AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Sony – Manette PS5 DUAL SENSE (blanc)
45.99 € 69.99 €
Voir le deal

 Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyDim 29 Oct 2023 - 19:32






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
Déjà trois jours que nous sommes sur cette petite île. Randonnées, découverte du Pays, soirée sur le sable en bord de mer, restaurants gastronomiques et découverte de la culture de l'île sans oublier les moments ou l'on profite de cette suite luxueuse qu'il a réservé pour nous, le programme est à la fois varié mais c'est surtout le plaisir d'être ensemble qui rends ces moments plus mémorables et si agréables. Il a organisé ce voyage pour nous, pour notre anniversaire de mariage et c'est la première fois qu'on se retrouve vraiment tous les deux depuis quelques temps. Loin de notre quotidien, loin de nos responsabilités de parents, loin du boulot qui nous perds du temps et de l'énergie, il n'y a que notre couple qui compte pendant ces quelques jours que l'on s'autorise et ça me fait un bien fou. Les enfants me manque mais quand je suis avec Caleb je me sens bien, je me sens apaisée, je me sens juste heureuse et j'oublie le reste parce que ce voyage j'en ai besoin, peut-être plus que ce que je croyais finalement. Nous avons déjà découvert des Paysages magnifiques, des lieux incroyables, mais pourtant malgré ce que l'on a pu faire, je crois que cette nuit qu'il vient de me faire vivre reste le moment le plus incroyable. Il est très tard, ou tôt le matin, en fonction de comment on regarde ça, quand je m'endors dans ses bras, un sourire sur les lèvres et la sensation de flotter dans un monde bonheur et d'amour. On est le 23 Octobre 2023, il y a deux ans, cette journée venait faire de moi la femme de Caleb Anderson, cette journée venait officialiser cet engagement que je prenais envers lui, venait aussi rappeler à tous ceux qui ont pu en douter, que notre amour est fort et sincère. Il y a deux ans, on s'est marié, et après cette nuit aujourd'hui, je pense que je peux dire sans difficulté que l'amour que je ressens pour lui est toujours aussi fort et intense. Qu'il est toujours l'homme avec qui je veux m'endormir chaque soir et me réveiller chaque matin. Il est mon mari et après cette nuit je pense pouvoir le dire sans mal, il est encore et toujours l'homme de ma vie et après deux ans à vivre avec lui en tant que Madame Anderson, je sais que c'est cette vie que je veux pour le reste de mes jours. Et ce n'est pas cette nuit d'amour et riche en émotion qui va me faire changer d'avis. Il est tout ce que je veux, tout ce que j'aime, il est tout pour moi et cette nuit c'est à notre façon que l'on s'est montré notre amour fort et mutuel et ce désir si intense que l'on ressent l'un envers l'autre.

La chambre est éclairée par la lumière extérieure, ce qui me prouve que la journée a déjà démarré depuis un petit moment pour le monde extérieur. Mais, pour moi c'est une journée qui commence et je me moque de l'heure qu'il est puisque je suis en vacance et que je n'ai aucune obligation, enfin je crois, ce n'est pas moi qui gère le planning mais si Caleb ne m'a pas réveillé, c'est bien que nous n'avons rien de prévu, du moins rien de prévu tôt ce matin. Je me tourne pour venir me blottir contre le corps chaud de Caleb qui est encore allongé à mes côtés. Je m'étire, je me frotte les yeux et après quelques secondes, je lève les yeux vers Caleb en souriant. Je devine à ses yeux qu'il est réveillé depuis un petit moment contrairement à moi, ce qui n'a rien d'étonnant mais le voir au réveil est toujours un moment que j'apprécie. Et peut-être encore plus ce matin puisque cette journée est une journée particulière pour nous deux, une journée riche en souvenir et riche en symbolique. « Joyeux anniversaire de mariage bébé, merci pour ces deux années. » Les mots sont murmurés alors que je suis encore dans ma petite bulle de bonheur, encore mi-endormie, mi-réveillée mais surtout sur un petit nuage toujours. Je bouge un peu, profite de sa présence contre moi pour caresser son torse, pour déposer un baiser sur sa joue, je veux être proche de lui, je veux profiter de ce réveil à ses côtés sans pleurs, sans cris, sans enfants, sans travail pour venir nous perturber. On a tout notre temps et ça tombe bien parce que ce matin je me sens incapable de faire quoique ce soit, si ce n'est de rester allongée contre le corps de mon mari dans ce grand lit. « Merci pour tout. » Je viens déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. Je me sens si bien, si légère, si heureuse, si épanouie et détendue aussi. J'ai l'impression de flotter, de rêver encore alors que je sais que je suis réveillée mais je me sens tellement bien ce matin et c'est rare que je sois si souriante au réveil, je crois que je vais finir par avoir mal aux joues à force de sourire mais c'est plus fort que moi, je me sens si heureuse ce matin. « C'était réel cette nuit ? J'ai l'impression d'être dans un rêve. » Le sourire ne quitte plus mes lèvres depuis que je suis arrivée sur cette île en compagnie de mon mari pour un petit voyage en amoureux, mais ce matin au réveil mon sourire est sans doute encore plus grand. Mes yeux témoignent de cette petite nuit de sommeil, mais ce n'est pourtant pas la fatigue que l'on peut lire sur mon visage. Je regarde Caleb et j'ai les yeux qui brillent et les lèvres qui s'étirent encore un peu plus en repensant à cette nuit que l'on vient de passer tous les deux et je repense à cette journée de la veille et surtout à cette nuit passée à deux. Une nuit agitée, riche et incroyablement forte en émotion et qui me fait encore frissonner alors que je repense à tout ce que nous avons fait à deux. « Tu as été tellement parfait, tu mérites le titre de meilleur mari du monde après cette nuit. » Je bouge à nouveau pour me redresser un peu et je grimace en riant légèrement et en me laissant retomber sur l'oreiller en venant me masser l'arrière de la cuisse sentant que mes muscles sont un peu douloureux. Nous avons beaucoup marché la veille, fais une petite randonnée et visiter des grottes sous-marines, mais ce n'est pas cette activité là qui est à la cause des courbatures que je ressens. « Je crois que je vais pas être en mesure d'être très active aujourd'hui, tu m'as épuisée chéri, je crois que mon corps me rappelle que je ne suis plus si jeune. Dis moi que tu avais rien de prévu de trop physique aujourd'hui parce que je ne vais rien pouvoir faire d'autres que rester allongée contre toi. » Et je doute que ça soit un programme qui le dérange vraiment mais j'espère surtout que je ne vais pas gâché les projets qu'il avait pour nous. « Je ne pensais pas que tu pourrais encore m'étonner de la sorte mais je crois que cette nuit vient d'entrer dans le top de nos moments à deux. » Et ce top est déjà bien rempli par des moments importants alors que cette nuit entre dans ce top, ça en dit long sur ce que je ressens à propos de ce moment que l'on vient de vivre.


@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyMar 31 Oct 2023 - 12:02



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -  Les premiers jours de cette semaine de vacances en amoureux ont été parfaits. À Brisbane notre vie est bien remplie et il nous arrive régulièrement de n’avoir que très peu de temps à consacrer pour notre couple. C’est agaçant, c’est parfois même frustrant mais pourtant je ne suis pas sûr de vouloir changer la moindre chose dans ma vie actuelle. Parce que toutes ces choses qui prennent tout mon temps, je ne peux pas m’en plaindre. J’ai toujours eu l’ambition d’être à la tête de mon propre restaurant et de gagner une étoile, bien que cette partie-là soit déjà accomplie depuis quelques années je ne me repose pas sur mes lauriers pour autant et je continue à travailler d’arrache-pied pour l’Interlude. Et puis en ce qui concerne les enfants, avoir ma propre famille a toujours été mon plus grand rêve et mon tout premier objectif dans la vie alors même s’ils nous prennent beaucoup de temps et nous empêchent parfois de passer du temps tous les deux comme on l’aimerait, je n’y changerais rien. S’ils me manquent depuis que nous sommes arrivés ici, je me contente des nouvelles régulières que m’envoient mes parents, ainsi que des nombreuses photos qu’ils nous envoient au court de la journée. Il m’arrive parfois de culpabiliser en me disant qu’il n’est peut-être pas correct de notre part de partir aussi longtemps sans nos enfants, mais quand je regarde ma femme toutes mes craintes et mes doutes s’envolent en l’espace de quelques petites secondes. Parce qu’elle me rend heureux, et parce que je sais que nous avons besoin de ces petits moments tous les deux. Comme certainement tous les couples. J’aime nos enfants. Je les aime plus que tout au monde et ils sont ce que j’ai de plus précieux au monde. Mais ma femme est également ma raison de vivre et malgré les années, je ressens toujours ce besoin de la voir quotidiennement pour maintenir ma dose de bonheur et pour m’apaiser.

Rien d’étonnant si je vous dis m’être réveillé avant Alex, n’est-ce pas ? C’est toujours comme ça et les rares fois où c’est elle la première à ouvrir les yeux signifient généralement une mauvaise nuit de sa part. Sauf que si cette nuit nous n’avons tous les deux pas dormi suffisamment c’était sans l’ombre d’un doute pour la bonne cause. C’est  la lumière extérieure venant éclairer notre chambre qui m’a trié de mon sommeil et je sais que je serai incapable de me rendormir. Je n’ai rien prévu pour aujourd’hui de toute façon. Aujourd’hui nous pouvons laisser parler notre cœur, nos envies et notre imagination. Aujourd’hui, jour pour jour voilà deux ans que j’ai épousé la femme de ma vie. Deux ans de mariage. Deux ans d’amour. Deux ans de tendresse, de rire et de sourire quotidien et si tout n’est pas toujours tout rose c’est ainsi que notre relation a toujours été. Avec douceur de me penche vers Alex pour déposer un léger baiser sur sa joue mais ne voulant clairement pas la réveiller je m’arrête là, me contentant de la regarder dormir durant quelques secondes. Peut-être même une minute ou deux ? Il est quasiment midi, alors je lis les quelques messages envoyés par ma mère avec quelques photos illustrant la matinée de nos enfants avec leurs grands-parents et c’est avec un grand sourire plaqué sur les lippes que j’enregistre les toutes nouvelles photos. Dix, quinze, vingt, trente minutes plus tard je sens du mouvement à côté de moi dans le lit. Alex est en train de se réveiller, je pose alors mon portable sur la table de chevet de mon côté pour m’approcher de ma femme afin de la prendre dans mes bras. « Joyeux anniversaire de mariage bébé, merci pour ces deux années. » Si je lui souris c’est bien entendu en premier lieu en réponse à cette toute première phrase prononcée mais aussi parce que sa petite voix du matin, encore à moitié endormir m’a toujours grandement amusée. « Joyeux anniversaire mon amour. » que je lui réponds tout simplement après avoir déposé un bref baiser sur ses lèvres, et si ses mains caressent mon torse, moi j’en profite pour laisser mes mains parcourir son dos glissant même jusqu’à ses fesses. « Merci pour tout. » « Pour cette nuit ou pour nos deux premières années de mariage ? » je lui demande sans laisser une seconde de blanc entre ses remerciements et ma réponse. Je ne suis pas sérieux et le ton de ma voix le laisser grandement sous-entendre. « C'était réel cette nuit ? J'ai l'impression d'être dans un rêve. » Sa question me fait sourire, et son air complètement déconnecté flottant complètement dans les airs m’amuse beaucoup. Mes doigts caressent avec douceur son visage tandis que mes yeux sont totalement perdus dans les siens. « Je peux t’assurer que ce n’était pas un rêve… » je me pince les lèvres alors que mon sourire ne les quitte pas. La nuit a été agitée et pour une fois, dans le bon sens du terme. Oui, parce que quand nous sommes chez nous et que la nuit est agitée c’est souvent parce qu’un des enfants n’a pas fermé l’œil de la nuit et qu’il nous l’a fait savoir. Mon regard toujours accroché au sien, mes doigts caressent le bas de son dos et ses fesses. « Tu as été tellement parfait, tu mérites le titre de meilleur mari du monde après cette nuit. » Je souris encore et toujours sans la quitter des yeux alors qu’elle se détache un peu de moi pour se redresser. « J’accepte ce titre, et puis tu t’es plutôt pas trop mal défendue toi aussi. » Plus que pas trop mal même, si je suis totalement honnête. « Je crois que je vais pas être en mesure d'être très active aujourd'hui, tu m'as épuisée chéri, je crois que mon corps me rappelle que je ne suis plus si jeune. Dis moi que tu avais rien de prévu de trop physique aujourd'hui parce que je ne vais rien pouvoir faire d'autres que rester allongée contre toi. Je ne pensais pas que tu pourrais encore m'étonner de la sorte mais je crois que cette nuit vient d'entrer dans le top de nos moments à deux. » C’est à mon tour de me redresser, et je viens passer une main dans mes boucles complètement en désordre. « J’ai rien prévu du tout pour aujourd’hui. Je nous ai juste réservé une table pour ce soir dans un des meilleurs restaurants. » Parce que pour moi on ne peut pas fêter nos deux ans de mariage sans un bon repas dans un restaurant parfait. « On peut passer la journée au lit, ou bien aller se promener à la plage cet après-midi. C’est comme vous voulez, Madame Anderson, je suis à votre entière disposition. » Comme bien souvent de toute manière, et je viens compléter cela par un baiser sur sa joue. « Mais oui, je propose que l’on soit un peu plus calme aujourd’hui parce que moi aussi je suis épuisé. Je ne suis plus tout jeune. » Malheureusement. C’est en grimaçant que je lui dis cela mais je finis tout de même par me lever pour quitter le lit, j’enfile un pantalon de jogging pour sortir dans la terrasse privative de notre suite. Je lui fais signe de me rejoindre, m’installant sur un fauteuil et c’est le regard admirant la vue que j’allume ma première cigarette de la journée. « La vue ici est tellement magnifique. » En plus d’avoir une chambre/suite tout simplement splendide, la vue que nous offre la terrasse l’est tout autant.


© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyJeu 2 Nov 2023 - 9:50






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
« Joyeux anniversaire mon amour. » Je souris quand je sens ses lèvres se poser sur les miennes brièvement et je frisonne quand je sens ses mains se balader sur mon corps. Je suis nue, totalement nue sous les draps et ce n'est finalement pas si étonnant au vue de la nuit que l'on a passé tous les deux. J'ai eu chaud, très chaud et ce matin quand ses doigts passent sur mon corps pour descendre sur mes fesses, les souvenirs de cette nuit, de ces sensations ressenties me reviennent et je souris en me pinçant les lèvres les yeux toujours fermés alors que je n'ai pas encore totalement émergée de mon sommeil. Je me colle contre lui, ma tête sur son épaule, je pourrais presque me rendormir, avec ce sourire aux lèvres et cette proximité avec lui qui me donne envie de rester là contre lui pendant des heures sans bouger. Je ne me souviens pas d'un tel réveil, si doux, si agréable, si souriant aussi. Aujourd'hui est une journée spéciale pour nous et ce réveil l'est aussi finalement parce que je me sens vraiment heureuse et épanouie et surtout détendue ce matin, grâce à lui. « Pour cette nuit ou pour nos deux premières années de mariage ? » Il y a d'abord un petit rire qui s'échappe de mes lèvres puis j'ouvre les yeux pour le regarder quelques secondes. « Je pensais aux deux années de mariage surtout, mais maintenant que tu le dis, c'est vrai que cette nuit c'était ouahhh. » Je dépose un baiser sur son torse, n'ayant pas vraiment envie de trop bouger, j'embrasse cette partie de son corps sur laquelle j'ai posé ma tête et je repense à cette soirée, à cette nuit surtout et à ce torse que j'ai pu toucher, embrasser, caresser et même mordiller à plusieurs reprises. Je relève quand même les yeux vers lui pour le regarder, pour m'assurer que tout ce à quoi je pense est réel, que je n'ai pas rêvé cette nuit d'amour. « Je peux t’assurer que ce n’était pas un rêve… » A nouveau je ferme les yeux quelques secondes, à nouveau je repense à cette nuit, à nouveau je sens mon corps frissonner en sentant ses mains profiter de la nudité de mon corps et à nouveau j'ai ce même sourire sur les lèvres, ce sourire qui montre à quel point je suis heureuse, à quel point ces quelques jours avec lui me font un bien fou. « Tu as sans doute raison parce que même dans mes rêves les plus fous, tu n'es pas aussi incroyable. » Il est l'homme de mes rêves mais ce qui le rends si incroyable, c'est qu'il arrive encore à être mieux que mes rêves, et c'est bien pour ça que je sais que ce n'est pas uniquement l'homme de mes rêves mais surtout l'homme de ma vie. Et j'ai cette chance immense d'avoir épousé l'homme que j'aime et que cet homme soit si incroyable et me rende si heureuse. « J’accepte ce titre, et puis tu t’es plutôt pas trop mal défendue toi aussi. » Son sourire est quelque chose que j'aime tant et même si je sais qu'il ne le pense sans doute pas, le faite qu'il accepte avec un tel sourire et une telle facilité le titre de meilleur mari du monde, me touche un peu quand même, mais j'ai appris de mes erreurs (oui oui ça m'arrive parfois), et je ne fais aucune réaction la dessus, me contentant de sourire encore un peu plus. « Je sais pas si je me suis pas mal défendue mais bébé, j’ai vraiment passé une super nuit avec toi. » Je ris un peu en disant ça mais pourtant c'est avec sincérité que je lui dis ces mots. Même avec lui, pourtant des nuits d'amour nous en avons eu, mais cette nuit a été spéciale et je le ressens au réveil. Sur mon corps, mais aussi en moi. Je suis détendue, je suis épuisée aussi mais tellement bien en même temps. Une sensation que je n'avais pas ressentie depuis longtemps, je ne ressens aucune once de stress, d'inquiétude ou d'agacement. Juste du bonheur, du bien-être et de l'amour. « J’ai rien prévu du tout pour aujourd’hui. Je nous ai juste réservé une table pour ce soir dans un des meilleurs restaurants. On peut passer la journée au lit, ou bien aller se promener à la plage cet après-midi. C’est comme vous voulez, Madame Anderson, je suis à votre entière disposition.  » Je souris, comme pour approuver ce programme. « On peut aller faire une petite balade au bord de l'eau dans l'après midi et se poser sur le sable tous les deux, ou on peut rester là dormir un peu et se poser au bord de l’eau après le restaurant, tout me va tant que je suis avec toi aujourd’hui. » Voilà une belle journée en amoureux pour notre anniversaire de mariage, une balade au bord de l'eau, un restaurant haute gamme et surtout une journée à deux. « Mais oui, je propose que l’on soit un peu plus calme aujourd’hui parce que moi aussi je suis épuisé. Je ne suis plus tout jeune. » On est sur la même longueur d'onde et en soit, il aurait été étonnant que ce soit lui qui ait envie d'une grande aventure sportive aujourd'hui. D'abord parce qu'il n'est pas fan des aventures sportives et parce qu'il a vécu la même nuit que moi et que son état de fatigue doit aussi être assez élevé finalement. « Pour quelqu'un de plus tout jeune, tu m'as semblé bien en forme cette nuit. » Il n'a pas que semblé bien en forme, il l'était aussi et qu'il se sente épuisé n'a rien de surprenant finalement puisqu'il a encore moins dormi que moi alors qu'il avait sans aucun doute besoin de sommeil lui aussi. « Tu as dormi un peu quand même ? » Moi malgré la fatigue et une nuit pas des plus reposante, je suis bien, je suis détendue et je pense que ça se voit sur mon visage, que ça se voit à mes traits aussi, que ça s’entend à la manière dont je parle avec lui et je pourrais rester dans ce lit toute la journée, juste avec lui. Je m'étire à nouveau alors qu'il quitte le lit et tout en m'étirant je le regarde enfiler son pantalon de jogging, je m'arrête quelques secondes sur ses fesses avant que le pantalon ne vienne me priver de cette vue. « Hum, il fait chaud non, le pantalon est vraiment obligatoire ? » Je ne suis pas vraiment sérieuse quand je lui dis ces mots, enfin si je le suis mais je sais que le pantalon est obligatoire pour lui surtout qu'il s'apprête à quitter l'intimité de notre chambre. Il ouvre le rideau et la porte fenêtre de la terrasse et me fait signe de le rejoindre, je grimace quand la lumière envahie totalement l'espace. Je me cache les yeux quelques secondes avant de finir par trouver la force de me lever, non sans grimacer un peu avant. Je suis nue quand je me lève et après avoir enfilé ma nuisette, je le rejoins sur la terrasse qui nous donne une vue absolument incroyable et sans aucun vis à vis. « La vue ici est tellement magnifique. » Je ne peux qu'être d'accord avec lui et j'en profite un peu. Je m'accoude quelques secondes sur la balustrade pour observer la vue, et profiter de ce moment si agréable mais je finis par le rejoindre et je m'installe sur ses genoux, venant même lui prendre sa cigarette des mains qu'il a déjà plutôt bien entamée, non pas pour fumer à mon tour mais pour l'éteindre avant de venir l'embrasser. « Tu n'es plus tout jeune mais tu n'es pas encore vieux, et j'aimerais bien que tu le deviennes à mes côtés, ce serait bien que tu diminues un peu. » Il n'y a aucun reproche dans mes mots, il y a même une légèreté qui n'est pas forcément caractéristique des matins habituels, mais ce matin (ou plutôt ce midi) je suis détendue, je suis calme, je suis heureuse et tout dans mon attitude le prouve. « Et moi qui pensait que notre nuit t'avait détendu, tu devrais pas avoir besoin de fumer. » Je suis assez bien placée, malheureusement, pour savoir que l'addiction et le besoin de nicotine ou d'un produit quel qu’il soit, n'est pas en lien direct avec l'état dans lequel on est, ça peut mais même quand je redécouvrais le bonheur avec Caleb je ne pouvais pas m'empêcher de boire, parce que j'étais alcoolique. Caleb est dépendant à la cigarette, il en a besoin et je ne lui en tiens pas rigueur, surtout pas moi, je serais bien mal placée puisque c'est en grande partie ma faute s'il fume autant aujourd'hui. Contre lui, j'oublie la vue magnifique, et je viens déposer plusieurs baisers sur sa joue et ses lèvres tout en le regardant entre chaque baiser. « Je me sens presque coupable d'être aussi bien ici avec toi. » Non pas que ce soit négatif que je sois bien, mais si je suis la femme de Caleb, je suis aussi la mère de nos enfants et que je me sente aussi bien en leur absence me fait me sentir coupable. « Tu as eu des nouvelles des enfants ? » Je n'ai même pas encore regardé mon téléphone, chose que je fais pourtant très rapidement au réveil, que ce soit pour le boulot ou encore plus quand nous sommes loin d'eux, pour les enfants. Mais ce matin, je suis sur un nuage dont j'ai du mal à descendre et je n'ai pas pensé à prendre des nouvelles du monde extérieur.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyVen 3 Nov 2023 - 21:10



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -   « Je pensais aux deux années de mariage surtout, mais maintenant que tu le dis, c'est vrai que cette nuit c'était ouahhh. » Sa réponse me fait rire, surtout qu’au fond je savais très bien qu’elle parlait surtout de nos deux premières années de mariage. Cette nuit, nous ne sommes pas prêts de l’oublier mais si j’aime beaucoup le sexe avec ma femme, l’idée de continuer à passer encore des années à ses côtés me plaît encore plus et c’est bien ça que j’ai envie de retenir. « Tu as sans doute raison parce que même dans mes rêves les plus fous, tu n'es pas aussi incroyable. » Encore une fois, Alex me fait rire et je pense qu’en plus de la tendresse du réveil ce que j’apprécie davantage c’est bien la voir sourire autant alors qu’il y a encore quelques minutes elle était encore endormie. Contrairement à moi, Alex n’est pas du matin et il lui faut en général de très longues minutes – voire même une heure – pour être entièrement réveillée. C’est d’abord en secouant doucement la tête que je commence par lui répondre mais par la suite, j’ouvre la bouche pour lui poser une question absolument pas sérieuse. « J’espère que je suis quand même un minimum bon dans tes rêves. » une réflexion que je glisse d’une toute petite voix, les sourcils qui se froncent comme si j’étais sincèrement perturbé par cet aveu de sa part – alors que c’est loin d’être le cas. « Je sais pas si je me suis pas mal défendue mais bébé, j’ai vraiment passé une super nuit avec toi. » Alex est réveillée depuis cinq minutes et j’ai l’impression qu’elle m’a déjà dit cela plus d’une fois. C’est d’ailleurs peut-être plus qu’une impression. Elle est souriante et semble extrêmement détendue, alors que croyez-moi, ce n’est clairement pas son comportement au réveil habituel. En général ronchon et longue à émerger, la voir ainsi m’amuse presque autant que ça ne me plaît. J’aimerais qu’elle soit ainsi dès le réveil tout le reste du temps mais je la connais assez pour savoir que ce serait bien trop lui demander. C’est avec un léger sourire sur les lèvres que les miennes ne se posent sur sa joue. « On peut aller faire une petite balade au bord de l'eau dans l'après midi et se poser sur le sable tous les deux, ou on peut rester là dormir un peu et se poser au bord de l’eau après le restaurant, tout me va tant que je suis avec toi aujourd’hui. » C’est bien ce genre de programme que je préfère pour des vacances en amoureux. Simple, passer simplement du temps avec ma femme sans forcément prévoir plusieurs grandes activités dans la journée alors que je sais qu’Alex en revanche, apprécie grandement découvrir de nouvelles choses et organiser plusieurs animations à faire en couple. Encore une chose qui nous différencie, mais l’entendre valider ce que j’avais en tête pour nous aujourd’hui me soulage car avec le peu d’heures de sommeil auxquelles nous avons eu droit cette nuit, le calme est plus que le bienvenu. « Et on peut même appeler la réception pour se faire livrer à manger pour ce midi ? » Oui, il est déjà presque midi mais je sais que je n’aurais clairement pas le courage de quitter la chambre pour aller manger à l’extérieur. « Pour quelqu'un de plus tout jeune, tu m'as semblé bien en forme cette nuit. » Un léger rire s’échappe d’entre mes lippes. « Comment est-ce qu’on ose dire que ce sont les hommes qui parlent toujours de sexe ? » Question rhétorique que je formule d’un air faussement blasé les yeux se levant rapidement vers le ciel, parce que la voir aussi épanouie ce matin me touche mais m’amuse aussi beaucoup. « Tu as dormi un peu quand même ? » Doucement, je me détache d’Alex en m’essayant sur le lit, une main passant dans mes bouclettes. Mes cheveux sont déjà en bordel alors je ne suis plus à ça près. « Ça va. Toi, tu avais l’air de bien dormir. » Peut-être que si elle est déjà réveillée c’est parce qu’elle m’a senti bouger dans le lit, autrement il serait sûrement encore en plein rêve. Si la literie est confortable et si les câlins du matin m’ont fait du bien il est tout de même temps pour moi de me lever et de quitter notre lit. « Hum, il fait chaud non, le pantalon est vraiment obligatoire ? » Je lui réponds par une simple grimace. Si le balcon sur lequel je m’installe est sans vis-à-vis, je ne me sens pas assez à l’aise pour sortir en boxer. Je pourrais lui avouer avoir même hésité à enfiler un t-shirt, mais cette information ne me semble pas vraiment nécessaire. Au lieu de lui répondre je préfère largement l’inviter à me rejoindre sur la terrasse, la clope au bec, profitant de la magnifique vue. Ma femme me rejoint pour mon plus grand plaisir, simplement vêtue d’une nuisette sexy et s’il y a encore quelques secondes je profitais du paysage c’est maintenant sur ses fesses que mes yeux s’attardent jusqu’à ce qu’elle ne vienne s’installer sur mes genoux. « Tu n'es plus tout jeune mais tu n'es pas encore vieux, et j'aimerais bien que tu le deviennes à mes côtés, ce serait bien que tu diminues un peu. » qu’elle me dit après avoir pris la cigarette pour venir m’embrasser. Si ce baiser me plait, par la suite c’est pourtant la cigarette encore entre ses doigts que je regarde une moue au visage. « C’est toi qui me dis ça ? » Je lui demande un sourcil arqué tandis que je viens récupérer la cigarette pour la placer entre mes lèvres. « Et moi qui pensait que notre nuit t'avait détendu, tu devrais pas avoir besoin de fumer. » Je sais que ses mots ne sont pas réellement destinés à me faire le moindre reproche. Je le sais, je la connais assez pour savoir qu’elle ne me pointe pas du doigt en me blâmant pour être légèrement accro à la cigarette. Mais pourtant en entendant ses mots une immense vague de culpabilité vient m’envahir, je baisse les yeux tandis que mes doigts tapotent doucement sur le cylindre entre mes doigts. De nouveau, les nombreux petits baisers qu’elle dépose sur mes joues et mes lèvres sont appréciables mais pourtant je me repasse en boucle les mots qu’elle vient de prononcer ; tu ne devrais pas avoir besoin de fumer. Et pourtant…et pourtant, si, j’en ai besoin. « Désolé…» j’articule ce mot et pas un de plus, calant à nouveau la cigarette entre mes lippes. « Je me sens presque coupable d'être aussi bien ici avec toi. » Ce qu’elle me dit n’a rien de drôle mais pourtant je laisse un petit rire s’échapper de mes lippes tout en tournant le visage pour recracher la fumée à son opposé. « C’est marrant, je me suis fait exactement la même réflexion quand tu dormais. » Je tire une dernière taffe sur la cigarette avant d’écraser le mégot dans le cendrier posé sur la petite table juste à côté de nous. « Ça ne fait pas de nous des mauvais parents…pas vrai ? » C’est bien à elle que je pose cette question tout en grimaçant légèrement. « Tu as eu des nouvelles des enfants ? » J’acquiesce. « Oui, ma mère m’a envoyé un message ce matin. Avec plusieurs photos. » Des clichés sur lesquels les enfants sont tous plus adorables les uns que les autres. J’aimerais lui montrer lesdites photos mais mon portable est posé sur une table de chevet dans notre chambre, je tends désespérément la main vers celui-ci qui se trouve à plusieurs dizaines de mètres de nous (comme s’il était possible de l’atteindre), mais fini par lâcher un long soupir. « Désolé bébé, il est trop loin. » je conclue, avant de rire légèrement. Je pose mes lèvres sur sa joue, sa mâchoire, puis dans son cou et si bien souvent quand j’agis de la sorte avec elle j’ai quelque chose en tête, ce matin ces baisers sont totalement innocents. « Qu’est-ce que tu es belle. J’ai beaucoup de chance de t’avoir. » Mes yeux brillent d’amour, mes doigts caressent avec douceur et tendresse ses cuisses alors que mes mots sont aussi sincères qu’ils ne le sont toujours.

© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyMar 7 Nov 2023 - 10:59






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
Le réveil est doux, le réveil est agréable, je me sens bien malgré le peu d'heure de repos que j'ai eu. Je me sens heureuse alors qu'aujourd'hui nous fêtons nos deux ans de mariage. La nuit fut agitée mais belle, et c'est avec un sourire immense que j'ouvre les yeux au côté de mon mari. Il m'apporte ce plus dont j'ai besoin pour être heureuse, il m'apporte quelque chose qu'il est le seul à pouvoir m'apporter et si je souris au réveil c'est bien grâce à lui. Et c'est un petit exploit de sa part de réussir à me faire me sentir si bien au réveil. Mais ce matin et depuis quelques jours, c'est dans un lieu magnifique, dans une chambre d’hôtel luxueuse et surtout dans ses bras que je me réveille et ce voyage en amoureux me réussit plutôt bien visiblement. Et cette intimité qui nous est offerte durant ce séjour, on la met à profit et on profite grandement de ce temps à deux et de nos nuits. « J’espère que je suis quand même un minimum bon dans tes rêves. » Je lâche un petit rire en entendant sa remarque et surtout sa demande. « Tu es parfait t'inquiète pas, dans la vie ou dans mes rêves, tu es un homme parfait ! » Et je n'abuse même pas. Sans doute qu'il dira qu'il n'est pas parfait, ou qu'il le pensera, sans doute qu'il ne l'est peut-être pas réellement, mais moi je suis certaine qu'il est parfait pour moi et c'est tout ce qui compte à mes yeux. Les yeux qui s'ouvrent et se ferment, je prends mon temps pour me réveiller, pour sortir de cet état de bien-être dans lequel j'étais plongée. Ce réveil est parfait, pas un réveil qui vient nous obliger à sortir du lit, pas un cri, pas un pleur, pas un téléphone qui sonne dès le matin, tout est doux, calme, agréable et tendre. Et c'est finalement vers une journée remplie de douceur, d'amour et de tendresse que nous nous dirigeons pour cet anniversaire de mariage. Un programme à deux, sans agitation, sans obligation, juste nous ensembles et si j'aime visiter, bouger, découvrir, aujourd'hui j'opte pour un programme plus calme mais qui nous convient à tout les deux. « Et on peut même appeler la réception pour se faire livrer à manger pour ce midi ? » La encore je valide sa proposition. D'un geste de la tête je lui réponds d'abord, je n'ai aucune idée de l'heure exacte et si la faim ne se fait pas encore ressentir, l'idée de se faire servir au lit c'est quand même plus qu'appréciable non ? « J'adore cette idée. On devrait vivre comme ça pour le reste de notre vie, se faire servir au lit j'aime cette vie. » Une vie incompatible avec celle que l'on a choisi de vivre. Incompatible avec notre vie de famille. Enfin on pourrait avoir des domestiques mais ce n'est pas ainsi que l'on a décidé d'élever nos enfants. Enfin surtout Caleb, moi, pour certaines choses, je ne dirais pas non à un peu de personnels, mais pour ce qui est de nos enfants, j'ai trop souffert de l'absence de l'attention et de l'amour de mes parents pour vouloir que mes enfants soient élevés par quelqu'un d'autre que Caleb ou moi. « Comment est-ce qu’on ose dire que ce sont les hommes qui parlent toujours de sexe ? » Je le regarde en riant et je lui tire la langue telle une enfant, en gardant toujours ce sourire et cet air sans doute un peu niais sur le visage. « C'est pas ma faute si tu es tellement sexy que dès que je te vois, je pense au sexe. » Vérité ou mensonge, sans doute un peu des deux. Je le trouve sexy, ça c'est une vérité, mais je ne pense pas au sexe dès que je le vois. Ou du moins pas tout le temps. Je pense surtout à l'amour que je ressens dès que je le vois. Au bonheur que je ressens dès que je le sens dans la même pièce que moi. A ce sentiment de sécurité quand je suis dans ses bras. Et aussi un peu à ce plaisir que je ressens quand nos corps se retrouvent. Et c'est avec un sourire que je repense à toutes ces émotions, un sourire que j'ai toujours sur le visage en le regardant se détacher de moi et tenter de se recoiffer. Une tentative vaine parce que ses cheveux sont en batailles mais j'aime le regarder et j'en profite. « Ça va. Toi, tu avais l’air de bien dormir. » Je secoue la tête de haut en bas comme pour confirmer ses dires. Je dormais bien, vraiment bien et si je n'ai sans doute pas dormir assez cette nuit, le sourire qui s'affiche sur mes lèvres prouvent que le peu de sommeil que j'ai eu, m'a fait du bien. Caleb se lève, il quitte le lit et je regrette presque qu'il ait fait ce choix parce que je serais bien restée encore quelques minutes (heures) dans ce lit avec lui. Je finis par le rejoindre sur le balcon de notre chambre, et c'est même sur ses genoux que je m'installe ayant bien l'intention de profiter de ces moments pour être proche de lui. Physiquement et émotionnellement. « C’est toi qui me dis ça ? » Il fume, trop à mes yeux, et je lui pique sa cigarette mais il vient me la reprendre assez vite pour la placer entre ses lèvres à nouveau. « Je fume beaucoup moins que toi bébé. » Et c'est vrai, j'ai arrêté, j'ai repris, j'ai arrêté de nouveaux pour mes grossesses et j'ai repris. Une cigarette par ci par là, mais je suis loin du nombre de cigarette de Caleb. Après je ne suis pas une référence, loin de là même. Il fut une époque ou mon corps était sujet à tout un tas d'expériences auxquelles je ne veux plus penser, mais j'ai abusé de substances, de conduites dangereuses, et j'ai fais du mal à mon corps. Aujourd'hui j'en prends soin, pour Caleb, pour nos enfants, parce qu'ils ont besoin de moi et si cette responsabilité a pu me terrifier pendant longtemps aujourd'hui j'accepte ce rôle de mère, comme j'accepte mon rôle d'épouse aussi. Je sais que sans eux, je serais une toute autre femme, je ne sais même pas ou je serais aujourd'hui, je ne sais pas comment je serais surtout. Mais, je ne veux rien savoir parce que ma vie est parfaite aujourd'hui et grâce à Caleb je suis juste heureuse et sobre. J'ai arrêté de me faire du mal et de me mettre en danger. Et si lui a toujours été plus responsable que moi, plus fort que moi aussi, sur l'addiction à la nicotine, je m'en sors mieux que lui. Je vois bien que ma remarque le touche, que ça le blesse sans doute, et il s'excuse même et je me sens conne parce que si Caleb s'excuse beaucoup, ce n'est jamais par hasard mais bien parce qu'il pense avoir fait quelque chose de mal ou qu'il a honte et je ne veux pas qu'il ressente ça. Surtout pas aujourd'hui. « T'excuses pas, c'est moi qui suis nulle, je voulais pas que tu te sentes mal à cause de ma remarque débile. Je sais bien ce qu'est une addiction, tu n'as pas à t'excuser. » J'aimerais qu'il ne fume plus, j'aimerais qu'il ne soit pas addict à cette merde, mais je suis en grande partie responsable de cette addiction, alors je suis très mal placée pour lui reprocher quoique ce soit. Je ne veux pas qu'il se sente coupable, je ne veux même pas m'attarder sur cette addiction ou sur d'autres addictions, je veux juste profiter de ce moment à deux, de cette journée romantique et si spéciale pour nous. De ce séjour, de cette parenthèse dans notre vie actuelle, de ce petit coin de paradis que je veux partager et profiter avec lui. Je me sens si bien ici, je me sens si bien que ça me fait presque me sentir coupable vis à vis de nos enfants. « C’est marrant, je me suis fait exactement la même réflexion quand tu dormais. Ça ne fait pas de nous des mauvais parents…pas vrai ? » Je secoue les épaules et je fais une moue incertaine. Je ne sais pas si ça fait de nous des mauvais parents ou non. J'ai tendance à être dur envers moi-même, à en attendre beaucoup de moi en tant que mère, pour nos enfants, parce que j'ai trop échoué dans ma vie et qu'avec eux je ne peux pas échouer. Alors, une partie de moi pense que c'est mal d'être si bien loin de chez nous et une autre partie de moi, me dit qu'ils sont heureux, qu'ils sont avec leurs grands parents, en sécurité et qu'ils ne manquent de rien. « Je sais pas trop. Ils sont bien avec tes parents non ? On a le droit pendant quelques jours de mettre notre couple au centre non ? » Moi aussi j'ai besoin de sa réponse, qu'il me conforte dans l'idée que non, ce n'est pas égoïste de penser ainsi et que ça ne fait pas de non d'horribles parents. « Oui, ma mère m’a envoyé un message ce matin. Avec plusieurs photos. » Je vais vouloir les voir mais pas tout de suite, parce que Caleb n'a pas son téléphone et malgré sa tentative désespérée il n'a aucune chance de l'attraper et je ne compte pas me lever pour le laisser y aller ou même pour y aller moi même. Il a reçu des nouvelles et des photos et s'il ne me dit rien de plus c'est bien que tout va bien donc je n'ai pas à m'inquiéter non ? « Désolé bébé, il est trop loin. » Je ris face à cette tentative qui n'avait aucune chance d'aboutir. « Pas grave, il est très bien là bas. » Non pas que Caleb soit accro à son téléphone, bien au contraire, et de nous deux c'est clairement moi qui passe le plus de temps sur mon téléphone mais ni lui, ni moi, n'avons notre téléphone en ce moment et c'est clairement mieux ainsi parce que j'ai toute son attention et j'aime ça. C'est sans doute aussi pour ça que je me sens si bien ici, que ce voyage me fait un bien fou, j'ai l'impression de revivre certains de nos moments, de retrouver cette complicité si forte qu'il y avait quand nous étions jeunes et que nous vivions enfermés dans une bulle d'amour. Une bulle fictive mais qui semblait tellement forte en même temps. Et durant ce séjour je retrouve un peu ça. Mes mains qui se baladent sur son corps, dans ses cheveux à la recherche de proximité et de contact physique, ses lèvres qui embrassent mon visage et mon cou, il n'y a rien de vraiment sexuel à cet instant, juste le plaisir d'être ensemble et de pouvoir profiter de ces moments qui au quotidien sont plus rares désormais. « Qu’est-ce que tu es belle. J’ai beaucoup de chance de t’avoir. » Ma main sur son menton, je caresse sa barbe du bout des doigts tout en le regardant. « Tu es si beau bébé. » Un sourire aux lèvres en le regardant, un sourire sincère alors que je joue avec ses boucles. « Tu es l'homme de ma vie, je ne pourrais jamais trouver quelqu'un qui me rends aussi heureuse que tu le fais. » Ma main toujours sur sa barbe, mes yeux plongent dans les siens durant quelques secondes ou minutes, juste le temps pour mon esprit d'imprimer ce moment parce que je veux me souvenir de ce que je ressens à cet instant pour le reste de ma vie. Ce sentiment de quiétude, d'amour, de sécurité, de bonheur, il n'y a qu'en sa présence que je puisse ressentir tout ça. Et c'est sans surprise aussi que je ressens d'autres émotions qui viennent me donner un peu chaud et je viens doucement frapper sur ses mains qui caressent mes cuisses depuis quelques minutes. « Doucement chéri, tu me donnes chaud là. » Loin de moi l'idée de lui reprocher ça au contraire, mais je lui fais juste comprendre que ses baisers et ses caresses ne me laissent pas indifférente malgré la fatigue physique que je ressens.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh



Dernière édition par Alexandra Anderson le Mer 8 Nov 2023 - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyMer 8 Nov 2023 - 20:59



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -   « Tu es parfait t'inquiète pas, dans la vie ou dans mes rêves, tu es un homme parfait ! » Je ne pense pas être un homme parfait. Pour être même plus précis je sais que je ne le suis pas du tout, j’en suis bien loin car comme tout le monde j’ai des défauts et Alex le sait bien parce qu’ils sont bien souvent source de nos disputes. Ma jalousie et possessivité sont certainement en tête de liste et Alex ne pourrait sans aucun doute en aucun cas le nier. C’est donc simplement en levant les yeux au ciel que je lui réponds, un petit sourire s’étirant toujours sur mes lèvres. Elle est amoureuse, c’est sûrement pour ça qu’elle me qualifie bien trop régulièrement comme étant un homme parfait. « J'adore cette idée. On devrait vivre comme ça pour le reste de notre vie, se faire servir au lit j'aime cette vie. » Alex a plus ou moins vécu comme ça quand elle était à Londres ; une vie lors de laquelle elle était entourée de domestiques pour l’aider ou même faire à sa place ou à celle de ses parents. Elle est habituée à ça contrairement à moi. J’ai grandi dans une ferme rénovée par mon père, mes parents n’avaient pas beaucoup d’argent, tout juste assez pour nourrir toute la famille et nous offrir une bonne éducation à chacun. Alors la simple idée de me faire servir au lit tous les matins ou payer des personnes pour faire le ménage à ma place me fait grimacer. « Je m’engage à t’apporter le petit-déjeuner au lit plus souvent. » Si je lui fais cette promesse d’un air léger en venant déposer avec délicatesse mes lèvres sur sa joue, ma proposition n’en reste pas pour le moins vraie. Dans la mesure du possible en tout cas. « C'est pas ma faute si tu es tellement sexy que dès que je te vois, je pense au sexe. » Pour la seconde fois en quelques minutes je lève les yeux au ciel. « Obsédée. » Mais cette fois c’est vraiment en riant que je lui dis ces mots. Parce que je ne les pense pas. Parce que je sais qu’elle n’était pas totalement sérieuse en me disant qu’à chaque fois que ses yeux se posent sur moi, toutes ses pensées sont tournées vers le sexe.

