AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-46%
Le deal à ne pas rater :
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
32.19 € 59.99 €
Voir le deal

 i just met you, i swear i read your thoughts (isaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyDim 16 Mai - 9:57



Tu avais crié. Tu avais ragé. Tu avais insulté tous les joueurs, autant de ton équipe que de l’équipe adverse. Tu avais sauté de ton siège. Tu avais fais tous les temps, comme tu le faisais toujours lors d’un match de football, mais surtout lorsque ce dernier ne se passait pas exactement comme tu l’aurais souhaité. C’est que tu étais une mauvaise perdante et ce depuis toujours et quand bien même tu n’étais pas sur le terrain de football à faire des passes moins médiocres que celles de Vlastuin ou de Dusty, tu ressentais quand même cette défaite comme si elle était tienne. Tu ne pus toutefois pas t’empêcher d’avoir une pensée pour Isaac qui lui, devait se réjouir de cette victoire. Le score avait été serré, l’équipe dominante changeant de quart en quart et si tu peinerais à l’admettre à voix haute, tu savais que les Lions avaient au final mener une meilleure bataille. Tu savais que quelque part dans le GABBA se trouvait l’infirmier qui lui aussi avait attendu ce match avec impatience et sur le moment, tu ne pus qu’être heureuse du fait que vous ayez convenu d’un rendez-vous après le match, évitant ainsi de montrer la Penny over compétitive dès la première rencontre qui n’en était pas vraiment une. Tu l’avais déjà croisé quelques fois à l’hôpital sans jamais lui parler avant de tomber sur lui sur Tinder. Et puis il était venu te saluer une fois, entre deux patients après. Il y avait aussi eu cette première rencontre qui était tombé à l’eau, celle que tu avais annulé à la dernière minute, pratiquement au moment même ou tu allais partir pour le bar parce que tu avais fait face à un Rory qui avait besoin de toi. Et il avait été compréhensif Isaac, au point d’accepter de te voir quand même après cet échec.

Dire que tu étais nerveuse de le croiser dans un contexte plus formel de rendez-vous était sans aucun doute un understatement. Tu ne parvenais pas à te souvenir de la dernière fois que tu avais été à un premier rendez-vous. Si le courant passait bien avec Isaac depuis plusieurs semaines par écrit, tu craignais de ne plus savoir comment transcrire le tout en personne. Tu avais peur de ne pas savoir être à l’aise dès le départ, peur de ne pas savoir quoi dire ou quoi répondre, que la conversation tombe à plat et qu’aucune quantité de vin ne soit en mesure de sauver la situation. Tu essayes de mettre tous tes doutes de côté alors que tu te rends au bar ou vous vous êtes donnés rendez-vous. T’as essayé de ne pas en faire trop, t’as laissé tes cheveux naturellement le long de ton dos, une simple robe rouge à manches mi-longues qui ne colle pas trop au corps, histoire d’être confortable. T’as choisi un endroit que tu espères pas trop bondé en cette soirée après-match, la dernière chose dont tu as envie, c’est d’attirer l’attention sur toi et Isaac lors de ce date. Tu as songé à lui proposer de faire ça chez toi ou chez lui, mais tu as eu peur que ça donne une drôle d’impression donc tu as préféré prendre le risque d’être vue en public, un bien pour un mal ou tu ne sais pas trop. Tu arrives quelques minutes en retard au bar et tu aperçois tout de suite le jeune homme assis à une table dans le fond du bar. Tu prends une grande inspiration avant de franchir les quelques mètres qui te mènent jusqu’à lui. Elle te semble immense, la boule de nervosité dans le fond de ton ventre alors que tu offres un sourire gêné à l’infirmier. « Hey, j’espère que je ne t’ai pas fait attendre trop longtemps. » Sans trop savoir quoi faire – lui serrer la main? lui faire la bise? -- tu évites toute confusion en prenant simplement place devant lui. Tu te sens comme une adolescente qui n’a jamais fait ça, ce qui est complètement stupide parce que même quand t’étais ado, tu ne te sentais pas aussi nerveuse. « Je pense que je te dois un verre de vin, ou plusieurs. » Tu fais autant référence au rendez-vous manqué qu’au match perdu, chose que tu tentes toujours tant bien que mal d’accepter quelques heures plus tard. « Vous avez mené une bonne guerre. » que tu lui concèdes dès le départ avec un sourire. « T’as pu aller voir le match finalement? » Tu remplis le silence autant que possible, la nervosité qui prend toute la place dans les premiers instants.
@Isaac Jensen :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyMer 19 Mai - 2:04



Un indécent enthousiasme épris de nervosité me saisissait exponentiellement tandis que l'horaire fixé pour ma rencontre officielle avec Penny approchait inexorablement. J'avais travaillé de nuit la veille, ce qui en soit composait un avantage compte tenu que j'avais sombré dans les bras de Morphée peu de temps après mon retour à domicile, la récupération alors essentielle puis rondement menée, tant que ce fut totalement reposé que je m'étais réveillé, muni de l'atout d'être en forme pour ce rendez-vous des plus saugrenus dans le cadre de mes habitudes.

Je n'avais jamais fréquenté les plates-formes de rencontre avant Tinder, et l'actrice représentait la première personne que j'osais retrouver en face à face suite à de nombreuses conversations par téléphone interposés. Certes, nous aurions manifestement pu nous retrouver dans le rythme de nos quotidiens si cela avait été écrit ainsi à l'encre de notre histoire, vu les multiples points communs qui nous reliaient à mesure que nous nous découvrons. Cependant, la destinée voulu que ce soit virtuellement que nous nous apprivoisâmes et ce début de relation m'était des plus innovants. Jamais n'avais-je pu franchir le cap vers un "IRL", ayant toujours vécu qu'au sein de celui-ci. Je redoutais la teneur de cette soirée à venir, j'étais nerveux à l'idée que ma photo ne soit pas à la hauteur de ce que Penny fréquenterait ce soir, j'étais craintif que mon appréhension fasse se volatiliser cette aisance, cette confiance et cette complicité qu'elle avait su insuffler en moi dès nos premières phrases envoyées. Finalement, sans le vouloir, je nourrissais aussi des espoirs suite à cette rencontre, non pas pour débuter une romance, mais pour concrétiser ce lien si naturel, et auquel j'étais déjà attaché, qui s'était développé sur le réseau social pour adultes.

J'étais arrivé en avance devant the sixteen antlers, tant que l'idée de pénétrer le bar de suite m'embarrassait et j'optais pour faire un tour de quartier, qui idéalement, pourrait me remettre les idées en place. Je plongeais mes mains dans les poches de mon blouson fin et tentais vainement d'organiser mes pensées alors que mes chaussures mordaient les mètres. Finalement, cinq minutes précédant l'heure désignée par Penny, je poussais les portes du bar et dénichais une petite table libre. Je m'y installais et me saisissais de mon téléphone, de sorte à être informé si jamais la jeune femme rencontrait un nouvel imprévu.

« Hey, j’espère que je ne t’ai pas fait attendre trop longtemps. » Mes doigts scrollaient nonchalamment la conversation d'un groupe d'amis auquel j'appartenais lorsque la voix féminine me fit lever les yeux. En quelques secondes à peine, la Stringer, version terrestre et IRL, avait investi le siège devant ma personne. Le sourire qui naquit sur mes lippes fut aussi instantané qu'incompressible. « Salut. Non, t'inquiètes. » Je laissais tomber mon téléphone dans la poche de ma veste. « Je pense que je te dois un verre de vin, ou plusieurs. » Je m'étais autorisé à décrire promptement son visage lorsque je l'avais croisée sous les traits d'Ariel, à retenir un éclat de ses iris marron-verts, à lorgner sur ses lippes alors teintées d'un rouge corail. Ce soir, ses cheveux blonds tombaient en cascade sur ses épaules et le carminé de sa robe la rendait élégante en toute simplicité. Je laissais échapper un léger rire puis optimisais avec un clin d'œil complice : « Eh, ça tombe bien. Je suis avide de fréquenter ton savoir en termes de vin. » « Vous avez mené une bonne guerre. » Je hochais la tête gravement, bien que la jovialité faisait pétiller mon regard. « Oui, c'était une bonne guerre. Une super game, » je concevais que le match avait été serré. Une très belle partie palpitante. « T’as pu aller voir le match finalement? » Je hochais la tête à l'affirmative. « Pour être honnête avec toi, j'ai bien cru que ça allait finir ex aequo. » Inavouablement, je l'avais aussi espéré car le résultat de l'égalité à ce match présentait mon option favorite dans nos pronostics privés. « Je t'ai apporté quelque chose, » je confiais. « Ce n'est pas un lot de consolation, je te rassure, je ne suis pas si arrogant. C'est juste un petit truc qui m'a fait penser à toi, » je présentais en glissant sur la table, vers la célébrité, un fin présent rectangulaire, emballé dans une enveloppe aux tons blancs, roses et dorés. A l'intérieur se trouvait un marque-page à l'effigie des Tigers. « Est-ce que je peux t'offrir le premier verre de vin, ou ce que tu veux d'autres selon ce que tu préfères ? » Je sollicitais, prêt à aller passer commande.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyMer 19 Mai - 5:54



Tu n’avais pas d’attentes quand tu as pris la décision d’installer Tinder sur ton téléphone. Tu as même longuement hésité avant de te mettre à swiper d’un côté comme de l’autre sur l’application, incertaine que ce soit la meilleure des idées pour te remettre dans le monde du dating. Tu te souviens encore de la soirée ou tu avais commencé à réellement utiliser l’application, rejetant 95% des profils qui filaient sous tes yeux par peur constante de matcher avec quelqu’un et d’être soudainement prise à devoir faire la conversation avec quelqu’un. Et puis tu étais tombée sur le profil d’Isy. Isy qui pour une raison ou une autre t’avait donné envie de swiper à droite, simplement pour découvrir quelques instants plus tard que c’était un match. Comme une gamine adolescente qui n’avait jamais vécu ça, tu avais hésité à envoyer le premier message. Puis au moment ou tu t’y attendais le moins dans ta vie, le jeune homme avait su devenir une constante rassurante de part ses messages quotidien. Une conversation qui coulait si aisément par écrit que tu appréhendais plus que jamais le moment ou il te faudrait transcrire le tout en face à face. Parce que c’était chose aisée, de t’ouvrir à un homme avec qui tu n’avais jamais échangé plus que quelques mots IRL, c’était bien moins facile de t’imaginer le faire à proximité, toi qui ne savais toujours pas encore comment tu allais gérer d’être si près d’un étranger, toi qui avais évité pendant plus d’un an de te mettre dans une telle situation par peur justement de ne pas savoir gérer. Pourtant, tu avais été la première a suggéré des rendez-vous à Isaac, de manière qui n’avait pas semblé forcer le moins du monde. Et maintenant que tu te trouvais devant lui, sans les artifices de ton costume de petite sirène, tu ne pouvais qu’espérer que le courant passe aussi bien maintenant cette barrière franchie.

