AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 that is just so typically me (emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
that is just so typically me (emery) A8p4
POSTS : 246 POINTS : 465

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
that is just so typically me (emery) 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

that is just so typically me (emery) Empty
Message(#) Sujet: that is just so typically me (emery) that is just so typically me (emery) EmptySam 30 Juil - 16:55



That is just so typically me


J’ai pas vraiment l’habitude d’être dans ce genre de commerce pour le moins atypique. Moi, ce sont plus les anciens disquaires ou les revendeurs de cassettes vidéo ou de dvd. Voilà, que je me retrouve, -bien malgré moi-, à arpenter les allées d’un magasin de lingerie, peu habituée à faire de telles emplettes. J’avoue que surtout, j’ai jamais le temps d’en faire vu que je m’en vais avant que ça ne devienne trop sérieux ou bien, on me largue parce que c’est typiquement moi, et que ça plait pas à mes congénères. Or, avec Oliver Dawson ça fonctionne et je vais clairement pas m’en plaindre.

Ça fait un petit temps qu’on est tous les deux, maintenant. Qu’on passe des instants que je considère d’autant plus précieux, depuis que j’ai réchappé à la mort et qu’on s’est d’autant plus rapprochés. Alors, j’estime que faire des petites surprises de temps en temps à l’autre, ça peut être sympathique. Ça témoigne qu’on s’essouffle pas. Malgré notre rythmique bien huilée. Qu’il peut toujours y avoir du suspens. Du coup, j’ai décidé de ‘pimenter’ un peu tout ça, en m’enfouissant dans la cabine d’essayage pour revêtir une tenue que je n’aurais jamais mis, en étant seule. Avec de telles cuissardes, d’ailleurs. C’est bien parce que j’ai envie de tester, que je m’adonne à ça. Et, autant, ça risque même pas de lui plaire à Olly. Bah, je verrais bien.

Mon sac d’achats à la main, je décide de rapidement faire un crochet par le traiteur asiatique que j’aime bien. Histoire qu’on partage un repas avant de partager quelque chose de plus sensuel et de plus intime. Avec un petit sourire, je passe commande. Pour récupérer celle-ci, une vingtaine de minutes après, dans un sac plastique au logo rouge du traiteur. Garant ma voiture dans l’allée, je pénètre à l’intérieur de mon appartement, non sans jeter la tenue affriolante que j’ai acheté toute à l’heure, sur mon lit. Qu’est-ce que j’ai bien pu faire comme folie encore ? Je le sais ça, qu’il va me traiter de folle. Qu’il va me rire au nez pour m’embrasser ensuite. Mais merde, quand j’ai envie de tester, bah je teste. Quitte à ce que je me foire. Ou pas.

C’est devant le miroir en psyché de ma chambre, que je me regarde sous toutes les coutures. Y’a au moins, la couleur et les motifs qui me vont au teint. Or, le reste, ça laisse aucunement la place à l’imagination. On voit presque tout. Chose dont je n’avais pas fait gaffe, sous les lumières artificielles du magasin. Avec une certaine dose d’appréhension, -j’enfile les cuissardes couleur pistache, détail qui tue : on va pas me louper dans la rue ; ça je peux en être sûre-, et j’attrape rapidement mon trench coat couleur camel que je noue à la hâte. Heureusement que je dois pas me taper des kilomètres pour prétendre sonner à la porte d’entrée de l’appartement de mon binôme. La honte, sinon.

Passant ma tête aux boucles rousses par l’entrebâillement de ma porte d’entrée, je vérifie qu’AUCUN de mes voisins ne soit dans les parages, susceptible de capter ma présence. Leur vision est basée sur le mouvement, à tous et je dois me faire discrète. D’ailleurs, juchée sur mes hauts talons, j’ai jamais marché aussi vite. Ni couru d’ailleurs. Époussetant mon trench pour en ôter des plis imaginaires, je pose un index sur la sonnette du logement de mon binôme. Non sans jeter une œillade grise en arrière, plus trop sûre de mon assurance. Assurance, qui a fini de s’envoler, dès lors que j’ai dénoué mon trench en entendant la porte d’entrée s’ouvrir.

- Salut … beau br… Ma voix suave s’éteint au moment où je vois que c’est pas Oliver qui se trouve derrière la porte. Mais une blonde. Dans la météorite karmique que je viens de me prendre en pleine figure, y’a au moins un truc cool : c’est pas Violet. C’est pas sa mère.

C’est une blonde.
J’en fais quoi de cette information, moi ?
Déjà, je referme mon trench coat, comme pour pallier la honte. Mais, la honte, elle est toujours bien là et toujours bien cuisante. C’est qui ? Une ex ? Il m’a rien dit de tout ça. Ah.
Bon bah, je vais me comporter comme une adulte civilisée en préférant la fuite.

