AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -34%
[CDAV] SAMSUNG Galaxy S20FE 128Go 5G Bleu à ...
Voir le deal
329 €

 Liaisons dangereuses (Sergio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maze Crawley
Maze Crawley
le retour aux sources
le retour aux sources
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (17.07.89)
SURNOM : L'élue la surnomme Bambi
STATUT : Made of steel, hard as stone. Anyone want a heart that's barely used?
MÉTIER : Wedding planner à l'agence Pearson
LOGEMENT : Provisoirement (vraiment ?) du côté de Bayside pour tenter de dresser un insolent perroquet et son propriétaire (tout aussi insolent)
Liaisons dangereuses (Sergio) 866y
POSTS : 870 POINTS : 60

TW IN RP : trafic d'êtres humains, alcool, dépression
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Britannique , batteuse à ses heures perdues - Diabétique de type 1 - Sa fascination pour Noël n'a d'égal que sa passion pour Michael Bublé - Place à tort et à travers des références à la Pop Culture. Wait for it. - Se laisse joyeusement partir à la dérive, voire sombrer, depuis qu'elle s'est retrouvée au coeur d'un trafic d'êtres humains
CODE COULEUR : MAZE ASSUME QUE DALLE EN #6600cc QUELLE FUYARDE
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) Enay
Ninaze #6 - Ninoël - Funny how life had its little ways of surprising you. Little quirks of fate.

Liaisons dangereuses (Sergio) 63vj
Jina #3 - Family is family. Whether it’s the one you start out with… the one you end up with… or the family you gain along the way.

Liaisons dangereuses (Sergio) 2d7aa4206a1ee3d0d955dc8e8891f0d0fca52050
Greta #1 - #2 - The world would be a lonely place without the one that puts a smile on your face. So hold me 'til the sun burns out, I won't be lonely when I'm down 'cause I've got you to make me feel stronger.

Liaisons dangereuses (Sergio) Skfp
Anwar #5 - Anwar (ua) - Forever united here somehow. You got a piece of me and honestly my life would suck without you.

Liaisons dangereuses (Sergio) U7ht
Evelyn #5 - You're the Sandy Cohen to my Ryan Atwood. I might be lost but my logical brain knows without a doubt that I'm better with you. You're home.

Liaisons dangereuses (Sergio) Sg62
Heather #2 - There's nothing like the deep breaths after laughing that hard. Nothing in the world like a sore stomach for all the right reasons.

Liaisons dangereuses (Sergio) Ruwz
Malfie - If you think that you can save me, break me down, and tame me, here's your chance to do some damage, savage.

Sergio #2

HH Christmas love ft Jess:


RPs EN ATTENTE : Gabriel, Cade
RPs TERMINÉS : Wren #2 - Anwar #2 - Evelyn #2 - Diana - Kane #2 - Adèle - Norah - Ninaze #3 - Martin - Evelyn #3 - Diana #2 - Anwar #4 - Lara - Heather #1 - Wren #4 - Anwar #3 - Alfie #1 - Jina #1 - Ninaze #4 - Evelyn #4 - Gaïa - Jina #2 - Ninaze #5 - Sergio #1

Liaisons dangereuses (Sergio) Tenor
AVATAR : Inbar Lavi
CRÉDITS : bambi eyes (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Theodora Bing
INSCRIT LE : 07/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30221-that-gal-was-a-mystery-wrapped-in-an-enigma-and-crudely-stapled-to-a-ticking-fcking-time-bomb https://www.30yearsstillyoung.com/t30617-maze-she-was-either-going-to-hit-somebody-or-start-a-blog https://www.30yearsstillyoung.com/t30410-maze-crawley

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyMar 31 Mai 2022 - 0:50



You know that it would be untrue. You know that I would be a liar if I was to say to you we couldn't get much higher. Come on, baby, light my fire. Try to set the night on fire.  @Sergio Gutiérrez

Flashback
Assise sur une chaise, penchée innocemment au bord du lit de la chambre 308 qu’elle n’avait pas mis bien longtemps à trouver, Maze observait Sergio avec une pointe d’amusement dans le regard maintenant qu’elle avait pu s’assurer qu’il gardait le moral malgré ce qui lui était arrivé et l’état dans lequel il se trouvait. « Au fait…tu ne m’as jamais dit… » Sa tête se pencha légèrement sur le côté alors qu’un air à la fois taquin et énigmatique s’affichait sur son visage. « …il valait le coup de me laisser en plan ton rendez-vous professionnel crucial ? » Elle ne lui en tenait pas rigueur et en plaisantait, mais ça n’était clairement pas la fin de soirée qu’elle s’était imaginée. Tout comme elle avait encore du mal à comprendre ce qu’elle faisait dans un hôpital alors que les heures de visite étaient déjà dépassées de quelques bonnes minutes. « Autre question. » Elle n’était en tout cas vraisemblablement pas sur le départ. Sans le lâcher du regard, sa main droite reposant jusqu’à alors sur le matelas s’était soulevée pour venir se poser délicatement sur la main de Sergio. « Qu’est-ce qui… » Elle prenait volontairement son temps dans ses paroles comme dans ses gestes, faisant lentement remonter ses doigts le long du bras de l’agent artistique jusqu’à atteindre son épaule. « …est cassé après cet accident et… » Ses doigts continuèrent leur course insolente vers son torse, avec délicatesse en évitant soigneusement de potentiels endroits douloureux mais sans une once d’hésitation. « …qu’est-ce qui fonctionne encore parfaitement ? » Elle avait affiché une expression innocente le temps de quelques secondes avant que ses lèvres ne se pincent entre elles et finissent par afficher un sourire en coin, ses doigts amorçant cette fois-ci une descente lente mais assurée vers son bas-ventre avant de disparaître sous le drap qui le couvrait et venir atteindre… « Mademoiselle, les heures de visite sont terminées. Je vais devoir vous demander de partir. » Maze avait récupéré sa main dans la précipitation, jurant silencieusement alors que l’infirmière qui venait de la surprendre en faisant irruption dans la chambre attendait près de la porte pour s’assurer qu’elle n’allait pas rester plus longtemps. La brune s’était emparée de son sac avant de se lever et de lancer un sourire désolé à l’attention de Sergio. « Excusez-moi, j’y vais. Ca n’est que partie remise. » Puis elle s’était fendue d’un dernier clin d’œil avant de disparaitre.


Présent
Une coupe de champagne faisant plus figuration qu’autre chose entre ses doigts, Maze observait les invités au mariage déambuler autour d’elle. Son regard oscillait occasionnellement entre le traiteur et les serveurs pour vérifier qu’ils ne manquaient de rien pour assurer leur prestation. La fleuriste avait bien travaillé. Le DJ était en place. Les cheveux relevés en un chignon savamment déstructuré, la britannique était ce jour-là vêtue d’une robe couleur chair lui permettant de passer inaperçue parmi les invités tout en restant suffisamment élégante pour représenter l’agence Pearson auprès de ses clients. Ça n’était pas un dossier compliqué. Pas de problèmes de dernière minute. Pas de demandes extravagantes. Le couple de futurs mariés était tout ce qu’il y avait de plus normal et de poli - chose suffisamment rare pour mériter d’être notée -. L’événement s’annonçait sans anicroche et bien que restant à l’affut d’une potentielle catastrophe soudaine, Maze s’était permise de laisser son regard vagabonder au sein de la foule d’invités. Et tout comme la première fois qu’elle l’avait aperçu, il ne lui fallut pas longtemps avant qu’un invité plus particulier ne se détache des visages inconnus. Parce qu’il n’avait visiblement ni besoin de se trouver dans une boîte de nuit, ni besoin qu’elle ait bu au préalable pour attirer immédiatement son attention. Sur une piste de danse, au fond d’un lit d’hôpital ou au beau milieu d’un mariage, il dégageait encore et toujours cette même assurance et ce même magnétisme qui l’avait poussée à l’aborder. Elle effectua un pas dans sa direction avant de s’arrêter, se rappelant qu’elle était en train de travailler et qu’elle n’était par conséquent pas censée quitter son poste, encore moins pour s’adresser à des invités. Mais la manière dont ils s’étaient quittés la dernière fois qu’ils s’étaient vus, mêlée à sa frustration et son agacement de savoir que Nino était certainement en train de bien s’amuser avec le profil Tinder qu’elle avait fait l’erreur de lui créer finirent par avoir raison d’elle. Elle jeta par acquis de conscience un dernier regard autour d’elle pour vérifier que tout allait bien avant de se diriger d’un pas assuré vers Sergio, se raclant légèrement la gorge une fois arrivée à sa hauteur afin d’attirer son attention. C’est avec un sourire amusé qu’elle accueillit son expression surprise. « Contente de voir que tu as l’air d’aller mieux que la dernière fois qu’on s’est vus. » A ce sujet-là…n’avait-il pas évoqué un délai mentionné par son médecin ? Maze fit mine de réfléchir quelques instants avant d’afficher une expression faussement préoccupée, sachant pertinemment qu’ils seraient les deux seules personnes à saisir les sous-entendus dans ses propos. « Les deux semaines sont largement passées…j’imagine que tu as pu reprendre le sport ? » L’innocence incarnée.  


code by EXORDIUM.



"That gal was a mystery"
wrapped in an enigma and crudely stapled to a ticking f*cking time bomb.