« Salut. Non, t’inquiètes. » Le sourire qu’il t’offre vient déjà teindre tes joues d’une nouvelle teinte de rose, alors que tu baisses légèrement le regard prise d’une gêne qui ne te ressemble pas pourtant. « Eh, ça tombe bien. Je suis avide de fréquenter ton savoir en termes de vin. » C’est à ton tour d’échapper un léger rire alors que tu oses enfin relever le regard, tes yeux se plongeant dans le bleu de ceux d’Isaac. « Je ne suis pas une grande connaisseuse, mais j’ai une amie œnologue qui m’a fait quelques suggestions. Je doute pas qu’on va trouver quelque chose à notre goût. » Du peu que tu avais pu échanger à ce sujet avec lui, tu savais que vous aviez des goûts similaires et ce soir, tu avais envie d’essayer quelque chose de nouveau, un peu comme tu le faisais avec ce date qui avait tout d’une première. « Oui, c’était une bonne guerre. Une super game. » Tu ne sais pas s’il cache sa joie, tu aurais sans doute eu bien plus de mal que lui à le faire si les Tigres avaient gagné, mais tu perçois cet éclat de malice dans le fond de son regard ce qui te fait sourire davantage. Le score serré de la partie avait su en faire un thriller jusqu’aux dernières minutes et si la déception avait été grande, tu étais tout de même contente pour Isaac. « Pour être honnête avec toi, j’ai bien cru que ça allait finir ex aequo. » « J’ai tellement espéré à la fin quand Riewoldt a marqué à 30 secondes de la fin. Il aurait vraiment dû réussir ce kick. » Il y a passion et énervement dans ta voix alors que tu revis la fin du match. « Tu m’as sûrement entendu crier quand il a raté d’ailleurs. » que tu finis par avouer dans un rire, déjà bien moins gênée de lui dire. Il n’y avait rien de comparable à l’ambiance d’un match de football, avec les supporters qui s’emballent de tous les côtés. Tu n’avais pas besoin de connaître les autres partisans pour t’en faire des alliés momentanée lors des matchs aussi serrés que celui d’aujourd’hui et c’est quelque chose qui t’avait toujours plu.

« Je t’ai apporté quelque chose. » La surprise vient habiter tes traits alors qu’Isaac vient déposer sur la table une toute petite boîte rectangulaire qu’il fait glisser jusqu’à toi. « Ce n’est pas un lot de consolation, je te rassure, je ne suis pas si arrogant. C’est juste un petit truc qui m’a fait penser à toi. » Tu échappes un nouveau rire nerveux. Tu peines à comprendre ce qu’il peut avoir trouver qui lui a fait penser à toi si rapidement, lui qui ne te connais pourtant que si peu. Ou du moins, c’est la fausse impression que tu as puisque tu ne le connaissais que virtuellement jusqu’à ce moment précis, pourtant vos échanges ont toujours été naturels et remplis d’une sincérité presque alarmante tellement vous n’avez rien forcé jusqu’ici. « Tu n’aurais pas dû. » que tu murmures tout en ouvrant le présent, infiniment curieuse de ce qui peut bien se trouver à l’intérieur. Ton sourire devient aussi grand que possible alors que tu découvres le marque-page à l’effigie de ton équipe de football et tu ne peux qu’être touchée par cette petite attention de la part de l’infirmier. « J’adore! Merci beaucoup Isy, c’est vraiment gentil. » Tu t’empresses d’ouvrir ton sac et d’y déposer le cadeau, ne voulant absolument pas l’oublier derrière plus tard dans la soirée. « Est-ce que je peux t’offrir le premier verre de vin, ou ce que tu veux d’autres selon ce que tu préfères? » « Je croyais que c’était au perdant d’offrir ce soir. » que tu lui rappelles dans un rire. « Je te laisse offrir le premier, mais juste celui-là. Du vin, de ton choix, ça me va. » Tu reposes ton sac au sol alors qu’il disparaît pendant quelques instants et revient avec deux verres de vin. Tu te sens toujours particulièrement nerveuse, mais chaque fois que tu reposes ton regard sur Isaac, tu sembles gagner en confiance. Il dépose les verres sur la table et tu attrapes celui qu’il glisse dans ta direction, le portant à tes lèvres. « Merci. Est-ce que tu vas me dire ce que tu as commandé ou je dois essayer de deviner? » que tu lui demandes, légèrement joueuse. S’il choisit la deuxième option, tu risques bien de dire n’importe quoi. Tu aimes boire le vin, mais t’es pas particulièrement douée pour distinguer les différentes sortes et les différentes arômes.
@Isaac Jensen :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 


Dernière édition par Penny Stringer le Dim 23 Mai - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyDim 23 Mai - 20:35



Installé à cette table du bar des Sixteen Antlers, mon téléphone tel un prétexte pour ne pas paraître trop isolé, mon esprit vogue à se produire la rétrocession de mes décisions et agissements sur la plateforme Tinder. En janvier, j'avais confié à mon ami Kane mon vœu de m'inscrire sur le réseau social, sans pour autant oser à passer ce pas. Le soldat du feu m'avait épaulé et convaincu, si bien que mon profil arpentait la base de données de l'application depuis plusieurs mois maintenant. J'avais eu quelques conversations, sans pour autant oser franchir le cap de la moindre rencontre, n'accrochant pas aux filles avec qui j'échangeais, quand bien même je m'étais promis de ne pas m'attacher à qui que ce soit. Mon objectif premier en m'inscrivant à Tinder était de me changer les idées, de prendre connaissance des options qui s'offraient à moi, m'ouvrir les yeux sur le monde qui continuait de vivre en dépit de mon cœur meurtri et mes passées déceptions sentimentales.

Puis, il y avait eu Penny.
La jeune actrice de 28 ans dont tout semblait hurler à l'opposition.
Fermé à grand tort, jamais n'avais-je même soupçonné que nous nous trouverions un seul point commun. Moi infirmier réservé, elle beauté sous les projecteurs, ce duo équivalait à mes yeux à deux entités diamétralement étrangères, deux modes de vie qui juraient sans merci, deux contextes souverainement inconnus.
Et pourtant, c'était avec elle, que j'avais accroché. C'était à Penny que je me livrais, que j'osais avouer et aborder des sujets qui étaient tabous avec mes amis et collègues que je fréquentais chaque jour. C'était en échangeant avec la jeune femme que je me surprenais tout en me réjouissant des similitudes qui se multipliaient pour nous unir. Les discussions étaient fluides, naturelles, comme teintées d'évidences et d'innées, un vibrant coup du sort.
Tant que lorsqu'elle m'avait proposé un rendez-vous, j'avais accepté spontanément, malgré ma raison qui beuglait que ce n'était pas une bonne idée, enchérit par mon anxiété qui s'éveillait et faisait tambouriner mon cœur sauvagement, ce diable fou qui s'autorisait pourtant à partir en quête d'une relation encore plus développée avec la Stringer.

Mes songes se dissipent toutefois quand cette rencontre inopinée se déroule dans le cadre de la pure réalité. Il n'est plus question d'écran interposés ni de brefs mots au détour d'un couloir hospitalier, la soirée est jeune et en mesure de se déployer devant nous comme nos souhaits le dicteront. Mon regard se permet de la contempler quelques secondes à la volée, tandis qu'elle baisse la tête sur la surface de la table, ses joues légèrement rosées. Un sourire en coin apparaît sur mes lippes et la conversation débute. Dès ma première phrase, elle m'offre son rire cristallin, qui se répercute dans ma cage thoracique à l'image d'une voletée de papillons sans foi ni loi. « Je ne suis pas une grande connaisseuse, mais j’ai une amie œnologue qui m’a fait quelques suggestions. Je doute pas qu’on va trouver quelque chose à notre goût. » Mon rictus s'élargit et j'acquiesce, confiant. « Oui, je pense aussi qu'on trouvera notre bonheur, je ne me fais pas de souci pour ça. D'ailleurs, j'admire présentement également ton réseau, » je présente gentiment, avant que nous n'évoquions le précédent match opposant nos deux équipes favorites. Je perçois aisément son côté compétitif et l'ardeur qui avait dû la saisir - et perdurait - au cours de cette partie. Je ne peux pas m'empêcher de la couver d'un regard espiègle, à la fois attendri et amusé par cette facette de sa personnalité qui se dévoile. Un rire franc franchit par ailleurs la barrière de mes lippes lorsqu'elle m'annonce : « Tu m’as sûrement entendu crier quand il a raté d’ailleurs. » « J'ai encore plus hâte au prochain match qui les opposera, maintenant, » je confie, joueur. J'appréciais les suspens et les combats serrés qui me tenaient en haleine, même si je consacrais toujours une pensée pour le perdant et un espoir pour que chacun soit satisfait. Finalement, j'étais peut-être trop optimiste ou sensible au sein de cette discipline, demeurant doté d'une singulière attitude de souhaiter le meilleur tout en extrayant le positif de chaque situation, aussi mauvaise cette dernière puisse-t-elle être.

Quelques secondes de silence planent entre nous et j'ose enfin dévoiler le présent que j'ai acquis pour Penny, pensant à elle dès que mon regard s'est posé sur le marque-page à l'effigie des Tigers. J'ai conscience que ce cadeau n'est pas grand-chose, ce que je lui exprime en lui tendant l'enveloppe, mais je tenais à lui dédier cette attention. « Tu n’aurais pas dû, » Penny t'indique après un petit rire nerveux et tu souris doucement alors qu'elle ouvre tout de même l'enveloppe pour y découvrir le cadeau. Le large sourire qui vient instantanément égayer son portrait te conforte dans l'idée que ton geste lui fait plaisir. « J’adore! Merci beaucoup Isy, c’est vraiment gentil. » Mon expression se veut aussi lumineuse que la sienne, tout aussi ravi. « Je suis très content que ça te plaise. » La jeune femme range le présent dans son sac et je sollicite être à l'origine de la première tournée. « Je croyais que c’était au perdant d’offrir ce soir. Je te laisse offrir le premier, mais juste celui-là. Du vin, de ton choix, ça me va. » Je hoche la tête avant de me lever de ma chaise. « C'est plus fort que moi, j'ai été élevé à la vieille école et j'avais vraiment envie d'offrir nos premiers verres. » J'avoue. « Je fais vite, » je promets en m'orientant vers le bar. A mon grand ravissement, l'employé me sert rapidement et je rejoins Penny avec nos boissons. « Merci. Est-ce que tu vas me dire ce que tu as commandé ou je dois essayer de deviner? » Mon sourire s'élargit, malicieux. « Alors, ça dépend si tu veux continuer sur la lignée des gages ou pas, sachant que je suis toujours partant pour des défis. De plus, je t'avoue que je suis quand même curieux de découvrir si tu devinerais ou pas. » Je l'observe, conciliant à lui transmettre la réponse si elle le préfère toutefois, ne voulant pas l'inciter à un jeu de devinettes qui l'agacerait. « Est-ce que tu as terminé de mémoriser ton texte ? » Je demande par la suite, intéressé, me rappelant que l'actrice avait mise en pause sa lecture afin de s'approprier les lignes de son prochain rôle. « Santé, » je lui souhaite sincèrement. « C'est rigolo, le vin est de la même couleur que ta robe, » je remarque, bien que me considère un peu stupide par la suite de le prononcer à voix haute, pensée qui doit proprement être trahie par l'expression perplexe passagère qui traverse mon visage.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyLun 24 Mai - 9:31



