AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyMer 17 Fév - 22:07



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)

C’est la première fois que Nathan passe un week-end entier avec Alex. Je l’ai déposé chez elle vendredi en fin d’après-midi avant d’aller au travail, il était content de pouvoir passer du temps avec sa mère. Tellement content qu’il avait presque l’air de rester totalement indifférent à l’idée qu’il ne me verra pas avant dimanche soir. Indifférent ou bien content de pouvoir se détacher de moi je ne sais pas. Mais je ne lui en veux pas. Je ne peux pas lui en vouloir, il a passé les huit premières années de sa vie sans connaître sa mère et maintenant qu’elle est entrée dans sa vie il y a plusieurs mois, il ne parle que d’elle, il veut passer le plus de temps possible avec sa maman. Comme j’en avais bien peur, il s’est éloigné de moi. Un peu. C’est normal, c’est logique, je ne suis plus son seul parent maintenant. Alex est là. Je ne suis plus le seul à m’occuper de lui, et ça me fait vraiment bizarre. Je sais qu’il est heureux maintenant qu’il connait sa mère mais moi, depuis qu’elle est de nouveau entrée dans ma vie je ne le suis pas beaucoup plus. Bien qu’elle ne me laisse toujours pas indifférent. Bien qu’à chaque fois que son regard croise le mien, je sens dans mon estomac ces mêmes petits papillons que je ressentais lors de notre rencontre. Et ça me fait peur. Ça me fait tellement peur parce que je refuse catégoriquement qu’Alex ne reprenne cette place-là dans ma vie. Elle a eu sa chance. Elle est, et elle restera la seule femme que je n’ai jamais aimée de toute ma vie. La seule que j’ai laissé entrer dans ma vie de la sorte. Mais ça c’était avant. Parce que je ne veux pas recommencer quoique ce soit avec elle. Même si je sais qu’elle me plait toujours, elle est encore la plus belle femme selon moi. Celle qui a le plus beau sourire, les yeux qui m’envoutent le plus, celle qui me fait craquer à chaque fois qu’entends le son de son rire dans la pièce. Et comme Nathan l’a déjà dit, je souris beaucoup quand je suis avec elle. Mais ça fait peur tout ça. Je refuse d’en faire quoique ce soit. Officiellement, elle reste simplement la mère de mon fils. Mais officieusement, même si j’ai sûrement encore un peu de mal à me l’avouer, elle est bien plus que ça. Est-ce qu’il m’arrive quelque fois d’inventer une excuse bidon pour qu’elle m’autorise à passer chez elle, alors qu’au fond j’avais juste envie de la voir ? Oui. Totalement. Mais elle ne le sait pas, ça. Est-ce que j’ai déjà eu envie de lui demander de rester dormir avec moi après avoir couché avec elle ? Oui. Mais je ne l’ai jamais fait. Parce que ça donnerait une toute autre dimension à notre relation. Parce que je sais que j’aurais envie de la prendre dans mes bras en m’endormant. Et je refuse de prendre le risque d’avoir, pour la deuxième fois, des sentiments amoureux à son égard.

Dimanche, 10h30. Nathan n’est pas là. Nathan est avec sa mère. Et moi je suis seul à l’appartement comme toujours. Toujours tout seul. Après avoir nettoyé pour la deuxième fois du week-end la cuisine et la salle-de-bain je me pose enfin sur mon canapé. Quand je ne sais pas quoi faire, je me sens obligé de m’occuper en bougeant, en faisant le ménage même si tout est parfaitement propre et c’est ce que j’ai fait là. Mais une fois installé sur le canapé, je n’ai pas Nathan à mes côtés pour me poser des questions, je n’ai pas Nathan pour m’occuper parce que lui, il a toujours quelque chose à dire. Il tient ça de sa mère. Mais en attendant, moi, ce week-end je ne suis pas avec mon fils et est-ce que c’est fou de dire qu’il me manque ? Je n’ai pas l’habitude de passer autant de temps loin de lui. Ça n’arrive jamais alors oui, il me manque et j’ai envie d’appeler Alex pour lui demander si tout va bien et pour lui dire que si elle veut, elle peut ramener Nathan plus tôt que prévu. Mais je m’abstiens ne voulant pas qu’elle pense que je ne lui fais pas confiance. Je m’occupe en me connectant sur tinder, et s’il y a dix ans on m’avait dit que je serais un adepte des applications de ce genre je n’y aurais jamais cru. Mais pourtant. Mais pourtant c’est bel et bien le cas. Grâce à ces applications je fais des rencontres, comme aujourd'hui. Je parle avec une fille pendant quelques heures avant de lui proposer un rendez-vous chez moi. Je suis direct, je ne lui cache pas ce dont j’ai envie : du sexe. Juste du sexe. Parce qu’elle est très jolie, et quand elle arrive chez moi je ne suis pas déçu. Il arrive qu’une fille ne soit pas aussi belle en vrai que sur les photos de son profil, mais elle ce n’est pas le cas. Elle est sexy et je sais que je vais passer un bon moment. Et effectivement, je ne suis pas déçu de cet instant passé avec elle, et elle semble avoir pris elle aussi beaucoup de plaisir, ce qu’elle me confirme en se rhabillant. Je la regarde enfiler ses vêtements en me mordant légèrement la lèvre, cette vue sur son corps m’excitant encore un peu. Mais quand je regarde l’heure qu’affiche mon portable je redescends assez vite à la réalité. Il est 17h30, l’heure à laquelle Alex et Nathan sont censés arriver. Je sais qu’elle sera là d’une minute à l’autre, ce que je dis à cette fille. Je lui dis que mon ex et mon fils devraient arriver et on ne pouvait pas être plus synchro puisque j’entends la sonnette de mon appartement retentir. J’enfile mon t-shirt avant de me précipiter vers la porte d’entrée et avant d’ouvrir je passe mes mains dans mes cheveux pour essayer d’y remettre un peu d’ordre. « PAPA ! » Instantanément mes lèvres s’étirent en un grand sourire et je me baisse un peu pour le prendre dans mes bras. Il râle, il a neuf ans, Nathan, il n’aime plus quand je lui fais des câlins comme ça. « Arrête, c’est pas comme si on s’était pas vu depuis une semaine ! » Sa réflexion m’arrache un rire et mon regard se pose sur Alex et de nouveau, un petit sourire se colle à mes lèvres alors qu’une main se pose sur ma nuque. Lui dire bonjour est toujours assez délicat ; j’ai envie de l’embrasser mais je me l’interdis mais je ne peux pas non plus ne rien faire alors je me contente de me pencher vers elle pour déposer un léger baiser sur sa joue. « Ça s’est bien passé ? » Je lui demande tout en me décalant pour les laisser entrer. Et c’est au peu près au même moment où cette fille, dont j’avais presque oublié la présence, s’avance vers moi pour me murmurer à l’oreille. « C’était vraiment super. Hésite pas à m’envoyer un message si tu veux recommencer un jour. » Elle m’embrasse sur la joue et passe devant Alex pour quitter l’appartement. Et moi, je ne sais pas où me mettre. Je me sens gêné et je n’ose pas regarder Alex. « C’était qui ? » Me demande Nathan, les sourcils froncés et les bras croisés sur le torse. Je sais qu’il a toujours l’envie et l’espoir que ses parents se remettent ensemble et qu’il n’aime pas me voir avec une autre femme. Je soupire en refermant la porte d’entrée. « Personne. Va ranger tes affaires dans ta chambre Nathan. » C’est en traînant des pieds qu’il m’obéit, il reprend son sac à dos et part dans sa chambre, et j’en profite pour me retourner vers Alex. « Désolé… » Je lui dis, je lui murmure presque. « Tu vas bien ? Nathan a été sage ? Tu veux boire quelque chose ? » Elle me connait, elle sait que quand je pose plusieurs questions à la fois ça cache un certain malaise de ma part.

© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptySam 20 Fév - 0:08





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
Je viens à peine de me réveiller, quand la voix de Nathan résonne dans la pièce d'à côté. « Alex ! » Je mets quelques secondes avant de réagir, avant de quitter le canapé qui fait office de lit pour rejoindre Nathan dans ma chambre. Je ne suis pas encore totalement habituée à sa présence chez moi je crois. Pas au réveil en tout cas. Et pourtant depuis qu'il sait la vérité, je passe beaucoup de temps avec lui. Avec lui et avec son père. Et c'est à la fois très agréable, mais aussi très déstabilisant parce que tout a été si vite. Nos retrouvailles qui restent un moment fort, et l'annonce à Nathan, même s'il avait déjà comprit tout seul. Il est intelligent Nathan, c'est un garçon super et je suis peut-être pas objective, mais je peux le dire, puisque je sais que je n'y suis pour rien. Je sais que s'il est si gentil c'est grâce à son père qui l'a élevé tout seul. Enfin tout seul sans moi. Je sais qu'il avait sa famille, mais moi j'ai privé Nathan d'une famille pendant huit ans et quand je vois la facilité avec laquelle il m'a accepté dans sa vie, je me dis que j'ai bien merdé. Et encore, ce mot est faible. J'ai tout gâché. Avec lui et avec Caleb. Avec eux et cette famille que l'on aurait pu former ensemble. Et si Nathan semble m'avoir pardonné et accepté assez vite, Caleb est différent avec moi. Il est différent dans la vie, ce n'est plus le même qu'il y a dix ans quand je l'ai rencontré et pourtant, je dois me résoudre à faire face à mes sentiments toujours intactes pour lui. Des sentiments que je ne peux pas révéler, que je ne peux même pas assumer, mais qui sont entretenus et alimentés par ces moments que l'on passe ensemble. Avec ou sans Nathan. Ces moments à trois, ou nos pensées sont tournées vers Nathan, vers son bien-être, mais aussi ces moments à deux. Que Caleb et moi, dans son lit ou dans le mien, jamais très longs mais toujours si forts, si intenses et qui me font presque autant de mal que de bien. Parce que je sais que je dois quitter son lit, ou qu'il va quitter le mien. Je sais qu'il ne restera pas à mes côtés comme avant et ça me fait mal. Beaucoup de mal. Mais, je l'accepte parce que ce serait pire de ne rien avoir, je suis incapable de passer du temps avec lui sans pouvoir l'embrasser ou le toucher, alors je me contente de ce qu'il me donne parce que c'est ce qu'il veut et que pour une fois dans ma vie, je pense à ce que les autres veulent avant de penser à moi. Et ce matin, je tente de ne penser qu'à Nathan puisqu'il est là chez moi. Il vient de passer sa deuxième nuit dans mon appartement et pour la deuxième fois, je vais l'avoir avec moi une journée entière, ou presque. Déjà dimanche et si la journée ne fait que commencer, je crois que je pense déjà au moment ou je devrais le ramener. Mais pour le moment, je veux profiter de lui et après avoir préparé le petit déjeuner, je l'appelle et il finit par se lever J’ébouriffe ses cheveux au moment ou il s'installe dans ma cuisine et je rigole en l'entendant ronchonner. Tel père, tel fils.

16h30. Le week-end avec mon fils touche à sa fin. Bientôt je ferai le court trajet jusqu'à l'appartement de Caleb pour lui ramener son fils et repartir seule chez moi. Et après ces deux jours avec lui, j'ai presque peur de me retrouver seule désormais. J'ai peur de devoir me retrouver face à la réalité de la situation. J'apprécie ce petit, j'apprécie de passer du temps avec lui, j'apprécie de partager des moments avec lui, et j'ai envie d'en avoir d'autres. J'ai envie de passer plus de temps à ses côtés, de partager plus de choses, et de continuer d'apprendre à le connaître, parce que désormais, c'est mon fils et je n'arrive plus à le considérer autrement. Je ne suis pas vraiment sa mère, j'en ai le titre mais je n'ai pas mérité de l'être, pas encore mais ce genre de week-end, je crois que je pourrais en réclamer d'autres. Même si pour ça non plus je n'ai pas vraiment le droit, je n'ai pas le droit de réclamer quoique ce soit. Nathan est en train de manger sa glace sur le canapé devant la télé, alors que j'envoie un message à son père. Une photo de Nathan tenant un maillot, avec à ses côtés quelques footballeurs lors de la séance d’entraînement de la veille et un petit message. 'Il a hâte de te montrer son maillot. Tout va bien, à tout à l'heure.' Je sais qu'il ne connaîtra sans doute personne sur cette photo, mais le sourire de Nathan suffit pour rendre cette photo si parfaite. Je crois qu'au fond j'ai aussi besoin de rassurer Caleb, je prends soin de son fils. Je m'assure qu'il passe de bons moments et surtout je tente de ne pas le faire souffrir, parce que c'est l'une de mes plus grosses craintes. « Je file à la douche avant de te ramener, quand tu as finis ta glace, ramasses tes affaires et fais ton sac. » Il ne réagit pas vraiment, concentré sur son émission et sur sa glace qu'il mange bien trop vite. Je regarde mon téléphone, pas de réponse de Caleb, ça m'étonne mais tant pis, je me glisse dans la douche, en pensant à lui. Passer le week-end avec Nathan, c'était super, mais avoir Nathan à mes côtés, sans Caleb ça reste toujours un poil étrange, mais je m'y adapte, je n'ai pas le choix. Lorsque je quitte la salle de bain, propre et prête, il est presque l'heure de partir et Nathan est toujours dans le canapé, le contenu de son sac presque entièrement vidé sur le canapé. Je ramasse deux, trois affaires à lui sur mon chemin avant de le retrouver. « Allez Nathan, je t'ai demandé de faire ton sac, on se dépêche j'ai promis à ton père de te ramener à l'heure. »  Je n'ai jamais été quelqu'un de ponctuelle, Caleb le sait, il a souvent été le premier à subir les conséquences de mon retard perpétuel. Mais je veux lui prouver que je ne suis plus la même. Que je peux tenir mes engagements et si respecter un horaire semble être quelque chose d'assez banal, je mets un point d'honneur à le faire cette fois. Je sais que je n'ai pas le droit à l'erreur avec le petit, mais c'est encore pire avec le grand. Je ne veux pas le décevoir. Je ne veux pas lui donner une raison de douter de moi encore. Je veux lui montrer que je suis quelqu'un de différente désormais. Que je peux être responsable, et hors de question d'être un retard pour la première fois ou je dois lui ramener son fils. « J'ai plus de place dans mon sac. » Et je constate qu'il a raison. Je le gâte, peut-être un peu trop et je sais que ça pourrait ne pas plaire à Caleb. Mais je découvre comment être mère d'un enfant de huit ans et tout ce que je désire c'est le voir sourire alors je fais comme je peux. J'essaye de faire les choses biens, mais je ne sais pas vraiment comment faire. Je sais que le gâter ne me permettra pas de rattraper tout ce que j'ai manqué, mais j'ai de l'argent et j'ai envie de lui faire plaisir alors je le fais. Des maillots, des ballons, des souvenirs de nos deux jours, j'abuse sans doute un peu, mais j'en ai les moyens et je vais le gâter, le rendre heureux comme je peux. « Merci pour le maillot, je vais demander à papa si je peux l'accrocher dans ma chambre. » Il tient son fameux maillot et il sourit, il semble heureux et je me sens heureuse aussi. Parce que ce week-end a été une réussite, malgré toute la pression que je ressentais, en sa présence j'ai apprécié chaque moment. J'ai apprécié chacune des activités que l'on a pu faire et le voir sourire est une belle récompense. Je l'aide à récupérer toutes ses affaires, et j’avoue que ça fait un peu bizarre de voir mon appartement se vider peu à peu. Je ne suis pas installée depuis longtemps, mais il semble se plaire ici, et peut-être que cette pièce vide dans laquelle je stock mes cartons, pourrait devenir sa chambre, peut-être que son maillot c'est dans cette pièce qu'il finira par l'accrocher ? Je pense à ça alors que je n'en ai pas le droit, parce que pour ça aussi, je m'adapte à eux. A leur rythme. Que ce soit celui de Nathan mais aussi de son père. Ils ont vécu sans moi pendant tant d'années et je ne peux pas leur imposer quoique ce soit. Ils ont leur vie, leur équilibre et j'ai déjà chamboulé beaucoup de chose et je n'ai plus qu'à être patiente et leur laisser le temps pour me faire une place dans leur vie. Dans la mienne c'est officiel, ils ont chacun leur place et je construis ma vie en fonction d'eux. La preuve, l'appartement que j'ai choisi n'est qu'à quelques kilomètres de celui de Caleb. Et quand enfin, avec un peu d'effort, toutes les affaires de Nathan sont rangées dans son sac, nous prenons la direction de l'appartement de son père, et pendant le trajet, je suis silencieuse, j'écoute Nathan parler encore et encore. Et finalement, je souris en jetant un regard sur lui dans le retro. Il a vraiment hérité quelque chose de moi, autre que mes yeux. Il est tellement chou, et dire que j'avais pendant tout ce temps un fils formidable et que je n'ai pas pu être là pour lui. Je parle un peu avec lui, je réagis à ce qu'il me dit, et je finis par lui avouer avoir apprécié de passer du temps avec lui. Je me retiens de lui demander s'il a envie de revenir chez moi, parce que c'est une chose que je dois voir avec Caleb avant mais une chose est sûre, j'ai hâte de repasser d'autres moments avec lui.

