AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Jensen
Isaac Jensen
le coeur au bout des doigts
le coeur au bout des doigts
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 9OYzxwd Absent
ÂGE : 38 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018), Maia (14.06.2022), Jack et Mila (01.08.2023)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 90374fe4c7cf647c214f3d806c6aaa253436d73e
POSTS : 28465 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, anxiété, automutilation, idées suicidaires, tentative de suicide, mentions d'abandon d'enfant
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
CODE COULEUR : Isy s'exprime en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (13) deborah (ua)juliana #2


RPs EN ATTENTE : amy ∆ caitriona #2 ∆ lexie ∆ angus #2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)[/center]

RPs TERMINÉS :
(ℂ chronologie des rps ℂ)
(♪ playlist ♫)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Mcvz
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10 #11 #12 #13 #14 #15 #16 #17 #18 #19 #20 #21 #22 #23 #ff

penisy slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ylgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2ON2GkI
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2F34AbG
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Rwe2
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) LNatll2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 8kgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 37QO3DK

(roa, juin 2020)
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal-lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy), may0osh (gif olivia), wcrldofresources (gif matilda), truelove (gif grisy)
DC : Kai Luz & Max Novak
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection
https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook
https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen
https://open.spotify.com/playlist/3mzlBoYcxEFsR5dBzkGvpo?si=786a

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyLun 31 Juil 2023 - 4:09



31 juillet 2023.
toowong :: st vincent's hospital


La lune trônait dans le ciel clair, éclatante de sa brillance inouïe qui tranchait l'obscurité de la nuit. Ronde, pleine, dominante, elle attirait irrémédiablement mon oeil dès que mon regard déviait vers la fenêtre de la chambre d'hôpital et indéniablement, je ne pouvais m'empêcher de penser à Maia et plus particulièrement à cette nuit de juin qui avait abrité son premier cri, couvée d'une sublime lune des fraises. Il m'était devenue une habitude, quand la petite ne fermait l'œil malgré l'heure avancée, de regarder par la fenêtre avec elle, lui susurrant des mots doux et des berceuses dans l'objectif de la faire rejoindre doucement Morphée. Cette nuit, néanmoins, j'espérais qu'elle dormait à poings fermés, ni Penny ni moi n'étions présents à la maison où elle était gardée avec son frère par un de nos proches qui possédait notre entière confiance.

En effet, dès que les contractions de mon amoureuse s'étaient voulues plus rapprochées, nous n'avions pas manqué une seule seconde pour nous rendre au centre hospitalier. Nous avions anticipé la naissance des jumelles précautionneusement, mettant toutes les chances de notre côté pour que Penny accouche à l'hôpital et que nous ne soyons pas surpris par sa potentielle rapidité de travail. Un sentiment de soulagement m'avait envahi tandis que nous étions arrivés à St Vincent's et que Penny avait été conduite dans sa chambre d'hôpital, les deux bébés encore au chaud et en bonne santé sous son nombril, bien que la douleur du travail s'accroissait. La force et le courage de la femme que j'aimais immuablement n'était plus à prouver mais je restais heureux qu'elle puisse avoir recours à tous les soins possibles pour la soulager et l'accompagner dans cet événement, en plus de tous les bons soins que je me vouais à lui dédier sans relâche, désirant ardemment améliorer la situation par tout ce qui était en mon pouvoir. Si la nuit promettait d'être rude, toutes les affaires et les petites attentions qui pourraient soutenir Penny étaient présentes et si certaines manquaient, je me presserais assurément pour les lui obtenir.

Je me rapprochais de la jeune femme, caressant doucement son front avant d'y déposer un baiser affectueux. Dans quelques minutes, le mois de juillet se terminerait et ferait place à celui d'août. Dans trois jours, Penny fêterait ses trente-et-un ans, un anniversaire que quelques uns prédisaient qu'elle partagerait avec ses filles. Cependant, la sage-femme avait affirmé que les bébés arriveraient au plus tard demain, vu comment les choses évoluaient, ce qui était probablement pour le mieux. Quelque chose me disait qu'il promettait déjà quelques crises d'avoir deux enfants nés le même jour, autant que Penny conserve son propre jour de fête pour épargner un triple partage. « Tu crois que le fait que nos filles imitent leur grande sœur à ne pas naître le mois où elles étaient prévues annonce qu'elles seront aussi déterminées ? » Je tente avec un tendre humour, massant le dos de Penny comme elle me l'avait montré alors que je lisais sur ses traits un certain inconfort probablement causé par une nouvelle contraction.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) BKa2n3B
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 3836688744:



Dernière édition par Isaac Jensen le Lun 2 Oct 2023 - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Hu5cwsy Absent
ÂGE : trente-et-un ans (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : deux ans qu'il lui fait vivre la plus folle et la plus belle des histoires, Isaac est tout pour elle et plus encore.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : la maison à Toowong commence à se faire petite entre Jude, Maia et l'arrivée imminente des jumeaux.
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) F903a82d0665d5d7a1e25277870cdfb5f1f936d8
POSTS : 13664 POINTS : 0

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › fière belle-maman de Jude (13.09.2018) et maman de Maia (14.06.2022) et les jumeaux Jack et Mila (01.08.2023) › bénévole auprès des enfants malades depuis 2020 › être devant la caméra lui manque, mais elle sait son temps auprès des siens plus précieux que jamais.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (03)flora #2micah #4scarlett.