C’est avec un énervement ancien et nouveau à la fois que tu anticipes ce premier rendez-vous. C’est qu’elle remonte à loin maintenant, cette dernière première fois, et tu as peur de ne pas savoir bien faire. Tu sais pourtant que tu n’es pas la seule à revenir d’une longue pause dans l’univers du dating. Tu avais été surprise d’apprendre qu’Isaac avait lui aussi eu son lot de remises en question dans les derniers mois, surprise de l’aisance avec laquelle il avait partagé certaines confidences. Tu avais à ton tour partager des bribes de tes secrets, sans jamais entrer dans le vif du sujet. Ce qui t’étais arrivée il y a de ça plus d’un an ne serait bientôt plus un secret, les hypothèses et les rumeurs faisaient couler beaucoup d’encre dans les journaux à potins, et si tu savais que bientôt le monde entier serait mis au courant, tu tenais tout de même à attendre et être au moins face à face avec l’infirmier avant de te confier sur ce qui t’avait longuement fait douté sur ton avenir, autant professionnel que personnel. Tu ne penses à rien de tout ça toutefois dès qu’il se retrouve devant toi, dès que son rire se joint au tien avec cette aisance familière de vos échanges en ligne. Quand vos regards se cherchent, se trouvent, se fuient à nouveau entre deux sourires, quand tu sens les battements de ton cœur s’accélérer sans réelle raison. « Oui, je pense aussi qu’on trouvera notre bonheur, je me fais pas de souci pour ça. D’ailleurs, j’admire présentement également ton réseau. » « C’est l’un des avantages de mon métier, mon réseau est vaste et plein de surprises comme ça. » que tu rajoutes dans un rire. C’est vrai quand tu y réfléchissais bien que tu semblais avoir des connaissances et des connections un peu partout, et pas seulement dans le monde de la télévision ou du cinéma. À première vue, rien ne semblait te lier à l’infirmier d’ailleurs. Sa réalité et la tienne a des années lumières l’une de l’autre et pourtant, vos conversations l’avaient prouvé à maintes reprises maintenant, les points communs s’accumulaient sans que vous n’ayez réellement à les chercher. Votre penchant à la compétition n’est que le dernier point commun qui s’ajoute sur une liste qui se fait de plus en plus longue. « J’ai encore plus hâte au prochain match qui les opposera, maintenant. » Tu secoues la tête, l’air faussement sévère. « La revanche sera terrible. » que tu annonces avec sérieux avant de pouffer une fois de plus. Tu savais que les Tigres seraient une fois de plus emmenés à affronter les Lions avant les finales et tu ne pus t’empêcher de te demander si l’infirmier saurait se faire une place dans ton quotidien d’ici là, momentanément nerveuse à la simple idée de ne plus échanger avec lui du tout dans quelques mois à peine. Tu chasses l’idée avant même qu’elle ne s’installe réellement dans ton esprit, préférant te concentrer sur le moment présent.

« Je suis très content que cela te plaise. » Tu hoches de nouveau la tête, comme une confirmation que oui, ça te plaît. Que tu ne t’y attendais pas le moins du monde, à cette petite attention qui venait une fois de plus prouvé à quel point ton intuition avait eu raison dès les premiers échanges quand il t’avait soufflé que tu tenais là un homme spécial. Tu ne connais pas beaucoup de gens, homme ou femme, qui aurait eu ce genre de petite pensée pour une première rencontre. Il offre la première tournée et s’il te vient à l’idée de t’y opposer puisque c’est ton équipe qui a perdu aujourd’hui, tu n’insistes pas trop. « C’est plus fort que moi, j’ai été élevé à la vieille école et j’avais vraiment envie d’offrir nos premiers verres. » « Un vrai gentleman. » que tu répliques, ton sourire toujours aussi grand sur tes lèvres. Il s’éclipse rapidement et si l’idée te vient d’envoyer un message texte à Chloe pour lui dire ce que tu es en train de faire, là maintenant, tu réalises que tu n’as même pas envie de sortir ton téléphone de ton sac, ton regard suivant plutôt les mouvements de l’infirmier à quelques mètres de votre table, profitant de ce moment de distraction pour vraiment le regarder. Tu le trouvais déjà charmant dans son uniforme d’infirmier, il faut dire que le sentiment n’est que décuplé de le voir dans son blouson. Il revient avec les deux verres qu’il dépose devant vous et tu ne tardes pas à faire glisser l’une des coupes dans ta direction. « Alors, ça dépend si tu veux continuer sur la lignée des gages ou pas, sachant que je suis toujours partant pour des défis. De plus, je t’avoue que je suis quand même curieux de découvrir si tu devineras ou pas. » « Oh j’étais déjà vendue à l’’idée au mot gage. » que tu avoues toujours dans un rire. Tu attrapes le verre l’approche de ton visage et puis tu fais tournée le liquide comme on le voit si souvent dans les films. « On gage quoi cette fois? Parce que si on continue de gager des verres de vin, j’ai bien peur que tu doives me porter à la fin de la soirée. » Autant tu adores le vin, autant tu te connais assez pour admettre sans gêne que tu ne tiens pas l’alcool particulièrement bien. Tu prends une gorgée de ton verre, tente de voir si tu es en mesure de percevoir des arômes de quoique ce soit, mais c’est beaucoup trop flou. Tu sais d’avance que tu risques de perdre une fois de plus, mais pour une rare fois, ça t’amuse plus qu’autre chose.

« Est-ce que tu as terminé de mémoriser ton texte? » Tu hoches doucement la tête, mais tu ne peux retenir un léger soupir. La production était actuellement en pause, ce qui était un drôle de sentiment de déjà-vu des moins agréables même si cette fois-ci, tu n’avais rien à voir avec les raisons qui ralentissaient le tournage. « Oui, mais en ce moment le projet est en suspens. Pour des raisons que j’ignore, ma co-star a quitté et maintenant les réalisateurs sont en pourparler à savoir si on recommence avec un nouveau lead ou si le projet est annulé complètement. » Tu espérais sincèrement que le projet n’allait pas être annulé parce que tu avais mis beaucoup de temps et d’effort dans le projet de part tes six semaines de cours de danse intensives, mais aussi le travail que tu faisais sur toi à chaque fois pour passer au dessus de ton blocage vis à vis de la proximité. « J’apprécie le congé impromptu mais j’espère vraiment que le projet va aller de l’avant. » que tu admets, tes doigts glissant nerveusement contre le verre. « Santé. » Tu attrapes ton verre et vient le cogner contre celui d’Isaac avant d’en prendre une autre gorgée. « C’est rigolo, le vin est la même couleur que ta robe. » Et sûrement la même teinte que mes joues aussi. La remarque t’arrache un léger rire alors que tu baisses les yeux sur ta robe d’un rouge foncé, dans les mêmes teintes que celles qui dansent dans ton verre comme le mentionne l’infirmier. « C’est un indice pour la sorte de vin que tu as choisi? Un rouge aussi foncé… Est-ce que ce serait un pinot noir? » que tu tentes, même si vraiment, tu n’en as pas la moindre idée.
@Isaac Jensen :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptySam 29 Mai - 19:58



Un sourire tendre et heureux s'est immiscé sur mes lèvres sans que je ne m'en rende compte, creusant discrètement mes joues depuis que Penny s'est installée en face de moi et que je réalise, au fil de nos échanges en face à face, que la complicité et aisance que nous pouvons ressentir par écrans interposés pourrait aussi se développer dans le monde réel. Je sens mon cœur battre un agréable tempo dans ma cage thoracique, troquant progressivement l'appréhension que je ressentais vis-à-vis de cette rencontre par un réel plaisir de découvrir, plus que quelques minutes à la dérobée entre deux patients, l'actrice en chaire et en os. Mon regard se veut parfois fuyant, comme si mon esprit peinait à saisir la véracité de cette scène, une éventuelle chimie que je me dessine peut-être mais qui ne constituerait qu'un leurre de mes plus grandes espérances. Pourtant, lorsque je relève mes iris vers l'australienne, elle s'avère toujours aussi ravissante, éblouissante et attachante de ses manies, ses rictus, ses répliques, cet éclat au creux de ses pupilles.

« C’est l’un des avantages de mon métier, mon réseau est vaste et plein de surprises comme ça. » Je ris doucement, songeant quelques instants à mon propre réseau. J'ai la chance de pouvoir m'investir dans plusieurs associations, ce qui me permet de fréquenter des personnalités à la fois altruistes et ambitieuses. Pourtant, je ne sais que m'esquisser le monde dans lequel évolue Penny, celui peuplé d'individus possédant des talents de tous horizons. « Ca doit être tellement enrichissant, » je valorise, admiratif. « Un avantage de mon métier, c'est que parfois les gens reviennent aux urgences pour nous remercier, » c'était peut-être étrange de le stipuler à la vingtenaire. Sans doute aurais-je mieux fait de taire cette information qui pourrait faire tâche comparée à celle de l'actrice. Néanmoins, je suis incapable de réprimer l'étincelle dans mon regard lorsque ces malades ou ces proches recherchent vraiment à nous retrouver pour nous faire part de leur reconnaissance car nous avons su les épauler dans certains des pires moments de leur existence. « J'imagine que ça doit t'arriver souvent aussi, avec le bénévolat et même ton métier quand tu mets en avant des scènes et des maux qui peuvent être cachés ou mal présentés d'ordinaire. » J'avais personnellement connu l'isolement lorsque j'étais revenu à mon domicile après un mois d'hospitalisation suite à ma tentative de suicide. J'avais douloureusement lutté contre ce sentiment intransigeant et cuisant de solitude au sein duquel je me percevais tel un imposteur ou un étranger, où le langage que je véhiculais ne pouvait être compris par qui que ce soit car personne ne semblait connaître mon mal ni pouvoir l'exprimer. Lorsque l'on croise néanmoins sur les réseaux ou à la télévision des personnes qui osent communiquer sur des traits ou des expériences tabous qui nous persécutent dans l'ombre, on remporte une force salutaire qui nous susurre que nous ne sommes point seuls dans le combat, nous pouvons être compris et accompagnés. En somme, j'étais persuadé que par son métier et sa générosité, la Stringer causait beaucoup de bien.

Sincère, je lui confie avoir hâte au prochain match, compte tenu du déroulé de la précédente opposition entre les Tigers et les Lions. « La revanche sera terrible, » m'annonce Penny, l'air faussement sévère, avant de pouffer en chœur avec mon propre rire. Ensemble qui me livre le courage nécessaire pour lui délivrer le présent que je lui tends, intention sobre mais honnête issue d'une pensée qui lui était exclusivement dédiée lorsque j'avais aperçu le marque-page à l'effigie de son équipe favorite. Mon interlocutrice semble apprécier le cadeau qu'elle glisse dans son sac à main et mon sourire ne fait que s'accentuer, profondément satisfait de lui avoir prodigué un peu de joie. Je sollicite ensuite d'être maître de la première tournée, prétextant mon éducation vieux-jeu. « Un vrai gentleman, » la blonde commente et je ris doucement avant de m'orienter vers le bar et commander deux verres de vin rouge. Tandis que je reviens à notre table, j'invite au prochain défi, réjouit que la Stringer adhère à cette audace. « On gage quoi cette fois? Parce que si on continue de gager des verres de vin, j’ai bien peur que tu doives me porter à la fin de la soirée. » Je ris doucement, une pointe d'espièglerie s'installant dans mon regard. « Mh. Je te propose un gage surprise. Du genre, c'est la personne qui a gagné qui décide. Qu'est-ce que t'en dis ? »

Je porte le verre de vin à mes lèvres et en savoure le goût, espérant sincèrement qu'il plaise également à l'australienne. Puis, je l'interroge avec intérêt sur le texte qu'elle me confiait s'évertuer à mémoriser lors de nos conversations sur Tinder. La jeune femme hoche la tête en soupirant ; je grimace doucement, compatissant, percevant un pointe obscure à son projet cinématographique. « Oui, mais en ce moment le projet est en suspens. Pour des raisons que j’ignore, ma co-star a quitté et maintenant les réalisateurs sont en pourparler à savoir si on recommence avec un nouveau lead ou si le projet est annulé complètement. J’apprécie le congé impromptu mais j’espère vraiment que le projet va aller de l’avant. » « Ha mince, je suis désolé pour toi. J'espère que ça tendra vers le mieux pour toi, » je lui souhaite. Mes doigts effleurent distraitement le socle du verre, mon esprit en hésitation. « Parfois, il y a des événements assez décevants qui se déroulent pour laisser place à des situations encore meilleures, » je lui soumets doucement, souhaitant lui déposer quelques mots qui pourraient potentiellement la réconforter si les choses n'avançaient pas comme elle l'aurait souhaité.  

