AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : poupée, chérie ou même la peste, tout lui va
STATUT : Célibataire, habituée aux histoires sans lendemain. Enceinte, terrifiée à l'idée de devoir assumer les conséquences de ses actes.
MÉTIER : Coprésentatrice de la météo sur ABC et journaliste TV, elle participe à l'élaboration des sujets diffusés à l'antenne. Elle rêve de présenter une émission politique
LOGEMENT : A gardé son luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill, dont elle a donné les clés à Angus. Elle vit temporairement chez Noah, à Bayside, alors qu'il tente de la convaincre de mener cette grossesse à terme.
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1290 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de son frère Channing. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme toujours de la cocaïne. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis, et redoute la solitude.
RPs EN COURS : Noah #6 * Channing #9 et Freddy #4 * Noah #8 * Cesar #1 * Cesar #2 * Noah #10 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Camil #4 * Elijah #1

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Vbn2
Channing * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Lc5g
Walkers ... or not * Détruis-moi, sers-toi de moi, j'peux tenir encore, Et ça, ça vaut de l'or.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 11ef0e7f2130390f35
Noxic * Je sais qu'un jour je pourrai dire, Souviens-toi comme nous étions libres, À la lumière indélébile, Nous prenions tout. C'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Gi0b
Lexus * Un ami c'est quelqu'un, Quelqu'un qui vous connaît bien, Et qui vous aime quand même.

RPs TERMINÉS : Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8

La Boule de cristal :
- tu te décides d'envoyer un message bienveillant par semaine à une personne de ton choix
- quelqu'un pirate ton adresse mail et envoie des mails méchants à tes proches se faisant passer pour toi
AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Tumblr
DC : La pétillante Adriana Suárez & Mila Valentini la menteuse
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become https://www.30yearsstillyoung.com/t42822-lexie-walker

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty
Message(#) Sujet: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) EmptyDim 17 Avr - 14:06


@Camil Smith - Lexie Walker

28 avril 2022

La brunette hoche la tête en écoutant attentivement l’un des conseillers du maire de Brisbane. Elle prend des notes sur un petit carnet alors qu’il lui fait visiter le City Hall à l’occasion des portes ouvertes. Un peu plus tard dans la journée, un photographe d’ABC viendra capturer des images des différentes pièces qui étaient accessibles au public lors du Governement Open Days. Lexie est ravie de cette mission journalistique. Ou du moins, elle s’en contente, faute de mieux. Ce n’est pas un sujet politique, c’est certain, mais au moins, elle doit rédiger un papier sur l’événement destiné aux citoyens de Brisbane. Et c’est beaucoup mieux que de montrer des petits soleils sur une carte en souriant en toutes circonstances.
Il y a environ un mois, Lexie a été dans l’obligation d’informer la chaîne de sa grossesse, alors que, selon les tenues choisies pour lui faire présenter la météo, un petit bidon commençait à se voir. De toute façon, les équipes commençaient à se douter de quelque chose, alors qu’elle devait s’éclipser dès que l’odeur du café venait chatouiller ses narines, et qu’elle avait des cernes aussi imposants que des montgolfières. Elle avait demandé à être relevée de la présentation de la météo le temps que Noah et elle prennent une décision quant au bébé, ne souhaitant pas que le pays tout entier soit informé d’une grossesse qui ne serait peut-être jamais menée à terme. La direction de la chaîne avait été compréhensive et, Lexie étant formée au journalisme depuis plusieurs mois sans pour autant qu’on lui fasse assez confiance à cause de ses addictions et de ses déboires en soirée, s’était vue accorder sa chance. Au final, porter un bébé assurait à ABC que la brunette serait sage, au moins pour les semaines à venir : finis l’alcool, la drogue, et les soirées à outrance. Une grossesse rime rarement avec opportunité professionnelle, mais peut-être qu’elle serait finalement profitable à Lexie.

Après la visite guidée, le conseiller la conduit au bureau du maire, et la jeune femme en profite pour lui poser les questions préparées avec d’autres journalistes de la chaîne avant son départ. L’entrevue dure une vingtaine de minutes, avant que Monsieur le Maire ne la raccompagne à la porte de son bureau. Arrivée dans un large hall desservant de nombreux couloirs et plusieurs bureaux, Lexie serre la main du maire en souriant.