Il ouvre la porte, et la première chose que je remarque, outre le fait qu'il semble vraiment heureux de retrouver son fils, c'est l'état de ses cheveux, et ce petit air, que je ne pourrais décrire, ou expliquer sur son visage. Je baisse les yeux quelques secondes, je ne veux pas penser à ce que je pense. Je ne veux pas croire qu'il a pu voir quelqu'un, même s'il en a le droit, totalement le droit. Je n'ai pas envie de le savoir ou de m'en rendre compte. Il dépose un baiser sur ma joue, et l'odeur que je sens quand il s'approche de moi n'est pas la sienne ou du moins, il n'y a pas que son odeur. Et je me sens mal à l'aise à ce moment. Autant parce que je n'aime pas du tout ce que je ressens mais aussi parce que j'apporte bien plus d’importance à ce genre de chose que je ne le devrais. « Ça s’est bien passé ? » Je finis par lever les yeux, et j'entre chez lui avant de lui répondre. Je suis là pour Nathan et rien d'autre alors je dois faire abstraction de la sensation désagréable que je ressens. « Oui oui très bien. On a fait pleins de choses, et je ne l'ai même pas nourris exclusivement de macdo. Je t'ai envoyé un message tout à l'heure, mais tu n'as pas du le voir. » Je ne dois pas paraître vexée ou touchée, alors que dans mon esprit, je me demande bien ce qu'il pouvait faire de mieux que de répondre à une photo de son fils. Je suis jalouse, je n'en ai pas le droit et pourtant quand cette fille arrive dans le salon, je crois que ça devient dur pour moi de ne pas réagir. Je la regarde avec dédain, je constate qu'elle est canon et je serre le poing pour ne rien dire. Je la regarde murmurer quelques mots à l'oreille de Caleb et cette image me dérange vraiment. Elle aurait presque tendance à m'énerver, énormément. Je détourne le regard au moment ou elle dépose un baiser sur la joue de Caleb. C'était donc ça qu'il faisait. Avec elle. Ici même. Et même si entre nous c'est clair, ce n'est que du sexe, (pour lui du moins) le savoir et surtout le voir proche d'autres femmes, ça me fait mal. Vraiment trop mal. Je ne regarde pas Caleb, je n'en suis pas capable, je ne voudrais pas qu'il puisse voir à quel point cette situation me blesse et me fait mal. C'est Nathan qui se charge de poser la question qui me brûle les lèvres. C'était qui ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? C'est sérieux avec elle ? C'est la première fois que tu la vois ? Tu vas la revoir ? Nathan s'arrête à la première question, avant que son père ne mette fin à la discussion, sans même répondre à l'interrogation de son fils. Ok ça ne le regarde pas, mais moi ça me regarde non ? Et même si ça me regarde pas, ça m'intéresse. Je ne dis pourtant rien, parce que je sais que je pourrais dire des choses déplacées, je regarde Nathan obéir et je lui en veux presque d'être trop bien élevé parce qu'il n'aura pas de réponse à sa question et moi non plus finalement.  « Désolé… »  Je lève les épaules, je le regarde quelques secondes avant de jouer avec mes mains et d'avancer un peu dans son appartement pour rendre les choses moins étranges, parce qu'elles le sont énormément là. « Tu fais ce que tu veux Caleb, tu n'as pas à t'excuser ou à te justifier. » Et pourtant si mes mots veulent dire une chose, la façon dont je les prononces laisse suggérer toute autre chose. Je passe une main dans mes cheveux, je joue nerveusement avec mon collier, je ne sais même pas quoi lui dire sans craindre de me montrer jalouse. Parce que je le suis vraiment. Pourquoi elle ? Qu'est-ce qu'elle a de plus que moi ? J'en sais rien et je ne le saurais sans doute jamais. Caleb reprends la parole et lui qui parle plus que moi, qui enchaîne les questions sans me laisser le temps de répondre, c'est que pour lui aussi finalement la situation a sans doute quelque chose de gênant, mais est-ce juste parce qu'il a été prit sur le fait ou pour d'autres raisons ? J'en sais rien, et je me concentre sur ce qu'il me demande. « Je vais bien. » Du moins j'allais bien. « Nathan est super, tu peux être fier de lui et j'ai passé un super week-end avec lui, merci de m'avoir laissé cette possibilité, je sais que ça n'est pas simple pour toi. » Même si grâce à ça, lui aussi a pu profiter de son week-end visiblement. « Un verre d'eau je veux bien. » J'essaye d'être agréable, et j'ai un sourire quand je parle de Nathan, mais je n'arrive pas à m'enlever de la tête la fille qui est sortie de la chambre de Caleb. « Et toi tu as passé un bon week-end ? » Mauvaise question, ça ne me regarde pas, mauvaise intonation, ça fait bien trop accusatrice, c'est une mauvaise idée d’arborer ce sujet. Très mauvaise « Nathan, viens montrer ton maillot à ton père. » S'il te plaît Nathan vient me sauver. Je tente de changer de sujet, de l'orienter sur Nathan parce que c'est plus sur. « On a été voir l’entraînement des footballeurs hier, et il a rencontré certains joueurs, il a plusieurs autographes sur son maillot, les footballeurs présents sur la photo à laquelle tu n'as pas répondu. » Trop occupé à baiser une autre. J'ai honte de mon comportement, mais que c'est dur de le voir proche d'une autre, que c'est dur de l'imaginer dans son lit avec une autre, que c'est dur d'être proche de lui sans pouvoir avoir ce que je veux et surtout en pensant qu'une autre a touché son corps, a embrassé ses lèvres. Nathan revient dans le salon avec son maillot et je me détends, avec lui peut-être que tout sera plus simple.


@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptySam 20 Fév - 21:43



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)

Pourquoi est-ce qu’en voyant Alex sur mon pallier je sens, comme à chaque fois, mes défenses se briser les unes après les autres ? Parce que tu es amoureux d’elle, idiot. Il ne m’a pas fallu longtemps pour retomber sous son charme. Au bout de quelques semaines j’étais amoureux comme quand on était gamins. Jeunes et innocents. Comme quand on se voyait vivre tous les deux jusqu’à la fin de notre vie. Comme quand j’étais persuadé d’avoir trouvé la bonne du premier coup. Celle avec qui j’allais me marier, celle avec qui j’allais avoir des enfants. Et cette deuxième affirmation reste finalement vraie, bien qu’elle ne l’est pas au pluriel. On a eu un enfant tous les deux. Un fils. Nathan. Qui a maintenant neuf ans et qui est la raison pour laquelle nous nous retrouvons ce soir. « Oui oui très bien. On a fait pleins de choses, et je ne l'ai même pas nourris exclusivement de macdo. Je t'ai envoyé un message tout à l'heure, mais tu n'as pas du le voir. » Elle m’a envoyé une photo mais je n’y ai pas répondu. Mes sourcils se froncent tout en essayant de me souvenir d’un message de sa part mais rien ne me vient à l’esprit. « Désolé, mon portable est en charge depuis un peu plus d'une heure et j’y ai pas jeté un coup d’œil. » Parce que même si j’ai beaucoup changé il y a tout de même quelques points sur lesquels je reste plus ou moins sur la même longueur d’onde : je ne suis pas le plus grand adepte des portables ou même des nouvelles technologies tout court. Et bien sûr qu’il a fallu qu’Alex arrive à ce moment-là. Au moment où cette fille quitte mon appartement en se montrant bien trop proche de moi, ne laissant aucun doute sur ce que nous étions en train de faire il y a encore dix minutes de ça. Elle me murmure quelques mots à l’oreille et m’embrasse sur la joue. Elle sait qu’elle se trouve devant mon ex et mon fils mais pourtant il lui a semblé être une bonne idée de se montrer aussi proximale avec moi. Ça ne me plaît pas du tout, je suis maintenant mal à l’aise et cela ne va pas en s’arrangeant quand mon fils commence à me poser des questions sur l’identité de cette fille inconnue qui vient d’embrasser son père devant ses yeux. Je lui réponds de manière succincte sans même réellement lui mentir, elle n’est personne. Enfin personne de spécial à mes yeux, et je lui réponds de partir ranger ses affaires dans sa chambre, chose qu’il fait non sans râler. Bizarrement c’est surtout vis-à-vis d’Alex que je me sens mal-à-l’aise. Parce que je ne voulais pas qu’elle puisse voir cette partie-là de moi dont je ne suis pas particulièrement fier. Et qu’elle doit sûrement détester en plus, parce que quand on s’est connu j’étais le contraire total de ce que je suis aujourd’hui. « Tu fais ce que tu veux Caleb, tu n'as pas à t'excuser ou à te justifier. » Mes yeux se perdent dans les siens le court instant pendant lequel elle me regarde mais quand elle se concentre sur ses mains avec lesquelles elle joue, je baisse le regard à mon tour tout en passant une nouvelle fois mes deux mains dans mes boucles pour essayer tant bien que mal d’y remettre un peu d’ordre. « Cette fille c’est personne pour moi elle est pas importante. » Comparé à toi. C’est meilleur avec toi aussi. Je préfère ta peau, je préfère tes lèvres, je préfère ton corps. Toutes ces choses que je pourrais lui dire si je n’étais pas terrorisé à l’idée de laisser une deuxième fois mon cœur entre ses mains. Mais je suis un froussard. Du courage, je n’en ai pas. « Je vais bien. Nathan est super, tu peux être fier de lui et j'ai passé un super week-end avec lui, merci de m'avoir laissé cette possibilité, je sais que ça n'est pas simple pour toi. » Elle a passé un super week-end, Nathan aussi. C’est bien tant mieux, au moins ils se sont amusés tous les deux, alors que moi je me suis retrouvé ici comme un con. Tout seul. Elle me remercie, je ne réagis pas vraiment, hormis un simplement haussement d’épaules avant de partir dans la cuisine pour lui servir un verre d’eau. « Et toi tu as passé un bon week-end ? » Passer un bon week-end sans mon fils ? Ça me semble difficile voire même impossible. J’ai passé les neuf dernières années de ma vie à tout donner pour lui, à ne vivre que pour lui alors me retrouver séparé de lui un week-end entier n’a pas été facile. Surtout quand je me souvenais qu’il était avec sa mère et que si tout se passait bien il demanderait à y retourner bien plus régulièrement. « Pas vraiment. » Parce qu’avoir l’impression de voir son fils s’éloigner petit à petit pour se rapprocher de sa mère qui n’a pas été là les huit dernières années, c’est dur. Je devrais être heureux pour lui et une partie de moi l’est réellement. Mais en même temps perdre mon fils, le voir s’éloigner était pour moi la pire chose qui aurait pu m’arriver. Alex appelle Nathan en lui demandant de me montrer son maillot, et elle ajoute. « On a été voir l’entraînement des footballeurs hier, et il a rencontré certains joueurs, il a plusieurs autographes sur son maillot, les footballeurs présents sur la photo à laquelle tu n'as pas répondu. » Cette fois, c’est un regard noir que je lui lance parce qu’elle n’a pas le droit de faire ça. Elle n’a pas le droit d’être jalouse. « Arrête ça, s’il te plaît. » Je lui demande, simplement et c’est au même moment que Nathan revient les bras chargés. « Regarde papa tous les autographes sur mon maillot ! »   Il est fier, en me montrant ça, Nathan, et il ne s’arrête pas là. « Et regarde ce qu’Alex m’a acheté aussi, d’autres maillots, un nouveau jogging et des nouvelles chaussures pour jouer au foot. Les miennes commençaient à s’abîmer un peu je suis sûr que c’est pour ça que j’ai pas marqué de but au dernier match mais avec les nouvelles baskets je vais de nouveau être super fort. Ce week-end c’était trop cool avec Alex, papa on a fait pleeeeins de trucs ! Je pourrais y retourner les mercredis après-midi vu qu’il y a pas école ? Et le week-end prochain aussi s’il te plaaaaît ? »   Quand il me parle et me montre les nombreux – bien trop nombreux – achats d’Alex pour mon fils je lui souris, mais c’est un sourire forcé, lui il ne s’en rendra sûrement pas compte. Il a passé un week-end tellement parfait qu’il demande à passer tous ses moments libres de la semaine à venir avec elle. Et ça, ça fait mal. Vraiment très mal. Moi qui me faisais une joie de passer du temps avec lui cette semaine, je vais de nouveau devoir revoir mes plans. Parce que je ne peux pas lui refuser ça. Je déglutis, mais quand il me demande à passer encore et encore du temps avec elle mercredi et le week-end prochain, je ne souris plus du tout. « Si tu veux. Si Alex est d’accord. » Et cette fois je ne regarde plus Alex, parce que je me surprends à lui en vouloir. Elle n’y peut rien, ils ont passé un week-end de rêve tous les deux, mais j’ai la douloureuse impression – et peut-être même qu’elle est stupide, mais je n’y peux rien – qu’elle est en train de me prendre mon fils et que d’ici un mois ils demanderont tous les deux la garde partagée. Je pars me réfugier dans la cuisine pour commencer les pâtes à la bolonaise pour ce soir. « Dis Alex, tu veux bien rester avec nous ce soir pour qu’on puisse regarder le match tous les deux ? »   J’entends Nathan lui poser la question, je sais qu’Alex va lui dire qu’elle doit d’abord avec mon accord et je sais pertinemment que je ne peux pas refuser. Une partie de moi veut lui demander de rentrer chez elle, de me laisser un peu avec mon fils, mais une autre partie de moi veut passer du temps avec elle. Sauf que je me retrouve à envier la relation qui semble déjà si fusionnelle qu’elle entretien avec mon fils. Notre fils.

© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyDim 21 Fév - 12:29





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
Est-ce que je pouvais imaginer une situation plus dérangeante ? Plus désagréable que d'être accueillie chez lui avec cette vision d'une femme qui sort de sa chambre, qui l'embrasse et qui se colle à lui, juste devant Nathan et moi ? Clairement pas non. Ça me fait du mal, mais je ne dois pas le montrer. Je ne dois rien dire, parce que je n'ai rien à dire. Il fait ce qu'il veut, mais j'aurais préféré de pas le savoir, ne pas le voir surtout. Et si je suis mal à l'aise, il l'est clairement lui aussi. « Cette fille c’est personne pour moi elle est pas importante. » Pour la seconde fois en quelques secondes, je lève les épaules. Et si je lui ai dis qu'il n'a pas à se justifier auprès de moi, il le fait quand même. Et je ne sais même pas comment prendre sa remarque. Je tente de mesurer mes propos, de ne pas me montrer trop jalouse, parce que comme je l'ai dis, il n'a pas à s'excuser ou à se justifier. Il ne me doit rien, il n'y a rien d'autre que du sexe entre nous, c'est du moins ce que l'on a convenu, tout les deux et je ne veux pas gâcher ça, même si ça me convient clairement pas. Mais je ne dois pas lui montrer. « Tu n'avais pourtant pas l'air d'être personne pour elle, elle était bien proche. » Je baisse les yeux et je me tais. Je crois que de ne rien montrer, c'est raté, je suis bien trop jalouse pour rester neutre. Alors comme ça tu couches avec des filles pas importantes alors que je suis là … Jalousie encore mais ça je le garde pour moi ! Je sais que je n'ai pas mon mot à dire, que ce qu'il fait dans sa vie ne me regarde pas. Enfin ce qu'il fait dans son lit avec ces femmes ne me concerne pas, et pourtant je suis l'une de ces femmes. L'une de celle qu'il reçoit dans son lit et découvrir que je ne suis pas la seule, ça n'a rien d'agréable. Et peut-être qu'il dira ça de moi aussi à cette fille. Qu'il lui a dit avant même de quitter ses draps ? Ou qu'il le dira à une autre ? A la suivante ? Parce qu'il y a en aura sûrement d'autres et je déteste cette pensée. Je déteste le savoir proche d'une autre, comme je déteste l'idée qu'il puisse coucher avec une fille en disant d'elle qu'elle n'est personne. Ce n'est pas lui. Ce n'est tellement pas lui tout ça alors ça fait bizarre. Presque aussi bizarre que de devoir me rhabiller après nos moments ensembles, et de filer sur la pointe des pieds de son appartement à chaque fois. Mais c'est notre relation, c'est ce qu'il me donne et c'est ce dont je me contente. Mais le savoir partager de tels moments avec d'autres, c'est horriblement douloureux finalement, et pourtant à ce moment, si je suis jalouse, je suis aussi presque quand même un peu soulagée de savoir qu'elle n'est personne, qu'elle n'est surtout pas 'sa petite-amie' enfaîte. Parce que je crois que je ne pourrais pas le voir avec une autre, de manière officielle. Ça j'en suis sûre, j'en étais déjà presque certaine mais voir cette fille déposer un baiser sur sa joue, n'a fait que me le confirmer. Je l'aime toujours et je ne suis pas encore prête à renoncer à lui. Je lui ai demandé de me le dire, de me dire de renoncer à nous totalement, il ne l'a pas fait et désormais, même si notre relation n'est que purement physique, je sais au fond de moi, que je l'aimerais toujours et que je ressentirais toujours ce besoin d'être proche de lui, d'être avec lui, parce que je suis amoureuse de lui tout simplement. Et je ne veux pas avoir à le partager. Heureusement pour moi, et pour lui peut-être aussi, la discussion se tourne vers Nathan, et c'est bien pour lui que nous sommes là ce soir. Parce que grâce à lui, j'ai pu passé un week-end entier en compagnie de mon fils, et pour ça, je lui en suis reconnaissante. Je sais que pour lui c'est pas simple, que mon retour a chamboulé beaucoup de choses, mais j'apprécie sincèrement qu'il me laisse cette opportunité et qu'il me montre aussi avec ça, qu'il a confiance en moi pour m'occuper de Nathan, du moins assez confiance pour me confier Nathan pour plus de deux jours. Il ne réagit pas plus, il ne me questionne pas plus sur le week-end, et j'en suis un peu étonnée. Je pensais qu'il aurait bien de questions, qu'il s'assurait que j'ai pris soin de Nathan, qu'il me demanderait s'il a bien dormi, bien mangé et toutes les questions habituelles d'un parent inquiet. Mais même pas. Il donne même l'impression de fuir la discussion, je ne sais pas si c'est moi qui suis toujours mal à l'aise, ou si c'est lui qui est froid, j'en sais trop rien mais je le questionne à mon tour sur son week-end. Je lui demande s'il a passé un bon week-end. Et je sais que ma question n'est pas anodine et qu'elle est en partie liée avec cette fille que je viens de croiser partant de chez lui. « Pas vraiment. » Donc, il n'a pas vraiment passé un bon week-end, pourtant il a l'air d'avoir passé du bon temps en bonne compagnie. Et, je pourrais m'excuser de l'avoir privé de son fils ce week-end mais je ne le fais pas. Parce que je n'arrive décidément pas à m'enlever cette idée, cette image de la tête, lui avec cette autre femme. Je retiens une remarque à ce sujet parce que j'en ai déjà fais bien trop pour quelqu'un à qui il ne doit pas rendre de compte. Je voudrais lui dire que pour passer un meilleur week-end, il a cas choisir une meilleure compagnie et pas se jeter sur la première venue, mais c'est le genre de remarque que je ne peux pas faire, vraiment pas. Et pourtant, ma jalousie ressort quand même, quand j'évoque pour la deuxième fois cette photo à laquelle il n'a pas répondu, parce que désormais si je sais qu'il prétends que son portable est à charger, je sais aussi et surtout que ses mains et ses yeux étaient occupées à faire autre chose et que c'est cette raison qui explique qu'il ne m'ait pas répondu. C'est en tout cas la conclusion que j'en ai tiré, et je dois avoir bien du mal à cacher ce que je ressens puisqu'il me reprends. « Arrête ça, s’il te plaît. » Je soupire pour ne pas réagir. Pour ne pas montrer aussi comme je me sens mal. Je n'aime pas ce regard qu'il me lance, je n'aime pas la façon dont il me parle. Et j'ai envie de lui répondre, de réagir parce que c'est lui qui nous a mit dans cette situation. C'est lui qui a baisé cette fille et qui a réussi à faire en sorte qu'elle soit encore là au moment ou je ramène Nathan. Il a eu tout un week-end pour baiser n'importe quelle fille, et peut-être qu'il l'a fait d'ailleurs, mais il a fallu qu'il se tape ce canon quelques minutes avant que je ne vienne. Alors, oui je n'ai rien à dire. Oui, on est pas ensemble. Oui, c'est moi qui l'ait quitté, mais ça me fait mal de le voir se comporter ainsi avec moi et avec les autres. Nathan fait irruption dans le salon à ma demande et il m'empêche de répondre à son père. De lui dire ce que je pense. Je me concentre sur Nathan qui a ce sourire sur les lèvres, celui que je vois habituellement aussi sur les lèvres de son père mais qui n'est pas présent ce soir. Nathan est heureux et pour une fois, c'est un peu grâce à moi, alors ça me redonne un peu le sourire. Je le regarde montrer ses cadeaux à son père, et c'est en l'écoutant que je m'en vraiment compte, que j'en ai peut-être fait beaucoup. Un peu trop sans doute. Mais il semble ravi et c'est tout ce qui compte à mes yeux. Pouvoir le rendre heureux et quand je l'entends demander à Caleb pour passer plus de temps avec moi, je me sens vraiment émue. Je n'ai pas évoqué avec lui cette possibilité, durant tout le week-end, j'ai bien fais attention de ne rien lui promettre, de ne pas faire de plan avec lui, parce que je ne veux pas forcer Caleb à quoique ce soit, ou le mettre sous le fait accompli. Mais que Nathan le demande, le suggère de lui-même, ça me touche forcément. Je regarde un peu Caleb et je vois bien que c'est loin d'être aussi plaisant pour lui. Je sais quand il sourit vraiment ou quand il fait semblant et là clairement, il fait semblant et son sourire s'évanouit même. Je m'en veux presque d'un coup, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai l'impression d'avoir fait un truc que je n'aurais pas du. Mais quoi ? Je n'en sais rien et c'est frustrant parce que tout ce que je voulais c'était prouver à la fois à Nathan et à Caleb que je pouvais être quelqu'un de bien pour eux. J'ai marqué des points auprès du petit, pas auprès de son père visiblement. « Si tu veux. Si Alex est d’accord. »  Je me sens un peu prise au dépourvu d'un coup. Je sens que cette idée ne plaît pas à Caleb, mais j'ai pas envie de décevoir Nathan non plus, parce que j'ai moi aussi envie de passer du temps avec lui. J'en ai vraiment envie. « Il va falloir que je regarde par rapport au boulot, mais tu viens quand tu veux chez moi Nathan, et quand ton père le veut aussi. » L'excuse du boulot, c'est minable, je le sais et Caleb le sera sûrement mais Nathan est trop jeune pour savoir que parfois un petit mensonge peut-être utile pour ne blesser personne et ce genre de décision on ne peut pas les prendre à la légère. Caleb s'éclipse dans la cuisine et je ne le suis pas, je crois que j'ai besoin de gérer quelques petites choses avant de me retrouver seule avec lui, alors je reste un peu avec Nathan. Je l'aide à plier ses nouveaux maillots et son jogging, tout en riant un peu à certaines de ses remarques. Et c'est à ce moment, qu'il me demande si je veux rester avec eux ce soir, pour regarder le match. Je lui souris, j'apprécie qu'il semble vouloir passer du temps avec moi, mais je pense à Caleb. Il a une vie désormais, dans laquelle je n'ai visiblement qu'une petite partie, et je ne peux pas m’inviter comme ça, cette fille chez lui, m'a bien ramené à une réalité à laquelle je ne voulais pas penser. Je ne suis qu'une parmi d'autre pour lui, mais pour Nathan c'est différent et pour lui, je vais faire abstraction de tout ce que je ressens. « Je vais d'abord en parler avec ton père avant, il a peut-être des projets pour ce soir et tu as école demain, alors je doute que tu ais le droit de regarder tout le match. » Il y a quelques mois, jamais je ne me serais imaginée prononcer ce genre de phrase, qui font très adultes, très mature et un peu trop maman, mais c'est ce que je dois être pour lui enfin je crois. Alors, j'essaye d'être responsable et même si ce n'est pas vraiment mon rôle, j'essaye de faire les choses avec sérieux et maturité. « Mais, c'est pas juste, c'est nul de regarder qu'une mi-temps ! Tu comprends ça toi, je pensais que tu me laisserais tout regarder avec toi. » Il ronchonne et je crois c'est pas de Caleb qu'il tient ça mais je ne vais pas me laisser attendrir même si j'aimerai lui faire plaisir, je sais qu'il y a des limites. « Allez arrête de ronchonner, va ranger tes affaires, et va prendre ta douche, tu peux mettre ton maillot pour ce soir et moi je vais aller voir avec ton père. » Et quand je lui dis que je vais aller voir avec son père, ce n'est pas pour l'heure de son coucher, mais uniquement pour savoir s'il m'accepte pour le dîner ou s'il attends quelqu'un d'autre. Ou même s'il a d'autre plan dans lesquels je ne suis pas la bienvenue. J'ai vu sa réaction quand Nathan lui a parlé de venir chez moi, et même si c'est une idée que j'aurais aimé évoquer avec lui, je ne pensais pas que ça arriverait si vite. J'entre dans sa cuisine et je le trouve dos à moi, concentré sur la préparation du repas et je me surprends à l'observer de manière un peu trop soutenue. Je me racle la gorge pour lui signifier que je suis là avant de prendre la parole. « Je n'ai rien prévu avec lui. C'est pas mon idée. Je voulais que tu le sache. » C'est hésitante que j'ouvre le dialogue avec Caleb. Il y a tellement de chose que je voudrais dire, mais je ne sais même pas par quoi commencer, alors je commence par le plus simple. « Je ne vais pas te mentir, j'aimerai pouvoir passer du temps avec lui, mais je ne veux pas que ça aille trop vite pour vous. » Surtout pour lui, parce que c'est lui que cette idée ne semble pas vraiment enthousiasmer. « Il m'a demandé si je pouvais rester ce soir pour regarder le match, mais si tu veux que je vous laisse tout les deux, je trouverais une excuse. » J'ai beau être un peu en colère contre Caleb, enfin blessée serait le terme plus juste, je lui ai fais la promesse de ne pas m’immiscer entre son fils et lui. Il est et restera, le seul vrai parent de Nathan, le seul qui puisse décider de ce qui est bien ou non pour Nathan, et je ne veux pas que ma présence crée des tensions entre eux. « Je serais partie à la mi-temps, si jamais tu as d'autres projets. » Je n'ai pas pu m'en empêcher, cette remarque, cette fille, son odeur que j'ai senti sur lui en arrivant, ses lèvres sur sa joue, je m'en veux d'avoir envoyé Nathan à la douche, parce que je n'ai personne sur qui concentrer mon attention désormais et je dois faire face à Caleb.

