AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les sacs à dos pour ordinateur portable Urban Factory ...
19.99 € 39.99 €
Voir le deal

 Game Night - Cade#2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMer 18 Jan 2023 - 3:40


Game Nightft @Cade Grimes


EXORDIUM.
Il y avait certaines choses qui ne quittaient jamais Ashley, peu importe les milliers de miles la séparant de son pays de naissance. Sa voiture en était bien sûr une ; la Chevrolet restait sa plus fidèle compagne depuis 2009, tant et si bien entretenue qu'elle avait l'air de sortir de l'usine de production, et ce même avec un âge approchant la soixantaine. Le baseball en était une autre. Comme beaucoup de choses dans sa vie, c'était son père qui l'y avait initiée, alors qu'elle n'était qu'une enfant. Les concepts de pitcher et de batter, l'utilité du bunt et du squeeze, les double et les triple play, ce qui n'était au départ que des sorties en famille – sa mère ne manquant pas un match elle non plus – s'était transformé en un véritable intérêt pour la jeune fille, poursuivi jusqu'à l'université... quand bien même il y était souvent éclipsé par le football.

Trente années plus tard, la passion s'était essoufflée, mais elle ne s'était pas entièrement éteinte. Aller voir un match était en quelque sorte un moyen de renouer avec les Etats-Unis, sans passer près d'une journée complète dans un avion, et l'un d'entre eux avait justement lieu à Brisbane ce soir. Les Surfers Paradise, premiers du classement de la Greater Brisbane League, affrontaient à l'extérieur les Redland Rays, classés eux-mêmes quatrièmes. Jugeant que le sport se vivait à plusieurs, et souhaitant surtout ne pas s'y rendre seule, Ashley avait choisi d'inviter Cade. Un choix aussi spontané que naturel : en-dehors du fait qu'il soit le seul compatriote qu'elle fréquentât en-dehors de son travail, et donc le seul à même d'apprécier le baseball à sa juste valeur, tous les deux s'entendaient bien.

Depuis leur rencontre initiale chez Mecanor, l'ex-agent du FBI était devenu un visage familier, amical, qu'elle aimait retrouver quand leurs emplois du temps respectifs le permettaient. C'était d'autant plus vrai qu'à ses côtés, contrairement à tant d'autres, l'espionne ne se sentait pas le besoin de " marcher sur des œufs " ; même si une part d'elle se sentait coupable des secrets qu'elle gardaient. Après tout, lui-même n'avait pas hésité à lui parler de sa carrière terminée au sein du FBI, et du manque qu'il en ressentait. Heureusement, il était doué d'assez d'empathie pour comprendre qu'elle ne souhaitait pas aborder certains sujets, mais aussi d'intelligence émotionnelle pour ne s'en enquérir. L'accord, plus ou moins tacite, était que les confessions d'Ashley attendraient qu'elle soit prête à les partager. Ou qu'elle en ressente le besoin.

Sa montre affichait 18h20 passé quand elle vit l'Impala surgir du sentier menant jusqu'au parking improvisé, en bordure du terrain. Des spots lumineux avaient été montés pour parer à l'obscurité du crépuscule, auquel succéderait inévitablement la nuit, et des estrades dressées pour l'occasion, accueillant déjà près d'une centaine de personnes.  Le reste des spectateurs s'était réparti en petits comités disparates, réunis soit sur la pelouse alentour, soit autour d'une buvette où l'on vendait alcools légers, hot dogs et bien sûr, frites. Appuyée à même le capot de sa propre voiture, Ashley ne fit pas mine de s'approcher, laissant à Cade le soin de se garer, mais lui adressa un signe de la main quand il l'aperçut à travers son pare-brise.

Fidèle à ses propos tenus par textos, elle s'était coiffée de son antique casquette des Virginia Cavaliers ; un accessoire au moins aussi vieux qu'elle, sous lequel disparaissait sa crinière rousse, exception faite d'une queue de cheval. Le reste de sa tenue incluait un cardigan ouvert sur un t-shirt neutre, un denim intemporel, et une paire de baskets. Restant où elle était, elle se saisit des deux bouteilles de Foster's restées à ses côtés  quand il s'approcha ; et c'est comme ça qu'elle le salua, lui tendant la sienne. « Elles sont encore fraîches, lança-elle avec le sourire. Du moins je l'espère. L'idée de boire de la bière tiède la faisait grimacer. Comment s'est passée ta semaine ? » Une façon somme toute commune d'entamer la conversation. Surtout, Ashley n'ignorait pas qu'il avait récemment quitté son ancien poste de formateur d'auto-défense, et qu'aux dernières nouvelles, il était encore en période de transition.




Dernière édition par Ashley Spencer le Dim 28 Mai 2023 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyLun 23 Jan 2023 - 16:14



Game Night

Ashley & Cade


« You SUCK Grimes » Il entendait encore ses coéquipiers de l’équipe lui cracher au visage après cette défaite. Il était fautif. Il le reconnaissait. Cade n’avait pas été à la hauteur malgré ses bonnes performances de l’année sur le terrain. Plus de vingt-quatre ans plus tard, il repensait toujours à cet échec quand on lui parlait de Baseball et fort heureusement, son goût pour ce sport ne s’était pas arrêté là. Il n’en avait pas fait une carrière mais avait toujours été un fervent supporter des Yanks, l’équipe phare de New York. Aujourd’hui encore, et même à l’autre bout du monde, Grimes ne loupait aucun match diffusé sur les chaînes étrangères, s’étonnant encore de l’entrain qui l’envahissait en admirant les Bombardiers du Bronx, parés de leur casquette bleue marine et blanche. Ces matchs le ramenaient un peu chez lui et cette ardeur, cet enthousiasme incontrôlable, ne le décevait jamais. Alors quand il reçu cette invitation sur son téléphone, son sourire avait reflété son emballement.

Ashley avait tapé dans le mille et venait de lui proposer de voir jouer les Surfers Paradise, première équipe au classement national. L’équation fut vite résolue et le résultat ne pouvait être que positif. Ashley et lui ne se connaissaient pas depuis très longtemps et pourtant, ses origines américaines et ses goûts en matière de mécanique les avaient bien vite rapprochés. Cade s’étonnait de leurs habitudes presque similaires à chacun de leurs rendez-vous, et des connaissances infinies de la jeune femme sur des sujets qu’il ne pensait pas pouvoir un jour aborder avec quiconque sur ce continent. Au fur et à mesure, ils en étaient même venus à évoquer leurs vies professionnelles mouvementées. Du moins, Grimes n’avait étrangement rien caché à Ashley sur sa fin de carrière chez les fédéraux. Sauf quelques détails sur les circonstances exactes de sa toute dernière affaire, celle qui avait entrainé sa mise à pieds. Au même titre, la jeune femme restait parfois discrète sur des points qu’elle considérait comme sensibles. Et Cade s’en tenait à cette part de mystère qu’il jugeait légitime. Boire une bière, discuter bagnoles et vieilles anecdotes d’adolescents dans leurs lycées américains où les pom pom girls se crêpaient le chignon tous les quatre matins, ça lui allait bien.

Casquette vissée sur la tête, veste rayée sur le dos, Grimes faisait honneur aux légendes de New York et à la condition imposée par Ashley. La Chevrolet noire débarqua près du stade en vrombissant, tout feux allumés. Il ne tarda pas à repérer le V des Cavaliers sur la tête de la jeune femme, et la couleur orange légèrement passée qui caractérisait l’affection qu’elle gardait pour cette antiquité. Là encore, et même s’il n’était pas supporters de la même équipe, cette similitude de style lui plaisait énormément. Fort heureusement, il trouva une place assez large pour y rentrer sa caisse et la portière avant grinça avant de se refermer derrière lui. Un large sourire planté sur ses lèvres, l’ex agent fédéral s’avança fièrement, à pas décidé, vers la rousse. « Elles sont encore fraîches » Elle savait décidément comment l’amadouer. Voyait-elle en lui un adversaire ce soir ? Débâteraient-ils de la renommée de leurs favoris avec des arguments toujours plus recherchés et des statistiques indéniables ? « Du moins je l'espère. » Cade attrapa une bouteille et instantanément, il heurta celle d’Ashley. Ces retrouvailles méritaient quand même d’être fêtés. – On t’a déjà dit que t’étais géniale ? Un brin d’ironie qu’il ponctua par un froncement de sourcils avant de prendre une bonne première gorgée.

« Comment s'est passée ta semaine ? » Devait-il tout de suite évoquer ce premier dossier à traiter en tant qu’enquêteur privé ? Cette croqueuse de diamant, possiblement veuve noire, en quête de l’héritage d’un vieil homme fortuné ? L’ambiance était beaucoup trop chaleureuse pour ça. Son air sarcastique revint au galop. – Passablement si on oublie les trois jours de Jet Lag que j’ai pris en pleine tronche… Plus de quatorze heures de décalage dont les signes s’étaient vus sur son visage jusqu’à récemment. Cade s'était en effet envolé à Los Angeles pendant les vacances de Décembre et il était rentré à Brisbane juste à temps pour commencer son nouveau job. – Et toi ? Du boulot ? Il sourit. Il n’avait jamais vu Ashley dans cette tenue de parfaite supportrice et il devait l’avouer, ça lui allait fort bien. – Pas mal cette casquette ! Laisse-moi deviner: un cadeau de ton père pour votre premier match au Scott Stadium ! Le mythique stade de Charlottesville.