« Monsieur le Maire, merci d’avoir accordé de votre précieux temps à ABC. Et c’était un plaisir d’en apprendre davantage sur l’histoire du City Hall et son architecture. »

Alors que le maire retourne dans son bureau, son assistante se précipite pour montrer à Lexie le chemin vers la sortie. La brunette, dans une combinaison bleu marine sans manches qui dévoile son petit ventre arrondi, se tourne pour suivre la secrétaire, lorsque son regard croise celui de Camil Smith. Elle a un temps d’arrêt, et porte instantanément sa main à son ventre, comme pour se protéger. Elle apprécie l’homme politique, aime ses conversations et son côté dragueur. Elle sait également qu’elle peut compter sur sa discrétion, puisqu’il n’a jamais ébruité leurs parties de jambes en l’air. Il ne répandra donc sans doute pas la nouvelle de sa grossesse. Et pourtant, Camil et le bébé ne vont pas bien ensemble, pas du tout, alors qu’ils ont fini la plupart de leurs entrevues sans aucun vêtement, et dans des positions acrobatiques. Mais il est illusoire de penser qu’un jour leur relation pourra à nouveau se finir dans le même lit, alors que Noah et Lexie ont récemment pris la décision de garder le bébé et de tenter de former, ensemble, une famille. Il est tout autant illusoire de penser que personne ne sera jamais au courant de l’existence du nouveau-né, alors la brunette sourit à Camil.

« Merci, mais je pense que je vais me débrouiller seule pour la suite. »

Elle salue l’assistante du maire avant de rejoindre le candidat, l’interpelant d’abord poliment pour toutes les oreilles indiscrètes qui traîneraient dans le coin.

« Monsieur Smith, quel plaisir de vous revoir ! »

Arrivée à proximité de Camil, un sourire amusé illumine son visage, alors qu’elle reprend plus bas.

« Ca fait un bail. Je ne pensais pas que j’aurais une chance de te revoir avant que tu gagnes les prochaines élections. »





De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) MDGtleV
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) UUG2c5d
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 3yMbGgA
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) YtxTUla
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) FximBIO
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) VuFGq53
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) ZsxbA8o
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Camil Smith
Camil Smith
les grandes ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-quatre ans. (23.11)
SURNOM : cam.
STATUT : officiellement avec debbie brody. officieusement volage.
MÉTIER : candidat à l'élection pour la chambre des représentants.
LOGEMENT : vit avec sa sœur au 525, water street (spring hill).
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) D7628786804b0117426b0f2ee35812016ae6ed00
POSTS : 857 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ivy #2 ; deborah #5 ; deborah #7 ; lexie #4
RPs TERMINÉS : deborah ; primrose ; yasmine ; cora ; sixtine ; raelyn ; jessian ; skylar ; deborah #2 ; skylar #2 ; nolan ; hassan ; deborah #3 ; sixtine ; skylar #3 ; sixtine #2 ; ivy ; irina ; leena ; anastasia ; byron ; lexie ; sixtine #3 ; deb&six ; heïana ; calen&six ; lexie #2 ; calen ; deborah #4 ; lexie #3 ; hassan #2 ; sixtine #4 ; calen (fb) ; andhra ; vladilena ; deborah #6 ;
AVATAR : alexander skargård.
CRÉDITS : gif : unknown ; avatar : shiya.
DC : baby simon, sexy naomi.
INSCRIT LE : 29/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28144-camil-smith https://www.30yearsstillyoung.com/t23397-camil-smith

