AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

 (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20065 POINTS : 2195

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyLun 20 Sep 2021 - 21:22



Swann prend à peine conscience de la mort de son frère, de longues semaines après le reste du monde et alors que tout son entourage semble peu à peu avoir fait son deuil, lui ne fait que commencer le sien. Ne pouvant leur imposer de revivre ce moment, l’anglais tente de prendre sur lui et d’aller de l’avant, quand bien même cet état d’esprit consiste régulièrement à serrer Rory contre lui plus que de raison et de laisser couler des larmes silencieuses. Il a besoin de temps, à son tour, et un jour tout ira réellement mieux. Son chagrin ne ramènera jamais son frère alors tout ce qu’il peut faire, c’est honorer sa mémoire et être présent pour les deux sœurs qu’il lui reste, surtout alors qu’il est désormais la seule figure masculine de la fratrie. Bien loin de lui toute conception genrée de telles choses, mais il ne sait pas agir sans tenter de protéger son entourage, alors qu’il est lui-même éternellement vulnérable. Ça aussi, ça ira mieux un jour ; et paradoxalement, il s’est porté volontaire pour la journée pour être le ‘monsieur bobos’ de la fête du sport. A peine extirpé de son déni, le voilà qui se doit de faire autre chose, d’aider autour de lui, de s’occuper les mains. Son coeur est apaisé, son corps n’a jamais été aussi peu mis à l’épreuve depuis bien longtemps - la faute à son poste d’entraîneur perdu et à sa conviction pour le football aussi - alors, d’un certain point de vue, tout ne va pas si mal.

Il n’est pas réellement formé aux premiers soins, il n’est pas médecin, il n’est pas infirmier non plus. Swann n’est pas le mieux choisi pour ce rôle mais il a au moins quelques connaissances en la matière et, surtout, toute la bonne volonté du monde. Au moins, il sera parfait si jamais quelqu’un arrive avec un os déboîté - ce qu’il ne souhaite pourtant pas, peu enclin à montrer ce dont il est capable en la matière. Si tout le monde continue de bien se porter alors il sera tout aussi heureux, à ainsi tourner en rond sous sa tente de fortune, à vérifier ses notifications sur tous les réseaux sociaux du monde à la fois. Par exemple, il aurait sans aucun doute préféré continuer de n’être utile à personne plutôt que d’observer la silhouette familière d’Alex avancer clopin clopant dans la tente de fortune. Le seul rire qu’il esquisse est nerveux et fait rapidement place à de l’inquiétude dans tout son comportement, quand bien même il essaye de ne rien montrer à son amie, préférant encore user d’humour. “Mademoiselle Clarke.” Pour peu de temps encore, elle est une mademoiselle. Il la salue comme si tout était normal entre eux, ses yeux ne sachant pas faire autre chose que de tenter d’anticiper les soins à lui prodiguer, notamment au niveau du genou où il n’a aucun mal à retrouver la source de la douleur. “J’espère que celui contre qui tu te battais est dans un plus piteux état encore.” Il murmure doucement contre son oreille, la guidant du bout des mains pour lui intimer de se poser contre le lit prévu à cet effet. D’un signe de tête, il remercie les équipes de sécurité de l’avoir ramenée mais il ne doute pas un seul instant qu’il pourra très bien s’en sortir sans eux. Elle a sûrement voulu aller au-delà de ses capacités dans Dieu sait quelle sport mais il ne lui posera pas la question, ne voulant pas aborder un tel sujet avec elle pour le moment encore.

Déjà, sa seule priorité redevient Alex ; loin, bien loin de leur quotidien londonien. Les ordres sont annoncés doucement, de la voix d’un ami et non d’un personnel médical. “Respire, tu ne vas pas boiter à ton mariage, je te le promets.” Sans savoir s’il s’imagine des choses ou non, Swann ne peut s’empêcher de trouver la jeune femme stressée. Elle en aurait tous les droits, et cela pourrait seulement être causé par le choc de la blessure. Il n’y a rien de grave, ils le savent déjà tous deux, et avec un peu de repos elle sera de nouveau sur pied bien rapidement, comme si de rien n’était. Preuve en est que Swann est déjà à l'œuvre, une poche de glace dans une main et une serviette dans l’autre, pour la poser contre sa peau et limiter l’inconfort. “Ça va être froid.” Qu’il prévient, encore, quelques secondes avant de poser la glace, ses yeux dans ceux de la Clarke. S’il vérifiera de nouveau son genou dans quelques minutes, il préfère encore lui éviter de le manipuler dans tous les sens tant que c’est encore possible. Un mauvais choc, voilà tout ce dont il est sûrement question. “Tu sais, si tu voulais de mes nouvelles alors t’aurais pu m’appeler. Les gens normaux font ça, si jamais.” Ayant ramené une chaise près du lit de fortune, le voilà désormais assis à ses côtés avec ses paroles faussement accusatrices. Au fond, il attend simplement qu’elle lui explique sa version des faits, sincèrement curieux de savoir comment la jeune mère de famille a pu en arriver là.



(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyMar 21 Sep 2021 - 20:33



Les quelques pas jusqu'à la tente médicale lui semblent interminables, mais qu'est-ce qu'il lui a prit de vouloir s'essayer au hockey sur gazon ? Alors certes l'absence de patins semblait rendre l'activité bien plus accessible et bien moins dangereuse, c'était sans compter sur la compétitivité et l'acharnement dans le sport de miss Clarke et surtout sur la maladresse des autres participants à cette petite démonstration en compagnie de quelques uns des médaillés olympiques. C'était tentant comme activité, et pourtant elle se retrouve à marcher péniblement appuyé sur l'épaule d'un membre de la sécurité et l'épaule d'un médaillé d'argent, vive la honte. Enfin, ce n'est guère plus honteux que la chute qu'elle vient d'offrir aux yeux des passants et des sportifs amateurs et professionnels présents sur place. Mais qui a donné cette fichue crosse à ce mec visiblement incapable de courir droit ? Et là voilà qui jure quelques mots et qui regarde sa jambe en espérant que les dégâts sur son genou soient moindres que ceux que vient de subir son ego et surtout elle réalise qu'à 4 semaines de son mariage, elle n'a pas le droit de se blesser, ni aux jambes, ni ailleurs et pourtant c'est bien vers la tente médicale qu'on est en train de l'emmener.  “Mademoiselle Clarke.” Elle n'a pas besoin de réfléchir, elle le reconnaît rapidement, de loin, avant même qu'il n'ouvre la bouche, c'est Swann et pendant quelques secondes elle se demande ce qu'il fait là. Comment elle doit agir, réagir face à lui. Elle s'est bien rendue au bar pour rendre hommage au frère décédé mais Swann ne semblait pas avoir besoin d'elle à cet instant précis, il semblait n'avoir d'ailleurs besoin de personne et c'est une chose qu'Alex peut comprendre. Chacun gère les choses à sa manière et elle serait bien la dernière à pouvoir expliquer les comportements attendus dans de telles situations. Mais quoiqu'il en soit, il est là, devant elle et elle ne peut faire semblant de ne pas être mal à l'aise, incapable de savoir si elle doit en parler ou faire comme si tout ceci n'était pas réel. « Swann, c'est comme un air de déjà-vu, on dirait que tu vas encore devoir m'aider à marcher. » Un sourire léger alors qu'elle se laisse guider jusqu'au lit installé pour les blessés du jour, et elle ne pensait pas que ce serait elle qui finirait sur un de ces lits aujourd'hui. “J’espère que celui contre qui tu te battais est dans un plus piteux état encore.” Il semble choisir le ton de l'échange pour eux deux. Il évoque les circonstances de la blessure et il réussit à faire rire légèrement l'Anglaise, un rire retenu malgré tout qui trahit son malaise et aussi sa douleur. « Même pas c'est ça le pire. Une salle histoire de coup de crosse et de bousculade j'ai fini en dessous sans avoir pu donner le moindre coup. » Pas qu'elle aurait voulu se battre, quoique. Le type qui a provoqué la chute, elle s'est retenue pour ne pas l'insulter devant les gens présents, elle s'est calmée Alex. Un peu au moins. La maternité ça change une femme, ou est-ce le bonheur d'avoir une famille, sa famille ?

