AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Codes promo AliExpress : jusqu’à -50€
Voir le deal

 vagues souvenirs - Emina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jina Crawley
Jina Crawley
les fausses aventures
les fausses aventures
Voir le profil de l'utilisateur
vagues souvenirs - Emina  MTtf4TM ÂGE : 25 ans - 08.08.96
SURNOM : Ji
STATUT : célibataire
MÉTIER : game master dans un escape game la majeur partie de son temps, mais diseuse de bonnes aventures et guide en urbex pour boucler les fins de mois
LOGEMENT : un terrain vague squatté par des caravanes et mobiles home entre le port et l'aéroport, grosse ambiance.
vagues souvenirs - Emina  F9d1f4a289d99f7e90b7544d0c823f9bbc89919c
POSTS : 10545 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Jina est surtout petite que plus :OO:
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Xl0f


Angus#2 -
Jineth#3

eleonora - Emery - Jiden- Isaac - Mac - Colin - Diego

UA ZOMBIE

Holden -


UA SLASHER
Lena

RPs TERMINÉS : Eddie - Seth#1 - Angus-Maze#1 -
Lena - Jineth#2 - KieranUAZ - Lena#2 - Dani - Freddy UAF. - Murphy UAF - Kieran#2UAZ- Cameron - Maze#2 - Cait - Iris - Angus&Sethfb
AVATAR : Devery Jacobs
CRÉDITS : avatar :ciloute ; ub : loonywaltz ; dessin: maparche
DC : Nino - May - Dinis - Owen
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t40691-nino-may-dinis-jina-owen https://www.30yearsstillyoung.com/t40697-jina-crawley#2024428

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyDim 6 Fév - 23:07


j’étais censée dormir chez Cait ce soir, mais j’étais obligée de revenir chez moi pour récupérer mon jeu de tarot. J’avais une séance de tirage de carte demain et sans lui, c’était pas possible et le plus simple, c’était de dormir ici ce soir. Tant pis, Cait m’en voudrait sans doute pas de pas passer la voir après sa garde, elle serait sans doute crevée. J’avais fermé l’escape game ce soir et j’étais exténuée. Pour une fois, la soirée avait été plutôt mythique entre ce couple qui était au bord de la crise de nerfs et ce groupe de mecs qui avait fait preuve de grande démonstration de virilité. Ces grands gaillards qui étaient arrivés bien trop sûre d’eux, pensant sortir de cette pièce en un temps record et avec une facilité irréaliste, voilà que le karma les avait rattrapés. D’un, ils n’étaient pas sortis dans les temps, de deux, l’un d’entre eux s’était mis à pleurer quand les autres ne faisaient pas non plus les fiers. Oui, l’immersion était totale dans cette pièce dite d’épouvante, c’était ma préférée et quand on est pris dans un décor aussi réaliste, notre cerveau peu parfois nous jouer des tours. On a beau se répéter encore et encore que rien n’est réel, parfois, les émotions prennent le dessus et fini par se dire que ce que nous avons devant les yeux est bien vrai. C’est comme ça que l’attaque d’un vampire met tout le monde dans tous ses états. D’habitude, le cliché est difficile à admettre, mais ce sont les filles qui pleurent mais ont tendance à aller jusqu’au bout quand parfois, des mecs préfère s’arrêter avant la fin. Ce soir, tout le monde aura tenu le coup, mais j’étais quand même très fière de rappeler à ces messieurs qu’ils auraient mieux fait de ne pas trop la ramener.

La dernière navette de la soirée m’avait déposée à l’aéroport et j’avais fais le chemin jusqu’au terrain à pied. Il parait que cette nuit, les vols seraient calmes car beaucoup d’entre eux étaient annulés à cause de tempêtes tropicales dans certains archipels de l’océan pacifique. Tant mieux… même si j’avais fini par m’y faire, à tout ce vacarme jour et nuit. Arrivée dans la pénombre, tout était bien calme ici, quelques caravanes étaient éclairée mais pas de feu de camps ce soir, pas de veillée, il est quelle heure déjà ? je sors mon téléphone quand, avant même de pouvoir regarder l’heure, je suis attirée par un bruit à côté de ma caravane. Je replonge le smartphone au fond de ma poche et fait un pas vers celle-ci. Finalement, c’est celle d’a côté qui se met à trembler et bouger de droite à gauche, celle d’Isabelle. Je m’approche, surprise car elle avait prévenu qu’elle partait pour la semaine et aux dernières nouvelles, elle n’était pas du tout dans le coin, ce serait étonnant qu’elle soit de passage pour avoir oublié quelques choses. Quand bien même, c’était elle, autant vérifier. « Isab… » stoppée nette dans ma lancée lorsque je vois une paire de jambe dépasser d’une lucarne, où mon cul aurait du mal à passer lui-même. Ces jambes là sont pas bien grandes et quelques chose me dit que c’est pas Isabelle qui tente de rentrer chez elle. « Oh ! » je me précipite sur les molets pour les choper avec mes bras et les tirer vers l’exterieur. « Sors de – laaa ! »


 @Emery Dawson :OO:




vagues souvenirs - Emina  L7tg

vagues souvenirs - Emina  KisbHqw
vagues souvenirs - Emina  WUtJBww
vagues souvenirs - Emina  BXoTHHs
vagues souvenirs - Emina  EmnXD0b
vagues souvenirs - Emina  N6lmNhB
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
vagues souvenirs - Emina  33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 268 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Chaos-fire

vagues souvenirs - Emina  M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

vagues souvenirs - Emina  Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

vagues souvenirs - Emina  Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyDim 13 Fév - 23:49



vagues souvenirs

I'm stuck in the paint on the wall in a picture frame. White little house, but there's nobody home. Stuck in a life that I didn't want anyway, but I don't even know, where would I go if I ever got out of here? Paint a new world with the colors I stole? One of these days, yeah, I might just disappear and you won't even know