Je propose de trinquer à notre santé et l'actrice me rejoint. Des termes franchissent de nouveau la barrière de mes lèvres sans que je ne les traite assez et la sensation de ridicule m'étreint de faire un comparatif entre la couleur du vin et celle de sa jolie robe. Purement soulagé par le rire cristallin que m'offre Penny, je retrouve un large sourire, saccadé de quelques brefs éclats de joie également. « C’est un indice pour la sorte de vin que tu as choisi? Un rouge aussi foncé… Est-ce que ce serait un pinot noir? » Mon regard passe du vin à Penny, l'air désolé mais aussi joueur. « Ha, t'es vraiment vraiment pas loin, » je lui indique, mon rictus grandissant. « Je te laisse une deuxième chance si tu veux, tellement t'es proche, » je suggère avant de m'adosser plus confortablement au dossier de mon siège, me décontractant progressivement en compagnie de Penny.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyLun 31 Mai - 15:42



« Ça doit être tellement enrichissant. » Tu hoches doucement la tête. C’est un milieu particulier, celui de la télévision et du cinéma. Un monde dans lequel tu as grandi, un monde que tu connais un peu trop bien, tant que tu oublies parfois que ce n’est pas tout ceux qui t’entourent qui y sont habitués. Mais tu réalises qu’avec ta pause de la dernière année, ton réseau est bien plus vaste que juste des acteurs ou des gens qui gravitent autour de cet univers et c’est là toute la beauté de la chose. Si tu as longtemps de rêver de plus grand, d’une célébrité montante, de projets exubérants et d’une carrière à l’internationale, tu dois aussi admettre que tu aimes l’idée d’une vie plus simple, que tu aimes te rappeler des petits bonheurs, des petites choses. Et tu as peur de réaliser que les deux sont impossibles, ou peut-être que tu as peur de réaliser qu’au contraire, tout est possible. Tu ne sais pas, tu ne sais plus. Ça se bouscule dans ta tête alors que ton regard ne quitte jamais celui d’Isaac, cette douceur et cette espièglerie que tu lis dans le fond de son regard attise ta curiosité, tu voudrais en savoir plus, toujours plus et il offre Isaac, avec une aisance qui pourrait faire croire à n’importe qui que ce n’est pas la première fois que vous vous retrouvez face à face.

« Les avantages de mon métier, c’est que parfois les gens reviennent aux urgences pour nous remercier. » « Ça doit toujours faire du bien de l’entendre. » que tu souffles, admirative à ton tour. « Je ne peux même pas m’imaginer à quel point ton métier doit être éprouvant par moments. » Certes, tu voyais les médecins et les infirmiers à l’oeuvre chaque fois que tu allais faire du bénévolat à l’hôpital, mais tu savais que tu ne voyais qu’un dixième de ce qu’ils faisaient réellement, de l’ampleur de leur travail. « T’as toujours voulu être aux urgences? » que tu demandes, sincèrement curieuse. Tu ne saurais dire si ton impression est juste, mais tu es persuadée qu’un poste aux urgences doit être encore plus exigeant que n’importe quel autre poste d’infirmier, de part le fait qu’il est impossible de prédire de quoi les journées ou les nuits seront faites. « J’imagine que ça doit t’arriver souvent aussi, avec le bénévolat et même ton métier, quand tu mets en avant des scènes et des maux qui peuvent être cachés ou mal présentés d’ordinaire. » « Surtout avec le bénévolat je dirai. Depuis peu avec le Royaume Enchanté, mais surtout avec Autism Queensland. » Ton visage s’illumine alors que tu penses à ton petit frère. « Si je peux aider ne serait-ce qu’un petit peu à ce que le monde qui entoure mon frère soit plus ouvert et acceptant de sa différence, alors je me dis que mon statut peut au moins servir à quelque chose. » Parce que tu n’as pas la prétention de croire que ce que tu fais est plus important que ceux qui travaillent dans  un domaine aussi demandant que celui de la santé. Jouer la comédie, c’est une passion, t’y es douée, mais tu souhaites quand même faire ta marque autrement.

Isaac s’éclipse quelques instants et dès son retour, les gages reprennent de plus belle ce qui t’amuse et te fait rire. Tu demandes quel est le prix cette fois, consciente que si vous continuez de parier sur l’alcool, tu ne feras pas long feu et tu n’as pas envie que les souvenirs de cette soirée soient embués parce que tu n’as pas su être raisonnable. « Mh. Je te propose un gage surprise. Du genre, c’est la personne qui gagne qui décide. Qu’est-ce que t’en dis? » « Ouh. C’est un jeu dangereux. » que tu réponds pleine d’espièglerie alors que tu viens porter ton verre à tes lèvres à nouveau. Parce qu’il est facile d’abuser quand le contrôle se retrouve entre les mains d’une seule personne. Pourtant, avec lui, tu n’as pas peur. « Mais je te fais confiance. » Tu ne pourrais expliquer pourquoi d’ailleurs parce que dans les faits, tu ne sais pas grand-chose d’Isaac. Que le peu qu’il a pu te confier au cours des dernières semaines, et puis une très bonne première impression, mais rien qui puisse justifier que tu puisses lui faire aveuglement confiance. C’est le cas pourtant, alors que ton sourire se fait moins joueur et plus sincère pendant quelques secondes, vos regards visés l’un dans l’autre avant que tu ne détournes les yeux, tes joues s’empourprant à nouveau.

Il vient aux nouvelles de la mémorisation de ton texte et tu réalises que tu ne lui as rien dit sur le projet désormais en pause. Ça t’inquiète et peut-être qu’il le ressent Isaac alors qu’il grimace devant ton annonce. « Ha mince, je suis désolé pour toi. J’espère que ça tendra vers le mieux pour toi. » « Merci. » que tu souffles alors que tu prends une autre gorgée. Tu n’as pas beaucoup d’espoir, mais tu t’abstiens de le dire. Il faut dire que l’annulation d’un deuxième projet en deux ans, même si les raisons cette fois-ci sont beaucoup moins dramatiques, te donne un goût amer et une terrible impression de déjà-vu désagréable. « Parfois, il y a des évènements assez décevants qui se déroulent pour laisser place à des situations encore meilleures. » Tu souris doucement à l’entente des mots qui se veulent rassurants de la part de l’infirmier et puis tu hoches la tête. « Je suis assez familière avec le concept. » que tu souffles, un peu incertaine à l’idée de te rendre sur ce terrain de confidences que tu considères particulièrement glissant. Tu sais qu’il l’est aussi, de part le peu qu’il t’a confié aux travers de vos échanges par messages textes, mais aussi de part cette période difficile que Joy t’a mentionné sans que tu n’oses poser plus de questions. Un autre problème avec ta célébrité, c’est qu’il y a beaucoup d’informations à ton sujet qui sont à portée de main de tous et tu ignores si Isaac est le genre à s’informer des potins qui circulent. « Je ne sais pas si tu es le genre à lire la presse people... » Est-ce là ta façon de savoir s’il s’est renseigné sur toi? Sans aucun doute, peut-être même de découvrir s’il est tombé sur cet article du blog anonyme Conviction. « Mais j’ai eu un projet qui est tombé à l’eau l’année dernière et depuis, j’attends les meilleures situations. » Tu répètes ses mots avec un léger rire dans la voix pour ne pas sonner complètement défaitiste et pessimiste malgré le sérieux de tes propos. Deviner quelle sorte de vin se trouve dans ton verre est la distraction parfaite alors que tu espères ne pas avoir trop alourdi l’ambiance avec tes confidences soufflées à demi-mots. « Ha, t’es vraiment pas loin. » Tu fais une grimace avant de pouffer de rire à nouveau. « Je te laisse une deuxième chance si tu veux, tellement t’es proche. » « Hum… un Malbec? » que tu tentes, toujours aussi incertaine de toi. « Je te l’ai dit, je suis vraiment très douée pour boire le vin, un peu moins pour en deviner les sortes. » Tu prends une autre gorgée, toujours aussi incapable de dire quels sont les arômes qui ressortent le plus ou quoique ce soit qui pourrait indiquer que tu es dans la bonne voie ou non. « Si je perds, encore, j’espère que tu seras clément avec moi. » que tu rajoutes, toujours aussi joueuse. Pour une fois, l’idée de perdre n’est pas complètement désagréable.
@Isaac Jensen :l: :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 


Dernière édition par Penny Stringer le Dim 6 Juin - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptySam 5 Juin - 23:02



Je ne peux que m'imaginer, des maigres bribes d'informations que j'ai sur le monde du showbiz, ce que requiert la profession de Penny. Je me dessine une jeune femme dont la mémoire est étonnement élastique, capable de mémoriser des scripts pour ensuite interpréter des personnages sur le petit écran, transmettre des émotions fortes à la fois par procuration tout en puisant sur son propre réel, armée de justesse et d'authenticité. Je soupçonne d'innombrables heures de travail, des prises multiples de scènes, des yeux humains comme mécaniques perpétuellement braqués sur elle, une pression sans doute très lourde sur ses fines épaules. Pourtant, Penny rayonne à mes yeux, m'apparaît souverainement passionnée, et je m'esquisse tous les avantages qui incombent à être une actrice, en dépit de ces hypothétiques inconvénients.

Je me permets de glisser quelques mots sur mon propre métier, mon appétence pour le domaine paramédical sincère et prononcée. « Ça doit toujours faire du bien de l’entendre. » Le jeune femme reconnaît et je lui adresse un sourire empli de gratitude qu'elle devine ceci instantanément quand d'autres auraient pu juger ce point dérisoire ou n'apercevoir que le mauvais d'un service où rôdent incessamment la souffrance, la tension et le drame. « Je ne peux même pas m’imaginer à quel point ton métier doit être éprouvant par moments. » Je baisse les yeux pudiquement sur mes mains et j'ignore si la Stringer décèle ma réserve sur ce sujet, mais elle relance de suite la conversation avec une habilité remarquable : « T’as toujours voulu être aux urgences? » L'éclat au creux de mes pupilles revient indubitablement et j'opine avant d'extrapoler : « Oui. En fait, quand j'ai été recruté à St Vincent's, j'étais sur le pool de remplacement. C'est en gros la liste de personnels qu'un cadre peut appeler pour compléter les plannings. Ces gens-là peuvent donc travailler plus ou moins dans n'importe quel service et de jour comme de nuit. Ca m'a permis d'évoluer dans pas mal de services et aussi de confirmer mon goût pour les urgences. J'aime bien la polyvalence du secteur et le fait qu'il faille agir vite et bien. J'apprécie me dire qu'on est un peu la passerelle entre le drame et la prise en charge sur le long-terme, car les patients nous arrivent, on les stabilise, puis on les transfère dans les services spécialisés pour qu'ils reçoivent les soins les plus adéquats. On ne crée pas autant de liens avec les malades que dans d'autres secteurs, c'est différent comme chaque service est différent, mais j'aime ce rythme et ce fonctionnement. » Je ris nerveusement avant d'inspirer. « Enfin, je suis désolé, je crois que je pourrais en parler beaucoup trop longtemps. C'est le genre de sujet sur lesquels il est difficile de m'arrêter. » La réjouissance étirant les traits de mon visage en témoigne. Je fais partie des chanceux qui ont déniché leur vocation, bien que pour moi, être infirmier constituait de base que le plan B de mon histoire.

