AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

 (brawson) colocation détonante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyDim 29 Jan 2023 - 16:17


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Il s’est enfin décidé à prendre le taureau par les cornes, Mason, et s’est enfin résolu à mettre une annonce dans le journal du coin, concernant un éventuel et possible remplaçant de Birdie Cadburry, qui aura été l’unique partenaire de ses crimes de pots de glace ou de ses batailles d’oreillers dans le vaste salon. Une demeure bien trop grande pour lui seul, et normalement destinée à une famille de plusieurs marmots – chose dont il aurait horreur que d’entendre leur cris de l’autre côté de la baraque. La perspective de n’avoir qu’une rue à traverser pour se retrouver les pieds dans l’eau et faire son surf aura donner droit à cette villa l’unique chance de lui plaire. C’est ainsi qu’il y a quelques années – là où sa réputation n’était que montante et surtout son compte en banque florissant, qu’il s’est volontairement octroyer le droit de la posséder. Mais bien des années après, et sans jamais vouloir l’admettre, il peine à finir ses fins de mois, refusant de prendre un second boulot, être pompier volontaire ne semble pas encore être sur sa fin pour autant. Il avait eu quelques propositions, dont celle d’une jeune blonde, sans doute un peu dans le même état d’esprit que lui, et c’est peut-être ça qui lui a suffi à franchir le cap, plus qu’un physique avantageux, fallait quand même qu’il le remarque, le Basketteur. Il l’avait rencontré rapidement fin décembre pour discuter et finalement ils avaient signés quelques papiers quelques jours avant qu’elle veuille s’installer quelques temps chez lui, pour qu’il souffle un peu. Elle ne pouvait plus vivre chez elle, à cause de futurs travaux sur la toiture. C’était ce qu’elle avait dû moins annoncer pour faire office de colocataire, sans savoir réellement où elle mettait les pieds. Ou n’est-ce pas plutôt l’inverse : savait-il réellement qui venait chez lui ? Installé confortablement dans son canapé, en train de zapper les chaînes les unes après les autres sans trouver grâce à ses yeux, la sonnette qui retentit. Ni une ni deux, il ne contourna même pas le canapé qui occupe une bonne partie du salon, avant d’aller ouvrir. Une blonde dont il se souvenait à peine du visage, Mason arqua un sourcil. Il avait complètement oublié que c’était le jour J de l’emménagement et bien loin de se souvenir d'Emery ainsi, il lui notifie, « il n’y a pas de brocante dans le coin en ce moment… » Faisant référence au nombre de sacs plus qu’incalculable à ses yeux qui se trouvaient devant sa porte d'entrée, elle avait transporté toute sa maison ou quoi ? Et surtout qu’est-ce qu’elle faisait devant chez lui ? Mais la voyant planter, sans bouger, un sourire en coin sans doute amuser par la situation (lui moins il sait pas pourquoi), « est-ce que je peux aider ? » Il se ferait sans doute une joie d’envoyer les sacs de l’autre côté de la rue, dans le jardin impeccable du voisin.


@emery dawson (brawson) colocation détonante 4222248358


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyMer 8 Fév 2023 - 0:56



colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

Comme si la fin d'année n'avait pas apporté son lot de chaos, il avait fallu qu'une hécatombe se produise chez Emery. Ses derniers colocataires avaient décidé de partir pour x ou y raison, la laissant seule avec cet appartement désert. Avec son nom sur le bail, son propriétaire n'avait pas été particulièrement arrangeant sur le sujet, lui faisant subtilement comprendre que ce n'était pas son problème si elle ne parvenait pas à payer le loyer entier seule. A l'approche de Noël, la jeune femme s'était donc retrouvée à courir dans tous les sens pour trouver de nouveaux colocataires. Elle avait rencontré ce type bizarre qui s'était enquis de savoir si elle était célibataire, cette mère de famille qui serait venue de pair avec ses deux gamins un week-end sur deux, cet étudiant qui n'avait jamais vécu seul et semblait aussi débrouillard qu'un gamin de trois ans, ou encore cette nana qui lui avait donné des sueurs froides pour une raison inconnue. Le choix n'était glorieux du tout, et par dépit, la Dawson avait fini par imaginer potentiellement passer de l'autre côté. Elle avait regardé les offres de collocation jusqu'à tomber sur l'une en particulier. Plus chère que ce qu'elle payait actuellement, mais plus spacieuse. Une villa à la place d'un appartement mal isolé serait un luxe. La tranquillité d'esprit à ne pas devoir dégoter des colocataires sous peine de mettre toutes ses économies dans un loyer également. Alors elle l'avait rencontré ce fameux Mason. Aussi beau mec qu'arrogant, assez peu regardant pour avoir accepté qu'elle signe l'autre partie du bail. Le fait qu'ils ne négocient pas et limitent les questions au strict minimum lui faisait penser qu'ils étaient tous les deux presses d'en finir avec cette recherche.
Alors comme convenu, une fois les fêtes passées, Emery avait préparé son déménagement. Autant dire que cela n'avait pas été une mince affaire. Ses valises n'avaient pas suffit pour transporter la totalité de ses affaires, la forçant à remplir des tas de sacs à rabord. Elle avait convaincu Olly de lui servir de taxi et non sans mal, ils avaient fini par réussir à transporter tout ce bazar jusqu'à la maison du Bradford. Tout y était quand elle sonna enfin à la porte, jusqu'à Hobbs qui grignotait sereinement sa carotte dans sa cage. Se balançant d'un pied à l'autre, elle patienta ce qui lui sembla être une éternité avant que Mason ne vienne ouvrir. Pour se moquer de la situation, chose qui fit hausser un sourcil à la blonde. "Très drôle" marmonna-t-elle. "Mais si tu en cherches un, j'en connais un à une quinzaine de minutes d'ici. Ta décoration mériterait d'y finir, je comprendrais juste que tu aies la flemme de tout déménager." C'était gratuit mais dénué de la moindre once de culpabilité si Mason était celui qui avait commencé. Cela fit néanmoins naître une once de suspicion à l'égard de son nouveau colocataire et de sa proposition si généreuse de l'aider. Très franchement, Em ne dirait pas non. Il faisait bien trop chaud pour faire quarante allers retours, elle devait tout déballer et la journée serait longue. "J'imagine que je pourrais avoir besoin d'un coup de main, oui. Merci." Elle se retourna pour aviser son bazar, séparer mentalement ce qui était fragile et ce qui pouvait être confié au Bradford. "Tu peux prendre ça, si tu veux." Elle fit rouler sa grosse valise jusqu'à lui. Celle qui pesait un âne mort et qu'elle ne voulait absolument pas avoir à monter dans les escaliers. De son côté, elle attrapa la cage de Hobbs pour la soulever. Le rongeur se manifesta, extrêmement mécontent à l'idée d'être enfermé là-dedans. "Je te laisserai sortir une fois que la zone sera sécurisée." promit-elle à l'animal en s'avançant vers la porte, passant maladroitement l'encadrement. Et une fois la cage lâchée dans le salon, son premier réflexe fut d'observer son nouveau chez elle. Elle commençait à soupçonner qu'elle n'était clairement pas attendue aujourd'hui, car absolument rien n'était en ordre. "Sacré comité d'accueil" commenta-t-elle, sourire narquois aux lèvres. C'était ça d'avoir signé pour vivre avec un homme.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyLun 6 Mar 2023 - 14:52


