AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Don't go away, don't feel anything...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMar 9 Juil - 12:23


Don't go away, don't feel anything...

Cade n'avait laissé que quelques jours s'écouler depuis que Savannah avait quitté son appartement en le laissant dans l'attente. Au volant de sa voiture, il repensait à la manière assez sournoise qu'il avait utilisé pour lui proposer cette espèce de Deal. Ne pas cesser de se voir et profiter de la présence de l'autre sans aucune règle ni limite, un fin sourire vint orner son visage. La jolie blonde avait sans doute peser le pour et le contre une fois que son petit quotidien avait reprit son cours, et sa réponse avait surgit sur le téléphone portable de Grimes, il y avait quelques minutes. Il serrait son noeud de cravate, s'arrêta dans l'élaboration de cette oeuvre pour lire son message et profita de l'entousiasme du moment pour lui imposer un rendez-vous. Et pas le lendemain, ou dans une semaine. L'agent fédéral ne lui donna que quinze petite minutes pour se faire pimpante, vingt tout au plus, et il serait à sa porte pour l'emmener dans une somptueuse villa d'architecte dressée dans en périphérie de la ville. Savannah accepta et il s'en était réjouit. Outre le fait qu'elle allait lui permettre de passer son ennui ce soir là, il se languissait de la revoir, et surtout de prendre la température. Allait-elle vraiment se jeter à corps perdu dans cette relation atypique ? Et ça malgré la bonne volonté qu'elle mettait à vouloir se ranger dans une vie plus ordinaire ?

La soirée était organisée par Mr. Andersen et sa femme. Un riche, très riche homme d'affaire qui avait du faire appel au services du FBI américain lors d'une affaire saugrenue à Los Angeles. Grimes avait fait partie de l'enquête et à ce titre, Mr. Andersen lui avait mit le grappin dessus en pensant pouvoir user de ses capacités pour pas mal d'autres choses. Ses supérieurs l'avaient intimement convié à respecter le moindre désir de l'homme d'affaire pour ne pas perdre sa confiance...encore une histoire de pot de vin là dessus sans aucun doute. Résultat, Monsieur organisait un grand dîner, et sachant Cade au Australie, il l'avait convié à se joindre à eux. Bien sûr, pour faciliter la tâche, Andersen ignorait bien les congés forcés de l'agent fédéral...Il fallait donc faire bonne figure. "Venez donc avec votre partenaire Agent Grimes ! Nous serons ravis de vous avoir à notre table !" Lui avait-il lancé au téléphone. Sa partenaire ? Ah oui, il était censé bosser ! Peu enthousiaste à l'idée de devoir jouer la comédie, il eut en plus la joyeuse idée de se mettre encore plus en péril en se faisant accompagné d'une Savannah qui le croyait elle aussi encore propriétaire d'une insigne des services fédéraux.

Il arriva devant chez elle. Il faisait déjà quasiment nuit et les feux de la Chevrolet continuait d'éclairer le trottoir quand il arriva devant sa porte, habillé tel un pingouin. Il sonna et ferma le bouton de sa veste de costule noir en attendant qu'elle lui ouvre. Le visage de la jolie blonde apparu et Cade eut un petit moment de recul. Immobile, ses yeux la parcoururent de la tête jusqu'aux pieds. - Tu en fais des miracles en vingt minutes ! Il n'avait pas été en retard pour une fois, mais il ne pouvait qu'admirer la très très charmante jeune femme qui se tenait là. Sa robe lui allait parfaitement, à la fois raffinée et sensuelle sans en montrer de trop. Ne sachant pas où elle allait, elle avait sans doute misé sur l'intermédiaire. Et c'était grandement réussi. Il haussa les sourcils. - Cette robe est... Il hochait de la tête positivement, tentant de trouver ses mots en ayant sans le vouloir une mine ironique. Ce n'était pas la robe qui était... c'était elle.  - ... Elle te va comme un gant ! A traduire par "Tu es superbe". Il se râcla la gorge. - On peut y aller ? Je voudrais éviter la vingtaine de poignées de main en arrivant le dernier. Au moins, elle avait déjà un indice sur la soirée. Ce ne serait pas un tête à tête...

Une fois installés dans la caisse, Cade démarra et emprunta le chemin vers la sortie de la ville. Un petit sourire narquois s'installa sur ses lèvres. - J'espère que tu te sens l'âme d'une enquêtrice hors paire. Il tourna légèrement la tête vers elle pour déceler ce froncement de sourcils qui indiquait le nombre de questions qui jaillissaient dans sa tête. - Ce soir, tu fais partie des Services Fédéraux américains ! Lui annonça t-il comme s'il s'agissait d'un cadeau. Il regardait la route et évitait de regarder l'expression sur son visage. Finalement, un grand sourire amusé captura son visage et il la regarda. - Faudra être un minimum crédible Agent Scully. Lui avait bien du jouer son petit-ami parfait sous tous rapports... c'était quand même bien plus compliqué !






        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMer 10 Juil - 0:09


Don't go away, don't feel anything...

J'observe mon téléphone qui trône au beau milieu de la table basse du salon. Installée dans mon canapé, ordinateur portable sur mes genoux, guettée par cette envie que de m'en emparer pour mettre fin au suspens. Voilà plusieurs jours que j'avais laissé un Cade fébrile au sein dans son appartement, accompagné d'un vent d'incertitude autour de nous. L'attente avait cependant assez duré, et je m'apprêtais enfin à lui fournir cette réponse. Son offre était complètement folle, elle sortait sans aucun doute du cadre des relations que j'avais pu vivre jusqu'à présent. Mais la notre l'avait été dès lorsque nos regards s'étaient croisés dans ce bar, et voilà que j'étais en quelque sorte prise au piège désormais, entre ce que je voulais, et ce dont j'avais besoin. Ce qu'il proposait était bien loin de ce que j'avais imaginé pour moi en revenant ici, j'aspirais à une vie bien plus tranquille, bien plus idyllique que ce que j'avais pu connaître jusqu'à présent. Je souhaitais réellement tout ça, et voilà que les mots de ce cher Grimes résonnaient dans mon esprit, tel un supplice auquel il m'était difficile de résister. Une partie de moi sait pertinemment que ce genre de relation n'a aucun espoir, aucun avenir possible, et qu'elle ne fera que briser cette complicité définitivement lorsque nos chemins devront se séparer, mais l'autre....L'autre s'impose avec force dans mon esprit, me rappelant tout ce qu'il parvient à faire naître en moi, la légèreté qu'impose ces moments en sa compagnie, le désir irréfutable qu'il provoque , et la satisfaction de le savoir charmé par ma personne. Je sais le pouvoir que j'ai sur lui, j'en ai joué régulièrement dernièrement, mais ce dernier n'est qu’une illusion, il ne sera sûrement que passager, je pourrais subitement être rallié au passé, une autre femme pourrait rapidement faire basculer les choses. Ces simples faits devraient parvenir à me convaincre de me tenir éloigner de cette zone de danger, mais je n'ai pourtant qu'une seule envie, c'est de pouvoir le retrouver. Alors je ne pense plus, mon impulsivité se charge de briser mes idéaux pour un moment qui ne manquera probablement pas d'action et d'émotion. Je ne m'attendais pourtant pas à ce que ce moment soit si proche.

Il me propose un rendez-vous dans les minutes à venir, me forçant à presser le pas pour dégoter quelque chose de plus sexy et féminin que ce jean que j'arbore à ce moment même. Le choix dans le dressing s'avère plutôt compliqué, je n'ai finalement pas assez d'information pour savoir ce qui serait le plus adéquate, et j'opte pour une robe noire, qui est une valeur sûre pour son élégance, d'autant que sa coupe met bien en valeur les courbes de mon corps. Passage dans la salle de bain pour parfaire le maquillage et cette coiffure improvisée. La sonnette se fait entendre alors que j'enfile cette paire de boucles d'oreille devant le miroir. J'attrape ma paire d'escarpins, et jette un dernier coup d’œil dans le miroir situé à l'entrée pour m'assurer de la tenue générale, et je suis plutôt satisfaite du résultat. Je fais cependant face à une évidence, celle de vouloir lui en mettre plein les yeux, c'est indéniable. Une bonne inspiration, et voilà que j'ouvre la porte, arborant de nouveau le visage de la femme confiante et imperturbable. "- Tu en fais des miracles en vingt minutes !" Je laisse échapper un rire malgré moi, bien que cette remarque pourrait être finalement peu flatteuse. "J'optimise le temps qu'on m'accorde." Je me pince les lèvres pour dissimuler l'effet que cet homme en costume provoque au plus profond de moi...Et ca s'annonce déjà compliqué "- Cette robe est..." Je hausse les sourcils avec ce léger sourire charmeur sur les lèvres, cherchant probablement à le déstabiliser. "- ... Elle te va comme un gant !" Mon sourire s'accentue doucement, je penche la tête pour répondre d'une voix douce. "Eh bien merci." Un moment de flottement qu'il vient finalement briser. "- On peut y aller ? Je voudrais éviter la vingtaine de poignées de main en arrivant le dernier." Je hoche de la tête un instant, attrapant mon sac en prenant soin d'éteindre la lumière alors que ces derniers mots parviennent à attirer mon attention. Je reste assez perplexe, curieuse de savoir qui va donc pouvoir profiter de la vue de cette jolie robe. "Et euh...Je peux savoir où est ce que tu m'emmènes?" Je n'avais pas pris le temps d'étudier les possibilités, il faut dire que les vingt minutes qu'il m'avait accordait n'étaient malheureusement pas suffisantes pour dresser des suppositions.

Installée sur le siège passager, je me retrouve rattrapée par mes doutes, incapable de savoir quel comportement adopter. Je n'y connaissais absolument rien dans ce genre de relation, je ne savais pas du tout à quel moment le "plaisir" était autorisé, si je pouvais me laisser aller à quelque geste à son égard,si ils étaient  exclusivement réservés à des moments et lieux précis, loin de tout lieu public. Sa voix parvient heureusement bien assez vite à venir briser cette réflexion qui m'échappe. "- J'espère que tu te sens l'âme d'une enquêtrice hors paire. " Mon regard se pose sur les traits de son visage, y découvrant un sourire malicieux et amusé à la fois, qui me laisse pour le coup un peu perplexe. "Pourquoi, tu m'emmènes faire un escape game?" m'amusais-je. J'imagine bien que la robe n'était le tenue idéale pour courir à travers une pièce à la recherche d'informations qui mènent à la liberté, j’espérais cependant le rendre plus bavard, impatiente de connaître les détails de cette soirée qu'il me réserve et qui ne résumera pas plus à une partie de billard dans laquelle chacun tâcherait d'y trouver son compte. "- Ce soir, tu fais partie des Services Fédéraux américains !" Mes yeux s'écarquillent alors que je laisse échapper un souffle de stupéfaction, suivi d'un semblant de rire qui exprime une euphorie passagère. "Sérieusement?!" demandais-je pour m'assurer qu'il ne cherche pas à me mener en bateau. Cette discussion, nous l'avions déjà eu, et je connaissais son état d'esprit sur la question. Hors de question que je sois mêlée à son boulot, trop dangereux à son goût, et ce n'est pas le derniers événements qui allaient prouver le contraire. Je devine cependant qu'en aucun cas je risque de me retrouver dans un contexte qu'il estime trop périlleux. C'est la raison pour laquelle je me montre si enthousiaste, sachant que j'aurais cette étiquette, sans avoir à scruter le grand méchant loup autour de nous. "T'aurais dû me prévenir, j'aurais enfilé un tailleur" déclarais-je en observant un instant la route. C'était bien ainsi que les femmes du FBI étaient représentées dans les films et séries non? "- Faudra être un minimum crédible Agent Scully." Je fronce les sourcils. "Scully? On dirait un nom de chien" lançais-je en tournant le regard en sa direction. Je remarque son regard réprobateur et lui adresse un sourire pour m'excuser de cette remarque. "Okay, ca sera Scully" grimaçais-je. "Je peux en savoir plus?" C'était sûrement préférable d'avoir cette discussion maintenant, d'autant que notre arrivée est imminente. La voiture de Cade s'engage dans une allée, laissant apparaître une somptueuse villa qui parvient à me décoller les lèvres l'une de l'autre. Wow.Je me tourne vers Grimes pour récolter une quelconque réaction. "Non, c'est pas du tout luxueux." fis-je remarquer, un air moqueur bien présent. "Je pensais que tu fuyais ce genre d'endroit?" lui rappelais-je, ayant bien évidemment souvenir de nos échanges précédents et plus précisément nos retrouvailles qui s'étaient déroulées dans un endroit qui n'avait rien à envier à celui-ci.





   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyLun 15 Juil - 15:22


Don't go away, don't feel anything...