- Salut. Y’a clairement mieux comme début. Cependant là, je peux pas faire mieux, hein. J’ai ‘presque’ tout donné.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire, même si la présence de cesar commence à beaucoup remettre ce statut en question
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
that is just so typically me (emery) 33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 309 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : that is just so typically me (emery) Chaos-fire

that is just so typically me (emery) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

that is just so typically me (emery) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

that is just so typically me (emery) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

that is just so typically me (emery) Empty
Message(#) Sujet: Re: that is just so typically me (emery) that is just so typically me (emery) EmptyMar 2 Aoû - 10:30



so typical

There are four ways to look at life : love, lust, addiction, strife. The first two no I don't mind, but the last two ain't hard to find. If you look to the left to the right, there are several ways, only one night. But things as they stand won't get out of hand quite as much as I would like

Être de retour dans la vie d’Olly était étrange, mais loin d’être désagréable. Bien au contraire en fait ; les deux cousins retrouvaient lentement mais sûrement leurs habitudes, semblaient trouver le temps qu’il fallait pour avoir des moments ensemble malgré leurs emplois du temps chargés. Em était loin de se plaindre de retrouver cette forme de normalité dans la vie, et surtout ces personnes bienveillantes qui l’entouraient. Qui plus est, au fur et à mesure qu’elle se réchauffait, elle devenait plus encline à parler de ce qu’il s’était passé durant ses années d’absence, ou bien de ce qu’il lui arrivait au quotidien. Elle lui avait par exemple raconté à demi-mot la soirée du vernissage, le chaos totalement digne d’une série qui s’y était déroulé, ainsi que ses interrogations concernant Cesar. Ce n’était pas rien, comme gage de confiance. Quoiqu’il en soit, pour ce soir, la raison qui l’avait fait atterrir chez son cousin avait été un débat passionné sur l’alimentation végétarienne. Elle lui avait assuré qu’elle pouvait faire passer du tofu pour de la viande, chose à laquelle il n’avait pas cru une seconde. Elle avait donc sauté sur l’occasion en lui disant qu’elle lui ferait ravaler ses paroles après lui avoir fait goûter. Ils avaient donc convenu d’un atelier cuisine chez lui, un où elle l’avait tenu très éloigné de la pièce pour pouvoir le piéger sur ce qu’il mangerait. Le destin semblait vouloir forcer sa chance, car il avait été appelé par le boulot. Une urgence sur un ancien dossier, quelque chose comme ça. Il ne lui en avait pas dit grand-chose et vu la grimace d’agacement qu’il avait faite, elle n’avait pas demandé, le laissant partir. Il avait promis de revenir durant la soirée, alors cela  avait laissé à la blonde tout le loisir de partir dans sa préparation. Mini burgers (au tofu) en apéro, curry (au tofu) en plat, cupcake au chocolat (et tofu) pour le dessert.

Tout était presque prêt à servir quand elle entendit frapper à la porte. Elle n’en pensa rien, il lui avait laissé le trousseau de clé. Avec un large sourire, elle se précipita pour ouvrir. Autant dire que ce qu’elle vit été bien loin de ressembler à Olly. C’était plus féminin. Plus osé. Assez sexy. Elle lâcha un sifflement à la fois appréciateur et moqueur. « J’imagine que la surprise ne m’était pas destinée ? Dommage. » C’était trop drôle pour ne pas en rire un peu. La rousse ne devait pas être de cet avis vu la manière dont elle referma immédiatement son trench, dont sa moue passa de la séduction à la froideur. C’était une très jolie femme, c’était indéniable. « T’es à la bonne adresse ? » Elle avait l’air de parfaitement savoir où se pointer, en tout cas. « Désolée, je crois que c’est foutu pour ta soirée olé olé. Chouette body, ceci dit. J’aime bien. » Em déposa les yeux sur le sac de nourriture que l’inconnue tenait. Elle avait prévu de rester, visiblement. Pas de chance, Em aussi. Surtout après avoir réalisé que son cousin s’était bien gardé de lui raconter quelques petites choses. « Tu veux entrer, peut-être ? Tu risques de pas être méga à l’aise, mais c’était un risque à prendre j’imagine. » Oh oui, ce serait très drôle.

