AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

 I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sara Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (20.08.1998)
SURNOM : Sara la fêtarde, la retardataire, l'emmerdeuse, la gamine, l'alcoolo, la relou... Vous avez le choix
STATUT : Célibataire, pourquoi perdre son temps à se poser quand on peut papillonner à sa guise ?
MÉTIER : Étudiante en Biologie depuis 2020, elle est en 3e année, ainsi qu'employée au Twelve Happy Spectators (Fortitude Valley) depuis septembre 2021
LOGEMENT : Depuis janvier 2022, #32 Parkland Boulevard, Spring Hill, dans une belle maison où ils ne sont plus que quatre (sa mère, Cesar, Alejandro et elle), Maria les ayant quitté le 1er octobre
Sigue bailando
POSTS : 2130 POINTS : 2310

TW IN RP : Alcool, drogue, maladie infantile (cancer), mort, deuil, vulgarité
TW IRL : RAS
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : Sara gaffe en DD33AA
RPs EN COURS : (22/∞)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara AnimatedJealousAstrangiacoral-size_restricted
GutiérrezWe may have our differences, but nothing’s more important than family.
Family #1 ; Sergio #1 ; Family #2 ; Maddy #1
Scénario de Diego (libre)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_omm2s81jYD1uq0slno1_540
Billie #1 ; Défilé Weatherton (event) ; Icare #1 ; Faust #1 ; Jules #1 ; Wendy #1 ; Isla #1 ; Edge #1 ; Malik #1 ; Muiredach #1 ; Laurie #1 ; Carl #1

UA 31.10.1946 : Cesar #2 (UA) ; Faust #2 (UA) ; Vivian #1 (UA) ; Hélène #1 (UA) ; Cassidy #1 (UA)

Riley : Gabriel #1

RPs EN ATTENTE : Cesar #3 ; Rose #1 ; Alma #1 ; Qui veut :l:

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 1669068274-a-themorningrose-2

RPs TERMINÉS : Cesar #1 ; Winston #1 (UA)

RPs ABANDONNÉS :
Mavis #1 ; Diego #1 ; Muhan Li #1
AVATAR : Camila Cabello
CRÉDITS : tearsflight & j-miki (avatars, cf moodboard) & mrvljones (gifs profil Camila) & For the Love of Stories (gif profil familia) & the morning rose (avatar profil) & inmyheadlayouts (icons signature) & loonywaltz (UB signa)
DC : Not yet
PSEUDO : EMC
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t45250-sara-family-portrait https://www.30yearsstillyoung.com/t45566-sara-sigue-bailando https://www.30yearsstillyoung.com/t45608-sara-gutierrez https://www.30yearsstillyoung.com/t45619-sara-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyMar 13 Sep 2022 - 14:48





I promise I'll be better, Daddy

@Sergio Gutiérrez & Sara Gutiérrez
Septembre 2022, Commissariat de police, Spring Hill

Putain elle a tellement envie d'une cigarette. Ou d'un joint, mais elle n'est pas assez stupide pour le dire à voix haute dans un bâtiment bourré de flics. Bâtiment dans lequel elle ne devrait pas se trouver, si vous voulez son avis, mais ce n'était pas celui des policiers qui ont débarqué cette nuit à l'Electric playground. C'est qu'elle a salement dégénéré, la soirée de la brune. Pourtant le début était cool : danse, cocktails, flirt. Puis il y a eu ce type lourd qui est venu la draguer. De loin il avait l'air parfait, un beau gosse comme elle les aime – la couleur blé de sa tignasse exceptée –, musclée et à la mâchoire carrée. Dommage qu'il ait perdu de sa superbe en s'approchant d'elle. Pas subtil pour deux balles, frimeur à souhait, un humour bien merdique et qui ne visait de son cul... Mauvais choix Sara, très mauvais choix. En trois minutes de conversation, il a perdu tellement de points en terme de sexappeal que les résultats de partiel de la brune semblent excellents à côté.

Heureusement qu'il y a eu l'intervention d'Icare et de son fameux rôle de petit-ami qu'il interprète si bien. Enfin, heureusement, ça se discute. Parce que cette histoire de faux chéri ça a tourné à la grosse baston. C'était pas le plan. Peut-être que c'est un peu de sa faute à Sara, dans le fond, mais qu'importe. Au maximum elle a porté deux ou trois coups, pas de quoi finir derrière les barreaux. Pourtant elle s'y trouve, et putain ce que c'est injuste. Putain ce que ça la saoule, aussi, d'être coincée là alors qu'elle aurait pu finir sa soirée à s'amuser avec Icare et peut-être d'autres potes. En plus elle n'a pas ses clopes. Oui, elle y revient encore, mais quand elle est agacée ou nerveuse c'est le truc qui la soulage le plus rapidement. Or là, elle est les deux.