Ce dîner n'emballait pas du tout Cade qui n'y voyait qu'ennui et perte de temps. Ce genre de snobinard qui pense avoir les rennes du monde entre les mains, ce n'était pas sa compagnie préférée, loin de là. Seulement, il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas refuser l'invitation. L'agent fédéral n'était plus en service mais s'il voulait retrouver ses fonctions sous peu, il fallait bien continuer d'honorer sa position et surtout les liens que sa hiérarchie entretient avec ce genre de personnage haut placé et plein aux as. C'était donc une soirée importante qui s'annonçait et bien que la situation pourrait devenir très dangereuse, Grimes avait choisit Savannah pour l'y accompagner. Elle aussi le croyait toujours en poste, il n'aurait qu'à faire comme si son insigne se trouvait encore dans sa poche, ou dans sa boite à gant. Et tout irait bien... du moins, il l'espérait. Outre l'aspect professionnel très fébrile, il n'avait pas attendu une autre occasion pour revoir la jolie blonde. Il n'avait pas pu attendre ! Depuis l'autre nuit, elle revenait souvent dans ses pensées et l'idée qu'elle pouvait accepter leur petit jeu de relation libre l'excitait d'avance. Tout était autorisé et il s'en frottait déjà les mains. Après lui avoir donner quelques minutes pour se préparer, il fonça chez elle, sérré dans un costume-cravate qui le mettait en valeur mais qu'il détestait pour son côté inconfortable au possible.

Il n'y avait pas à dire... Cade trouvait la demoiselle très très jolie. Cette robe noire qui pouvait sembler être le résultat d'un manque d'originalité était juste superbe sur elle. Sa première remarque étant ironique, il enchaina par un vrai compliment. Quelque peu maladroit dans sa franchise, Grimes tentait de calmer le feu qui était vite monté en lui en découvrant ses courbes sublimement déssinées dans l'encadrement de la porte. "Eh bien merci." lui répondit-elle avant un petit instant de latence qu'il brisa en un raclement de gorge. Ils étaient maintenant sur le départ. "Et euh...Je peux savoir où est ce que tu m'emmènes?" Cette question tira un immense et sincère sourire à Cade. Il ouvrait sa portière pour prendre le volant et la regarda avant de monter. Quand il lui révéla peu à peu le sujet de la soirée, l'amusement prit place dans ses yeux. "Pourquoi, tu m'emmènes faire un escape game?" Y'avait de l'idée. - Pas exactement... fit-il avant de lui en dire plus. Ce soir, elle serait sa partenaire au sein du FBI américain. "T'aurais dû me prévenir, j'aurais enfilé un tailleur" Il fronça les sourcils et la regarda, en alternance avec la chaussée qui s'étalait devant lui. - Qu'est ce que c'est que ce cliché de séries télé ?! Toutes les femmes des services fédéraux ne travaillent pas en tailleur ! Non, cette restriction n'était de mise que pour les grosses journées impliquant des visites officielles ou des déplacements sérieux. Sur le terrain, les femmes étaient plus à l'aise en pantalon. "Je peux en savoir plus?" La route se poursuivait, Cade savait exactement où il allait. Ce n'était pas la première fois qu'il se rendait là bas. Et à chaque fois, c'était tout un film à monter pour paraitre enchanté à son arrivée. - La famille Andersen est très influente ! Monsieur surtout ! Le FBI n'a pas du tout envie de perdre sa confiance pour une raison que j'ignore encore et comme j'ai bossé sur un dossier le concernant... il m'apprécie tout particulièrement. A mon grand regret. Il marqua une pause, s'arrêta à un feu rouge et regarda sa charmante voisine. - Il m'a très gentiment invité, avec ma partenaire, à un dîner qui sera tout sauf modeste selon moi. Il esquissa un grand sourire, lèvres fermées et repassa la première pour aller tout droit.

Non, ce ne serait pas un petit pique-nique. De la bouffe, il y en aurait plus qu'il n'en fallait et c'était bien là le seul point positif. Ce n'était pas le café, la canette de coca, le donut à la vanille, les frites, le fromage et le sandwich au jambon qu'il avait eut dans l'estomac aujourd'hui qui allait le rassasier. Grimes voyait déjà les quelques desserts sucrés qui allait être posés sur la table. Les pâtisseries, tartes au fruits, petits gâteaux secs accompagnant le café. L'agent fédéral pouvait facilement tout oublier lorsqu'il avait face à lui un éclair au chocolat débordant de crème, ou un muffin décoré de dizaines de perles colorées. S'il adorait le salé, le sucré représentait un de ses péchés mignons que peu de gens connaissaient et fort heureusement...certain pourraient facilement se jouer de lui en lui exposant une part de gâteau au pépites de chocolat sous le nez ! Son préféré restant tout de même celui que sa chère maman réalisait quand elle voulait épater ses copines de la haute bourgeoisie anglaise.. Triple chocolat et coque en suce. Une overdose de sucre qui assurait un mal de ventre pour toute la nuit ! La Chevrolet s'arrête dans l'allée, près de la luxueuse villa qui surplombait plusieurs petites villes australiennes. "Non, c'est pas du tout luxueux." Il tira le frein à main pour immobiliser le véhicule et haussa les sourcils, petit sourire, en regarda la baraque. "Je pensais que tu fuyais ce genre d'endroit?" S'il le pouvait... - C'est ce que je fais. Et quand j'ai pas le choix, je m'arrange pour y trouver quelques divertissements ! Ses yeux dans les siens, il se perdit un instant et véritablement dans son regard. Jusqu'au point de non retour où se sentiments parlèrent pour lui. Grimes se pencha pour déposer un long mais simple baiser sur les lèvres de la jolie blonde. - J'espère que la soirée te plaira. Fit-il en se reculant lentement.

La portière claque derrière lui et il se dirigea vers l'entrée, remettant sa cravate en place. Tous deux se présentèrent devant la grand porte double et Cade sonna. Il n'eurent pas longtemps à attendre que Mme Andersen, munie de sa plus belle parure scintillante lui ouvrit avec un énorme sourire. - Agent Grimes !!! Quelle belle surprise. Entrez je vous en prie. Sa voix trainante et quelque peu insupportable donnait le ton de la soirée. - Je suppose que Mademoiselle est votre nouvelle partenaire. Enchantée, je suis Nikole Andersen. Je suis ravie de vous rencontrer. Tout sourire hypocrite, Grimes présenta Savannah. - Nikole, je vous présente l'Agent Williams. Savannah de son prénom. Il eut à peine terminer que Mr Andersen, la soixantaine bien dépassée, en costume gris et canne à la main s'avança vers eux avec une prestance à faire rougir Charles d'Angleterre. Il en imposait non pas par sa carrure mais par son élégance et sa stature. - Toujours en très bonne compagnie Agent Grimes. Comment faites vous pour vous concentrer au travail avec une aussi charmante personne à vos côtés ? Un baise-main à l'Agent Williams, et puis il serra amicalement la main de Cade qui lui rendit un sourire. - Il faut savoir être professionnel en toute circonstances vous savez. Après quelques mots de convenance, ils entrèrent tous deux dans une salle de réception déjà bien remplie. Une coupe de champagne leur fut servit rapidement.








        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMar 16 Juil - 23:46


Don't go away, don't feel anything...

Cette attente que j'avais laissé planer par mon départ finissait par être un véritable supplice. Bien évidemment, j'ai tenté de me raisonner à de nombreuse reprise, à le chasser de mon esprit, mais les faits étaient là, cet homme parvenait à m'attirer dans ses filets sans que je ne parvienne à lui échapper réellement. Mon silence pouvait passer pour une force, mais je me sentais plutôt en position de faiblesse finalement, impossible d'aller à l'encontre de cette envie bien trop présente que d'y donner suite. Et voilà que je cédais, presque fière d'être parvenue à faire durer le plaisir si longtemps. Je n'attendais pas une réponse immédiate de sa part, j'imaginais que nos retrouvailles se présenteraient peut être le lendemain, voir plus tard. Eh bien non. Mon impatience venait d'être servie, par une offre des plus alléchantes. Le timing reste quelque peu serré pour une femme comme moi, mais je parviens à accomplir cette mission, et espère ne pas le laisser insensible par mes choix vestimentaires. Il faut dire que ca fait bien longtemps que je ne me suis pas apprêtée pour un homme, j'espère pouvoir faire sensation auprès de ce dernier qui a vu de nombreuses femmes défilaient sous ses yeux. Il semblerait que j'y parvienne, et je m'en amuse, n'hésitant pas à sortir ce sourire charmeur pour l'occasion. Ce jeu entre nous semble se poursuivre, malgré la facilité qu'offrait l'opportunité de notre pseudo relation.Relation dans laquelle je ne savais pas encore comment me comporter. Heureusement, la situation inédite nous offre de quoi engager la discussion. Je suis surtout bien trop curieuse pour ne pas chercher à lui soutirer des informations, et rapidement, cet échange vient à relâcher la pression que je m'étais infligée depuis le dernier envoi de son message. Il laisse planer le doute sur le déroulement de la soirée, suscitant un regard mi amusé-mi perplexe chez moi, et c'est finalement une euphorie sans précédent qui m'anime en apprenant que je vais enfiler la casquette d'agent du FBI. Je n'aurais jamais pensé pouvoir prétendre à un tel rôle, mais je me sens flattée qu'il puisse avoir autant confiance en moi pour m'accorder cette chance. "- Qu'est ce que c'est que ce cliché de séries télé ?! Toutes les femmes des services fédéraux ne travaillent pas en tailleur !" Je souris en croisant son regard, ne pouvant que donner raison à sa version. Je n'ai malheureusement jamais eu la chance de côtoyer ce genre de personne jusqu'à présent. "A ton grand regret j'imagine" fis-je remarquer avec amusement. Je suis pourtant prête à parier que lorsqu'il rempli ses fonctions, il est bien loin du type charmeur que l'on trouve dans les bars, il m'avait prouvé qu'il pouvait être plus professionnel que jamais lorsque la situation s'y prêtait, ce qui le rendait d'autant plus attirant, il faut l'avouer, même si la plupart du temps, je me retrouvais à devoir lui tenir tête. J’écoute l'histoire avec une certaine attention, tâchant d'en oublier aucun détail. Etre apprécié par une personne influente est pourtant loin d'être une mauvaise chose, mais pas pour Cade, ce qui parvient à me soutirer un sourire. "- Il m'a très gentiment invité, avec ma partenaire, à un dîner qui sera tout sauf modeste selon moi."Je regarde devant moi. "On va être obligé de manger de la haute gastronomie et s'enfiler des verres de champagne, quelle horreur" grimaçais-je avant de reprendre un sourire moqueur. Bon, ca c'était bien évidemment les bons côtés de ce genre de soirée, je connaissais malheureusement les mauvais également...

Arrivés devant la maison, cette dernière me soutire un sifflement admiratif. On jouait pas dans la petite cour là. Ca sentait l''argent à plein nez, tout ce que Cade semblait fuir au possible. "- C'est ce que je fais. Et quand j'ai pas le choix, je m'arrange pour y trouver quelques divertissements ! Mon regard se perd dans le sien, haussant les sourcils pour accompagner cette remarque ironique "C'est mon nouveau surnom?" Du divertissement...Il aurait très bien pu en trouver sur place, ou peut être que l'âge moyenne de ce genre de soirée ne lui permettrait pas de repartir avec le gros lot, et qu'il assurait une issue plus favorable en me choisissant. Et puis, il m'avait sauvé la mise à de nombreuse reprise, je ne pouvais définitivement pas lui refuser ce service. Son visage s'approche du mien, parvenant à m'enivrer par ce baiser qui mériterait presque d'être prolongé. "- J'espère que la soirée te plaira. " Je me mordille l'intérieur de la lèvre." Il y a qu'un moyen de le savoir" avouais-je en retroussant les lèvres.

Bien que cette demeure parviendrait à faire pâlir n'importe quel convive, je parviens à passer au dessus de ça, faisant preuve d'une certaine confiance alors que je me trouve à ses côtés. Il n'avait peut être pas idée à quel point je pouvais me montrer impressionnante dans ce genre de situation. J'avais souvent été confronté à ce genre de soirée, sortir avec le dirigeant d'une grande association m'avait souvent amené à côtoyer du beau monde, et je m'adaptais avec une facilité déconcertante. Puis il y avait eu aussi quelques soirées Américaine pour réitérer l’expérience, et m'assurer que je n'avais pas perdu la main. Ca n'avait pour autant jamais mêlé les autorités du Pays. Mon regard se balade vers le jardin, par simple curiosité lorsque l'immense porte d'entrée s'ouvre, laissant apparaître cette femme scintillante." - Je suppose que Mademoiselle est votre nouvelle partenaire. Enchantée, je suis Nikole Andersen. Je suis ravie de vous rencontrer." J'arbore mon plus sourire pour accompagner cette poignée de main. " Le plaisir est partagé Me Andersen. Cade m'a beaucoup parlé de vous" lançais-je en me tournant vers mon partenaire de soirée."- Nikole, je vous présente l'Agent Williams. Savannah de son prénom." Où était donc passé ma couverture, et ce nom de chien? Un homme ne tarde pas à nous rejoindre, et nul doute qu'l s'agisse de l'homme que Cade avait mentionné, son attitude parvenant à exprimer un pouvoir sans faille. Il saisit ma main pour l'embrasser, me forçant à esquisser un sourire. "- Toujours en très bonne compagnie Agent Grimes. Comment faites vous pour vous concentrer au travail avec une aussi charmante personne à vos côtés ?" Je tourne le visage vers Cade, comme si cette question ne m'était jamais passé en tête mais qu'elle méritait d'être étudié."-Il faut savoir être professionnel en toute circonstances vous savez." Quel talent. On pourrait presque croire qu'il y prend plaisir. L'amusement du propriétaire de la maison est à son comble alors qu'il tapote un instant l'épaule de Cade, profitant de notre avancée dans la maison. Mon regard s’émerveille à chaque détail que j'y découvre. "Vous avez une magnifique demeure" lançais-je à la vieille femme qui s'était chargée de fermer derrière nous. Elle profite de cette remarque pour expliquer les conditions qui l'ont poussé à l'acquérir, avec un enthousiasme
déconcertant.

