite inscrit vos retrouvailles dans de bien meilleures auspices. « Ça s’est très bien passé. J’étais inquiète qu’il ne m’ait toujours pas pardonné mais apparemment c’est le cas donc nous pouvons repartir sur de nouvelles bases. Il a été très surpris d’apprendre que j’étais maman, je ne peux pas lui en vouloir, les enfants ce n’était vraiment pas quelque chose que je voulais rapidement. » Vous en aviez parlé quelques fois, plus pour rigoler que sérieusement. Mais tu considérais avoir tellement de choses à accomplir avant d’avoir des enfants et Rory aussi n’était pas pressé d’en avoir. Toutefois, il avait fallu s’adapter quand la petite crevette avait commencé à grandir dans ton ventre. Avorter, tu y avais pensé quelques minutes avant de chasser cette idée de ton esprit. « Qu’est-ce que tu dirais si je tentais de joindre l’association, moi aussi? » Tu lèves la tête et replonges ton regard dans celui de Penny. Sérieusement ? Ce n’est pas toi qui vas l’en dissuader bien sûr parce que l’association a toujours besoin de bénévoles mais tu ne t’y attendais pas. « Tu ne peux vraiment plus te passer de Rory à ce point-là ? » Ne pus-tu t’empêcher de lui faire remarquer un sourire aux lèvres. Si toi tu faisais le rapprochement, pas de doutes que cette nouvelle activité qu’ils partageraient ferait jaser. « Plus sérieusement, si tu es motivée et que ça t’intéresse, je trouve que c’est une excellente idée ! » Tu n’allais pas dissuader ton amie, il n’y avait aucune raison qu’elle ne soit pas parfaite pour ce rôle.

Ce n’est pas vraiment une surprise que Penny te demande si tu n’es pas gênée par le rapprochement qu’il pourrait y avoir entre Rory et elle. Cela t’amusait qu’elle te pose la question plus qu’autre chose car tu n’avais aucun droit de regard sur la vie de Rory et cela depuis bien longtemps. Il y aura toujours ce petit pincement au coeur mais plus par nostalgie qu’autre chose. Ce que tu veux avant tout c’est qu’il soit heureux et puis ton coeur à toi est déjà pris de toute façon. « Et il appartient à quelqu’un d’autre ton cœur, mademoiselle Reed? » Tu lèves les yeux au ciel face à l’air suggestif de Penny mais tu es amusée plus qu’autre chose. Tu aurais dû t’attendre à ce que ton amie saute sur l’occasion de s’intéresser à ta vie amoureuse maintenant que tu t’étais montrée curieuse de la sienne. Tu préférais ne pas lui répondre mais elle ne lâcha pas l’affaire pour le coup : « C’est toi qui fait la curieuse là. J’aimerais plutôt que tu me dises ce qui se passe avec Dimitri. Je l’ai croisé plus tôt cette semaine, il partait juste avant que j’arrive. Ça semble d’ailleurs de plus en plus courant. » Instinctivement, tu tournes la tête vers l’escalier mais tu peux entendre Morgane à l’étage dans sa chambre et cela permet à ton rythme cardiaque de redescendre un peu. Morgane connaît Dimitri, elle sait aussi que c’est le papa d’Ava et tu n’as pas envie de la mêler à cette histoire pour l’instant. Si les choses se passent bien, il viendra un moment où ce sera inévitable mais pour l’instant, tu voulais être un peu égoïste. Tu étais déjà rassurée d’une chose, Morgane adorait Dimitri depuis qu’il l’avait sauvée au parc d’attractions un an auparavant et qu’il lui avait proposé ses chiens à venir chouchouter donc tu doutais que Morgane soit un obstacle à cette relation si elle venait à perdurer. « C’est triste Penny, il est vraiment temps de changer ça. » Lui répondis-tu dans un premier temps avec un sourire taquin sur les lèvres. Tu pris la dernière gorgée de ton jus d’orange après avoir avalé ta dernière bouchée de pancakes et face à son regard insistant, tu ajoutais : « On essaie de se voir le plus possible et ce n’est pas chose facile. Entre nos boulots respectifs, Morgane et sa fille à lui, c’est un jeu d’équilibriste. Mais ça vaut le coup pour tous les moments que l’on passe ensemble. » Tu serais presque prête à rappeler tes parents pour qu’ils gardent Morgane rien que pour que tu puisses te blottir un soir de plus dans les bras de Dimitri chaque semaine. Si cela faisait de toi une mère indigne, tant pis mais c’était la réalité. « Il y a quelques semaines on a passé plusieurs jours ensemble à Springbrook, loin de Brisbane et de tout le monde et c’était … magique. » Tu t’en fichais d’avoir l’air d’une adolescente amoureuse et niaise mais c’était le cas. Ces quelques jours avec Dimitri, tu les chérissais énormément. « Je ne sais pas où on va mais j’ai envie de le découvrir et je me sens bien quand je suis avec lui. C’est le plus important n’est-ce pas ? » Tu n’avais pas envie de te prendre la tête plus que nécessaire. Tu avais juste envie de profiter de cette relation qui te complait pleinement pour l’instant et tu ne voyais pas pourquoi cela changerait.