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) EmptySam 23 Avr - 15:51


Derrière son sourire chaleureux et ses yeux rieurs, les troubles et autres péripéties qui composaient la vie de Camil Smith étaient soigneusement dissimulés. Pourtant, de prime abord, rien ne laissait présager que le politicien puisse être ébranlé par quoique ce soit ; sa vie professionnelle était une réussite, et les sondages relativement encourageants — pour ne pas dire carrément bons. L’Australien fonçait, droit en direction des élections, droit en direction d’une victoire. Dans un mois, il était tout à fait probable que le nom de Camil Smith se retrouve sous les feux de la rampe — ce qui ne le faisait pas rougir, loin de là : il s’était, après tout, battu pour en arriver jusqu’ici. Accoudé au comptoir de l’accueil de la mairie, il bavassait avec une de ses anciennes collaboratrices après avoir rendu visite à son successeur. Le nouveau directeur de cabinet du maire avait fait appel à lui dernièrement, pour savoir s’il accepterait de déjeuner le temps d’un midi avec le maire. Peu convaincu par cette proposition qu’il savait intéressée (depuis qu’il était officiellement candidat, sa liste d’amis avait faussement doublé, et les prétendus soutiens s’étaient succédés à sa porte pour se rappeler à son bon souvenir), Camil avait préféré opter pour un simple café — et, de préférence, à la mairie. Pas question pour lui d’être vu en compagnie de son ancien employeur ; le message qui serait renvoyé ne serait pas bon, et serait une aubaine pour ses détracteurs. On dirait de lui qu’il couvrait ses arrières, au cas où les électeurs lui préfèrent finalement un adversaire politique. Ou pire, on l’accuserait de se mêler des affaires de la mairie de Brisbane — ce qui était complètement faux. Il aurait volontiers continué de discuter avec les employés, mais une voix qu’il connaissait bien l’interpela.

« Mademoiselle Walker, vous ici ! » S’exclama-t-il en souriant, se redressant légèrement pour faire face à l’héritière d’un empire dont la renommée n’était plus à faire. « Plaisir partagé. » Déclara-t-il simplement, en inclinant légèrement la tête. Il était poli, Camil. Toujours poli, en public. Il se doutait que la présence de Lexie en ces lieux n’était en rien due à une formalité administrative quelconque, mais plutôt à son métier de journaliste. Il salua poliment la secrétaire avec laquelle il avait échangé quelques minutes, et fit quelques pas en direction de la brune. Et, bien sûr, il ne manqua pas de constater que sa main reposait précautionneusement sur son ventre. Un ventre légèrement rebondi, mais dissimulé sous le tissu de sa combinaison. Bien malgré lui, il ne put s’empêcher de faire un rapide calcul — et le soulagement s’empara immédiatement de lui quand il comprit que non, il ne pouvait pas être le géniteur de ce bébé. Pas de ce bébé-là, en tout cas. « Je ne pensais pas te revoir enceinte. » Répondit l’Américain en insistant volontairement sur le dernier mot. Aussi loin que pouvaient remonter ses souvenirs, il lui semblait que l’héritière Walker n’avait jamais parlé d’enfant, ou d’envie d’enfant, ou même de se stabiliser pour fonder une famille. Mais les choses pouvaient vite évoluer, et Camil était bien placé pour le savoir, lui aussi. Les langues les plus pendues murmuraient que quelque chose d’important ne tarderait pas à venir perturber son quotidien. Bien qu’il n’ait jamais confirmé, ni même démenti ces allégations, les spéculations allaient bon train : les plus frileux évoquaient du bout des lèvres un mariage imminent, tandis que les plus téméraires faisaient état d’une paternité à venir. La faute à une photo, une simple photo, prise à la dérobée alors qu’il se baladait incognito sur la plage avec Deborah. Une photo où elle portait une chemise ample. Il n’en avait pas fallu davantage pour que les journalistes tirent des conclusions hâtives. « Je te présente mes plus sincères félicitations. » Parce que contrairement à Deborah, Lexie, elle, était vraiment enceinte. C’était étrange, tellement étrange ; il avait l’impression d’avoir partagé des nuits endiablées avec la journaliste pas plus tard qu’hier, et aujourd’hui, elle portait la vie en elle. Le destin jouait parfois de drôles de tours. « Fille ou garçon ? » Demanda l’Américain, alors que les deux anciens amants faisaient un pas en direction de la sortie du City Hall. « Tu as quelque chose de prévu pour ce midi ? Sinon, je t’invite à déjeuner. » Grand seigneur, Camil.

@Lexie Walker


 

.WELL, THAT WAS SAUCY.