 “Respire, tu ne vas pas boiter à ton mariage, je te le promets.” Elle pense à la robe qui cacherait sans nul doute l'atèle, mais qui ne pourrait pas cacher son allure de boiteuse. Elle ne veut pas avancer vers Caleb en boitant ou pire en béquille, dans le sable c'est clairement pas pratique, et vive le glamour et le sexy de l'image. Et elle pense à la première danse et non, il est hors de question qu'elle se blesse à un mois de son mariage. « J'aurais pas du faire ça, je suis vraiment conne, je peux pas être en béquille le jour de mon mariage, c'est pas possible tu vas arranger ça ? » Il n'y peut rien Swann, il n'est là que pour aider les autres et il se retrouve à aider Alex et finalement heureusement que c'est lui puisque la présence de l'Anglais semble rassurer Alex qui finit par regarder son genou et qui se calme un peu en réalisant que ce n'est sûrement rien. « J'ai pas senti craquer, alors dis moi que je vais pouvoir danser à l'ouverture de bal de mon propre mariage ? » Elle peut marcher, ça fait mal mais elle peut et elle se rassure ainsi laissant Swann s’atteler à faire ce pourquoi il est présent aujourd'hui. Il n'est pas médecin, ni même infirmier, mais il est kiné et c'est sans doute bien mieux pour Alex à ce moment précis, il sait ce qu'il fait, il connaît les blessures et il connaît Alex et ça joue aussi beaucoup. “Ça va être froid.” Elle le sait, et pourtant elle sursaute malgré tout, elle hésite une seconde à retirer la serviette pour plus d'efficacité, parce qu'elle ne veut pas voir son genou gonflée et là faire paniquer mais elle n'en fait rien, elle laisse son genou immobile et elle soupire doucement, se maudissant pour s'être retrouvée dans cette situation, de la glace sur le genou, et aussi pour être incapable d'agir normalement devant Swann. “Tu sais, si tu voulais de mes nouvelles alors t’aurais pu m’appeler. Les gens normaux font ça, si jamais.” Demander de ses nouvelles, elle y a pensé à plusieurs reprises ces derniers jours parce que ce que vit Swann n'est pas une épreuve facile et elle aurait voulu être plus présente pour lui. Elle a bien essayé de lui témoigner son soutien mais Swann ne s'est pas montré très réceptif à ses sms, ni même très intéressé à l'idée d'évoquer l'épreuve qu'il traverse et elle respecte ça. Elle sait qu'il essaye sans doute de faire la conversation Swann, détendre l’atmosphère, faire comme si de rien était, mais voilà que sa remarque aurait tendance à renforcer le sentiment de malaise d'Alex et elle se sent comme une amie pourrie, incapable d'être présente quand les autres ont besoin d'elle. Ce n'est pas la première fois, loin de là, mais elle ne veut plus décevoir ses proches, elle ne veut plus fuir les moments douloureux ou compliqués. Elle assume désormais. Ses sentiments et ceux des autres, elle assume les émotions, le chagrin, la peine, le deuil, la déception, mais pourtant face à Swann elle ne sait plus comment s'y prendre peut-être parce qu'il semble ne pas vouloir avoir cette discussion. « Depuis quand tu me considères comme quelqu'un de normal ? » Ce n'est sans doute pas la réponse qu'il attendait, mais c'est la première chose qu'elle réussit à répondre, dans un léger rire qui cache bien plus son malaise que son amusement, parce qu'étrangement Alex se sent mal à l'aise à l'idée d'être face à lui pour la première fois depuis la mort de son frère et elle n'arrive pas à se dire qu'ils ne vont pas en parler et tenir toute une conversation sans y faire référence. Alors elle se lance, risquant de jeter un froid entre eux. « J'ai voulu venir te voir plusieurs fois Swann depuis. » Une seconde de silence, c'est fou comme certaines réalités sont plus difficile à énoncer que d'autres. « Mais je ne savais pas ce dont tu avais besoin, tu semblais toujours si distant à ce sujet dans tes messages. » Ca va être froid voilà des mots qu'elles auraient pu reprendre avant de prononcer ces quelques mots, mais elle ne l'a pas prévenu avant tant pis, elle n'a pas non plus pensé à mettre une serviette avant pour adoucir les mots, elle n'a pas tourné autour du pot, mais maintenant c'est fait. « Comment tu te sens ? Tu tiens le coup ? » Elle le regarde, elle l'observe pour qu'il ne s'avise pas d'essayer de lui mentir.


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20065 POINTS : 2195

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyJeu 23 Sep 2021 - 1:34



Si Swann sourit lorsque son amie entre dans la tente, ce n’est que pour cacher toute son inquiétude à son sujet. Non pas à propos d’une jambe qui guérira bien vite, bonne santé oblige, mais bien de la réaction qu’elle pourrait avoir à ce sujet. Elle vit une période sûrement stressante et cela est bien un souci qu’elle ne s’attendait pas à rencontrer, surtout aussi près de la date du plus beau jour de sa vie. « Swann, c'est comme un air de déjà-vu, on dirait que tu vas encore devoir m'aider à marcher. » Il est au moins rassuré qu’elle réponde à son sourire et préfère l’amener de lui-même jusqu’au lit, congédiant avec délicatesse l’homme de la sécurité qui a de toute façon sûrement mieux à faire. Bien au-delà d’être une simple patiente, Alex est avant tout son amie et c’est une raison supplémentaire pour se soucier de son bien - comme s’il avait de toute façon besoin de quelconques raisons pour prendre soin d’elle. “Heureusement que tu t’apprêtes à te marier, sinon j’aurais pu croire que tu avais des techniques de drague bien à toi.” Tout n’est qu’une immense blague, les deux anglais n’ayant jamais laissé la moindre ambiguïté s’installer entre eux. Les années ont renforcé leur amitié, même s’ils les ont passé loin l’un de l’autre, mais elles n’ont pas donné naissance à de quelconques sentiments amoureux. Il aurait été fier de tomber amoureux d’une femme comme elle mais il laisse volontiers cette chance à Caleb, lui-même assuré d’être heureux auprès d’une toute autre personne.

A peine allongée sur le lit de fortune, Alex ne tarde pas avant de rejeter la faute sur sa personne, comme Swann l’avait craint. « J'aurais pas dû faire ça, je suis vraiment conne, je peux pas être en béquille le jour de mon mariage, c'est pas possible tu vas arranger ça ? » Ses mains restent posées sur la peau de son amie pour tenter de la calmer sans avoir à lui dire le moindre mot. Il est calme et apaisé dans l’espoir qu’elle calque son attitude sur la sienne et comprenne d’elle-même qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter, surtout pas alors qu’il devient en cette occasion son médecin personnel dévoué. La glace appliquée contre son genou, il prend le temps de vérifier que ses jambes ne comportent aucun autre hématome et tente de vérifier que ses os se portent bien par la même occasion, bougeant légèrement ses chevilles et mollets. “Tu ne seras pas en béquille, c’est juste un mauvais coup. Plus impressionnant qu’autre chose.” Elle a gagné un joli bleu qui prendra des teintes violettes, vertes et jaunes mais rien qui ne soit plus grave, rien d’handicapant, et rien de visible sur les photos à venir de son mariage. Ses yeux ont quitté la poche de glace pour mieux se reposer contre son visage et s’agrémenter d’un hochement de tête rassurant : il n’a pas le moindre doute quant au diagnostic partagé avec sa patiente d’un jour. « J'ai pas senti craquer, alors dis moi que je vais pouvoir danser à l'ouverture de bal de mon propre mariage ? » - “Tu pourras nous montrer tous tes talents de danseuse étoile, c’est promis.” Il la connaît dans des sports violents, dans des soirées arrosées, dans des situations périlleuses, mais il ne l’a jamais vu simplement danser. Il ne l’a jamais observé auprès de l’être aimé non plus et c’est une vision qu’il a hâte de pouvoir imprimer dans sa mémoire, sincèrement heureux pour elle. “T’en fais pas Alex, je suis sérieux. Tout va bien.” Elle s’inquiète trop et ce n’est même pas à propos de sa santé en elle-même mais bien de l’image qu’elle pourrait renvoyer. Sentiment qu’il ne connaît que trop bien, Swann tente de lui faire comprendre qu’il n’a pas lieu d’être et que tout se passera au mieux pour elle. Sa main se repose sur la sienne, rassurante, alors que ses doigts se reposent contre la paume de la jeune femme sans oser se lier aux siens. Son pouce se contente de caresser l’intérieur de son poignet alors qu’il ne la quitte pas des yeux.

« Depuis quand tu me considères comme quelqu'un de normal ? » Il rigole de la répartie de la jeune femme outrée qu’elle ait pu être considérée comme normale quand, à son tour, il aurait été réjouit d’une telle chose. Leurs différences continuent de le faire sourire, surtout alors qu’elle n’entâchent en rien leur amitié. “Non, c’est vrai, beurk les gens normaux.” L’anglais fait la moue, retrousse les lèvres, fronce les sourcils. Il surjoue sans le moindre talent d’acteur, bien conscient qu’elle n’aura aucun mal à voir clair dans son jeu. A en juger par son histoire, il est vrai qu’elle n’a rien d’une personne normale. Les personnes normales ne passent pas au travers de tant d’obstacles pour finalement commencer à paniquer à cause d’un simple coup au genou. « J'ai voulu venir te voir plusieurs fois Swann depuis. » Oh, c’est donc là que les mène déjà leur discussion. Le blond recule sa chaise d’un pas et sa main avec, préférant la poser autour du support en plastique. Il y a quelques jours encore, il aurait simplement demandé ‘depuis quoi’ sans comprendre son explication mais aujourd’hui il ne peut que ressentir une vague de chagrin l’envahir. “C’est jamais facile pour les personnes en face.” Tous ceux qui ne vivent pas directement le deuil mais ne savent pas comment réagir non plus, et savent encore moins quoi dire. Tout est difficile pour eux aussi et Swann a bien plus tendance à s’intéresser à leur sort qu’au sien propre. « Mais je ne savais pas ce dont tu avais besoin, tu semblais toujours si distant à ce sujet dans tes messages. » Sa langue gagne du temps et passe sur ses incisives, son regard est soudainement fuyant. A ça, il n’a aucune réponse rassurante à lui donner, sûrement parce que cela ne concerne plus que sa propre personne. “Je… Ecoute, Alex…” L’anglais s’embourbe dans un sujet qu’il a lui même lancé, ne sachant faire autre chose que de vérifier qu’ils soient bien seuls. Le sujet l’impose, maintenant qu’il est question de lui et de sa vie privée. “J’ai eu du mal à accepter la nouvelle.” Euphémisme dont il ne se rend pas le moins du monde fier. Relater de vive voix les dernières semaines et la façon dont il les a vécues lui semble bien stupide, désormais. Quel adulte peut encore supprimer une réalité qu’il n’a pas envie d’affronter ? Pour peu, il aurait attendu le Père Noël en fin d’année. “C’est pas de ta faute. Absolument pas. Mon cerveau a juste… tout nié en bloc.” Les messages d’Alex n’ont ni aggravé ni amélioré la situation, lui était simplement heureux de garder le contact avec une amie proche. Il déglutit lentement, ne sachant s’il doit lui expliquer davantage la situation ou s’il serait préférable de se taire. “Ça faisait trop d’un coup, j’avais besoin de plus de temps.” Il ne s’était pas encore totalement remis de sa rupture ni même du fait que sa sœur avait décidé d’habiter à des milliers de kilomètres de lui - alors qu’il avait traversé la moitié du globe pour la retrouver, elle la première. Ajouter à tout ceci la mort de son frère aîné, celui qu’il aimait et admirait tant, aurait été un coup de massue qu’il n’aurait pas supporté. Il a opté sans le savoir pour une solution radicale mais diablement efficace, consistant à agir comme si de rien n’était jusqu’à ce que sa vie soit plus calme et apaisée dans son ensemble.