+ the one and only (04)isaac #21isaac #22isaac #23isaac (ff)isaac (tel).
RPs EN ATTENTE : eddie #3 › rory #12 › you?

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 #20#21#22#23.


cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. selly_) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : autumn galloway (ft. lucy boynton)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny
https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home
https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer
https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyDim 13 Aoû 2023 - 0:10



tw. accouchement

Tout est différent de ton premier accouchement, et pourtant tu ne peux t’empêcher de revivre cette nuit mouvementée qui avait accueilli Maia, âgée à peine de 13 mois alors qu’elle s’apprête à être grande soeur pas une, mais bien deux fois. Tu te demandes si elle fait des misères à tes parents qui avaient planifié leurs visites avec l’espoir qu’ils seraient là pour aider avec Maia et Jude et parmi les premiers à rencontrer les nouvelles membres de votre famille. Tu es infiniment reconnaissante pour leur présence, d’autant plus maintenant que les rapports sont aussi froids entre Isaac et ses parents. Tu refuses toutefois de te perdre dans ces pensées négatives alors que votre monde s’apprête à accueillir deux nouvelles petites filles qui méritent tout l’amour du monde, loin des pensées et actions toxiques de ta belle-famille. Une nouvelle contraction te force inévitablement dans le moment présent, les lèvres d’Isaac venant se poser contre ton front alors qu’un nouveau grognement t’échappe. Après un accouchement complètement naturel avec Maia, tu voulais répéter l’expérience avec les jumelles, mais plus les heures passaient, plus tu commençais à regretter ta décision. Les contractions se faisaient de plus en plus rapprochées, le temps de répit entre deux presque inexistant, et si tu sais qu’il est trop tard pour la péridurale, ça ne t’a certainement pas empêcher de plaider avec ta femme-sage qui a écopé de chacune de tes insultes soufflées avec un rire, te connaissant trop bien pour savoir que tu n’étais pas complètement sérieuse.

« Tu crois que le fait que nos filles imitent leur grande sœur à ne pas naître dans le mois où elles étaient prévues annonce qu’elles seront aussi déterminées? » Tu échappes un rire entre deux grognements alors que les mains d’Isy viennent masser le bas de ton dos, t’offrant un peu de répit au travers des contractions. « Si c’est le cas, Jude va certainement en voir de tous les couleurs en tant que grand frère protecteur. » Du haut de ses 13 mois, Maia sait attirer l’attention de tout le monde et tu ne doutes pas un seul instant qu’elle va faire tourner des têtes en grandissant. S’il fallait que les jumelles aient le même tempérament qu’elle, votre maison risquait de se tourner en véritable cirque où s’accumule constamment les performances, Jude plus sage et doux comme éternel spectateur. Tu pouvais déjà te l’imaginer, les images te permettant d’endurer chaque nouvelle contraction jusqu’au moment où on t’annonça qu’il était finalement temps de pousser. Les secondes s’étirent, deviennent des minutes qui semblent éternelles, pendant lesquelles tes doigts martyrisent ceux de ton amoureux alors que tu lui jures que plus jamais tu ne vas le laisser te mettre enceinte, ce qui provoque une fois de plus des éclats de rire dans la salle. Et puis tu entends finalement des pleurs, le premier bébé né et rapidement déposé contre toi, alors que perds un peu le contrôle sur ce qui se passe. Les douleurs persistent, tu sais non loin de votre fille viendra inévitablement sa sœur, mais ton regard est déjà perdu sur les traits de son visage encore fripé et de ses petits cheveux qui sont déjà bien plus foncer que ceux de son aînée. La petite fille quitte tes bras lorsqu’on t’annonce qu’il est de nouveau temps de pousser, et le manque est immédiat alors que tu te concentres sur ce qui t’attend : la naissance de sa sœur. Seconde après seconde, minute après minute, tu es dans ta bulle et tu n’en sors qu’une fois que de nouveaux pleurs remplissent la chambre, à la fois si similaire mais si différent de ceux de la petite fille qui était encore contre toi il y a quelques instants. « Elles sont là. » que tu murmures pour Isaac alors que tu tentes de te redresser légèrement pour apercevoir la deuxième petite fille dans les bras de la sage-femme, mais des airs surpris sont tout ce à quoi tu as droit. « Pas elles, non. C’est un petit garçon. » Tes yeux s’écarquillent alors que le petit bonhomme est posé contre toi, suivi rapidement de sa sœur et comme des aimants, leurs petits corps semblent réagir à la présence de l’autre. « On a un garçon? » que tu demandes à Isaac, un rire dans la voix, te sentant complètement déconnectée de la réalité suite aux dernières heures éprouvantes.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) P0rWgDfyou will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) J36iNh6you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FyMeElc
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Y2qJLbW
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) YlMyvG3
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) HZjB4DU
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 872289volunteer
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Sdo13d7
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2XVRHDx
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Isaac Jensen
le coeur au bout des doigts
le coeur au bout des doigts
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 9OYzxwd Absent
ÂGE : 38 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018), Maia (14.06.2022), Jack et Mila (01.08.2023)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 90374fe4c7cf647c214f3d806c6aaa253436d73e
POSTS : 28465 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, anxiété, automutilation, idées suicidaires, tentative de suicide, mentions d'abandon d'enfant
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
CODE COULEUR : Isy s'exprime en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (13) deborah (ua)juliana #2