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Il n’avait vraisemblablement pas fait de recherche sur sa nouvelle colocataire, et avait préféré se fier à son instinct plus qu’à autre chose. On pouvait même prétendre de bien des façons, qu’il avait bâclé sa signature quand ils se sont rendus dans un café pour signer les papiers. Il n’avait pas vraiment voulu en savoir davantage sur elle, et sur son passé. Et la raison pour laquelle, elle recherchait un nouveau toit lui restait assez évasive. Mais qu’importe, il n’y aurait pas grand buffet, de tapis rouge ou je ne sais quoi, les chaussettes de Mason sur le canapé ou la montagne de casseroles et d’assiettes dans l’évier de la cuisine, suffirait à la plonger réellement dans l’envers du décor, tôt ou tard. Il s’était résigné à lever ses fesses du canapé, non sans soupirer, devant cette sonnette qui retentissait. Il en avait même oublié l’heure et la date à laquelle, elle devait se rendre, c’est pour dire ! « Très drôle, » et finalement, il ne sait pas pourquoi, mais elle rigole un peu moins que lui sur ce coup-là. Quoi qu’il perd assez vite son sourire niais, quand ses yeux font tour à tour l’état des lieux de son entrée : une énorme valise quoi doit bien peser au moins trois basketteurs, et des tonnes de sacs à n’en plus finir, éparpiller par ci et là. Il cligne des yeux, silencieux, alors qu’elle contre-attaque, « mais si tu en cherches un, j'en connais un à une quinzaine de minutes d'ici. Ta décoration mériterait d'y finir, je comprendrais juste que tu aies la flemme de tout déménager. » Mason lève les yeux au ciel grossièrement. Pour qui elle se prend, à le chambrer ? A ruiner sa décoration certes sobre, mais les confettis et tout ce qui brille est loin de lui plaire. « Tant que tu m’inondes pas de bibelots qui ne servent à rien, et de trucs de gonzesses tout ira bien… » Sympathique l’arrivée, n’est-ce pas ? Il n’est pourtant pas bien compliqué, mais elle a voulu jouer et Mason déteste perdre… Bon certes, il a peut-être un peu ouvert le bal, mais elle ne sait sûrement pas qu’il y a du répondant, un challenge derrière cette grosse bête, qui pourtant sait se montrer sous ses meilleurs jours quand on sait l’amadouer. « D’ailleurs pourquoi tu as autant de sacs ? » Il se dit que la prochaine fois, dans le règlement, il marque dans le nombre max de poids à ne pas dépasser. Histoire d’être certain de pas se retrouver une énième fois dans cette situation. « J'imagine que je pourrais avoir besoin d'un coup de main, oui. Merci. » Un soupire sort de ses lèvres, sérieusement il pouvait pas se taire, Mason ? « Tu peux prendre ça, si tu veux. » Tiens, d’ailleurs, elle lui montre cette énorme valise d’un signe de tête. Mais il sait se tenir Mason, si bien qu’il avance vers celle-ci, tente de la faire rentrer en la soulevant. Il en chie, clairement pour la rentrer jusqu’au couloir. Finalement il la pousse même avec son pied. Tout est bon. « Sérieux, tu as des lingots d’or dedans ou quoi ? » Ca ne peut pas être que des vêtements, c’est impossible. « Je te laisserai sortir une fois que la zone sera sécurisée. » Le temps qu’il rentre, Emery qui se met à parler seule, il arque un sourcil, alors qu’elle rentre à son tour dans la pièce, dans le salon. Il passe sa tête, « c’est quoi ton truc là ? » Lâchant la valise, il fait le tour de l’espèce de cage, fixe à l’intérieur et se met à gueuler quand le truc finit par bouger. « C’est immonde, » qu’il dit, alors non ça c’était pas prévu. « Je monte la valise, et quand je redescend, je veux plus voir ça là… » Dehors dans le jardin, par exemple. Mais Mason en profite pour monter quelques sacs puis cette valise. Cette énorme valise qui lui aura bien donné du fil à retordre. « Sacré comité d'accueil, » qu’il entend de là-haut. Elle doit bien se rendre à l’évidence : l’état de la cuisine. Du salon. Oups. « J’ai oublié d’agiter mes pompons, » encore faudrait-il qu’il en est. Il finit par revenir dans le salon, et la seule chose qu’il cherche c’est la bestiole dans la cage. Parce qu’il le sait : Emery n’allait certainement pas être très coopérante sur ce coup là. Et peut-être même qu’elle lui en avait parlé, mais qu’il ne l’écoutait que d’une oreille peu attentive, mais si il avait su que c’était sérieux, il aurait sans doute réfléchie à deux fois.


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyJeu 9 Mar 2023 - 20:00



colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

Em avait l’impression d’être dans les cartons depuis des semaines. Devoir quitter un appartement dans la précipitation parce qu’elle en était la seule résidente restante l’avait forcée à devoir gérer le ménage, les réparations mineures pour espérer récupérer sa caution, puis il avait fallu empaqueter, trouver quoi faire des meubles qu’elle avait achetés… Une partie avait été vendue, une autre était stockée par-ci par-là dans Brisbane. Mason faisait les gros yeux en voyant son nombre de sacs mais il était loin de se douter d’à quel point il l’avait échappé belle. Après tout, déménager avait été une opportunité en or pour faire du tri. Tout ce qu’elle avait embarqué était ce qu’elle jugeait strictement nécessaire (selon sa définition, du moins). Une décision qu’elle regretta un petit peu ceci dit. Si son nouveau colocataire lui donnait le feu vert implicite pour participer à la décoration, elle s’en donnerait à cœur joie. Elle ne voyait juste pas avec quoi encore. « Promis, tu ne te retrouveras pas avec du rose et des cœurs partout… » Des plantes, des bougies, des cadres et éventuellement deux ou trois babioles à l’effigie de cochon d’inde, elle ne promettait rien en revanche. Mais il avait encore du répit, il lui faudrait déjà réussir à tout monter à l’étage, tout déballer, tout ranger… Mason aurait la paix pendant quelques heures au bas mot, une fois qu’elle aurait pris ses quartiers. « T’as jamais vécu avec une nana ? » Elle reporta son regard sur ses sacs et fronça les sourcils comme si la réponse lui paraissait évidente. Elle avait tous ces sacs parce qu’une femme n’avait pas que des vêtements, elle avait tous les accessoires qui allaient avec. Elles savaient aussi faire preuve de sentimentalisme et avaient donc généralement une collection accumulée depuis plusieurs années d’objets à valeur sentimentale. Ces mêmes sacs qu’elle se chargerait elle-même de grimper jusqu’à sa chambre, juste par simple précaution. Ceci dit, dans toute cette taquinerie, elle était extrêmement reconnaissante que le Bradford veuille bien l’aide, rien que pour cette valise qui avait été un vrai cauchemar à charger dans la voiture tant elle était lourde. La blonde n’était pas le genre à jouer le numéro de la faible donzelle en détresse mais elle n’aurait aucun scrupule à le faire pour pouvoir refiler le bagage à Mason. Pas de chance, il ne prétendit même pas pouvoir la traîner sans la moindre difficulté. Quel homme, hein ? « Si j’avais des lingots d’or, je n’aurais pas cherché un coloc malheureusement. » Elle soupira, assez bruyamment pour faire comprendre que c’était une plaisanterie et pas une pique pour le rabrouer. Elle comptait faire des efforts pour commencer leur relation sur de bonnes bases tout de même. Elle avait même prévu de faire le dîner pour le remercier de son accueil -pas parfait, clairement pas préparé, mais d’assez bonne volonté à son sens-. La chamaillerie venait naturellement mais elle préférait de loin ça à un Chad qui aurait accepté une colocataire féminine avec de mauvais desseins. Ils finiraient par s’entendre un jour. Un avis silencieux qui ne dura que quelques secondes en réalité, jusqu’à ce qu’elle passe le pas de la porte avec la cage de Hobbs. Elle souriait déjà, prête à présenter son cochon d’inde adoré. « C’est Hobbs. » Le sourire se transforma en un air effaré. Le cri fit sursauter aussi bien le rongeur que la propriétaire, et toute forme d’amicalité envers le brun se réduit à néant. Hobbs, immonde ? « Il pense la même chose mais te le dis pas. » Sans doute pas sa meilleure punchline, mais le ton était bien assez suffisant pour le dissuader de rétorquer. « Compte sur ça, il ira nulle part. » Ce n’était pas faute de l’avoir prévenu de la présence de l’animal. Qu’il le veuille ou non, le cochon d’inde vivrait dans cette maison, aurait même ses quartiers dans l’étage entier. Il faudrait juste qu’elle songe à protéger les escaliers. Pour prouver son insolence, elle prit bien le soin de déposer la cage dans l’entrée, là où elle était impossible à rater. Il y avait l’espace nécessaire, ça pourrait devenir sa place permanente. Même si à en juger par l’état de l’appartement, il était probablement trop tôt pour le laisser sortir, quand bien même ses piaillements manifestaient son mécontentement. « C’est pas tes pompons que tu aurais dû agiter mais ton éponge. » cria-t-elle pour qu’il l’entende de l’étage en découvrant l’état de la cuisine. Bon. C’était un raté. Ça pouvait arriver… Elle opta pour ne pas s’en formaliser en retournant dans le jardin pour attraper les sacs qu’elle savait légers et grimper à son tour les escaliers. « Juste au cas où, je t’ai dit que j’étais végétarienne ? » demanda-t-elle dans une grimace alors qu’ils se croisaient dans les marches. « Et que je suis allergique à la poussière. » Un mensonge éhonté qu’elle lui présenta sans même ciller. Il ne mettrait pas sa santé en danger en étant négligent sur le ménage, n’est-ce pas ? Ce serait honteux.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyLun 20 Mar 2023 - 15:28


