AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 thanks for the memories (kane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le jumeau délaissé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans, sans commentaires (huit août)
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc)
STATUT : célibataire, charmé par une petite brune au fort caractère
MÉTIER : coursier (st-vincent's hospital)
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley

POSTS : 3111 POINTS : 1895

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.


coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.


Jinn ⊹ the night's still good for a gram or two, i'll be drinking late with you until the morning comes around. yeah, i must be good for something, oh sinners come down, come gather 'round.


RPs EN ATTENTE : douglas › andy › jameson › cora 04 › jack 02 › boyd › elijah
RPs TERMINÉS : cora 01lydialoucynthialou 02cora 02vittoriobryn 02bryn 03lou 03cora 03jack

(da) event halloweensujet commun (df)
(ab) saulbrynjimmy
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : gringalet (ava) loonywaltz (userbar), huermione (gifs)
DC : nope
INSCRIT LE : 01/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress http://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one http://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

MessageSujet: thanks for the memories (kane)   Lun 3 Déc - 22:49




KANE & FINNLEY Been looking forward to the future, But my eyesight is going bad And this crystal ball It's always cloudy except for When you look into the past.
Au fil des semaines, le Canvas est devenu plus qu’un simple repère ; c’est presque devenu sa maison secondaire. Celle qu’on, au début, préfère à son logement principal, parce qu’on a l’impression de s’y sentir à sa place, parce qu’on a eu le temps de la choisir, de la construire, et qu’elle est à notre image ; l’attrait de la nouveauté sans doute. Il y a quelques mois, le jeune homme passait la plupart de ses soirées ici, parce qu’il tentait justement de fuir son appartement officiel, parce que celui-ci lui donnait l’impression d’étouffer et qu’il avait besoin de changer d’air, de voir autre chose. Mais à force de prendre ses habitudes ici, Finn a ressenti une certaine lassitude, presque un malaise. Le besoin de voir autre chose a peu à peu laissé place à la sensation de voir toujours la même chose, les mêmes gens, de boire toujours le même alcool, de vivre toujours la même soirée. Alors le jeune homme a espacé ses visites, de tous les soirs il ne venait plus qu’une fois par semaine, et puis, pendant une période, plus du tout. Il a pris ses marques dans d’autres bars, appréciait la compagnie d’autres habitués, aimait goûter à d’autres mélanges. Et puis, finalement, la nostalgie l’a envahi, et ses visites, bien que plus espacées qu’au début, avaient repris. Parce qu’il avait enfin pris conscience que comme toute résidence secondaire, le plaisir de s’y rendre résidait dans la rareté des visites qui permettait de mieux apprécier les lieux. Et c’est exactement ce qu’il se passe ces dernières semaines ; Finn apprécie de se retrouver au Canvas bien plus que lorsqu’il s’accoudait tous les soirs au comptoir, la presque obligation qu’il a pu ressentir à une période ayant fait place au plaisir d’occuper ses soirées de la sorte. Son absence est trompeuse ; il n’a pas réduit sa consommation d’alcool, il a simplement mis en place un tournus qui empêche la lassitude. Et le Canvas étant de nouveau dans ses bons papiers, il n’est pas surprenant qu’il s’y rende après une nouvelle journée de travail qu’il préférerait oublier. Ce n’est pas la seule chose qu’il souhaite reléguer dans les méandres de son esprit, celui-ci tourmente Finn plus que de raison depuis quelques semaines et s’il a conscience qu’il ne peut s’en prendre qu’à lui-même, qu’il y aurait une solution parfaitement juste pour mettre un terme à cette tempête d’émotions qui dictent sa conduite depuis quelques semaines, le rouquin n’est pas résolu à être raisonnable – contrairement à son habitude. Plutôt que des confessions, c’est les verres qu’il enchaîne, et s’il y a fort à parier qu’il ne sera pas fier de cette soirée demain matin au réveil, dans l’immédiat celle-ci lui apparaît comme la solution à tous ces problèmes, elle agira comme un pansement sur cette plaie qui n’arrive pas à cicatriser. C’est temporaire, c’est bancal, mais c’est utile, nécessaire, pour le temps que ça dure.

