AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

 so here we are (Olly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
so here we are (Olly) 33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 269 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : so here we are (Olly) Chaos-fire

so here we are (Olly) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

so here we are (Olly) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

so here we are (Olly) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptyMar 31 Mai - 10:15


so here we are

But the road is wearier with that fool found in your place. No man is an island, of this I know. But can't you see, or maybe you were the ocean when I was just a stone

Plantée devant le pas de cet appartement de Fortitude Valley, cela faisait plusieurs minutes que Emery était immobile, n’osant pas se manifester. Son regard fixait le bois de la porte, son esprit prétendait hésiter entre la sonnette et juste toquer pour gagner du temps. Pendant ce temps, ses doigts faisaient nerveusement crisser le plastique des sacs de popcorns. Sucré pour Olly, salé pour elle.  Cela faisait plusieurs années maintenant qu’elle n’avait plus mis les pieds ici, peut-être deux, ou trois ? Plus ? Si bien qu’elle se sentait comme une étrangère. C’était stupide, pourtant. Son cousin ne l’aurait pas invitée à passer s’il ne voulait pas la voir. Surtout pas aujourd’hui. La blonde détestait cette date. Ce serait le treizième anniversaire qu’ils célèbreraient sans Gabrielle. C’était étrange d’y penser, de réaliser qu’avec les années, les souvenirs devenaient plus flous, plus diffus. Les deux cousines avaient quasiment le même âge, et encore à ce jour, elle était le seul décès qu’Em avait connu dans son entourage proche. Elle était encore enfant quand elle avait découvert ce qu’était la maladie, puis le deuil. Il n’y avait rien que l’on puisse faire par rapport à cela, juste… accepter, et encaisser. Ce n’était pas que cela devenait plus simple avec le temps, juste que l’on s’y habituait, à force. Depuis, cette tradition s’était créée, où Olly et Em se retrouvaient pour faire des activités que Gaby aurait adoré. Comme regarder Retour vers le futur, la trilogie par exemple. La blondinette détestait copieusement ces films, ne les regarderait jamais de son plein gré. C’était ce qui rendait sa présence ici si symbolique.

Et finalement, cette réflexion la sortit de sa torpeur, lui fit secouer la tête puis sonner enfin à la porte. Elle n’avait pas le droit de laisser sa relation avec Olly prendre le pas sur la vraie raison de sa présence ce soir. Ce serait le sujet d’un autre jour, si encore cela méritait de l’être. Si la blondinette était effrayée de venir, c’était surtout parce qu’elle avait accumulé les conneries en devenant adulte. A vouloir jouer à la grande, elle avait repoussé les gens auxquels elle tenait le plus. Elle s’était isolée de son plein gré, avait sabordé les relations les plus importantes de sa vie sous le simple prétexte de n’avoir besoin de l’aide de personne, et/ou de vouloir recommencer à zéro. Une belle perte de temps qui au final l’avait habituée à être accueillie avec de la rancœur. Mais Oliver n’était pas comme ça. Pas une fois il n’avait tenté de la faire culpabiliser, de lui faire prendre ses responsabilités ou de la mettre devant le fait accompli. Il était juste… là. Présent pour elle comme s’il était acquis. Em avait l’impression de ne pas mériter sa bienveillance et pourtant ce soir, c’était tout ce qu’elle espérait. Pouvoir faire comme avant, comme si elle n’avait pas laissé la distance s’installer ces dernières années.

« Hey. » Instinctivement, ce fut un sourire qui étira ses lèvres quand il lui ouvrit. Le voir la faisait se sentir comme à la maison, en quelque sorte. Son regard s’attarda un peu plus longuement qu’il ne l’aurait fallu sur son visage. Ça lui faisait toujours un peu bizarre de réaliser qu’ils étaient vraiment adultes maintenant, quand elle avait encore de lui l’image de l’adolescent sanguin. « T’as mis ton barbier derrière les barreaux ou quoi ? » C’était nouveau la barbe. Et les cheveux longs. Elle résista une seconde avant de laisser tomber les barrières qu’elle s’imposait, comblant la distance entre eux pour venir l’étreindre, les deux sacs de popcorns pendant lamentablement dans son dos. « Tu m’as manqué. »