Naturellement, alors, ses explications mènent ultimement à la même question : « Comment tu te sens ? Tu tiens le coup ? » Simple variante de ‘comment tu vas’, en somme. Il esquisse un sourire poli, sachant qu’elle agit au mieux. Il aurait de bien bonnes nouvelles à lui annoncer, si elles ne s’étaient pas teintées de gris à cause de la discussion précédente et loin d’être close. “Je suis bien entouré.” Son sourire grandit encore et cette fois-ci, il peine à ne pas le laisser devenir trop grand et évident - c’est un sourire amoureux. “J’ai encore envie de lui parler d’une chose ou d’une autre toutes les cinq minutes et me souvenir qu’il est mort est à peine supportable mais… j’ai pas le pouvoir de le ramener, de toute façon.” L’impuissance est un sentiment à peine supportable, lui aussi. Ses poings se referment doucement, ses dents reviennent mordre ses joues. Il aurait aimé pouvoir lui expliquer à quel point il est bien entouré de façon simple et sincère mais tous deux ont bien du mal à tenir ces deux points. “On fait tous notre deuil à un moment ou à un autre.” Certains, comme Swann, ont finalement besoin de bien plus de temps pour y arriver.



(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyLun 27 Sep 2021 - 17:22



Heureusement que tu t’apprêtes à te marier, sinon j’aurais pu croire que tu avais des techniques de drague bien à toi.” Il arrive à faire rire Alex parce qu'elle comprends la blague, elle sait autant que lui, qu'il n'y a jamais eu de drague entre eux, même à Londres. Même quand ils étaient libres tout deux et qu'ils avaient une façon de gérer leur solitude bien à eux. Pas même à ce moment il n'a été question d'une relation autre qu'amicale et c'est sans doute la meilleure relation qu'elle pouvait espérer avec lui. Le seul lien qui lui soit resté de Londres et c'est bien parce qu'ils n'ont jamais envisagé plus l'un avec l'autre. « Si j'avais voulu te draguer, je n'aurais pas recours à ce genre de technique, tu devrais le savoir pourtant. » Elle a toujours cru en l'amitié homme/femme, et la relation avec Swann ne faisant que lui prouver à nouveau qu'elle peut se sentir proche d'un homme sans pour autant développer de quelconques sentiments ambigües. Son cœur est prit, son cœur n'appartient qu'à un homme et il en a toujours été ainsi finalement. Il n'y a qu'un homme dans son cœur même s'ils sont plusieurs à compter dans sa vie et Swann fait définitivement parti de ceux qui compte malgré la distance, malgré les années sans se voir, ce qu'ils ont vécu a définitivement lié les deux Anglais.

Il s'occupe d'elle, d'abord parce qu'il est là pour ça et que les soins sont peut-être aussi une façon d'éviter les sujets trop douloureux. Elle y pense Alex, mais elle pense aussi à son mariage, à cette blessure bête et conne, elle s'imagine en béquille peinant à avancer vers Caleb et elle n'aime pas du tout cette pensée. “Tu ne seras pas en béquille, c’est juste un mauvais coup. Plus impressionnant qu’autre chose.” Elle le sait, pas qu'elle soit une professionnelle du corps humain mais elle connaît son corps pour l'avoir trop souvent poussé dans ses retranchements et les petites blessures du genre, elle sait les gérer plutôt bien. Pourtant, cette fois les choses sont différentes parce qu'il y a son mariage qui arrive et elle veut que tout soit parfait pour ce grand jour et une mariée qui boite ça n'a jamais été dans le manuel du mariage idéal. Mais Swann la rassure, il est calme, comme toujours, il manipule un peu sa jambe pour s'assurer que tout va bien et pour montrer à l'Anglaise qu'elle a tout en place et fonctionnel. Elle le croit, et pourtant l'inquiétude est toujours présente, parfois elle a besoin d'entendre les choses deux ou trois fois pour les assimiler, pour que les faits et la réalité soient plus forts que ses doutes et ses peurs. “Tu pourras nous montrer tous tes talents de danseuse étoile, c’est promis.” Elle lui sourit, un peu plus rassurée, un peu plus calme désormais, puisque Swann n'aurait pas promit une telle chose s'il n'en était pas certains, elle le sait et elle a aussi besoin d'y croire finalement. Ce n'est rien, rien du tout, elle en a vu bien d'autres et elle n'aura pas à annoncer à Caleb que leur première danse est annulée, bien que peut-être que pour ça uniquement, il aurait été plutôt content Caleb. « Je ne pensais pas me marier un jour mais maintenant, tu vois je suis comme toutes les futures mariées totalement stressées, mais j'ai tellement peur que quelque chose vienne tout gâcher. Je veux vraiment que tout soit parfait, il le mérite. » Son père est revenu à Brisbane et à peine quelques jours plus tard elle se blesse, et ce à un mois de son mariage, et elle commence à se demander ce qu'il va se passer d'autres dans les jours à venir pour venir rendre ses dernières semaines plus tendues qu'elle le voudrait. Une annulation de traiteur ? Un problème avec la robe ? Un tsunami ? Pour un mariage sur la plage ce serait le combo non ? “T’en fais pas Alex, je suis sérieux. Tout va bien.” Elle a du se perdre dans ses pensées puisque la voix de Swann la ramène à l'instant présent, un instant ou tout va bien, ou tout va aller bien. Il le faut, et elle ne laissera rien venir gâcher ce mariage. Si quelqu'un veut venir perturber ce moment, il faudra lui passer sur le corps. Enfin pas littéralement de préférence quand même mais Swann a raison, tout va bien. Et tout ira bien puisque dans un mois elle va se marier avec l'homme qu'elle a toujours aimé et c'est une chance que peu de personne a dans sa vie. « Tu as raison, tout va bien se passer. » Ce n'est pas exactement ce qu'il a dit mais c'est ce qu'elle a besoin de se dire. Elle sourit à Swann comme pour le rassurer, comme pour lui montrer qu'elle avait juste besoin de quelqu'un de calme et de rassurant, quelqu'un de confiance et ça devait être un signe que ce soit lui qui l’accueille dans cette tente de secours.