@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyVen 27 Jan 2023 - 20:38


Game Nightft @Cade Grimes Game Night - Cade#2 2954228499


EXORDIUM.
Cling ! Les deux bouteilles s'entrechoquent, et Ashley ne tarde pas à imiter son pair, buvant elle aussi une gorgée rafraîchissante. – On t’a déjà dit que t’étais géniale ? Elle souffle du nez après avoir déglutit, le soupçon d'ironie ne lui échappant pas. « A quelques occasions, oui. Dans ce cas précis, elle estimait n'avoir pas pris trop de risques pour lui faire plaisir. Le baseball n'était pas loin d'une religion pour certains américains, et il rimait aussi bien avec bières et hotdogs que vin et hostie ne rimaient avec eucharistie. Mais je ne t'en voudrai pas si tu veux t'y mettre, toi aussi. L'enthousiasme de Cade était communicatif, et elle ne pouvait que remarquer qu'il s'était prêté au jeu, porteur à la fois d'une casquette mais aussi d'une veste aux couleurs des Yankees. J'aurais du savoir que tu serais fan des Bombardiers, remarque-t-elle justement, sans rien ajouter. A lui seul d'interpréter ce petit commentaire, ainsi ponctué d'un sourire en coin.

Se détachant enfin du capot de sa voiture, dont les lignes robustes attiraient au moins autant les regards que celles plus agressives de l'Impala, Ashley s'enquit de la semaine de Cade, et de comment celle-ci s'est passée. – Passablement si on oublie les trois jours de Jet Lag que j’ai pris en pleine tronche. Aïe. Le jet lag, elle ne connaissait ça que trop bien, souvent en déplacements en Europe ou au Moyen-Orient pour le travail. Hélas, cela ne s'arrangeait pas avec l'âge, au contraire même : les nuits trop courtes étaient un obstacle de plus en plus pressant au rétablissement lors de ses nombreux vols en longs courriers, bondissant d'un fuseau horaire à l'autre. Heureusement, la rouquine avait une astuce. Mélatonine 3mg, dit-elle. Tu me remercieras la prochaine fois. Encore une fois, la moquerie s'immiscait en ligne de fond, puisqu'il y avait fort à parier que l'ex-agent du FBI connaissait déjà cette molécule miracle.

– Et toi ? Du boulot ? D'un mouvement de la tête, Ashley était prête à acquiescer. Mais Cade changeait déjà de sujet. – Pas mal cette casquette ! Laisse-moi deviner: un cadeau de ton père pour votre premier match au Scott Stadium !  Au fond, elle l'en remerciait, et pas seulement parce qu'il abordait un sujet qui lui était cher. Le cumul de ses nouvelles fonctions chez Boeing, ses débuts sur la scène politique australienne, et l'occupation qu'elle gardait judicieusement secrète, tout cela occupait déjà trop de son temps pour qu'elle s'attarde dessus lors de ses moments de liberté ; exactement comme l'était cette soirée aux ambitions sportives. Simples, presque candides, c'est comme ça que pouvaient être qualifiés la plupart de ses sorties avec le quadragénaire, et cela lui convenait parfaitement.  Pas tout à fait, sourit-elle. Elle appartenait au quarterback des Cavaliers, de l'époque où j'étudiais là-bas.

Elle s'attendait à un regard perplexe, ou au moins curieux : considéré comme leader sur le terrain, le quarterback d'une équipe de Division 1 était souvent une superstar, un homme érigé en saint qui bénéficiait des bourses les plus prestigieuses, sponsorisé par de nombreuses marques, et souvent entouré de groupies considérant n'importe lequel de ses actes ou paroles comme d'évangile. Une image à laquelle Ashley ne correspondait pas, ou peu. J'étais la plus jeune élève de l'université, révéla-t-elle alors. Il m'a prise sous son aile... Une pause étudiée. ...Quand il a compris que je pouvais l'aider pour ses devoirs. Une anecdote partagée avec un air à mi-chemin entre l'amusement et la nostalgie. C'était son côté rebelle d'alors : entre ceux qui séchaient les cours, ou ceux qui introduisaient de l'alcool en douce sur le campus, elle-même trichait pour les autres. Tu as mangé ? »  D'un geste du menton, elle l'invitait à se diriger vers la buvette ; le match ne tarderait pas à commencer.



Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMar 31 Jan 2023 - 23:25



Game Night

Ashley & Cade


« Je ne t'en voudrai pas si tu veux t'y mettre, toi aussi. » En un sourire amusé, Cade répondit à cette ironie tout à fait bienvenue. Bien sûr qu’Ashley était parfaite. Elle lui proposait de voir un match de baseball, lui offrait une bière et lui promettait de passer une soirée où il n’aurait pas à se soucier d’autre chose que de la trajectoire que prendrait la balle et du score qui s’afficherait sur le grand panneau. Aucune autre proposition n’aurait été mieux accueillie, surtout en ces temps si complexes dans la vie personnelle de l’ancien agent fédéral. Le temps de quelques heures, il échangerait avec Ashley et voyagerait avec elle jusqu’en Amérique du nord, retrouvant sa culture de cœur avec un plaisir non dissimulé. Une légèreté flottait déjà dans l’air. « J'aurais du savoir que tu serais fan des Bombardiers. »  Mythique équipe de New York, là où Cade avait passé les plus belles années de sa vie, pourtant originaire d’un autre continent. La famille Grimes y avait emménagé l’année de ses quinze ans, et malgré sa réticence du nouveau départ, l’ainé de la fratrie s’y était finalement sentit comme chez lui au bout de quelques mois seulement. Il considérait aujourd’hui qu’il appartenait à la Grosse Pomme et ce n’était pas Los Angeles, où il avait débuté sa carrière au sein du FBI, qui avait fait trembler cette conviction. – Et je t’ai épargné le maillot signé par Derek Jeter ! L’air fier, les sourcils haussés, un rictus vint s’immiscer finalement sur ses lèvres. Bien que leurs équipes de prédilection se voulaient rivaux, ce soir, leurs couleurs allaient se mêler pour laisser place à la ligue Australienne.

Ces quelques jours passés à L.A. avaient fait du bien, si on évitait de parler du décalage horaire qui lui avait valu une nuit de plus de douze heures et un mal de crâne infernal. Il lui avait fallu enchaîner plusieurs verres de whisky pour que ses yeux puissent enfin s’ouvrir correctement. « Mélatonine 3mg » Pourquoi n’y avait-il pas pensé ?! « Tu me remercieras la prochaine fois. ». Sûrement parce qu’il possédait plus de bouteilles que de pilules bienfaitrices dans ses placards ! – Je m’suis contenté de pioncer entre deux tasses de café ! C’était en partie vrai… La caféine avait aussi, et malheureusement, ses limites. Cade n’insistait pas bien longtemps sur le sujet du boulot, saisissant encore rapidement la sensibilité de ce sujet quand il était évoqué avec Ashley. Il préféra rebondir sur cette casquette qui lui assombrissait légèrement le regard en s’imaginant la scène. La petite fille qui passait une soirée mémorable avec son père n’avait certainement pas eu à réclamer très fort ce petit souvenir. « Pas tout à fait. Elle appartenait au quarterback des Cavaliers, de l'époque où j'étudiais là-bas. » Hm. Il en apprenait à chacun de leurs rendez-vous ! Et il lui jeta un petit regard malicieux, comme s’il venait de la prendre sur le fait mais qu’elle n’avait pas encore révélé tous ses secrets. Alors elle était de ces groupies qui, à la fac, s’était jeté sur le sportif le plus réputé du campus ? Il en doutait encore… « J'étais la plus jeune élève de l'université. Il m'a prise sous son aile... » Elle lisait forcément en lui puisque Ashley se lança dans des explications pour réfuter toute image incongrue. « ...Quand il a compris que je pouvais l'aider pour ses devoirs. » Cette confession était encore plus surprenante et elle fit naitre un air narquois sur le visage de Grimes. – Oh je vois…Le stéréotype de la star qui a tout à perdre et de la petite nouvelle qui est la seule à pouvoir le sauver. Il la taquinait en reprenant cette image digne d’un téléfilm au scénario basique et sans fond. L’histoire devait être plus pointue que ça.

« Tu as mangé ? » Ils étaient près de la buvette où une dizaine de supporters faisait encore la queue pour attraper un hot dog ou une barquette de frites parsemées de sauce calorique. L’odeur était alléchante et le goût de Cade pour la malbouffe n’était plus à prouver, pourtant il proposa autre chose. – Je t’invite après le match…si les Redland l’emportent ! Parce qu’il aimait miser sur l’outsider, et que la punition en cas de défaite n’en serait pas vraiment une, il esquissa un léger sourire et amena sa bouteille de bière jusqu’à sa bouche. En toute logique, si les favoris du soir gagnaient, ce serait à elle de payer la note. De la musique, et une voix entrainante annoncèrent bientôt, derrière eux, le début de la rencontre sans qu’ils ne puissent discerner totalement les mots qui se fondaient dans le brouhaha environnant. Les joueurs devaient être prêts à entrer. D’un geste de la tête, Grimes montra l’entrée des tribunes. – On va s’installer ?




