AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (kai) too many missing pieces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(kai) too many missing pieces 5dbb6acde8696ef2a7ff680204535a7df8f76b4e
POSTS : 2209 POINTS : 2220

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (13)archie #4atlas #3kaikieran #8kieran #9kieran #10kieran #11 & mason #3leto #2mason #2owen #2will #2.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #3 (parents).

(kai) too many missing pieces 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE :
Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(kai) too many missing pieces 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8#9#10.

(2022)cían #2owen #1addiearchie #3leto #1will #1.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher)kieran #2 (married).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. longanis) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. karolinadeanwrites) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), rosalie craine (ft. mandy moore), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces EmptyJeu 6 Oct - 12:54



too many missing pieces

AUTUMN GALLOWAY & @KAI LUZ

Tu ne peux pas dire depuis combien de temps ta jambe gauche s’est mise à sauter. Tout ce que tu sais, c’est que depuis que tu l’as remarqué, ça t’agace profondément. Comme si tu ne contrôlais pas le mouvement de ta jambe, tic témoignant d’un esprit agité, bien qu’épuisé, incapable de rester immobile, incapable de se calmer. Tu as l’esprit qui vrille à gauche et à droite et les reprises de sitcom qui jouent en rafale depuis quelques heures sur ta télévision ne font plus rien pour t’occuper. Téléphone entre les mains, tu décides rapidement d’envoyer quelques textos, à la recherche d’une âme en peine qui aurait bien envie d’aller se changer les idées elle aussi, sur un coup de tête spontanée. Tout pour ne pas être obligée de rester assise sur ton canapé, incapable d’oublier ta jambe qui saute, qu’importe le nombre de fois où tu tentes de l’arrêter. Il est déjà tard, tu sais que tes chances pour trouver quelqu’un qui est aussi libre avec l’envie de sortir sont minces, mais l’une des filles avec qui tu fais tes cours à l’université mord à l’hameçon et ça te prend moins d’une heure pour te préparer et la rejoindre chez elle, ta classique petite robe noire moulante sur le dos. Tu ne sais pas ce que tu as envie de faire, ce soir. Tu ne sais pas si tu cherches à te sortir Kieran de la tête, ou si tu veux simplement faire descendre toute la pression accumulée des derniers mois, oublier que c’est la fin de session et que les travaux s’empilent, que les examens arrivent. Tu ne sais pas et tu t’en fous. Tu pourras toujours décider une fois là-bas, changer d’idée en cours de route, qu’importe tant que la musique est forte et que l’alcool coule dans tes veines, tu sais que ce sera une bonne soirée.

Ou du moins, c’est ce que tu voulais croire, jusqu’à ce que ton soudain high ne redescende aussi vite qu’il n’est monté. Que tu te sens ridicule, au milieu de cette foule de gens qui ont tous l’air d’avoir au moins dix ans de moins que vous, que tout est finalement trop fort, que tout le monde bouge trop vite autour de toi. Tu fais des efforts pourtant, quand tu t’efforces de sourire à ton amie qui elle ne semble avoir aucun problème à se fondre dans la foule, quand tu te déhanches au son de la musique, que tes bras se lèvent au-dessus de ta tête, que tu fermes les yeux dans un espoir de te perdre dans le moment, sans succès. Peut-être qu’un autre verre te permettra enfin de te détendre, ou peut-être que d’enchaîner les shooters est une bien meilleure idée. Ton amie n’est pas pour cette dernière proposition, elle veut continuer de danser qu’elle dit. Tant pis. Tu n’as pas besoin d’elle pour te commander quelque chose à boire après tout. Tu t’excuses, lui assures que tu reviens rapidement et puis prends la direction du bar. L’endroit est bondé, il semble y avoir beaucoup de monde qui attendent pour commander, mais tu réussis assez facilement à te faufiler, assez pour prendre place sur l’un des tabourets. Tu attires l’attention l’un des barmans et avec ton sourire angélique, tu parviens à placer ta commande avant bien d’autres qui étaient pourtant là avant toi. « 4 blue kamikaze. » que tu demandes en montrant quatre doigts, ce à quoi le barman répond d’un simple signe de la tête. Le mec assis à côté de toi semble être là depuis un moment, bien avant toi, sans que personne ne soit venu prendre sa commande vu l’absence de verre vide placé devant lui. « J’peux partager, si tu veux. » que tu proposes innocemment, tournant ton attention pleinement vers lui. La noirceur de la pièce n’aide pas, mais son visage te semble familier. « On se connaît? » que tu demandes ensuite, plissant les yeux comme si tu espérais que cela t’aide à mieux le reconnaître, sans succès.



