AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Hold me tight, or don't.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Hold me tight, or don't. Nqac
POSTS : 4891 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - OAKLEY - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyVen 11 Oct - 12:48



Hold me tight, or don't.

Il tapotait son téléphone portable contre sa cuisse, le faisait tourner sur lui même en le fixant comme s'il s'agissait de la réponse à toutes ses questions. L'hésitation se lisait à travers son regard et à travers ses gestes. Cela faisait plusieurs jours que Cade ruminait sur ce dossier que les Andersen avait en leur possession. Quelques feuilles qui résumaient les derniers évènements de sa vie professionnelle mouvementée. Des détails capables de changer tellement de choses autour de lui si son entourage venait à les apprendre. Très peu de monde était au courant qu'il ne bossait plus depuis un an et que les services fédéraux pouvaient ne plus le reprendre dans leur rang. Encore moins connaissait le pourquoi de cette décision. Cette nuit là, dans ce sous-sol, il avait bien appuyé sur la gachette volontairement et sans scrupules !

Le temps était sombre dehors. Etrangement, depuis la soirée chez les Andersen, le temps ne s'était plus levé. Depuis lors, Grimes n'avait pas pu appuyé sur la touche appel de son téléphone pour parler à Savannah. Il ne lui avait même pas envoyé un seul message pour prendre le température. Leur dernier échange avait été clair, et il était persuadé qu'elle ne voulait plus le voir. Pourtant. Il avait, à l'intérieur, l'envie irrépréssible et presque inédite d'apaiser cette tension. Ca le bouffait de savoir qu'elle pouvait tourner la page comme ça...c'était indescriptible, il avait besoin de la persuader qu'il n'était pas quelqu'un de mauvais malgré les silences et le mystère qui planait au dessus de sa tête. Le tout était de savoir ce qu'il pourrait lui dire, et ce qu'il voudrait bien lâcher dans l'eventualité qu'elle veuille bien lui répondre.

Une conversation au téléphone, ce n'était pas du tout approprié et Cade avait toujours préféré le contact physique pour mieux appréhender les choses. Voilà pourquoi, décidé, il se leva et enfila sa veste noire. Il attrapa les clés de sa voiture restée sur son meuble bar et fourra son téléphone dans la poche arrière de son jean brut et quelque peu usé par le temps. Le costume... c'était fini pour un moment il l'espérait. Au volant, il tenta de ne pas trop y réfléchir. Mais c'était bien plus fort que lui. Perdre la confiance et la présence de Savannah et rester planqué sous sa couverture ? Ou bien tout lui dire pour regagner son estime ? Si l'on considère qu'elle prenne bien tout ce qui allait être révélé... Il se gara tout près de chez elle et explora la porte de son appartement quelques secondes, avant de daigner sonner.

La jeune femme aurait pu s'attendre à cette visite. Rien que le bruit du moteur de la Chevrolet annonçait son arrivée imminente. Si elle n'ouvrait pas dans la minute qui suivait, il saurait. Il saurait qu'elle ne voudrait plus entendre parler de lui. Et il respecterait ça. Cade, sous ses airs fiers et légèrement impulsif était d'accord pour dire qu'il était source d'ennuis, et ça depuis tout jeune. Il comprendrait. Il serrait les dents. Jusqu'à ce que le loquet retentisse et que la porte s'ouvre devant lui. Ses yeux se levèrent pour rencontrer ceux de Savannah. Un silence se fit alors instinctivement, imitant le soulagement que Grimes ressentait à l'instant. - Hey... Lança t-il doucement. Il hésitait. Comment aborder la conversation pour ne pas qu'elle lui claque la porte au nez en l'insultant ? - Je peux entrer ?






Hold me tight, or don't. 763986grimes
Hold me tight, or don't. OrLErGE
Hold me tight, or don't. Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Hold me tight, or don't. Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3311 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Hold me tight, or don't. 191116124813767004
Cade#6 △ You appeared like a miracle, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyLun 14 Oct - 0:11


Hold me tight, or don't.

La sonnette de la porte d'entrée retentit alors que je m'affaire à débarrasser la cuisine, dans laquelle je tente de préparer vainement le repas du soir. Le son de la télé qui fonctionne et qui diffuse le dessin animé préféré de Mathis ne sera pas parvenu à dissimuler la présence d'une tierce personne derrière ma porte d'entrée. Je me frotte les mains avec nonchalance sur le torchon , daignant après quelques secondes me diriger vers la porte. Un jouet va cependant s’avérer être l'arme parfaite pour rendre ce parcours hasardeux. Je prends une grande inspiration pour étouffer ce cri de douleur. "Mathis, range moi tes voitures s'te plait" demandais-je avec une retenue nécessaire. Je soupire, profitant des derniers pas pour réfléchir à quel visage connu je risque de me confronter. L'évidence est de mise. Il doit s'agir de James, qui s'est rendu compte qu'il a oublié de mettre l'une des affaires de notre fils lorsqu'il a préparé son sac. C'est donc sereine que je me confronte au visiteur, ne m'attendant pas une seconde à voir ce visage face à moi...

Notre dernière soirée avait pris une tournure assez particulière. Tout était pourtant parti d'un bon sentiment, avant que certains éléments perturbateurs ne viennent mettre au défi cette bonne entente. Si j'avais toujours eu cette impression que nous nous comprenions et nous nous ressemblions sur pas mal de point jusqu'à présent, le comportement de Cade lors de cette soirée avait tout remis en question. La déception avait été le maître mot, j'avais été assez naïve et stupide de croire que la confiance était chose acquise entre nous. Et voilà comment je m'étais retrouvée assise sur le siège passager, incapable de lui lâcher un mot durant tout le trajet du retour. Je lui en voulais, pas tant pour ce "professionnalisme" qui le caractérise, surtout si pour le coup ce document contenait des choses ultra confidentielles, mais plus pour ce geste accru qu'il avait eu pour m'arrêter dans mon élan, et ce regard qui l'avait accompagné. Une réaction bien trop impulsive pour qu'elle ne soit surjouée. Il suffisait simplement de me l'expliquer, plutôt que de me regarder comme si je pouvais soudainement hériter du statut de l'ennemi. Je m'étais braquée, et il m'avait été impossible de revenir là dessus. J'avais quitté cette voiture sans même prendre le temps de lui adresser un seul regard... Et puis les regrets avaient rapidement fait leur apparition, parvenant à rendre mon jugement bien moins objectif. Peut être m'étais-je trop emporté... Est ce que cela devait avoir pour autant raison de notre relation définitivement? L'absence de nouvelle de l'agent fédéral me laisser confirmer cette hypothèse, me donnant une vague idée de ce je pouvais représenter à ses yeux. Le manque qu'il était parvenu à créer en moi était tout ce qu'il me restait de lui désormais,excepté ce flot de souvenirs partagés. Je tentais donc de me faire une raison, c'était probablement mieux ainsi...

La surprise est à son comble, n'ayant pas songer une seule seconde qu'il puisse oser débarquer dans ma vie de cette façon. Mon regard croise le sien, tâchant d'oublier la dernière fois qu'il a pu s'y attarder. Pas l'ombre d'un sourire sur mon visage, je tente avant tout de me défaire de cet état de confusion qui m'habite. "- Hey..." Bien assez vite, le son de la TV me rappelle les conditions dans lesquelles je me trouve. Je referme doucement la porte contre moi, comme si je souhaitais dissimuler la présence de Mathis dans mon appartement. "Salut" lançais-je d'une voix douce, dénué de toute émotion. Le moment n'était clairement pas opportun pour avoir une discussion là tout de suite, bien qu'une partie de moi semblait rassurée qu'il puisse la désirer. "- Je peux entrer ? " Un instant d’hésitation, je plisse finalement les yeux."Non, c'est pas vraiment....". Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que la porte s’entrouvre d'avantage, laissant entrevoir le joli minois de mon fils. Qu'est ce qui est finalement le plus gênant, découvrir la présence d'un homme chez moi, ou celle d'un enfant duquel je lui ai parfois parlé, et qui est source de vulnérabilité chez moi? "C'est qui le monsieur?" me demande t-il alors que machinalement j'observe la réaction de Cade. Je savais qu'il n'était pas particulièrement à l'aise avec ce genre de chose, j'en avais déjà eu la preuve lors de ce moment passé chez Karen. J'aurais aimé pouvoir me montrer honnête envers mon fils, mais présenter cet homme comme celui avec lequel j'ai aimé passer des moments intimes et partager de belle confession me semblait bien trop dérangeant. Alors je mens, pour le bien de tous. Je baisse la tête vers Mathis, qui a définitivement hérité de la curiosité de sa mère... "Hmm....c'est un ami à moi". Il s'accroche à ma jambe, relevant finalement le regard dans le mien avant de le déporter sur un Cade visiblement pas très à l'aise non plus. "Tu manges avec nous?"  Ma bouche s’entrouvre une fois, tentant de le délivrer par cette question. "Il a sûrement d'autre chose à faire..." avouais-je, sachant pertinemment que c'était loin d'être la combinaison parfaite. La tension qu'il y avait pu avoir entre Cade et moi était loin d'être résolue et n'importe qui pourrait la ressentir. Comment pourrions nous passer les prochaines minutes ensemble sans pouvoir élever la voix pour des reproches ou provoquer un rapprochement physique, qui semble être la solution lorsque la communication semble nous échapper?Autrement dit, c'est peine perdue.