@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMer 8 Fév 2023 - 19:25


Game Nightft @Cade Grimes  Game Night - Cade#2 3891180184   


EXORDIUM.
S'il y avait quelque chose qu'Ashley n'aurait jamais deviné sans qu'il le lui dévoile, c'est que Cade n'était pas originaire des US mais plutôt du Vieux Continent, plus précisément d'Angleterre. Le londonien s'était si bien adapté à la vie américaine, et avait adopté leur culture d'une telle façon qu'il aurait pu tromper n'importe lequel d'entre eux. Son intérêt pour le baseball en était une preuve flagrante. – Et je t’ai épargné le maillot signé par Derek Jeter ! lançait-il à cet instant, s'attirant un regard presque inquisiteur de sa part, cherchant à savoir s'il versait dans la surenchère et se moquait d'elle, ou s'il disait vrai. Après quelques secondes, elle prit à nouveau la parole.  « Il y avait ce débat sans fin entre les hommes de ma famille, commença-t-elle, concernant le meilleur joueur de tous les temps. Un débat souvent houleux, qui animait tous les cercles de fans. Mon grand-père ne jurait que par les Cinq, et particulièrement Ruth. C'est comme ça que l'on appelait parfois les cinq premiers joueurs introduits au Temple de la renommée du baseball, respectivement Tyrus Cobb, Walter Johnson, Christy Mathewson, Honus Wagner et George " Babe " Ruth. Pour mon père et son frère, cela se jouait entre Barry Bonds, Ted Williams et dans une moindre mesure, Hank Aaron. Chacun d'entre eux une légende à leur façon, ils avaient tous obtenu un record ou l'autre lors de leur carrière, et marqué l'histoire du baseball. En ce qui concerne Jeter et cette signature... je n'y croirai pas avant de l'avoir vue, » conclut-elle malicieusement, s'éloignant d'un sujet qui n'avait servi que de distraction.

S'éloignant également du parking, Ashley se fendit d'une histoire expliquant les origines de la casquette fatiguée qu'elle portait ce soir, et qui reçut une réaction à laquelle elle ne s'attendait pas. – Oh je vois…Le stéréotype de la star qui a tout à perdre et de la petite nouvelle qui est la seule à pouvoir le sauver. Hélas pour Cade, tous deux marchaient côte à côte à cet instant, et il était donc à portée idéale pour le geste de représailles qu'elle lui adressa aussitôt, envoyant son coude contre son flanc sans hésitation – sans y insuffler assez de force pour lui faire mal, bien sûr –. «  Goujat. Je partage un souvenir de mon adolescence, et c'est comme ça qu'il est reçu ? La rouquine fit claquer sa langue contre ses dents dans un bruit désapprobateur, tout en secouant la tête avec un dépit affecté très convaincant. Il était issu d'un milieu défavorisé, reprit-elle juste après, avec un peu plus de sérieux. Ses parents n'avaient jamais été à l'université, alors la réussite de ses études était aussi importante à leurs yeux que son éventuelle carrière dans le baseball. Une histoire somme toute ordinaire, où Ashley n'avait joué qu'une part modeste, mais, elle aimait à le penser, importante pour le quarterback et les espoirs placés en lui par ses parents. En fin de compte, il a choisi le sport – et je ne l'ai plus jamais revu. » Ce n'était pas du regret que l'on entendait dans sa voix, mais plutôt de la nostalgie, se demandant ce qu'était devenu son ange gardien depuis cette époque.

Quelques minutes à présent séparaient le duo du début de la rencontre, et il ne leur restait plus qu'à se procurer à manger, mais Cade avait apparemment une autre idée derrière la tête. – Je t’invite après le match… si les Redland l’emportent ! Elle pouvait compter sur lui pour rendre le match plus intéressant qu'il ne l'était, et l'ex-agent fédéral ne la déçut pas avec cette proposition. « Pari tenu ! C'était de bon coeur qu'elle acceptait. Le dimanche était l'un de ces rares jours – sinon le seul – où Ashley n'avait pas d'impératifs, et terminer la soirée au restaurant plutôt que retourner au silence de son appartement était une offre trop alléchante pour qu'elle la refuse. Tant pis si cela lui coûtait une ou deux heures de sommeil ; elles les récupéreraient demain. J'espère que tu as pris ta carte, parce que je serai affamée d'ici là. Elle avait en tout cas la sienne, dans l'éventualité où son assurance bravache se retournait contre elle. Acquiescant à sa proposition de s'installer, Ashley sortit les deux tickets qu'elle avait déjà payés de sa poche pour les présenter aux volontaires gérant les entrées. Une bagatelle, dit-elle à Cade pour parer à toute protestation. Tu vas bientôt me rembourser en nourriture,  de toute façon. » Un sourire jusqu'aux oreilles, elle était d'excellente humeur.




Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMer 15 Fév 2023 - 17:55



Game Night

Ashley & Cade


« Il y avait ce débat sans fin entre les hommes de ma famille, concernant le meilleur joueur de tous les temps. » Oh ce débat, il le connaissait. Combien de fois l’avait-il eu ? Non pas dans sa famille puisque son propre père ne discutait jamais de sport, mais avec les coéquipiers de son équipe au lycée ? Et plus tard avec ses collègues du bureau fédéral qui appréciaient eux-aussi les soirs de rencontres entre équipes de renoms ? Ça éloignait un peu des enquêtes morbides et autres tourments d’horreurs qui faisaient leur quotidien. « Mon grand-père ne jurait que par les Cinq, et particulièrement Ruth. Pour mon père et son frère, cela se jouait entre Barry Bonds, Ted Williams et dans une moindre mesure, Hank Aaron. » Cade souriait, aussi enchanté d’entendre ces noms familiers qui le plongeait avec plaisir dans un univers qu’il connaissait et qu’il admirait, que ravi d’en apprendre toujours un peu plus sur la vie personnelle d’Ashley. Elle qui était si discrète s’autorisait, à travers des anecdotes sans doute nostalgiques, à laisser quelques détails transpercer son épaisse carapace. « Je penche du côté de Bonds et Williams. Des légendes ! » Des héros ! Quiconque s’intéresse au baseball se doit de connaitre ces hommes ayant portés haut les couleurs et les valeurs de leur sport. « En ce qui concerne Jeter et cette signature... je n'y croirai pas avant de l'avoir vue » Grimes haussa les sourcils et lui adresse un sourire qui en disait long sur la vérité de ses propos. Il possédait bien cet autographe. Quant à la manière dont il l’avait obtenu, cela resterait pour lui seul.

C’était inédit. Sur le chemin vers la buvette, Spencer lui offrit une autre opportunité de la cerner à travers cette histoire avec le quaterback des Cavaliers. Cade se permit de détendre l’atmosphère en lançant une de ses répliques sarcastiques qui lui valu un coup de coude, mais au moins, petit à petit, il parvenait à mettre des faits sur ces couches denses et implacables qu’étaient sa vie et son passé. « En fin de compte, il a choisi le sport – et je ne l'ai plus jamais revu. » Ouch. C’était finalement un abruti qui n’avait pas su voir plus loin que son propre intérêt. Grimes jeta un œil au visage d’Ashley, essayant de déceler la mélancolie qui pouvait être lié à cette triste et funeste conclusion. Etait-elle tombée amoureuse à l’époque ? S’attendait-elle à vivre une histoire avec la star de l’équipe après lui avoir fait cadeau d’une aide précieuse pour sa vie future ? Il ne saurait pas puisqu’il ne se permettrait pas de lui poser ces questions. « Un bon joueur n’est pas forcément un homme bon… » Se contenta-t-il de dire bien qu’il ne pu pas témoigner du réel égoïsme de ce type. Sans doute avait-il aussi des raisons de partir sans se retourner…

Le fumet que dégageaient les saucisses des hot-dogs étaient certes alléchants mais pour la remercier de cette invitation à voir le match, et parce que c’était toujours agréable de discuter sans fin de leurs goûts communs avec Ashley, il l’inviterait dans un vrai restaurant si l’équipe de Redland sortait vainqueur ce soir. « Pari tenu ! » Il scella cette parole avec un rictus. « J'espère que tu as pris ta carte, parce que je serai affamée d'ici là. »  L’expression de son visage changea et il haussa les sourcils. « Oh…eh bien… j’ai plus qu’à espérer que les Surfers fasse un grand match ! » Il pariait cependant qu’Ashley n’était pas du genre à s’empiffrer. Si elle était une américaine digne de ce nom, son physique ne laissait pas entrevoir un appétit d’ogre à se jeter sur son assiette sans faim. Ils entrèrent finalement dans le stade, après qu’elle ait présenté les tickets pour eux deux et qu’ils furent fouillés rapidement. Cette pratique lui faisait toujours bizarre. Il y avait peu de temps, c’était lui qui la pratiquait sur des suspects, bien qu’il y mettait pour sa part bien plus de professionnalisme.  « Tu vas bientôt me rembourser en nourriture,  de toute façon. » Ils montèrent les quelques gradins et s’installèrent finalement à leurs places. « Rien n’est joué, moi aussi j’ai une faim de loup ! » Le match ne tarda pas à débuter. Le score était du côté des Redland qui était en attaque lors de la première manche et pendant toutes ces minutes, Cade ne cessa de donner de la voix pour encourager une équipe qu’il ne connaissait pas plus que ça. La league Australienne, il ne l’avait pas suivi en dehors des récaps de la chaine sportive locale. Peu lui importait qui s’imposait, il avait déjà gagné sa soirée. La deuxième manche commençait. Les Surfers cette fois étaient en attaque et les Redland défendaient. Un joueur d’éliminé ! « Tu n’m’as pas dit… comment se porte ta petite Camaro ? » A croire qu’il parlait d’une personne physique qu’on cajolait comme un enfant. « Toujours la fidèle complice de tes petits secrets ? » En gardant toujours un œil sur le terrain en quart de cercle qui s’étendait devant lui, Cade tentait d’engager la discussion sur les évènements qui avaient rythmés les dernières semaines d’Ashley, de façon détournée. Un vendeur de sucre passa par l’allée centrale des gradins. Cade l’observa et leva la main. Puis il se leva et alla à son contact. Quand il revint vers Ashley, c’était pour lui tendre une petite boite cartonnée dans laquelle se battaient quelques pop-corns au caramel. Il esquissa aussi un sourire fier. « Je les préfère salés d’habitude mais… » Il s’était dit que ce goût était sans doute un peu ambitieux. Combien de fois lui avait-on lancé une grimace quand il avait osé l’avouer ? Et puis, ça allait peut-être la rassasier un peu pour ne pas qu’elle commande deux ou trois plats sur la carte du restaurant…




