AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

 Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Sav', Savie, Blondie
STATUT : Because true love is worth it, I won't let you go again. C.G
MÉTIER : Assistante de direction pour la société Campbell, spécialisée dans l'achat et la construction de complexes immobiliers écologiques -Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Wizj
POSTS : 10047 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 5 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
RPs EN COURS :
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark P7q7
Cade#23


Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Auden#6




FLASHBACK
2012 //HaroldHarold#2




RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Saül#1Evan#2Cade#11Evan#3Ivy CodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14AnaCade #15FamigliaCade#16Cade #17Evan#6AudenCade #18Cade #19Cade#20Carlisle#3Caelan#1Axel#1Axel#2Cade#21Cade#22

2017Evan#5

Abandonnés :
Spoiler:

AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty
Message(#) Sujet: Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark EmptyMer 11 Mai - 20:10


Parce chaque Loïs
a besoin de son Clark

Cade & Savannah


Je passe le pas de la porte, sentant mon coeur s’emballer à cette simple idée. Qu’est ce que je fous là? Mais bon sang, qu’est ce je fous là! L’appartement est gigantesque, la décoration épurée et chic, dénotant un goût prononcé pour l’art et la photographie. Seule différence, la pièce de vie est bondée d’individus que je ne connais pas, ce qui n’était pas le cas deux jours auparavant, lorsque je me suis retrouvée à la traverser pour rejoindre son bureau situé au bout de l’un de ces couloirs. Et c’est ce dernier qui encombre mon esprit, alors que machinalement, j’avance sans but précis, cherchant un moyen de mettre en place ce plan complètement fou. Je remarque cet homme, qui tente de se fondre parmi les convives, mais qui semble faire pied de grue non loin, probablement chargé de la sécurité .“Mademoiselle Williams!” John. Ce grand sourire qu’il esquisse suffit à me faire frissonner de dégoût. Son corps est venu se placer face au mien, comme il aime si souvent le faire pour tenter de m’intimider avec son imposante carrure. Je souris en retour, n’ayant d’autre choix que de faire preuve de politesse alors que ce sentiment de haine à son égard ne fait qu’accroître. Malgré qu’il s’agisse là de l’un de l’un des plus gros clients de la société Campbell, il n’en reste pas moins un homme vaniteux, et dépourvu de la moindre once d’empathie. Un homme aisé, qui a toujours pris plaisir à se vanter de son importance sur le marché, un bougre qui estime que tout lui est dû, et qui n’hésite pas à se comporter comme le roi du pétrole chaque fois qu’il passe la porte de nos bureaux. Si Evan n’est pas du genre à se laisser impressionner, il n'empêche qu’il est souvent contraint de faire profil bas pour pouvoir obtenir ce qu’il désire, serrant les mâchoires face à l’effort que cela demande. Au delà de ce duel, ce cher Miller prend plaisir à me dénigrer, accordant finalement peu d’importance à mes fonctions, comme si je n’étais que la stupide secrétaire de l’entreprise. Un sexiste à l’état pur, qui semble poser son regard sur moi dans le seul but de pouvoir se rincer l’oeil. Ce n’est pas ce soir qu’il fera exception à la règle, alors que son regard se baisse un instant sur la robe particulièrement apprêtée, liée à l’occasion. “Je n’pensais pas vous voir ce soir”. Si j’avais eu le choix, nul doute que je me trouverais ailleurs à l’heure actuelle. “Monsieur Campbell est venu lui aussi?” Je me pince les lèvres, étouffant un faux rictus “Malheureusement non, il est en déplacement pour plusieurs jours. Il m'a donc chargé de vous présenter ses salutations, et d'assister à cette petite soirée en son nom" Une vérité qui m’était bénéfique, son voyage pour les états-unis me permettait de pouvoir régler ce petit problème que j’avais moi-même occasionné….