Si l’idée de passer la quasi-totalité de notre temps au lit me semble attrayante, le besoin de nicotine me tire tout de même de la chaleur réconfortante des draps. J’aimerais être plus fort vis-à-vis de cette addiction dont je n’arrive pas à me défaire. Nombreuses sont les fois où j’ai essayé d’arrêter mais je n’ai malheureusement jamais été assez fort pour y arriver et ce n’est toujours qu’au bout de quelques mois que je rechute. « Je fume beaucoup moins que toi bébé. » Sa réponse me fait grimacer. Elle a raison. Elle a totalement raison. Sa consommation de cigarette se résume à tirer sur les miennes ou en tirer une de mon paquet de temps en temps pour se détendre de temps en temps. C’est un peu comme si les rôles se sont inversés. Il n’y a encore pas si longtemps, la consommatrice de nicotine quotidienne c’était elle, et c’était moi qui en fumait une de temps à autre. « T'excuses pas, c'est moi qui suis nulle, je voulais pas que tu te sentes mal à cause de ma remarque débile. Je sais bien ce qu'est une addiction, tu n'as pas à t'excuser. » Dans cette histoire s’il y a l’un de nous qui devrait être qualifié comme étant nul ce n’est clairement pas elle. Bien au contraire. Elle a réussi avec brio à surmonter ses addictions : la drogue, l’alcool et le tabac. Je l’admire, j’aimerais avoir sa force d’esprit mais ce n’est clairement pas le cas. Doucement, je secoue la tête. « Non, non tu n’es pas nulle parce que tu as totalement raison. Je ne devrais pas avoir besoin de fumer. Je devrais réussir à arrêter mais je n’y arrive pas, parce que je n’ai pas ta force. » Je sais bien que ce n’est en aucun cas ce qu’elle vient de dire ni même ce qu’elle sous-entend, mais c’est pourtant ce que je pense moi ou ce que je ressens vis-à-vis de cette situation. « Je sais pas trop. Ils sont bien avec tes parents non ? On a le droit pendant quelques jours de mettre notre couple au centre non ? » J’acquiesce d’un signe de tête afin de répondre à sa première question, les enfants adorent leur grands-parents et la réciproque est vraie. Je sais que mes parents aiment beaucoup passer du temps avec leurs petits-enfants et qu’ils acceptent toujours avec plaisir de s’occuper d’eux pendant nos week-ends ou voyages. « Je pense, oui. Pour pouvoir être de bons parents je pense qu’il est important qu’on prenne soin de notre couple aussi. » je pense sincèrement que nous avons le droit de nous accorder un peu de temps pour nous, mais ça ne veut pas dire que je culpabilise pas moi non plus. Malheureusement. « Pas grave, il est très bien là bas. » Ce n’est peut-être pas grand-chose mais venant d’Alex, ce n’est clairement pas un aveu insignifiant. Contrairement à ma femme, mon portable n’est pas toujours près de moi et je passe très peu de temps dessus alors je ne peux qu’être d’accord avec elle sur ce point-là. Le portable n’est pas intéressant, en revanche, je n’oublie pas de montrer à ma femme et lui faire comprendre à quel point elle est essentielle à mon bonheur et c’est en l’embrassant sur la joue et dans le cou que je lui montre mon amour. « Tu es si beau bébé. Tu es l'homme de ma vie, je ne pourrais jamais trouver quelqu'un qui me rends aussi heureuse que tu le fais. » Une main sur mon menton qui caresse ma barbe et l’autre dans mes cheveux jouant avec mes boucles. Mes yeux sont perdus dans les siens et si ses mots me font sourire, c’est également parce que j’apprécie énormément la vue que m’offre le visage parfait de ma femme que je souris. « J’aime beaucoup me dire que je suis le seul qui pourrait te rendre heureuse. » Les mots sont presque murmurés, toujours avec un sourire collé aux lèvres. Je sais qu’elle n’a eu que moi. Je sais qu’elle n’a pas été en couple avec d’autres hommes, sauf je me souviens aussi de ce qu’elle m’a dit au sujet de cet homme avec qui elle a travaillé et couché. Elle m’a dit que leur relation avait été importante à ses yeux – ou bien peut-être qu’elle ne l’a pas dit mais grandement sous-entendu. Me dire que tout ce qu’elle m’avait dit au sujet de leur relation pour me rassurer n’était pas vrai veut bien dire qu’elle m’a menti au sujet de leur relation, pas vrai ? « Doucement chéri, tu me donnes chaud là. » Je lâche un petit rire et parce que je n’avais aucune idée en tête avec ces gestes tendres, j’arrête doucement les caresses. « C’est pas possible, ne me dis pas que tu en as encore envie ? » que je lui demande un sourcil levé et le ton de la voix clairement amusé par la situation. Ce n’est pas exactement ce qu’elle a dit, même si je la connais assez pour savoir que sur le plan sexuel, Alex peut-être légèrement insatiable par moment. « Mais ok d’accord, tu as raison. Je devrais éviter de te donner chaud. » je continu, un sourire rempli de malice sur les lippes. Rapidement mes mains se posent sur ses hanches lui faisant ainsi comprendre mon envie de me lever. « Du coup je pense qu’il serait mieux que je ne te touche plus de la journée. Et que je ne t’embrasse plus non plus. » Je passe ma langue sur mes lèvres, toujours en souriant et alors que mes mains se lèvent me donnant un air innocent, je quitte la terrasse pour retrouver notre chambre. « On appelle la réception pour commander à manger ? » Oui, je feins l’innocence faisant comme si je ne venais pas d’annoncer à ma femme que je ne l’embrasserai plus de la journée. Je sais qu’elle va être frustrée, qu’elle va râler et tout cela m’amuse d’avance.

© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptySam 11 Nov 2023 - 20:55






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
 « Je m’engage à t’apporter le petit-déjeuner au lit plus souvent. » Il est bien souvent le premier réveillé et le premier levé aussi même si j'ai fais des progrès la dessus depuis que l'on a des enfants. Caleb finit tard parfois, et j'essaye de le laisser dormir un peu mais, de nous deux, il est celui qui se lève le plus vite et de meilleure humeur, toujours. Et il est surtout, celui qui fait les meilleurs petits déjeuner au lit et de loin. « Fais attention aux promesses que tu fais chéri, tu as épousé une femme exigeante et un peu capricieuse qui pourrait s'habituer à ce genre de chose. » Je me moque de moi même et c'est bien pour ça que je parle de moi à la troisième personne. Mais, une partie de moi (une grosse) pourrait vraiment aimer les petits déjeuners au lit régulièrement même si je sais que c'est sûrement quelque chose qui sera rendus compliqués par nos enfants et par ce rythme de vie que l'on mène. 4 enfants, un restaurant pour lui, un nouveau boulot pour moi, les grasses matinées n'existent plus et les petits déjeuners au lit, je pense qu'on peut juste en rêver. « Obsédée. » Il lève les yeux au ciel encore une fois, en riant. Je pose mon doigt sur ses lèvres en fronçant les sourcils. « Je sais qu'au fond ça te plaît et que tu t'ennuierai si j'étais plus sage. » Peut-être qu'il va me contredire, peut-être qu'il n'est comme ça qu'avec moi, j'en sais rien finalement, je ne connais pas grand chose de la vie sexuelle de Caleb dans sa vie avant mon retour, enfin le peu de chose que je connais me suffit grandement, mais j'ose penser qu'il aime aussi cette facette de moi et que c'est aussi quelque chose qui fait que notre couple fonctionne si bien.

La nuit a été courte et si le lit me semblait bien agréable, c'est sur ses genoux, sur la terrasse privée de la chambre que je me retrouve à le regarder fumer et comme souvent, ma remarque le fait culpabiliser, je suis douée pour ça malheureusement. « Non, non tu n’es pas nulle parce que tu as totalement raison. Je ne devrais pas avoir besoin de fumer. Je devrais réussir à arrêter mais je n’y arrive pas, parce que je n’ai pas ta force. » Je sais qu'il me voit comme quelqu'un de forte, mais j'ai toujours eu du mal avec ça et je grimace même en entendant ses mots. Il peut me faire tous les compliments du monde sur mon physique et même oser prétendre que je suis la plus belle femme, je souris et j'accepte volontiers ses compliments mais quand il me dit que je suis forte, j'ai toujours beaucoup de mal à y croire et à accepter ça. Je ne suis pas forte, et si Caleb prétends ne pas avoir ma force, je ne peux qu'être en désaccord avec lui, parce qu'il a vécu tellement de choses qui me font dire qu'il est fort, bien plus fort que moi. « C'est pas une question de force, parce que tu es quelqu'un de fort chéri et de bien plus déterminé que moi, tu n'es juste pas prêt à arrêter en ce moment, c'est pas grave. » Et si Caleb est plus déterminé et fort que moi, il est aussi bien plus anxieux que moi et je sais que la nicotine l'aide à gérer un peu et je ne veux pas l'obliger à arrêter. Il a déjà diminué son traitement pour son anxiété et lui demander d'arrêter la cigarette en ce moment ne semble vraiment pas opportun. Je veux qu'il soit heureux, je veux qu'il soit détendu, je veux qu'il aime sa vie, parce que je sais que ça n'a pas toujours été le cas. J'ai été parfois la cause de son malheur, mais son plus gros malheur fut de perdre son ex femme et je sais qu'il a failli ne pas s'en remettre, et aujourd'hui si j'ai retrouvé l'homme que j'aimais et que j'aime, je sais que ce n'est pas le même qu'il y a douze ans. Il y a les épreuves de la vie qu'il a du traverser qui l'ont changé, mais il y a aussi les événements positifs de sa vie qui ont fait de lui un autre homme, et si j'aimais Caleb déjà bien avant, le voir devenir père, le voir être ce père si parfait avec nos enfants, n'a fait que renforcer encore cet amour que j'ai pour lui et ce sentiment aussi que Caleb est l'homme qu'il me faut dans ma vie parce que c'est avec lui que je veux vivre tous ça. Le mariage, les enfants, la vie de couple aussi. « Je pense, oui. Pour pouvoir être de bons parents je pense qu’il est important qu’on prenne soin de notre couple aussi. » L'entendre le dire et me confirmer qu'on a le droit de penser à nous et que c'est important me rassure et me déculpabilise un peu. « Je crois que cette nuit on a vraiment bien pris soin de notre couple. » Je lui dis ça en riant un peu, mais c'est aussi ainsi que l'on cultive notre amour, notre couple et le désir entre nous. Mais au delà de la nuit, c'est surtout ces moments avec lui dont j'ai besoin. Parce que j'ai vraiment besoin de ces moments avec lui, de l'avoir pour moi, de ne pas avoir à le partager et de pouvoir être sur ses genoux sans qu'un de nos enfants ne viennent réclamer un peu d'attention. C'est égoïste, je le sais, mais je suis de nature égoïste, et pour ce qui est de Caleb, il restera l'homme de ma vie avant même d'être le père de mes enfants. Il restera mon premier amour, le premier qui m'a donné de l'amour, le premier que j'ai aimé et le seul. C'est grâce à lui si je sais ce qu'est l'amour et si je peux aimer nos enfants, sans lui, peut-être que j'aurais du apprendre à vivre sans jamais savoir ce qu'est l'amour. Maintenant je le sais et dans ses bras, j'ai vraiment aucune envie d'être ailleurs ou d'imaginer ma vie auprès d'un autre que lui. « Tu as peur parfois que le quotidien  nous épuise trop et qu'on s'oublie un peu tous les deux ? » Les yeux un peu dans le vide, j'avais déjà cette peur avant de reprendre le travail, et je pense qu'elle ne me quittera peut-être jamais, parce que j'ai peur qu'un jour Caleb ne m'aime plus, qu'un jour il ne me voit plus avec son regard d'homme amoureux et qu'il n'ouvre les yeux sur moi. Parce que j'ai peur aussi que le quotidien vienne impacter notre vie de couple et notre amour a toujours été si intense que je ne sais pas comment je vivrais si cet amour venait petit à petit à changer. Mais ce n'est pas d'actualité, pas du tout même, surtout pas en ce moment, pas de matin après une telle nuit et alors que notre petit voyage en amoureux ne fait que commencer. Sur ses genoux, nos mains ne peuvent s'empêcher de venir se poser sur le corps de l'autre, cette proximité physique, ce lien entre nous est fort et surtout m'apaise tellement. Je crois qu'une étude a dit un jour que les câlins ont un effet bénéfique que l'être humain en baissant le niveau de stress et en favorisant la sensation de bien-être (ou un truc comme ça) et pour moi cette étude (ou en tout cas cette idée) fonctionne parfaitement parce que je me sens parfaitement bien dans les bras de Caleb. « J’aime beaucoup me dire que je suis le seul qui pourrait te rendre heureuse. » J'aimerais pouvoir dire que je suis la seule qui peut le rendre heureuse, mais je sais que ce n'est pas le cas. Une pensée avec laquelle j'ai du apprendre à composer et à vivre et aujourd'hui je l'ai accepté. « Tu es le seul qui me donne de l'amour et du plaisir aussi. Beaucoup de plaisir. » Un clin d’œil et un sourire pour conclure cette phrase. Oui je sais, il va encore me traiter d’obsédée et il aurait sans doute raison mais je ris en disant ça et si c'est la vérité, le rire c'est surtout pour montrer que je fais exprès de revenir la dessus. Mais, Caleb n'a sans doute pas conscience de l'importance qu'il a dans ma vie, de tout ce qu'il a pu m'apporter et du faite qu'il soit vraiment le seul qui ait un jour réussi à me rendre heureuse, amoureuse et sereine. Sans doute que pour lui c'est dur à comprendre parce qu'il doute de lui et il aime pas que je lui dise à quel point il est important, mais c'est pourtant le cas. Il me fait ressentir des choses que jamais personne n'a su me faire ressentir et même ses caresses ont un effet sur moi assez fou. « C’est pas possible, ne me dis pas que tu en as encore envie ? » Je ris un peu à mon tour, secouant la tête de gauche à droite tout en me pinçant la lèvre inférieure. « Ah non non, j'ai pas envie et j'ai plus de force, mais j'y peux rien si mon corps est faible face à toi. » Ma peau réagit au contact de la sienne mais il retire ses mains. « Mais ok d’accord, tu as raison. Je devrais éviter de te donner chaud. » Il a un sourire qui me fait froncer les sourcils alors que je sens qu'il a quelque chose en tête et quand je sens ses mains se poser sur mes hanches, non pas pour des caresses mais pour me faire comprendre que je dois me lever, je fronce encore un peu plus les sourcils jusqu'à comprendre enfin ou il veut en venir. « Du coup je pense qu’il serait mieux que je ne te touche plus de la journée. Et que je ne t’embrasse plus non plus. » Je secoue la tête en souriant et en posant mes yeux sur ses lèvres quand il parle de ne plus m'embrasser. « Tu plaisantes j'espère ? » Que je lui demande alors qu'il quitte la terrasse avec son petit air innocent sur le visage. « On appelle la réception pour commander à manger ? »  Je le rejoins à l'intérieur, et je continue à le fixer comme pour voir s'il est vraiment sérieux et s'il a l'intention de ne plus m'embrasser et me toucher de la journée. « Anderson ! Tu vas pas oser jouer à ce jeu avec moi ? » C'est limite si je l'engueule pas là, mais même si j'essaye d'être sérieuse, je trouve son attitude vraiment drôle et je me prends même au jeu en venant frapper sur ses fesses alors que je passe à côté de lui. « Tu tiens pas une heure sans me toucher. » C'est à mon tour de jouer avec lui, et de le défier un peu et j'ai l'impression de me retrouver quelques années en arrière, nous deux dans une chambre d’hôtel à profiter de notre vie de couple, à se découvrir, s'amuser, à se chercher, à se défier, à rire ensemble, et surtout à s'aimer.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh



Dernière édition par Alexandra Anderson le Jeu 16 Nov 2023 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyDim 12 Nov 2023 - 21:33



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -   « Fais attention aux promesses que tu fais chéri, tu as épousé une femme exigeante et un peu capricieuse qui pourrait s'habituer à ce genre de chose. » Oh, l’exigence de ma femme je le sais, je la connais et elle n’a de toute façon pas besoin d’être capricieuse pour réussir à me faire céder à lui amener un petit-déjeuner au lit. C’est quelque chose que j’ai toujours fait sans même qu’elle ne me le demande réellement. Prendre soin de ma femme a toujours été instinctif chez moi. « Je sais qu'au fond ça te plaît et que tu t'ennuierai si j'étais plus sage. » Elle marque un point, et le nier serait très clairement un mensonge de ma part. Son côté naturel à ne pas filtrer ses pensées ni même ses envies m’a toujours plu. D’aussi loin que je puisse m’en souvenir Alex n’a jamais eu aucun problème à parler de sexe assez librement, et nous passons assez de temps tous les deux pour que je sache qu’elle pense à cela assez régulièrement. Peut-être même quelque fois encore plus que moi. Un sourire aux lèvres, les yeux plissés alors que je la regarde toujours, je viens me pincer doucement les lèvres avant de lui répondre. « Hm…tu as peut-être raison, oui. » que je lui réponds le plus naturellement du monde en levant les épaules. Non, elle n’a pas juste peut-être raison. Elle a raison. Tout simplement. Je sais très bien que je ne pourrais pas être pleinement heureux et épanoui avec une femme trop sage ou moins portée sur le plan sexuel que je ne le suis. Et c’est aussi pour ces petites raisons que je sais qu’Alex et moi nous nous sommes parfaitement trouvés.