Nous voilà plongé dans le grand bain. La foule est au rendez-vous, et c'est probablement ce qui va interrompre notre échange avec le couple, après qu'une coupe de champagne nous ait été offerte. Ils s'excusent, nous laissant finalement tous les deux devant ce buffet qui regorge de petit four. Mon regard se balade machinalement autour de nous avant de s'arrêter sur Cade. "Eh bien...Tu sais bien t'entourer" m'amusais-je, ayant pourtant bien relevé qu'il n'était pas là de son plein gré mais plus pour accomplir son rôle d'agent. Je trempe mes lèvres dans cette coupe, ne le quittant pas du regard pour autant avant de venir les pincer l'une sur l'autre. Mon corps effleure le sien, se penchant pour attraper un amuse-bouche en murmurant. "C'est bien dommage que je ne mélange pas ma vie professionnelle et personnelle...Je n'aurais pas été contre une petite ballade dans le jardin, à l'abri des regards...Partenaire" Un sourire provocateur s'immisce sur mes lèvres, remarquant par ailleurs un instant un regard intéressé en notre direction. La situation allait malheureusement nous forcer à devoir garder nos distances, alors que pourtant, le drapeau était levé pour savourer les festivités. Quelle cruauté. "Je t'ai déjà dit à quel point j'aimais les hommes en costume" repris-je d'une voix sensuelle, avant qu'une voix féminine ne vienne interrompre cet échange. "Cade....quelle surprise de te voir ici". Cette femme qui semblait nous observer avait bien remarqué la présence de ce visage qui lui était donc familier. Mon regard se pose un instant sur cette femme, qui est loin d'être relayé au rang de quelconque, pour finalement se poser sur Cade, cherchant à deviner le lien qui peut les unir, bien qu'une idée se fraye rapidement dans mon esprit.




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyLun 9 Sep - 11:40


Don't go away, don't feel anything...

Si Cade avait eu le choix, nul doute qu'il aurait passé sa soirée ailleurs. Peut être dans un bar face à un ou plusieurs verres. Ou bien chez lui à tenter de ne pas ruminer sur les derniers évènements. Dans tous les cas, il préférerait être autre part et pour améliorer grandement l'ambiance des prochaines heures, il avait eut la belle idée d'inviter Savannah à cette petite sauterie professionnelle. Se mettant encore plus en danger qu'il ne l'était déjà face à ce couple richissime qui le pensait encore en fonction au sein du FBI, Grimes n'avait vu que l'avantage de revoir la blondinette, et de s'exposer à cette espèce de jeu qui s'était confirmé entre eux depuis l'autre soir. C'était simple. Ils se voyaient, profitaient de bons moments ensemble puisque l'attraction physique était bien plus forte qu'eux...mais c'était tout. Ils s'étaient rendus compte que leurs vies, et leurs convictions ne pouvaient pas coller et donner quelque chose de solide. Du moins...Cade en était persuadé. L'engagement, c'était pas pour lui en ce moment. Il y avait déjà bien trop de choses dans sa tête, et beaucoup de vécu capable de le tirer vers le bas.

Cette maison, ou plutôt, cette demeure devant laquelle ils s'étaient garés s'étendait sur plusieurs hectares dont les trois quart étaient planqués derrière cette devantures massive, dont la dizaine de baies vitrées étaient éclairées en faisant penser à une vitrine de noël. Alors que l'agent expliquait de quoi il en retournait à sa partenaire du soir, celle-ci faisait du l'humour sur le calviare qui les attendait. "On va être obligé de manger de la haute gastronomie et s'enfiler des verres de champagne, quelle horreur" Un sourire amusé se dessina sur le visage de Cade. - Le champagne n'a pas la même saveur quand tu le partage avec ces gens là... Il ne voulait pas casser l'ambiance, mais autant la prévenir que ça risquait d'être quelque peu barbant, voire carrément pompant ! Avant d'entrer en scène, il se permit de lui offrir, et de s'offrir par la même occasion, un baiser qui se voulait à la fois sincère et malicieux. Il n'avait plus de retenue, les choses avaient évoluées. Restait à savoir si cette relation leur conviendrait dans cette état et jusqu'à quand...

" Le plaisir est partagé Me Andersen. Cade m'a beaucoup parlé de vous" Nikole Andersen brillait de milles feux. A la fois par son sourire hypocrite et par la tonne de bijoux qu'elle portait, un peu partout sur elle. Cade lui présenta Savannah, sous son vrai nom. Inutile de se rajouter de la difficulté, il y en aurait déjà bien assez. Maintenir sa couverture devant les Andersen et devant la blondinette, et réussir à n'être que le partenaire professionnel de la demoiselle devant le reste... Grimes était bon acteur mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Il était tout aussi capable de s'emmêler les pinceaux ! Mr Andersen, vieillard qui n'y ressemblait pas, apparu à son tour, vantant la beauté réaliste de Savannah. Sourire figé sur les lèvres, l'agent fédéral encaissait. Il se devait à présent, et depuis qu'il avait mit le pied dans cette maison, de faire attention à tout ce qu'il disait. Mr. Andersen avait un pouvoir certain sur sa hiérarchie glaçante et ce n''était pas du tout le moment que mauvaise note vienne agrémenter son dossier dejà bien négatif.

Une fois qu'ils reçurent leur coupe de champagne et qu'ils restèrent tous les deux au sein de cette foule d'invités, la pression ne retomba pas pour autant. "Eh bien...Tu sais bien t'entourer" Heureusement, le naturel de l'ironie de Savannah pouvait le tirer hors de ce défilé de pingouins l'espace de quelques minutes. - Des gens charmants ! Fit-il avec sarcasme. Ce n'était définitivement pas le genre de personnes qui pourraient partager plus qu'une soirée à ses côtés ! Il avait à présent hâte d'en finir et la proposition de la blondinette lui donna carrément envie de succomber à une petite escapade.  "C'est bien dommage que je ne mélange pas ma vie professionnelle et personnelle...Je n'aurais pas été contre une petite ballade dans le jardin, à l'abri des regards...Partenaire" Il avala sa gorgée de champagne et braqua un regard espiègle sur elle. C'était tellement tentant ! D'autant qu'en la regardant, il se remémora leur nuit... si irréprochable ! Il s'en mordit les lèvres, petit rictus apparant, comme s'il était sur le point de craquer et de réduire cette distance qui s'étalait obligatoirement entre eux. - C'est pas très sympa de m'aguicher... je suis en pleine mission Agent Williams. Une mission ? S'il n'y en avait qu'une... "Je t'ai déjà dit à quel point j'aimais les hommes en costume" et elle continuait. Douce cruauté qui l'aurait fait craqué si le contexte était autre. Son caractère intrépide était mit à rude épreuve. L'importance de cette soirée contre son attirance indéniable pour cette fille qui s'avérait être une compagne idéale à ce moment. Il allait pour répondre, sa bouche était déjà en chemin pour rétorquer une petite réponse gratinée au sujet de cette robe et des formes qu'elle mettait gracieusement en valeur. Seulement... une voix familière l'en empêcha.

"Cade....quelle surprise de te voir ici" Le visage de l'agent se tourna sur elle. Jolie brune, montée sur talons, qui approchait déjà du binôme. La surprise se cacha bien dans les yeux vert de Cade. Pourtant, il aurait pu s'en douter. Cette charmante jeune femme se prénommait Alicia et il la connaissait depuis quelques années déjà. C'était la nièce des Andersen. - Alicia... Sourire de façade dans un premier temps, Grimes l'observa de la tête aux pieds. Elle avait toujours eu cette forte personnalité qu'elle dissimulait derrière un minois de jeunette. Une robe prune foncée venait enfermer son décolleté mais s'arrêtait à mi-cuisse, révélant des jambes parfaites et d'une longueur adorable. Ses boucles d'oreilles en diamant rayonnaient sous les lustres majestueux. Coupe à la main, elle s'arrêta devant lui, jetant un bref regard à Savannah. - Ravi de te voir aussi. Tu es... superbe. Comme d'habitude ! Depuis le premier jours où ils s'étaient rencontrés, ils se cherchaient comme si l'issue était évidente. Pourtant, rien ne s'était encore passé entre Alicia et Cade. Revenant aux choses sérieuses, il présenta quand même sa partenaire en s'éclaircissant la gorge. - Savannah je te présente Alicia Andersen. Petite nièce de notre hôte. C'était avec un énorme sourire qu'il se retrouvait entre deux femmes que tellement opposaient mais qui savaient comment lui parler. - Alicia. Savannah. Ma.. partenaire. Savannah travaille avec moi depuis quelques mois. La jeune femme tendit une petite main à la blondinette pour la lui serrer. Mais son attention se retourna bien vite sur Grimes. - J'ai tellement de choses à te raconter Grimes ! La soirée ne suffira pas !








        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMar 10 Sep - 13:54


Don't go away, don't feel anything...

- Le champagne n'a pas la même saveur quand tu le partage avec ces gens là... Je hausse les sourcils, préparant sans plus attendre la défense "Un bon champagne reste un bon champagne..." Et ce n'est pas une poignet de bourgeois qui allait altérer mon jugement sur ce point. Ma présence dans ces lieux pourrait être considéré comme de la pure folie, et pourtant, c'est bien l'euphorie et l'excitation qui m'habitent alors que nous nous dirigeons vers l'endroit où se déroulera cette soirée. J'aime l'adrénaline que cela provoque, le mystère qui s'en dégage, et je suis sûrement bien plus confiante en sachant l'agent à mes côtés. Je sais très bien que cela ne se reproduira pas de si tôt, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je cherche à en profiter pleinement, ne manquant pas de prestance malgré le mensonge qu'il s'en dégage. Cade a déjà eu l'occasion d'observer mes talents d'actrice, - raison pour laquelle je l'accompagne ce soir?- il m'accorde assez de confiance et de crédit pour que je ne vienne pas à le mettre dans une situation peu confortable, et je souhaite bien lui prouver qu'il a eu raison de le faire. Si je sais faire preuve de spontanéité et de naturelle en générale, j'ai cette faculté à me fondre facilement dans la masse selon le contexte et faire surtout bonne impression. Et je ne parle pas là, uniquement de cette magnifique robe que j'arbore. Celle-ci parviendra pourtant à endormir les hôtes, et mon sourire inoffensif se chargera du reste. Je ne peux cependant nier que je suis quelque peu émerveillée par ce qui m'entoure. Cette maison sent l'argent à plein nez, et bien qu'elle soit un peu trop conventionnelle à mon goût, elle a le don d'attirer tous les regards, et surtout le mien. Cade est quand à lui impassible au possible, comme si tout ça lui était une fois de plus familier.
- Des gens charmants ! Je hoche doucement de la tête en le jaugeant du regard. "Et définitivement discret". L'ironie est de mise tant que nous le pouvons. Au delà de ces quelques moqueries, je profite de ce moment à l'abri des oreilles indiscrètes pour le provoquer. Le sérieux dont je fais preuve laisse surtout entrevoir une attitude sensuelle et sexy, le but étant probablement de lui faire regretter la distance qu'il nous a imposé par ce plan de soirée. Je ne peux nier que j'en suis moi-même la première déçue, d'autant que le voir dans ce costume s'associe presque à une sorte de torture sans nom. Je ne le quitte pas du regard, cherchant probablement à le voir quitter ce rôle d'agent qu'il mène avec brio depuis le passage de cette immense porte d'entrée. " - C'est pas très sympa de m'aguicher... je suis en pleine mission Agent Williams." Je tente de dissimuler un sourire, en vain. "Mais moi aussi...Je me disais juste que tu pourrais peut être avoir envie d'une petite distraction au cours de la soirée" énonçais-je avec un air faussement innocent alors que mes mains viennent replacer durant un bref instant la cravate qu'il porte. Si ce moment semble nous couper définitivement de cette foule pourtant bien présente autour de nous, une arrivée soudaine va m'efforcer à me rappeler à l'ordre. Elle est brune, séduisante à souhait, et surtout, ne semble pas avoir froid aux yeux. Pendant un bref instant, mon regard se ballade successivement entre Cade et cette femme qui ne manque pas de mordant. "- Ravi de te voir aussi. Tu es... superbe. Comme d'habitude !" Mon regard se fige sur Cade, marqué par un sourire presque moqueur. Je pense surtout que j'accuse le coup. Si cette relation n'est clairement pas relayé au stade de couple, il n'empêche que je n'avais pas prévu qu'un jour je puisse me retrouver à observer la méthode "Cadienne" en tant que spectatrice. Le "zéro règle" qu'il avait imposé ne faisait pas mention d'exclusivité, certes, mais ça ne rendait pas cette scène moins étrange, bien au contraire. "- Alicia. Savannah. Ma.. partenaire. Savannah travaille avec moi depuis quelques mois." Je souris, avec le plus d'engouement possible pour dissimuler l'hypocrisie du moment alors que ma main vient serrer la sienne, un peu trop brusquement.  "Je suis enchantée..." C'était rien de le dire. L'attention de la jeune femme se reporte bien assez vite sur Cade, qui semble recueillir bien plus son attention. ". - J'ai tellement de choses à te raconter Grimes ! La soirée ne suffira pas ! " Wow. Je risque de passer donc une bonne partie de la soirée avec ce duo électrique, ou pire, à attendre sagement que Cade ait fini d'écouter tout ses récits, depuis l'autre bout de la pièce, accompagnée d'Howard, qui m'expliquera comment il a fondé son empire avant de le léguer à son fils, et puis son petit fils... Je bois une bonne gorgée de ma coupe, réalisant bien assez vite que ce champagne hors de prix pourrait me permettre de tuer mon ennui.