2 jours plus tôt..
La journée a été particulièrement éprouvante, et la simple idée de pouvoir retrouver Cade à son appart’ ne semble pas éveiller cet état d’euphorie habituelle. Je croise son regard, et dépose mes lèvres sur les siennes, espérant m’imprégner de cette bulle réconfortante que lui seul fait naître en moi. Les paupières fermées, j’imagine durant un instant qu’il n’y a plus que nous, et que le reste importe peu présentement. Malheureusement, je suis bien vite rattrapée par mes pensées... Je lâche mon sac à main avec nonchalance sur le canapé.L’air presque blasé, je prends sur moi pour ne pas lâcher la bombe. Parler de ce problème ne ferait que rendre plus réelle la situation, et je ne pense pas être capable d’accuser le coup ce soir. Mais bien évidemment, il me connaît assez pour savoir que quelque chose cloche. “La journée a été horrible….J’ai besoin d’un verre” lâchais-je avec une moue de circonstance. Mon coude appuyé sur le bar, je l’observe un instant, finissant par abdiquer pour me libérer de ce poids, parce que c’est lui,le seul à qui je veux me confier, le seul capable de comprendre et d'apporter du reconfort sans meme forcement livrer quelques mots. “J’pense qu’on va pas tarder à m’foutre à la porte.” Par “on”, j’entends bien évidemment Evan Campbell en personne, que j’évite d’évoquer distinctement avec Cade pour des raisons évidentes. Un prénom qui suffit à le rendre sur le qui-vive. Malheureusement, pour le coup, il ne s’agit en rien d’un problème lié à ce lien plus personnel que nous avions créé lui et moi par le passé. Chose que je m’empresse de clarifier auprès de Cade, qui lui voue probablement un mépris justifié, face au comportement parfois douteux de l’homme d’affaires. “J’ai merdé” repris-je en plongeant quelques secondes mon visage entre mes mains. Le mot était faible, peut-être même que je pourrais être traînée en justice pour ce genre de chose. “J’ai égaré un dossier confidentiel chez l’un de nos clients…” Je hausse les sourcils, attendant de distinguer une réaction capable de me faire culpabiliser davantage. “Ce mec est un véritable rapace, il ne demande qu’une chose, c’est de pouvoir nous écraser pour être en position de force, et moi, je viens de lui donner le bâton pour nous battre…” Je soupire doucement, subissant de plein fouet cette contrariété du moment. “Je sais pas c’qui a dedans, mais on m’a demandé de le récupérer dans les archives, je l’ai probablement sorti en même temps que d’autres pochettes lorsque j’étais chez lui…et voilà qu’il se retrouve dans les mains du mec le plus vicieux de cette ville….” Je grimace, plongeant finalement mon regard dans le sien. “J’suis une horrible personne hein?” Je savais que l'erreur était humaine, il n'empêche que les répercussions pouvaient être dramatiques, et que la confiance “professionnelle” qui me liée à Evan allait soudainement être dilapidée lorsqu’il allait le découvrir.


Aujourd’hui
“-Quel dommage” Ce regard salace que ce cher John Miller m’accorde démontre bien l'intérêt particulier qu’il me voue soudainement, désormais conscient que je ne suis pas accompagné, et qu’il aura peut-être l’aubaine de passer un peu de temps en ma compagnie. Moment de panique, la chaleur se loge sur mon visage, alors que je m’empresse de lancer spontanément.“Mais mon fiancé ne devrait pas tarder à me rejoindre, il a malheureusement eu un contre-temps.” Je me tire une balle dans le pied… En attendant, je perçois cette forme de déception qui m’aidera peut-être à me débarrasser de sa présence. “Eh bien, je serais ravi de faire sa connaissance… En attendant, je vous laisse profiter des festivités” Je hoche brièvement de la tête. “Merci monsieur” Mon regard le suit, m’assurant qu’il s’éloigne bien de moi alors qu’il se retrouve à faire la conversation avec un couple quelques mètres plus loin. J’attrape mon téléphone dans la pochette que j’arbore sur l’épaule, scrollant  avec mon pouce jusqu’à ce qu’apparaisse le nom de Cade sur l’écran. Un pincement de lèvres face à l’hésitation du moment, et je me lance, en profitant pour observer cet homme de service qui semble faire barrage pour me rendre vers le couloir en question. “Allez décroche…" murmurais-je à moi-même.” Hey…Je sais qu’on devait se voir ce soir, mais j’suis forcée de participer à une soirée de dernières minutes pour le boulot…Et comme j’en ai pour un petit moment, je me disais que tu pourrais peut-être m’y rejoindre…” lançais-je en pivotant sur place, tentant d’emprunter une voix plutôt sensuelle pour poursuivre. “S’te plait…Cette soirée est particulièrement ennuyante. J’me retrouve bloquée au milieu de tous ces gens, dans cette magnifique robe grise…Tu sais, celle qui me fait des jambes interminables…Tu voudrais pas enfiler un p’tit costume et me rejoindre?”







Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans +1. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Volontairement lancé dans les méandres des sentiments, malgré sa médiocrité dans le domaine.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Désormais formateur en auto-défense et par armes à feu (officieusement).
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark C3e1
POSTS : 9794 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
RPs EN COURS :
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Efxa
SAVANNAH #23 - #24

JULIANA - DREW - DEBORAH






RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY

Flashback 2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty
Message(#) Sujet: Re: Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark EmptyVen 13 Mai - 14:12