Poussant la porte du Canvas en début de soirée – peu après l’ouverture du bar – c’est sans surprise que celui-ci est encore relativement vide, ce qui a le don de déplaire à Finnley qui apprécie de se fondre dans la masse, mais il savait à quoi s’attendre en venant ici à cette heure-ci. Le besoin de taire ses pensées l’a emporté sur son besoin de discrétion, et c’est sans un regard pour les quelques habitués qu’il serait susceptible de reconnaître que le rouquin se rend jusqu’au bar pour commander une bière. Il est trop tôt pour s’accouder au comptoir, ainsi il envisage de chercher une table dans un coin, mais ses prunelles dévient rapidement jusqu’à la scène, et c’est avec un soupir d’agacement que Finn réalise que ce soir, c’est scène ouverte. Et si c’est quelque chose qu’il apprécie pour y avoir assisté à plusieurs reprises, il y a toujours cette crainte de croiser Lou. Il se maudit silencieusement de ne pas penser à vérifier le programme avant de pousser la porte du bar, comme il s’était promis de le faire la fois où il avait effectivement croisé la jeune femme, et entreprend de quitter les lieux avec le même empressement qui l’a mené jusqu’ici. Mais comme à son habitude, sa raison perd la bataille face à son envie, et lorsque résonne à son oreille les premières mélodies d’une chanson qui lui est inconnue mais agréable, le jeune homme s’arrête dans son cheminement pour écouter, profiter, apprécier. Il reconnaît le type sur scène, il l’a déjà vu, ou plutôt entendu, à plusieurs reprises, et il fait partie de ces amateurs que Finn apprécie suffisamment pour se réjouir de leur présence. Une chanson, puis une autre, et puis finalement après une vingtaine de minutes le blond rend la scène et Finnley est toujours là, sa bière pas encore terminée, un exploit qui mérite d’être signalé, une attention qui a été captée par autre chose que l’alcool et ses pensées qui sont parvenues à oublier tout ce qui le hante, qui sont même parvenues à trouver du plaisir dans quelque chose. Et alors que l’artiste amateur a fait place à un autre, Finn est toujours là, près de la porte qu’il s’empressait de rejoindre il y a quelques instants et qu’il ne se résout désormais plus à franchir.








:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33700 POINTS : 6295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hannah - Ariane#2 - Isaac#2 - Birthday - Sara - Jayden - Norah - Todd - Lene#5 - Sohan - Austin#3 - Eve - Wendy#7 (ff) - Finnley - Wren - Maxine - Aubrey - Levi#2 - Nell - Winnie (fb)
GOOD THINGS FESTIVAL : Matt#2 - Jack#2 - Bailey - Leah - Wendy#8
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Ginny - Robin - Chadna
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Kelly#3 - Levi - Wendy#5 - Owen - Joseph (fb) - Wendy#6
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : L'EAU CYAN (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera & Asher Baxton
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: thanks for the memories (kane)   Jeu 6 Déc - 16:43





Les meilleurs moments pour faire mes expériences scénique c’est au tout début de soirée ou à la fin. Quand y’a pas grand monde au Canvas. Aujourd’hui je suis venu très tôt parce que ça fait plusieurs jours que je bosse sur une chanson très particulière. J’ai envie de la perfectionner et y’a rien de mieux que de faire ça avec un public. Ou l’absence de public, c’est vrai. Moins de dix personnes qui sont dans les lieux c’est pas fou mais rien que d’être légèrement élevé sur cette petite estrade, ça donne un truc en plus. C’est du sérieux. C’est pas juste moi dans mon salon. Et puis je dois avouer que comme y’a Wendy chez moi maintenant qu’on a officiellement emménagé ensemble, je me sens pas de jouer ça à côté d’elle. Parce que cette chanson, elle parle de Levi. Je dis même son prénom dans la chanson donc y’a vraiment pas de place au doute. C’est d’ailleurs un des points que j’ai longtemps hésité à garder sur la version finale de la chanson. Je me suis décidé à assumer et laisser comme ça. De toute façon personne ne sera surpris de cette déclaration que je vais faire à mon meilleur ami. Je crois que ce qui va surtout les surprendre, c’est que je ne l’ai pas fait plus tôt. Le truc c’est que cette chanson elle est en chantier depuis huit ans. Jusqu’à la semaine dernière et ça fait tout bizarre de la chanter pour la première fois ce soir.

