AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 (penisy #16) don't you worry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMar 12 Juil 2022 - 22:19



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

Tu avais passé plusieurs dizaines de minutes devant le miroir, à changer constamment de robes, à essayer de te faire à cette nouvelle silhouette qu’était la tienne. Tu ne pouvais pas t’imaginer des changements radicaux quelques semaines après la naissance de ta fille, tu en avais parfaitement conscience, mais à force d’essayer tes différentes robes sans rien trouver qui ne t’allait comme tu le voudrais, tu commençais à t’énerver devant ta réflexion. Peut-être était-ce aussi en partie le fait que tu te sentais terriblement coupable à l’idée de laisser ta fille seule pour la toute première fois, le temps d’une soirée et d’une nuit, même si tu le savais entre les meilleures mains possibles : celles de tes parents. Tu n’avais pas les mots pour exprimer la reconnaissance que tu leur portais d’être venus vous porter mains fortes pendant les premières semaines, alors que vous trouviez tranquillement votre routine entre les heures de sommeil entrecoupées de Maia et la présence de Jude qui s’allongeait sans que Lucy ne soit en mesure de vous donner de plus amples explications sur ses disparitions multiples et les prolongements des séjours de Jude à votre domicile. Malgré les raisons nébuleuses de sa présence prolongée avec vous dans le dernier mois, tu prenais réellement goût à cette petite vie de famille qui se dessinait jour après jour sous tes yeux, malgré la fatigue accumulée et les imprévus qui avaient toujours su si bien bercer votre quotidien. Sans être complètement convaincue, tu finis par arrêter ton choix sur une petite robe noire, suffisamment ample pour camoufler ces nouvelles formes que tu ne saurais encore pleinement accepter. Ce sont les pleurs de Maia qui te tirent de la chambre à coucher, et tu retrouves la petite agitée dans les bras de son père et tu ne peux t’empêcher de ressentir de nouvelles sensations de culpabilité alors que ton regard se pose sur son petit visage en colère, elle qui réclame désormais à boire. « T’es sûr que c’est une bonne idée de sortir? Que c’est pas trop tôt? » C’est sans aucun doute la centième fois que tu lui demandes (aujourd’hui seulement) et même si tu sais que tout se passera bien, tu continues constamment de douter. Le gala de la course était une belle occasion de souligner l’effort fait par ton amoureux en plus de célébrer un an depuis le début officiel de votre relation, soit depuis ton retour tant anticipé de Monaco.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMar 12 Juil 2022 - 23:09



Maia a un peu plus de deux semaines et tu as l'impression qu'elle a tellement grandi depuis son premier jour et que chaque jour, elle change considérablement pour devenir cette personne à part entière qu'elle promet d'assumer. Dix-huit jours durant lesquels vous avez appris à comprendre chacun de ses petits gémissements, pleurs, grimaces et cris. Dix-huit jours durant lesquels elle vous a bien indiqué que le sommeil était surfait et que sa place préférée était dans vos bras en tout temps. Dix-huit jours qu'elle te comblait totalement et profondément, tant que tu redoutais de plus en plus ta date de reprise du travail. Tu n'étais définitivement pas prêt à quitter la folie de ton domicile pour celle des urgences hospitalières et tu savais pertinemment que ta reprise à St Vincent's serait difficile, ton esprit ira alors sans cesse vers Penny, Jude et Maia.

En attendant, toutefois, tu comptais bien profiter de ton congé. Les parents de ta petite amie avaient fait le voyage jusqu'à Brisbane et vous apportaient une aide précieuse dans cette adaptation à la vie avec un nouveau-né et un enfant de trois ans. La mère de Penny vous avait même proposé de veiller Jude et Maia ce soir et cette nuit, afin de vous permettre de souligner un événement des plus notables dans votre histoire. En effet, il y avait exactement un an jour pour jour, Penny et toi vous embrassiez - et embrasiez - pour la première fois. Tu étais intimement convaincu que tu n'oublierais jamais ce fabuleux rendez-vous, mais c'était quand même avec hésitation que vous aviez accepté l'offre de la nouvelle grand-maman. Passer quelques heures loin du nouveau-né était une chose que tu produisais pour effectuer des courses ici et là, mais toute une nuit ?! Tu savais que cette sortie en amoureux vous ferait du bien, mais ta fille était si petite que tu avais du mal à ne pas te sentir entièrement coupable.

Alors tu triches. Quasiment prêt pour le gala, tu berces le nourrisson dans tes bras et la prépares pour la nuit pendant que Jude fait un puzzle avec le père de Penny. Tu lui fais faire pour la énième fois depuis sa naissance la visite de sa chambre qu'elle occupe en réalité très peu, passant la nuit dans votre chambre, te plaisant à parler constamment à la petite qui fixe de plus en plus son regard sur ton visage. Finalement, un air mécontent vient emprunter tes traits et son cri de famine plein de sass tonitrue. « T’es sûr que c’est une bonne idée de sortir? Que c’est pas trop tôt? » Tu ne peux t'empêcher de laisser échapper un léger rire nerveux, conscient que vous avez tous les deux les mêmes appréhensions. « Elle sera bien avec tes parents, » tu rassures autant Penny que toi, déposant un baiser sur le front du bébé. « N'est-ce pas que tu seras bien avec tes grands-parents ? Et tu seras sage ? » Tu tentes, n'y croyant pas un traître mot. Des personnes courageuses de générations en générations, les Stringer. Tu lèves les yeux vers ton amoureuse. « T’es splendide ma chérie, » tu commentes sincèrement, déposant un baiser amoureux sur ses lèvres puis sur sa joue. « Ce n'est que quelques heures et ça nous fera sans doute du bien, une petite pause. On reviendra en force demain matin. » Tu relativises.  


(penisy #16) don't you worry 3836688744:



Dernière édition par Isaac Jensen le Mer 13 Juil 2022 - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMar 12 Juil 2022 - 23:48



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

Bien sûr que tu t’en fais pour pas grand chose. Bien sûr que Maia sera en sécurité avec tes parents, comme tu sais que Jude se fera une joie d’avoir l’attention de ton père qui se fait un véritable plaisir a découvrir le petit bonhomme. Tu étais sans cesse épatée par la facilité à laquelle tes parents s’étaient adaptés à la présence de Jude dans votre quotidien, qu’ils n’avaient pas hésité à le prendre comme l’un des leurs, ne le traitant pas différemment que la manière si précieuse qu’ils avaient d’agir avec votre fille. Jude était un morceau à part entière de votre unité familiale, quand bien même tu n’étais pas et ne serais jamais sa maman. C’était d’ailleurs un fait que tu devais te rappeler à de nombreuses reprises puisque tu portais tant d’amour à son égard et que tu t’habituais tant à sa présence que tu redoutais de plus en plus la garde partagée qui devait bientôt reprendre son cours. Pour ce soir toutefois, ton anxiété se trouvait ailleurs quand tu craignais de laisser les enfants derrière, incapable de te défaire de cette impression que tu étais une terrible mère à laisser ta fille qui n’avait même pas encore atteint le mois de vie parmi vous. Éprise de culpabilité, tu cherchais du réconfort auprès de ton amoureux qui berçait Maia, sans doute lui aussi un peu hésitant à l’idée de sortir, même s’il semblait plus sûr que tu ne pouvais l’être. « Elle sera bien avec tes parents. » Tu hoches la tête. Tu le savais pourtant, ta mère ne te l’aurait jamais proposé si elle ne s’en sentait pas capable et tu lui faisais infiniment confiance et pourtant, tu avais constamment besoin que l’on te rappelle que penser à toi, à ton couple qui célébrait un milestone important, le temps d’une nuit, n’avait rien de purement égoïste. « N’est-ce pas que tu seras bien avec tes grands-parents? Et que tu seras sage? » Pour toute réponse, la petite ne fait que vous rappeler son mécontentement face à l’attente d’être enfin nourrie, comme si tu ne lui avais pas offert à boire il y a moins de trois heures de ça. « Passe-la moi, je vais la nourrir une dernière fois avant de partir. » Tu espérais que Maia offre une meilleure nuit de sommeil à tes parents qu’elle n’avait l’habitude de le faire pour vous, mais tu savais aussi qu’il y avait bien suffisamment de lait tiré dans le frigo pour tenir douze heures, même plus encore. Les rôles sont rapidement inversés alors que tu deviens celle assise dans la chaise berçante, bébé au sein, alors que Isaac se trouve juste à vos côtés. « T’es splendide, ma chérie. » Tu lèves les yeux vers lui, un sourire sur les lèvres. « Merci mon amour. Tu trouves pas que c’est trop, le décolleté? » que tu lui demandes, consciente que ta poitrine avait bien changé de taille depuis que tu allaitais presque exclusivement la petite gloutonne entre tes bras. « T’es pas mal non plus comme ça. » Et encore, pas mal ne décrivait pas avec précision à quel point tu le trouvais attirant vêtu dans son habit, le formel étant un look dans lequel tu n’avais pas l’habitude de le voir. « C’est le même complet que tu portais à LA? » que tu lui demandes, te remémorant ce voyage qui avait eu tout de complètement life-changing. « Ce n’est que quelques petites heures et ça nous fera sans doute du bien, une petite pause. On reviendra en force demain matin. » « Tu as raison. » que tu souffles, un peu plus légère, alors que tu sens les lèvres de ton amoureux qui viennent se poser contre ta joue. « Mais ne t’imagine pas avoir une nuit plus reposante. » que tu glisses contre son oreille alors que son visage est toujours près du tien, laissant sous-entendre sans la moindre subtilité que tu t’ennuyais grandement de votre temps passé seul à seul, de toutes les façons possibles.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 1:32



Tu loges précautionneusement Maia dans les bras de Penny qui s'est installée dans la chaise berçante et il ne faut guère longtemps au poupon pour trouver le sein de sa mère. Si plusieurs parents ont le souci que leur enfant ne boive pas assez, tu n'as pour ta part jamais nourri de crainte sur la nutrition de votre fille, cette dernière s'étant montrée très habile pour téter dès ses premières heures de vie. Ca t'impressionne toujours, cette facilité qu'il y a entre la mère et la fille, tout autant que tu juges ce spectacle très beau à voir. Tu caresses délicatement le front du nourrisson dont l'attention est rivée sur son repas, ses petits doigts se repliant sur la peau de celle qui lui a donné la vie.

