AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 In the rich man's world ϟ Sergio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Winston Ackerman
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Winnie
STATUT : Célibataire particulier
MÉTIER : Interne en chirurgie orthopédique et traumatologique
In the rich man's world ϟ Sergio ZJh2oGRm
POSTS : 153 POINTS : 825

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amputation transtibial de la jambe droite ☽ + ☽ accro aux jeux ☽ + ☽ endetté jusqu'au cou
RPs EN COURS : .
----- *.º o .☽**

In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_pwhpvjO2Pz1u9jxs2o6_400 In the rich man's world ϟ Sergio HalfPessimisticAsianporcupine-size_restricted
Winalmax - grosse cote, gros gain, gros respectAlma .

Adriana .☽. Sergio .☽. Curtis .☽. Mistuko .☽. Cameron .☽. Stacey .☽. Frances .☽. Albane² .☽. Spencer

----- **☽. o °.*

AVATAR : noah centineo
CRÉDITS : outsider (avatar) ice and fire. (signa)
DC : .
PSEUDO : Syno
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40748-winnie-aussi-sage-quun-orage#2026999 https://www.30yearsstillyoung.com/t40779-ill-be-good-winnie#2028721 https://www.30yearsstillyoung.com/t40796-winston-ackerman#2030261 https://www.30yearsstillyoung.com/t40797-winston-ackerman#2030280

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyLun 11 Oct - 13:28




AND WIN A FORTUNE IN A GAME, MY LIFE WILL NEVER BE THE SAME

ϟ
-T- ’as un sourire prétentieux accroché à tes lèvres. Soirée tardive, soirée fructueuse, main heureuse. Tes cartes chanceuses avaient accumulé les jetons face à toi. Des piles s’étaient formées au file des minutes, une heure et demi pour être précis. T’avais assez pour régler pas mal de tes petites dettes par ci par là, mais ça ne te suffit jamais. Insatiabilité démesurée, tu ne sais jamais t’arrêter. Tu ne peux jamais t’arrêter. Tu ne sais pas être raisonnable, bon joueur, ton délit d’orgueil joue souvent à ta défaveur et ruine régulièrement tes efforts. Parce que même si t’es un bon joueur, la malchance ou une maladresse finissait toujours par s’immiscer dans tes parties au long terme. T’es pas parfait, ton jeu non plus. Même si ton jeu l’est un peu plus que toi.
Lorsque le dernier tour de poker se termine, tu ne peux pas t’empêcher d’adresser un regard provocateur face à ton opposant vaincu dans un combat de bluff bien ridicule. Tous les deux sans jeu intéressant, c’est ta carte haute qui l’emporte. Chanceux ou assez perspicace pour deviner sa ruse, il n’en est pas moins que tu remportais la mise.

Votre tournoi illégal s’arrête momentanément, dans l’attente qu’un nouvel adversaire en chemin franchisse le pas de la porte. L’organisateur que tu ne connaissais que pour ses soirées avait reçu un appel d’un mec assez important pour stopper durant quelques minutes votre partie. C’est qu’il doit avoir du pognon. Alors tu soupires et t’adresses à peine quelques mots aux autres joueurs, pour passer le temps. Et il vous fait attendre de longues minutes, le temps que l’adrénaline se dissipe dans tes veines et que la fatigue se traduise par des bâillements incessants. L’alcool ingéré n’aidait pas ton manque de sommeil, alors tu t’affalais de plus en plus sur la table, devenue soudainement très confortables.
Tes doigts s’agitent sur ton téléphone alors que tu ignores momentanément le nouvel arrivant qui venait d’entrer dans la pièce sombre. Accoudé ou étalé sur la table, on ne saurait dire comment tu pouvais être à ton aise dans cette position, ta casquette jaune couvrant ton crâne et limitant ton champs de vision, tu ne l’apercevais même pas et ne cherchais pas non plus à l’entrevoir. Concentré sur tes messages, tu ne donnes aucune attention au nouveau joueur qui s’avance vers la table en vous saluant. T’es pas du genre à te lier d’affection avec tes adversaires. Il faut croire que t’es pas du genre poli non plus. Tu portes ton verre frais à tes lèvres pour ingurgiter un peu du whisky qui remplace le cigare des autres, tout en commençant à te redresser, le regard toujours fixé sur ton portable. C’est quand tu le ranges dans ta poche que tu daignes jeter un œil à l’homme.
Un sursaut incontrolable te prend alors que tu vois Sergio, assis face à toi. Tu manques de reverser ton verre que tu poses rapidement sur la table pour éviter une catastrophe. Le visage n’exprimant que la surprise mêlée à une certaine inquiétude, tu restes un instant silencieux comme pour sonder l’homme. Ta cage thoracique se vide doucement lorsque tu te rends compte que tu retenais ta respiration. « Salut. » Tu lances, presque silencieusement, t’enfonçant dans ton siege très peu confortable comme si tu allais disparaître. Tu ne le regardes même pas dans les yeux quand tu lui adresses un mot. Tu ne savais pas vraiment comment te comporter avec un homme à qui tu devais de l’argent depuis plus d’un an, sans jamais t’être manifesté. Il fallait croire que faire le mort, c’était ta manière de communiquer avec les Gutierrez. C’est que sa carrure et son assurance ne te rassurent pas. Tu trouves qu’il a une gueule de mafieux ce mec. Mais ça ne t’a pas empêché de lui voler du fric. Parce qu’on peut considérer qu’un emprunt sans remboursement, ce n’était plus vraiment un emprunt. Ce n’est pas l’ambiance pesante qui s’installait qui semble déranger les autres participants, puisque les cartes commencent à être distribuées. Et ça te met mal à l’aise de le savoir à ta table. Parce que prendre de l’argent misé à un mec à qui tu en devais, c’était gênant. Mais le lui rendre c’était encore pire.  