@Penny Stringer :l:


believe me (jessny) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

believe me (jessny) JRATd1d
believe me (jessny) TCo7T0w
believe me (jessny) YlMyvG3
believe me (jessny) 872289volunteer
believe me (jessny) 2eDseF9
believe me (jessny) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
le rêve entaché
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans. (03/08/1992)
SURNOM : penny étant déjà un surnom, ce serait difficile de faire plus court.
STATUT : tu te montres officiellement au bras d’un bel italien, malgré les rumeurs qui t’associent éternellement à celui qui fait sincèrement battre ton cœur.
MÉTIER : actrice à la réputation entachée, bénévole pour diverses associations pour occuper ton temps désormais trop libre.
LOGEMENT : tu bouges beaucoup entre la maison de tes parents à torquay, un appartement au centre-ville de sydney et un loft à spring hill (#318 water street.)
believe me (jessny) Tumblr_nczguz7ETq1tzcyqvo2_250
POSTS : 2724 POINTS : 6135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : passionnée de la caméra depuis ton plus jeune âge ✿ rêve d’une carrière à l’international depuis le début de l’adolescence ✿ a un frère de 19 ans qui est autiste ✿ n’est pas certaine d’avoir un jour été amoureuse ✿ a passé proche d’être violé en février 2020 par un réalisateur connu, est incapable de le dénoncer ✿ anxieuse d’être intime avec qui que ce soit depuis l’incident ✿ adore être à plage ✿ possède une collection impressionnante de films et séries télés.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : believe me (jessny) 0c156232c771fe27519d0fca6cdbeca78268077d
cringer (#2) ≡ everyone's around, no words are coming out. and i can't find my breath, can we just say the rest with no sound? and i know this isn't enough, i still don't measure up. and i'm not prepared, sorry is never there when you need it. and i do want you know i hold you up above everyone. and i do want you know i think you'd be good to me and I'd be so good to you.

believe me (jessny) Tumblr_ntl9tp4AT91rxgtwlo2_r1_250
david (pnj) ≡ we'll be the last ones dancing when the lights go out. when there's no one to hold you, i will still hold you down. we'll be the last ones dancing in the faceless crowd. when there's no one to hold you, i will still hold you down.

believe me (jessny) Tumblr_od2zury5Sc1qcbx8ko5_250
chenny (#2) ≡ i'm kind of over gettin' told to throw my hands up in the air. i'm kind of older than i was when i reveled without a care. we live in cities you'll never see onscreen. not very pretty, but we sure know how to run things. livin' in ruins of a palace within my dreams and you know we're on each other's team


(16/∞)jessian (#1)avalenamatthiasjordanlilyclémentclyde (fb)victoireaaronsvetlanaswann (#2)le noël du royaume enchantéludwig.
RPs EN ATTENTE : giovanni (#1) ✿ jessian (#2) ✿ toi?
RPs TERMINÉS : believe me (jessny) Bd023c3835b060a544c77e72e6b7df1ff0773be8

rory (#1)swann (#1)raphaelchloe (#3).

flashbackschloe (#1)kane.

abandonnés:
 

PSEUDO : vlastuin (marie.)
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. avengedinchains) ✿ (sign. non uccidere) ✿ (icons. non uccidere) ✿ (userbars. loonywaltz)
DC :
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34573-no-place-like-home-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) EmptyJeu 26 Nov 2020 - 6:09