@Oliver Dawson


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
so here we are (Olly) Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 218 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
so here we are (Olly) Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
so here we are (Olly) A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
so here we are (Olly) 2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
so here we are (Olly) Z1tv

BOLLY.
so here we are (Olly) 6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptySam 4 Juin - 21:33





Il y avait des rituels auxquels il s’accrochait et qu’il entretenait avec passion et tendresse. Gabrielle, sa soeur cadette, les avait quitté alors qu’il avait quinze ans. Les années étaient passées et il avait avec peur constaté qu’il avait oublié le son de sa voix, son rire et même son parfum. Les années s’écoulaient, d’autres souvenirs remplaçaient les anciens. On lui disait que c’était la nature des choses pour ceux et celles qui restaient. Mais, il se refusait d’oublier sa soeur. Alors, il avait établi un tas de tradition pour se souvenir d’elle, pour perpétuer sa mémoire. Une de ces traditions : retour vers le futur. Une saga dont elle avait été fan. Elle connaissait chacune des répliques, rêvait de posséder un overboard pour pouvoir aller en cours. Elle rêvait de pouvoir avoir un pote comme docteur Emmett Brown et voudrait appeler son chien Copernic. Il avait toujours trouvé cette saga ennuyante mais avec elle, il ne pouvait pas s’empêcher de rire aux éclats … elle connaissait vraiment les répliques par coeur et aurait pu très bien doubler tous les personnages sans le moindre problème. Il avait préparé le plateau télé comme chaque année. Les dvd étaient prêts à chauffer tout comme la bouteille de soda posée sur la table basse. Il avait une cigarette coincée entre les lèvres quand il jeta un dernier coup d’oeil à son téléphone. Emery n’avait pas encore annulé et il avait des doutes. Il se demandait si elle n’allait pas finir par lui dire qu’elle avait eu un empêchement … mais alors qu’il tirait une dernière latte sur sa cigarette pour l’écraser finalement dans son cendrier, il l’entendit derrière la porte. Elle était donc bel et bien venue. Elle allait l’accompagner dans ce voyage dans le temps. D’un pas pressé, il se dirigea vers la porte d’entrée qu’il ouvrit pour la découvrir sur le seuil de sa porte.

Une image irréelle. Elle avait changé. Elle était néanmoins toujours aussi jolie, radieuse et … souriante. « Hey. » ils se regardèrent, se scrutèrent pendant de longues secondes, cherchant dans les traits abimés par la vie de l’autre cet ancien cousin que l’on avait connu. « T’as mis ton barbier derrière les barreaux ou quoi ? » dit-elle et il posa aussitôt la main sur sa barbe avec un sourire amusé. Il avait changé. Il avait quitté le look du premier de la classe le jour où son père avait disparu de la surface de cette planète. Il avait eu le sentiment d’être enfin libre, de pouvoir être enfin lui-même. « Paraît que c’est tendance » ment-il alors qu’elle venait subitement se glisser dans ses bras pour lui offrir une étreinte qui lui avait manqué pendant toutes ces années. Surpris pour les premières secondes, il vint finalement refermer ses bras autour d’elle, un tendre sourire aux lèvres. « Tu m’as manqué.» « Pareil pour moi la sauterelle. », dit-il dans un soupir avant de reculer de quelques pas, tendant le bras vers l’intérieur de son appartement pour l’y faire rentrer.

« J’vois que t’as pensé au pop corn … parfait ! », son regard se posa sur les deux sachets dont il espérait être un sucré. « Je t’offre un truc à boire ? Tu veux boire quoi ? » Il parlait une fois de plus beaucoup … comme à chaque fois quand il était un peu mal à l’aise. Il tourna la tête vers elle une nouvelle fois. « Tu peux pas savoir combien ton message m’a fait plaisir — comment tu vas depuis tout ce temps ?»