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
© SIAL ; icon tumblr




@Sergio Gutiérrez :brows:


My habits, they hold me like a grudge
I promise I won't budge
BUT I'M WEAK, I love it
when I fall for that
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 50 ans
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill
In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_inline_p814u14add1rqq37j_400
POSTS : 805 POINTS : 880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : In the rich man's world ϟ Sergio 4hy7

Lena + Gugu family + Hayden + Channing + Maddy & Cesar + Winston + Maddy #3 + Lara + Diego + May

UA : Deb & Gab

Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond +

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : tiph (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyMar 19 Oct - 22:55



rich man's world

Careful what you say and who you say it. Maybe you talk too much and you were asking for it. You can blame bad luck but you were asking for it. When all is said and done you need to tie your tongue, cause when you spit on everyone you are, you know, you're asking for it

Comme chaque homme, Sergio avait ses vices. Certains qu’il admettait, comme son amour pour le bon whisky ou les jeux de séduction. D’autres qu’il passait sous silence, surtout quand ceux-ci s’avéraient entrer dans la case de l’illégalité. Les soirées de poker, par exemple. Celles à lieux clos, qui s’organisaient à partir d’invitations privées. Celles qui ne voyaient pas de limites et où les sommes pouvaient s’envoler, pour le bon comme pour le mauvais. A l’époque, c’était cette addiction qui avait failli tout coûter à Sergio, qui l’avait forcé à voler, mentir, quitter le pays avec sa famille. L’une des meilleures décisions qu’il ait pu prendre de son existence mais qui aurait pu coûter de sévères ennuis aux êtres qu’il aimait. Il n’avait pas su rembourser sa dette à l’époque, jouait des sommes qu’il n’avait pas dans l’espoir de finir gagnant. Aujourd’hui, c’était bien différent. Le mexicain se moquait bien de l’argent qu’il mettait sur la table. Il cherchait la victoire juste pour affirmer son ego, rien de plus, rien de moins. Il ne reculait devant rien, et c’était probablement pour cette raison qu’il faisait partie de ceux que l’on prévenait dès qu’une de ces parties s’organisaient.

Ce soir, il avait répondu présent. Bien qu’en retard à cause de certaines obligations professionnelles, il n’en faillit pas à sa promesse. Et quand enfin il pénétra dans la pièce plongée dans l’ombre, un léger rictus étira ses lèvres à la vue des jetons déjà disposés sur la table. Certains avaient été plus chanceux que d’autres mais pour l’heure, toutes les chaises étaient occupées. Personne n’avait encore renoncé, ce qui rendait la perspective des futures parties déjà plus palpitantes. Du menton, il salua les visages familiers en prenant place. Il avait ses habitudes, n’eut pas à dire quoique ce soit pour que l’on vienne déposer un verre de whisky devant lui. « Messieurs. » Avec nonchalance, il dépose les jetons devant lui. L’équivalent de 2000$. Pour commencer, en tout cas. Il mettrait autant que nécessaire si cela pouvait le faire repartir avec davantage que sa mise. Il est désormais prêt à débuter, mais quelqu’un à la table ne semble pas de cet avis. Une ignoble casquette jaune, une attitude désintéressée sur son téléphone. Il y a quelque chose de familier qui suffit à attirer toute l’attention du mexicain. Et quand enfin le visage se redresse, leurs regards se croisent.

La prise de conscience est immédiate, s’entend à la voix, se voit à l’attitude subitement fuyante. Les cartes sont distribuées, mais Sergio les regarde à peine. Lentement, c’est un sourire de requin qui vient étirer ses lèvres. « La soirée avait l’air de bien commencer. » souffle-t-il de sa voix doucereuse. Il devrait être en colère, il devrait s’énerver. Ce serait la réaction logique face à un voler sans aucune parole, face au résidu d’homme qui a osé briser le cœur d’Alma. Mais le karma s’est arrangé pour le mettre dans la situation la plus compromettante qui soit, de devenir la souris coincée dans un coin face au chat. Sergio suit la mise sans ciller, joue avec ses cartes en dévisageant le jeune Ackerman. Il s’était renseigné sur son cas, après avoir compris qu’ignorer ses messages était un choix parfaitement réfléchi. Il n’avait aucune intention de le rembourser, avait dû supposer que disparaître dans le décor était également une solution viable. C’était dommage pour lui ; le patriarche Gutiérrez n’était pas de ceux qui oubliaient. Il pouvait se montrer patient dans ces cas là, si c’était ce qu’il fallait pour arriver à ses fins. Le flop est dévoilé sur le tapis vert. Nouveau tour et cette fois-ci, Sergio relance. « C’est agréable d’avoir de nouveaux visages autour de cette table. On a parfois du mal à contacter certains joueurs. » Le sourire se fait plus goguenard, directement à l’attention du jeune garçon. Oh, ils allaient bien s’amuser.

@Winston Ackerman


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

In the rich man's world ϟ Sergio ZPuukcL
In the rich man's world ϟ Sergio RhAmSZr
In the rich man's world ϟ Sergio IfjSGV7
In the rich man's world ϟ Sergio NJB97Z9
Revenir en haut Aller en bas
Winston Ackerman
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Winnie
STATUT : Célibataire particulier
MÉTIER : Interne en chirurgie orthopédique et traumatologique
In the rich man's world ϟ Sergio ZJh2oGRm
POSTS : 153 POINTS : 825

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amputation transtibial de la jambe droite ☽ + ☽ accro aux jeux ☽ + ☽ endetté jusqu'au cou
RPs EN COURS : .
----- *.º o .☽**

In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_pwhpvjO2Pz1u9jxs2o6_400 In the rich man's world ϟ Sergio HalfPessimisticAsianporcupine-size_restricted
Winalmax - grosse cote, gros gain, gros respectAlma .

Adriana .☽. Sergio .☽. Curtis .☽. Mistuko .☽. Cameron .☽. Stacey .☽. Frances .☽. Albane² .☽. Spencer

----- **☽. o °.*

AVATAR : noah centineo
CRÉDITS : outsider (avatar) ice and fire. (signa)
DC : .
PSEUDO : Syno
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40748-winnie-aussi-sage-quun-orage#2026999 https://www.30yearsstillyoung.com/t40779-ill-be-good-winnie#2028721 https://www.30yearsstillyoung.com/t40796-winston-ackerman#2030261 https://www.30yearsstillyoung.com/t40797-winston-ackerman#2030280

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 24 Oct - 19:40




AND WIN A FORTUNE IN A GAME, MY LIFE WILL NEVER BE THE SAME

ϟ
-S- es lèvres s’étirent dans un sourire narquois alors que toi tu t’enfonçais dans ton siège pour disparaître. « La soirée avec l’air de bien commencer. » Tu restes un moment mutique, les lèvres pincées, désappointé par son intrusion. Tu lâches son regard pour le plonger dans l’ambre de ton whisky. « J’avais pas à me plaindre. » Jusqu’à ce qu’il débarque. Tu reprends une gorgée, le cerveau en ébullition. T’es complètement déstabilisé. Tu détestes les imprévus, et tu détestes perdre le contrôle de la situation. Tout le monde s’aligne sur la mise initiale, sans la doubler. T’es soudainement plus prudent depuis que le plus âgé est de la partie. Il ne te lâche d’ailleurs pas du regard. Alors toi aussi, tu suis et déplace une partie de tes jetons.