Parce chaque Loïs
a besoin de son Clark

Savannah & Cade


2 jours plus tôt.
Grimes ouvre la porte de son appartement de Redcliffe en sachant parfaitement qui se trouve derrière. Voir Savannah débarquer chez lui après sa journée de boulot était devenu aussi naturel que spontané. Cela marquait aussi le début d’une soirée réconfort où, la plupart du temps, ils parvenaient à se planquer dans un petit coin de tendresse et d’humour sans que quiconque ou quoi que ce soit puisse venir les déranger. Depuis qu’ils avaient officialiser leurs retrouvailles, il n’était plus question de prise de tête, seulement de profiter de l’autre et de ne pas se retourner sur ce qui avait pu se passer. Elle lui offre un baiser dont la signification allait au-delà de la simple politesse de convenance et il s’en délecte, retrouvant encore le goût familier et irrésistible de ses lèvres avec un plaisir non dissimulé. Cade ferme la porte derrière elle et apprécie sans aucun doute les habitudes innocentes qu’elle avait vite reprit par ici. En l’observant brièvement, il jurerait pourtant que ses pensées n’étaient pas tout à fait avec lui. – Tout va comme tu veux… ? Fit-il avec une petite hésitation dans l’air. L’ex agent contourna le petit bar qui séparait le salon de la mini cuisine et s’empara de deux verres avant même d’avoir eu la commande de la jolie blonde. “La journée a été horrible….J’ai besoin d’un verre” Tout en servant deux verres, la tête baissée sur ceux-ci, il releva les yeux sur elle. Inutile de poser la question, elle venait de commencer, elle allait poursuivre, autrement Savannah n’aurait même pas évoqué le caractère désagréable de sa journée de travail. “J’pense qu’on va pas tarder à m’foutre à la porte.” Oh, ça avait vraiment été l’enfer alors. Sa moue lasse et quelque peu inquiète l’interrogea quand même. – A ce point-là ? Si Cade évitait d’évoquer son cher et tendre patron, il pensait directement à cette tête de nœud quand elle parlait de sa direction. Il poussa son verre vers elle. – Qu’est ce qu’il y’a ? Ne m’dis pas que t’as fracassé la machine à expresso parce qu’elle a avalé ton fric ? La machine à café…un mythe dans les boulots de bureau. Et nul doute que ça en ferait crever plus d’un si la caféine manquait après le déjeuner. Sa touche d’ironie ne trouve cependant pas preneuse ce soir. Savannah semblait trop préoccupée. “J’ai merdé” Ouch. Elle se répétait gravement. C’était pas gagné. “J’ai égaré un dossier confidentiel chez l’un de nos clients…” Il allait pour prendre sa première gorgée mais il s’arrêta devant ses lèvres pour hausser les sourcils, déjà conscient du problème qu’elle exposait. “Ce mec est un véritable rapace, il ne demande qu’une chose, c’est de pouvoir nous écraser pour être en position de force, et moi, je viens de lui donner le bâton pour nous battre…” Il ignorait qui était ce mec. Mais ça n’avait pas l’air de blaguer si la situation la mettait dans cet état d’angoisse. – C’est quoi ce dossier exactement ? Elle en faisait peut-être trop, ce dossier n’était peut-être pas si important… “Je sais pas c’qui a dedans, mais on m’a demandé de le récupérer dans les archives, je l’ai probablement sorti en même temps que d’autres pochettes lorsque j’étais chez lui…et voilà qu’il se retrouve dans les mains du mec le plus vicieux de cette ville….” Elle s’emballait. Elle se tendait au fil des minutes en réalisant son erreur. S’il ne pouvait rien faire ce soir, Cade pouvait au moins tenter de l’apaiser. “J’suis une horrible personne hein?” Il soutint un instant son regard, puis il contourna le bar une fois de plus pour lui faire face. Là, il posa son verre et lui pris les deux mains. – Détends toi. J’suis sûr que tu trouveras un moyen de récupérer ce dossier et tout rentrera dans l’ordre. Il déposa ses lèvres sur l’une de ses mains avant de reprendre doucement. – C’est sans doute pas aussi important que tu l’pense alors… en attendant… souffles un peu. J’vais nous commander un truc à manger.