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
so here we are (Olly) 33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 269 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : so here we are (Olly) Chaos-fire

so here we are (Olly) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

so here we are (Olly) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

so here we are (Olly) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptyLun 13 Juin - 23:37


so here we are

But the road is wearier with that fool found in your place. No man is an island, of this I know. But can't you see, or maybe you were the ocean when I was just a stone

C’était si étrange de se retrouver à nouveau face à Olly, honorer cette tradition comme si les dernières années ne s’étaient pas déroulées dans un silence presque total. C’était sa faute à elle, Em en avait bien conscience. Et cela contribuait à la faire se sentir piteuse, quand bien même tout son être voulait se comporter comme si rien ne s’était jamais passé. Parce que ce serait simple pour une fois, qu’elle n’avait pas envie de devoir rendre des comptes, expliquer ce qui l’avait poussé à s’éloigner. C’était normal d’affronter les conséquences de ses actes, mais c’était juste trop. Surtout pour une soirée comme celle-ci, la blonde n’aspirait qu’à de la tranquillité d’esprit. Elle voulait repartir d’ici le cœur apaisé, pas lourd. D’autant plus que ce soir, ce n’était pas à propos de leur relation à eux deux. C’était à propos de Gabrielle. Emery se souvenait encore de l’air courroucé qu’elle leur offrait quand ils avaient le malheur de parler pendant ses moments préférés du film, alors se disputer ? C’était inconcevable. Au moins autant que le fait que cette barbe puisse être tendance. « Ca fait carrément ours des cavernes, tu dois les faire trembler tes criminels. » C’était toujours aussi bizarre pour Em d’imaginer son cousin flic. Comme un vrai adulte. Ce qu’ils étaient, maintenant. Pas de retour en arrière possible. Les yeux fermés, elle profita de l’étreinte qu’il lui offrait en retour, sourit malgré elle. C’est vrai qu’il l’appelait comme ça parfois, la sauterelle. Pas le meilleur, pas le pire des surnoms.

Elle le suivit dans l’appartement, le pas un peu hésitant. Ça faisait un bail qu’elle n’était pas venue et même si elle reconnaissait l’endroit, c’était malgré tout le grand inconnu. « Yup. Evite de les mélanger, je doute que t’apprécies le mélange sucré-salé. » Elle songea une seconde qu’elle n’aurait pas dû le prévenir. Ça aurait pu être drôle de lire la surprise sur son visage. « Euhm. J’ai vu que t’avais sorti du soda, ça ira très bien. » Elle n’en buvait absolument jamais, ce serait l’occasion. Mais en attendant, elle se balançait d’un pied à l’autre dans le salon, incapable de savoir quoi faire de sa carcasse. Ce n’était plus tellement naturel de se retrouver dans la même pièce, ils avaient absolument tout à rattraper l’un sur l’autre. C’était à ne pas savoir où commencer. Pourtant, le sourire qui étira ses lèvres était franc, rassuré même. Elle s’était vraiment attendue à se faire jeter. « Je suis contente alors. Ça faisait plusieurs jours que j’y pensais mais je savais pas si tu serais vraiment partant. » L’honnêteté était la meilleure option après tout. « Je vais bien, sinon. Mieux que la dernière fois qu’on s’est vu. » Elle devait encore traîner avec Hunter à cette époque. Quand ils filaient main dans la main dans une pente glissante, dangereuse. Elle n’était vraiment pas fière de tout ce qu’elle avait fait durant cette période et même si elle regrettait d’avoir mis une barrière entre Olly et elle, c’était probablement nécessaire. « Et toi ? Je m’attendais presque à recevoir un message de SOS durant le brunch avec ta mère. J’imagine que c’était pas si terrible que ça, finalement ? »

@Oliver Dawson


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
so here we are (Olly) Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 218 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
so here we are (Olly) Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
so here we are (Olly) A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
so here we are (Olly) 2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
so here we are (Olly) Z1tv

BOLLY.
so here we are (Olly) 6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptyMar 14 Juin - 17:38