« C’est agréable d’avoir de nouveaux visages autour de cette table. On a parfois du mal a contacter certains joueurs. » Et d’autres se pointent au milieu d’une partie. Tes pupilles traînent sur le visage de Sergio, qui se délecte des sous entendus que tu sembles être le seul à comprendre. Tu fronces à peine les sourcils, préférant ne pas être trop expressif pour ne pas attirer l’attention. Pas encore. Il venait à peine d’arriver alors il n’avait pas encore usé le peu de patience que tu avais. « On est souvent surpris. » Tu affirmes, ta phalange pinçant légèrement ta lèvre inférieure. Ta phrase avait bien de multiples interprétations. Car c’était bien un adjectif qui qualifiait la situation actuelle. Tu ne t’attendais pas à le revoir, naïvement. Tu espérais que Brisbane soit bien assez grand pour ne pas le croiser par hasard.
Le flop se dévoile. Tu observes de nombreuses fois tes cartes, commençant à anticiper les possibilités qui pourraient s’ouvrir à toi en fonction des deux autres cartes suivantes. Ton jeu n’était pas incroyable mais tu pouvais toujours espérer quelques combinaisons. Tu avais déjà une paire, mais c’était loin d’être suffisant pour être sûr de rafler la mise. Tu jettes un œil à l’homme face à toi. Il était devenu ton seul adversaire, tu en avais oublié même l’existence des autres joueurs. Tu n’avais qu’une idée en tête, ne pas perdre face à lui. Alors c’était sans doute complètement déraisonnable, car tu n’avais aucune idée de ce que te réservais Sergio. Tu ne savais pas s’il était complètement inoffensif ou s’il préviendrait des amis à lui pour récupérer son argent. Mais c’est sans doute parce que durant un an, tu n’as jamais entendu parler de lui, que tu prends la confiance.
Impossible pour toi de comprendre son jeu, bien trop perturbé par le rappel à tes dettes qu’il représentait. Et surtout parce qu’il ne laissait rien paraître. A part le fait qu’il te narguait, ça tu l’avais bien compris. Sergio relance la mise d’ailleurs. Tu ne sais pas s’il bluff, s’il te provoque, s’il a un excellent jeu ou s’il n’en a juste rien à faire de dilapider son fric. T’es perdu et ça te fait enrager. T’essayes néanmoins d’avoir l’air naturel. De toute façon tu as toujours l’air renfrogné alors un peu plus ou un peu moins. Un joueur jette ses cartes en soufflant d’exaspération. Il était vrai que durant toute la soirée, il n’avait pas eu la main chanceuse. Tu te contentes de suivre, soutenant son regard alors que tu fais glisser tes jetons. Vous avez tous l’air impassible, et ne pas connaître ton nouvel adversaire et ses habitudes de jeu relançait la difficulté de ce petit tournoi.

Lancé de dés:
Win: la chance est de ton côté. Tu retiens un sourire fier qui t’aurait fait perdre tout le bel avantage que représentait la troisième carte identique à ta main, formant ainsi un brelan. Cette fois ci, d’un regard insistant, tu relances la mise, comme pour répondre à son tour précédent. T’es parfois trop sur de toi alors que tu ignores complètement le jeu de ton adversaire.

So Close: la carte dévoilée ne présente ni avantage pour toi, ni pour Sergio. Par contre, un de vos adversaires pourtant habituellement frileux relance la mise. Il pourrait très bien bluffer mais quelque chose vous dit qu’il a surtout un bon jeu entre les mains. Tu le fixes longuement, ne cachant pas la surprise et le jugement dans ton regard. Tu ne savais pas qu'il y avait des débutants ici. Tu te couches, jetant ton jeu au centre pour abandonner cette partie. Tu savais parfois être raisonnable.

Loose: la carte ne te plaît pas du tout. Elle ne t’aide ni dans sa couleur, ni dans sa figure. Tu réussis à rester impassible malgré un sourcil constamment levé, fixant les cartes déposées face découverte sur la table. Tu n’aimes pas la façon dont ça commence. Surtout que cette carte avantage bien Sergio, mais ça, t’en sais rien, comme depuis le début, il ne te montre rien, et ses sourires depuis sont plus provocateurs que compatibles avec le moindre indice. Tu te contentes de suivre sagement la mise, plaçant ton dernier espoir dans la dernière carte. T’étais pas encore prêt à bluffer.


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
© SIAL ; icon tumblr




@Sergio Gutiérrez :brows:


My habits, they hold me like a grudge
I promise I won't budge
BUT I'M WEAK, I love it
when I fall for that


Dernière édition par Winston Ackerman le Dim 24 Oct - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
In the rich man's world ϟ Sergio UAvirfx
POSTS : 15807 POINTS : 840

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 24 Oct - 19:40


Le membre 'Winston Ackerman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
In the rich man's world ϟ Sergio PfAvyFy
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 50 ans
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill
In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_inline_p814u14add1rqq37j_400
POSTS : 805 POINTS : 880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : In the rich man's world ϟ Sergio 4hy7

Lena + Gugu family + Hayden + Channing + Maddy & Cesar + Winston + Maddy #3 + Lara + Diego + May

UA : Deb & Gab

Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond +

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : tiph (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 31 Oct - 23:00


rich man's world

Careful what you say and who you say it. Maybe you talk too much and you were asking for it. You can blame bad luck but you were asking for it. When all is said and done you need to tie your tongue, cause when you spit on everyone you are, you know, you're asking for it

Le jeune Winston n’avait aucune idée de ce dans quoi il venait de mettre les pieds. Le jeu semble être une bonne excuse pour contrôler jusque ses expressions, sortir le bluff. Mais à défaut d’avoir une idée de ce qu’il avait en main, Sergio avait une très bonne idée de ce qui pouvait passer dans l’esprit du gamin. Ce n’était jamais agréable de ne pas pouvoir échapper à ses dettes indéfiniment, de se retrouver coincé avec la conséquence de ses actions. Qu’il gagne ou qu’il perde ce soir, les choses n’iraient pas dans son sens. Sans qu’il ne le sache, c’était même pire pour lui. Sa situation s’était salement aggravée le jour où le mexicain avait appris son histoire avec Alma, et surtout le négatif qui tournait autour de leur rupture. Lui voler de l’argent et briser le cœur de sa fille. Toutes les mauvaises combinaisons du jeu ne pourraient égaler la panade de ses actions. Le Gutiérrez ne savait pas encore comment il allait s’y prendre, s’il garderait leur petit différend entre eux, s’il ferait en sorte que l’interne ne remette jamais les pieds dans ces soirées privées. S’il détruirait son image directement ou se contenterait de jouer avec comme un chat avec une souris. Il était chanceux dans un sens ; Sergio n’était pas un violent. Il n’usait pas de ses poings pour récupérer ce qui lui appartenait. Et il se moquait royalement de cette somme, pour tout dire. Il était juste un homme de valeurs et Winston avait osé les piétiner.