@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyDim 21 Fév - 17:07



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)

« Tu n'avais pourtant pas l'air d'être personne pour elle, elle était bien proche. » Elle est jalouse et ça m’agace. Pourtant ça devrait me plaire, parce que je sais très bien que je l’aime toujours. Je m’en rends compte j’ai juste beaucoup trop peur. La dernière fois que je suis tombé amoureux – et la seule – notre histoire s’est terminée en catastrophe. Elle m’a quitté et par la même occasion elle m’a complètement brisé. Incapable d’aimer de nouveau. Incapable de m’imaginer avoir une relation sérieuse une deuxième fois. Ça n’en vaut pas la peine. Ça n’en vaut pas la peine du tout. On tombe amoureux, on est heureux un certain temps mais ça ne peut pas bien se finir. Les histoires d’amour finissent toujours mal, c’est ce qu’on dit. « Arrête, on se connaissait même pas il y a trois heures. » Et encore une fois, je ne suis pas fier de ce que je suis devenu. Je ne suis devenu tout ce que j’ai toujours détesté chez les autres hommes et c’est bien simple, je me déteste de toute façon et je ne dois pas être le seul. Alex, elle était tombée amoureuse d’un garçon gentil, timide et surtout de ce garçon qui jamais n’aurait pu coucher avec une inconnue. Mais moi maintenant que je connaisse la fille ou non ça m’est égal. C’est bien ça le problème. C’est quelque chose que l’ancien Caleb n’aurait jamais dit. Maintenant je suis froid, distant, détaché et certainement bien plus déprimé que je ne veux me l’avouer. Ma vie est minable, elle ne vaut pas grand-chose et j’ai réussi à la faire partir complètement en fumée. Très honnêtement, il n’y a que Nathan qui me raccroche à la vie et en le voyant sourire de la sorte en parlant à Alex, en l’entendant lui demander de rester avec nous ce soir je me rends bien compte que plus rien ne sera jamais comme avant. Mon fils veut passer encore plus de temps avec sa mère et je ne lui en veux pas pour ça, je le comprends totalement. Chaque enfant a besoin de sa mère et maintenant qu’il a trouvé la sienne il n’a pas envie de la laisser partir à nouveau. Il veut apprendre à la connaître, il lui laisse une place dans sa vie. Une très grande place même, tellement grande que quand je les vois tous les deux je me sens presque de trop. Alors je les laisse ensemble et aucun d’entre eux ne remarque mon absence de toute façon. Du plan de travail je les vois parler, je les vois sourire, je les vois rire, leur complicité crève les yeux. Je sais que vous me jugez. Je sais que vous jugez la jalousie que je ressens en voyant mon fils créer un lien avec la mère sur laquelle il me questionne depuis son plus jeune âge. Mais il faut croire que je suis devenu égoïste. Tous les défauts du monde, maintenant, je les ais et je me déteste encore pour ça. J’arrête de les regarder et je me concentre sur la recette, sur les carottes que je viens de terminer de couper et je commence la préparation de la sauce bolonaise alors que les viande commence à cuire à feu doux. « Je n'ai rien prévu avec lui. C'est pas mon idée. Je voulais que tu le sache. » J’hausse les épaules, je ne lui réponds pas. Tout comme elle est restée mutique quand je lui ai avoué ne pas avoir passé un bon week-end. Je relève simplement le regard vers elle quelques secondes avant de reporter mon attention sur la sauce. « Je ne vais pas te mentir, j'aimerai pouvoir passer du temps avec lui, mais je ne veux pas que ça aille trop vite pour vous. » Cette fois je réagis. Un léger rire sort d’entre mes lippes. Un rire sans joie, clairement un poil ironique. C’est certainement pour moi que tout ça va trop vite mais pas pour Nathan. La preuve, c’est lui qui demande à passer plus de temps avec elle. Et je ne peux pas le priver de sa mère, je n’en ai pas envie et en plus je passerais pour quoi ? Pour celui qui a le mauvais rôle, pour le méchant de la famille. « Je pense même que pour lui, ça va pas assez vite. » Parce que je le connais, Nathan. Je sais très bien qu’il aimerait qu’on passe à la vitesse supérieure et qu’il voudrait passer plus de week-ends voire même des semaines entières chez Alex. « Il m'a demandé si je pouvais rester ce soir pour regarder le match, mais si tu veux que je vous laisse tout les deux, je trouverais une excuse. » Pour que Nathan me déteste ? Merci, mais non merci. Je secoue négativement la tête avant de lui répondre. « Il a pas envie d’être avec moi ce soir, c’est toi qu’il veut. » Il l’a presque dit assez clairement, alors je ne serai pas celui qui l’empêche de passer du temps avec sa mère. Même si ça me fait mal. « Je serais partie à la mi-temps, si jamais tu as d'autres projets. » Si jamais j’ai d’autres projets ? Cette remarque m’énerve certainement bien plus qu’elle ne le devrait et pour la première fois depuis le début de cette conversation je me retourne vers elle pour lui faire face. « Oui, s’il te plaît. Parce que la prochaine fille arrive à 20h et celle d’après vers 22h30. » Le ton de ma voix est ironique et elle devrait s’en rendre compte assez facilement. Ironique mais avec une pointe d’agacement. « Vu que ça a l’air d’être l’image que tu as de moi maintenant. » Je soupire et en fermant les yeux quelques seconds je passe une main dans mes cheveux. « Je sais que j’ai changé, je sais que je suis plus le même que j’étais il y a dix ans. Mais je sais pas ce que tu t’es foutou dans la tête pour me voir comme un connard qui se tape dix filles par jour, mais t’es complètement à côté de la plaque. J’ai encore du respect pour les filles que je vois, au cas où tu en doutes. Et elles sont pas aussi nombreuses que tu as l’air de le penser. » C’était sa remarque de trop, une énième tentative de sa part pour me faire passer pour un enfoiré et certainement aussi pour se placer en victime. Oui, j’ai changé. Et s’il y a dix ans que je n’aurais sûrement pas réagi si elle me parlait de la sorte, aujourd’hui je ne me laisse plus faire, aujourd’hui je me fais entendre. Savoir qu’elle me voit comme ça me fait mal, et Alex me prouve encore qu’elle est toujours extrêmement douée pour ça. « Nathan veut que tu restes ce soir, alors si tu en as envie aussi tu peux. Ça me dérange pas. Et si vous voulez passer tous vos week-ends et tous vos Mercredis ensemble, vous pouvez. J’ai pas le droit de vous en empêcher de toute façon. » J’hausse les épaules avant de me retourner vers la plaque de cuisson pour terminer la sauce et mettre de l’eau à bouillir pour les pâtes. «  Papa, j’ai le droit de manger des chips en attendant que les pâtes soient prêtes ? » Nathan est ressorti de la douche et il porte son nouveau maillot rempli d’autographes avec beaucoup de fierté. « Oui tu peux, mais pas plus que ça sinon tu vas plus avoir faim après. » Je lui donne un petit bol rempli à moitié de chips et il file dans le salon pour s’installer devant la télé alors que moi de mon côté, j’ouvre en grand la fenêtre du salon et je me pose devant, m’accoudant sur celle-ci pour fumer une cigarette sans que Nathan ne puisse sentir la fumée.

© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyDim 21 Fév - 21:17





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
« Arrête, on se connaissait même pas il y a trois heures. » Est-ce mieux ? Ou est-ce pire ? J'en sais rien mais la façon dont il prononce ces mots, c'est déstabilisant. C'est dérangeant même puisqu'il met en avant une réalité que je savais déjà, mais que j'avais beaucoup de mal à accepter. Du moins venant de lui. Il est devenu un tout autre homme, et bien sur les gens changent en neuf ans, j'ai moi aussi changé mais il est devenu tellement différent. Et pourtant, je l'aime toujours. Et c'est sans doute pour ça que je réagis à toute cette situation, que je n'arrive pas à réprimer ma jalousie et à garder mes remarques pour moi. Il a le droit de voir qui il veut, de coucher avec qui il veut, mais je crois que je ne veux surtout pas le savoir, et encore moins le voir parce que ce Caleb là, je crois que je ne le reconnais pas. Mais je ne dis rien de plus, je n'ai pas à juger la manière dont il vit sa vie, je n'ai rien à dire parce que je suis loin d'être la mieux placée pour le juger. J'ai fais pareil, j'ai fais même pire. J'ai toujours réussi à mal de comporter de toute façon, c'est une constante dans ma vie, sauf que désormais j'essaye de m'améliorer, j'essaye de faire les choses biens, parce que Caleb m'a laissé une chance avec Nathan. Mon fils m'a accepté dans sa vie et je ne veux pas les décevoir. Je crois que je m'en sors pas trop mal avec Nathan, et ça me rassure énormément. J'ai raté beaucoup de choses. J'ai gâché beaucoup de choses aussi. Mais ça, je ne veux pas le gâcher, cette chance que j'ai de passé du temps avec lui, d'apprendre à le connaître, de créer des souvenirs avec lui. Il n'en a pas encore avec moi, pendant huit ans de sa vie, je n'ai rien partagé avec lui. Je n'ai pas été là quand il avait besoin d'une mère, mais désormais je suis là et si pour le moment, je n'ai pas encore l'étiquette de 'maman', je réussis à le faire sourire et à le rendre heureux, un peu du moins et je crois qu'il m'apprécie et ça c'est une chose assez incroyable. Il y a quelques mois, je ne connaissais rien de Nathan et désormais, j'arrive à savoir ce qu'il peut aimer ou non, j'arrive à créer un lien avec lui et c'est assez incroyable. J'avais peur qu'il me déteste, qu'il me rejette, après tout il aurait pu, c'est en partie ce que j'ai fais moi. Je les ai rejeté, abandonné lui et son père et si mes choix ont eu des dégâts sur eux, j'essaye de faire au mieux. J'essaye vraiment, mais si je m'en sors plutôt bien avec Nathan, si ça semble finalement simple avec lui, ça l'est nettement moins avec Caleb. La discussion avec Nathan est facile, légère, on rit et quand je me retrouve seule avec Caleb dans sa cuisine c'est une toute autre ambiance. Des silences, des regards peu assumés de ma part mais aussi de la sienne. Un malaise que j'aimerais comprendre, et si moi je sais pourquoi je le suis, j'aimerais comprendre vraiment ce qu'il semble me reprocher. Ma jalousie ? Peut-être ? J'en sais rien, mais là je lui parle de Nathan et de cette idée qu'il a amené. Cette envie qu'il a exprimé de passer du temps avec moi et de mon envie aussi d'en faire autant, tout en ajoutant tout de même que je ne souhaite pas aller trop vite pour eux. Que je ne veux pas forcer quoique ce soit. Je fronce les sourcils quand j'entends le rire de Caleb. Clairement pas son rire habituel. Clairement pas un rire joyeux. « Je pense même que pour lui, ça va pas assez vite. » J'aurais presque pu sourire à cette phrase, si les circonstances avaient été différentes et si je ne sentais pas que cette situation avait quelque chose de dérangeante. J'ai précisé pour eux, pas trop vite pour eux et il ne parle que de Nathan. « Et pour toi ? » Dès mon retour, dès le premier jour il m'a fait part de sa peur de voir Nathan s'éloigner de lui, et je réalise peut-être seulement maintenant comme ce week-end a du être dur pour lui. Et j'essaye d'en savoir plus sur ce qu'il pense, sur comment il vit les choses, je tente de m'intéresser à lui mais je réalise assez vite que cette situation semble pas forcément agréable pour lui. « Il a pas envie d’être avec moi ce soir, c’est toi qu’il veut. » Je le réalise au moment ou il me réponds quand j'évoque l'invitation de Nathan. Il ne me dit pas si je peux rester ou non, il ne me dit pas s'il veut bien de moi avec eux, ou s'il veut rester seul avec son fils. Il dit carrément que Nathan n'a pas envie d'être avec lui, et c'est faux. Je le sais, parce que je viens de passer prêt de trois jours avec Nathan, et le nombre de fois ou j'ai entendu, « papa il fait comme ça lui. » et encore toutes les anecdotes qu'il peut avoir à me raconter sur son père, sur ce qu'ils ont fait tout les deux. Parce qu'il n'a de souvenirs qu'avec lui, et tout ce que je veux c'est qu'il puisse en avoir à l'avenir aussi avec moi, et avec nous. « Tu sais que c'est faux, il était heureux de rentrer et te retrouver. » Et je ne dis même pas ça pour lui faire plaisir, même si je suis certaine qu'il risque de le penser, c'est juste la vérité. Et finalement, dans tout ça, je ne sais même pas s'il veut bien de moi chez lui ce soir. J'ai presque l'impression d'être de trop pendant quelques minutes, d'être là sans vraiment y avoir été invitée finalement. Entre cette femme que j'ai eu l'honneur de croiser juste après leur partie de jambes en l'air, et l'attitude de Caleb envers moi, j'ai l'impression de le déranger. Ce qui est sur c'est qu'il ne semble pas apprécier ma présence et peut-être qu'au fond, il ne veut plus me voir ? Que c'était un message qu'il m'envoyait avec cette fille chez lui ? Avec son attitude envers moi ? Mais pour le moment c'est de Nathan dont il est question, et si Caleb ne veut pas passer du temps avec moi ou s'il à mieux à faire que passer du temps avec moi, ce que je peux comprendre, je lui annonce que je partirai au moment ou Nathan ira se coucher. Il pourra faire ce qu'il veut ensuite. Et sans doute que la façon dont je m'exprime n'est clairement pas bonne. Je me trahis encore, je laisse ma jalousie s'exprimer mais je n'arrive pas à me comporter autrement, pourtant j'essaye. Mais je voudrais ne jamais l'avoir vu avec cette femme, je voudrais ne pas encore sentir son parfum si fort, je voudrais ne pas les imaginer tout les deux dans la chambre de Caleb, un lieu que je connais plus bien en plus. Sauf que c'est sans doute la remarque de trop, et ça je le comprends un peu tard, quand Caleb se tourne vers moi pour la première fois. « Oui, s’il te plaît. Parce que la prochaine fille arrive à 20h et celle d’après vers 22h30. » Je le regarde, un peu trop surprise par sa réaction pour réagir. Je sais qu'il n'est pas sérieux, mais pourtant la façon dont il me réponds me laisse sans voix. « Vu que ça a l’air d’être l’image que tu as de moi maintenant. » Il soupire et je m'en veux. Je ne voulais pas mal me comporter avec lui et pourtant j'ai réussi à l'agacer. Je soupire à mon tour, j'ai envie de lui répondre, j'ai envie de réagir mais je sais que si je le fais, je pourrais dire des choses que je ne pense pas, et envenimer la situation. Parce que je suis surprise qu'il me parle comme ça, et aussi parce que j'aime pas trop ça non plus. Mais, je ravale ma fierté, je ravale aussi les mots qui me brûlent les lèvres et je le laisse parler, pour une fois, c’est lui qui a l'air d'en avoir beaucoup à dire. « Je sais que j’ai changé, je sais que je suis plus le même que j’étais il y a dix ans. Mais je sais pas ce que tu t’es foutou dans la tête pour me voir comme un connard qui se tape dix filles par jour, mais t’es complètement à côté de la plaque. J’ai encore du respect pour les filles que je vois, au cas où tu en doutes. Et elles sont pas aussi nombreuses que tu as l’air de le penser. »  Je déglutis, je baisse les yeux, je me sens honteuse de l'avoir vexé ou blessé. « Je te vois pas comme un connard. » Oh non loin de là, et même si je n'apprécie pas de le savoir proches d'autres femmes, finalement peu importe le nombre, peu importe qu'elles soient nombreuses ou pas, c'est l'idée de lui avec une autre qui me fait mal. Je m'en fous du nombres de femmes qu'il se tape, puisque ce sera toujours de trop à mes yeux, puisque je voudrais être la seule. C'est bien pour ça que je ne peux garder mes remarques pour lui, pas parce que je le juge, mais parce que je suis jalouse, juste ultra jalouse de le voir prendre du bon temps avec une autre. « Et, je ne pense rien Caleb. » C'est un mensonge, un gros mensonge, je pense pleins de choses mais aucune ne semble être utile pour faire avancer à la situation. « Comme je te l'ai dis, tu n'as pas à te justifier auprès de moi, tu es majeur, tu es un homme libre et tu fais ce que tu veux, avec qui tu veux. Ca ne me regarde pas. » Et je recommence à lui mentir, parce que tout ce que je lui dis, je ne le pense pas. Enfin tout est vrai, il est libre, il n'a pas à se justifier auprès de moi, il fait ce qu'il veut avec qui il veut, mais je voudrais tellement que tout soit différent. Sauf que ça n'est pas le cas, et que je dois me résoudre à réaliser que je ne serai plus jamais la seule dans sa vie. Ça fait mal, mais j'encaisse. « Quoique tu fasses, je ne pourrais jamais te voir comme un connard tu devrais le savoir pourtant.» C'est presque avec douceur que je prononce cette phrase. Parce que je l'aime bien trop pour ça, et même si cette nouvelle facette de sa personnalité me fait du mal, je continue de l'aimer et je sais que je continuerai d'accepter d'être l'une des ces femmes s'il me le demande, parce que je préfère être l'une d'elle plutôt que de n'être aucune d'elle. C'est bête, c'est sans doute même un peu rabaissant pour moi, mais c'est le seul avec lequel j'ai envie d'être, et le seul avec lequel j'ai envie de coucher. Et même si le partager pourrait finir par me tuer, je crois que j'ai pas mon mot à dire. Enfin je pourrais, je pourrais lui dire comme ça me fait mal de le voir avec autre. Je pourrais lui dire que je voudrais que je sois la seule qu'il appelle pour ce genre de moment. Je pourrais même lui avouer que je l'aime encore mais tout est déjà bien compliqué, alors à quoi bon tenter de compliquer les choses encore plus avec des sentiments ?