@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMar 21 Fév 2023 - 23:59


Game Nightft @Cade Grimes Game Night - Cade#2 3922047296  


EXORDIUM.
« Je penche du côté de Bonds et Williams. » Les statistiques d'un joueur parlaient souvent d'elles-mêmes, et pour certains, cela suffisait amplement. Mais pour le reste des fans, moins intéressés par les mathématiques que par le sensationnel, le comportement avait tendance à éclipser le reste. Comment un joueur portait les couleurs de son équipe ; comment il représentait son pays à l'internationale ; la façon dont il se comportait sur le terrain comme en-dehors, c'étaient autant d'éléments qui contribuaient à bâtir une légende ou la défaire. Les rivalités entre les uns et les autres naissaient puis grandissaient au fil de carrières, de rencontres et d'exploits, et il n'appartenait dès lors plus qu'aux supporters de déterminer qui était véritablement le meilleur, se prêtant à l'exercice au travers de débats sans cesse renouvelés, qui contribuaient à la beauté du sport. - C'est dommage que Bonds ait été impliqué dans l'affaire Balco. Aux yeux d'Ashley, l'usage de produits dopants ne pouvait être ignoré quand on parlait de performances, une pratique ternissant le nom de celles et ceux concernés. - Ou que Williams ait interrompu sa carrière à deux reprises. Si elle n'allait pas lui reprocher de s'être engagé dans l'armée, elle aurait aimé voir jusqu'où le natif de San Diego serait allé s'il avait dédié l'entièreté de sa vie au baseball. D'autant plus qu'il avait conservé un record jusqu'à 42 ans après son dernier match, battu par nul autre que Barry Bonds.

Ashley s'était fendue d'une histoire sur ses années à l'université pour révéler l'origine de sa casquette, une histoire dont la conclusion, selon le point de vue, n'était pas des plus joviale.  « Un bon joueur n’est pas forcément un homme bon… » Un commentaire qui lui fit hausser les épaules, soulignant qu'il n'y avait pas de mal. - Il avait sans doute ses raisons, répondit-elle, faisant écho aux pensées de Cade. Il n'y avait pas d'amertume particulière chez elle, en témoignait l'accessoire qui la coiffait ce soir. Il aurait été hypocrite de sa part, de toute façon, de reprocher à quelqu'un de s'être éloigné d'elle sans regarder en arrière. Peu après le départ du quarterback, elle-même avait rejoint la CIA et, tant par la force des choses que par sa propre volonté, ses relations d'école s'étaient éteintes les unes après les autres, sacrifiant ses amitiés pour protéger sa carrière et son nouveau statut. Les années suivantes, opérant à l'étranger en tant que clandestine, elle n'en avait plus bâtit une seule qui fut pleinement sincère, trompant et manipulant des personnes qui l'estimaient pour le compte des renseignements, et la lutte contre le terrorisme. Un milieu dans lequel elle avait choisi de revenir de son plein gré.

La présentation des joueurs par le commentateur avait déjà débutée lorsqu'ils eurent rejoint leurs places, et le match ne tarda pas à y succéder. Lui s'époumonant, et elle sifflant à s'en vriller les tympans sur les plus belles actions, on aurait pu croire qu'ils étaient deux fans endurcis de la Greater Brisbane League. Pourtant, un coup d'oeil à leurs tenues révélerait que leurs équipes de coeur évoluaient à des milliers de kilomètres de là, de l'autre côté du Pacifique.  « Tu n’m’as pas dit… comment se porte ta petite Camaro ? ». Entre deux sessions de jeu, et un moment de répit pour le public, Cade lançait un nouveau sujet de conversation.  « Toujours la fidèle complice de tes petits secrets ? » Cela amusa Ashley de se rappeler que lors de leur première rencontre, elle avait vu en lui un potentiel danger, jugeant trop improbable la rencontre fortuite d'un homme conduisant lui aussi une Chevrolet pour n'être qu'une simple coïncidence. Elle avait appris par la suite que Langley avait effectivement gardé un oeil sur elle, mais pas par le biais du londonien... et sans que ça la surprenne : elle représentait un trop grand risque pour être simplement oubliée. - Toujours, confirma-t-elle. - Elle se plaît dans son garage. Plus grand, plus proche de son travail et mieux équipé, elle avait déménagé dans un appartement de Spring Hill, fin 2022. Mais au risque de te décevoir, le seul secret compromettant qu'elle connaisse, c'est ma playlist du samedi soir. Le disco-funk n'était pas à mettre entre toutes les mains selon elle...

Une part de son attention sur le terrain et l'autre sur Cade, elle le vit s'éloigner soudain, et ne comprit pourquoi que quand il revint avec un paquet de popcorn entre les mains. L'air presque désolé quand il lui confia les préférer salés, il récolta un merci en même temps qu'un sourire amusé. - Tu avais peur que je me moque ? dit-elle en piochant dans la boîte. - Je ne te jugerai que si tu mets de l'ananas sur tes pizzas. La rencontre avançait plus vite que à quoi les américains étaient habitués ; le budget alloué n'étant pas le même qu'aux Etats-Unis, et l'esprit différend lui aussi, les ligues australiennes proposaient moins de spectacle et de coupures. Au fur et à mesure que celle-ci progressait, il fut de plus en plus clair que les Redlands dominaient le jeu. Cela se confirma quand, alors même que toutes les bases étaient pleines, leur batteur réussit un amorti sur un tir pourtant correct du pitcher des Surfers... permettant ainsi à deux coureurs de toucher le marbre. Une action aussi belle qu'intelligente, qui reçut les applaudissements et les cris du public, Ashley incluse. Quand le calme revint, elle se tourna vers Cade avec un air un rien goguenard. - Pas de regrets, j'espère ! Tu as le mérite d'avoir choisi l'équipe gagnante. Et en bonus, le jeu valait le détour.


Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyLun 27 Fév 2023 - 15:40



Game Night

Ashley & Cade


« C'est dommage que Bonds ait été impliqué dans l'affaire Balco. »  Ashley n’en finissait plus d’étonner Cade sur ses connaissances en matière de baseball. Il était toujours plus surpris de voir à quel point ils se ressemblaient. La jolie rousse était son lui féminin et il n’y avait pas que son goût pour les voitures de collection qui les rapprochaient. Cette partie plus mystérieuse de leurs personnalités était commune et l’envie de ne pas trop y faire référence aussi. Ce côté secret qui pouvait être un inconvénient pour ses relations, Grimes venait à l’apprécier chez Ashley. Etait-ce simplement parce qu’ils n’étaient que des connaissances qui se retrouvaient uniquement pour passer de bons moments autour de leurs passions ? Probablement. « Ou que Williams ait interrompu sa carrière à deux reprises. » Cet ultime affront tira un rictus à Cade. Nul doute qu’elle avait usé de ces arguments dans la conversation de famille pour contrer les assauts d’un père et d’un frère bien certains de leurs convictions. L’image d’un foyer américain typique où tous se rassemblaient autour d’une table pour Thanksgiving rendit l’ex agent fédéral quelque peu nostalgique. Lui-même n’avait jamais eu débats animés et enjoués avec son paternel qui le voyait, dés son dixième anniversaire, comme le futur Bill Gates plutôt que comme une personnalité sportive de renom.

« Un bon joueur n’est pas forcément un homme bon… » Voilà qui résumait à la fois les quelques histoires qui tournaient autour des grands joueurs qu’ils avaient évoqués, et l’anecdote du quaterback qui s’était envolé sans se retourner et qui avait laissé Ashley et au moins une amitié derrière lui.  « Il avait sans doute ses raisons » Etaient-elles seulement légitimes ? A l’écouter, la jeune femme ne regrettait rien. Cependant, des années après, elle possédait toujours ce petit souvenir sur sa tête. Certes, il s’agissait des couleurs de son équipe favorite, mais cette casquette représentait aussi tous les tendres souvenirs qu’Ashley gardait de cet épisode. Quand on fait ses bagages pour quitter sa chambre d’étudiant, on fait généralement le tri de ses reliques en même temps. Et celle-ci l’avait accompagnée. « Mais pas de bonnes excuses. Tu ne l’a jamais revu ? » Sa curiosité dépassait peut-être le stade qu’ils s’étaient fixés inconsciemment mais Cade ne s’excuse pas pour cette question. S’il pouvait parfois ne penser qu’à lui, autant d’égoïsme de la part de personnes qu’on pensait proches était difficilement tolérable.

Ils étaient bien installés dans les tribunes et la rencontre se déroulait dans une ambiance frénétique. Chaque foulée sur le marbre était accueillie avec des cris et des bras qui se soulèvent. Grimes s’était pris au jeu malgré ses lacunes sur la saison des deux équipes. Entre deux lancers, il s’adressa à Ashley, la questionnant au sujet de la Chevrolet qui avait retenu toute son attention quand il l’avait vu pour la première fois, qui attendait sa petite révision au garage. La façon dont elle avait évoqué ses caractéristiques laissait à penser qu’elle et la Camaro formaient un duo qui raisonnait très fort dans la tête de Grimes. « Elle se plaît dans son garage. » Il haussa les sourcils. L’impala elle ne dormait qu’à l’extérieur, au grand regret de Cade qui détestait la savoir aussi vulnérable la nuit. « Mais au risque de te décevoir, le seul secret compromettant qu'elle connaisse, c'est ma playlist du samedi soir. » Un petit sourire taquin manqua de se dessiner sur les lèvres de l’ex agent. Non… il ne pariait pas là-dessus. « Tu m’fera pas croire ça ! Chaque Chevrolet renferme tout un tas de… trucs… inavouables ! » Il aurait sans doute mieux fait de ne pas l’ouvrir pour le coup. Car en prononçant ses mots, quelques petites folies vinrent parasiter ses pensées. « Des emballages de sandwichs, des gobelets en bambou recyclés ou… des sacs qui débordent de billets. » Celui qui possédait une voiture de collection, possédait également des petites histoires plus ou moins amusantes.