Mathis vient pourtant ouvrir la porte à son maximum, invitant Cade  à ne pas rester là. Voilà comment un gamin de quatre ans parvient à m'enfoncer en beauté, faisant preuve d'une grande générosité en tirant sur la main du jeune homme pour l'attirer à l'intérieur. Je jette un bref regard à ce dernier, refermant la porte derrière lui. Le bazar est maître mot chez moi. D'ordinaire organisée, la présence de Mathis a souvent tendance à mettre mal mes bonnes habitudes. Je ramasse la veste que Mathis a laissé traîné sur le sol, comme si je souhaitais soudainement faire place net face à cette visite impromptue. Alors que je me dirige à nouveau vers la cuisine, ce dernier semble s'attarder un instant devant l'écran, remarquant bien assez vite la présence de l'agent près de lui. Il lui sourit innocemment de ses toutes petites dents, à moitié affalé sur l'accoudoir du canapé. "Tu regardes toi aussi??" Mon regard quitte la planche à découper, que j'ai délaissé pour observer cette scène qui me semble improbable." Comment tu t'appelles?"




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Hold me tight, or don't. Nqac
POSTS : 4891 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - OAKLEY - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyJeu 17 Oct - 16:09


Hold me tight, or don't.

S'il y avait bien une chose que Cade ne faisait jamais en règle générale, c'était de mêler son boulot à ses relations, aussi courtes et futiles soient-elles la plupart du temps. Bien que son statut d'agent fédéral lui servait pour amadouer la gente féminine, il avait tendance à ne jamais parler de ce qu'il faisait lorsqu'il revêtissait l'habit de défenseur de la loi. Encore moins d'impliquer l'une de ses conquêtes dans sa vie professionnelle directe. Pourquoi avait-il emmené Savannah chez les Andersen l'autre soir, sachant que les dangers s'étaient accumulés ? Peut être que l'affection qu'il avait pour elle avait prit le dessus sur l'acharnement qu'il mettait à se couvrir lui même aux yeux des autres...Un petit relachement, les conséquences ne s'étaient pas fait attendre.. En plus de voir sa couverture glisser au sol petit à petit, il devenait maladroit et, il s'en doutait, quelque peu désagréable avec la jeune femme. C'était toujours comme ça qu'il réagissait quand il sentait le contrôle de sa vie lui échapper...

Ca l'emmerdait clairement de ne pas avoir de ses nouvelles. Mais pourquoi lui en donnerait-elle alors que lui même ne se manifestait pas ?! Il revoyait le regard qu'elle lui avait lancé après le geste de recul instinctif qu'il avait eut dans ce bureau. Un regard qui était bien tout le contraire de ce qu'il aimait voir sur son visage. C'était en y repensant qu'il avait prit la décision de débarquer chez elle à l'improviste. Et aussi parce qu'il craignait d'avoir une réponse nagétive par téléphone, ou une excuse tellement grosse qu'elle en serait très vexante. Aller la voir signifierait forcément parler. Lui donner des réponses. Grimes avait beau réfléchir, il ignorait encore ce qu'il allait lui raconter, alors que la sonnerie retentit de l'autre côté de la porte. Il se sentait idiot. Et ce sentiment s'amplifia de façon significative quand Savannah apparu devant lui.

Il la regardait en espérant que le temps avait agit et que la rancune ne faisait pas partie de ses habitudes. Son charme naturel n'avait pas disparu malgré le froid qui s'était installé de lui même. - Je peux entrer ? Il avait pensé s'installer avec elle, devant un verre ou une bière et tourner un peu autour du pot avant de devoir s'y coller. Pourtant... "Non, c'est pas vraiment...." La blondinette refermait la porte contre elle, comme si elle cherchait à cacher quelque chose, ou quelqu'un. Si c'était le désordre à l'intérieur qui l'angoissait, il n'y verrait franchement aucun inconvénient. S'il interrompait un rencart, il prendrait forcément les choses tout autrement. Un peu prit de court, Cade n'eut pas le temps d'insister qu'une petite voix se fit entendre. "C'est qui le monsieur?" Ah. Il comprenait mieux. Il se redressa comme s'il s'agissait de bien présenter devant le petit garçon qui apparaissait dans l'entrebaillement de la porte. Les yeux figés sur lui, l'agent fédéral se sentit encore plus mal à l'aise que seul face à une Savannah qui lui en voulait certainement. "Hmm....c'est un ami à moi" Un ami... oui. Oui.. il n'était qu'un ami pour le jeune Mathis. Cade sourit maladroitement. - Salut ! fit-il avec peu de crédibilité. - Tu dois être Mathis ?! Ta maman m'a beaucoup parlé de toi. Des phrases bateaux qui caractérisait bien son comportement hésitant face aux enfants. "Tu manges avec nous?" Cette question lui tira un très léger rire. - Non je... Savannah lui coupa la parole. "Il a sûrement d'autre chose à faire..." Les yeux de Cade se redressèrent sur la maman. Ce changement de programme n'était pas envisagé et même si cela allait de paire avec l'avis de la jeune femme, cette intervention si sèche le déconcerta quelque peu. Il s'éclaircit la gorge et reprit pour le petit garçon. - C'est vrai tu sais. J'ai... plein de choses à faire. Il jeta un oeil à Savannah pour voir sa réaction et ne s'attendait pas à devoir tout de même suivre Mathis à l'intérieur.

Tiré par la main, Cade suivait le petit bonhomme sans oser faire marche arrière. S'assurant que Savannah n'allait pas l'abandonner dans cette situation, il la chercha des yeux, manquant de marcher sur...il ne savait trop quoi. Un camion de pompier ou.. une ambulance. La télévision était allumée et un dessin animé y etait diffusé. Sentant tout de même là l'occasion de rendre les retrouvailles avec Savannah plus légères, Grimes s'assit sur le canapé.  "Tu regardes toi aussi??" Il sourit. - Ouais ! J'adore ce dessin animé ! Surtout quand le méchant fabrique une fusée et se l'attache dans le dos avec une ceinture ! Il en riait presque en se remémorant cette scène. Fan de ces films pour enfants, il ne faisait pas du tout semblant pour le coup. "Comment tu t'appelles?" Oh, woaw. Ca devenait sérieux. Il tourna la tête vers le petit garçon, chercha une nouvelle fois Savannah du regard sans la trouver et répondit sérieusement. - Je m'appelle Cade. Il s'arrête un instant pour observer le petit garçon. Il a des airs de sa maman, quelque chose dans les yeux et dans le sourire. Il est tantôt curieux de voir l'agent fédéral, tantôt absorbé par les personnages colorés à l'écran. Se rendant compte de son regard insistant, Grimes reprit en essayant d'être naturel. - Tu sais ce que ta maman cuisine ? J'ai entendu dire qu'elle fait de très bons gâteaux ! Petit clin d'oeil à ces sablés de noël qu'elle l'avait poussé à faire il y avait plusieurs mois. Il remua la tête de droite à gauche pour indiquer qu'il l'ignorait. Cade en profita pour se lever discrètement. - Tu sais quoi ?! Je vais aller l'espionner, et je reviens te dire si c'est bon ou pas !

Il arriva d'un pas incertain dans la cuisine et retrouva la jeune femme. - Ton fils est... adorable. Et j'dis pas ça parce qu'il me facilite les choses... Cela n'allait probablement pas durer. Il s'approcha du plan de travail sans s'en rendre compte et toucha le manche d'un couteau posé là. Un geste nerveux sans doute. Il décida finalement d'assumer sa présence et se tourna vers elle en s'appuyant contre le meuble. - Cette soirée chez les Andersen.. C'était une erreur. J'aurais pas du te faire subir ces conneries. Les pieds dans le plat mais quand faut y aller. Par "conneries", il voulait parler de la soirée en elle même, d'Alicia aussi mais pas que... C'était un tout qui n'avait vraiment pas joué en leur faveur et qui allait forcément déraciner quelques questions.