Le moment est venu de nous installer à table, après un beau discours des propriétaires, nous sommes donc convier à rejoindre nos chaises. "Quelle chance, ma place se trouve à côté de la tienne" mentionne t-elle, me forçant à croire que cela ressemble à tout sauf à un pur hasard. Cade croise un instant mon regard alors que je lui souris, souhaitant lui faire savoir que tout va bien pour moi, il n'a pourtant pas idée à quel point je regrette ma présence ici. Heureusement, cette table, dressée pour une dizaine de personne permettra de tuer ce tête à tête, qu'elle semble vouloir instaurer à tout prix, se penchant particulièrement vers Cade pour raconter ses dernières vacances à Dubaï. Curiosité mal placé, ou besoin de faire savoir que je suis là, je viens finalement interrompre son monologue. "Vous travaillez dans quoi...Alicia?" Ca manque clairement d'élégance et de politesse, mais ce sourire définitivement niais dont je fais preuve passera simplement pour une certaine maladresse.







   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMer 11 Sep - 14:46


Don't go away, don't feel anything...

Cade s'exposait volontairement au risque d'être démasqué de toute part ce soir là. A la fois par les Andersen qui ignoraient encore son détachement professionnel et provisoire, et par une Savannah qui était loin, elle aussi, de se douter qu'il n'exerçait plus ses fonctions depuis plus d'un an maintenant. Sans compter le fait que son binôme avec la blondinette était totalement factice et qu'il allait devoir retenir les quelques pulsions qui l'envahissaient souvent lorsqu'il posait les yeux sur elle. Il fallait dire que Melle Williams était particulièrement radieuse et qu'il aurait bien volontiers troquer cette soirée chic et coincée contre un moment chez elle, juste tous les deux, et ça même s'il devait renoncer à une quelconque coupe de champagne à 300$ la bouteille. Tout ça ne l'impressionnait pas, ou plus. Dans son métier, et en remontant encore, dans sa jeunesse, Cade en avait croisé des belles maisons, des voitures de luxe et autres preuves matérielles du porte-monnaie bien remplit de gens qu'il trouvait complètement barbant. Ses parents faisaient d'ailleurs partis de cette espèce là. Chose que l'ainé de la famille avait laissé derrière lui sans regrets ni remords. Pendant que Savannah semblait ne plus savoir où regarder, Grimes plongeait dans l'ambiance en revêtissant sans plus beau costume d'hypocrite. Heureusement pour lui d'autres invités bien plus prestigieux qu'eux étaient aussi de la partie et éloignèrent le couple Andersen avant le repas. Moment que Savannah avait choisit pour tenter de le distraire... et elle savait y faire. Sa proposition était alléchante. Il ne cessait de la dévorer du regard, prêt à céder avant de se rappeler qu'un rien pourrait détruire sa couverture auprès des Andersen. "Mais moi aussi...Je me disais juste que tu pourrais peut être avoir envie d'une petite distraction au cours de la soirée" Elle s'approchait et, ses yeux plantés sur elle, Grimes se laissa faire avec un petit sourire mi-amusé mi-charmé. Sa cravate était pourtant bien mise la dernière fois qu'il s'était vu dans le miroir de sa salle de bain... Le parfum si subtil de Savannah eut le temps de parvenir jusqu'à lui, lui remémorant un bref instant leur dernière nuit et insistant de manière terrible sur cete envie d'aller ailleurs avec elle !

C'était encore sans compter sur l'arrivée surprise, ou non, d'Alicia. Charmante créature qui n'attendait qu'une chose, et ne se le cachait pas: Avoir l'attention de Cade. Du haut de ses chaussures à talons, elle vint jusqu'à eux et s'adressa à l'agent fédéral avec un sourire qui en disait long sur ses intentions. Elle était visiblement très contente qu'il soit là, au point qu'elle serra la main de Savannah en lui lançant un bref "Enchanté" avant de retourner à l'assaut du Mont Grimes. "J'ai tellement de choses à te raconter Grimes ! La soirée ne suffira pas !". Il l'avait accueillit avec le sourire, se remémorant ces quelques heures qu'il avait passé avec elle et qui  pouvaient se résumer en une succession de provocations inachevées. Non pas qu'ils n'avaient pas eut envie de conclure tous les deux, mais les circonstances les en avaient empêchés. - Non ! Tu veux dire...comme toutes les fois où on se retrouve et que ton oncle m'accapare avant même la fin de ton récit le plus palpitant ?! Il tentait de retenir un sourire sarcastique mais, en lui, ressortait ce plaisir d'invoquer le désir chez une jeune femme aussi séduisante qu'Alicia. "Cette fois je compte bien te garder jusqu'à la fin !" Lança t-elle un brin provocante. Il sourit et un appel fut lancé pour qu'ils s'installent autour d'une table dont seule la vaisselle valait probablement plus d'un mois de salaire de Cade. "Quelle chance, ma place se trouve à côté de la tienne" Elle n'avait quand même pas osé... Grimes en fut autant surpris qu'amusé. - Je n'ai donc plus d'excuse... Il consentit à s'asseoir entre la blonde et la brune, sans faire plus de commentaires. La situation était encore bien plus complexe à présent puisque Alicia était une fille fourbe qui n'hésiterait surement pas à relater à son cher tonton le moindre doute sur le pseudo binôme. Elle débuta d'ailleurs par lui raconter ses anecdotes de vacances, ne cessant de lui évoquer cet apollon qu'elle croisait souvent au casino et qui "était peut être un bon coup tout en ayant pas le charme et la carrure de l'agent Grimes". Pas insensible aux compliments, surtout ceux qui étaient bourrés de sous-entendus coquins, Cade souriait, pendant que la main d'Alicia se perdait souvent sur son avant-bras. Hors d'oeuvre quasiment plié, la voix de Savannah se fit finalement entendre. "Vous travaillez dans quoi...Alicia?" Ce sourire sur son visage, il le connaissait bien. Il la regarda, jeta un oeil à une Alicia qui semblait déjà lui répondre du regard et puis il patienta en levant son verre jusqu'à sa bouche. "Je suis mannequin. Je pose pour des grands noms." Cade avala sa gorgée, les yeux posés sur un visage inconnu qui lui faisait face. Tout ouïe. "Mon agenda est surchargé, je suis partout à la fois ! J'adore mon métier, je m'y consacre pleinement. J'aimerais seulement avoir un peu plus de temps pour... approfondir un peu mes relations !" Elle sourit en coin, tous mots dirigés vers l'agent fédéral à ses côtés. - J'ai rencontré Alicia y'a quatre ou cinq ans. Je bossais pour la première fois avec Mr Andersen à l'époque. Sa carrière commençait tout juste à décoller. Fit-il pour que le naturel revienne dans ce trio infernal. - J'ai désormais une star à mes côtés ! De quoi rendre jaloux tous ces minets qui bavent sur une page de magazine non.. ?! Il se retourna de la blonde à la brune. Les assiettes furent retirées et d'autres étaient posées devant eux. Le plat allait être servit.









        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyJeu 12 Sep - 0:25


Don't go away, don't feel anything...