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Franchement, qu’est-ce qu’elle avait sa déco ? Mason laissa un instant à Emery le temps d’observer de part et d’autre de sa villa, certainement qu’elle n’avait jamais vu aussi grand, du moins c’est bien ce qu’il espérait. Il adorait en mettre plein la vue, le paraître, et finalement il n’est pas devenu une star du basket pour rien. A défaut d‘avoir une vie de famille minable, et des amis qui se comptent sur les doigts d’une main. Il prétendra à qui veut l’entendre, qu’il n’a pas besoin de ça, mais tout laisse croire à une façade. Il a besoin d’être vu, et de plaire. Quoi qu’il prétendra. « Promis, tu ne te retrouveras pas avec du rose et des cœurs partout… » Il lève les yeux au ciel, encore heureux, non ? Elle l’a bien regardé pour prétendre parler de rose dans sa propre baraque. Même sa propre sœur déteste le rose, ils ont étés élevés dans le sport, dans la réussite, dans la fierté. Bien trop pour émettre une telle hypothèse. « Je suis rassuré… » Il feinte, malgré tout ce jeu l’amuse. « T’as jamais vécu avec une nana ? » Elle l’interroge, sans réellement savoir si elle attendait réellement à une réponse, ou si ce n’est pas plutôt une question piège, les nanas adorent ça. Faire de la réponse, une énième question, qui se retournerait contre lui. Pour autant, un sourire complètement con apparait sur son visage à la pensée de Birdie. « Ouais, elle était un peu dans ton genre en plus, » aussi avec des tonnes d’affaires, et à vouloir refaire la déco. Un peu chiante parfois, la Birdie, mais il a survécu faut croire. Ils ont même survécu tous les deux à cette colocation ! « J’crois que j’suis abonné, ou peut-être que vous êtes toutes comme ça. » Il conclut, en haussant les épaules, faut pas se fier à la première impression, il sait faire pleins d’autres trucs que râler, le Bradford. Si si, je jure. Mais ça le fait sourire sa réflexion, parce que c’est pas mal intentionné, et finalement, même si avec Birdie ils sont chien et chat, ils s’entendent super bien. « Si j’avais des lingots d’or, je n’aurais pas cherché un coloc malheureusement. » Ca il s’en doutait. « Tu verras, tu pourras plus te passer de moi après, » et ça le fait même rire, en rentrant les valises, sans même s’apercevoir qu’il y avait un hic… Un gros hic même, il s’relève, pivote en direction de la chose que tient la jeune femme. « C’est Hobbs. » Qu’elle dit, avec trop de naturel pour qu’il comprenne quelque chose, et il ne peut s’empêcher d’ailleurs de compléter la distance pour se baisser et que son regard croire celui de la bestiole à l’intérieur. « Il pense la même chose mais te le dis pas. » Il hausse les épaules, tant pis pour lui. Il sait pas ce qu’il perd à pas trouver beau Mason Bradford ! « Compte sur ça, il ira nulle part. » Il poursuit pourtant sa préparation de sacs, avant de faire quelques allées et retour en direction de l’étage. Peu importe, la place du cochon d’inde dans le cœur de la jeune sportive, lui, il n’aimait pas les bêtes ! « C’est pas tes pompons que tu aurais dû agiter mais ton éponge. » Il soupire, en levant les yeux au ciel, « hahaha très drôle, » Qu’il râle dans sa barbe, avant de finalement retrouver l’étage en dessous. Il se dirige vers la cuisine et donc vers Emery et son protégé. « Juste au cas où, je t’ai dit que j’étais végétarienne ? Manquait plus que ça, qu’il pensa sûrement bien trop fort, ça devait bien se lire sur son visage, que lui, dévore la viande ! Et qu’il n’comptait certainement pas changer son mode de vie. Et que je suis allergique à la poussière. » Il plisse légèrement les yeux, « t’es mal barrée ! Moi j’suis allergique à l’aspirateur. » Qu’il renvoie, bien trop au tac au tac pour qu’elle le croit, puis sérieusement, qui pouvait bien être allergique à l’aspirateur ou au balais ? « T’es végétarienne, genre sérieux ? » Il la scruta un instant, parce qu’après tout, elle pouvait très bien admettre juste ça pour le faire chier, ou vouloir avoir le dernier mot. Il ne la connaissait pas encore, mais elle n’avait pas l’air d’avoir sa langue dans sa bouche, au contraire. Il la verrait bien un peu tête brûlée, à faire des conneries. Il pouvait aisément l’imaginer de sa même trempe à ce niveau-là, et ça rendait les choses que mieux, ça l’amusait bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. « Tu manges vraiment de l’herbe et des steak de soja ? » Parce que c’est ce à quoi il s’imaginait quand on lui disait végétarien, Mason.


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyJeu 23 Mar 2023 - 13:34



colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

Emery savait bien que faire la fine bouche n’était pas vraiment dans son intérêt. Elle était celle aux abois, et la veinarde qui allait pouvoir vivre dans une villa pareille pendant les temps à venir. Si on y réfléchissait bien, ça aurait presque été à elle d’arriver avec un cadeau pour Mason. A la place, la dynamique qui semblait se mettre en place entre eux était plutôt dirigée vers la moquerie légère et la taquinerie trop familière. Ils allaient vivre ensemble après tout, auraient tout leur temps pour se croiser dans des situations embarrassantes et durant des mauvais jours. Autant se mettre directement à l’aise. Elle laissa traîner son regard sur le sportif un peu trop longtemps, presque suspicieuse. Vu la manière dont il avait de parler de cette nana, elle en déduisait que ce n’était pas une ex avec qui il avait vécu. « Oh, il n’y a personne dans mon genre. Mais c’est toi qui sélectionnes tes colocs alors tu as peut-être juste un penchant pour un certain type de nanas. » Elle devrait peut-être s’inquiéter, non ? Pour ce qu’elle savait, Bradford aurait pu être ce genre de pervers qui espère pouvoir se taper sa coloc. Ça n’aurait pas été l’idéal. D’un autre côté, il était plutôt serviable pour le moment et tant qu’elle n’avait pas à monter elle-même toutes ses affaires à l’étage, alors elle pouvait faire un effort. « Curieuse de voir ce qui te rend aussi irrésistible. » Elle doutait encore qu’ils deviennent de très bons amis. Pour l’instant, elle visait surtout la cohabitation paisible, celle qui ferait qu’elle n’aurait pas à déménager à nouveau dans les temps à suivre. En théorie, ils seraient assez adultes pour trouver un juste milieu. Em pouvait faire quelques compromis, juste pas sur Hobbs qui, de toute évidence, n’avait pas été considéré dans l’emménagement. Très franchement, la blonde ne comptait même pas leur laisser l’occasion de débattre sur le sujet. Non seulement le cochon d’inde resterait ici mais en plus, ce ne serait qu’une question de jours avant qu’elle n’aménage le rez-de-chaussée pour que le rongeur puisse se balader librement. Le fait qu’elle n’ait pas à le défendre trop ardemment la rendit suspicieuse, mais elle préféra garder le sujet pour plus tard (pour quand ses valises seraient toutes à l’étage, en fait). Ce n’était pas faute d’avoir échangé les informations de base avant de signer le contrat. Finalement, peut-être que ce serait une bonne image de ce qui les attendait : pas/peu de communication, des moments manqués sur les dates, et du sarcasme mordant. Prétendre être allergique à la poussière, c’était pousser le bouchon un peu loin. Un bluff qui visiblement ne prit pas du tout, générant une légère grimace chez Em. Elle serait donc de corvée aspirateur sous ce toit. De quoi la faire regretter cette folie des grandeurs et cet espace de vie bien trop grand. Tant pis, ce serait de bonne guerre si Hobbs se promenait dans la pièce qui plus est. Associer ce piètre mensonge au fait qu’elle soit végétarienne n’était certainement pas le truc le plus malin qu’elle ait pu faire, et elle sentit le scepticisme de Mason peser sur elle. « Si par de l’herbe tu veux dire de la salade, oui. Et des steaks de soja, parfois. J’ai une alimentation beaucoup plus variée que ça, tu sais. » Mais il avait la tête du type qui optait directement pour le steak frites au restaurant. « Je ne mange juste pas les animaux, c’est assez simple à retenir. A moins que t’aies prévu un barbecue de bienvenue, ça ne devrait pas trop t’impacter. » Elle lui offrit un large sourire sympathique, même si elle redoutait maintenant le fait d’ouvrir le frigo. « Je cuisine bien t’en fais pas, d’ici quelques semaines tu me supplieras de te nourrir. » Il découvrirait les bienfaits des légumes verts grâce à elle. « Donc si je résume, Hobbs est hors d’atteinte, et hors de question de me faire manger de la viande. A toi. C’est quoi les règles de la maison ? » Autant qu’ils y passent. Qui plus est, la distraction de la montée de valises et de sacs serait la bienvenue.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyLun 27 Mar 2023 - 13:59