@Billie Redfield


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
that is just so typically me (emery) A8p4
POSTS : 246 POINTS : 465

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
that is just so typically me (emery) 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

that is just so typically me (emery) Empty
Message(#) Sujet: Re: that is just so typically me (emery) that is just so typically me (emery) EmptyMar 2 Aoû - 19:45



That is just so typically me


Bon. Si la honte devait être personnifiée, ce serait moi présentement là. À la porte d’entrée de chez l’appartement d’Oliver Dawson, à moitié nue et juchée sur ce que je considère être comme des échasses, peu confortables. Le but ultime de ma venue, c’est que tout saute en un temps record. Qu’Olly me retire tout ces artifices en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Et, que j’ai eu à les mettre ou les choisir. Sauf que là, face à ma personne. C’est pas mon binôme. Ou alors, il m’a fait des sacrées cachoteries. Du coup, y’a ma petite voix, -la plus sensée des deux-, qui me hurle de déguerpir vite fait, même s’il y a eu témoin.

Et, y’a l’autre voix. Celle qui me murmure de rester. De voir qui c’est. Parce que c’est qui elle ? Une ex petite-amie venue en visite reconquérir Oliver ? Ou, une autre sœur ? Bien qu’il ne m’ait dit qu’avoir seulement Gabrielle que j’aurais aimé connaitre pour sa force de caractère et ce qu’elle était. Or, je pense pas être face à un fantôme du Passé de mon petit ami. C’est bien le présent, que j’ai en face de moi. Présent, qui se prive d’ailleurs pas de me charrier, à raison. Comment pourrais-je l’en blâmer, par ailleurs ? Si, je m’étais retrouvée dans pareille situation à sa place, je crois que ouais, je m’en serais pas privée. Alors que je suis partie à la base pour une soirée des plus coquines avec mon partenaire, je me trouve à la porte d’entrée de son logement. Comme quoi, ça tient à peu de choses, les petits couacs de la vie. La mienne, en l’occurrence.

- La surprise était destinée à un public un peu plus masculin. Désolée. J’offre un sourire, parce que malgré tout, elle y est pour rien dans l’histoire et je parviens même à me dérider. Oui. Sauf, si l’habitant en question m’a pas prévenu de son déménagement imminent. Je ris, parce que franchement, c’est cocasse. Mais, y’a quand même pas mal de honte qui subsiste. Note, que … je prévoirais plus de soirées de ce genre. J’ai été un peu vaccinée, là. Même si ce fut à ton goût, visiblement. Je lui adresse un clin d’œil toujours en ne connaissant pas son identité.

J’essaye pourtant de fouiller dans ma mémoire. De ce qu’Oli’ a pu me dire au sujet d’une blonde mais si d’ordinaire ma mémoire est hyper bonne et efficace, là, y’a rien qui me vient à l’esprit. Peut-être aussi, parce que je me suis pris une honte monumentale. Et, que j’ai beau chercher, bah y’a toujours la honte qui se tapit au-dessus. Mon interlocutrice encore inconnue observe le sac du traiteur asiatique que j’ai encore entre les mains. Et, en vient même à me proposer d’entrer. C’est louche, mais je crois que j’ai pas vraiment le choix. Entre rester au-dehors et me faire mater par tous les voisins, de mon quartier ou pénétrer à l’intérieur de l’appart’ de mon coéquipier tout en sachant toujours pas qui c’est, que cette demoiselle blonde qui m’a ouvert si gentiment la porte. Le choix, est vite fait, hein.

- Entre me faire mater par le restant du quartier et venir à l’intérieur, je crois que j’ai rapidement fait mon choix. Que je dis, tout en pénétrant à l’intérieur de ce logement que je connais, presque par cœur, maintenant. Ayant tout de même des envies de vite retirer ces cuissardes, dès que j’aurais atteint le canapé. Ce que je fais sans réellement attendre, gardant tout de même mon trench noué. Je suis pas folle quand même. Alors ouais, non. Je suis pas méga à l’aise. Mais, à l’intérieur, c’est déjà mieux qu’à l’extérieur. Je peux pas le nier. Je la fixe de mon regard gris, mes mains posées sur mes genoux. Bon. Bon. Bon. Est-ce que je joue la Billie Redfield rentre-dedans ou … je la joue subtile ? Je connais pas ce mot. T’es … une ex d’Oliver ou … ? Ou, quoi ? Je sais pas moi-même. Je sens que ça va être long. Très long. Ça sent bon, en tout cas. Hum. Tant qu’à faire, c’est bien vrai.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire, même si la présence de cesar commence à beaucoup remettre ce statut en question
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
that is just so typically me (emery) 33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 309 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : that is just so typically me (emery) Chaos-fire

that is just so typically me (emery) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

that is just so typically me (emery) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

that is just so typically me (emery) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

that is just so typically me (emery) Empty
Message(#) Sujet: Re: that is just so typically me (emery) that is just so typically me (emery) EmptyMar 9 Aoû - 10:53



so typical

There are four ways to look at life : love, lust, addiction, strife. The first two no I don't mind, but the last two ain't hard to find. If you look to the left to the right, there are several ways, only one night. But things as they stand won't get out of hand quite as much as I would like