Pourquoi nerveuse ? Parce qu'il fallait bien appeler quelqu'un pour la récupérer et – surtout – payer la caution. Elle n'a pas d'argent, la Gutiérrez. Sûrement pas de quoi payer ce qui lui a été demandé lorsqu'elle a réclamé à sortir. Mais elle avait le droit d'appeler quelqu'un et la seule personne qui lui a semblé envisageable à ce moment-là, c'était Sergio. Papa. Pourtant il n'arrive toujours pas, et attendre commence à lui taper sur le système. Elle ne peut pas croire qu'il ait refusé de venir, qu'il l'ait laissé tomber. Non, ça c'est impossible, alors le problème vient forcément des flics. « Vous êtes sûrs que vous avez appelé le bon numéro ? » s'agace la brune à voix haute, s'adressant directement à ceux juste à côté de sa cellule commune, incapable de contenir plus longtemps son impatience. « Tiens-toi tranquille, on connaît notre travail. » Mon cul, qu'elle a envie de répondre, mais par chance la toute petite once de raison qui lui reste la pousse à se taire. Miracle, elle se la ferme. Comme quoi tout arrive. Enfin ce qui est sûr c'est qu'elle l'ouvrira moins lorsque son père sera là, parce qu'elle a beau faire la fière... Ça faisait pas partie de son plan de réconciliations père-fille, le rendez-vous au poste de police. Pourtant c'est bien ce qui est au programme là tout de suite... Et elle n'a toujours pas de clope pour se détendre.

(c) Miss Pie
Haut : Harley & dailycamilacabello
Bas : bretzkysbs & littlehorrorshop



D e n i a l
But the only way around is through
I miss you I miss you I miss you I miss you




I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7ZWT0EU
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara PtQa10x
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Qi7UeVN
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara FximBIO
♥ :


Dernière édition par Sara Gutiérrez le Dim 9 Oct 2022 - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1283 POINTS : 150

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyLun 19 Sep 2022 - 20:46


best excuse

Let the curtain fall, it's time to wake up. No more putting up a show. It doesn't matter what your best excuse is. I don't wanna know, I don't wanna know. Take a look around, it's time for take off. No more waiting for a go. It doesn't matter what your best excuse is, I don't wanna know

« On l’aurait libérée demain matin. Vous aviez pas à venir. » L’agent de police colla un coup de tampon sur sa feuille puis fit signe à son collègue que tout était bon, laissant Sergio patienter dans le hall du poste. « Elle regrettera de m’avoir fait appeler. » grommela le patriarche dans une promesse en rangeant son chéquier. Une heure plus tôt, il avait été réveillé par les vibrations de son téléphone sur la table de chevet. C’était inhabituel à cette heure de la nuit. Ce qui l’était d’autant plus était que cela soit un numéro fixe local. Il n’avait pas été déçu du voyage quand la voix au bout du fil lui avait annoncé l’objet de l’appel. Apparemment, une dénommée Sara Gutiérrez avait demandé à le faire appeler après s’être fait arrêter suite à une bagarre où elle aurait été impliquée dans une boîte de nuit. Mais elle n’était pas la victime, non. Elle avait participé au conflit, tout ceci en état d’ébriété. Comme on le lui avait dit à son arrivée au poste, elle avait été chanceuse de ne pas avoir été mise directement en cellule de dégrisement. Néanmoins, il fallait quelqu’un pour payer l’amende pour la nuisance et la gamine faisant sa teigneuse, la mettre derrière les barreaux aurait dû la faire réfléchir. Bras croisés, regard sur la porte, Sergio était livide, et ce pour bien des raisons. La première étant que depuis la naissance de Paola, les heures de sommeil étaient aussi rares que précieuses. Il n’avait aucune intention de gaspiller son énergie à ramasser des pots cassés. La seconde raison, tout aussi évidente, était donc que sa fille se retrouve mêlée dans ce genre de règlements de compte puérils. Il n’avait pas de mots pour exprimer sa déception quant à ce genre d’agissements. Que la jeune femme sorte en boîte, boive des verres, c’était parfaitement normal. Mais qu’elle en arrive à user de ses poings était extrêmement décevant.  
Il n’avait pas été présent pour se charger de l’éducation de Sara mais aurait pensé qu’à son âge, cette responsabilité n’était plus de mise. Il fallait croire qu’il s’était allègrement trompé. Si bien que quand elle fut enfin relâchée, ses affaires remises entre ses mains, Sergio la jaugea de longues secondes sans le moindre mot. La vérité étant qu’il ne savait pas du tout quoi dire, ou même par où commencer. Alors à la place, il lui fit signe de le suivre, tourna les talons pour aller dans le parking où il grimpa dans sa BMW, attendant que sa fille fasse de même. Pourtant, au lieu de démarrer le moteur, l’homme resta immobile sur son siège, pertinemment conscient de l’ambiance pesante qui était en train de s’installer. « L’amende était de 560$. J’attends de toi que tu me les rembourses. » Ce n’était pas une question d’argent mais de responsabilités à prendre. « De toute ta fratrie Sara, j’aurais pu imaginer recevoir cet appel pour Rudy ou Cesar. Mais ce genre de frasques venant de toi ? Je suis incroyablement déçu. » Au point qu’il ne la regardait même pas, ce qui ne l’empêchait pas de capter l’odeur d’alcool et de tabac froid qui émanait d’elle. « Je te ramène chez ta mère. Mais on aura une discussion tous les trois dès demain. » En trois ans, jamais il n’aurait pu imaginer la brune tomber si bas.