Cade retrouva sa place avec des pop-corns qu’il proposa gracieusement à Ashley en lui avouant l’inavouable. « Tu avais peur que je me moque ? » Un petit mouvement de tête sur le côté et elle reprit. « Je ne te jugerai que si tu mets de l'ananas sur tes pizzas. » Il se reprit immédiatement et fronça les sourcils. « Qui met de l’ananas sur une pizza ?!! » C’était clairement un outrage incomparable bien qu’il s’agisse d’une recette très tendance. Rien ne valait les bons vieux classiques quand il s’agissait de junk food. Et là-dessus Cade était un spécialiste. Il était clair que, plus les minutes avançaient, et plus la victoire semblait à portée de batte pour les Redlands. Tout était plié, le jeu comme l’enjeu. D’ordinaire mauvais perdant, Grimes se réjouissait pourtant  de l’invitation lancée avant le match. « Pas de regrets, j'espère ! Tu as le mérite d'avoir choisi l'équipe gagnante. » Il applaudissait les efforts de chacun pour faire de cette rencontre un spectacle d’endurance et de précision. Son enthousiasme ne le quittait pas, il savait déjà où il emmènerait Ashley pour poursuivre la soirée. « La récompense ne comprenait pas le choix du resto ! C’est peut-être toi qui dois avoir des regrets ! » Oserait-il une pizzeria dont le chef prônant le healthy sortirait tout droit d’une émission de télé cinq étoiles ?! Il y avait peu de chance. Les supporters quittaient le stade petit à petit, certains remuant des drapeaux colorés et d’autres se faisant plus petits dans leurs maillots des Surfers Paradise. Des grappes de jeunes gens se dissipaient ensuite à l’extérieur vers le parking, et les rues alentour, lançant des saluts intrusifs au caméras des journalistes sur leur passage. Cade entraina Ashley vers l’une de ces petites artères. « C’était un beau match. » Commença-t-il avec un air mélancolique et il fourra ses mains dans ses poches de jeans. « Je donnerais beaucoup pour retourner voir jouer les Yanks à domicile. » Une façon pour lui d’avouer combien le pays qui l’avait accueilli étant adolescent lui manquait.

Quand ils arrivèrent devant la petite devanture vitrée du restaurant qu’il avait choisi, il ouvrit la porte à Ashley et lui indiqua le passage d’un geste exagéré. « Tu me pardonneras, c'est loin d’être intimiste mais j’ai préféré nous éviter les chandelles dans cette tenue. » Casquette encore sur la tête, Cade voulait faire perdurer le caractère cool de la soirée en lui proposant un repas simple. Pizza normales, sandwichs salade ou hot-dogs frites, c’était à la bonne franquette tout en se posant autour d’une table. Justement, un petit coin se libéra près de la baie vitrée. Deux chaises et une table carrée qu’ils rejoignaient.





@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMar 7 Mar 2023 - 23:15


Game Nightft @Cade Grimes  Game Night - Cade#2 2910106959  
EXORDIUM.
- Il m'appelait de temps à autre, sur les téléphones du campus. C'était cette époque désormais lointaine, un peu bâtarde, où les téléphones portables commençaient à remplacer les téléphones fixes, sans que la vitesse du changement ne soit toutefois suffisante pour justifier un usage quotidien chez leurs heureux propriétaires. Le prix, rédhibitoire pour une majorité de la population, n'y était pas non plus étranger, aussi les lignes classiques, et même les antiques cabines téléphoniques, aujourd'hui disparues du paysage, jouaient encore la part belle aux télécommunications. - Il m'envoyait aussi des coupures de journaux, où lui et son équipe apparaissaient... Elles sont dans un carton, chez mes parents. Contrairement à ce que Cade avait pu penser initialement, la fin de leur amitié n'avait pas été aussi brutale, ou instantanée, prouvant qu'il avait bien fait de creuser. Le quarterback tenait à la rouquine, et vice-versa.  - Mais entre la fin de mes études et son début de carrière, on n'a jamais trouvé le temps de se croiser. Le tort était apparemment partagé, sans que cela ne dérange Ashley de l'admettre, confirmant par ce biais qu'elle ne gardait en elle aucune rancoeur. - En fin de compte, c'était plus un concours de circonstances qu'autre chose. Qui pourrait se targuer de n'avoir perdu aucun ami d'enfance au gré des années,  des changements d'école, des déménagements, et de toutes ces circonstances qui constituaient la vie d'un étudiant ?

Ashley doutait que Cade ne se contenterait pas de sa réponse, et ne se trompait pas.  « Tu m’fera pas croire ça ! Chaque Chevrolet renferme tout un tas de… trucs… inavouables ! » Son attention toujours partagée entre le match et leur conversation, les sourcils courbés de la rouquine se haussèrent en même temps que ses yeux ne s'écarquillaient.. et ce n'était pas à cause de la frappe ratée du joueur des Redlands. L'hésitation qui avait ponctuée la fin de la phrase de Cade l'amenait inévitablement à se demander ce qu'il avait voulu dire en parlant de " trucs ", et où son esprit s'était-il rendu exactement. Le léger temps de latence séparant la suite de ses propos ne fit qu'abreuver d'avantage ses soupçons. « Des emballages de sandwichs, des gobelets en bambou recyclés ou… des sacs qui débordent de billets. » L'inadéquation entre ces diverses suggestions et le ton précédemment employé lui donna l'impression que le londonien tentait de se rattraper à des branches cassées. Ashley fut en même temps impressionnée qu'il soit tombé si proche de l'un de ses secrets. Elle avait bel et bien un sac rempli de devises étrangères caché quelque part ; il oubliait juste la présence de burners et de divers passeports, chaque paire correspondant à une identité de secours. - D'accord, fit-elle finalement, je l'admets. Je suis une criminelle en fuite. Une fugitive. Ce qui n'était pas trop éloigné de la vérité, selon les personnes auxquelles on demandait. - Et maintenant que tu le sais... Elle croqua dans un popcorn. Tu es toi aussi en danger, avant de lui adresser un clin d'oeil joueur.

En face d'eux, la rencontre suivait son cours sur fond d'outrage culinaire. L'indignation était somme toute la seule réaction valable lorsqu'on mentionnait la pizza hawaïenne, considérée à juste titre comme un sacrilège innommable et ce n'étaient pas les italiens qui allaient dire le contraire ;  encore moins les napolitains, créateurs originaux du plat mille fois décliné. « C’était un beau match, » déclara Cade une fois la rencontre terminée, ce à quoi Ashley acquiesca, soupçonnant que comme elle, il n'avait pas vu de partie de baseball en direct depuis un petit moment. A la sortie du stade, elle jeta le paquet de popcorn dans une poubelle, auquel ils avaient réservé un sort expéditif. « Je donnerais beaucoup pour retourner voir jouer les Yanks à domicile. » - A ce propos... commença une Ashley intriguée. Les Dodgers n'ont jamais su gagner ton coeur ? L'équipe native de Los Angeles, qui connaissait un succès certain ces dernières années, avec 3 victoires de la Ligue nationale en 4 saisons.


Le restaurant choisi par l'ex agent fédéral ne se démarquait pas du lieu qu'ils venaient de quitter par son ambiance effervescente, les clients prêts à oublier que demain marquait le début d'une semaine de travail, si cela aidait à prolonger l'insouciance du week-end jusqu'au dernier moment. - Ca me convient, sourit-elle en inclinant la tête pour le remercier de son geste exagérément galant. Les deux trouvèrent place près d'une fenêtre, où des cartes les attendaient déjà. Pour Ashley, ce serait un hot dog à la moutarde avec de la salade et des frites sur le côté, le tout accompagné d'une bière blonde légère : il n'y avait jamais trop de " l'americain way of life " dans sa vie, même si cela ne se reflétait pas sur sa silhouette... - Et si nous y allions ? proposa-t-elle une fois la commande passée. - Voir les Yankees, j'entends, précisa-t-elle dans la foulée. J'ai prévu de rentrer une quinzaine de jours en juin. La saison battra son plein. Le championnat de la Major League Baseball débutait généralement fin mars, et se terminait début octobre, ce qui pouvait être handicapant pour des expatriés revenant surtout lors des fêtes de fin d'année. -  New-York n'est pas si loin de Washington. Cela promettait un emploi du temps chargé, surtout qu'elle effectuerait plusieurs allers-retours à Langley, mais c'était jouable.



Dernière édition par Ashley Spencer le Lun 17 Avr 2023 - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyVen 17 Mar 2023 - 14:30



Game Night

Ashley & Cade


« Il m'envoyait aussi des coupures de journaux, où lui et son équipe apparaissaient... Elles sont dans un carton, chez mes parents. Mais entre la fin de mes études et son début de carrière, on n'a jamais trouvé le temps de se croiser » Alors cette profonde amitié qui était née entre ce quarterback et Ashley s’était éteinte tout doucement, un peu comme une bougie qui se consume sans bruit ? Cela amenait presque Cade à le voir autrement que comme un sale type qui avait profité de la sympathie et de la dévotion d’une jeune étudiante avant de disparaitre avec sa pauvre notoriété. Les dégâts du temps et de la distance…il connaissait bien. Il laissa Ashley profiter de ce moment de nostalgie et de ces souvenirs d’une autre époque et il lui sourit en hochant de la tête. « En fin de compte, c'était plus un concours de circonstances qu'autre chose. » C’était bien résumé malgré le semblant de petits regrets que Cade croyait discerner.