La rouquine venait de définitivement capter l’intérêt de la Dawson, qui ne pouvait s’empêcher de s’amuser intérieurement de ce que son cousin en dirait une fois qu’il apprendrait pour cette rencontre absurde. Lui qui assurait que rien ne se passait dans sa vie personnelle, il avait certainement omis quelques détails. Ou alors, elle était en train de faire face à une ex obsessionnelle et dans ce cas, la situation serait sans doute moins drôle. Très franchement, Em se serait attendue à ce que l’inconnue reparte aussi vite qu’elle était arrivée, mais non, elle continuait de se tenir devant elle, remplie d’assurance. Avec un corps pareil, elle pouvait se le permettre ceci dit. La blondinette haussa mollement les épaules, pas réellement vexée de ne pas être la cible de cette délicate intention. « Je pense que t’es au bon endroit du coup. Il y a bien un habitant qui réside ici depuis un bail. Il est juste pas là pour l’instant. Mais il ne devrait pas tarder. » Même si Em espérait qu’il traînerait. Elle avait une enquête à faire avant son retour. Le timing était juste terrible, ce serait dommage que Olly soit privé de ce genre de surprises spontanées juste pour un pauvre incident. « C’est toujours le risque à prendre quand on débarque à l’improviste. Et écoute, ça aurait été con que personne n’apprécie l’effort. » C’était inutile de tomber dans l’embarras pour si peu. Certes, la Dawson appréciait aussi bien les corps féminins que masculins. Mais elle ne voyait aucune raison de devenir subitement pudique. Jouer une réaction scandalisée aurait mis fin bien trop tôt à cette rencontre, alors que cela devenait juste intéressant quand elle accepta d’entrer. Son argument ne tenait pas trop la route ceci dit, fit pouffer légèrement Em. « Y a que toi qui sait ce que t’as sous ce trench. Et moi, maintenant. Personnellement, j’aurais préféré affronter le quartier. » A sa place, la blonde se serait surtout liquéfiée sur place et aurait disparu de la surface de la terre avant qu’on la retrouve. Cela pouvait paraître ironique compte tenu du fait qu’en creusant un peu, on pouvait trouver des clichés d’elle bien moins habillée que ne l’était la rousse. Mais il y avait une grosse différence entre poser, et vouloir partager son intimité.

Et puis Em n’aurait certainement jamais assumé des échasses pareilles. Trop casse-gueule. Elle resta un peu en retrait lorsque la rousse s’installa, nota mentalement que celle-ci semblait bien connaître les lieux. La vision était tout de même excessivement drôle, la voir si guindée sur le canapé avec son trench bien fermé tout en sachant ce qui se trouvait dessous amusait certainement la Dawson. « Tu t’en tires à merveille. » lâcha-t-elle, ne cachant même pas sa gentille moquerie. Jusqu’à savoir jusqu’à quel point la rousse était importante pour Olly, elle n’allait pas lui sortir le tapis rouge, lui suggérer d’aller chercher un jogging et un tee-shirt dans l’armoire de son cousin pour être plus à l’aise. C’était bien plus intéressant de la laisser mariner et la torturer un peu. Si Em ne s’était pas encore présentée, c’était pour une bonne raison. Un choix qu’elle était loin de regretter quand les questions commencèrent à venir dans sa direction. Oh, elle ne comptait pas mentir. Juste tourner autour de la vérité. « Pas une ex, non. Mais je note qu’il n’a pas parlé de moi. » Elle se pinça les lèvres, afficha une mine pensive en détaillant la rousse de la tête aux pieds. « Tout comme il n’a pas parlé de toi. » Il aurait dû, avec l’une comme avec l’autre. Il lui tirerait certainement les oreilles quand il rentrerait, mais elle était prête à prendre ce risque. La réflexion sur l’odeur de l’appartement lui fit tourner la tête vers la cuisine. « Ah, oui. Merci. J’imagine que tu peux rester manger, il devrait y en avoir assez pour trois. Et je sens que Olly a beaucoup d’explications à fournir. Ça va être amusant. » Pas pour lui, certainement pas pour l’inconnue qu’elle comptait bien faire bouillir. Nonchalamment, elle vint s’installer sur le canapé à son tour, s’appuyer sur l’accoudoir, toute son attention tournée vers la rousse. « Alors dis-moi… pardon, je n’ai pas ton prénom. D’où est-ce que tu sors ? Et qui es-tu, exactement ? » Tic tac Olly, tic tac.

@Billie Redfield


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

that is just so typically me (emery) Empty
Message(#) Sujet: Re: that is just so typically me (emery) that is just so typically me (emery) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

that is just so typically me (emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-