Tu te redresses, admirant par la même occasion la tenue de gala de ta petite amie que tu qualifies sans hésitation de sublime, Penny prodigieusement de toute beauté. « Merci mon amour. Tu trouves pas que c’est trop, le décolleté? » Tu hoches la tête en signe de dénégation. « Non, tu es très bien. Ravissante. » Tu t'appuies sur le mobilier en face de la jeune femme, sourire aux lèvres. « T’es pas mal non plus comme ça. » Tu laisses échapper un léger rire. « Merci bien, j'ai vocation à parfaire le "pas mal", » tu fais, malicieux. « C’est le même complet que tu portais à LA? » Ton sourire s'élargit. « Tu as l'œil. » Et honnêtement, tu n'avais pas l'habitude d'être si bien habillé. Tant que tu te sentais un peu comme un imposteur dans cette tenue chic. L'époque de ta vie où tu t'habillais en complet le plus souvent remontait à ta courte période de joueur professionnel de footie, et malheureusement, cela datait désormais de deux décennies. Tu chassais ces souvenirs de ton esprit, réduisant la distance entre ton corps et celui de ton amoureuse, relativisant sur votre escapade en amoureux justifiée par votre année de relation à célébrer. « Tu as raison. Mais ne t’imagine pas avoir une nuit plus reposante. » Penny glisse à ton oreille et ton sourire vient fendre ta joue. « Ha non ? Tu as quelques activités en tête ? Un menu à partager, peut-être ? » Tu fais, joueur, restant à proximité de la jeune femme. Tu glisses tes lèvres suavement dans son cou, puis baises son épaule dénudée par la main de Maia qui tire sur l'étoffe de la robe de Penny - un vrai travail d'équipe. Tu te redresses en entendant les petits pas précipités de Jude dans le couloir, qui finit par t'appeler. Diviser pour mieux régner : tu fais signe à Penny que tu t'en occupes le temps qu'elle termine avec Maia et tu quittes la chambre de la petite pour rejoindre ton fils.

Maia somnole dans les bras de Jack, Jude s'est enseveli sous une couverture, prêt à regarder le film d'animation promis par les parents de Penny pour rendre encore plus spéciale cette soirée et nuit passée sans Penny et toi. Tu salues et remercies une nouvelle fois chaleureusement les parents de ta petite amie, tu rappelles au garçonnet d'être sage, tu indiques une énième fois où se trouve ton numéro de téléphone portable s'il y a quoi que ce soit, et une sensation assez étrange t'envahit lorsque vous quittez le domicile pour vous installer dans ta voiture. Tu as l'impression d'oublier quelque chose, quand vraiment, ce sentiment s'explique par le fait que tu as perdu l'habitude d'être loin de Maia et de Jude pendant plusieurs heures, depuis la naissance de cette première et le retour à Brisbane du second. Tu ouvres la portière à Penny puis t'installes côté conducteur. « Est-ce qu'on est des cool kids aussi quand on arrive en retard à un gala ? » Tu échanges un regard à ton amoureuse. « Tu es prête ? »


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 4:50



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

« Non, tu es très bien. Ravissante. » Rassurée de l’entendre, tu laisses ton dos tomber plus confortablement contre la chaise, alors que d’une main distraite, tes doigts viennent caresser ceux de ta fille qui s’accrochent à toi, venant tordre encore un peu plus les ficelles de ta culpabilité qui semble faire des montagnes russes depuis quelques heures. Tu te concentres plutôt sur le look de ton amoureux, que tu taquines de tes commentaires puisque tu le trouves franchement mieux que pas mal, chose dont il ne tarde pas à comprendre le sous-entendu. « Merci bien, j’ai vocation à parfaire le ‘pas mal’. » « J’ai peut-être une idée ou deux pour aider, mais je ne suis pas certaine que ce soit appropriée de les dire à voix haute. » que tu soumets, avant de lui rappeler que le plan de la soirée, bien que loin des deux petits humains qui savaient vous garder éveillés plusieurs heures par nuit, n'allait certainement pas être composée de plus de repos. « Ha non? Tu as quelques activités en tête? Un menu à partager, peut-être? » Tu sens les lèvres de ton amoureux qui se glissent dans ton cou, qui descendent le long de ton épaule ce qui ne manque pas de t’arracher de nombreux frissons. Tu hausses d’ailleurs légèrement les épaules lorsque son regard vient finalement croiser le sien et que vos sourires se veulent sans équivoques sur tout ce qui vous passe présentement par la tête. Les dernières semaines avant la naissance de Maia n’avaient pas été les plus propices à des rapprochements, et de toute évidence, le temps vous manquait généralement pour quoique ce soit de plus que quelques baisers volés et des câlins avant quelques minutes de sommeil. Ce soir toutefois, les choses seraient différentes, vous le saviez tous les deux. « Encore une fois, les petites oreilles, tout ça… » que tu murmures avec un rire alors que rapidement, le bruit de petits pas le long du couloir vient couper le moment et qu’Isaac part s’occuper de son fils alors que tu finis de nourrir Maia qui finit par s’endormir contre toi.

C’est le cœur gros que tu suis Isaac à l’extérieur de la maison, rassurée par cent fois par tes parents que tout allait bien se passer, qu’ils n’hésiteraient pas à appeler au besoin et qu’il vous fallait vraiment décrocher, le temps d’une soirée et de penser à vous. Et c’est vraiment ce que tu voulais faire, profiter de cette soirée et partager ce moment si spécial avec Isaac, mais tu ne pouvais pleinement te défaire de cette impression que tu avais laissé une partie de toi derrière. « Est-ce qu’on est des cool kids aussi quand on arrive en retard à un gala? » « Dans mon domaine, on appelle ça se faire désirer. » que tu réponds avec un léger rire alors qu’il fait démarrer la voiture. « Tu es prête? » « Pas du tout. Toi? » que tu lui demandes, ressentant que tu n’étais pas la seule pleine d’hésitation autant que d’envie face à la soirée et la nuit à venir. « On pourra toujours rentrer plus tôt, si c’est trop difficile. » que tu proposes, comme un compromis qui ne fait pas vraiment de sens, mais qui pourrait potentiellement apaiser vos esprits. Tu avais réservé une chambre dans un hôtel à proximité de la salle où se tenait le gala, vous permettant ainsi de réellement profiter de la soirée sans avoir à vous soucier de placer l’un ou l’autre derrière au volant, t’offrant aussi l’occasion de boire pour la première fois depuis le fameux tapis rouge à Los Angeles. La voiture démarre et le chemin est rapidement fouler jusqu’à votre destination. « Il y a l’air d’avoir beaucoup de monde, c’est une bonne nouvelle pour l’association. » Tu savais tout le travail que votre amie Joy y avait mis et tu espérais sincèrement que la soirée serait un succès. « Je suis vraiment contente d’être là avec toi. » que tu lui admets, posant ta main sur sa cuisse. Malgré l’anxiété, malgré l’inquiétude, tu savais au fond de toi que vous aviez besoin de cette soirée et que vous l’aviez amplement mérité. « Est-ce que c’est tout ce que tu espérais, devenir papa une deuxième fois? » que tu lui demandes, les yeux brillants, consciente que la première fois n’avait pourtant rien eu de conventionnel.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 6:00



Penny te prévient que la nuit sans enfants qui s'annonce ne promet pas pour autant d'être de tout repos et irrésistiblement, tu mords à ce délicieux hameçon, feignant la surprise, prêchant davantage d'informations sur ce que pouvait éventuellement concocter ta petite amie, ou du moins avoir en tête. « J’ai peut-être une idée ou deux pour aider, mais je ne suis pas certaine que ce soit appropriée de les dire à voix haute. » Tu te mordilles doucement la lèvre inférieure, avant de déposer quelques baisers dans le cou de ta petite amie, puis sur son épaule momentanément dénudée. « J'ai très hâte de les découvrir... » Tu susurres. Tu aurais bien aimé continuer ta course sur son épiderme, marquer davantage sa peau de la chaleur de tes lippes et te délecter de son parfum plus longtemps, mais il te faudra reporter ce plaisir à dans quelques heures, des petits pas se pressant dans le couloir t'indiquant que tu seras sans doute très prochainement appelé par ton fils. Cela ne manque effectivement pas, l'une de tes appellations favorites est articulée par Jude et tu échanges un regard complice avec ton amoureuse avant de rejoindre l'enfant.

Installé dans la voiture, la sensation qu'il te manque quelque chose te taraude. Tu ignores si cette impression perdurera toute la soirée, tu espères que ce n'est pas un mauvais pressentiment - bien que tu voues une entière confiance en les parents de Penny. Tu inspires profondément, chasses ton pessimisme, intimement convaincu que même si la séparation, aussi courte soit-elle, est malaisante, elle vous fera ultimement du bien aussi. Puis cela permettra aux grands-parents de passer du temps privilégié avec Jude et Maia également. Tu te distrais en évoquant l'heure déjà avancée affichée sur le cadran, souriant d'un air entendu quand Penny explique : « Dans mon domaine, on appelle ça se faire désirer. » « Est-ce que c'est pour ça que tu n'es pas arrivée tout à fait à l'heure à notre premier date ? » Tu taquines malicieusement, avant de demander à ta petite amie si elle était prête pour cette première soirée en amoureux depuis que vous étiez tous deux parents. « Pas du tout. Toi? » Ton regard trahit ton hésitation. « On pourra toujours rentrer plus tôt, si c’est trop difficile. » Tu acquiesces, le compromis ayant des onces de déculpabilisation à tes oreilles. « Et on est joignable en tout temps. » Tu ajoutes une couche, avant de démarrer le moteur. Il n'était plus question de faire marche arrière, les premiers mètres seraient les plus difficiles, tu t'en persuadais.

Tu peines un peu à trouver une place de stationnement, ce qui est très bon signe pour le gala de clôture de l'événement mis en place par votre amie Joy et son binôme Jackson. « Il y a l’air d’avoir beaucoup de monde, c’est une bonne nouvelle pour l’association. » Tu acquiesces, satisfait. « Oui, c'est génial. » Tu pensais à tout ce que ces fonds pourraient permettre de mettre en place notamment au centre hospitalier et cela te réjouissait. Toi qui œuvrais à ta petite échelle pour améliorer le quotidien des jeunes patients, tu étais heureux que ces actions, qui pouvaient faire la différence selon toi dans un séjour hospitalier, prennent de l'ampleur. « Je suis vraiment contente d’être là avec toi. » Tu reportes ton attention sur Penny, posant amoureusement tes lèvres sur les siennes. « Moi aussi. » Tu déboucles ta ceinture. « On va passer une très belle soirée en amoureux. » Tu ambitionnes. « Nos un an, j'ai encore un peu de mal à y croire, » tu avoues. Une année seulement que vous étiez en couple, Penny et toi. Ce n'était peut-être pas grand-chose dans les mœurs ou dans la chronologie d'une vie, mais à tes yeux elle était, sans aucun doute : « La plus belle année de ma vie. » Tout comme Penny t'apparaissait telle une évidence, et à ce sentiment, vivre un an ou quinze ans ensemble ne changerait rien. « Est-ce que c’est tout ce que tu espérais, devenir papa une deuxième fois? » Tu considères quelques instants ton amoureuse. « J'aurais pas pu rêver mieux de devenir papa pour une deuxième fois exactement comme ça, » tu réponds. « Mais il y a plein d'autres choses que j'espère encore. J'ai d'autres projets, qui t'incluent qui plus est. Tu n'es pas au bout de tes surprises, Penny Stringer, » tu annonces avec mystère. Tu prends doucement sa main dans les tiennes. « Est-ce que tu es heureuse de comment la vie a tourné, malgré l'absence de sommeil ? Comment tu te sens ? » Tu questionnes avec sérieux et attention, bien qu'ayant ajouté une petite touche d'humour. Tu glisses une des mèches de Penny derrière son oreille, caresses sa joue de ton pouce, admires sans gêne son portrait. Ni l'arrivée de Jude, ni celle de Maia n'avaient été soigneusement programmées par vos soins, et si ces deux petits êtres pouvaient vous combler de bonheur et qu'imaginer la vie sans eux avait désormais des nuances d'impossible, il n'en demeurait qu'ils constituaient des surprises dans la trame de votre histoire. Par ailleurs, durant les deux semaines et demi suivant la naissance de Maia, tu avais l'impression que vous n'aviez pas vraiment eu le loisir de vous épancher sur ce genre de question ou même constat, pris dans le rythme de ces journées filant à vive allure, où le silence rimait avec repos ou rattrapage d'impératifs plutôt que confidences et réflexions.