Et c'est une fois rassurée, une fois plus calme et la glace posée sur son genou, qu'elle se concentre sur son kiné du jour. Il fait des blagues Swann. Il a réussi à la rassurer, à s'occuper d'elle et si pour beaucoup cela serait un signe rassurant, dans le cas de Swann ça ne veut pas dire grand chose. S'occuper des autres pour ne pas avoir à s'occuper de soit, elle sait qu'il est adepte de cette technique, c'est aussi sans doute pour ça qu'il a prit soin d'elle à Londres alors qu'elle ne le méritait pas. “Non, c’est vrai, beurk les gens normaux.” Il rit, il semble s'amuser de la discussion et elle aurait aimé poursuivre avec cette légèreté, vraiment elle aurait aimé, cela aurait voulu dire qu'il n'y avait rien de lourd qui planait autour de la vie de Swann, qu'il n'était pas en plein deuil. Mais, il y a des discussions qui sont inévitables et elle semble arriver. Elle sait pour la mort de son frère, il sait qu'elle sait et il est hors de question d'avoir toute une discussion sans en parler parce qu'elle veut savoir comment il va. Comment il vit les choses alors que chacun de ses messages semblent repousser la discussion. C'est elle qui est immobilisée et pour ce genre de discussion ça aurait sans doute été mieux que ce soit lui qui ne puisse pas bouger. Elle prends le risque de le voir fuir la discussion, parce qu'il pourrait se lever, partir, tout en sachant qu'Alex ne pourrait pas lui courir après. Ce serait lâche mais il pourrait le faire si la discussion est trop désagréable pour lui. Et quand il recule sa chaise, Alex se dit que c'est foutu, qu'il va s'enfuir ou faire semblant de compter les compresses pour éviter d'avoir cette discussion. “C’est jamais facile pour les personnes en face.” Mais il réponds et elle en est finalement la première étonnée. Elle est étonnée qu'il lui réponde, mais pas étonnée des mots qu'il emploi. Il pense aux autres, à la difficulté pour ceux d'en face de soutenir les personnes en deuils, tout Swann ça, penser à la difficulté des autres avant de penser à la sienne. C'est pourtant lui qui a perdu son frère. Mais non. Il pense à la souffrance des autres et Alex craint qu'il ne le fasse pour ne pas avoir à traiter la sienne, et si Alex n'a aucune leçon à donner à Swann dans sa manière de gérer la perte d'un être proche, elle ne compte pas s'arrêter au ressenti des autres, parce que c'est celui de Swann qu'elle cherche à comprendre. « Swann, fais pas ça, pas avec moi. Te caches pas derrière les autres. » Le ton est doux même si les mots sonnent presque comme un ordre et c'en est sûrement un d'ailleurs. Un ordre amical et qui se veut bienveillant, en espérant l'être dans sa façon d'aborder le sujet si douloureux qu'est la perte d'un proche. Et s'il a raison sur une chose Swann, c'est que ce n'est jamais facile de savoir ce dont les gens qui souffrent ont besoin. De temps ? D'espace ? De soutien ? D'une présence silencieuse ? Ou au contraire d'une présence qui parle pour combler le vide oppressant ? Chacun gère à sa manière, et elle veut juste savoir comment Swann le gère et surtout ce dont il a besoin en ce moment. “Je… Ecoute, Alex…” Elle le regarde, elle n'ouvre pas la bouche, elle reste là, à écouter puisque c'est ce qu'il lui demande, écouter ce qu'il est prêt à partager et quand il sera prêt à le faire. Une main sur son épaule en guise de soutien, elle lui laisse le temps dont il a besoin. “J’ai eu du mal à accepter la nouvelle.” Emploi du passé, ce qui tendrait à dire qu'il commence à le faire. Elle resserre un peu son étreinte sur l'épaule de l'Anglais, toujours silencieuse ne voulant pas interrompre la pensée du kiné et sa confession surtout. “C’est pas de ta faute. Absolument pas. Mon cerveau a juste… tout nié en bloc.” Et si pour certains ce concept pourrait être incompréhensible, comment le cerveau peut nier un tel fait ? Comment on peut poursuivre sa vie en refusant l'inévitable ? Ce sont des questions légitimes pour des gens normaux mais elle l'a dit, elle n'est pas à classer dans la catégorie des gens normaux et elle est plutôt bien placée pour savoir que le cerveau a un pouvoir assez impressionnant pour cacher les éléments qui sont ingérables. « Je comprends, parfois le cerveau bloque toute info, comme un mécanisme de défense face à une attaque trop violente. » Elle parle pour ne rien dire, c'est une spécialité d'Alex quand la tension devient trop grande, ou qu'elle est mal à l'aise, ou qu'elle doit dire quelque chose mais qu'elle ne sait pas ce qu'on attends d'elle dans une circonstance et aujourd'hui c'est sans doute un peu des trois à la fois. Elle est là pour lui, elle est vraiment présente et elle veut l'être mais ça n'est pas pour autant plus facile à gérer. “Ça faisait trop d’un coup, j’avais besoin de plus de temps.” Toujours cet emploi du passé, c'était son ressenti avant mais maintenant comment il le vit ? C'est aussi et surtout ça qu'elle compte obtenir comme information. Savoir ce qu'elle peut faire dans l'immédiat et dans les jours, semaines à venir pour lui.

Et c'est ainsi qu'elle en vient à la fameuse question, celle par quoi elle aurait sans doute du commencer. Comment tu vas?Je suis bien entouré.” Oh, ce qu'elle aperçoit sur son visage semble attirer l'attention d'Alex, un sourire, le même qu'il avait sur cette plage quand il lui a parlé de son ex petite-amie. Un sourire qui dénote au milieu de la discussion qu'ils ont actuellement. Il pense à quelqu'un en particulier, elle le sait, ou elle l'espère. Un deuil, une rupture, le tout en quelques semaines, ça fait beaucoup et le savoir entouré et en bonne compagnie, semble rassurer quelque peu Alex, au moins il est pas seul pour surmonter cette épreuve. « Je suis rassurée de savoir que tu n'es pas seul et que tu n'as pas repoussé tout le monde. » Elle aurait sans doute une dizaine de questions à lui poser sur ce seul sourire mais elle les garde pour plus tard, quand il aura vraiment répondu à sa question, quand elle saura comment il va vraiment. “J’ai encore envie de lui parler d’une chose ou d’une autre toutes les cinq minutes et me souvenir qu’il est mort est à peine supportable mais… j’ai pas le pouvoir de le ramener, de toute façon.” La fatalité, l'impuissance, l'injustice, la colère, le manque, l'absence, la peine, chacun ressent la perte à sa manière, mais elle comprends les mots de Swann. Elle les comprends totalement. Que dire face à ça ? Une mort aussi soudaine, brutale, d'une personne aussi jeune comment l'expliquer ? Comment l'accepter ? Mais il le dit lui même, personne n'a le pouvoir de le ramener, et il faut désormais vivre avec. Ou plutôt apprendre à vivre sans et c'est sans doute la partie la plus difficile. « J'ai perdu une amie il y a quelques années. » Ce n'est pas exactement ça, Alex est partie, elle a abandonné son amie et quand l'Anglaise est revenue, son amie était morte, c'est un peu différent mais finalement ce n'est pas ça le plus important dans son propos. « On partageait tout à une époque et encore aujourd'hui, il m'arrive de lui écrire, je sais que c'est con pour certains, je n'aurais jamais de réponse mais ça me permet de la sentir prêt de moi, de me dire que dans un sens elle existe toujours si je partage avec elle des moments de ma vie. » Il m'arrivait de lui écrire aurait été une tournure de phrase plus juste puisqu'elle est légèrement en froid avec une morte, c'est encore une spécialité Clarke, en vouloir au mort. Mais ce qu'elle essaye de dire à Swann à sa manière, c'est qu'il aura sûrement toujours envie de lui parler, qu'il pensera toujours à son frère mais que ça sera moins douloureux avec le temps et qu'il trouvera un moyen pour le faire vivre dans ses pensées. Mais pour le moment c'est encore trop récent, trop douloureux pour lui. “On fait tous notre deuil à un moment ou à un autre.” Même s'il commence à évoquer le deuil qu'il traverse et qu'il ne refuse plus désormais. Elle bouge un peu oubliant pendant un instant son genou, la poche de glace tombe au sol tant pis, à ce moment c'est Swann qui compte. Elle voit les poings de l'Anglais qui se referment et elle vient prendre ses poignets entre ses mains, autant pour tenter de le rassurer, de lui montrer qu'elle est là mais ce geste n'est pas non plus dénué de sens. Du bout des doigts elle frôle les avant-bras de Swann, elle a besoin de s'assurer que malgré la douleur, malgré la perte, le deuil, et tout ce qu'il traverse, il n'a pas recommencé. C'est plus fort qu'elle, elle s'inquiète pour lui. Ils ne sont pas beaucoup ceux pour qui Alex s'inquiète vraiment mais Swann fait parti de ceux là et elle ne supporterai pas de le savoir en souffrance, à se faire du mal pour gérer sa douleur comme il a pu le faire. « Je suis là si tu as besoin de quoique ce soit, si tu traverses des jours un peu plus durs, je suis à quelques minutes de toi alors n'hésite jamais à m'appeler. » Elle reste là quelques instants, plusieurs minutes sans doute, silencieuse juste à serrer doucement les poignets de Swann pour lui assurer sa présence et lui transmettre peut-être un peu de son soutien par ce simple geste. Quelques instants de silence qu'elle finit par rompre. « Tu veux me parler de ce sourire que j'ai vu il y a quelques minutes ? » Une question lancée avec beaucoup de délicatesse et de retenue, elle ne sait pas s'il veut en parler, ni même s'il veut encore parler de son frère, quoiqu'il veuille, elle l'acceptera sans reproches et sans insister.


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20065 POINTS : 2195

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyJeu 30 Sep 2021 - 23:38



« Je ne pensais pas me marier un jour mais maintenant, tu vois je suis comme toutes les futures mariées totalement stressées, mais j'ai tellement peur que quelque chose vienne tout gâcher. Je veux vraiment que tout soit parfait, il le mérite. » - “Il t’a déjà toi. Je le trouve plutôt chanceux, ton mari.

Il a des mots doux pour tenter de la rassurer puisqu’il n’y a aucun moyen qu’Alex puisse gâcher son mariage d’une façon ou d’une autre. Elle est devenue une femme remarquable, une épouse parfaite et une mère qui l’est tout autant, preuve en est qu’il ne lui faut pas plus qu’une simple blessure au genou pour déjà imaginer son monde s’effondrer. L’anglais a un sourire attendri face à cette scène, pour autant bien loin de penser à se moquer d’elle à un moment ou un autre. L’approche de la date la stresse et il n’y a rien de plus humain à cela, Swann ne peut pas lui en vouloir d’une telle chose et il serait bien le dernier à pouvoir l’accabler, surtout alors qu’en retour elle ne cherche qu’à être une amie pour lui. Ils ont eu des hauts et des bas, ont fait des choses dont ils sont plus ou moins fiers et pourtant d’une façon ou d’une autre, ils ont toujours été là l’un pour l’autre. Aujourd’hui, c’est rapidement au tour d’Alex de prendre le rôle de celle qui rassure et apaise, qui pose les questions difficiles quand il le faut aussi. « Swann, fais pas ça, pas avec moi. Te caches pas derrière les autres. » Il esquisse un sourire triste, ne sachant pas comment réagir autrement. Même en faisant tous les efforts du monde, il fera toujours passer le bien d’autrui avant le sien propre. A défaut de pouvoir lui répondre quoi que ce soit, Swann préfère dégager une mèche de cheveux de son visage, prenant soin d’elle autant en sa qualité d’amie que de patiente temporaire. Il fait des efforts pour s’ouvrir aux autres, c’est promis, mais chaque chose prend son temps, tout comme les explications qu’il distille difficilement, mot après mot. Ses explications sont aussi confuses que sont les faits dans son cerveau et tout ce qu’il espère, c’est qu’Alex aura pu en comprendre une partie au moins. Il ne s’attend pas à ce qu’elle se mette à sa place (et ne le lui souhaite surtout pas), mais espère au moins qu’elle verra qu’il fait des efforts et qu’il essaye sincèrement d’être une meilleure personne, un meilleur adulte aussi. « Je suis rassurée de savoir que tu n'es pas seul et que tu n'as pas repoussé tout le monde. » Son sourire se teinte désormais de tristesse sans qu’il soit incapable de le contrôler. “J’ai arrêté de faire ça.” Et s’il n’arrive pas encore à totalement accepter demander de l’aide, il ne refuse plus celle qu’on lui propose. La nuance a son importance et chaque pas en avant est petit mais le chemin parcouru est immense, depuis le temps. Il y a un mois encore, il n’aurait jamais osé avouer à Rory qu’il avait besoin de lui et de sa présence pour simplement l’étreindre le temps qu’il pleure la mort de son frère. Ils auront de meilleurs jours et d’autres infiniment plus beaux mais celui-ci était nécessaire.