Je conjecture ensuite que Penny doit appliquer un impact bénéfique également sur notre monde, par l'altruisme qu'elle dédie à de bonnes causes. « Surtout avec le bénévolat je dirai. Depuis peu avec le Royaume Enchanté, mais surtout avec Autism Queensland. Si je peux aider ne serait-ce qu’un petit peu à ce que le monde qui entoure mon frère soit plus ouvert et acceptant de sa différence, alors je me dis que mon statut peut au moins servir à quelque chose. » Je la remarque s'animer davantage lorsqu'elle évoque les actions menées au profit des différents volets entourant l'autisme, une affection et fierté pures émanant de ses pupilles. « Je suis persuadé que tu fais la différence, » je prononce avec franchise. Vu l'entrain et le dévouement de la Stringer, je ne peux en douter. Considérant que le moindre petit geste généreux peut transformer une journée, je suis convaincu que les actions de la vingtenaire émettent des ricochets bénéfiques conséquents. « Je sais que je vais radoter, mais je trouve ça tellement admirable et généreux que tu consacres de ton temps et de ton énergie et mette à profit de ta renommée pour de si nobles causes. »

Je quitte momentanément notre table pour partir en quête de deux verres de vin rouge. A mon retour, je propose un nouveau pari, mon côté joueur avide. A mon plus grand ravissement, la star accepte, une pointe de malice étreignant son intonation. Je ris doucement lorsqu'elle mentionne que mon idée représente un jeu dangereux et souris largement quand elle m'indique me faire confiance, tout en me promettant de ne jamais trahir une telle richesse. « Moi aussi, » j'ajoute avec un clin d'œil complice avant de m'appuyer davantage sur le dossier de mon siège pour contempler plus précisément l'expression de mon interlocutrice. « J'ai l'impression que t'as déjà pas mal d'idées en plus, je suis trèèèès curieux d'entendre ça ! Enfin, si je perds... » Je nargue en me pinçant discrètement les lèvres ; la dose de bonheur et d'amusement qui m'envahit s'avère mirifique.

En m'enquérant du script que m'avait confié mémoriser Penny, je découvre que le projet cinématographique se retrouve en stand-by. A son air déçu, je devine avoir touché à une corde peu agréable et lui formule mes excuses avec empathie. L'australienne trompe ses lèvres dans le liquide pourpré et je me risque à poursuivre en lui présentant que parfois, des déceptions font place à des opportunités plus justes. « Je suis assez familière avec le concept. » J'interprète cet aveu comme le fait que la Stringer n'essuie pas sa première déception et grimace doucement, compatissant vis-à-vis du chemin sinueux sur lequel elle évolue. Je suis derechef épris de la volonté de lui changer les idées tout comme la réconforter, quand bien même je regrette le caractère limité de mon champs d'actions. « Je ne sais pas si tu es le genre à lire la presse people... Mais j’ai eu un projet qui est tombé à l’eau l’année dernière et depuis, j’attends les meilleures situations. » Je considère quelques secondes l'actrice, confus sur ce qu'elle pouvait qualifier de "meilleures situations". Malheureusement, j'étais prodigieusement ignare une nouvelle fois sur ce qu'avait pu vivre dans le passé Penny sur ce volet précis, et honnêtement, je favorisais que les informations qu'elle souhaite être de ma connaissance à son sujet viennent d'elle et non de tierces personnes. « Je ne lis pas la presse people... » je lui confie. C'était à peine si je trouvais véritablement du temps pour regarder la télévision. A part pour les matchs de football australien, je sollicitais peu la machine ; et encore, je suivais souvent ceux-ci chez Kane, dans les bars ou devais me résoudre à les regarder sur Internet en replay. « J'espère sincèrement que tout ira pour le mieux pour toi, » je lui souhaite de tout cœur, avant d'introduire la distraction d'un jeu de devinette alcoolisé.

Penny soupçonne boire du pinot alors que du merlot repose dans son verre. J'affiche un rictus en lui exposant qu'elle n'est pas loin de la correcte réponse et celle-ci pouffe joyeusement, m'invoquant un rire. Je lui offre une deuxième chance et elle tente le malbec. Peut-être qu'elle conjecture à mon regard qu'elle a encore fait fausse route, car elle ajoute : « Je te l’ai dit, je suis vraiment très douée pour boire le vin, un peu moins pour en deviner les sortes. » Je ris doucement, commentant : « Ca tombe bien, c'est l'essentiel de savoir le boire ! » je reconnais et elle prend une nouvelle gorgée. « Si je perds, encore, j’espère que tu seras clément avec moi. » Un nouveau rire file entre mes lèvres. « Est-ce que le malbec est ton dernier mot ? » Je joue sans scrupule. Je me mordille la lèvre inférieure, mon espièglerie exponentielle. « Okay, attends un petit peu. J'ai une idée. » Le léger rire que j'émets par la suite n'annonce certainement rien de bon. Je farfouille dans mes poches, énigmatique et amusé, puis sors un crayon ainsi qu'un ticket de caisse qui fera l'affaire. « Déformation professionnelle, j'ai toujours un crayon dans ma poche, » j'explique tout en m'appliquant à écrire sur ma cuisse de sorte à ce que Penny ne puisse lire que j'inscris sur le papier un "Isaac" suivi de mon numéro de téléphone. Je plie soigneusement le ticket par la suite, remets le crayon dans la poche de mon blouson, et pose ma réalisation sur la table, la retenant de mes doigts. « Okay, je t'écoute. Est-ce votre dernier mot, Miss Penny ? » je questionne avec jeu, prenant la voix d'un animateur télévisé. « Si tu perds, ton terrible gage est là-dessus. » Je désigne le papier.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyMer 9 Juin - 8:01



L’envie d’en apprendre un peu plus sur l’infirmier ne fait qu’augmenter avec le temps. Si tu as pourtant cette drôle d’impression de déjà le connaître bien que ce ne soit que votre première rencontre en face à face, tu sais parfaitement qu’il y a encore pleins de détails sur lui qui t’échappe, tout comme tu as encore plusieurs facettes de ta personne à lui faire découvrir. Ton sourire ne fait que s’élargir davantage alors qu’il te parle de son cheminement jusqu’au rôle qu’il tient aujourd’hui et cette assurance dans ses propos est tout simplement belle à voir. Cette certitude d’être au bon endroit au bon moment, d’aimer pleinement ce qu’il fait et d’y trouver son compte. Il rit nerveusement et tu ne le quittes toujours pas des yeux. « Enfin, je suis désolé, je crois que je pourrais en parler beaucoup trop longtemps. C’est le genre de sujet sur lesquels il est difficile de m’arrêter. » « T’excuses pas surtout. » que tu le rassures directement parce que tu ne veux pas qu’il pense ne serait-ce qu’une seule seconde que tu n’es pas pas intéressée par ce qu’il raconte, au contraire. « Si tout le monde pouvait parler de leur métier de la manière dont tu le fais, personne ne serait malheureux d’aller travailler. » Parce que même dans ton domaine, tu sais que ce n’est pas tout le monde qui y trouve cette même passion qu’Isaac démontre envers son travail, toi-même tu n’es pas certaine que tu pourrais parler de ton métier avec autant d’envergure et d’assurance. On t’aurait posé la question il y a deux ans, sans doute que ton discours aurait été aussi enflammé, mais aujourd’hui, trop de choses avaient changé. Et à entendre Isaac, tu n’avais que d’une chose : retrouver cette assurance. « Est-ce que tu te renseignes parfois sur les gens qui passent aux urgences ou si c’est plus facile de te concentrer sur les nouveaux patients? » Tu te demandes si tu serais capable d’un tel laisser aller, de t’occuper des patients pendant un temps et ne jamais chercher à savoir comment ils vont ensuite, ou seulement s’ils s’en sont sortis. Tu n’aurais pas la constitution de faire un tel métier, ça tu le sais et ça ne fait qu’augmenter l’admiration que tu portes pour l’infirmier.

Tu trouves une certaine fierté à parler de ton bénévolat, de cette différence que tu essayes de faire sans savoir si tu fais vraiment ta marque. Tu ne peux qu’espérer qu’avec chaque publicité au côté de ton frère pour faire la sensibilisation au mois de l’autisme emmène les gens à se questionner et à vouloir faire un peu plus. Tu ne peux qu’espérer que chaque entrevue que tu fais et ou tu mentionnes David emmène quelqu’un à se renseigner sur l’autisme et sur les manières dont eux aussi peuvent faire la différence. « Je suis persuadé que tu fais la différence. » Tu baisses le regard, sentant le rouge te monter aux joues à nouveau. Tu n’as pas l’impression d’en faire assez, mais les mots d’Isaac te touche et te rappelle que chaque petit geste compte. « Je sais que je vais radoter, mais je trouve ça tellement admirable et généreux que tu consacres de ton temps et de ton énergie et mette à profit de ta renommée pour de si nobles causes. » « C’est quelque chose qui me tient à coeur. » Après tout, c’est quelque chose qui venait te toucher personnellement. Aurais-tu eu été si impliqué auprès de la communauté autistes si ce n’était pas de David? Tu n’en es pas certaine. Il est évident que ton frère jouait une influence majeure dans ta vie et pour rien au monde tu ne voudrais le changer.

Verres de vin sur la table, la conversation dévie sur ces gages qui sont voués à devenir une habitude entre vous, ou du moins tu peux facilement te l’imaginer. Son rire vient remplir le silence à nouveau et tu ne peux t’empêcher d’en apprécier chaque note. Tu lui admets lui faire confiance avec une aisance qui te surprend toi-même et tu ne peux qu’être soulagée lorsqu’il t’avoue te faire confiance en retour. Il te fait un clin d’oeil ce qui t’arrache un énième rire alors que la dynamique semble de plus en plus claire entre vous, pleine d’espièglerie et d’une simplicité que tu n’aurais jamais imaginé en si peu de temps mais qui te faisait un bien fou. « J’ai l’impression que t’as déjà pas mal d’idées en plus, je suis trèèèèès curieux d’entendre ça! Enfin, si je perds... » Tu hoches la tête, l’air convaincue qu’il va perdre ce coup-ci même si rien n’est moins sûr vu ton pauvre talent lorsqu’il s’agit de deviner les sortes de vins. Tu n’as pas non plus la moindre idée d’un gage que tu pourrais lancer, mais tu continues de faire comme-ci, pour l’amuser, pour rire un peu. « Tu sais comme moi qu’un bon joueur ne révèle par ses cartes avant le temps. » Ou du moins, pas le genre de joueur qui improvise au fur et à mesure comme toi.