« C'est pas une question de force, parce que tu es quelqu'un de fort chéri et de bien plus déterminé que moi, tu n'es juste pas prêt à arrêter en ce moment, c'est pas grave. » Je ne pense pas être plus fort qu’elle, bien au contraire et cette fois je ne suis clairement pas d’accord avec ce qu’elle me dit. Déterminé oui je le suis, mais ça n’empêche que les nombreuses fois où j’ai essayé d’arrêter de fumer, au bout de quelques semaines je me retrouvais de nouveau à m’acheter des paquets de cigarettes. L’appel de la nicotine étant tellement fort que je suis tout simplement incapable d’y résister. C’est bien pour cette raison que je maintiens toujours ce que je disais et pensais juste avant : Alex est bien plus forte que moi. Je suis nul et faible sur bien des points, et mon addiction à la nicotine en étant le plus important. Je ne suis clairement pas d’accord avec elle et c’est simplement en secouant doucement la tête que je lui fais comprendre sans pour autant rebondir sur le sujet, peu enclin à continuer cette conversation qui me donne une sensation culpabilisante importante. « Je crois que cette nuit on a vraiment bien pris soin de notre couple. » J’ai bien fait de ne pas rebondir sur le sujet de l’addiction parce que cette conversation est bien plus amusante et légère. « Oui, bah compte sur moi pour juste me reposer le reste de la journée parce que je suis épuisé. » La reprise des activités se fera demain, bien que pour ma part ce n’est clairement pas les animations qui me plaisant le plus dans nos vacances, mais la simple idée de me retrouver seul avec ma femme me suffit à passer de bonnes vacances. C’est ça pour moi le plus important. Mes enfants étant ce que j’ai de plus précieux au monde, certes, mais mon couple est essentiel à mon bonheur et bien-être et malheureusement avec quatre enfants, prendre soin de celui-ci n’est pas toujours évident. Raison pour laquelle ces vacances et prendre soin de notre couple me semble primordial. « Tu as peur parfois que le quotidien  nous épuise trop et qu'on s'oublie un peu tous les deux ? » Sa question m’étonne beaucoup et c’est d’abord en fronçant légèrement les sourcils que je réagis. Alex semble réellement intriguée ou perturbée par cette possibilité que je n’avais pour ma part, même pas envisagée. « Non pas du tout, même quand nos journées sont longues on arrive toujours à se trouver un petit temps pour nous. » Je trouve même qu’au contraire, nous sommes parvenus à trouver un équilibre parfait. Encore plus depuis qu’elle est venue travailler dans les bureaux proches de l’Interlude. « Le soir par exemple, même si c’est juste pour discuter parfois dix minutes ou se faire des câlins avant de dormir, on arrive toujours à se dégager du temps tous les deux.  » Peut-être que ma vision des choses est biaisée et que ce n’est pas la vérité, ou du moins qu’elle ne voit pas les choses de cette manière mais en tout cas je n’ai jamais eu peur que nous finissions par délaisser notre couple. On est bien trop fusionnels pour que ça n’arrive. « Tu es le seul qui me donne de l'amour et du plaisir aussi. Beaucoup de plaisir. » Le clin d’œil qui vient poncturer la fin de sa phrase me fait doucement rire, même si je sais que c’est loin d’être vrai. Je ne suis clairement pas le seul à lui avoir donné du plaisir. « Ah non non, j'ai pas envie et j'ai plus de force, mais j'y peux rien si mon corps est faible face à toi. » Son corps ne doit alors pas être très exigeant s’il est faible face à moi. C’est ce que je pense sincèrement. C’est ce que je pourrais lui dire mais n’ayant pas vraiment envie de briser cette ambiance légèrement je préfère ne rien dire, préférant largement instaurer un petit jeu entre nous qui ne semble pas la laisse indifférente. « Tu plaisantes j'espère ? » Ne plus l’embrasser ni la toucher parce que dans tous les cas, quoique je fasse semble l’exciter. Alors c’est en souriant que mes épaules se lèvent, amusé par la situation. « Anderson ! Tu vas pas oser jouer à ce jeu avec moi ? » À peine nous délaissons la terrasse que le ton de sa voix change. On pourrait presque croire que je suis en train de me faire engueuler pour une connerie que je viens de faire. Elle me fait rire et c’est tout en m’essayant sur le bord du lit que je lève les deux mains en l’air. « Heeey ! Calme-moi, Anderson, ne m’engueule pas s’il te plaît. » que je lui réponds d’un ton léger tout en retirant min pantalon, me retrouvant à nouveau en boxer. « Tu tiens pas une heure sans me toucher. » Cette fois je ris bien plus franchement. Elle a raison pourtant mais sans que je ne sache pourquoi, sa défense me fait clairement rire. « Depuis quand tu n’as plus envie de jouer ? » Un demi-sourire qui s’étire le long de mes lippes alors que je ne la quitte pas des yeux. « Je croyais que tu n’étais pas sage ?» Bien que ce ne soit pas exactement ce qu’elle a avancé tout à l’heure, c’est un peu tout comme, non ? Après l’avoir regardé avec ce même sourire durant quelques secondes mon attention se reporte sur le petit menu laissé à notre disposition pour le room service. J’y jette un coup d’œil une petite minute avant de le lui donner. « Dis-moi si tu veux quelque chose, j’ai faim. » je laisse une petite pause de quelques secondes avant d’enchaîne. « De nourriture. Bien évidemment. » Une précision que j’apporte toujours en souriant.

© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyJeu 16 Nov 2023 - 12:21






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
 « Hm…tu as peut-être raison, oui. » Son petit côté innocent et non assumé ne trompe personne, ou du moins ne me trompe pas, parce que je le connais. Je sais qui est Caleb Anderson dans l'intimité et si je ne sais pas comment il était avec les autres femmes, je sais comment il est avec moi et je sais que j'ai raison. C'est peut-être un moyen pour moi de me rassurer, de me dire qu'avec une autre plus sage, il ne pourrait pas s'épanouir, qu'il s’ennuierait avec une autre, c'est sans doute faux ça, mais ça me plaît de penser que cette facette de moi participe aussi à le rendre heureux et épanoui dans sa vie et dans notre couple.

« Oui, bah compte sur moi pour juste me reposer le reste de la journée parce que je suis épuisé. » Je souris en le regardant et avant de lui répondre je viens déposer un baiser sur sa joue. « Tu as bien mérité ce repos. » Le ton de ma voix est léger et amusé mais c'est une pensée sincère que je lui partage. On a tous les deux mériter de se reposer un peu. Après cette nuit passée à deux mais aussi et surtout parce que des moments de repos au lit, nous n'en avons quasiment plus depuis 3 ans et aujourd'hui je compte bien profiter moi aussi de ces moments ou la vie nous donne l'occasion de vivre à un rythme bien plus lent que celui que nous vivons chaque jour à Brisbane. Je vois bien que ma question le surprends, et pourtant c'est une peur que j'ai depuis quelques temps déjà, et qui a failli me faire renoncer à mon projet professionnel. « Non pas du tout, même quand nos journées sont longues on arrive toujours à se trouver un petit temps pour nous. » Je l'écoute tout en jouant avec son alliance, je crois que j'ai besoin de sa réponse, que j'ai besoin qu'il me rassure à ce sujet. J'ai besoin de savoir que lui n'as pas peur de ça, que lui n'y pense même pas parce qu'il n'envisage pas ça comme étant possible. S'oublier en tant que couple, c'est tellement courant finalement, mais l'entendre qu'il n'a pas du tout peur de ça, me rassure. Caleb est quelqu'un d'anxieux, qui peut douter mais il ne doute pas sur ça et je crois que j'avais besoin de l'entendre. Et en soit il a raison, les temps que l'on prends le midi après son service quand je suis au bureau font partis de ces moments à nous. « Le soir par exemple, même si c’est juste pour discuter parfois dix minutes ou se faire des câlins avant de dormir, on arrive toujours à se dégager du temps tous les deux.  » Il a raison, et c'est aussi pour ces raisons que je déteste les soirs ou il travaille à l'Interlude. Les soirs ou une fois les enfants couchés, il n'est pas là avec moi pour me prendre dans ses bras et pour parler (ou plutôt m'écouter parler) de tout et de rien. Ces soirées ou je pars me coucher seule dans notre lit, je les déteste parce que j'ai l'impression de ne pas avoir eu ce moment de tendresse si important avec lui. Mais je ne lui dis pas tout ça, n'ayant pas envie qu'il se culpabilise de bosser alors qu'il a déjà réduit son temps de travail et qu'il fait beaucoup de sacrifices pour notre famille. Et quand il parle de câlins je souris, non pas parce que je pense aux câlins intimes mais parce que je profite de ce mot pour venir me blottir contre lui encore un peu plus en passant mes mains autour de son cou pour profiter de ce moment et de ce câlin dont j'ai besoin. Pourtant depuis que l'on est arrivé sur cette île, je ne manque pas de câlins bien au contraire. Il n'y a personne pour accaparer les bras de Caleb et c'est moi qui me blottie contre lui dès que je le peux ; à la moindre petite occasion, parce que j'en ai besoin aussi. « Je sais que tu n'aimes pas quand je dis ça, mais j'ai tellement besoin de toi dans ma vie, je ne veux jamais qu'on arrête de prendre du temps pour nous. » Aujourd'hui, nos enfants sont petits, ils ont besoins de nous au quotidien pour presque tout, et ils réclament beaucoup de notre temps et de notre énergie, mais j'ai envie de croire que la force de notre famille, c'est l'amour qu'il y a encore Caleb et moi, et tant qu'on s'aimera on pourra tenir en tant que famille, en tant que parents et en tant que couple. « Heureusement que j'aime énormément nos enfants et qu'ils sont parfaits, parce que je t'assure que te partager me semble difficile encore parfois. » C'est dans ces moments comme ceux d'aujourd'hui, les moments ou nous nous retrouvons seuls que je me rappelle à quel point j'aime vraiment être proche de lui, à quel point cette bulle de bonheur et d'amour qui se forme autour de nous quand nous sommes seuls, est incroyablement forte et apaisante pour moi et cette sensation d'être le centre de son monde, le temps de quelque jour, a quelque chose de plaisant et d'attirant pour moi. Ce voyage, on a le droit d'en profiter pleinement, même si la culpabilité d'avoir laissé nos enfants nous prends parfois, j'ai envie de penser qu'on a le droit de profiter, de prendre soin de nous un peu. Et c'est ce que nous comptons faire durant ce voyage et ces quelques jours en amoureux. Quelques jours en amoureux durant lesquels je compte bien profiter de lui, de son corps et de sa présence et c'est bien ce que nous avons fait cette nuit. Une nuit d'amour, qui n'a visiblement pas suffit à calmer mes ardeurs puisqu'aux premières sensations de sa main sur mes cuisses, mon corps semble réagir, semble éprouver un certain désir sauf que je suis épuisée et c'est là dessus qu'il décide de ne plus me toucher ou m'embrasser de la journée. Parce que visiblement il n'a pas envie de m'exciter, mais ça ne me convient pas comme programme, pas du tout même et je n'arrive pas totalement à savoir s'il est vraiment sérieux ou non. Il fait comme si, il ne venait pas de dire une dinguerie. « Heeey ! Calme-moi, Anderson, ne m’engueule pas s’il te plaît. » Anderson, ce nom que l'on partage désormais et qui est le surnom des moments de jeux et de légèreté ou parfois à l'inverse qui est signe que la conversation est bien trop sérieuse. Mais, aujourd'hui, c'est parce qu'il joue avec moi et je le regarde me dire ces mots tout en se déshabillant et être en boxer face à moi et bien sur que je le regarde. Que je m'attarde sur lui, sur son corps, sur ses gestes et sur son attitude aussi. « Attends, tu me dis ne plus me toucher parce que tu ne veux pas m'exciter mais tu vas te balader en boxer, tu es dur avec moi là. » J'ai presque envie de lui sauter dessus pour voir s'il peut vraiment réussir à ne pas me toucher pendant une journée, moi je sais que je ne pourrais pas. Et je sais au fond de moi que lui non plus mais c'est lui qui l'a dit et son attitude finit par réellement m'amuser. « Depuis quand tu n’as plus envie de jouer ? Je croyais que tu n’étais pas sage ? » Il me teste et je le vois à la manière dont il me regarde, il s'amuse depuis qu'il a dit qu'il ne me toucherait plus de la journée et s'il a commencé à jouer, je compte bien le rejoindre mais je suis un peu obnubilée par lui et sa présence en boxer face à moi. « Qui a dit que je n'avais pas envie de jouer ? Mais je sais que tu vas perdre alors je te laisse une chance de changer d'avis. » Je lève un sourcil, je me prends au jeu, et je sais bien que ses menaces de ne plus me toucher ne tiendront pas et je vais tout faire pour le faire craquer. Non pas que j'ai envie de sexe là maintenant, mais je veux juste qu'il s'avoue vaincu et qu'il ait envie de me prendre dans ses bras et de m'embrasser. Et puisqu'il veut jouer, je vais jouer avec lui moi aussi. Si lui est en boxer face à moi, je garde l'option de me déshabiller totalement pour plus tard, en dernier recourt. « Dis-moi si tu veux quelque chose, j’ai faim. » C'est le menu qu'il regarde en me disant ça et il me le tends alors que clairement je ne pense pas à manger en ce moment moi. Je ne pense pas à grand chose au final, juste à le faire craquer et je le regarde alors qu'il me tends le menu et avant que j'ai le temps de dire quelque chose il apporte une précision qui me fait rire. « De nourriture. Bien évidemment. » Il a le sourire en disant ça et cette légèreté m'amuse énormément. « De nourriture oui oui bien sur, je ne vois pas de quoi d'autre tu pourrais avoir faim chéri. » C'est en le regardant que je fais glisser mon string et que je le lance à ses pieds me retrouvant nue sous ma nuisette sexy. « Mais je comprends vu la nuit que l'on a passé, c'est normal que tu sois rassasiée de moi. » C'est presque avec une petite pointe de déception que je lui dis ça, que je feins la déception de voir qu'il semble ne plus avoir envie de moi. « Mais prends moi ce que tu veux, moi j'avais juste faim de toi mais visiblement tu préfères la nourriture à moi. » C'est faux, enfin ce qui est faux c'est que je n'ai pas juste faim de lui, j'ai vraiment faim et vu l'heure c'est pas anormal, mais c'est juste une manière pour moi de le pousser à réagir un peu. Je le laisse commander à manger et pendant qu'il commande je me penche devant lui pour ramasser mes affaires de la veille, et c'est face à lui que je m'incline pour lui donner une vue dans mon décolleté et je fais de même avec toutes nos affaires de la veille. « Je suis sûre que me voir faire le ménage en nuisette ça fait partie de tes petits fantasmes. » Je suis bordélique, il est maniaque, c'est lui qui range derrière moi habituellement et je sais que c'est une chose qui peut l'agacer parfois, mais aujourd'hui, je range pas pour lui faire plaisir mais c'est juste un prétexte pour me pencher devant lui, pour bouger dans la pièce et attirer son regard sur mon corps et sur des atouts face auxquels il est faible. « Tu sais une journée au lit avec moi sans me toucher ou m'embrasser y'a que si je t'attache que tu tiens mais je sais que tu détestes ça, alors bon courage pour tenir et pas craquer chéri. » Parce que je vais tout faire pour le faire craquer sans moi même craquer avant, et c'est peut-être ça qui sera le plus dur parce que je le regarde à cet instant précis et l'envie de l'embrasser est forte, très forte et je me pince les lèvres pour compenser cette envie et ne pas craquer, pas déjà.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyVen 17 Nov 2023 - 21:56



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -  Malgré la pression de la vie quotidienne et les enfants, notre couple a toujours été ma priorité. Enfin en tout cas, il a toujours fait partie de mes priorités. Que l’on se trouve des moments tous les deux pour vivre notre amour est important pour moi et je sais que c’est la même chose pour Alex. Bien que peut-être moins romantique que moi, elle trouve sa propre manière de me prouver son amour, et ce n’est pas pour me déplaire. « Je sais que tu n'aimes pas quand je dis ça, mais j'ai tellement besoin de toi dans ma vie, je ne veux jamais qu'on arrête de prendre du temps pour nous. » Et pourtant quand j’entends ces mots ressortir de sa bouche c’est un doux sourire qui s’étire sur mes lippes. Contrairement à ce qu’elle semble penser j’aime quand elle me dit avoir besoin de moi dans sa vie. Est-ce que cela fait de moi une personne égocentrique ? Peut-être. « Tu sais que moi aussi j’ai besoin de toi bien puisse que tu ne puisses l’imaginer. »   Ou bien plus qu’elle ne l’accepte. Si Alex n’a aucun problème de confiance en elle concernant son physique, pour tout le reste c’est bien plus compliqué qu’elle ne le montre au reste du monde. Elle a beaucoup de mal à accepter et à voire le bien qu’elle m’apporte tous les jours et a tendance à ne retenir que le négatif. Parce qu’Alex a eu une grande influence positive dans ma vie et ça, dès que nous nous sommes rencontrés. Ce n’est peut-être pas flagrant mais il y a quatorze ans, quand nos chemins se sont croisés pour la première fois ma confiance en moi et mon assurance étaient encore plus catastrophiques qu’elles ne le sont aujourd’hui. Et ce qui m’a aidé à m’affirmer un peu plus, c’était ma relation avec Alex. « Heureusement que j'aime énormément nos enfants et qu'ils sont parfaits, parce que je t'assure que te partager me semble difficile encore parfois. » Doucement, je lâche un petit rire amusé tout en me pinçant les lèvres entre elles. « Tu es une très bonne maman, j’espère que tu en as conscience. »   C’est pourtant sur un ton bien plus sérieux que je lui fais cette confession. Alex doute beaucoup de ses compétences en tant que mère de famille et je me doute que cette crainte est fortement liée à son lien complexe à la maternité. « Je n’aurais pas pu rêver d’une meilleure mère pour mes enfants. »   Je sais que mes mots vont l’émouvoir, et c’est peut-être un peu le but finalement. Je veux qu’elle puisse accepter à quel point elle tient ce rôle à la perfection.