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 12:52



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

L’hésitation ne vient pas seulement de toi, lorsque vous vous retrouvez installer dans la voiture, à attendre un signe quelconque avant de démarrer l’engin. C’est particulier comme sensation, le besoin et l’envie de prendre une petite pause loin de la maison, mélangé à cette envie de ne jamais être à plus de quelques mètres de sa progéniture. Tu ne comprenais pas, avant que Maia ne pointe le bout de son nez avec quelques semaines d’avance. Tu pouvais t’imaginer, tu avais entendu les histoires des quelques amies que tu avais dans ton entourage qui étaient elles aussi maman, mais tu n’avais pas réalisé à quel point la sensation pouvait être envahissante, étouffante. Les regards s’échangent avec ton amoureux, tu le sais que vous le ressentez tous les deux et c’est sans doute pour cela que subsiste le besoin de rendre les choses aussi légères que possible, dans des taquineries qui font sourires et apaisent la culpabilité. « Est-ce que c’est pour ça que tu n’es pas arrivée tout à fait à l’heure à notre premier date? » Tu ris doucement, te remémorant avec tendresse les souvenirs de ces premiers rendez-vous platoniques que vous aviez enchaînés au mois de mai l’an dernier, avant ton départ pour Monaco. « Ça a fonctionné, non? » que tu répliques, le ton toujours aussi taquin. « Ça et se rendre indisponible, des manières incontournables pour se rendre aussi désirable que possible. » Et sans même le prévoir à l’époque, tu avais fait les deux, consciente que même sans ce mois l’un de l’autre, vous auriez sans doute fini par trouver le chemin d’une histoire romantique, peut-être seulement sur un autre tempo. Un tempo moins rocambolesque peut-être, bien que tu doutais que cela vous représente aussi bien que votre histoire actuelle. Celle dans laquelle vous hésitez encore quelques secondes avant d’enfin sortir de l’entrée de votre demeure. « Et on est joignable en tout temps. » Oui, bien sûr. Il n’y a aucune raison pour que tout ne se passe pas exactement comme prévu.

Toowong est finalement délaissé pour le quartier dans lequel se trouve la salle où se tient le gala. L’engouement est réel quand ça vous prend quelques minutes avant de trouver un stationnement et c’est avec fierté que tu réalises la réussite de la Peterson, que tu espères croiser au cours de la soirée. Maintenant qu’un peu de distance a été mise entre les enfants et vous, tu te sens capable de dire sans trop d’hésitation que tu es heureuse d’être ici. Isaac t’embrasse tendrement et ce sentiment d’euphorie augmente encore un peu, l’une de te mains glissant dans sa nuque, venant caresser ses cheveux. « Moi aussi. On va passer une très belle soirée en amoureux. » Tu acquiesces d’un mouvement de la tête. Vous étiez de nouveaux (ou du moins pour ta part) parents, mais ça ne voulait pas dire que vous cessiez d’être des amoureux pour autant et ça, tu devais te le rappeler. « Nos un an, j’ai encore un peu de mal à y croire. » « J’ai l’impression que c’était hier encore autant que j’ai l’impression que ça fait bien plus longtemps que ça. » Peu de couples pouvaient admettre avoir vécu autant d’émotions et de montagnes russes en un an que ce n’était votre cas, et malgré tout, tu restais persuadée que cela était l’une de vos plus grandes forces, et non pas une faiblesse comme certains autour de vous pouvaient le croire. « La plus belle année de ma vie. » « La mienne aussi. La plus mouvementée aussi. » que tu renchéris avec un rire, peinant toujours à croire qu’un an à peine depuis votre première nuit ensemble, vous viviez la plus folle et la plus grande aventure, celle d’être parents ensemble. « Et ce n’est qu’un avant-goût pour toutes celles qu’on a encore à vivre toutes les deux. » Tu ne doutais pas un seul instant qu’elles seraient incroyablement nombreuses, vos années ensemble.

Toujours assis dans la voiture, réalisant que pour la première fois depuis plusieurs semaines vous avez tout le temps du monde devant vous, vous prenez enfin le temps de venir aux nouvelles, d’interroger l’autre sur cette adaptation des plus épuisantes mais tout aussi merveilleuse. « J’aurais pas pu rêver mieux de devenir papa pour une deuxième fois exactement comme ça. » Tu souris tendrement, venant poser l’une de tes mains contre la cuisse de ton petit ami. « Mais il y a plein d’autres choses que j’espère encore. J’ai d’autres projets, qui t’incluent qui plus est. Tu n’es pas au bout de tes surprises, Penny Stringer. » Tu affiches une moue surprise, te mordant légèrement la lèvre. « C’est vrai? Vous m’intriguez, Monsieur Jensen. » que tu réponds, définitivement curieuse d’en apprendre davantage sur les différents projets que ton amoureux a en tête, autant que lesdites surprises. « J’ai le droit à un aperçu de ce qui se passe dans cette jolie petite tête, ou bien est-ce que tout ça est classé top secret? » Tu avais envie de savoir autant que tu avais envie d’être surprise, tout ne manquant jamais de saveurs tant qu’il était près de toi. « Est-ce que tu es heureuse de comment la vie a tourné, malgré l’absence de sommeil? Comment tu te sens? » La fatigue pouvait être éreintante, oui, mais elle n’arrivait certainement pas à la cheville du bonheur que tu éprouvais chaque fois que tu tenais Maia contre toi, chaque fois que tu analysais avec grande attention chaque trait de son visage, que tu délectais de sa chaleur et de son petit être qui changeait déjà à vu d’œil. « Je ne pourrais pas être plus heureuse que je ne le suis avec présentement, avec Jude, Maia et toi. » que tu souffles avec une sincérité qui fait cogner ton cœur ardemment contre ta poitrine. « J’étais même pas certaine que c’est cette vie que je voulais, et pourtant, maintenant je ne veux même pas imaginer ce que ce serait, sans vous. » Le travail avait longtemps eu la priorité sur la famille et désormais, tu peinais à t’imaginer un univers où c’était encore le cas. « Tu m’as donné encore plus que tout ce que j’aurais cru vouloir un jour. » que tu souffles avec tendresse, avant de poser tes lèvres sur les siennes dans un baiser qui, tu l’espères, traduit encore mieux que tes mots tout l’amour que tu lui portes. « Allez viens, je veux montrer à tout Brisbane que je suis avec l’homme le plus beau et le plus sexy de la soirée. » que tu glisses à son oreille avant de t’éloigner légèrement, prête à ouvrir ta portière.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 20:29



C'est discrètement à reculons que vous quittez votre foyer pour concrétiser votre participation à ce gala de clôture en amoureux. Les techniques sont diverses et variées pour alléger réciproquement votre culpabilité, quand il s'agira véritablement de la première nuit que vous passez loin de Maia depuis sa naissance. Une partie de toi ne peut t'empêcher de te demander si ce n'est pas trop tôt, mais tu sais pertinemment que le nouveau-né ainsi que ton fils se trouvent en très bonnes mains et qu'ils passeront sans nul doute une excellente soirée et nuit en compagnie des parents de Penny. Vous avez de plus pallié à toute éventualité, la maison ne manque d'aucune nécessité, et vous restez joignables en tout temps. En réalité, peut-être que les premières minutes de séparation sont les plus difficiles, et qu'une fois que vous seriez dans l'ambiance de l'événement, il vous sera de plus en plus facile de lâcher prise sur ce rôle d'adultes responsables des deux petits êtres dépendants de vous. « Ça a fonctionné, non? Ça et se rendre indisponible, des manières incontournables pour se rendre aussi désirable que possible. » Tu ris doucement, te remémorant les voyages à Monaco, puis à Mexico, qu'avait effectués Penny au début de votre relation. Tu avais été très heureux de pouvoir garder contact avec la jeune femme via les réseaux sociaux durant ces déplacements à l'étranger, faisant fi en toute intransigeance du décalage horaire et te montrant plus réactif que jamais à ton téléphone dès qu'il te signalait avoir reçu un message de la femme qui t'avait déjà totalement séduite. Tu avais apprécié que vous aviez opté pour maximiser le temps que vous passiez ensemble entre deux départs, en enchaînant les rendez-vous. Aussi, vos retrouvailles avaient immanquablement un goût délicieux que tu n'es pas prêt d'oublier. « Je confirme. Mais je pense que tu as atteint le niveau maximum de désirable, » tu avoues avec un regard éloquent.

Tu parviens à dénicher une place de stationnement malgré la forte affluence à l'événement. Garés face à la salle, cette escapade en amoureux te semble de plus en plus concrète, ces prochaines quelques heures consacrées exclusivement à vous deux. Une sensation étrange t'étreint face au constat que vous n'avez que vous à penser pour cette soirée et nuit à venir, quand l'attention était rivée sur Jude et Maia encore quelques dizaines de minutes plus tôt. En addition, le fait que vous célébrez ce soir le premier anniversaire de votre couple ajoute au caractère surprenant de cette soirée en amoureux. « J’ai l’impression que c’était hier encore autant que j’ai l’impression que ça fait bien plus longtemps que ça. » Tu hoches la tête à l'affirmative en souriant, comprenant parfaitement le sentiment de Penny. Vos premiers sms envoyés te paraissaient d'une part si proches dans le temps. D'autre part, les événements s'étaient enchaînés à vive allure et tu avais l'impression que vous aviez tant bâti et vécu ensemble que tu peinais à croire que tout ceci tenait en une seule année de vie. Après tout, vous aviez même eu le temps de faire un bébé, durant ces mois mouvementés. Néanmoins, de loin, l'année 2021-2022 avec ton amoureuse demeurait : « La plus belle année de ma vie. » « La mienne aussi. La plus mouvementée aussi. » Ton rire rejoint celui de ta petite amie, que tu ne peux t'empêcher d'embrasser affectueusement sur la joue. « Et ce n’est qu’un avant-goût pour toutes celles qu’on a encore à vivre toutes les deux. » « J'ai hâte de découvrir ce que l'avenir nous réserve. » Car même si l'univers détenait un certain talent pour vous déstabiliser, vous amener parfois proches de la crise de nerfs, vous effrayer de la suite et vous précipiter dans des décisions hâtives, il n'en demeurait que ce sentiment de sérénité et de plénitude surpassaient tous les autres auxquels tu as pu goûter. Auprès de Penny, tu voulais vivre toutes les aventures qui composaient votre bien drôle de vie. Tu ne t'imaginais pas le futur différemment qu'à ses côtés et tu priais pour des dizaines et des dizaines d'années à ses côtés.