C’est à peine si Sergio joue correctement, tant il a envie d’acculer le gamin dans un coin. Il relance la mise sans ciller, observe le flop comme si celui-ci se comportait exactement comme il le souhaitait. Autour de la table, un joueur venait de jeter ses cartes, l’autre arborait un air sérieux, réfléchi. Pour avoir joué avec cet homme quelques fois par le passé, le mexicain interprétait son air par un jeu décent, potentiellement excellent selon la prochaine carte qui sortirait. En plongeant ses lèvres dans son verre de whisky, Sergio peut apercevoir le coin des lèvres du gamin former un rictus, pendant une seconde. Il peut potentiellement gagner, ce qui ne serait pas un problème. L’argent serait sien. « Il faudrait encore quelques parties si chanceuses pour rentrer dans tes frais, non ? » Il estime la valeur des jetons. C’était encore loin de ce qu’il lui devait, quel dommage. Les autres joueurs relèvent un regard sceptique sur lui, grommellent une réponse avant de retourner à leur numéro de bluff. Le suspense n’est pas insoutenable et finalement, la rivière est dévoilée, les dernières mises faites. Les yeux de Sergio se posent sur le tapis vert, à l’affut de l’abattage.

Win : Les cartes sur table, Sergio considère le brelan avec un sourire goguenard en dévoilant son full au huit par les dames. La double paire de l’autre joueur ne fait pas l’affaire et le mexicain récupère ainsi les gains.

Close : La double paire de Sergio ne fait pas le poids face au brelan, ce qui est loin d’être grave. Le fait que Winston remporte la mise ne fait que renforcer son sourire et son envie de le torturer un peu pour la soirée.

Fail : Le carré de l’autre joueur marque sa victoire écrasante et les gains sont perdus. C’est le jeu, après tout.

Les jetons sur le tapis sont récupérés par le gamin, ce qui est loin de le déranger. « Les cartes étaient médiocres pour un tel bluff. Je pourrais être impressionné. » Le sarcasme est débordant. Il ne prenait pas mal sa défaite, bien au contraire. Lentement, l’homme se relève pour aller se resservir un verre de whisky, prenant tout son temps pour se réinstaller dans le fauteuil en cuir. « Alors, que faisons-nous ? Une autre partie, histoire de se refaire une santé ? » Les joueurs autour de la table sont partants, sans la moindre surprise. Mais lui guette une autre réaction, chercher à voir si la limite sera tracée ici. Il vaudrait probablement mieux pour lui. Cependant, il était assez grand pour prendre ses propres décisions, aussi mauvaises soient-elles.


@Winston Ackerman


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

In the rich man's world ϟ Sergio ZPuukcL
In the rich man's world ϟ Sergio RhAmSZr
In the rich man's world ϟ Sergio IfjSGV7
In the rich man's world ϟ Sergio NJB97Z9

Dernière édition par Sergio Gutiérrez le Dim 31 Oct - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
In the rich man's world ϟ Sergio UAvirfx
POSTS : 15807 POINTS : 840

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 31 Oct - 23:00


Le membre 'Sergio Gutiérrez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
In the rich man's world ϟ Sergio AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Winston Ackerman
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Winnie
STATUT : Célibataire particulier
MÉTIER : Interne en chirurgie orthopédique et traumatologique
In the rich man's world ϟ Sergio ZJh2oGRm
POSTS : 153 POINTS : 825

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amputation transtibial de la jambe droite ☽ + ☽ accro aux jeux ☽ + ☽ endetté jusqu'au cou
RPs EN COURS : .
----- *.º o .☽**

In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_pwhpvjO2Pz1u9jxs2o6_400 In the rich man's world ϟ Sergio HalfPessimisticAsianporcupine-size_restricted
Winalmax - grosse cote, gros gain, gros respectAlma .

Adriana .☽. Sergio .☽. Curtis .☽. Mistuko .☽. Cameron .☽. Stacey .☽. Frances .☽. Albane² .☽. Spencer

----- **☽. o °.*

AVATAR : noah centineo
CRÉDITS : outsider (avatar) ice and fire. (signa)
DC : .
PSEUDO : Syno
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40748-winnie-aussi-sage-quun-orage#2026999 https://www.30yearsstillyoung.com/t40779-ill-be-good-winnie#2028721 https://www.30yearsstillyoung.com/t40796-winston-ackerman#2030261 https://www.30yearsstillyoung.com/t40797-winston-ackerman#2030280

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 7 Nov - 14:43




AND WIN A FORTUNE IN A GAME, MY LIFE WILL NEVER BE THE SAME

ϟ
« -I- l faudrait encore quelques parties si chanceuses pour rentrer dans tes frais, non ? »
Tu tâtonnes, hésitant dans la façon dont tu devais répondre. Tu aurais aimé ouvrir ta gueule, comme tu le faisais souvent, mais tu n’assumais pas encore les conséquences. Pourtant, tout doucement, tu commençais à bouillir. Susceptible, la moindre remarque te faisait tressaillir, et tu ne demandais qu’une chose, c’était de répondre librement. Alors tu n’avais pas toujours une parfaite réparti, mais ce qui était sur, c’est que tu étais souvent désagréable. « C’est pas un problème. » Pour l’instant, c’était encore calme. Il ne faisait pas encore plus de vagues que ça, et c’était plus une guerre froide et discrète qu’un assaut agressif. Alors tu suis sa vague, te fait plus lisse que tu ne l’es réellement, et tu serres les dents, tu prends sur toi. C’était rare, mais ca pouvait arriver. Cela dit ce genre de situation était tout aussi rare, fort heureusement.