(kai) too many missing pieces P0rWgDf(kai) too many missing pieces J36iNh6(kai) too many missing pieces FyMeElc
(kai) too many missing pieces QHnF9bK
(kai) too many missing pieces U5iGBpI
(kai) too many missing pieces IUJCx06
(kai) too many missing pieces 7ZWT0EU
(kai) too many missing pieces FximBIO
(kai) too many missing pieces YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kai Luz
(kai) too many missing pieces HHmzEkM
Voir le profil de l'utilisateur
(kai) too many missing pieces MTtf4TM ÂGE : trente ans (13/08), il en grince des dents
STATUT : célibataire, mitigé entre le soulagement et l'horreur
MÉTIER : biologiste, concentré davantage sur le domaine de la recherche qui lui prodigue une liberté et quelques avantages rendant ce métier qu'il n'a pas choisi lui-même plus supportable
LOGEMENT : il tient compagnie à dani dans son appartement situé dans le quartier de bayside sur wellington street
(kai) too many missing pieces Tumblr_omzbcxmVW61vm0mfbo1_400
POSTS : 5305 POINTS : 1880

TW IN RP : relations toxiques, harcèlement moral, viol
GENRE : Je suis un homme
PETIT PLUS : en crise identitaire : il cherche encore qui il est ▲ people pleaser par excellence, souverain des compromis ▲ haut potentiel intellectuel doublé d'un trouble de l'attention (tdah) ▲ aucun pied à terre, il enchaîne les destinations sur le dos de ses études puis de sa carrière ▲ déteste la routine et les étiquettes ; entretient les secrets et les faux semblants ; avide de nouvelles expériences ; provoque les loufoques aventures et les opportunités de toutes sortes ▲ drag queen aussi passionnée qu'inavouée ▲ rêve de se réorienter dans le journalisme d'investigation
CODE COULEUR : Kai se cherche en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (14)
milaautumnemeryrun for judy

(kai) too many missing pieces BvdNvup
les five
hugojiyeonjiyeon&hugoles five #2noor #2hugo #2

(kai) too many missing pieces Wzzc
rakai
raphael #1raphael #2

dimension bunyip : leto #2winston #2
RPs EN ATTENTE : yara ▲ trent ▲ gaïa
RPs TERMINÉS :
(kai) too many missing pieces L2n5iNq
AVATAR : Francisco Lachowski
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), ji (gif les five), drake. (signature), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t45389-kai-i-don-t-know-my-name-i-don-t-play-by-the-rules-of-the-game https://www.30yearsstillyoung.com/t45428-kai-safety-rules https://www.30yearsstillyoung.com/t45729-kai-luz https://www.30yearsstillyoung.com/t47238-kai-luz

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: Re: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces EmptyVen 18 Nov - 21:31