Vous ne quittez pas de suite l'habitacle de la voiture, profitant de l'intimité et du silence qu'il vous offre. Si tu affirmes à ton amoureuse que tu n'aurais pas pu rêver mieux de devenir papa pour une deuxième fois comme il fut le cas, tu annonces disposer d'autres projets que tu espères mettre en place au fil de votre histoire. « C’est vrai? Vous m’intriguez, Monsieur Jensen. J’ai le droit à un aperçu de ce qui se passe dans cette jolie petite tête, ou bien est-ce que tout ça est classé top secret? » « C’est ma manière à moi de me faire désirer, le suspens, » tu taquines, avant de baisser momentanément les yeux sur les doigts de la jeune maman. Tu t'intéresses plus sérieusement à comment elle se sent, dans cette tornade colorée de surprises en tout genre, et ce nouveau rôle qu'elle assure avec brio mais qui n'est pas des plus évidents.  « Je ne pourrais pas être plus heureuse que je ne le suis avec présentement, avec Jude, Maia et toi. » Ses propos te font gonfler le cœur, le sourire sur tes lèvres traduit un bonheur tendre. « J’étais même pas certaine que c’est cette vie que je voulais, et pourtant, maintenant je ne veux même pas imaginer ce que ce serait, sans vous. » Tu acquiesces, compréhensif. La vie avait suivi son court de son propre chef et même si le chemin que vous aviez emprunté ne correspondait pas à ce que vous vous dessiniez éventuellement de prime abord, tu refusais t'imaginer votre quotidien différent de ce qu'il était actuellement. « Je suis si fier et si heureux de notre vie, » tu exposes, répondant amoureusement au baiser de ton amoureuse. Tout était parfait à tes yeux, en tout point, jusqu'aux imperfections. « Allez viens, je veux montrer à tout Brisbane que je suis avec l’homme le plus beau et le plus sexy de la soirée. » Tu ris nerveusement et vous quittiez la voiture pour pénétrer l'établissement où se tient le gala. « Milady, » tu présentes en lui tendant la main.

La décoration est phénoménale, des buffets appétissants sont garnis et un long bar sert des boissons en tous genre. Des tables élégamment dressées sont dispersées de manière intelligente dans la salle, bordant une piste de danse pour l'instant peu fréquentée, le groupe commençant sans doute sa set list. Tu remarques quelques visages familiers que tu salues d'un geste de la main et d'un sourire, ton pouce caresse distraitement le dos de la main de Penny, dont vos doigts sont entremêlés. « Tu veux boire quelque chose ? T'installer quelque part en particulier ? » Tu proposes. « J'me fie à ton expertise, » tu argumentes avec malice, sachant que ta petite amie avait le chic pour tirer le meilleur de ce genre de soirées, vu son expérience des événements publics. Peu à peu, tu réalises vraiment que vous avez toute la soirée devant vous, et même la nuit, grâce à la bonne idée de Penny de vous réserver une chambre d'hôtel. Ainsi, vous êtes entièrement libres de vos choix durant ces prochaines heures - même si vos téléphones restent à proximité et tout à fait audibles en cas de souci. « Eh ! Vous voulez que je prenne votre photo ? » demande alors une bénévole, munie d'un appareil photo pour récolter ce que tu devines être des souvenirs pour l'association.


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyMer 13 Juil 2022 - 23:07



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

« Je confirme. Mais je pense que tu as atteint le niveau maximum de désirable. »
« Ça sonne comme un défi. »

Tu t’en amuses. Tu sais que tu n’as pas besoin de charmer constamment Isaac, que votre relation se base sur plus, beaucoup plus, qu’une simple attirance physique, ou qu’une attirance tout court, mais ça ne change rien au fait que tu souhaites qu’il continue de te voir comme étant désirable, de toutes les façons. Surtout maintenant que tu dois te faire à ce nouveau corps, celui qui a porté la vie pendant presque neuf mois, celui qui a changé à tes yeux de manière considérable. C’était fou de penser qu’Isaac t’avait connu plus longtemps enceinte que le contraire, ce qui rappelait une fois encore la vitesse à laquelle tout s’était déroulée entre vie, une année qui file à toute vitesse, remplie d’évènements qui en auraient certainement faits fuir plus d’un dans votre situation, mais qui avait été la plus belle et la plus merveille de toute, autant à tes yeux qu’aux siens. Tu savais aussi que ce n’était qu’un début, que cette unique année se multiplierait et que tu vivrais d’innombrables aventures toutes plus rocambolesques les unes des autres avec le Jensen et pour ça, tu te faisais déjà impatiente. « J’ai hâte de découvrir ce que l’avenir nous réserve. » « Je me demande si ce sera toujours aussi chargée. » Si tu n’avais pas toujours été en mesure d’en rire, le stresse des changements drastiques s’étant accumulés au fil des derniers mois, tu avais maintenant assez de recul pour savoir en toute conscience que tu n’aurais rien changé de votre histoire folle tant la présence de Maia et de Jude t’emplissait d’un bonheur que tu n’aurais jamais cru connaître un jour.

« C’est ma manière à moi de me faire désirer, le suspens. » Tu ris doucement. « C’est efficace, comme façon de faire. » Peut-être même un peu trop efficace, tant tu aimerais pouvoir te plonger dans son esprit et y découvrir toutes ces surprises et ces envies qu’il ne veut pas, ou ne sait peut-être pas verbaliser. Tu ne doutais pas un seul instant qu’il y avait tout un monde auquel tu n’avais pas accès dans son esprit, rempli de cette noirceur qu’il travaillait à conserver à distance, mais peut-être aussi de ses aspirations et de ses rêves qu’il n’osait plus prononcer à haute voix. « Je suis si fier et si heureux de notre vie. » Toi aussi, tu l’étais. Tu ne changerais rien, ni des hauts, ni des bas, tant le résultat final ne pouvait être plus beau à tes yeux. « Si t’avais qu’à choisir qu’un seul moment dans la dernière année pour nous décrire, tu choisirais lequel? » tu lui demandes avant de le presser à sortir du véhicule, prête à admirer le travail de tout ceux qui se sont donnés pour la cause de Run for Judy, mais surtout pour enfin profiter de la présence unique de ton amoureux, sans avoir une ou deux petites personnes demandant constamment votre attention ici et là.

« Tu veux boire quelque chose? T’installer quelque part en particulier? J’me fie à ton expertise. » « Suis-moi. » que tu l’intimes, alors que tu te rends à l’une des extrémités du bar, attrapant au passage deux coupes de champagne, dont l’une que tu tends à ton amoureux avant de mener ton propre verre à tes lèvres, redécouvrant pour la première fois depuis de longs mois le goût des bulles. Peut-être que ton verre se vide un peu trop vite d’ailleurs, alors que tu n’hésites pas à troquer ta coupe vide pour l’une dans laquelle les bulles scintillent encore. « Peut-être que tu vas devoir me surveiller ce soir tout compte fait. » que tu lances avec malice alors que tu trempes à nouveau tes lèvres dans le champagne. Tu viens glisser l’une de tes mains dans le bas du dos de ton amoureux, désirant profiter pleinement de votre proximité retrouvée et c’est à ce même moment qu’apparaît ce que tu devines être une photographe attitrée, ou peut-être une simple bénévole, tu ne saurais dire, pour la soirée. « Eh! Vous voulez que je prenne votre photo? » Tu acquiesces d’un simple mouvement de la tête, alors que tu te niches un peu plus contre ton amoureux, offrant ton meilleur sourire à l’objectif. Les clics défilent à toute vitesse, et lorsque la jeune femme a terminé, elle vous remercie avant de passer au prochain couple passant près de vous. « Tu sais qu’il y a de grandes chances que ces clichés terminent dans les magazines à potins demain matin? » Une réalité que tu avais presque oubliée, tant vous vous étiez faits discrets depuis l’arrivée de Jude dans vos vies et le début de ta grossesse que tu n’avais pas cherché à publiciser. « On en a jamais vraiment parlé, de la présence que tu souhaitais avoir ou non dans les médias. » que tu réalises, ta main caressant doucement son dos sur l’étoffe de son habit.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyJeu 14 Juil 2022 - 1:15



C'est petit à petit que vous vous distanciez de votre foyer de Toowong pour atteindre le gala de clôture du marathon de Brisbane. Comme s'il vous fallait procéder par étape pour vous extraire de ce cocon innovant au sein duquel Maia s'était tout récemment blottie, ce petit havre où les journées semblaient durer de simples minutes mais où certaines heures paraissaient parfois s'étendre sur des siècles. Tu chérissais chacun de ces instants auprès des tiens, tu t'appliquais à être un aussi bon compagnon pour Penny que père pour Jude et Maia, et chaque jour, tu espérais aussi devenir une meilleure personne, davantage compréhensive et patiente. Cette aventure se tenait sur un tempo aussi atypique que soutenu et si tu avais craint perdre l'équilibre plus d'une fois durant l'année que vous aviez essuyée, cela ne retirait rien au fait qu'elle ait été la plus belle que tu aies vécue de toute ton existence. Tu étais même désormais impatient de découvrir la suite des événements, avide et amoureux de cette histoire que tu bâtissais avec la femme que tu aimais de tout ton cœur. « Je me demande si ce sera toujours aussi chargée. » Tu laisses échapper un léger rire. « Aussi, je ne sais pas, mais je crois que la monotonie n'est pas trop dans nos cordes. » Si tu ne voulais pas provoquer l'univers, une partie de toi aurait foi que les choses s'apaiseraient aussi un peu, dans un équilibre presque pieux. Après tout, vous ne pourriez pas être constamment surpris par la force des choses, n'est-ce pas ? Il ne peut y avoir que tant de rebondissements dans une seule vie ?