@Sara Gutiérrez


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara ZPuukcL
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara IfjSGV7
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara NJB97Z9
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Sara Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (20.08.1998)
SURNOM : Sara la fêtarde, la retardataire, l'emmerdeuse, la gamine, l'alcoolo, la relou... Vous avez le choix
STATUT : Célibataire, pourquoi perdre son temps à se poser quand on peut papillonner à sa guise ?
MÉTIER : Étudiante en Biologie depuis 2020, elle est en 3e année, ainsi qu'employée au Twelve Happy Spectators (Fortitude Valley) depuis septembre 2021
LOGEMENT : Depuis janvier 2022, #32 Parkland Boulevard, Spring Hill, dans une belle maison où ils ne sont plus que quatre (sa mère, Cesar, Alejandro et elle), Maria les ayant quitté le 1er octobre
Sigue bailando
POSTS : 2130 POINTS : 2310

TW IN RP : Alcool, drogue, maladie infantile (cancer), mort, deuil, vulgarité
TW IRL : RAS
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : Sara gaffe en DD33AA
RPs EN COURS : (22/∞)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara AnimatedJealousAstrangiacoral-size_restricted
GutiérrezWe may have our differences, but nothing’s more important than family.
Family #1 ; Sergio #1 ; Family #2 ; Maddy #1
Scénario de Diego (libre)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_omm2s81jYD1uq0slno1_540
Billie #1 ; Défilé Weatherton (event) ; Icare #1 ; Faust #1 ; Jules #1 ; Wendy #1 ; Isla #1 ; Edge #1 ; Malik #1 ; Muiredach #1 ; Laurie #1 ; Carl #1

UA 31.10.1946 : Cesar #2 (UA) ; Faust #2 (UA) ; Vivian #1 (UA) ; Hélène #1 (UA) ; Cassidy #1 (UA)

Riley : Gabriel #1

RPs EN ATTENTE : Cesar #3 ; Rose #1 ; Alma #1 ; Qui veut :l:

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 1669068274-a-themorningrose-2

RPs TERMINÉS : Cesar #1 ; Winston #1 (UA)

RPs ABANDONNÉS :
Mavis #1 ; Diego #1 ; Muhan Li #1
AVATAR : Camila Cabello
CRÉDITS : tearsflight & j-miki (avatars, cf moodboard) & mrvljones (gifs profil Camila) & For the Love of Stories (gif profil familia) & the morning rose (avatar profil) & inmyheadlayouts (icons signature) & loonywaltz (UB signa)
DC : Not yet
PSEUDO : EMC
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t45250-sara-family-portrait https://www.30yearsstillyoung.com/t45566-sara-sigue-bailando https://www.30yearsstillyoung.com/t45608-sara-gutierrez https://www.30yearsstillyoung.com/t45619-sara-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyDim 9 Oct 2022 - 0:25





I promise I'll be better, Daddy

@Sergio Gutiérrez & Sara Gutiérrez
Septembre 2022, Commissariat de police, Spring Hill

Ça fait bien dix minutes que Sara ne pense plus qu'au bâtonnet de nicotine bien toxique pour les poumons qu'elle rêverait d'avoir entre ses doigts, tant et si bien qu'elle s'agace du fait que son père ne soit pas encore là. Mais ce n'est pas contre lui qu'elle est énervée, plutôt contre les flics qui ont tout bonnement pu se planter de numéro – ça arrive dans les séries, pourquoi pas dans la vraie vie ? À ses yeux, Papa va simplement apparaître en héro, lui permettant de sortir de cette cellule toute pourrie afin de regagner sa liberté et – ô joie – l'extérieur du commissariat où elle pourra enfin fumer une clope. Sauf que les choses ne se passent pas vraiment comme elle les a imaginées durant ses interminables minutes d'attente.

D'abord parce que lorsqu'un policier vient lui ouvrir la porte de la cellule, il n'est pas là. Et puis parce que, une fois ses affaires récupérées, c'est face à un Sergio aux traits sévères qu'elle se retrouve. Ça lui fait bizarre à Sara, de voir son père sous un tel jour. Le silence qui règne entre père et fille est pesant, il y a quelque chose d'anormal là-dedans, comme s'il n'avait juste pas envie de lui adresser la parole. Naïvement sans doute, elle s'était imaginé qu'elle aurait eu le droit à un câlin, histoire d'oublier le traumatisme – c'est le côté dramaqueen de la Gutiérrez ça, permettez – de la cellule et de la baston. C'était bien con comme idée, mais il n'empêche qu'à cause de l'abruti du bar elle va avoir un bleu et puis qu'elle se serait bien passé de l'expérience derrière les barreaux avant ses 25 ans.

Mais Sergio ne fait pas de câlin. Il ne parle pas non plus, d'ailleurs. Il se contente d'un signe de main vers l'extérieur, faisant ensuite volte-face pour quitter le bâtiment. Sa fille le suit tout en fouillant dans son sac à main à la recherche de son précieux paquet de clopes – enfin. Stoppée dans son initiative par le fait que son père monte en voiture, elle grommelle intérieurement avant de faire de même. Au pire elle fumera quand ils rouleront, non ? Enfin pour qu'ils roulent, faudrait déjà que le conducteur démarre le moteur, et pour l'instant ce n'est pas le cas. C'est lourd comme ambiance, vraiment lourd, et puis la façon dont il interrompt ce silence dérangeant n'arrange pas les choses. « L’amende était de 560$. J’attends de toi que tu me les rembourses. » Ah bah super, Sara avait besoin de ça pour améliorer sa soirée, c'est sûr. La brune se mord les lèvres pour ne pas rétorquer quelque chose de stupide. Il n'a pas donné de délai, elle va se contenter de ça. « D'accord, » se contente-t-elle de répondre, d'une voix vide et dénué de toute véritable adhésion à l'idée. Elle trouve ça complètement con, pour être honnête. Son père a de l'argent, ce n'est pas un mystère – s'il a eu les moyens de leur permettre de changer de logement en début d'année, c'est bien qu'il y a de la thune quelque part. Et il sait que Sara a un job étudiant, que Cesar bosse, qu'Alma a arrêté les études pour travailler, que Maman cumule les activités pour payer les factures – toute la famille galère, c'est pas nouveau, ça fait des années que les Gutiérrez vivent un véritable enfer financièrement parlant. Alors elle trouve ça con, ne pigeant pas la notion de responsabilité cachée derrière sa requête.