Liaisons dangereuses (Sergio) WMVOtYP
Liaisons dangereuses (Sergio) 3q2l7SX
Liaisons dangereuses (Sergio) Kjc1D2G
Liaisons dangereuses (Sergio) EvRwokg
Liaisons dangereuses (Sergio) KisbHqw
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
Liaisons dangereuses (Sergio) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
Liaisons dangereuses (Sergio) Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1281 POINTS : 120

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyVen 10 Juin 2022 - 23:19


liaisons dangereuses

Oh I, I just died in your arms tonight. It must've been something you said. I just died in your arms tonight, It must've been some kind of kiss. I should've walked away

Then

Sergio haïssait les hôpitaux. Mais d’ordinaire, il était celui qui octroyait une visite, pas celui qui se retrouvait coincé sur un lit à attendre désespérément que les heures passent pour que le corps fasse son œuvre de rétablissement. Il n’aimait pas se sentir aussi vulnérable et les derniers événements l’avaient plutôt incité à refuser les visites plutôt que d’être vu dans cet état. Il avait bien fallu une exception à la règle pourtant, cette exception qui prenait la forme d’une magnifique brune. Une créature qui avait ce don d’à la fois générer et apaiser sa frustration. Elle était une bonne distraction pour ses malheurs, même si sa présence lui inspirait bien d’autres activités que de rester alité. Cela rendait sa visite d’autant plus intéressante. A dire vrai, il ne se serait pas attendu à la revoir ou même à avoir de ses nouvelles depuis l’incident au club. Elle aurait pu trouver un remplacement plus efficace et moins handicapé que lui. Pourtant, elle n’avait pas lâché le morceau. Mieux encore, l’agent ne pouvait que constater que ce n’était pas l’alcool qui la rendait aussi magnétique. Elle était juste… quelque chose d’autre. « C’était un rendez-vous… fructueux. Qui m’a tout de même gâché la soirée. » Il se félicitait de son sens des affaires et honorer ses engagements avait probablement été la meilleure option. Cela n’avait rien enlevé à son agacement de rentrer seul et de retrouver un lit vide. Ne pas être capable d’y remédier aujourd’hui relevait du comique de répétition. Même avec la meilleure volonté du monde, il devait faire face à certaines limites. La main qui se déposa sur la sienne n’était pas pour aider. Il la fixait intensément, tête légèrement penchée, se demandant ce qui pouvait bien se cacher derrière ces prunelles sombres. Le contact de ses doigts fins l’électrisait, et son rythme cardiaque se mit à s’accélérer en réalisant que la britannique ne comptait pas forcément jouer selon les règles. Et bon dieu, il aimait se genre de défi interdit, sentant son sourire s’étirer d’une oreille à l’autre. Une partie de son esprit n’en devenait que plus extatique, avide de voir jusqu’où Maze irait. « Tu peux venir vérifier par toi-même… » Car elle ne semblait pas décidée à s’en priver. La tête enfoncée dans les oreillers, l’excitation commençait à faire son apparition…
Jusqu’à ce qu’ils soient interrompus. Cela causa un sursaut notable à Sergio qui grimaça instantanément, rappelé à la réalité par ses côtes brisées. Au même titre que quand son désormais partenaire était apparu dans ce club, l’infirmière eut droit à une salve de jurons silencieux. « La prochaine fois que je te vois. Sans faute. » Et il insista bien sur ces deux derniers mots.  Rien, absolument rien ne les interromprait à la prochaine occasion. Il ne supporterait pas de la voir lui filer entre les doigts encore une fois.

Now

Il y avait eu la cérémonie, le vin d’honneur, l’entrée remarquée des mariés, et enfin l’ouverture des festivités. A l’heure qu’il était, les invités allaient et venaient dans la salle, savourant les mets raffinés du traiteur et jouant visiblement à chercher des visages familiers parmi la foule. Sergio devait bien reconnaître que l’ambiance y était agréable, légère. Prône à la célébration de l’amour des deux tourtereaux. Il avait travaillé avec Owen pendant quelques années, il y avait de cela une éternité. Ils s’étaient frayé leur route dans le monde de l’événementiel, jusqu’à partir chacun vers d’autres aspirations. Ils étaient toujours restés en bons termes et l’agent avait eu l’occasion de faire la connaissance de sa désormais épouse. Une femme agréable, douce, bienveillante. Certaines unions ne laissaient pas planer l’ombre d’un doute sur le bienfondé du mariage. Sergio était très certainement ravi pour eux et le concernant, il profitait de l’occasion pour saluer de vieilles connaissances, se faire présenter à de nouvelles. Le fait est qu’il n’avait pas prévu de s’éterniser pour autant, les mariages n’étant pas ses lieux favoris. Une flute de champagne à la main, la soirée se transformait doucement en événement social cordial plutôt qu’en source de divertissement. Plongé dans ses pensées, le regard perdu sur les décorations de la salle, l’agent fut ramené à la réalité par un délicat raclement de gorge. Une vision qui eut le don d’instantanément embellir sa soirée. La surprise passée, ce fut un sourire plus franc qui étira ses lèvres. « Je savais que ce serait une belle soirée. » Ils n’avaient pas eu/pris le temps de se revoir depuis l’incident de l’hôpital. Sergio avait été bien trop occupé entre Maddy, Maria et le travail pour s’autoriser ce genre de dérapage. Et du côté de la brune… il n’aurait pas su dire. Elle avait cette aura mystérieuse qui contribuait à son charme. « Beaucoup mieux. » Il était remis, à nouveau en état. Mais il se laissait porter, amuser par les mimiques de son visage. Avaient-ils vraiment besoin de rappeler la tension qui s’était créée entre eux sans qu’ils n’aient pu la délivrer, rien qu’un peu ? « J’ai pu reprendre, en effet. Récupérer un peu… d’endurance. » Un lourd sous-entendu ici. La voir ici était trop beau, bien trop beau pour être vrai. Au point que Sergio leva les yeux pour arpenter la salle, s’attendant à tout. « Quel est le piège, ce soir ? Si je devais deviner, je dirais que tu es à l’origine de ce mariage. Mais ce pourrait être une coïncidence. Tu pourrais être une invitée lambda, être accompagnée de surcroit. » Même si jusqu’ici, aucune âme ne semblait se précipiter pour venir récupérer sa cavalière. « Je détesterais la deuxième option, si je devais être honnête. » Il plongea les lèvres dans sa coupe, sondant la brune du regard. « Surtout si je compte tenir ma promesse. » Car ils y étaient, à cette fameuse ‘prochaine fois’.

@Maze Crawley


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

Liaisons dangereuses (Sergio) ZPuukcL
Liaisons dangereuses (Sergio) RhAmSZr
Liaisons dangereuses (Sergio) IfjSGV7
Liaisons dangereuses (Sergio) NJB97Z9
Liaisons dangereuses (Sergio) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Maze Crawley
Maze Crawley
le retour aux sources
le retour aux sources
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (17.07.89)
SURNOM : L'élue la surnomme Bambi
STATUT : Made of steel, hard as stone. Anyone want a heart that's barely used?
MÉTIER : Wedding planner à l'agence Pearson
LOGEMENT : Provisoirement (vraiment ?) du côté de Bayside pour tenter de dresser un insolent perroquet et son propriétaire (tout aussi insolent)
Liaisons dangereuses (Sergio) 866y
POSTS : 870 POINTS : 60

TW IN RP : trafic d'êtres humains, alcool, dépression
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Britannique , batteuse à ses heures perdues - Diabétique de type 1 - Sa fascination pour Noël n'a d'égal que sa passion pour Michael Bublé - Place à tort et à travers des références à la Pop Culture. Wait for it. - Se laisse joyeusement partir à la dérive, voire sombrer, depuis qu'elle s'est retrouvée au coeur d'un trafic d'êtres humains
CODE COULEUR : MAZE ASSUME QUE DALLE EN #6600cc QUELLE FUYARDE
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) Enay
Ninaze #6 - Ninoël - Funny how life had its little ways of surprising you. Little quirks of fate.

Liaisons dangereuses (Sergio) 63vj
Jina #3 - Family is family. Whether it’s the one you start out with… the one you end up with… or the family you gain along the way.

Liaisons dangereuses (Sergio) 2d7aa4206a1ee3d0d955dc8e8891f0d0fca52050
Greta #1 - #2 - The world would be a lonely place without the one that puts a smile on your face. So hold me 'til the sun burns out, I won't be lonely when I'm down 'cause I've got you to make me feel stronger.

Liaisons dangereuses (Sergio) Skfp
Anwar #5 - Anwar (ua) - Forever united here somehow. You got a piece of me and honestly my life would suck without you.

Liaisons dangereuses (Sergio) U7ht
Evelyn #5 - You're the Sandy Cohen to my Ryan Atwood. I might be lost but my logical brain knows without a doubt that I'm better with you. You're home.

Liaisons dangereuses (Sergio) Sg62
Heather #2 - There's nothing like the deep breaths after laughing that hard. Nothing in the world like a sore stomach for all the right reasons.

Liaisons dangereuses (Sergio) Ruwz
Malfie - If you think that you can save me, break me down, and tame me, here's your chance to do some damage, savage.