Hold me tight, or don't. 763986grimes
Hold me tight, or don't. OrLErGE
Hold me tight, or don't. Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Hold me tight, or don't. Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3311 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Hold me tight, or don't. 191116124813767004
Cade#6 △ You appeared like a miracle, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyLun 21 Oct - 0:29


Hold me tight, or don't.

Ce froid qui s'était installé entre nous lors de cette soirée, et le silence qui en avait découlé m'avaient forcé à affronter la vérité tel qu'elle l'était réellement. Je tenais à lui bien plus que je ne le devrais. Bien plus que je le voudrais surtout. Mon retour ici un an plus tôt avait été la chose la plus difficile que j'eusse a faire. J'avais retrouvé toutes ces personnes auxquelles j'avais tourné le dos lors de mon départ de Brisbane quelques années auparavant. Des retrouvailles déstabilisantes, je n'avais pas toujours été épargné, bien que je l'avais probablement mérité. Et qu'est ce qui avait permis que je tienne le coup et que je ne baisse pas les bras, que je ne sombre pas à la dérive? Lui. Nos différentes rencontres n'avaient pourtant pas toujours été de tout repos, pourtant... ça m'avait permis d'oublier un instant que je n'étais pas la bienvenue ici. Il avait apporté un nouveau souffle. Et voilà qu'il semblait me tourner le dos à son tour, au moment où ma vie s'était enfin stabilisée et m'offrait un repos non négligeable. Ce qui restait le plus frustrant, c'est que j'étais incapable de savoir si cet homme valait réellement la peine que je m'en préoccupe autant. Son silence n'avait malheureusement fait que confirmer l'hypothèse....Ma fierté m'empêchait de revenir vers lui, et je préférais donc me faire une raison, et tenter de me détacher de lui tant qu'il en était encore temps. Cela ne me plaisait pas, bien au contraire, mais en revenant ici, j'avais fais le choix de penser à moi, et à la vie de mon fils avant tout. Je devais prendre soin de moi pour parvenir à être une bonne mère, le reste ne devait être que secondaire.Je m'y résignais, la scène qui se déroulait actuellement en était bien la preuve...

Retrouver Cade devant ma porte me surprend avec force. Si pendant plusieurs jours j'avais espéré sa venue, elle me semblait aussi surprenante que déconcertante. Malheureusement pour lui, le moment n'est pas le plus opportun, et rapidement, je me montre peu réceptive à cette approche, tâchant vainement de dissimuler la présence de Mathis à l'intérieur, et faire fuir dans un second temps Cade avant qu'il ne vienne à être intéressé par cette visite impromptue. Mes efforts ne servent à rien, et malgré des signaux pour tenter de faire fuir l'agent tant qu'il puisse encore le faire, Mathis vient à se frayer un chemin, assez curieux de savoir qui vient nous rendre visite. Cette rencontre entre ces deux personnes qui jouent un rôle majeur dans ma vie devient un peu gênante. Ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre, ils n'auraient jamais du se croiser. Le conflit que je rencontre avec Cade omit, cette relation n'offrait clairement pas ce genre de chose. Ca ne devait pas impliquer de proche, et encore moins mon fils, qui du haut de ses quatre ans parviendrait à faire naître un malaise en tentant de vouloir le connaître. Preuve en est alors qu'il me demande de qui il s'agit. Avec la simplicité nécessaire, j'associe Cade au statut d'ami, statut qui n'a visiblement jamais été de mise et qui l'est encore moins au vu des derniers événements. Le malaise ressentit par Cade l'est d'autant plus pour moi, je me dois d’abréger "ses souffrances" sans avoir eu la raison pour laquelle il est venu sonner à ma porte.  "- Tu dois être Mathis ?! Ta maman m'a beaucoup parlé de toi. " Finalement pas tant que ça dans les faits.  Mon rôle de mère pourtant assumé, j'avais pourtant encore du mal à parler de ce petit bonhomme que j'avais lâchement abandonné, ce même si je parvenais à me racheter et que James me le confiait avec une confiance retrouvée. J'apprécie cependant que Cade le laisse penser, montrant l'importance que cet être représente désormais à mes yeux. Le regard de Mathis se relève à ses mots, comme s'il cherchait à s’assurer que Cade disait la vérité. Je lui adresse un sourire qui se veut rassurant alors que ma main vient affectueusement caresser ses cheveux. L'innocence de Mathis va cependant mettre à mal nos plans j'imagine partagé, ceux de vouloir écourter ce moment. "Tu manges avec nous?" Je me pince les lèvres machinalement, surprise de découvrir un Cade plutôt amusé par les dires d'un gamin de son âge." - Non je..." Je prends les devants, voulant m'assurer que Mathis m'accordera plus de crédit. "Il a sûrement d'autre chose à faire..." Mon regard croise celui de Cade, haussant les sourcils, comme si j'attendais une confirmation de sa part, qui permettrait de mettre fin à ce suspense. Au delà de l’échappatoire que je lui offrais, un petit message caché qui révélait les choses telles qu'elles étaient réellement. Il avait probablement été trop occupé pour trouver du temps à m'accorder afin d'avoir une discussion plus tôt. "- C'est vrai tu sais. J'ai... plein de choses à faire." Cet air insensible sur mon visage perdure par un hochement de tête. Cet échange allait donc s'arrêter là....C'était sans compter sur l'invitation forcée de Mathis à venir se joindre à nous. Si ma relation avec Mathis semble se stabiliser, nous offrant des moments complices inespérés, je semble toujours avoir du mal à lui refuser quoique ce soit, comme si ma longue absence auprès de lui ne me donnait finalement pas le droit de le faire. Voilà comment je me retrouve à suivre Cade à l'intérieur de mon propre appart', réalisant le malaise qui risque de s'imposer à nous par un moment des plus familiales. Chose que Cade a sûrement toujours tenté de fuir... Un bon retour de bâton pour lui faire payer cette attente finalement. Je disparais dans la cuisine, le laissant seul avec ce qu'il semble appréhender le plus au monde : Les enfants (si l'on oublie les relations amoureuses). Je profite de ce moment à l'écart pour prendre une grande inspiration, qui sera véritablement nécessaire pour affronter la suite. Difficile pour moi de me replonger dans cette recette, un peu trop élaborée en plus de cela. Je lis les lignes de la recette à plusieurs reprises, incapable de les assimiler et de les exécuter...

Je m'octroie à délayer cette sauce, qui est loin de vendre du rêve pour moi, et qui sera à coup sûr repoussé par Mathis, lorsque la silhouette de Cade apparait à mes côtés. " - Ton fils est... adorable. Et j'dis pas ça parce qu'il me facilite les choses.." Mon regard croise le sien, intérieurement amusée par cette remarque. "Ne crie pas victoire trop vite". Je ne dis pas ça pour notre explication, qui s'avère être imminente, mais plutôt pour Mathis, qui pourrait rapidement se montrer bavard et qui voudrait en savoir bien plus qu'un simple prénom. Il est probablement plus à craindre que moi d'ailleurs. Cade se glisse à mes côtés, dans un silence déconcertant alors que je préfère concentrer mon attention sur ce plat que je tiens entre les mains. "- Cette soirée chez les Andersen.. C'était une erreur. J'aurais pas du te faire subir ces conneries." Je relève un instant le regard dans le vide. "Ouais....Surtout que j'ai plus été un fardeau qu'autre chose."En référence à son rapprochement avec Alicia, que j'avais gâcher d'une certaine façon, mais aussi pour cette curiosité légendaire, qui n'avait pas été au goût du jeune homme. "J'sais pas ce que j'ai fais ou dis, mais j'ai toujours été de ton côté moi" Avouais-je, en référence bien évidement à ce geste qui m'avait laissé quelque peu perplexe dans le bureau. Je soupire finalement, me décidant à m'ouvrir un peu plus face à lui et exprimer ce que je ressens. "C'est étrange, j'sais jamais à quoi m'attendre avec toi. On fait un pas en avant pour en faire dix en arrière." dis-je avec un air quelque peu agacé, repoussant finalement le bol. "Cade, je tiens beaucoup à toi, mais je refuse d'être là uniquement pour servir de distraction quand bon te semble..." Autrement dit, nos étreintes ne parviendront pas à donner l'équilibre dans cette relation quelque peu bancale. "J'vais avoir besoin de plus que ça ".Un haussement d'épaule pour appuyer mes dires. C'était vaste, mais il devait être en mesure de saisir le message. Plus de considération, plus de confiance... C'était peut être trop pour lui, mais s'il n'était pas apte à se lancer dans une relation sérieuse, je ne l'étais pas plus à me ranger dans cette case de conquête du moment, qui demandait à suivre sagement ses envies, et à se taire. Nous n'étions malheureusement pas sur la même longueur d'onde, nos vies étaient à l'opposé l'une de l'autre, il devait le constater en se trouvant chez moi ce soir, et cela allait devoir demander quelques sacrifices pour que cette histoire fonctionne. A lui de voir s'il était prêt à le faire.