Capuche sur la tête et main dans les poches, la silhouette menue d’Emery filait à travers le terrain vague sans le moindre bruit. Le temps à Brisbane s’était rafraîchi ces dernières semaines et à cette heure-ci, il n’y avait plus âme qui vive en dehors des caravanes. Les habitants des lieux semblaient enfoncés dans leur routine sans se soucier de ce qui se passait chez leurs voisins et c’était tant mieux, car la blonde se sentait en mission, ce soir. Elle avait reçu un appel de Bobby, quelques jours plus tôt. Un vétéran qui habitait à quelques pas de chez les Dawson. Le genre d’homme à se sentir affublé d’une mission, toujours avec sa bouteille de bière et son œil vigilant sur ses voisins. L’une des très rares personnes avec qui Em était resté en contact quand elle avait décidé de partir. Au début, c’était par simple espoir que sa mère retrouve ses esprits, qu’elle ne veuille plus la chasser de chez elles. Il se racontait qu’Isabelle avait un peu perdu les pédales ces dernières années, ne reconnaissait plus personne. Elle était toujours indépendante, capable de travailler et de prendre soin d’elle. Mais elle oubliait les gens. Bobby l’avait emmenée chez le médecin une fois, qui lui avait diagnostiqué une prosopagnosie associative. Le cerveau avait cessé de faire la connexion entre les visages et les souvenirs, notamment. C’était une pathologie compliquée à gérer, comprendre, expliquer. Avec le temps, Em avait juste compris le principal : sa mère ne la reconnaîtrait plus jamais. Elle la verrait comme une totale inconnue. Pour la version officielle, la gamine avait juste fugué et n’était jamais revenue. C’était en partie pour cela que la blonde trouvait un tel réconfort à faire son bénévolat avec des patients atteints d’Alzheimer ; elle se sentait moins seule.

Alors quand Bobby lui avait appris qu’Isabelle partait en vacances, la jeune femme avait fini par avoir cette idée farfelue : elle avait envie de rentrer à la maison. Rien que le temps de quelques heures, retrouver ce qui avait été sa chambre, ses affaires, chaparder quelques souvenirs. Un élan nostalgique qu’elle ne se savait même pas capable d’assumer. Le plan était simple ; si rien n’avait changé, la lucarne de la cuisine ne fermait pas bien. Il suffirait de la pousser, d’escalader, et elle serait dans la place. Un plan qui s’était parfaitement déroulé les premières minutes ; elle avait empilé les chaises en plastique devant la caravane, poussé la minuscule fenêtre, s’était agrippée et avait commencé à grimper. Puis, il avait fallu passer les hanches, et l’affaire s’était compliquée. En fait, la blonde était occupée à essayer désespérément de se faufiler quand elle sentit quelque chose, ou surtout quelqu’un tirer ses jambes vers l’arrière. Elle paniqua sur le moment, agita les jambes pour essayer de se défaire de cette prise, mais inévitablement, elle perdit ce combat. Son corps glissa dans la lucarne, la fit tomber en arrière sur la personne qui avait mis son intrusion à mal. « Aïe. » Elle roula au sol en se redressant sur ses pieds, grimace sur le visage alors qu’elle se massait le bras. Elle était prête à taper un sprint pour retourner à sa voiture avant d’être coincée, mais dans la pénombre éclairée par la lune et quelques lumières improvisées, ses sourcils se froncèrent. « Jina ? » Une version adulte, bien loin de ce à quoi elle ressemblait sept ans plus tôt. Elle était même surprise que la brune soit encore dans le coin. « Je t’ai pas fait mal ? » Elle serait parfaitement responsable si c’était le cas. L’unique bonne nouvelle était probablement qu’elle pouvait encore espérer entrer dans cette fichue caravane. « Je suppose que tu ne sais pas où ma mère garde le double de ses clés ? » Elle grimaça, sentant doucement le malaise s’installer.

@Jina Crawley


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Jina Crawley
Jina Crawley
les fausses aventures
les fausses aventures
Voir le profil de l'utilisateur
vagues souvenirs - Emina  MTtf4TM ÂGE : 25 ans - 08.08.96
SURNOM : Ji
STATUT : célibataire
MÉTIER : game master dans un escape game la majeur partie de son temps, mais diseuse de bonnes aventures et guide en urbex pour boucler les fins de mois
LOGEMENT : un terrain vague squatté par des caravanes et mobiles home entre le port et l'aéroport, grosse ambiance.
vagues souvenirs - Emina  F9d1f4a289d99f7e90b7544d0c823f9bbc89919c
POSTS : 10545 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Jina est surtout petite que plus :OO:
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Xl0f


Angus#2 -
Jineth#3

eleonora - Emery - Jiden- Isaac - Mac - Colin - Diego

UA ZOMBIE

Holden -


UA SLASHER
Lena

RPs TERMINÉS : Eddie - Seth#1 - Angus-Maze#1 -
Lena - Jineth#2 - KieranUAZ - Lena#2 - Dani - Freddy UAF. - Murphy UAF - Kieran#2UAZ- Cameron - Maze#2 - Cait - Iris - Angus&Sethfb
AVATAR : Devery Jacobs
CRÉDITS : avatar :ciloute ; ub : loonywaltz ; dessin: maparche
DC : Nino - May - Dinis - Owen
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t40691-nino-may-dinis-jina-owen https://www.30yearsstillyoung.com/t40697-jina-crawley#2024428