@jessian reed
- - - - - - - - - -
« Ça s’est très bien passé. J’étais inquiète qu’il ne m’ait toujours pas pardonné mais apparemment c’est le cas donc nous pouvons repartir sur de nouvelles bases. Il a été très surpris d’apprendre que j’étais maman, je ne peux pas lui en vouloir, les enfants ce n’était pas quelque chose que je voulais rapidement. » Ça ne te surprend pas vraiment d’apprendre que Rory lui a pardonné. C’est sur que tu n’as pas connu Rory adolescent, mais le jeune homme que tu côtoies pratiquement tous les jours depuis bientôt deux ans, t’as bien appris à le connaître et t’as jamais eu l’impression qu’il était particulièrement rancunier. Ça te fait particulièrement étrange de te dire qu’à une époque, elle le connaissait mieux que toi. Mais que l’homme que tu connais est bien différent de celui qu’elle a autrefois aimé. T’as soudainement l’impression que deux parties de ton monde complètement à part viennent de se fusionner et t’es toujours un peu troublée par ce que tu viens d’apprendre.  Mais surtout, t’es contente de savoir qu’il n’y a pas de malaise entre eux. Ça t’aurais fait de la peine de les savoir en froid ou en chicane, ou même d’imaginer les tensions qu’il y aurait pu avoir entre eux à l’association. Tu savais ce que le bénévolat représentait beaucoup aux yeux de la mannequin et tu savais aussi que Rory s’y plaisait. Ça te fait drôle d’ailleurs, de penser joindre l’association. Tu sais déjà que tu y serais bien entourée, mais tu appréhendes le nouveau flux de rumeurs qui allaient s’en suivre. S’il fallait que tu sois jumelé à Rory pour quelconque évènement, ça n’allait certainement pas aider – ou nuire, tu ne sais plus – à cette image de couple. « Tu ne peux vraiment plus te passer de Rory à ce point-là? » Tu roules des yeux devant son sourire suggestif, mais tu ne peux t’empêcher d’échapper un petit rire tout de suite après. Elle a pas complètement tort, la brune. « T’as pas idée. » que tu lâches finalement, le genre de choses qu’on dit à la blague mais avec un petit fond de vérité. Depuis la fin du tournage, il a été une de tes constantes, même que tu pourrais facilement dire qu’il a été ta plus grande constante et ça, c’est terriblement précieux à tes yeux. Et ça te fait peur justement, de réaliser que tu penses à lui d’une manière différente récemment. T’es pas prête à mettre votre amitié en jeu pour une histoire de coeur. Tu ne sais pas ce que tu ferais si tu venais à le perdre. « Plus sérieusement, si tu motivée et que ça t’intéresse, je trouve que c’est une excellente idée. » T’es réellement ravie de l’entendre. Ce n’était peut-être pas ton idée à la base, mais ça te tente de plus en plus. « Je pense auditionner pour le rôle d’Ariel, qu’est-ce que tu en penses? Et t’inquiète pas, j’ai pas l’intention de chanter. » Jessian est après tout l’une des rares personnes qui doit supporter ta voix de casserole quand tu chantes sous la douche. Normalement, tu te gardes une petite gêne, mais la brune étant l’une de tes plus grandes amies et puisque tu passes pratiquement plus de temps ici que chez toi, tu te permets de lui casser les oreilles.