Tu présentes avec humour le suspens comme ton arme pour te rendre désirable auprès de ta petite amie. « C’est efficace, comme façon de faire. » « Un peu vil aussi, peut-être. J'exploite aussi ta curiosité dans le processus, » tu confesses. « Si t’avais qu’à choisir qu’un seul moment dans la dernière année pour nous décrire, tu choisirais lequel? » La question te laisse d'abord songeur, invitant à un exercice auquel tu ne t'es pas encore adonné. Tu songes à ces kilomètres de conversations par téléphones interposés, ces rencontres en tête à tête que vous avez agréablement multipliées, au cours desquelles il te plaisait tant de découvrir un peu plus la Stringer. Tu penses à votre voyage à Moreton Island, à jamais gravé dans ton cœur, puis celui à Los Angeles où vous aviez appris la grossesse de Penny. La descente de la montagne russe s'était ensuite accentuée, entre cet après-midi au parc avec David où le hasard t'avait mis sur la route de Jude et Lucy, puis tout ce que l'arrivée dans ta vie de ces deux petits êtres que tu chérissais tant invoquaient. Il y avait cette multitudes de souvenirs que vous créiez chaque jour, à Torquay, à Brisbane, à deux, à trois, puis à quatre. L'arrivée prématurée et pressée de Maia demeurait pour toujours dans ta mémoire comme dans ton cœur, et tu te mordilles la lèvre, un choix cornélien se présentant de devoir sélectionner un seul moment pour décrire selon toi l'union que tu formais avec ton amoureuse. « Quand on s'est arrêté, sur la Great Ocean Road, » tu révèles finalement. « Je crois que c'était l'un des moments les plus difficiles pour moi, cette année, parce que j'avais peur de te perdre, de perdre le bébé, de perdre Jude, de me perdre, » tu avoues. « Et tu m'as montré que l'amour, c'est braver les tempêtes avec la personne qu'on aime, pour le couple qu'on forme. Que peu importe à quel point c'est difficile, l'amour sera toujours plus fort. » C'était peut-être utopique, mais pourtant, ces propos relevaient une sémantique authentique. Vous aviez persisté dans la tourmente, en respectant qui vous étiez, et aujourd'hui, vous étiez plus solides que jamais. « A mes yeux, ce moment nous décrit bien parce qu'il traduit notre force, notre courage, notre résilience et notre amour. » Tu plonges ton regard dans l'océan de celui de ta petite amie, lui souriant amoureusement. « Et toi ? » Tu lui renvoies curieusement la question. « Tu as un moment de cette année que tu aimerais reproduire ? »

A votre entrée dans la salle du City Hall où se tenait le gala, tu sollicites l'expertise de ta petite amie en événements publics. « Suis-moi. » Penny t'entraîne vers une extrémité du bar où quelques coupes de Champagne ne demandent qu'à être délecter. Tu en prends une, la fais doucement tinter contre celle que saisit Stringer. « A nous, » tu trinques, remarquant la descente rapide de Penny, qui te fait gentiment rire. « Peut-être que tu vas devoir me surveiller ce soir tout compte fait. » « Eh, tu l'as bien mérité, » tu glisses, déposant un doux baiser sur son front alors qu'elle glisse sa main dans le bas de ton dos. Une photographe vient immortaliser votre participation à l'événement et une fois qu'elle vous quitte, Penny te fait remarquer, tandis que tu trempes tes lèvres dans les bulles : « Tu sais qu’il y a de grandes chances que ces clichés terminent dans les magazines à potins demain matin? » La surprise se lit aisément sur ton visage. Certes, tu n'oublies pas que Penny est une véritable star : les réseaux sociaux et la télévision te le rappelle facilement. Toutefois, il y a encore quelques notions qui t'échappent, des réflexes que tu n'as pas pris. « Tu crois qu'ils diraient quoi ? La jeune maman Penny Stringer fait une apparition pour la bonne cause dans une magnifique petite robe noire ? » Tu t'essaies à l'inventivité de gros titres, pas certain d'être très doué dans cette pratique. « L'avantage c'est que pour la photo, j'étais le seul qui avait un verre à la main. Ils ne pourront pas se faire des idées. » Tu savais que certaines journalistes s'inspiraient un peu trop de la présence d'alcool sur certaines photos. « On en a jamais vraiment parlé, de la présence que tu souhaitais avoir ou non dans les médias. » Tu considères quelques instants ton amoureuse. « Je souhaiterais simplement être là pour toi quand tu le juges adéquat, dans cette sphère-là. » Tu ne pensais pas être très intéressant auprès des médias, même si des fans de Penny s'amusaient à suivre ton compte Instagram uniquement parce que tu étais son petit ami et qu'ils espéraient obtenir des exclusivités sur la belle par ton intermédiaire. Ca t'avait rendu très prudent sur ce que tu postais, réduisant considérablement ton activité sur le réseau, bien que cela ne te manquait pas spécialement, d'autres priorités s'étant imposées à toi. Ce qui comptait pour toi était de soutenir ta petite amie, l'épauler dans les moments plus difficiles et souligner ses victoires éhontément. Pour le reste, tu étais plutôt ignare, bien que t'appliquais à faire aussi bien que possible pour ne pas nuire à ton amoureuse.


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyJeu 14 Juil 2022 - 3:27



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

« Aussi, je ne sais pas, mais je crois que la monotonie n’est pas trop dans nos cordes. » Tu ne peux qu’approuver d’un léger rire et d’un hochement de la tête. Vos vies étaient plutôt rythmées de spontanée et d’imprévisible, des variables que vous n’aviez pas vraiment choisies à la base, mais qui semblaient vous coller à la peau et ce, depuis vos tout premiers rendez-vous. La soirée se voulait propice pour une pause bien méritée, mais tout autant pour un retour en arrière, une rétrospective sur ces douze derniers mois que vous aviez passé ensemble. Tu t’emballais pour le futur autant que tu savais te délecter des nombreux souvenirs que vous aviez su créer tous les deux, dans des conditions tout ce qu’il y avait de plus atypique. Tu étais curieuse sur la suite, curieuse d’en apprendre davantage sur les désirs que ton amoureux pourrait avoir garder enfouis, tout comme ceux qu’il pourrait se découvrir en cours de route, espérant silencieusement que vos chemins trouveraient le moyen de se joindre, même dans l’adversité. « Un peu vil aussi, peut-être. J’exploite ta curiosité dans le processus. » Tu échappes un nouveau rire, tes doigts continuant leurs danses contre sa cuisse. « Tu dois me connaître assez maintenant pour savoir que je risque de te tanner tous les jours pour avoir ne serait-ce qu’un indice. » Il savait exactement quoi dire et quoi faire pour attiser ta curiosité, tout comme il savait désormais que tu n’étais pas de ceux qui baissaient facilement les bras, plutôt du genre à faire tout et n’importe quoi pour obtenir ce que tu veux.

Tu surprends ton amoureux avec une question qui te passe spontanément par la tête, curieuse de savoir quel moment de votre spectaculaire année a réellement su marquer le Jensen. « Quand on s’est arrêté sur la Great Ocean Road. » Tu mets quelques secondes avant de replacer le souvenir dans ton esprit, mais dès que c’est fait, tu sens ton cœur se serrer, te remémorant vivement la douleur que tu avais lu dans le fond de ses yeux, cette peur qu’il t’avait témoigné de te rendre malheureuse suite aux différents imprévus qui ne cessaient de terrer votre chemin si tôt au sein de votre relation. Tes doigts serrent un peu plus fort contre sa cuisse et ton regard se perd dans le sien. « Je crois que c’était l’un des moments les plus difficiles pour moi, cette année, parce que j’avais peur de te perdre, de perdre le bébé, de perdre Jude, de me perdre. Et tu m’as montré que l’amour, c’est braver les tempêtes avec la personne qu’on aime, pour le couple qu’on forme. Que peu importe à quel point c’est difficile, l’amour sera toujours plus fort. » « Tu sais que je serai toujours là, pas vrai? Que même dans mes pires moments de doutes ou d’inquiétudes cette année, je n’ai jamais même songé à partir, que jamais je ne te priverai de ta fille? » La simple idée te retourne l’estomac, même plus de six mois depuis l’arrivée de Jude dans vos vies, tu ne comprenais pas comment Lucy avait pu être si égoïste et tu te faisais la promesse que peu importe la suite, peu importe les problèmes qui pourraient potentiellement subvenir entre Isaac et toi dans le futur, jamais Maia ne se retrouverait entre vous, ou pire encore, priver de l’un ou l’autre de ses parents. « À mes yeux, ce moment nous décrit bien parce qu’il traduit notre force, notre courage, notre résilience et notre amour. » « C’est beau, je trouve. » Ce n’est pas le premier moment qui te serait venu en tête, mais maintenant qu’Isaac te l’avait expliqué de cette façon, tu ne pouvais qu’approuver que cela vous ressemblait bien. Ce n’était pas parfait, ce n’était même pas un beau moment en soit, mais c’était un moment vrai, vulnérable et avait su prouver que votre amour était réellement plus fort que tout le reste. « Et toi? Tu as un moment de cette année que tu aimerais reproduire? » Tu y réfléchis quelques instants, incapable de t’arrêter sur un seul et unique moment, l’ensemble étant à tes yeux ce qui rendait l’œuvre si belle. « Je dois admettre que je m’ennuie parfois de la simplicité de nos premiers rendez-vous, quand ce n’était que toi et moi et l’envie irrésistible d’apprendre à se connaître toujours un peu plus. J’ai l’impression que c’est un peu ça, ce soir. » Le retour à la base. Se concentrer sur lui, sur toi, sur ce qui avait emmené tout le reste et que vous aviez su – difficilement – laissé derrière le temps d’une soirée.

La voiture d’Isaac est délaissée pour le décor enchanteur de la salle de la soirée. Tu ne mets pas longtemps avant de traîner ton amoureux jusqu’au bar, là où tu redécouvres le goût qui t’avait tant manqué des bulles de champagne. « Eh, tu l’as bien mérité. » « C’est une occasion spéciale. » que tu te rappelles avec un léger rire, ayant l’impression que l’effet de l’alcool saurait te rentrer dedans plus rapidement qu’à l’ordinaire puisque tu n’avais plus l’habitude de boire, de toute évidence. Vous êtes temporairement interrompus par quelques photos prises, photos que tu devines apparaîtront certainement dans un ou plusieurs magazines à potins, chose qui semblent surprendre ton amoureux. « Tu crois qu’ils diraient quoi? La jeune Penny Stringer fait une apparition pour la bonne cause dans une magnifique petite robe noire? » Tu secoues la tête en riant doucement. Tu n'as pas la moindre idée de ce à quoi pourrait référer le titre, tu imaginais que ce dernier mentionnerait sans doute ta maternité nouvelle, toi qui avais récemment annoncé la naissance de Maia. Tu craignais plutôt que comme toujours, le focus se fasse sur ton nouveau physique, les médias étant encore bien souvent atroces dans ses commentaires lorsqu’il était question d’apparence. « Je crois qu’ils n’auront pas le choix de mentionner l’homme magnifique à mes côtés plutôt. » que tu préfères souligner, poussant de côté tes craintes, ne voulant pas laisser tes peurs te mettre en garde et t’empêcher de profiter pleinement du moment. « Peut-être qu’ils mentionneront ton rôle d’infirmier, et puis ton implication pour l’association. Si ça se trouve, on va faire de la grosse publicité. » Tu préfères le voir ainsi, léger, tout comme tu te promettais, comme toujours, de ne rien lire à ton sujet, préférant rester dans l’ombre et t’éviter des commentaires potentiellement blessants. « L’avantage c’est que pour la photo, j’étais le seul qui avait un verre à la main. Ils ne pourront pas se faire d’idées. » « Oh tu sais, ça leur en prend bien moins que ça, pour se faire des idées. » Malheureusement, c’était l’un des désavantages de ton métier, d’une popularité certaine et tu craignais ainsi que cela vienne toucher négativement ton amoureux, qui t’avait spécifié à de nombreuses reprises qu’il ne connaissait rien à ce monde qu’était celui de la célébrité. « Je souhaiterais simplement être là pour toi quand tu le juges adéquat, dans cette sphère-là. » « Même si ça veut dire voir ta vie privée potentiellement étalée dans les médias? » C’était toujours un risque à prendre, lorsque l’on fréquentait quelqu’un avec une certaine renommée, que des journalistes malintentionnés se mettent à fouiller pour des informations intéressantes à partager pour quelques milliers de clics, et tu craignais que le passé d’Isaac puisse venir faire des vagues de manières qui lui seraient indésirables. « Je veux vraiment te protéger autant que possible de tout ça, mais je veux aussi que tu restes conscient des risques, quand on se rend à des évènements publics comme celui-là. » Tu fais une légère grimace, détestant devoir être rappelée à cette réalité des plus désagréables. Peut-être imaginais-tu les choses pires qu’elles allaient l’être, peut-être que personne ne chercherait à en savoir plus sur l’homme t’accompagnant, mais tu ne pouvais pas faire comme si le risque n’existait pas, maintenant que vous étiez finalement sortie de votre bulle de bonheur. « On est pas non plus obligé d’en parler ce soir non plus. » que tu rajoutes rapidement, réalisant que cela n’avait absolument rien de festif. « Danse avec moi. » que tu l’intimes plutôt, venant lui voler ses lèvres discrètement avant de le tirer jusqu’à la piste de danse qui commence tranquillement à se remplir, au même moment où la musique change de quelque chose de rythmé pour quelque chose de plus slow.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyVen 15 Juil 2022 - 2:47