Et puis les choses ne vont pas en s'arrangent lorsque Papa prend de nouveau la parole. « De toute ta fratrie Sara, j’aurais pu imaginer recevoir cet appel pour Rudy ou Cesar. Mais ce genre de frasques venant de toi ? Je suis incroyablement déçu. » Ce genre de paroles ça fait mal à entendre, vraiment mal. Elle n'a pas envie de décevoir son père, Sara, et le fait qu'il ne la regarde pas la blesse terriblement. Elle, elle est tournée vers lui, son regard cherchant le sien même si elle ne parvient pas à le capter pour l'instant. « C'était pas ma faute, j'te jure. » Elle a besoin de se justifier, d'être sûre qu'il sache qu'en réalité les flics ont fait de la merde, qu'Icare et elle n'avait rien à faire derrière ces barreaux. C'est pas de sa faute, elle en est convaincue – c'est l'autre con qui a commencé. « Je te ramène chez ta mère. Mais on aura une discussion tous les trois dès demain. » L'idée fige aussitôt Sara qui se crispe. Une discussion ? C'est jamais bon signe ça. Ça pue même incroyablement la merde comme idée, si vous voulez l'avis de la responsable jeune femme. « On est obligés ? » Non ils sont pas obligés, d'ailleurs Sara elle s'en passerait bien, de la discussion. C'est pas pour rien qu'elle a fait appeler son père, parce qu'elle avait l'espoir qu'il laisserait couler, que ça irait. Pour cette fois au moins, et comme elle ne comptait pas refaire l'expérience de la cellule de sitôt, il n'y aurait pas eu de deuxième fois. « Je te jure que c'est pas notre faute. C'est l'autre gars qui a commencé, nous on s'est juste défendus. » C'est pas tout à fait vrai puisqu'en réalité c'est Sara qui a frappé la première, giflant leur opposant. Mais premièrement, la gifle n'était pas forte. Et deuxièmement, il l'avait insultée, donc c'est lui qui a commencé. Donc elle n'est pas responsable de cette escalade qui a suivi, du fait qu'Icare ait un coquard, des bleus qu'elle va quant à elle avoir à cause de la poigne de l'autre con... Non, elle n'a rien à se reprocher. « Je peux fumer dans ta voiture si je laisse la fenêtre ouverte ? » qu'elle demande alors, parce que ses doigts la démangent de plus en plus tant son cerveau est obsédé par l'idée que ses clopes sont juste là, dans son sac à main, à quelques centimètres de ses mains. « Non oublie, vous allez y faire monter Pao, c'est pas bien pour elle, » se corrige-t-elle presque aussitôt. Le tabagisme passif, les petits poumons d'enfant super sensibles, tout ça tout ça, c'est pas top. Malgré sa claire addiction Sara n'a pas envie de pourrir ceux de sa petite (demi-)sœur. Elle fumera une fois arrivée à la maison, c'est l'avantage d'avoir un jardin. D'ailleurs si son père pouvait démarrer la voiture, ce moment arriverait plus vite.

(c) Miss Pie
Haut : Harley & dailycamilacabello
Bas : bretzkysbs & littlehorrorshop



HRP :


D e n i a l
But the only way around is through
I miss you I miss you I miss you I miss you




I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7ZWT0EU
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara PtQa10x
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Qi7UeVN
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara FximBIO
♥ :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1283 POINTS : 150

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyJeu 27 Oct 2022 - 23:09


best excuse

Let the curtain fall, it's time to wake up. No more putting up a show. It doesn't matter what your best excuse is. I don't wanna know, I don't wanna know. Take a look around, it's time for take off. No more waiting for a go. It doesn't matter what your best excuse is, I don't wanna know