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyMer 23 Fév - 0:59



Les jambes entre mes bras, je tente tant bien que mal de la tirer vers l’exterieur  de la caravane d’Isabelle. Si on ne pouvait plus compter sur nos propres voisins, on serait bien seul depuis trop longtemps en vivant ici. C’était pas toujours l’amour fou, il pouvait y avoir des éclats de voix de temps à autres mais de manière général, l’ambiance était plutôt bonne et on se sentait un peu comme une grande famille. Isabelle m’avait vu grandir, elle nous avait accueilli quand on est arrivées avec ma mère et elle avait été la première à créer un vrai lien et proposer son aide à ma mère, quand elle avait compris qu’elle aussi, était une femme seule avec sa fille. Isabelle avait continué à veiller sur moi quand ma mère avait quitté le terrain pour s’installer en ville et que j’avais refusé de la suivre pour habiter en appartement. Et nos liens se sont resserrés encore plus quand sa propre fille avait dégagé du jour au lendemain.
Je sentais enfin le corps qui tentait de se débattre me glisser dessus, ne lâchant pas ma prise, je sentais pourtant que je perdais l’équilibre et me voilà alors par terre avec une nana qui vient aussi de me tomber dessus. Bordel, c’est tout sauf agréable. La terre est bien fermé, c’est pas impossible que j’me sois aussi pris un caillou dans la fesse et en plus, son poids ne s’est pas répartie sur tout mon corps mais pile sur ma poitrine et m’a même écrasé le visage. Elle met deux secondes à se relever, surement mieux en forme que moi. « Aie » ouais, aie ! Je grimace, toujours au sol, un peu sonnée et je redresse la tête, me demandant pourquoi elle était toujours là à attendre alors qu’elle ferait mieux de dégager ! « Jina ? » quoi ? Je me redresse, frottant mes vêtements recouverts de poussière. C’est pas vrai ? « Putain. » que je souffle alors que je sais exactement à qui j’ai affaire.  « Je t’ai pas fait mal ? » je souffle encore du nez, les sourcils froncés à leur maximum. « T’aurais pas mal si tu t’étais pris ça... » je ramasse le caillou aussi gros qu’un œil sur lequel ma fesse droite était tombée. « dans l’cul ? » je le balance à quelques mètres de la, foutu caillou ! « Je suppose que tu ne sais pas où ma mère garde le double de ses clés ? » dans ma caravane ? Bien sûre que si, je le sais. « Non. Aucune idée. » ca lui semble normal d’être ici et de faire comme si on s’était pas vu depuis la veille ? « Qu’est-ce que tu fou là Em ? Si t’as besoin de passer par la lucarne, c’est que t’es surement pas invitée ici. Ta mère revient dans une semaine, t’as qu’à revenir à ce moment là. Tu prendra un rendez-vous. » elle aura rien de moi. Je m'apprête à lui tourner le dos et reprendre mon chemin, mais quelques chose me retient, face à elle. « dis moi, t’as fais bon voyage ? T’as surement du avoir un contre-temps pour plus avoir le temps de passer ici ou même de donner des nouvelles, non ? tu voulais quoi, retrouver ta mère en tête à tête ? t’es dans un cul-de-sac, t’as plus qu’à faire demi-tour. »




vagues souvenirs - Emina  L7tg

vagues souvenirs - Emina  KisbHqw
vagues souvenirs - Emina  WUtJBww
vagues souvenirs - Emina  BXoTHHs
vagues souvenirs - Emina  EmnXD0b
vagues souvenirs - Emina  N6lmNhB
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
vagues souvenirs - Emina  33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 268 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Chaos-fire

vagues souvenirs - Emina  M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

vagues souvenirs - Emina  Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

vagues souvenirs - Emina  Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyLun 7 Mar - 21:53



vagues souvenirs

I'm stuck in the paint on the wall in a picture frame. White little house, but there's nobody home. Stuck in a life that I didn't want anyway, but I don't even know, where would I go if I ever got out of here? Paint a new world with the colors I stole? One of these days, yeah, I might just disappear and you won't even know

Se faire choper en pleine effraction ne faisait pas partie des plans de la blonde, et si voir le visage de Jina l’avait soulagée sur l’instant, Em doutait de plus en plus que ce soit une bonne nouvelle, finalement. Parce qu’elle avait ses torts et que la jeune femme n’était clairement pas supposée être ici. L’embarras commençait déjà à faire son bout de chemin. Elle fixa le caillou fautif, l’observa voler au loin. Ce qui lui arracha un demi sourire sur l’instant. « Outch. » Oui, ça n’avait pas dû être agréable. Mais ça aurait pu être pire, son fessier s’en remettrait. « Désolée. » marmonna-t-elle sans trop l’être. La brune aurait pu juste la laisser faire, cela leur aurait évité ce petit incident. Maintenant, il ne restait plus qu’à recommencer. Avoir les clés aurait été bien plus simple pour entrer, c’était certain. Em n’était même pas sûre de pouvoir réellement passer par cette foutue lucarne. A l’époque, quand elle se barrait en douce, elle faisait en sorte de laisser une fenêtre ouverte, une où elle savait qu’elle passerait sans le moindre problème. Même prise en flagrant délit, la Dawson ne pouvait pas faire demi-tour. C’était sa seule chance de pouvoir récupérer ses affaires. Elle ne savait que trop bien comment sa mère réagirait, si elle la voyait. Elle crierait, la chasserait comme si elle était une parfaite inconnue. Ce n’était pas de sa faute au fond, mais Emery savait qu’elle n’était pas de taille à affronter cette indifférence. C’était trop dur. Elle ne savait même pas comment l’expliquer à celle qui était son amie, encore quelques années plus tôt. « Elle me laisserait pas entrer. J’veux juste récupérer des affaires à moi. » lâcha-t-elle d’un air piteux. Ce n’était pas un crime, si ? Visiblement, depuis le temps, Isabel s’était trouvé un chien de garde pour sa caravane. Et les voilà qui arrivaient, les reproches. Une réaction légitime mais qui suffit à braquer la blonde, la faire croiser les bras sur la poitrine. C’était la première fois que la blonde revenait ici depuis qu’elle était partie, et ce n’était pas de gaieté de cœur. Elle avait beau avoir grandi sur ce terrain vague, en avoir fréquenté d’autres depuis, l’endroit ne ressemblait en rien à un lien familier ou réconfortant. C’était tout un pan de sa vie qu’elle avait sciemment mis derrière elle en se barrant, ses fréquentations y compris. Chose que personne ne semblait prêt à lui pardonner. Elle n’était pas la victime de la situation pour qui que ce soit, seulement la fautive. « Tu reviendrais dans un lieu où t’es pas la bienvenue, toi ? Ca te branche, de te faire chasser ? Parce que pas moi. » Qu’on se le dise, elle avait vécu dans plus pourri que cette foutue caravane par la suite, mais au moins, elle y était invitée. « Tu voulais que j’revienne pour dire quoi ? Que se démerder seule, c’est la merde ? Personne avait besoin d’entendre ça. » Et elle n’avait besoin de la pitié de personne, ni à l’époque, ni maintenant. Elle s’en était enfin à peu près sorti, ce n’était pas pour faire un pas en arrière. « Tu peux me surveiller si tu veux, mais j’y retourne. » annonça la blonde avec un air de défi de la voix en retournant près de la lucarne et en redressant la chaise, grimpant à nouveau dessus.