Il finit par apporter une réponse à l'invitation formulée plutôt par Nathan.  « Nathan veut que tu restes ce soir, alors si tu en as envie aussi tu peux. Ça me dérange pas. Et si vous voulez passer tous vos week-ends et tous vos Mercredis ensemble, vous pouvez. J’ai pas le droit de vous en empêcher de toute façon. » J'aurais aimé qu'il précise que lui aussi il en avait envie, mais je n'aurais sans doute rien de mieux qu'un 'ça ne me dérange pas'. « Caleb je ne veux pas que tu sois privé de Nathan à cause de moi. Je te l'ai déjà dis et c'est vrai que j'aime passer du temps avec lui, on a beaucoup de choses à faire, de temps à rattraper, et tout est nouveau pour lui, pour moi alors ça doit lui sembler excitant et il s'emballe. » Je pense que ça c'est pas de moi qu'il tient ce trait de caractère, la façon avec laquelle il s'est lié à moi et son envie d'aller vite dans chacune des étapes. « Mais, je n'accepterai pas de passer du temps avec lui si je sens que ça te fait du mal. » J'en ai envie énormément, mais je ne peux pas me résoudre à laisser Caleb souffrir par ma faute, à cause de ce que ma présence vient provoquer comme merdier dans sa vie. J'ai déjà fais assez de dégâts. Nathan fait irruption à ce moment dans la cuisine et je le regarde en souriant, je ne veux pas qu'il sente une tension ou quoique ce soit de négatifs. Les histoires d'adultes ne devraient pas le concerner, alors je lui fais un compliment sur son maillot, avant qu'il ne reparte au salon avec ses chips. Je m'avance vers Caleb, pour continuer la discussion sans que Nathan ne puisse entendre. Je m'approche de lui et je le regarde s'allumer une cigarette, cette nouvelle proximité me déstabilise. « Tu en aurais une pour moi ? » Que je lui demande gentiment, essayant de profiter de l'interruption de Nathan pour repartir sur de meilleures bases. « Tu sais, ce week-end, j'aurais aimé que tu sois avec nous et je sais que Nathan aussi. » Je ne le regarde pas alors que je lui avoues tout ça. « Pour la proposition de Nathan, c'est rapide, et tout les week-ends et mercredis, on sait bien que c'est trop tôt toi et moi. Alors peut-être qu'on pourrait réfléchir à une option qui convienne à tout le monde ? » Je réfléchis en même temps que je lui parle, j'essaye de me montrer responsable et investie pour ne pas lui laisser toute la responsabilité de la situation. « C'est une idée Caleb et rien ne t'oblige à accepter, mais je pourrais venir le chercher chez toi le samedi matin, le conduire au foot et on pourrait passer l'après-midi tout les trois, histoire que Nathan puisse passer du temps avec nous deux ? » J'ai presque failli dire 'avec ses deux parents' mais je ne me considère pas encore comme tel. Pourtant j'ai vraiment envie de passer du temps avec eux, avec les deux et peut-être que cette idée peut être une alternative à la proposition de Nathan. Pour commencer du moins. « Et les samedis soirs ou tu travailles, je pourrais le garder comme ça, je passerai un peu de temps avec lui. » Je rajoute cette proposition, parce que même si je ne veux absolument pas forcer la main à Caleb, l'idée de pouvoir avoir Nathan de temps en temps, ça me plaît malgré tout.


@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyMer 24 Fév - 13:15



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)
Alex est jalouse de cette fille qu’elle a croisé quelques minutes plus tôt dans mon appartement. Et pourtant elle n’a rien à lui envier. Vraiment rien. J’aimerais pouvoir lui dire ça. J’aimerais lui dire à quel point elle compte plus pour moi que cette fille, déjà parce que je sais très bien que je suis amoureux d’Alex. Je suis de nouveau amoureux de cette femme et même si ça m’effraie je ne peux pas le nier. Je souris quand je lis ses messages, quand j’y réponds, j’essaie toujours de trouver un moyen pour lui parler tous les jours. Il m’arrive même d’inventer des excuses des plus ridicules juste pour pouvoir passer la voir chez elle. Je souris quand elle est avec moi et je n’arrive pas à décrocher mon regard d’elle. Ça c’est habituellement. Mais aujourd’hui c’est différent. Bien que les sentiments que j’éprouve pour elle sont toujours d’actualité, je n’ai pas envie de la regarder, je n’ai pas non plus envie de sourire. Parce qu’aujourd’hui elle ramène Nathan chez moi après un week-end entier passé avec lui. Et s’ils ont tous les deux passés deux jours exceptionnels c’est plutôt loin d’être mon cas, ce week-end n’a pas été facile et il ne l’est encore moins depuis qu’ils sont rentrés. Parce que leur complicité est forte, presque comme si elle avait toujours été là. Sauf que les huit premières années j’ai été tout seul. C’est moi qui ai élevé seul notre fils. C’est moi qui lui a appris à parler et à marcher. C’est moi qui l’ai éduqué. Tout seul. Sans son aide. Pendant qu’elle faisait je ne sais quoi avec je ne sais qui à Londres. C’est moi qui ai dû tout sacrifier pour mon fils ; mes rêves, mes objectifs, mes envies. Mais pourtant quand on les voit tous les deux on a presque l’impression qu’elle a toujours été là.  « Et pour toi ? »  Elle connait très bien la réponse. Elle sait que pour moi tout ça va beaucoup trop vite mais pourtant elle choisit tout de même la carte de l’innocence en me posant la question. « On s’en fou de ce que je peux ressentir. » C’est pourtant ce qu’elle a toujours fait, non ? Faire passer tout le monde avant moi, avant ce que je peux ressentir, se faire passer elle-même avant moi. En me quittant alors que je la suppliais de ne pas le faire, elle a pensé à elle avant de penser à moi, à nous. Et des exemples comme ça j’en ai encore sûrement quelques-uns, alors qu’elle s’intéresse à moi et mon ressenti c’est nouveau. « Tu sais que c'est faux, il était heureux de rentrer et te retrouver. » Bien sûr que non, je ne sais pas que c’est faux et en rien je ne peux deviner et savoir que mon fils serait apparemment heureux de rentrer et de me retrouver. Il m’a fait penser l’inverse en proposant d’emblée à Alex de rester ce soir et également en demandant à passer tous ses moments libres la semaine prochaine avec elle. Je sais qu’elle dit ça simplement pour essayer de me rassurer mais ça ne fonctionne pas du tout. Je n’en veux pas à Nathan mais certainement un peu à Alex. Parce que tout s’est peut-être un peu trop bien passé, apparemment ? Parce qu’elle est finalement, petit à petit, en train de me prendre mon fils, elle dira que non, mais moi je vois bien que si. Il s’éloigne, Nathan. Il ne jure plus que par sa mère qui a été absente les huit premières années de sa vie. Elle continue à me faire part de sa jalousie et cette fois, je réagis. Parce qu’elle me reproche de voir d’autres femmes et elle n’a pas le droit de le faire, nous ne sommes plus ensemble. La faute à qui ? Qui a rompu avec qui ? « Je te vois pas comme un connard. » Sauf qu’à plusieurs reprises elle m’a prouvé que si, en sous-entendant que je couchais avec plusieurs femmes par jour et pire encore, quand mon fils est dans la pièce d’à côté. Elle ne l’a pas sous-entendu qu’une seule fois, mais là, ça a été la fois de trop. « Et, je ne pense rien Caleb. Comme je te l'ai dis, tu n'as pas à te justifier auprès de moi, tu es majeur, tu es un homme libre et tu fais ce que tu veux, avec qui tu veux. Ca ne me regarde pas. » Et elle ment, je le sais, je la connais. Elle ose me mentir mais surtout, elle me prend pour un con en affirmant qu’elle n’en pense rien. C’est agaçant et même peut-être un peu énervant qu’elle ne pense pas que me dire la vérité soit la meilleure des options. « Alors pourquoi depuis tout à l’heure t’arrêtes pas de me reprocher de voir d’autres femmes ? » C’est une question rhétorique, la réponse je la connais très bien. « Tu peux pas être jalouse, Alex. T’as pas le droit de me faire ça. C’est toi qui m’as quitté, tu te souviens ? » Bien sûr qu’elle s’en souvient ou du moins, je suppose qu’elle n’a pas pu oublier notre rupture. Moi je m’en souviens comme si c’était hier et la douleur est restée intacte. Sûrement la raison pour laquelle je n’ai jamais réussi à refaire ma vie avec une autre. « Quoique tu fasses, je ne pourrais jamais te voir comme un connard tu devrais le savoir pourtant.» Encore une fois non, je n’en sais rien. Parce que moi-même je déteste celui que je suis devenu alors je reste persuadé que la réciproque doit être vraie. « Caleb je ne veux pas que tu sois privé de Nathan à cause de moi. Je te l'ai déjà dis et c'est vrai que j'aime passer du temps avec lui, on a beaucoup de choses à faire, de temps à rattraper, et tout est nouveau pour lui, pour moi alors ça doit lui sembler excitant et il s'emballe. Mais, je n'accepterai pas de passer du temps avec lui si je sens que ça te fait du mal. » J’hausse les épaules et lui réponds sans vraiment y réfléchir. « On s’en fout que ça me fasse mal ou non. Le plus important c’est Nathan. » Et c’est comme ça que je fonctionne depuis sa naissance. Mon fils avant tout et tout le monde. Mon fils avant moi-même.

Après avoir installé Nathan devant la télé avec un petit bol de chips, je m’accoude à la fenêtre grande ouverte pour fumer une cigarette bien méritée et dont j’en mourrais d’envie. « Tu en aurais une pour moi ? »  Je me décale pour lui laisser un peu de place sur le rebord de la fenêtre et lui donne une cigarette tout en lui allumant. « Tu sais, ce week-end, j'aurais aimé que tu sois avec nous et je sais que Nathan aussi. » Encore une fois je sais qu’elle me dit ça juste pour me faire plaisir alors je ne réagis pas, je me contente de tirer sur ma cigarette tout en regardant le paysage. J’écoute ses propositions ; qu’elle le conduise au foot le samedi matin, que l’on passe l’après-midi tous les trois et qu’elle s’occupe de lui les samedis soir où je serai pris par le travail. Sur le papier, cette idée pourrait être parfaite. Pour moi, du moins. Mais pas pour elle ni pour Nathan parce qu’au fond c’est juste à deux qu’ils veulent passer du temps et si elle me propose de m’inclure c’est très certainement parce que je dois lui faire pitié. « Laisse tomber Alex. Prends-le avec toi le week-end prochain c’est ce qu’il veut. Et t’en fais pas pour moi, j’ai juste passé les neuf dernières années de ma vie à consacrer tout mon temps et toute mon énergie pour mon fils, il faut juste que je me fasse à l’idée de plus être le seul à m’occuper de lui maintenant. » C’est peut-être triste, s’imaginer que je n’ai vécu que par mon fils depuis sa naissance mais c’est complètement la vérité. Ça a toujours été lui le plus important pour moi et pour lui que je partais au travail tous les jours, pour pouvoir le gâter et subvenir à ses besoins. Avant de terminer ma cigarette, j’ajoute. « Tu peux pas continuer à lui acheter autant de choses à chaque fois que tu le vois, t’es en train de l’habituer à ce qu’il puisse avoir tout ce qu’il veut en claquant des doigts. Mais moi j’ai pas les mêmes moyens que toi, je peux pas me permettre de lui acheter des maillots hors de prix, des baskets et un jogging en un week-end. » C’est calmement que je lui dis tout ça et j’ai presque failli lui dire qu’elle ne pouvait pas essayer de se rattraper avec l’argent, mais je ne veux pas être méchant ou la blesser alors je m’arrêter là. J’écrase la fin de ma cigarette dans le cendrier posé sur le rebord de la fenêtre et regagne la cuisine un instant pour mettre les pâtes dans l’eau. « Nathan, je te laisse la responsabilité des pâtes pendant que je suis sous la douche, d’accord ? » Il se lève d’un bond pour aller en cuisine tout souriant. « OOHHHH TROP BIEN ! »   Qu’il cri presque. « Vas-y, je vais gérer comme un chef ! »   Et c’est fièrement qu’il attrape une cuillère en bois pour mélanger un peu les pâtes alors que je pars dans la salle de bain.

© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyJeu 25 Fév - 8:44





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
« On s’en fou de ce que je peux ressentir. » Je baisse les yeux, un peu mal à l'aise par sa réponse. Oh que non on ne s'en fout pas. Je ne m'en fous pas, même si parfois j'ai peur de savoir ce qu'il pense ou ce qu'il ressent, je ne m'en fous pas. Mais, je n'ai jamais été très douée pour comprendre ce que les autres ressentent, du moins pas quand je suis concernée par ce qu'ils peuvent ressentir ou penser. J'aimerais pouvoir comprendre exactement ce qu'il pense, mais je n'y arrive pas. Mais je sais une chose en revanche, ma présence ne semble pas agréable pour lui, pas ce soir du moins. On ne peut pas dire que j'ai fais en sorte d'être agréable en même temps, avec ma jalousie excessive, mais c'est dur de prétendre que je vis bien le fait qu'il couche avec d'autres femmes. Et pourtant j'essaye de lui faire croire que je m'en moque, ou du moins qu'il n'a pas à me rendre de compte, mais je suis guère convaincante, et ma jalousie se ressent beaucoup trop ce qui ne semble pas lui plaire. « Alors pourquoi depuis tout à l’heure t’arrêtes pas de me reprocher de voir d’autres femmes ? » A nouveau je baisse les yeux alors qu'une partie de moi a juste envie de lui crier que si je me comporte de la sorte c'est parce que je crève de jalousie, parce que, surtout, je suis follement amoureuse de lui. Mais je ne dis rien. Je ne peux rien dire pour ma défense, rien qui ne soit utile et surtout je sais que c'est ce genre de mots qui pourrait rendre tout ça encore plus insupportable. Parce qu'au fond, finalement il le sait que je l'aime encore, je ne m'en suis pas cachée, et même si j'ai accepté de ne plus parler de sentiments, juste du sexe, je suis toujours amoureuse de cet homme tout simplement. Sauf, qu'il ne veut pas l'entendre, ou du moins je pense qu'il ne veut pas l'entendre parce qu'il ne veut pas de tout ça lui. Alors je garde mes mots, je garde la tête baissée et je constate que pour une fois j'avais peut-être bien raison. « Tu peux pas être jalouse, Alex. T’as pas le droit de me faire ça. C’est toi qui m’as quitté, tu te souviens ? » Et alors que moi je pense aux sentiments que j'éprouve pour lui, il parle de notre rupture, et ça, ça fait affreusement mal. Ce jour ou ma vie a basculé, ou la sienne aussi a basculé, par ma faute. Je secoue la tête comme si je ne voulais pas laisser les souvenirs revenir. Il me dit que je ne peux pas être jalouse. Que j'en ai pas le droit. Et en soit il a raison. Il est libre, parce que j'ai été assez conne pour ne pas me rendre compte que c'était sans doute l'homme de ma vie à l'époque. Parce que j'ai été assez conne de les quitter, parce que j'avais peur, tellement peur. J'étais paniquée par tout ça et j'ai fuis. Alors oui, je n'ai pas le droit d'être jalouse, et pourtant je le suis. Je n'ai pas le droit de l'aimer, et pourtant je le fais. Et encore une fois, je nous fais du mal. A l'époque c'est parce que je ne pouvais pas rester avec lui, et maintenant c'est parce que je ne peux pas être avec lui. « Oui je me souviens. » J'ai lutté, mais les souvenirs sont là, impossibles à oublier malgré tout ce que j'ai fais pour tenter de les faire disparaître. « Je sais que je n'ai pas le droit d'être jalouse, mais c'est plus fort que moi. Je n'ai pas demandé à te voir avec une autre, je m'en serais bien passée de cette vision. » J'essaye de ne pas me montrer trop touchée par tout ça, de ne pas lui montrer que ses mots me blessent, que les souvenirs qu'il fait remonter me déstabilisent, et j'essaye surtout de ne pas lui dire à quel point tout ceci est compliqué à gérer pour moi, de ne pas lui dire les mots qu'il a attendu longtemps à l'époque, et qu'aujourd'hui, je sais qu'il ne veut surtout pas entendre et pourtant que je pense toujours très fort dès que je le vois, dès qu'il est proche de moi. Je t'aime Caleb.