I only think in the form of crunching numbers, In hotel rooms, collecting page six lovers, Get me out of my mind, Get you out of those clothes, I'm a liner away From getting you into the mood One night and one more time Thanks for the memories.
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : poupée, chérie ou même la peste, tout lui va
STATUT : Célibataire, habituée aux histoires sans lendemain. Enceinte, terrifiée à l'idée de devoir assumer les conséquences de ses actes.
MÉTIER : Coprésentatrice de la météo sur ABC et journaliste TV, elle participe à l'élaboration des sujets diffusés à l'antenne. Elle rêve de présenter une émission politique
LOGEMENT : A gardé son luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill, dont elle a donné les clés à Angus. Elle vit temporairement chez Noah, à Bayside, alors qu'il tente de la convaincre de mener cette grossesse à terme.
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1290 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de son frère Channing. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme toujours de la cocaïne. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis, et redoute la solitude.
RPs EN COURS : Noah #6 * Channing #9 et Freddy #4 * Noah #8 * Cesar #1 * Cesar #2 * Noah #10 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Camil #4 * Elijah #1

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Vbn2
Channing * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Lc5g
Walkers ... or not * Détruis-moi, sers-toi de moi, j'peux tenir encore, Et ça, ça vaut de l'or.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 11ef0e7f2130390f35
Noxic * Je sais qu'un jour je pourrai dire, Souviens-toi comme nous étions libres, À la lumière indélébile, Nous prenions tout. C'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Gi0b
Lexus * Un ami c'est quelqu'un, Quelqu'un qui vous connaît bien, Et qui vous aime quand même.

RPs TERMINÉS : Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8

La Boule de cristal :
- tu te décides d'envoyer un message bienveillant par semaine à une personne de ton choix
- quelqu'un pirate ton adresse mail et envoie des mails méchants à tes proches se faisant passer pour toi
AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Tumblr
DC : La pétillante Adriana Suárez & Mila Valentini la menteuse
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become https://www.30yearsstillyoung.com/t42822-lexie-walker

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) EmptyJeu 5 Mai - 22:20


@Camil Smith - Lexie Walker


Lexie a fini son travail pour ce matin, ravie d’avoir pu bosser sur un sujet journalistique. Ce n’est pas le sujet du siècle, ni une question réellement politique, même si la brunette passe quelques minutes avec le maire. C’est tout de même une progression, un pas de plus vers une reconnaissance de ses capacités, et vers l’oubli de ses écarts et de ses excès. Et puis, si les femmes sont rarement aidées dans le milieu professionnel lorsqu’elles tombent enceintes, Lexie pourrait être l’exception : peut-être que sa grossesse l’aidera à donner d’elle une image plus sage.
Alors que la brunette s’apprête à regagner la sortie, son regard croise celui de Camil, qu’elle s’empresse de saluer.

« Mademoiselle Walker, vous ici ! Plaisir partagé. »

Elle lui rend son sourire comme il lui rend les salutations polies qu’elle a prononcées pour les oreilles de tous, et attend d’être à côté de l’homme politique pour le tutoyer et être plus familière. Après tout, personne n’est au courant de leurs ébats et de leurs rapprochements, qui n’ont pour témoins que les différentes pièces de la demeure du Smith.

« Je ne pensais pas te revoir enceinte. »

Elle pince les lèvres en secouant la tête, décide de faire preuve de franchise. Elle estime n’avoir rien à craindre de Camil, le voit mal aller répéter les confidences qu’elle aurait pu lui faire alors qu’ils sont censés à peine se connaître, pour s’être croisés quelques fois dans des soirées mondaines ou à l’une ou l’autre occasion professionnelle.

« Moi non plus, je ne pensais pas que tu me verrais enceinte … ou que quiconque me verrait enceinte un jour, pour être honnête. »

Elle hausse les épaules, comme si cela expliquait tout. En réalité, cette phrase est suffisamment explicite : cette grossesse est un accident, une erreur de parcours qui va se transformer en bébé dans quelques mois, et bouleverser toute sa vie. Mais la jeune femme n’avait aucun désir de former une famille.

« Je te présente mes plus sincères félicitations. »

Elle pouffe de rire, ne peut empêcher cette réaction ridicule. Gênée, elle met la main devant sa bouche pour essayer de rire plus discrètement.

« Désolée … Tu dois être la première personne à me féliciter. D’habitude, les gens me regardent avec un air choqué ou compatissant, me disent que tout va bien se passer et me demandent si je vais le garder. Ou bien ils me regardent comme si j’étais la dernière des idiotes, ce que je dois forcément être pour m’être retrouvée dans cette situation … »

Elle laissé échapper un soupire en secouant la tête. Si elle était soutenue par ses frères et son ami Angus, qui voulaient respecter ses choix et la rassuraient sur ses futures capacités maternelles, tous avaient pourtant relevé son inconscience et ses erreurs de jugement.