Sergio #2

HH Christmas love ft Jess:


RPs EN ATTENTE : Gabriel, Cade
RPs TERMINÉS : Wren #2 - Anwar #2 - Evelyn #2 - Diana - Kane #2 - Adèle - Norah - Ninaze #3 - Martin - Evelyn #3 - Diana #2 - Anwar #4 - Lara - Heather #1 - Wren #4 - Anwar #3 - Alfie #1 - Jina #1 - Ninaze #4 - Evelyn #4 - Gaïa - Jina #2 - Ninaze #5 - Sergio #1

Liaisons dangereuses (Sergio) Tenor
AVATAR : Inbar Lavi
CRÉDITS : bambi eyes (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Theodora Bing
INSCRIT LE : 07/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30221-that-gal-was-a-mystery-wrapped-in-an-enigma-and-crudely-stapled-to-a-ticking-fcking-time-bomb https://www.30yearsstillyoung.com/t30617-maze-she-was-either-going-to-hit-somebody-or-start-a-blog https://www.30yearsstillyoung.com/t30410-maze-crawley

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyJeu 16 Juin 2022 - 22:05



You know that it would be untrue. You know that I would be a liar if I was to say to you we couldn't get much higher. Come on, baby, light my fire. Try to set the night on fire.  @Sergio Gutiérrez

La britannique se montrait toujours particulièrement studieuse quand il s’agissait de son emploi. Elle restait très différente de celle qu’elle avait pu être par le passé avant le traumatisme de son enlèvement mais s’il y avait bien une chose qui n’avait pas changé, c’était la reconnaissance qu’elle avait envers Evelyn. Elle lui avait fait suffisamment confiance pour la laisser travailler à nouveau avec elle malgré l’état résolument brisé dans lequel elle l’avait retrouvée (Maze ne s’en était pas cachée) et elle s’était jurée de se montrer à la hauteur de sa confiance et de ne pas la décevoir. Alors elle mettait tous ses problèmes et toutes ses contrariétés de côté dès qu’elle commençait sa journée de travail, dans le but de faire preuve d’un professionnalisme sans failles. Pourtant, c’était bien ce même professionnalisme qu’elle venait ostensiblement d’envoyer balader au moment où elle avait choisi de se diriger vers Sergio. Parce qu’il avait ce petit quelque chose énigmatique qui la ramenait invariablement vers lui, et ce malgré le coup que son ego avait pu prendre quand elle était rentrée seule de la boîte de nuit lors de leur première rencontre. Mais leur jeu était beaucoup trop addictif pour qu’elle n’en démorde aussi facilement. Sergio représentait à présent une sorte de trophée inaccessible (si l’on considérait leurs karmas respectifs qui avaient décidé de les empêcher de conclure) et telle une adolescente irréfléchie, elle comptait bien l’ajouter à son palmarès. Tout en ayant absolument aucun doute sur le fait que la réciproque était probablement toute aussi vraie. Ravie de son effet de surprise et du sourire qui était apparu sur son visage, Maze se réjouissait déjà des promesses que cette soirée leur laissait à présent imaginer. « J’ai pu reprendre, en effet. Récupérer un peu… d’endurance. » Elle hocha la tête, l’air passablement grave, comme considérant cette information avec un sérieux exagéré. Puis elle finit par laisser tomber son cinéma et afficher un sourire en coin. « Ravie de te l’entendre dire. » Parce qu’elle n’avait pas oublié leur dernière entrevue et qu’elle comptait bien lui faire passer un test d’effort pour vérifier sa cardio si l’occasion lui était donnée. Qu’est-ce qu’elle était attentionnée et altruiste.
Son sourire s’étira un peu plus quand il fit mention des hypothèses qui pouvaient l’amener à ce mariage. « Je détesterais la deuxième option, si je devais être honnête. » Oh, elle l’aurait détestée tout autant si les rôles avaient été inversés. Est-ce que cela allait l’empêcher d’en jouer pour autant ? Absolument pas. Si elle s’était retrouvée frustrée à deux reprises déjà à cause de leur flagrant manque de timing, elle comptait cette fois-ci s’en amuser un peu. « Surtout si je compte tenir ma promesse. » Son regard prit instantanément une toute autre lueur. Plus intéressée. Plus complice. « Alors pour tout t’avouer, ça me parait quelque peu mal parti et je crains de devoir très rapidement te présenter…Thomas ? » Si elle avait commencé sa phrase sur le ton de la boutade, son sérieux avait très vite repris le pas au moment où elle avait aperçu Thomas se diriger vers elle d’un pas pressé. Thomas était son apprenti ; information ô combien importante dont Sergio ne disposait pas. Son apparition ne faisait que rendre sa plaisanterie un peu plus crédible encore (malgré les quelques années qui lui manquaient pour vraiment parfaire la blague), tout comme l’expression soudain préoccupée de Maze qui s’inquiétait maintenant de savoir quelle mauvaise nouvelle il allait lui annoncer. Il lança un léger sourire à l’attention de Sergio, comme pour s’excuser de les interrompre, avant d’attraper son avant-bras et de se pencher à l’oreille de la britannique pour lui chuchoter quelques mots. Ses sourcils se froncèrent presque imperceptiblement, seul signe visible d’une potentielle déstabilisation. Quand il s’écarta, attendant les instructions à suivre, Maze laissa un silence de quelques secondes planer avant de lancer d’un ton assuré et professionnel (paradoxalement aux sous-entendus douteux qu’elle se permettait encore quelques minutes auparavant) : « Tu continues de l’appeler jusqu’à ce qu’il réponde. Et en parallèle tu contactes nos autres prestataires jusqu’à en trouver un disponible et prêt à dépanner. » Thomas hocha la tête et fit demi-tour pour s’exécuter. La brune l’observa s’éloigner, essayant de chasser ce problème de son esprit avant de se retourner vers Sergio. « Excuse-moi…Un problème de DJ qui n’est pas encore arrivé. » Mais elle connaissait suffisamment son apprenti et le sérieux qui le caractérisait pour savoir qu’il mettrait tout en œuvre pour que personne ne se rende compte de ce désagrément. Quitte à devoir aller lui-même chercher le fameux DJ chez lui. « C’est bien moi qui suis en charge de ce mariage. Et du coup non…je ne ramène pas de cavalier sur mon lieu de travail. En revanche j’ai apparemment tendance à en capturer quelques-uns en cours de route. Une fâcheuse habitude que de laisser le privé et le professionnel s’entremêler de la sorte, n’est-ce pas ? » Elle lui lança un sourire entendu, espérant toutefois que l’issue de cette soirée serait toute autre que celle qui avait poussé Sergio à lui rendre sa liberté pour rejoindre l’un de ses clients. Maze ne put s’empêcher de regarder furtivement en arrière en direction de Thomas pour voir où il en était. Encore au téléphone mais captant immédiatement son regard, celui-ci leva son pouce dans sa direction et accompagna son geste d’un grand sourire pour lui faire comprendre que la situation était sous contrôle. Signe qu’elle interpréta également comme la possibilité de faire définitivement valser son professionnalisme pour ce soir. Se retournant à nouveau vers son cavalier d’un soir, son sourire se fit cette fois plus franc quand elle se permit de rentrer à nouveau dans leur jeu : « Tu me parlais d’une promesse à tenir, c’est ça ? » Pas de problème à l’horizon. Pas de piège. Pouvaient-ils enfin se laisser aller à penser que la soirée ne finirait pas en frustrant plot twist ?



code by EXORDIUM.



"That gal was a mystery"
wrapped in an enigma and crudely stapled to a ticking f*cking time bomb.


Liaisons dangereuses (Sergio) WMVOtYP
Liaisons dangereuses (Sergio) 3q2l7SX
Liaisons dangereuses (Sergio) Kjc1D2G
Liaisons dangereuses (Sergio) EvRwokg
Liaisons dangereuses (Sergio) KisbHqw
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
Liaisons dangereuses (Sergio) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
Liaisons dangereuses (Sergio) Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1281 POINTS : 120

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyDim 10 Juil 2022 - 19:05


liaisons dangereuses

Oh I, I just died in your arms tonight. It must've been something you said. I just died in your arms tonight, It must've been some kind of kiss. I should've walked away