Ma présence ici est une opportunité de taille. J'avais fait part au jeune homme de cette envie de pouvoir jouer un autre rôle. Il faut dire que j'ai plutôt tendance à les enchainer en sa compagnie...Entre la joueuse de poker invétérée, et la femme heureuse qui file le parfait amour avec le stéréotype de l'homme bien sous tout les angles, j'étais sûrement parvenu à le convaincre de mon potentiel théâtral. C'est donc avec un engouement certain que je passe la porte, pas vraiment apeuré, mais plutôt à excité à l'idée de ce qui pourrait m'arriver. Au delà de l'excitation que tout ça provoque, je suis surtout ravie de pouvoir y retrouver un Cade tiré à quatre épingles. Il est définitivement élégant, et je ne dis pas ça uniquement parce que les derniers événements entre nous me poussent à avoir un regard différent sur sa personne. Il est cependant difficile d'en faire abstraction, il suffit de voir nos échanges pour comprendre que tout ça est tout sauf platonique. Je le défie, cherchant sans plus attendre à trouver la petite faille en lui pour pouvoir en profiter. Je veux savoir jusqu'où il est capable d'aller, et pour ça, je n’hésite pas à sortir les armes nécessaires, ne le lâchant pas du regard alors que j'opte pour une attitude des plus sexy. Le jeu semble à son apogée lorsqu'une personne vient à l'arrêter par une arrivée des plus remarquées. J'observe avec attention les signes, qui ne trompent pas par ailleurs, et me contente donc de rester plutôt passive face à ces retrouvailles visible attendues. Ma présence ne semble déranger l'intrus, qui m'accorde à peine une salutation pour le coup. Si cette irruption me gêne particulièrement, elle semble plaire à mon partenaire du soir, qui est comme envoûtée par l'enveloppe physique. " - Non ! Tu veux dire...comme toutes les fois où on se retrouve et que ton oncle m'accapare avant même la fin de ton récit le plus palpitant ?!" J'écoute, optant pour ce sourire figé qui me donnera bonne figure et me fera oublier cette envie que de rouler des yeux face à la lourdeur du moment. "Cette fois je compte bien te garder jusqu'à la fin !" Je hausse malgré moi les sourcils, forcée d'y comprendre que la soirée va s'annonçait particulièrement compliquée de mon côté. Elle n'a pas froid aux yeux, et je remarque au travers du sourire que l'agent lui adresse que ça n'est pas pour lui déplaire. Fallait t-il rappeler que je me trouvais à ses côtés pour la soirée, et que je ne comptais pas servir de nature morte dans la pièce?
Je constate bien assez vite que les places ont donc été attribué lorsque nous nous approchons des différentes tables disposées, laissant naître l'espoir de pouvoir me débarrasser de cette femme un brin intrusive. Mais c'était sans compter sur l'acharnement dont elle fait preuve pour s'accaparer du beau brun. "- Je n'ai donc plus d'excuse...". Je dégluttis, tâchant de dissimuler mon agacement. Vais-je donc devoir supporter ça plusieurs heures? Le massacre se poursuit, me laissant observer du coin de l'oeil ce rapprochement que je jugerais presque d'indécent. Ou peut être n'étais-je plus assez objective pour avoir un avis sur la question, va savoir. Mon coude s'est posé de façon nonchalante sur la table, mon poing fermé soutient mon menton alors que mon autre main joue avec cette coupe de cristal, définitivement trop vide. Je tente d'ignorer la scène qui se déroule sous mes yeux, mais ça en devient compliqué, et le manque d'attention de Cade à mon égard me pousse donc à lui faire savoir que je me trouve toujours bien là. Ma voix semble jeter le trouble dans leur échange, alors que mon sourire définitivement niais parvient à excuser cette impolitesse. "Je suis mannequin. Je pose pour des grands noms." Je relève les sourcils. "Oh"dis-je, à moitié surprise. "Mon agenda est surchargé, je suis partout à la fois ! J'adore mon métier, je m'y consacre pleinement. J'aimerais seulement avoir un peu plus de temps pour... approfondir un peu mes relations !" et travailler sur son égocentrisme peut être aussi, non? Voilà qu'elle observe à nouveau Cade, un regard rempli de sous entendu.. - J'ai désormais une star à mes côtés ! De quoi rendre jaloux tous ces minets qui bavent sur une page de magazine non.. ?!  Mon sourire crispé se fige, et c'est mon impulsivité qui se charge de prendre le relais. "Je t'ai déjà dis que j'avais fais quelques shooting professionnel avant d'arriver au FBI?" demandais-je avec un naturel certain envers mon collègue. "Mais j'ai préféré abandonner cette voie..."repris-je en regardant successivement Cade et la fameuse Alicia. " J'avais besoin de quelque chose de plus...intellectuel." Ce sourire qui s’immisce sur mes lèvres avec innocence est une victoire. Je viens de lancer les hostilités, et ce comportement un peu naïf parvient à dissimuler mes réelles intentions. Je jubile face au malaise que je viens de créer et qui semble laisser la jeune femme sans voix. Un homme de service viendra cependant la sauver, lui posant probablement une question sur l'organisation. Je profite qu'elle nous tourne un instant le dos pour me pencher vers Cade et lui adresser quelques mots à voix basse? " Tu comptes m'épargner vos préliminaires, ou va falloir que je vous accompagne jusqu'à la chambre?" Okay, on était bien loin de l'attitude de la femme sensuelle qui s'était tenu à ses côtés à l'arrivée, mais il fallait avouer que la soirée s'annonçait finalement décevante, et que ca ne semblait pas déranger monsieur 007. "C'est pas vraiment ce dont à quoi je m'attendais..."Un autre homme tente de s'interposer entre nous, venant remplir ma coupe et veiller à ma bonne hydratation alors que je me redresse avec un air presque coupable. Je profite des quelques secondes de répits pour reprendre. "Tu fais ce que tu veux Cade, mais je n’écouterais pas une heure de plus la façon dont elle pourrait te masser ou encore attraper des poissons à main nue" énonçais-je, la mâchoire légèrement serrée. Alicia se retrouve l'instant d'après à accorder son attention à la table, ou plutôt, à Cade.. Venais-je de le pousser involontairement dans les bras de cette femme en lui demandant de choisir entre elle ou moi pour la suite? Je viens attraper la coupe pour tenter de dissimuler cette tension entre nous, et manque de recracher dans mon verre en remarquant la main de la jeune femme qui s'est posée discrètement -mais pas assez de mon point de vue- sur la cuisse de Cade. J'observe autour de moi, espérant que cette réaction soit passé en toute discrétion...
Je pense que là tout de suite, il m'est impossible de faire bonne figure. J'étais la femme qui lui proposait de me rejoindre dans le jardin quelques minutes auparavant, et voilà que je passais de l'autre côté, et me contentais de regarder sans pouvoir intervenir. Cette notion de non exclusivité, je la comprenais, mais de là à n'éprouver aucune émotion alors que je me fais écarté sans ménagement, impossible. Le plat nous est servi, cela ne m'empêchera de quitter un instant ma chaise "Excusez-moi"lançais-je à mes compagnons de table en me levant. Je m'éloigne, soupirant doucement alors que je traverse la pièce à l'affût de quelque chose qui pourrait justifier mon départ. Et il y a cette table, qui recueillait auparavant les différents amuses-bouche, et qui offre désormais un panel de sauce. Au delà de la fausse diversion, je m'intéresse un instant à ce qui est proposé, m'apprêtant à me servir dans une coupelle mise à disposition. "Je ne vous la conseille pas" Cette voix masculine derrière moi me fait relever le visage. Un homme, qui doit avoir la trentaine me sourit légèrement. "Pardon?"lançais-je pour m'assurer que c'est bien à moi qui s'adresse. "Elle est coupée avec de l'eau, c'est loin d'être la meilleure." Je hoche de la tête, écoutant sagement ses arguments. "Vous avez déjà eu l'occasion de la goûter?" Il laisse échapper un rictus, dévoilant un joli sourire ensuite "J'ai malheureusement eu cette chance... Mon frère est le chef gastronomique de cette soirée" Je laisse échapper un rire à mon tour. "Je comprends mieux" Pendant un bref instant, j'étais donc parvenue à oublier l'irritation qui m'habitait. "Je m'appelle Charles." me lance t-il, espérant probablement une réponse de ma part."Savannah..." lançais-je sans hésitation. "Vous connaissais les Andersen?" me demande t-il en se servant après moi."Non je....C'est mon travail qui me pousse à être ici" avouais-je timidement. Bien que la situation soit compliquée, je ne souhaitais pas causé des problèmes à Cade, le mensonge était donc de mise... 






   


Dernière édition par Savannah Williams le Jeu 12 Sep - 19:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyJeu 12 Sep - 16:39


Don't go away, don't feel anything...

Cade ne connaissait que trop bien ce genre de soirée. En fuyant le monde bourgeois où ses parents avaient tenté de l'élever, il avait pensé ne plus jamais remettre les pieds dans cette ambiance guindée et particulièrement repoussante. C'était sans compter la perversité de la hiérarchie fédérale des Etats-Unis.. et les obligations qui lui retombaient gentiment mais sûrement sur le dos. Ce dîner ressemblait d'ailleurs étrangement au dernier qui s'était déroulé ici et où il s'était rendu avec une certaine appréhension dans un premier temps. La jolie Alicia avait su le mettre à l'aise rapidement...Elle devait être plus jeune que lui. La petite trentaine. Mais elle avait déjà un culot parfois exaggéré. Non pas que cela dérange un Cade qui adorait être le centre d'attention d'une jeune femme, c'était juste tellement évident que ces deux là finiraient dans le même lit que le mystère n'avait plus sa place. Ce soir là, elle remettait le couvert et elle n'y allait pas de main morte. Son sourire révélant une dentition extraordinairement blanche, ses grands yeux noisettes en amande et ses petites joues rosées qui s'agitaient à chaque note d'humour que Cade pouvait sortir étaient des armes capable de mettre à terre n'importe quel homme. Et Grimes avait déjà pu pensé à ce que ça pourrait donner...elle et lui, dans la même chambre. Un cocktail probablement explosif.

Pour l'heure, elle était assise à côté de lui, et lui racontait des anecdotes qui pouvaient retenir son attention mais qui ne servaient finalement qu'à élever le niveau du petit jeu de drague qui se mettait en place. Elle prenait ses aises, zappant pratiquement la présence de Savannah qui ne manqua pas de leur faire remarquer qu'elle n'avait pas l'intention de rester en dehors de la conversation. Cette intervention mit Cade légèrement mal à l'aise. La réponse de la blondinette ne fit qu'empirer ce sentiment. "Je t'ai déjà dis que j'avais fais quelques shooting professionnel avant d'arriver au FBI? Mais j'ai préféré abandonner cette voie... J'avais besoin de quelque chose de plus...intellectuel." Cade ne chercha pas à comprendre si cela était véridique. Le ton de Savannah l'en empêcha réellement et cette espèce de petite guèguère qui débutait entre les deux filles ne lui disait rien de bon. Gêné, il regarda Alicia qui toisait Williams avec un sourire faussement sympathique mais qui resta bouche fermée. Ce qu'il savait déjà se confirmait à l'instant...Savannah était munie naturellement d'un sens de la répartie qui manquait à Alicia.

" Tu comptes m'épargner vos préliminaires, ou va falloir que je vous accompagne jusqu'à la chambre?" Sa pseudo partenaire du soir s'était penché vers lui, profitant d'un instant où Alicia avait miraculeusement trouvé une autre occupation. Cade s'essuya la bouche avec sa serviette de tissu, et reposa ses yeux sur Savannah. -  Ça sera pas nécessaire... lança t-il sans penser que cela pourrait peut être envenimer la sensation qu'elle ressentait d'être mise au rang de spectatrice. "C'est pas vraiment ce dont à quoi je m'attendais..." Il s'en doutait bien. Mais en venant ici, il avait été loin de penser qu'il se retrouverait collé à Alicia de cette façon. La jeune femme lui était, pour le coup, complètement sortie de la tête. Elle ne représentait de toute façon qu'une opportunité de passer un bon moment. Un physique et... pas grand chose d'autre. - Tu sais pourtant que dans ce genre de soirée, on peut pas toujours faire ce qu'on veut. Il tentait de rendre l'agacement de Savannah plus...amusant que ce qui l'était sincèrement. Un sourire taquin vint se loger sur ses lèvres pendant qu'un serveur remplissait les verres un à un. "Tu fais ce que tu veux Cade, mais je n’écouterais pas une heure de plus la façon dont elle pourrait te masser ou encore attraper des poissons à main nue" Là, ça sonnait pas terrible. Soit il s'agissait d'une contrariété compréhensible, soit...il y avait là un poil de jalousie... Grimes serra les dents. La problématique de ce soir était déjà corsée, Grimes n'avait pas envie de se retrouver au milieu d'un crépage de chignon et encore moins plongé dans une scène digne d'un film romantique. Il décida de prendre tout cela à la légère et de laisser Savannah s'enfoncer dans cet aspect trop sérieux de la chose. - Je t'assure qu'elle n'en est pas encore là dans ce qu'elle me raconte mais qui sait... le dessert n'est pas encore servit ! Il lui lança un clin d'oeil qui se voulait complice. A vouloir trop s'amuser, Cade risquait peut être de perdre la confiance de Savannah ce soir... il pensait ne pas avoir à en arriver là.

C'était reparti. Alicia se lança dans un flot de paroles, évoquant l'une de leurs rencontres précédentes et les anecdotes qui y étaient liées. Cade souriait tout en faisant désormais plus attention aux réactions de Savannah. Loin de lui l'envie de la voir subir un calvaire autour de cette table. Quand la main d'Alicia se posa sur sa cuisse, il regarda la brune entreprenante et laissa échapper un rire à sa remarque sur la fois où son oncle les avait surprit tous les deux à discuter de façon très rapprochée. "Excusez-moi" Savannah se leva et quitta la table. Cade la suivit du regard, quelque peu étonné de cette réaction soudaine. La jeune femme ne l'avait pas habitué à ça... elle se dérobait. Alicia aussi l'avait vu et l'air de rien, elle s'adressa à l'agent fédéral. - Quelque chose ne va pas avec ta partenaire ? Grimes poussa sa chaise sans ménagement, trop préoccupé par l'état d'esprit de Savannah.- Tout va bien.  Il posa sa serviette sur la table et, décidé, il prit le même chemin que la blondinette. Quand il la retrouva du regard, elle se trouvait déjà en bonne compagnie...

Cade avait alors ralentit le pas, serré les dents et s'était approché du duo qui semblait faire connaissance. Sans attendre, il fit irruption dans la conversation en se positionnant près du jeune homme, d'apparence élégante et tout sourire. - Oui. Son travail. Et je crois que nous avons justement une question à régler mademoiselle et moi... Il esquissa un énorme sourire pour indiquer à monsieur il-ne-savait-qui de les laisser et celui-ci resta planté sur son visage jusqu'à son départ. - Bon alors.. je vous laisse. A plus tard peut être Savannah. Grimes ne le suivit pas du regard mais le sentit seulement s'éloigner. - C'est ça.  Il se détendit un peu et plaquant ses yeux sur la jeune femme. - A quoi est-ce que tu joues ? Le sérieux de sa voix et de l'expression de son visage ne pouvait pas trahir l'incompréhension qui régnait dans son esprit. Il espérait que le départ de Savannah n'était pas lié à Alicia...Certes la brunette prenait de la place, mais il ne pouvait imaginer qu'elle ait eut raison de la blondinette aussi facilement. - Tu m'as habitué à un meilleur jeu d'actrice alors...j'en déduis que quelque chose ne va pas.










        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyJeu 12 Sep - 23:29


Don't go away, don't feel anything...