« Mais je suppose que je vais devoir m’habituer aux félicitations, maintenant qu’on a décidé de garder le bébé et que ça commence à se voir. »

Camil continue à l’interroger, et un instant, elle a l’impression de discuter avec une copine qui l’interroge sur les derniers potins.

« Fille ou garçon ? »
« Garçon », qu’elle répond spontanément, avant de se mordre la lèvre, ne sachant pas si Noah souhaitait garder le secret. Et puis merde, Camil et Noah ne se rencontreraient de toute façon sans doute jamais, et Camil n’irait jamais crier cette information sur les toits.
Lexie ne peut cependant s’empêcher de laisser échapper un nouveau rire gêné.

« Désolée ! C’est juste que … c’est tellement étrange, comme conversation. La dernière fois qu’on s’est vus, on a dû évoquer toutes les positions qu’on testerait la prochaine fois qu’on se retrouverait seuls et … »

Elle toussote, visiblement très gênée.

« Tu as quelque chose de prévu pour ce midi ? Sinon, je t’invite à déjeuner. »

Un rapide coup d’œil à sa montre lui confirme qu’elle a encore un peu de temps avant de retourner au boulot.

« Ouaw, un déjeuner en public ! T’as pas peur qu’on t’accuse d’être le père de ce bébé ? »

Elle rit mais se dirige à l’extérieur du bâtiment, marchant toujours à côté de Camil.

« Avec plaisir pour le déjeuner. »

Lexie lance un regard en biais à l’homme politique.

« Alors ? J’ai vu les sondages. Ca se présente plutôt bien pour toi, non ? »

Parce qu’il n’y avait pas que la grossesse de Lexie qui méritait un échange. D’ailleurs, sa grossesse ne méritait que deux phrases, puis on pouvait passer à la suite, à savoir des sujets de conversation importants, rationnels, que deux adultes pourraient avoir entre eux.





De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) MDGtleV
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) UUG2c5d
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 3yMbGgA
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) YtxTUla
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) FximBIO
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) VuFGq53
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) ZsxbA8o
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Camil Smith
Camil Smith
les grandes ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-quatre ans. (23.11)
SURNOM : cam.
STATUT : officiellement avec debbie brody. officieusement volage.
MÉTIER : candidat à l'élection pour la chambre des représentants.
LOGEMENT : vit avec sa sœur au 525, water street (spring hill).
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) D7628786804b0117426b0f2ee35812016ae6ed00
POSTS : 857 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ivy #2 ; deborah #5 ; deborah #7 ; lexie #4
RPs TERMINÉS : deborah ; primrose ; yasmine ; cora ; sixtine ; raelyn ; jessian ; skylar ; deborah #2 ; skylar #2 ; nolan ; hassan ; deborah #3 ; sixtine ; skylar #3 ; sixtine #2 ; ivy ; irina ; leena ; anastasia ; byron ; lexie ; sixtine #3 ; deb&six ; heïana ; calen&six ; lexie #2 ; calen ; deborah #4 ; lexie #3 ; hassan #2 ; sixtine #4 ; calen (fb) ; andhra ; vladilena ; deborah #6 ;
AVATAR : alexander skargård.
CRÉDITS : gif : unknown ; avatar : shiya.
DC : baby simon, sexy naomi.
INSCRIT LE : 29/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28144-camil-smith https://www.30yearsstillyoung.com/t23397-camil-smith