Sergio n’était clairement pas le genre d’homme à s’enthousiasmer pour les mariages. S’il était heureux pour les nouveaux mariés, sa présence relevait plus de la politesse et de la sympathie que du plaisir. Il n’était pas à court d’endroits où il aurait préféré être, ou où il aurait dû se trouver, ce soir. Non, il ne pensait sincèrement pas pouvoir être surpris. Jusqu’à retomber sur Maze, se rappeler instantanément pourquoi cette femme lui avait retourné la tête quelques semaines plus tôt. Il aurait été facile de croire qu’il ne s’agissait que du fantasme d’un soir et pourtant, s’être revu, être restés en contact, n’avait pas permis au mexicain de se sortir la jolie brune de la tête. Il avait été débordé, dépassé par sa vie, mais l’envie de la revoir était sincère. Si bien que cela le rendait curieux, presque méfiant. Il ne voulait pas s’emballer, se faire le faux espoir de trop vu la manière dont s’étaient terminées leurs précédentes entrevues. S’il était indéniablement intéressé, elle semblait être ce genre d’électron libre que l’on ne peut pas retenir. Elle aurait facilement pu trouver de quoi pimenter son quotidien, depuis. Cela ne rendait ses sous-entendus que plus troublant, difficiles à interpréter. Était-elle en train de jouer avec lui, ou l’invitation restait-elle valable ?
D’une certaine manière, le destin venait encore de leur offrir le pire cadre possible. Un espace où ils avaient chacun leurs responsabilités, n’étaient pas supposés s’enfuir. Il avait envie de croire qu’elle était en train de travailler, était en charge de l’organisation. Pas qu’elle était une autre invitée, encore moins si elle s’était trouvé un cavalier qui étoufferait tout échappée dans l’œuf. Sergio ne cachait même pas ses intentions à la revoir, peu désireux de laisser un autre coup du sort les frapper. Il se sentait déjà assez coupable de ne pas l’avoir contactée plus tôt. Ce n’était pas ainsi qu’il allait gagner des points. Il eut l’espoir le temps d’un instant qu’elle ne lui en tienne pas rigueur, alors que tout dans son comportement trahissait le fait qu’elle savait de quoi il parler. Puis, elle parla de lui présenter quelqu’un, et ce Thomas fit son apparition dans le tableau. Le sourire initialement complice de Sergio se transforma subrepticement en un rictus juste poli, l’un qui voulait dissimuler la déception. Surtout en voyant l’intéressé. Il fut immédiatement frappé par sa jeunesse, ce côté chétif, ce manque d’assurance palpable. Il semblait nerveux, mal à l’aise. Probablement gentil, pas désagréable à regarder, mais dénué du moins charisme. Un jeune homme complètement incompatible avec l’aplomb et le charme qui émanaient de la britannique. Un choix incompréhensible que l’agent jugea en silence, son lourd silence parlant pour lui. Les lèvres dans sa flûte de champagne, il resta néanmoins en retrait, laissant Maze gérer ce qui devait l’être. Peu importe ce que Thomas avait à lui dire, cela ne semblait pas lui plaire ; de quoi pouvait-il s’agir ? Un invité indésirable ? Un problème de vestiaire ? Un menu qui n’allait pas avec ses restrictions alimentaires ? Sergio ravala sa moquerie, considérant un instant le défi qui pouvait s’annoncer.
Jusqu’à ce que Maze rouvre la bouche, en tout cas. Un discours qui semblait parfaitement professionnel, fit hausser un sourcil surpris au mexicain. « Un DJ, hum ? A voir la tête de… Thomas ? J’imaginais un pire scénario. » Ils travaillaient donc ensemble ? Pour la première fois, Sergio dut considérer le scénario où la brune se serait volontairement jouée de lui. Chose qu’elle lui confirma très rapidement, ce qui eu le don de le faire légèrement rire en secouant la tête. Son imprévisibilité. Un autre aspect de sa personnalité qui l’avait rendue si attirante dès leur première rencontre. « Je ne sais pas si ce serait mélanger le privé et le professionnel. Après tout, c’est une partie de ta mission, de t’assurer que les mariés tout comme leurs invités passent une bonne soirée… » C’était son choix à elle de donner de sa personne, à partir de là. « La question de l’éthique professionnelle pourrait se poser si… nous échangions nos numéros, par exemple. Mais je suppose que si je te contacte moi, tu n’auras absolument rien à te reprocher. » Le sous-entendu étant qu’il comptait bien le faire. Il ne pourrait lui en tenir rigueur de rester à son poste ce soir ; cela ne ferait que les mettre à égalité, étant donné qu’il avait dû l’abandonner pour un rendez-vous. Il était juste clair dans son esprit qu’il ne ferait plus l’erreur de laisser le silence s’installer. Il la sondait du regard, à la recherche du moindre indice. Pourrait-il faire partie de ses plans, ce soir ? « La promesse de reprendre les choses où on les avait laissées… et sans interruption, cette fois. » Il ne revoyait que trop bien ce jeu de séduction en boîte, se souvenait parfaitement du goût de ses lèvres, son audace lorsque la main était descendue sous le drap à l’hôpital. « Mais je me rends compte que j’ai beaucoup à me faire pardonner, alors on pourrait reprendre du début. Prendre un verre, discuter, laisser les choses aller à leur rythme. » Rien qui ne serait professionnel du tout, en somme. Une limite que Sergio se ficha bien de franchir quand il fit un pas vers la brune, se rapprocha d’elle pour déposer un bras autour de ses hanches et ses lèvres contre son oreille. « Laisse-moi juste commencer par te dire que tu es sublime. » susurra-t-il, se risquant à embrasser brièvement son cou. Une proximité qu’il brisa aussitôt, à son grand regret. Si quiconque les avait vu faire, la brièveté de ce rapprochement aurait suffi à confondre le geste pour une simple étreinte. Il ne mettrait pas sa réputation à l’épreuve, était dans l’attente, désormais. Lui donnerait-elle sa chance ?

@Maze Crawley


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

Liaisons dangereuses (Sergio) ZPuukcL
Liaisons dangereuses (Sergio) RhAmSZr
Liaisons dangereuses (Sergio) IfjSGV7
Liaisons dangereuses (Sergio) NJB97Z9
Liaisons dangereuses (Sergio) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Maze Crawley
Maze Crawley
le retour aux sources
le retour aux sources
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (17.07.89)
SURNOM : L'élue la surnomme Bambi
STATUT : Made of steel, hard as stone. Anyone want a heart that's barely used?
MÉTIER : Wedding planner à l'agence Pearson
LOGEMENT : Provisoirement (vraiment ?) du côté de Bayside pour tenter de dresser un insolent perroquet et son propriétaire (tout aussi insolent)
Liaisons dangereuses (Sergio) 866y
POSTS : 870 POINTS : 60

TW IN RP : trafic d'êtres humains, alcool, dépression
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Britannique , batteuse à ses heures perdues - Diabétique de type 1 - Sa fascination pour Noël n'a d'égal que sa passion pour Michael Bublé - Place à tort et à travers des références à la Pop Culture. Wait for it. - Se laisse joyeusement partir à la dérive, voire sombrer, depuis qu'elle s'est retrouvée au coeur d'un trafic d'êtres humains
CODE COULEUR : MAZE ASSUME QUE DALLE EN #6600cc QUELLE FUYARDE
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) Enay
Ninaze #6 - Ninoël - Funny how life had its little ways of surprising you. Little quirks of fate.

Liaisons dangereuses (Sergio) 63vj
Jina #3 - Family is family. Whether it’s the one you start out with… the one you end up with… or the family you gain along the way.

Liaisons dangereuses (Sergio) 2d7aa4206a1ee3d0d955dc8e8891f0d0fca52050
Greta #1 - #2 - The world would be a lonely place without the one that puts a smile on your face. So hold me 'til the sun burns out, I won't be lonely when I'm down 'cause I've got you to make me feel stronger.

Liaisons dangereuses (Sergio) Skfp
Anwar #5 - Anwar (ua) - Forever united here somehow. You got a piece of me and honestly my life would suck without you.

Liaisons dangereuses (Sergio) U7ht
Evelyn #5 - You're the Sandy Cohen to my Ryan Atwood. I might be lost but my logical brain knows without a doubt that I'm better with you. You're home.

Liaisons dangereuses (Sergio) Sg62
Heather #2 - There's nothing like the deep breaths after laughing that hard. Nothing in the world like a sore stomach for all the right reasons.

Liaisons dangereuses (Sergio) Ruwz
Malfie - If you think that you can save me, break me down, and tame me, here's your chance to do some damage, savage.

Sergio #2

HH Christmas love ft Jess:


RPs EN ATTENTE : Gabriel, Cade
RPs TERMINÉS : Wren #2 - Anwar #2 - Evelyn #2 - Diana - Kane #2 - Adèle - Norah - Ninaze #3 - Martin - Evelyn #3 - Diana #2 - Anwar #4 - Lara - Heather #1 - Wren #4 - Anwar #3 - Alfie #1 - Jina #1 - Ninaze #4 - Evelyn #4 - Gaïa - Jina #2 - Ninaze #5 - Sergio #1

Liaisons dangereuses (Sergio) Tenor
AVATAR : Inbar Lavi
CRÉDITS : bambi eyes (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Theodora Bing
INSCRIT LE : 07/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30221-that-gal-was-a-mystery-wrapped-in-an-enigma-and-crudely-stapled-to-a-ticking-fcking-time-bomb https://www.30yearsstillyoung.com/t30617-maze-she-was-either-going-to-hit-somebody-or-start-a-blog https://www.30yearsstillyoung.com/t30410-maze-crawley

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyMar 16 Aoû 2022 - 22:40



You know that it would be untrue. You know that I would be a liar if I was to say to you we couldn't get much higher. Come on, baby, light my fire. Try to set the night on fire.  @Sergio Gutiérrez