@Jina Crawley


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Jina Crawley
Jina Crawley
les fausses aventures
les fausses aventures
Voir le profil de l'utilisateur
vagues souvenirs - Emina  MTtf4TM ÂGE : 25 ans - 08.08.96
SURNOM : Ji
STATUT : célibataire
MÉTIER : game master dans un escape game la majeur partie de son temps, mais diseuse de bonnes aventures et guide en urbex pour boucler les fins de mois
LOGEMENT : un terrain vague squatté par des caravanes et mobiles home entre le port et l'aéroport, grosse ambiance.
vagues souvenirs - Emina  F9d1f4a289d99f7e90b7544d0c823f9bbc89919c
POSTS : 10545 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Jina est surtout petite que plus :OO:
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Xl0f


Angus#2 -
Jineth#3

eleonora - Emery - Jiden- Isaac - Mac - Colin - Diego

UA ZOMBIE

Holden -


UA SLASHER
Lena

RPs TERMINÉS : Eddie - Seth#1 - Angus-Maze#1 -
Lena - Jineth#2 - KieranUAZ - Lena#2 - Dani - Freddy UAF. - Murphy UAF - Kieran#2UAZ- Cameron - Maze#2 - Cait - Iris - Angus&Sethfb
AVATAR : Devery Jacobs
CRÉDITS : avatar :ciloute ; ub : loonywaltz ; dessin: maparche
DC : Nino - May - Dinis - Owen
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t40691-nino-may-dinis-jina-owen https://www.30yearsstillyoung.com/t40697-jina-crawley#2024428

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptySam 9 Avr - 21:55


Jina frottait toujours son bassin pour calmer la douleur après cette chute et surtout après s’être pris ce caillou dans la fesse. Elle ne comprenait toujours pas ce que Em faisait dans le coin et comment elle avait pu se retrouvée bloquée dans cette lucarne. Pour sure que sa mère ne devait pas être au courant de son passage, si non, elle aurait peut être prévenu Jina, ou quelqu’un d’autre, pour lui donner l’accès à sa caravane. Là, ça puait l’intrusion et Jina n’était pas décidée à l’aider à s’infiltrer à nouveau. « Elle me laisserait pas entrer. J’veux juste récupérer des affaires à moi. » il serait bien temps de s’en occuper. Pas du tout convaincu, la brune croisa ses bras sous sa poitrine, comme un bull dog prêt à défendre son bout d’viande. C’est là, que c’est plus fort qu’elle, qu’elle se sent obligée d’attaquer pour de bon avec des remarques incisives, laissant aucune chance à la blonde. « Tu reviendrais dans un lieu où t’es pas la bienvenue, toi ? Ca te branche, de te faire chasser ? Parce que pas moi. » de se faire chasser ? Il lui manquait déjà un bout de l’histoire ? Jina fronça les sourcils, persuadée qu’elle arrangeait l’histoire à sa façon. Pour se faire passer pour la victime. « Tu voulais que j’revienne pour dire quoi ? Que se démerder seule, c’est la merde ? Personne avait besoin d’entendre ça. » elle souffle du nez Jina, se démerder seule, c’est c’qu’elle fait depuis qu’elle à seize ans, depuis que sa mère a elle s’est cassé en prenant un appartement en ville alors qu’elle avait décidé de continuer à vivre ici. « Tu peux me surveiller si tu veux, mais j’y retourne. » Jina fait un bon en avant, agrippant la chaise à son tour, elle retenait les pieds d’Em pour la bloquer à cette étape de son ascension. « Ton cul rentre pas, de toutes façons, c’est foutu. J’l’ai très bien vu… » ou peut être pas, mais si ça peut être un argument pour l’en dissuader avant d’en venir aux mains… elle n’avait pas très envie de se battre, Jina. « Pourquoi t’es pas revenu plus tôt ? Si t’as vraiment des trucs à récupérer. Tu dois pas en avoir tant besoin que ça… » elle fait en relevant la tête alors que sa joue est écrasée contre la cuisse droite d’Em. Ridicule. Elle fera moins la maline quand elle se prendra un coup de genou dans la poitrine tien. « j'croyais que c'était toi qui était partie... » qu'elle lâche les dents à moitié serrée, cherchant à avoir sa version des faits.




vagues souvenirs - Emina  L7tg

vagues souvenirs - Emina  KisbHqw
vagues souvenirs - Emina  WUtJBww
vagues souvenirs - Emina  BXoTHHs
vagues souvenirs - Emina  EmnXD0b
vagues souvenirs - Emina  N6lmNhB
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
vagues souvenirs - Emina  33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 268 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Chaos-fire

vagues souvenirs - Emina  M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

vagues souvenirs - Emina  Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

vagues souvenirs - Emina  Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyLun 18 Avr - 18:23



vagues souvenirs

I'm stuck in the paint on the wall in a picture frame. White little house, but there's nobody home. Stuck in a life that I didn't want anyway, but I don't even know, where would I go if I ever got out of here? Paint a new world with the colors I stole? One of these days, yeah, I might just disappear and you won't even know