Assise à cette table, je tente de tente de me remémorer les raisons qui m'ont poussé à venir ici. Et la raison principale se retrouve actuellement pris en grappe par une fabuleuse créature nommée Alicia. Je ne peux pas nier qu'elle a un physique à en faire pâlir plus d'un, et je trouve ça finalement plutôt surprenant que Cade ne soit pas parvenu à l'attirer dans ses filets par le passé. Enfin, j'imagine, vu le jeu qui s'impose entre ces deux-là. Ou alors peut être que cette alchimie entre eux est toujours présente, et qu'ils ne demandent finalement qu'à remettre le couvert. C'est sans rappeler une petite histoire d'ailleurs...Mais non, l'hargneuse Alicia joue de ses charmes comme jamais pour tenter de le faire fléchir, probablement persuadée que cette affaire soit déjà conclue d'une certaine façon. Il faut dire que Cade se montre plutôt réceptif à chacune de ses approches, pire, il en vient presque à oublier ma présence, et le fait que je sois venue ici pour lui. J'accuse le coup, parvenant à me convaincre que ses problèmes de mémoire soient passagers, et que bientôt, je parviendrais à captiver à nouveau son regard....ou pas. Je suis forcée de prendre la parole pour cela, et malheureusement pour lui, cette longue attente à l'entendre échanger avec Miss Monde m'aura quelque peu excédée, au point de me la jouer sournoise lorsque je me décide à m'y intéresser.  J'avais effectivement réalisé quelques shooting photo pour Amal, une amie de l'époque, mais il n'avait jamais été question d'en faire ma carrière... Je parviens enfin à glisser quelques mots à Cade, prenant sur moi pour dissimuler ce manque d'amusement pourtant bien présent auprès des autres personnes qui partagent notre table. Mes mots suffiront à ce qu'il le sache. "-  Ça sera pas nécessaire.." Je hausse les sourcils, incrédule. Il avait donc réellement pour projet de partir au bras d'une autre femme ce soir. Impossible pour moi de formuler une réponse, d'autant que ma mâchoire se resserre à la simple idée qu'il puisse envisager de m'abandonner ici. La colère prend le dessus, et je préfère la lui cacher pour le bien de son boulot. " - Tu sais pourtant que dans ce genre de soirée, on peut pas toujours faire ce qu'on veut. " Je roule des yeux. "Je t'en prie...Pas besoin de me sortir ce baratin." Il ne semblait clairement pas forcé d'agir ainsi, il prenait plaisir même. Si lui profitait clairement de ce moment qui lui été offert, je savais que pour ma part le compte à rebours était lancé et que je risquais à un moment ou un autre de quitter cette demeure. Inutile de s'inquiéter, je ne compte pas crier au scandale ou l'afficher, je trouverais l'excuse idéale pour excuser mon départ précipité. "- Je t'assure qu'elle n'en est pas encore là dans ce qu'elle me raconte mais qui sait... le dessert n'est pas encore servit !" Wow. Ce clin d'oeil ne fait qu’attiser la haine passagère que j'éprouve à son égard. Il est véritablement un homme dans toute sa splendeur. La déception est lisible sur mon visage, heureusement pour moi, Alicia et ses aventures viennent autour de moi, me demandant encore ce qui me retient ici.

En attendant de trouver la parade pour échapper aux festivités, je m'accorde une petite pause, loin du spectacle qui se déroule à ma table. Cet éloignement va être bénéfique,voilà que je me retrouve à échanger avec un homme, qui ne manque pas de charisme, me permettant de me détendre un instant, et tout ça grâce à une histoire de sauce. Mon sourire apparent va cependant s'estomper face à l'arrivée soudaine de Cade."- Oui. Son travail. Et je crois que nous avons justement une question à régler mademoiselle et moi.." Etait-ce donc une volonté de sa part de foutre en l'air ma soirée? J'observe Cade fixement, détournant finalement le regard vers le jeune homme afin de lui sourire pour excuser cette interruption soudaine."- Bon alors.. je vous laisse. A plus tard peut être Savannah." Je l'observe s'éloigner, parvenant tout de même à lui répondre tant qu'il puisse encore être en mesure de m'entendre. "J'espère bien Charles." Mon sourire n'est plu alors que mon regard croise celui de l'agent. "- A quoi est-ce que tu joues ?" Je laisse échapper un rictus, déposant le récipient sur la table. " Sérieusement? Tu me demandes à quoi moi je joue?" Je hausse les sourcils, le questionnant du regard pour m'assurer qu'il est conscient de l'ironie du moment."- Tu m'as habitué à un meilleur jeu d'actrice alors...j'en déduis que quelque chose ne va pas." Je souris, parvenant à m'amuser de la situation pour le coup. " Tout va bien. J'avais juste besoin de prendre un peu l'air...L'ego de ta copine finissait par m'empêcher de respirer." Je quitte son regard, observant à nouveau cette table à la recherche de quelque chose que je pourrais me mettre sous la dent présentement." Je m'attendais quand même à ce que tu t’intéresses à des femmes plus raffinées et moins superficielle..." fis-je remarquer, tâchant de lui donner un avis qui se veut objectif. "C'était p't'être pas une bonne idée que je vienne" avouais-je avec franchise. Si je venais à enchainer les provocations et faux semblant depuis le début de la soirée, je pesais réellement mes propos. Au delà du repas qui m'était offert, je constatais surtout que je n'y parviendrais pas. Je n'étais pas lui. Et cette opportunité qu'il m'offrait ne présentait visiblement pas que des avantages. Je n'étais pas en phase avec son comportement. Et j'avais cette étrange sensation de n'être qu'un jouet parmi tant d'autre, qu'il avait jeté au détriment d'un nouveau, se foutant réellement de ce que je pouvais ressentir. Mais après tout, il n'était pas plus mon ami, il ne me devait rien. Peut être que je ne fais pas mention uniquement de cette soirée mais plutôt de cet arrangement entre nous. " Tu ferais mieux d'y retourner, elle va finir par s'impatienter." lui lançais-je en croisant son regard, lui souriant doucement afin de lui faire savoir que je ne lui en tiendrais pas rigueur. Il était libre de faire ce qu'il voulait, et je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça.




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyVen 13 Sep - 14:59


Don't go away, don't feel anything...

Sacrée Alicia. Cette fille était un peu comme un ouragan. On ne pouvait que la voir, qu'être sur son chemin quand elle l'avait décidé, et constater les dégât par la suite. Il était vrai qu'elle constituait une source d'attirance particulièrement forte pour un Cade toujours en quête d'une compagne qui pouvait lui éviter mettre le nez dans d'autres problématiques. Cependant, ils n'avaient jamais eu l'occasion d'aller plus loin que de simples allusions sur une suite aux aspects bien plus... charnels. Ceci n'avait guère été dans ses projets pour la soirée non plus et ça, même si la brunette se faisait insistante et de plus en plus provocante. Elle arborait ce sourire sexy et des gestes sensuels qui auraient pu avoir raison de l'agent fédéral s'il n'avait pas à garder un sens réfléchi de ses actes et surtout s'il n'avait pas déjà un petit vécu avec Savannah. Allant au délà de ces envies testostéronniennes, Grimes était quelqu'un qui respectait les femmes lorsque celles-ci lui avaient donner un peu de leur confiance. C'était donc sans le vouloir ou ne se rendant pas forcément compte de l'envahissement d'Alicia qu'il négligeait Savannah pendant le repas.

"Je t'en prie...Pas besoin de me sortir ce baratin." La blondinette prenait définitivement tout ça plus au sérieux que lui. Elle n'était pas d'humeur à plaisanter et il l'avait déjà remarqué dans ses yeux. Blasée, elle quitta même la table sans lui en dire plus. Okay, là, ça partait en vrille et il ne fallait clairement pas que ça aille dans ce sens. Outre le fait que leurs couvertures respectives étaient mises en péril, l'ennui de Savannah était pas envisageable d'un point de vue personnel. Il préférait de loin l'ambiance malicieuse qu'elle savait apporter à leurs moments ensemble.
Quand il la retrouva, elle n'était plus seule. Et sans réfléchir outre mesure, il se lança à l'assaut du nouveau binôme, brisant presque involontairement leur conversation. Ce minet n'était pas à la bonne place, au bon moment. Clairement, il allait déguerpir et Grimes le poussa à le faire sans ménagement, empruntant un faux sourire poli. "J'espère bien Charles." Savannah lui répondit avec une élégance que Cade connaissait bien et qu'il déplorait complètement à ce moment là. Et puis, sans une once de plaisanterie sur le visage, il s'adressa à elle. " Sérieusement? Tu me demandes à quoi moi je joue?" Il haussa les sourcils, tenta de garder un calme apparent de circonstance. Des regards pouvaient se perdre sur eux. Celui d'Alicia très certainement. " Tout va bien. J'avais juste besoin de prendre un peu l'air...L'ego de ta copine finissait par m'empêcher de respirer." Ah oui. C'était donc ça. Il hocha deux fois de la tête en retenant un rire nerveux. - N'exagères pas... Oh, elle ne le faisait pas. La brunette était vantarde c'était net. Mais il n'était pas pour relever cela et en faire tout une scène. " Je m'attendais quand même à ce que tu t’intéresses à des femmes plus raffinées et moins superficielle..." Là c'était envoyé. Cette pique fit monter la pression en lui. Il avait le regard accusateur planté sur Savannah qui était sur le point de se dérober une fois encore. "C'était p't'être pas une bonne idée que je vienne". Il ne tarda plus à répliquer en constatant des indices d'une jalousie qui  s'installait, quoi qu'elle en disait. Craignant qu'elle ne le fuit, il attrapa son poignet. - Qu'est ce qui t'emmerde en réalité ? Qu'elle prenne trop de place...ou qu'elle prenne TA place ce soir ? Il ne s'attendait pas à ce qu'elle réponde. Il essayait tout de même de capter son regard pour apercevoir une réaction face à cet élan de franchise qui sortait peut être un peu trop tôt de sa bouche. - Je suis toujours partant pour cette escapade à l'extérieur avant même la fin du dîner si c'est ça qui t'inquiètes... Son sourire était caché, et c'était sa façon à lui de lui montrer qu'elle avait encore toute son attention, qu'importe la présence d'Alicia.

" Tu ferais mieux d'y retourner, elle va finir par s'impatienter." Woaw, un mur dans la tronche. Il avait relaché son bras et s'apercevait de la tenacité et du côté buté de Savannah désormais. Il était vrai qu'Alicia les observait de loin mais Cade n'y jeta même pas un oeil. - Je t'interdis de quitter cette maison Savannah. Fit-il plus sérieusement et pourtant sans gravité. - Prouves moi que tout ce qu'on s'était dit tient toujours ! Le contraire m'embêterait beaucoup ! Avant qu'il n'ait pu s'expliquer, qu'il n'ait pu évoquer leur deal "on profite de l'autre sans se prendre la tête" Mr Andersen déboula entre eux. - Alors Agent Grimes... il avait déjà posé une main amicale sur l'épaule de l'agent fédéral. - Dites moi donc... sur quoi vous travaillez en ce moment. Non pas que je veuille m'immiscer dans les affaires quelque peu tragique du service fédéral, notez le bien... Il rit pour lui même et le comportement de Cade changea radicalement, passant d'un air réfléchi et important, à un sourire mielleux digne d'un comédien hors paire. Cette question était en fait épineuse puisqu'il fallait qu'il endosse le costume d'un agent en service, à la fois devant Mr Andersen, et devant Savannah. - Oh vous savez... rien de bien réjouissant. Des dossiers sensibles, des... homicides et leur lot de questionnement. Pas très à l'aise, il remarqua que les invités terminaient tour à tour le plat et se levaient de table pour converser chacun de leur côté. Une pause s'imposait avant le dessert. - Je vois. En tout cas, j'espère que vous ménagez un peu votre charmante partenaire... Quelle ironie dans cette phrase. Cade regarda Savannah en coin.











        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMar 17 Sep - 0:16


Don't go away, don't feel anything...

Cette invitation est un véritable cadeau empoisonné. Ce moment qui devait être léger et amusant se retrouve terriblement ennuyant et décevant. La présence de Cade à mes côtés me fait défaut. J'ai perdu ce dernier dès lorsque cette femme est venue nous aborder, et voilà que je passe ma soirée à les observer, ayant assez de recul sur la scène pour avoir des avis bien tranchés sur ce que je vois, c'est d'ailleurs loin d'être gratifiant. L'image que j'ai de Cade se retrouve visiblement ternis par ce côté animal, provoqué par la présence de mademoiselle parfaite. Je ne devrais pas être surprise, il n'a jamais nié n'être qu'un homme incapable de rester indifférent à la gente féminine. J’espérais cependant qu'en ma présence, il parviendrait à tenir en place. Il s'y résout d'une certaine façon, probablement à contre coeur, face à l'attitude aguicheuse de sa voisine de table. Lassée d'assister à ce rapprochement, et ne trouvant surtout pas ma place à cet instant, je décide de quitter la table, me préoccupant assez peu des interrogations que ça allait susciter. Je voulais juste sortir de ce cadre, et parvenir à trouver le moyen de me libérer prématurément de ce rôle, que j'avais accepté de jouer en passant la porte de cette demeure bourgeoise. En attendant, je me perdais à hauteur du buffet, espérant que cette diversion me permettrait de gagner du temps loin du duo de choc. Autant dire que l'interpellation de cet homme nommé Charles tombé à pic. Il est beau, charismatique, et parvient à m'approcher avec subtilité, chose qui semble déroger à notre Cade national ce soir. Les présentations font cependant être de courtes durées, puisque ce dernier va venir interrompre ce moment, semblant soudainement se remémorer qu'il m'a demandé de l'accompagner à cette soirée. Je suis contrainte de laisser s'échapper Charles, remarquant presque l'intimidation dont tente de faire preuve ce cher Grimes envers cet homme.