Bien qu’il suive la rencontre avec la plus grande attention et surtout avec beaucoup de plaisir, Cade s’aventura aussi à poser quelques questions à Ashley sur ses activités du moment. Pour ça, et pour éviter de foncer dans le vif du sujet et de la gêner, il utilisa sa voiture comme alternative. Il se souvenait de cette très belle Camaro qu’elle était parvenu à magnifier et à entretenir avec un goût raffiné et avec laquelle elle partageait des histoires mémorables, tout comme lui-même avec l’Impala. Il était dés lors très probable que sa voiture parle pour elle lorsqu’elle espérait cacher certaines choses aux yeux du monde. C’est ainsi que des cadavres de bières pouvaient témoigner des longues heures que Grimes avait parfois passé au volant. Ou que de la paperasse sur le siège passager n’était que le signe qu’il était sur une affaire sérieuse, ou bien qu’il ne savait pas gérer le côté administratif de son boulot. En vérité, la Chevrolet noire avait aussi renfermé des indices bien moins amusants sur la vie quotidienne de Cade. « D'accord. je l'admets. Je suis une criminelle en fuite. Une fugitive. » C’était bien connu. Dans les films, on ne suspecte jamais une jolie jeune femme, fan de baseball et  adepte de pop corns sucrés. Mais si elle possède une belle caisse et autant de connaissances sur la marque de celle-ci, il y avait de quoi la mettre dans la case des potentiels individus dangereux. « Et maintenant que tu le sais.. Tu es toi aussi en danger » Une meurtrière ? Avec ce visage ? Il aurait aimé en croisé plus lors de sa carrière au FBI. « C’est donc un traquenard ! J’ai vraiment rien appris, toutes ces années chez les fédéraux… ! » Ou peut-être qu’Ashley était une actrice incroyable…

La foule du stade se dissipait çà et là et Cade fut bien obligé de reconnaitre sa défaite dans le pari qu’ils avaient fait avant le match. Il entrainait donc Ashley vers l’un des petits restos qui se trouvaient un peu plus loin, et qui serait probablement pris d’assaut par les supporters qui décidaient de poursuivre les débats sportifs et l’euphorie de la soirée. « A ce propos... Les Dodgers n'ont jamais su gagner ton coeur ? » Cette question, légitime au vu des années que Cade avait passé à Los Angeles, lui tira un large sourire. Il tripotait les clés de sa voiture dans sa poche et se souvenait. La première fois qu’il avait vu joué les Yankees, il y avait eu un coup de foudre. Et quoi qu’on en dise, on n’oublie jamais son premier amour. Cela valait aussi pour le sport. « Jamais. Quand j’ai débarqué à Los Angeles, c’était uniquement pour le boulot. J’voulais pas m’imprégner des habitudes, mon cœur est resté à New York. » Il releva la tête et souriait encore en y songeant. Il s’était fait à la vie sur la côte ouest, mais il idéalisait complètement sa jeunesse passée à l’est, et toutes les découvertes qu’il avait pu y faire. Quant à ses origines européennes, il n’y faisait même pas référence. Elles étaient inexistantes.

Comme prévu, le snack était bien chargé mais ils parvinrent à se mettre un peu à l’écart du brouhaha, près de la baie vitrée. Cade commanda, une bière, un double burger cheddar avec ses frites et priait pour qu’il reste quelques pommes de terre en cuisine quand la serveuse, débordée, ramènera son bon derrière le comptoir. « Et si nous y allions ? » Cade reposait le menu oublié sur une autre table, tout juste prise d’assaut par un groupe d’amis assoiffé. « Voir les Yankees, j'entends » Ouf, l’endroit ne la rebutait pas assez pour qu’elle préfère finalement s’en aller. Intrigué par la proposition, il regarda Ashley et fronça les sourcils. « J'ai prévu de rentrer une quinzaine de jours en juin. La saison battra son plein. » Juin était une très bonne période pour la League. Les matchs promettaient d’être superbes en milieu de saison. Immédiatement, l’idée emballa Grimes jusqu’à ce qu’il refasse les quelques derniers évènements dans sa tête. « New-York n'est pas si loin de Washington. » S’envoler pour la Grosse Pomme le temps de quelques jours lui disait carrément. Tout lui manquait là-bas, sans compter que le voyage serait agrémenté d’un match des Yankees. Cependant, son enthousiasme déclina rapidement et ses yeux se posèrent sur la petite fiole de sel posée sur la table. « J’adorerais. » commença t-il en haussant les sourcils. « J’ai commencé un nouveau job et j’suis pas sûr de pouvoir planifier un voyage aux Etats-Unis pour l’instant… » Ses yeux se relevèrent. Il tenait un vrai discours de businessman à la con. Comme si son boulot était la seule contrainte à ses petites escapades américaines. « Mais si t’es vraiment une criminelle et que tu m’enlève, que tu me fous dans une valise et dans la soute d’un avion vers Washington, peut-être que ce sera considéré comme une bonne excuse à mon absence. » Cette ironie le détendit un peu. « T’y vas pour le boulot ? » .





@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyVen 31 Mar 2023 - 20:51


Game Night
EXORDIUM.
Elle serait surprise d'apprendre que l'on puisse la penser véritablement réticente à se restaurer dans une gargote. Certes, Ashley était désormais habituée à fréquenter des établissements 4 ou 5 étoiles, ses contacts professionnels ou politiques l'y obligeant ; certes, sa voiture lui coûtait une petite fortune à entretenir, avec des pièces trouvables uniquement à l'étranger ; et certes, sa garde-robe était composée presque exclusivement de vêtements aux textiles les plus coûteux, de costumes taillés sur-mesure, et de chaussures de marque. Ainsi renvoyait-elle, peut-être, une image un peu éloignée de la réalité ; car elle était en vérité plus soucieuses du confort que de la mise en évidence de son aisance financière, chose qui l'indifférait totalement, même si la différence entre les deux pouvait être, de façon compréhensible, assez mince. Mais la tenue passe-partout qu'elle portait ce soir ne prouvait-elle pas que l'américaine était prête à transiger ?

Tandis qu'ils terminaient de passer chacun leur commande, elle proposa subitement à Cade de se retrouver sur le territoire américain pour assister à un match des Bombardiers. « J’adorerais. » L'usage du conditionnel lui fit tout de suite comprendre que la réponse ne serait pas positive, et les propos suivants de Cade lui confirmèrent. « J’ai commencé un nouveau job et j’suis pas sûr de pouvoir planifier un voyage aux Etats-Unis pour l’instant… » Elle pourrait difficilement lui en tenir rigueur. Planifier était le terme exact ; un séjour à 9500 miles de l'Australie n'était pas un projet dans lequel on se lançait à l'improvist, surtout lorsqu'on débutait un nouvel emploi. A cet égard, sa suggestion relevait plus d'une bouteille jetée à la mer que d'une proposition sérieuse ; une offre spontanée, qui surfait sur l'agréable insouciance de cette soirée. Face à sa suggestion de l'enlever dans une valise, Ashley partit néanmoins d'un rire léger. - Une valise, ou plusieurs ? plaisanta-t-elle sur le même ton. - Le mieux que je puisse faire serait sans doute d'affréter un jet de chez Boeing, et demander à ce qu'on oublie de mettre ton nom sur le manifeste des passagers. Ce qui reviendrait à violer quelques lois internationales de l'aviation, chose facilement condamnable par des années de prison. Ashley n'était donc pas sérieuse.

« T’y vas pour le boulot ? » - Non, répondit-elle en remuant lentement la tête de gauche à droite. Oui, aurait-elle voulu dire. L'autre boulot. Celui dont je ne peux pas parler, même si je suis presque sûre que tu comprendrais. Parce que tu as été aussi attaché au FBI que je le suis à la CIA. - Mes parents fêtent leurs noces de rubis, et organisent une soirée. Connaissant son père et sa sobriété toute martiale, il y avait fort à parier que la célébration s'opérerait à comité réduit, sans exubérance... A moins que sa mère ne parvienne à le convaincre du contraire. Après 40 années de mariage, l'infirmière avait appris à amadouer le lieutenant-colonel de l'USAF, tandis que lui-même était plus enclin à mettre de l'eau dans son vin, son caractère - autrefois trop rigoureux - tempéré par une longue vie de couple, avec tous ses écueils. - Je leur fais la surprise, et j'en profite pour prendre un peu de vacances. Ce n'était pas entièrement un mensonge. Il était prévu qu'elle se rende à Langley pour vérifier son état opérationnel, chose qu'elle ne pouvait pas faire en Australie, et serait sans doute mise au goût du jour sur les nouvelles procédures en vigueur. Mais en-dehors de ça, elle comptait bien prendre du temps pour elle, et renouer avec sa Virginie chérie, comme à chaque fois qu'elle y retournait. - Avant ça, je dois me rendre en Arabie Saoudite... cette fois-ci pour le travail. Ils furent brièvement interrompus par la serveuse, qui leur amenait les boissons. Ashley la remercia, ignorant son verre pour boire une première gorgée directement au goulot, et garda ses doigts autour de la bouteille une fois celle-ci reposée. - C'est quoi, ce nouveau job ? s'enquit-elle en arquant un sourcil curieux.



