AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 walk the line (kieran#4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spencer Blackwell
Spencer Blackwell
l'hymne à la nuit
l'hymne à la nuit
En ligne
walk the line (kieran#4) Hu5cwsy Présent
ÂGE : a passé le délai pour adhérer au club des 27 et c'est pas plus mal. (05.04.96)
SURNOM : spence, c'est suffisant.
STATUT : croyez bien qu'elle est la première surprise que mac ait accepté sa demande en mariage.
MÉTIER : d'abord serveuse à l'octopus, elle y est aujourd'hui croupière. (rien d'autre à signaler, monsieur l'agent)
LOGEMENT : depuis peu, elle partage un appart avec mac à logan city.
self
POSTS : 3241 POINTS : 140

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, overdose, anxiété, langage vulgaire, violence physique, comportement autodestructeur, abandon familial (liste non exhaustive)
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant du système › véritable désastre social › réfractaire au changement › autocritique acerbe › 0% self esteem › ancienne consommatrice régulière de stupéfiants (a fait une overdose en mai 2022, suivie d'une désintox) › tente de faire au mieux pour reprendre sa vie en main › clean depuis juin 2022
CODE COULEUR : spencer hésite en olivedrab (ou darkolivegreen)
RPs EN COURS :
walk the line (kieran#4) 7c9dbade79f2a196326bb01c99519a826beb0a7a
(raelyn#13) nobody really cared, so it never really mattered. it never really mattered, so it never really happened. what's the point in fighting for a happy ever after? the past keeps haunting the future, i imagine.

walk the line (kieran#4) A68bed8ec9b54368283e435b3f29dc793c5c48cd
(mac#19 (2019) & #20) i know i went and left you all alone, please don't think that i let you go. 'cause i could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home.
(+ ua slasher + ua trophy wives + ua fwb)

walk the line (kieran#4) Zspy
(malone#3) step one, gotta find a way to get the fuck outta bed. step two, gotta find a way to get the fuck out my head. step three, gotta wake up, do this all over again.

walk the line (kieran#4) D244d56e704c721da63b19ac3839641045450d9a
(kieran#4)bad things come in threes. bad luck always seems to find me, black cat walkin' right beside me. knock on wood but i'm still jinxed.

walk the line (kieran#4) 26b0e586c8aad578213cbf5262b1861096e4e370
(eli#2) you're a lone wolf in the wild, there's a fire burning underneath the starlight and you're still in this heart of mine, you're pretty when you're high boy.


UA GOTHIQUE : codymac

TÉLÉPHONE : macmac (fb)n° inconnueli


RPs EN ATTENTE :
oopsie:

RPs TERMINÉS :
walk the line (kieran#4) 0a0b27077e238800f9baac3532e6fb19
raelyn#1seth#1kieran#1raelyn#2watsonraelyn#3seth#2murphy#1 & seth#3amosmelchiormurphy#2mac#1huntermac#3mac#4mac#5otto(bus)raelyn#4mac#6mac#7mac#8raelyn#5kieran#2sawyer#1seth#4raelyn#6mac#9raelyn#7mac#10raelyn#8raelyn#9mac#11seth#5mac#12malone#1kieran#3malone#2raelyn#10mac#14raelyn#11mac#15margot#2archieraelyn#12amos#2mac#16eli#1mac#17mac#18

FLASHBACKS : megan (2011)mac#2 (2017)margot#1 (2019)mac#13 (2019)

UA : cesar (bunyip)raelyn (slasher)swann (gothique)asher (gothique)ruben (gothique)

lost in translation:


walk the line (kieran#4) 82Yl6q2O_o

AVATAR : florence pugh.
CRÉDITS : harley (avatar & gif profil & crackships) & phelto, pvris, grandson, dorothy (lyrics) & loonywaltz (ub) & dessin by mapartche ♥
DC : cassie la wannabe & dina la ninja.
PSEUDO : harley.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40915-everyone-else-knows-why-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t44732-spencer-blackwell#2268344

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyLun 26 Juin 2023 - 15:55



walk the line
Spencer Blackwell & @Kieran Halstead  :brows:

“J’ai un truc à te demander, mais pas par messages”, que t’as lancé à Kieran par SMS y a pas si longtemps que ça, et c’est resté un peu en suspens depuis. T’as relancé dernièrement, vérifiant ses dispo et proposant une bouffe pour l’occasion. Pas de commandes auprès de la pizzeria au coin de la rue, cette fois, mais une faite maison histoire de changer un peu de votre petit rituel sans trop le bouleverser pour autant. “On fait tout nous mêmes, pour une fois, ça sera fun,” que t’as vendu et il n’a pas eu l’air contre l’idée.
Il a l’air d’aller mieux, Kieran, ou en tout cas il est aussi doué pour le cacher que toi tu ne l’es pour aborder le sujet. Ce n’est toujours pas ton rôle, de le faire, et à ton échelle la seule chose que tu puisses lui offrir, c’est une présence et une oreille attentive s’il en a besoin. C’est encore compliqué pour toi de savoir ce qu’il attend et ce que tu peux te permettre de lui proposer, mais tu sais que vous y arriverez.
Et puis de toute façon, si tu l’as invité à passer à votre nouvel appartement ce midi, ce n’est pas pour ressasser les sujets qui fâchent, c’est pour tout autre chose qui, tu l’espères, lui montrera que t’es toujours sérieuse sur ton envie de l’avoir comme partie intégrante de ta vie. Pour ce soir, exit l’oeil inquiet et place à ta nervosité habituelle. Dès que tu penses à aborder le sujet de tes fiançailles, ça te rappelle à quel point t’étais fébrile au moment de faire ta demande et surtout, malgré tout le bon sens dont tu devrais faire preuve, tu crains toujours que du jour au lendemain elle se rende compte que c’est pas ce qu’elle attend et qu’elle change soudainement d’avis. C’est stupide, d’imaginer ça, surtout vu le temps qu’elle a passé à te courir après et à essayer de te faire comprendre à quel point elle tenait à toi. C’est pas ta faute, t’as toujours été habituée à te retrouver laissée pour compte par les gens proches de toi, c’est un réflexe défensif à la con qui t’a poussé à élever tes murs si hauts alors forcément, ça prend du temps à tout démonter et à laisser les autres passer. T’apprends doucement à le faire, à profiter de l’instant présent plutôt que de te focaliser sur ce qui arrivera peut-être plus tard, et ça fait du bien, de ne plus systématiquement anticiper tous les pires scénarios. Bien sûr, ça arrive encore régulièrement, mais c’est loin d’être omniprésent comme à une époque.
Alors voilà, qui dit futur mariage dit un monceau de préparatifs en amont et dit aussi choix de témoin ; ta liste d’options est relativement courte, aussi faire un choix n’a pour une fois pas été la chose la plus compliquée à faire. T’as hésité une micro seconde, pourtant, partant toujours du principe qu’il ne voudrait sûrement pas de ce rôle, que l’état actuel de votre relation lui convient comme ça et qu’il ne souhaite pas se retrouver investi plus que ça dans ta vie. Le pire dans tout ça, c’est que tu ne serais même pas vexée vu que tu comprendrais tout à fait sa position. Enfin si, tu serais sûrement vexée mais toujours un peu trop fière pour l’exprimer clairement, alors ça resterait en suspens dans un coin de ton crâne, jusqu’à évoluer en quelque chose d’autre sans que tu ne puisses rien contrôler. Et puis t’as réussi à te raisonner, à te dire qu’il n’avait aucune raison de refuser.
T’es tellement dans tes pensées que t’entends même pas toquer à la porte et que c’est les “woofs” méfiants de Marlon qui te donnent l’alerte. Rapidement tu vas ouvrir, grand sourire un peu tendu placardé sur le visage et tu lui laisses de l’espace pour rentrer, vérifiant s’il n’est pas suivi par Waterproof avant de fermer. « Hey, t’es en avance. » De genre cinq minutes à peine, mais qui compte vraiment. « Ca va, t'as trouvé facilement ? » Tu te rends comptes que c'est la première fois qu'il met les pieds ici depuis que vous avez emménagé. « J’espère que t’as faim parce que j’ai la dalle moi. » Et pourtant il faut encore préparer la bouffe, t’aurais peut-être dû t’y prendre en avance mais t’aimes bien cuisiner quand y a quelqu’un avec qui discuter, si t’es tout à fait honnête. Et puis tu veux pas non plus faire de conneries en mettant un ingrédient qu’il n’aime pas ou auquel il est allergique, ça serait con de faire une réaction genre aux poivrons et de devoir repasser par la case hosto. Parlant de ça, tu jettes un oeil à ton plan de travail, « faut que tu me dises tout de suite si t’as des allergies ou quoi, ça évitera des catastrophes, » tu continues sur ta pensée, n’arrivant pas à te rappeler de tout ce qu’il a déjà pu commander par le passé, mais t’imagines qu’il te l’aurait déjà dit, si ça avait été le cas.




Dernière édition par Spencer Blackwell le Mar 15 Aoû 2023 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
walk the line (kieran#4) MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-quatre (14.07). aïe.
SURNOM : « kiki » (couché, grrrrhhhh).
STATUT : c’est bien aussi la solitude, on s’y habitue (non, pas du tout #help).
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : #18 james street, fortitude valley, avec august (le coloc), waterproof (le corgi) et bagheera (le chat).
gif @leave
POSTS : 4005 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : walk the line (kieran#4) Tumblr_inline_plhd1mS2X01slbpsl_1280 halstay #12 & ua #3 (parents) ⊹ i hope your ghost will haunt me, i hope i hear you calling my name at 3am. 'cause honey, i love you dearly and i cannot bear you leaving again, not again. oh, i hope your ghost will haunt me 'til the end.

walk the line (kieran#4) 0e4c2e637f2a56a53118b77291743b70048df66b
spencer #5 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

walk the line (kieran#4) 5457bd0bce2c215c3657ae167d094e9f391cf887
ally (scénario libre) ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

walk the line (kieran#4) 25c8ec668e9df1d3f8bea886cef53927323f4b7e
vivian #1 ⊹ i'm sure they figured it out early on that i would never run, that they could shoot, but that's no fun 'cause then they're killing the stolen son, oh don't tell them anything, anything, please.

walk the line (kieran#4) Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #12 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(14/06 - vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais compte. moi, si je devais résumer le rp aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres)ginny (fb)alice (fb)vittorioceciliashilohaugustwildpénélopealfly #17 (ua)danaë
RPs EN ATTENTE : mickey #3 › flora #3 › olive #2 › greta #2
RPs TERMINÉS : walk the line (kieran#4) MokPW9e
walk the line (kieran#4) 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2owen #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1mickey #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5eliot #2owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1birdie #2 & jordan #2autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2autumn #8penelopeia #1caitriona #2raphael #10raphael #11autumn #9flora #1albane #1spencer #3archie #4autumn #10 (2023) halstay #11 + masonsiham #1eliot #3albane #2greta #1archie #5zoya #1zoya #2siham #2dina flora #2spencer #4birdie #3mickey #2mavisolive #1albane #3adèlebirdie #4zoya #3

autumn ua #1 (slasher)autumn ua #2 (married)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua) › › laila #2 (2015) miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninajessalyn #2sawyer #4judeyaraaliyahally aliyahally #1siham #4merylannanoor ally #1laoisesiham #3anastasia

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy

walk the line (kieran#4) 015f
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : (ava) @harley ♡ (dessin) mapartche ♡ (sign) astra (gifs) @raquelsgifs, @harley, @hiddlestonss, @womenrph, @aboutstark, @marril96 (ub) @loonywaltz.
DC : finnley coverdale & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377-
https://www.30yearsstillyoung.com/t29503-
https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyMar 8 Aoû 2023 - 23:07




walk the line
(c) harley

@Spencer Blackwell & Kieran Halstead

⚠ tw : tentative de suicide.

(LOGAN CITY, LOGEMENTS). À sa sortie d’hôpital, Kieran a mis un peu de distance avec ses proches. Pas trop, pour ne pas susciter leur inquiétude plus qu’il ne  l’a déjà fait par le biais de son geste, mais suffisamment pour qu’il puisse prendre du recul et s’éviter d’être confronté à ce qu’il considère comme de la pitié. Il n’a jamais vraiment posé la question aux principaux concernés, car il sait bien que personne n’aurait répondu par l’affirmative ; mais il peine à croire que leur sollicitation soit seulement la preuve d’une grande empathie de leur part. Parce que leurs regards autant que leur insistance étaient difficiles à vivre, Kieran a prétexté avoir besoin de faire le point, troquant les appels contre les textos au moment du pointage régulier quant à sa survie ; s’évitant ainsi d’avoir à épuiser son énergie à moduler sa voix pour qu’elle soit plus réjouie qu’elle ne l’est réellement, ou à choisir ses discours pour qu’ils se veuillent plus optimistes que ceux qu’il a réellement en tête. Il a pris le temps de réfléchir à son geste, non pas parce qu’il le regrettait, mais parce qu’il se demandait exactement ce qu’il avait fait de faux, ne considérant pas encore toute cette situation sous le jour d’une seconde chance, mais d’un calvaire prolongé. Il n’a pas pour autant cédé à la facilité de réitérer l’expérience alors qu’il a juré qu’il irait mieux – et que dans le fond, il a cru apercevoir la perspective de le vouloir.