Finalement l’instant de sincérité se termine pour laisser place à une discussion bien plus drôle et légère entre nous. Je ne me souviens même plus la raison qui m’a poussé à lui affirmer que je suis bel et bien capable de passer le reste de la journée sans l’embrasser, ni même sans la toucher. Surtout que nous savons tous les deux que c’est faux et que j’en suis totalement incapable. « Attends, tu me dis ne plus me toucher parce que tu ne veux pas m'exciter mais tu vas te balader en boxer, tu es dur avec moi là. » Si je vous dis que je n’avais pourtant même pas en tête de l’exciter en me mettant en boxer devant elle, est-ce que vous allez me croire ? Vous deviez, parce que je vous assure que je n’y avais même pas pensé. EN revanche l’utilisation du mot dur dans con contexte m’amuse et c’est avec un petit sourire que je baisse mon regard sur mon boxer quelques secondes. Mes sourcils se froncent rapidement et avant de lui répondre mes yeux viennent retrouver les siens. « Je ne le suis pas, non, désolé mon amour. »   que je riposte innocemment, alors qu’avec ma réponse je prouve que je ne suis pas si naïf que cela. « Qui a dit que je n'avais pas envie de jouer ? Mais je sais que tu vas perdre alors je te laisse une chance de changer d'avis. » Voilà la Alex que j’aime. Celle dont je suis tombé amoureux. La Alex drôle, légère mais sûre d’elle en même temps, et c’est simplement avec un grand sourire que je me contente de lui répondre avant de me concentrer sur le menu afin de contacter le room service. « De nourriture oui oui bien sur, je ne vois pas de quoi d'autre tu pourrais avoir faim chéri. » Je relève doucement les yeux vers elle mais quand elle commence à retirer son string c’est bien évidemment son geste que je suis du regard avec attention. « Mais je comprends vu la nuit que l'on a passé, c'est normal que tu sois rassasiée de moi. » Mes yeux quittent à nouveau Alex pour cette fois se poser sur son string qui se trouve à présent à mes pieds. « Je ne le suis pas. Enfin pas vraiment. Je suis juste fatigué. »   Pourquoi est-ce que j’ai pris la décision stupide de ne plus embrasser ou toucher ma femme de la journée ? « Mais prends moi ce que tu veux, moi j'avais juste faim de toi mais visiblement tu préfères la nourriture à moi. » Bien évidemment qu’elle a décidé de ne pas me faciliter la tâche. Les yeux plissés, je la regarde, je la dévisage, peut-être même que je l’admire. « Tu fais chier, Anderson. »   C’est bien évidemment dit sur le ton de l’humour. Mais quand je la vois se pencher volontairement vers moi de façon à me donner une vue plus que parfaite sur son décolleté alors que je suis au téléphone avec la réception pour nous commander à manger, elle parvient à me déstabiliser. On me fait répéter plusieurs fois, je perds mes mots et c’est bien l’effet qu’Alex souhaitait me faire, et après avoir passé bien trop de temps pour passer cette semaine, je raccroche enfin. « Je suis sûre que me voir faire le ménage en nuisette ça fait partie de tes petits fantasmes. » Elle marque de nouveau un point. « Toi, faire le ménage ? C’est un fantasme totalement irréalisable. »   C’est pourtant ce qu’elle est à peu près en train de faire en ce moment même. Se baisser encore et encore de manière exagérée pour ramasser telle ou telle chose, et je dois bien avouer que cette vue est extrêmement agréable. « Tu sais une journée au lit avec moi sans me toucher ou m'embrasser y'a que si je t'attache que tu tiens mais je sais que tu détestes ça, alors bon courage pour tenir et pas craquer chéri. » Encore une fois, elle a raison. Je lâche un léger soupir venant passer une main contre ma barbe sans jamais la quitter des yeux. « Pourquoi tu t’es arrêtée ? Je croyais que tu voulais faire le ménage ? »   que je lui demande en arquant un sourcil essayant tant bien que mal de cacher le fait qu’elle ait réussi à me déstabiliser si rapidement. Mais en même temps Alex est douée pour ce genre de chose, et elle l’a toujours été. « Après au pire, on peut toujours se dire qu’on se s’embrasse pas et qu’on ne se touche pas pendant une heure ? » Une heure c’est moins compliqué qu’une journée entière, n’est-ce pas ? « Et celui qui craque en premier a un gage ? »   Et je sais que je suis sûrement celui qui craquera, mais c’est pourtant avec un sourire que je lui fais cette proposition, avançant ma main vers la sienne pour qu’elle vienne la serrer. Ce qui sera donc notre seul contact physique.


© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyDim 19 Nov 2023 - 12:06






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
 « Tu sais que moi aussi j’ai besoin de toi bien plus que tu ne puisses l’imaginer. » Je suis presque gênée quand il me dit ça mais pourtant je lui souris, touchée par ces mots et par cet aveux. Il y a quelques temps j'aurais sans doute sortie une connerie pour éviter d'avoir à gérer les émotions et le sérieux de cette discussion, mais aujourd'hui je n'en suis plus là. Aujourd'hui, je peux gérer les choses avec plus de sérieux et plus d'amour aussi. Je peux assumer mes émotions et assumer les déclarations comme celles ci et c'est d'abord en venant poser mes lèvres sur les siennes que je lui apporte une réponse à ses mots. « Je serai toujours là pour toi. » Les mots sont murmurés mes lèvres contre les siennes. J'ai toujours eu du mal à réaliser l'importance que j'ai eu dans sa vie. Je ne doute pas de son amour envers moi, je ne doute plus du bonheur que je peux lui apporter mais une partie de moi continuera toujours à penser qu'il mérite quelqu'un de mieux avec qui partager sa vie. Qu'il aurait sans doute été plus heureux avec quelqu'un de mieux que moi, mais ça me pousse à être meilleure chaque jour. Ça me donne envie d'être quelqu'un de bien pour lui parce qu'il le mérite, parce qu'il est exceptionnel Caleb et je sais qu'il ne serait pas d'accord avec moi, mais je l'admire autant que je l'aime et c'est pas peu dire. Je ne pense pas, un jour, être quelqu'un d'aussi bien que lui mais j'espère pouvoir le rendre heureux encore longtemps et je sais que je serai là pour lui quoiqu'il se passe parce que c'est lui que j'aime et que désormais je n'ai pas l'intention de laisser une autre prendre ma place, parce que si je pense qu'une autre peut le rendre peut-être plus heureux, je sais que personne ne pourra jamais l'aimer plus que je ne le fais. On a vécu beaucoup de choses ensembles, et si j'ai toujours aimé cet homme d'une manière spéciale et forte, nos dernières années n'ont fait que renforcer encore cet amour et ce respect que j'ai pour lui. Il est devenu le père de mes enfants, il est devenu mon mari, mais il restera pour toujours mon premier et unique amour et ça, jamais ça ne changera. « Tu es une très bonne maman, j’espère que tu en as conscience. » Et si je souriais jusqu'à présent, avec un air peut-être léger, cette confidence de sa part me fait le regarder un peu différemment et je lève les épaules surprise mais touchée par ses mots. Je suis émue, mais je ne sais pas si je suis prête à accepter, un jour, ce compliment et l'idée d'être une bonne maman. Je ne sais pas si je mérite ces mots. Enfin non, je sais que je ne les mérite pas parce que j'ai fais la plus grosse erreur de ma vie et c'est notre premier fils qui en a payé le prix et je crois que je ne pourrais jamais me pardonner ça et pour ça, je ne mérite pas qu'on puisse dire de moi que je suis une très bonne maman. Je pourrais lui dire tous ça, mais il le sait déjà et je ne veux pas gâcher notre moment, je ne veux pas laisser le passé venir perturber cet instant entre nous. « Je les aimes tellement. J'essaye juste de leur donner tous l'amour et l'affection qu'ils méritent. » Est-ce que ça fait de moi une très bonne maman ? Je sais pas, mais je sais que pour l'un d'entre eux, je ne serais jamais une très bonne maman, ni même une maman et ça réalité est parfois dure à gérer au quotidien pour moi. « Je n’aurais pas pu rêver d’une meilleure mère pour mes enfants. » Je sais qu'il est sincère, je peux le lire dans son regard, je sais que Caleb pense tout ce qu'il me dit et j'en suis touchée vraiment parce que Caleb me voit tous les jours avec nos enfants, il me voit prendre soin d'eux, leur donner tous l'amour que je ressens pour eux, m'occuper d'eux et j'ai même appris à faire passer leurs besoins avant les miens. Il me voit être une mère pour nos enfants et je sais qu'il ne me dirait pas ces mots s'il ne les pensait pas. Mais le passé reste ancré en moi et jamais je ne pourrais accepter le titre de « bonne maman ». En revanche, je peux accepter ses compliments, parce qu'ils me touchent, parce que son avis a toujours été très important pour moi. « J'essaye d'être à la hauteur pour eux, et pour toi, tu es un papa parfait. »  Il est un véritable exemple pour nos enfants et pour moi aussi. Je n'ai pas eu une éducation parfaite, ni même une famille aimante, je n'ai pas eu de figures parentales bienveillantes, je n'ai rien à quoi me raccrocher pour construire ma position de mère, et j'apprends depuis la naissance de nos enfants, et j'apprends beaucoup de Caleb. « Tu es un modèle pour eux et pour moi, je n'aurais jamais pu réussir à être mère sans toi à mes côtés. » Et malheureusement, l'histoire me donne raison. Mais, il n'y a rien que je puisse faire pour changer le passé, rien que je puisse changer pour rattraper mes erreurs et il n'y a que sur le présent et le futur que mes gestes peuvent avoir un impact et je continuerai à essayer d'être la meilleure mère possible pour nos enfants, parce qu'ils le méritent, parce que notre famille mérite que je sois la meilleure version de moi même. Et Caleb le mérite aussi.

La discussion émouvante laisse place à un moment bien plus léger entre nous. Un moment qui se fait plus rare depuis que nous sommes parents, mais aujourd'hui, il n'y a que nous. Avec une remarque de sa part, il vient de lancer un petit jeu entre nous. Et si c'est souvent que l'on se tourne autour, aujourd'hui, il annonce ne plus me toucher ou m'embrasser de la journée et c'est avec un sourcil froncé que je le regarde retirer son pantalon. Il me provoque, enfin c'est comme ça que je le ressens, parce que j'aime le voir se balader en boxer, j'aime pouvoir le regarder, le mater même. J'aime cette vision de lui vêtu uniquement d'un boxer. Il est dur avec moi, de se balader ainsi dans la chambre. Il me regarde, il sourit et ses yeux descendent vers son entrejambe, et je suis son regard des yeux ne comprenant pas pourquoi il se regarde ainsi. « Je ne le suis pas, non, désolé mon amour. » Je secoue la tête de gauche à droite, mais le rictus sur mes lèvres prouvent que sa remarque m'amuse et me surprend aussi. « Pas encore chéri mais ça va venir. » C'est avec une assurance certaine et un air de défi que je lui réponds ces mots. Il veut jouer et je compte bien jouer aussi surtout que je sais qu'il ne tiendra pas une journée ainsi, et je vais tout faire pour lui rendre la vie bien difficile. Enfin difficile dans un sens agréable pour lui quand même, très agréable même. Il veut manger, et je profite de cette discussion pour commencer le jeu, pour commencer les allusions sexuelles, pour aussi titiller son imaginaire en venant retirer mon string pour lui faire prendre conscience que je suis nue sous la nuisette. Je m'amuse de la situation, c'est lui qui a lancé le jeu mais je rentre dedans avec beaucoup d'amusement. « Je ne le suis pas. Enfin pas vraiment. Je suis juste fatigué. » Je fronce les sourcils, l'air faussement outrée par sa réponse. « Comment ça pas vraiment ? Serais-tu en train de dire que tu ne n'es plus excité par mon corps ? » Ce n'est absolument pas ce qu'il a dit, pas du tout même mais c'est une juste une manière de le provoquer un peu, de le faire penser à ce corps qui normalement l'excite. Il est fatigué, et je le comprends, je le suis aussi et mon corps a bien trop été actif cette nuit pour que j'ai encore la force pour ça ce matin, mais je ne veux pas vraiment coucher avec lui, je veux juste le faire craquer et qu'il s'avoue vaincu en venant m'embrasser à nouveau. « Tu fais chier, Anderson. » Je secoue la tête de haut en bas en riant. « Je sais Anderson, mais tu aimes ça. » J'aime l'entendre dire ça. Enfin non, en général je n'aime pas parce que je sais que je peux vraiment le faire chier mais pas positivement. Mais, aujourd'hui, je sais que c'est déjà un premier signe que je ne le laisse pas indifférent et qu'il a comprit que je n'allais pas lui laisser de répit. Il a voulu jouer, je joue et comme il n'a pas donné de règles, je joue avec tous les atouts que j'ai en ma possession et je me retiens de rire en le voyant galérer à prendre la commande au téléphone alors que je me penche à plusieurs reprises face et autour de lui pour ranger la chambre. « Toi, faire le ménage ? C’est un fantasme totalement irréalisable. » Je le regarde quelques secondes tout en me baissant face à lui. « Tu as d'autres fantasmes que tu penses irréalisables chéri ? Que je sache peut-être que je peux les réaliser pour te faire plaisir. » Je me pince les lèvres en venant me pencher une nouvelle fois près de lui tout en ramassant le dernier vêtement au sol. Je le regarde toujours, je l'observe pour voir ses réactions, pour voir si j'arrive à le déstabiliser encore. Je sais qu'il ne va pas tenir, une journée c'est impossible et je tente de lui faire comprendre encore une fois et je l'entends soupirer ce qui me fait rire parce que je sais qu'il a conscience qu'il s'est mit dans une situation bien compliquée pour lui. « Pourquoi tu t’es arrêtée ? Je croyais que tu voulais faire le ménage ? » Je ris à sa remarque, et je le regarde en me pinçant les lèvres avant de lui répondre. « Je sais pas vraiment comment faire, c'est toi le pro. Tu veux venir derrière moi et me montrer comment on fait ? » Je lève les épaules en le regardant, l'air de rien alors que rien n'est innocent dans mes mots ou dans mon attitude. « Après au pire, on peut toujours se dire qu’on se s’embrasse pas et qu’on ne se touche pas pendant une heure ? » D'une journée, il passe déjà à une heure alors que le jeu vient de commencer et je crois que c'est déjà un aveux de faiblesse de sa part et je ne peux retenir un sourire fier. « Tu es déjà en train de t'avouer vaincu là ? Tu réalises que tu vas pas tenir, c'est mignon. Mais va pour une heure. » Une heure, c'est déjà très long pour nous. Seuls à moitié nus dans une chambre d’hôtel, une heure sans s'embrasser, sans se toucher peut-être interminable. « Et celui qui craque en premier a un gage ? » C'est lui qui a lancé le jeu, c'est lui qui lance l'idée du gage et je le trouve bien confiant mais ça rajoute un peu de piment et ça me plaît. « Tu sais comme j'aime gagner ? Alors prêt à perdre Anderson ? » L'air sur de moi n'est qu'une façade, parce que si c'est moi qui joue avec lui depuis tous à l'heure, je sais qu'il est capable de me chauffer lui aussi et je sais que je suis faible face à lui, très faible. Mais je prends le risque du gage. Je viens serrer sa main et pendant une micro-seconde, alors que ma main serre la sienne, je regarde ses lèvres. Une heure sans l'embrasser, mon dieu dans quoi je me suis embarquée ? « Je te demanderais bien de penser au gage que tu vas me donner si je perds, mais j'ai déjà une petite idée de ce que tu vas vouloir et j'ai peur que ça t'excite beaucoup trop et que tu craques au bout de deux minutes, ça serait dommage non ? » Et pourtant c'est bien ce que j'essaye de faire en lui disant ces mots, qu'il pense à ce dont il a envie, à ce que je pourrais lui faire s'il venait à gagner, et j'espère que ces pensées pourront le déstabiliser un peu.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyLun 20 Nov 2023 - 21:36