Tu soupçonnais avoir tenté toutes les positions possibles sur le canapé du logement de Dani, que tu avais investi dès ton arrivée à Brisbane, en juillet dernier. Un soupire franchit longuement la frontière de tes lippes, tu poses le livre de biologie en épouvantail sur ton torse, tes yeux sombres scrutent le plafond. Tes mains passent sur ton visage, frottent tes yeux, mêlent tes cheveux. Ton esprit est d'ordinaire indomptable mais il valse ce soir dangereusement avec tes dilemmes, tes mauvais souvenirs, tes appréhensions, tes frustrations. Ta jambe trépigne contre le bras du canapé, témoin de ta nervosité. Des cernes se creusent sous tes yeux mais le repos te paraît proscrit. Tu sais que si tu rejoins ton amie dans son lit, tu seras incapable de rejoindre Morphée et tu risques fortement de réveiller la coréenne. Tu râles dans ta barbe de quelques jours et finis par décrocher ton téléphone, qui glisse de tes mains pour te gifler sans vergogne. Tu lèves les yeux au Ciel, reproduis l'exercice en maintenant cette fois-ci l'écran face à tes pupilles. Tu n'as personne de tes contacts de connectés, il est trop tard pour rejoindre Hugo au Saucibar. Tu t'orientes vers les boîtes de nuit et constates que l'Electric Playground sur Fortitude Valley a l'avantage de ne pas être très loin d'où tu te trouves et restera ouverte encore quelques heures. Tu te redresses, attrapes ton blouson, enfiles tes chaussures, laisses un mot à Dani sur le comptoir de la cuisine et rejoins les rues humides australiennes.

Tu veux te sortir ton avenir et ton passé de ta tête. Tu as besoin d'arrêter de penser à Ryan. Tu ne veux plus te jouer en boucle la conversation dotée de bon sens que tu as eue récemment avec Noor. Tu refuses de songer à Jiyeon et son fichu SMS sur le coming out. Tu réfutes tes acolytes drag queens qui te sollicitent sans cesse pour que tu te dévoiles quand cela est intolérable pour toi de lier ton art nocturne à ta vie de tous les jours. Tu désires cesser de visualiser le regard interrogateur de Hugo lorsque tu as refusé de répondre à tes parents le jour de ton anniversaire. Un frisson te parcourt en te rappelant que tu as franchi le cap des trente ans : une information que tu souhaites oublier aussi cette nuit. La liste est longue, elle te martèle le cœur tandis que tes pas foulent le bitume de plus en plus hâtivement. Finalement, tu remarques l'enseigne lumineuse de l'Electric Playground et tu t'y engouffres, n'éprouvant aucune misère à passer devant les videurs. Tu t'empêches de penser qu'un d'entre eux est mignon, par la même occasion.

Direction le bar, tu t'échoues sur un tabouret comme si c'était vital, comme si tu avais accompli une véritable épreuve et qu'enfin, tu pouvais obtenir de quoi respirer. Une bouée en mer agitée. Tes doigts pianotent sur la surface collante du comptoir, tu tentes en vain d'obtenir l'attention du barman. Une femme élégante dans sa robe noire moulante se poste à côté de toi et capte sans difficulté aucune l'attention de l'employé. Tu rejettes la tête en arrière, désespéré. Tu as l'impression d'être un camé mais vraiment, ta patience est mise à rude épreuve. Peut-être aurais-tu dû venir au bar en drag queen pour te faire servir plus rapidement ? « J’peux partager, si tu veux. » Tu cilles et tu te concentres sur la jeune femme qui s'adresse à toi. Un léger rire file entre tes lèvres. « C'est gentil, j'veux bien. » Généralement, tu aurais refusé poliment, ne voulant pas dépouiller la jolie rousse, mais cette nuit, tu adhères à son offre, mourant d'envie d'alcooliser ton organisme. « On se connaît? » Tu inclines légèrement la tête sur le côté, scrutant le portrait de ton interlocutrice. Tu fronces les sourcils. Sa voix te dit quelque chose, son regard aussi. Tu tentes de mettre les pièces du casse-tête ensemble pour résoudre l'énigme de l'identité de la trentenaire. « Hum. Je crois. » Tu fais, incertain, farfouillant ta mémoire. « Je suis Kai, » tu te présentes et dès que la réalisation apparaît sur le minois de la rouquine, tu reconnais par son expression lumineuse l'australienne : « Autumn ?! » Tu t'exclames, te redressant sur ton siège. Cet éclat, le même qu'elle avait quand elle élucidait les rouages de ton cerveau peu ordinaire pour le faire capter ce que tu peinais à intégrer. Par ses capacités à dépasser les cadres et garder un esprit ouvert et tolérant, tu avais toujours été intimement persuadé qu'elle ferait une enseignante hors pair. « Mais qu'est-ce que tu fais là ?! » Tu te rappelais qu'elle t'avait expliqué être originaire du pays des kangourous mais naïvement, tu la pensais encore à Québec, là où tu lui avais dit au revoir deux ans plus tôt. « C'est dingue comme le monde est petit, » tu t'étonnes. Tu te lèves et enlaces la trentenaire amicalement, ayant confirmation sur son identité. « Ca me fait super plaisir de te revoir ! »