(@Cade Grimes Toutes mes excuses pour le délai de réponseGame Night - Cade#2 4014933344)


Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyMar 11 Avr 2023 - 15:12



Game Night

Ashley & Cade


Un aller-retour de quelques jours sur le sol américain donnait déjà très envie à Cade. La perspective que ce voyage lui ouvrait les portes du Yankee Stadium alors même que la saison battait son plein, c’était comme promettre une barbe à papa à un gosse. Une douce gourmandise qui donnerait mal au cœur une fois qu’il rentrerait en Australie et qu’il constaterait le retard accumulé sur ses dossiers en cours, et le visage fermé de Mike qui lui reprochait son manque d’investissement dans ce poste qu’il lui avait réservé si aimablement. Alors qu’il s’y voyait pourtant bien, sur les gradins, casquette vissée sur la tête et partageant une bière avec Ashley, chez eux, la réalité le rattrapait bien vite. Et à moins qu’elle ne le kidnappe, il ne voyait pas comment il pourrait se libérer, à moins de tout envoyer balader, égoïstement. - Le mieux que je puisse faire serait sans doute d'affréter un jet de chez Boeing, et demander à ce qu'on oublie de mettre ton nom sur le manifeste des passagers. Il en sourit et baissa la tête. C’était une idée. Peu réalisable certes, il se doutait bien qu’Ashley paierait cher cette petite folie s’il venait à être découvert, mais elle avait le don de proposer une solution amusante pour vivre mieux la déception relative à ce refus involontaire. « Un tel match vaut bien que tu prennes quelques risques ! »

Il se risqua ensuite à quelques curiosités sur le voyage d’Ashley. Evoquer son boulot était délicat mais il le faisait en toute innocence. Il ne chercherait pas à lui tirer des noms, des adresses ou même d’autres informations qui ne la mettraient pas à l’aise. Ce moment devait rester convivial, tout comme ce restaurant l’était par son atmosphère joviale lui rappelant presque sa vingtaine à New York. - Mes parents fêtent leurs noces de rubis, et organisent une soirée. Ouais. Bien loin du monde de l’aviation, si tant était qu’on ne voulait pas s’envoler loin, très loin de ce genre de soirée. Il ne savait pas pour Ashley, mais Cade, lui, n’en était vraiment pas friand. Les cérémonies de mariage n’avaient déjà pas son attention et il ne tenait pas non plus à saluer les années qu’un couple avait passé ensemble, levant un verre et esquissant des sourires hypocrites en se remémorant les bons souvenirs. Car évidemment, ces jours de fête, il n’y en avait que des bons. - Je leur fais la surprise, et j'en profite pour prendre un peu de vacances. Ashley semblait liée à sa famille. Ce qui les différenciaient étrangement pour la première fois. « Noces de rubis… ! » répéta-t-il pour lui-même tout en ignorant s’il s’agissait de 30 ou 40 années de vie de couple marié. Ça semblait de toute façon très long, sinon pourquoi organiser une réception ? « Ça semble rentable comme union. A condition qu’ils ne se voilent pas la face comme mes parents peuvent le faire… » Ses parents. Un couple encore marié sur le papier mais qui n’avait plus rien d’un couple. Son père avait en fait passé la bague aux doigts à ses employés et sa mère s’était contenté de jouer le rôle de la douce épouse transparente. Ecouter, paraitre et enfanter. Le tout avec un compte en banque qui n’avait rien fait pour arranger les choses.

- Avant ça, je dois me rendre en Arabie Saoudite... cette fois-ci pour le travail. La serveuse déposa les boissons sur leur table et Grimes se saisit de sa chope qu’il glissa tout doucement jusqu’à lui. « Tâches de ne pas te planter…la petite robe à fleurs, c’est pour la cérémonie de tes parents ! » La rigueur de la jolie rousse n’était plus à prouver. Elle ne pourrait pas commettre une telle bourde. . - C'est quoi, ce nouveau job ? Il avait enfin trempé ses lèvres dans la mousse de sa bière et reposé délicatement. «  Un p’tit boulot d’enquêteur privé. Principalement pour des grands comptes. » Se faire appeler Sherlock Holmes, il détestait. « Pas de quoi sortir un 9mm tous les jours mais, ça me convient bien pour l’instant. » C’était toujours mieux que le boulot de formateur qu’il avait occupé plusieurs mois durant, voyant défiler les abrutis bodybuildés qui pensaient jouer les Chuck Norris aux gros bras. La serveuse était de retour avec leurs assiettes cette fois. Et tandis qu'elle prenait congés, les yeux de Cade s’était posés sur Ashley. Son air naturel lui insufflait une confiance facile et tellement agréable qu’il poursuivit sans aucune hésitation. « Tout me parait tranquille après des années chez les fédéraux… »






@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyLun 17 Avr 2023 - 20:41


Game Nightft @Cade Grimes  Game Night - Cade#2 3922047296  


EXORDIUM.
« Un tel match vaut bien que tu prennes quelques risques ! » - Ne t'inquiète pas, je t'enverrai des selfies entre les manches. Une idée presque saugrenue, connaissant la miss et sa relation avec tout ce qui était photos et surtout, réseaux sociaux. A l'époque, créer un compte Facebook n'avait été qu'une façon de noyer le poisson sur son activité, désintéressée à un tel point qu'elle en avait confié la gestion à un collègue, expert en la matière, postant, likant et commentant pour elle ; et c'est uniquement son ascension réçente chez Boeing qui l'avait poussée à s'inscrire sur LinkedIn pour " networker ", comme on appelait ça de nos jours. Avant ça, elle n'était qu'une fonctionnaire du Pentagone, talentueuses mais volant sous les radars. Encore aujourd'hui, c'était sa légende la plus solide, avec des dizaines d'individus prêts à appuyer la véracité de son histoire.

Quoi qu'il en soit, le refus de Cade quant à sa proposition ne rencontrait aucune rancoeur, leur échange déviant vers la raison de son séjour prochain aux US. « Ça semble rentable comme union.  Un peu étonnée de cette vision, rentable n'est pas le terme qu'Ashley aurait employé pour décrire le mariage de son père et de sa mère. " Complémentaire " aurait été un terme plus adéquat. A condition qu’ils ne se voilent pas la face comme mes parents peuvent le faire… » Cette précision avait au moins l'avantage de clarifier le point de vue du new-yorkais, et laissait deviner une relation entre les membres de la famille Grimes qui n'était pas au beau fixe. Tous les mariages, hélas, ne pouvaient pas être heureux, et les enfants étaient souvent les premiers à en pâtir lorsqu'un couple battait de l'aile, ou se déchirait carrément. La jeunesse de l'ex-agent fédéral avait-elle été entâchée de disputes, ou les choses s'étaient-elles détériorées plus tard ?

 « Tâche de ne pas te planter…la petite robe à fleurs, c’est pour la cérémonie de tes parents ! » La rousse papillonna des yeux, feignant la surprise. - Comment as-tu su ?! Si seulement se vêtir d'une robe n'était pas vu comme une provocation dans cette partie du monde, susceptible de s'attirer les foudres des muṭawwiʿ, elle aurait peut-être pu y consentir... Non sans avoir estompé la cicatrice un peu trop évocatrice sur son épaule à l'aide de maquillage. - Cela aurait au moins le mérite de changer des tailleurs que je porte tous les jours. Ashley ne se lancerait pas dans un débat sur les droits des femmes et la politique intégriste d'un pays religieux ; ce n'était ni le lieu, ni le moment, et l'envie lui en manquait de toute façon. Couvrir sa peau et se coiffer d'un pashmina pendant quelques jours n'était pas non plus quelque chose d'insurmontable. Elle préférait de loin discuter du nouvel emploi de Cade.

- " Petit " boulot pour " grands " comptes, dit-elle en le paraphrasant, cela ressemble beaucoup à de la modestie. Une boutade amicale. - Tu as le droit d'admettre que les pontes australiens s'arrachent tes services. Elle souriait avec humour, mais son commentaire – anodin – sur le port d'une arme l'amena à se questionner sur la relation qu'il entretenait avec son ancien métier, et sur les raisons qui l'avaient poussé à le quitter. Une interrogation à laquelle il ne tarda pas à répondre. « Tout me parait tranquille après des années chez les fédéraux… »  Y voyant presque une envie de se confesser, Ashley observa une brève seconde de silence avant de demander. - Est-ce que ça te manque ? Elle avait déjà son avis sur la chose : on n'atterrissait pas chez les fédéraux par hasard, tout comme on ne les quittaient pas sur un coup de tête. Distraitement, ses doigts trituraient les frites salées dans son assiette, en piochant une de temps en temps : il n'était pas question d'user de couverts pour ce repas.


Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présent
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Game Night - Cade#2 Tumblr_oyan42GZlh1wqo9d3o7_400
POSTS : 13880 POINTS : 90

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1 - MILENA #1 - SAVANNAH #28

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH - ASHLEY #4
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyJeu 20 Avr 2023 - 13:23



Game Night

Ashley & Cade


- Ne t'inquiète pas, je t'enverrai des selfies entre les manches. Ça c’était de la provocation et Cade y répondit par un simple sourire amusé. Si l’idée devenait concrète, autant dire que sa gorge se nouerait et il se maudirait sûrement de ne pas avoir su saisir cette occasion. La dernière fois qu’il avait mit les pieds sur le sol américain ne remontait pas à loin, mais il n’était pas du tout en état, à ce moment-là, pour s’adonner à quelques loisirs qui pourtant lui auraient fait sortir la tête de l’eau. Les récents évènements de sa vie personnelle l’avaient fait passer par un tunnel sombre et quand il eut fini de s’apitoyer sur son sort, Grimes était revenu et s’était forcé de reprendre le quotidien tel qu’il le connaissait depuis son arrivée sur le continent australien. Sa frangine lui avait joyeusement mit un bon coup de pieds au derrière, ne connaissant même pas la cause de sa mauvaise humeur. Elle avait toujours su le faire, au bon moment, que ce soit pendant un dîner improvisé chez elle avec menu japonais ou italien commandé sur le pouce, ou par téléphone alors qu’elle se trouvait à des milliers de kilomètres à plaider pour il ne savait quel dossier compliqué. Si Cade n’avait jamais parlé de Milena avec Ashley, il lui donna quelques indices sur le peu de chaleur humaine que la famille Grimes dégageait en évoquant le thème controversé du mariage. Si elle savait d’où il venait, et les tourments générationnels qu’il avait subi pendant sa jeunesse, Ashley comprendrait mieux pourquoi il était si radical dans ses propos sur l’union de deux personnes devant le monde entier.