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Hold me tight, or don't. Nqac
POSTS : 4891 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - OAKLEY - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyJeu 24 Oct - 14:31


Hold me tight, or don't.

Il était surprenant que Cade fasse cette démarche, et pourtant, il se trouvait bien devant cette porte, attendant avec un peu d’espoir qu’une jeune femme veuille bien revenir sur la soirée catastrophique qu’il lui avait fait passer. Il en était conscient. Malgré le jeu de rôle qui avait amusé Savannah un tout petit moment et leur rabibochage express dans le bureau des Andersen, cette soirée avait été pénible. Et Savannah le lui avait fait savoir par son silence sur le chemin du retour et jusqu’à maintenant. S’il n’y avait eu que l’intrusion d’Alicia, le problème aurait pu être résolu très vite. Mais il y avait eu ce dossier et surtout, tout ce qu’il contenait et avait ramené Cade à la réalité sévère dans laquelle il se trouvait. Les quelques lignes qu’il avait eu le temps de lire avait clairement troublé son esprit et tout le danger qui y était relié l’avait entouré instantanément. Sa réaction avait été net. Sans doute trop vive pour épargner Savannah et toute l’innocence qu’elle représentait par rapport à tout ça. Elle ne savait rien. Elle croyait même qu’il bossait toujours et n’avait pas connaissance de sa mise à pieds. Il fallait que ça reste ainsi. Et pourquoi ? Parce que Grimes souhaitait à tout prix garder un peu d’intégrité à ses yeux et pour ne pas que son regard sur lui change d’une quelconque façon. Il s’en préoccupait et ce sentiment combiné à sa visite surprise voulait dire quelque chose. Il tenait à cette fille et la décevoir lui semblait assez dur.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était la présence du petit Mathis. Il n’ignorait pas son existence. Il avait probablement un peu oublié que Savannah était maman et il était vrai que ce sujet n’était pas celui qu’ils préféraient aborder quand ils étaient ensemble. Déjà qu’il hésitait sur la façon dont il s’y prendrait pour parler à Savannah, voilà maintenant qu’il était pris au dépourvu face au petit garçon de 4 ans. Ses quelques balbutiements traduisaient bien son malaise, lui qui n’avait jamais su s’adresser naturellement aux enfants et qui, d’ailleurs, n’était jamais très attiré par leur pureté et leur sincérité déconcertante. Bien vite, il fut attiré à l’intérieur et invité à manger malgré la réticence de la maman. Partager leur repas était loin d’être dans ses projets mais il savait que Mathis représentait aussi une chance de se rapprocher plus rapidement de Savannah. Il passa un court moment avec le garçonnet, cherchant à relever les ressemblances avec sa mère tout en répondant à ses questions. Ce qu’il réalisait en se levant pour aller retrouver Savannah à la cuisine, c’était que l’atmosphère ici était bien différente que celle dans laquelle tous les deux baignaient quand ils se retrouvaient ensemble. Le sol parsemé de jouets, l’odeur du bon repas familial dans l’air, et le dessin animé raisonnant dans le salon…Tout ça ne lui correspondait visiblement pas. Ou plus. Pour autant, il n’abandonnait pas sa volonté de s’expliquer avec la jeune femme.

"Ne crie pas victoire trop vite" Grimes esquissa un rictus amusé. Ce petit ange deviendrait-il diabolique par moments ? Ou bien elle lui donnait quelques indices sur les possibles interventions futures du petit garçon dans leur conversation ? Les choses étaient déjà bien difficiles… Il était temps de mettre les pieds dans le plat. "Ouais....Surtout que j'ai plus été un fardeau qu'autre chose." Cette phrase fit réagir l’agent fédéral. Il n’était pas du tout d’accord avec elle sur ce point… - Non… pas du tout. Je t’ai donné un rôle compliqué, tu t’en ai parfaitement bien tiré ! C’était juste qu’il n’aurait sans doute pas du la mêler de si près avec ses affaires professionnelles. Et si elle parlait d’Alicia… ceci n’était pas prémédité et il avait du tenter de faire bonne figure. Il se retint cependant de mettre Miss Monde sur le tapis. Il n’en eut pas le temps. "J'sais pas ce que j'ai fais ou dis, mais j'ai toujours été de ton côté moi". Cade se tourna et s’appuya contre un meuble de cuisine en soupirant. Il savait qu’il devrait tricoter pour se sortir de là. Ou bien être honnête, ce qui n’était pas une solution très simple. – Je sais. Fit-il sans paraitre très convaincant. Elle poursuivait et il était prêt à l’entendre malgré le combat acharné qui se livrait dans sa tête au même moment. "C'est étrange, j'sais jamais à quoi m'attendre avec toi. On fait un pas en avant pour en faire dix en arrière." Elle continuait, l’air détaché, à touiller il ne savait quoi. Et voyant qu’il restait silencieux face à ce bilan peu enthousiaste mais très juste cependant, elle continua. "Cade, je tiens beaucoup à toi, mais je refuse d'être là uniquement pour servir de distraction quand bon te semble..." Là… ça sentait le brûlé. Et il ne parlait pas du plat qui était au four… Grimes sentait le truc arriver. Ce truc qui le ferait douter quant à l’avenir de leur relation aussi aléatoire était-elle. Il planta ses yeux sur elle dans l’attente. "J'vais avoir besoin de plus que ça ". Autrement dit, si cela ne devenait pas plus sérieux et sincère entre eux, elle était prête à laisser tomber. Et elle avait amplement raison. Jusqu’à aujourd’hui, quelques moments sympathiques étaient tout ce qu’il se sentait d’offrir à une jeune femme. Le problème, c’était qu’il n’était pas prêt à stopper là avec Savannah. Ça l’emmerdait, au fond, qu’elle puisse ne plus vouloir le voir. Est-ce qu’il était attaché à elle ?  Probablement. Est-ce qu’il l’était au point de tout lui avouer ? – Dans le dossier, il y avait… tout un tas d’infos sur moi. Sur ma formation, les enquêtes que j’ai mené jusqu’au bout, celles qui ont été plus complexes… Y’avait presque tout sur ma vie personnelle. Tout ce que j’ai pu faire ces dernières années… Il haussa les sourcils et baissa la tête pour y réfléchir un instant. Puis, il regarda Savannah de nouveau, la franchise était de mise. – Je doute que c’qu’il y avait là-dedans te donne envie d’aller plus loin… Un silence, un échange de regard et puis, une petite voix. – Tu t’en vas maman ? Mathis était a moitié appuyé timidement dans l’encadrement la porte. Vraisemblablement, il n’avait eu que la fin de la conversation et c’était tant mieux. Les yeux de Cade se posèrent sur le petit garçon et sur sa maman qui essayait de le rassurer. Il se passa la main sur le bas du visage et décolla son dos du plan de travail. – C’est peut-être pas une bonne idée que je reste…








Hold me tight, or don't. 763986grimes
Hold me tight, or don't. OrLErGE
Hold me tight, or don't. Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Hold me tight, or don't. Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3311 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Hold me tight, or don't. 191116124813767004
Cade#6 △ You appeared like a miracle, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyVen 25 Oct - 8:11


Hold me tight, or don't.

Les émotions ressenties suite à cette soirée m'avaient permises de faire un point sur ce qu'il se passait, de me détacher vraisemblablement d'un contexte idyllique pour mesurer tout ce que cela pouvait impliquer. Dans les faits, ca devait être simple, porté uniquement par les bienfaits qu'une relation sans attache pouvait apporter. C'était pourtant loin d'être ainsi que ça se déroulait. Pour preuve, ce deal semblait inévitablement faire naître des tensions jusqu'à présent épargné entre nous. Peut-être que cela venait de moi? Peut être que j'étais responsable de tout ça, cherchant sans aucun doute à aller dans une direction ou l'autre, plutôt que d'être bloquée entre deux chemins. Ou peut être que je cherchais une raison pour tout arrêter une fois de plus. J'avais souvent été celle qui avait abandonné, celle qui baissé les bras, tout prétexte étant bon pour le faire. Dès que ca semblait compliqué à mes yeux, je fuyais, et pour le coup, je n'étais pas en reste avec Cade. Une partie de moi est soulagée de le voir ici, me donnant l'impression que ce que nous avions vécu avaient semble t-il assez d'importance pour qu'il veuille avoir une discussion, que tout ca n'était pas qu'une simple impression ressentie, que je pouvais être bien plus qu'un corps sur lequel il aimait se refugier pour des moments plus charnels. L'autre se trouve complètement déstabilisée. Il contredit jusqu'à présent toutes mes théories, celles dans lesquelles il n'est pas à la hauteur et qui pourraient donc me pousser à passer à autre chose. Et comment me réfugier dans ces dernières face à ce visage qui m'est déjà si familier et qui semble avoir souvent raison de moi?