Bien que cette courte mésaventure impliquant le DJ de la soirée soit encore dans un coin de sa tête, le sourire qui étirait ses lèvres ne laissait planer aucun doute quant à la pointe de fierté qu’elle avait à être parvenue l’espace de quelques secondes à tromper les apparences, le timing parfait de Thomas l’aidant ainsi à semer le doute dans l’esprit de Sergio. Doute qu’elle n’avait pas laissé subsister trop longtemps ; après tout elle ne tenait en réalité pas le moins du monde à faire fuir son interlocuteur, encore moins à lui laisser imaginer des scénarios qui auraient pu contrecarrer les plans qu’ils avaient déjà tant de mal à concrétiser. « Je ne sais pas si ce serait mélanger le privé et le professionnel. Après tout, c’est une partie de ta mission, de t’assurer que les mariés tout comme leurs invités passent une bonne soirée… » Elle hocha lentement la tête, fit mine de réfléchir quelques secondes avant de répondre : « C’est vrai…et j’ai une grande conscience professionnelle alors… » Elle n’allait pas pouvoir s’assurer de combler chaque personne présente ce soir, mais si elle se contentait déjà de faire en sorte qu’un invité soit pleinement satisfait, n’était-ce pas faire preuve de sa bonne volonté ? « La question de l’éthique professionnelle pourrait se poser si… nous échangions nos numéros, par exemple. Mais je suppose que si je te contacte moi, tu n’auras absolument rien à te reprocher. » Vu sous cet angle, il était clair qu’elle ferait preuve d’un professionnalisme sans faille dans ces conditions. Evidemment. Son sourire s’étira davantage encore alors que son regard s’ancrait avec toujours un peu plus d’insolence dans le sien. Maze avait toujours fait passer son travail avant tout le reste. Parce qu’elle avait en effet une conscience professionnelle (tout du moins jusqu’à présent), mais aussi parce que cela lui permettait de tenir ses démons à distance. Elle n’avait pas le temps de penser à tout ce qui lui était arrivé quand elle travaillait. Alors ses clients agaçants, pointilleux et fatigants étaient au final bien souvent sa meilleure distraction. Sauf que Sergio représentait une distraction bien meilleure à présent. Une de ces distractions qui savait détourner les personnes les mieux intentionnées de leur objectif en un claquement de doigt. Ou à l’aide d’un sourire ravageur. Ou d’une promesse réitérée. « La promesse de reprendre les choses où on les avait laissées… et sans interruption, cette fois. » A croire que le destin (ou le karma ?) ne tenait pas à les laisser aller au bout des choses. Pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ? « Tu as trouvé une formule magique capable de stopper les imprévus depuis notre dernière entrevue ? » Il leur fallait au moins ça. « Mais je me rends compte que j’ai beaucoup à me faire pardonner, alors on pourrait reprendre du début. Prendre un verre, discuter, laisser les choses aller à leur rythme. » Etaient-ils vraiment intéressés l’un et l’autre par la partie discussion ? Elle était prête à laisser les choses aller à leur rythme, mais étant donné les différentes étapes qu’ils avaient déjà allègrement brûlées, elle doutait que ce fameux rythme ne soit lent. Et ça n’était pas vraiment pour lui déplaire quand la seule chose qui la contraignait à se tenir correctement à cet instant précis était le fait qu’ils se trouvaient dans un espace public. Prête à réfléchir à sa proposition, ses sourcils se froncèrent imperceptiblement et ses doigts vinrent se resserrer un peu plus autour de sa coupe de champagne en voyant Sergio amorcer un pas vers elle. Sa main libre vint se poser instinctivement sur son épaule, profitant de cette dernière pour y exercer une légère pression et garder l’équilibre alors que sentir sa main autour de sa taille et ses lèvres contre son oreille ne lui donnait que l’envie de défaillir. « Laisse-moi juste commencer par te dire que tu es sublime. » Alors même que sa coupe de champagne n’était là que pour donner le change et la faire passer pour une invité lambda, elle finit malgré tout par y plonger ses lèvres pour en prendre une gorgée, déstabilisée par ce baiser et la contenance dont il ne lui permettait plus de faire preuve. A nouveau dans un certain périmètre de sécurité (comprendre : suffisamment éloigné d’elle pour lui permettrait de contrôler l’irrépressible envie qu’elle avait de répondre à ses avances), Maze pencha légèrement la tête sur le côté, lançant un regard faussement réprobateur à Sergio quant à ce qui venait de se produire. Sa tactique était rapide et discrète, et non moins diablement efficace. Maze n’osa pas jeter un regard en direction de Thomas, jugeant que se retourner à cet instant précis serait une preuve fatale de culpabilité alors qu’elle pouvait continuer la conversation comme si tout ce qui venait de se passer était parfaitement naturel et anodin. Mais ça ne l’était pas. Pas pour elle. Pas pour lui. « Laisse-moi donc te répondre que ce qui vient de se produire n’était pas très fair-play. Est-ce vraiment la technique que tu veux adopter pour te faire pardonner ? » Mais puisqu’elle ne jouait pas non plus selon les règles, ça n’était finalement qu’un retour de bâton bien mérité. Et elle était en réalité prête à affronter ce genre de provocations quand il le souhaitait. Finissant son verre, elle le posa sur le plateau d’un serveur avant de glisser naturellement sa main dans celle de Sergio et l’entraîner à sa suite. Se dirigeant calmement vers l’intérieur de la somptueuse bâtisse où se déroulait l’événement, les personnes présentes pouvaient facilement les confondre avec un couple d’invités lambdas. Il n’en était en revanche pas de même pour Thomas, dont Maze s’assura soigneusement de ne pas croiser la route tout en conservant un air détendu et innocent. Longeant de longs corridors en silence, leurs pérégrinations les amena finalement au détour d’un couloir désert jonché de portes fermées. Maze s’approcha de l’une d’entre elle puis lâcha finalement la main de Sergio pour fouiller dans la pochette qui complétait sa tenue. Elle en sortit une clé qu’elle fit glisser dans la serrure. Avant d’ouvrir la porte, elle se retourna, une main dans son dos toujours positionnée sur la poignée de la porte, l’autre venant se glisser avec délicatesse autour du col de chemise de Sergio pour le rapprocher d’elle. Son regard s’égara un instant dans le couloir pour vérifier qu’il n’y avait personne avant de se poser dans celui du brun. « Qu’est-ce que tu disais déjà ? Discuter…laisser les choses aller à leur rythme ? » Se sentant d’humeur effrontée après ce qui s’était produit quelques minutes auparavant, ses lèvres vinrent frôler les siennes dans un sourire avant que sa main n’appuie sur la poignée de la porte, ouvrant celle-ci derrière elle et la contraignant à s’éloigner de Sergio par la même occasion. « Le plus grand avantage des organisateurs d’événements, c’est d’avoir facilement accès aux coulisses. » La pièce était grande, somptueuse, les dorures présentes au mur et au plafond n’étant éclipsées que par le mobilier sophistiqué qui habillait ce qui semblait servir de salon. Les yeux du commun des mortels auraient papillonné de gauche à droite en découvrant cet endroit. Pourtant c’était bien sur Sergio que le regard de Maze restait ostensiblement braqué.



code by EXORDIUM.



"That gal was a mystery"
wrapped in an enigma and crudely stapled to a ticking f*cking time bomb.


Liaisons dangereuses (Sergio) WMVOtYP
Liaisons dangereuses (Sergio) 3q2l7SX
Liaisons dangereuses (Sergio) Kjc1D2G
Liaisons dangereuses (Sergio) EvRwokg
Liaisons dangereuses (Sergio) KisbHqw
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
Liaisons dangereuses (Sergio) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
Liaisons dangereuses (Sergio) Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1281 POINTS : 120

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyJeu 25 Aoû 2022 - 11:47


liaisons dangereuses

Oh I, I just died in your arms tonight. It must've been something you said. I just died in your arms tonight, It must've been some kind of kiss. I should've walked away