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Il est vrai que la villa de Mason, attire en général le regard. Birdie ne s’était pas plaint en tout cas de sa chambre, ni de l’hôte. Pour ce qui est du reste, Mason n’est pas tous les jours faciles à vivre. Il n’a pas non plus une côte de popularité de dingue vis-à-vis de son coach ses derniers temps, et sûrement de la presse, parce qu’on lui prête plusieurs idylles, plusieurs plans foireux. L’accident de son frère y est sans doute pour beaucoup, puis récemment la mort de son père, l’obligeant à retourner à Sydney quelques temps. A se voir absent auprès des entraînements, et à faire un peu n’importe quoi de sa vie. A t’il été un jour sérieux ? Fallait croire que c’était pas vraiment sa définition propre. Face à sa nouvelle coloc, il arbore un demi sourire, soulagé même si il ne le prétendra jamais à la principale concerné, de connaître le peu qu’il sait sur elle : pas grand-chose encore, mais il semble convaincu qu’il a une bonne intuition. Que c’est exactement ce qu’il lui fallait pour rebondir, pour qu’on lui secoue un peu les fesses et qu’il se bouge un tantinet. Il est persuadé de faire de grande chose avec Emery, sauf manger des légumes tous les jours. Berk ! « Oh, il n’y a personne dans mon genre. Mais c’est toi qui sélectionnes tes colocs alors tu as peut-être juste un penchant pour un certain type de nanas. » Il hausse les épaules alors que son regard compte le nombre de sacs posés à l’entrée. Et il se demande déjà si elle est bien toute seule à emménager ou si elle a emmené tout son immeuble avec elle. Elle battrait presque la Cadburry. Il ne croyait pas que ce serait possible… Il se rend bien vite à la conclusion, que lui au moins n’a pas besoin de tant de choses inutiles que toute ses nanas ! « Un penchant pour les chieuses c’est ça ? » Arrêtons de tourner autour du pot, c’est pas ce qu’il aime de toute façon, mais il lui jette un regard amusé, un sourire probablement un chouia provocateur, attendant sa réaction, trois, deux, un… « Curieuse de voir ce qui te rend aussi irrésistible. » Ah ça. Faut demander aux voisines qui ont pu admirer son jolie fessier lors de la fête des voisins, « je te laisse le découvrir par toi-même… » Conversation qui le fait sourire, alors qu’il hausse les épaules, persuadé d’avoir tout un tas de qualité, que pas tout le monde n’arrive à voir. Mais elle a une avance sur beaucoup, Emery : elle est sa coloc et le verra régulièrement sur différents angles, d’une certaine façon elle pourra se faire sa propre conclusion. « Si par de l’herbe tu veux dire de la salade, oui. Et des steaks de soja, parfois. J’ai une alimentation beaucoup plus variée que ça, tu sais. » Ouais bon, il allait se faire chier à table quoi ! Il soupire un peu trop fort. « Je te confierais pas ma cuisine… » Qu’il confie alors, sans perdre de temps. « Je ne mange juste pas les animaux, c’est assez simple à retenir. A moins que t’aies prévu un barbecue de bienvenue, ça ne devrait pas trop t’impacter. » Il hausse les épaules, merde il avait raté son coup, il aurait pu… Cela aurait été assez drôle d’ailleurs. « Je cuisine bien t’en fais pas, d’ici quelques semaines tu me supplieras de te nourrir. » Il lève les yeux au ciel, reportant son attention sur elle un instant, avant d’avouer pour conclure, « j’aimerai bien voir ça tiens… » N’importe qui, qui le connaît assez bien, le sait : la viande et Mason c’est une grande histoire d’amour. « Mais je te mets au défi… » Parce que finalement, il aimait un peu trop le jeu et le challenge pour pas s’y laisser tenter. Il détestait perdre et comptait mettre toute ses chances de son côté. « Donc si je résume, Hobbs est hors d’atteinte, et hors de question de me faire manger de la viande. A toi. C’est quoi les règles de la maison ? » Il plisse les yeux, ohohoh ça va trop vite, « hey ! j’ai pas encore dit oui pour la créature… » Il se plaint, puis bon, merde, « ouais bon tant qu’il ne rentre pas dans ma chambre et qu’il fout pas de la merde et de la pisse partout dans le salon… » Ouais, parce que ce sera à elle de nettoyer ! « Pas de grande fête sans mon autorisation, ouais il comptait bien être de la partie ! On m’change pas trop les choses de places, et j’accepte les petits dej tous les matins dans mon lit… » Bin quoi ? Fallait pas trop de sérieux aussi longtemps, il en est allergique ! Si lui ça le fait rire, Emery allait sans doute protester, « non mais je rigole sur le dernier point. » Il hausse les épaules, « j’aime pas trop les échanges trop sérieux, » et elle s’en rendra bien vite compte, qu’il n’est pas aussi chiant qu’il y paraît. Surtout que maintenant tous ses sacs sont à l’étage, « bon tu veux boire un truc ? » parce que lui, a la gorge sèche.


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyJeu 30 Mar 2023 - 23:16



colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

En réalité, Em ne doutait pas vraiment du fait que leur colocation se passerait bien. Ils avaient tous les deux l’air du genre à se mêler chacun de leurs affaires, et cela devrait être suffisant pour cohabiter. Il y aurait juste quelques règles de vie à mettre en place et quelques habitudes à prendre, voilà tout. Rien que sur ce point, la blonde préférait ne pas prétendre être la coloc parfaite. En faisant une telle entrée, elle annonçait d’office qu’elle pourrait être une emmerdeuse finie. Bradford ne serait pas floué sur la marchandise, c’était certain. De toute manière, il n’avait pas l’air d’être le dernier pour faire chier son monde. « Je suis tellement heureuse de savoir qu’on va vivre ensemble. » glissa-t-elle d’un ton doucereux qu’il pourrait facilement interpréter comme une promesse silencieuse qu’elle lui ferait vivre une misère s’il l’embêtait trop. Elle avait évolué dans un monde de richous à une période, elle était rôdée pour un sportif un peu trop sûr de lui. Elle n’était pas encore certaine qu’ils deviendraient de grands amis ceci dit, et elle haussa un sourcil. « Un peu peur de ce que je vais découvrir. » Elle ne voulait pas s’avancer trop rapidement, mais elle avait bien peur qu’elle ait à faire face à des habitudes de vieux garçon absolument insupportables avant de le trouver irrésistible. Elle s’accommodait à tout Em, cela ne la rendait juste pas moins chiante. Ou intransigeante sur certains points, comme concernant son cochon d’inde et la cuisine (deux sujets bien évidemment séparés). Les jugements sur son véganisme, la Dawson les avait tous entendus. Elle leur donnait souvent raison malheureusement, mais c’était surtout lié à ses obsessions alimentaires pour garder sa silhouette sous contrôle plutôt que par préférence. A l’occasion, elle serait disposée à lui cuisiner un petit plat -comme sa recette de burgers au tofu qui ne ratait jamais-, pour le faire taire plutôt que pour rendre service. « J’adore les défis. » Elle papillonna des yeux. Il était celui qui finirait par l’adorer avant que ce soit l’inverse.
Son sourire se mua en un froncement de sourcils dur à la mention d’Hobbs en tant que créature, faisant comprendre qu’elle ne reculerait absolument pas. Une expression visiblement parlante car en l’espace de quelques secondes, Mason sembla se raviser sur le sujet. « Oh non t’inquiète, il est propre ! » Son humeur était à nouveau joyeuse et elle dut se mordre la lèvre inférieure pour ne pas lui expliquer que les excréments du rongeur seraient son dernier problème. Il devrait s’habituer à ce que la petite bête soit absolument partout, le fixe avec son regard vide durant des heures, le fasse sursauter en permanence avec ses couinements, essaye de l’escalader… ce serait drôle. Il le découvrirait bien vite. Pour le reste, elle hocha juste la tête. « Ok, j’irai faire la fête ailleurs, et je me chargerai de vérifier que t’es pas mort de faim tout seul dans ton lit de temps à autre. Je peux faire ça. » Il pouvait se mettre le doigt dans l’œil pour le petit-déjeuner au lit ! Dans le meilleur des cas, il aurait droit à un bout d’omelette dans la cuisine et à quelques fruits découpés. Et encore, cela restait à voir. « T’en fais pas, je suis pas du genre rabat-joie non plus. Ce serait contre-productif, d’abord je te charme et je te fais m’adorer, et ensuite je peux négocier plus de trucs. » Elle lui offrit un large sourire, comme si elle avait un tas d’idées derrière la tête. Ce n’était évidemment pas le cas pour l’instant, encore moins dans une maison où elle n’avait pas encore ses marques. « Si t’as de l’eau gazeuse, je veux bien. » Elle le fixa, sentant les instants de flottement. Non, il n’avait pas ça. Bon. « De l’eau simple. » concéda-t-elle finalement. Des courses seraient probablement nécessaires, et très vite. « Ce qui me fait penser, on fera comment ? Chacun notre étagère pour la nourriture, et on se met d’accord pour un espace commun dans le frigo ? Bon, je doute que tu manges mon soja et mes galettes de riz, mais juste au cas où… » Elle plaisantait. Ou pas vraiment. Il n’y avait rien de pire que de se lever et de trouver la brique de lait vide, par exemple. « Et je veux pas être parano mais j’aimerais savoir… y a d’autres personnes qui ont la clé de la maison ? Que je sache quand appeler les flics si un jour des intrus débarquent. » Elle priait subitement pour que Mason ne soit pas un fils à maman dont la mère risquerait de surgir dans le salon environ trois fois par semaine.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyLun 10 Avr 2023 - 15:29