Partager ta vie avec Penny t'inspirait. La jeune femme t'avait inoculé le désir de rêver, elle avait ranimé ton goût pour l'aventure et plus que jamais, elle t'avait donné confiance en la personne que tu composais en validant tes souhaits que précédemment, tu osais à peine formuler. Penny t'avait redonné confiance en la vie, elle t'avait illuminé ton chemin vers l'épanouissement et te permettait par son soutien, sa compréhension et son écoute de déployer tes ailes pour oser voguer vers des territoires que tu n'osais même pas considérer avant, par peur du ridicule, de l'échec ou de la honte. Auprès de Penny, ta vie prenait un réel sens et tu façonnais enfin le bonheur, plutôt que la survie ; vous écriviez une histoire certes atypique et remplie de multiples rebondissements, mais dont tu étais totalement fier et à laquelle tu ne voudrais absolument rien changer. Tu augurais même plusieurs projets, impatient de poursuivre l'écriture de votre romance. « Tu dois me connaître assez maintenant pour savoir que je risque de te tanner tous les jours pour avoir ne serait-ce qu’un indice. » Un large sourire malin apparaît sur tes lippes. « En plus, tu m'es souvent irrésistible, » tu confesses, observant amoureusement ta petite amie. Néanmoins, pour certaines surprises, tu t'appliquerais à conserver le silence, pour la bonne cause de l'effet.

Lorsque Penny te demande quel moment de votre année passée ensemble décrit le plus votre duo selon toi, tu te permets plusieurs minutes de réflexion. De nombreux moments passent en revue, des instants que tu chéris telles de précises boîtes noires de ta mémoire. Néanmoins, tu recherches cet épisode qui vous décrit à tes yeux le mieux, et bien que la tâche soit laborieuse, tu finis par opter pour cette tempête que vous avez essuyée en partie sur la Great Ocean Road. « Tu sais que je serai toujours là, pas vrai? Que même dans mes pires moments de doutes ou d’inquiétudes cette année, je n’ai jamais même songé à partir, que jamais je ne te priverai de ta fille? » Tu acquiesces, la gorge néanmoins serrée par ces affirmations qui te faisaient toujours le plus grand bien. Ta main vient retrouver la sienne qui presse ta cuisse. Tu vouais une entière confiance en ta petite amie et tu savais qu'elle te disait uniquement la vérité. Tu avais conscience qu'elle était entièrement différente de tes précédentes petites amies, incomparable même, et que vous aviez à cœur le bien-être de l'un l'autre. Cet automatisme que tu avais développé à te méfier des femmes que tu fréquentais parce qu'elles se montraient malhonnêtes et irrespectueuses avec toi s'estompait progressivement, rendu totalement dérisoire par Penny. « Oui, je sais, » tu prononces doucement, sincèrement, ton regard hurlant ta reconnaissance de l'avoir à tes côtés. « Je te laisserais jamais non plus. Je vous laisserais jamais, » tu t'engages, bien qu'il s'agissait d'une certitude pour toi. Tu ne feras jamais faux bond à Penny, Maia et Jude, tu les aimais beaucoup trop pour que ce soit même concevable. « Mais c'était compliqué à le saisir totalement, au début, que j'étais aussi chanceux, » tu confies. On t'avait fait tourner en bourrique plus d'une fois et même si tu comprenais le positionnement de tes exs, il n'empêchait qu'encore aujourd'hui, il t'arrivait de faire de l'insomnie à te questionner sur ce que tu avais bien fait pour mériter un tel traitement. Tu te répétais qu'il te fallait maintenant laisser le passé au passé, surtout que tu ne pouvais pas le modifier, mais il avait indéniablement causé des failles et incrusté des peurs en toi.

Ultimement, ce moment sur la Great Ocean Road traduisait les valeurs de votre couple que tu adorais sans limite, et c'était pour cela que tu le choisissais. Dans la tourmente, vous aviez montré, à l'état brut, à quel point vous étiez aimants et solides. « C’est beau, je trouve. » Tu souris doucement, déposant un délicat baiser sur ses lèvres. « T'es belle. » Aussi intérieurement qu'extérieurement, Penny était à tes yeux le plus sublime et inestimable des joyaux. Curieusement, tu lui retournes la question. « Je dois admettre que je m’ennuie parfois de la simplicité de nos premiers rendez-vous, quand ce n’était que toi et moi et l’envie irrésistible d’apprendre à se connaître toujours un peu plus. J’ai l’impression que c’est un peu ça, ce soir. » Ton sourire s'élargit et tu acquiesces. Tu ne te lassais jamais d'en apprendre davantage sur Penny. « C'est toi et moi et se découvrir toujours un peu plus, ce soir, » tu approuvais. Elle était après tout ton sujet favoris et te passionnait sans fin.

Vous faites vos premiers pas dans le City Hall, aménagé à l'occasion du gala de clôture. Tu suis ton amoureuse jusqu'au bar et vous trinquez agréablement au Champagne. Une photographe sollicite quelques clichés de votre couple et lorsqu'elle part en quête d'autres modèles, tu t'étonnes que ceux-ci se retrouveront très probablement dès le lendemain matin sur quelques magasines. Penny a entièrement raison, mais tu n'avais pas acquis ce réflexe, plongé encore dans ce monde anonyme que tu connais bien davantage. « Je crois qu’ils n’auront pas le choix de mentionner l’homme magnifique à mes côtés plutôt. » Tu ris doucement, nerveusement. « Peut-être qu’ils mentionneront ton rôle d’infirmier, et puis ton implication pour l’association. Si ça se trouve, on va faire de la grosse publicité. » Tu fronces les sourcils, sceptique. « Tu penses vraiment qu'ils s'intéresseraient tant à moi ? Je suis pas grand-monde, juste l'homme le plus chanceux du monde d'être à tes côtés, » tu fais, glissant ta main dans la sienne, prenant deux nouvelles flutes de champagne, jouant sur le fait que Penny n'en avait pas en main pour la photo, ce qui pourrait lui épargner quelques commentaires très mal placés. « Oh tu sais, ça leur en prend bien moins que ça, pour se faire des idées. » Tu grimaces, compatissant. Tu étais admiratif de la force de caractère que détenait ta petite amie au cœur de cet œil plus que critique du public. Tu aurais tant aimé que ce revers de la médaille de sa célébrité n'existe pas, tant il pouvait être douloureux. Lorsque Penny te questionne sur la place que tu souhaiterais avoir dans les médias, tu lui indiques que ton seul objectif est d'être présent pour elle quand elle le juge opportun. Tu souhaitais être à ses côtés pour ses réussites comme ses échecs, mais tu te fiais également à son expertise du monde du show-business pour déterminer quand ta présence était vraiment judicieuse. « Même si ça veut dire voir ta vie privée potentiellement étalée dans les médias? » Tu hausses les épaules, peinant toujours à croire que tu puisses susciter l'intérêt de la sorte. Certes, ton nombre de followers sur Instagram connaissait un essor depuis que tu fréquentais Penny, et tu t'étonnais souvent de recevoir des réactions de purs inconnus sur des stories que tu publiais qui impliquait ta bien-aimée. Mais en vérité, tu doutais que tu sois très palpitant, tu n'étais qu'un biais vers la Stringer selon toi, un biais que tu prenais bien soin de restreindre et d'user uniquement avec l'accord de Penny, lui demandant toujours son autorisation avant de poster quelque chose la concernant. « Je veux vraiment te protéger autant que possible de tout ça, mais je veux aussi que tu restes conscient des risques, quand on se rend à des évènements publics comme celui-là. » Penny grimace, tu comprends que ses craintes sont très sérieuses et tu es touché par tout le cœur qu'elle met à te protéger. De nature secrète, tu n'apprécierais pas qu'on parle de toi dans les journaux, qu'on fouille dans ton passé et l'interprète. Ta santé mentale était notamment le sujet que tu ne voulais surtout pas voir diffusé, cette dernière étant encore secrète pour une bonne partie de tes propres proches. Aussi, tu souhaitais aussi que Jude et Maia grandissent le plus sereinement possible, et non pas décortiqués par des paparazzi un peu malsains. Sans oublier que tu aimerais qu'ils soient bien plus bienveillants avec ton amoureuse en addition. « On est pas non plus obligé d’en parler ce soir non plus. » Tu hoches la tête en signe de dénégation. « Je comprends, je t'entends, » tu respectes et mesures aussi soigneusement que possible les craintes de Penny. « Mais je suis entièrement d'accord avec ce risque-là, je suis totalement okay pour le prendre. Je le prends en pleine âme et conscience et sans hésitation aucune si ça veut dire être avec toi. » Rien ni personne ne te priverait de Penny, peu importe le prix des risques à payer. Puis tu savais qu'il était temps que tu viennes à accepter qui tu étais, aussi. Même si ce travail était encore un réel chantier en toi, tu étais confiant d'y arriver, tu pensais que tu avais déjà progressé. « Danse avec moi. » Penny dépose un baiser sur tes lèvres et tu souris doucement, la suivant sur la piste de danse. Un slow débute, les couples se rejoignent, tu enlaces tendrement ta petite amie. « C'est l'une des mêmes chansons sur laquelle on a dansée, lors du mariage de Greg et Noa, » tu reconnais, amusé par cette coïncidence. « Tu crois qu'elle nous poursuit ? » Tu plaisantes alors que le premier couplet se termine. « C'est laquelle, ta chanson préférée pour danser un slow ? » Tu questionnes curieusement. Tu connaissais certains des groupes favoris de Penny, mais sa chanson idéale pour un slow était une notion qui t'intriguait désormais.