Et s’il sait que Spencer n’a pas été la plus curieuse de tous quant à cette situation, il n’empêche qu’elle est celle qui l’a retrouvé ; et pour cette seule raison, les barrières étaient nécessaires. Déjà suffisamment accablé par la honte quant aux explications qu’il doit, celle-ci est décuplée en songeant à ce qu’il a imposé à Spencer alors que jamais, jamais, il n’aurait voulu qu’elle se retrouve dans une telle position. Profondément mal à l’aise, encore plus en considérant le fait qu’elle a joué un rôle à sa manière dans son overdose sans qu’ils n’en aient jamais reparlé, Kieran s’est contenté des leurs échanges de messages réguliers sans faire le premier pas en sa direction, supposant qu’elle était sans doute poussée par la pitié ou par un sentiment de responsabilité qu’il a forcé sans le vouloir, Kieran a espéré que son silence saurait l’aider à savoir comment se positionner vis-à-vis d’elle. De manière générale, depuis qu’ils ont repris contact, il n’est pas vraiment certain de la manière dont il est supposé la désigner ; une sœur, une amie, peut-être seulement une connaissance alors qu’il est bien trop habitué à être attaché aux autres plus qu’ils ne sont attachés à lui. Pour autant, lorsque la jeune femme a insisté et a fini par lui demander ses disponibilités, Kieran n’a pas hésité plus longtemps. Suffisamment de temps est passé depuis sa sortie d’hôpital pour qu’il n’ait plus l’impression que chaque invitation d’autrui est une tentative de le surveiller et, dans le cas précis de Spencer, elle a une promesse à tenir.

Remontant ses lunettes sur son nez, celui-ci sur son téléphone pour suivre le chemin indiqué par son GPS, Waterproof à ses côtés, il ne relève le regard que lorsqu’il pense se rapprocher de la bonne adresse et se veut à la recherche du numéro donné par Spencer. Lorsqu’il finit par trouver le bâtiment, il faut encore convaincre son chien de le suivre alors que celui-ci reste un froussard face à la nouveauté – ils se sont bien trouvés, tous les deux. Finalement arrivé devant la porte de Spencer, il frappe quelques coups qui interpellent le troisième occupant des lieux, des aboiements que Waterproof semble reconnaître alors qu’il se met à trépigner dans l’attente de retrouver son ami. « Hey, t’es en avance. » -  « C’est bien la première fois que ça m’arrive, sens-toi privilégiée. » Il souligne avec un rire timide ; même s’il est vrai qu’il est surtout réputé pour être en retard. « Ca va, t'as trouvé facilement ? » -  « Oui, tes indications étaient claires. » Il lui assure alors qu’il ne peut empêcher son regard de papillonner autour de lui, véritablement curieux de découvrir les lieux. « J’espère que t’as faim parce que j’ai la dalle moi. » - « J’ai toujours la dalle pour une pizza. » Il précise avec un sourire, guettant le plan de travail sur lequel sont éparpillés quelques ingrédients. « faut que tu me dises tout de suite si t’as des allergies ou quoi, ça évitera des catastrophes. » -  « Ouais, j’ai donné en matière d’hosto pour cette année. » Il ajoute avec un rire qu’il regrette aussitôt, face à une plaisanterie qui n’est peut-être pas totalement adaptée. « Trop tôt ? » Il demande plus pour elle que pour lui, parce qu’il n’a pas l’intention de la choquer ou de toucher au sujet qui fâche, car s’il y a un aspect sur lequel ils sont tacitement d’accord, c’est de ne pas l’aborder. « Enfin, évite juste l’arachide, et voilà. » Car comme il aime à le dire, il n’est pas original jusque dans ses allergies, l’artiste. « Par contre, tu sais que je suis le pire commis de cuisine qui existe ? » Ou le pire cuisinier de manière générale, mais il compte bien laisser Spencer mener les opérations. « Mac n’est pas là ? » Il demande, son regard qui papillonne à nouveau dans l’appartement, presque déçu de ne pas bénéficier de la présence de la brune qu’il connait que trop peu ; même s’il savoure déjà ce temps passé avec Spencer.



:l: :



Dernière édition par Kieran Halstead le Mar 17 Oct 2023 - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spencer Blackwell
Spencer Blackwell
l'hymne à la nuit
l'hymne à la nuit
En ligne
walk the line (kieran#4) Hu5cwsy Présent
ÂGE : a passé le délai pour adhérer au club des 27 et c'est pas plus mal. (05.04.96)
SURNOM : spence, c'est suffisant.
STATUT : croyez bien qu'elle est la première surprise que mac ait accepté sa demande en mariage.
MÉTIER : d'abord serveuse à l'octopus, elle y est aujourd'hui croupière. (rien d'autre à signaler, monsieur l'agent)
LOGEMENT : depuis peu, elle partage un appart avec mac à logan city.
self
POSTS : 3241 POINTS : 140

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, overdose, anxiété, langage vulgaire, violence physique, comportement autodestructeur, abandon familial (liste non exhaustive)
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant du système › véritable désastre social › réfractaire au changement › autocritique acerbe › 0% self esteem › ancienne consommatrice régulière de stupéfiants (a fait une overdose en mai 2022, suivie d'une désintox) › tente de faire au mieux pour reprendre sa vie en main › clean depuis juin 2022
CODE COULEUR : spencer hésite en olivedrab (ou darkolivegreen)
RPs EN COURS :
walk the line (kieran#4) 7c9dbade79f2a196326bb01c99519a826beb0a7a
(raelyn#13) nobody really cared, so it never really mattered. it never really mattered, so it never really happened. what's the point in fighting for a happy ever after? the past keeps haunting the future, i imagine.

walk the line (kieran#4) A68bed8ec9b54368283e435b3f29dc793c5c48cd
(mac#19 (2019) & #20) i know i went and left you all alone, please don't think that i let you go. 'cause i could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home.
(+ ua slasher + ua trophy wives + ua fwb)

walk the line (kieran#4) Zspy
(malone#3) step one, gotta find a way to get the fuck outta bed. step two, gotta find a way to get the fuck out my head. step three, gotta wake up, do this all over again.

walk the line (kieran#4) D244d56e704c721da63b19ac3839641045450d9a
(kieran#4)bad things come in threes. bad luck always seems to find me, black cat walkin' right beside me. knock on wood but i'm still jinxed.

walk the line (kieran#4) 26b0e586c8aad578213cbf5262b1861096e4e370
(eli#2) you're a lone wolf in the wild, there's a fire burning underneath the starlight and you're still in this heart of mine, you're pretty when you're high boy.


UA GOTHIQUE : codymac

TÉLÉPHONE : macmac (fb)n° inconnueli


RPs EN ATTENTE :
oopsie:

RPs TERMINÉS :
walk the line (kieran#4) 0a0b27077e238800f9baac3532e6fb19
raelyn#1seth#1kieran#1raelyn#2watsonraelyn#3seth#2murphy#1 & seth#3amosmelchiormurphy#2mac#1huntermac#3mac#4mac#5otto(bus)raelyn#4mac#6mac#7mac#8raelyn#5kieran#2sawyer#1seth#4raelyn#6mac#9raelyn#7mac#10raelyn#8raelyn#9mac#11seth#5mac#12malone#1kieran#3malone#2raelyn#10mac#14raelyn#11mac#15margot#2archieraelyn#12amos#2mac#16eli#1mac#17mac#18

FLASHBACKS : megan (2011)mac#2 (2017)margot#1 (2019)mac#13 (2019)

UA : cesar (bunyip)raelyn (slasher)swann (gothique)asher (gothique)ruben (gothique)

lost in translation:


walk the line (kieran#4) 82Yl6q2O_o

AVATAR : florence pugh.
CRÉDITS : harley (avatar & gif profil & crackships) & phelto, pvris, grandson, dorothy (lyrics) & loonywaltz (ub) & dessin by mapartche ♥
DC : cassie la wannabe & dina la ninja.
PSEUDO : harley.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40915-everyone-else-knows-why-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t44732-spencer-blackwell#2268344

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptySam 26 Aoû 2023 - 14:04



walk the line
Spencer Blackwell & @Kieran Halstead  :brows:

Aucune idée de pourquoi tu stresses autant, y a pourtant aucune raison. Le pire, c’est que tu ne sais pas dire si c’est à cause de ce qui s’est passé ou si c’est plutôt lié à l’annonce et la demande que tu t’apprêtes à faire. Merde, tu détestes toujours autant l’appréhension alors que pour le coup, ça vise vers le positif. La présence de Kieran se fait connaître avec les aboiements de Marlon, signe qu’il est venu accompagné. Tant mieux, au moins les chiens se tiendront compagnie pendant que vous rattrapez un peu le temps perdu.  « Sache que je suis honorée de ta ponctualité. » Manquerait plus qu’une petite courbette pour accompagner la phrase un poil trop pompeuse, mais ça a au moins l’avantage d’être bon enfant. « Non c’est- Bon ok, peut-être un peu ? » T’es pourtant pas du genre à cracher sur l’humour noir, mais là, ça touche une corde sensible. Ca te renvoie dans la face le fait que t’es pas la seule à savoir plus ou moins habilement masquer que t’en chies, que tout le monde a sa part d’ombre et que finalement, on ne connaît jamais vraiment les gens. « Et puis pour être honnête, j’ai pas tellement envie de remettre les pieds là-bas non plus. » Que ça soit en tant que patiente ou en tant que visiteuse, tu forces un léger rire qui signifie “hé, tranquille y a pas de malaise” pour pas qu’il s’en veuille d’avoir abordé le sujet avec autant de légèreté. Pour le reste, vous n’aurez qu’à faire comme si de rien n’était, du moins aujourd’hui. Aujourd’hui, vous vous retrouvez pour parler du positif, pour prendre un break bien mérité dans votre quotidien pas tous les jours simple à gérer. Tout le mauvais, le trop lourd à supporter, vous pouvez remettre à à plus tard, à quand vous serez prêts à vous ouvrir. Tu souris doucement lorsqu’il annonce probablement être le pire commis de la création, te contentant d’hausser les épaules d’un air désinvolte. « C’est pas grave, l’important c’est de participer. » Et tant pis si la pizza n’est circulaire et que les ingrédients débordent de tous les côtés, tant pis si elle n’est pas foncièrement réussie voire même carrément ratée visuellement, tant qu’au final elle reste mangeable, la mission aura été réussie. « Et puis ça s’apprend, y a rien de plus simple, promis. » Et dans le pire des cas, vous pourrez commander à la pizzeria au coin de la rue, planquer les emballages et faire genre que vous êtes de vrais chefs quand ta fiancée rentrera. Elle connaît trop bien la carte concernée pour se laisser berner par un subterfuge aussi évident, mais t’es à peu près sûre qu’elle ne fera pas de remarque. « Ah non, elle est au boulot, genre piégée en réunion ou je sais pas trop quoi. » Le genre d’empêchement qui fait qu’elle ne sera pas là avant la fin de journée, en bref. « Elle nous rejoindra plus tard. » Tu sais même pas tellement à quelle heure elle est supposée terminer ou si Kieran sera encore là quand elle rentrera. Si encore c’était son ancien boulot, tu sais qu’elle n’aurait pas hésité à partir plus tôt, mais là c’est plus compliqué. « Tu veux boire quelque chose pendant qu’on prépare ? J’ai que du soft, par contre. » D’une part, c’est une mauvaise idée de toute façon vu qu’il sort de l'hôpital et a sûrement un traitement à suivre, et d’autre part tu préfères éviter d’avoir de l’alcool à portée de main. Si à la base ce n’était pas tellement le coeur de ton problème, c’est pourtant plus sûr de se mettre à l’abri et de ne pas tenter le diable. T’y as pensé plusieurs fois pourtant, à l’idée de planquer une bouteille dans le fin fond d’un placard juste au cas où, juste pour parer à l’éventualité d’un moment difficile à appréhender. C’est particulièrement stupide, de penser comme ça, tu le sais. Pire que ça même, c’est dangereux et tu sais que t’es supposée en parler, si ça va pas, t’es plus sensée te laisser aller. Tu le sais et tu t’en veux, de simplement envisager ce genre de solution.


Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
walk the line (kieran#4) MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-quatre (14.07). aïe.
SURNOM : « kiki » (couché, grrrrhhhh).
STATUT : c’est bien aussi la solitude, on s’y habitue (non, pas du tout #help).
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : #18 james street, fortitude valley, avec august (le coloc), waterproof (le corgi) et bagheera (le chat).
gif @leave
POSTS : 4005 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : walk the line (kieran#4) Tumblr_inline_plhd1mS2X01slbpsl_1280 halstay #12 & ua #3 (parents) ⊹ i hope your ghost will haunt me, i hope i hear you calling my name at 3am. 'cause honey, i love you dearly and i cannot bear you leaving again, not again. oh, i hope your ghost will haunt me 'til the end.

walk the line (kieran#4) 0e4c2e637f2a56a53118b77291743b70048df66b
spencer #5 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

walk the line (kieran#4) 5457bd0bce2c215c3657ae167d094e9f391cf887
ally (scénario libre) ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

walk the line (kieran#4) 25c8ec668e9df1d3f8bea886cef53927323f4b7e
vivian #1 ⊹ i'm sure they figured it out early on that i would never run, that they could shoot, but that's no fun 'cause then they're killing the stolen son, oh don't tell them anything, anything, please.

walk the line (kieran#4) Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #12 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(14/06 - vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais compte. moi, si je devais résumer le rp aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres)ginny (fb)alice (fb)vittorioceciliashilohaugustwildpénélopealfly #17 (ua)danaë
RPs EN ATTENTE : mickey #3 › flora #3 › olive #2 › greta #2
RPs TERMINÉS : walk the line (kieran#4) MokPW9e
walk the line (kieran#4) 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2owen #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1mickey #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5eliot #2owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1birdie #2 & jordan #2autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2autumn #8penelopeia #1caitriona #2raphael #10raphael #11autumn #9flora #1albane #1spencer #3archie #4autumn #10 (2023) halstay #11 + masonsiham #1eliot #3albane #2greta #1archie #5zoya #1zoya #2siham #2dina flora #2spencer #4birdie #3mickey #2mavisolive #1albane #3adèlebirdie #4zoya #3

autumn ua #1 (slasher)autumn ua #2 (married)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua) › › laila #2 (2015) miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninajessalyn #2sawyer #4judeyaraaliyahally aliyahally #1siham #4merylannanoor ally #1laoisesiham #3anastasia

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy

walk the line (kieran#4) 015f
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : (ava) @harley ♡ (dessin) mapartche ♡ (sign) astra (gifs) @raquelsgifs, @harley, @hiddlestonss, @womenrph, @aboutstark, @marril96 (ub) @loonywaltz.
DC : finnley coverdale & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377-
https://www.30yearsstillyoung.com/t29503-
https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyVen 8 Sep 2023 - 23:48



« Sache que je suis honorée de ta ponctualité. » Ce n’est pas uniquement de sa ponctualité que Spencer peut se sentir honorée. Le seul fait qu’il soit ici, devant sa porte, relève déjà de l’exploit quand on connaît Kieran. Il n’a pas cherché à se défiler en trouvant une excuse qui ne serait cohérente qu’à ses yeux, prétextant qu’un voisin a volé ses vêtements dans la buanderie commune et qu’il doit évidemment le traquer au plus vite, l’obligeant à annuler leur rendez-vous. Non, il était véritablement impatient de la retrouver, malgré le contexte particulier qui entoure les derniers mois et pour lequel il se sent encore coupable. Cela aurait pu être un motif pour qu’il se défile, mais Kieran n’y a pas pensé une seule seconde – et de ça aussi, elle peut se vanter, Spencer. Mais peut-être qu’il aurait dû, alors que ce n’est pas parce qu’il se réjouit de la retrouver qu’il en est plus à l’aise, en témoigne la plaisanterie qui est la sienne et qu’il regrette aussitôt. « Non c’est- Bon ok, peut-être un peu ? » Trop tôt, il en prend note en secouant doucement la tête par l’affirmative, se maudissant silencieusement de ne pas avoir su la fermer et de tenter de crever un abcès qui est encore bien trop flagrant entre eux pour être supportable. Ce n’est pas qu’avec elle, en réalité, il a l’impression d’être une petite chose fragile que ses proches se renvoient l’un à l’autre pour ne jamais qu’il soit seul et pour cette raison, il tente de retourner la situation en sa faveur, s’en moquant ouvertement pour prétexter être passé à autre chose. Mais c’est trop tôt, donc, et il s’abstiendra de revenir sur le sujet, y compris sous couvert de l’humour. « Et puis pour être honnête, j’ai pas tellement envie de remettre les pieds là-bas non plus. » « Ouais, désolé. » Il s’excuse, collant son index et son pouce ensemble avant de les glisser le long de ses lèvres, pour dédramatiser ce qu’il vient de se passer, même si, dans son esprit, Kieran est particulièrement honteux quant à l’attitude qui vient d’être la sienne. Abruti, qu’il se répète en boucle.

Ce à quoi il peut ajouter inutile, compte tenu de son incapacité à cuisiner. L’idée de Spencer est plaisante, c’est certain, mais il doute d’être un excellent commis de cuisine, autant qu’elle en soit mise au courant le plus vite possible pour lui éviter de lui confier des tâches trop importantes qui les priveraient du repas. « C’est pas grave, l’important c’est de participer. » À cette réflexion, il arrive à se détendre un instant, laissant échapper un léger rire qui est sincèrement amusé, tandis qu’elle précise : « Et puis ça s’apprend, y a rien de plus simple, promis. » l’obligeant à baisser un instant la tête vers elle, penchant la tête tandis que son regard étonné se pose sur elle. « Depuis quand t’es une experte culinaire ? » Il lui demande, surpris, ayant comme souvenir celui d’une jeune femme tout autant accro aux livraisons qu’il ne peut l’être, mais il n’est pas mécontent d’abandonner cette habitude le temps d’un repas, qu’il n’aurait pas été contre de partager avec Mac, par ailleurs. « Ah non, elle est au boulot, genre piégée en réunion ou je sais pas trop quoi. » - « Oh, je vois, ouais. » Dommage, même s’il aimerait beaucoup apprendre à mieux la connaître puisqu’elle partage la vie d’une personne qui lui est chère. « Elle nous rejoindra plus tard. » Son sourire parle pour lui alors qu’il ne sait pas s’il sera encore là, mais pour autant, Kieran est surtout venu ici pour passer du temps avec Spencer, et c’est bien le plus important. « Tu veux boire quelque chose pendant qu’on prépare ? J’ai que du soft, par contre. » - « C’est pas plus mal. » Il souligne, alors que l’alcool est supposé lui être prohibé. Supposé, car on ne peut pas dire qu’il soit très regardant, à vrai dire. « Un bon gros soda bien sucré, ça fera l’affaire. » Dans d’autres termes, tout ce qui est mauvais pour la santé lui convient. « En tout cas, je suis heureux de constater que ça a l’air d’aller, pour toi. » Il souligne alors que son regard papillonne autour de lui, guettant cet appartement. Il n’ose pas s’avancer parce qu’il y a une large période où il ne faisait pas vraiment partie de la vie de Spencer et qu’il n’a aucune idée de ce qui a pu lui arriver durant ce temps-là. Il n’a pu faire que des hypothèses, accentuées par son départ précipité et son manque de contact quand elle a quitté les Cornwells. Mais depuis qu’ils se sont retrouvés, il ne peut que constater qu’elle semble plus épanouie qu’à l’époque – contrairement à d’autres, lui le premier. « D’ailleurs, c’est quoi cette chose que tu dois me demander ? » Il débute en reportant son attention sur Spencer, ajoutant : « j’aurais préféré ne pas entrer directement dans le vif du sujet, mais je tiens plus en place. Je sais pas si je dois flipper ou quoi, tu vois. » Il précise, et elle n’en sera probablement pas surprise ; s’il y a bien une chose qui n’a pas changé, c’est l’anxiété généralisée de Kieran qui se rappelle régulièrement à son bon souvenir et aujourd’hui n’en fait pas exception. Pour les mauvaises raisons, oui, mais aussi pour de bonnes, comme il l’espère alors qu’il reste suspendu aux lèvres de Spencer, dans l’espoir qu’elle perce son malaise.

@Spencer Blackwell walk the line (kieran#4) 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Spencer Blackwell
Spencer Blackwell
l'hymne à la nuit
l'hymne à la nuit
En ligne
walk the line (kieran#4) Hu5cwsy Présent
ÂGE : a passé le délai pour adhérer au club des 27 et c'est pas plus mal. (05.04.96)
SURNOM : spence, c'est suffisant.
STATUT : croyez bien qu'elle est la première surprise que mac ait accepté sa demande en mariage.
MÉTIER : d'abord serveuse à l'octopus, elle y est aujourd'hui croupière. (rien d'autre à signaler, monsieur l'agent)
LOGEMENT : depuis peu, elle partage un appart avec mac à logan city.
self
POSTS : 3241 POINTS : 140

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, overdose, anxiété, langage vulgaire, violence physique, comportement autodestructeur, abandon familial (liste non exhaustive)
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant du système › véritable désastre social › réfractaire au changement › autocritique acerbe › 0% self esteem › ancienne consommatrice régulière de stupéfiants (a fait une overdose en mai 2022, suivie d'une désintox) › tente de faire au mieux pour reprendre sa vie en main › clean depuis juin 2022
CODE COULEUR : spencer hésite en olivedrab (ou darkolivegreen)
RPs EN COURS :
walk the line (kieran#4) 7c9dbade79f2a196326bb01c99519a826beb0a7a
(raelyn#13) nobody really cared, so it never really mattered. it never really mattered, so it never really happened. what's the point in fighting for a happy ever after? the past keeps haunting the future, i imagine.

walk the line (kieran#4) A68bed8ec9b54368283e435b3f29dc793c5c48cd
(mac#19 (2019) & #20) i know i went and left you all alone, please don't think that i let you go. 'cause i could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home.
(+ ua slasher + ua trophy wives + ua fwb)

walk the line (kieran#4) Zspy
(malone#3) step one, gotta find a way to get the fuck outta bed. step two, gotta find a way to get the fuck out my head. step three, gotta wake up, do this all over again.

walk the line (kieran#4) D244d56e704c721da63b19ac3839641045450d9a
(kieran#4)bad things come in threes. bad luck always seems to find me, black cat walkin' right beside me. knock on wood but i'm still jinxed.

walk the line (kieran#4) 26b0e586c8aad578213cbf5262b1861096e4e370
(eli#2) you're a lone wolf in the wild, there's a fire burning underneath the starlight and you're still in this heart of mine, you're pretty when you're high boy.


UA GOTHIQUE : codymac

TÉLÉPHONE : macmac (fb)n° inconnueli


RPs EN ATTENTE :
oopsie:

RPs TERMINÉS :
walk the line (kieran#4) 0a0b27077e238800f9baac3532e6fb19
raelyn#1seth#1kieran#1raelyn#2watsonraelyn#3seth#2murphy#1 & seth#3amosmelchiormurphy#2mac#1huntermac#3mac#4mac#5otto(bus)raelyn#4mac#6mac#7mac#8raelyn#5kieran#2sawyer#1seth#4raelyn#6mac#9raelyn#7mac#10raelyn#8raelyn#9mac#11seth#5mac#12malone#1kieran#3malone#2raelyn#10mac#14raelyn#11mac#15margot#2archieraelyn#12amos#2mac#16eli#1mac#17mac#18

FLASHBACKS : megan (2011)mac#2 (2017)margot#1 (2019)mac#13 (2019)

UA : cesar (bunyip)raelyn (slasher)swann (gothique)asher (gothique)ruben (gothique)

lost in translation:


walk the line (kieran#4) 82Yl6q2O_o

AVATAR : florence pugh.
CRÉDITS : harley (avatar & gif profil & crackships) & phelto, pvris, grandson, dorothy (lyrics) & loonywaltz (ub) & dessin by mapartche ♥
DC : cassie la wannabe & dina la ninja.
PSEUDO : harley.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40915-everyone-else-knows-why-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t44732-spencer-blackwell#2268344

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyDim 17 Sep 2023 - 22:08



walk the line
Spencer Blackwell & @Kieran Halstead  :brows:

La conversation passe d’une plaisanterie à un sujet déjà trop sérieux en l’espace d’un instant. C’est pas tant que t’es mal à l’aise avec le sujet, c’est surtout que t’étais pas tout à fait préparée au fait qu’il prenne tout ça autant à la légère. T’essaies de passer au dessus, tu gardes la face en lâchant un « non, t’excuse pas, » parce qu’au final, c’est plus à lui de gérer ça comme il le sent qu’à toi de lui dire comment le faire. Et puis c’est rien, t’as déjà oublié vu que t’es douée pour faire semblant de rien, t’as des années de pratique. Si vous en parlez ça sera à un autre moment, quand vous aurez choisi et qu’il sera temps, mais pas pour l’instant.
La preuve, à la place t’expliques les raisons qui font que ta partenaire est absente ce midi, qu’elle piquera sûrement une tête plus tard s’il est toujours là et tu te marres à moitié quand il questionne tes connaissances culinaires. « La cuisine des fonds de placard c’est marrant cinq minutes, » tu ne citeras bien évidemment pas tes fameuses recettes type burger au pain rassis avec pour accompagnement du beurre de cacahuète ou tous les autres plats que t’as pu élaborer quand tu devais te démerder seule pour bouffer chez ta mère, « mais c’est quand même plus sympa de faire des trucs préparés quoi. » Et pour le coup, tu parles pas de surgelés ou de plats déjà faits. « J’ai eu pas mal de temps à tuer pendant un moment, alors me fallait un truc pour m’occuper. » Tu t’es toujours plus ou moins débrouillée pour cuisiner des trucs, c’était généralement pas fameux mais au moins ça faisait le job. L’année dernière, quand tu t’es retrouvée dans ton foutu centre de désintoxication pendant plus d’un mois, ça faisait partie des ateliers proposés et, sans forcément avoir découvert une passion pour la cuisine, ça t’a suffisamment plu pour que tu réclames une cuisine spacieuse dans le nouvel appartement. « Allez, va pour du sucre. » De toute façon c’est comme ça qu’on mange une pizza, non ? Avec du soda qui vient compléter le gras. Bon, dans ce cas précis, c’est quand même prévu que ça soit relativement équilibré, comme repas, mais personne ne va venir vous dire quoi que ce soit pour une boisson trop pleine de sucre, l’un comme l’autre vous avez affronté bien pire et vous êtes toujours là. « Tiens. Et si jamais t’en reveux, hésite pas à te servir, c’est dans le frigo. » Tu désignes du menton le réfrigérateur en posant une canette devant lui avant d’ouvrir la tienne. En temps normal t’en bois même pas tant que ça, ton truc à toi c’est plutôt le café à toute heure de la nuit et de la journée, mais pour cette fois, c’est quand même plus sympa de partager un verre avec ton invité. « Ah, merci, » que tu réponds presque timidement quand à son constat. S’il savait à quel point t’en as chié pour en arriver là et à quel point t’es toujours pas persuadée de mériter tout ça.
Toi qui ne savait pas trop comment réellement aborder le sujet du soir, tu te retrouves presque prise au dépourvu face à sa question. Tu souris légèrement, haussant les épaules au passage alors qu’il t’offre l’opportunité rêvée pour poser ta foutue question. « Mais non, c’est trois fois rien, juré. » Qu’il ne s’inquiète pas, tu ne tiens pas à lui demander de l’argent ou à lui expliquer quelque chose de grave, c’est même tout l’inverse et c’est probablement le genre de conversation qui vous fera du bien, à tous les deux. Okay, bon. T’inspires un coup alors que tes doigts pianotent sur le comptoir, trahissant ta nervosité malgré tout. « Alors hm… J’ai fait ma demande et- Elle a dit oui. » Légère pause et tu poses ton regard sur lui un court instant. T’as pas envie qu’il ait l’impression que t’es en train de lui étaler ton bonheur au visage parce que ce n’est clairement pas le but ici. Tu laisses quelques secondes planer, juste le temps pour lui d’assimiler l’information et pour toi de lire sa réaction. « Du coup je me demandais si… Est-ce que tu voudrais bien être mon témoin ? » Voilà, c’est dit, plus de retour en arrière possible. Il est au courant, a même l’opportunité de se retrouver impliqué si ça lui plaît. « C’est juste, je vois personne d’autre que toi pour ce rôle et ça me ferait plaisir, quoi. » Ton entourage proche est plus que limité et les gens que tu considères comme tels se comptent sur les doigts d’une main. « T’es pas obligé d’accepter, hein, c’est vraiment si tu veux. Tu seras quand même invité dans tous les cas. » Autant préciser qu’il n’est obligé de rien, comme toujours. Il ne te doit rien, après tout, surtout pas avec le comportement que t’as eu envers lui des années durant. Selon toute logique, la bonne chose à faire aurait été de se serrer les coudes, pas de te trouver un bouc émissaire.
Si t’es tout à fait honnête, ta liste à toi s’arrêtera sûrement là. Encore que, peut-être que ça peut s’étendre aux Cornwells, mais ça c’est uniquement si t’as le courage de retourner les voir d’ici là. Pour le moment c’est encore compliqué, mais t’y songes, s’il y a bien des gens à qui tu dois des excuses, c’est bien eux.


Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
walk the line (kieran#4) MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-quatre (14.07). aïe.
SURNOM : « kiki » (couché, grrrrhhhh).
STATUT : c’est bien aussi la solitude, on s’y habitue (non, pas du tout #help).
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : #18 james street, fortitude valley, avec august (le coloc), waterproof (le corgi) et bagheera (le chat).
gif @leave
POSTS : 4005 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : walk the line (kieran#4) Tumblr_inline_plhd1mS2X01slbpsl_1280 halstay #12 & ua #3 (parents) ⊹ i hope your ghost will haunt me, i hope i hear you calling my name at 3am. 'cause honey, i love you dearly and i cannot bear you leaving again, not again. oh, i hope your ghost will haunt me 'til the end.

walk the line (kieran#4) 0e4c2e637f2a56a53118b77291743b70048df66b
spencer #5 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

walk the line (kieran#4) 5457bd0bce2c215c3657ae167d094e9f391cf887
ally (scénario libre) ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

walk the line (kieran#4) 25c8ec668e9df1d3f8bea886cef53927323f4b7e
vivian #1 ⊹ i'm sure they figured it out early on that i would never run, that they could shoot, but that's no fun 'cause then they're killing the stolen son, oh don't tell them anything, anything, please.

walk the line (kieran#4) Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #12 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(14/06 - vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais compte. moi, si je devais résumer le rp aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres)ginny (fb)alice (fb)vittorioceciliashilohaugustwildpénélopealfly #17 (ua)danaë
RPs EN ATTENTE : mickey #3 › flora #3 › olive #2 › greta #2
RPs TERMINÉS : walk the line (kieran#4) MokPW9e
walk the line (kieran#4) 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2owen #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1mickey #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5eliot #2owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1birdie #2 & jordan #2autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2autumn #8penelopeia #1caitriona #2raphael #10raphael #11autumn #9flora #1albane #1spencer #3archie #4autumn #10 (2023) halstay #11 + masonsiham #1eliot #3albane #2greta #1archie #5zoya #1zoya #2siham #2dina flora #2spencer #4birdie #3mickey #2mavisolive #1albane #3adèlebirdie #4zoya #3

autumn ua #1 (slasher)autumn ua #2 (married)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua) › › laila #2 (2015) miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninajessalyn #2sawyer #4judeyaraaliyahally aliyahally #1siham #4merylannanoor ally #1laoisesiham #3anastasia

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy

walk the line (kieran#4) 015f
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : (ava) @harley ♡ (dessin) mapartche ♡ (sign) astra (gifs) @raquelsgifs, @harley, @hiddlestonss, @womenrph, @aboutstark, @marril96 (ub) @loonywaltz.
DC : finnley coverdale & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377-
https://www.30yearsstillyoung.com/t29503-
https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyDim 15 Oct 2023 - 22:45



« Non, t’excuse pas, » Ce n’est parce qu’elle le rassure à sa manière que Kieran se sent moins honteux pour autant, pas alors que le sujet n’a, en réalité, rien d’une plaisanterie. Si Kieran a décidé d’user d’une autodérision franchement discutable pour gérer sa situation (une forme de déni comme une autre), il devrait considérer que ce n’est pas le cas de tout le monde. Et Spencer n’est assurément pas tout le monde, pas alors qu’elle a été aux premières loges de son geste désespéré et qu’il est loin de prendre son statut de témoin à la légère. Au contraire, c’est sans doute la honte qui le pousse à tenter de dédramatiser à ce point, à défaut de réussir à en parler ouvertement. Il ne sait pas comment aborder le sujet, alors même qu’il aurait des milliers de choses à aborder. Mais il n’a aucune envie de confronter Spencer à des souvenirs qu’il doit imaginer comme désagréables, quand bien même il voudrait lui laisser l’espace nécessaire pour se confier et lui donner l’opportunité de lui en vouloir – à ses yeux, ce serait même une réaction particulièrement saine face à une situation qui n’a rien d’anodin. Alors Kieran fait ce qu’il fait de mieux, se protégeant dans un déni qui a quelque chose de sécurisant, reniant ses émotions et celles des autres, persuadé qu’en regardant ailleurs, l’ordre des choses reviendra à sa place ; sans considérer la perspective que ça finisse par lui exploser à la figure, surtout.

Pour ce soir, ils arrivent tous les deux à feinter avec habilité, aidés par l’activité prévue par Spencer, bien qu’il ne soit sans doute pas la personne la plus adéquate pour jouer aux commis. Kieran est incapable de cuire des pâtes, alors confectionner une pizza, cela relève d’une certaine utopie. Ça paraît simple, sur le papier, mais il ne doute pas qu’il réussira à faire tourner cela en catastrophe comme il y arrive si bien au quotidien. La pâte sera trop cuite ou pas assez assaisonnée, les mélanges seront immangeables et quand bien même il arriverait jusqu’à l’étape finale qu’il existe un risque élevé qu’il s’emmêle les pieds et que la nourriture finisse au sol. Alors oui, même si l’idée est bonne en théorie, en pratique, Spencer ne sait pas ce qui l’attend. « La cuisine des fonds de placard c’est marrant cinq minutes, mais c’est quand même plus sympa de faire des trucs préparés quoi. » - « Roh t’es dure, ça fait trente-trois ans que je fais ça et c’est plutôt pas mal. » Il souligne avec un rire amusé. Non, en réalité, il n’essaie même pas de faire les fonds de placard, les services de livraison lui suffisent amplement. « Remarque, grâce à toi je vais connaître une recette supplémentaire sur un total de… une recette, mais eh, au moins je pourrai me vanter que c’est du fait maison ! » Réussi ou pas, c’est une autre histoire, mais au moins Spencer pourra se targuer de lui avoir appris à cuisiner un plat. Le seul de son répertoire, mais dont les variations sont infinies. « J’ai eu pas mal de temps à tuer pendant un moment, alors me fallait un truc pour m’occuper. » - « Et le crochet, ça t’intéresse pas ? » Il l’interroge, un sourire sur les lèvres alors qu’il se fiche – gentiment – d’elle. « Franchement, je vais pas m’en plaindre, la cuisine c’est un truc à avoir de son côté, c’est sûr. » Ne serait-ce que parce qu’elle va leur permettre de se nourrir aujourd’hui, chose dont il ne peut pas se vanter. « Et du coup, fini les fast-foods hein, je compte bien découvrir l’étendue de ton répertoire de recettes. » À comprendre : désormais, c’est elle qui invite, qu’elle le veuille ou non, hm. Et Kieran ayant le régime alimentaire d’un ado de quinze ans, ça ne surprend personne qu’il opte pour un soda au lieu d’un verre d’eau. S’emparant de la canette de coca que Spencer pose devant lui, il l’ouvre tout en hochant distraitement la tête quand elle l’invite à se servir en cas de besoin. Pendant qu’il savoure une première gorgée, il ne peut qu’observer l’appartement et réaliser à quel point Spencer revient de loin. Ce n’est pas une vie qui était écrite pour les gens comme eux, ça ; force est de constater qu’elle a plutôt bien déjoué les pronostics. « Ah, merci, » Sa réponse brève l’invite à ne pas s’épancher sur la question, conscient aussi que Spencer ne fait pas dans l’émotionnel et n’ayant aucune envie de la mettre mal à l’aise. Mais oui, plus que d’être heureux pour elle, il est surtout fier de ce qu’elle a accompli. Elle semble loin, la teigne qui lui faisait les poches et l’insupportait autant qu’elle l’attendrissait.

Et si Kieran est un instant piégé par la mélancolie, il s’en libère lorsque sa curiosité se rappelle à lui ; et surtout le fait d’avoir été invité ici sous un motif encore bien mystérieux qui ne pouvait être annoncé par message. Il y a une grande nouvelle qui se cache là-derrière et à en croire la légèreté de Spencer, elle est plutôt bonne – et il espère ne pas se tromper. La jeune femme n’étant pas décidée pour autant à révéler le secret, c’est lui qui se veut impatient. « Mais non, c’est trois fois rien, juré. » Si c’est trois fois rien, elle a une drôle de manière de l’annoncer – ça semblait pas aussi anodin, par message. « Alors hm… J’ai fait ma demande et- Elle a dit oui. » - « Qu-quoi ?! » Il rétorque aussitôt, sans le moindre temps de latence – surprenant, venant de sa part – les yeux écarquillés et la tête légèrement penchée sous le poids de l’étonnement. Il a l’impression d’avoir sauté un épisode, alors même que Spencer est très claire dans ses propos. C’est justement parce qu’elle est aussi directe qu’il s’en retrouve aussi hébété, parce qu’il s’attendait à ce qu’elle tourne autour du pot (même si ça ne lui ressemble pas), pas qu’elle lui balance les faits aussi rapidement, sans qu’il ne s’y prépare. Pas qu’il en ait besoin, à vrai dire, mais l’ascenseur émotionnel d’être passé de rien à tout le laisse confus. « Mais putain Spencer, c’est génial ! » Il finit par s’écrier après quelques instants, quand l’information ne s’est plus contentée de monter au cerveau, mais d’être véritablement interprétée. Ses lèvres s’étirent en un large sourire alors qu’il n’arrive déjà plus à rester en place, se retenant furieusement de foncer sur sa sœur pour la prendre dans ses bras. Spencer a demandé Mac en mariage et elle a dit oui, alors on lui pardonnera la grossièreté, mais elle est d’usage. « Du coup je me demandais si… Est-ce que tu voudrais bien être mon témoin ? » - « Quoi ?! » Il se répète, et son effusion de joie est arrêtée alors qu’il reste interdit, les yeux toujours aussi grands ouverts ; sauf que cette fois-ci, son cœur bat un peu plus vite. Lui, son témoin ? Il a bien entendu ? « C’est juste, je vois personne d’autre que toi pour ce rôle et ça me ferait plaisir, quoi. » Oh. Il ravale sa salive, Kieran, tentant de rester digne alors qu’il a l’humidité au bord des yeux. Il ne s’attendait pas à une telle annonce, et encore moins au fait d’être impliqué, surtout sous pareil motif. Il s’est toujours considéré plus attaché aux autres qu’ils ne le sont à lui, et d’avoir une preuve que ce n’est peut-être pas toujours le cas le ravit plus qu’il ne l’aurait cru. « T’es pas obligé d’accepter, hein, c’est vraiment si tu veux. Tu seras quand même invité dans tous les cas. » La précision le fait rire et le ramène à la conversation alors que son sourire ne quitte plus ses lèvres. « Je suis désolé Spencer, mais je vais te prendre dans mes bras. » Il annonce avec un léger rire alors qu’il ne tient plus en place et qu’il réduit la distance entre eux, l’entourant de ses bras qu’il referme contre son dos, dans une étreinte chaleureuse et sincère. D’ordinaire, il ne se permet jamais de toucher quiconque sans son consentement, mais à cet instant, il n’a même pas le cœur à se flageller d’aller à l’encontre de ses principes, bien trop touché par la demande de Spencer pour se raisonner. « Et je te félicite pas, parce que je suis à deux doigts de chialer. » Il avoue, et peut-être même qu’il profite de balayer rapidement une larme qui s’est frayé un chemin au coin de ses yeux, avant de reculer pour rendre sa liberté à Spencer. « Bien sûr que j’accepte, sans aucune hésitation, et je me sens pas obligé, j’en ai vraiment envie. » Il lui assure, baissant les yeux pour capter son regard, son sourire qui n’est pas décidé à disparaître. « Oh, et bon sang, félicitations ! J’en oublie l’essentiel. » Il ajoute avec un rire légèrement nerveux, un peu mal à l’aise en songeant à son effusion de joie, mais merde, il est véritablement heureux pour la jeune femme. « Euh par contre, maintenant t’as conscience que je veux tout savoir ? Genre j’ai des tas de questions, hein, donc t’as tout aussi bien fait de juste me raconter comment ça s’est passé. » Il s’en amuse alors que son regard dérive un instant sur le plan de travail ; la pizza reléguée bien loin sur la liste de ses priorités.