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre -  « Je serai toujours là pour toi. » Et je n’en doute pas vraiment, Alex me l’a déjà prouvé à plusieurs reprises. « Je les aimes tellement. J'essaye juste de leur donner tous l'amour et l'affection qu'ils méritent. » C’est avec un sourire et un regard rempli de tendresse que je la regarde lorsqu’elle prononce ces mots. D’ailleurs c’est même peut-être aussi un peu grâce à ça qu’Alex est une si bonne maman pour nos enfants. Elle essaie, elle se surpasse pour les faire passer avant elle, elle les aime et n’a aucun mal à leur dire ou leur montrer. Je sais qu’elle n’a pas eu de modèle parfait avec ses parents mais elle s’en sort parfaitement bien. Tout semble naturel pour elle, alors que je sais que ce n’est pas forcément le cas pour toutes les facettes de ce rôle qu’elle mène tout de même à merveille. Tout n’a pas toujours été simple pour elle mais encore une fois elle me montre sa force d’esprit et je suis réellement fier d’elle et de son parcours. Il y a quatre ans quand nos chemins se sont recroisés, la Alex dont j’étais tombé amoureux autrefois était loin, très loin, et aujourd’hui je suis plus que ravi de l’avoir retrouvé. « J'essaye d'être à la hauteur pour eux, et pour toi, tu es un papa parfait. » Tout comme elle, je ne pense pas être parfait. J’ai en revanche eu la chance d’avoir des parents parfaits comme modèle, contrairement à Alex, et j’essaie de m’inspirer de mes propres parents quand je me retrouve perdu ou submergé par une situation en lien avec nos enfants. Mais parfait je ne le suis pas, je le sais et elle le sait aussi au fond. J’ai tendance à être trop gentil avec eux, à trop leur laisser passer des choses. Surtout avec les filles, ce sont des reproches qu’elle m’a déjà fait plusieurs fois et si j’ai eu beaucoup de mal à les entendre sur le moment avec du recul je sais qu’elle avait parfaitement raison sur ce point. Je n’ai aucunement envie que Lucy et Lena ne deviennent des petites filles à qui nous avons cédé au moindre caprice, donc j’essaie sincèrement de changer sur ce point-là. « Tu es bien plus qu’à la hauteur. » Je dirais même qu’elle s’en sort mieux que moi. Elle n’a pas ce même problème que je rencontre avec les jumelles ; cette difficulté à leur tenir tête, elle n’a pas envie de céder à leurs caprices de peur de les voir pleurer ou qu’elle finisse par la détester. Moi c’est mon cas. « Tu es un modèle pour eux et pour moi, je n'aurais jamais pu réussir à être mère sans toi à mes côtés. » Oh, je pense que sans moi Alex aurait tout de même pu devenir une magnifique mère. Elle aurait rencontré un autre homme, en serait tombée amoureuse et ce serait avec lui qu’elle aurait fondé sa famille. Une pensée qui me déplait énormément mais qui reste pourtant totalement vrai. « Tu n’as pas besoin de modèle, tu es parfaite comme tu es. » Et il serait d’ailleurs préférable qu’elle ne prenne pas modèle sur moi.

C’est un peu comme si une fois que nous avons délaissé cette magnifique terrasse sur laquelle nous étions installés, la tendresse et la profondeur de nos discussions sont restées dehors, et c’est un constat assez amusant. « Pas encore chéri mais ça va venir. » Amusé par sa répartie je souris grandement sans pour autant lui répondre quoique ce soit. Peut-être que oui. Peut-être que non. Pour le moment ce n’est pas prévu au programme mais on sait très bien tous les deux que tout peut très vite déraper entre nous et je pense que c’est une des raisons pour laquelle j’aime tant notre couple. Cette relation si fusionnelle, presque magnétique habituellement incapables de rester loin de l’autre sans se toucher plus de quelques heures, ce défi que je nous ai bêtement lancé me semble très bien complètement irréalisable. « Comment ça pas vraiment ? Serais-tu en train de dire que tu ne n'es plus excité par mon corps ? » Cette fois je ne la fais pas attendre pour ma réponse et si je commence par secouer la tête de gauche à droite je ne me contente pas de ça et c’est tout en me redressant que je prends la parole. « Mon amour…Si tu commences à en douter est-ce que je dois penser que je ne fais pas des déclarations d’amour à ton corps assez souvent ?  » que je lui demande en levant un sourcil. Elle sait à quel point j’aime son corps. Chaque centimètre de celui-ci. Chaque partie. Chaque centimètre de sa peau. Elle est censée le savoir. « Je sais Anderson, mais tu aimes ça. » Et si nous n’étions pas en train de nous tester l’un et l’autre je lui aurais répondu que oui, elle a raison. Mais cette fois c’est surtout mon sourire qui parle pour moi. Et de toute façon, parler de façon claire nette et précise semble être compliqué pour moi aujourd’hui. La commande que je passe par téléphone le prouve. Mais Alex le sait. Alex me connait bien trop et elle est malheureusement pour moi, bien trop forte à ce petit jeu entre nous.   « Tu as d'autres fantasmes que tu penses irréalisables chéri ? Que je sache peut-être que je peux les réaliser pour te faire plaisir. » Cette fois elle se penche à seulement quelques centimètres de moi. La bouche légèrement entrouverte de seulement quelques millimètres mes yeux vacillent entre ses parfaites iris vertes et le décolleté que m’offre sa nuisette durant quelques secondes avant que je ne secoue la tête et après m’être éclairci la voix je lui réponds. « Non. C’est tout. Pas d’autres fantasmes. » J’aurais aimé que la tonalité de ma voix soit bien plus assurée mais c’est pourtant tout doucement que je lui réponds cela. « Je sais pas vraiment comment faire, c'est toi le pro. Tu veux venir derrière moi et me montrer comment on fait ? » Si Alex a choisi de prendre un air innocent en me faisant cette demande je ne peux m’empêcher de rire franchement à sa question. Toujours avec un sourire mes yeux se lèvent au ciel alors que ma main vient se frotter à ma barbe, la caressant durant quelques secondes. Je sais que c’est quelque chose qu’elle aime faire, mais qu’elle ne pourra pas faire durant les prochaines heures. Ou bien la prochaine heure. « Tu es déjà en train de t'avouer vaincu là ? Tu réalises que tu vas pas tenir, c'est mignon. Mais va pour une heure. » Oui, je suis clairement déjà en train de m’avouer vaincu. « Non…c’est juste que je sais que ça risque d’être difficile pour toi alors bon… » Oui bien sûr, Caleb on y croit. « Tu sais comme j'aime gagner ? Alors prêt à perdre Anderson ? » Elle semble avoir oublié que moi aussi, j’aime gagner et son assurance me motive encore plus à me surpasser pour ne pas craquer. Doucement, je me lève pour lui faire face quand nous nous serrons la main pour sceller le deal. « Je te demanderais bien de penser au gage que tu vas me donner si je perds, mais j'ai déjà une petite idée de ce que tu vas vouloir et j'ai peur que ça t'excite beaucoup trop et que tu craques au bout de deux minutes, ça serait dommage non ? » Son trop plein d’assurance m’amuse et c’est en plissant doucement les yeux que je la regarde. « Calme-toi, Anderson, je te rappelle que moi aussi j’aime gagner. » La défaite n’est jamais agréable pour personne, qu’on se le dise mais bien qu’elle soit certes encore plus mauvaise joueuse que moi, je n’aime pas non plus perde. Je soupire doucement, passant une main dans mes cheveux, encore quelque chose qu’elle aime faire habituellement. Je m’avance vers le petit dressing pour sortir une tenue pour moi – alors que je ne compte absolument pas m’habiller de la journée – et c’est totalement volontairement que je fais tomber une paire de chaussettes par terre. « Oups... Qu’est-ce que je suis maladroit. » Je prends intentionnellement une voix un peu plus aiguë, je cherche en fait à l’imiter et à me moquer clairement d’elle et comme elle le faisait quelques minutes plus tôt, je me baisse pour ramasser ma paire de chaussettes lui donnant ainsi une vision sur mes fesses. « Je vais sous la douche. » Je lui souris doucement avant de me diriger vers la salle de bain, tout en prenant bien soin de ne pas fermer entièrement la porte quand je me déshabille pour entrer sous la douche sans elle.


© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : 33 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 3A
POSTS : 42001 POINTS : 130

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 2/5 | Riley #1 ▬ Deborah ▬ Lucas #4

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #84 (FB)Calex #89 (UA)Calex #90Calex 92
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Yox3
SWALEX
Swann #1 (FB 2013)Swann #2 Swann #3Swann #5Swalex #6Swalex #7Swalex #8 (FB 2008)Swann #9 ▬ Swann #10
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : Zelda, You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88Calex 91

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / carole71 (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyMer 22 Nov 2023 - 22:29






Every now and then, the stars align
Boy and girl meet by the great design
Could it be that you and me are the lucky ones?
Everybody told me love was blind
Then I saw your face and you blew my mind
Finally, you and me are the lucky ones this time
« Tu es bien plus qu’à la hauteur. » Son avis, ses mots, ses compliments ont toujours eu un impact important sur moi et c'est encore plus vrai en ce qui concerne mon rôle de mère. Caleb a toujours eu un rôle spécial dans ma vie, il a toujours été celui qui m'a guidée sans même s'en rendre compte. Il a été tantôt un modèle, tantôt un guide, quelqu'un à qui je voulais plaire, quelqu'un que je voulais rendre fier aussi, et quelqu'un dont je voulais l'amour et l'estime parce que j'ai toujours manqué d'estime et d'amour envers moi même. Mais Caleb croit en moi, il l'a toujours fait, ce qui m'a toujours surprise mais cette confiance qu'il a en moi, m'a beaucoup aidé ces dernières années. Et c'est aussi le cas dans la découverte de mon rôle de mère. « Tu n’as pas besoin de modèle, tu es parfaite comme tu es. » Je n'ai jamais été parfaite, ni même proche de l'être, j'ai accumulé tellement d'erreurs que jamais je ne pourrais être parfaite et je n'ai pas le tempérament pour faire partie de ces gens qui approchent la perfection. Et si je ne suis pas d'accord avec ses mots, je suis assez d'accord qu'à défaut d'être parfaite comme je suis aujourd'hui, je suis sans doute la meilleure version de moi-même.