La dernière carte se dévoile, et rapidement, tes pupilles passent sur toutes les cartes adverses, cherchant frénétiquement un meilleur jeu que le tien. Un sourire s’étire sur tes lèvres enfantines, alors que tu découvres que tu avais la main la plus chanceuse. Et tu pensais pouvoir narguer Sergio en retour, mais au vu de son sourire requin, tu es bien vite déçu. Et t’as du mal à comprendre pourquoi. Il te fait douter sur beaucoup de choses, Sergio. « Les cartes étaient médiocres pour un tel bluff. Je pourrais être impressionné. » Même sur sa phrase tu doutes. T’as compris qu’elle était insultante mais tu ne sais pas sur quelle partie de sa réplique se situait le sarcasme. Sois plus clair, Sergio. Ce qui était sur, c’est que tu ne l’avais pas impressionné. Tu ne fais pas dans la subtilité et dans la dentelle. Les choses étaient toujours très claires, avec toi. Ce qui ne semblait pas être le cas du plus âgé. Et ça te tend. Tu le dévisages, l’air rancunier, sans pour autant répliquer -difficile à faire quand tu ne comprends pas.  « Alors, que faisons-nous ? Une autre partie, histoire de se refaire une santé ? » Tu observes un moment l’homme debout, une pointe de défi embrasant ton regard. Bien sûr que tu allais relancer. Tu n’étais pas accro pour rien. « Tu devrais peut être tenter de récupérer ton argent. » C’était peut être un peu trop culotté. Si pour les autres joueurs tu parlais des jetons que tu venais de lui prendre, pour l’homme ciblé ça évoquerait forcément tes anciennes dettes poussiéreuses. Tu aurais sans doute dû fermer ta gueule comme tu le faisais depuis le début. Mais accumuler les choses en silence, c’était vraiment pas ton truc. Les cartes sont relancées, et les mises débutent. Tu ne pouvais que les suivre, après une telle remarque. Chacun considère ses cartes avant de miser à nouveau. Encore une partie mitigée pour toi, c’était d’ailleurs souvent le cas. Tu te fais plus concentré lorsque le flop se dévoile.

Win: Une nouvelle fois, une combinaison intéressante se dessine. Cette fois ci, se sont les couleurs qui concordent. Très bien. Tu suis encore la mise, ne voulant pas effrayer les joueurs les plus frileux, et miser sur la discrétion d’un début de jeu prometteur. Si le reste des cartes suivent.

So close: Ca ne t’inspire pas. Pas grand chose ne concorde. Tu ne sais pas vraiment où tu vas avec ce jeu. Visiblement tu n’es pas le seul, puisque personne ne mise sur ce tour. Alors tu suis la vague, et choisis le Check: tu attends de voir ce que les autres joueurs font.


Fail: Ton jeu n’est pas mal. Ça se dessine plutôt bien. Mais tu ne remarques pas que le jeu de Sergio est bien meilleur. Alors tu relances la mise, petit bluff sur un jeu moyen, aveuglé par l’envie de détrôner de nouveau ton adversaire.


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
© SIAL ; icon tumblr




@Sergio Gutiérrez :brows:


My habits, they hold me like a grudge
I promise I won't budge
BUT I'M WEAK, I love it
when I fall for that


Dernière édition par Winston Ackerman le Dim 7 Nov - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
In the rich man's world ϟ Sergio UAvirfx
POSTS : 15807 POINTS : 840

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 7 Nov - 14:43


Le membre 'Winston Ackerman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
In the rich man's world ϟ Sergio LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 50 ans
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill
In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_inline_p814u14add1rqq37j_400
POSTS : 805 POINTS : 880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : In the rich man's world ϟ Sergio 4hy7

Lena + Gugu family + Hayden + Channing + Maddy & Cesar + Winston + Maddy #3 + Lara + Diego + May

UA : Deb & Gab

Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond +

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : tiph (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyDim 14 Nov - 19:22


rich man's world

Careful what you say and who you say it. Maybe you talk too much and you were asking for it. You can blame bad luck but you were asking for it. When all is said and done you need to tie your tongue, cause when you spit on everyone you are, you know, you're asking for it

Le jeune Ackerman n’avait absolument aucune idée de la galère dans laquelle il venait de s’enfoncer. Le fait est que Sergio n’imaginait pas le retrouver en se pointant à cette partie de poker. Il était un habitué des lieux, quoique sa présence ici se faisait plus rare ces derniers temps. Il savait comment les entrées marchaient ; quelqu’un avait forcément dû décréter que ce gamin était fiable. Une bien mauvaise idée, mais il n’accuserait personne. Il était le seul responsable pour avoir décidé de prêter de l’argent. Puis, l’interne avait cru s’en tirer à bon compte en le roulant, et le mexicain lui avait laissé croire cela à force de repousser l’échéance de la collecte. Le Gutiérrez n’était pas un homme que l’on arnaquait aussi facilement, et il n’oubliait rien. Winston s’en était sorti jusqu’ici uniquement parce que l’homme avait été occupé avec ses affaires personnelles, ce qui ne lui avait laissé guère de temps pour mettre certaines pendules à l’heure. Tout ce dont il était certain, c’était qu’avec ce qu’il avait en plus appris sur la relation entre sa fille, Alma, et le mauvais payeur, il ne s’en tirerait pas à si bon compte cette fois-ci. Il le savait, bien évidemment. Tout dans son attitude le trahissait. Son regard fuyant, sa tête plongée comme pour se cacher derrière ses cartes, cet affaissement sur son siège. Il se concentre sur son jeu, comme si une victoire au poker le sauverait de ce qui l’attendrait à la fin de la partie. Bien loin de là, en réalité. Mais c’était bien plus amusant de le laisser mariner et craindre ce qui pourrait potentiellement arriver. Sergio n’avait aucune intention de l’afficher en pleine partir, de prévenir les autres joueurs du potentiel danger. Il continuerait de jouer sur les allusions jusqu’à irriter le gamin. Quant à la suite, il le découvrirait bien assez vite. Dans tous les cas, il ne lui donnait pas plus d’un mois pour maudire le nom Gutiérrez et espérer ne plus jamais en recroiser un de sa vie.