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyVen 15 Juil 2022 - 4:46



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

« En plus, tu m’es souvent irrésistible. » Oh bien sûr que tu le savais ça et que tu en jouais, quand ton impatience prenait plus d’ampleur que ton envie d’être surprise, quand les enjeux n’étaient pas importants et que tu pouvais te le permettre. C’est ce que tu aimais de votre relation, cette simplicité qui avait su s’installer entre vous deux, pour palier au sérieux des évènements qui étaient pourtant venus vous secouer à de nombreuses reprises. Une balance qui, selon toi, avait été plus que nécessaire pour vous permettre de vous rendre à ce point précis aujourd’hui; complètement épuisés de vos nouveaux rôles, mais toujours aussi follement amoureux l’un de l’autre. Comme si malgré tout ce qui aurait pu vous séparer, vous n’aviez jamais quitté cette zone de lune de miel que tous les couples connaissent en début de relation. Phase dans laquelle tu espérais pouvoir rester aussi longtemps que possible, même si tu te doutais que la présence des petits humains dans votre maison risquait de bien compliqué les choses, même si tu planais encore sur un petit nuage composé d’hormones et de manque de sommeil.

Ta question prend un détour surprenant lorsque le souvenir évoqué par Isaac n’évoque pas un sourire en guise de première réaction, mais bien plutôt une légère grimace et un nœud dans le fond de ton estomac. Tu sais que les moments difficiles vous ont aussi permis de vous rendre là où vous êtes aujourd’hui, mais ça ne pouvait pas changer le fait que tu aurais aimé pouvoir le protéger de toute blessure, de tout mal, consciente qu’il demeurerait toujours plus à risque vis-à-vis de sa santé mentale plus fragile. Tu le trouvais extrêmement fort et résilient, chose que tu te faisais un point de lui rappeler aussi souvent que possible, mais tu ne pouvais t’empêcher de t’inquiéter pour lui, ne souhaitant pas le voir prendre un mauvais chemin pour des décisions qui avaient été complètement hors de son contrôle. Tout ce que tu pouvais faire présentement, c’est lui promettre que peu importe la suite de votre histoire, tu n'oserais jamais le mettre dans une situation similaire que celle que Lucy avait causé tout autour d’elle. « Oui, je sais. » Ses doigts viennent serrer les tiens et tu sais que lui comme toi s’accroche à cette légère étreinte, pour vous permettre de rester dans le moment, de ne pas vous projeter trop loin dans le futur, ni trop loin dans le passé, dans ce qui fait pourtant encore mal aujourd’hui. « Je te laisserais jamais non plus. Je vous laisserais jamais. » « Je sais. » que tu souffles doucement en guise de réponse, un doute qui n’existait même pas un moindrement dans ton esprit à l’heure actuelle. « Mais c’était compliqué à le saisir totalement, au début, que j’étais aussi chanceux. » Tu secoues doucement la tête, un fin sourire sur les lèvres. « Ce n’est pas de la chance, mon amour. Tu le mérites tellement. » D’être aimé. D’être bien aimé, après tout ce qui lui était arrivé, après toutes les épreuves qu’il avait dues traverser dans les dernières années. Tu ne prétendais pas être une experte, tu ferais certainement quelques erreurs en cours de route, mais tu ferais toujours de ton mieux pour lui prouver à quel point c’est toi, au fond, qui étais incroyablement chanceuse d’avoir un homme comme lui avec qui partager le reste de tes jours.

« T’es belle. » Tu rougis légèrement, comme tu le fais chaque fois qu’il te complimente tout en posant ce regard bien précis sur toi, follement amoureux qui déclenche toujours l’accélération de ton rythme cardiaque comme lui seul sait le faire. Le contact de ses lèvres sur les tiennes ne durent pas assez longtemps, ne durent jamais assez longtemps à ton goût, mais tu profites de chaque seconde de cette intimité que vous retrouvez drôlement dans le confort de la voiture d’Isaac, un premier tête-à-tête que vous vous offrez depuis la naissance de votre fille. « C’est toi et moi et se découvrir toujours un peu plus, ce soir. » Le plan sonne absolument parfait à tes oreilles, exactement ce que tu avais besoin d’entendre pour enfin sortir de la voiture et prendre le chemin de la salle où la musique joue déjà beaucoup trop fort et que les coupes de champagne coulent à flot. Tu ne perds d’ailleurs pas une seule seconde pour en mettre une dans tes mains puis dans celles de ton amoureux, avant d’être interrompue pour une photo qui emmène avec elle une autre discussion que vous n’aviez pas encore eu l’occasion d’avoir dans la folie de votre train de vie. « Tu penses vraiment qu’ils s’intéresseraient tant à moi? Je suis pas grand monde, juste l’homme le plus chanceux du monde d’être à tes côtés. » Tu rougis à nouveau, secouant légèrement la tête alors que tu viens déposer un baiser sur sa joue. « Je te trouve intéressant moi, fascinant même. » que tu surenchères, pensant sincèrement chacun des mots offerts à ton amoureux. La vérité, c’est que la presse pouvait être aussi prévisible que l’inverse, rendant bien difficile de savoir avec précision qu’est-ce qui serait utilisé et ce qui serait laissé de côté. « Je pense que beaucoup de gens gagneraient à te connaître. » Même si tu n’étais pas certaine que les magazines à potins soient le média que tu préférais pour la cause. C’est un des nombreux côtés désagréables et délicats qui accompagne ton métier, l’incertitude de savoir ce qui sera dit à ton sujet, ou sur tes proches, dans les différents médias disponibles de nos jours. Tu veux t’assurer que ton amoureux comprend les risques, autant que tu voudrais pouvoir l’épargner de tout ça sans pourtant en avoir le pouvoir. S’afficher ensemble, c’est toujours de prendre le risque de voir des choses être dévoilées au grand jour, sans votre consentement. Tu ne souhaites pas alourdir la soirée de cette conversation toutefois, réalises que le moment n’est certainement pas opportun pour rentrer dans des détails qui pourraient vite devenir sordides et désagréables. « Je comprends, je t’entends. » Tu hoches doucement la tête, échappant un léger soupir, craignant avoir mis un bémol à votre soirée avant même qu’elle ne commence réellement. « Mais je suis entièrement d’accord avec ce risque-là, je suis totalement okay pour le prendre. Je le prends en pleine âme et conscience et sans hésitation aucune si ça veut dire être avec toi. » Tu échappes un léger rire et viens à nouveau l’embrasser pour toute réponse, soulagée de l’entendre, mais pas pour autant moins effrayée. « Je t’aime tellement. » Et pour l’instant, c’est la seule chose qui importe. Le reste, vous pourrez toujours le gérer au fur et à mesure, comme vous saviez si bien le faire depuis un an maintenant.

Tu te concentres pleinement sur les mains d’Isaac qui viennent se poser sur tes hanches, les tiennes qui se nouent autour de son cou alors que vos corps se rapprochent et se mettent doucement à se bercer sous le son de la chanson nouvellement commencée : un slow qui apporte plus d’un couple sur la piste de danse, tout autour de vous. « C’est l’une des mêmes chansons sur laquelle on a dansée, au mariage de Greg et Noa. » Tu écoutes attentivement la chanson et finis par la reconnaître au bout de quelques notes, un large sourire s’étirant sur tes lèvres au souvenir de cette soirée des plus mémorables. « Tu crois qu’elle nous poursuit? » « Simplement pour nous rappeler l’une des merveilleuses soirées qu’on a eu la chance de passer ensemble, dans la dernière année. » que tu commentes, tes doigts dansants doucement contre la peau de son cou. « T’étais tellement beau ce soir-là, tellement heureux, tellement fier. » Tu l’avais rarement vu plus fier que ce soir-là, lorsqu’il avait pris place aux côtés de Noa pour célébrer le plus beau jour de sa vie. « T’as pas idée comment je te trouve attirant quand tu souris juste comme ça. » que tu commentes tout en pointant ses lèvres qui s’étirent exactement dans ce sourire que tu ne connaissais que trop bien. « C’est laquelle, ta chanson préférée pour danser un slow? » Tu pinces légèrement les lèvres, réfléchissant, des dizaines de chansons te passant par la tête les unes après les autres, sans qu’aucune ne sache réellement retenir ton attention, jusqu’à ce classique qui avait été réinventé à quelques reprises dernièrement. « Can’t Help Falling in Love, de Elvis. » La chanson à elle seule n’avait pas besoin d’introduction selon toi, tant elle était connue et reconnue par tous. Il y avait difficilement plus romantique comme mélodie, et les paroles ne t’avaient jamais sembler aussi juste que depuis qu’Isaac était entrée dans ta vie. « Toi, ce serait quoi, ton choix? »



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
(penisy #16) don't you worry Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry MTtf4TM ÂGE : 37 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018) et Maia (14.06.2022)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
(penisy #16) don't you worry Xq51
POSTS : 22763 POINTS : 680

TW IN RP : dépression, anxiété, idées suicidaires, tentative de suicide
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
RPs EN COURS : (16) deborah (ua)julianajinaangusadorjánpenny&maddyyasmine #3swanngreta #3

(penisy #16) don't you worry 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f

(penisy #16) don't you worry 8kgf

(penisy #16) don't you worry V046
easy²
itziar #5

(penisy #16) don't you worry Rwe2
isaline

RPs EN ATTENTE : hassan ∆ amy ∆ ian ∆ caitriona #2 ∆ lexie

(penisy #16) don't you worry Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS :

(roa, juin 2020)
(penisy #16) don't you worry Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9

dimension slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy)
DC : Kai Luz
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptyVen 15 Juil 2022 - 23:25



C'est dans cet exercice empli de tendresse, d'amour et de sincérité que vous vous découvrez toujours plus l'un l'autre, les événements que vous traversez vous offrant de plus de nouveaux jours sous lesquels vous percevoir. Cette première année passée à vous aimer avait été des plus riches en émotions, et si votre quotidien avait été secoué jusqu'à être profondément altéré, tu réalisais que toi aussi, tu avais beaucoup grandit ces derniers mois. Auprès de Penny, tu avais gagné une salutaire sérénité, une assurance qui t'avait permis de garder le cap malgré les épreuves qui avait menacé ta santé mentale d'éboulement. Ta petite amie constituait cette lumière intarissable qui te guidait vers ton bien-être, vers cet individu que tu avais longtemps étouffé pour diverses raisons. Tu étais heureux du chemin que tu parcourais grâce à la force qu'elle t'inculquait par sa présence, tu remportais en vaillance pour poursuivre sur cette voie et écouter de plus en plus ton instinct et ton cœur, progressivement convaincu que tu pouvais te faire confiance et que tout n'avait pas à tourner obligatoirement au vinaigre. Les événements passés te l'avait prouvé, votre couple avait su faire au mieux en dépit des challenges, sans jamais imploser. « Ce n’est pas de la chance, mon amour. Tu le mérites tellement. » Ton cœur te paraît débordant d'amour pour elle, même si tu peines à adhérer totalement à cette notion de mérite. Penny t'est si précieuse, si parfaite de A à Z, que tu ne peux pas t'empêcher de remercier fréquemment le Ciel pour le véritable présent qu'elle représente à tes yeux. Amoureusement, tu presses tes lèvres contre les siennes. Tu ferais en sorte de toujours l'honorer.