« Mon amour…Si tu commences à en douter est-ce que je dois penser que je ne fais pas des déclarations d’amour à ton corps assez souvent ?  » Oh non je n'en doute pas, s'il y a bien une chose qu'on ne peut pas reprocher à Caleb, c'est sa manière qu'il a de me rappeler à quel point il aime mon corps. Quelques soient le moment de ma vie, quelque soit l'état de mon corps, je sais qu'il aime mon corps. Il me le dit, il me le répète et je n'ai jamais vraiment pu douter de ça tant Caleb a cette capacité de me rendre belle, de me faire sentir comme étant la plus belle. Et pourtant, aujourd'hui j'ai envie de rire, de jouer. « Peut-être oui, tu peux me rappeler ce que tu aimes particulièrement chez moi, j'ai peur de ne plus te plaire. » C'est pas sérieux, mais je veux l'entendre, je veux voir son regard qui se pose sur mon corps, je veux sentir le désir dans ses yeux quand il pose son regard sur moi. Et je lui donne de la matière pour désirer mon corps en me penchant vers lui, en lui offrant une vision de mon corps qui ne devrait pas le laisser indifférent. Et je sais que ça fonctionne, qu'il est perturbé par cette vue. Mon corps a un pouvoir sur lui et je sais l'utiliser, j'aime jouer avec lui, j'aime provoquer des réactions chez mon mari et ça m'amuse de le voir galérer à prendre sa commande. Je titille ses sens et si le touché est impossible, il reste le regard et je cherche aussi à provoquer ses pensées.en venant évoquer ses fantasmes. Le sourire que j'affiche montre que j'ai bien remarqué que mes gestes  ne le laisse pas indifférent. « Non. C’est tout. Pas d’autres fantasmes. » Il n'est pas vraiment sur de lui, ni même convaincant et je suis que je l'ai un peu déstabilisé. « Dommage pour toi chéri, j'avais bien envie de réaliser un de tes fantasmes aujourd'hui. » Ce n'est pas vrai, enfin je n'ai pas spécialement envie comme je n'ai pas non plus pas envie. On va dire que tout dépends de ses fantasmes, mais c'est pour le jeu, pour le tester, pour le provoquer et le faire craquer. Je lui propose même de venir se placer derrière moi, juste pour me montrer comment faire le ménage. Bien évidemment, c'est en toute innocence que je lui fais cette demande. Ou pas. Mais lui rit, il rit vivement à la question et je le regarde amusée par ce rire que j'entends. Il ne me réponds pas, il lève les yeux au ciel et ce simple geste me fait rire, je le regarde et quand je le vois venir caresser sa barbe, mes yeux se posent sur le bas de soin visage, une idée très bête parce que l'envie de l'embrasser se fait ressentir fortement et le voir jouer avec sa barbe me frustre parce que j'aime ce geste, j'aime ce contact, j'aime cette barbe et ses lèvres dont je ne peux pas profiter. Frustrant, c'est le mot qui va résumer la prochaine heure visiblement, frustrant mais amusant aussi. Puisque l'on est parti pour une heure sans se toucher, sans s'embrasser, mais en se tournant autour sans vraiment de répit parce que c'est ça qui est drôle finalement. « Non…c’est juste que je sais que ça risque d’être difficile pour toi alors bon… » Je ris un peu en le regardant comme pour me moquer de lui parce que je ne crois pas une seconde à son excuse. « Oui oui c'est ça chou, c'est pour moi.» Je fais semblant de sous-entendre que ça ne sera pas difficile pour moi, et pourtant je sais que ça le sera aussi mais je ne vais pas m'avouez vaincue. Le jeu est scellé par cette poignée de main entre nous, une heure sans se toucher, une heure sans s'embrasser, une heure a essayé de le faire craquer aussi, parce qu'il est hors de question que je perde. « Calme-toi, Anderson, je te rappelle que moi aussi j’aime gagner. » Sa remarque me fait rire et il a raison lui aussi aime gagner sauf que l'un de nous va perdre aujourd'hui. « Tu me promets que tu bouderas pas quand tu perdras ? » Je le taquine un peu encore, alors que si l'un de nous pourrait bouder, c'est bien plus aisément sur moi qu'il faudrait parier. Je le regarde se lever, se déplacer dans la chambre et je le suis du regard. « Oups... Qu’est-ce que je suis maladroit. » Sa voix, son geste, son attitude me font largement rire et je secoue la tête en le regardant se pencher pour ramasser ce qu'il vient de faire tomber. « Tu as de belles fesses, mais je craquerais pas chéri, il faudra faire plus. » Pourtant je regarde son corps, je regarde ses fesses, je profite de cette vue, je sais qu'il est en train de se moquer de moi et de m'imiter mais j'aime ses fesses et je ne suis pas insensible à cette vision qu'il m'offre, même si je ne dois pas le montrer. « Je vais sous la douche. » Je le regarde, je fronce les sourcils et cette fois je ne peux cacher le fait que ces mots ont un effet sur moi. « Tu vas pas faire ça quand même ? Une douche sans moi ? Tu vas pas oser ? » Pourtant il le fait et je me pose sur le bord du lit pour avoir une vision vers la salle de bain qu'il a laissé volontairement ouverte et je ne perds pas une miette de ce moment. « Caleb Jonathan Anderson, c'est pas loyal ce tu fais là ! » Je ris un peu mais je le regarde se débarrasser du dernier bout de tissu qu'il avait encore sur lui et je l'observe, désormais totalement nu, et je lutte pour ne pas le rejoindre parce que l'envie est forte, parce que je suis sensible à ce physique, à ce geste, à cette simple pensée d'une douche avec lui. Je me pince la lèvre et quand j'entends l'eau, je me lève pour aller me poser contre l'encadrement de la porte pour ne rien rater. « Le strip tease a été un peu court mais le spectacle vaut le coup. » Je lui dis ces mots toujours un sourire aux lèvres. Je pourrais fermer la porte et éviter de me laisser distraire par cette vision de lui nu sous la douche, ce serait bien plus simple pour moi, pour ne pas craquer, mais c'est nettement moins amusant et surtout j'aime cette vision que j'ai. Je le regarde, les lèvres pincés, je regarde l'eau ruisseler sur son corps, je regarde ses cheveux mouillés, je regarde ses lèvres que j'ai envie d'embrasser, mes yeux dévient sur son torse et descendent encore un peu plus bas et après de longues secondes à le regarder, et à ressentir le désir monter en moi, à penser à mes mains sur son corps, à penser à ce corps dont je connais toutes les subtilités et que j'aime tant, j'entre à mon tour dans la salle de bain et mes yeux trahissent sans doute l'effet qu'il me fait et ce que je ressens. « Tu es doué chéri, tu es vraiment doué mais j'ai pas dis mon dernier mot. » Je retire doucement ma nuisette et j'avance nue vers lui. « J'ai chaud. » Je soupire doucement alors que mes yeux peinent à se détacher de son corps. « Après la nuit que l'on a passé, j'avais bien besoin d'une douche. » Profitant de la grande douche de cet chambre d’hôtel je le rejoins sous la douche, sans le toucher malgré le désir, sans l'approcher malgré les pensées que j'ai en tête. Je reste assez loin de lui et c'est difficile de ne pas venir glisser mes mains dans ses cheveux tout mouillés. C'est difficile de ne pas venir l'embrasser mais je me contente de profiter de cette vision que j'ai de Caleb nu et c'est vraiment dur de résister. « Tu n'as pas le droit de me toucher, dommage, je vais devoir me nettoyer la poitrine toute seule. » C'est avec une petite moue déçue que je prononce cette phrase alors que mes mains commencent à glisser sur ma peau et sur mes seins. « Tu es sur que la douche c'était une bonne idée ? Tu as envie de craquer avoues ? » Est-ce que c'est lui qui a envie ou moi ? Je sais que j'en ai envie, je sais que l'idée de venir me coller à lui sous la douche est grande, je sais que je pense à ses cheveux qui m’obsèdent, je veux jouer avec eux, je veux jouer avec lui tout court mais je résiste et je me contente de me tourner, dos à lui, pour lui donner une autre vision de mon corps. « Ca va chéri ? Tu n'as pas trop chaud ? Tu veux que j'allume l'eau froide pour t'aider à te calmer ?» Je le taquine un peu, mais moi j'ai chaud, j'ai vraiment chaud et je sais que d'une façon ou d'une autre, que ce soit lui ou moi, je ne sortirais pas de cette douche avant d'avoir eu ce contact physique avec lui qui obnubile mes pensées.

@Caleb Anderson  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 2670398542  Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 206649278

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 78ee0da521af363002943fd93e36ec5b71edec46
POSTS : 33395 POINTS : 300

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, mention occasionnelle d'harcèlement scolaire
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 8acr
[07/07]

Cameron
Caleboya #2
Channing #3
Abel #3
Adèle #1
‹ Byron
‹ Heather


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #84 (fb) ; Calex #89 (UA) ; Calex #92


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ssoveia (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : .
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyJeu 23 Nov 2023 - 17:58



Calex
Every now and then, the stars align boy and girl meet by the great design. Could it be that you and me are the lucky ones ? Everybody told me love was blind, then I saw your face and you blew my mind. Finally, you and me are the lucky ones this time

23 Octobre - « Peut-être oui, tu peux me rappeler ce que tu aimes particulièrement chez moi, j'ai peur de ne plus te plaire. » Mes yeux pétillent, sourire se retrouve plaqué sur mes lèvres sans que je ne la quitte du regard. Je sais qu’elle a très bien conscience de tout ce que j’aime particulièrement chez elle et en même temps ce n’est pas très compliqué à imaginer. « Pense à toutes les parties de ton corps que j’ai embrassé encore et encore cette nuit. » que je lui réponds presque en murmurant. Et si Alex pense à cette nuit que nous avons passée je sais que ça ne la laissera pas franchement indifférente, ce qui me donne donc encore plus de chance de gagner ce gage qui bien de s’installer entre nous. Gage complètement stupide quand on y pense. C’est aujourd’hui que nous fêtons nos deux ans de mariage et la merveilleuse idée m’est venue de proposer que l’on ne se touche plus de la journée. Je regrette déjà, et je m’en veux énormément. « Dommage pour toi chéri, j'avais bien envie de réaliser un de tes fantasmes aujourd'hui. » Elle est douée, Alex. Vraiment douée. Habituellement je pourrais dire tant mieux pour moi, mais pas aujourd’hui. Parce qu’elle est tellement douée qu’elle pourrait me faire craquer en moins de cinq minutes si elle le voulait vraiment. « Oui oui c'est ça chou, c'est pour moi.» Pourtant généralement si on devait décrire comme l’un de nous comme étant de mauvaise foi, je ne pense pas me tromper en avançant que c’est Alex qui a ce rôle. Sauf aujourd’hui. Non, parce que si je viens de lui glisser l’idée de finalement passer une heure sans s’embrasser ni se toucher, elle a raison. Ce n’est pas pour elle ou parce que je pense sincèrement que ce défi puisse être particulièrement dur pour elle mais simplement parce que je viens de réaliser que je suis tout bonnement incapable de passer autant de temps sans le moindre contact physique avec ma femme. Mais de toute évidence, j’ai l’impression que c’est bien ce que j’ai décidé de lui faire croire : si j’ai réduit drastiquement le temps de ce gage c’est pour elle, raison pour laquelle mes sourcils se froncent légèrement alors que je secoue la tête à la positive.

Nous savons tous les deux que je suis sans aucun doute le plus enclin à craquer et réduire la distance entre nous en posant mes lèvres sur les siennes ou en laissant mes doigts venir caresser avec délicatesse sa peau. Sauf que j’essaie tout de même de mettre toutes les chances de mon côté pour ne pas perdre. « Tu me promets que tu bouderas pas quand tu perdras ? » Elle sait que celui qui va perdre, et son trop-plein de confiance le prouve. C’est avec les yeux plissés que je la regarde un instant avant de finir par lui répondre. « Seulement si toi tu me promets que tu ne bouderas pas quand tu auras perdu. » Bon. Je suis certain bien moins convaincant qu’elle ne l’est elle-même, que ce soit dans mes mots ou même que je l’imite en me penchant tout en essayant de mettre en valeur une partie de mon corps qui lui plait tout particulièrement : mes fesses. « Tu as de belles fesses, mais je craquerais pas chéri, il faudra faire plus. » Ses mots me le prouvent : je ne suis pas doué et je commence même à me demander si je n’ai pas été complètement ridicule. Si, certainement. Sans aucun doute même. Mais je ne doutais pas qu’il lui en faudrait un peu plus. « Tu vas pas faire ça quand même ? Une douche sans moi ? Tu vas pas oser ? » Un grand sourire s’étire sur mes lippes alors que je la regarde tout en levant doucement les épaules avant de disparaître dans la salle de bain, prenant bien évidemment soin de laisser la porte à moitié fermée. « Caleb Jonathan Anderson, c'est pas loyal ce tu fais là ! » Mon rire accompagne le sien au moment où je fais tomber mon boxer sur le sol froid de la salle de bain. « D’habitude c’est toi la reine des actions moyennement loyales dans ce genre de moment. » Et c’est vrai, elle ne pourra pas le nier. « Et puis tu te mets en difficulté toute seule mon amour, tu n’es pas obligée de me regarder. » Mais c’est bien ce que j’espérais qu’elle fasse, croisant les doigts pour la voir craquer cette fois. L’eau ruisselle sur mon corps et si je suis dos à la porte de la salle de bain je sens toujours sa présence derrière moi et pour cause : elle est posée vers l’encadrement de la porte à me regarder. « Le strip tease a été un peu court mais le spectacle vaut le coup. » le son de sa voix est très largement écrasé par le bruit de la douche mais je parviens tout de même à l’entendre. Je me retourne vers elle le sourire n’ayant toujours pas quitté mes lèvres, je la regarde sans un mot et c’est dans une ultime provocation de ma part que je passe mes deux mains dans mes boucles mouillées les plaquant en arrière. Incapable de la quitter des yeux c’est un sourire presque victorieux sur mon visage lorsqu’elle entre définitivement dans la salle de bain. J’ai gagné ? Oui, certainement, je connais cette expression sur son visage qui trahit très clairement ses pensées. « Tu es doué chéri, tu es vraiment doué mais j'ai pas dis mon dernier mot. » Sa nuisette retrouve mon boxer par terre et mon sourire disparait presque instantanément. « J'ai chaud. Après la nuit que l'on a passé, j'avais bien besoin d'une douche. » Et la voilà qui me rejoint sous la douche. Alors ça, je ne l’avais pas vraiment vu venir. Mes yeux suivent avec attention chacun de ses mouvements et comprenant qu’elle vient vraiment de me rejoindre sous la douche, je me savonne rapidement pour pouvoir sortir et me sécher au plus vite. « Tu aurais pu prendre un bain. » que je réponds en désignant la baignoire d’un signe de tête, et si je cherche à quitter le bac de douche rapidement mes yeux semblent rencontrer une grande difficulté pour ne plus regarder son corps ou même ses yeux. « Tu n'as pas le droit de me toucher, dommage, je vais devoir me nettoyer la poitrine toute seule. Tu es sur que la douche c'était une bonne idée ? Tu as envie de craquer avoues ? » Cette fois c’est le chemin de ses mains que mes yeux ne quittent pas. Doucement, je déglutis, je la regarde, je sens être à deux doigts de craquer. Encore une fois, elle est beaucoup trop douée, Alex. Parce qu’elle sait très bien que je ne pourrais pas faire comme elle et commencer à me toucher comme elle le fait pour me faire craquer. « Ca va chéri ? Tu n'as pas trop chaud ? Tu veux que j'allume l'eau froide pour t'aider à te calmer ?» Cette intervention était apparemment nécessaire pour que je parvienne à relever le regard vers le sien. « Je te déteste. » Et c’est bel et bien la seule réponse qu’elle aura de me part. Je soupire, luttant contre mon envie de l’embrasser.


WIN – Avec je ne sais quelle force mentale, je ne craque pas. Non. Mais je lui fais croire que c’est ce que je m’apprête à faire en m’avançant doucement vers elle. Nos corps se frôlent sans se toucher, mon visage à quelques centimètres du sien je peux presque sentir son souffle chaud venir s’écraser contre mon visage. J’ai envie de craquer. Je vous assure que je crève d’envie de poser mes lèvres sur les siennes mais pourtant je ne le fais pas. Mes yeux perdus dans les siens encore durant quelques secondes, je me dis que si je reste ainsi peut-être craquera-t-elle mais c’est après de bien trop longues secondes que je finis par briser cette proximité en faisant quelques pas en arrière. Mes dents viennent mordre ma lèvre inférieure tandis que j’attrape une serviette pour l’enrouler autour de ma taille tout en sortant de la douche. Je souffle et après m’être séché c’est en riant légèrement que je me retourne vers Alex. « Waw. » que je souffle toujours en riant et en enfilant un boxer propre. « J’avoue que je suis plutôt fier de moi, je ne pensais pas y arriver. »

SO CLOSE – Avec je ne sais quelle force mentale, je ne craque pas. Pas tout de suite en tout cas. Mais je lui fais croire que c’est ce que je m’apprête à faire en m’avançant doucement vers elle. Nos corps se frôlent sans se toucher, mon visage à quelques centimètres du sien je peux presque sentir son souffle chaud venir s’écraser contre mon visage. J’ai envie de craquer. Je vous assure que je crève d’envie de poser mes lèvres sur les siennes mais pourtant je ne le fais pas. Mes yeux perdus dans les siens encore durant quelques secondes, je me dis que si je reste ainsi peut-être craquera-t-elle ?

FAIL Avec je ne sais quelle force mentale, je ne craque pas. Pas tout de suite en tout cas. Mais je lui fais croire que c’est ce que je m’apprête à faire en m’avançant doucement vers elle. Nos corps se frôlent sans se toucher, mon visage à quelques centimètres du sien je peux presque sentir son souffle chaud venir s’écraser contre mon visage. J’ai envie de craquer. Je vous assure que je crève d’envie de poser mes lèvres sur les siennes mais pourtant je ne le fais pas. Mes yeux perdus dans les siens encore durant quelques secondes, je me dis que si je reste ainsi peut-être craquera-t-elle ? Je la regarde, je sens mon cœur commencer à s’emballer. Et puis tant pis. Je cède à cette envie qui me bouffe depuis qu’elle m’a rejoint sous la douche, mes lèvres se posent sur les siennes avec assez peu de douceur. C’est l’envie, de l’amour et de la tendresse, ma langue qui se fraie un chemin dans sa bouche ajoute une dimension encore plus sensuelle à ce baiser, mes mains qui ont enfin retrouvées son corps également. J’ai cédé. Tant pis. Mais avec ce baiser je n’ai même pas l’impression d’avoir perdu, bien au contraire.


© nightgaunt






Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
LE DESTIN
l'être suprême
l'être suprême
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind HSiifW9 Présent
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind OzQLTWo
POSTS : 27091 POINTS : 0

TW IN RP : nc
PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
CRÉDITS : loonywaltz
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind EmptyJeu 23 Nov 2023 - 17:58



Le membre 'Caleb Anderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind R1lJ2mV
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Calex #91 x Then I saw your face and you blew my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-