Quiconque le connaissait savait que le silence de Sergio n’était jamais bon signe, bien au contraire. Il était un homme qui savait s’exprimer et n’hésitait pas à le faire ; son mutisme était souvent utilisé quand il valait mieux qu’il ne mette pas de mots sur ses pensées. C’était encore pire avec Sara, qu’il préférait ne même pas regarder. Jamais il n’aurait pensé être amené à récupérer l’un de ses enfants dans un poste de police. Quand il s’agissait de problèmes avec la justice, les condamnations de Rudy auraient dû suffire, servir de leçon également. Sans même parler des mauvais exemples à suivre, à quel moment les enfants Gutiérrez avaient-ils grandi avec une éducation où la violence avait sa place ? Sergio connaissait parfaitement son ex-femme, assez pour savoir qu’elle n’aurait jamais cautionné la moindre forme de violence, aussi bien physique que mentale. Il n’aurait pas montré cet exemple non plus. La déception n’en était que plus grande, le rendant parfaitement intraitable sur le sujet. Il n’avait que faire du montant de l’amende, virerait probablement ce montant à Maritza, mais Sara avait besoin de finalement apprendre que ses actions avaient des conséquences. S’il était venu la sortir de cette garde à vue, le Gutiérrez n’avait aucune intention de la laisser s’en tirer trop facilement. C’était la première fois depuis deux décennies où il était forcé de jouer la carte de l’autorité parentale et s’en serait volontiers passé. Sara avait 24 ans bon sang, pas 16. Elle était en âge de prendre ses responsabilités et de savoir qu’aucune raison ne devrait justifier le fait de se retrouver dans cette situation. Si elle espérait juste subir une légère remontrance et s’en tirer ensuite, ce serait mal le connaître. Pour la première fois de sa vie sans doute, il en était amené à se dire que s’il avait été présent, jamais ce genre d’incident ne serait arrivé. Dieu sait que depuis son retour il avait fait au mieux pour se faire accepter, pour prouver qu’il pouvait être un père que ses enfants voudraient à nouveau dans leur vie. Sara avait eu des années pour en profiter. Mais elle étant en train de découvrir où il traçait la limite.
Il ne parvenait pas à la regarder et ne masqua pas son agacement face à ces excuses qui n’en étaient pas. Evidemment que ce n’était pas la faute de la jeune femme, que c’était juste une erreur. « Donc tu n’as porté aucun coup, tu ne t’es pas retrouvée au milieu d’une bagarre pendant que tu étais alcoolisée ? » Heureusement pour elle que les heures derrière les barreaux avaient visiblement contribué à la faire cuver un peu. Il avait l’impression d’être à côté d’une adolescente rebelle, pas d’une adulte. Et c’était pour cette raison qu’il comptait bien en parler avec Maritza le lendemain. Si encore elle avait été indépendante avec son travail, son logement, les choses auraient pu être différentes. Mais il était peut-être temps de mettre la brune face aux conséquences de ses actions. « On est obligés, oui. Il va sans dire que c’était la seule et unique fois où je te venais en aide pour une connerie de ce genre. » C’était une question de principe. Il refusait qu’elle vire sur la même pente que Rudy. Le silence aurait sans doute été préférable ce soir, car il avait la sensation que rien de ce que sa fille ne pourrait dire ne pourrait sauver la situation. « Alors un type vient vous provoquer et tout ce que vous trouvez à faire, c’est de rentrer dans son jeu ? Qu’est-ce que c’est pour toi Sara, un jeu du plus fort ? » L’agacement grimpait et il démarra le moteur, marquant sa volonté de se débarrasser de cette conversation le plus vite possible. Il avait d’autres endroits où être ce soir. Si la brune avait été un tant soit peu raisonnable, elle se serait tue maintenant.
Elle n’aurait pas par exemple demandé d’allumer une cigarette, d’empuantir la voiture quand elle savait déjà bien assez que son père désapprouvait ce genre d’addiction. « Hors de question. » grinça-t-il d’un ton sans appel. Il n’accepterait pas que le cuir de sa voiture s’imprègne de l’odeur de tabac froid, un point c’est tout. C’était presque ironique que le seul problème que Sara voit à cette idée soit la présence de Paola. « Ce n’est pas bien pour toi non plus. Mais visiblement, tu sembles adorer les mauvais choix. » Après une rapide manœuvre pour sortir de sa place de parking, il prit la route vers Spring Hill. Doigts crispés sur le volant, il concentrait son regard sur la route, son cerveau bouillonnant. « Tu parles d’un ‘nous’. Qui était l’autre personne impliquée ? »

@Sara Gutiérrez


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara ZPuukcL
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara IfjSGV7
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara NJB97Z9
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Sara Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (20.08.1998)
SURNOM : Sara la fêtarde, la retardataire, l'emmerdeuse, la gamine, l'alcoolo, la relou... Vous avez le choix
STATUT : Célibataire, pourquoi perdre son temps à se poser quand on peut papillonner à sa guise ?
MÉTIER : Étudiante en Biologie depuis 2020, elle est en 3e année, ainsi qu'employée au Twelve Happy Spectators (Fortitude Valley) depuis septembre 2021
LOGEMENT : Depuis janvier 2022, #32 Parkland Boulevard, Spring Hill, dans une belle maison où ils ne sont plus que quatre (sa mère, Cesar, Alejandro et elle), Maria les ayant quitté le 1er octobre
Sigue bailando
POSTS : 2130 POINTS : 2310

TW IN RP : Alcool, drogue, maladie infantile (cancer), mort, deuil, vulgarité
TW IRL : RAS
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : Sara gaffe en DD33AA
RPs EN COURS : (22/∞)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara AnimatedJealousAstrangiacoral-size_restricted
GutiérrezWe may have our differences, but nothing’s more important than family.
Family #1 ; Sergio #1 ; Family #2 ; Maddy #1
Scénario de Diego (libre)

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_omm2s81jYD1uq0slno1_540
Billie #1 ; Défilé Weatherton (event) ; Icare #1 ; Faust #1 ; Jules #1 ; Wendy #1 ; Isla #1 ; Edge #1 ; Malik #1 ; Muiredach #1 ; Laurie #1 ; Carl #1

UA 31.10.1946 : Cesar #2 (UA) ; Faust #2 (UA) ; Vivian #1 (UA) ; Hélène #1 (UA) ; Cassidy #1 (UA)

Riley : Gabriel #1

RPs EN ATTENTE : Cesar #3 ; Rose #1 ; Alma #1 ; Qui veut :l:

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 1669068274-a-themorningrose-2

RPs TERMINÉS : Cesar #1 ; Winston #1 (UA)