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) EmptyDim 15 Mai - 22:22


Depuis quelques temps, la vie publique et la vie privée de Camil se confondaient de plus en plus, à tel point que ça en devenait parfois déroutant. Initialement, lorsqu’il était encore directeur de cabinet à la mairie de Brisbane, il avait invité Sixtine à entrer dans la danse ; au vu de ses études, un poste dans la communication lui conviendrait parfaitement. Ravie de pouvoir aider son frère tout en partageant une expérience professionnelle particulièrement enrichissante, elle avait volontiers accepté — jusqu’à ce moment où, malheureusement, sa maladie l’avait rattrapée. Dans un second temps, il avait offert une opportunité en or à Deborah, sa fidèle collaboratrice. Et puis depuis quelques semaines, le rêve avait viré au cauchemar. Mais avant cela, il s’était permis tout un tas de largesses avec la brune qui lui faisait face — quelques dernières escapades de bon temps, avant que la vie et ses aléas ne le rattrapent. Visiblement, il n’avait pas été le seul à prendre un revers par le destin ; Lexie elle-même semblait avoir été une victime. « Effectivement. Tu ne m’avais jamais parlé de ce… Détail, pour tes projets d’avenir. » Rétorqua l’Américain, en désignant du bout de son index le ventre rond de Lexie Walker. En décortiquant le discours de l’héritière, il devinait que cette grossesse était non désirée. Un scandale de plus, pour la fille Walker — mais il n’était probablement plus à ça près. « Ta mère doit être ravie de savoir qu’une descendance est en route. » Il se moquait, bien évidemment ; il était persuadé que la mère de Lexie avait trouvé (ou allait trouver, il ne savait pas très bien) tout un tas de choses à y redire. « Féliciter les gens dans ce genre de circonstances, c’est la tradition, tu sais. » Dit-il en haussant les épaules. « Après, tu en fais ce que tu en veux. Ce n’est certainement pas moi qui vais te juger. » Ajouta-t-il en souriant légèrement, amusé. L’Américain poursuivit avec quelques questions d’usage, et s’autorisa finalement une question personnelle : « Tu sais déjà comment tu vas l’appeler ? »


« L’un n’empêche pas l’autre, Lexie. » Susurra le politicien, un léger sourire venant étirer ses lèvres. Il laissa le silence s’installer, avant finalement d’éclater de rire. « Tu devrais voir ta tête ! » Elle s’était apparemment attendu à tout, mais pas à des avances de la part du politicien. Mais Camil ne perdait pas le nord — jamais. « Quoi, n’est-il pas vrai que les femmes enceintes ont des envies matin, midi et soir ? » Il la charriait, et se moquait d’elle et de sa condition. Loin d’être gêné, il proposa à l’héritière de déjeuner avec elle, ce midi. « Entre toi et moi, je ne suis plus à ça près. » Dit-il en haussant les épaules. Il se garda bien de poursuivre sur ce terrain, d’évoquer les problématiques qu’il rencontrait actuellement avec Deborah. Il passa sous silence les formes généreuses de sa prétendue compagne, et l’état psychologique désastreux dans lequel elle se trouvait actuellement. Par sa faute, en grande partie. Et il ne pouvait rien y faire. Malheureusement, il ne pouvait pas la soulager du poids qui pesait sur ses frêles épaules. « Mais si mes calculs sont exacts, nous n’avons pas été vus en public depuis quoi… Quatre ou cinq mois ? Ça devrait me mettre hors de cause d’emblée. » Expliqua le politicien en haussant les épaules. Les deux comparses s’éclipsèrent, et sortirent sur le parvis de la mairie. « C’est moi qui conduis. » Déclara-t-il, alors qu’elle venait tout juste d’accepter son invitation à déjeuner. Il plongea sa main dans la poche de son jean, et en extirpa ses clés de voiture. Camil, éternellement pressé, prit néanmoins soin de caler son pas sur l’allure de Lexie. La dernière chose qu’il voulait, c’était qu’on pense qu’il pressait une femme enceinte pour aller déjeuner. « Plutôt bien. » Admit le politicien en inclinant légèrement la tête. Il mentirait s’il disait qu’il ne prêtait pas attention aux sondages. Et si par malheur il en loupait un, ses conseillers s’empressaient de l’appeler pour le tenir au courant. « Mais je n’ai pas pour habitude de crier victoire trop vite ; tu sais aussi bien que moi que les choses peuvent aller très vite. » Dit-il en faisant la moue. Il déverrouilla sa voiture, et ouvrit la portière à l’héritière Walker pour qu’elle puisse s’installer. Il se glissa ensuite derrière le volant, et démarra. « Italien, ça te va ? » Demanda-t-il, alors qu’il s’insérait dans le trafic dense de Brisbane. « Comment se passe ton travail ? Tu as obtenu gain de cause auprès de ta hiérarchie ? » Dans ses souvenirs, la brune espérait être davantage prise au sérieuse, pour ensuite bénéficier d’une promotion et monter en grade. Camil avait essayé de l’aider, à sa manière — et il se demandait si leur petite machination / manipulation avait finalement porté ses fruits.


@Lexie Walker


 

.WELL, THAT WAS SAUCY.

I only think in the form of crunching numbers, In hotel rooms, collecting page six lovers, Get me out of my mind, Get you out of those clothes, I'm a liner away From getting you into the mood One night and one more time Thanks for the memories.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Camil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-