Cette femme le fascinait. Dans cette salle de réception, les invités se mouvant autour d’eux sans réaliser l’intensité des regards qui étaient en train de s’échanger, Sergio se fichait bien de les rejoindre désormais. Il n’aurait jamais pu espérer que le hasard se chargerait de remettre cette brune sur sa route et ne parvenait pas à savoir s’il s’agissait d’une chance pour remédier aux actes manqués, ou si le karma avait un jeu sadique en tête. Le lieu n’était pas idéal, la wedding planner du soir avait ses responsabilités. Ce serait malhonnête de sa part de la détourner, la corrompre pour s’approprier toute son attention. Réalisait-elle seulement qu’elle le tenait entre ses doigts, qu’elle pourrait littéralement faire tout ce qu’elle désirait de lui ce soir ? S’il était prêt à faire les choses correctement et à recommencer le jeu de séduction du tout début s’il le fallait, l’homme ne pouvait que difficilement cacher les pensées qui habitaient son esprit. Son emploi du temps l’avait accaparé, les aléas du quotidien également. Mais il lui était impossible d’oublier la saveur de ses lèvres, la pression de son corps contre le sien ou pire encore, le contact de ses doigts contre son torse. Elle était digne de ces créatures que l’on ne croise que dans ses rêves, que l’on désire ardemment jusqu’à ce que le réveil coupe court à cette songerie. Ce soir cependant, il était hors de question de revenir à la réalité. Pas tout de suite, du moins. Tant pis si cela les engageait dans un jeu dangereux, bien que pour l’heure, personne autour d’eux n’aurait de raisons de les soupçonner de quoique ce soit. Ils devaient ressembler à deux adultes en pleine discussion, un échange visiblement cordial à en juger les sourires. Car c’est tout ce qu’il eut en réponse, ça et un mouvement de tête négatif. Rien ne leur garantissait qu’ils ne seraient pas encore interrompus ce soir. Le pari était même davantage risqué alors qu’ils étaient entourés d’une foule, sur le lieu de travail de la brune. Ce n’était pas idéal, mais étaient-ils à ça près ?
Et tant qu’à se faire surprendre, autant que cela en vaille le coup. Ce ne fut que le temps d’un instant, de son corps frôlé, de ses lèvres contre son cou. Le temps d’un compliment soufflé et de son parfum inspiré. Cela ne dura que quelques secondes, rien qui ne veuille réellement attirer l’attention autour d’eux. En revanche, il espérait avoir réussi à obtenir la sienne. Ce ne serait que de bonne guerre quand elle allait obséder ses pensées pour le restant de la soirée. Elle avait ce charme auquel on ne pouvait être insensible, il était donc de juste guerre qu’il ne la déstabilise rien qu’un peu. Un geste dont il était avide de connaître les conséquences. Il aurait tout donné pour savoir ce qui pouvait bien se tramer dans son esprit à cet instant, derrière ce regard courroucé auquel il ne croyait pas. La comédie était intacte, il devait lui reconnaître cela. « J’aurais bien quelques autres techniques encore moins fair-play qui pourraient te plaire. Mais le lieu n’est pas idéal. » Ils en revenaient toujours au même problème, n’est-ce pas ? Ce besoin de solitude pour enfin régler ce qu’ils devaient l’être.
Instinctivement, il suivit le mouvement quand elle se débarrassa de son verre, se laissa guider par sa main dans la sienne. Garder ce masque impassible ne fut pas aisé tant son sourire menaçait de le trahir. Elle aurait pu partir devant, l’inviter à la rejoindre, ou le laisser en plan. Elle aurait pu se jouer de lui et à la place, elle le tirait dans les couloirs de la bâtisse comme s’il s’agissait de la chose la plus naturelle à faire. A en juger par le calme ambiant, aucun de ces lieux n’était destiné au public. Personne ne se perdrait ici vraiment par hasard, à moins de vouloir faire face… à des portes fermées. A clé. Cette fois-ci, Sergio ne put masquer sa satisfaction quant à la tournure des événements, obsédé par le rapprochement qui était en train de s’effectuer. Ils étaient seuls, proches. Assez pour qu’il puisse sentir la chaleur de son corps contre le sien ou son souffle contre ses lèvres. « J’ai bien peur qu’à ce rythme, la discussion ne fasse pas partie du programme. » souffla-t-il alors que ses mains venaient retrouver ses hanches, que ses lèvres tentèrent de happer celles de la brune. Mais à peine celles-ci l’eurent effleuré que leur propriétaire lui échappait déjà, pénétrant dans la salle désormais déverrouillée. Il ne sut dire si cela renforça davantage son envie ou sa frustration. Le regard planté sur Maze, il secoua la tête avec un sourire aussi amusé que résigné. Elle ferait ce qu’elle désirait de lui, c’était un point complètement acté. « J’ai toujours eu un goût prononcé pour ces petits privilèges. » Ayant appris des précédentes expériences, ce fut avec une satisfaction évidente qu’il se retourna pour récupérer la clé sur la porte, la claquer, et ainsi les enfermer bien loin des regards curieux. « Qui sait combien de temps l’on aura avant que tu ne sois recherchée… » Elle n’était pas si éloignée et pourtant, le temps qu’il lui fallut pour combler la distance lui sembla interminable. La raison voudrait sans doute qu’il se dépêche, mais il n’y eut rien de tel dans ses gestes. Que ce soit dans ses doigts qui s’emmêlèrent dans la chevelure brune, dans son front qui se posa contre le sien, dans ses lèvres qui savourèrent cette proximité. « Donc l’autre soir… nous en étions là, n’est-ce pas ? » Comme une libération, il céda enfin, venant cueillir ses lippes dans un baiser doux, qui se fit lentement plus fougueux. Son bras vint s’enrouler autour de sa taille, l’étreindre, l’empêcher de s’enfuir à nouveau. Quand il fut à bout de souffle, ce fut contre sa mâchoire, son cou, sa nuque que les baisers vinrent s’enfuir. Une distraction en bonne et due forme qui dissimula la pression de son corps contre le sien, la manière qu’il eut de la faire reculer pas par pas. Jusqu’à buter sur la méridienne beige au milieu de la pièce, sur laquelle il l’incita sensuellement à s’allonger. Désormais allongé sur elle, redressé sur un coude et son autre main occupée à lentement remonter le long de sa cuisse, sous sa robe, il se figea. « C’est le moment de me dire si tu préférerais la discussion. » Car s’il continuait sur cette lancée et vu combien il la désirait, lui demander d’arrêter plus tard relèverait de la torture.

@Maze Crawley


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

Liaisons dangereuses (Sergio) ZPuukcL
Liaisons dangereuses (Sergio) RhAmSZr
Liaisons dangereuses (Sergio) IfjSGV7
Liaisons dangereuses (Sergio) NJB97Z9
Liaisons dangereuses (Sergio) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Maze Crawley
Maze Crawley
le retour aux sources
le retour aux sources
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (17.07.89)
SURNOM : L'élue la surnomme Bambi
STATUT : Made of steel, hard as stone. Anyone want a heart that's barely used?
MÉTIER : Wedding planner à l'agence Pearson
LOGEMENT : Provisoirement (vraiment ?) du côté de Bayside pour tenter de dresser un insolent perroquet et son propriétaire (tout aussi insolent)
Liaisons dangereuses (Sergio) 866y
POSTS : 870 POINTS : 60

TW IN RP : trafic d'êtres humains, alcool, dépression
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Britannique , batteuse à ses heures perdues - Diabétique de type 1 - Sa fascination pour Noël n'a d'égal que sa passion pour Michael Bublé - Place à tort et à travers des références à la Pop Culture. Wait for it. - Se laisse joyeusement partir à la dérive, voire sombrer, depuis qu'elle s'est retrouvée au coeur d'un trafic d'êtres humains
CODE COULEUR : MAZE ASSUME QUE DALLE EN #6600cc QUELLE FUYARDE
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) Enay
Ninaze #6 - Ninoël - Funny how life had its little ways of surprising you. Little quirks of fate.

Liaisons dangereuses (Sergio) 63vj
Jina #3 - Family is family. Whether it’s the one you start out with… the one you end up with… or the family you gain along the way.

Liaisons dangereuses (Sergio) 2d7aa4206a1ee3d0d955dc8e8891f0d0fca52050
Greta #1 - #2 - The world would be a lonely place without the one that puts a smile on your face. So hold me 'til the sun burns out, I won't be lonely when I'm down 'cause I've got you to make me feel stronger.

Liaisons dangereuses (Sergio) Skfp
Anwar #5 - Anwar (ua) - Forever united here somehow. You got a piece of me and honestly my life would suck without you.

Liaisons dangereuses (Sergio) U7ht
Evelyn #5 - You're the Sandy Cohen to my Ryan Atwood. I might be lost but my logical brain knows without a doubt that I'm better with you. You're home.

Liaisons dangereuses (Sergio) Sg62
Heather #2 - There's nothing like the deep breaths after laughing that hard. Nothing in the world like a sore stomach for all the right reasons.

Liaisons dangereuses (Sergio) Ruwz
Malfie - If you think that you can save me, break me down, and tame me, here's your chance to do some damage, savage.

Sergio #2

HH Christmas love ft Jess:


RPs EN ATTENTE : Gabriel, Cade
RPs TERMINÉS : Wren #2 - Anwar #2 - Evelyn #2 - Diana - Kane #2 - Adèle - Norah - Ninaze #3 - Martin - Evelyn #3 - Diana #2 - Anwar #4 - Lara - Heather #1 - Wren #4 - Anwar #3 - Alfie #1 - Jina #1 - Ninaze #4 - Evelyn #4 - Gaïa - Jina #2 - Ninaze #5 - Sergio #1

Liaisons dangereuses (Sergio) Tenor
AVATAR : Inbar Lavi
CRÉDITS : bambi eyes (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Theodora Bing
INSCRIT LE : 07/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30221-that-gal-was-a-mystery-wrapped-in-an-enigma-and-crudely-stapled-to-a-ticking-fcking-time-bomb https://www.30yearsstillyoung.com/t30617-maze-she-was-either-going-to-hit-somebody-or-start-a-blog https://www.30yearsstillyoung.com/t30410-maze-crawley

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyJeu 15 Sep 2022 - 23:49



You know that it would be untrue. You know that I would be a liar if I was to say to you we couldn't get much higher. Come on, baby, light my fire. Try to set the night on fire.  @Sergio Gutiérrez