Je me replonge dans toutes ces pensées qui ont pu me traverser l'esprit dernièrement, sachant pertinemment que la présence de Mathis sera d'une façon ou d'une autre un frein pour un réel échange entre adulte. Nous avons cependant l'occasion de nous retrouver seul à seul un instant dans cette cuisine, dans laquelle je cherche à libérer cette énergie soudaine au travers de geste vif pour faire monter une sauce. La remarque de Cade au sujet de Mathis me surprend quelque peu. Non pas que quelqu'un puisse penser cela du petit garçon, qui, d'un point de vue objectif, est un être merveilleux qui ne demande qu'à être découvert, mais par l'auteur de ce compliment, qui n'a jamais été très avare en compliment dès qu'il s'agit d'enfant. Ma réponse est cependant sans appel, l’innocence de mon fils n'est plus à prouver, il n'est cependant pas à l'abri de moment gênant à venir. Le sourire qu'il esquisse de façon sincère parvient à me désarmer un instant, je reprends discrètement mon souffle, tâchant de ne pas me laisser divertir. Le sérieux me gagne, et l'attitude gênée de Cade ne parviendra pas à me faire relever le regard. Le sujet est enfin lancé, et il parvient à me rendre soudainement plus bavarde. "Ouais....Surtout que j'ai plus été un fardeau qu'autre chose." La réponse de Cade ne se fit pas attendre. " - Non… pas du tout. Je t’ai donné un rôle compliqué, tu t’en ai parfaitement bien tiré !" Je relève machinalement le regard dans le sien. "Tu sais très bien que je ne fais pas référence au rôle là". Tout ca n'avait rien à voir avec la comédie et les paroles échangées avec les différents invités, l'attitude que j'avais pu avoir à plusieurs reprises, et qui avait souvent agacé l'agent n'avait jamais été de la mise en scène. C'était bien moi, avec toute l'authenticité qu'il peut me connaître. Le moment dans le bureau étant définitivement le plus parlant. Tout ce qui s'y était passé était on ne peut plus sincère, du rapprochement à cette altercation qui avait suivi quelques minutes plus tard. Je viens d'ailleurs à faire une référence à ce sujet, lui rappelant ce geste déconcertant qui nous amenait probablement à cette discussion ce soir. "Je sais" Je soupire doucement, un brin lassée. Si ce sujet ne semble pas l’intéresser, celui qui suit parviendra avec un peu de chance à savoir ce que je pense réellement de tout ça. Mais une fois de plus, il n'intervient pas. Il ne cherche pas à se défendre, ou a expliquer les choses tel qu'elles sont. Mon regard croise le sien, laissant flotter une sorte d'attente chez chacun de nous. Mon attachement pour lui n'est plus à prouver, il risque malheureusement  de ne pas être suffisant pour la suite. Il brise le silence, ne se prononçant pas sur le sujet actuel mais sur ce qui nous avait opposé, justifiant ce geste désarmant. "– Dans le dossier, il y avait… tout un tas d’infos sur moi. Sur ma formation, les enquêtes que j’ai mené jusqu’au bout, celles qui ont été plus complexes… Y’avait presque tout sur ma vie personnelle. Tout ce que j’ai pu faire ces dernières années…" Je suis suspendue à ses lèvres, tâchant de comprendre où il voulait en venir. Je l'observe baisser le visage, cherchant à l'encourager par toute l'attention que je lui accorde présentement."– Je doute que c’qu’il y avait là-dedans te donne envie d’aller plus loin…" Je hausse les sourcils, n'imaginant pas un seul instant que quelques informations professionnelles puissent interférer dans nos rapports. Mes lèvres se détachent l'une de l'autre, ne trouvant pas le temps de sortir un son pour mettre un terme à ce silence. "– Tu t’en vas maman ?" Mon regard se dirige vers l'entrée de la cuisine, réalisant la présence de Mathis auprès de nous. Instinctivement j'abandonne ce visage fermé pour quelque chose de plus léger, arboré d'un léger sourire alors que je me glisse à sa hauteur. "Bien sûr que non trésor. Je sais pas toi, mais moi j'ai une faim de loup! Qu'est ce que t'en penses si on se mettait à table?" Il hôche de la tête en souriant, le regard pétillant. "Vas te laver les mains bonhomme." Je me relève, profitant de l'éloignement de Mathis pour accorder de nouveau mon attention à Cade, m'approchant doucement de ce dernier pour conserver une discussion qui se veut plus intime. "– C’est peut-être pas une bonne idée que je reste… " Je me pince les lèvres, ma main venant se poser sur son torse pour l'arrêter., de façon un peu maladroite. Mon regard se relève dans le sien, exprimant par ce dernier l'importance que cela peut avoir pour moi. "Restes..." Pour la deuxième fois, je me retrouvais à l'implorer de cette façon, comme si l'importance de sa présence n'était plus à prouver, moi qui m'etais montré peu sensible à son approche jusqu'à présent.Le bruit de l'eau qui coule m’avertit des quelques secondes qui nous sont encore accordées devant le retour imminent de Mathis à nos côtés. "Cade, je me fous pas mal de c'que t'as pu faire par le passé...J'suis loin d'être irréprochable moi aussi.Je veux juste que tu saches que tu peux avoir confiance en moi" .Mon regard planté dans le sien avec sincérité, je l'observe, espérant qu'il abandonnerait l'idée de quitter les lieux.




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Hold me tight, or don't. Nqac
POSTS : 4891 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - OAKLEY - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyJeu 7 Nov - 14:37


Hold me tight, or don't.

Quand Cade avait pressé la détente, ce soir-là, dans ce sous-sol mal éclairé et nauséabond, il n’avait pas en tête tout ce qui allait découler de son geste. Tout ce qui allait suivre et qui allait lui causer tant de problèmes socio-professionnels. Ce simple désir de vengeance l’avait aveuglé l’espace de quelques secondes et petit à petit, il ouvrait les yeux. Sans jamais regretter son geste ni le soulagement que cela avait représenté de ne plus savoir ce taré rodant dans les rues, il se rendait compte que ça le poursuivrait pour le restant de sa vie. Et que bien évidemment, ça lui compliquerait pas mal de choses alors même que ses relations extérieures étaient déjà complexes. Là, face à Savannah, il se sentait con en se retrouvant partagé entre tout avouer, expliquer son comportement et risquer de se faire virer de la vie de la jeune femme soudainement. Ou lui mentir…encore, pour pouvoir espérer partager sa vie un peu plus longtemps peut être…

Ce n’était plus à prouver. Si Grimes était chez elle et s’il se sentait morveux, c’était bien parce qu’il tenait à Savannah. Et que ça l’emmerdait vivement de ne plus avoir de nouvelles d’elle après ce qui s’était passé chez les Andersen. Au pieds du mur, l’agent fédéral n’avait cependant pas prédit la présence du petit garçon pour agrémenter leur conversation… Tout était tendu, le moindre mot avait une réelle signification et sans doute n’avaient-ils jamais eu de discussion aussi sérieuse que Mathis pointait le bout de son petit nez dans la cuisine pour apporter à la fois de la légèreté, et un peu de malaise aussi. Jamais très à l’aise avec les enfants, les apparitions du petit, mêlées aux aveux de la mère de famille avaient le don de l’angoisser un peu. Savannah venait certes de lui confirmer qu’elle était de son côté, mais elle avait aussi mentionné son incapacité à continuer comme ça, à se voir sans que rien ne soit « officiel » entre eux. L’amusement sur lequel ils étaient partis ne semblait plus lui aller finalement…

Grimes s’enfonçait peut-être en lui disant que son passé était chargé et que certains actes qu’il avait commis pourraient la faire fuir si facilement qu’elle ne se poserai plus aucune question quant à leur relation. Et heureusement ou pas, il n’eut pas le temps d’en dire plus. Savannah rassura son fils en l’invitant à laver les mains. Du haut de ses quelques années, Mathis ne devait rien savoir de tout ça et la jeune femme faisait tout pour le laisser dans cette innocence si pure. Il en était admiratif. Et toujours persuadé qu’elle faisait une bonne mère malgré ce qu’elle avait pu lui raconter. "Vas te laver les mains bonhomme." D’un coup, il se sentit de trop…ou bien ce n’était pas le bon moment pour poursuivre… Il tenta de s’éclipser. "Restes..." Elle pose sa main sur sa chemise pour essayer de le convaincre. Et elle y arrive. Son regard se leva et rencontra celui de Cade qui n’avait pas encore protester, et qui ne ressentait pas du tout envie de le faire. L’eau coule dans son dos, Mathis obéit à sa maman. "Cade, je me fous pas mal de c'que t'as pu faire par le passé...J'suis loin d'être irréprochable moi aussi. Je veux juste que tu saches que tu peux avoir confiance en moi". Les yeux rivés sur elle, ses dents se serrèrent. Comment pouvait-elle être aussi compréhensive et aussi franche quand lui décidait d’en garder tant pour lui-même ?! Il baissa la tête en la hochant doucement pour acquiescer. – Ok. Je reste. Ce ne serait pas un calvaire, loin de là. Il faudrait juste s’adapter et trouver le bon ton pour entrer dans ce nouveau rôle, face au petit Mathis…