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Elle lui plaît bien cette colocataire, elle a l’air aussi chieuse que la précédente – et pourtant Birdie avait mis la barre haute, elle était devenue une amie, et si il ne doutait pas que la cohabitation avec la Dawson se sera pas bien compliqué, il doutait sur une possible amitié sincère entre eux. Mais finalement, il n’avait rien pu prédire sur celle qu’il entretient avec la Cadburry, alors il est peut-être tout simplement pas doué pour prédire l’avenir, le Basketteur. « Je suis tellement heureuse de savoir qu’on va vivre ensemble. » Il fronça légèrement les yeux, elle se fichait clairement de lui ? Il posa sa main sur son cœur, avant de lui répondre, avec cette même intonation, tel un grand acteur sortie tout droit d’Hollywood. « Et moi dont, je n’attendais plus que toi, pour rendre ma vie plus palpitante, » oui parce que la sienne ne l’est pas déjà suffisamment. Les voisins en ont déjà marre d’avoir un Bradford sur le dos, alors si en plus, ils doivent se coltiner une Dawson en prime, ils seront pas gâtés, mais c’est pas pour le déplaire. Et quand bien même il rajoute une couche de superficiel dans son texte, il n’en reste pas moins satisfait d’avoir une nana de son envergure pour parsemer son quotidien de cri et de taquinerie. Parce qu’il se doute qu’elle n’allait pas lui rendre la vie tous les jours facile, qu’elle n’allait pas être aussi facile d’amadouer. Toute manière, il déteste la facilité, et adore jouer, qu’à cela ne tienne ! La coloc risque d’être mouvementé certains jours ! «  Un peu peur de ce que je vais découvrir. » Pfff, il hausse les épaules, « Que du propre, promis. » Ouais, enfin quand on sait que son grand amour l’a quitté car justement il ne tenait aucune promesse, mieux vaut pas qu’il en fasse de trop… Parce que de toute évidence, il est pas le genre à les respecter, davantage devant une personne qu’il ne côtoie que depuis peu. « J’adore les défis. » Un sourire au coin, « tu sais me parler, » il avait déjà fait la guerre pour moins bien que ça, « que le meilleur gagne… » Il se fichait bien en réalité de le souhaiter, il n’est pas vraiment bon perdant, et comptait bien ruser pour remporter la première victoire. Et si il devait se montrer plus docile qu’il ne l’est en réalité, il le ferait sans hésitation. « Oh non t’inquiète, il est propre !  » Ouais bon ça reste à voir. Un animal c’est jamais vraiment propre de toute manière, elle allait l’entendre hurler dans toute la baraque si sa petite créature ne fait pas ce que lui, voudrait qu’elle fasse. Mais il allait lui laisser une toute rikiki chance, et préférait se dire qu’ils verront bien tout ça plus tard. « Ok, j’irai faire la fête ailleurs, et je me chargerai de vérifier que t’es pas mort de faim tout seul dans ton lit de temps à autre. Je peux faire ça. » Que de gentillesse ! « Tu connais les bases au moins ? Pour sauver une vie ? » Non parce que, sinon il est mal barré le basketteur. « T’en fais pas, je suis pas du genre rabat-joie non plus. Ce serait contre-productif, d’abord je te charme et je te fais m’adorer, et ensuite je peux négocier plus de trucs. » Au moins, elle a des idées plein la tête. Ca le fait rire intérieurement, alors qu’il reporte toute son attention sur elle, il ne peut s’empêcher que de lui demander, « tu as conscience qu’en me dévoilant ton plan, je vais le saboter direct ? » Il finit par hausser les épaules, l’air de rien. « T’es mal barré pour avoir un date avec moi, si tu manges pas de viande ! » Il se vante, il est si sûr de lui, le Bradford ! Il ne sait pas bien où est ce que ce jeu va finir, il avait réellement l’intention d’être charmant, ce jour-là, mais faut croire qu’il peut pas s’empêcher de jouer dans la provocation. « Si t’as de l’eau gazeuse, je veux bien. » Il hoche la tête négativement. Il déteste ça, l’eau gazeuse, « De l’eau simple. Ce qui me fait penser, on fera comment ? Chacun notre étagère pour la nourriture, et on se met d’accord pour un espace commun dans le frigo ? Bon, je doute que tu manges mon soja et mes galettes de riz, mais juste au cas où… » Il n’avait pas vraiment réfléchie à ça, mais l’idée ne lui déplaît pas. Elle pourra pas manger ses céréales du matin, comme ça, « te les manger non, mais te les cacher, pourquoi pas… » Et il se marre d’avance, à ce jeu il savait être gagnant. « On peut se délimiter des zones, sans souci, choisie la partie du frigo que tu veux. » Il lui laisse tout le loisir de délimiter sa propre zone, « enfin j’espère que t’as pas autant de bouffe que de sac... » Du sérieux, Mason, du sérieux par pitié. « Et je veux pas être parano mais j’aimerais savoir… y a d’autres personnes qui ont la clé de la maison ? Que je sache quand appeler les flics si un jour des intrus débarquent.  » Il se retourna vers elle, avec un verre remplie d'eau, avant de reposer la bouteille sur le plan devant lui, « il n’y a que toi, et moi, enfin faut que je te file ton trousseau après, d’ailleurs, » il fronce les sourcils, « et surtout si tu vois un autre Bradford, fait moi plaisir, de prévenir les flics ! » Ils pourraient bien se faire arrêter, que Mason ne bougerait pas le petit doigt ! « Juste un truc, si tu me vois en pleine nuit déambuler dans les couloirs, en uniforme, ce sera pas étrange. Je suis pompier volontaire, alors si tu pouvais éviter de m’filer un coup de poêle en pleine nuit, ce serait agréable. Surtout si je dois filer en urgence. » Un peu de sérieux dans cette conversation qui n’a pourtant pas vraiment l’air sur le coup, mais il se devait de la prévenir.


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyLun 17 Avr 2023 - 23:38



colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

Au fil des années, Emery avait toujours vécu en colocation. Souvent avec trois ou quatre personnes à la fois. Elle en avait vu de toutes les couleurs et pourrait écrire un livre sur les horreurs de la colocation. Alors devoir faire face à un type comme Mason, seul ? Ce serait un jeu d’enfant. Surtout que quelque chose lui disait qu’à leur manière, ils finiraient par s’apprécier. C’était impossible de le prendre au sérieux quand il se la jouait aussi cliché. « T’auras hâte de rentrer à la maison. » Elle lui laissait deviner si cette promesse était sarcastique ou non. Ce qui était certain, c’était qu’il ne saurait jamais à quoi s’attendre si elle fonçait droit sur lui dès qu’il aurait passé le pas de la porte. Ce serait pour le meilleur comme pour le pire, très certainement. A commencer par le pire, car dans son expérience, un homme seul prenait un peu trop ses aises. Il suffisait de voir le salon actuellement pour savoir qu’elle n’était pas tombée sur quelqu’un de maniaque. Pas de crasseux, non, mais elle n’aurait pas fini de râler pour de la vaisselle pas faite ou des affaires qui traînent de partout. Tant que ce n’était pas des chaussettes dans l’entrée… « J’ai envie de te croire, mais je n’accorde pas ma confiance aussi facilement, désolée. » De grands airs théâtraux pour signifier que l’évier à lui seule contredisant la promesse de la propreté. S’il aimait tant les défis que ça, elle pourrait peut-être user de psychologie inversée pour le faire se comporter exactement comme elle le voulait. Ce serait à essayer. Et si le meilleur devait gagner, alors… « Ma victoire était facile. » Elle feinta l’étonnement, un air qui vira rapidement au sourire goguenard. Autant qu’elle profite du tout léger qui était entre eux parce qu’elle allait allègrement en profiter pour lui faire accepter tout ce qu’il aurait probablement refusé, s’il avait écouté ce qu’elle racontait lors de leur première rencontre. Concernant Hobbs, notamment, qui venait de clairement gagner au change avec ce déménagement. Ce serait une nouvelle aire de jeux pour lui. Alors évidemment qu’il y aurait des crottes par-ci par-là et des petits incidents. Mais juste avec cet inconvénient, Mason venait de déléguer de manière indéfinie le nettoyage des sols à sa nouvelle colocataire. La même qui, ne lui ferait clairement pas de petit-déjeuner au lit, à moins d’avoir un énorme truc à se faire pardonner. Ça lui fit froncer les sourcils. Pourquoi est-ce qu’elle devrait savoir sauver une vie ? « Je sais comment me tenir en vie moi-même et m’occuper de Hobbs. C’est déjà pas mal. Pourquoi ? T’as prévu de mourir dans ton lit ? De t’étouffer avec une cacahuète dans le canapé ? De te trancher la carotide par accident ? Parce que vu tes compétences en rasage, ça pourrait arriver. » Elle pencha la tête pensivement en observant le visage du brun. Et auquel cas, elle ne serait vraiment d’aucune aide. En attendant, mieux valait qu’il se fasse à ces piques permanentes. Ce n’était que le début et elle n’avait pas vraiment pris ses aises, encore. « Ou alors je t’ai induit en erreur pour être sûre de ne jamais avoir un date avec toi. Si le simple fait de ne pas manger de viande suffit, alors c’est un gain de temps. » Elle se frotta les mains comme pour dire bon débarras. Si ce n’était que de la taquinerie, il fallait admettre que cela l’arrangerait qu’ils soient sérieux. Parmi les erreurs à ne pas commettre en colocation, il y avait bien le fait de s’envoyer en l’air avec son coloc. Surtout quand on ne vivait qu’à deux. Ça, et voler de la nourriture. Ce qui, à en juger leurs habitudes alimentaires, ne serait pas un souci du tout. Outre la viande, Em se doutait que si elle ouvrait le frigo maintenant, elle ne verrait rien ressemblant de près ou de loin à un légume. Ou à des boissons qui ne seraient pas bourrées de sucre, ou alcoolisées… « Amuse toi à cacher mes affaires, je viderai la litière de Hobbs dans ton lit. » Elle proféra la menace avec l’air le plus angélique qui soit sur le visage. Elle n’était pas très patiente comme personne, alors autant le dissuader d’entrée de jeu. « La solution pratique, tu prends le haut, je prends le bas ? Et est-ce que j’ai l’air de me goinfrer ? » Il était vraiment plus grand qu’elle, ça lui paraissait logique. Et autant il faudrait du temps avant qu’il ne la voie reporter la même tenue, autant elle serait le genre de colocataire qui selon lui, n’aurait jamais rien à manger en stock. Ou rien qui ne ressemble à de la nourriture pour lui. Maintenant que la question -majeure- du frigo était réglée, ils pouvaient passer à tout aussi officiel : les clés. Ça pourrait être utile. D’ailleurs, elle ne marqua pas son soulagement à savoir que ce serait juste eux deux. D’une certaine manière, cela la faisait se sentir beaucoup plus à l’aise. Enfin, jusqu’à entendre parler d’un autre Bradford. Là, c’était la soupe à la grimace. « T’en as trop dit, j’ai besoin de l’histoire maintenant. Juste pour savoir si je dois paniquer vite ou pas. » Parce que là, elle imaginait le pire. Une inquiétude qui se mua inévitablement en un certain amusement. Elle s’était vraiment trouvé un colocataire pompier ? C’était le début d’un roman à l’eau de rose. « T’es vraiment pompier ou t’es juste strip-teaseur ? » Il lui lança ce regard du héros blessé qui la fit sourire encore plus fort. « Ok ok. Pas de soucis. De toute façon, si je voyais un pompier dans la maison, mon premier réflexe ne serait pas de l’agresser. Mais maintenant qu’on parle de nos activités nocturnes, il peut m’arriver de rentrer tard ou de carrément découcher. C’est normal, t’inquiète pas pour moi. » Même si à en juger par l’état de son couple, elle doutait franchement de passer des nuits chez Cesar dans un futur proche. « Je réalise que t’avais rien écouté durant l’entretien alors je vais me répéter. Je suis mannequin et je bosse dans un sex-shop à côté. Alors… n’ouvre jamais mes colis. Simple conseil. » Elle grimaça, tenta de lui faire imaginer le pire concernant le contenu des colis. La vérité, c’était qu’elle achetait plus de fringues qu’elle n’essayait de jouets du boulot. Mais elle n’avait pas envie qu’il s’y attarde vu ses commentaires sur son tas de valises.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyMer 19 Avr 2023 - 15:32