Probablement encore loin de l’employée modèle, Maze savait toutefois se montrer efficace, rigoureuse et professionnelle dans son rôle de wedding planner durant les événements ô combien importants qu’elle organisait. Et il fallait au moins ça pour se montrer à la hauteur de ce que ses clients qualifiaient en permanence du plus beau jour de leur vie. Dans ces conditions, pouvait-elle a minima se rassurer en pensant aux quelques divorces qui ne manqueraient pas d’arriver pour se dédouaner d’avoir fait valser tout son professionnalisme depuis que Sergio était entré dans son champ de vision ? Une infime part d’elle culpabilisait de se comporter de la sorte quand bien même elle n’était pas encore en porte-à-faux, parce qu’elle savait très précisément ce qu’elle désirait. Et la façon dont son corps se montrait réceptif à chaque contact engagé par Sergio ne laissait aucune place à un quelconque déni ou une possibilité de garder la tête froide. La volonté de Maze à faire ce pourquoi elle était là aujourd’hui était déjà bien loin, et le chapiteau aurait pu s’écrouler sur les invités qu’elle n’en aurait plus rien eu à faire tant que Sergio était à proximité. « J’aurais bien quelques autres techniques encore moins fair-play qui pourraient te plaire. Mais le lieu n’est pas idéal. » Elle avait fort heureusement la solution à tous leurs problèmes mais hésitait encore à y avoir recours. Rien qu’un simple regard de la part du mexicain accompagné d’un sourire enjôleur ne suffisent à effacer instantanément cependant. Et puis…quelles étaient les chances pour que quelque chose tourne mal lors de ce mariage précisément ? Si son cerveau avait encore été en mesure de fonctionner correctement, la britannique aurait certainement songé au fait qu’ils défiaient les probabilités lors de chacun de leur rendez-vous. Mais elle avait simplement envie de croire que cette rencontre ferait exception par rapport aux autres. Il le fallait. Elle avait un besoin presque viscéral de pouvoir effectuer un quelconque rapprochement…rapprochement que la foule autour d’eux ne lui permettait pas pour l’instant. Son regard dévia un instant en direction de ses lèvres, lui laissant entrevoir à la fois des images de leur première rencontre mais aussi de tout ce que cette journée pouvait encore leur réserver si elle s’y autorisait, avant de se replonger dans ces yeux aussi provocateurs que séduisants. Evidemment qu’elle avait envie de découvrir les autres techniques dont il venait de faire mention. Il ne lui en fallut pas plus pour s’emparer de sa main et l’entraîner dans les coulisses de l’événement dont elle seule avait la clé. Le peu de contrôle dont elle parvenait encore à faire preuve lui permit de ne pas hâter le pas, risquant par la même occasion d’attirer un peu trop l’attention sur eux. Et malgré les couloirs déserts qu’ils traversaient, Maze parvint à se faire violence et à supporter les quelques mètres qui les séparaient de ce salon salvateur quand tout ce qu’elle désirait était de s’arrêter au beau milieu de cette fuite en bonne et due forme pour l’embrasser. « J’ai bien peur qu’à ce rythme, la discussion ne fasse pas partie du programme. » Un sourire espiègle vint étirer ses lèvres. Elle jouait avec le feu et semblait le provoquer si facilement quand en réalité elle était la première à souffrir de cette proximité à laquelle elle ne s’était pas encore permise de s’abandonner. « Mh ? Il faut le dire si tu trouves que je n’ai pas beaucoup de conversation tu sais… » Son sourire se fit un peu plus marqué alors qu’elle pénétrait dans la pièce avant lui. Jugeant que lui sauter dessus n’était probablement pas la façon la plus appropriée d’agir (oh vraiment ?), la brune faisait tout son possible pour se tenir tranquille. Pour l’instant. Mais son corps se languissait déjà du contact de ses mains sur ses hanches. Sur sa peau. « Qui sait combien de temps l’on aura avant que tu ne sois recherchée… [/color]» Elle était à deux doigts d’envoyer un SMS pour prétexter une quelconque urgence pour s’assurer qu’ils ne seraient pas dérangés. La satisfaction se lisait aisément sur les traits de son visage quand elle le vit s’emparer de la clé pour refermer derrière eux. Clever move. « J’imagine que c’est le moment de rentabiliser le mode avion de mon téléphone… » Ledit téléphone qui se trouvait dans son sac déjà abandonné dans un coin de la pièce ? Elle n’allait vraisemblablement plus y toucher si l’on considérait la manière dont elle était en train de le dévorer des yeux. Elle l’observa s’approcher, sentant la chaleur s’inviter aussi bien dans ses joues que dans son bas ventre. Le temps qu’il prenait et la douceur dont il faisait preuve étaient à la fois une source d’excitation supplémentaire mais aussi une véritable torture. Le regard perdu dans le sien, sa main était venue se poser sur son bras, comme un premier geste pour l’inviter à ne pas s’arrêter en si bon chemin. « Donc l’autre soir… nous en étions là, n’est-ce pas ? » Leurs rencontres précédentes avaient été aussi hasardeuses que désastreuses dans leur aboutissement mais il ne faisait plus aucun doute dans son esprit au moment où leurs lèvres purent enfin se retrouver que le jeu (et l’attente) en valaient la chandelle. Elle pouvait enfin dire au revoir à toute la frustration qu’elle avait accumulée ces derniers mois. Ses bras glissèrent derrière sa nuque, sa poitrine se heurtant à son torse pour enfin leur permettre d’avoir cette proximité que le karma leur avait interdite si longtemps. Le souffle court, elle tentait de se refreiner pour ne pas laisser place à une précipitation qui pourtant ne demandait qu’à s’exprimer. Basculant sa tête sur le côté, elle lui avait laissé le champ libre pour s’attaquer à sa nuque, se sentant défaillir un peu plus à chacun de ses baisers. Elle n’avait pas compris à quel moment il était parvenu à les mouvoir dans la pièce jusqu’à cette méridienne, mais cette question ne faisait pas partie de ses priorités. Son corps se cambra légèrement contre le sien avant qu’un nouveau frisson ne vienne la parcourir en sentant ses doigts remonter le long de sa cuisse. C’est un regard interrogateur et exprimant comme une sensation de manque qu’elle lui lança quand il se stoppa dans son geste. « C’est le moment de me dire si tu préférerais la discussion. » Un fin sourire étira le coin de ses lèvres. Elle se permit quelques secondes de silence pour faire durer un suspense qui n’en était pas un avant que ses mains ne glissent vers son col de chemise pour tirer doucement dessus et l’attirer un peu plus à elle encore. Elle avait rapproché son visage du sien jusqu’à pouvoir murmurer à son oreille : « Tu sais quoi ? C’est vrai que je n’ai aucune conversation. Mieux vaut ne pas s’attarder là-dessus donc. » Puis ses lèvres avaient dévié jusqu’aux siennes, marquant au passage quelques arrêts sensuels contre sa joue et sa mâchoire avant de l’embrasser avec assurance : tout comme la discussion n’était plus vraiment la bienvenue, le doute n’avait plus non plus sa place dans son esprit. Toujours accrochés au col de sa chemise, ses doigts avaient glissé de quelques centimètres pour s’attaquer aux boutons du vêtement. « Tu te rappelles que tu m’avais envoyé une photo en guise d’acompte ? » Son visage ne s’écartait jamais bien loin du sien, même pour parler. Elle préférait encore voir ses paroles étouffées contre sa peau au risque d’être inintelligibles plutôt que de trop se distancier de lui. Si son envie aurait pu rendre ses gestes moins précis, il n’en était rien et c’est avec une certaine dextérité qu’elle était déjà venue à bout du déboutonnage, lui permettant à présent de faire lentement naviguer ses doigts de son torse jusque vers ses épaules pour l’aider à se défaire du vêtement. « Je crois que je vais enfin pouvoir récupérer le reste de ce qui m’était dû ? » S’il n’en tenait qu’à elle, elle ne laisserait en tout cas rien venir leur barrer la route cette fois-ci.



code by EXORDIUM.



"That gal was a mystery"
wrapped in an enigma and crudely stapled to a ticking f*cking time bomb.


Liaisons dangereuses (Sergio) WMVOtYP
Liaisons dangereuses (Sergio) 3q2l7SX
Liaisons dangereuses (Sergio) Kjc1D2G
Liaisons dangereuses (Sergio) EvRwokg
Liaisons dangereuses (Sergio) KisbHqw
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
Liaisons dangereuses (Sergio) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
Liaisons dangereuses (Sergio) Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1281 POINTS : 120

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyMar 27 Sep 2022 - 19:04


liaisons dangereuses

Oh I, I just died in your arms tonight. It must've been something you said. I just died in your arms tonight, It must've been some kind of kiss. I should've walked away

tw olé olé

Il aurait tout repris à zéro s’il l’avait fallu, aurait fait les choses dans les règles pour faire céder la jolie britannique. Il était prêt à être le parfait gentleman, sachant pertinemment tous les ratés dont il était coupable jusqu’ici. Le problème était que Maze lui faisait tourner la tête, l’entraînait dans son sillage sans qu’il ne cherche à résister. Elle menait la danse et elle le savait parfaitement. Il ne trouvait rien d’innocent aux sourires qu’elle lui offrait, à la façon qu’avait son corps de frôler le sien ou sa bouche de lancer de telles provocations. Elle parvenait à lui faire oublier jusqu’à son nom en lui ouvrant la porte de cette salle où ils pourraient enfin être tranquilles. Alors non, Sergio n’avait plus envie de parler, d’essayer de faire la lumière sur qui était cette femme qu’il aurait voulu faire sienne depuis bien longtemps déjà. Le langage corporel laissait parfaitement comprendre que les intentions étaient réciproques. Subitement, il se fichait parfaitement qu’elle ne passe pas la soirée où elle était supposée être, ou qu’elle puisse être demandée. Personne n’aurait besoin d’elle comme il en avait besoin lui. Ce n’était pas faute de l’avoir prévenue qu’il ne serait pas fair-play, elle aurait dû comprendre qu’il n’avait aucune intention de la laisser filer cette fois, peu importe la raison. Pas alors que leurs lèvres se retrouvaient dans un baiser des plus langoureux, que leurs corps pouvaient enfin abandonner l’idée d’être à une distance raisonnable. Il se plaisait bien trop à la sentir tout contre lui, à découvrir sa chaleur sous ses doigts ainsi que la texture de cette robe qui, aussi belle soit-elle, lui semblait de trop. Quand le souffle venait à manquer, c’était contre sa mâchoire, sa gorge ou sa nuque que sa bouche s’égarait, s’enivrant de son parfum. Elle était tout ce qu’il désirait ici et maintenant, une envie difficile à dissimuler alors qu’il la surplombait désormais sur cette méridienne. Si ses gestes se figèrent dans leur élan, c’était uniquement pour lui laisser une dernière porte ouverte. Car maintenant que sa main s’apprêtait à remonter le long de sa cuisse et que son excitation devenait manifeste, il savait qu’il n’y aurait pas de demi-tour possible. Une frustration qui le tortura quelques secondes avant que les gestes de la belle ne la trahissent, qu’il soit attiré à nouveau près de ce visage bien trop envoûtant pour son propre bien. Le murmure à son oreille lui arracha un agréable frisson alors que son sourire s’étira de plus belle. « J’y reviendrai plus tard. » Pour la discussion. Même s’il en avait l’envie, il perdrait ses mots et sa capacité à raisonner à cause de ces lippes contre sa peau, du parcours brûlant tracé sur son visage jusqu’à l’embrasser à nouveau. De son côté, sa main libre ne se privait plus de la liberté de remonter le long de la cuisse de la brune, savourant la douceur de sa peau jusqu’à glisser contre sa fesse.