RPs ABANDONNÉS :
Mavis #1 ; Diego #1 ; Muhan Li #1
AVATAR : Camila Cabello
CRÉDITS : tearsflight & j-miki (avatars, cf moodboard) & mrvljones (gifs profil Camila) & For the Love of Stories (gif profil familia) & the morning rose (avatar profil) & inmyheadlayouts (icons signature) & loonywaltz (UB signa)
DC : Not yet
PSEUDO : EMC
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t45250-sara-family-portrait https://www.30yearsstillyoung.com/t45566-sara-sigue-bailando https://www.30yearsstillyoung.com/t45608-sara-gutierrez https://www.30yearsstillyoung.com/t45619-sara-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyDim 13 Nov 2022 - 22:49





I promise I'll be better, Daddy

@Sergio Gutiérrez & Sara Gutiérrez
Septembre 2022, Commissariat de police, Spring Hill

L'idée qu'elle devait plus cinq-cents dollars à son père à cause d'un connard qui l'avait traitée de pute avait toujours moins de mal à passer que la déception qu'il exprimait à son égard. Elle détestait l'ambiance qui régnait dans la voiture, elle détestait les mots qu'elle entendait, elle détestait le fait qu'il refuse de la regarder. Car oui, elle savait qu'il ne voulait pas la regarder en cet instant précis – car s'il était capable de l'engueuler mais ne la regardait pas, c'était une question de volonté et non de possibilité. Plus que tout, elle détestait être tenue responsable de quelque chose qu'elle n'avait pas voulu ni choisi, une bagarre dont elle avait été la victime plus que l'actrice – quand bien même la gifle qu'elle avait collée à l'abruti pouvait aisément la désigner comme l'instigatrice de tout ce bordel. Ça, c'était bien quelque chose qu'elle n'allait pas reconnaître de si tôt, affirmant que ce n'était pas de sa faut, le jurant même face à un paternel visiblement agacé. « Donc tu n’as porté aucun coup, tu ne t’es pas retrouvée au milieu d’une bagarre pendant que tu étais alcoolisée ? » Vu comme ça, c'est de la triche.
« Je me suis retrouvée au milieu d'une bagarre mais c'était pas ma faute. » Et c'est important de le préciser. « En plus j'ai porté qu'un seul coup, un tout petit coup, j'suis sûre que le gars aura même pas de marque. » Elle aurait peut-être dû fermer sa gueule sur ce coup-là – trop tard, évidemment. « Et j'avais pas tant bu que ça. » Ça aussi, il fallait le préciser. D'autant plus que c'était vrai : elle était loin de la case toilettes lorsque la bagarre a commencé, preuve que – si elle était certes ivre – elle était tout de même loin d'un état pour lequel on pourrait la blâmer.

Pourtant Papa semblait déterminé à le faire, souhaitant même invoquer une discussion de famille – comprendre : le père, la mère et la sale gosse – dès le lendemain. Idée que Sara désapprouvait intensément, n'en voyant pas l'intérêt – si ce n'est la foutre dans la merde auprès de Maman, ce qu'elle souhaitait éviter lorsqu'elle a donné un contact à appeler aux flics qui l'ont foutue derrière les barreaux. Crispée sur son siège, elle tente de négocier, persuadée que cette stupide conversation peut être évitée pour cette fois. Qu'elle n'est pas nécessaire, loin de là même – ce n'est pas comme si elle comptait recommencer, l'expérience lui ayant foutrement déplu. « On est obligés, oui. Il va sans dire que c’était la seule et unique fois où je te venais en aide pour une connerie de ce genre. » « J'ai pas prévu de retourner en cellule de sitôt, si ça peut te rassurer. » Elle essaie d'être drôle, ça veut pas dire que c'est une réussite – vu la tronche que tire son paternel, c'en est clairement pas une. Ça ne la refroidit tout de même pas quand à ses négociations : elle n'a vraiment pas envie d'une discussion comme celle qu'ont les parents avec une gamine convoquée chez le principal de son collège. « Pourquoi on est obligés ? C'est la première fois que ça arrive, j'peux pas avoir le droit à un joker ? » Finalement, la brune aurait peut-être dû faire appeler quelqu'un d'autre. Cesar c'était mort, il lui faisait tellement la gueule depuis la dernière fois qu'elle se demandait s'il savait faire autre chose. Rudy était elle-ne-sait-où en Australie, à la recherche de son ex – une connasse, si vous voulez l'avis de Sara. Diego, peut-être ? Ou Alma ? Peut-être qu'eux ils n'auraient pas invoqué la sacro-sainte et complètement stupide discussion à peine deux minutes après être montés dans la voiture.

Sara se sentait piégée et elle détestait cela. Peut-être qu'elle aurait dû ne rien répondre, juste hocher la tête et ne pas rétorquer à la moindre des accusations de son père, aussi injustes soient-elles – car elles l'étaient, selon la jeune femme. Peut-être qu'elle aurait simplement dû n'appeler personne, et passer la nuit dans cette stupide cellule. Nul doute qu'elle n'aurait pas fermé l'œil de la nuit, aurait maudit les flics qui les avaient embarqués et avaient gâché leur soirée en boîte, aurait insulté l'autre connard de blond dans deux langues avec Icare, aurait râlé contre l'inconfort du sol et du banc de la cellule... Mais au moins elle n'en serait pas à avoir cette conversation. « Alors un type vient vous provoquer et tout ce que vous trouvez à faire, c’est de rentrer dans son jeu ? Qu’est-ce que c’est pour toi Sara, un jeu du plus fort ? » La brune roule des yeux, ne prenant même pas la peine de cacher le fait que ses remarques la gonflent. C'est facile de dire ça quand on est un homme, qui plus est plein aux as – la voiture et la villa pour le prouver. C'est facile de dire ça quand on est déjà considéré comme le plus fort, quand on ne se fait pas insulter juste parce qu'on est une nana, quand on a tout ce qu'on veut d'un claquement de doigts et qu'on est respecté par défaut. « On aurait dû le laisser nous insulter et nous frapper alors ? Juste pour ne pas "rentrer dans son jeu" ? » C'est complètement con comme idée – enfin heureusement qu'elle ne dit pas ces derniers mots à voix haute, ça ne ferait qu'envenimer les choses en un claquement de doigts.