@Spencer Blackwell walk the line (kieran#4) 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Spencer Blackwell
Spencer Blackwell
l'hymne à la nuit
l'hymne à la nuit
En ligne
walk the line (kieran#4) Hu5cwsy Présent
ÂGE : a passé le délai pour adhérer au club des 27 et c'est pas plus mal. (05.04.96)
SURNOM : spence, c'est suffisant.
STATUT : croyez bien qu'elle est la première surprise que mac ait accepté sa demande en mariage.
MÉTIER : d'abord serveuse à l'octopus, elle y est aujourd'hui croupière. (rien d'autre à signaler, monsieur l'agent)
LOGEMENT : depuis peu, elle partage un appart avec mac à logan city.
self
POSTS : 3241 POINTS : 140

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, overdose, anxiété, langage vulgaire, violence physique, comportement autodestructeur, abandon familial (liste non exhaustive)
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant du système › véritable désastre social › réfractaire au changement › autocritique acerbe › 0% self esteem › ancienne consommatrice régulière de stupéfiants (a fait une overdose en mai 2022, suivie d'une désintox) › tente de faire au mieux pour reprendre sa vie en main › clean depuis juin 2022
CODE COULEUR : spencer hésite en olivedrab (ou darkolivegreen)
RPs EN COURS :
walk the line (kieran#4) 7c9dbade79f2a196326bb01c99519a826beb0a7a
(raelyn#13) nobody really cared, so it never really mattered. it never really mattered, so it never really happened. what's the point in fighting for a happy ever after? the past keeps haunting the future, i imagine.

walk the line (kieran#4) A68bed8ec9b54368283e435b3f29dc793c5c48cd
(mac#19 (2019) & #20) i know i went and left you all alone, please don't think that i let you go. 'cause i could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home.
(+ ua slasher + ua trophy wives + ua fwb)

walk the line (kieran#4) Zspy
(malone#3) step one, gotta find a way to get the fuck outta bed. step two, gotta find a way to get the fuck out my head. step three, gotta wake up, do this all over again.

walk the line (kieran#4) D244d56e704c721da63b19ac3839641045450d9a
(kieran#4)bad things come in threes. bad luck always seems to find me, black cat walkin' right beside me. knock on wood but i'm still jinxed.

walk the line (kieran#4) 26b0e586c8aad578213cbf5262b1861096e4e370
(eli#2) you're a lone wolf in the wild, there's a fire burning underneath the starlight and you're still in this heart of mine, you're pretty when you're high boy.


UA GOTHIQUE : codymac

TÉLÉPHONE : macmac (fb)n° inconnueli


RPs EN ATTENTE :
oopsie:

RPs TERMINÉS :
walk the line (kieran#4) 0a0b27077e238800f9baac3532e6fb19
raelyn#1seth#1kieran#1raelyn#2watsonraelyn#3seth#2murphy#1 & seth#3amosmelchiormurphy#2mac#1huntermac#3mac#4mac#5otto(bus)raelyn#4mac#6mac#7mac#8raelyn#5kieran#2sawyer#1seth#4raelyn#6mac#9raelyn#7mac#10raelyn#8raelyn#9mac#11seth#5mac#12malone#1kieran#3malone#2raelyn#10mac#14raelyn#11mac#15margot#2archieraelyn#12amos#2mac#16eli#1mac#17mac#18

FLASHBACKS : megan (2011)mac#2 (2017)margot#1 (2019)mac#13 (2019)

UA : cesar (bunyip)raelyn (slasher)swann (gothique)asher (gothique)ruben (gothique)

lost in translation:


walk the line (kieran#4) 82Yl6q2O_o

AVATAR : florence pugh.
CRÉDITS : harley (avatar & gif profil & crackships) & phelto, pvris, grandson, dorothy (lyrics) & loonywaltz (ub) & dessin by mapartche ♥
DC : cassie la wannabe & dina la ninja.
PSEUDO : harley.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40915-everyone-else-knows-why-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t44732-spencer-blackwell#2268344

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyLun 6 Nov 2023 - 14:01



walk the line
Spencer Blackwell & @Kieran Halstead  :brows:

Ce n’est clairement pas compliqué à deviner, que Kieran n’a pas l’habitude de passer derrière les fourneaux. Tu le vois à la manière qu’il a de se mouvoir dans la cuisine, à ses gestes hésitants presque pires que d’habitude. Ca te fait sourire puis franchement éclater de rire à sa plaisanterie sur les fameuses recettes des fonds de placard comme t’aimes l’appeler. « En trente-trois ans t’as bien dû inventer un plat que tu refais souvent, non ? » Le fameux mélange de pâtes accompagné du reste ketchup de fastfood qui traîne dans la porte du frigo depuis Dieu ne sait quand, par exemple. « C’est quoi le pire que t’as jamais fait ? » Tu demandes curieuse en t’activant sans même trop réfléchir à ce que tu fais. « J’pense que le truc le plus dégueu que j’ai jamais tenté, c’était un burger avec du beurre de cacahuète pour sauce. Le steak était même pas bien décongelé, » une chance que tu sois pas tombée malade, cette fois-là. Des recettes du genre, t’en as improvisé plus d’une lors des périodes où tu retournais chez ta mère. La vieille était soit de sortie, soit trop ivre pour pouvoir te faire à manger, alors c’était système D le temps du séjour. Autant dire que trouver quoi que ce soit d’encore comestible dans les placards de l’appart relevait du miracle. La seule fois où t’as tenté de commander quoi que ce soit, la carte subtilisée à Maureen a refusé de cracher le moindre dollar, alors t’as dû te résoudre à regarder partir le livreur, emportant les pizzas encore fumantes et la mauvaise humeur de s’être déplacé pour rien. Au moins là, en les faisant vous-même avec des ingrédients déjà payés, le problème ne se présentera pas. « Mais hé, c’est un c’est déjà mieux que rien. » Et puis qui sait, si vous commencez à faire ce genre de rencontre sur une base régulière, ça augmentera tout seul au fur et à mesure. « Le crochet ? Bof. » Pour le coup, t’es à peu près sûre que c’est le genre d’activité que tu abandonneras au bout d’une semaine après avoir tourné en boucle dessus tout ce temps. De nouveau, tu ris doucement en haussant les épaules. « J’en connais pas tant que ça en vrai. » Ca se limite aux basiques simples, quoi. « Au pire on peut apprendre ensemble. Genre ça te dit pas qu’on prenne des cours ? » C’est la meilleure, ça. Toi qui était une élève médiocre et qui a toujours rechigné à aller en classe, t’es là en train de proposer d’aller prendre des cours de cuisine. Bon, le contexte ne sera clairement pas le même qu’à l’époque et clairement, c’est plus pour dire de faire une activité avec Kieran qu’autre chose, mais c’est quand même cocasse comme situation.
Et puis le voilà, le fameux moment. Celui où le jeune homme s’impatiente et attend de connaître ton fameux grand secret que tu as promis de lui annoncer. Tu danses d’un pied à l’autre sans trop savoir si tu dois enrober le tout et trainer autour du pot, ou si au contraire, t’y vas directement et tu lâches l’info de but en blanc au risque que ça fasse trop d’un seul coup. Finalement, tu tiens pas non plus en place et l’idée de prendre du temps pour annoncer quelque chose qui te tient tant à coeur est assez insupportable. Promis Kieran, c’est rien du tout, rien de négatif, rien qui fera de la peine à l’un ou l’autre ou qui ravivera de mauvais souvenirs, c’est même tout l’inverse sur le principe. Pourtant y a cette part de toi qui reste inquiète à l’idée que c’est malvenu, d’étaler ton bonheur à la face des autres. T’as toujours été du genre à les garder pour toi, ces moments intenses qui font du bien à ton coeur et à ton âme, jamais sûre de réellement les mériter et pourtant si heureuse d’y avoir le droit, même juste un tout petit peu. T’annonces la première partie, les doigts qui pianotent nerveusement sur le comptoir et le regard qui part dans tous les sens sans vraiment oser se poser quelque part. Halstead est étonné, semble procéder l’information alors qu’il a l’air au moins aussi surpris que toi lorsqu’elle t’a dit oui. Quelques secondes de flottement et il s’exclame que c’est super, il sourit et a l’air de ne plus savoir tenir en place. Tes lèvres s’étirent à leur tour dans un sourire presque timide alors que tu continues à jouer avec tes doigts en enquillant sur ce qu’il te reste à dire. De nouveau, la surprise du côté de ton frère ; toi tu reprends, tu précises qu’il a le choix d’accepter ou non, qu’il n’est obligé de rien et que la décision lui appartient. Kieran rit et c’est sincère, ça fait du bien à entendre mais probablement pas autant que ce qui suit. Il se lève, s’excuse d’avance et peut-être pour la première fois, te prend dans ses bras. Elles sont rares, les personnes à avoir eu cette opportunité, t’es même sûre qu’elles se comptent sur les doigts d’une seule main tant tu as toujours rechigné face aux marques d’affection de ce genre. Que tu acceptes l’étreinte sans broncher et que tu la rendes, même si c’est un peu gauche, ça veut dire beaucoup. Tes bras l’entourent également sans trop savoir quoi ajouter de plus tant tu n’es pas douée dans ce genre d’exercice. Après un moment il s’écarte, te fait remarquer qu’il est à deux doigts de pleurer et ça te fait doucement marrer. « C’est vrai ? » Encore une fois, t’es surprise de la rapidité avec laquelle on te dit oui et par l’émotion que ça suscite, autant chez l’un que chez l’autre. Merde, toi aussi t’es à deux doigts de verser une larme, quand est-ce que t’es devenue aussi sensible ? Tu t’éclaircis la gorge en faisant en sorte de reprendre un minimum de contenance, faut avoir l’air digne, merde à la fin. La réponse positive que tu reçois te touche au-delà de ce à quoi tu t’attendais et tu restes silencieuse pendant quelques secondes, prête à ce qu’il change finalement d’avis, mais rien. Au contraire, même, il en a envie et tu peux pas t’empêcher de sourire comme une débile. « Merci, vraiment. » Pour bien vouloir faire ça avec toi, pour ses paroles qui te touchent et pour la patience dont il a toujours fait preuve à ton égard. « J’ai encore un peu de mal à y croire moi-même, des fois. » Et puis quand tu te réveilles aux côtés de celle qui est désormais ta fiancée, la réalité te revient et pour une fois tu n’as aucune envie de la fuir. Kieran demande des précisions et tu ne peux t’empêcher de ricaner en secouant la tête doucement, concentrant de nouveau tes gestes sur la préparation de la pizza qui ne va pas se garnir toute seule. « C’est stupide en vrai. » Tu te revois encore le fameux soir où t’as décidé de faire le grand saut, véritable boule de nerfs sûre de rien. « Une fois j’avais dit en plaisantant qu’on se marierait à Vegas, genre bien avant qu’il y ait vraiment quelque chose entre nous. » Autant contextualiser un peu pour commencer ; la blague classique des deux meilleures potes ne trouvant pas l’amour et se promettant de finir leurs jours ensemble si jamais rien de sérieux ne se présente entre temps. « Et bon, c’est un peu devenu une blague récurrente, à force. » Le genre qui refaisait surface une fois de temps en temps et qui faisait autant marrer qu’espérer. « Disons que Vegas c’est pas trop dans nos moyens, pour l’instant alors j’me suis renseignée et il s’avère qu’il y a une Elvis Church à Brisbane. » Le bâtiment est occupé le dimanche par l’église sataniste du quartier et pour d’autres activités de clubs divers et variés, c’est d’un ridicule. « J’ai booké le truc pour une fausse cérémonie, juste pour le fun et heu… J’ai fait ma demande juste avant. » Autant dire que t’as bégayé comme jamais, à ce moment-là. « Du coup a techniquement déjà été mariées par le King, mais ça a aucune valeur juridique quoi. » T’évites de mentionner qu’il a fallu chanter Can’t help falling in love et aller à fond dans le cliché, c’est un risque qu’il commence à se moquer de toi jusqu’à la fin de tes jours. « J’te jure, je crois que j’ai jamais été aussi stressée de toute ma vie. » Pas même lorsque tu as pris la décision d’entamer les démarches pour rejoindre un programme de désintoxication ou quand t’as rencontré ta soeur biologique pour la première fois. « J’suis contente que t’acceptes, t’as pas idée. Faudrait que j’en parle aux vieux, aussi. » Même si t’as toujours qu’un contact minimal avec eux, tu leur doit bien ça après tout ce qu’ils ont fait pour toi.


Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
walk the line (kieran#4) MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-quatre (14.07). aïe.
SURNOM : « kiki » (couché, grrrrhhhh).
STATUT : c’est bien aussi la solitude, on s’y habitue (non, pas du tout #help).
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : #18 james street, fortitude valley, avec august (le coloc), waterproof (le corgi) et bagheera (le chat).
gif @leave
POSTS : 4005 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : walk the line (kieran#4) Tumblr_inline_plhd1mS2X01slbpsl_1280 halstay #12 & ua #3 (parents) ⊹ i hope your ghost will haunt me, i hope i hear you calling my name at 3am. 'cause honey, i love you dearly and i cannot bear you leaving again, not again. oh, i hope your ghost will haunt me 'til the end.

walk the line (kieran#4) 0e4c2e637f2a56a53118b77291743b70048df66b
spencer #5 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

walk the line (kieran#4) 5457bd0bce2c215c3657ae167d094e9f391cf887
ally (scénario libre) ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

walk the line (kieran#4) 25c8ec668e9df1d3f8bea886cef53927323f4b7e
vivian #1 ⊹ i'm sure they figured it out early on that i would never run, that they could shoot, but that's no fun 'cause then they're killing the stolen son, oh don't tell them anything, anything, please.

walk the line (kieran#4) Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #12 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(14/06 - vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais compte. moi, si je devais résumer le rp aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres)ginny (fb)alice (fb)vittorioceciliashilohaugustwildpénélopealfly #17 (ua)danaë
RPs EN ATTENTE : mickey #3 › flora #3 › olive #2 › greta #2
RPs TERMINÉS : walk the line (kieran#4) MokPW9e
walk the line (kieran#4) 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2owen #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1mickey #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5eliot #2owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1birdie #2 & jordan #2autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2autumn #8penelopeia #1caitriona #2raphael #10raphael #11autumn #9flora #1albane #1spencer #3archie #4autumn #10 (2023) halstay #11 + masonsiham #1eliot #3albane #2greta #1archie #5zoya #1zoya #2siham #2dina flora #2spencer #4birdie #3mickey #2mavisolive #1albane #3adèlebirdie #4zoya #3

autumn ua #1 (slasher)autumn ua #2 (married)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua) › › laila #2 (2015) miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninajessalyn #2sawyer #4judeyaraaliyahally aliyahally #1siham #4merylannanoor ally #1laoisesiham #3anastasia

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy

walk the line (kieran#4) 015f
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : (ava) @harley ♡ (dessin) mapartche ♡ (sign) astra (gifs) @raquelsgifs, @harley, @hiddlestonss, @womenrph, @aboutstark, @marril96 (ub) @loonywaltz.
DC : finnley coverdale & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377-
https://www.30yearsstillyoung.com/t29503-
https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyMar 16 Jan 2024 - 20:32



« En trente-trois ans t’as bien dû inventer un plat que tu refais souvent, non ? » Il fait mine de réfléchir sérieusement, comme si la question nécessitait d’aller au fin fond de sa mémoire pour y trouver la réponse. « Oh, les tartines à tout et n’importe quoi. » Oui, c’est sans doute son chef-d’œuvre culinaire ; et jusqu’où il a poussé les limites de son talent : il a découvert que passer du pain sec sous l’eau et le mettre quelques minutes au four permet de lui donner une seconde vie, et c’est ainsi que les tartines ont remplacé les céréales. « C’est quoi le pire que t’as jamais fait ? » Là aussi, il y songe, alors que de son côté, elle n’a pas à y réfléchir très longtemps. « J’pense que le truc le plus dégueu que j’ai jamais tenté, c’était un burger avec du beurre de cacahuète pour sauce. Le steak était même pas bien décongelé, » Une grimace s’empare de son visage, pas tant pour le steak encore congelé que l’idée d’une sauce au beurre de cacahuète. « Cool, cool, cool, j’ai pas du tout peur, maintenant. » Il dit en guettant le plan de travail, parce qu’il comptait quand même sur ses capacités à elle pour cuisiner. « Hm, niveau tartines, justement, un jour j’ai confondu la margarine avec la graisse de porc, alors euh je t’explique pas le goût mélangé à de la confiture. Je recommande pas. » Il dit, avant de reprendre la parole, parce que ce n’est même pas son plus grand fail : « Sinon, je me souviens d’une époque où je pensais que mon lave-vaisselle était foireux, parce que ma bouffe était dégueu. Et bon, sachant qu’à la rigueur je me contente de faire réchauffer des trucs dans une poêle, ça me paraissait bizarre. J’ai fini par découvrir que l’huile d’olive que j’utilisais avait une mention en plus petits caractères qui indiquaient que c’était… un gel douche. Ça a quand même duré une semaine, cette histoire. » Il avoue, pas franchement fier, alors qu’il ajoute très rapidement : « pour ma défense, si quand ils font leurs courses les gens posaient pas les produits qu’ils ne veulent plus n’importe où, l’erreur se serait jamais produite. Et puis, qui a l’idée d’un gel douche à l’huile d’olive, aussi ?! » Ou peut-être qu’il aurait dû juste prendre le temps de lire correctement, mais ça, c’est par pure flemme. « Mais hé, c’est un c’est déjà mieux que rien. » Oui, et comme elle peut le constater, Kieran part vraiment de « rien ». Il ne reste plus qu’à espérer que la nouvelle vocation de Spencer illumine la sienne. « Le crochet ? Bof. » Ça le fait sourire d’imaginer Spencer, assise dans un fauteuil à bascule, entourée de vieux – pour parfaire le cliché – occupée à crocheter un pull pour l’hiver. « J’en connais pas tant que ça en vrai. » C’est toujours plus que lui et c’est surtout toujours mieux pour se nourrir. Lui, le jour où son téléphone tombe en panne, il va se laisser mourir de faim plutôt que d’avoir à provoquer une interaction avec le vendeur du coin, d’autant qu’il prendra sûrement une bonne vingtaine de minutes à se décider quant à ce qu’il veut. Et comme il n’arrive à se motiver qu’à la der’, ce sera aussi le moment où le resto fermera – donc, en synthèse, il va crever de faim quoi qu’il arrive. « Au pire on peut apprendre ensemble. Genre ça te dit pas qu’on prenne des cours ? » Il hausse un sourcil, un peu surpris par la demande, se tournant vers elle un instant pour vérifier si elle est sérieuse. C’est sur sa bucket-list, à vrai dire. « Franchement, me tente pas parce que je vais dire oui et tu sais pas dans quoi tu t’embarques. » Ils vont sûrement se faire virer après deux cours parce que les chefs capteront qu’ils sont des imposteurs. « Mais remarque, ça pourrait être drôle, alors… pourquoi pas ? Ça me dirait bien, en vrai. » Il a toujours été trop timide pour se lancer là-dedans seul, même si l’envie n’a jamais vraiment manqué.

Très vite, Kieran en oublie ces plans sur la comète pour se focaliser sur la grande révélation promise par Spencer (ou peut-être qu’il extrapole étant donné son impatience). Et finalement, il comprend vite qu’il ne s’est pas trompé, car rien n’aurait pu le préparer à ce qu’elle lui annonce. Elle a fait sa demande à Mac et si pendant un instant Kieran s’interroge sur ce qu’elle a concrètement demandé à la jeune femme, il fait très vite le lien dans sa tête et comprend de quoi il s’agit. Un – futur – mariage et il n’aurait certainement pas cru que des gamins hébergés par les Cornwells de leur temps, elle soit la première à franchir ce cap. Sawyer y est presque parvenue, lui aussi, mais dans les deux cas tout s’est cassé la gueule et il ne peut qu’espérer que Spencer ait plus de chance. La joie que ressent Kieran à cet instant n’est nullement feinte alors qu’il est réellement ravi pour la jeune femme et sa petite-amie, et s’il ne s’attendait pas à cette annonce, il aurait encore moins pu anticiper ce qui suit ; Spencer va avoir besoin d’un témoin, et il est tout désigné. Un instant, il est persuadé d’avoir mal entendu parce qu’il ne comprend pas pour quelle raison Spencer voudrait de lui à ses côtés sur l’autel, mais celle-ci précise sa demande et lui fait comprendre qu’il ne s’agit pas d’une blague de mauvais goût comme elle pouvait lui en faire par le passé en profitant en s’amusant de sa naïveté. À défaut d’une réponse claire et précise, c’est un geste impulsif qui est sa première réaction, pour lequel il s’excuse en avance tandis qu’il entoure la silhouette de Spencer de ses bras durant un instant. Il n’a pas souvenir de s’y être déjà osé – sans doute parce qu’elle est à la bonne hauteur pour lui arracher la jugulaire avec les dents – mais à cet instant, Kieran n’a pas vraiment réfléchi à l’intimité et la gêne que peut occasionner un tel geste. Il est heureux pour elle, vraiment, et surtout ému. Et pour quelqu’un d’aussi peu tactile que lui, ça en dit long sur sa reconnaissance et son affection, et ça lui réchauffe le cœur de se rendre compte qu’elle ne le repousse pas. « C’est vrai ? » - « Je te l’ai dit, sans aucune hésitation. » Il se répète, mais c’est la vérité ; à aucun moment il n’a envisagé de refuser la proposition et il est persuadé que cela ne lui traverse pas la tête, pas même une seconde. « Ça me ferait vraiment plaisir et ça me touche beaucoup que tu me le demandes. » Il admet, avec un large sourire aux lèvres, avant de se souvenir qu’il en a oublié l’essentiel : les félicitations. « Merci, vraiment. » C’est lui qui doit la remercier, car il l’a dit, sa proposition le touche beaucoup. « Comment ça se fait que tu aies pensé à moi, d’ailleurs ? » Il s’ose à demander, car il est vrai qu’il n’aurait pas cru qu’il serait tout désigné pour un tel rôle. « Hé, mais en fait, ça fait de moi, genre, une demoiselle d’honneur, je dois porter une robe ? » Il demande avec humour, avant de se vouloir plus sérieux : « Nan parce que je le ferai si tu me le demandes. » Ouais, il est déjà dévoué. « J’ai encore un peu de mal à y croire moi-même, des fois. » - « Tu mérites tout ce qui t’arrives, Spencer. » Elle n’a pas toujours été facile à vivre, tout comme elle n’a pas toujours pris les bonnes décisions, mais cela ne veut pas dire que tout ce qui lui est arrivé par le passé était justifié, et il ne pourrait être plus heureux de constater que la roue semble enfin tourner pour elle, pour les gamins comme eux, sur lesquels personne ne mise et qui parviennent pourtant à déjouer tous les pronostics et se séparer de l’épée de Damoclès qui plane constamment sur leur tête. Ça en fait au moins une.