Sur l'objectif de passer une soirée sur le même tempo de vos premiers dates en amoureux, vous quittez l'habitacle intime de la voiture pour rejoindre la fête qui bat son plein dans le City Hall. Tes doigts viennent délicatement s'entremêler à ceux de Penny qui te guide jusqu'à une extrémité du bar, où reposent sagement des coupes de Champagne qui ne demandent qu'à être vidées. Après une sollicitation d'une journaliste, vous discutez médias, un aléa possédant un certain pouvoir dans la vie de ta petite amie et que tu maîtrises très peu, ignare du monde de la célébrité. Tu ne mesures pas entièrement le potentiel danger qu'il y aurait à t'afficher aux côtés de la femme qui faisait battre ton cœur, estimant que ta personne est inintéressante pour tout journaliste. « Je te trouve intéressant moi, fascinant même. » La sincérité teinte les termes de ton amoureuse et tu ris doucement, embarrassé, avant de taquiner légèrement la jeune femme en déposant un bref baiser chargé de gratitude sur ses lèvres : « Oui mais c'est parce que tu es biaisée, ma chérie. J'ai su te charmer. » « Je pense que beaucoup de gens gagneraient à te connaître. » Tu caresses doucement ses doigts, touché par ses propos. A mesure de ses explications, tu mesures davantage toutefois le danger réel de ce monde médiatique sur lequel vous n'avez aucun contrôle et qui peut occasionner de regrettable flambées. C'est une pression infernale que tu imagines les stars porter sur leurs épaules, bon gré mal gré, générée entre autres par l'absence de respect de certains paparazzis qui n'ont aucun scrupule à mentir ou étirer la vérité au nom de leur propre intérêt. C'était un triste monde, le revers de la médaille du succès, et cela te chagrinait que Penny ait à vivre avec. Néanmoins, même si cela pouvait te faire peur que certains aspects de ton passé soient exposés au grand jour car tu savais qu'ils auraient un impact considérable sur toi-même et ton entourage, rien ni personne ne te priverait d'accompagner, soutenir et encourager ta petite amie, envers et contre tout et tous. C'était un risque que tu étais prêt à prendre sans hésitation pour être avec la femme que tu aimais. « Je t’aime tellement. » Tu aimes l'entendre rire et tu caresses sa joue tandis que vous échangez un nouveau baiser. « Je t’aime aussi. »

Penny t'intime une danse et vous vous rendez sur la piste, à vous mouvoir au rythme de la chanson douce. Sa silhouette contre la tienne, il s'agit ici de ces petits moments qui t'emplissent de béatitude. Dès les premières paroles, tu reconnais la chanson qui avait aussi figuré sur la set list du mariage de ta meilleure amie, riant sur le fait qu'elle vous traque. « Simplement pour nous rappeler l’une des merveilleuses soirées qu’on a eu la chance de passer ensemble, dans la dernière année. » Tu acquiesces, large sourire aux lèvres. « C'est vrai que c'était une très belle soirée. » « T’étais tellement beau ce soir-là, tellement heureux, tellement fier. » Ton sourire s'élargit. « J'aimais tellement qu'on y soit ensemble. » « T’as pas idée comment je te trouve attirant quand tu souris juste comme ça. » Une teinte rosée apparaît sur tes joues, que tu tentes de voiler en baisant doucement son front. « C'est mon sourire "effet spécial Penny", » tu décris, caressant affectueusement sa peau à travers l'étoffe de sa robe, sans rompre totalement votre posture de danse. Curieux, tu lui demandes quelle est son slow favoris, ce qui te paraît susciter une réflexion chez ta petite amie. « Can’t Help Falling in Love, de Elvis. » Tu hausses les sourcils, ne t'attendant pas spécialement à cette réponse mais l'appréciant en tout point. « J'aime beaucoup. Qui de mieux que le King pour danser l'amour ? » « Toi, ce serait quoi, ton choix? » Tu te mordilles doucement la lèvre inférieure, songeur. « Difficile de faire mieux qu'Elvis, » tu crains. « J'aime beaucoup The One de Kodaline, » et tu y trouvais des similitudes avec votre histoire, tu parvenais à vous reconnaître dans ces paroles. « Tu as assisté à beaucoup de mariages ? » Tu questionnes ensuite, le souvenir de l'union de Noa et Greg planant encore dans ta mémoire. Dans le cadre de ses nombreuses relations, peut-être que Penny avait été conviée à de multiples reprises pour assister à ces journées si spéciales. Tu avais aussi une pensée pour son meilleur ami, qui était désormais fiancé. Tu n'avais jamais eu la chance de rencontrer Rory en personne, mais de ce que te relatait ta petite amie, tu étais persuadé que l'union entre Swann et Rory était une preuve vivante que la vie était gorgée de belles choses. A eux deux, ils démontraient par leurs propres couleurs, du beau qui existait dans votre monde.


(penisy #16) don't you worry 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(penisy #16) don't you worry 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(penisy #16) don't you worry B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(penisy #16) don't you worry PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(penisy #16) don't you worry Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(penisy #16) don't you worry Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(penisy #16) don't you worry Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry EmptySam 16 Juil 2022 - 0:41



don't you worry

PENNY STRINGER & @ISAAC JENSEN

« Oui mais c’est parce que tu es biaisée, ma chérie. J’ai su te charmer. » Tu échappes un rire. C’est vrai que ton opinion n’était certainement pas ce qu’il y avait de plus neutre lorsqu’il était question de ton amoureux. Mais même avant que votre relation ne progresse à ce stade-là, avant même que tu ne sois complètement amourachée, tu avais tout de suite été impressionnée par son grand cœur, sa compassion et l’implication qu’il savait mettre dans toutes ses différentes causes qui lui tenaient à cœur. Tu ne le connaissais pas comme tu le connaissais désormais et pourtant, tu avais su voir en lui tant de choses qui avaient piqué ton intérêt en dehors d’une simple attirance physique et tu ne doutais pas que quiconque venait à croiser son chemin serait tout autant intrigué que tu avais pu l’être à ce moment-là. Alors évidemment, cela créait un sentiment fort de fierté, mais aussi une crainte que tu ne savais pas réellement dissimulée puisque tu craignais que ton métier et ses aléas ne viennent empiéter sur la vie privée de ton amoureux d’une manière peu désirable. Isaac te rassure toutefois que rien ni personne ne pourrait le tenir loin de toi et qu’il est prêt à courir le risque, même si de ton côté, tu comptes bien faire tout ce qui est possible pour le préserver des aspects négatifs de ton métier. Mais ce soir n’est pas le moment idéal pour s’éterniser sur le sujet, quand d’un baiser, vous remiser le sujet avant de prendre la direction de la piste de danse construite pour l’occasion de la soirée.

« C’est vrai que c’était une très belle soirée. » De danser comme ça avec Isaac te rappelle immanquablement le mariage de Noa et Greg, auquel vous avez assisté au début de l’année. La chanson se poursuit alors que vos corps se rapprochent et que vos regards en disent encore bien plus long que tous les mots que vous pouvez échanger. Malgré tout, tu tentes de lui dire combien cette soirée avait été mémorable pour toi, combien tu l’avais trouvé époustouflant en tant que témoin de Noa, mais aussi comment tu le trouves époustouflant juste comme ça, dans la vie de tous les jours. « J’aimais tellement qu’on y soit ensemble. » « J’aurais manqué ça pour rien au monde. » Même si contrairement à la majorité des invités, tu n’avais pas pu profiter des consommations offertes au courant de la soirée. Vous n’aviez pas non plus annoncé ta grossesse à ce moment-là et il vous avait fallut être créatif pour ne pas éveiller les soupçons, ce qui n’avait pas manqué de provoquer quelques fous rires entre vous. « C’est mon sourire "effet spécial Penny". » Tu sens ses lèvres sur ton front et tu resserres un peu plus ton étreinte contre lui. La chanson qui joue actuellement est belle, mais certainement pas autant que celle que tu choisis comme étant ton slow préféré, un classique de Elvis. « J’aime beaucoup. Qui de mieux que le King pour danser l’amour? » Tu hausses les épaules, l’air de dire que tu ne connais pas meilleur artiste, bien que curieuse d’entendre quel choix vient dans la tête de ton petit ami. « J’aime beaucoup The One, de Kodaline. » « Elle est sur la playlist que tu m’as fait, a mon anniversaire. » Celle qu’il avait aussi upgradé, lors de la St-Valentin. « C’est un excellent choix aussi. J’avoue qu’on a danser nos meilleurs slows dans la cuisine sur cette chanson là. » Dans ces moments de simplicités que tu appréciais tant, de ceux qui ne se voyaient pas au grand jour, qui étaient loin des jugements que les autres pouvaient se faire de votre histoire précipitée.

« Tu as assisté à beaucoup de mariages? » Tu allais répondre par non, avant de réaliser que dans les deux dernières années, tu en as accumulés quelques uns. « Quelques uns. Surtout ceux de mes amies d’enfance. J’ai même été l’une des demoiselles d’honneurs pour l’un d’eux. » que tu relates avec une certaine fierté, bien que cela datait de quelques mois avant que tu ne rencontres Isaac. Tu avais été au mariage seule et tu te souvenais que ton amie avait tenté de te marcher - sans succès - avec l’un des témoins de son nouveau mari. « Mes parents ont aussi fêté leur 25e anniversaire de mariage il y a quelques années et ils ont renouvelé leurs vœux. C’était une très belle soirée. » Ton sourire se fait plus nostalgique alors que les souvenirs de cet événement en particulier remplissent ta boîte crânienne. Tu n’avais que la petite vingtaine, des étoiles pleins les yeux et tu peinais à croire qu’un jour toi aussi, tu trouverais un amour aussi beau et aussi pur que le leur. « Et je suis impatiente pour le mariage de Rory et Swann maintenant. » Un évènement qui saurait se faire une place particulière dans ton cœur, tu n’en doutais pas. « Et toi alors? Est-ce que tu es un pro des mariages? » que tu lui demandes avec un petit rire dans la voix.



(penisy #16) don't you worry P0rWgDf(penisy #16) don't you worry J36iNh6(penisy #16) don't you worry FyMeElc
(penisy #16) don't you worry Vd7qr7j
(penisy #16) don't you worry YlMyvG3
(penisy #16) don't you worry HZjB4DU
(penisy #16) don't you worry 872289volunteer
(penisy #16) don't you worry Sdo13d7
(penisy #16) don't you worry 2XVRHDx
(penisy #16) don't you worry FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(penisy #16) don't you worry Empty
Message(#) Sujet: Re: (penisy #16) don't you worry (penisy #16) don't you worry Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(penisy #16) don't you worry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-