« J'ai perdu une amie il y a quelques années. » - “Je suis désolé.” Ca il sait bien le faire, Swann, être désolé. Les mots arrivent rapidement, avec automatisme n’enlevant pourtant rien à leur sincérité. Cette histoire, il ne l’a jamais entendue, et il sait à quel point Alex se confie aussi peu naturellement que lui et ainsi tous les efforts qu’elle met en œuvre pour l’anglais. Il reste toujours aussi muet face à ses explications, ne sachant plus quoi faire pour tenter de la rassurer désormais. Son histoire l’émeut, il tente encore de ne pas trop le lui montrer. Peu importe le nom de son amie, elle semble avoir beaucoup compté pour elle. “J’envoie toujours des sms à Matt, tu sais. Ça donne l’impression qu’il est toujours là, même si on sait qu’on aura jamais de réponse.” Ses propres anecdotes sont distillées ci et là dans le seul but de la faire se sentir un peu moins mal en retour. Chacun vit le deuil différemment ; il le lui a déjà dit. Il n’aurait sans doute pas partagé ce secret avec beaucoup d’autres personnes, pour ne pas dire aucune. Swann a vécu bien des choses dans la vie mais le deuil est une nouveauté dont il se serait bien passé, si jamais quelqu’un avait osé lui demander son avis.

Alex bouge, la poche tombe et le premier réflexe de Swann reste encore de vouloir la rattraper. La main qu’elle pose contre son épaule l’en empêche pourtant, le figeant sur place, non d’inconfort mais bien dans le but de lui faire comprendre qu’il fait à son tour des efforts pour ne pas avoir l’air de se refermer sur lui-même. Quand elle vient prendre ses poignets entre ses mains, il se fige d’une tout autre manière, déglutissant avec difficulté. “Alex…” Elle veut faire au mieux, elle essaye de toutes ses forces de se débrouiller pour le comprendre sans qu’il ne lui ait jamais donné le moindre guide ou indice pour y arriver et si elle s’en sort particulièrement bien, il lui arrive aussi de se perdre en chemin. S’il n’a aucun mal à deviner qu’elle cherche de nouvelles cicatrices sur sa peau, il ne peut pas s’empêcher d’être inconfortable à l’idée qu’elle expose ses veines de cette manière. « Je suis là si tu as besoin de quoique ce soit, si tu traverses des jours un peu plus durs, je suis à quelques minutes de toi alors n'hésite jamais à m'appeler. » Il retourne ses poignets silencieusement pour les cacher mais ne cherche pas pour autant à la faire lâcher prise. La proximité de leurs mains n’est pas le problème, loin de là. “Je sais, Alex. Ne t’en fais pas pour moi. J’apprends, je te le jure.” Swann sait que la première personne à qui il voudra parler est et restera Rory, peu importe le contexte, mais Alex est sûrement le deuxième nom lui venant en tête, surtout depuis que sa famille a volé en éclats. “L’inverse est tout aussi vrai.” Il n’est pas véritablement le roc qu’il aimerait être pour ses proches mais il tente toujours de s’en rapprocher autant que possible, pour leur bien. Et puisqu’ils n’ont de toute façon rien à ajouter sur ce sujet insondable, les deux se perdent dans un silence qui n’a rien de gênant. Un peu de calme n’est jamais de trop dans leurs vies et il occupe ce silence en caressant doucement ses mains du bout de ses pouces, ne sachant faire autre chose que de tenter de la rassurer, même quand les rôles sont supposés être inversés. « Tu veux me parler de ce sourire que j'ai vu il y a quelques minutes ? » De toutes les questions pour briser le silence, l’anglais n’aurait jamais pu prédire celle-ci, en témoigne le rire qui se dégage aussitôt de sa gorge, lui aussi inattendu.

Ses mains reviennent le long de son corps pour marquer la rupture et le changement de conversation, il se penche enfin au sol pour récupérer la poche de glace pour le genou de son amie. Sur ses lèvres, son sourire ne trouve plus le chemin du départ. Il est heureux au point où même la mort de son frère n’arrive pas à le mettre totalement à terre. Il est blessé et souffrant, c’est certain, mais il se sait assez fort et entouré pour se relever convenablement, avec un peu de temps. “Tu m’autoriserais à venir accompagné, au mariage ?” Elle lui a déjà fait la proposition mais puisqu’elle remonte à plusieurs mois, Swann tient à s’assurer qu’elle est toujours d’actualité - et aussi parce que ça lui permet de lui annoncer que la raison de son sourire est une personne assez importante pour qu’il veuille être auprès d’elle pour le mariage d’Alex. “J’ai quelqu’un à te présenter.” Ses yeux ne quittent plus les siens, à la recherche du moindre signe, qu’il soit bon ou mauvais. Les mauvaises habitudes ont la vie dure et Swann n’arrive pas à lui préciser qu’il souhaite venir accompagné d’un homme mais bientôt, très bientôt, cela n’aura plus rien d’un secret. Après tout, il ne fait que s’en tenir à sa propre demande d’y aller pas à pas et cela prend aussi en compte le fait de ne pas dévoiler l’identité de Rory aussi tôt dans la discussion. Ainsi, l’anglais ressent le besoin de le lui préciser. “Rien d’officiel encore, je lui ai dit que j’avais besoin d’un peu de temps mais… tu l’aimeras, j’en suis certain.” Rory et elle n’ont pas grand chose en commun et pourtant l’anglais ne craint pas un seul instant qu’ils n’arrivent pas à se trouver d’atomes crochus, bien au contraire. Bien mieux que de l’aimer ou simplement l’apprécier, elle va l’adorer. Et le contraire sera tout aussi vrai. “Tu vois, je vais de l’avant.” Le sourire est faible mais malicieux en même temps qu’ô combien amoureux.



(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyDim 10 Oct 2021 - 2:38



 “Il t’a déjà toi. Je le trouve plutôt chanceux, ton mari.Ton mari C'est toujours avec un sourire qu'elle réagit à ces mots qui renvoient à son futur mari. Elle pense automatiquement à Caleb, le sourire sur ses lèvres est tendre, doux, c'est le sourire d'une femme amoureuse, comblée et qui n'attends qu'une chose ; devenir officiellement la femme d'un homme qu'elle aime depuis tellement d'années. L'échange des bagues, les vœux, le ''je le veux'', le baiser, la première danse, elle pense forcément à tout ça, elle en rêve, elle l'idéalise et c'est forcément une crainte pour elle de devoir renoncer à ce mariage de rêve en cas de blessure, surtout une blessure si bête. Mais elle va bien, la douleur s'estompe, le genou sous la glace, Swann à ses côtés, elle réalise que le choc physique est sans doute bien moins inquiétant que ce qu'elle pouvait craindre. Elle se rassure sur son état, et elle réalise que le mariage dont elle rêve sera celui qu'elle aura. La première danse elle pourra l'honorer et après une frayeur, c'est sur un tout autre sujet que la discussion dévie. Une discussion qu'elle se doit d'aborder parce qu'elle veut s'assurer que son ami va bien ou du moins qu'il n'est pas en train de s'effondrer après l'annonce de la mort de son frère. Elle connaît Swann, ils se connaissent assez bien pour avoir vu les faiblesses de l'un et de l'autre, et elle n'est pas étonnée de le voir prendre soin d'elle alors que c'est lui qui a sans doute besoin que l'on s'occupe de lui. Mais elle le laisse faire, elle lui laisse le temps aussi de s'exprimer, parce qu'il le fait et c'est une phase importante de l'échange. Il s'exprime, à sa manière, mais il le fait et dans un sens ça l'a rassure un peu. Le décès est récent, le choc est encore présent et l'absence se fait ressentir désormais. Rien ne pourra venir remplacer le frère perdu, mais il n'est pas seul Swann, il le lui dit, et ça, c'est sans doute le plus important désormais. Il n'est pas seul, il n'a pas repoussé tout le monde et il est entouré, voilà qui au moins amène un élément positif dans toute cette situation.