« Ca fait carrément ours des cavernes, tu dois les faire trembler tes criminels. » Un rire gras et enfantin vint s’échapper de ses lèvres alors qu’il la poussait doucement tout en roulant des yeux et soufflant amusé : « T’es con. » Quand elle avait décidé de mettre les voiles et prendre ses distances avec lui, il lui avait promis que sa porte serait toujours ouverte. Quand elle l’aura décidé, il sera là. Il l’aura attendu. Il lui avait promis et aujourd’hui, il prouvait une fois de plus qu’il était un homme de paroles. Il n’avait qu’un mot. A l’époque, il ne se doutait pas qu’il s’agirait d’années mais y n’empêche qu’il se comportait comme si de rien était. Il l’avait promis. Point. Une étreinte plus tard, il espérait avoir effacé les derniers doutes qui auraient pu subsister dans l’esprit de sa cousine.

« Yup. Évite de les mélanger, je doute que t’apprécies le mélange sucré-salé » Il tourna la tête vers elle, une grimace affreuse sur le visage. Non, le mélange sucré-salé, c’était très peu pour lui et encore moins quand il s’agissait de pop-corn. Derrière le comptoir de la cuisine, il s’occupa à transvider les pop-corn dans deux saladiers et du bout des doigts, il saisit un pop corn pour vérifier que celui-ci était bien réservé pour lui… premier bouchée. Première suée froide. Dieu soit loué, c’était sucré. « Euhm. J’ai vu que t’avais sorti du soda, ça ira très bien. » « Une soirée avec que des choses saines et bonnes pour la santé. Parfait ! » répondit-il avec l’enthousiasme d’un gamin, prêt à s’affranchir des règles instaurées par des parents un peu stricts. Muni de ces saladiers, il fit le tour du comptoir pour atterrir dans le coin salon et les déposer sur la table basse. Un coup d’oeil à sa cousine au passage ; elle n’avait pas encore trouvé ses marques. « Je suis contente alors. Ça faisait plusieurs jours que j’y pensais mais je savais pas si tu serais vraiment partant. Je vais bien, sinon. Mieux que la dernière fois qu’on s’est vu.» Il s’arrêta dans ses mouvements pour se poser une seconde face à elle. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire rassuré et surtout ravi. Il était heureux de la voir ainsi, et surtout prononcer ces phrases. « Rien a changé pour moi, Em. Je te l’avais dit à l’époque : je serais là quand tu décideras que c’est le moment de revenir. Je poserais pas de question et profiterais simplement que tu es là. » Sa lourde main vint se poser sur son épaule et il ajouta : « Je suis vraiment heureux que tu sois là, que tu ailles mieux. Vraiment. »

Il détacha finalement sa main de son épaule pour se laisser tomber dans son canapé après avoir reculé de quelques pas.

« Et toi ? Je m’attendais presque à recevoir un message de SOS durant le brunch avec ta mère. J’imagine que c’était pas si terrible que ça, finalement ?» « On n’a pas le droit d’avoir nos portables quand on est chez elle - même du haut de mes 28 ans, l’autorité maternelle gagne.» dit-il d’une voix rieuse. « Possible que j’ai un peu exagéré le tableau ; t’as raison. En ce moment, elle tanne pour devenir grand-mère --- alors j'aurais bie eu besoin d'un SOS.»





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
so here we are (Olly) 33ae3863d5de0e61e4bc26f32fad880f8bcb7f0d
POSTS : 269 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : so here we are (Olly) Chaos-fire

so here we are (Olly) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

so here we are (Olly) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

so here we are (Olly) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett + Oliver +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptySam 25 Juin - 19:27


so here we are

But the road is wearier with that fool found in your place. No man is an island, of this I know. But can't you see, or maybe you were the ocean when I was just a stone