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


Il n’aurait jamais pensé Mason, se faire à la vie avec d’autres personnes. Depuis qu’il a quitté à ses vingt-et-un ans le nid familial, pour venir faire sa vie à Brisbane, il n’avait jamais partagé, ni songé d’avoir des colocataires. Bien sûr il lui arrivait parfois de découcher, ou de recevoir des prétendantes, et en l’occurrence, Mia lorsqu’ils étaient encore amis, puis amants. Mais c’est vraiment quand Birdie a emménagé chez lui qu’il n’a plus voulu être seul, chez lui. C’est pourquoi la blonde se retrouve aujourd’hui chez lui, avec des sacs imposants, éparpillés dans l’allée du couloir au premier étage et d’autres dans l’entrée. Mais il ne sait pas à quel point leur entente va être compliquée à gérer au quotidien. Parce qu’elle lui ressemble sans doute un peu trop pour qu’aucun n’accepte un compromis, « t’auras hâte de rentrer à la maison. » Ca le fait sourire, et il rentre avec une aisance particulière dans son jeu. Sans y trouver un quelconque désintérêt. Mieux vaut pour l’un comme pour l’autre, de bien s’entendre de toute évidence, même si ça s’apparente à un jeu du chat et de la souri, et à celui qui obtiendra grâce aux yeux de l’autre en premier – et Mason est fraîchement pas décidé à perdre à ce jeu ! « Tu n’imagines pas à quel point ! » Il sur enchérit, rajoute son grain de sel, lui jette un regard amusé, « fais gaffe, j’voudrai plus aller bosser après. » Il en fait trop Mason, parce qu’il n’a jamais compris le principe de la modestie, et de la neutralité. « J’ai envie de te croire, mais je n’accorde pas ma confiance aussi facilement, désolée. » Il hausse les épaules, relevant un moment son visage sur elle. « Il t’en faut plus ? » Il lui accorde le bénéfice du doute, mais il relèvera le challenge quoi que ça lui en coûte ! C’est pas un grand sportif pour rien, et quand bien même il n’a plus officiellement sa place dans son équipe, il n’en demeure pas moins avec ce mental à toute épreuve. « Ma victoire était facile. » Il lève les yeux au ciel, elle rêve ! « Ouais t’as gagné… » Un sourire bien trop ancré sur son visage pour que ce soit aussi officiel que ça, avant qu’il rajoute, « le droit de faire la vaisselle. » Il est pourtant pas du genre à se dire que les mecs sur le canapé, et les nanas à la cuisine, mais c’est bien plus fort que lui, pour l’emmerder surtout, parce qu’il le sait : elle va partir au quart de tour ! Et ça, il en raffole ! Elle va sans doute faire comme de nombreuses femmes, crier au scandale, et le traiter de goujat ! « Je sais comment me tenir en vie moi-même et m’occuper de Hobbs. C’est déjà pas mal. Pourquoi ? T’as prévu de mourir dans ton lit ? De t’étouffer avec une cacahuète dans le canapé ? De te trancher la carotide par accident ? Parce que vu tes compétences en rasage, ça pourrait arriver. » « Ou alors je t’ai induit en erreur pour être sûre de ne jamais avoir un date avec toi. Si le simple fait de ne pas manger de viande suffit, alors c’est un gain de temps. » Elle se frotte les mains, et il lève les yeux au ciel, piqué dans son égo masculine, « attend, parce qu’on risque souvent de manger ensembles, ça veut pas dire qu’on a un date hein… » Si il rectifie la chose c’est surtout pour la narguer, lui rappeler en quelque sorte qu’il est suffisamment célèbre pour avoir des tonnes de date, parce que oui, c’est pas ce qui lui manque. « Tu tiendras même pas une demi-heure ! » Qu’il ne peut pas s’empêcher de rétorqué, plus par défi que pour autre chose. « Amuse toi à cacher mes affaires, je viderai la litière de Hobbs dans ton lit. » Il grimace devant la menace de la Dawson. « J’irai donné tes sacs les plus couteux à des associations caritatives ! » Qu’il sur enchérit sans perdre de temps. Pourquoi est-ce que Mason considère que les choses les plus importantes pour les femmes sont leurs pompes et leurs sacs ? Finalement, devant le frigo, qu’il observe sans grand intérêt, elle peut bien le prendre entièrement, rien ne l’empêchera de lui piquer sa bouffe quand il aura envie de l’entendre râler de l’autre côté de la pièce : parce qu’il déteste le calme d’une maison. Pourtant la villa serait suffisamment grande pour qu’il n’est pas besoin de la croiser systématiquement. « La solution pratique, tu prends le haut, je prends le bas ? Et est-ce que j’ai l’air de me goinfrer ? » Il hoche la tête comme si il ne savait pas. « Je suppose que le frigo sera jamais bien remplie de ton côté. » Fallait bien qu’il la sorte la vanne. C’était plus fort que lui. « T’en as trop dit, j’ai besoin de l’histoire maintenant. Juste pour savoir si je dois paniquer vite ou pas. » Il hausse les épaules, d’un air complètement banal. « T’en fais pas va, ils sont sur Sydney, et aucune raison qui ramène sa fraise par ici ! Ma sœur aussi. L’intonation ne laissait aucun doute planer sur le fait qu’ils ne s’entendaient pas, alors Mason n’accepterait pas qu’ils viennent mettre son nez partout. Davantage maintenant que leur père – le seul lien qui les unissait, vient de mourir. Mason se désintéresse du frigo pour se diriger vers l’entrée, aller tiens, tu les as bien mérité ! » Il lance les clefs à Emery. « T’es vraiment pompier ou t’es juste strip-teaseur ? » Strip-teaseur ? Ca sort d’où ça ? « Tu veux vraiment que j’me fasse virer définitivement de l’équipe de basket toi… » Il le dit clairement sur le ton de la rigolade mais c’est vrai que ça ne lui été jamais passé par la tête. « J’suis pompier ! L’uniforme est dans l’autre pièce, » ouais si elle voulait une preuve, après tout, avec toute ses conneries qu’il dit, il comprend qu’on veuille plus le croire à force. « Tu crois que j’ai mes chances ? » Comme strip-teaseur ? Non Mason, pour ça faut savoir danser… « Ok ok. Pas de soucis. De toute façon, si je voyais un pompier dans la maison, mon premier réflexe ne serait pas de l’agresser. Mais maintenant qu’on parle de nos activités nocturnes, il peut m’arriver de rentrer tard ou de carrément découcher. C’est normal, t’inquiète pas pour moi. » Non il avait pas entendu la fin de sa phrase, il était resté sur ‘ce ne serait pas mon premier réflexe en voyant un pompier’. « Ah ouais ? » Un sourire absolument idiot apparaît sur son visage, « et ce serait quoi ton premier réflexe ? » Pourquoi, il imaginait Emery en groupie de pompier, il avait jamais compris pourquoi l’uniforme pouvait autant plaire – mais se serait mentir que de prétendre qu’il s’en servait pas parfois. « Je réalise que t’avais rien écouté durant l’entretien alors je vais me répéter. Je suis mannequin et je bosse dans un sex-shop à côté. Alors… n’ouvre jamais mes colis. Simple conseil. » Ah ouais merde, comment cette information a pu lui passer à côté ? « Un sex-shop carrément, » non pas que l’idée lui déplaise, « et je pourrai avoir des prix, en tant que super coloc ? » Il cligne des yeux, « je tâcherai de m’en souvenir, » qu’on peut traduire, ‘j’ouvrirai sans problème tes colis’. « Bon allé viens, je te montre le premier étage, je suppose que le bas, tu le connais maintenant. » Ils quittent le salon et la cuisine pour se retrouver dans le couloir de l’entrée, avant de se diriger vers les escaliers, et de récupérer deux autres sacs sur le passage.