Aujourd’hui.
Cade rentre tout juste. Son sac de sport sur l’épaule, il franchit le seuil de son entrée quand la poche arrière de son jean usé se met à vibrer. Ou plutôt son téléphone portable. D’un coup de pieds aveugle, il ferme la porte et décroche en ayant jeté un furtif regard sur le nom de son interlocutrice, apparu à l’écran. Un sourire élargit ses lèvres. – J’ai fait la liste Sav’. Tout est dans ma p’tite tête ! Commença t-il en haussant les sourcils comme si elle se trouvait devant lui. La liste des films cultes et un peu ringards qu’elle lui avait demandé, afin qu’ils puissent comparer leurs goût pour ce genre de débilités et en choisir un pour débuter la soirée tranquillement. ” Hey…Je sais qu’on devait se voir ce soir, mais j’suis forcée de participer à une soirée de dernières minutes pour le boulot…Et comme j’en ai pour un petit moment, je me disais que tu pourrais peut-être m’y rejoindre…” Oh M*rde. La déception même s’était dessiné sur le visage de Grimes alors qu’il posait son sac sur le canapé, lentement sous le coup de la surprise qu’elle lui avait réservé. Les traits de son visage se crispèrent. – Attends…une seconde… tu as dit « une soirée » ? « Pour le boulot » ? Encore un plan de Campbell à tous les coups ! Cet abruti n’avait pas encore fini de les faire chier. – Désolé, cette association ne m’dit pas trop ! Malgré le sarcasme de sa réponse, Cade n’en pensait pas moins. Troquer une soirée en tête à tête, avec une espèce de réception de pingouins hypocrites, non merci. Il préférait encore se taper le programme de la chaine publique avec une bière. Sans compter qu’il n’avait pas du tout envie de se retrouver face à Evan, plus fier que jamais, en costard à quelques milliers de dollars, dégainant un sourire fourbe dés que Savannah serait dans son champs d’action. “S’te plait…Cette soirée est particulièrement ennuyante. J’me retrouve bloquée au milieu de tous ces gens, dans cette magnifique robe grise…Tu sais, celle qui me fait des jambes interminables…Tu voudrais pas enfiler un p’tit costume et me rejoindre?” Ah elle était forte. Démoniaque. Et elle avait des arguments pour le faire plier. Cette robe grise dont elle parlait, il ne s’en souvenait pas. Mais il pouvait très facilement imager ses jambes parfaites et leur danse lascive à chacun de ses pas… Non. Stop ! Elle avait aussi parlé d’un costume ! Cade s’était immobilisé dans son salon et il avait pris une mine lasse, tiraillé qu’il était. – C’est bien tenté, j’adore tes jambes ! Entre autres. Il était certain que Savannah était ravissante, au-delà d’être sexy. – Termines plutôt tes civilités, fais-les baver un peu et… viens me montrer cette robe de plus près. Ce programme était bien plus adapté à ce qu’il avait prévu pour ce soir. Encore fallait-il que cette soirée ne soit pas aussi importante pour Savannah…








Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark 763986grimes
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark OrLErGE
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Sav', Savie, Blondie
STATUT : Because true love is worth it, I won't let you go again. C.G
MÉTIER : Assistante de direction pour la société Campbell, spécialisée dans l'achat et la construction de complexes immobiliers écologiques -Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Wizj
POSTS : 10047 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 5 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
RPs EN COURS :
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark P7q7
Cade#23


Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Auden#6




FLASHBACK
2012 //HaroldHarold#2




RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Saül#1Evan#2Cade#11Evan#3Ivy CodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14AnaCade #15FamigliaCade#16Cade #17Evan#6AudenCade #18Cade #19Cade#20Carlisle#3Caelan#1Axel#1Axel#2Cade#21Cade#22

2017Evan#5

Abandonnés :
Spoiler:

AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty
Message(#) Sujet: Re: Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark EmptyMar 17 Mai - 15:43