Tu vois bien quand tu mentionnes le nom de Dimitri que tu as touché une corde sensible en retour et tu es bien contente de changer la conversation de Rory jusqu’au brun plus âgé. Tu remarques qu’elle s’assure que Morgane n’est pas loin et tu réalises que la gamine ne doit pas encore être au courant de la relation qui existe entre sa mère et Dimitri. Tu te pinces les lèvres réalisant ton erreur, mais puisque la gamine n’est pas dans les parages, elle se permet finalement de répondre, la jeune Reed. « C’est triste Penny, il est vraiment temps de changer ça. » Tu rigoles, même si tu sais bien qu’elle a raison. Il y a tellement longtemps que tu n’as pas été proche de quelqu’un. Tu ne laisses personne te toucher depuis ce qui s’est passé et tu commences vraiment à être en manque, dans tous les sens du terme. Pas juste le sexe, mais l’intimité aussi. Cette connexion que tu as avec quelqu’un. Le besoin de te sentir vu, voulu. Ça t’arrache un soupir parce que tu sais que même si l’envie est présente, tu as peur de ne pas être capable de te laisser aller le moment venu. « Va pas te mettre en tête de jouer les entremetteuses. » que tu rajoutes avec un sourire, parce que tu l’as connais assez pour savoir que ça pourrait devenir sa nouvelle mission, à ta belle amie. De te pousser dans les bras de Rory, même si l’idée t’arrache des battements de coeur plus rapide. Idée que tu repousses toujours aussi loin dans ton esprit pour te concentrer d’abord et avant tout sur le Horowitz. « On essaie de se voir le plus possible et ce n’est pas chose facile. Entre nos boulots respectifs, Morgane et sa fille à lui. c’est un jeu d’équilibriste. Mais ça vaut le coup pour tous les moments qu’on passe ensemble. » Depuis que tu l’as connais, tu ne l’as jamais vu aussi heureuse. Le sourire qui se place sur ses lèvres est incomparable et tu te demandes vraiment comment c’est, d’être aussi certaine de ses sentiments. « Il y a quelques semaines, on a passé plusieurs jours ensemble à Springbrook, loin de Brisbane et de tout le monde et c’était… magique. » Ton sourire s’élargit avec le sien. « Et tu ne m’as rien dit! » que tu t’exclames, faussement offensée. T’es un brin jalouse, tu dois l’admettre. Tu te souviens pas de la dernière fois que tu t’es sentie comme ça avec quiconque. Mais tu le sais que ton amie le mérite tellement. Tout ce que tu lui souhaites, c’est d’être heureuse et on dirait bien qu’elle flotte sur un petit nuage depuis le moment que tu as mentionné le nom de Dimitri. « Je ne sais pas ou on va mais j’ai envie de le découvrir et je me sens bien avec lui. C’est le plus important, n’est-ce pas? » Tu acquiesces automatiquement, parce qu’elle a bien raison, la brune, de se laisser porter par cette aventure. « T’as l’air vraiment heureuse. Ça fait plaisir à voir. » Tu ressens le besoin soudain d’être près de ton amie alors tu te retournes vers elle qui s’est aussi levée et dans un élan soudain de compassion, tu viens enrouler tes bras autour de son cou et tu la serres comme ça contre toi pendant ce qui semble être de longues mais courtes secondes à la fois. Tu ne sais pas pourquoi t’es si émotive tout d’un coup. Peut-être que c’est l’impression d’être plus proche d’elle que jamais, après vos confessions (enfin, peut-on vraiment appeler ça des confessions?) respectives. Peut-être que c’est simplement ta réaction un peu trop intense face à son bonheur. Difficile à dire, mais ça te fait du bien, de la savoir juste là. Tu te recules enfin et t’as pratiquement les larmes aux yeux ce qui est complètement ridicule,mais tu te contentes de rire devant l’expression surprise de la jeune Reed. Tu fais semblant de rien – pas très convaincant d’ailleurs pour quelqu’un qui gagne sa vie à jouer la comédie – et te retourne à nouveau vers le lavabo, replaçant machinalement la vaisselle sans pourtant faire quoi que ce soit de productif. « Tu sais, si t’as besoin d’une gardienne pour pouvoir voir Dimitri, ça va toujours me faire plaisir de t’aider. Je sais que les derniers mois avec tes parents ont été plus difficiles.. » Définitivement, ça n’aura pas été l’année la plus facile ni pour toi ni pour elle, mais elle semble prête à finir l’année sur une bonne note Jessian. Tu espérais sincèrement pouvoir en faire tout autant.
(c) ethereal




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i've gotta keep the calm before the storm. i don't want less, i don't want more. must bar the windows and the doors to keep me safe, to keep me warm. yeah, my life is what i'm fighting for. can't part the sea, can't reach the shore. and my voice becomes the driving force. i won't let this pull me overboard.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

believe me (jessny) Empty
Message(#) Sujet: Re: believe me (jessny) believe me (jessny) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

believe me (jessny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-