La conversation prend un tournant un peu plus sérieux sans le vouloir après les questionnements d’Isaac sur ton projet actuel dont tu lui as légèrement parlé en messages textes. Il y a plusieurs choses que tu pourrais lui dire, certaines que tu as envie de lui confier, d’autres que tu aimerais éviter plus longtemps, sans jamais savoir à quel point tu peux te confier. Tu lui fais confiance oui, mais tu ne veux pas non plus lui étaler tout ton bagage du premier coup et le désavantage de ta célébrité, c’est que parfois ton bagage est étalé dans les médias sans ton consentement, sans que tu n’aies la moindre possibilité de l’empêcher. Tu es nerveuse d’entendre sa réponse lorsque tu lui demandes s’il est du genre à suivre la presse people. Parce que tu sais ce qui est dit sur toi dans les magazines et sur les réseaux, surtout en ce moment avec toutes les spéculations sur l’affaire Byers et tu sais aussi que cela viendrait nécessairement teinté la vision de l’infirmier à ton sujet. « Je ne lis pas la presse people... » Tu es soulagée de l’entendre, un mince sourire venant habiter ton visage bien plus sérieux qu’il ne l’était seulement quelques minutes auparavant. « Je peux te demander quelque chose? » Tu lèves les yeux vers lui, tes doigts pianotant nerveusement contre la table qui vous sépare. « Si jamais tu avais envie de lire, est-ce que tu pourrais me demander avant? » Tu es consciente que ta demande puisse être particulière, tu n’as d’ailleurs pas l’habitude de le verbaliser de cette manière même si bien souvent, tu préférerais qu’on vienne te voir plutôt que de prendre ce qui est écrit dans les médias à ton sujet comme la vérité pure. « Il y a des choses que je voudrais te dire moi-même, mais… pas si vite. Tu comprends? » En temps et lieu, pas au milieu d’un premier rendez-vous, comme ça, alors que tu veux seulement profiter de la simplicité du moment plutôt que de tout gâcher avec la lourdeur de tes secrets qui n’en sont plus vraiment.

« J’espère sincèrement que tout ira pour le mieux pour toi. » C’est avec un sourire et un léger soupir que tu accueilles les bons mots du brun. « Merci. » que tu souffles alors que tu viens porter ton verre de vin une nouvelle fois à tes lèvres, toujours sans savoir quelle sorte s’y trouve. « Ça tombe bien, c’est l’essentiel de savoir le boire! » « Et je suis excellente à ce jeu-là. » Tu ris de plus belle alors que tu attends toujours de savoir si tu as tenté la bonne sorte de vin cette fois. Isaac se joue de la situation avec brio ce qui t’amuse davantage. « Est-ce que le malbec est ton dernier mot? » Tu hésites pendant quelques instants, tu cherches dans le regard de l’infirmier quelque chose qui pourrait te faire comprendre que t’es en train de te planter ou alors que tu es sur la bonne piste, mais tu n’y décèles que cette éternelle étincelle d’espièglerie. « Okay, attends un petit peu. J’ai une idée. » Tu suis ses mouvements du regard alors qu’il plonge sa main dans ses poches et en ressort un stylo et ce que tu devines être une vieille facture. « Déformation professionnelle, j’ai toujours un crayon dans ma poche. » « C’est toujours pratique. » que tu admets dans un rire alors qu’il écrit quelque chose sur la facture, s’assurant que tu ne puisses pas voir les mots qu’il appose au dos du bout de papier. « Okay, je t’écoute. Est-ce votre dernier mot Miss Penny? » Tu pouffes de rire une nouvelle fois et puis tu hoches la tête. « Si tu perds, ton terrible gage est là-dessus. » « Tu fais durer le suspense, je sais pas si j’aime ça. » que tu réponds avec un sourire si grand sur les lèvres qui vient complètement contredire ce que tu viens d’avancer. « Le Malbec est mon dernier mot. » que tu réponds, sur un ton similaire au sien. Tu espères presque t’être trompée, ne serait-ce que pour voir ce qu’il vient de transcrire sur ce petit bout de papier.
@Isaac Jensen :l: :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyDim 20 Juin - 23:22



C'est muni d'une aisance déconcertante que je confie à Penny mon cheminement professionnel ainsi que l'engouement que j'entretiens vis-à-vis de mon poste aux urgences. Subjugué par cette naturelle volonté à lui dévoiler des parties de mon histoire, j'émets un bref rire nerveux avant de lui présenter mes excuses de m'être emporté de la sorte. En effet, je ne tiens pas à ennuyer la Stringer en monologuant sur un sujet qui pourrait peu l'enthousiasmer. Spontanément, Penny m'indique toutefois que mes apologies sont dérisoires et je lui souris, à la fois séduit et reconnaissant. « Si tout le monde pouvait parler de leur métier de la manière dont tu le fais, personne ne serait malheureux d’aller travailler. » Mon rictus s'élargit et j'acquiesce, en accord avec les propos de la jeune femme. « Il n'y aurait même plus l'impression d'aller travailler, si ça se trouve, » je conjecture, contemplatif de cette éventualité. Mon poste n'était pas de tout repos et j'essuyais de terribles moments qui me hantaient parfois dans mon sommeil ou me happaient à m'en paralyser lors d'instants précis, néanmoins, jamais ne voudrais-je gagner ni passer ma vie autrement qu'au service d'Autrui avec des compétences de soignant. « Est-ce que tu te renseignes parfois sur les gens qui passent aux urgences ou si c’est plus facile de te concentrer sur les nouveaux patients? » Je marque une prompte pause, bien que ma réflexion soit ancrée. Les circonstances variaient : je souhaitais m'informer parfois du devenir d'un patient mais n'en avais pas le temps - ou devenais trop focalisé sur un autre dossier. Il y en avait d'autres desquels je préférais purement ne pas connaître la suite de leur prise en charge, pour divers motifs. Et il y avait ceux que je tenais à rendre visite après mon service parce qu'ils avaient su m'émouvoir d'une manière ou d'une autre. « J'aime bien me renseigner sur les patients qui m'ont touché ou aller leur rendre visite quand c'est possible une fois que j'ai terminé mon service, » j'explique à l'actrice. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles je détenais moins le profil des soignants agissant dans les services où les patients demeuraient sur des périodes étendues. J'avais beaucoup trop tendance à m'investir et m'attacher et ça me démolissait à chaque fois de voir des malades avec lesquels j'avais pu créer des liens terminer leur histoire. J'avais conscience que prendre de la distance n'était aisé pour personne, mais pour ma part, j'avais jamais su réellement m'appliquer à m'imposer de la hauteur. Le service des urgences m'autorisait à ne pas m'attacher autant aux patients et me préservait en me dédiant la possibilité de donner le meilleur de moi-même pour les aider sans y perdre trop de cœur.

Mon sourire révèle l'admiration et la tendresse que je voue à Penny lorsqu'elle m'indique l'importance que représente le bénévolat qu'elle réalise pour soutenir Autism Queensland à ses yeux et je me dérobe quelques instants de notre conversation pour aller commander deux verres de vin. A mon retour, il est question de gages et ma curiosité est indubitablement aguichée par l'inventivité de mon interlocutrice à me faire payer quelconque défaite. Une complicité délicieusement mêlée à de la malice s'installe entre nous deux, pulsée de rires francs. « Tu sais comme moi qu’un bon joueur ne révèle par ses cartes avant le temps, » conclut la Stringer tandis que mon regard pétille d'espièglerie et d'avidité. Je trépignais d'impatience d'en découvrir davantage sur le mode de pensées de l'australienne.

Involontairement, une lourdeur vient s'installer entre nous lorsque j'aborde le futur projet de Penny. J'apprends avec compatis que ce dernier risque d'être annulé et qu'il n'est pas le premier à l'être. Sincère, je lui explique ne pas lire la presse people et donc être prodigieusement ignare sur les motifs qui auraient pu nuire à la carrière de la vingtenaire. « Je peux te demander quelque chose? » Je lis l'expression nerveuse de mon interlocutrice et opine de la tête. « Si jamais tu avais envie de lire, est-ce que tu pourrais me demander avant? » Ton regard marque un moment d'intrigue, comme si je n'étais pas convaincu d'avoir bien compris la demande de Penny. « Il y a des choses que je voudrais te dire moi-même, mais… pas si vite. Tu comprends? » Le silence s'installe entre nous deux, durant lequel j'esquisse un cheminement professionnel parsemé d'embûches assez intenses pour être exhibées dans les médias. Une pointe d'injustice me heurte en songeant à ces personnalités dont l'histoire noircit des pages sans scrupule ni respect. Je possédais moi-même mon lot de secrets et je ne pouvais que comprendre le souhait de Penny que le dévoilement des événements qui auraient pu ou pourraient encore la tarauder viennent de sa parole et non celles de tierces personnes à la connaissance de ses fréquentations. « Je te le promets, » je réponds, assuré et déterminé à respecter cet engagement. « J'ai peut-être tort ou je vais te paraître bizarre, mais je n'aime pas trop savoir ce que les gens pensent des autres, ou ce qu'ils ont à dire des autres. Si je veux avoir une relation avec toi, c'est avec qui tu es avec moi, pas comment les autres te voient. De plus, le passé n'est pas le présent, et n'a pas forcément à être une copie du futur non plus. J'aime passer du temps avec toi, et c'est à toi de décider qui tu veux être avec moi, comme le fait que ton histoire t'appartienne totalement et c'est à toi de m'en dire ce que tu veux, ou pas. C'est ton choix. J'ai pas envie de te découvrir par l'intermédiaire d'autres personnes. » Mais s'il-te-plaît, ne me démolit pas au passage, je pense fortement, avant d'adresser un sourire encourageant à Penny. Elle connaissait ainsi ma position et la balle de son existence était entièrement dans son camp, comme la mienne reposait dans le mien. Si un jour nous souhaitions nous livrer des parties plus privées de nous-mêmes, je considérais que nous pourrions le faire quand nous serions prêts et quand nous voudrions réellement nous y exercer, et non parce que le monde extérieur nous y aura contraint. De plus, je vouais un intérêt certain pour la Penny du présent, pas celle du passé que peut potentiellement décrier la presse people.

Je lui souhaite en toute honnêteté le meilleur pour la suite et je reviens sur le sujet du vin, tout en en prenant une gorgée. « Et je suis excellente à ce jeu-là, » m'indique Penny et mon rire rejoint le sien. Le jeu revient en force et je me plais à le prolonger, indéniablement enjoué. Le goût de cette simple entente et complicité m'offre une dose aussi pure qu'inestimable de bonheur. Cela m'apparaît si longtemps que je ne m'étais pas senti aussi libre et en confiance avec un individu et cela m'étonne prodigieusement que cette sensation m'étreigne avec une femme que je rencontre pour la première fois en tête à tête. Je ris doucement lorsqu'elle valorise mon habitude de toujours avoir un stylo sur moi, heureux qu'elle en extrait du positif, et inscris mon numéro de téléphone précédé de la mention "Isaac" sur un ticket de caisse déniché dans ma poche. Je plie soigneusement le document pour le poser sous mon index, sur la table. « Tu fais durer le suspense, je sais pas si j’aime ça. » Un nouveau rire file entre mes lèvres, le sourire radieux présent sur le portrait de Penny me confortant sur le fait que mon petit cinéma ne l'importune pas. « Le Malbec est mon dernier mot. » « Une femme qui reste sur sa parole, j'admire. » Je complimente avec franchise, appréciant réellement la fermeté que la Stringer a pu démontrer en campant sur son premier choix. Je la contemple quelques instants, me mordant discrètement la lèvre inférieure. Il s'avère très difficile de ne pas m'amuser de mes enfantillages. « C'est un merlot, » je lui souffle comme s'il s'agissait d'un secret sur un ton navré, soucieux d'être honnête avec elle mais ne voulant pas donner plus de crédit qu'il n'en faut à sa défaite, surtout lorsqu'elle m'a démontré être compétitrice au moins en termes de football australien. « Je t'explique ton gage... » Je présente, jouant toujours du suspens. Je glisse le papier vers elle. « La prochaine fois que tu voudras me parler, je te défie d'utiliser ce qui est écrit sur ce papier, » soit, mon numéro personnel. La Stringer représentait bien plus qu'un simple date Tinder, et je souhaitais lui faire comprendre de la sorte que je voulais qu'elle intègre ma vie de tous les jours, qu'elle ne soit pas qu'un profil parmi tant d'autres sur une plate-forme de rencontres. C'était sans doute osé, téméraire et présomptueux de ma part, car cela la forcerait à utiliser son propre numéro également, mais j'étais prêt à prendre ce risque.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : il t'a dit je t'aime, et tu l'aimes en retour.
MÉTIER : actrice (en pause?) présentement en tournée de promotion pour la mini-série Netflix "A Holly Jolly Christmas".
LOGEMENT : tu as un tiroir, ton côté du garde-robe et le double des clés de cette maison à toowong où tu passes tout ton temps libre avec l'infirmier qui a volé ton coeur.
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ea2859f3f5472f5940889ea7c32072c3280242a4
POSTS : 9902 POINTS : 5500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfj ☽ vedette d'une mini-série netflix qui va paraître en novembre 2021 ☽ son dernier projet est annulé, elle ne sait plus du tout si elle a envie de continuer ☽ l'affaire byers fait la manchette à nouveau, la vérité sur son agression plus près que jamais d'éclater ☽ ressent beaucoup de culpabilité pour tout, tout le temps ☽ a récemment recommencé à courir et adore être à la plage ☽ a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège.
RPs EN COURS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy #5 & #6 ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker
suttons #1 ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) PC8GJaYC_o
cringer #8 ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Wuc8
jonny #7 ☽ i understand that there are some problems. and i am not too blind to know. all the pain you kept inside you. even though you might not show. if i can't apologize for being wrong then it's just a shame on me. i'll be the reason for your pain and you can put the blame on me.