Le moteur vrombit et semble rappeler à la brune que, juste là, à quelques centimètres de ses doigts, se trouvent la meilleure arme qu'elle a face aux discussions de ce genre – le genre horrible. Ses clopes. La question s'échappe de ses lèvres comme un automatisme – au moins elle a demandé –, recevant une réponse tout ce qu'il y a de plus sèche. « Hors de question. » De toute façon, elle vient de réaliser que Paola aussi va prendre cette voiture aussi et que ce n'est pas bon pour ses petits poumons. Pour ce qui est de l'odeur et du reste... Sara est indéniablement accro, raison pour laquelle elle ne réalise plus vraiment ces problèmes-là. « Ce n’est pas bien pour toi non plus. Mais visiblement, tu sembles adorer les mauvais choix. » Le regard posé droit devant elle pour ne pas l'assassiner du regard, elle roule des yeux. « Ouais exactement, j'adore fumer et me faire insulter par des connards en soirée, ce sont mes deux passions dans la vie. Tu me connais si bien Papa. » Sarcastique au possible, Sara est insolente parce qu'elle est vexée des petites remarques qu'ose lui balancer son père. Dans le genre mauvais choix, il en tient une belle liste lui aussi, mais elle a la décence de ne pas le soulever tout de suite. Elle préfère l'ironie, aurait même pu y ajouter une blague de cul du style « et quand je les combine au lit, alors là c'est le pied » mais elle s'abstient. Elle l'aurait fait si c'était Cesar ou Alma qui lui faisait la morale, mais elle se sent un brin moins téméraire face au paternel.

À présent la voiture dévore le bitume en direction de la maison et Sara n'attend qu'une chose : arriver chez elle et descendre son paquet entier de cigarettes pour se passer les nerfs. C'est là tout l'avantage d'avoir un jardin : elle n'a plus à cloper dans la rue toute seule en pleine nuit lorsque ses doigts la démangent. Et si les voisins ne sont pas contents, elle n'en a rien à foutre. « Tu parles d’un ‘nous’. Qui était l’autre personne impliquée ? » S'enfonçant un peu dans son siège, la brune appuie son coude contre la portière de la voiture, son regard toujours fixé sur la route et ses lumières du soir. « Un ami à moi qui m'a protégée quand l'autre con a voulu me frapper. » Tant et si bien qu'il s'est pris un cocard pour elle, quand même. « Il s'appelle Icare, si ça t'intéresse, » ajoute-t-elle bien qu'elle se doute qu'il n'en ait rien à faire de son prénom. Qu'est-ce que ça peut lui foutre tout ça, de toute façon ? Il veut pas juste la ramener à la maison et cesser cette leçon de morale débile ? Elle ça l'arrangerait, parce qu'elle a besoin d'une clope et pas d'un père qui se décide à lui donner des leçons de bonne conduite avec bien dix ans de retard.

(c) Miss Pie
Haut : Harley & dailycamilacabello
Bas : bretzkysbs & littlehorrorshop



D e n i a l
But the only way around is through
I miss you I miss you I miss you I miss you




I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7ZWT0EU
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara PtQa10x
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Qi7UeVN
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara FximBIO
♥ :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1283 POINTS : 150

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara EmptyJeu 24 Nov 2022 - 0:38


best excuse

Let the curtain fall, it's time to wake up. No more putting up a show. It doesn't matter what your best excuse is. I don't wanna know, I don't wanna know. Take a look around, it's time for take off. No more waiting for a go. It doesn't matter what your best excuse is, I don't wanna know