RPs EN ATTENTE : amy ∆ caitriona #2 ∆ lexie ∆ angus #2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)[/center]

RPs TERMINÉS :
(ℂ chronologie des rps ℂ)
(♪ playlist ♫)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Mcvz
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10 #11 #12 #13 #14 #15 #16 #17 #18 #19 #20 #21 #22 #23 #ff

penisy slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ylgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2ON2GkI
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2F34AbG
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Rwe2
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) LNatll2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 8kgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 37QO3DK

(roa, juin 2020)
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal-lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy), may0osh (gif olivia), wcrldofresources (gif matilda), truelove (gif grisy)
DC : Kai Luz & Max Novak
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection
https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook
https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen
https://open.spotify.com/playlist/3mzlBoYcxEFsR5dBzkGvpo?si=786a

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyDim 8 Oct 2023 - 11:31



Il s'agit désormais d'une simple question d'heures avant que notre famille ne soit agrandie de deux nouveaux membres. Je trépigne d'impatience à l'idée que nous rencontrions très prochainement nos filles, néanmoins, un stress me prend également aux trippes tandis que je prie pour que tout se passe bien pour ma petite amie et les nourrissons, tout en m'efforçant de n'absolument pas laisser transparaître mes inquiétudes. Je ne cesse de me rassurer intérieurement par le fait que nous nous trouvions au centre hospitalier et cela assure un accouchement en toute sécurité, Penny comme les bébés entourés de professionnels qualifiés et attentifs. Cependant, l'amour que je voue pour mes proches m'inocule un souci indéniable pour leur bien-être. Attentionné, je reprends place aux côtés de ma conjointe pour embrasser précautionneusement son front et caresser ses cheveux alors qu'une contraction vient la tirailler. Puis, je masse le bas de son dos comme elle m'avait indiqué lors de sa précédente grossesse pour la soulager de ses douleurs, l'accompagnant de tout coeur et du mieux que je pouvais dans cette épreuve tortueuse à la finalité magique. Je souhaitais saisir la moindre occasion pour alléger et faciliter son titanesque labeur.

« Si c’est le cas, Jude va certainement en voir de tous les couleurs en tant que grand frère protecteur. » Je ris doucement, imaginant mon fils veiller sur trois petites sœurs à la personnalité débordante et affirmée. Le tableau m'enchante, tout comme n'importe lequel me ravirait en réalité car cette famille est bâtie avec la femme de ma vie. Je continue doucement de l'épauler en caressant son dos, recevant ses plaintes et insultes légitimes avec compréhension et encouragement. Penny peut bien me maudire tant qu'elle le désire sous la douleur, il n'en demeurera que je serai toujours présent pour lui donner raison et la soutenir. Aussi, si ces mots peuvent lui dédier une portée thérapeutique, je les encaisse absolument sans broncher.