(17)giovanni #3shiloh #2meganoakleybirdie #2stellajeremiah #3julianamaddyphoebe.

flashbacksfreddy (2020)mabel (2016).
RPs EN ATTENTE : micah #3 ☽ hunter #3 ☽ jordan #6 ☽ maddy & isaac & mabel ☽ sergio ☽ toi?

(compte actif de avril à juillet 2021)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Pennyyytinder
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 9EMuf0b
RPs TERMINÉS :
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6.

(2021)livia #2chloe #7livia #3rory #4hannahsamuelnathanaelrory #5niamhjeremiah #1matt #2joy #3halsey #3victoire #2rory #6chloe #8codyclyde #5jordan #3chloe #9edwardeddie #1erikaknoxchloe #6rory #7chloe #10danijoy #5itziarchloe #11joy #4jordan #4jordan #6 & birdie #1eddie #2swann #4ivyyelahiahclyde #6dinisjeremiah #2swann #5micah #2jordan #5joy #6hunter #2.

(2020)rory #1swann #1raphaelchloe #3lilychloe #2jessian #1jordan #1rory #2swann #2clyde #3halsey #1jordan #2rory #3livia #1chloe #4victoire #1matthias #1clyde #4 & halseyclément #1le noël du royaume enchantécharliegiovanni #1swann #3merrylenagiovanni #2.

flashbackschloe #1kaneclyde #1arrowjoy #1rose #1joy #2micah #1nickshiloh #1matt #1hunter #1.

univers alternatifsclyde #2 (harry potter)
+ event halloween 2021: slasher isaac #1slasher isaac #2slasher isaac #3.
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. bambi eyes) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyMer 23 Juin - 14:05



« Il n’y aurait même plus l’impression d’aller travailler, si ça se trouve. » L’idée te fait sourire davantage alors que tu ne peux qu’admirer l’engouement avec lequel Isaac s’exprime au sujet de son poste en tant qu’infirmier aux urgences. Tu ne peux qu’imaginer tout ce qu’il a pu vivre avec un tel boulot et de voir qu’il est encore aussi passionné après autant d’années d’expérience ne fait que renforcer l’image de l’homme patient et attentionné qui s’est tranquillement dans ton esprit depuis le début de vos échanges. « J’aime bien me renseigner sur les patients qui m’ont touché ou aller leur rendre visite quand c’est possible une fois que j’ai terminé mon service. » Tu hoches la tête, toujours aussi attentive aux détails que l’infirmier peut t’offrir alors que tu imagines à quel point cela peut être aussi gratifiant que difficile de s’exposer à toutes sortes de situation de la sorte. « Je suis certaine que c’est toujours appréciée. » que tu te contentes d’ajouter alors que tu repenses à tes propres expériences auprès des enfants malades dans le cadre de ton bénévolat, mais surtout à cette journée, la veille de Noël, ou avec Enoch, tu avais pris le temps d’aller voir des enfants plus gravement malades, ceux qui n’étaient normalement pas en mesure de venir voir les différentes performances du Royaume Enchanté. Ça t’avait profondément touchée et chamboulée que de voir de si petits corps fragiles combattre de grandes maladies et de grandes blessures, et tu chérissais les sourires que tu avais pu créer sur leurs visages fatigués. Tu ne pouvais toutefois pas t’imaginer faire quelque chose d’aussi émotionnellement prenant au quotidien et cela venait inévitablement s’ajouter à la liste de choses que tu trouvais aussi charmantes qu’admirables chez le Jensen.

Si les photos de toi déguisée en princesse ne faisait pas la une, c’est d’autres sortes de rumeurs et de photos qui ressortaient sur la presse lorsqu’on tapait ton nom dans un moteur de recherche. Tu sais depuis bien longtemps que c’est le prix à payer pour ta célébrité, mais dans la dernière année, il faut dire que tu trouves ça plus difficile que jamais que des rumeurs, autant les fausses que celles qui se rapprochent de la vérité, te ramènent constamment à la pire journée de ta vie et à cet homme dont le simple nom à le don de te rendre inconfortable. Tu sais aussi que c’est une question de temps avant que tu ne parles de tout ça avec Isaac, mais tu veux prendre ton temps. Voir le sujet être abordé parce que tu te sens complètement en confiance avec lui et non pas parce qu’il a lu quelque chose dans un magazine quelconque ou sur un site bidon. Ta demande est particulière et tu appréhendes sa réaction, mais c’est sans grande surprise qu’il accueille le tout avec simplicité et une aisance qui te fait chaud au coeur. « Je te le promets. » Ton sourire se fait moins gênée, moins crispée alors que tu hoches la tête en guise de remerciement silencieux. « J’ai peut-être tort ou je vais te paraître bizarre, mais je n’aime pas trop savoir ce que les gens des autres, ou ce qu’ils ont à dire des autres. Si je veux avoir une relation avec toi, c’est avec qui tu es avec moi, pas comment les autres te voient. De plus, le passé n’est pas le présent, et n’a pas forcément à être une copie du futur non plus. J’aime passer du temps avec toi, et c’est à toi de décider qui tu veux être avec moi, comme le fait que ton histoire t’appartienne totalement et c’est à toi de m’en dire ce que tu veux, ou pas. C’est ton choix. J’ai pas envie de te découvrir par l’intermédiaire d’autres personnes. » Tu mets quelques secondes avant de réagir à tout ce que Isaac vient de te dire, une fois de plus impressionnée par la sagesse et le recul qu’il semble être en mesure de prendre sur le passé de chacun et tu dois admettre que sa philosophie te plaît particulièrement. Philosophie qui est évidemment à des années lumières de ce à quoi tu es habituée avec le show business et tout ce monde ou les rumeurs sur chacun coulent sans aucun égard sur les personnes que cela touche. « Je ne te trouve pas bizarre. » que tu finis par souffler, alors que tu sens une nouvelle vague de gêne te monter aux joues. « Et j’aime passer du temps avec toi aussi. » L’admettre à voix haute vient créer un énième sourire trop grand sur tes lèvres. Ce n’est que la première soirée après tout, mais chaque bribe de moments partagés avec lui, autant par téléphone que en face à face te permet de découvrir un homme qui te plaît de plus en plus

Tu ne peux être que soulagée quand le moment de lourdeur laisse place à cette facilité et ce jeu auquel vous vous adonnez comme des gamins, échangeant sourires et fous rires pour les plus simples des choses, comme ce gage qui retourne autour de la sorte de vin qui se trouve dans vos verres. Isaac joue de son avantage, étire le moment et tu ne peux qu’en rire alors qu’il trouve une facture sur lequel il inscrit quelque chose qu’il garde hors de ta vue, ne faisant évidemment qu’attiser un peu plus ta curiosité. Tu restes pourtant sur ta position, bien que tu es presque convaincue d’avoir tort lorsque tu renchéris que tu crois boire un Malbec. « Une femme qui reste sur sa parole, j’admire. » « J’ai l’impression que je vais regretter cette fois-ci. » que tu souffles pourtant sur un ton toujours aussi amusée. Tu t’es inconsciemment rapprochée, les coudes légèrement accoudés sur la table alors que tes doigts continuent de glisser le long de ton verre, ton regard plongé dans celui de l’infirmier. « C’est un merlot. » Une fausse grimace vient habiter tes traits alors que déjà, ton attention est reporté sur ce petit bout de papier qu’il finit par glisser en ta direction. « Je t’explique ton gage... » Tu attrapes la facture, tes doigts venant frôlés ceux de l’infirmier au passage avant de rapprocher cette dernière sous tes yeux. Tu y vois son prénom d’inscrit ainsi qu’une suite de chiffres, que tu devines être son numéro de téléphone personnel. « La prochaine fois que tu voudras me parler, je te défie d’utiliser ce qui est écrit sur ce papier. » « Oh, je pense que ça peut se faire. » que tu t’empresses de dire, tes doigts jouant avec le bout de papier. Tu es d’autant plus contente de t’être trompée, contente de réaliser que non seulement l’envie de continuer de te parler et de te voir est bel et bien présente, mais aussi de comprendre que c’est plus qu’un simple match sur Tinder.