Je commence par me chauffer avec d’autres chansons de mon répertoire. Je n’ai que cinq chansons à mon arc. Ce qui est quand même exceptionnel. Pas un album mais un EP. Ça pourrait le faire. Je demanderai à Levi comment faut faire pour mettre ses chansons sur Spotify. Je termine ma première prestation de la soirée avec ma toute nouvelle addition. La chanson pour mon frère de coeur. Même si je ferme beaucoup les yeux pendant ma prestation, je regarde quand même les quelques personnes devant moi. Je remarque Finnley qui a l’air de m’écouter avec attention par rapport aux autres pour qui je ne suis qu’un bruit de fond. Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas croisé. A une époque il venait squatter notre table d’habitués du mardi soir, mais ça remonte maintenant.

Quand je laisse la place à la personne suivante, je m’approche tout naturellement de Finnley qui a été d’une attention exceptionnel. Je suis clairement touché et je me dis que j’ai du faire un bon job pour avoir droit à ça.

« Hey. Ca fait un baille ! »

Je lui fais signe que je vais au bar deux mètres plus loin pour me prendre un verre, espérant qu’il me suive sur cette lancée vu qu’il est debout lui aussi.

« Ca va c’était cool ? Je veux dire… La dernière surtout. C’est la première fois que je la joue et je la maîtrise pas encore. Faut que je sois prêt pour mi décembre. »

Le barman est occupé avec un autre client et je me retourne vers Finn, un sourire amusé aux lèvres.

« T’avais l’air d’avoir bien écouté mais t’as le droit de m’ignorer. »

J’aime pas saouler les gens.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le jumeau délaissé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans, sans commentaires (huit août)
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc)
STATUT : célibataire, charmé par une petite brune au fort caractère
MÉTIER : coursier (st-vincent's hospital)
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley

POSTS : 3111 POINTS : 1895

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.


coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.


Jinn ⊹ the night's still good for a gram or two, i'll be drinking late with you until the morning comes around. yeah, i must be good for something, oh sinners come down, come gather 'round.


RPs EN ATTENTE : douglas › andy › jameson › cora 04 › jack 02 › boyd › elijah
RPs TERMINÉS : cora 01lydialoucynthialou 02cora 02vittoriobryn 02bryn 03lou 03cora 03jack

(da) event halloweensujet commun (df)
(ab) saulbrynjimmy
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : gringalet (ava) loonywaltz (userbar), huermione (gifs)
DC : nope
INSCRIT LE : 01/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress http://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one http://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