Le rythme s'intensifie lorsque les contractions plus que rapprochées et un col entièrement dilaté annonce l'arrivée imminente des benjamines. Les secondes paraissent tantôt éternelles, tantôt excessivement rapides, et un soulagement doublé d'une émotion inouïe me happe entièrement lorsque le premier bébé né, rapidement posé sur la peau de sa mère. Délicat, je caresse doucement son petit poing fermé pendant que la main de Penny recouvre son crâne parsemé de cheveux foncés. Son portrait est magnifique et je ne peux m'empêcher d'y voir des similitudes avec son aînée. « Elle est magnifique, ma chérie, » je souffle, les larmes aux yeux, réalisant que l'absence d'adrénaline de ne pas devoir à gérer l'accouchement rend le moment encore plus sensationnel. L'expérience est totalement différente, mon coeur gonfle spontanément d'un sentiment de fierté et de chance incommensurable. « Coucou toi, jolie princesse, » je formule avec une infinie tendresse, le nourrisson s'agrippant contre la peau de sa mère, les yeux solidement fermés. Le répit s'annonce toutefois de courte durée, la deuxième naissance entamée. « Tu fais ça parfaitement bien, comme pour Maia, » je valorise avec affection entre deux hurlements générés par la puissance intense des contractions et des poussées. Notre fille est confiée aux soins de la sage-femme et j'accompagne Penny dans la naissance de la jumelle, recueillant sa main qui peut bien broyer tous mes os si cela l'aide ou la soulage. Puis, de nouveaux pleurs emplissent la salle d'accouchement, bien différents des premiers, et le deuxième petit être est blotti sur la poitrine de sa mère, après avoir suscité la surprise chez le personnel accoucheur. D'abord inquiet, je comprends rapidement que ce choc ne révèle pas une mauvaise nouvelle mais plutôt une erreur d'interprétation du sexe de l'enfant. Nerveusement, je ne peux m'empêcher d'en rire en découvrant que les jumelles sont en réalité des jumeaux. Comme si Penny l'avait prédit lors de notre soirée en amoureux au cours du mariage de Swann et Rory, je ne peux m'empêcher de lire sur le portrait du nouveau-né un délicat mélange d'elle et moi. « On a un garçon? » « On a un garçon. » Je souffle en embrassant de nouveau le front de mon amoureuse, ressentant le besoin de l'avoir un minimum en sécurité contre moi l'acte désormais quasiment terminé. « Ton vœu est exaucé. Ou alors, tu prédis l'avenir, maintenant ? » Je susurre affectueusement à son oreille avant de baiser de nouveau sa peau, euphorique et amoureux. Les jumeaux sont réunis sur le buste de leur mère, trésors si frêles mais pourtant d'allure déjà si énergiques. Au pied du lit, je perçois la sage-femme qui s'active pour recevoir le placenta et terminer la prise en soin de ma petite amie. « Bravo mama, ils sont magnifiques. Tu m'impressionneras toujours tellement tu es forte et courageuse, » je fais sincèrement, les yeux pétillant sans vergogne de bonheur et d'émotions, sentiments qui s'accroissent avec fulgurance lorsqu'il est question de couper les cordons ombilicaux, annonciateurs de l'entrée symbolique des nouveau-nés dans notre monde. « Il va falloir repenser à nos idées de prénoms de garçon, » je fais, amusé, caressant doucement le dos du petit garçon. Si Penny et moi avions opté pour décider des prénoms définitifs de nos enfants à leur naissance, comme nous avions procédé pour Maia, nous nous étions majoritairement concentrés sur des options féminines. Un aléa que nous nous plairions assurément à combler, j'en étais convaincu. « Je t'aime, » je glisse à son oreille, dégageant précautionneusement quelques mèches de cheveux de son visage tout en remontant délicatement sa blouse sur le dos des bébés, consolidant ainsi le cocon avec leur mère. Une nouvelle aventure commençait, qui promettait aussi époustouflante que notre histoire jusque là.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) BKa2n3B
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Hu5cwsy Absent
ÂGE : trente-et-un ans (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : deux ans qu'il lui fait vivre la plus folle et la plus belle des histoires, Isaac est tout pour elle et plus encore.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : la maison à Toowong commence à se faire petite entre Jude, Maia et l'arrivée imminente des jumeaux.
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) F903a82d0665d5d7a1e25277870cdfb5f1f936d8
POSTS : 13664 POINTS : 0

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › fière belle-maman de Jude (13.09.2018) et maman de Maia (14.06.2022) et les jumeaux Jack et Mila (01.08.2023) › bénévole auprès des enfants malades depuis 2020 › être devant la caméra lui manque, mais elle sait son temps auprès des siens plus précieux que jamais.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (03)flora #2micah #4scarlett.

+ the one and only (04)isaac #21isaac #22isaac #23isaac (ff)isaac (tel).
RPs EN ATTENTE : eddie #3 › rory #12 › you?

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 #20#21#22#23.


cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. selly_) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : autumn galloway (ft. lucy boynton)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny
https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home
https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer
https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyMar 7 Nov 2023 - 18:10



Tu es complètement perdue dans le moment, désormais à la merci de ton corps qui sait ce qu’il doit faire pour accueillir vos enfants. Le moment est venu, les contractions sont multiples, longues et douloureuses. Tu as l’impression qu’elles s’empilent les unes par dessus les autres, tu peines à retrouver ton souffle entre deux vagues puissantes, mais on te rassure à de multiples occasions que tu fais bien ça. Que ce soit la voix douce et familière de ton amoureux, ou celle de la sage-femme, tu t’y accroches comme à un rempart, la seule chose qui parvient à te garder ancrer dans le moment. On t’avise qu’il est le temps de pousser, ton corps agissant par automatisme, de la même manière qu’il l’avait fait lors de la naissance de Maia. Tes doigts s’enfoncent dans la paume de la main de ton amoureux, tu ne contrôles en rien les grognements et les cris qui s’échappent de tes lèvres et tu ne pourrais dire combien de temps s’écoule avant qu’un petit corps ne vienne être déposé contre toi. « Elle est magnifique, ma chérie. » Ton regard est embué par des larmes dont tu n’avais pas réalisé la présence. Isaac lui murmure des mots rempli d’un amour si puissant qu’il en est indescriptible. Tu as à peine le temps de regarder la petite fille dans tes bras que les contractions reprennent de plus belle, ta fille soudainement dans les bras d’une infirmière alors que ta sage-femme te rappelle que ce n’est pas encore terminé. « Tu fais ça parfaitement bien, comme pour Maia. » Incapable de répondre avec des mots, tu te contentes de hocher vivement la tête alors que ta main retrouve refuge contre la sienne, serrant avec bien trop de force alors qu’on t’urge à pousser à nouveau. De nouveaux pleurs remplissent la chambre, un son ô combien rassurant et bientôt un autre petit corps se retrouve blotti contre ta poitrine, et déjà les différences entre les bébés sont immanquables. Mais c’est quand on t’annonce que ce n’est pas une petite fille, mais bien un petit garçon qui se trouve contre toi que tu réalises à quel point. Tu répètes les mots, incapable d’y croire, toi qui te prépares depuis presque 20 semaines à l’arrivée de deux petites filles. « On a un garçon. » Les mots semblent tout aussi improbable venant de la bouche de ton amoureux, et pourtant, il te suffit de te perdre à admirer chaque recoin du portrait de ton fils pour le réaliser. Il est bel et bien là, parfait mélange d’Isaac et toi. « Ton voeu est exaucé. Ou alors, tu prédis l’avenir, maintenant? » Un rire t’échappe. « Même dans mes rêves les plus fous, j’aurais pas su prédire ce revirement de situation. » que tu lui avoues. Tu étais sincère, quand tu lui avais dit que tout ce que tu voulais, c’étaient deux bébés en santé, mais ce serait mentir que de dire que tu n’étais pas complètement charmée par l’idée d’avoir un petit garçon qui somnolait déjà contre toi lorsque sa sœur repris sa place à ses côtés.