Parce chaque Loïs
a besoin de son Clark

Cade & Savannah


Ma présence à cette soirée est aussi saugrenue que dangereuse. Le merdier dans lequel je me suis fourrée semble prendre des proportions que je m’efforce à sous-estimer présentement. C’est bien plus fort que moi. J’ai toujours eu à coeur de m’appliquer dans mes fonctions professionnelles, et la simple possibilité que mon erreur puisse être découverte m’est inconcevable, au delà de la sanction que je pourrais subir, cet égo qui déteste être pris pour cible par des accusations qui seraient fondées et méritées. L’enjeu est de taille, et la possibilité que l’on puisse découvrir mon plan pourrait davantage compromettre ma place dans la société Campbell, un risque que je suis prête à prendre alors que je m'évertue à guetter tout ce qui pourrait faire barrage à mon avancée dans cet appartement luxueux. Je me fous pas mal des gens autour, ou des petits-four mis à disposition, mon seul but est de pouvoir retrouver ce dossier, et m’offrir une sortie incognito, avec la satisfaction de n’avoir pas failli à mes devoirs. Malheureusement, monsieur condescendant a bien vite remarqué ma présence, chose presque étrange alors qu’il prend un malin plaisir à m’accorder peu d'intérêt dans un contexte différent. L’hypocrisie est de mise, et je reste persuadée qu’il en est de même pour lui, bien que ma tenue semble le rendre plus attentif qu’à l’habitude, me laissant presque entrevoir ce regard salace qui me fait frissonner de dégoût. Un sentiment que je m’empresse de réfuter, alors que dans un élan d'impulsivité, j’évoque l’arrivée imminente de mon fiancé, m’assurant de calmer au plus vite ses ardeurs, et qu’il veille à garder ses distances. Problème de taille, le potentiel partenaire ne risque pas de débarquer d’un moment à l’autre, puisqu’il ignore ma présence à cette petite soirée, à ça, s’ajoute le fait qu’il m’attende chez lui d’un moment à l’autre, comme nous l’avions convenu dans la journée. Téléphone collé contre l’oreille, mon regard ne cesse d’observer la zone convoitée. – J’ai fait la liste Sav’. Tout est dans ma p’tite tête ! Je fronce les sourcils, tâchant de rassembler mes esprits pour découvrir à quoi il fait illusion. “La liste?” demandais-je, ne tardant pas à subir une prise de conscience. “Ah oui, la liste!” marmonnais-je entre mes mains, tâchant d’échapper à la curiosité d’une personne à mes côtés. Un détail face à la situation que je m’apprête à vivre. Die hard ou autres films cultes du genre devront attendre. Je sais qu’on devait se voir ce soir, mais j’suis forcée de participer à une soirée de dernières minutes pour le boulot…Et comme j’en ai pour un petit moment, je me disais que tu pourrais peut-être m’y rejoindre…” J’entends déjà le ‘non’ silencieux qu’il hurle intérieurement. Une soirée imposée? Peu concevable, ajouter à ça la possibilité qu’il puisse crever d’ennui face à des conversations qui ne trouveraient aucun intérêt à ses yeux, mais surtout la possibilité qu’il puisse se retrouver à faire face à ce patron qu’il s’efforce d’ignorer ardemment pour ne pas lui refaire le portrait, et le résultat ne peut être que négatif. – Attends…une seconde… tu as dit « une soirée » ? « Pour le boulot » ? Dois-je m’attendre en plus de ça à subir des remontrances pour avoir changer les plans prévues à l’initiale? Je grimace, me frottant nerveusement le haut du visage en avançant de quelques pas inutiles. – Désolé, cette association ne m’dit pas trop !Je me pince les lèvres, ne m’avouant pas vaincue pour autant. Et c’est avec une moue perceptible dans ma voix que je reprends. “S’te plait…Cette soirée est particulièrement ennuyante. J’me retrouve bloquée au milieu de tous ces gens, dans cette magnifique robe grise…Tu sais, celle qui me fait des jambes interminables…Tu voudrais pas enfiler un p’tit costume et me rejoindre?” Il le faut! Il ne mesure pas un instant ce qui m’attend s’il décide de ne pas céder. Le silence qui suit indique presque ce moment de faiblesse qu’il subit, et qui est d’une brèche géante à mes yeux. Je le sens déjà flancher, et je n’ai pas l’intention de m’arrêter en si bon chemin.– C’est bien tenté, j’adore tes jambes ! Un sourire satisfait se loge sur mes lèvres, avec une sincérité grandissante. “Je sais” avouais-je d’une voix presque joueuse. – Termines plutôt tes civilités, fais-les baver un peu et… viens me montrer cette robe de plus près. Je me pince les lèvres, devinant qu’il en faudrait un peu plus qu’une simple image de moi dans cette robe pour qu’il veuille faire une apparition. Je pourrais continuer de fournir des arguments sur ce physique et les envies qu’il pourrait faire naître en lui, j’ai cependant bien peur que la véritable raison ne doive être évoquée à un moment ou un autre. “Ouais…” soufflais-je, fataliste. "Mais…ça risque de prendre un peu plus de temps que prévu…” un mystère qui trouve sa place, alors que je m’affaire à trouver les mots capables de calmer une possible fureur à venir. “Tu t’souviens de la discussion qu’on a eu il y a deux jours. Tu m’disais que je trouverais un moyen de récupérer le dossier...Eh bien tu avais raison” Mon regard se balade autour de moi, m’assurant que ces mots soient hors de portée pour la foule qui m’entoure. “J’suis chez lui, et j’pense pouvoir récupérer le dossier dans son bureau sans que personne ne me voit.” Je ne pense pas, j’en suis convaincue, bien que cette hypothèse soit encore à vérifier. Je l’entends déjà s’emporter au bout du fil. “J’ai pas l’choix! Il faut que je récupère ces papiers d’une façon ou d’une autre, et cette soirée qu’il organise me donne l’excuse parfaite pour le faire.”Je soupire doucement. “Cade, j’te promets d’faire attention…” Une promesse qui ne suffit probablement pas à apaiser son inquiétude alors qu’il m’ordonne de lui donner l’adresse. Je raccroche, ayant désormais une autre problématique à gérer, cet homme bienveillant qui s’apprête à voler à mon secours, et qui ne tardera pas à me faire la morale sur mon inconscience délibérée.