Dans d’autres circonstances, peut-être que le mexicain aurait éprouvé un peu de peine ou de pitié, se serait contenté de passer l’éponge sur cette dette qui de toute façon ne représentait rien à ses yeux. Il savait ce qu’était l’addiction au jeu, cette tendance à toujours continuer en se disant qu’à un moment, cela vaudrait enfin le coup. « Je récupère toujours mon argent. » C’est un sourire de requin qu’il lui offre alors que les cartes sont à nouveau distribuées, que les joueurs autour de la table les découvrent. Les visages se ferment, certains se trahissent dans un grommellement silencieux ou dans un rictus aussi discret que satisfait. Le concernant, son jeu est mitigé. Un dix et un huit rouges. Des cartes qui viennent avec des possibilités si la chance était de son côté. Il suit donc la mise avec son éternel flegme, observe le flop être dévoilé. Il sait immédiatement que la partie sera en sa faveur. Les possibilités de doubler son jeu ne sont pas nombreuses, si bien que le mexicain ne cille pas une seconde quand la mise doit être faite. Le turn achève de sécuriser sa victoire et c’est avec un regard insistant qu’il fixe Winston. Il a l’impression de le voir se débattre comme un poisson dans l’eau, à essayer de garder la face, penser qu’il va s’en sortir une nouvelle fois. C’est avec un sourire narquois qu’il ne se contente pas de suivre, mais relance la mise. Ajoute l’équivalent de quatre-cents dollars sur le tapis. L’ordre de jeu fait que Winston n’a pas le choix de le suivre, mais cette poussée d’assurance est suffisante pour annoncer ce qui les attend. Le bluff serait trop important ici, pourtant, seulement un des autres joueurs décide de se coucher, de limiter la casse sur cette partie. « Je pense que j’ai récupéré mon argent, oui. » A la rivière, c’est avec un rictus goguenard qu’il dévoile sa quinte flush et tend les bras pour récupérer les jetons sur la table. « Mais pas encore la totalité. » Il prend une gorgée de whisky, planifiant déjà son prochain coup.

Cependant, l’arrivée de deux nouveaux joueurs dans la pièce change la donne. L’opportunité est parfaite. Sergio connaît ces types, des joueurs à la face de marbre qui ne misent pas le moindre cents s’ils ne le sentent pas. Le cauchemar d’un garçon comme Winston prêt à tout pour remporter la mise ; car lorsque l’un de leurs jetons touchaient le tapis, c’était pour plumer le reste de la table. « Messieurs. Vous arrivez juste à temps, mon ami et moi allions prendre l’air le temps de discuter de quelques affaires. » Il se leva avec élégance, laissant la place vacante. « Sécurisez nos jetons en attendant, s’il vous plaît. » Le serveur hocha la tête, récupérant sa mallette pour récupérer les jetons. L’argent serait donc en sécurité, les obligerait à revenir par la pièce ensuite. Il embarqua son verre au passage en se dirigeant vers la porte de sortie. « Winston ? » Le sourire ne lui laissait guère le choix, et ce fut ainsi qu’ils se retrouvèrent dans ce long couloir que Sergio connaissait si bien. C’est vers le balcon qu’il les fit se diriger. C’était ici habituellement que les joueurs prenaient une pause pour fumer une cigarette ou un cigare, profiter de la fraîcheur du soir en admirant le jardin ridiculement bien entretenu. « Non pas que la discussion par-dessus la table m’ennuie, mais je doute que tu aies envie que cela continue. » Il devrait presque le remercier de cet élan de bonté. « Alors rappelle-moi… Combien est-ce que tu m’as emprunté ? Tu es tout de même conscient que depuis le temps, si je dois compter les intérêts, ça risquerait de faire un sacré pactole. » Il prend une mine concernée en dévisageant l’interne. Oh, ce n’était que le début des galères pour lui. Il ne s’en sortirait pas sans apprendre une bonne leçon au passage.

@Winston Ackerman


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

In the rich man's world ϟ Sergio ZPuukcL
In the rich man's world ϟ Sergio RhAmSZr
In the rich man's world ϟ Sergio IfjSGV7
In the rich man's world ϟ Sergio NJB97Z9
Revenir en haut Aller en bas
Winston Ackerman
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Winnie
STATUT : Célibataire particulier
MÉTIER : Interne en chirurgie orthopédique et traumatologique
In the rich man's world ϟ Sergio ZJh2oGRm
POSTS : 153 POINTS : 825

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amputation transtibial de la jambe droite ☽ + ☽ accro aux jeux ☽ + ☽ endetté jusqu'au cou
RPs EN COURS : .
----- *.º o .☽**

In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_pwhpvjO2Pz1u9jxs2o6_400 In the rich man's world ϟ Sergio HalfPessimisticAsianporcupine-size_restricted
Winalmax - grosse cote, gros gain, gros respectAlma .

Adriana .☽. Sergio .☽. Curtis .☽. Mistuko .☽. Cameron .☽. Stacey .☽. Frances .☽. Albane² .☽. Spencer

----- **☽. o °.*

AVATAR : noah centineo
CRÉDITS : outsider (avatar) ice and fire. (signa)
DC : .
PSEUDO : Syno
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40748-winnie-aussi-sage-quun-orage#2026999 https://www.30yearsstillyoung.com/t40779-ill-be-good-winnie#2028721 https://www.30yearsstillyoung.com/t40796-winston-ackerman#2030261 https://www.30yearsstillyoung.com/t40797-winston-ackerman#2030280

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyLun 22 Nov - 13:41




AND WIN A FORTUNE IN A GAME, MY LIFE WILL NEVER BE THE SAME

ϟ
-S- ergio et toi, c’était une histoire digne des feuilletons de télévisé. Une histoire à rebondissements sans fin, dont tu ne connaissais pas encore l’évolution.  « Je récupère toujours mon argent. » Ah oui. A quoi tu t’attendais avec ce genre de provocation? T’avais rien à répondre à sa remarque, parce que tu avais des limites, aussi étonnant que cela puisse paraître. Certes, elles étaient bien différentes de celles de la plupart des gens. Mais faire le malin n’était pas vraiment de bonne augure, à l’heure actuelle. Tu te contentes de suivre silencieusement ses mises surprenantes. Il relance même une certaine somme, et tu te demandes un instant s’il bluff ou si sa main est heureuse. Avant même d’y réfléchir plus posément, toi, tu alignes tes jetons. Et tu aurais du y songer plus longuement, au vu du sourire satisfait qu’arborait Sergio le dernier tour verrouillé. Merde. Ton jeu n’était pas mauvais, mais pas excellent non plus. Et tu t’accroches a l’infime espoir qu’il soit meilleur que le sien, juste quelques secondes. C’était raté. « Je pense que j’ai récupéré mon argent, oui. » Il annonce au moment où il découvre ses cartes. Une déception t’envahît alors que tu avais pris une certaine confiance suite à ta victoire précédente. Tu te sentais vite pousser des ailes qui brûlaient tout aussi rapidement. Tu n’aurais pas du. Et tu regrettes. Le requin te nargue et ta mine renfrognée trahit tes pensées. Tu n’étais pas doué pour camoufler toutes les émotions négatives qui allaient et venaient en toi. « Mais pas encore la totalité. » Vos pupilles se croisent. Ta mine de fait faussement surprise. Comme si tu ne voyais pas où l’homme voulait en venir. L’innocence parfaite, tu savais la feindre sur ton minois angélique. « C’est pas très loin. » Tes opales soutiennent les siennes, jeu de regard trop long aux goûts des autres joueurs qui se questionnent sur votre lien.