Je suis désolé.” Elle lui sourit, levant une épaule comme pour montrer qu'elle va bien, que tout ça ce n'est rien. C'est le passé et comme il l'a dit, ils n'ont pas le pouvoir de ramener les morts. Alors même si le passé fait mal parfois, le partager peut être un moyen de rendre les choses un peu moins douloureuses. Ou pas. Mais ça permets de se sentir un peu moins seule dans sa tristesse et son malheur. Et si elle le fait avec Swann aujourd'hui, si elle partage cette anecdote avec lui c'est dans l'espoir de lui montrer que même la mort ne peut pas rompre tout les liens. La mort non, la tromperie peut-être, mais ça c'est son histoire personnelle et Swann n'a pas à savoir que même les morts peuvent parfois nous décevoir des années après leurs décès. “J’envoie toujours des sms à Matt, tu sais. Ça donne l’impression qu’il est toujours là, même si on sait qu’on aura jamais de réponse.” Elle comprends la démarche autant qu'elle comprends la douleur d'un message qui restera sans réponse. Mais ils n'ont plus que ça, lui les sms à son frère jusqu'à ce que le numéro ne soit reprit par un autre, elle, le papier qu'elle noircit de ses pensées pas toujours joyeuses, mais que ce soit via la technologie ou via le papier, rien ne peut atteindre l'au delà. Alex ne croit pas à l'idée d'une vie après la mort, elle ne croit pas qu'il reste quelque chose sur terre une fois le corps sous terre qui se détruit, alors elle sait que tout cela est finalement inutile mais ça lui fait du bien et si ça fait du bien à Swann alors personne ne devrait avoir à le priver de ce lien qu'il tente de maintenir encore un peu. Et c'est finalement via leurs pensées que les morts vont continuer à vivre, une part d'eux du moins. « Tu pourras toujours venir me parler de lui quand tu le voudras. » Elle ne remplacera jamais le frère disparu, elle n'en a pas l'intention, elle est déjà l'amie de Swann et ça compte beaucoup pour elle. Mais c'est justement parce qu'elle a ce statut qu'elle lui propose cela parce qu'un jour les autres autour vont arrêter d'en parler, vont cesser d'être aussi tristes, autant dans l'émotion qu'ils le sont actuellement et c'est à ce moment quand la vie va reprendre son cour, que le monde va se remettre à tourner comme avant que Swann aura sûrement besoin de quelqu'un à qui en parler et elle lui propose d'être là, quand il le voudra, quand il en ressentira le besoin.

Pour le moment c'est physiquement qu'elle se montre présente pour lui. Maladroitement sans doute, Alex et les relations sociales ça n'a jamais été une vraie réussite même si elle tente de toutes ses forces de ne plus être si blessantes avec ses proches. Elle ne le fait pas exprès, elle ne pense pas à mal quand ses doigts glissent sur les poignets de Swann, c'est sa façon à elle de s'assurer de la santé de son ami mais elle réalise qu'elle s'y prends mal. “Alex…” Un simple mot, son prénom prononcé par l'Anglais, et elle réalise que son geste n'est pas anodin. Elle s'y prends mal, elle ne sait pas y faire, et au lieu de lui apporter un réconfort, elle le plonge dans une situation inconfortable, ses poignets à l'air libre qu'elle touche timidement. Il est mal à l'aise, elle le sait. Et elle l'est aussi finalement, mais la santé du kiné passe avant ce malaise qu'elle ressent et elle s'assure par elle même qu'il ne se fait pas de mal physiquement pour gérer la douleur qu'il ressent à l'intérieur et la peur de voir sa vie exploser petit à petit. Elle ne supporterai pas de le savoir seul à se mutiler, elle ne supporterai pas de le perdre, elle ne supporterai pas un autre abandon par suicide. Elle pense à elle, mais aussi à lui, c'est du moins ce qu'elle veut se persuader, elle veut s'assurer qu'il ne va pas tenter un jour de rejoindre son frère pour obtenir les réponses aux sms qu'il lui envoi encore. C'est bête, elle sait qu'il ne faisait pas ça pour en finir à l'époque, il lui a déjà dit mais la crainte est réelle pour Clarke, peut-être que le traumatisme du suicide de sa mère n'a pas encore été totalement géré, mais si elle est pas douée pour réconforter les gens, il y a une chose dans laquelle elle excelle c'est le déni et elle repousse encore et encore ce traumatisme qui finira un jour par se manifester mais pas aujourd'hui. “Je sais, Alex. Ne t’en fais pas pour moi. J’apprends, je te le jure.” Voilà une chose qu'ils ont en commun, ils apprennent et Alex ne doute aucunement des mots de Swann. Ils en ont fait du chemin depuis l'époque de Londres. Ils ont avancé, apprit des leçons du passé, et ils sont encore là l'un face à l'autre, là, l'un pour l'autre aussi. « Je crois que devenir maman a renforcé encore mon côté inquiète. » Elle lâche ces mots avec un petit sourire, tout en lâchant doucement les poignets de Swann en douceur. Elle s'inquiète Alex, parfois pour des trucs inutiles, parfois pour rien, mais elle s'inquiète pour les gens auxquels elle tient et Swann fait définitivement parti de ce petit groupe de gens qui compte dans la vie de l'Anglaise, bien qu'il soit une partie d'un passé qu'elle a longtemps voulu oublié, lui elle n'a jamais voulu l'oublier malgré qu'il soit associé à certaines choses dont elle est clairement pas fière. “L’inverse est tout aussi vrai.” Elle lui sourit. « Je sais Swanny, mais tout va bien pour moi, je n'ai jamais été aussi heureuse. » Elle ne peut rien demander de mieux, de plus que ce qu'elle a actuellement. Elle pourrait demander moins, que son père sorte de sa vie serait sans doute la seule chose qu'elle pourrait demander, mais pour le reste sa vie ressemble à un conte de fée, un vrai, pas un à l'eau de rose, quoique. Mais, elle est comblée l'Anglaise. Par ses filles, par son futur mari, par ses projets personnels, mariage, lune de miel, bébé, par ses projets professionnels qu'elle veut prendre le temps de développer. Aucune ombre au tableau de sa vie. Si ce n'est ce genou aujourd'hui mais pour le reste Alex vit une vie idyllique. Et c'est sûrement parce qu'elle se sent sourire en pensant à tout ce qu'elle a, qu'elle se rappelle celui de Swann il y a quelques minutes.

Il rit Swann, et ça fait du bien de l'entendre rire après un tel échange entre eux. Son attitude change, son sourire retrouve sa place sur ses lèvres et Alex le fixe avec un petit amusement dans le regard et un sourire sur ses lèvres. Il cache quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Elle s'en doute, ou elle l'espère plutôt. Après sa rupture, après le décès de son frère, elle espère qu'il a une belle annonce à lui faire. Il repose la poche de glace sur le genou d'Alex et elle sursaute, surprise du froid alors qu'elle ne s'y attendait pas, elle n'attends qu'une chose, que Swann lève le voile sur le mystère qui entoure son attitude. “Tu m’autoriserais à venir accompagné, au mariage ?” « Oh ! » Le premier mot d'Alex ne peut cacher son enthousiasme. « Oui, oui. Bien-sur avec grand plaisir. » Qu'elle ajoute à peine deux secondes plus tard. Elle le regarde les yeux pleins d'une curiosité nouvelle qu'il a attisé avec sa demande. Il n'est plus seul, il a quelqu'un dans sa vie, quelqu'un d'assez important pour l'inviter à un mariage et les mariages c'est pas anodins. “J’ai quelqu’un à te présenter.” Le sourire est sincère et tendre, le regard amical qu'elle lui lance prouve ô combien l'Anglaise est ravie pour lui, sincèrement heureuse de savoir qu'il a quelqu'un à ses côtés. Parce qu'il mérite d'avoir quelqu'un à aimer et surtout il mérite d'être aimé en retour. « J'ai hâte de rencontrer ce +1 qui réussi à te faire sourire de la sorte. » Parce qu'avec tout les événements qu'ils se passent dans la vie de Swann, si cette personne peut réussir à redonner le sourire à Swann c'est bien qu'elle doit être sacrément importante dans la vie de l'Anglais. « Vous serez les bienvenus au mariage tout les deux. » Elle lui confirme officiellement la double invitation. « Détends toi Swann, je te jure que je ne vais pas la manger, je suis devenue gentille. » Elle n'a jamais été méchante d'ailleurs, Swann a toujours pu côtoyer qui il voulait, et elle en faisait de même, c'était peut-être le seul domaine de leur vie sur lequel ni l'un, ni l'autre n'avaient vraiment son mot à dire à l'époque, et pourtant il y en aurait eu des choses à dire.  “Rien d’officiel encore, je lui ai dit que j’avais besoin d’un peu de temps mais… tu l’aimeras, j’en suis certain.” Elle n'avait même pas songé un instant à ne pas apprécier la personne qui partage la vie de Swann. « Rien d'officiel et tu l'emmènes à un mariage, tu veux que ça le devienne avoues. Et c'est  dommage, j'allais te proposer de la viser pour le lancé de bouquet, mais c'est peut-être prématuré. » Elle le taquine, et elle lance une petite blague lance comme ça pour le détendre alors qu'elle le sent un peu tendu et pourtant ô combien amoureux. “Tu vois, je vais de l’avant.” A l'époque, elle n'aurait jamais pu comprendre ce sourire, ce regard qu'il a quand il évoque ce +1, mais aujourd'hui elle comprends certaines choses, et l'amour fait partie des choses qu'elle a apprit à déceler à force de le voir sur le visage de son futur mari et sur le sien aussi. « Je vois, je vois et je suis fière de toi. Et surtout heureuse pour toi. Mais je veux en savoir plus ! Ne serait-ce que pour le mariage, je mets quel nom sur le plan de table ? » Elle n'a pas besoin d'un nom, elle veut juste en savoir plus et c'est un moyen comme un autre pour questionner Swann et finalement parler de leur vie sentimentale c'est sans doute bien mieux que la discussion précédente.