Contrairement à ce qu’elle pouvait sans doute croire, Sergio ne prenait pas vraiment de plaisir à jouer le jeu des remontrances. Mais Sara n’aurait pas dû imaginer une seconde que l’appeler lui reviendrait à tirer une carte sortie de prison et un taxi gratuit jusqu’à la maison. Dieu sait que le patriarche aurait fait n’importe quoi pour se faire à nouveau accepter par ses enfants, qu’il n’avait pas essayé de prétendre avoir une quelconque légitimité dans leurs choix de vie, par exemple. Il avait accepté d’être celui qu’on n’appellerait qu’en cas de besoin dans un premier temps, plutôt que celui dont on voudrait la présence. Il n’y avait qu’avec Sara qu’ils avaient dépassé ce stade. Tout ceci pour au final ne lui laisser aucun choix ce soir, le confronter à un rôle de père qu’il aurait dû prendre il y a déjà bien des années. Et il n’était pas le genre d’homme pour qui la violence trouvait une quelconque justification, encore moins avec les antécédents dans la famille. Il ne tolérerait pas qu’elle puisse penser que se comporter comme Rudy -ou Cesar- pouvait s’expliquer. L’explication qu’elle tenta de lui offrir n’était pas pour le convaincre, bien au contraire. Mâchoire crispée, il se retint de lever les yeux au ciel pour faire savoir vraiment ce qu’il en pensait. Peu importe la manière dont les événements s’étaient déroulés, elle avait quand même porté un coup, en ayant de l’alcool dans le sang. Savoir s’il y avait des blessés n’était pas la question. « Ou tu aurais pu faire demi-tour plutôt que d’envenimer la situation. Mais tu as raison Sara, ce n’est pas de ta faute, tu es la victime de toute cette affaire. » L’ironie dans sa voix laissait parfaitement transparaître le fait qu’il serait inutile de répondre. Cette conversation ne ferait que tourner en rond car l’avis de Sergio ne changerait pas.
Les erreurs avaient des conséquences, et dans le cas présent, il ne s’agirait pas que d’une amende. Maritza méritait de savoir ce qui venait de se passer. Elle ne ferait sans doute rien de plus qu’un autre savon avant de passer l’éponge, mais cela aurait au moins le don de dissuader Sara de se cacher derrière son père pour ses conneries dans le futur. Cela ne lui faisait pas réellement plaisir à lui non plus. Sa relation avec son ex-femme était déjà bien assez étrange comme cela. C’était cordial pour sauver les apparences, et parce qu’elle voulait donner une chance aux plus jeunes de connaître leur père. Malgré tout, ils n’avaient pas pris le temps de discuter en tête à tête, de crever l’abcès qui persistait entre eux. Ils se comportaient comme s’ils n’avaient pas été mariés pendant une décennie et irrésolument fous l’un de l’autre pendant bien plus que cela. Il y avait beaucoup de choses que Sergio regrettait, et leur histoire en était une. Se retrouver pour parler de la garde à vue de leur fille n’avait rien d’idéal. « Si jamais tu devais y retourner, j’espère que tu as des amis capables de payer ta caution. » Car il n’interviendrait pas. Elle venait de griller son unique carte chance à ce sujet. Si elle savait se mettre dans les ennuis pour des raisons aussi stupides, alors il faudrait qu’elle apprenne à s’en sortir par elle-même. « On est obligés, parce que j’espère que la déception de ta mère te dissuadera de recommencer quoique ce soit du genre. » Il avait parfaitement conscience du moment d’humiliation que Sara s’apprêtait à vivre mais ne reculerait pas devant le fait d’utiliser cette méthode pour la faire réfléchir à deux fois dans le futur. Tant pis si elle devait lui en tenir rigueur.
Il oubliait parfois que, malgré son absence, Sara avait réussi à hériter d’une part de son caractère. Notamment sa capacité à ne jamais démordre quand elle estimait avoir raison. Dans le cas présent, c’était un jeu dangereux et un coup à arriver au conflit. Il pouvait la sentir fulminer à ses côtés, à ne pas réussir à avoir le dernier mot. Il n’avait pas une adulte sur le siège passager mais bien une adolescente capricieuse et insolente. « Je doute que vous auriez été embarqué pour de la légitime défense. » Il ne croyait pas une seconde au fait que la jeune femme ait essayé de désamorcer le conflit avant de devoir -bien contre sa volonté- se défendre. Il ne voulait plus en discuter davantage et si elle avait un peu de jugeotte, elle laisserait tomber l’affaire, ravalerait ses prétextes et commencerait à penser à comment arrondir les angles. Sergio savait pertinemment que régler des comptes à chaud n’était jamais une bonne option chez les Gutiérrez n’était pas une bonne option, et il se serait parfaitement contenté du silence. Sauf que sa fille ne semblait pas de cet avis, dépassant les bornes les unes après les autres. Lui demander de fumer dans sa voiture était presque l’affront de trop, au vu de la situation, et le patriarche sentit ses doigts se crisper autour du volant et sa mâchoire se contracter en entendant sa réponse. Il ne pouvait pas ignorer le sarcasme. « Fais-toi à cette idée, Sara. Tu ne peux pas sortir la carte du papa uniquement quand ça t’arrange. » Si sa voix était froide, elle était aussi dénuée de toute émotion. Tout plutôt que de laisser paraître que sa cadette venait de toucher un point sensible. Il pensait pourtant qu’ils avaient dépassé ce stade, que parmi tous ses enfants, elle était celle qui avait accepté de lui pardonner. Il fallait croire que certaines rancœurs ne se résolvaient jamais vraiment.
Il n’avait aucune idée de quoi faire en partant de là. De ce qu’il se passerait après qu’il a informé Maritza. Peut-être que prendre leurs distances un temps leur ferait du bien afin d’éviter d’autres paroles regrettables. Il ne répondit rien après l’obtention du prénom de l’autre type impliqué mais nota soigneusement l’information. Ce n’était pas nom courant et avec les réseaux sociaux, Sergio pourrait très facilement voir de qui il s’agissait. Une simple curiosité de repérer quel genre de mauvaises fréquentations sa fille semblait se traîner. « Un ami, hein ? » Un ami soit intéressé par la Gutiérrez, soit très emballé à l’idée de sortir ses poings durant la soirée. « Oublie ça. Je pense que j’ai assez eu de choses à désapprouver ce soir. » Sur la route, un feu rouge stoppa la lancée du véhicule, donnant enfin l’opportunité à Sergio d’observer Sara. Elle lui faisait penser à Mari plus jeune, avec son tempérament à lui. « Il ne t’est même pas venu à l’esprit de t’excuser. » Pour l’avoir dérangé au milieu de la nuit, pour l’avoir forcé à venir jusqu’ici. Et c’était décevant.

@Sara Gutiérrez


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara ZPuukcL
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara RhAmSZr
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara IfjSGV7
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara NJB97Z9
I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I promise I'll be better, Daddy ♦ Sergio & Sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queensland police
-