Sans tarder, Kieran ne peut s’empêcher de lui demander tous les détails, car au travers du bonheur de Spencer, c’est également son cœur qui s’allège doucement. Pendu aux lèvres de la future mariée – Dieu que c’est bizarre à se dire, pour l’instant – il écoute le récit du grand moment. Il écarquille un peu les yeux quand il découvre l’existence de la Elvis Church – c’est génial, bon sang – restant toutefois silencieux tandis qu’elle continue son explication. « J’ai booké le truc pour une fausse cérémonie, juste pour le fun et heu… J’ai fait ma demande juste avant. » Il ne peut s’empêcher de rire un instant, autant compte tenu du ton maladroit de Spencer que l’image de cette demande surprenante. « Du coup a techniquement déjà été mariées par le King, mais ça a aucune valeur juridique quoi. » - « Ouais, mais ce sera sûrement ce mariage-là que vous retiendrez, plus que le vrai – sans te vexer. » C’est celui-là qui sera important à leurs yeux, et les souvenirs qui y sont associés. C’est dans leur esprit, bien plus qu’une cérémonie officielle qui, malgré tout, elles sauront rendre plus dynamique que d’usuel. « Hé, mais il y a des photos du mariage ? Je veux vous voir avec Elvis et--oh non ! Mieux, des vidéos, parce que vous avez forcément chanté avec lui. Et j’ai besoin de commencer à réunir des dossiers pour mon discours, tu vois. » Il est déjà à fond dans son rôle, Kieran et il est fort probable qu’elle finisse par regretter de lui avoir confié ce rôle. « J’te jure, je crois que j’ai jamais été aussi stressée de toute ma vie. » - « C’est bien de l’être. Si tu l’es pas, c’est que ça compte pas tant que ça. » Il a bien cru qu’il tournerait de l’œil quant il a fait sa demande à Autumn – et cela a sérieusement diminué le potentiel romantique du moment. « J’suis contente que t’acceptes, t’as pas idée. Faudrait que j’en parle aux vieux, aussi. » - « Je suis sûr qu’ils seront encore plus hystériques que moi, prépare-toi. » Il précise, avec un sourire amusé. Parce qu’ils sont comme ça, parce que tous les gamins qui sont passés dans leur maison sont devenus leurs enfants, que ceux-ci le veuillent ou non. Et, comme chaque parent, ils ne peuvent retenir leur joie et leur émotion face aux victoires de leurs petits. Il n’ose pas le dire, mais cela leur fera sans doute du bien après avoir eu l’impression d’échouer avec lui. « Oh, punaise, j’espère qu’elle va pas vouloir te refiler sa vieille robe. » Car même si elle était sans doute à la mode à l’époque, les photos de mariage du couple ont toujours été sujet aux plaisanteries – on a l’allure de notre époque, hm, et heureusement que certaines se sont terminées. Et, après une seconde de silence, l’ampoule au-dessus de la tête de Kieran s’illumine tandis qu’il annonce, d’une voix un peu trop aigüe à la suite de cette révélation : « Ton enterrement de vie de jeune fille ! » Il s’exclame, reprenant rapidement : « Oh, je dois te l’organiser – je vais te l’organiser. » Qu’elle ne lui sorte pas un « ouais, non, on veut faire un truc tranquille ». Ça le sera sans doute vu que c’est mis en place par Kieran, mais eh, il fera de son mieux. « Faut que tu me dises ce que tu veux pas, que je fasse pas de conneries, par contre. » Et, finalement, ça s’active déjà un peu trop dans sa tête.

@Spencer Blackwell walk the line (kieran#4) 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Spencer Blackwell
Spencer Blackwell
l'hymne à la nuit
l'hymne à la nuit
En ligne
walk the line (kieran#4) Hu5cwsy Présent
ÂGE : a passé le délai pour adhérer au club des 27 et c'est pas plus mal. (05.04.96)
SURNOM : spence, c'est suffisant.
STATUT : croyez bien qu'elle est la première surprise que mac ait accepté sa demande en mariage.
MÉTIER : d'abord serveuse à l'octopus, elle y est aujourd'hui croupière. (rien d'autre à signaler, monsieur l'agent)
LOGEMENT : depuis peu, elle partage un appart avec mac à logan city.
self
POSTS : 3241 POINTS : 140

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, overdose, anxiété, langage vulgaire, violence physique, comportement autodestructeur, abandon familial (liste non exhaustive)
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant du système › véritable désastre social › réfractaire au changement › autocritique acerbe › 0% self esteem › ancienne consommatrice régulière de stupéfiants (a fait une overdose en mai 2022, suivie d'une désintox) › tente de faire au mieux pour reprendre sa vie en main › clean depuis juin 2022
CODE COULEUR : spencer hésite en olivedrab (ou darkolivegreen)
RPs EN COURS :
walk the line (kieran#4) 7c9dbade79f2a196326bb01c99519a826beb0a7a
(raelyn#13) nobody really cared, so it never really mattered. it never really mattered, so it never really happened. what's the point in fighting for a happy ever after? the past keeps haunting the future, i imagine.

walk the line (kieran#4) A68bed8ec9b54368283e435b3f29dc793c5c48cd
(mac#19 (2019) & #20) i know i went and left you all alone, please don't think that i let you go. 'cause i could touch a hundred thousand souls but none of them would ever feel like home.
(+ ua slasher + ua trophy wives + ua fwb)

walk the line (kieran#4) Zspy
(malone#3) step one, gotta find a way to get the fuck outta bed. step two, gotta find a way to get the fuck out my head. step three, gotta wake up, do this all over again.

walk the line (kieran#4) D244d56e704c721da63b19ac3839641045450d9a
(kieran#4)bad things come in threes. bad luck always seems to find me, black cat walkin' right beside me. knock on wood but i'm still jinxed.

walk the line (kieran#4) 26b0e586c8aad578213cbf5262b1861096e4e370
(eli#2) you're a lone wolf in the wild, there's a fire burning underneath the starlight and you're still in this heart of mine, you're pretty when you're high boy.


UA GOTHIQUE : codymac

TÉLÉPHONE : macmac (fb)n° inconnueli


RPs EN ATTENTE :
oopsie:

RPs TERMINÉS :
walk the line (kieran#4) 0a0b27077e238800f9baac3532e6fb19
raelyn#1seth#1kieran#1raelyn#2watsonraelyn#3seth#2murphy#1 & seth#3amosmelchiormurphy#2mac#1huntermac#3mac#4mac#5otto(bus)raelyn#4mac#6mac#7mac#8raelyn#5kieran#2sawyer#1seth#4raelyn#6mac#9raelyn#7mac#10raelyn#8raelyn#9mac#11seth#5mac#12malone#1kieran#3malone#2raelyn#10mac#14raelyn#11mac#15margot#2archieraelyn#12amos#2mac#16eli#1mac#17mac#18

FLASHBACKS : megan (2011)mac#2 (2017)margot#1 (2019)mac#13 (2019)

UA : cesar (bunyip)raelyn (slasher)swann (gothique)asher (gothique)ruben (gothique)

lost in translation:


walk the line (kieran#4) 82Yl6q2O_o

AVATAR : florence pugh.
CRÉDITS : harley (avatar & gif profil & crackships) & phelto, pvris, grandson, dorothy (lyrics) & loonywaltz (ub) & dessin by mapartche ♥
DC : cassie la wannabe & dina la ninja.
PSEUDO : harley.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40915-everyone-else-knows-why-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t44732-spencer-blackwell#2268344

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyVen 8 Mar 2024 - 22:56



walk the line
Spencer Blackwell & @Kieran Halstead  :brows:

Décidément, c’est toujours amusant de voir comme deux individus équipés des mêmes armes peuvent évoluer de façon totalement différente en fonction de tout un tas de critères. Si Kieran n’a pas développé de compétences en cuisine, il a en revanche réussi dans bien d’autres domaines où toi, t’as totalement échoué. Pourtant, aujourd’hui et avec tout ce qui s’est passé ces dernières années, t’as appris à le connaître un peu (plus en tout cas qu’à l’époque où tu jouais au petit tyran), et finalement tu découvres en lui un miroir relativement similaire. Le verre brisé n’est pas exactement le même des deux côtés, mais ça reste relativement proche, dans la finalité. Tu te marres à la mention de ses fameuses tartines de tout et de rien, « c’est un début, » et il a réussi à ne pas s’empoisonner en mélangeant tout et n’importe quoi, ce qui parfois, peut relever de l’exploit. A son tour, il se moque de tes burgers sauce beurre de cacahuète et steak encore congelé, et tu ne peux que te défendre en brandissant ton couteau à la base prévu pour les légumes. « Hé j’avais genre quatorze ans, » et pas le moindre centime à piquer à ta génitrice pour acheter des plats déjà prêts, vu qu’elle claquait tout son argent dans ses bouteilles. C’était pas par gaieté de coeur, ces mélanges improbables, c’était carrément de la survie à ce niveau là. « Juge pas. » Autant faire mine de s’en offusquer plutôt que de réellement mal le prendre. Et puis il peut parler, lui, à confondre sa margarine et la graisse de porc. La révélation t’arrache un « eww » accompagné d’une grimace écoeurée. A  l’histoire du gel douche de cuisine, tu ne peux cette fois t’empêcher d’éclater de rire, posant le fameux couteau par mesure de sécurité, ça serait con d’éborgner l’un ou l’autre par accident. « Oh non mais ça devient critique qu’on fasse quelque chose là. » La proposition de prendre des cours tombe plus qu’à pic, donc. C’est limite s’il n’hésite pas avant d’accepter, et t’es presque obligée de récupérer ton arme blanche pour de nouveau te montrer menaçante, mais non, il change d’avis tout seul. T’acquiesces cette fois, très sérieuse quant à l’idée de faire ça avec lui. Sibling bonding, ou un truc du genre, des activités que vous n’auriez probablement jamais imaginé faire ensemble il y a encore dix ans de ça. « C’est décidé, alors, on va t’apprendre à manger et à reconnaître les ingrédients. » Parce que l’air de rien c’est important aussi. Tu peux être le meilleur cuistot du monde, si tu te retrouves avec des produits pour le corps en guise d’huile d’olive, y a pas de miracle possible, vraiment.
Et toi, grande anxieuse qui stresse pour un rien, tu perds vite de ta superbe quand il s’agit de passer aux choses sérieuses et de dévoiler ce qu’est la grande question que t’avais à lui poser. C’est limite si t’es pas à deux doigts de rendre ton petit-déjeuner et si ta voix ne se met pas à faire des trémolos quand tu demandes s’il veut devenir ton témoin. Il semble au moins aussi surpris que toi, mais n’a pas l’ombre d’une hésitation avant d’accepter. Toi, comme à ton habitude, tu dois demander confirmation, attendant toujours le moment où on va venir te dire que finalement non, c’était une blague de mauvais goût ou tu sais pas trop quoi. Ton sourire s’élargit et surtout, tu respires enfin, l'oxygène semblant de nouveau autorisé à circuler librement pour accomplir son devoir. Quelques félicitations et remerciements plus tard, il est temps de se séparer de l’étreinte et de faire semblant de reprendre contenance. « Heum, je voyais personne d’autre pour le rôle. » La vérité c’est qu’en dehors de lui ou Mac, t’as pas tellement de gens proches, autour de toi. Des connaissances que t’apprécies, au plus, mais ça s’arrête là. « Ces derniers temps on a un peu appris à se connaître, ça fait des années qu’on aurait dû mais… » Vague haussement d’épaules, « paraît qu’on demande ça aux gens en qui on a confiance et qu’on apprécie, alors tu me semblait tout désigné. » Et puis il fait partie de la famille, Kieran. Tu ricanes en le poussant légèrement du coude, « me met pas au défi parce que je serai capable de te demander de venir en robe, » bien évidemment que non, tu ne le feras pas, mais l’image est bien trop drôle pour ne pas l’imaginer. A la mention de “tu mérites tout ce qui t’arrives”, tu ne peux t’empêcher de plisser légèrement le nez, pas franchement sûre de l’affirmation. Tu ne la démens pour autant pas, préférant te concentrer sur le positif de l’instant ; il a dit oui, il est content pour toi, tu peux respirer.
La demande en mariage, tu la racontes en rougissant à moitié, franchement pas plus loquace qu’une ado rougissante qui parle de son crush à sa famille. T’en es encore pas loin, en vérité. C’est toujours nouveau pour toi, cette situation dans laquelle tu te trouves, avec ta fiancée, avec lui, avec ta vie en général, et t’as tout à réapprendre après trop longtemps à faire les choses n’importe comment. Il a raison sur un point, cependant, le mariage à la Elvis Church sera uniquement le vôtre, un souvenir indélébile qui sera à jamais intime et personnel. « Alors là, jamais tu verras les vidéos, faudra me passer sur le corps, tu m’entends ? » plutôt mourir, la honte. Parce que bien sûr qu’elles existent, c’était inclus dans la prestation et vous avez reçu une clé usb dans la boîte aux lettres pas longtemps après (pas vraiment la pointe de la technologie, mais fallait s’y attendre vu le prix peu cher). « Elle est si terrible que ça, sa vieille robe ? Je suis même pas sûre d’avoir déjà vu des photos, » ou peut-être que si mais tu n’y as prêté aucune attention, vu que le mariage n’a jamais été quelque chose qui t’intéressait, avant. « Enfin de toute façon, on va se débrouiller à ce niveau là, » y a toujours rien de prévu, robes ou tux, les deux, au final, vous verrez sûrement le moment venu. Dans tout ça, y a autre chose que t’avais zappé, la fameuse journée d’EVJF. Oh. T’as déjà participé à quelques uns de ces événements, mais c’était surtout histoire de profiter du cadre et des boissons qu’autre chose. Tu fixes Kieran un instant, presque interdite à l’idée qu’il soit celui qui organise ; il n’a aucune idée que t’es abstinente depuis quelques temps. « Heu… Juste pas d’alcool. » Ca te fait toujours bizarre de dire ce genre de choses à voix haute. « Je bois plus. Du tout. » Ouais, même toi t’as du mal à y croire parfois. En règle générale, ce n’est pas quelque chose qui te manque, mais ça peut arriver que tu repenses à comment tu te sentais avec 4g dans le sang. « Le reste t’as carte blanche. » T’es franchement pas difficile en matière d’activités, de toute façon. « Mais te sens pas obligé de faire un truc de dingue, hein, la simplicité ça a son charme aussi. » Et puis t’es à peu près sûre que ça vous correspondra mieux, à tous les deux.


Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
walk the line (kieran#4) MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-quatre (14.07). aïe.
SURNOM : « kiki » (couché, grrrrhhhh).
STATUT : c’est bien aussi la solitude, on s’y habitue (non, pas du tout #help).
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : #18 james street, fortitude valley, avec august (le coloc), waterproof (le corgi) et bagheera (le chat).
gif @leave
POSTS : 4005 POINTS : 0

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : walk the line (kieran#4) Tumblr_inline_plhd1mS2X01slbpsl_1280 halstay #12 & ua #3 (parents) ⊹ i hope your ghost will haunt me, i hope i hear you calling my name at 3am. 'cause honey, i love you dearly and i cannot bear you leaving again, not again. oh, i hope your ghost will haunt me 'til the end.

walk the line (kieran#4) 0e4c2e637f2a56a53118b77291743b70048df66b
spencer #5 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

walk the line (kieran#4) 5457bd0bce2c215c3657ae167d094e9f391cf887
ally (scénario libre) ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

walk the line (kieran#4) 25c8ec668e9df1d3f8bea886cef53927323f4b7e
vivian #1 ⊹ i'm sure they figured it out early on that i would never run, that they could shoot, but that's no fun 'cause then they're killing the stolen son, oh don't tell them anything, anything, please.

walk the line (kieran#4) Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #12 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(14/06 - vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais compte. moi, si je devais résumer le rp aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres)ginny (fb)alice (fb)vittorioceciliashilohaugustwildpénélopealfly #17 (ua)danaë
RPs EN ATTENTE : mickey #3 › flora #3 › olive #2 › greta #2
RPs TERMINÉS : walk the line (kieran#4) MokPW9e
walk the line (kieran#4) 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2owen #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1mickey #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5eliot #2owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1birdie #2 & jordan #2autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2autumn #8penelopeia #1caitriona #2raphael #10raphael #11autumn #9flora #1albane #1spencer #3archie #4autumn #10 (2023) halstay #11 + masonsiham #1eliot #3albane #2greta #1archie #5zoya #1zoya #2siham #2dina flora #2spencer #4birdie #3mickey #2mavisolive #1albane #3adèlebirdie #4zoya #3

autumn ua #1 (slasher)autumn ua #2 (married)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua) › › laila #2 (2015) miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninajessalyn #2sawyer #4judeyaraaliyahally aliyahally #1siham #4merylannanoor ally #1laoisesiham #3anastasia

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy

walk the line (kieran#4) 015f
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : (ava) @harley ♡ (dessin) mapartche ♡ (sign) astra (gifs) @raquelsgifs, @harley, @hiddlestonss, @womenrph, @aboutstark, @marril96 (ub) @loonywaltz.
DC : finnley coverdale & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377-
https://www.30yearsstillyoung.com/t29503-
https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) EmptyVen 15 Mar 2024 - 12:05


« C’est un début. » Un rictus nerveux s’empare de ses lèvres. Son manque de débrouillardise derrière les fourneaux peut sembler pathétique à son âge – autant que le fait qu’il n’ait jamais rien fait pour remédier à ça. C’est d’autant plus surprenant que Kieran a souvent dû se gérer seul durant son enfance et que les bases de son alimentation aléatoire ne sont pas à chercher très loin. Là où d’autres comme Spencer ont tenté d’aller au-delà de l’héritage de leurs parents pour se réaliser comme les adultes que personne ne leur a appris à être, Kieran n’a jamais réussi à se débarrasser totalement de l’enfant qu’il a été ; et cela se ressent dans certaines de ses attitudes, à commencer par une incapacité à se débrouiller qui passe bien souvent pour une certaine paresse. Spencer, elle, a toujours été plus futée que lui, et ça ne le surprend pas qu’elle ait fait plus d’efforts pour s’en sortir, même s’il ne s’agit que de nourriture et que pour les gens qui n’ont pas vécu comme eux, cela peut paraître anodin. Le couteau qu’elle brandit en guise d’arme le fait légèrement sursauter, avant qu’il ne se détende en levant les mains à hauteur d’épaules, prônant silencieusement toute son innocence, non sans quitter l’ustensile des yeux. « Hé j’avais genre quatorze ans, » Les mains toujours levées, il secoue la tête de gauche à droite quand elle ajoute : « Juge pas. » - « je me permets pas. » Ou presque. Mais dans le fond, il est sincère, il la taquine parce qu’il sait qu’il peut se le permettre désormais, même s’il a l’impression d’avoir foiré sur ce coup-là et qu’il n’est pas totalement serein. C’est la preuve que, malgré leur rapprochement, ils resteront sans doute encore longtemps des étrangers l’un pour l’autre, dans le fond. Au-delà de ça, il ne peut pas se permettre de juger alors qu’il est loin de pouvoir vanter ses propres exploits, comme elle le découvre bien vite. À son « eww » il se contente de hocher vivement la tête avec un air entendu, l’air de préciser « tu l’as dit, ouais ». Cette erreur s’est produite une fois et une seule, et lui aura au moins appris à mieux lire l’étiquette des produits qu’il met dans son panier, les rares fois où il concède à remplir le frigo d’autres choses que de plats préparés et de restants de pizzas. Il n’est pas mécontent quand elle pose ce couteau, quand bien même il sait qu’elle ne lui fera aucun mal, mais les réminiscences de l’usage que ce type, des mois plus tôt chez les Cornwells, a fait de ce même ustensile, ne le tranquillise pas. « Oh non mais ça devient critique qu’on fasse quelque chose là. » - « Ça vaaa, c’est pas si pire… si ? » Non, il est loin d’être le premier à ne pas savoir se débrouiller aux fourneaux ; et finalement il accepte avant qu’elle n’ait à utiliser, une fois encore, la menace d’une arme à son égard. « C’est décidé, alors, on va t’apprendre à manger et à reconnaître les ingrédients. » - « Ouais, bon, présenté comme ça, ouais, c’est vraiment la cata. » Il souligne, avec un sourire amusé, mais le regard très sérieux ; oui, sous cet angle, la situation est nettement plus désastreuse qu’il ne l’imaginait. « Ok, c’est un deal. » Puisqu’elle insiste et ne semble pas vouloir se rétracter, il adjuge avant que cela puisse être une perspective.

Et si à l’issue de cette rencontre il peut se vanter de reconnaître les ingrédients nécessaires à la composition d’une bonne pizza, il n’oublie pas pour autant qu’elle lui a aussi glissé le besoin de lui annoncer une nouvelle. Trépignant d’impatience, il n’a pas vraiment envie qu’elle fasse durer le suspense plus longtemps, d’autant qu’il n’est pas réputé pour son calme et sa patience. Il s’imagine déjà une nouvelle dramatique ; or, ce qu’elle lui annonce est très loin de l’être. L’humeur change malgré les maladresses du début, et la légèreté emplit la pièce, pour son plus grand bonheur et, surtout, celui de Spencer. Car ce qui lui arrive est fantastique – il n’y a pas d’autres mots. Il ne l’a jamais vue aussi sentimental, aussi prête à se dégonfler, et cela en dit long sur le chemin qu’elle a parcouru pour en arriver jusqu’ici. La mélancolie se mêle aux émotions qu’il ressent alors qu’elle ne s’arrête pas là ; il aura un rôle à jouer durant ce mariage, et pas n’importe lequel. D’eux deux, c’est bien lui qui a toujours été le plus sensible, alors ça ne l’étonnera pas qu’il réagisse par une étreinte avant de formuler quoi que ce soit d’autre. Et quand il y parvient, c’est bien évidemment pour accepter sans une once d’hésitation. « Heum, je voyais personne d’autre pour le rôle. » Il ne sait quoi répondre à cela, hormis qu’il est très touché, sauf qu’il sait aussi qu’il serait vraiment capable d’en pleurer et de rendre ce moment gênant ; ils n’ont pas besoin de cela. « Ces derniers temps on a un peu appris à se connaître, ça fait des années qu’on aurait dû mais… » - « Mais les circonstances n’étaient pas les bonnes. » Il se permet de rétorquer, car c’était cela le problème ; ni lui, ni elle. « paraît qu’on demande ça aux gens en qui on a confiance et qu’on apprécie, alors tu me semblais tout désigné. » Et durant un instant, la légèreté est remplacée par un sentiment plus amer, plus difficile, qu’il essaie d’ignorer. Mais il est trop tard ; et la honte l’a remplacé. Elle lui fait confiance, mais il ne lui a pas tout dit – il lui ment, souvent, sur ce qu’est sa vie. Mais ce n’est pas vraiment un mensonge, ou du moins pas si grave, puisqu’il pourra rétablir la vérité avec facilité ; il suffit d’inventer une rupture. Si cela était son seul mensonge. « Je suis touché, Spence. Vraiment. » Il aurait bien d’autres choses à lui dire, mais il sait aussi qu’elle n’est pas preneuse de ces effusions, alors il se retient ; il a l’habitude, de toute façon, de tout garder pour lui. Du pire au moins pire ; au moins, aujourd’hui, c’est agréable de se contenir. Alors, pour alléger l’atmosphère, il ne peut s’empêcher une plaisanterie qui n’en est pas vraiment une : il fera tout ce qu’elle lui demande. « me met pas au défi parce que je serai capable de te demander de venir en robe, » Elle le pousse et il ne peut s’empêcher de rire, se décalant exagérément sur le côté. « Je choisirai la pire de toutes. » Il a dit qu’il ferait l’effort s’il le faut, il n’a pas dit qu’il le ferait bien, hm.

Il a bien perçu la gêne de Spencer qui ne rebondit pas sur le fait qu’elle l’ait mérité, aussi il n’insiste pas, ne voulant pas la mettre mal à l’aise. Il y a bien d’autres choses à dire ; à commencer par l’interroger sur sa demande. Il veut tout savoir, trop curieux, trop fraternel, aussi. « Alors là, jamais tu verras les vidéos, faudra me passer sur le corps, tu m’entends ? » - « Facile, j’ai pas peur de toi, la mouche. » Il dit, redressant son dos dans une tentative de se montrer intimidant de toute sa hauteur, même si le sourire sur ses lèvres le trahit : tous les deux savent que c’est bien lui qui était terrifié par elle, peu importe s’il avait quelques années et quelques centimètres de plus. « Et puis, il me le faut, tu sais, rapport au rôle de témoin, le discours, tout ça. » La honte qu’il doit lui coller – de manière bienveillante – parce que c’est son rôle, hm. « Je supplierai Mac, tant pis. » Reste à savoir comment la soudoyer, mais il y mettra du sien. « Elle est si terrible que ça, sa vieille robe ? Je suis même pas sûre d’avoir déjà vu des photos, » - « Bah on est sur une robe des années 80, meringues et manches bouffies, tu vois. C’était la mode suite au mariage de Lady Di et du Princes Charles. » Il dit, avant de se rattraper : « et je le sais uniquement parce qu’elle m’en a parlé, hein. » Va pas croire que ça m’intéresse, ces histoires de mariage, hm. « Enfin de toute façon, on va se débrouiller à ce niveau là, » Il hoche la tête, elles font sans doute mieux. Et si c’est la première fois qu’il revêt ce rôle de témoin, il se doute bien que, s’il n’a pas forcément à intervenir quant aux préparatifs du mariage, il y a bien un domaine où son implication est requise. Il l’a dit, il prend les choses au sérieux, et cela passe par un EVJF digne de ce nom. « Heu… Juste pas d’alcool. » Il reste silencieux alors qu’il l’observe un instant. « Je bois plus. Du tout. » Il n’était pas au courant, mais maintenant qu’il y pense, ça explique un certain nombre de choses. « Oh, wow, Spence, c’est génial. » Il a mille questions à lui poser ; depuis combien de temps ? Tu tiens le coup ? Comment je peux te soutenir ? Mais malgré l’émotion pas totalement disparue dans cette pièce, il ne se sent pas légitime à demander tout ça. Même si Spencer a verbalisé sa confiance et son affection, il n’est pas certain d’en être digne, pas plus qu’il n’a l’assurance qu’elle ne finira pas par se lasser de lui, comme tant d’autres avant elle. « Je suis fier de toi. Pour ça et pour tout le reste. » Mais il peut au moins lui dire ça entre deux instants de camaraderie, et si durant un instant Kieran s’imagine qu’il s’agit d’un moyen de renoncer à cette petite fête, elle précise : « Le reste t’as carte blanche. » qui le rassure. « Mais te sens pas obligé de faire un truc de dingue, hein, la simplicité ça a son charme aussi. » - « Merde, moi qui pensais déjà louer un hélicoptère et engager Adele pour un concert privé. » Il rétorque en haussant les épaules d’un air las ; comme si de telles extravagances lui ressemblent. « Je vais te prévoir un truc simple, mais bien. Je peux même te soumettre le programme en amont pour que tu puisses y mettre ton véto. » Il soutient son regard un instant, qui tente maladroitement de lui exprimer une gratitude qu’il ne sait pas vraiment formuler – ou qu’il ne veut pas, pour ne pas l’agacer. « Bon allez, si on continue comme ça, c’est avec mes larmes qu’on va assaisonner les pizzas et personne ne veut de ça, alors, oh grand manitou, montre-moi la voie vers l’indépendance culinaire. » Qu’il ajoute, avec un franc sourire, ses paumes jointes ensemble, ajoutant même une petite révérence pour parfaire le tout.

@Spencer Blackwell walk the line (kieran#4) 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

walk the line (kieran#4) Empty
Message(#) Sujet: Re: walk the line (kieran#4) walk the line (kieran#4) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

walk the line (kieran#4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-