Mon regard croise le sien, et je sens déjà cette tension palpable qu’il peinera à m’exprimer oralement sans faire un scandale. Mes yeux se perdent pourtant un instant sur sa silhouette, ne pouvant nier le charisme débordant chaque fois qu’il enfile un costume. A-t-il une idée un seul instant du pouvoir de séduction qu’il détient sur moi?  Je vais à son encontre, avec une moue coupable pour tenter d’alléger ma peine. Cet air fermé ne le rend que plus sex, malheureusement, il me pousse à me mettre sur la défensive avant même qui'l n'attaque “T’étais pas obligé d’venir” Traduction : Merci à toi d’être venu. Je soupire doucement, prenant sur moi pour reprendre d’une voix basse. “J’te demande pas de comprendre, si je perds ce boulot j’ai pu rien!” La réussite professionnelle, cette maison que je ne parviendrais plus à entretenir face à des revenus médiocres… Je savais pourquoi je le faisais! Et il me connaissait assez pour savoir que je ne pouvais pas baisser les bras si facilement. “J’ai b’soin que tu jettes un coup d’oeil à ce qui se passe ici. Miller est là bas” lançais-je en désignant d’un léger signe de la tête, l’homme cinquantenaire qui rit aux éclats face à une blague sûrement banale, mais qui lui permet sans nul doute de pouvoir attirer l’attention par un comportement grossier et exagéré. “J’pense que le mec à la chemise bleu là-bas bosse pour lui” Sans plus attendre, il m’indique qu’il va lui-même se lancer dans la petite visite, subissant rapidement un regard exaspéré. “Tu n’peux pas t’en charger…je connais son bureau mieux que personne…j’ai bien plus de chance de remettre rapidement la main sur ce dossier.” Un petite chamaillerie se met en place face à un désaccord presque prévisible”...Je t’en prie! Il s’agit pas de montrer tes talents de super-héros là!” La voix soudaine du propriétaire va nous couper dans notre élan. “Votre ami est arrivé!” lance t-il avec un sourire que je jurerais moqueur. “Monsieur Miller” lance t-il, tendant la main à Cade, pour la serrer avec une poigne certaine dans le but de l’intimider. Je retiens mon souffle, forcée de sourire pour honorer ces présentations. "J'vous présente Cade"




Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans +1. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Volontairement lancé dans les méandres des sentiments, malgré sa médiocrité dans le domaine.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Désormais formateur en auto-défense et par armes à feu (officieusement).
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark C3e1
POSTS : 9794 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
RPs EN COURS :
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Efxa
SAVANNAH #23 - #24

JULIANA - DREW - DEBORAH






RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY

Flashback 2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty
Message(#) Sujet: Re: Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark EmptyVen 20 Mai - 15:23


Parce chaque Loïs
a besoin de son Clark

Savannah & Cade



La journée lui avait semblée interminable et le seul réconfort qu’il y voyait, c’était cette soirée qu’il s’apprêtait à passer avec Savannah. Une soirée comme Cade les aimait. Chez lui, devant un navet culte et avec quelques babioles à grignoter et à boire. S’adonner à quelques jeux de piques bien envoyées et finir par se laisser complètement aller à cette atmosphère particulièrement envoutante. Il n’avait prévu rien d’autre que de profiter, quels que soient ses problèmes de famille ou de boulot, et rien ne lui ferait changer son planning.  Rien. Si ce n’était la protagoniste elle-même. Fier de lui avouer qu’il avait finalement réussi à compléter une liste de cinq films et qu’il était prêt à lui exposer quand elle arriverait, Grimes ne se doutait absolument pas que Savannah avait déjà changé les plans. Et qu’elle vivait elle-même une intrigue qui avait bien besoin d’un personnage de plus… “La liste? Ah oui, la liste!” Elle avait déjà oublié ? Alors même que c’était son idée et qu’elle semblait déjà pouvoir nommer quelques dizaines de long métrages indispensables dans la vie d’une jeune femme normale ? La surprise commençait à se voir sur le visage de Cade. « Je sais qu’on devait se voir ce soir, mais j’suis forcée de participer à une soirée de dernières minutes pour le boulot…Et comme j’en ai pour un petit moment, je me disais que tu pourrais peut-être m’y rejoindre… » Non seulement leur petite soirée tous les deux tombaient à l’eau, mais en plus, elle suggérait de la rejoindre à une sorte de réception pour son travail. Elle voulait carrément ruiner l’enthousiasme qui s’était emparé de lui quand il avait franchi la porte de l’agence pour rentrer chez lui. – Attends…une seconde… tu as dit « une soirée » ? « Pour le boulot » ? Désolé, cette association ne m’dit pas trop ! Se retrouver au milieu d’une bande de pingouins snobs et hautains qui en plus lui ferait la conversation la plus ennuyeuse qui soit, leur coupe de champagne à la main. Non. Sans compter qu’il ne pourrait sans doute pas se retenir de bougonner ou pire s’il tombait nez à nez avec Campbell. Savannah insistait pourtant, comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort. “S’te plait…Cette soirée est particulièrement ennuyante. J’me retrouve bloquée au milieu de tous ces gens, dans cette magnifique robe grise…Tu sais, celle qui me fait des jambes interminables…Tu voudrais pas enfiler un p’tit costume et me rejoindre?” Elle était très forte car l’image de son déhanché et de ses jambes si parfaites lui vint à l’esprit immédiatement et un petit sourire espiègle étira ses lèvres. Cade ne se démonta pas pour autant. – Termines plutôt tes civilités, fais-les baver un peu et… viens me montrer cette robe de plus près. Il souriait toujours, la voyant déjà rayonner sous les yeux et les langues pendantes des quelques types mariés et frustrés qui se trouveraient là-bas. Evan ? Non, il préférait l’évincer, lui et son statut trop spécial d’ex-actuel-patron-qui-mériterait-un-bon-coup-dans-la-tronche.