Elle se souvenait de comment c’était à l’époque, quand ils ne connaissaient pas la retenue l’un avec l’autre. Ils se racontaient tout, le bon comme le mauvais, n’hésitaient pas à dire franchement ce qu’ils pensaient ou à se charrier cordialement. Toutes les piques étaient acceptées parce qu’ils savaient l’un comme l’autre que jamais, jamais ils ne se feraient du mal volontairement. C’était ce qui la rendait si piteuse quant à sa disparition et son silence radio. Il y a quelques années, elle savait pourquoi elle se comportait de la sorte, était convaincue d’avoir de bonnes raisons de le faire. Maintenant, elle avait l’impression d’avoir juste tourné le dos aux bonnes réponses sans rien y gagner en retour. C’était même tout l’opposé, la plupart des personnes auxquelles elle avait tenu un jour lui en voulaient. Ils avaient raison de le faire, même si elle ne parvenait que difficilement à l’accepter. C’était le problème à garder des secrets et jongler avec des mensonges, la fierté avait souvent du mal à s’y retrouver. Alors revenir auprès de Olly, c’était comme rentrer à la maison. C’était familier, bienveillant. Si l’on occultait les popcorns salés et apparemment traîtres. Em ne le quitta pas des yeux en le voyant en piocher un avec méfiance, se permit une grimace de déception en réalisant qu’il avait pioché dans le bon bol. « Pas drôle. » marmonna-t-elle. Mais ce qui était encore moins drôle, c’était de plaisanter sur des choses saines. Cette fois, la blonde grimaça franchement, se privant d’y penser. Elle ne buvait jamais de soda en temps normal, achetait ces popcorns hors de prix et garantis sans matière grasse. Elle était intransigeante avec ce qu’elle ingérait. Son cerveau était devenu une calculatrice à calories. « Je doute que t’aurais été très content si j’avais ramené des bâtonnets de carotte et de l’eau pétillante. » Elle préférait en plaisanter, au moins ce soir. Parce que Gabrielle aurait été horrifiée par ces aliments-là, elle. Et ils n’avaient pas le droit de déroger à certaines traditions. Elle avait déjà manqué trop d’occasions.
C’était à se demander si elle méritait sa gentillesse. Certains diraient que c’était ça, la famille, le lien du sang. Mais elle s’était sentie tellement déracinée depuis que sa mère avait perdu la tête qu’elle semblait avoir perdu de vue ce genre de valeurs. « J’essaye d’être reconnaissante là, laisse-moi faire. Je sais que ça te paraît juste normal, mais t’aurais pu me tourner le dos et tu l’as pas fait. T’es bien l’un des seuls. » Les actions avaient des conséquences, c’était une leçon acquise. Ce qui était certain avec le recul, c’est qu’elle aurait fait bien moins de conneries si elle était restée en contact avec les gens qui tenaient à elle et lui voulaient du bien. « Je suis contente d’être là aussi. » Même s’il fallait se revoir cette trilogie qu’elle trouvait plus inintéressante à chaque visionnage. C’était comme réentendre la même histoire plusieurs fois mais continuer d’y trouver une certaine saveur. La main sur son épaule finit par la libérer pour qu’ils puissent partir sur le canapé avec le soda et le popcorn. Elle pouffa de rire en se rappelant des règles à table quand il s’agissait de sa tante. Elle pouvait se montrer particulièrement intransigeante sur les valeurs qu’elle tentait d’inculquer. « Je comprends, j’aurais pas osé désobéir non plus. » Elle qui avait grandi dans un cadre relativement laxiste où elle pouvait enfreindre quasiment toutes les règles, elle n’aurait pas osé broncher face à l’autorité. Ceci dit en en plaisantant, Em pensait que l’interdiction de téléphone serait la pire chose à dénoncer. Mais cette envie de devenir grand-mère ? Une mine horrifiée se dessina sur le visage de la blonde. « Mais t’es beaucoup trop jeune pour ça ! » Pas vraiment, en réalité. Elles les voyait juste encore comme deux adolescents à qui on ne devrait pas confier un enfant plus de vingt-quatre heures. Pas qu’un gamin serait en danger, c’était juste… une trop grosse responsabilité au quotidien. « Qu’est-ce qui lui prend ? Elle veut te voir casé ? Ou alors tu lui as présenté ta copine et elle la voit comme la mère de tes futurs enfants ? Fais gaffe, la connaissant, je suis sûre qu’elle trouvera bien la fille d’une voisine à te présenter. Ça, ce serait du traquenard digne de ce nom. » Elle hocha la tête pensivement. Elle émettait les hypothèses mais à vrai dire, elle était très curieuse de savoir où en était la vie amoureuse de son cousin puisque le sujet était abordé. « Je veux les ragots. » clarifia-t-elle d’un air innocent en attrapant son bol de popcorns. Gabrielle aussi se serait comporté comme ça.