La discussion dévie sur Nathan, je cherche à creuser un peu plus, à savoir ce qu'il ressent, mais il n'est pas vraiment plus loquace. « On s’en fout que ça me fasse mal ou non. Le plus important c’est Nathan. »  Le plus important c'est Nathan c'est vrai, c'est ce que l'on a décidé. Protéger Nathan, penser à Nathan et c'est son rôle, sauf qu'il en oublie de penser à lui. Il s'oublie complètement pour la deuxième fois en quelques minutes. Il a toujours été un peu comme ça Caleb, a tout donné à ceux qu'il aime. A tout donné pour que les gens autour de lui soient heureux et biens, et désormais il donne tout pour son fils, sauf que je sens qu'il ne va pas bien. Nathan aussi puisque c'était l'une des choses qu'il m'avait confié le jour de notre première rencontre, et je commence à me demander s'il arrive encore à penser à lui Caleb. En dehors des moments de sexe avec des inconnus, est-ce qu'il pense à vivre lui aussi ? Et cette fois, je lui réponds, je ne reste pas muette. « Je m'en fous pas moi. » Je ne me fous pas de ce qu'il pense, et si j'avais pu avoir cette attitude il y a neuf ans, peut-être qu'on en serait pas la ce soir. Mais, cette fois je suis sincère avec lui. Je ne m'en fous pas, encore moins si je fais quelque chose qui lui fait du mal. Et puisqu'il n'a pas clairement répondu à mes mots, j'en déduis que tout ça, toute cette situation ça lui fait du mal et donc je lui fais du mal. Encore. Par ma simple présence, je lui fais du mal et je m'en veux. « Je suis désolée, j'avais pas réalisé que tout ça, c'était trop pour toi. » J'essaye vraiment, pourtant de penser à lui, à eux avant moi même mais visiblement ma nature égoïste revient tout gâcher. Et je suis incapable de comprendre toute seule, d'éviter d'en arriver au moment ou je lui fais du mal. Cette situation tourne en boucle dans ma tête, le savoir mal à cause de moi. Le savoir mal à l'idée que je passe du temps avec Nathan, le savoir mal tout simplement est quelque chose qui me touche. Parce qu'il mérite d'être heureux Caleb et je sais qu'il ne l'ait pas totalement. J'aimerais pouvoir le rendre heureux et s'il y a dix ans, j'étais celle qui le rendait heureux, aujourd'hui, je suis celle qui vient foutre un bordel monstre dans sa vie et j'ai peur de ne pas réussir à arranger les choses, de ne pas réussir à le rendre heureux à nouveau.

Proche de lui, la fumée de la cigarette que je souffle en direction de l'extérieur, j'essaye de m'investir dans cette nouvelle relation entre Caleb et moi. Celle de deux adultes qui cherchent le meilleur pour un enfant. Je n'ai aucun pouvoir sur lui, aucune légitimité, mais Caleb m'a laissé entrer dans leur vie et maintenant Nathan semble vouloir passer du temps avec moi, sauf que cette idée, bien que très plaisante pour moi, ne l'est absolument pas pour Caleb sauf qu'il n'avouera pas ce qu'il veut ou non puisqu'il l'a déjà dit à plusieurs reprises. Il croit que ce qu'il ressent, on s'en fout. Hors c'est faux et je lui prouve à ma manière en lui proposant une alternative à la demande de Nathan. Une manière de contenter tout le monde et de ne faire souffrir personne et surtout pas Caleb. « Laisse tomber Alex. Prends-le avec toi le week-end prochain c’est ce qu’il veut. Et t’en fais pas pour moi, j’ai juste passé les neuf dernières années de ma vie à consacrer tout mon temps et toute mon énergie pour mon fils, il faut juste que je me fasse à l’idée de plus être le seul à m’occuper de lui maintenant. » Je me sens tellement mal quand il me confie tout ça. Parce que tout ça, encore une fois c'est à cause de moi. Je l'ai laissé seul. Je l'ai laissé du jour au lendemain avec un bébé, notre bébé, et j'aurais pu l'aider, j'aurais pu être à ses côtés tout ce temps, mais je ne peux pas réécrire l'histoire. Je ne peux pas continuer à ressentir cette culpabilité, elle a failli me tuer et je ne dois pas vivre dans le passé. Pourtant, j'ai beaucoup de peine pour Caleb que je sens si mal et un peu fragile même à ce moment. « Me demande pas de ne pas m'inquiéter pour toi. Je ne suis pas là que pour Nathan. » Peut-être que c'est pas le genre de chose à dire, pas maintenant en tout cas, mais c'est tout ce qui me vient. J'aimerais le prendre dans mes bras, mais je ne fais rien, je ne bouge pas d'un poil mais je continue de le regarder. « Je ne le prendrais pas le week-end prochain. » Je suis directe et sûre de moi. « Je dirais que j'ai un truc au boulot ou n'importe quoi, mais je suis sincère quand je te dis que je ne me moque pas de ce que tu ressens, tu as besoin de temps avec lui et je le comprends. » Ça me fait mal de penser que je vais devoir mentir à Nathan et refuser de passer du temps avec lui, mais c'est à moi de faire cet effort, à moi de ralentir le rythme pour laisser à Caleb le temps de se faire à ma présence. Il n'a jamais su prendre soin de lui, et il donne tout à son fils, si quelqu'un peut prendre un peu soin de lui, je vais le faire, même s'il va sans doute refuser. « Et je ne mentais pas tout à l'heure, j'aurais aimé que tu sois avec nous ce week-end et Nathan aussi, il me parle beaucoup de toi tu sais. Tu es son père depuis neuf ans, je ne suis qu'Alex, la mère qui l'a abandonné. Il finira par se rendre compte de tout ça et par me détester, tu n'as rien à craindre de moi. » Comme Caleb me déteste ou du moins comme il déteste ce que je leur ai fais. Nathan finira par s'en rendre compte, par comprendre que j'ai refusé d'être sa mère, alors qu'il n'avait besoin de rien de plus que d'amour. Je l'ai rejeté et je sais au fond de moi, qu'il finira par le comprendre et par me rejeter à son tour, comme un juste retour des choses, mais je veux profiter des moments qu'il me donne, et c'est sans doute aussi pour ça que je n'ai pas vu que Caleb en souffrait, parce que j'ai juste voulu profiter. Profiter de ce temps avec lui, avec eux, pour construire des souvenirs, et tenter de nouer un lien avec mon fils. Sans doute aussi pour ça que je le gâte un peu trop, beaucoup trop et Caleb m'en fait la remarque. Légitime comme remarque mais je ne sais pas comment le rendre heureux autrement qu'en lui faisant des cadeaux, ça prouve bien que je suis pitoyable non ? « Je sais que je le gâte un peu trop, et je vais arrêter ça, mais je ne sais pas ce qu'il attends de moi, je ne sais pas comment faire pour le rendre heureux autrement. » Tu vois Caleb, tu n'as rien à craindre de moi finalement. Je suis nulle et tu m'ôtes la seule chose de bien que je peux faire, le gâter. Je suis nulle, mais je n'ai jamais pensé devenir mère, encore moins d'un garçon de neuf ans qui a déjà tout ce dont il a besoin dans sa vie. Finalement, s'il y a une chose à retenir, c'est que cette situation fait souffrir Caleb, elle n'est guère confortable pour moi, mais quand je vois Nathan entrer dans la cuisine en souriant, je me dis qu'il y a quand même une chose que l'on semble réussir à faire, c'est protéger Nathan de tout ça. Il semble heureux, son sourire habituel qui ne le quitte pas et je souris aussi en le voyant se montrer si enthousiaste. Un mini-cuisto comme son père, et ça il ne le tient pas de moi, c'est sûr.

Caleb quitte la cuisine et je reste là, seule avec Nathan. Je le regarde faire, je l'observe en silence tout en réfléchissant à toute la discussion avec Caleb. Je voudrais que tout soit plus simple, mais c'est moi qui ait rendu ça compliqué, moi qui ait tout gâché alors je dois assumer. La voix de Nathan me sort de mes pensées. « Alex ? Je peux te poser une question ? » Je regarde Nathan surprise par son sérieux inhabituel. Je secoue la tête pour l'encourager à parler. « Pourquoi papa il a l'air triste ce soir ? Il sourit même pas alors qu'on est tout les trois. » Il n'a pas son sourire habituel alors qu'il me pose cette question, à la fois si naturelle et pourtant si compliquée et il semble vraiment attendre une réponse. Il m'épate Nathan, en même temps je le découvre, mais il a beau n'avoir que neuf ans et faire le clown très souvent, il s'intéresse sincèrement à ce que les gens autour de lui ressentent et surtout son père. Et qu'est-ce que je peux lui répondre moi ? Il me regarde avec ses yeux, déstabilisant tant je vois mon regard à travers le sien, et il reste la, silencieux à attendre que j'apporte une réponse à sa question. Je ne peux pas dire à Nathan que si son père est triste ce soir, c'est parce qu'il a peur de voir son fils s'éloigner parce qu'il se rapproche de moi. Je ne peux pas faire ça, il n'est en rien responsable Nathan, et il est bien trop jeune pour comprendre tout ça. Pourtant il continue de me regarder ne me laissant guère d'autres options que de tenter de lui répondre. « C'est de ma faute, tu sais les adultes c'est compliqué, parfois on essaye de faire les bons choix et pourtant on fait du mal aux gens. » C'est ma spécialité ça. Tout gâcher tout le temps. « Mais je suis sûre que ça va aller, il a juste besoin de passer un peu de temps avec toi, je suis sûre que tu sauras le faire sourire toi. » J'essaye d'amener ça avec humour et légèreté, tout en amenant quand même l'idée que Caleb a besoin de passer du temps avec lui. « D'habitude il sourit quand t'es là, c'est pour ça que je voulais que tu restes avec nous ce soir, j'aime bien quand on est tout les trois. » En d'autres circonstances, j'aurais vraiment pu être flattée de l'entendre dire ça, même si c'est loin d'être la première fois, mais il me touche Nathan. Par son honnêteté et sa façon à la fois si sincère et si enfantine de dire les choses. Mais s'il savait la vérité, il comprendrait que je ne peux pas faire sourire son père, ou du moins pas totalement parce que je lui fais du mal. « Moi aussi j'aime bien être avec vous et tu sais, ton papa me fait sourire aussi, souvent. » Je suis honnête avec lui, c'est plus simple de l'être avec lui qu'avec son père finalement. Il y a quelque chose de tellement touchant dans son regard, dans sa façon d'être, dans sa manière de s'inquiéter pour son père, il a vraiment fait du bon travail dans l'éducation de Nathan et ma plus grande crainte désormais, c'est de venir détruire ce qu'il a construit pendant neuf ans.  


@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyJeu 25 Fév - 16:32



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)
« Oui je me souviens. Je sais que je n'ai pas le droit d'être jalouse, mais c'est plus fort que moi. Je n'ai pas demandé à te voir avec une autre, je m'en serais bien passée de cette vision. » Je me souviens de notre rupture dans les moindres détails, c’était il y a neuf ans, le jour de la naissance de Nathan. Ce qui en partie est le plus beau jour de ma vie mais en même temps, cette conversation avec Alex vient quelque peu entraver les souvenirs de cette journée. Tous les ans quand Nathan souffle ses bougies je fête non seulement son anniversaire avec mon fils mais également le nombre d’année depuis lequel je suis célibataire. C’est déprimant, se dire que je suis seul depuis neuf ans. Que je ne suis pas retombé amoureux depuis ce même nombre d’année. Même si techniquement, si, je suis tombé de nouveau sous le charme de la même femme, encore et toujours. Alex. Elle a cette même emprise sur moi qu’elle l’avait il y a dix ans. Ses yeux me déstabilisent toujours autant, son regard me captive, son sourire me fait craquer et son rire me fait perdre tous mes moyens. Son odeur me transporte dans un autre monde, un monde où je n’ai jamais connu ce chagrin d’amour qui m’a transformé en une personne que je déteste. « Désolé… » C’est presque en murmurant ces mots que je lui réponds. « Aucune de ces femmes ne t’arrivent à la cheville tu sais. Elles sont pas importantes à côté de toi. » C’est avec la plus grande des sincérités que je lui confis ces choses. Même si elle a une image peu positive de moi, maintenant. Je l’ai bien compris et je ne peux pas lui en vouloir puisque je partage le même avis qu’elle. Et bien heureusement, la conversation ne s’attarde pas sur les confessions que je viens de lui faire mais Alex parle à nouveau de Nathan en me demandant si la voir se rapprocher de mon fils me fait souffrir ou non, mais réponse est claire, simple ; ce que je ressens n’est en aucun cas important ce qu’elle me semble pas approuver. « Je m'en fous pas moi. »  Je relève les yeux vers elle sans pour autant ouvrir la bouche. Elle savait très bien que j’avais besoin qu’elle aille doucement avec Nathan mais pourtant cela ne l’a pas empêché de passer un week-end avec lui – bien que j’ai tout de même donné mon autorisation à Nathan. – « Je suis désolée, j'avais pas réalisé que tout ça, c'était trop pour toi. » Ce n’est pas grave. J’hausse les épaules ne répondant rien du tout encore une fois. Elle ne l’avait pas réalisé mais je lui en avais pourtant parlé dès le début. Elle était juste beaucoup trop concentrée sur son ressenti à elle, comme elle l’a bien trop souvent fait. Ce que je peux tout de même comprendre parce qu’elle vient de retrouver Nathan après huit ans d’absence.

Je ne suis pas en colère contre elle, je ne suis pas en colère contre Nathan ni même contre moi-même. Mais je suis simplement blessé, et cette solitude que la présence d’Alex auprès e mon fils m’oblige à faire face est difficile à encaisser. Je n’ai personne. Je n’ai absolument rien à me raccrocher. Je n’ai toujours eu que mon fils et maintenant du jour au lendemain – pas vraiment mais c’est tout comme pour moi – je me retrouve obligé à passer mes samedis soir seul devant la télé en mangeant une pizza pendant que Nathan passe du temps avec sa mère. « Me demande pas de ne pas m'inquiéter pour toi. Je ne suis pas là que pour Nathan. » Mon regard se pose sur elle quelques secondes quand elle me dit ne pas être là que pour Nathan, mais mes yeux se perdent à nouveau dans le ciel tout en recrachant la fumée avant de replacer la cigarette entre mes lèvres. « Je ne le prendrais pas le week-end prochain. Je dirais que j'ai un truc au boulot ou n'importe quoi, mais je suis sincère quand je te dis que je ne me moque pas de ce que tu ressens, tu as besoin de temps avec lui et je le comprends. » Je secoue la tête de droite à gauche et lui réponds sans hésitation. « Non, arrête s’il te plaît. Qu’on attende deux ou trois mois pour qu’il repasse un week-end avec toi ça ne rendra pas la chose moins compliquée pour moi tu sais. Je suis sérieux, tu peux le prendre avec toi le week-end prochain, il va bien falloir que je m’y habitue de toute façon. » Moi aussi, je suis sûr de moi dans mon timbre de voix. Bien plus que je ne l’étais dix ans plus tôt. « Et je ne mentais pas tout à l'heure, j'aurais aimé que tu sois avec nous ce week-end et Nathan aussi, il me parle beaucoup de toi tu sais. Tu es son père depuis neuf ans, je ne suis qu'Alex, la mère qui l'a abandonné. Il finira par se rendre compte de tout ça et par me détester, tu n'as rien à craindre de moi. » C’est quand je l’entends parler de notre fils ainsi que je me rends compte qu’elle a encore beaucoup de choses à apprendre sur lui. Moi je sais qu’il ne la détestera pas. Moi je sais que plus le temps passe plus il appréciera sa compagnie. Tellement qu’il finira un jour par l’appeler maman et certainement même à me demander à passer une semaine sur deux chez sa mère. Mes sourcils se froncent alors que je prends la parole. « Il te détestera pas Alex. Il sait déjà tout ça. Je le connais, je sais très bien comment tout ça finira par se terminer. » Et c’est tout ce dont il a toujours rêvé alors je ne l’en empêcherais pas. « Je sais que je le gâte un peu trop, et je vais arrêter ça, mais je ne sais pas ce qu'il attends de moi, je ne sais pas comment faire pour le rendre heureux autrement. » Elle ne sait pas comment le rendre heureux autrement qu’en lui achetant bien plus de choses dont il n’a jamais eu besoin ? Je fronce les sourcils une nouvelle fois un peu étonné de l’entendre me dire ça mais je ne réagis pas pour autant. Préférant partir vérifier la sauce bolonaise et chargeant Nathan de la cuisson des pâtes pour que je puisse aller sous la douche.

C’est une dizaine de minutes plus tard que je reviens dans la cuisine, Alex semble avoir rejoint Nathan entre temps. « Tu devrais te raser, papa. C’’est pas comme ça que les filles vont tomber amoureuses de toi. »   Il me dit ça en rigolant mais moi pourtant je m’arrête quelques secondes et passe une main sur mon menton avant de lui répondre. « Qu’est-ce que t’en sais, t’as que neuf ans. » Il rigole de nouveau et part mettre la table alors que je goûte une pâte pour en vérifier la cuisson. « J’arrive pas à croire que mon fils vient de me donner un conseil pour améliorer ma vie sentimentale. » Je dis doucement à l’attention d’Alex, légèrement amusé par la situation. C’est un vrai charmeur, Nathan, un grand dragueur qui a beaucoup de succès auprès des filles dans sa classe et ce tempérament-là, je ne sais pas du tout de qui il le tient mais très certainement pas de moi. Il sait comment se comporter pour draguer et quoi dire pour faire rougir une fille, et il n’a que neuf ans. Le repas étant prêt Nathan s’assoit et commence à lancer la conversation à table alors que je sers tout de monde. « J’ai une nouvelle copine, on est ensemble depuis une semaine elle s’appelle Amy. Elle est trop jolie, je l’aime bien, même mes copains ils me disent que j’ai de la chance d’être avec elle. Je pourrais l’inviter un jour à la maison papa ? »   Si j’avais touché de l’argent à chaque fois que j’ai entendu cette phrase j’ai une nouvelle copine’ sortir de la bouche de mon fils, je serais sûrement riche. Je ris doucement tout en regardant Alex quelques secondes avant de m’asseoir. « Une nouvelle copine ? Encore ? » Nathan sourit, il hausse les épaules mais il est fier je le vois. Et je ne peux m’empêcher de regarder de nouveau Alex qui est maintenant assise en face de moi. Nathan parle encore et encore, jusqu’à ce qu’une de ses phrases n’attire réellement mon attention. « Et vous si vous êtes amoureux pourquoi vous êtes pas ensemble comme Amy et moi ? »   J’avale ce que j’avais dans la bouche et ce n’est pas mon fils que je regarde mais Alex. D’où est-ce qu’il sort qu’on est tous les deux amoureux ? Et pourquoi est-ce qu’il s’est senti obligé de poser cette question ? Question qui d’ailleurs, me gêne beaucoup. Raison pour laquelle je n’y réponds pas. Ou pas encore, du moins.
© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyJeu 25 Fév - 21:21





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
Il y a quelques secondes, je n'avais pas le droit d'être jalouse, pas le droit d'exprimer à quel point le voir avec une autre m'avait fait mal, et je sais qu'il a raison. Et pourtant, là il s'excuse. Il s'excuse mais pourquoi d'ailleurs ? Parce que je l'ai surpris, ou parce que ça me fait du mal ? C'est à moi de m'excuser, il l'a dit lui même, je n'ai pas le droit de me comporter comme ça avec lui, d'être jalouse, d'être possessive, de lui faire des remarques. Mais je l'ai fais, parce que c'est plus fort que moi, parce que je ne supporte pas de le savoir être si proche d'autres femmes. Mais il s'excuse et ça me déstabilise un peu finalement, parce qu'il n'a pas à la faire. Il n'a pas à me rendre de compte, même si une partie de moi apprécie qu'il le fasse finalement. Qu'il ne soit pas indifférent à ce que j'exprime, à cette émotion que je tente de contenir, mais qui transparaît dans chacune de mes prises de paroles. Je suis jalouse parce que je tiens trop à lui -parce que je l'aime trop- pour le partager avec d'autres, mais je ne peux rien faire de mes sentiments. Tout est trop compliqué et c'est entièrement moi la fautive. Alors, j'accepte et alors que je m'apprête à lui dire qu'il n'a pas à s'excuser pour tout ça, il reprends la parole et cette fois, je suis totalement déstabilisée par ses mots.  « Aucune de ces femmes ne t’arrivent à la cheville tu sais. Elles sont pas importantes à côté de toi. »  J'aimerais avoir la force de détourner mon regard pour éviter de le regarder, pour éviter de lui montrer à quel point je suis perturbée par ses mots. Mais, il y a bien trop de choses qui se bousculent dans ma tête. Elles ne m'arrivent pas à la cheville. Elles ne sont pas importantes, à COTE DE MOI, et c'est sans doute ces derniers mots qui font que je ne sais plus comment agir ou même comment réagir. C'est tout un tas de questions qui me viennent. Allant de la simple « pourquoi tu couches avec elles alors ? » ou encore « pourquoi tu te contentes pas de moi ? » mais il y a aussi tout ce que j'aimerais lui dire, et que je lutte pour garder en moi. Je sais que si je parle, si j'ouvre la bouche à se moment précis, je pourrais me laisser déborder par mes sentiments et il aurait encore le droit à un long monologue qui finirait par nous faire du mal, parce qu'il devrait me repousser, me rejeter et je ne veux pas l'obliger à le faire, on est pas en couple, on est plus un couple et Nathan entre nous, fais que nous ne pouvons pas risquer de nous faire encore du mal l'un et l'autre. Et pourtant, malgré moi, malgré mes efforts pour garder toutes mes remarques, il y en a une qui s'échappe de mes lèvres, sans doute pas la meilleure mais pas la pire non plus, enfin je crois. « Tu n'es pas obligé de coucher avec elles, je suis là. » Finalement, me taire aurais peut-être été mieux, parce que je viens à l'instant de lui dire qu'il pouvait m'appeler n'importe quand pour coucher avec lui, dès qu'il en avait envie. Que je pouvais être la femme qu'il appelle pour tirer son coup. C'est loin d'être ce que je veux, enfin loin d'être uniquement ce que je veux, mais c'est bien mieux que rien et je ne veux pas qu'il en appelle d'autres finalement. Je veux être la seule qui lui donne du plaisir, et la seule à qui il donne du plaisir aussi. Je m'en veux un peu de lui avoir dis ça, pas que je le regrette mais j'avais tellement plus à lui dire, plus à lui faire comprendre mais on a trop à gérer pour que mes sentiments interfèrent dans notre relation. Parce que pour une fois dans ma vie, j'essaye de penser aux autres, j'essaye vraiment mais comme on dit « chassez le naturel il revient au galop » et je me rends compte au moment ou on évoque, sans vraiment le faire, ce qu'il ressent à me voir me rapprocher de Nathan. J'ai pas pensé à lui, et je me sens conne, encore. J'échoue encore avec lui et je me sens tellement nulle de ne pas réussir à faire plus, à faire mieux.