@Maze Crawley


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

Liaisons dangereuses (Sergio) ZPuukcL
Liaisons dangereuses (Sergio) RhAmSZr
Liaisons dangereuses (Sergio) IfjSGV7
Liaisons dangereuses (Sergio) NJB97Z9
Liaisons dangereuses (Sergio) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Maze Crawley
Maze Crawley
le retour aux sources
le retour aux sources
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (17.07.89)
SURNOM : L'élue la surnomme Bambi
STATUT : Made of steel, hard as stone. Anyone want a heart that's barely used?
MÉTIER : Wedding planner à l'agence Pearson
LOGEMENT : Provisoirement (vraiment ?) du côté de Bayside pour tenter de dresser un insolent perroquet et son propriétaire (tout aussi insolent)
Liaisons dangereuses (Sergio) 866y
POSTS : 870 POINTS : 60

TW IN RP : trafic d'êtres humains, alcool, dépression
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Britannique , batteuse à ses heures perdues - Diabétique de type 1 - Sa fascination pour Noël n'a d'égal que sa passion pour Michael Bublé - Place à tort et à travers des références à la Pop Culture. Wait for it. - Se laisse joyeusement partir à la dérive, voire sombrer, depuis qu'elle s'est retrouvée au coeur d'un trafic d'êtres humains
CODE COULEUR : MAZE ASSUME QUE DALLE EN #6600cc QUELLE FUYARDE
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) Enay
Ninaze #6 - Ninoël - Funny how life had its little ways of surprising you. Little quirks of fate.

Liaisons dangereuses (Sergio) 63vj
Jina #3 - Family is family. Whether it’s the one you start out with… the one you end up with… or the family you gain along the way.

Liaisons dangereuses (Sergio) 2d7aa4206a1ee3d0d955dc8e8891f0d0fca52050
Greta #1 - #2 - The world would be a lonely place without the one that puts a smile on your face. So hold me 'til the sun burns out, I won't be lonely when I'm down 'cause I've got you to make me feel stronger.

Liaisons dangereuses (Sergio) Skfp
Anwar #5 - Anwar (ua) - Forever united here somehow. You got a piece of me and honestly my life would suck without you.

Liaisons dangereuses (Sergio) U7ht
Evelyn #5 - You're the Sandy Cohen to my Ryan Atwood. I might be lost but my logical brain knows without a doubt that I'm better with you. You're home.

Liaisons dangereuses (Sergio) Sg62
Heather #2 - There's nothing like the deep breaths after laughing that hard. Nothing in the world like a sore stomach for all the right reasons.

Liaisons dangereuses (Sergio) Ruwz
Malfie - If you think that you can save me, break me down, and tame me, here's your chance to do some damage, savage.

Sergio #2

HH Christmas love ft Jess:


RPs EN ATTENTE : Gabriel, Cade
RPs TERMINÉS : Wren #2 - Anwar #2 - Evelyn #2 - Diana - Kane #2 - Adèle - Norah - Ninaze #3 - Martin - Evelyn #3 - Diana #2 - Anwar #4 - Lara - Heather #1 - Wren #4 - Anwar #3 - Alfie #1 - Jina #1 - Ninaze #4 - Evelyn #4 - Gaïa - Jina #2 - Ninaze #5 - Sergio #1

Liaisons dangereuses (Sergio) Tenor
AVATAR : Inbar Lavi
CRÉDITS : bambi eyes (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Theodora Bing
INSCRIT LE : 07/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30221-that-gal-was-a-mystery-wrapped-in-an-enigma-and-crudely-stapled-to-a-ticking-fcking-time-bomb https://www.30yearsstillyoung.com/t30617-maze-she-was-either-going-to-hit-somebody-or-start-a-blog https://www.30yearsstillyoung.com/t30410-maze-crawley

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyMer 12 Oct 2022 - 21:28




"That gal was a mystery"
wrapped in an enigma and crudely stapled to a ticking f*cking time bomb.


Liaisons dangereuses (Sergio) WMVOtYP
Liaisons dangereuses (Sergio) 3q2l7SX
Liaisons dangereuses (Sergio) Kjc1D2G
Liaisons dangereuses (Sergio) EvRwokg
Liaisons dangereuses (Sergio) KisbHqw
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
Liaisons dangereuses (Sergio) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
Liaisons dangereuses (Sergio) Tumblr_pxiwkmibnv1rxn2n8o4_400
POSTS : 1281 POINTS : 120

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : Liaisons dangereuses (Sergio) 4hy7

Alma + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Greta (fb) + Sara + Sam + Lara #3 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + harley (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) EmptyDim 30 Oct 2022 - 23:47


liaisons dangereuses

Oh I, I just died in your arms tonight. It must've been something you said. I just died in your arms tonight, It must've been some kind of kiss. I should've walked away

tw olé olé

Il ne pouvait pas expliquer cette symbiose qui les unissait, cette attraction qui lui avait retourné la tête dès le premier soir. S’il avait un tempérament séducteur et s’il aimait se lancer dans de nouvelles conquêtes en temps normal, Sergio aimait se targuer de toujours garder le contrôle, de mener la danse. Mais avec Maze, c’était différent. Elle pouvait faire ce qu’elle désirait de lui, aurait pu le faire languir éternellement. Heureusement, plus le rapprochement s’opérait, moins il était capable d’imaginer qu’elle puisse l’arrêter dans son élan. Elle aurait déjà pu le faire plusieurs fois, mais quelque chose commençait à lui dire qu’elle était au moins aussi fébrile qu’il ne l’était. Il le voyait à ses joues rosies, à son sourire, à son regard brillant qui s’accrochait à ses lèvres. Il l’entendait à ses mots ou à son souffle plus court. Mais surtout, il le sentait à la manière qu’elle avait de rendre ces baisers brûlants et de faire courir ses mains contre le corps masculin pour le défaire de tout ce tissu superflu. « Je peux te donner un aperçu de comment la soirée se serait terminée si tu l’avais fait… » murmura-t-il entre deux baisers, les mains aventureuses. Il avait maudit ce rendez-vous professionnel ce soir-là, avait fait le tour de la boîte au cas où, mais la britannique avait déjà disparue. Peut-être était-ce le destin qu’ils se soient recroisés, qu’ils se retrouvent dans cette salle où ils n’avaient pas leur place. Mais toute forme de responsabilité s’était envolée dès la seconde où Maze avait attrapé sa main pour l’éloigner de la salle de réception. Il peinait à penser à autre chose qu’au parfum qui lui emplissait les narines, à la chaleur de sa peau sous ses doigts ou à la douceur de ses cuisses sur lesquelles sa bouche remontait insolemment. « J’aime ce genre de dangers. » Elle put rapidement le remarquer à la manière qu’il eut de disparaître sous la robe de la brune, aller faire valoir cette attente qui avait été terminable. Ils pourraient parler autant qu’ils le voulaient à un autre moment mais pour le moment, il voulait lui faire oublier jusqu’à son nom, lui prouver à quel point il était sérieux quand il avait promis de se rattraper. Si quiconque passait devant la porte à cet instant, peut-être entendrait-il des soupirs, des gémissements laissant supposer la nature des actes qui étaient en train de se passer. Sans savoir toutefois que ce n’était que le début. Car quand les bruits cessèrent, ce n’était pas synonyme de fin. Cela signifiait seulement que l’homme avait cessé ce qu’il était en train de faire, revenant emprisonner chaque son dans un baiser fougueux. Un bras autour de la taille de la brune, il l’incita à se redresser pour pouvoir passer une main dans son dos, faire glisser la fermeture de sa robe jusqu’au niveau de ses reins. Le vêtement tombé et le corps dévoilé, Sergio était certain qu’il n’y avait nulle part où il préférerait être ce soir, une conviction qu’il mit un point d’honneur à prouver.

Sur la méridienne, les corps nus étaient enlacés, encore transpirants à cause de l’effort. Le calme était revenu dans la pièce et si le lointain son de la musique n’était pas là pour leur rappeler la nature de leur présence ici, ils auraient pu se croire seuls au monde. Son torse collé contre le dos de la britannique, un bras enroulé autour de sa silhouette, Sergio profitait de cette étreinte le temps de reprendre ses esprits. Il n’était pas d’humeur à retourner se mêler à la fête, pas encore. « Je ne trouve pas que c’était suffisant pour rattraper des semaines d’attente. » Il était aussi satisfait qu’insatiable. Son nez, perdu dans la chevelure brune, glissa jusqu’à atteindre sa nuque qu’il se mit à embrasser, suivi de son cou. « On devrait faire les choses dans les règles la prochaine fois. Laisse-moi t’inviter à dîner un de ces soirs. » Il opterait pour un restaurant aussi beau que cher, il aurait toute la soirée pour se laisser happer par le charme de l’anglaise, il lui proposerait un dernier verre chez lui, et ils n’auraient pas à se soucier de savoir si quelqu’un risquait de les entendre ou de débarquer dans la pièce. « Sauf si tu as déjà eu tout ce que tu voulais. » Son ego ne le prendrait pas mal mais la déception serait sans doute présente.

@Maze Crawley


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

Liaisons dangereuses (Sergio) ZPuukcL
Liaisons dangereuses (Sergio) RhAmSZr
Liaisons dangereuses (Sergio) IfjSGV7
Liaisons dangereuses (Sergio) NJB97Z9
Liaisons dangereuses (Sergio) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Liaisons dangereuses (Sergio) Empty
Message(#) Sujet: Re: Liaisons dangereuses (Sergio) Liaisons dangereuses (Sergio) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Liaisons dangereuses (Sergio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-