Si tu es vaguement consciente de la sage-femme qui continue de travailler au pied du lit, ton corps poursuivant le cycle naturel des choses, ton attention n’appartient désormais qu’aux jumeaux dont les petites mains se sont naturellement retrouvées, sans aucun doute habitués à sentir la présence l’un de l’autre. « Bravo mama, ils sont magnifiques. Tu m’impressionneras toujours tellement tu es forte et courageuse. » « J’aurais pas pu le faire sans toi. » Non pas qu’Isaac aurait accepté d’être ailleurs qu’ici avec toi pour ce moment absolument magique. « On fait de belles petites choses tous les deux, tu trouves pas? » Mon regard suit les mouvements de mon amoureux alors que la sage-femme lui demande s’il désire couper les cordons ombilicaux, une tâche à laquelle il s’adonne avec précision. Les bébés sont tous les deux lovés contre toi, et pourtant tu peines à réaliser qu’ils sont bel et bien là, vos deux nouveaux petits miracles, si impatients de venir prendre toute la place dans vos vies. « Il va falloir repenser à nos idées de prénoms de garçon. » Ceux dans une liste publiée il y a plusieurs mois de cela déjà. « Je suis pas certaine qu’un des prénoms qu’on avait choisi soit parfait pour lui. » Ton regard s’attarde longuement sur le profil de ton fils. Sur son petit nez retroussé. Sur ses lèvres en cœur qui forment ce que tu jurerais être un sourire, même s’il est bien trop tôt pour qu’il soit capable d’en faire un. « Qu’est-ce que tu en penses? » que tu lui demandes, curieuse de savoir s’il a la moindre idée ou envie qui lui vienne en tête à simplement regarder vos bébés. « Et puis toi mademoiselle, comment est-ce qu’on va t’appeler? » Soudainement, les prénoms choisis pour les jumelles ne te semblent plus appropriés, comme si tu désirais choisir un prénom qui irait de pair avec celui parfait pour son frère jumeau, bien que tu n’aies pas encore la moindre idée de ce dont il s’agit. « Je t’aime. » La voix d’Isaac dans ton oreille te fait frissonner, comme lui seul sait le faire. « Je t’aime tellement. » que tu réponds aussitôt, levant le menton dans sa direction, demandant silencieusement pour un baiser qu’il s’empresse de venir poser contre tes lèvres. « Tu penses que c’est trop tôt pour appeler mes parents et leur demander d’emmener Jude et Maia? » Aussi incroyable que le moment soit, tu ne peux t’empêcher d’avoir l’impression que des morceaux de toi manquent à l’appel, l’absence de vos deux premiers enfants si remarquable dans l’air que tu te demandes comment tu as pu attendre toute une journée avant de présenter Maia à Jude l’an dernier.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) P0rWgDfyou will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) J36iNh6you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FyMeElc
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Y2qJLbW
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) YlMyvG3
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) HZjB4DU
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 872289volunteer
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Sdo13d7
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2XVRHDx
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
Isaac Jensen
le coeur au bout des doigts
le coeur au bout des doigts
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 9OYzxwd Absent
ÂGE : 38 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Penny est le soleil et l'amour de sa vie, l'évidence avec laquelle il écrit sa plus belle histoire et s'autorise à réaliser des rêves de bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, vice-président de l'association Run for Judy, infirmier bénévole à la Croix Rouge et aux Flying Doctors, sapeur-pompier volontaire et surtout : papa comblé de Jude (13.09.2018), Maia (14.06.2022), Jack et Mila (01.08.2023)
LOGEMENT : Sa maison, située au #17 toowong, est devenue leur foyer en octobre 2021, duquel irradient épanouissement, plénitude et bienveillance
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 90374fe4c7cf647c214f3d806c6aaa253436d73e
POSTS : 28465 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, anxiété, automutilation, idées suicidaires, tentative de suicide, mentions d'abandon d'enfant
PETIT PLUS : Emménage à Brisbane en 2003 ∆ il exerce en qualité d'infirmier au st vincent's depuis 2006 puis est affecté aux urgences en 2013 ∆ une suite de blessures anéantit sa carrière de joueur de football australien en 2010 ∆ il attente à ses jours en mars 2018 et reprend le travail en septembre 2018 ∆ finaliste de ROA en 2020 ∆ il se soigne contre son anxio-dépression, après avoir longtemps refusé son diagnostic
CODE COULEUR : Isy s'exprime en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (13) deborah (ua)juliana #2