Nous retrouvons donc un semblant d'intimité, qui permet de m'exprimer de façon concise auprès de mon partenaire du soir. "- N'exagères pas..." Je le fusille presque du regard de chercher à la défendre. Son avis à lui était bien évidemment très objectif aussi... Il ne sera pas plus épargné, je lance les hostilités, lui faisant remarquer combien il manque de goût pour le coup. C'est peut être un peu exagéré, cette déesse ne manque pas d'argument pour se faire valoir, mais j'imaginais que Cade soit un peu plus sensible à la personnalité, plutôt qu'à cette magnifique enveloppe corporelle. Lassée, je finis même par remettre en question ma présence ici. Que cherchait-il finalement en m'amenant ici? Sa main vient agripper mon poignet, me forçant à baisser le regard sur ce geste surprenant, avant de le relever dans le sien"- Qu'est ce qui t'emmerde en réalité ? Qu'elle prenne trop de place...ou qu'elle prenne TA place ce soir ?" Je laisse échapper un souffle, s’apparentant à une sorte de rictus incontrôlé. "Mais quelle place Cade?" lui demandais-je avec une prestance qui n'est plus à prouver. J'avais beau avoir l'opportunité d'être avec lui ce soir, j'avais très bien compris ce que cela incluait. Je n'étais pas plus chanceuse que les autres finalement. Aucune promesse, aucun attachement, j'avais juste le bonheur de pouvoir goûter un peu plus longtemps au plaisir qu'il pouvait m'offrir d'un point de vu physique. Mon regard se balade à travers le sien, cherchant probablement à l'affronter à travers ce dernier, a défaut de pouvoir laisser place à une attitude bien plus démesurée.. "Et je t'en prie, épargne-moi le passage de la femme jalouse "lançais-je en roulant des yeux, détournant le regard de façon volontaire. Ma mâchoire se crispe à cette simple idée, mais je parviens encore à me mentir à moi même sur le sujet.

"- Je suis toujours partant pour cette escapade à l'extérieur avant même la fin du dîner si c'est ça qui t'inquiètes..." Mon regard quitte un instant la table pour se planter dans celui de l'agent, soufflant doucement, avec ce jeu d'actrice qu'il semblait attendre de moi. "Quel soulagement...J'avais réellement peur que tu me prives de cet instant derrière les buissons. Merci pour ta générosité Cade...Merci beaucoup" finissais-je sur une pointe d'exagération, m'emparant d'un faux sourire pour l'occasion. Il semble me perdre, n'ayant pas conscience de la complexité qu'une femme pouvait imposer à elle toute seule. Inutile d'échanger avec lui sur le sujet, le moment n'était clairement pas opportun. Je lui offre au contraire la liberté assurée en lui soufflant de retourner auprès de sa muse, adoptant l'attitude qu'il attendait finalement de moi. Pas de sentiment, pas de règle, il pouvait faire comme bon lui semble. Et il avait probablement plus de chance de vivre un moment exceptionnel à ses côtés qu'aux miens là tout de suite. "- Je t'interdis de quitter cette maison Savannah." Je hausse les sourcils, me demandant s'il avait pendant un instant pesé ses mots. Moi, la femme qui détestait se faire dicter ses actes...Il avait déjà fait face à cet esprit de rébellion lors de cette soirée poker, était t-il prêt à l'affronter à nouveau? "- Prouves moi que tout ce qu'on s'était dit tient toujours ! Le contraire m'embêterait beaucoup !" Mon regard se fige dans le sien, ma bouche s’entrouvre légèrement, faisant état d'une hésitation soudaine quand à mes choix. Une partie de moi semble vouloir fuir tant qu'il est encore possible de le faire sans causer plus de dégât, mais l'autre... celle-ci se joue de moi, me rappelant les moments agréables que nous avions pu passer lui et moi. Cet instant de flottement va être interrompu par le propriétaire, m'épargnant une réponse sortie à la hâte, qui mérite clairement d'avantage de réflexion. Je sens la chaleur s'inviter sur les pommettes de mon visage durant ces premières secondes, tentant d'oublier les derniers échanges avec Grimes pour reprendre dans la précipitation ce rôle d'agent du FBI qui m'est affecté. Je reste silencieuse face aux échanges, tâchant d'apprendre sur le comportement a adopter. Cade se montre plutôt évasif, ne me permettant pas de me projeter réellement sur ce qu'implique ce métier à risque. Je reste donc passive à la scène, souriant légèrement pour inspirer un sentiment de confiance à cet homme qui ne me connait pas et qui a pourtant eu la sympathie de me recevoir "Je vois. En tout cas, j'espère que vous ménagez un peu votre charmante partenaire..." Mon regard croise malgré moi celui de Cade, qui semble déjà me mettre en garde sur ce que je serais capable de répondre. "Il essaye...C'est pas tous les jours facile. Vous connaissez Cade, c'est un éternel solitaire, qui ne voit que par sa propre personne et ses propres intérêts." avouais-je en souriant, me chargeant de lui faire passer un message à travers cet aveu. Mon regard quitte celui de l'aîné pour croiser celui de mon partenaire. "Mais il est gentil" tentais-je de reprendre avec amusement en agrippant le bras de Cade.






   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyVen 20 Sep - 13:48


Don't go away, don't feel anything...

Cade avait l'habitude de se retrouver malgré lui dans ce genre de réception complètement à côté du mode de vie qu'il avait choisit et qu'il préférait enretenir. Pour autant, la tournure que prenait le repas était tout à fait inédite. Non pas que c'était la première fois qu'il se retrouvait entre les griffes lacérées d'une Alicia entreprenante et complètement insatisfaite, elle tentait d'ailleurs encore une fois de parvenir à des fins bien connues. Ce n'était pas non plus étrange de le voir sourire hypocritement à tout va et s'inventer une vie professionnelle parfaite en s'enfilant coupes de champagne et petits fours au foie gras. Toutefois, Grimes venait rarement accompagnée d'une pseudo partenaire qui ne savait rien de ses réels problèmes avec le FBI et avec qui il avait échangé plus qu'une simple nuit à la va vite. S'il avait invité Savannah chez les Andersen, c'était avant tout parce qu'il appréciait beaucoup sa prestance, sa personnalité intrépide qui la mettait à l'aise dans des circonstances délicates, et aussi parce que c'était une bonne excuse de la revoir sans s'avouer que leur dernière nuit ensemble ne lui avait pas suffit. Quand elle s'était levée pour s'éloigner de la table, sans aucun doute lassée d'une Alicia aussi ambitieuse qu'audacieuse, l'agent fédéral n'avait pas attendu pour aller à sa poursuite. La formation de ce trio n'était pas de son fait. Tout ça n'avait pas été calculé et certes, il n'avait pas été très fin dans sa façon de faire. La fuite de la blondinette l'ennuyait, quoi qu'elle puisse en penser...

A la fois très franc et maladroit, Cade n'avait pu retenir cette question au sujet d'une possible jalousie de la part de Savannah. Si ce n'était pas ça, alors quoi ? Elle ne supportait tout simplement pas la fausse modestie de la brune ? Il lui semblait qu'elle était capable de passer au dessus de ça en répliquant et en la remettant gentiment à sa place quand il le fallait. "Mais quelle place Cade?" Ses yeux ne la quittaient pas, jusqu'à ce qu'il laisse échapper un léger rire prouvant qu'il n'allait pas dans le même sens qu'elle. "Et je t'en prie, épargne-moi le passage de la femme jalouse " Elle lisait bien dans ses mots en tout cas. - Comme tu voudras... Il lui laissait le monopole pour cette fois. Mais Cade laissait tout de même ça dans un coin de son esprit. Le comportement de Savannah pouvait facilement être prit pour tel. "Quel soulagement...J'avais réellement peur que tu me prives de cet instant derrière les buissons. Merci pour ta générosité Cade...Merci beaucoup" Bon okay. Sur ce coup, il n'avait pas été très fin. C'était du Cade et révélait bien son incapacité à être efficace dans les mots qui impliquaient de réels émotions et sentiments. Pour palier à cela, il réagit de façon excessive en lui maintenant le poignet. Il ne fallait pas qu'elle parte. Pour le bien de la suite de la soirée, mais aussi parce qu'il n'avait pas envie qu'elle s'en aille dans cet état d'esprit, avec une sorte de mépris dans la voix et dans les yeux. Impulsif et quelque peu autoritaire quand il ne maitrisait plus les choses, il tenta de la persuader de rester, regard planté dans le sien. - Prouves moi que tout ce qu'on s'était dit tient toujours ! Le contraire m'embêterait beaucoup ! Plus que ce qu'ils s'étaient dit... Si elle lui en tient rigueur, la possibilité qu'ils ne se revoient pas, ou pas dans l'immédiat, était grande. Et il ne l'envisageait pas.

Avant qu'elle n'ait pu répondre, Mr Andersen intervint avec son lot de questions dérangeantes. Cade n'avait strictement rien à répondre au sujet de ses missions actuelles puisqu'il n'y en avait pas. Il fallait cependant combler le trou et paraitre crédible aux yeux de l'homme d'affaire, et de Savannah également. Sa réponse sembla passer, il s'en sentait soulagé à l'intérieur car il était incapable de donner plus de détails là dessus. Quant à sa question sur sa "charmante partenaire", Cade se tourna vers la principale intéressée qui ne manqua pas sa chance de lui en envoyer en pleine face. "Il essaye...C'est pas tous les jours facile. Vous connaissez Cade, c'est un éternel solitaire, qui ne voit que par sa propre personne et ses propres intérêts." Agacé, il serra les dents et évita de réagir au rire amusé de Mr Andersen qui approuvait certainement de son côté. Depuis le temps qu'ils travaillaient ensemble, il avait eu l'occasion de constater que Grimes avait un caractère bien à  lui.  "Mais il est gentil" Gentil ?! C'était d'un sarcasme qui lui correspondait et qu'il ne prenait pourtant pas très bien à ce moment. Faire bonne figure, il n'avait que ça en tête pour continuer de sourire jusqu'à, il l'espérait, un départ de Mr Andersen vers d'autres convives. - Allons Agent Grimes... commença t-il avec un humour particulièrement détestable. - Rangez donc votre fierté et sachez profiter de la finesse de jugement de la gente féminine ! Je vous en conjure, nous avons encore beaucoup à apprendre de notre côté ! Après un rapide clin d'oeil à Cade et un sourire de convenance à Savannah, le vieil homme s'éloigna. Si lui aussi s'y mettait, avec de tels sous-entendus...! Grimes souriait, faisant mine de boire ses mots et dés qu'il eut le dos tourné, il reprit un visage neutre, presque blasé devant la blondinette. - C'était trop de compliments. Je t'en remercie. Il s'éloigna de quelques pas, juste assez pour quitter le contact du bras de Savannah et il chopa une coupe sur le buffet. - Au moins... il a apprécié. Tu fais encore une fois des merveilles dans la peau d'une autre. Sa fierté déboulait sauvagement. De grandes chevauchées qu'il ne parvenait pas du tout à contrôler. - Maintenant que ça c'est fait, si la soirée te semble insoutenable, j'te raccompagne après le dessert. Comme il le faisait très souvent quand les choses devenaient trop touchy, Cade se refermait comme une huitre, dans l'impossibilité totale de se laisser aller à quelques confessions qui le rendrait sensible aux yeux des autres.. Il porte sa coupe à ses lèvres, lui tourna le dos dans l'intention de ne pas se prendre de nouvelle volée.











        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : À la recherche d'un emploi ,après avoir démissionné pour ne pas avoir voulu céder aux avances de son patron
LOGEMENT : #218, BaySide
Don't go away, don't feel anything...  Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3454 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Don't go away, don't feel anything...  191116124813767004
Cade#6 △ I've been saving, These last words for,One last miracle but, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyLun 23 Sep - 15:24



Don't go away, don't feel anything...