Il tourna ça à l’humour en imaginant la jeune femme inverser les tenues qu’elle allait certainement prendre soin de bien plier dans sa valise.  - Cela aurait au moins le mérite de changer des tailleurs que je porte tous les jours. A qui le dit-elle ?! S’il y avait bien une chose que Cade détestait, c’était revêtir ce costume qu’on disait « respectueux » chez les fédéraux. Avoir le col de chemise serré autour de sa gorge, sans parler du nœud de cravate pour lequel il lui fallait toujours deux à trois tentatives pour obtenir un aspect passable, c’étaient des inconvénients qu’il rencontrait encore aujourd’hui, lorsqu’il fallait faire preuve de sérieux. « Tu dois le porter à merveille ! » Elle devait. Cade n’avait pas encore eu l’occasion de la voir en tenue professionnelle. Leurs rendez-vous étaient bien loin de correspondre à des entrevues guindées. Néanmoins, il était persuadé, vu son physique agréable, que cet uniforme lui allait bien et qu’elle le portait de façon stricte mais digne.

- " Petit " boulot pour " grands " comptes, cela ressemble beaucoup à de la modestie. Tu as le droit d'admettre que les pontes australiens s'arrachent tes services. Cade observa ce burger qui trônait fièrement au centre de son assiette, et puis il haussa les épaules, peu convaincu que son nouveau boulot le hisserait bien haut. « Ca manque pas de gros portefeuilles encore inquiets pour leurs comptes en banque… » Façon de dire qu’en effet, il y avait du boulot. Mais pas certain que sa carrière au FBI joue un quelconque rôle dans cette abondance de dossiers. Évoquer son passé, c’était aussi révéler la raison de sa chute et bien qu’il ne regrettait rien, cela pouvait facilement modifier les regards. - Est-ce que ça te manque ? Il avait posé ses avant-bras sur la table, et son regard se perdit un instant sur Ashley. Sa nostalgie se reflétait dans ses yeux, ses dents se serrèrent un instant. Il lui semblait que ses plus belles années s’étaient dessinées chez les fédéraux. Cette sensation d’être utile, cette adrénaline constante qui le prenait aux tripes quand il enfilait un gilet pare-balles et une oreillette, ce feu qui pouvait enfin s’exprimer sur le terrain…est-ce que ça lui manquait ? Il pouvait encore ressentir les vibrations des tirs dans ses doigts, et il arrivait à percevoir encore les visages des victimes, décédées ou vivantes mais anéanties, qui lui hurlaient d’agir. « J’mentirais si j’disais que non. » Finit-il par avouer en baissant ensuite les yeux, l’air coupable. « J’étais loin de faire l’unanimité mais… je savais que j’étais à ma place. » Un léger sourire naquit fébrilement sur ses lèvres. « Et crois-le ou non, j’ai toujours réussi à imposer l’Impala pour mes déplacements ! » C’était une condition qu’il avait imposé à sa hiérarchie et une de celles qui lui avaient value le status d’emmerdeur, parmi beaucoup d’autres. Grimes attrapa son burger à deux mains pour s’assurer que la garniture ne s’échappe pas d’un côté ou de l’autre, et il mordit dedans à pleine dents.







@Ashley Spencer  Game Night - Cade#2 3258319053



 
-------------------------------------------
Game Night - Cade#2 763986grimes
Game Night - Cade#2 OrLErGE
Game Night - Cade#2 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 EmptyDim 30 Avr 2023 - 16:11


Game Nightft @Cade Grimes 


EXORDIUM.
Il n'y avait guère besoin d'être un spécialiste de la psyché humaine, un espion de carrière, ou l'un de ces escrocs auto-proclamés " mentaliste " pour comprendre ce qu'éprouvait Cade suite à sa question. Simplement d'être doué d'un peu d'empathie. L'once de nostalgie dans ses yeux, la façon dont sa mâchoire inférieure se crispa, le bref silence absorbé qui suivit... Chacun de ces éléments indiquait sinon le regret, au moins une vague à l'âme du new-yorkais. « J’mentirais si j’disais que non. » Tout comme aucun métier ne remplaçerait jamais ses années passées en tant qu'espionne, et aucune activité ne lui permettait de retrouver une once de l'adrénaline éprouvée sur le terrain, elle pressentait que Cade occupait une position similaire vis-à-vis du FBI. « J’étais loin de faire l’unanimité mais… je savais que j’étais à ma place. » A son sourire, elle répondit d'un autre, avant d'hausser les épaules avec nonchalance. - On ne peut pas plaire à tout le monde. Est-ce qu'il se faisait souffler dans les bronches par ses supérieurs, comme un élève turbulent ? Cette idée l'amusait. A l'inverse de lui, Ashley n'était que rarement embarrassée par sa hiérarchie, tout simplement parce que chaque contact lors de ses déploiements à l'étranger représentait un danger. C'est pour cette raison que la CIA attendait de ses officiers une capacité à l'autonomie et à l'improvisation hors norme. Bien sûr, les enjeux des renseignements extérieurs étaient différents de ceux des renseignements intérieurs, mais tous deux se recroisaient dans l'abnégation exemplaire qu'ils exigeaient. « Et crois-le ou non, j’ai toujours réussi à imposer l’Impala pour mes déplacements ! »

Au fur et à mesure de leurs sorties ensemble, Ashley apprenait à le connaître un peu mieux, et ne pouvait s'empêcher de voir dans ses traits d'humour un mécanisme de défense. En particulier lorsque le sujet abordé était – en tout cas le jugeait-elle –, sensible. C'était la partie visible de l'iceberg de sa personnalité. La partie invisible, submergée, et qu'elle commençait à peine à effleurer, était toute aussi équivoque. Au-delà de la loyauté, de la droiture et de la pugnacité inhérente à la position d'agent fédéral, elle se demandait ce qui avait poussé Cade à quitter le Bureau, comme on l'appelait là-bas. Etait-ce une erreur irréparable, commise dans le feu de l'action ? Une scène de crime trop atroce, dont le souvenir le hantait ? Ou un mélange de toutes ces choses ? Des questions qui resteraient en suspens, car la quadragénaire estimait le moment inopportun pour s'enquérir d'avantage. Match de baseball, bières, frites, hot dog et hamburger, l'ambiance était trop légère pour ruminer sur un passé probablement douloureux. Festive même, quand des supporters des Surfers Paradise se mirent à chanter un hymne improvisé pour leur équipe perdante, faisant contre mauvaise fortune bon coeur.

Le temps s'était rafraîchi quand ils quittèrent le restaurant, presque froid comparé à la chaleur des journéee estivales. Après plus de trois heures d'excitations ininterrompues, de cris, de chants et de musique, le calme qui tomba quand la porte de l'établissement se ferma derrière eux, étouffant les bruits de l'intérieur, avait quelque chose de rassérénant. La parole est d'argent, et le silence est d'or : sans qu'elle sut pourquoi, Ashley y songea en français, en se fustigeant intérieurement de n'avoir pratiqué la langue du pays des Lumières depuis trop longtemps, et en se promettant d'y remédier. De toutes celles qu'elle maîtrisait, c'était sans doute la plus rouillée. Elle pouvait aisément, en tout cas, se contenter d'un mutisme serein tandis qu'ils retournaient au parking où attendaient leurs voitures, s'imprégnant de l'atmosphère plus tranquille. Toutes les bonnes choses avaient une fin, disait-on, et cette sortie dominicale ne faisait pas exception.

Arrêtés en premier lieu auprès de sa Chevrolet, la quadragénaire commença par ouvrir sa portière, et retira enfin sa casquette pour la jeter côté passager. Revenant alors auprès de Cade, sa main se posa sur son avant-bras et, dans un mouvement naturel, elle vint déposer un bref baiser sur sa joue.  - Merci pour cette soirée, dit-elle au moment de se reculer, emportant avec elle le parfum lait de coco de son shampooing. Elle ne rougissait pas, ou ne regardait pas ses pieds comme une ado timorée, tant le geste lui avait paru normal et spontané. Simplement une adulte sûre d'elle ; il n'y avait pas assez d'alcool dans son sang pour influer sur son comportement de manière significative, mais suffisamment pour la désinhiber rien qu'un peu. - Il faudrait en faire plus souvent. Elle sourit au new-yorkais avant de se pencher pour entrer dans la Camaro.  La clef tourna dans le contact, réveillant le V8 aux ronronnements toujours bienvenus, puis les phares s'allumèrent. Fermant la portière, Ashley effleura la pédale pour faire rugir le moteur ; adressa un clin d'oeil complice à son spectateur, puis prit la route en direction de son penthouse.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Game Night - Cade#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Game Night - Cade#2 Game Night - Cade#2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Game Night - Cade#2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-