Le robinet s’éteignit derrière eux. Mathis s’essuyait les mains sur un torchon et revint auprès de Savannah et Cade. – Il faut une autre assiette maman… Ceci était nécessaire effectivement, et un sourire amusé se dessina sur le visage de l’agent fédéral. – Si tu me montrais où ça se trouve ? Je peux peut-être m’en charger… ! Fit-il presque naturellement en posant sa main sur les cheveux du petit bonhomme. Mathis se tourna et désigna un placard, en hauteur, du bout de son index. Bien trop haut pour un garçonnet, Grimes poursuivit dans sa lancée et l’ouvrit pour en sortir une assiette. Il la tendit à Mathis avec précaution. – Tu vas poser ça sur la table, je m’occupe du reste. Sans attendre, le petit garçon précisa – Un verre, une fourchette et un couteau ! Souriant, Grimes le regarda sortir de la cuisine avec un pas décidé et fier de l’aide qu’il apportait. Il en oubliait presque ce contexte dans lequel il évoluait depuis quelques minutes et qui ne lui correspondait généralement pas des masses. Son attention se reporta sur Savannah. – C’est sans doute le rôle le plus difficile que j’ai eu à jouer…  Fit-il avec une ironie contenue. Car là-dedans il y avait une très grande part de vérité. – Je voudrais pas te décevoir… Là encore, ce n’était pas dit sans sous-entendus…









Hold me tight, or don't. 763986grimes
Hold me tight, or don't. OrLErGE
Hold me tight, or don't. Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Hold me tight, or don't. Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3311 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Hold me tight, or don't. 191116124813767004
Cade#6 △ You appeared like a miracle, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyVen 8 Nov - 7:13


Hold me tight, or don't.

Bien loin d'être un exemple à suivre, j'avais appris par le passé à prendre du recul, à me détacher bien assez vite dès que les choses me semblaient compliquées. Bien trop vite même...Toutes les excuses étaient bonnes pour fuir. Je nageais dans le bonheur un jour, et le lendemain, j'étais prête à tout quitter sans me retourner, comme si j'étais incapable d'affronter les obstacles. Ou peut être étais-je persuadé que je ne méritais pas d'être heureuse, et que chaque échec était un signe de la vie pour me le faire savoir. Ces derniers mois n'avaient pas toujours été facile pour moi, la présence de Cade avait cependant offert des moments enrichissant qui m'avaient permis de relativiser. Il n'était pas parfait, pas plus que moi. Notre rencontre sur le continent Américain avait révélé sa nature, et c'est tout naturellement que je n'avais pas fondé grand espoir en lui, sachant pertinemment qu'il était en mesure de me décevoir. Il avait été plus facile pour moi de m'ouvrir à lui, et c'est tout naturellement qu'il avait à son tour livré quelques confidences, révélant un homme bien plus sincère et attachant que je ne l'avais imaginé. Les moments ensemble s'étaient enchainés, provoquant un attachement certain à son égard. J'étais incapable de savoir comment définir cette relation, peu importe les règles qu'il avait établi, la seule chose que je savais, c'est que je ressentais le besoin de l'avoir dans ma vie, peu importe les conséquences que cela pourraient avoir....Et voilà qu'il m'avait donné raison au travers de cette soirée à laquelle il m'avait invité, empruntant à nouveau le masque de l'égoïste pur et dur, qu'il avait délaissé depuis nos retrouvailles à Brisbane. J'avais cette impression que tout ceci était calculé, comme s'il avait souhaité que ça se passe ainsi, me rappelant à l'ordre sur sa personne. Ma fierté m'avait poussé dans mes retranchements ardemment, forcée de constater qu'une fois de plus mes choix se retournaient contre moi. Et le voilà pourtant dans mon appartement, repoussant d'un revers de la main cette rancœur que j'avais nourris afin de faciliter la "fin de cette relation". Je suis d'autant plus surprise de le voir rester, malgré  la présence de Mathis dans mon appartement. Tout se bouscule dans mon esprit, allant à l'encontre de l'idée que je m'étais faite de lui. Je profite cependant d'un moment de solitude avec lui pour lui faire part de tout ce que j'ai en tête depuis les derniers événements, annonçant la couleur sans plus attendre. Je ne veux pas le couper dans son effort, je sais que ça lui a coûté de venir jusqu'ici, je veux juste qu'il sache qu'un regard charmeur ne sera suffira pas a effacer l'ardoise cette fois-ci, et que contre toute attente, ce qui a pu se passer m'a fait réaliser que je n'étais pas faite pour cette case dans laquelle il souhaitait me faire rentrer, cela risquant de remettre en question notre accord. Il ne va pas répondre à ce sujet, me surprenant à se confesser sur l'histoire du fameux dossier qui avait semé le trouble dans cette pseudo relation. Je reste perplexe, mais interprète cela comme un nouvel effort de sa part. Il va cependant me mettre en garde, évoquant la possibilité que son passé puisse interférer dans la vision que j'ai de lui. Mon regard se ballade silencieusement à travers le sien, le questionnant presque inconsciemment, lorsque Mathis fait son entrée. Machinalement, mes réflexes de mère prennent le dessus, soulagée que Mathis ne soit pas en âge de comprendre réellement le sens de certaine phrase. Je m'empare de ce sourire pour tâcher de lui faire oublier ses dernières pensées et profite de l'éloignement de Mathis pour tenter de rattraper Cade. Je ne sais pas ce qui passe réellement dans mon esprit à ce moment là, je suis incapable de l'exprimer, je sais juste que cette envie de le voir rester dépasse tout entendement, bien que j'ai tâché de le faire fuir quelques minutes avant sur le pas de ma porte. Peut être qu'au delà de son incapacité à dire les choses telles qu'elles sont véritablement, j'avais saisi les efforts qu'il avait mit en oeuvre jusqu'à présent, et que je ne pouvais y rester insensible. Peu importe son avis sur la question, j'estime que rien que de ce qu'il aurait pu faire par le passé puisse remettre en question la vision que j'ai de lui. Je ne veux d'ailleurs pas en savoir plus. Ma curiosité légendaire n'est pas ce soir, bien qu'elle ait été la raison principale de mon départ précipité de cette maison bourgeoise. Peut être parce que j'ai confiance en lui, et que le reste m'importe peu....ou peut être parce qu'une partie de moi préfère ignorer que de découvrir quelque chose qui pourraient me dépasser. Je ne suis pas en mesure d'en savoir plus, pas ce soir. Ma main est toujours posée délicatement sur son torse, ne mesurant pas l'impact que cela pourrait avoir si ce geste venait à être surpris par Mathis."– Ok. Je reste." Mes lèvres se retroussent doucement, exprimant le soulagement que de le voir prendre cette décision. Le bruit de l'eau s’interrompt, m'efforçant à reprendre une distance nécessaire avec le jeune homme. "– Il faut une autre assiette maman…" Je fais mine de réfléchir et de trouver cette remarque des plus pertinentes. " C'est pas faux" affirmais-je avec un air plus enjoué alors que je m'efforce de mettre en place les derniers éléments de ce repas. "– Si tu me montrais où ça se trouve ? Je peux peut-être m’en charger… !" Je relève le regard vers cette scène, agréablement surprise par ce qui peut se dérouler sous mes yeux. Ce moment définitivement adorable parviendrait presque à m'intimider tellement ça me paraît naturel. J'observe la scène discrètement malgré moi, ne pouvant me défaire de ce sourire . " ...– Un verre, une fourchette et un couteau !" Je laisse échapper un rictus, observant la démarche du garçon qui semble bien fier de la tache qui lui est affilié et de l'attention que nous lui vouons tous les deux présentement. "T'es un invité de choix, généralement il ne propose rien de plus que cette vieille assiette de spiderman et un vulgaire gobelet en plastique" m'amusais-je. Il faut dire que les invités ici en sa présence sont rares, ou n’excédent jamais plus de cinq ans au compteur
. "– C’est sans doute le rôle le plus difficile que j’ai eu à jouer…" Je relève le regard dans celui de Cade, cette remarque le rendant particulièrement attendrissant. " Tu t'en sors très bien" le rassurais-je. Je n'en rajoutais pas, j'étais agréablement surprise par sa capacité à communiquer avec une telle facilité. "– Je voudrais pas te décevoir…" Je me pince les lèvres, bien loin d'imaginer qu'il puisse parler d'autre chose là tout de suite. Ca suffit cependant à me faire craquer définitivement sans plus attendre. Je viens attraper ses lèvres avec les miennes, lâchant un soupire de soulagement malgré les risques que je puisse prendre. Ce baiser se répercute à travers mon corps tout entier, appréciant de pouvoir retrouver cette sensation si incroyable sont-elles.Mon visage se sépare du sien non sans un certain goût de trop peu, je me pince les lèvres, tentant de dissimuler ce sourire évocateur alors que mon regard croise le sien. Ce besoin d'être toujours plus proche de lui physiquement me dépasse , je dois cependant prendre sur moi une fois de plus, forcée par ce contexte. J'attrape le plat, sachant pertinemment que l'arrivée de Mathis auprès de nous était imminente au fil que les secondes passaient. Je donne les indications pour trouver à Cade la vaisselle, et me dirige vers la table de la salle à manger, déjà correctement dressée. Je sers chacune des assiettes, priant pour cette recette soit réussie, et m'installe, observant simultanément Mathis et Cade pour ce moment qui va nous efforcer à échanger tous les trois."Bon appétit" lançais-je, espérant détendre un cade qui semble plutôt mal à l'aise pour le coup. Mathis qui ne mesure pas un instant le poids que sa présence peut avoir, trie sans plus attendre son assiette, avec un engouement qui n'est plus à prouver. "Mathis, mange un peu" lançais-je malgré moi. "Mais j'aime pas les légumes". Phrase qui mériterait sa place dans le top 3 des enfants et à laquelle il est difficile de répliquer. Il va réellement falloir que j'investisse dans un livre..."Tu n'as même pas encore goûté." Il soupire,balançant ses jambes dans le vide. "Si tu veux avoir des forces comme les superhéros et arrêter les méchants, il va bien falloir faire un effort." Okay, l'argument n'était clairement pas le plus réaliste qu'il soit, mais il était tout de même parvenu à le faire relever le visage, comme si j'étais parvenu à toucher un point sensible capable de faire tout basculer. "Regardes Cade, il mange lui." Le regard de Mathis s'arrondit, émerveillé par ses propres pensées. "T'es un super héros toi?" demande t'il avec une innocence, me soutirant un rire sans plus attendre alors que j'observe Cade. "Pas véritablement....Mais il sait arrêter les méchants" Mon visage laisse entrevoir un certain amusement face à un Mathis interloqué "Il fait régner la justice." Précisais-je. "Mais t'as un costume toi aussi?" Je souris, croisant le regard de Cade. "Bah oui, tiens, t'as un costume?" demandais-je en me tournant vers le jeune homme.