stand out
“It's not about changing who you are, it's about revealing who you are.”

(kai) too many missing pieces ZluH9hz
(kai) too many missing pieces Leo10
(kai) too many missing pieces 383200artist
(kai) too many missing pieces Bbi5jU8
(kai) too many missing pieces 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(kai) too many missing pieces 5dbb6acde8696ef2a7ff680204535a7df8f76b4e
POSTS : 2209 POINTS : 2220

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (13)archie #4atlas #3kaikieran #8kieran #9kieran #10kieran #11 & mason #3leto #2mason #2owen #2will #2.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #3 (parents).

(kai) too many missing pieces 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE :
Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(kai) too many missing pieces 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8#9#10.

(2022)cían #2owen #1addiearchie #3leto #1will #1.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher)kieran #2 (married).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. longanis) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. karolinadeanwrites) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), rosalie craine (ft. mandy moore), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: Re: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces EmptyVen 23 Déc - 13:15



too many missing pieces

AUTUMN GALLOWAY & @KAI LUZ

Tu es tentée par l’idée de t’éclipser et partir du club où tu as trouvé refuge, mais ce ne serait sans doute pas très gentil pour ta copine que tu as supplié de t’accompagner il n’y a même pas quelques heures de cela. Tu en veux à la Autumn qui s’emmerdait sur le canapé, celle qui pensait que ce serait une bonne idée de te retrouver ici, dans le bruit et les lumières qui flashent de partout, qui te font mal aux yeux et qui te donnent mal à la tête. Tu en veux aussi à la Autumn d’en ce moment d’être aussi rabat-joie, de ne pas savoir profiter alors que c’est tout ce que tu voulais. Tu détestes cette dualité qui ne sait jamais vraiment faire de sens dans ta tête, tes envies qui sont bien trop souvent de polaires opposés, tes envies qui changent en un mot, en un moment au point que tu en as toi-même le tournis a essayé de faire sens de tout ça. Alors trouver le bar, commander quelques shots, prétendre que tu n’as pas envie de disparaître sur place, ça semble être l’option la plus viable pour le moment. Les shots apparaissent sans tarder, et si tu n’as pas eu à faire beaucoup d’effort pour attirer l’attention du barman, ça ne semble pas être aussi facile pour ton voisin qui semble sur le point de perdre patience. Tu joues à la bonne samaritaine en lui offrant de partager, ou peut-être que tu es seulement à la recherche d’une distraction. Dans un cas comme dans l’autre, vous êtes tous les deux gagnants et c’est l’essentiel, non? « C’est gentil, j’veux bien. » Sans attendre, tu pousses deux de tes shooters dans sa direction, avant de te concentrer sur son portrait, tentant d’essayer de comprendre pourquoi il te semble si familier. Est-ce que c’est la voix, ou bien autre chose? Tu poses la question et voilà qu’il se met à te dévisager à son tour, alors que vous cherchez dans vos mémoires respectives si le visage de l’autre évoque le moindre souvenir. « Hum. Je crois. » Tu plisses les yeux, toujours incapable de te souvenir de qui il est, même si quelque chose te dit que la réponse est bien plus simple et évidente que tu ne veux le croire. « Je suis Kai. » Tes yeux s’écarquillent. Bien sûr, ce prénom, cette voix, ce visage. Évidemment que tu le connais, et avant même que tu n’aies le temps de dire quoique ce soit, muette de surprise, il semble lui aussi s’être souvenu. « Autumn?! Mais qu’est-ce que tu fais là?! » « C’est plutôt moi