 "- Comme tu voudras..." C'était pire que de me contredire finalement, je soupire doucement...Le vieil homme ne mesure pas à quel point son entrée vient à perturber notre échange, un échange qui reste plutôt superflu, rempli tantôt d'ironie, et tantôt de non-dit. La communication n'est définitivement pas notre fort, et bien que je sois plutôt du genre à ne pas y aller par quatre chemins, avec Cade, les choses sont d'autant plus compliquées. Ce "pacte" m'empêche de pouvoir m'exprimer réellement sur mes pensées ou mes ressentiments. Il ne veut pas entendre cela, rien que l'idée de pouvoir y songer ne doit pas être envisageable pour lui. Alors je tente de composer vainement avec ce qui m'est accordé, laissant apparaître une attitude parfois incohérente au vu de la situation. Pire, je parviens à formater mon esprit à ce que tout ça ne signifie rien, mais au fond de moi, cette évidence me fait perdre la tête. C'est donc frustrée que je me dois maintenant de la jouer femme détendue et bien aimable face au trio que nous formons actuellement. La perche que me tend Mr Andersen est malheureusement trop tentante pour que je ne la saisisse pas. Je règles mes comptes, devant un Cade qui accuse le coup et un propriétaire amusé. N'est ce donc pas pour cette raison que ce cher Grimes apprécie particulièrement ma compagnie, parce que je n'ai pas ma langue dans la poche? Pour appuyer d'avantage mon jeu, je choisis ce compliment, plutôt banal, et quelque peu ironique au vu du contexte. Mon regard tente de croiser celui de Cade, voulant apprécier la victoire que le de voir ruminer là tout de suite. Un joli retour de médaille après le calvaire qu'il m'a fait vivre jusqu'à présent avec sa jolie compère du soir. "- Rangez donc votre fierté et sachez profiter de la finesse de jugement de la gente féminine ! Je vous en conjure, nous avons encore beaucoup à apprendre de notre côté ! " Je penche légèrement la tête, avec ce sourire faussement agaçant sur les lèvres qui implique un 'écoutes ce que te dis le monsieur'. Ce dernier termine donc sur cette note, nous délaissant finalement alors que je sais d'avance que je risque de payer assez cher mon jeu de rôle. Le visage de Cade se démuni de tout amusement, me faisant jubiler intérieurement pour être parvenu à un tel résultat. " - C'était trop de compliments. Je t'en remercie." Je hausse les épaules innocemment, léger sourire sur les lèvres. "Mais je t'en prie." L'ironie était de mise, mais ça ne me posait pas problème. Il se détache de mon bras, ayant visiblement besoin de noyer son agacement dans le fond d'un verre. "- Au moins... il a apprécié. Tu fais encore une fois des merveilles dans la peau d'une autre."J'approuve d'un hochement de tête."Comme tu le disais si bien, dans ce genre de soirée, on n'fait malheureusement pas toujours ce qu'on veut. " Et puis cette interprétation avait rendu finalement plus crédible que jamais notre duo au sein du FBI. Mon regard s'attarde une fois de plus sur le buffet, n'ayant visiblement pas envie de retrouver les fabuleuses histoires d'Alicia. "- Maintenant que ça c'est fait, si la soirée te semble insoutenable, j'te raccompagne après le dessert." Je relève le regard vers lui, tâchant de comprendre si la plaisanterie était de mise ou non. Quelques minutes auparavant, il m'interdisait de partir, et voilà qu'il m'ouvrait limite la porte pour me faire dégager. Cette proposition incluait t-elle la possibilité qu'il veuille poursuivre notre soirée ailleurs, ou alors soit t-il simplement se décharger du boulet que je suis pour aller jouer au docteur avec Alicia?Ma mâchoire se resserre malgré moi, accusant le coup. Ni une, ni deux, j'abandonne cette assiette et attrape discrètement mais fermement la main de l'agent " Suis moi" ordonnais-je, lui offrant finalement aucun choix sur cette décision. Le couloir qui se trouve à côté de l'endroit où nous nous trouvons, et qui mène à priori jusqu'aux toilettes est emprunté, ma main a relâché celle du jeune homme alors que je m'enfonce dans ce dernier d'un pas décidé. Un regard en arrière pour m'assurer que personne ne nous observe, ouvrant la deuxième porte, qui nous apportera un espace de tranquillité. Un bureau, éclairé par une douce lumière qui provient de cette lampe déposée sur la table, un endroit plutôt rangé, et qui fait sans aucun doute la taille de la pièce à vivre de mon appartement à lui tout seul. Je me tourne finalement vers Cade, qui s'est chargé de fermer la porte derrière nous  et qui ne doit peut être pas apprécier mon besoin d'intimité soudain. La colère du moment reprend ses droits sans plus attendre. "C'est quoi ton problème?" Lui demandais-je, ne lui laissant même pas le temps d'y apporter une réponse. Ses motivations m'échappaient soudainement, j'avais besoin d'une piqûre de rappel. "J'ai enfilé cette jolie robe, je me la suis jouée potiche de soirée ces deux dernières heures, te laissant batifoler avec Miss monde sans rien dire. J'ai tué le temps en comptant le nombre de chaise mise à disposition et en tentant de deviner qui était en couple avec qui, espérant que tu te souviennes un instant de ma présence, et voilà que tu me proposes de me raccompagner?" Je hausse les sourcils, ne parvenant pas à me défaire de mon irritation du moment. "Pourquoi tu m'as amené ici?" demandais-je, finalement lassée par ses agissements qui se contredisent régulièrement. Je fais un pas ou deux vers ce dernier, réduisant cet espace entre nous, comme si cette confrontation parviendrait à exprimer un affront de ma part, auquel il ne pourrait échapper. Mais son regard dans le mien, l'air sérieux présent sur son visage, ses lèvres dont je parviens encore à deviner la douceur....Tout vient se bousculer dans mon esprit, littéralement. Je mesure une fois de plus le pouvoir qu'il a sur moi, même lorsque nous sommes en désaccord. Peut être même surtout lorsque nous sommes en désaccord. Ce n'est qu'une question de seconde avant que je me glisse sur pointe des pieds, venant attraper à la volée sa bouche qui m'a semble t-il, appelé toute la soirée. Ma main passe dans ses cheveux avec force, exprimant l'intensité du moment au vu des minutes précédentes, l'autre s'est tout naturellement logée sur son épaule, l'attirant d'avantage pour ne pas le laisser s'échapper. Nous pouvions effectivement jeter l'éponge, c'était probablement plus simple et moins dangereux, mais était-ce que nous voulions vraiment? J'inspire un bon coup, m'imprégnant du plaisir que ce simple contact suscite en moi, et me libère de sa bouche, laissant un infime espace avec la mienne pour lui murmurer. "J'ai bien plus à offrir qu'un simple physique" lui rappelais-je dans un murmure qui se veut sensuel alors que mon regard se relève dans le sien, mon visage se penchant d'avantage sur mon épaule.





   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Don't go away, don't feel anything...  9guv
POSTS : 5042 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  EmptyMar 24 Sep - 15:39



Don't go away, don't feel anything...

Si Cade détestait Mr Andersen, c'était aussi pour ce côté très moralisateur que son porte-monnaie bien remplit influençait grandement. Cette façon presque paternelle qu'il avait en posant une main sur son épaule et en pensant connaitre toute sa vie et ses habitudes ne plaisait pas à un Grimes ayant déjà eu bien trop à faire à ce genre de personnage étant plus jeune. Et puis certes, il n'allait pas entrer en désaccord morale avec Savannah, jeune femme ravissante, représentante d'une gente féminine qui ne laissait évidemment pas le vieil homme de marbre malgré ses soixante dix printemps et sa canne d'ébène. L'agent fédéral ne fit que sourire, encaissant les mots en se taisant et en attendant bien gentiment que leur hôte les laisse de nouveau seuls. Quand il se retrouva face à sa pseudo partenaire, son sourire disparu instantanément. Il ne tarda pas à prendre cet air froid qui caractérisait l'agacement qui grimpait en lui au vue de la tournure que prenait la soirée. "Comme tu le disais si bien, dans ce genre de soirée, on n'fait malheureusement pas toujours ce qu'on veut. " C'était malin de reprendre ses mots. Ou pas. Cade finit par lui jeter un regard noir avant de s'emparer d'une coupe et de lui livrer sa version de la suite. Il était inutile de lui faire subir plus que cela.. si elle voulait partir, il ne la retiendrait plus. C'était sa fierté plutôt que sa volonté qui parlait à cet instant. Car s'il l'avait fait venir, c'était surtout pour rendre bien plus agréable ce moment qu'il estimait être insupportable.

"Suis moi" Sa main s'était glissé fermement dans la sienne. Cade eut juste le temps de jeter un oeil autour d'eux, encore soucieux de rester discret auprès des autres convives, et il la suivit sans broncher plus que ça. Elle l'emmenait dans ce couloir, à l'abri des regards curieux et il devinait ce qui allait suivre. Non pas l'un de ces moments intimes qui n'aurait pas été pour lui déplaire, mais bien une conversation sérieuse, entre deux adultes qui ont du mal à rester sur le même chemin. Tout ça en disait déjà long, et pourtant, Grimes n'était plus d'humeur à se poser des questions ou bien à rendre la situation amusante grâce à un sarcasme légendaire. Il entra dans cette pièce que Savannah venait de choisir comme si elle connaissait déjà les lieux. Il s'agissait d'un bureau à l'apparence très cocooning malgré la pile de dossier qui trainait sur le meuble en bois. Cade referma la porte et se trouva sans délai devant une Savannah remontée.  "C'est quoi ton problème?" La colère se lit dans ses yeux et ne l'en rend que plus désirable. Cade ne céda pas à ce sentiment. Ses pieds se plantèrent dans le parquet massif et il soupira en posant sa coupe de champagne sur le buffet le plus proche de lui. - Savannah... Commença t-il avant qu'elle ne reprenne sans attendre. "J'ai enfilé cette jolie robe, je me la suis jouée potiche de soirée ces deux dernières heures, te laissant batifoler avec Miss monde sans rien dire. J'ai tué le temps en comptant le nombre de chaise mise à disposition et en tentant de deviner qui était en couple avec qui, espérant que tu te souviennes un instant de ma présence, et voilà que tu me proposes de me raccompagner?" Il ne la lâcha pas du regard, absorbant silencieusement cette rage qu'elle déversait sans prendre le temps de respirer. Elle n'avait donc pas deviné..."Pourquoi tu m'as amené ici?"

Cade ne bougeait pas. Son impression se confirmait. La blondinette n'avait pas vraiment supporté le manque d'attention que l'agent fédéral lui avait porté durant le dîner. Il était vrai que, jusqu'à présent, à chaque fois qu'ils avaient été ensemble, elle avait été son centre d'attraction. Sauf que, jusqu'à présent, il n'y avait eu personne d'autres à convaincre de quoi que ce soit...Ses yeux plongé dans les siens, il n'y avait aucune expression sur son visage. Il tentait juste de comprendre encore mieux la source que cette fureur et d'un certain côté, de l'apaiser. Ces quelques secondes de silence suffirent à le forcer à être honnête. - Je voulais être avec toi. Ces quelques mots étaient déjà un bel efforts de sa part. Et elle devait lire là dessous bien d'autres choses incapables d'arriver jusqu'à ses lèvres. Son but n'était pas de la mettre dans l'embarras. Juste de la savoir à ses côtés dans cette nouvelle aventure, si compliquée était-elle. Grimes ne fit pas un pas vers elle, presque dans l'attente d'un nouvel assaut et d'un départ précipité mais assumé de la demoiselle. A la place de ça, elle s'approcha, s'approcha très près, trop près pour qu'il ne devine pas qu'ils allaient finir l'un contre l'autre. Ses lèvres attrapèrent les siennes avec une espèce de fougue qui le surprit, mais à laquelle il répondit en fermant les yeux. Il aima instantanément la chaleur de cette étreinte et la définition de ce baiser. Sa main s'était délicatement posée dans son dos et involontairement, il rapprochait son corps du sien. Il ne parvenait toujours pas à s'expliquer cette attirance continuelle et cette vague qu'elle arrivait à lui soutirer de l'intérieur à chaque fois qu'ils se rapprochaient. Etait-ce là sa façon de lever le drapeau blanc pour ce soir ? Il appréciait tellement cette trêve qui semblait se poursuivre alors que sa bouche ne faisait plus que frôler la sienne. "J'ai bien plus à offrir qu'un simple physique". Ce murmure sensuel, ce souffle chaud contre ses lèvres, et ce regard qu'elle lui lançait pour finir de le convaincre pouvaient avoir raison de lui. La vague grimpait dans tout son intérieur. Il savait ce qu'elle voulait dire par là...Et cela engendrerait encore plusieurs minutes d'échanges complexes s'ils débutaient cette conversation. L'issue n'était pas certaine non plus et il n'avait plus du tout envie de la voir partir. - Je connais trop bien tes pouvoirs de persuasion ! Il esquissa enfin un sourire alors que son autre main venait prendre possession de sa nuque pour approcher son visage et lui voler d'autres baisers de la même intensité que celui qu'elle venait de lui offrir. Il avançait de quelques pas, la faisant reculer vers le bureau au centre de la pièce tamisée, ses doigts tiraient sur sa robe pour la faire remonter, petit à petit, sur sa cuisse.

Plongé dans ce contact qui l'aimantait de façon incroyable, Cade occultait désormais tout ce qui l'entourait. Le décor, les invités dans la grande salle, ce qui l'amenait ici. Et même cette pile de dossiers qui s'effondra d'abord à moitié contre Savannah quand elle s'assit sur le bureau, et dont plusieurs feuilles tombèrent par terre par la suite. La jeune femme sourit, et il la retint pour qu'elle ne se préoccupe que de lui. - Laisses...ça attendra ! J'ai d'autres plans là tout de suite...! Ses lèvres dévièrent dans son cou d'où émanait ce parfum lascif qu'il connaissait bien. Des pas se faisaient entendre de l'autre côté de la porte. Des convives passaient par là. Savannah semblait vouloir se libérer de son emprise et avoir repérer quelque chose alors qu'il continuait de déposer ses lèvres sur son épaule...











        
Don't go away, don't feel anything...  763986grimes
Don't go away, don't feel anything...  OrLErGE
Don't go away, don't feel anything...  Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Don't go away, don't feel anything...  Empty
Message(#) Sujet: Re: Don't go away, don't feel anything... Don't go away, don't feel anything...  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Don't go away, don't feel anything...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-