   
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-huit ans, mais pas plus de Vingt dans ma tête...
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
MÉTIER : Agent Fédéral du FBI aux US. mais actuellement en mise à pieds pour avoir déconné lors d'une mission..
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Hold me tight, or don't. Nqac
POSTS : 4891 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky et trouver une compagne pour la nuit - Agent fédéral du FBI aux US, il est en pause contrainte et forcée - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ZELDA - OAKLEY - REMI - SAVANNAH #6 - QUINN

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5
PSEUDO : Fax
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyMer 13 Nov - 13:55


Hold me tight, or don't.

Que pouvait-il dire ? A part reconnaitre qu’il n’avait pas eu une réaction exemplaire l’autre soir et admettre que son passé l’obligeait à rester un tantinet mystérieux sur sa vie pour ne pas finir dans le caniveau ? Alors oui, peut-être qu’il risquait de perdre quelques personnes en se taisant. Peut être même que ce comportement susciterait de la colère et de l’incompréhension. Mais cela ne valait-il pas mieux que de voir des regards de dégout se planter sur lui, en hurlant qu’il n’était qu’un criminel dangereux ? Le résultat serait tout aussi chaotique alors autant profiter de ce qu’il pouvait encore tirer de cette relation complexe avec Savannah… Et pour l’heure, elle avait sa place dans son quotidien et Cade n’avait pas l’intention de l’en déloger. Ceci lui demandait des efforts et une sincérité qu’il modérait forcément mais il était bien chez elle pour tenter de s’excuser, même si les mots concrets étaient encore absents. Et bien que la présence de son petit garçon et cet esprit familial qui régnait dans l’appartement pouvaient lui donner envie de reporter cette discussion, il choisissait de rester et de partager leur repas.

" Il faut une autre assiette maman…" Mathis semblait joyeux à l’idée que Cade ne prenne pas la fuite. Il saisit l’assiette qu’il lui tendait et se rendit au salon pour finir de mettre la table et sans s’en rendre compte, l’agent fédéral avait esquisser un sourire amusé. Ce petit bonhomme, bien qu’il ne sache rien de ce qui se tramait entre sa mère et Grimes, agissait presque comme un pansement capable d’assagir la situation par ses répliques innocentes. "T'es un invité de choix, généralement il ne propose rien de plus que cette vieille assiette de spiderman et un vulgaire gobelet en plastique" Il en était tout à fait honoré. Lui qui d’habitude ne montre qu’une distance notable envers les enfants… Ceux-ci, étrangement, semblait le ressentir et lui témoigner bien plus d’affection qu’ils ne le devraient. En regardant Savannah, un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Non, il ne voulait pas la décevoir dans ce rôle bien qu’il soit quelque peu faussé aux yeux du garçonnet. Il n’allait pas non plus se transformer en beau-père d’un soir et livrer des histoires pour endormir Mathis quand il faudrait le mettre au lit. Cependant, cet enfant semblait ressembler à sa maman. Il était tout aussi attachant.

Les quelques mots de Cade paraissaient rassurer Savannah. Il ne s’attendait pas à ce baiser et pourtant, il en apprécia chaque courte seconde, immobile et se laissant dépasser par tout ce que cela communiquait. Cette douceur là pourrait facilement lui manquer. Et la spontanéité de la jeune femme n’en finissait plus de lui plaire. Lorsque ses lèvres se détachèrent des siennes, lentement, il croisa son regard et sourit à son tour. Aucun autre mot ne fut échangé, il s’agissait sûrement là d’un invitation à bien plus qu’un repas…et il l’acceptait bien volontiers. "Bon appétit" lança t-elle après avoir fait le service. Cade appréciait toujours ce genre de plat préparés maison. On ne pouvait pas dire qu’il mangeait correctement de son côté alors, un repas équilibré et mitonné avec soin ne pouvait que le ravir. Aussi adepte de la sale bouffe, il ne disait jamais non à quelques légumes. Ce qui n’était pas le cas du petit Mathis qui faisait des siennes et refusait de se mettre au vert alors que sa mère insistait. "Mais j'aime pas les légumes" Ne se sentant pas forcément à sa place pour émettre un quelconque commentaire, Cade laissa Savannah gérer la situation. "Si tu veux avoir des forces comme les superhéros et arrêter les méchants, il va bien falloir faire un effort." Pas mal l’excuse du héros terrassant le mal. Intérieurement, l’agent fédéral souriait et il plantait sa fourchette plusieurs fois dans ses légumes. "Regardes Cade, il mange lui." La fourchetée arriva jusqu’à sa bouche et ses yeux se redressèrent sur la jeune femme qui le prenait maintenant en exemple…Il en était surprit mais a priori, elle parlait en toute logique. Il était bien censé arrêter les méchants… oui sauf que… "T'es un super héros toi?" Les yeux ronds de Grimes se déplacèrent sur Mathis qui semblait émerveillé par cette idée. Face au petit garçon, son visage se détendit faussement. Il avalait sa bouchée avec lenteur. – Hum… Eh bien… comment expliquer ça. Il chercha de l’aide auprès de Savannah en la regardant furtivement. Comme pour palier à son malaise, il souleva sa serviette et fit mine de s’essuyer la bouche pour gagner du temps. "Pas véritablement....Mais il sait arrêter les méchants. Il fait régner la justice." Savannah disait juste. Sauf qu’il s’agissait là de la version très idéalisé d’un agent du FBI. Ce que Cade n’était plus depuis belle lurette…Il sentit sa gorge se nouer et ses pensées se perdirent un instant. Il se revoyait appuyer sur la gâchette. Il se revoyait ne pas pouvoir arrêter son poing qui partait sur le profil de plusieurs témoins croisés au cours de sa carrière. Pouvait-on l’appeler « héros » ?! Il n’en était pas bien sûr… La petite voix de Mathis raisonna de nouveau, mettant Grimes dans un environnement très délicat. "Bah oui, tiens, t'as un costume?" Cade inspira longuement et silencieusement. Son regard s’abaissa sur son assiette, puis devant lui. Et finalement, il adressa un petit sourire de façade au garçonnet. – Mon costume n’est malheureusement pas aussi cool que celui de Superman ! Il émet une pause où il lui est bien difficile à ce moment de s’imaginer en slip rouge et collant bleu. – Tu me le montrera un jour ? Voilà qui enfonçait encore un peu plus un Grimes déjà bien bas. Hors de question pour lui de mentir à Mathis, il ne s’en sentait pas le cœur. Tant pis pour le reste. – Tu sais… je ne pense pas que ce soit possible. Il observa Savannah furtivement pour voir sa réaction. Et puis… le petit n’en démordit pas. – Pourquoi ? Toujours plutôt patient malgré tout ce qui lui tordait les boyaux, Cade reprit. – Parce que… Pour l’instant je ne m’en sers plus. Tout les superhéros s’accordent une pause de temps en temps pour se reposer et se consacrer à d’autres choses... Il espérait juste qu’il ne décevait pas Mathis, et surtout qu’il ne devrait pas donner d’explications plus détaillées sur cette pseudo pause, pourtant bien réelle. - Je suis sûr que Batman ne sors pas sa batmobile tous les jours. Un peu d'ironie pour tenter de se racheter...