RPs EN ATTENTE : amy ∆ caitriona #2 ∆ lexie ∆ angus #2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)[/center]

RPs TERMINÉS :
(ℂ chronologie des rps ℂ)
(♪ playlist ♫)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Mcvz
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10 #11 #12 #13 #14 #15 #16 #17 #18 #19 #20 #21 #22 #23 #ff

penisy slasher - octobre 2021
slasher #1slasher #2slasher #3

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ylgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2ON2GkI
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2F34AbG
#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Rwe2
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) LNatll2

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 8kgf
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 37QO3DK

(roa, juin 2020)
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale) grace #7raftinggrace #8grace #9
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : eternal-lust (ava), solosands (sign), loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée), am (tinder), harley (gifs), Drink Positive (gif maddy/isy), may0osh (gif olivia), wcrldofresources (gif matilda), truelove (gif grisy)
DC : Kai Luz & Max Novak
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection
https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook
https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen
https://open.spotify.com/playlist/3mzlBoYcxEFsR5dBzkGvpo?si=786a

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyMer 22 Nov 2023 - 19:38



Nous avions beau avoir eu plusieurs mois pour anticiper à l'arrivée des bébés, tout le temps du monde n'aurait pu me préparer à l'incommensurable amour, bonheur et fierté que je ressentais à la naissance des petits. J'admirais comme aimais infiniment mon amoureuse qui achevait un véritable miracle d'une manière aussi forte que courageuse. Penny était impressionnante en tout point, elle était le trésor de ma vie que je choyais chaque jour, cette bénédiction providentielle qui procurait le plus beaux des sens à tout de ma vie ; elle l'embellissait inexorablement à chaque lever du soleil, que celui-ci soit ombragé de nuage, de pluie ou parfaitement lumineux. Aujourd'hui, nous étions de nouveaux parents de deux véritables merveilles et puisqu'il semblait être traditionnel d'être surpris à chaque accouchement, nous découvrîmes que Jude et Maia n'allaient pas être les aînés de deux petite sœurs mais bien d'un frère et d'une sœur.

Embrassant avec délicatesse le front de ma petite amie, en pleine apothéose entre nous quatre, j'admirais les deux bébés blottis sur sa poitrine, collés l'un à l'autre après avois gracié la salle de leurs cris prouvant leur bonne santé. « J’aurais pas pu le faire sans toi. » Penny me répond alors que je la félicite tout en soulignant à quel point elle était remarquable. Je souris doucement, déposant un nouveau baiser tendre sur sa joue, mes mots me manquant pour traduire à quel point elle m'était exceptionnelle, le coeur décuplé d'amour pour notre famille. « On fait de belles petites choses tous les deux, tu trouves pas? » J'acquiesçais avant de confirmer, totalement biaisé : « Les plus belles, ma chérie. »

Les cordons ombilicaux sont coupés et la sage-femme prend en soins Penny. Pendant ce temps, je contemple les traits des deux poupons, si différents l'un de l'autre mais partageant cet air de famille avec leur fratrie. « Je suis tellement heureux de vous rencontrer tous les deux, petits amours. » Je leur susurre avant de réaliser qu'il nous faudra les prénommer. Je hoche la tête à l'approbation lorsque ma petite amie avoue ne pas être certaine que les prénoms que nous avions mis en commun correspondent réellement aux nouveau-nés. « On a encore du temps pour leur trouver les prénoms qui leur iront parfaitement, » je relativisais. Les prénoms de Maia nous étaient venus comme des évidences, je ne doutais pas que cette magie s'opérerait pour ses cadets. Le sens était une notion indéniable dans notre relation, dans notre famille, dans notre amour ; il saurait nous guider.

Les professionnels de santé nous laissent et toujours plus amoureux chaque jour, je ne peux m'empêcher d'embrasser de nouveau Penny et lui déclarant à quel point je l'aime. La jeune femme m'offre réciprocité et je souris, profondément comblé et choyé par cette vie. J'étais sidéré à quel point les événements se succédaient, les nouvelles arrivaient vite, la vie évoluait. J'en étais euphorique et impressionné, sur mon petit nuage aux côtés d'une partie des personnes qui comptaient le plus à mon histoire. Mes doigts caressent délicatement la petite main de notre fille, comme si son épiderme était du cristal, comme si elle était ce qu'il y avait de plus fragile sur cette planète, avec son frère. « Elle a les cheveux si foncés comparés à Maia et Jude, » je remarquais, amusé. « Tu penses que c’est trop tôt pour appeler mes parents et leur demander d’emmener Jude et Maia? » Je considère ma conjointe et lorgne vers ma montre. « On peut toujours essayer de leur téléphoner, » je rejoins le vœu de Penny. Aussi, le temps que les parents de la trentenaire arrive à l'hôpital avec leurs deux premiers petits-enfants, leur fille et les nouveau-nés auront bien le temps d'être préparés à cette première visite qui promettait d'être très riche en émotions et totalement mémorable.