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20065 POINTS : 2195

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyMar 12 Oct 2021 - 15:30



« Je sais Swanny, mais tout va bien pour moi, je n'ai jamais été aussi heureuse. » En tant qu’ami, peu de phrases auraient pu le rendre aussi heureux et fier que celle qu’elle lui partage à son tour. Après tout ce qu’elle a vécu, elle aussi a le droit au bonheur, et elle est heureux qu’elle le trouve auprès d’un homme qui a l’air bon sous tous rapports et qui lui a déjà donné deux belles enfants. Déjà, il lui tarde de retrouver leurs joues potelées, prêt à négocier pour qu’il puisse en avoir la garde au moins quelques minutes pour que les mariés profitent d’une danse ou de dix. Toutes les excuses seraient bonnes à prendre pour s’occuper de ces deux filles absolument adorables, à ça de faire de l’ombre à Rory. L’anglais sait pourtant qu’il serait tout aussi heureux que lui à l’idée de passer le mariage à s’occuper des deux enfants et veiller à les occuper jusqu’à ce que la fatigue les rattrape, sans doute bien rapidement vu leur âge.

Ainsi, parlant de bonheur, Swann se permet de lui esquisser les premiers traits du sien et de la raison pour laquelle il n’a pas sombré et n’en a aucune envie. Il est bien trop entouré pour vouloir une fois de plus mettre fin à sa vie, ce serait un acte inconsidéré aujourd’hui, surtout alors qu’il commence enfin à la croquer à pleines dents et à en profiter comme il se doit. « Oui, oui. Bien-sur avec grand plaisir. » Face au manque d’hésitation de son amie et à la joie qu’elle ne cherche pas même à cacher (ni sa surprise), il ne peut que sourire tendrement. “Tant mieux, parce qu’il se pourrait bien que je l’ai déjà invité, à vrai dire.” Il avoue à son tour, mi-honteux, mi-amusé. Il aurait repris son invitation si Alex avait refusé un invité supplémentaire, c’est évident, mais il la connaît assez pour savoir qu’elle ne le fera pas. Preuve en est sous ses yeux, elle a accepté l’invité supplémentaire sans même poser davantage de question à son sujet. Savoir qu’il rend Swann heureux suffit à lui donner un passe-droit, raison pour laquelle il en sera toujours éternellement reconnaissant envers la jeune fiancée. « J'ai hâte de rencontrer ce +1 qui réussi à te faire sourire de la sorte. » Plus gêné le moins du monde, l’anglais ne fait rien pour retenir le sourire omniprésent sur ses lèvres. Il l’a déjà fait bien assez de temps. Lui lui a déjà fait part de sa hâte à l’idée de lui présenter, il la préservera d’une réponse qui aurait tout d’un air de déjà vu. Il sera honoré de faire se rencontrer deux mondes et deux personnes qui ont tant compté pour lui durant sa vie, chacun à leur manière, chacun à leur époque. « Vous serez les bienvenus au mariage tous les deux. » - “Merci.” De sa confiance, de sa gentillesse, de sa prévenance. Merci d’être elle, merci d’exister. Pas merci de ne rien avoir trouvé de mieux que de se blesser pour lui parler, par contre, ce geste-là n'était pas très malin et il le lui rappellera autant de fois que nécessaire. « Détends toi Swann, je te jure que je ne vais pas la manger, je suis devenue gentille. » Il mentirait s’il disait qu’il ne ressentait pas une pointe d’appréhension dans l’attente du jour J mais cela n’a pourtant rien de comparable avec de la peur. Elle est devenue une femme exceptionnelle qu’il sera fier de présenter comme une amie de toujours, voilà tout ce qu’il voit en la jeune Clarke - il en profite, il ne pourra plus l’appeler ainsi bien longtemps encore. “T’aurais dû mal à y arriver, de toute façon.” Rory peut avoir du répondant lorsqu’il le faut et bien qu’il ne se risquerait jamais à gâcher le mariage de la brune, il serait capable de défendre sa position bec et ongle. C’est une attitude qu’ils n’ont jamais à adopter lorsqu’il ne s’agit que d’eux deux mais il le connaît bien assez pour pouvoir anticiper de tels gestes. De toute façon, cela n’arrivera pas : il mise sur une entente facile et naturelle entre Alex et Rory. « Rien d'officiel et tu l'emmènes à un mariage, tu veux que ça le devienne avoues. Et c'est  dommage, j'allais te proposer de la viser pour le lancé de bouquet, mais c'est peut-être prématuré. » Oh, si seulement Alex avait toute l’histoire, elle saurait à quel point elle vise juste avec une aisance incroyable. Swann n’y avait pas pensé lors de sa première invitation à participer au mariage mais aujourd’hui il nourrit l’idée d’officialiser leur relation à cet instant précis, non pas pour voler une quelconque part de lumière, mais bien pour le faire face à l’une des rares personnes qui compte à ce point pour lui et qui ne soit pas morte ou à des milliers de kilomètres de là. C’est bien parce qu’il sait par avance qu’il aura l’aval d’Alex qu’il veut assumer son amour pour l’acteur à cet instant précis. Et aussi parce qu’ils seront à un mariage. Quoi de plus romantique en ce monde ? “Je ne vais pas te mentir, j’ai vraiment envie que ça devienne officiel.” Tout comme il a vraiment envie de remonter dans le temps et d’accepter sa demande en mariage. Pourtant, comme il l’a lui-même demandé, ils feront les choses pas à pas et une à une. “Et puis arrête de lire dans mon esprit comme ça voyons.” Il reprend, bien moins sur le ton de la confidence et uniquement sur celui de l’humour.

« Je vois, je vois et je suis fière de toi. Et surtout heureuse pour toi. Mais je veux en savoir plus ! Ne serait-ce que pour le mariage, je mets quel nom sur le plan de table ? » Certaines réminiscences du passé demeurent, et cette question rend l’anglais quelque peu triste. Rapidement, pourtant, il tente de trouver une parade à la question ô combien piégeuse. “Tu n’auras pas d’indice en avance, je te vois déjà chercher le même prénom dans ma liste d’abonnements sur Instagram et remonter toute sa vie depuis sa naissance.” Il répond une fois de plus sur le ton de l’amusement, ayant pourtant l’impression d’être un animal pris au piège. Son nom ne peut pas être dévoilé pour le moment et quand bien même il en fait sans doute trop à propos de son identité et surtout de son sexe, Swann ne tient pas à le lui dévoiler en cet instant. Ils en parleront le moment venu, lequel n’est pas déjà arrivé. “On fait une pause sur l’interrogatoire et je répondrai à absolument toutes tes questions quand tu l’auras rencontré, ça te va ?” Le jour venu, il n’aura absolument plus rien à lui cacher, pas même le fait que leur histoire soit déjà vieille de plusieurs années. Enfin, il en revient au premier sujet de conversation, retirant doucement la glace du genou de son amie pour en observer la forme et la couleur. “Tu te sens mieux ?” Leur discussion l’a distraite de toute douleur et désormais, son genou a l’air d’être en grande partie rétablie.



(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyMar 19 Oct 2021 - 8:28



  “Tant mieux, parce qu’il se pourrait bien que je l’ai déjà invité, à vrai dire.” La remarque l'amuse mais ce qui lui donne le sourire c'est avant tout le sourire qu'elle peut voir sur le visage de Swann. Ils n'ont pas toujours été heureux tout les deux, loin de là. Ils se sont connus à une époque ou les sourires sincères étaient rares, et surtout ou toute notion de bonheur n'existait pas aux yeux d'Alex. Mais aujourd'hui, elle est radieuse et il l'est tout autant avec ce sourire qui rends le visage de Swann si doux. Ils auraient sans doute l'air de deux idiots à se sourire autant à cet instant précis, mais Alex ne compte pas cacher sa joie pour son ami, surtout pas après les épreuves qu'il a traversé. Il a l'air sincèrement heureux, sincèrement amoureux aussi et ça compte assez à ses yeux pour accepter une nouvelle personne inconnue à son mariage, tant qu'elle est approuvée par Swann, ça suffit aux yeux d'Alex. “T’aurais dû mal à y arriver, de toute façon.” Alex peut être blessante, elle peut être cassante quand elle se sent menacée ou sous pression, mais le seul qui devrait être sous pression au sujet de cette rencontre c'est Swann sans doute, parce qu'il aura à cœur de faire en sorte que tout le monde s'entende, et puis il a choisi le jour parfait pour obtenir le meilleur d'Alex. Il n'y a aucune raison pour qu'elle s'énerve sur quelqu'un à son mariage quand même non ? C'est son jour, c'est elle qui sera la plus heureuse et elle n'aura rien d'autre à faire, qu'à sourire et partager son bonheur avec ceux qui seront présent. Swann et son +1 faisant partie de ceux qui verront sans doute la Clarke pleurer tout au long de cette journée, pleurer de joie et d'émotion à l'idée d'unir sa vie avec l'homme qu'elle aime depuis si longtemps et qui l'a comble de bonheur. « Je pense que je serais de toute façon beaucoup trop heureuse pour faire quoique ce soit de mal à cette mystérieuse inconnue, à part si elle est plus belle que moi, interdiction de te ramener avec quelqu'un qui me vole la vedette. » Et elle pari sur la réciprocité des choses, pas que cette personne sera aussi heureuse qu'elle, mais que personne ne viendrait s'attaquer à elle le jour de son mariage. C'est son jour, c'est elle la star de la journée et les invités seront là pour les regarder partager leurs bonheurs et personne ne viendrait gâcher ça non ? Personne hormis son père mais les chances pour que Swann se ramène aux bras de son père sont quand même infiniment faibles non ? Ce jour sera heureux pour le couple Anderson/Clarke et elle a juste hâte de montrer à tous à quel point elle est heureuse, et à quel point elle aime son futur mari. Et c'est d'ailleurs en pensant à ça qu'elle réalise que si elle va rencontrer le +1 de Swann, lui aussi va rencontrer pour la première fois la personne qui rends sa vie plus belle, plus douce, plus incroyable et elle lui souhaite qu'il puisse vivre son histoire avec la même intensité qu'elle peut le faire auprès de Caleb. Elle a hâte de montrer à Swann à quel point elle peut être heureuse quand elle est auprès de la bonne personne, et pour elle, la bonne personne c'est Caleb, et c'est bien pour ça qu'elle s'apprête à s'unir à lui dans un mariage qu'ils ont mit des mois à préparer pour que ce jour soit le plus beau et le plus parfait. “Je ne vais pas te mentir, j’ai vraiment envie que ça devienne officiel.” La curiosité d'Alex est piquée au vif, à la fois heureuse pour Swann, mais aussi excitée par ce qu'il lui annonce, et elle ne retient pas ses questions même si elle ne s’attend pas à beaucoup de réponses de la part de Swann qui reste finalement très secret encore. « Officiel comment ? » L’œil qui pétille, le sourire qui en dit long sur l'envie d'Alex d'en savoir plus sur les attentes et les espérances de Swann. “Et puis arrête de lire dans mon esprit comme ça voyons.” Elle rit à la tentative d'humour de Swann, mais pourtant elle est bien loin de lire dans son esprit, elle a trop de questions encore auxquelles elle ne peut pas répondre.