Emery n’était pourtant pas la dernière pour défendre son bout de gras et arriver à ses fins, d’habitude. Elle se laissait rarement démonter, quitte à y mettre toute la mauvaise foi du monde. Mais ici, et malgré sa détermination à entrer dans cette foutue caravane, elle sentait son obstination doucement fondre comme neige au soleil. C’était étrange de revenir sur le terrain vague, de remettre les pieds là où elle avait appartenu un jour. Elle ne se sentait pas la bienvenue quand en réalité, elle n’avait jamais demandé à partir, elle. Ce n’était pas un endroit qui inspirait beaucoup d’espoir pour le futur, elle avait toujours eu un peu honte de vivre ici, avait rêvé d’une vie dans les beaux quartiers. Mais c’était chez elle, et ce sentiment semblait vraiment lointain. Rien ne l’avait préparée à tout ce qu’elle abandonnerait du jour au lendemain. C’était son choix de laisser ses amis derrière et de devenir un fantôme. Elle avait pu s’en prendre qu’à elle-même de toutes les relations sacrifiées et de son sentiment de solitude. Pourtant, si c’était à refaire, elle referait probablement la même chose. C’était plus facile de ne rien avoir à expliquer. La blonde ne retint pas une moue d’agacement en sentant les bras de Jina à nouveau agripper ses jambes, l’empêcher de recommencer son ascension. La même scène ridicule qui se rejouait où les bras de la jeune femme essayaient désespérément de s’accrocher à l’intérieur de la lucarne pour passer. « Bien sûr qu’il passe, si tu me lâchais ce serait plus simple ! » En parlant de mauvaise foi. Car aussi fine soit-elle, il fallait bien admettre que non, elle ne passerait jamais par ici. Si elle voulait vraiment entrer et sans clé, il faudrait trouver une autre option ou repartir, quelque chose que Em ne voulait même pas imaginer, s’accrochait à l’espoir que la lucarne s’élargirait miraculeusement. C’était peine perdue et d’une certaine manière, les questions de son ancienne amie réussirent à lui donner le coup au moral qui lui en ferait prendre conscience. Pourquoi maintenant, aujourd’hui ? De la nostalgie, probablement. Le besoin d’un peu de réconfort. C’était un élan de faiblesse pur et dur, si bien que son cœur se serra. Elle ne se souvenait que trop bien du jour où sa mère avait vrillé, qu’elle s’était mise à lui hurler dessus, lui ordonnant de dégager, forçant la gamine à partir en vitesse. Les fois où elle avait tenté de revenir, elle avait eu droit à l’ignorance la plus complète, comme si elle n’avait jamais existé, ou de la colère en essayant de faire entendre raison à Isabel. Ça avait du sens maintenant, ce n’était pas tant de sa faute. Cela ne rendait pas les choses plus faciles. Dans un profond soupir, elle cessa de se débattre, laissant ses jambes pendre lamentablement. « Ok c’est bon, pousse ta tête, j’descends. » Même quand elles étaient amies, elles n’avaient pas été aussi proches physiquement parlant, et ça risquait de devenir gênant. Un léger saut et Em avait à nouveau les pieds à terre, plongeant les mains dans ses poches et puisant dans tout son courage pour tenir le regard de la brune. « Je suis partie parce qu’elle m’a chassée. Elle a… un peu pété les plombs. C’est pas de sa faute. » Le malaise était palpable. Elle n’avait pas envie de raconter toutes les histoires, de retracer tous les événements. C’était compliqué. « Je sais pas ce qu’elle raconte. Mais si je revenais quand elle est là, tu comprendrais pourquoi j’ai jamais pris le risque avant. » Le sarcasme prenait le dessus. Vu comme était présentée la situation, on pouvait se demander quelle grosse connerie elle avait dû faire pour en arriver là. « Pour le reste, j’ai pas vraiment d’excuses. » Ou plutôt, elle en avait une tonne, mais rien qui ne tiendrait devant un jury. « Pour ce que ça vaut, je suis contente de te revoir. » ça faisait longtemps. Ce n’était pas les meilleures circonstances, mais il fallait faire avec ce qu’on avait. Son regard dévia vers cette foutue caravane dont elle avait toujours remis en question la sécurité. Aujourd’hui, cela lui paraissait être un char blindé avec son lot de chiens de garde. « J’imagine que j’aurai des emmerdes si je décide de casser la serrure, hein ? » Elle soupira, résignée. Elle ne miserait pas sur les fenêtres en plastique. Avec sa chance du soir, si elle balançait une pierre dessus, cela risquait de rebondir. Puis, ce fut l’illumination. Il y avait un velux, sur le haut de la caravane. Un qui était souvent ouvert pour aérer. « A moins que… » Elle tâta le terrain. Ce serait une idée.

@Jina Crawley


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Jina Crawley
Jina Crawley
les fausses aventures
les fausses aventures
Voir le profil de l'utilisateur
vagues souvenirs - Emina  MTtf4TM ÂGE : 25 ans - 08.08.96
SURNOM : Ji
STATUT : célibataire
MÉTIER : game master dans un escape game la majeur partie de son temps, mais diseuse de bonnes aventures et guide en urbex pour boucler les fins de mois
LOGEMENT : un terrain vague squatté par des caravanes et mobiles home entre le port et l'aéroport, grosse ambiance.
vagues souvenirs - Emina  F9d1f4a289d99f7e90b7544d0c823f9bbc89919c
POSTS : 10545 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Jina est surtout petite que plus :OO:
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Xl0f


Angus#2 -
Jineth#3

eleonora - Emery - Jiden- Isaac - Mac - Colin - Diego

UA ZOMBIE

Holden -


UA SLASHER
Lena

RPs TERMINÉS : Eddie - Seth#1 - Angus-Maze#1 -
Lena - Jineth#2 - KieranUAZ - Lena#2 - Dani - Freddy UAF. - Murphy UAF - Kieran#2UAZ- Cameron - Maze#2 - Cait - Iris - Angus&Sethfb
AVATAR : Devery Jacobs
CRÉDITS : avatar :ciloute ; ub : loonywaltz ; dessin: maparche
DC : Nino - May - Dinis - Owen
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t40691-nino-may-dinis-jina-owen https://www.30yearsstillyoung.com/t40697-jina-crawley#2024428