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Emery Dawson
les faux-semblants
les faux-semblants
(brawson) colocation détonante IAeu3cF Présence réduite
ÂGE : 26 ans (08/01)
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : elle vient de redonner une chance à cesar, ils sont donc en couple. officiellement, cette fois
MÉTIER : vient de dégoter un contrat de mannequinat chez weatherton, continue de bosser au sex-shop l'aphrodite à mi-temps pour assurer ses arrières (et le derrière des clients)
LOGEMENT : bayside, une colocation avec mason la terreur, siham et son fils depuis peu, et hobbs et eugene les cochons d'inde. une belle coloc nombreuse
(brawson) colocation détonante B510b6fff3d6fb3a424f611918f21bc41896b20d
POSTS : 939 POINTS : 100

TW IN RP : troubles alimentaires, drogues, sexualisation
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède deux cochons d'inde : hobbs et eugene.
RPs EN COURS : (brawson) colocation détonante 513t

(brawson) colocation détonante 6cbfdfbd78c7b4e1dc014c542c627ce0960e2625
Cemery #1 + (Vernissage) + #2 + #3 + #4 + #5 + #6 + #7 + #8 + #9 (+ Mason #3) + #10 (+ Diego #2 & Maritza) + #10 + #10 + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

Maisie + Diego #2 + Greta #4 + Lewis + Mateo
RPs TERMINÉS : Theory #1 + #2 (UA) + Jina + Aleisha + Hunter + Oliver + Carmine + Greta + Billie + Mason + Greta #2 + Carmine #2 + Angus + Sunny + Carl + Alma + Heath + Mason #2 + Arthur + Diego + Siham&Mason + Greta #3 + Maritza +

Abandonnés: Scarlett + Darcy + Jules + Murphy + Sara + Sheldon + #3 + Kai + Vinnie +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) tearsflight (gifs) tiph
DC : sergio le père-du
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control
https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyJeu 20 Avr 2023 - 23:56


colocation détonante

I hope you get the plague but you survive. I hope you suffer, but I don’t want you to die. Just to be clear, I hope you stay alive

Il fallait bien admettre que plus la discussion allait, plus Emery trouvait un côté sympathique à son nouveau colocataire. Il avait l’air incroyablement chiant, le genre qui lui donnerait envie de le pousser dans les escaliers certains matins, mais… Ils pourraient plutôt bien s’entendre. « Tu iras bosser feignasse, je pourrai pas assumer le loyer seule sinon et on se retrouvera SDF. » Elle secoua la tête comme s’il venait de lui faire la proposition la plus stupide au monde. C’était une parfaite illustration pour son manque de confiance, ça. « J’ai un test de 150 questions pour savoir si je peux te faire confiance. Ça vient d’un magazine féminin, c’est prouvé scientifiquement et imparable ! On pourra faire ça ce soir si tu veux. » Elle espérait qu’il prendrait peur. En réalité, elle se contentait surtout de son instinct, un qui s’était révélé être incroyablement bancal. Tout comme sa victoire visiblement, car la satisfaction d’avoir le dernier mot ne dura qu’une seconde. Il se comportait comme un macho, et il était fier de lui ? Il mériterait qu’elle lui casse la vaisselle au passage. Ça pourrait être fun, si seulement elle ne risquait pas d’être contrainte à la payer ensuite. « Un macho du 21ème siècle. Tu fais rêver, Bradford. » Pas vraiment à en juger par son roulement d’yeux dramatique et son claquement de langue. Surtout en colocataire, Emery était pour le partage équitable des corvées. Si Hobbs justifiait qu’elle s’occupe des sols, elle ne serait pas en charge permanente de la vaisselle ou du bac à linge sale qui déborde, ça non. Ils n’étaient pas en couple, elle n'était pas sa mère, alors il faudrait qu’il apprenne à être un brin indépendant et capable de se tenir en vie. Y compris pour la nourriture. « Je comprends pas pourquoi je voudrais un date avec toi… » souffla-t-elle en fronçant les sourcils, un air de profonde incompréhension sur le visage. « Mais je pense aussi que je ne tiendrais pas une demi-heure. Juste histoire de nous faire gagner du temps, je ne me pointerai même pas. » Qui plus est, quelque chose lui disait qu’ils ne vivaient même pas sur le même fuseau horaire et que leurs repas seraient certainement en décalé constamment. Ça réglait le problème. En fait, la blonde commençait doucement à réaliser les centaines de choses qui devaient se mettre en place quand l’on commençait une colocation. Mason lui donnait la sensation d’être dans un bras de fer et elle était obligée de faire la dure pour le dissuader de vouloir trop jouer avec elle. La menace de la litière dans le lit eut l’effet escompté et en retour, elle arqua un sourcil rempli de jugement. C’était ça, sa revanche ? Donner des sacs qui valaient cher ? Bon courage pour ça. Elle avait bon goût en accessoires Em, mais elle était fauchée. « Tu sauras pas différentier un sac de créateur d’un sac de supermarché, chaton. » Si elle avait pu lui faire un patpat, elle l’aurait fait. Il était un peu grand pour ça, ceci dit. Ce qui justifiait parfaitement qu’il prenne le haut du frigo par exemple et ce coup-ci, elle ne put que hausser les épaules pour acquiescer. Elle avait un petit appétit, oui. Il marquait un point. Ce qui n’était pas résolu en revanche, c’était pourquoi aucun autre Bradford ne devrait se trouver dans cette maison. « Donc si un Bradford sonne à la porte, je le laisse dehors… ? » Juste pour être sûre. Il y avait un monde entre des relations tendues et devoir appeler la police immédiatement. Elle notait mentalement de faire attention à toujours bien fermer la porte d’entrée, maintenant qu’elle était l’heureuse propriétaire de ce trousseau. Pour le moment, elle était juste bien trop intéressée par ce que Mason pouvait bien faire avec un costume de pompier car à son sens, il n’y avait que deux options possibles. Evidemment, ce n’était pas sa préférée qui gagnait. « Tu gagnerais mieux qu’en était basketteur de secours. Mais j’ai pas envie de juger de ça. » Ils n’étaient pas encore assez familiers pour qu’elle ait envie de le voir se mettre à poil devant elle. En vivant ensemble, ils auraient probablement l’occasion d’avoir quelques scènes gênantes du genre, mais ça pourrait attendre. « Si je vois un pompier dans le couloir ? Je quitte la maison. Je sais pas quelle connerie c’est, fuite de gaz, incendie, invasion de ratons laveurs, mais je tiens encore à ma vie. » Si c’était Mason dans le couloir par contre, elle retournerait probablement dormir. Ce qui était sûr, c’était qu’ils n’étaient pas sur le même type de prestige niveau carrière. Elle aurait pu parier qu’il aurait une réaction d’imbécile heureux à la mention du sexshop et ça ne rata pas. « Si t’es sage je pourrai même t’avoir quelques freebies. » Son sourire d’une oreille à l’autre indiquait qu’il ne serait pas déçu des produits qu’elle avait en tête… Ce serait pour un autre moment, ils avaient un emménagement à boucler. « Yes ! Attends, j’arrive. » Elle le laissa partir devant, attendit qu’il ait le dos tourné pour aller discrètement ouvrir la cage du cochon d’inde. « Bienvenue à la maison. » souffla-t-elle affectueusement à l’animal avant de faire demi-tour, attraper à son tour deux sacs qu’elle grimpa à l’étage. Elle eut juste à rejoindre Mason devant la porte ouverte. La chambre était fidèle aux photos. Plutôt spacieuse, lumineuse, avec le minimum syndical niveau meubles. « Et en plus nos chambres ne sont pas collées l’une à l’autre. » Elle n’aurait pas à l’entendre ronfler/parler/copuler, faire n’importe quelle activité qui se trouverait dans une chambre. Jackpot. « Je pense que je vais commencer à m’installer tranquillement. J’ai de quoi faire. » Environ dix-huit sacs à ranger.