Deux nouvelles personnes s’invitent et te provoquent un sursaut au son de leur voix grave. Tu ne les avais pas entendu entrer, perdu dans tes pensés. Tu ne les connaissais pas spécialement, leur visage ne t’évoquait rien. Les joueurs que tu côtoyais habituellement étaient absents ce soir pour laisser la place à de plus gros poissons, il semblerait. Leur carrure et leur prestance contrastait avec ta jeunesse enfantine. Tu avais su jouer de l’apparence naïve qui se dégageait de toi en début de partie mais ça n’avait pas fonctionné bien longtemps. Ça t’avait pourtant permis d’accumuler des gains satisfaisants. Ils n’ont pas le temps de s’installer que Sergio se lève, et tu as un espoir qu’il quitte la soirée, l’espace d’un instant. Qu’il t’oublie et qu’une urgence le pousse à abandonner son jeu malsain.  « Messieurs. Vous arrivez juste à temps, mon ami et moi allions prendre l’air le temps de discuter de quelques affaires. Sécurisez nos jetons en attendant, s’il vous plaît. » Tu as quelques doutes mais tu ne penses finalement pas qu’il te laissera de nouveau filer sans conséquences.
Son ami. Visiblement, il n’allait pas sortir seul. Et tu as bien peur d’être le fameux ami qu’il mentionne. La réalité était bien loin de ses propos hypocrites. En d’autres circonstances, vos ressemblances et votre parcours de vie auraient pu entamer une relation plus positive, si seulement tu n’avais pas tenté de le voler. Et si tu n’étais pas sorti avec sa fille, mais ça, tu ne t’en doutais pas encore.
Tu ne rétorques pas. Les autres n’ont pas besoin de se douter du lien douteux qui vous liait. Tu restes assis, enfant rebelle qui ne veut pas suivre l’autorité. Tu n’allais pas le rejoindre de bonté de coeur, même si tu sais bien que ta résistance ne durera pas longtemps. « Winston ? » C’était bien à toi qu’il s’adressait. Tu le pressentais. Et après un regard insistant, tu finis par te lever à ton tour dans un soupire bruyant et démontrant le manque d’envie d’abandonner le jeu.

Dans le couloir, tu restes à une certaine distance de Sergio. T’étais sur la défensive et très méfiant quant aux intentions du plus âgé. Beaucoup plus craintif depuis que le nombre de témoin avait drastiquement chuté, tu as peur qu’il ne t’ait préparé un coup foiré. Le lieu était désert et vous vous éloignez assez de la porte pour que tu ne puisses plus t’y réfugier en cas d’urgence. « Non pas que la discussion par-dessus la table m’ennuie, mais je doute que tu aies envie que cela continue. » Tu le jauges, encore indécis sur la réponse que tu devais adopter. Tu te sens un peu piégé, ici. Devant les autres, tu avais une grande gueule, mais en privé, elle se faisait plus timide. « Hm. » Au moins, c’était libre de toute interprétation. Tu n’avais pas spécialement envie d’être en tête à tête avec lui non plus, pour tout dire. Sergio s’avance vers le balcon, toi, tu te figes sur place, refusant de passer la baie vitrée. Tu te crois dans un film où le patron mafieux piégeait sa victime. Tu dramatises un peu trop la scène. « Alors rappelle-moi… Combien est-ce que tu m’as emprunté ? Tu es tout de même conscient que depuis le temps, si je dois compter les intérêts, ça risquerait de faire un sacré pactole. » Tu t’adosses contre le mur face à la fenêtre, aux aguets. Tes yeux oscillent entre le mexicain et le couloir sombre. Tu guettes qu’aucun nouvel invité surprise ne vienne prêter main forte à ton adversaire. Tu te fais des films, mais tu t’étais laissé trop surprendre par le passé. « Je sais plus. Mille balles? » Tu tentes alors que tu devais presque le triple. C’était à se demander si tu ne te foutais pas ouvertement de lui. Et ton toupet n’était parfois pas freiné vu l’intonation décontractés que tu adoptes. « Et quels intérêts? Tu n’étais pas non plus très motivé pour venir chercher ton fric. Disons juste que je l’ai gardé au chaud. » Tu fais remarquer, de mauvaise foi. Tu connaissais d’autres personnes beaucoup plus convaincantes pour que tu rembourses tes dettes. La violence et les déplacements à ton domicile fonctionnaient bien. Plus que de simples appels qu’il t’était facile d’ignorer par un simple bouton. C’était presque si tu lui reprochais de ne pas s’être plus manifesté jusqu’à aujourd’hui. C’était culotté. Et parfois, rester silencieux comme tu le faisais depuis le début était plus intelligent que de jouer au merdeux. « Je peux te filer huit cent la semaine prochaine si tu veux. » Bien sur que tu ne le feras pas. Si tu pouvais renouveler l’expérience, tu ne te feras plus avoir par surprise, tu demanderas une liste exhaustive de tous les personnes invitées à ta table. Tu devenais doué pour éviter certaines personnes, habitué à la lâcheté plutôt qu’à affronter les problèmes. Ou affronter la moindre chose qui te déplaisait. « Il faudra juste que tu me files ton numéro. » Celui que tu avais ignoré de longs mois et bien pris soin de supprimer ou de bloquer. Tu ne t’en souviens plus. Et l’arrogance dont tu faisais preuve alors que tu lui avais déjà fait exactement le même coup, tu la payeras sans doute.


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
© SIAL ; icon tumblr




@Sergio Gutiérrez In the rich man's world ϟ Sergio 4222248358


My habits, they hold me like a grudge
I promise I won't budge
BUT I'M WEAK, I love it
when I fall for that
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 50 ans
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill
In the rich man's world ϟ Sergio Tumblr_inline_p814u14add1rqq37j_400
POSTS : 805 POINTS : 880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : In the rich man's world ϟ Sergio 4hy7

Lena + Gugu family + Hayden + Channing + Maddy & Cesar + Winston + Maddy #3 + Lara + Diego + May

UA : Deb & Gab

Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond +

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : tiph (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio EmptyHier à 17:12


rich man's world

Careful what you say and who you say it. Maybe you talk too much and you were asking for it. You can blame bad luck but you were asking for it. When all is said and done you need to tie your tongue, cause when you spit on everyone you are, you know, you're asking for it