qui devrais te poser cette question! » Sans prendre le temps de trop y réfléchir, tu t’approches de lui, viens passer tes bras autour de ses épaules dans une accolade un peu maladroite alors que vous êtes tous les deux assis, mais qui témoigne de ta joie autant que de ta surprise de le retrouver ici ce soir, de tous les moments et de toutes les places possibles. « Je suis rentrée en Australie il y a un peu plus d’un an maintenant. Je viens pas de Brisbane, mais de pas très loin et c’est ici que je me sens le mieux. » Oh, la belle histoire. Bien mieux que de dire que tu t’es installée ici principalement pour stalker ton ex-fiancé, hum. « Je te croyais en Californie! » Du moins, tu crois que c’était la prochaine destination du brésilien, avec qui tu avais développé un certain lien d’amitié dépassant la simple relation élève-enseignant, bien que tu n’aies jamais eu l’occasion de le voir souvent autre que dans ce cadre avant son départ. Jamais tu n’aurais cru le revoir un jour, encore mois dans un club de Brisbane pendant un soir de lourde solitude. « C’est dingue comme le monde est petit. » Toi aussi, tu peines à y croire. C’est que le hasard sait drôlement bien faire les choses. « Ça me fait super plaisir de te revoir. » « Moi aussi, tu fais ma soirée. » que tu avoues, ta mauvaise humeur et ton envie de partir soudainement évaporée. Tu attrapes l’un des shooters et le lève dans sa direction, l’invitant à trinquer. « À nos retrouvailles improvisées! » que tu lances, cognant ton verre minuscule contre le sien et avalant d’une traite l’alcool bleuté. Sans attendre, tu attrapes ton deuxième shooter et répète l’expérience, une grimace apparaissant sur ton portrait alors que tu sens déjà l’alcool te réchauffer de l’intérieur, cette sensation si particulière et si agréable à la fois. « Quatre autre. » que tu indiques au barman qui passe rapidement par-là, et puis tu retournes ton attention sur Kai. « Qu’est-ce qui t’emmène à Brisbane? » que tu demandes, sincèrement curieuse.



(kai) too many missing pieces P0rWgDf(kai) too many missing pieces J36iNh6(kai) too many missing pieces FyMeElc
(kai) too many missing pieces QHnF9bK
(kai) too many missing pieces U5iGBpI
(kai) too many missing pieces IUJCx06
(kai) too many missing pieces 7ZWT0EU
(kai) too many missing pieces FximBIO
(kai) too many missing pieces YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kai Luz
(kai) too many missing pieces HHmzEkM
Voir le profil de l'utilisateur
(kai) too many missing pieces MTtf4TM ÂGE : trente ans (13/08), il en grince des dents
STATUT : célibataire, mitigé entre le soulagement et l'horreur
MÉTIER : biologiste, concentré davantage sur le domaine de la recherche qui lui prodigue une liberté et quelques avantages rendant ce métier qu'il n'a pas choisi lui-même plus supportable
LOGEMENT : il tient compagnie à dani dans son appartement situé dans le quartier de bayside sur wellington street
(kai) too many missing pieces Tumblr_omzbcxmVW61vm0mfbo1_400
POSTS : 5305 POINTS : 1880

TW IN RP : relations toxiques, harcèlement moral, viol
GENRE : Je suis un homme
PETIT PLUS : en crise identitaire : il cherche encore qui il est ▲ people pleaser par excellence, souverain des compromis ▲ haut potentiel intellectuel doublé d'un trouble de l'attention (tdah) ▲ aucun pied à terre, il enchaîne les destinations sur le dos de ses études puis de sa carrière ▲ déteste la routine et les étiquettes ; entretient les secrets et les faux semblants ; avide de nouvelles expériences ; provoque les loufoques aventures et les opportunités de toutes sortes ▲ drag queen aussi passionnée qu'inavouée ▲ rêve de se réorienter dans le journalisme d'investigation
CODE COULEUR : Kai se cherche en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (14)
milaautumnemeryrun for judy