@Mason Bradford


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Mason Bradford
Mason Bradford
le rebond manqué
le rebond manqué
(brawson) colocation détonante 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans, et il le vit plutôt bien. (19/03)
SURNOM : Brady, par Birdie. L'emmerdeur par Autumn (entre autre) ou Bradford pour les autres.
STATUT : il est sûrement trop tard pour qu'elle prenne mon appel. ce soir, j'envie celui qui lui manque au réveil...
MÉTIER : numéro vingt-trois de l'équipe de brisbane bullets, sur le banc de touche depuis son retour en septembre dernier, pompier volontaire à ses heures perdues.
LOGEMENT : bayside. entre les cochons d'Inde d'Emery et le gamin de Siham, il ne sait plus où donner de la tête Mason (non c'est pas lui qui change les couches, faut pas rêver) (et ne lui demander pas ce qui lui a prit d'accepter, il savait pas tout ça, de base).
(brawson) colocation détonante 126d299ca4a6ac9cd64f0701c74549f071a4ecba
POSTS : 2140 POINTS : 970

TW IN RP : décès, accident de voiture, course illégale de voiture, suicide, alcool, sexe, drogue.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vient de sydney . a débarqué à brisbane à ses 21 ans . n'a plus de contact avec sa famille, depuis la mort de son frère, en 2019 . sa mère est décédée dans un accident où Mason fût impliqué . il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère et culpabilise beaucoup, voulant se le faire payer sans vraiment avouer sa peine . il ne souhaite pas s'attacher aux autres et reproduit les mêmes erreurs du passé quand il s'agit de femmes . il pratique avec aisance le surf depuis de nombreuses années . il est très sportif et est devenu pompier volontaire depuis des années.
CODE COULEUR : mason marque des paniers en #4065A4
RPs EN COURS :
(brawson) colocation détonante Z73i
MAOMI

(brawson) colocation détonante 0uat
BRADBURRY

(brawson) colocation détonante Lu36
BRADWAY

(07/06) siobhan #1(fb) . halston #1 . deb #1 . meet & greet (évent) . sinead #1 . birdie #6 (évent) . naomi#3 .
RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :
(brawson) colocation détonante 8iar
MIASON

jordan #1 . zoya #1 . mia #4 (ua) . emery #1 . jia #1 . birdie #3 . lexie #1 . lexie #2 . jordan #2 . lexie #3 . cesar #1 . greta ua#1 . marley ua#1 . greta ua#2 . cesar&emery #1 . greta #1 (event) . autumn #3 + kieran #1 . naomi #1 . birdie #5 . emery #2 . coloc #1 . naomi #2 . bradway #2 .

(brawson) colocation détonante Dax2
AVATAR : oliver stark.
CRÉDITS : timuslover (ava); ub (c) loonywaltz ; gifsbylex (gifprofil) ; harleystuff & sophiehelps (gifenattente); joseph la confiserie (dessin)
DC : adèle shephard & logan novak
PSEUDO : bleeding_light, jen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46239-mason-seras-tu-sur-mon-chemin-avec-ta-voix-qui-resonne
https://www.30yearsstillyoung.com/t47093-mason-le-basketteur-en-pleine-derive

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante EmptyVen 21 Avr 2023 - 16:39


(brawson) colocation détonante Im53
 « colocation détonante »  (brawson) colocation détonante 873483867  emery dawson & mason bradford.


« Tu iras bosser feignasse, je pourrai pas assumer le loyer seule sinon et on se retrouvera SDF. » Elle était pas vraiment drôle la nouvelle coloc ! Fallait bien qu’elle lui serve à quelque chose, déjà qu’elle lui ramenait une petite chose à quatre pattes qui allait sûrement faire ses besoins partout et courir partout dans la villa. Il n’avait pas finis de le maudire et d’hurler tout le temps. Il en avait conscience mais cela ne l’avait pas empêché de dire oui pour que l’animal reste avec eux. Quoi que ça peut se négocier, à la longue. « T’es pas drôle en fait… » Qu’il répond, un sourire taquin au bord des lèvres pour autant. « J’ai un test de 150 questions pour savoir si je peux te faire confiance. Ça vient d’un magazine féminin, c’est prouvé scientifiquement et imparable ! On pourra faire ça ce soir si tu veux. » Il plisse les yeux, alors qu’elle fait la moue. « Génial ! On commence quand ? » Mais son intonation est tellement enthousiaste, ce qui ne le ressemble pas qu’on peut très franchement se demander si il a réellement envie de faire ce test. « Un macho du 21ème siècle. Tu fais rêver, Bradford. » Ouais, carrément. Il en est même fier parce que son sourire ne disparaît pas. « Tu m’présenteras tes copines ! » Qu’il dit, presque avec ironie, il se doute bien que ce ne serait pas du ressort de Emery à moins d’être sa pire ennemie. C’est franchement pas un mec qu’on peut recommander le Bradford, et la jeune femme finira bien par s’en rendre compte. Qu’il détruit tout ce qu’il touche du bout des doigts, en amour. Qu’il ne parvient pas à rester longtemps passionné dans une histoire. Qu’il ne fait franchement pas un effort pour tenter de sauver quoi que ce soit. « Je comprends pas pourquoi je voudrais un date avec toi… Mais je pense aussi que je ne tiendrais pas une demi-heure. Juste histoire de nous faire gagner du temps, je ne me pointerai même pas. » Il lève les yeux au ciel, « T’arriveras pas à tenir la cadence toute façon. » Et il n’en doutait pas une seconde ! Mais ils n’avaient pas finis de se lancer de ses petits commentaires sympathiques, d’ailleurs le voilà en train d’innover sur un potentiel look qu’elle pourrait avoir dans son dressing ou pas. « Tu sauras pas différentier un sac de créateur d’un sac de supermarché, chaton. » Il hausse les épaules, il est vrai que c’était pas sa tasse de thé les magasins et les marques de sacs ou de chaussures. C’était pas du tout ce qu’il aimait, lui préférait jouer à la console, ou glander sur son canapé quand il n’allait pas à la salle de sport. « T’en fais pas, je donne tout. Au coin de la rue, tu as une nana qui bosse dans une association pour remettre aux plus démunies. » Il avait déjà ce sourire espiègle, un peu con en imaginant ses sacs portés par d’autres, et la tête qu’elle ferait ; mais après tout, elle était peut-être Sœur Emmanuelle dans une vie antérieur. « Donc si un Bradford sonne à la porte, je le laisse dehors… ? » Qu’elle répète comme pour assimiler les dialogues du basketteur, avant de saisir les clefs. « Tu as tout pigé ! » Il n’en veut pas ! Pas même pour des excuses, mais Mason ne les attend pas, le connaissant il n’en fera jamais, et c’était sans équivoque, la même chose du contraire. « Tu gagnerais mieux qu’en était basketteur de secours. Mais j’ai pas envie de juger de ça. » Il hausse ses épaules, « Si je vois un pompier dans le couloir ? Je quitte la maison. Je sais pas quelle connerie c’est, fuite de gaz, incendie, invasion de ratons laveurs, mais je tiens encore à ma vie. » Et pourtant, heureusement qu’ils sont là. Mais il imaginait bien Emery partir en hurlant, d’ailleurs il ne pouvait s’empêcher de rétorquer, amusé, « tu n’oublieras ton machin à quatre pattes. » Ouais le prénom ne rentrait pas dans sa caboche fallait croire. Donner un prénom à un hamster, puis quoi encore ! « Je t’en présenterai un de pompier promis, et il n’y aura pas de problème de gaz ou de fuite d’eau ! » Fallait juste qu’elle le demande, ce serait aussi simple que ça, mais il la fait marronner. La taquinant, en l’observant un instant, « si t’es sage je pourrai même t’avoir quelques freebies. » Quelle charmante et délicieuse idée tiens. « Yes ! Attends, j’arrive. » Il ignorait ce qu’elle était en train de faire, et Mason était déjà occupé à récupérer les sacs. Finalement, Emery lui emboite le pas, et découvre sa nouvelle chambre, « et en plus nos chambres ne sont pas collées l’une à l’autre. » Ca le faisait rire cette remarque, « désolé de te voir déçue… » Ironique, alors qu’elle commençait à prendre un de ses sacs, « je pense que je vais commencer à m’installer tranquillement. J’ai de quoi faire, » et il n’allait pas l’aider ! « Bon allé je vais te laisser, tu as du boulot ! » « Je te commande une pizza végétarienne pour ce soir ? » Qu’il demande, presque sûr de la réponse. Même dans les pizzas il s’y mettait ! Mason descend au rez-de-chaussée avant de hurler à l’autre bout de la villa. « DAWSON TON TRUC A 4 PATTES COURT PARTOUT !!!! » Ca n’allait pas se passer comme ça !


FIN


(brawson) colocation détonante DX1bVja
(brawson) colocation détonante H6Kkwzz

(brawson) colocation détonante X5E3XZn
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(brawson) colocation détonante Empty
Message(#) Sujet: Re: (brawson) colocation détonante (brawson) colocation détonante Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(brawson) colocation détonante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-