“Ouais…Mais…ça risque de prendre un peu plus de temps que prévu…” Cade changea de main pour tenir son portable à son oreille et il se débarrassa de sa chemise. Curieux, il la laissa poursuivre. “Tu t’souviens de la discussion qu’on a eu il y a deux jours. Tu m’disais que je trouverais un moyen de récupérer le dossier...Eh bien tu avais raison” Il remettait tout ça en place. Le dossier, oui, celui qu’elle avait paumé chez cet abruti de client qui pourrait compromettre sa carrière. La mine inquiète de Savannah quand elle s’était rendu compte de son erreur lui revenait bien. Cade fronça les sourcils, sûr que la suite n’allait pas lui plaire. “J’suis chez lui, et j’pense pouvoir récupérer le dossier dans son bureau sans que personne ne me voit.” Oh Crap ! L’idée était stupide. Non, elle ne l’était pas ! Elle était juste risquée et les conséquences si quelqu’un s’apercevait que Savannah avait fouiné dans le bureau d’un client important seraient probablement pire que ce qu’elle imaginait. Cade s’immobilisa dans son petit salon, et il ne put dissimuler son air bien moins détendu. – J’crois pas qu’ce soit une très bonne idée. Commença-t-il avec l’espoir faible qu’elle renonce à ce projet et qu’elle ne s’embarque pas dans une sorte de mission secrète qui pourrait lui coûter cher. – Laisse tomber tu veux ? Si tu t’fais choper, tu vas regretter d’avoir voulu jouer les agents secrets ! Outre cette ironie masquée par le ton sérieux qu’il employait, Cade était déjà soucieux. Il connaissait bien l’opiniâtreté de Savannah, et des Williams en général. “J’ai pas l’choix! Il faut que je récupère ces papiers d’une façon ou d’une autre, et cette soirée qu’il organise me donne l’excuse parfaite pour le faire.” Grimes ferma les yeux, tout à fait contre et presque forcé de la rejoindre pour ne pas que les choses tournent mal. – Savannah… Murmura-t-il une dernière fois pour la faire abandonner. “Cade, j’te promets d’faire attention…” Il n’en doutait pas, néanmoins il ne pouvait pas se résoudre à la laisser faire, seule. Quoi qu’il pourrait faire pour l’aider à retrouver ce foutu dossier, il le ferait. Un silence laissa planer un doute et puis… - Envoies moi l’adresse. J’suis là dés que possible.