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyLun 9 Mai - 14:06


« Bien sûr qu’il passe, si tu me lâchais ce serait plus simple ! » Je roule des yeux derrière son cul qui me pend au nez, prête à finalement la lâcher pour qu’elle tente d’y entrer, si bon lui semble et qu’elle reste coincée même, ça fera une bonne excuse pour la laisser en plan et la laisser se débrouiller à sortir de là. Et quand je dessers mon emprise autour de ses mollets, c’est elle que je sens aussi être moins résistante. « Ok c’est bon, pousse ta tête, j’descends. » je la lâche pour de bon et fait un pas en arrière, la regardant descendre d’elle-même. J’avoue être un peu frustrée de ne pas assister à une scène pour le moins amusante. Mais, la voilà qui se décide à être raisonnable. Comme quoi. La manière dont elle venait d’ancrer ses pieds sur le sol et son regard dans le mien allait presque me faire regretter de m’être mêler de ce qui finalement, ne me regardait pas … ou plus. « Je suis partie parce qu’elle m’a chassée. Elle a… un peu pété les plombs. C’est pas de sa faute. » Em semblait tout de suite plus fébrile, moins sûre d’elle et ce sentiment était partagée. Je baissais les yeux, comprenant que c’était surement pas aussi blanc ou noir que j’avais pu le penser ou du moins, que ce que j’avais voulu penser. C’était toujours plus simple de mettre la faute totalement sur quelqu’un, surtout quand on a pas la moindre explication. Mais ça, c’était aussi de sa faute. « Je sais pas ce qu’elle raconte. Mais si je revenais quand elle est là, tu comprendrais pourquoi j’ai jamais pris le risque avant. » ce qu’Isabel raconte ? Qu’elle n’a plus du tout de nouvelle de sa propre fille et qu’elle s’est sentie totalement abandonnée et plongée dans un profond chagrin, en apparence, elle avait tous les arguments pour être crédible. « Pour le reste, j’ai pas vraiment d’excuses. » le reste, c’est-à-dire de n’avoir donné aucune nouvelle à ses amis ? Parce qu’elle avait droit à son jardin secret avec sa famille, pour les raisons qui la regardent, mais si c’était vraiment sa mère le problème, qu’est ce qui l’avait empêché de donner ne serait-ce qu’un signe de vie ? « Pour ce que ça vaut, je suis contente de te revoir. » Mon regard se releva à nouveau pour la regarder, sans trop savoir si j’étais sincèrement contente de la revoir aussi ou pas, ni sans savoir si le fait qu’elle le dise me fasse plaisir ou pas également. « J’imagine que j’aurai des emmerdes si je décide de casser la serrure, hein ? » mes yeux suivent les siens, en direction de la caravane. Elle avait pas l’air d’avoir de réelles mauvaises intentions, quelques secondes de silence … « A moins que… » toutes phrases commençant par « a moins que… » sans suite n’était sans doute pas précurseur d’une bonne idée. Je secoue la tête et fini enfin par ouvrir la bouche. « A moins que rien. » je soupire à mon tour. « J’ai un double des clés. » vous sentez ce vent d’espoir ? « J’vais les chercher. » un pas en arrière, je fais demi-tour pour disparaitre quelques instants dans ma caravane, fouillant le tiroir à double – j’en avais quelques autres – regardant un à un les trousseaux, je cherchais celui où le nom d’Isabel était inscrit. Me voilà ensuite de retour vers Em, je lui tends, les clés dans ma paume ouverte avant de la refermer juste avant qu’elle ne puisse les saisir. « Tu prends uniquement ce que t’es venue chercher. Si c’est encore dans l’coin… » Peut être qu’Isabel s’était débarrassé de ses affaires depuis tout ce temps. « Ca évitera d’attrouper tout le camps en faisant un vacarme d’enfer. »




vagues souvenirs - Emina  L7tg

vagues souvenirs - Emina  KisbHqw
vagues souvenirs - Emina  WUtJBww
vagues souvenirs - Emina  BXoTHHs
vagues souvenirs - Emina  EmnXD0b
vagues souvenirs - Emina  N6lmNhB
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
vagues souvenirs - Emina  33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 268 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Chaos-fire

vagues souvenirs - Emina  M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

vagues souvenirs - Emina  Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

vagues souvenirs - Emina  Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyLun 16 Mai - 22:00



vagues souvenirs

I'm stuck in the paint on the wall in a picture frame. White little house, but there's nobody home. Stuck in a life that I didn't want anyway, but I don't even know, where would I go if I ever got out of here? Paint a new world with the colors I stole? One of these days, yeah, I might just disappear and you won't even know

C’était ridicule. Cette scène, cette escalade, cet acharnement qui n’avait plus aucun sens. Tout plutôt que d’admettre que la blonde n’avait plus aucune légitimité à être ici, et que Jina avait probablement raison de lui barrer la route. Dans les films, réussir à s’introduire dans cette caravane n’aurait pas été compliqué. Elle aurait crocheté la serrure, cassé la fenêtre d’un coup de coude, aurait trouvé le double des clés sous un caillou. Elle serait entrée incognito et personne ne l’aurait repérée. Mais en réalité, Emery ferait une piètre cambrioleuse. Rien que cette caravane prenait doucement l’allure d’un fort infranchissable. Elle aurait dû lâcher le morceau, reprendre ses esprits en se disant que ce n’était pas si grave. Cela faisait sept ans désormais qu’elle vivait très bien sans avoir remis les pieds ici, ce ne serait pas la fin du monde si elle repartait les mains vides. Tirer un trait sur le terrain vague aurait probablement été quelque chose de très sain. A la place, elle se retrouvait à devoir rendre des comptes, expliquer à demi-mot pourquoi elle n’appartenait plus à ce décor. D’habitude, la Dawson aimait avoir le dernier mot. Il n’y aurait pas eu de meilleure démonstration que de prendre Jina en témoin, venir se présenter à Isabel et laisser la magie de la maladie opérer. Sauf qu’elle n’était pas sûre de pouvoir faire face à cette scène à nouveau, de se faire regarder comme si elle était une étrangère. Ce serait d’autant plus intenable du fait que cette pathologie semblait totalement aléatoire, n’affectait pas tous ses souvenirs de la même manière. Il avait fallu qu’Em soit du mauvais côté. Pas si étonnant que ça, elle n’avait jamais été chanceuse.
En tout cas, elle aurait préféré recroiser Jina dans un autre contexte. La rancœur était toujours mieux que la pitié, surtout ici alors que la blonde cherchait comment escalader la caravane pour arriver sur le toit. Un élan qui fut coupé par la brune. Elle avait ces foutues clés. « Pour de vrai ? » C’était comme entendre que le Père-Noël venait de passer. Ce n’était pas une blague ? Elle avait vraiment le Saint Graal ? Le cœur rempli d’espoir, Em resta plantée devant la porte, son regard fixant la silhouette disparaître chez elle pour réapparaître quelques minutes plus tard. Elle avait vraiment les clés. Elle reconnaissait le porte-clé qui y était accroché. « Promis. Pas d’embrouille. T’as qu’à entrer pour me surveiller. Ce sera probablement moins suspicieux que si tu montes la garde devant. » Et enfin, elle put récupérer le trousseau, son regard brillant d’une reconnaissance sans limites. C’était quelque chose, d’ouvrir à nouveau cette porte, d’entrer dans le lieu où elle avait grandi. C’était plus petit que dans ses souvenirs, plus triste. Rien n’avait vraiment changé, des pots de cactus increvables aux photos sur le frigo. Mais ce fut jusqu’à son ancienne chambre qu’Em se dirigea, la respiration coupée quand elle en ouvrit la porte. Absolument rien n’avait bougé. Les draps étaient les mêmes, la mini table était toujours encombrée du bazar qu’elle ne rangeait jamais à l’époque. Le mur toujours décoré des photos qu’elle y avait collées à l’époque. Dont une spécifiquement qui lui arracha un sourire nostalgique. « Tu te souviens de ça ? » Elle décolla l’une des photos pour la tendre à son ancienne amie. Elles devaient avoir 13 ans à tout casser, durant un été. Elles s’étaient mises en tête de créer une super cabane avec tout ce qu’elles pourraient trouver sur le terrain vague. Les plaques de tôle abandonnées avaient été parfaites, et la cabane avait pris forme. Tout cela pour que la chaleur soit absolument insupportable là-dedans et qu’elles ne l’utilisent jamais. « T’as jamais voulu quitter le terrain vague ? » demanda-t-elle finalement en s’asseyant sur son lit, attrapant sa peluche d’enfance. Une espèce d’ourson en toile qui finirait définitivement dans son sac.