@Oliver Dawson


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
so here we are (Olly) Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 218 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
so here we are (Olly) Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
so here we are (Olly) A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
so here we are (Olly) 2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
so here we are (Olly) Z1tv

BOLLY.
so here we are (Olly) 6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) EmptyVen 1 Juil - 15:45





« Je doute que t’aurais été très content si j’avais ramené des bâtonnets de carotte et de l’eau pétillante. » il tourna la tête vers elle, la bouche entrouverte et déformée dans une étrange grimace. Il était sous le choc et secoua la tête avant de répondre d’une voix amusée : « En effet, oui. Y’a un codex à respecter ici. »

« J’essaye d’être reconnaissante là, laisse-moi faire. Je sais que ça te paraît juste normal, mais t’aurais pu me tourner le dos et tu l’as pas fait. T’es bien l’un des seuls. » Il s’était tu pour la laisser parler et l’écouter. Un sourire gêné prit place sur ses lèvres alors qu’il acquiesça silencieusement. Bien, il allait la fermer et accepter sa reconnaissance et il allait dissimuler son envie de péter la gueule à ceux et celles qui avaient osé tourner le dos et blesser sa cousine. « Entendu, je te laisse faire. » répondit-il néanmoins tout en lui décochant un clin d’oeil tout droit sorti d’une autre époque. Il avait appris à fermer sa gueule, un des trucs que Billie lui avait appris au cours de leur année de service ensemble. Parfois, faut juste savoir accepter et continuer son chemin : rien à voir avec blesser les bras, juste accepter sa paix. « Je suis contente d’être là aussi. » Et c’était ainsi qu’il finit par se caler dans un coin de son fauteuil et était en train de piocher dans le pop corn quand il reposa son attention sur la blonde.

« Je comprends, j’aurais pas osé désobéir non plus. Mais t’es beaucoup trop jeune pour ça ! » Il hocha énergétiquement la tête. « Qu’est-ce qui lui prend ? Elle veut te voir casé ? Ou alors tu lui as présenté ta copine et elle la voit comme la mère de tes futurs enfants ? Fais gaffe, la connaissant, je suis sûre qu’elle trouvera bien la fille d’une voisine à te présenter. Ça, ce serait du traquenard digne de ce nom» C’était peu dire quand il se souvenait de sa visite surprise alors que sa coéquipière avait passé la nuit chez elle. La bouche pleine, il se justifia : « J’ai surtout vraiment pas envie d’avoir des mioches, Em mais ça, elle l’a toujours pas enregistré mais tu la connais, elle ne l’enregistrera jamais. Comme mon père, quand elle veut un truc même qui ne la regarde pas ou ne la concerne pas, elle fera tout pour y arriver. » L’histoire de sa vie. Aujourd’hui, il utilisait un ton détaché pour le mentionner mais sa cousine avait déjà vécu des situations où l’adolescent fondait en larmes, se sentant emprisonné par les choix de vie de ses parents pour sa propre existence. Ils n’en avaient jamais parlé. Elle s’était surtout contentée de l’enlacer tout en lui soufflant quelques mots doux jusqu’à ce qu’il s’arme d’un masque et retourner jouer les sales gosses. « Je veux les ragots. » Un éclat de rire alors que sa main se perdit de nouveau dans le bol de pop corn.

« Qu’est-ce-qui te fait dire qu’il y a des ragots à raconter ? » Il lui adressa un sourire complice.





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

so here we are (Olly) Empty
Message(#) Sujet: Re: so here we are (Olly) so here we are (Olly) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

so here we are (Olly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-