Grimes ne mit qu’une poignée de minutes pour sélectionner un costume et prendre une douche. La perspective que Savannah se trouvait au milieu de requins possiblement dangereux pour elle et sa vie professionnelle le faisait s’activer, sans pour autant qu’il ne bâcle son apparence. Il fallait qu’il soit crédible s’il voulait pouvoir lui être utile. Et se fondre dans le décor d’une telle soirée était plus contraignant que véritablement compliqué. Il termina de nouer sa cravate en sortant pour rejoindre sa voiture et il inspecta une dernière fois l’adresse envoyé par message avant de démarrer. Sur place, l’entrée était libre. C’était déjà ça de fait. Il entra dans une grande salle où un bon nombre d’élégants convives blablataient dans un brouhaha détestable. Tout ce qu’il aimait ! Cade parvient enfin à retrouver Savannah et fait quelques pas vers elle. Elle n’avait pas menti. Cette robe était splendide sur elle, ou bien c’étaient ses courbes qui donnaient toute sa valeur à ce vêtement… “T’étais pas obligé d’venir” osa t-elle lui lancer alors qu’il aurait préféré réellement s’en passer. – C’est avec plaisir. Son sarcasme accompagna un demi-sourire jaune. “J’te demande pas de comprendre, si je perds ce boulot j’ai pu rien!” C’était envoyé et bien sympa pour lui. Mais Cade savait l’importance qu’elle donnait à son boulot et l’entrain qu’elle mettait à aller au bout de ces missions. Les plus périlleuses comprises. L’ex agent comptait bien lui montrer qu’il n’était toujours pas d’accord pour qu’elle prenne autant de risques malgré le plan qu’elle avait déjà tout tracé. “J’ai b’soin que tu jettes un coup d’oeil à ce qui se passe ici. Miller est là bas” Les lèvres de Cade se serrèrent quand il inspecta plus loin et qu’il cru savoir de quel type il s’agissait. Le stéréotype du bonhomme qui se croit irremplaçable et qui porte sur lui une réussite qui pourrait ne pas être tout à fait naturelle. “J’pense que le mec à la chemise bleu là-bas bosse pour lui” Ok. Lui aussi était cerné. Il prenait tous ces paramètres en compte et s’imposa dés lors qu’elle eut terminé de lui présenter tous les facteurs de l’équation. – Ok, bouges pas de là, j’vais jeter un œil à l’étage. Sans la regarder, toujours concentré sur l’ennemi repéré, il s’apprêta à entrer dans ce costume d’agent infiltré qu’il n’avait pas endossé depuis quelques temps. Sauf que Robin voulait avoir le premier rôle… “Tu n’peux pas t’en charger…je connais son bureau mieux que personne…j’ai bien plus de chance de remettre rapidement la main sur ce dossier.” Batman tourna un regard grave vers son acolyte. Il était hors de question qu’elle se charge du côté le plus délicat de ce plan. – Sav…c’est pas négociable. J’ai l’excuse de m’être égaré dans cette foutue baraque, personne ne m’connais… Et il pourrait en citer d’autres, par exemple « Je ne veux pas que tu prenne un tel risque » mais elle le coupa avant qu’il ne soit parvenu à la convaincre. ”...Je t’en prie! Il s’agit pas de montrer tes talents de super-héros là!”  Leur petite gueguerre habituelle n’alla pas très loin cependant…

“Votre ami est arrivé!” Wow, sa voix était aussi méprisable que son attitude. “Monsieur Miller” Il serra une poignée de main à un Cade plutôt perplexe. Ils avaient donc déjà parlé de lui ? Et…l’avait-elle présenté comme son « ami » ? Vraiment ? après quelques secondes, Grimes lui attrapa finalement la main avec fermeté et un faux sourire de convenance se logea sur son visage que Savannah savait fermé et impénétrable. "J'vous présente Cade" Une fois les présentations physiques faites, l’ex agent posa sa main significativement dans le dos de Savannah. – Cade Grimes. Enchanté. Pas vraiment non. - Vous avez là une bien jolie maison Monsieur Miller, vos invités ne peuvent qu’être fascinés par… la taille de cette salle de réception ! Les yeux de Cade se posèrent machinalement sur la toile accrochée innocemment ici et là. Il y avait beaucoup d’argent rien que dans cette pièce qui lui rappelait les demeures fréquentées par ses parents lorsqu’ils visitaient des amis proches. – Pour ma part, je suis bien plus fasciné par la loyauté de chacun de mes invités. Vous avez d’ailleurs la chance d’avoir la plus ravissante à votre bras ce soir. Ses yeux se posèrent sur Savannah, ceux de Cade restèrent figés sur Miller. Ils ne seraient définitivement pas copains tous les deux. – Laissez moi vous offrir une coupe de champagne. Il attrapa deux coupes sur le plateau qui passait par là et leur tendit. Puis, il en prit une pour lui-même. – Trinquons à cette soirée. Et à la collaboration admirable que nous entretenons Monsieur Campbell et moi-même, à travers votre présence. Encore une fois, il s’adressa à Savannah et lui offrit l’un de ses plus grands sourires de comédien. Evan n’était donc pas là. C’était un bon point dans tout ce merdier. Cade bu une grande gorgée de bulles et s’approcha de Miller en laissant la jolie blonde volontairement en retrait. – Je suis plus qu’admiratif de votre réussite et croyez bien que le domaine m’intéresse beaucoup… Il tâcha de s’éloigner de quelques pas avec lui, misant sur une discussion qui les mettrait, son égo et lui, en valeur. – Racontez moi un peu comment vous en êtes arrivé là. Sourire de circonstance et il observa tout autour de lui. Ce buffet là-bas était alléchant, Cade était affamé. Il chercha l’homme à la chemise bleue du regard pendant que Miller commençait à se vanter de son parcours exemplaire et impossible à suivre. Il termina par un… - Et vous ? C’est quoi votre truc ? Cade eut tout juste le temps de revenir dans la conversation. – J’imagine que Mademoiselle Wiliams n’est pas tombée sous le charme d’un simple employé d’usine. Que faites-vous dans la vie ? S’il le pouvait, Cade lui en aurait collé une. Un peu de maitrise de soi. Beaucoup ! Et il garda un mince sourire de façade.









Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark 763986grimes
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark OrLErGE
Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty
Message(#) Sujet: Re: Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que chaque Loïs a besoin de son Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-