@Jina Crawley


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Jina Crawley
Jina Crawley
les fausses aventures
les fausses aventures
Voir le profil de l'utilisateur
vagues souvenirs - Emina  MTtf4TM ÂGE : 25 ans - 08.08.96
SURNOM : Ji
STATUT : célibataire
MÉTIER : game master dans un escape game la majeur partie de son temps, mais diseuse de bonnes aventures et guide en urbex pour boucler les fins de mois
LOGEMENT : un terrain vague squatté par des caravanes et mobiles home entre le port et l'aéroport, grosse ambiance.
vagues souvenirs - Emina  F9d1f4a289d99f7e90b7544d0c823f9bbc89919c
POSTS : 10545 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Jina est surtout petite que plus :OO:
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Xl0f


Angus#2 -
Jineth#3

eleonora - Emery - Jiden- Isaac - Mac - Colin - Diego

UA ZOMBIE

Holden -


UA SLASHER
Lena

RPs TERMINÉS : Eddie - Seth#1 - Angus-Maze#1 -
Lena - Jineth#2 - KieranUAZ - Lena#2 - Dani - Freddy UAF. - Murphy UAF - Kieran#2UAZ- Cameron - Maze#2 - Cait - Iris - Angus&Sethfb
AVATAR : Devery Jacobs
CRÉDITS : avatar :ciloute ; ub : loonywaltz ; dessin: maparche
DC : Nino - May - Dinis - Owen
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t40691-nino-may-dinis-jina-owen https://www.30yearsstillyoung.com/t40697-jina-crawley#2024428

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptySam 28 Mai - 15:05


Alors que je récupère les clés dans ma caravane, j’ai aucune idée si c’est une bonne ou une mauvaise idée, si Isabel allait se rendre compte de quoi que ce soit à son retour, mais j’préfère éviter qu’Em fasse n’importe quoi et que cette tentative d’entrée dans l’habitacle tourne au vinaigre. Parce qu’elle avait l’air déterminée dans tous les cas et si je savais qu’elle n’y arriverait pas, je savais aussi que ça pouvait mal finir. Autant limiter la casse.
Je reviens avec ce qui semble être un petit trésor entre les mains et Em a les yeux qui brillent en voyant le porte clé. Elle était restée là, comme si c’était un cadeau tombé du ciel qu’elle attendait comme un gamin qui attend son cadeau à Noel. Je lui tends les clés, mais les garde dans ma main tant qu’elle ne m’a pas promis de ne faire que le strict minimum, récupérer ce qu’elle veut et ne pas faire des siennes. « Promis. Pas d’embrouille. T’as qu’à entrer pour me surveiller. Ce sera probablement moins suspicieux que si tu montes la garde devant. » je lâche les clés dans sa paume et fais un pas derrière elle pour entrer à mon tour dans la caravane, elle a raison, si je fais le pieds de grue, on risque encore d’attirer l’attention sur nous et j’ai pas envie d’avoir de compte à rendre pour elle. Elle se débrouillera, si sa mère se rend compte que ses affaires ont disparu, elle se doutera bien qu’elle est revenue faire un tour par ici et moi j’aurai absolument rien vue de tout ça. « Tu te souviens de ça ? » mon regard suit le sien, se pose sur la photo de nous deux, gamines sous un soleil cuisant d’été avec nos débardeurs qui arrivent au-dessus de nos nombrils, des lunettes de soleils piquées à nos mères, juste devant notre cabane en taule et en vieux draps. Un sourire s’affiche sur mon visage, ça, c’était le bon temps. Quand on s’prenait pas la tête et que tout semblait facile. Quand la vie ici ressemblait plus à un semblant de paradis qu’une prison en plein air. « elle est toujours là. » ouais, elle est toujours à deux cents mètres d’ici, et si elle est plus notre cabane, c’est devenue la cabane de Mel et Caspar, les deux gamins du camps qui vont flirter tous les soirs par la bas. Il y a qu’eux pour croire que c’est leur petit secret quand tout le monde les a grillés depuis bien longtemps. « Les gosses du bout qui y vont, j’veux pas savoir c’qu’ils y font. » bien sûre que j’me doute bien. Les gosses plus si jeunes que ça d’ailleurs… J’sais pas comment ils peuvent supporter la canicule qu’il y fait tous les jours. Une vraie serre tropicale. « T’as jamais voulu quitter le terrain vague ? » J’hausse les épaules. La question que j’me pose jamais en réalité. « J’ai pas envie de partir d’ici. » même ma mère avait quitté l’navire pour s’installer dans son appartement en ville. Appartement qui me sert bien quand elle est pas là, tout comme l’appartement de Cait et celui de Lena. Finalement, c’est vrai que j’suis plus si souvent ici, mais c’est hors de question de laisser tout ça derrière moi. « J’suis attachée à tout ça… » même si c’est plus comme avant, même si petit à petit y a plus personne, mais cette caravane, elle m’a vu grandir, elle est remplie de souvenirs que j’ai pas envie de laisser derrière moi. Les souvenirs avec ma mère, notre vie à deux sur les routes Australiennes, jusqu’à ce qu’on vienne élire domicile à Brisbane pour l’ancrée au sol et ne plus aller sur les routes. De toutes façons, elle peut plus rouler, elle tiendrait pas cent mètres. « Ca fait deux ans qu’on est menacés d’expulsion et qu’il se passe rien… on verra si ça doit arriver un jour. » et ça m’faisait un pincement au cœur d’me dire que tout ce qui a été construit ici pourrait partir en fumée pour un projet immobilier. Faut dire qu’on est pas trop mal placé, aéroport par ci, zone portuaire par là… ça doit en emmerder plus d’un, ces nomades qui squatter un terrain qui peut rapporter gros. « T’es venue chercher quoi ? » que je demande, qu’est ce qui soudainement pourrait lui manquer quand ça fait plus de cinq ou six ans qu’elle a su s’en passer…