Les heures filent ainsi, entre fous rires et verres de vin partagés et c’est à peine si tu réalises que le bar est tranquillement en train de se vider alors que la fermeture approche. La conversation coule facilement et tu attrapes chaque détail de sa vie qu’Isaac veut bien t’offrir tout comme tu n’hésites pas à lui parler de toi, des petits morceaux qui te façonnent, ceux que tu as envie de mettre de l’avant pour une fois, gardant encore caché pour un moment tous les drames et les blessures qui te construisent pourtant mais qui ne te définissent pas, ou du moins, c’est ce que tu décides ce soir après l’entente des sages paroles de l’infirmier. Bientôt, vous êtes forcés de quitter l’endroit et la fraîcheur de la nuit frappe tes joues rougies par ce mélange d’alcool consommés et de rires en tout genre. « J’ai vraiment passé une belle soirée. » que tu admets, presque triste de voir qu’elle tire déjà sa fin malgré l’heure pourtant avancée. Tu hésites pendant un moment, et puis tu t’approches d’Isaac et tu viens doucement poser tes lèvres sur sa joue avant de venir croiser son regard à nouveau. « J’espère qu’on pourra remettre ça. Après une victoires des Tigres idéalement. » que tu lances à la blague alors que ta main vient naturellement se poser sur son bras. Tu étires le moment, même si tu sais que le Uber à quelques mètres est le tien et qu’il y a de grandes chances que vous remettiez ça. T’as juste envie d’un peu plus, toujours d’un peu plus.
@Isaac Jensen :l:



i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) XMVna6A
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Vd7qr7j
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) HZjB4DU
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 872289volunteer
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Jensen
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Yci9WaS
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Les rayons du soleil qu'elle compose love les fissures de son coeur, irradiant tout son être d'un inestimable bonheur
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge et aux flying doctors, sapeur-pompier volontaire
LOGEMENT : Il réside avec son chat Azrael au #17 toowong, le double de clefs de son paradis comme de son coeur offert en toute confiance à la comédienne qui prodigue irrémédiablement un sens teinté de plénitude à tous ses quotidiens
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 72ae2690e62938aa4980a6228c363a65fa77fe5b
POSTS : 18734 POINTS : 3455

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se sépare de sa fiancée ∆ en mars 2018, il attente à ses jours. il reprend le travail en septembre 2018 ∆ en 2020, il termine finaliste de ROA
RPs EN COURS : deborah (ua)katherinejordan #2joyphoebe #2julianamaddy #2

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 5bf19af060efb575dc9533f24c1409891389267f
penisy
penny #5penny #6

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 7bf3251b3699ba651ef909f8df2c8dc5
easy²
itziar #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Travel-road-trip-animated-gif-3
grisy
grace #10

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) A0706ae5a90d203b40b97fc4be819077113945e8
erisy
erin #2

RPs EN ATTENTE : oakley #4 ∆ hassan ∆ amy ∆ primrose ∆ gabrielle ∆ ian

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Cule
(compte désactivé en juillet 2021)

RPs TERMINÉS : i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 2cel

mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasmine #1mazearthurmattmcjen #2terminus (df)grisaac #2mayaeasy² #2noa #2kane #2degrassinicolas #1mcjen #3mcjen #4elora #1wendyyasmine #2mcjen #5mcjen #6cwcvlioakley #1jackmcjen #7noa #3stephenmcjen #8brunchmcjen #9karvigrathjill odoakley #2mcjen #10 (ds)baileyléaudackmcjen #11quinn #1timliemaisyginaudenmcjen #12christmas partyjenseneasy² #3elliejustine h.elora #2mcjen #13mcjen #14love #1love #2matthiaschloenoa #5jilllove #3noa #4love&noamavi #1oakley #3jordan #2 (df)dylane #1 (dz)escape gamejaxnoa #6 noa #7 (df)love #7kane #3love #8 (df)mollyphoebehelena #1love #9josh #1erin (fb) #1noa #8kane #4jordan #1koh lantadylane #2love #10kane #5penny #1jensens #2helena #2penny #2maddy #1penny #3penny #4

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) C5575f9c44117be9f99ee6047ce3496df3094df9
kanisy - your forever is all that i need

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) E1716c9933767260e81071e5cba62f09b60c25fd

(roa, juin 2020)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) 33ur
grisy
(s1) lancementlove #4grace #1grace, greg, siennaweek-end #1grace #2grace #3
(s2) grace #4grace #5grace, elias, kieraneliasivylove #5love #6
(s3) elias, kieran, grace, sienna, jack
(s4) épreuve semaine 4grace #6martin
(s5) épreuve 1 semaine 5épreuve 2 semaine 5épreuve 3 semaine 5résultats
(finale)
i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Mm5t
grace #7raftinggrace #8grace #9

(dimension slasher, octobre 2021)
slasher #1slasher #2slasher #3

AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : cristalline, loonywaltz (ub), la confiserie (illustration personnalisée ♥), am (tinder), harley (gif noisy)
DC : Levi Lionhart
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19429-isy-strive-for-progress-not-perfection https://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook https://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen https://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen https://addie-ction-blog.tumblr.com/

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) EmptyDim 18 Juil - 4:20



Ce rendez-vous en tête à tête avec Penny avait suscité une certaine appréhension en moi, mon esprit taraudé par la possibilité de ne pas être à la hauteur des espérances de la jeune femme, mon pessimisme démontrant sournoisement vigueur à esquisser des scénarii au sein desquels la complicité qui nous étreint au fil de nos échanges par textos ne s'applique guère aux échanges de vive voix. J'avais redouté ne pas être en mesure d'être aussi décontracté et spontané face à une Penny en chaire et en os, j'avais craint la survenue de malaises comme de regrets. Et finalement, la sensation que rien n'avait changé à nos échanges, si ce n'est que nous n'avions pas besoin d'un vecteur ce soir, s'était imposée en toute félicité. La complicité s'était rapidement instaurée entre nous deux, comme si elle provenait de l'inné. Mon portrait demeurait affublé d'un sourire heureux et honnête, similaire à celui que j'arborais indubitablement lorsque les notifications de mon téléphone m'indiquaient de nouveaux messages émis par la vingtenaire.

« Je suis certaine que c’est toujours apprécié. » Je lui offre un sourire reconnaissant, mes yeux divaguant vers ma coupe de vin en toute humilité. J'imaginais qu'il était toujours agréable de recevoir de la visite lorsque nous sommes hospitalisés, même lorsqu'il s'agit de celle d'un soignant qui n'est plus en service. Cela démontre un intérêt, une volonté d'aider, un rassurant témoin que l'infortuné n'est pas oublié dans son malheur. J'étais souvent épris de ce désir de vouloir tant réaliser et manquer cruellement de temps, de moyens ou de force ; heureusement, ces petits détails me confortaient dans l'idée que des gestes aux allures dérisoires sont aussi dotés d'un pouvoir de faire la différence et que la bonne foi possédait une valeur inestimable.

Le sujet de la presse people amène une curieuse sollicitation de la part de l'actrice : celle de discuter avec elle avant d'entreprendre quelconque recherche sur son cas auprès des médias. Quelques secondes de silence s'installent entre nous, durant lesquelles il m'apparaît évident d'honorer un tel engagement auprès de Penny, mais aussi pendant lesquelles je ne peux que m'inquiéter sur des événements passés qu'elle a pu subir et qui se retrouvent tristement indélébiles sur la toile. Je ne peux m'empêcher de qualifier la star de forte dans ces cas-ci, la popularité détenait un revers incompatible avec l'anonymat et avec lequel j'aurais bien du mal à concerter. Je m'imagine le degré d'anxiété que son métier peut générer et même si nous n'en avions pas parlé ouvertement, je compatis franchement avec ces potentiels épineux inconvénients.

Je lui formule finalement ma promesse, avant de lui exposer la position que je souhaite adopter vis-à-vis des mes relations. Je ne crois pas au révolu passé et suis très méfiant de l'imprévisible et indomptable futur, tant que j'œuvre depuis peu à me focaliser sur le présent. J'ignore qui était Penny et qui elle sera, tout comme je la découvre chaque minute que j'ai la chance de passer en sa compagnie ; mais je sais pertinemment que je souhaite connaître d'elle ce qu'elle veut me livrer de sa personne. Je veux l'appréhender sans fioriture, sans triche, sans altération ; seulement via elle, dans la mesure du possible. Peut-être est-ce un jeu dangereux, ou même un comportement étrange comme je le lui signifie, mais c'est la tactique à laquelle j'ambitionne d'adhérer. « Je ne te trouve pas bizarre. » me rassure Penny quelques instants après mes aveux et je soupire avec un sourire soulagé. « Et j’aime passer du temps avec toi aussi. » Mon sourire s'élargit de nouveau, je m'entends constater : « Et un nouveau point commun à notre liste. » Je me perds à contempler son sourire, la complicité étincelant au creux de mes iris, voilant l'éclat créé par l'effet d'un certain charme.

Nous balayons d'un revers de la main le volet professionnel de notre histoire pour se distraire de gages et de jeux. Je défie Penny de deviner quelle sorte de vin repose dans son verre, m'amusant du suspens. « J’ai l’impression que je vais regretter cette fois-ci, » me confie-t-elle alors que je valorise sa ténacité à demeurer sur son premier choix. Je lui souris tendrement, le ticket de caisse sur lequel j'ai inscrit mon numéro de téléphone plié sous mon index, conséquence de sa défaite. Nos regards se croisent, se retiennent, puis j'annonce la vérité à Penny, comme quoi ce que j'ai écrit est sien désormais. Ses doigts effleurent les miens, mes pupilles coulent sur le mouvement de ses mains, et je lui explique la teneur du gage alors qu'elle prend connaissance de mon numéro de téléphone. « Oh, je pense que ça peut se faire, » me répond-t-elle spontanément et je suis persuadé à ce moment présent que la joie ne peut pas davantage illuminer mon portrait.

Le temps se dérobe à la même vitesse impressionnante que lorsque nous discutons sur Tinder. En un éclair, des heures se faufilent et c'est hagard que je réalise qu'il est temps pour nous de quitter the sixteen antlers qui menace par notre faute de dépasser leur heure autorisée de fermeture. Sur le trottoir, la brise australienne nous enlace et ce sera Penny qui tranchera le silence : « J’ai vraiment passé une belle soirée. » « Moi aussi, vraiment, » je souffle derechef, le cœur battant si férocement que les mots ont franchi la barrière de mes lèvres avant même que mon cerveau ne puisse les analyser. Je ne parviens pas à quitter du regard le minois de Penny car j'ai conscience que ce rendez-vous tire malheureusement à sa fin et j'ignore quand je pourrais de nouveau me glisser dans son agenda. Alors, je suis déterminé à savourer nos dernières minutes en tête à tête, comme je chéris toutes celles passées avec elle au bar, et tous nos échanges Tinder presque sommés par la providence selon moi. Qui aurait cru un tel duo ? Je jugeais que tout nous séparait imperturbablement, tant que je lui avais répondu sans gêne aucune, considérant le match perdu d'avance. La sensation que la magie s'opère continuellement entre nous est exponentielle à mon niveau, si bien que je commence à me demander si nous ne représentons pas un coup du sort, un pilier du destin, une loi de l'univers. Penny vient déposer un baiser sur ma joue et le bout de mes doigts viennent caresser délicatement son bras. « J’espère qu’on pourra remettre ça. Après une victoires des Tigres idéalement. » Un éclat de rire s'extirpe de ma bouche, je soupçonne que la dose de gaieté qui m'enveloppe est si conséquente que toute la vie me paraîtra belle durant les prochaines heures à venir. J'attribuais énormément de qualités à Penny, qui vient poser sa main douce contre mon bras, mais je n'avais su même songer qu'elle constituerait un tel élixir de bonheur. « Oui, » je réponds sobrement, alors que l'uber se stoppe à notre hauteur. Mon regard passe de la jeune femme au véhicule, puis revient à l'australienne. Mon cœur se serre que la séparation soit imminente mais je me nourris de l'optique qu'à son prochain texto, Penny n'apparaîtra plus en contact Tinder mais bien dans mon répertoire au même titre des personnes qui me sont importantes. Ma main vient rencontrer la portière que je lui ouvre. « Bonne fin de soirée, » je lui souhaite alors que de multiples autres phrases m'assaillent, motivées de lui exposer à quel point j'ai adoré notre moment passé ensemble, dans quelle mesure je suis impatient de la revoir, de quelle façon elle m'a rendu euphorique. Tous les mots se pourchassent sans parvenir à formuler la phrase parfaite, que mon regard s'évertue férocement à lui communiquer néanmoins. Sa silhouette s'installe sur le siège de l'automobile, les secondes se meurent avant son départ, et les termes me manquent toujours cruellement, fatalement. Je me consume d'envie de lui dire que je la trouve exceptionnelle, que je m'estime éhontément chanceux, que je me languis de nos prochaines communications. Mon cœur martèle ma poitrine et finalement, j'articule : « Prends bien soin de toi. » Je tiens déjà à toi.



more:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty
Message(#) Sujet: Re: i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) i just met you, i swear i read your thoughts (isaac) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i just met you, i swear i read your thoughts (isaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-