MessageSujet: Re: thanks for the memories (kane)   Dim 9 Déc - 21:27



Son attention n’a aucune difficulté à être captée par la mélodie jouée par Kane ; Finnley l’avait déjà expliqué à Jack dans ce même lieu, s’il est loin d’être un expert dans le domaine comme peuvent l’être les deux musiciens, son oreille n’en demeure pas moins réceptive. Le rouquin n’est pas des plus extravertis, s’il est peu probable de le voir siffler son mépris ou crier son enthousiasme, il reste toutefois bon public, respectueux de l’art des autres, admiratif de ces gens qui, comme Kane ou Jack, osent et se donnent les moyens de développer leur passion. Parce qu’il n’y a pas qu’un intérêt pour la musique de manière générale qui anime Finn lorsqu’il tend l’oreille et qu’il sait apprécier ce qui se joue devant lui. Il y a aussi une pointe d’envie, mêlée à une pincée de regrets, de ne pas être capable d’autant de détermination quant aux progrès qui auraient pu être les siens plutôt que de se contenter de constater ceux des autres ; de ne pas avoir su et pu gratter la vieille guitare de son père plus régulièrement de manière à avoir une place sur cette scène qui aurait pu être légitime. Pas qu’il l’aurait voulu, il ne serait pas suffisamment à l’aise pour cela, mais il aimerait pouvoir se dire qu’il en a les capacités, et que la seule chose qu’il tient en héritage de son père aurait eu un impact sur lui, plutôt que de crouler sous la poussière dans son appartement, sous prétexte qu’il a autre chose à faire, mieux à faire, que sa véritable passion consiste à rechercher l’ivresse plutôt que l’inspiration. C’est un regret que le jeune homme n’a jamais formulé, tout simplement parce qu’il n’a même jamais formulé à quiconque qu’il sait tâtonner les cordes d’une guitare, qu’il arrive même à en faire quelque chose de pas si mal, s’il y met du sien. Toujours dans la réserve, toujours bloqué – sans le vouloir – dans ce complexe d’infériorité, dans cette incapacité à se vanter de ses talents, parce qu’il ne pense pas en avoir. Et ce n’est pas prêt de changer, ainsi face à un Kane dont le talent n’est plus à prouver pour les quelques habitués. Le blond met un point final à son passage, Finnley se joint aux autres pour l’applaudir, et c’est avec une pointe d’hésitation que son regard se dirige vers la porte qu’il souhaitait emprunter il y a quelques instants, puis sur la bière à peine entamée dans sa main, qui déclenche ce pressentiment qui lui suggère de rester, sans réellement savoir pourquoi, sans en avoir réellement conscience. Et finalement, l’échappatoire que représente la porte est complètement obnubilée dès lors que la silhouette de Kane se joint à ses côtés, manquant presque de le surprendre alors qu’il relève la tête, et affiche un sourire gêné. « Salut, euh, ouais. » Un embarras qui n’a pas lieu d’être alors qu’il confirme les dires de Kane, mal à l’aise parce que ces derniers mois il a fait des infidélités à ce bar, et par extension à la bande d’habitués qui lui permettait de côtoyer Kane. C’est toujours avec une pointe d’hésitation qu’il emboîte le pas de Kane, non sans avoir jeté un coup d’œil furtif au bar puis à la scène ; pas d’autre visage connu dans les environs, de quoi relâcher – légèrement la pression – et de s’octroyer le droit de passer une soirée agréable. Ou du moins, un début seulement, avant que les pensées qu’il n’arrive pas à faire taire prennent le dessus sur la distraction offerte par Kane, et que son esprit encore réactif ne soit plus qu’un vague souvenir. Et finalement, il en vient presque à regretter d’être suffisamment réactif pour que Kane se permette une telle question, alors que ses yeux viennent une nouvelle fois se poser sur la porte. Il aurait dû partir. Préférant dans un premier temps porter attention sur sa bière qu’il porte à ses lèvres, son silence semble traduire de l’ignorance qu’il voudrait plutôt offrir à Kane ; bien que ce ne soit pas aussi péjoratif qu’on pourrait l’attendre et qu’il est suffisamment respectueux pour ne pas choisir cette option. « Hein ? Non, c’est juste que, ‘fin, mon avis vaut pas grand-chose, j’suis pas du genre difficile. » Il précise avec un demi-sourire, réalisant bien vite ce que cela peut amener à sous-entendre, avant de poursuivre. « Enfin, pas que je veuille dire par là que c’était pas terrible, c’est pas le cas. » Il soupire, achève sa bouteille, avant de se racler la gorge. « Moi j’ai trouvé ça pas mal, en tout cas. » Il admet avant d’attirer l’attention du barman pour qu’il leur serve deux bières. « Enfin, ça se sent que tu la maîtrises pas encore totalement, y’a des moments où t’étais pas sûr de toi, ça se voyait, et ça rendait l’ensemble pas aussi fluide que ça aurait dû, je pense. Mais t’es sur la bonne voie, faut juste t’entraîner un peu plus d’ici mi-décembre, du coup. » Prenant conscience que ses propos contrastent avec ce qu’il a dit quelques instants plus tôt, il s’empresse une nouvelle fois de clarifier le fond de sa pensée. « Mais je t’assure que sinon, c’était bien, hein. » Il ne manquerait plus que Kane accorde du crédit à l’avis de Finnley ; il est loin de pouvoir se permettre une telle chose, surtout face au blond. « Et donc, tu dois être prêt pour mi-décembre ? » Il questionne, plus désireux de dévier le sujet que véritablement curieux, même si l’un n’empêche pas l’autre. « T’as le droit de m’ignorer. » Qu’il ajoute avec un fin sourire, si la question est trop personnelle, trop déplacée, alors que le barman revient à eux et que Finn s’empare de sa bière avec un empressement qui traduit du besoin, et qu’il la tient entre ses doigts comme s’il craignait qu’elle ne lui échappe.








:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33700 POINTS : 6295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Hannah - Ariane#2 - Isaac#2 - Birthday - Sara - Jayden - Norah - Todd - Lene#5 - Sohan - Austin#3 - Eve - Wendy#7 (ff) - Finnley - Wren - Maxine - Aubrey - Levi#2 - Nell - Winnie (fb)
GOOD THINGS FESTIVAL : Matt#2 - Jack#2 - Bailey - Leah - Wendy#8
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Ginny - Robin - Chadna
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Kelly#3 - Levi - Wendy#5 - Owen - Joseph (fb) - Wendy#6
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : L'EAU CYAN (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera & Asher Baxton
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: thanks for the memories (kane)   Hier à 19:16




Il a pas l’air sûr quand je lui pose ma question. Je comprends, ça peut toujours être assez délicat si jamais ça n’a pas plu ou quoi. Je sais que je déteste dire des trucs mauvais quand on me demande mon avis. Encore plus s’il s’agit d’art. Parce que c’est tout à fait subjectif. Une oeuvre, une chanson peut parler à certains et pas à d’autres. Mais dans tous les cas, avoir un avis c’est toujours une bonne chose à prendre. Finn dit qu’il n’est pas difficile, ça me conforte dans l’idée qu’il aimé ma prestation, même si c’est à un moindre degré. Il continue ses explications et il me confirme qu’il a bien aimé. Je lui souris, content de l’entendre dire. On commande à boire tous les deux, ça m’étonne pas que Finn me suive sur cette voie là. Le gars boit énormément. Je suis surpris de voir qu’il se lance dans une explication un peu plus poussé de ma performance mais j’apprécie. Je le regarde, hochant la tête. Plus d’entraînement.

« Ouais. Je vais essayer. »

J’irai squatter chez Ariane s’il le faut pour trouver un refuge sans que ce soit sur le bateau de Levi. Ou bien chez mes parents. Ca peut être pas mal. Je sens que je vais avoir du mal à cacher que justement je fais un truc dans le dos de mon meilleur ami et de ma copine. Je trouverai bien de quoi dire pour me justifier. Je sais que je finirai par dire la vérité. Je me connais. Pas obligé de tout révéler en disant ce qu’il en est véritablement.

« Merci pour ton analyse. C’est toujours utile. »

J’apprécie vraiment beaucoup. Sa réponse était vraiment détaillé, il aurait pu simplement dire « c’était cool » et basta. Il a retenu que j’ai une date butoir pour cette chanson. J’hoche la tête et je me mets à sourire quand il reprend mes termes pour me laisser une sortie de secours si j’ai pas envie d’entrer dans de plus amples informations.

« Non non c’est rien. Ouais mi décembre. En fait c’est une chanson que j’ai écrit pour un ami à moi. J’ai la pression parce qu’il écrit des chansons lui aussi et il est vraiment trop doué. Donc ouais, je me mets la pression bien comme il faut. »

Je ris un peu nerveusement suite à cet aveux. Nos bières arrivent et je sors de quoi payer. C’est ma tournée. Vu que la soirée commence tout juste, je me foule pas trop. Y’a pas grand monde alors je n'ai pas de soucis à payer un round. Ok même quand on est dix je le fais. Surtout depuis que je n’ai plus véritablement besoin de mettre de l’argent de côté vu que j’ai fait mon gros voyage. Je me fais plaisir en cette fin d’année, je reprendrais de faire attention à mon argent à la nouvelle année.

« Ouais en fait c’est son anniversaire. »

Je me rends compte que j’ai pas fait cette précision à propos de mon meilleur ami et qu’elle est importante dans l’histoire. Je bois une gorgée de ma bière avant de reprendre la conversation.

« Je t’ai jamais vu sur scène pour chanter. Pas ton truc ? Genre après quelques bières ça se tente non ? »

Combien de potes j’ai réussi à faire monter sur l’estrade pour pousser la chansonette quand ils sont un peu éméché. C’est souvent de très très bons moment de rigolade. Quand on chante juste pour s’amuser et pas s’encombrer des performances vraiment.

« On peut s’en faire une à deux plus tard. Genre un classique. Wonderwall. Ou bien dans un autre genre ‘I want it that way’. Mais je sais pas pourquoi je sens que c’est pas trop ton truc les Backstreet Boys. »

Un feeling comme ça.

« Si tu devais choisir une chanson à faire, ce serait quoi ? »

Histoire de voir ses goûts à peu près. Enfin, je sais pas s’il va réfléchir en tant que chanson qu’il peut véritablement bien faire avec ses possibilités vocales ou s’il va juste choisir sa préféré qu’il connait le mieux par coeur. Je crois que je réfléchis beaucoup trop sur le sujet.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: thanks for the memories (kane)   


Revenir en haut Aller en bas
 

thanks for the memories (kane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-