vagues souvenirs - Emina  L7tg

vagues souvenirs - Emina  KisbHqw
vagues souvenirs - Emina  WUtJBww
vagues souvenirs - Emina  BXoTHHs
vagues souvenirs - Emina  EmnXD0b
vagues souvenirs - Emina  N6lmNhB
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
vagues souvenirs - Emina  33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 268 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : vagues souvenirs - Emina  Chaos-fire

vagues souvenirs - Emina  M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

vagues souvenirs - Emina  Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

vagues souvenirs - Emina  Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  EmptyMer 8 Juin - 14:04



vagues souvenirs

I'm stuck in the paint on the wall in a picture frame. White little house, but there's nobody home. Stuck in a life that I didn't want anyway, but I don't even know, where would I go if I ever got out of here? Paint a new world with the colors I stole? One of these days, yeah, I might just disappear and you won't even know

Tout dans cette caravane rappelait à Em combien c’était plus simple, avant. Avant que la maladie de sa mère ne prenne le dessus, que la blonde se retrouve chassée du jour au lendemain sans comprendre ni comment, ni pourquoi. Cela lui semblait être une autre vie, tant cela paraissait lointain. C’était pourtant loin d’être parfait, l’ado qu’elle était trouvait toujours de quoi se plaindre sur ce qui lui était offert ; le fait que sa mère ne soit pas assez présente, qu’elles vivent dans une caravane et pas dans un appartement comme les gens normaux, qu’elles n’aient pas les moyens de partir en vacances comme le faisaient ses camarades… Avec le recul, elle était juste une gamine ingrate qui ne mesurait pas la chance qu’elle avait. La vie s’était au moins chargé de lui donner une bonne leçon. Quoiqu’il en soit, Em aurait aimé que cet environnement ait l’air étranger. Que la décoration ait trop changée pour encore être familière. Mais c’était tout le contraire, à croire que l’endroit s’était figé dans le temps quand elle en était partie. La nostalgie lui enserrait le cœur pendant qu’elle arpentait cette minuscule chambre qui avait été la sienne. Les souvenirs étaient d’autant plus difficiles à affronter quand ils rappelaient des jours meilleurs. Comme cette cabane de fortune, une source de fierté incommensurable qui avait surtout prouvé que les gamines n’avaient pas de suite dans les idées. Ça la fit sourire, de savoir que ce vestige de leur passage n’avait pas encore disparu. « J’aurais jamais imaginé qu’elle tiendrait encore debout. » Les gamins avaient dû la rafistoler. Ce qu’ils allaient y faire, en revanche… une cabane loin des regards indiscrets quand on était jeune, ça incitait pas à être sages et à bien se tenir. « J’pense que cette cabane en a vu plus qu’on ne voudrait l’imaginer. » Elle pouffa légèrement. Elle n’y avait jamais fricoté avec qui que ce soit. En revanche, ça lui était arrivé de voler un fond de bouteille ou une cigarette pour aller essayer là-bas. Des idées regrettables quand on est gosse, des promesses en l’air qu’elle n’y toucherait plus jamais.

Mais même si ce terrain vague avait été son chez-elle pendant des années, Em n’était pas à l’aise à l’idée d’y être de retour. Depuis petite elle rêvait de mieux, de plus grand. Pas d’une caravane étroite dont elle avait un peu honte. Non, le terrain ne lui manquait pas. La communauté, c’était une autre histoire. « J’peux comprendre. » Les souvenirs, la sensation d’appartenir à cet endroit. Des racines auxquelles la blonde avait été arrachée un peu trop tôt. Tout semblait figé, immobile ici. Si bien qu’entendre parler des risques d’expulsion la fit relever la tête, l’inquiétude prenant le dessus. « Ils peuvent pas faire ça, hein ? » Il devait bien y avoir des lois, quelque chose qui rendait impossible l’expulsion d’autant de personnes par la force. Dawson n’était même pas convaincue que la plupart des caravanes pouvaient encore bouger, tant elles étaient installées depuis longtemps. Et Isabel, elle ferait quoi si elle se retrouvait expulsée ? Elle irait où ? Elle était capable au moins, de se débrouiller seule ? Ravaler l’angoisse ne fut pas vraiment aisé. C’était pas plus mal de se recentrer sur le présent, réfléchir à ce qu’elle voulait récupérer. « Euhm. Ouais. Ça, déjà. » Elle brandit son ourson en peluche en direction de Jina puis se releva, s’approcha du mini bureau pour ouvrir le tiroir. Il y avait un tas de babioles dedans, ce qu’on attendrait d’une ado qui n’aimait pas ranger, en somme. Un vieux téléphone, des papiers en tout genre, des accessoires en vrac. Rien qui n’avait plus de sens aujourd’hui. A part l’album photos qui s’y trouvait, et ce qui lui avait servi de journal intime pendant des années. C’était aimer se faire mal, pour une nana qui avait renié son passé. La preuve était qu’elle les glissa dans son sac dans les ouvrir, en même temps que son ancien doudou. Elle fixa son armoire mais se ravisa. Elle doutait avoir envie de récupérer ses fringues de ces années-là. « Et juste comme ça, t’es complice de cet affreux cambriolage. » lâcha la blonde dans une piètre volonté d’alléger un peu l’atmosphère. Une tentative foireuse. « Mais sérieusement Ji… Merci. » De l’avoir laissée faire ça. Ça signifiait beaucoup pour la blonde. « Je te revaudrai ça. Bon, peut-être pas en t’aidant à t’introduire où que ce soit, je saurais pas faire. Mais autour d’un verre, ou quelque chose comme ça… » ça pourrait être sympa de renouer, quand bien même Em comprendrait le refus. Qui ne tente rien n’a rien.

@Jina Crawley


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

vagues souvenirs - Emina  Empty
Message(#) Sujet: Re: vagues souvenirs - Emina vagues souvenirs - Emina  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

vagues souvenirs - Emina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe
-