Hold me tight, or don't. 763986grimes
Hold me tight, or don't. OrLErGE
Hold me tight, or don't. Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Graphiste dans une grande agence de communication
LOGEMENT : #218, BaySide
Hold me tight, or don't. Tumblr_p59u4ovhnR1tqoojmo1_500
POSTS : 3311 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : Hold me tight, or don't. 191116124813767004
Cade#6 △ You appeared like a miracle, but now I'm not sure. I can't save you if your don't let me

Carlisle(#2)AudenJustin


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. EmptyVen 15 Nov - 0:33


Hold me tight, or don't.

Je ne sais pas ce que j'attends de cette relation, ni même les raisons qui m'ont poussé à accepter ces conditions peu banales. Je ne suis clairement pas ce genre de femme à foncer tête baissée, sans me poser de question, sans me soucier des conséquences que mes actes pourraient avoir - Enfin...si, mon impulsivité m'a souvent apporté quelques soucis, il n'empêche que je me remets toujours en question, prenant le recul nécessaire. Mais peut-être que d'une certaine façon, je cherchais à le devenir. Ma dernière relation en date m'avait rendu presque inaccessible. J'avais tellement voulu que cela fonctionne que j'avais probablement idéalisé cette relation, et voilà pourtant où j'en étais arrivée, à prendre subitement un billet d'avion qui m'amènerait loin de tout sentiment. J'avais décidé de reprendre ma vie en main, d'adopter à nouveau cette philosophie qui consistait de n'avoir besoin de personne pour évoluer, pour ressentir cette sensation si forte que de me sentir vivante, et tout fonctionnait assez bien jusqu'à présent. Je n'avais cependant pas mesuré l'impact que la présence de Cade pourrait avoir dans ma vie. Le fait est, qu'il était parvenu doucement, mais sûrement, à me faire baisser les armes. Il était le représentant officiel du "pas d'attachement", et peut être qu'avec cette simple approche, il était parvenu à me faire baisser la garde. J'ai tenté de me résigner à passer à autre chose après cette soirée. Tout me poussait à arrêter. C'était bien trop complexe, bien trop dangereux, mais voilà qu'il débarquait à nouveau, semblant m'accorder un peu d'importance, assez pour ne pas s'enfuir en découvrant la présence de Mathis à mes côtés. En soit, ce n'est peut être pas grand chose, mais nous avions échangé sur le sujet, il savait à quel point Mathis pouvait avoir de l'importance pour moi, et il acceptait de rester, sachant pertinemment ce que cela impliquerait.

Cette ambiance qui prend place dans la cuisine est d'un naturel déconcertant, me demandant si ce sont bien ses talents d'acteur qui l'amènent à être si à l'aise. Je profite du départ de Mathis, mais aussi des quelques confessions pour nous accorder un moment de répit par le biais de ce baiser. Nous sommes bien loin du contexte "par pur plaisir "qu'impose cette relation. Et plus le temps passé en sa compagnie avance, plus je laisse entrevoir quelques faiblesses, mes témoignages d'affection en étant la preuve absolue. Peut être aussi que je cherche à savourer cette proximité qui pourrait rapidement être mise à mal par la suite. Je lui ai formulé ma volonté d'en vouloir plus, et si sa présence peut d'une certaine façon attester qu'il est prêt à faire un effort, je garde ce sentiment étrange, celui qu'un jour ou l'autre, cette vision différente des choses parvienne à nous éloigner de façon définitive. Je ne suis pas prête à ça, encore moins ce soir. Alors je ferme les yeux, sur ce qu'il m'a dit ces dernières minutes, et qui pourraient visiblement faire changer la vision que j'ai de lui, sur cette soirée désastreuse que nous avons partagé dernièrement,...juste pour savourer un moment léger en sa compagnie, sans aucune promesse, aucun engagement.

Le repas se déroule tout d'abord timidement. Mon regard se porte tantôt sur Cade, tantôt sur Mathis, qui semblera accorder peu de crédit au temps que j'aurais passé en cuisine. Et voilà que je me retrouve à devoir trouver l'argument qui parviendra à lui faire avaler quelques légumes, celui qui résulte bien évidemment de son centre d’intérêt...Inutile de chercher plus loin. Et puisque cela semble tout de même le laisser perplexe, je me sers de Cade pour exemple. L'occasion parfaite pour que Mathis puisse laisser travailler son imagination, prenant de cours le pauvre agent. "– Hum… Eh bien…" Je souris, remarquant que Mathis parvient a obtenir bien plus de réponse à ses questions auprès de l'agent. Il faut donc avoir moins de cinq ans pour le rendre d'avantage bavard. Je délaisse cependant mon amusement pour reprendre le flambeau et rétablir la vérité, laissant flotter une certaine ironie malgré tout. Il faut dire que Cade aurait de quoi représenter un super héros à lui tout seul si le fantastique prenait part dans ce monde malheureusement bien trop réel."– Mon costume n’est malheureusement pas aussi cool que celui de Superman ! " Bouteille de vin à la main, je me charge de remplir le verre de Cade, non sans un certain amusement. Si cette conversation semble gêner l'agent, Mathis y voit certainement l'occasion parfaite de passer outre la dégustation, ayant même délaissé sa fourchette sur la table. Mon regard croise celui de Cade, avant d'observer la réaction de Mathis, qui semble soudainement perplexe."- Je suis sûr que Batman ne sors pas sa batmobile tous les jours." Il acquiesce brièvement de la tête, sans grande conviction. Cette finalité lui plaisant peu, il hausse les épaules, et reprend d'assaut son assiette, comme s'il cherchait à oublier les dernières paroles échangées. J'attrape mon verre, l'apportant à mes lèvres avant d'observer Cade. "Tu n'as pas eu de nouvelle de Monsieur Andersen?" demandais-je. Non pas que je voulais remettre nos désaccords de cette soirée sur la table, bien au contraire, mais j'avais peur que nos comportements respectifs lors de cette soirée ne lui aient porté préjudice pour la suite." Je n'voudrais pas avoir causé des problèmes dans ton travail..."avouais-je doucement. La voix de Mathis va interrompre cet échange. "Maman, elle, elle a plus de travail" lance t-il avec spontanéité et un bel engouement, espérant probablement obtenir à nouveau notre attention. Cet avoeu me prend de cours, n'ayant pas penser qu'un enfant de son âge puisse lâcher cette information, surtout pas maintenant. Ma bouche s’entrouvre, ne laissant finalement sortir aucun son alors que je m'éclaircis la gorge pour tentant de gagner quelques secondes, remarquant rapidement le regard interrogateur de Cade posé sur moi. Je souris brièvement, tentant de rendre les faits beaucoup moins graves qu'ils ne le sont réellement. Mathis lui, satisfait de son intrusion, semble reporter son attention sur la télé qui diffuse toujours l'un de ces dessins aminés. "C'est juste provisoire" affirmais-je, espérant que cette simple réponse parviendrait à satisfaire sa curiosité. Je hausse les épaules, tâchant de garder un air détaché de la situation. "J'ai eu quelques différents avec mon ancien patron, alors je vais chercher ailleurs...". Dis comme ça, ca semblait effectivement ne  prendre aucune importance. Malheureusement, cette décision que j'avais été forcé de prendre pourrait rapidement me mettre dans une situation précaire.




   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Hold me tight, or don't. Empty
Message(#) Sujet: Re: Hold me tight, or don't. Hold me tight, or don't. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Hold me tight, or don't.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Logements
-