Moins d'une heure plus tard, je reçois un message de la part de la mère de Penny annonçant qu'ils se garent à l'hôpital. « Ils arrivent, » j'annonce à Penny en caressant doucement son dos. « J'ai hâte voir leurs réactions. » Vêtus de leurs tout premiers habits, les bébés sont lovés contre leur mère, agitant vaguement leurs petits poings. « Je vais les chercher, » j'annonce à ma petite amie avant de quitter la pièce pour retrouver les Stringers et Jude et Maia dans le hall du centre hospitalier. Jude se montre aussi excité qu'impatient, trottant dans les couleurs et déblatérant à une vitesse folle. Les parents de Penny marchent également d'un pas pressé, ce qui me fait doucement sourire, tant je les devine trépigner à l'idée de rencontrer leurs petits-enfants qu'ils pensent encore être deux filles. Je ris presque dans ma barbe d'imaginer Penny leur annoncer la nouvelle, avec ou pas du suspens, selon comment elle le sentira. Maia s'est blottie dans mes bras pour sa part, plus ou moins endormie par la route. Je dépose un baiser sur sa joue ronde et retiens mon fils : « Jude, viens près de moi mon coeur. On est bientôt arrivé. » Le garçonnet se colle à ma jambe, quelque peu impressionné par l'arrivée de trois blouses blanches, et je l'invite à entrer dans la chambre occupée par Penny et les bébés. Je tiens la porte ouverte pour les parents de la formidable maman également.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) BKa2n3B
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 3836688744:

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Hu5cwsy Absent
ÂGE : trente-et-un ans (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : deux ans qu'il lui fait vivre la plus folle et la plus belle des histoires, Isaac est tout pour elle et plus encore.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : la maison à Toowong commence à se faire petite entre Jude, Maia et l'arrivée imminente des jumeaux.
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) F903a82d0665d5d7a1e25277870cdfb5f1f936d8
POSTS : 13664 POINTS : 0

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › fière belle-maman de Jude (13.09.2018) et maman de Maia (14.06.2022) et les jumeaux Jack et Mila (01.08.2023) › bénévole auprès des enfants malades depuis 2020 › être devant la caméra lui manque, mais elle sait son temps auprès des siens plus précieux que jamais.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (03)flora #2micah #4scarlett.

+ the one and only (04)isaac #21isaac #22isaac #23isaac (ff)isaac (tel).
RPs EN ATTENTE : eddie #3 › rory #12 › you?

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 #20#21#22#23.


cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. selly_) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : autumn galloway (ft. lucy boynton)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny
https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home
https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer
https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) EmptyDim 10 Déc 2023 - 8:57



« Les plus belles, ma chérie. » Le moment te semble irréel. Ils sont là, tous les deux, en bonne santé. Blottis contre toi, là où tu as besoin de les sentir, de les garder pour le moment, pour que tu puisses réellement t’encrer de tout ce qui vient de se produire. Ton corps te rappelle légèrement les douleurs et les inconforts des dernières heures, mais ton esprit est déjà trop occupé à chérir les deux nouveaux membres de ta famille pour t’en préoccuper plus longuement. Au pied du lit continue de travailler infirmière et sage-femme, mais ton attention est complètement portée sur Isaac et vos bébés. Le regard qu’Isaac porte sur votre fille et votre fils suffit à te faire fondre sur place et tu as l’impression de sentir ton cœur s’agrandir, prendre trois fois sa grosseur habituelle tant il déborde d’amour, autant pour tes enfants que pour l’homme avec qui tu as eu la chance de créer une famille qui a grandi à toute vitesse. « Je suis tellement heureux de vous rencontrer tous les deux, petits amours. » Petits amours dont les prénoms restent toujours à trouver, une vérité qui te heurte de plein fouet lorsque tu réalises que non seulement vous aviez deux prénoms de filles, mais que tu n’es pas certaine que l’un deux soit parfait pour la petite fille blottie contre ton sein. « On a encore du temps pour leur trouver les prénoms qui leur iront parfaitement. » Tu hoches en signe d’approbation, encore sous l’influence intense des hormones qui flottent dans ton système et te rendent sans doute bien plus émotive que tu ne l’es normalement. « T’as raison. Je suis juste impatiente, je pense. » Impatiente de leur trouver des prénoms. Impatiente de les présenter à tes proches. Impatiente de voir ta petite famille réunie au grand complet. D’un côté, tu veux avancer le temps pour vivre toutes ces choses les unes après les autres, tout de suite, mais de l’autre, tu voudrais pouvoir arrêter le temps, figer ce moment et y rester éternellement. Dans cette bulle douce et pleine d’amour, chaleureuse, réconfortante, et si familière à la fois. « Elle a les cheveux si foncés comparés à Maia et Jude. » Tes doigts viennent caresser les cheveux fins sur le crâne de votre fille, ceux d’une teinte ressemblant bien plus à celle de ton amoureux que Jude et Maia qui sont aussi blonds que toi. « Elle te ressemble. » que tu murmures. « Lui aussi je trouve. » que tu ajoutes alors que tu prends quelques instants pour admirer les profils des jumeaux. Si on t’avait souvent dit que Maia était ton parfait sosie, il semblerait que les jumeaux tenaient bien plus de leur père, une vision qui ne manquait pas de te faire sourire largement.