Tu n’auras pas d’indice en avance, je te vois déjà chercher le même prénom dans ma liste d’abonnements sur Instagram et remonter toute sa vie depuis sa naissance.” Elle lève les mains en l'air, un petit air outré sur le visage qu'il ose prétendre qu'elle puisse faire cela. « C'est donc comme ça que tu me vois ? Je fais dans le journalisme sportif je ne suis pas dans la presse à scandale voyons. » Elle n'est pas une seconde sérieuse, et si elle devait être honnête, bien-sur que si elle avait eu le prénom, elle aurait été fouiller sur l'insta de son ami, juste par curiosité, sans arrière pensée spécifique. Elle n'est rien pour juger la personne qui donne le sourire à Swann ainsi, elle ne peut pas prétendre pouvoir donner un avis, non elle garde son jugement pour l'instant ou elle fera la connaissance de cette personne mystère. Mais elle aurait aimé pouvoir en savoir un peu plus tout de même. Quelques détails sur leur rencontre, depuis combien de temps, qu'est-ce qui fait que Swann veut rendre tout ça officiel alors qu'il n'y a pas si longtemps il était avec une autre. Non ça, elle va définitivement pas le demander ainsi. “On fait une pause sur l’interrogatoire et je répondrai à absolument toutes tes questions quand tu l’auras rencontré, ça te va ?” Elle secoue la tête pour annoncer à son ami qu'elle est d'accord, ou plutôt qu'elle accepte le marché. L'interrogatoire ne faisait que commencer aux yeux d'Alex, mais elle respecte le choix de Swann, après tout c'est sa vie privée et elle ne le sera plus très prochainement puisqu'il ne va pas venir seul au mariage et qu'il ne pourra pas cacher la présence d'une tierce personne à ses côtés et même si Alex aura sans doute la tête ailleurs ce jour là, elle n'oubliera pas de jeter un regard dans la foule à la recherche de cet invité mystère. “Tu te sens mieux ?” La poche de glace retirée, elle bouge doucement son genou pour constater que la douleur s'est bien estompée, il reste une petite gêne mais rien de comparable à ce qu'elle a pu ressentir plus tôt. « Tu es incroyablement doué dis donc avec juste une poche de glace tu répares les genoux des mariées paniquées. » Elle sait bien qu'il n'a pas fait des miracles et que c'est sans doute la peur de la blessure qui était plus grande que la blessure elle même. Elle a tendance à un peu dramatiser l'Anglaise. (Un peu beaucoup parfois.) Mais même si ce n'était rien et qu'il le savait sans doute depuis le début, il a été là pour elle. Il a prit du temps pour être à ses côtés et c'est avant tout à son rôle d'ami qu'il a fait honneur, parce qu'elle avait sans doute bien plus besoin d'un ami que d'un kiné aujourd'hui. « Merci Swann. » D'être là. D'avoir été là pour elle, de l'avoir écouté, de l'avoir rassuré. D'être cet ami qui ne l'a jamais jugé même s'il aurait pu au vue du mode de vie qu'elle avait. D'être toujours le même, en plus souriant encore. « Profites des quelques semaines avec cette mystérieuse personne parce qu'après le mariage, je veux tout savoir. » Il lui a dit, elle a retenu. Il répondra à toutes ses questions une fois qu'elle l'aura rencontré, alors qu'il se prépare parce que la liste risque d'être longue.


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20065 POINTS : 2195

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you EmptyMer 20 Oct 2021 - 17:05



Alex ne cherche même pas à cacher sa hâte au sujet de la rencontre à venir et cela fait sourire Swann. Aujourd’hui, leur plus grand problème réside dans un genou qui prendra des couleurs bleutés et un anglais qui refuse pour le moment encore de présenter l’être aimé à l’une de ses plus chères amies. Londres est bien loin, les questions qu’ils se posaient dans ce temps et tous les problèmes dont elles découlaient le sont bien plus encore. Alex est maman, bientôt mariée, et il n’aurait jamais cru pouvoir être aussi fier de son amie. Elle a traversé un chemin qu’il est incapable de qualifier tant il est immense. « Je pense que je serais de toute façon beaucoup trop heureuse pour faire quoique ce soit de mal à cette mystérieuse inconnue, à part si elle est plus belle que moi, interdiction de te ramener avec quelqu'un qui me vole la vedette. » Elle est bien plus belle qu’Alex à ses yeux mais il ne faut pas lui en vouloir : personne ne fait le poids face à Rory, dans aucun domaine, et il n’y a pas même une once d’jobectivité dans sa personne. Il est amoureux, voilà tout. Un simple sourire est une guise de réponse pour la jeune femme : elle comprendra. Elle aussi voit bien des choses avec le prisme de l’amour. « Officiel comment ? » - “Comme beaucoup.” Cela ne veut rien dire, techniquement, mais au fond cela signifie tout : officiel comme mariage, officiel comme famille, officiel comme emménagement, officiel comme envisager de regarder l’épisode de Noël de Doctor Who à ses côtés. Son sourire trahit toutes ses pensées mais Alex sait qu’elle n’a pas le droit à des questions supplémentaires ; ou qu’en tout cas, aucune ne trouvera de réponse. Bientôt, elle verra à son tour qu’il aura remis autour de son cou l’alliance offerte par l’australien, il y a de ça trois ans déjà. Ils auront beaucoup de choses à se dire, les anglais, cela ne fait aucun doute, surtout alors que Swann esquive la dernière tentative de son amie pour se renseigner sur l’heureuse élue. « C'est donc comme ça que tu me vois ? Je fais dans le journalisme sportif je ne suis pas dans la presse à scandale voyons. » Cette réponse a de quoi le faire rire tant elle dénote avec le caractère de nature curieux de la jeune femme, surtout lorsqu’il est question de ses amis proches auxquels elle tient. “A d’autres, Alex.” Il fait mine de lui en vouloir, ce qui est bien sûr très loin d’être la vérité.

Retirant doucement la glace de son genou, il lui annonce qu’elle n’a rien à craindre pour le jour de son mariage et la rassure autant que possible. Tout ceci n’était qu’une mauvaise chute et une grosse peur, rien d’irréparable qui lui permet pourtant de faire la transition sur un tout autre sujet de discussion qui ne prenne pas en compte Rory. « Tu es incroyablement doué dis donc avec juste une poche de glace tu répares les genoux des mariées paniquées. » Il sourit tendrement, invitant Alex à se relever doucement pour s’assurer qu’elle n’ait pas la tête qui tourne. “Arrière petit fils de Raspoutine au millième degrés, que veux-tu.” Il répond dans un clin d’oeil, sans doute un peu trop habitué à éternellement utiliser le millième degré dès qu’il s’agit d’accepter un compliment. Swann ne fait que son métier. « Merci Swann. Profites des quelques semaines avec cette mystérieuse personne parce qu'après le mariage, je veux tout savoir. » Et elle saura tout, parce qu’il n’aura plus rien à cacher, surtout pas à Alex, pas même au reste du monde. Il a fait cette promesse à Rory et compte bien la tenir, n’ayant désormais plus peur d’accepter sa sexualité et encore moins le fait d’aimer une personne aussi exceptionnelle que lui. Bientôt, elle le suppliera d’arrêter de parler de l’acteur, c’est ce sur quoi il parie désormais, amusé. “Et toi profite de ce temps avant de te noyer dans toute la paperasse pour changer ton nom de famille.” Il ne sait pas trop quoi lui souhaiter d’autre, le bonheur lui tendant les bras, alors il fait avec l’improvisation autant que les moyens du bord, se rattrapant éternellement par un sourire certain. “Tu vas être une mariée merveilleuse.” Et puisqu’il y a de fortes chances qu’ils ne se revoient pas d’ici le jour J, il le lui annonce déjà, essayant de la rassurer à sa manière. Elle sera merveilleuse, tout simplement, sans doute parce qu’elle l’est déjà aujourd’hui.



(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty
Message(#) Sujet: Re: (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you (swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(swalex #3) i remember when i met you, thought the universe sent you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-