Qu’on se le dise, Sergio n’était en général pas un homme vindicatif. Il ne courrait pas après la vengeance au moindre outrage, ne remuait pas ciel et terre pour venger son ego dès la moindre petite incartade. C’était d’une part lié au fait qu’il n’était pas un homme que l’on avait l’idée de rouler -par simple sens commun ou par la déduction logique que cette idée pourrait se retourner contre l’auteur-, et d’autre part parce qu’il avait le nez fin pour les plans foireux, d’habitude. Il sentait venir les traquenards, évitait de s’engager dans des investissements de temps ou d’argent -même minimes- s’il avait le moindre doute. Il avait été stupide de prêter son argent si facilement, d’imaginer une quelconque honnêteté à ce gamin et ce, malgré son amour pour le jeu. Mais ce soir, puisque le hasard avait décidé de les refaire se croiser, Sergio comptait bien saisir l’opportunité pour torturer un peu l’interne, lui faire regretter d’avoir voulu se jouer de lui. Le sarcasme et l’insolence par-dessus la table avaient été la goutte de trop. Si le mexicain ne laissait rien paraître, il s’amusait en réalité grandement à le forcer à quitter la table de poker. Il n’y avait rien de suspicieux dans leur comportement, il prenait grand soin à les faire passer pour deux amis se connaissant déjà, qui auraient l’idée de faire une pause autour d’un cigare. Les jetons enfermés, Winston n’avait d’autre choix que de le suivre. Sauf bien sûr s’il voulait partir en courant, perdre la totalité de sa mise, et achever d’aggraver son cas. Mais le plus divertissant restait néanmoins d’imaginer ce qui pouvait se passer dans son esprit. Ils ne se connaissaient pas, après tout. Les pires scénarios pourraient être envisageables. Ceux qui incluraient des menaces à peine voilées, de la violence, du chantage, du harcèlement. Tout ce qui pourrait susciter de la peur en somme, étant donné que le jeune homme semblait incapable de faire preuve de droiture.

Sans grande surprise, l’interne bronchait beaucoup moins maintenant qu’il n’y avait plus qu’eux deux dans les couloirs, et personne pour assister à leur conversation. Du coin de l’œil, le mexicain pouvait noter la distance que le jeune tentait de mettre entre eux, et son regard fuyant. Il ne passa même pas le pas de la fenêtre, craintif comme un chien battu. C’était d’un pathétique. Une pensée silencieuse qui était facile à repérer dans le regard sombre du patriarche, ainsi que dans son rictus. Il avait probablement peur de passer par-dessus le balcon. Ce serait un scénario intéressant, en y réfléchissant. Il retournerait à la partie de poker ensuite, graisserait la patte des potentiels témoins pour s’assurer de leur silence. Cependant, c’était bien la multitude des invités ce soir qui rendait le meurtre impossible. Ce serait trop compliqué à gérer par la suite. Qui plus est, Sergio n’était pas un meurtrier. Le pire crime de Winston avait été de briser le cœur d’Alma ; ce qui justifiait de rendre sa vie infernale, pas d’y couper court. Et malgré tout, ce qui aurait pu ressembler à un peu de raison dans la cervelle du mauvais payeur réussit à s’évaporer dans les airs dès la seconde où le cinquantenaire essaya de tester sa franchise. Mille dollars. Il devait le prendre pour un imbécile. Le piège était tellement évident que Sergio ne retint pas un soupir las en plongeant les lèvres dans son whisky. Il lui avait pourtant donné une chance ici, et le gamin avait pensé qu’il était encore parfaitement approprié de jouer au plus con. Avec en plus, comme cerise sur le gâteau, une insulte à peine voilée. « Winston, Winston… » Il secoue la tête, termine par reposer son verre sur le rebord du balcon alors qu’il se tourne vers le concerné. « Je te pensais plus intelligent que cela. Mais non seulement ta mauvaise foi te fait tomber dans le piège le plus enfantin du monde, et en plus, tu trouves encore le culot de me prendre pour un imbécile. » Son ton qui jusqu’ici était relativement cordial finit par se durcir.

Huit-cents dollars. Le début du remboursement, mais une réponse bien loin d’être satisfaisante ici. « Cela suffira à couvrir les intérêts. Mais qu’en est-il du reste ? » Après un comportement pareil, il ne pouvait pas croire que le moindre centime lui serait offert. Il avait pourtant eu des opportunités de faire amende honorable. Il aurait suffi de décrocher le téléphone. « Je n’ai pas de temps à perdre à te courir après, ou à te réclamer mon argent. C’était ta responsabilité de t’acquitter de tes dettes. Peut-être que tu en tireras une leçon de vie particulièrement utile : ignorer tes problèmes ne les résout pas. » Bien au contraire ; même en leur tournant le dos, ils continueraient d’exister. De grossir même, jusqu’à devenir bien plus chaotiques qu’à l’origine. Il en était de même pour le montant de la facture. Chaque dollar supplémentaire qui était dû était pour les fois où l’interne avait cru s’en tirer à si bon compte. « Tu as raison, je ne me suis pas pressé jusqu’ici. Mais ce soir, tu as particulièrement bien su te rappeler à mon bon souvenir. » Il n’allait plus le lâcher. C’était ce qu’il fallait comprendre ici, mais Sergio avait encore un espoir infime en son intelligence pour qu’il saisisse la subtilité de lui-même. « Laisse-moi plutôt te dire comment je vois les choses pour les temps à venir. Je vais te laisser deux mois pour rassembler ce que tu me dois, sans trop être sur ton dos. Je pourrai même t’envoyer un rappel quelques jours avant, histoire que tu n’oublies pas. Mais si celle fois l’idée te venait de me faire faux bond… disons que je serais obligé de vraiment m’intéresser à ta vie. Je suis ami avec ton supérieur, je suis le père d’Alma. Tu comprends bien que je n’aurais absolument aucun problème à te retrouver. » Il lâche la menace en même temps que cette bombe, amorce la transition vers le second sujet qui le tracasse quelque peu. Il vaudrait certainement mieux pour lui qu’il se tienne loin de sa fille, à partir de maintenant. Car si Sergio était prêt à le torturer un peu pour des questions d’argent, il n’avait même pas idée de ce qui lui tomberait dessus s’il osait à nouveau jouer avec la brune.

@Winston Ackerman


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

In the rich man's world ϟ Sergio ZPuukcL
In the rich man's world ϟ Sergio RhAmSZr
In the rich man's world ϟ Sergio IfjSGV7
In the rich man's world ϟ Sergio NJB97Z9
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

In the rich man's world ϟ Sergio Empty
Message(#) Sujet: Re: In the rich man's world ϟ Sergio In the rich man's world ϟ Sergio Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

In the rich man's world ϟ Sergio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-