« On peut toujours essayer de leur téléphoner. » te confirme ton amoureux lorsque tu lui fais part de ton envie de rejoindre tes parents pour avoir toute votre famille réunie. La prochaine heure est consacrée à te rendre présentable, tout en préparant les bébés dans les petits pyjamas que vous aviez prévu et tu n’as jamais été aussi heureuse de ton choix de n’acheter que des pyjamas aux couleurs neutres. Les courbatures et les différents inconforts t’empêchent d’aider autant que tu ne le voudrais, mais Isaac est minutieux et il emmaillote les jumeaux dans deux différentes couvertures avant de venir les déposer avec grande douceur contre toi. « Ils arrivent. » De nouveaux papillons d’excitation tourbillonnent dans le fond de ton ventre alors que tu sens la main de ton amoureux qui glisse amoureusement dans ton dos. « J’ai hâte de voir leurs réactions. Je vais les chercher. » Dans tes bras, les bébés continuent de somnoler contre toi, et ton regard passe avec trépidation des petits visages angéliques à la porte de ta chambre, là où tu t’impatientes déjà de voir apparaître ta famille, autant Isaac et les enfants que tes parents qui doivent être tout aussi impatients de rencontrer leurs nouveaux petits-enfants. Ce sont les petits pas de Jude que tu entends en premier, la petite tête blonde du garçon apparaissant bien vite dans la chambre, suivi des pas pressés de ton amoureux qui tient contre lui une Maia somnolente. « Mes amours. » que tu murmures avec émotion alors que tu te redresses tant bien que mal dans le lit, pour accueillir le petit bonhomme qui s’énerve et cherche déjà à grimper sur ton lit pour voir de plus près les petits êtres collés contre toi. Ce n’est pas la première fois qu’il vit ce moment après tout, et l’expérience en plus d’une année de plus semblent le rendre encore plus alerte et conscient de ce qui se passe sous ses yeux. « Attention mon loup, demande à mamie de t’aider. » Si Jude continue de t’appeler Penny, la transition s’était faite rapidement avec tes parents, le petit blond les appelant mamie et papi au même titre que Maia, des rôles qu’ils avaient accepté avec grande fierté. Ta mère aide Jude à grimper sur ton lit avant de venir déposer un baiser sur ton front. Ça te fait tellement de bien de savoir tes parents ici, de pouvoir partager ce moment avec eux. « Approche Isy, je veux que Maia soit là aussi. » Ta fille a les yeux semi-ouverts lorsque ton amoureux s’approche, et ses petites mains restent accrochés au chandail de son père même lorsqu’il vient la déposer contre le lit. Ta mère et Jude sont d’un côté de ton lit, Isaac et Maia de l’autre, et un peu plus loin derrière il y a ton père qui semble veiller sur la scène, avec un sourire fier sur son visage. « Vous voulez rencontrer votre petite sœur… » que tu te demandes à Jude et Maia, un sourire en coin apparaissant sur tes lèvres alors que tu laisses un silence flotter volontairement dans la pièce, ton regard venant croiser celui d’Isaac qui est tout aussi impatient que toi que tu brises la nouvelle. « … et votre petit frère? » Les réactions s’enchaînent à toute vitesse alors que tu échappes un rire devant la surprise de tout ceux que tu aimes. Ta mère lâche un fort « Mais non! » alors que le rire de ton père se joint au tien. « Un frère? » demande Jude incrédule, alors qu’il semble chercher dans ton visage si tu n’es pas en train de lui faire une blague. Ton regard croise celui d’Isy, l’invitant à poursuivre la révélation sous le regard abasourdi des vôtres.

Le moment se poursuit ainsi, entre rires et surprises, douceur et tendresse autant de la part de tes parents que de Jude et Maia qui font preuve de beaucoup de patience envers les nouveaux bébés de la fratrie. « Est-ce que ça va ma chérie? T’es toute pâle. » demande ta mère alors que tu te sens de plus en plus fatiguée et étourdie au fil des minutes qui passent. « Juste un peu fatiguée. » « On va vous laisser vous reposer. » enchaîne aussitôt ton père, qui prend Maia dans ses bras alors que ta mère aide Jude à descendre du lit. « On va se voir demain mes amours, d’accord? » que tu rassures aussitôt tes aînés. « Maman et papa vont restés avec les bébés cette nuit, mais je pense que demain on va pouvoir rentrer à la maison. Vous allez être gentils avec mamie et papi, d’accord? » Jude hoche aussitôt la tête, alors que Maia se contente de te regarder, n’ayant probablement pas compris tout ce que tu viens de dire. Tes parents t’offrent de dernières embrassades avant de partir, et tu peines à garder les yeux ouverts. « Isy, est-ce que tu peux prendre les jumeaux s’il-te-plaît? » que tu lui demandes, sentant tes bras s’affaiblir sous les poids pourtant légers des bébés contre toi.



you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) P0rWgDfyou will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) J36iNh6you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FyMeElc
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Y2qJLbW
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Vd7qr7j
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) YlMyvG3
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) HZjB4DU
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 872289volunteer
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Sdo13d7
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) 2XVRHDx
you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty
Message(#) Sujet: Re: you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

you will only be eternally the ones that I belong to (penny #22)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-