J'adore passer du temps avec Nathan, j'adore vraiment ça, avec lui, j'ai l'impression d'oublier un peu les dernières années, d'oublier un peu toutes les erreurs que j'ai faite. C'est une fois seule que je réalise tout ce que j'ai gâché, mais en présence de Nathan, son sourire, sa joie de vivre, et son enthousiasme c'est tellement agréable et facile de passer du temps avec lui. Mais si ça me fait du bien à moi, je réalise que ça fait du mal à Caleb d'être privé de son fils. Parce que c'est sans doute ainsi qu'il le vit, même s'il a du mal à le dire, j'essaye de le deviner. Je m'inquiète pour lui, parce qu'il ne va pas bien Caleb, et même si je n'ai pas toujours su le voir, je le vois et je m'en inquiète, parce qu'il compte bien trop pour moi pour que je le laisse avoir mal par ma faute. Je suis là pour Nathan, mais pas uniquement, je suis là pour lui aussi et je ne partirai pas, à moins qu'il exprime le besoin de me voir partir, cette fois je suis là et je ne bouge pas. Parce que je n'ai qu'eux, je n'ai plus qu'eux et si j'ai toujours eu peur de m'attacher dans ma vie, cette fois je le suis définitivement. Je suis attachée à eux, et je me sens bien en leur présence, enfin habituellement. Aujourd'hui, c'est un peu moins flagrant, parce que la situation est compliquée entre Caleb et moi, parce que Nathan a émit l'envie de passer du temps avec moi sans avant en parler avec nous, et que nous devons faire face à cette demande sans en être vraiment préparé et ça fait mal à Caleb et ça me met dans une situation compliquée. Entre l'envie de faire plaisir à mon fils et la peur de faire du mal à l'homme que j'aime. Pourquoi penser aux autres c'est si dur ? Et je choisis de protéger un peu le plus grand des deux, Nathan ne peut pas comprendre tout ce qui se passe, mais on peut le protéger autrement. On peut lui expliquer que je ne peux pas l’accueillir chez moi parce que j'ai un empêchement pour le boulot, c'est une excuse qu'il pourra croire et je suis prête à lui mentir même si ça risque de le décevoir. « Non, arrête s’il te plaît. Qu’on attende deux ou trois mois pour qu’il repasse un week-end avec toi ça ne rendra pas la chose moins compliquée pour moi tu sais. Je suis sérieux, tu peux le prendre avec toi le week-end prochain, il va bien falloir que je m’y habitue de toute façon. » J'essaye de le comprendre, je vous assure que j'essaye de penser à lui et à ce qu'il veut mais je ne sais plus ce qu'il veut. Je ne sais pas s'il dit ça pour me faire plaisir ou parce qu'il est sincère, il semble l'être mais il a dit à plusieurs reprises qu'on se moquait de ce qu'il pouvait penser alors je ne sais plus. Tout ce que je sais c'est que je me sentirais mal à passer du temps avec Nathan en sachant Caleb seul. « On peut y aller doucement et te laisser le temps de t'y habituer. Je pourrais le prendre samedi, te le ramener le soir et on pourrait faire un truc le dimanche ensemble. J'ai envie de passer du temps avec lui, mais avec toi aussi. » Je lui redis cette envie que j'ai, celle de passer du temps avec lui, autant qu'avec Nathan. Des moments à trois, des souvenirs à créer à trois, 'en famille'. Une famille bien particulière mais une famille que l'on construit à notre façon, avec Nathan entre nous. Son fils, qui petit à petit devient le mien aussi même si j'attends toujours le moment ou il se vengera de ce que je leur ai fais. Je l'ai abandonné quand même et j'attends toujours le jour ou il me fera payer cette décision. « Il te détestera pas Alex. Il sait déjà tout ça. Je le connais, je sais très bien comment tout ça finira par se terminer. » Il semble sur de lui, sauf que moi je ne le suis pas du tout. Je ne sais pas comment tout ça va se terminer, je n'en sais rien et l'idée de ne pas avoir le contrôle sur tout ça est un peu difficile à gérer. Mais il connaît Nathan, et s'il me dit qu'il ne me détestera pas, j'ai envie de le croire. De me raccrocher à cette idée. « J'ai l'impression de ne pas mériter tout ça. » Cette chance que j'ai de pouvoir apprendre à le connaître, de pouvoir partager des moments avec lui. Cette chance de pouvoir passer des moments avec eux comme si ce que j'avais fais ne leur avait pas fait autant de mal. « Et pour nous, comment ça va se terminer ? » Je lève les épaules doucement n'assumant pas totalement ces mots et redoutant un peu sa réponse parce qu'il y a longtemps qu'il n'y a plus de nous finalement. Longtemps que mes choix ont mis fin à notre histoire et si Nathan semble prêt à tout me pardonner, ce n'est pas encore le cas de Caleb.

Il me laisse seul avec Nathan pendant qu'il va se doucher, je dois bien avouer que savoir qu'il va se doucher et donc faire disparaître l'odeur de cette femme sur lui ça me rassure un peu. Mais, je ne pense plus à elle, plus à ça alors que Nathan me questionne sur son père tout en s'occupant avec beaucoup de sérieux des pâtes. Je le regarde faire, je parle un peu avec lui mais ses mots, ainsi que la discussion avec Caleb me reste en mémoire et je suis un peu mal à l'aise quand je vois Caleb revenir. J'aimerais que tout soit bien plus simple, comme à l'époque, comme quand je pouvais lui voler un baiser ou me blottir contre lui quand je le voulais, quand j'en avais envie et c'était très souvent. Ca l'est même encore finalement, sauf que je n'en ai plus le droit. Il revient dans la cuisine, tout propre, et c'est son odeur, son parfum à lui que je sens et je lui souris presque sans même m'en rendre compte. Je ris ensuite à la remarque de Nathan, même si clairement moi je le préfère ainsi et surtout, je ne veux pas qu'une fille tombe amoureuse de lui ! Mais ça Nathan a clairement pas besoin de le savoir. J'écoute l'échange entre le père et le fils, et quand c'est à moi que Caleb s'adresse, je lui réponds du tac-o-tac. « Si tu veux mon avis, n'écoute pas son conseil, la barbe te va vraiment bien, tu es même sexy avec. » Ce n'est pas une nouveauté, je lui ai dis lors de nos retrouvailles. Je lutte pour ne pas m'oser à toucher sa barbe que je fixe depuis quelques secondes. Je me détends un peu, les rires de Nathan et de Caleb mélangés me donnent envie de profiter de ce moment avec eux, de ce repas à trois dans l'appartement de Caleb. Je m'installe face à Caleb, et j'écoute Nathan parler de sa nouvelle petite copine. Il vient de passer plus de deux jours avec moi, et il ne m'avait rien dit je découvre ça en même temps que Caleb, je les écoute et surtout je les regarde, et la ressemblance est vraiment frappante à ce moment, ils sont tout les deux face à moi et Nathan c'est réellement un mini-Caleb, avec mes yeux. Et je sais pas pourquoi, mais à ce moment avec eux, je me sens un peu plus légère, on ne vit rien de particulier, juste un repas à trois avec Nathan qui nous parle, mais ça semble presque normal et c'est ça qui est si agréable finalement, je souris de nouveau. Je les regarde tout les deux, et je souris parce que si d'après Nathan je peux faire sourire son père, la réciproque est tout aussi vraie. « Et vous si vous êtes amoureux pourquoi vous êtes pas ensemble comme Amy et moi ? » Mon sourire disparaît et laisse place à un léger rire nerveux quand j'entends la remarque de Nathan. Je relève les yeux vers Caleb et c'est pas une si bonne idée puisqu'il semble avoir eu la même, il me regarde et je sens que lui aussi est mal à l'aise. Qu'est-ce que je suis censée répondre ? Tu sais Nathan, j'ai brisé le cœur de ton père il y a neuf ans et malgré le fait que tout les deux on se fasse du bien mutuellement et que j'aime ton père de tout mon cœur, on ne peut pas être ensemble parce que je lui ai fais trop de mal. Pas le bon plan clairement pas. « Parce qu'on est des adultes et que c'est un peu plus compliqué que ça. » Je me sens lâche de lui répondre comme ça, mais je ne nie pas être amoureuse de son père, je ne nie pas non plus que j'ai envie d'être avec lui. Je dis la vérité, les relations d'adultes c'est tellement plus compliquée mais il a le temps de s'en rendre compte plus tard. « C'est pas compliqué tu as dis que tu aimais être avec nous et que papa te rendait heureuse alors pourquoi tu restes pas avec nous ? » Petit traite Nathan. Je fronce les sourcils un peu gênée par les mots de Nathan, en plus il déforme mes propos et c'est pas cool. Même s'il ne ment pas vraiment, j'ai dis que son père me faisait sourire, et au fond, c'est aussi vrai qu'il me rends heureuse, ou du moins qu'il est en mesure de le faire, le seul qui puisse m'apporter tout ce dont j'ai envie et besoin. Mais si pour lui ça semble simple, rien ne l'est réellement. Je reste silencieuse, je regarde Caleb, je suis gênée des mots de Nathan mais j'ai besoin de voir ce que Caleb pense de tout ça, j'ai besoin de savoir avant de répondre alors je ne dis rien. « Tu es amoureuse de mon papa ? » Il ne lâche pas l'affaire, et sa question est plus que déstabilisante même si au fond Caleb connaît déjà la réponse, et cette fois je ne regarde plus Caleb, je regarde Nathan et uniquement lui. « J'aimerais toujours ton papa, mais  parfois aimer ne suffit pas. » Et c'est le cas entre Caleb et moi. Je l'aime et il m'a fait comprendre que je serais toujours une femme particulière pour lui, mais ça ne règle pas tout nos soucis pour autant et ça Nathan est bien trop petit pour pouvoir le comprendre. Je me concentre sur mes pâtes, évitant le regard des deux hommes face à moi, espérant que l'attention de Nathan se reporte sur autre chose ou sur son père.


@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyVen 26 Fév - 18:57



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)
« Tu n'es pas obligé de coucher avec elles, je suis là. » Sa réponse m’étonne presque autant qu’elle me déstabilise. Je ne m’y attendais pas et jamais je n’aurais pensé qu’un jour Alex puisse me dire une chose pareille. Elle vient de me dire que je pouvais l’appeler dès que j’avais envie de sexe, et qu’elle rappliquerait ? Je ne sais pas quoi lui répondre, sûrement parce que ce n’est pas une relation comme ça que je veux avec elle. J’ai envie de plus quand on me parle d’Alex, de tellement plus. Sûrement parce qu’après huit ans de séparation, huit ans sans avoir de ses nouvelles même si je ne l’avoue pas vraiment, je sais que je suis encore amoureux d’elle. Alors juste du sexe pour soulager une pulsion avec elle, ça ne m’intéresse pas vraiment. Et c’est plus ou moins ce que je lui réponds après avoir haussé les épaules. « Non. T’es pas un jouet. Aucune femme ne mérite d’être appelée juste pour tirer son coup, c’est dégradant. » Je lui réponds, tout simplement sans y ajouter quoi que ce soit de plus à cette explication. Même si je ne lui montre pas forcément, même si je ne suis plus aussi attentionné et aux petits soins avec elle que je ne l’étais avant, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle ne compte plus pour moi au contraire. Très rapidement elle a gagné de nouveau une grande place dans ma vie. Celle de la femme qui ne fait sourire, rire, celle qui en un regard arrive à me transporter très loin. Dans un autre monde presque. Un monde et une vie presque féérique durant lequel les cœurs brisés ne pourraient pas exister. Ça fait rêver, en tout cas. « On peut y aller doucement et te laisser le temps de t'y habituer. Je pourrais le prendre samedi, te le ramener le soir et on pourrait faire un truc le dimanche ensemble. J'ai envie de passer du temps avec lui, mais avec toi aussi. » Je ne sais pas vraiment pourquoi mais quand elle me dit pour la deuxième fois qu’elle voudrait aussi passer du temps avec moi, un petit sourire s’étire sur mes lèvres. Elle est têtue, Alex. Elle sait ce qu’elle veut et je sais très bien qu’en continuant à insister ainsi je n’arriverai à rien parce qu’elle a déjà une idée en tête et que je ne vais pas réussir à la faire lâcher ainsi. Alors je lâche un petit soupir, résigné. « Si tu insistes, on peut faire ça, oui. » Même si j’ai du coup l’impression d’être le père chiant et possessif qui empêche son fils de passer autant de temps avec sa mère dont il en a envie. Et ce n’est pas franchement une sensation bien agréable. « J'ai l'impression de ne pas mériter tout ça. » Je ne suis pas réellement sûr qu’il soit question de mérite. Mais Nathan est aussi son fils après tout, et qu’elle puisse avoir la possibilité de le connaître et de passer du temps avec lui me semble tout à fait normal. On était jeunes, quand elle a pris la décision de le laisser et aujourd’hui elle le regrette. « Et pour nous, comment ça va se terminer ? » Je me retourne vers elle pour la regarder longuement et pour la deuxième fois en simplement quelques minutes elle me surprend mais surtout elle me déstabilise avec une question. Et un nous, oui, il y en a un. Il y aura toujours un nous. Toujours Alex aura une place bien spéciale dans ma vie, dans mon cœur aussi. Une place spéciale mais également unique. Mais s’il y a bien une chose dont je suis sûr : c’est qu’elle est aussi la première et la seule personne à m’avoir brisé le cœur comme jamais. Alors je reste méfiant, sur la réticence aussi. Parce que je sais qu’elle a beaucoup top de pouvoir sur moi et que cela pourrait se transformer en énergie négative si subitement un jour elle décide de me quitter à nouveau. Je ne le supporterai pas. Pas une deuxième fois. « Je ne suis pas prêt à te laisser reprendre une place aussi importante dans ma vie. Ça m’a fait beaucoup trop mal la première fois, tu ne peux pas t’imaginer à quel point. » Se retrouver non seulement célibataire du jour au lendemain mais encore pire : avec un bébé. Avoir le statut de père célibataire s’occupant seul de son enfant. Ça n’a pas été facile tous les jours c’est sûr, mais si c’était à refaire je ne changerai rien. Parce que Nathan c’est réellement la plus belle chose qui ne me soit jamais arrivée, et je l’aime tellement que je pourrais mourir pour lui s’il le fallait.

Même si son honnêteté pourrait même quelque fois me blesser. Sauf qu’il le dit avec le sourire, il rigole en même temps qu’il m’affirme que si je ne me rase pas aucune femme ne tombera amoureuse de moi et finalement sa remarque me fait rire moi aussi.  «  Si tu veux mon avis, n'écoute pas son conseil, la barbe te va vraiment bien, tu es même sexy avec. » C’est quand Nathan a quitté la cuisine pour aller mettre la table qu’Alex me complimente et même si ça ne me laisse pas indifférent j’essaie de ne pas lui montrer. Je lui souris, ma façon de la remercier et je passe une main dans mes cheveux ; ce qui veut dire que je ne lui pas des plus à l’aise avec son compliment bien qu’il me touche tout de même. Je ne suis jamais à l’aise avec les compliments. Et ce n’est rien comparé au moment où, après nous avoir parlé de sa nouvelle copine, Nathan nous demande à Alex et moi pourquoi nous ne sommes pas ensemble si on est tous les deux amoureux. Des regards échangés, aucun de nous n’ose prendre la parole et je ne regarde même pas mon fils me demandant déjà comment est-ce qu’il peut se rendre compte que je suis effectivement toujours amoureux d’elle ? « Parce qu'on est des adultes et que c'est un peu plus compliqué que ça. » Elle ne nie pas l’idée d’être toujours amoureuse de moi et cette idée pourrait presque me faire sourire dans d’autres circonstances mais pour l’instant, je laisse Alex parler sans dire un mot. Une nouvelle fois déstabilisé par tout ce qu’il se passe. « C'est pas compliqué tu as dis que tu aimais être avec nous et que papa te rendait heureuse alors pourquoi tu restes pas avec nous ? » Nathan trahit les confidences de sa propre mère en affirmant que je la rendrais apparemment heureuse. Cette fois je souris un peu sans vraiment pouvoir le contrôler. Parce que l’idée de pouvoir la rendre heureuse me plaît bien plus qu’elle ne le devrait. Nathan est tenace et peut-être tout aussi têtu que sa mère alors qu’il lui demande maintenant si elle est amoureuse de moi. Sa réponse m’intéresse et elle me tarde pas à arriver, sauf que ce n’est pas à moi qu’elle s’adresse mais à notre fils bien curieux.   « J'aimerais toujours ton papa, mais  parfois aimer ne suffit pas. » Mon regard se perd dans la sien alors qu’elle vient de dire mot pour mot m’aimer encore. Ses mots ne me laissent pas indifférent. Pas du tout. Je la regarde et je n’arrive pas à regarder ailleurs ne pensant pas qu’elle aurait cette réponse ou du moins pas devant Nathan. « Donc tu es amoureuse de mon papa, je sais que lui aussi il est amoureux de toi mais vous voulez pas être ensemble ? C’est vraiment bizarre, j’y comprends rien au histoires d’adulte. » Je sais que lui aussi il est amoureux de toi. Comment est-ce qu’il peut le savoir ? Et je ne le nie pas, je pourrais, mais je n’ai pas envie de mentir alors je me contente de reprendre mon fils. « T’as neuf ans, Nate, t’es pas censé te poser ce genre de questions t’es beaucoup trop jeune. Mange avant que ça refroidisse. » Il râle, il ronchonne mais il m’écoute et il finit par m’écouter et reprendre un son repas là où il l’avait arrêté.
© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyDim 28 Fév - 17:13





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
Je me rends plus ou moins compte de la portée de mes mots et de ce qu’ils laissent sous-entendre au moment où il me réponds. Oui c’est dégradant et malheureusement j’en sais quelque chose. Mais pour lui tout est différent, enfin avec lui tout est différent. Parce que je l’aime donc coucher avec lui n’a rien de dégradant. Ça semble même être normal. Parce que j’en ai envie et que ces moments avec lui sont toujours si forts. Si bons. Je ne suis pas un jouet, il a raison, mais c’est moi qui lui dit que je suis là pour lui et si je ne peux pas lui dire que j’aimerais être avec lui, que je l’aime, je peux au moins lui dire que ces moments que nous passons me plaisent et que même si je veux plus, je ne veux pas renoncer à ça pour autant. « Avec toi ça ne sera jamais dégradant pour moi. » Parce qu’il me respecte, parce que je suis en confiance avec lui, parce que je le connais et qu’il me connaît aussi. Et surtout parce que je veux lui faire plaisir, parce que j’ai des sentiments pour lui tout simplement. Et que j’aime passer du temps avec lui. c’est d’ailleurs en partie pour ça que j’insiste pour passer du temps avec lui et Nathan. Parce que j’en ai envie et parce que je veux aussi éviter qu’il ne souffre trop de cette nouvelle relation entre Nathan et moi. Je ne veux pas qu’il se sente exclu, et puis peut être que d’un côté c’est moi qui utilise Nathan et son envie de passer du temps avec moi pour inclure Caleb, pour l’obliger à partager des moments avec nous. Je lui souris doucement quand il accepte, parce que je viens de gagner un autre week-end avec Nathan et avec Caleb. Je ne sais pas si c’est une bonne idée, si ce n’est pas trop risqué pour nous mais à ce moment précis je n’ai pas envie d’y penser. Parce que je ne peux pas prévoir, je n’ai pas les cartes en mains, ce n’est pas à moi de décider et puis je ne sais absolument pas où tout cela va aller. Ni avec Nathan, ni avec Caleb. Et si avec mon fils tout semble aller parfaitement bien, peut être trop bien d’ailleurs, avec Caleb, ça n’est pas aussi simple. Loin de là. Et pourtant quand je suis avec lui, la plupart du temps, je me sens bien. La plupart du temps, parce qu’aujourd’hui tout est étrange. Compliqué. Différent. Et je crois que c’est parce que cette situation est si étrange, que je lui pose cette question. Celle où j’évoque le nous, notre histoire qui n’existe plus par ma faute. Je sens bien que ça le déstabilise. Et, la façon dont il me regarde me déstabilise a mon tour. Parce que je ne pensais pas qu’il me fixerait longuement. Je ferme les yeux, pas vraiment satisfaite par sa réponse, même carrément déçue même si je le comprends. Je n’ai rien à exiger de lui, rien à demander même parce que c’est moi qui ait tout gâcher et il me le rappelle à sa manière. Il rappelle la douleur qu’il a subi par ma faute. Et il n’y a pas grand chose à dire. Rien qui puisse excuser mon comportement ou même lui faire oublier le passé. Je lui ai fais trop de mal et désormais il n’y a plus de nous, parce qu’il a eu trop mal et qu’il n’est pas prêt de revivre ça avec moi. C’est dur à entendre. Dur à encaisser mais finalement je ne pouvais pas réellement m’attendre à autre chose non ? « Je suis sincèrement désolée. » Oui je le suis et je sais que ça n’aidera en rien, mais je me sens si mal. Si coupable. Si désolée. Et aussi un peu déçue de sa réponse même si je tente de ne pas le montrer. « Je ne pars plus, je suis là et j’attendrais le temps qu’il faut pour que tu sois prêt. Rien ne presse, je ne veux pas que tu penses que je te mets la pression. J’ai changé et je suis là pour vous deux. Je suis prête à attendre. » Je t’attendrais Caleb, parce qu’il est le seul que je désire et le seul que j’aime surtout. Et le seul pour qui je suis prête à me battre et si le seul combat à mener c’est celui pour regagner sa confiance et son amour, je le ferais. Je suis prête pour ça parce qu’il en vaut la peine.

Le repas commence, un repas à trois et ça fait toujours un peu bizarre d’être là avec eux à partager une repas familial avec mon fils et son père. Mais c’est loin d’être désagréable. Sauf quand Nathan évoque la relation que j’ai avec son père et surtout quand il dévoile mes sentiments, en trahissant mes propos. Prise sur le fait. Je ne nie pas. Sauf que c’est compliqué à comprendre pour lui et visiblement déstabilisant pour Caleb. J’essaye d’être sincère et d’expliquer à Nathan mais les histoires d’adultes sont bien compliquées. « Donc tu es amoureuse de mon papa, je sais que lui aussi il est amoureux de toi mais vous voulez pas être ensemble ? C’est vraiment bizarre, j’y comprends rien au histoires d’adulte. » Ce n’est pas que je ne veux pas, absolument pas. Je le veux et je lui ai dis à Caleb. Mais Nathan est bien trop petit pour entendre ça. Pour le comprendre surtout. Parce que dans sa tête d’enfant ça semble logique. Limpide même. Deux personnes qui s’aiment doivent être ensembles. Et si seulement la vie était si simple. Mais Il sait que j’aime son père. Et visiblement il affirme que ce serait réciproque et Caleb ne le nie pas. Il ne l’affirme pas non plus mais cette information ne me laisse pas indifférente. Parce qu’il m’a dit qu’il n’était pas prêt, mais pas qu’il ne voulait pas. Et je m’accroche aux mots de Nathan, peut être avec un peu trop de force. Je m’accroche au fait que son père serait encore amoureux de moi et peut être que c’est tout ce que j’ai besoin de savoir finalement. S’il y a encore de l’amour entre nous, je me dis que tout n’est pas perdu. Et, j’ai de l’espoir. Et ça fait presque bizarre. J’ai vécu si longtemps sans espoir que là je ne sais pas trop comment le gérer. Je regarde Caleb, mes mains occupées à jouer avec mes couverts. Cette discussion est très étrange, et Nathan ne se rends sans doute pas compte à quel point il a abordé un sujet compliqué. Les sentiments c’est toujours compliqués d’abord. Mais, ils sont encore là, encore forts mais je ne veux rien gâcher de cette nouvelle relation qui se construit entre Caleb et moi. Alors je fais abstraction de mes sentiments depuis plusieurs semaines, mois même, alors je peux le faire aussi ce soir. Et je peux me concentrer sur cette relation que l’on a actuellement. Une relation construite autour du bien être de Nathan et du plaisir charnel. Nathan semble bouder un peu après les mots de son père, et je ne veux pas que cette discussion puisse ternir l’ambiance de la soirée, alors je ne laisse pas le silence s’installer et je m’adresse à Nathan. Je pense à sa demande et j’espère lui faire plaisir et le faire penser à autre chose « J’ai vu avec ton père pour ce week-end. Et on en a convenu que tu pourras venir chez moi samedi, et dimanche on passe la journée tout les trois. Tu as une semaine pour réfléchir à ce que tu veux faire. Ça te convient ? » Je fais en sorte de me concentrer sur le bien être de Nathan, ou du moins sur mon envie de le rendre heureux en lui parlant du week-end à venir. Mais je ne délaisse pas pour autant Caleb. Et si je ne peux pas lui redire que je l’aime ou lui redemander encore ce qu’il en est de nous. Je peux au moins me rapprocher de lui. Physiquement. Puisque c’est la seule chose pour laquelle il a assez confiance en moi. Mon pied sous la table qui monte et qui descends le long de son mollet, je ne m’aventure pas plus haut, je veux juste le sentir proche de moi et c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour le faire sans que Nathan ne puisse le voir. Il me manque, être contre lui me manque, ses lèvres me manques et même si je sais que ses lèvres en ont embrassé une autre ce soir, elles m’attirent quand même. Mais bien au delà de l’aspect purement physique, c’est surtout ce lien, cette entente, cette connexion entre nous qui me manque. C’est la voix de Nathan qui m’oblige à détourner mon regard, alors que je fixais Caleb. « Amy peut venir avec nous à la mer dimanche  ? » J’ai sans doute dû rater un épisode. Il a semble t’il acté pour la plage le dimanche et je ne suis absolument pas contre. Loin de là. Je secoue la tête positivement tout en regardant Caleb pour voir si le plan lui convient. Et je reprends la parole, rebondissant sur l’évocation du prénom de la nouvelle amoureuse de mon fils. « Tu as dis qu’Amy était ta copine, tu es amoureux d’elle ? » Je souris à Nathan en le questionnant de la sorte, je le taquine un peu avant d’ajouter. « Pour savoir si tu l’es poses toi quelques questions. Est-ce quand tu la regardes tu as envie de sourire ? Est-ce que tu aimes passer du temps avec elle ? Est-ce que quand elle n’est pas là elle te manque ? » c’est Caleb que je regarde. Caleb a qui je fais cette déclaration en quelque sorte. Oui tout ça c’est ce que je ressens mais je ne peux pas lui dire. Pas encore, pas après tout ce que je lui ai déjà dis. Pas devant Nathan. Je profite qui quitte la table pour aller se chercher un dessert pour murmurer quelques mots à Caleb. « Alors comme ça tu es toujours amoureux de moi ? Il dit vrai ? » Je lui souris doucement, un peu gênée de poser cette question mais tout en lui demandant de se dévoiler un peu je profite de l’absence de Nathan pour caresser quelques secondes sa main.  


@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyMar 2 Mar - 23:18



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)
Elle continue à se dégrader de plus en plus et ça ne me plait pas du tout. Comme si elle pensait sincèrement que je suis vraiment devenu ce genre de mec qui profiterait d’elle ou de n’importe quelle autre femme, dès que j’ai ne serait-ce qu’un peu envie de coucher avec une femme. Ce qui me montre encore une nouvelle fois qu’elle a de moi une image réellement désastreuse, et c’est vraiment vexant. Ça me force également à faire face à celui que je suis devenu et que je déteste de plus en plus. Je n’ai plus les mêmes valeurs, je ne suis plus le même et avec tous ses mots elle me le fait bien comprendre. Mais si je suis comme ça aujourd’hui, c’est en parti de sa faute. Elle m’a quitté. Elle m’a complètement brisé le cœur et pas que, elle m’a brisé tout court. Je n’ai plus foi en rien, plus même le goût de vivre, plus l’envie, plus rien. Je me sens triste constamment et lorsqu’elle me demande comment les choses vont se terminer entre nous, ça ne m’aide pas du tout. Parce que je sais que je suis toujours amoureux d’elle et j’aurais largement préféré ne plus rien ressentir pour elle. J’aurais préféré ne plus retomber amoureux d’elle mais pourtant mes sentiments sont bel et bien présents. « Je suis sincèrement désolée. Je ne pars plus, je suis là et j’attendrais le temps qu’il faut pour que tu sois prêt. Rien ne presse, je ne veux pas que tu penses que je te mets la pression. J’ai changé et je suis là pour vous deux. Je suis prête à attendre. » Je ne la regarde pas, au lieu de ça mon regard est perdu dans le vide. Elle est prête à attendre, chose que je ne lui demande pas du tout. Je ne veux pas forcément qu’elle m’attende non, pas du tout même. « J’ai même plus envie d’être en couple un jour. Ça n’a pas vraiment d’intérêt, à part souffrir à la fin. » Je lui dis ça sans pour autant la regarder, toujours les yeux un peu perdu dans le vide. C’est un discours très pessimiste que j’ai là, je le sais je m’en rends compte mais c’est réellement comme ça que je vois les choses. Je n’ai plus foi en l’amour et surtout je ne la crois pas. Elle finira par partir à nouveau parce que c’est comme ça qu’elle fonctionne, Alex. Elle a quitté une première fois Londres pour Brisbane, pour quitter l’Australie afin de retourner à son pays natal et finalement, la voilà de retour à Brisbane. Elle va repartir, et elle me quittera encore une fois. Sauf que je sais que je ne pourrai pas supporter ça une deuxième fois.

Nathan est curieux, il pose des questions mais il ne se rend pas compte qu’il appuie là où ça fait mal. Il ne voit pas que ses questions me déstabilisent beaucoup trop et que finalement elles ne me plaisent pas du tout. Il essaie de comprendre, il veut savoir pourquoi si nous sommes tous les deux amoureux on ne se met pas ensemble. Alex lui répond, mais pour ma part je coupe court à la conversation certainement plus rapidement que Nathan l’aurait voulu puisqu’il semble bouder et plus précisément me faire la tête à moi plus particulièrement. « J’ai vu avec ton père pour ce week-end. Et on en a convenu que tu pourras venir chez moi samedi, et dimanche on passe la journée tout les trois. Tu as une semaine pour réfléchir à ce que tu veux faire. Ça te convient ? » Je pense que je passe plus de temps à torturer les pâtes dans mon assiette avec mes couverts plutôt qu’à manger. « Cool ! Et je dors chez toi samedi du coup ? On pourra se commander des pizzas ? » Mon regard remonte vers mon fils, et puis au bout de quelques secondes je me concentre sur Alex quelques secondes quand je sens son pied remonter le long de mon mollet et son geste me perturbe un peu. Il y a à peine dix minutes elle me faisait une crise de jalousie à cause de cette fille et maintenant elle me fait des avances ? Je la regarde longuement, jusqu’à ce que Nathan prenne la parole pour nous demander si sa nouvelle copine pourra venir avec nous à la mer dimanche, puisqu’il s’agit apparemment de l’activité qu’il a choisi pour nous ce week-end. Alex lui répond d’un signe de tête positif tout en le questionnant. « Tu as dis qu’Amy était ta copine, tu es amoureux d’elle ? » Bien sûr que non il n’est pas amoureux d’elle, il n’a que neuf ans. Il ne connait pas l’amour, il ne le comprend pas, il ne sait pas encore vraiment ce que c’est. En même temps, il n’a jamais eu de modèle de couple amoureux alors on ne peut pas lui en vouloir. « Pour savoir si tu l’es poses toi quelques questions. Est-ce quand tu la regardes tu as envie de sourire ? Est-ce que tu aimes passer du temps avec elle ? Est-ce que quand elle n’est pas là elle te manque ? » Elle me regarde en me posant ces questions, je sais très bien qu’elle me demande tout ça à moi, et pas réellement à Nathan. Elle essaie de savoir si j’ai vraiment toujours des sentiments pour elle. Et je suis toujours en train de la regarder et ce n’est que quand Nathan lui répond que je le regarde lui. « J’en sais rien moi, tu poses trop de questions Alex. » Il hausse les épaules et sa réponse a le mérite de me faire rire et il a raison en même temps. Elle pose des questions beaucoup trop sérieuses pour un petit garçon de neuf ans. Il quitte la table pour aller se chercher un dessert alors que pour ma part, je laisse mon assiette presque pleine sans y retoucher une nouvelle fois. « Alors comme ça tu es toujours amoureux de moi ? Il dit vrai ? » C’est en me souriant un peu qu’elle me dit ça, mais moi, je ne souris pas forcément. Elle me pose cette question alors que la réponse, je lui ai plus ou moins sous-entendu il y a pourtant pas si longtemps que oui, j’avais toujours des sentiments pour elle. J’hausse doucement les épaules en lui répondant. « Oui. Mais comme je te l’ai déjà dit je ne suis pas prêt à être avec toi de nouveau. Et je suis même pas sûr d’en avoir envie. » Je ne peux pas le nier, oui, je l’aime toujours, malheureusement pour moi. « Je sais que ce que je ressens pour toi finira par me refaire souffrir. » Je ne lâche pas sa main qui est venue caresser la mienne, au contraire, mes doigts viennent s’entremêler aux siens. « Mais j’ai toujours besoin de cette proximité physique avec toi. » Je sais que je lui envoie des signaux contradictoires mais c’est pourtant tout ce que je ressens à son égard. De l’amour, de l’affection, de la tendresse mais surtout énormément de craintes.
© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Alex Clarke
Alex Clarke
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Alex ou Alexandra pour faire plus formel. Et « bébé » ou « mon amour » par son fiancé.
STATUT : Fiancée à son premier amour et maman qui découvre le bonheur avec ses deux filles Lucy et Lena nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive. Partage sa passion pour le soccer sur les ondes d'ABC radio.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ylo3
POSTS : 16034 POINTS : 760

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, redécouvre le bonheur avec Caleb et leurs filles
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 9/7 | Eve #2KnoxCalenKyte #3Tim #10Swann #2
Birdie (FB 2009)Nico (FB 2019)Matthias (FB 2019)

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 57q3
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #33 (FB 02/2010)Calex #36 (UA)

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 0yl3
TIMLEX ▬ I'll be right beside you
♫ Light up, light up as if you have a choice even if you cannot hear my voice I'll be right beside you dear ♫

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks O39a
SWALEX

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Exf2
ALEVE

RPs EN ATTENTE : Arthur - Lexie - Alfie #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37

FB & UA


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Njew
TIMLEX
Tim #1#2 #3#4#5#6#7#8#9

Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) cristalline (avatar) Adèle, Eve, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyJeu 4 Mar - 8:08





SHE EYES ME LIKE A PISCES WHEN I AM WEAK, I'VE BEEN LOCKED INSIDE YOUR HEART-SHAPED BOX FOR WEEKS. I'VE BEEN DRAWN INTO YOUR MAGNET TAR PIT TRAP, I WISH I COULD EAT YOUR CANCER WHEN YOU TURN BLACK
« J’ai même plus envie d’être en couple un jour. Ça n’a pas vraiment d’intérêt, à part souffrir à la fin. » Il ne me regarde pas, et je ne sais pas si c'est le fait qu'il n'ose pas me regarder ou ses mots, mais je me sens si mal. J'ai presque l'impression de ne pas reconnaître l'homme dont je suis tombée amoureuse. Celui qui m'a fait croire en l'amour, celui pour qui l'amour représentait tellement. Il m'a littéralement montrer ce que l'amour pouvait apporter de bien, ce que le fait d'aimer et d'être aimé pouvait apporter et il ne croit plus en tout ça. Il ne voit plus que la souffrance, et je le comprends, j'ai moi même pensé ça pendant des années. Mais je viens de lui avouer que j'étais là pour lui, que j'étais prête à l'attendre, parce que moi je sais que c'est lui que je veux, mais sa réponse ne laisse rien présager de positif pour nous. Il n'en a plus envie. Il ne veut plus d'un nous et c'est dur à encaisser même si je tente de ne rien laisser paraître. J'accepte, je n'ai de toute façon pas d'autres choix, je suis à l'origine de tout ça alors je suis celle dont on ne doit pas demander l'avis non ? Je l'ai fais souffrir, je l'ai abandonné, je l'ai quitté, et je reviens dans sa vie et je pense qu'il suffit que je me pointe devant lui, avec un sourire et des bonnes intentions pour qu'il me pardonne et oublie tout ? Je suis conne parfois, très. Mais, s'il n'y croit plus, s'il n'a plus d'espoir, comment je vais faire avec tout les sentiments que je ressens en le regardant ? Comment je vais faire avec lui ? Ce sont des questions auxquelles je n'ai pas de réponses, mais je vais faire comme c'était convenue. Je vais me contenter de ce qu'il est prêt à me donner, et même si ce n'est pas ce que j'espère, je ferais avec parce que c'est pas à moi qu'il faut que je pense. La dernière fois que j'ai pensé à moi au lieu de lui, on sait ce qu'il s'est passé et je ne veux pas le perdre. Même si je n'ai pas d'espoir de l'avoir pour moi seule, il ne m'a pas repoussé, pas encore du moins et je me contente de ça. De ça et des moments privilégiés que je peux passer à leurs côtés. Nathan et lui face à moi, un repas que l'on partage ensemble et c'est Nathan qui alimente la discussion, un peu malgré nous, parce que ce n'est pas forcément simple d'expliquer à son fils de neuf ans pourquoi ses deux parents qui semblent avoir des sentiments l'un pour l'autre ne sont pas ensembles. J'aimerais pouvoir lui expliquer, mais c'est bien trop compliquée, ça l'est aussi pour moi d'ailleurs surtout quand il prétends que son père est amoureux de moi. Ce n'est décidément pas la chose la plus simple à gérer mais je le gère, comme je gère ma déception de nos échanges précédents. Comme je gère ma jalousie. Quoique ça je ne l'ai pas géré enfaîte. Mais, j'essaye de gérer devant Nathan du moins et c'est moi qui suis chargée de répondre à ses questions, Caleb se contentant de mettre fin à cette discussion qui ne semblait pas vraiment le ravir ou plutôt bien le mettre mal à l'aise, ce que je peux comprendre. Je ne le suis pas vraiment non plus. Je cherche à comprendre. Ce que Caleb me dit, la façon dont il se comporte, ce que Nathan m'apprends, il n'y a rien de logique, ou du moins rien qui soit façon à interpréter mais je ne peux pas me torturer l'esprit ainsi à ce sujet alors que Nathan est là. Il est avec nous à table et je ne peux pas laisser mes sentiments et mes doutes trop m'accaparer alors que j'ai la chance de passer du temps avec lui.  Alors j'évoque avec lui le week-end à venir, le programme sur lequel on s'est mit d'accord avec Caleb en espérant réussir à détourner la conversation autant pour Nathan que pour Caleb et moi. Je ne peux pas rester à penser à notre discussion, à ses mots, ou à ceux de Nathan, c'est impossible, je ne peux pas le gérer ça, pas maintenant et j'en ai même pas envie parce que j'ai trop peur de ce qui pourrait advenir de nous si nous continuons dans cette voix. Alors plutôt que de continuer à réfléchir, je profite de ce moment avec eux. Je profite du sourire de Nathan quand je lui parle du week-end à venir, même si je dois calmer ses ardeurs. « Non pour samedi soir ça n'est pas possible pour moi, je suis désolée Nathan, mais on pourra se faire des pizzas dimanche si tu veux. » Lui dire non n'est pas une chose que j'apprécie, j'ai beaucoup de mal à le faire, mais là c'est en pensant à Caleb que je le fais. Je le regarde, assit face à moi, perdu dans son assiette de pâtes, et je ne sais pas s'il est en train de penser à notre week-end, au faite que j'aurais Nathan avec moi samedi, ou s'il pense à notre discussion, j'en sais rien, mais je le sens tellement loin de nous. Présent sans l'être vraiment, et j'ai besoin de le sentir, de le savoir ici avec nous. Je sais que je ne peux rien attendre de lui, mais ce contact physique que je m'autorise, je sais que j'en ai le droit, du moins je l'espère. Et ma manœuvre fonctionne, j'ai son attention. Il me regarde, et j'en fais de même. Je pourrais rester là comme ça pendant de longues minutes, mon pied qui glisse sur son mollet et mes yeux qui se perdent dans les siens. J'ai besoin de lui, et je sais que je ne peux plus l'avoir, et pourtant je ne peux pas me résoudre à ne plus y croire. C'est impossible que je renonce à lui. Je l'aime et si je ne peux pas lui redire encore devant Nathan sans risquer d'alimenter ses questionnements, j'utilise une façon détournée pour le faire. J'utilise Nathan et sa nouvelle amourette d'enfant, et c'est moche. Mais je le fais, et tout en fixant Caleb je lui dis ce que je ressens en pensant à lui, et je lui demande en même temps s'il pense ça aussi. S'il m'aime toujours. Sauf que Nathan ne peut pas comprendre que ce n'était pas réellement à lui que les questions étaient décernées et il semble perdu devant tant de questions. « J’en sais rien moi, tu poses trop de questions Alex. »  Je souris à sa remarque, surtout qu'il est lui aussi du genre à poser bien trop de question, mais si je souris surtout du au fait que grâce à lui, Caleb rit un peu et j'aime l'entendre rire, si vous saviez à quel point j'aime ça. Je regarde Nathan sortir de table, et me retrouver seule devant Caleb n'est pas forcément la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Parce que malgré ses mots quelques minutes plus tôt, malgré qu'il m'ait fait comprendre qu'il ne voulait plus d'amour, j'ai encore beaucoup trop de questions, que j'essaye pourtant de faire taire, au moins en présence de Nathan. Mais il n'est plus là. Et j'ai les mots de Nathan en tête, on s'aime mais on ne peut pas être ensemble, pourquoi ? Nathan n'a pas eu de réponse à cette question et j'en ai pas vraiment non plus, du moins j'en ai mais aucune qui me convienne. Mais avant tout je veux savoir si c'est vrai, moi je l'ai dis, je lui ai dis que je l'aimais, mais je ne sais pas si c'est vrai et je profite de faire référence aux mots de Nathan, pour le questionner. Doucement, essayant de ne pas trop craindre sa réponse, même si je la crains, même si j'ai peur de ce qu'il peut dire désormais. « Oui. Mais comme je te l’ai déjà dit je ne suis pas prêt à être avec toi de nouveau. Et je suis même pas sûr d’en avoir envie. »  J'avais peur de ses mots, j'en avais peur mais c'est encore pire que ce que je pouvais craindre. Il me dit qu'il m'aime toujours, et si ça semble positif, la suite fait mal. Fait même très mal. Il n'est pas prêt à être avec moi de nouveau et s'il s'était arrêté à ça, j'aurais compris. J'aurais pu entendre qu'il avait besoin de temps, de confiance, de croire de nouveau en l'amour et tout ça, ça prends du temps. Mais c'est la suite de ses mots qui font le plus mal. Il n'en a pas envie. Il ne veut pas, ce n'est pas qu'il n'est pas prêt, c'est qu'il ne veut pas tout simplement et j'ai l'impression que mon ventre se serre soudainement parce qu'il n'y a rien à espérer, plus rien, j'ai tout gâché, totalement et définitivement tout gâché. J'hésite à retirer ma main qui s'était posée sur la sienne mais je n'y arrive pas. « Je sais que ce que je ressens pour toi finira par me refaire souffrir. » J'ai mal de l'entendre parler ainsi, mais je n'arrive même pas à me résoudre à reprendre ma main et mettre fin à ce lien qui s'est crée avec nos deux mains. J'en ai tellement besoin, de lui, de sa présence et s'il a peur de souffrir à nouveau à cause de ce qu'il ressent pour moi, je peux d'or et déjà affirmer que moi je souffre là maintenant. Mais qui ça intéresse ? Personne, pas même moi. Parce que je lui ai fais du mal et que c'est finalement cette douleur que je lui ai causé, qui aujourd'hui nous empêche d'être heureux, alors c'est bien fait pour moi non ? « Je ne veux plus te faire de mal et je le fais pourtant, si tu savais comme je m'en veux. » Je parle de lui, même si au fond, c'est à nous deux que je fais du mal. En évoquant mes sentiments, les siens, en parlant d'un nous qui n'existe plus. Je lui fais du mal par ma présence. Et si l'amour que l'on avait l'un pour l'autre nous as rendu tellement heureux par le passé, aujourd'hui ça nous fait souffrir mais je ne peux pas arrêter de l'aimer comme ça non ? Je ne peux pas prétendre que je n'ai pas envie d'être avec lui juste parce que lui ne le veut pas. J'en sais rien, tout ce que je sais c'est que je pensais qu'en me concentrant sur les autres, je ferais enfin les choses biens mais c'est faux. Je le fais souffrir, que ce soit en créant un lien avec Nathan ou en venant exhiber mes sentiments comme ça devant lui. Je le fais souffrir et c'est horrible comme pensée, dire que ma simple présence suffit à lui faire du mal. Je ne fais rien pour, mais je suis là et c'est déjà trop visiblement. Et maintenant que je suis entrée dans la vie de Nathan, je ne peux pas en sortir, et je ne le veux pas mais il y a Caleb. Il y a nos sentiments, cette envie que l'on ne partage pas. Il ne veut pas de moi, alors que moi je ne veux que lui. Et je regrette déjà d'avoir insisté pour passer du temps avec lui dimanche prochain, je le regrette parce que je sais que ça va nous faire plus de mal que de bien. Tout est si compliquée. Je soupire, mon pied a depuis quelques minutes arrêté de bouger sous la table. Je m'en veux d'avoir osé aborder cette question, je m'en veux de l'avoir mis dans cette position, celle ou il doit me repousser et me faire comprendre que je n'ai rien à attendre, aucun espoir à avoir et pourtant il m'aime. « Mais j’ai toujours besoin de cette proximité physique avec toi. » Et si je n'étais pas déjà perdue, je le suis désormais totalement. Et je suis à deux doigts de lui demander ce qu'il veut de moi de façon claire et sans détour. Mais je ne le fais pas. Pourquoi ? J'en sais rien, peut-être que j'ai pas envie de savoir qu'il ne veut que ça. Et pourtant, je l'accepte. J'accepte de n'avoir que ce lien là avec lui, ce lien physique, je lui ai dis, mais même ça, il semblait pas forcément d'accord en me disant que c'était dégradant. Ca l'est un peu, peut-être. Mais ce qui est sur c'est que moi aussi j'ai besoin de lui. De cette proximité physique bien sur mais pas que. « J'ai tellement besoin de toi. » A bat la retenue, il le sait désormais ce que je pense. Il le sait que je l'aime, que je suis là, que je veux passer du temps avec lui, que je pense à lui, que je suis prête à l'attendre. Il le sait, alors à quoi bon continuer de faire semblant que je ne suis pas raide dingue de lui, que j'ai de nouveau tellement besoin de lui. « J'ai compris que tu n'en avais pas envie, mais je ne peux pas renoncer à toi. J'en suis incapable. Je te l'ai déjà dis, vivre sans toi a été la chose la plus dure que j'ai du faire et je ne veux pas avoir à revivre ça. » Je laisse ma main libre agir presque toute seule, comme avant, et du bout des doigts je caresse son visage oubliant pendant un instant que Nathan peut arriver d'une minute à l'autre. « Je ne peux pas imaginer ma vie sans toi. » C'était y'a neuf ans que j'aurais du m'en rendre compte, mais je ne peux pas revenir en arrière et tout arranger. Je ne peux pas. Je ne peux que tenter de sauver le présent et même ça, ça me semble impossible. « J'ai besoin de toi dans ma vie, quelque soit la manière que tu souhaites, j'ai besoin de t'avoir à mes côtés. » Je vais souffrir, je souffre déjà mais je m'en moque. Il ne veut pas d'une relation avec moi, je prendrais ce qu'il veut, ce dont il a besoin parce que je lui ai dis. Deux fois. J'ai besoin de lui dans ma vie, je n'ai que lui. Et Nathan. Ils sont désormais tout ce que j'ai et je ne peux pas renoncer à eux une seconde fois.

@Caleb Anderson    :l:  #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 2396639051  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



ALL OF THE STARS ☽ I can hear your heart on the radio beat. They're playing 'Chasing Cars' and I thought of us. Back to the time, you were lying next to me I looked across and fell in love so I took your hand.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks L95j

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks EmptyDim 7 Mar - 18:24



Calex
She eyes me like a Pisces when I am weak, I've been locked inside your heart-shaped box for weeks. I've been drawn into your magnet tar pit trap, I wish I could eat your cancer when you turn black

(suite de ce rp ua)
La conversation entre Nathan et Alex ne me met pas forcément très à l’aise. Ou bien c’est surtout le comportement d’Alex qui me met mal à l’aise. Elle me fixe en posant des questions à Nathan. Est-ce qu’il a envie de sourire quand il regarde sa toute nouvelle petite-amie ? Est-ce qu’il a toujours envie de passer du temps avec elle ? Est-ce qu’elle lui manque quand ils ne sont pas ensemble ? Des questions auxquelles Nathan n’est pas en mesure de lui répondre, mais j’ai comme l’impression que c’est indirectement à moi qu’elle le pose. Comme si elle voulait m’apprendre ce que c’était l’amour alors que c’est avec elle que j’ai découvert tout ça il y a dix ans. Je sais ce que ça fait de tomber amoureux. C’est bon, c’est agréable, on a même des papillons dans le ventre quand nos lèvres se posent sur celles de la personne qu’on aime. Je me souviens de chacune des sensations que la présence d’Alex me procurait. Pourtant on dirait presque qu’elle s’attend à ce que je lui réponde en face de mon fils. Elle doit savoir qu’elle n’aura aucune réponse de ma part. Pas maintenant, pas devant Nathan qui d’ailleurs, vient de quitter la table pour aller se chercher un dessert et Alex profite de son absence pour me poser une nouvelle question beaucoup plus directe cette fois. Et elle semble plutôt amusée ou fière d’elle puisqu’elle sourit. Mais moi je n’ai pas envie de sourire. Pas quand elle me demande si je suis vraiment amoureux d’elle. Parce que la réponse est presque logique et elle me terrifie réellement. Malheureusement, oui, je suis retombé amoureux d’elle. Et très rapidement d’ailleurs. Je suis honnête avec elle, je ne lui mens pas, oui, je suis amoureux d’elle mais je n’ai pas envie d’être de nouveau en couple. Que ce soit avec elle ou avec n’importe quelle autre femme. Je ne suis pas sûr de réussir à être une nouvelle fois le petit-ami de quelqu’un. Parce que l’amour, ça fait mal. Ça peut réduire en mille morceaux un cœur et ça peut nous donner envie de crever quand on se fait larguer comme elle l’a fait elle. Est-ce que ça vaut le coup ? Se remettre en couple ? Donner à Alex la possibilité et tout le pouvoir de me briser et me détruire une seconde fois. Elle l’a fait une fois alors elle le fera une deuxième fois, je n’en doute pas une seule seconde. L’amour ça fait mal. L’amour ça peut nous faire perdre tout espoir et tout envie de continuer à vivre. C’est ce qu’il s’est passé pour moi il y a neuf ans quand elle a mis fin à notre relation. Et depuis, cette petite flamme, cette envie de vivre je ne l’ai toujours pas retrouvé. « Je ne veux plus te faire de mal et je le fais pourtant, si tu savais comme je m'en veux. » Je relève les yeux vers elle pour la regarder un petit instant. Elle ne veut pas me faire souffrir mais elle le fait. Oui plus ou moins. Ou pas vraiment du moins. Je reste sur mes gardes, je fais attention et pour l’instant je suis surtout profondément malheureux et complètement paumé. Elle me fait presque culpabiliser de lui dire tout ça, elle me fait culpabiliser de mes sentiments, de mes peurs irrationnelles et complètement débiles. Je ne lui fais pas confiance. C’est triste mais c’est la vérité. Je n’ai aucune confiance en elle puisque je suis plus que sûr et certain qu’elle va de nouveau partir, fuir et me briser le cœur mais celui de mon fils aussi. « J'ai tellement besoin de toi. » Mais pourtant c’est elle qui m’a abandonnée, pas moi. C’est elle qui n’a même pas voulu essayer. Pas moi. C’est elle qui a choisi de me laisser seul avec un nouveau-né, sans argent, sans rien. Ce sont ses décisions, pas les miennes. « Pourquoi tu m’as quitté alors ? Pourquoi t’as choisi ta liberté plutôt que notre couple et ce qu’on avait commencé à construire ? » Parce que c’est ça. Elle le niera, mais elle a préféré sa liberté plutôt que notre couple, plutôt que la famille qu’on était en train de construire. Un bébé qu’on venait tout juste d’avoir mais qu’elle a préféré renier. C’est ce qu’elle a voulu dès le début, elle n’en voulait pas, donc je ne peux pas lui en vouloir. C’est finalement moi qui ai changé nos plans. Mais quand j’ai vu Nathan, quand je l’ai entendu pleurer j’ai été incapable de le laisser. Elle aurait pu au moins essayer. Mais sa liberté était plus importante que moi. Elle a préféré être libre plutôt que rester avec moi. Et cette pensée me fait mal. Parce que c’est un schéma qu’elle reproduira sans aucun doute. Elle préfère être libre alors que moi, c’est d’elle dont je j’avais besoin. « J'ai compris que tu n'en avais pas envie, mais je ne peux pas renoncer à toi. J'en suis incapable. Je te l'ai déjà dis, vivre sans toi a été la chose la plus dure que j'ai du faire et je ne veux pas avoir à revivre ça. » C’était pourtant son choix, mais à l’écouter on dirait presque que c’est moi qui l’ai forcé à vivre sans moi. C’est elle qui a préféré mon absence dans sa vie plutôt que ma présence à ses côtés. C’était son choix. Le sien, pas le mien. Sa main caresse mon visage, mes yeux sont perdus dans les siens. Je suis faible face à elle. Je déteste le pouvoir qu’elle a sur moi. « Je ne peux pas imaginer ma vie sans toi. » Pourtant elle a déjà vécu sans moi. Elle a préféré vivre sans moi qu’avec moi. « J'ai besoin de toi dans ma vie, quelque soit la manière que tu souhaites, j'ai besoin de t'avoir à mes côtés. » Moi aussi. C’est sûrement ça le plus dur. J’ai besoin d’elle mais en même temps je sais très bien qu’elle va une seconde fois me quitter et me briser le cœur. Mais cette fois je vais lui en vouloir, parce qu’elle peut me faire mal à moi, je m’en fiche, mais il est hors de question qu’elle fasse souffrir Nathan. Il a beaucoup d’espoir dans sa relation avec sa mère et je sais qu’il ne supporterait pas qu’elle l’abandonne une deuxième fois. Alors que finalement moi, je n’ai plus rien à perdre. « Tu peux même pas imaginer à quel point tu m’as fait mal la dernière fois. » Je n’étais pas obligé de lui dire ça, parce qu’elle le sait déjà, elle en est consciente, enfin je pense. Mais ce qu’elle ne sait pas c’est à quel point notre rupture m’a mis au plus bas il y a neuf ans. « Tu dis que tu peux pas t’imaginer vivre sans moi, mais pourtant tu l’as déjà fait. Pourtant c’est toi qui as préféré me quitter. Moi j’étais prêt à tout pour toi. » Cette dernière phrase est presque murmurée, comme si je ne l’assumais pas. Mais c’est surtout que les souvenirs de notre vie tous les deux sont douloureux. Heureux et joyeux pour la plupart mais ça me fait mal. Parce que j’étais bien à cette époque, j’étais plein de rêve, d’envie et surtout j’étais amoureux. Alors qu’aujourd’hui j’ai l’impression que le bonheur est bien loin, et l’envie d’avancer n’est plus là, je n’ai même plus cette passion pour mon travail que j’avais avant. Nathan est réellement la seule personne qui me tient en vie aujourd’hui. Alex pourrait elle aussi en faire partie, mais j’ai beaucoup trop peur de la laisser entrer dans ma vie de cette manière.
© nightgaunt






#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks 873483867:
 


#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty
Message(#) Sujet: Re: #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks #Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

#Calex 36 - I’ve been locked inside your heart-shaped box for weeks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: univers alternatifs
-