(kai) too many missing pieces BvdNvup
les five
hugojiyeonjiyeon&hugoles five #2noor #2hugo #2

(kai) too many missing pieces Wzzc
rakai
raphael #1raphael #2

dimension bunyip : leto #2winston #2
RPs EN ATTENTE : yara ▲ trent ▲ gaïa
RPs TERMINÉS :
(kai) too many missing pieces L2n5iNq
AVATAR : Francisco Lachowski
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), ji (gif les five), drake. (signature), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen
INSCRIT LE : 10/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t45389-kai-i-don-t-know-my-name-i-don-t-play-by-the-rules-of-the-game https://www.30yearsstillyoung.com/t45428-kai-safety-rules https://www.30yearsstillyoung.com/t45729-kai-luz https://www.30yearsstillyoung.com/t47238-kai-luz

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: Re: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces EmptyDim 8 Jan - 23:03



Si la soirée s'était augurée morose d'entrée de jeu, il suffisait apparemment que tu y mettes du tien pour que celle-ci s'améliore considérablement. Comme si Autumn était ta récompense pour avoir quitté l'appartement que tu occupais avec Dani, tu te réjouissais profondément de retrouver la jeune femme que tu avais saluée pour la dernière fois deux ans plus tôt, à l'autre bout du monde. Tu l'enlaces aussi spontanément qu'amicalement dès qu'elle initie le geste. Ce hasard immense t'amuse autant qu'il t'émerveille et des milliers d'interrogations naissent dans ton esprit sur la vie de la rouquine depuis que tu l'avais quittée. « C’est plutôt moi qui devrais te poser cette question! » Elle te réplique lorsque tu commences à la questionner sur ses raisons l'ayant conduite en Australie, bien que tu te remémorais qu'elle était native de ce pays. Un rire franc file entre tes lèvres avant qu'elle ne t'explique : « Je suis rentrée en Australie il y a un peu plus d’un an maintenant. Je viens pas de Brisbane, mais de pas très loin et c’est ici que je me sens le mieux. » Tu hausses les sourcils, intéressé et impressionné. Ils s'étaient finalement suivis en terme de départ du Québec. « On est pas parti si loin l'un de l'autre, » tu verbales. « Je te croyais en Californie! » « Ah oui, j'en viens, en fait ! Je suis arrivé à Brisbane en juillet. » Tu fais avec enthousiasme, touché que la Galloway se rappelle de ton dernier itinéraire.

Tes doigts pianotent nerveusement la surface du bar avant de s'enrouler autour d'un des shooters que t'avait offert plus tôt la trentenaire. Tu ne peux t'empêcher de souffler à quel point cette coïncidence est épatante. En plantant ton regard dans celui de ton interlocutrice, tu lui avoues à quel point cela te ravit de la retrouver. « Moi aussi, tu fais ma soirée. » Tout en ton portrait expire le bonheur, une vraie contradiction avec ton début de soirée. « À nos retrouvailles improvisées! » « Yes ! À ces heureuses retrouvailles ! » Tu approuves gaiement et rapidement, vous descendez avidement les deux petits verres. Autumn a la merveilleuse idée d'attirer de nouveau l'attention du barman et de commander une autre tournée. Manifestement, vous avez autant envie l'un que l'autre de boire ce soir. Tu as tout un tas d'éléments à taire dans ta tête cette nuit et tu es motivé à éventuellement t'y appliquer avec la bonne compagnie d'Autumn. « Qu’est-ce qui t’emmène à Brisbane? » « Le boulot, les copains, » tu présentes. « Noor est ici aussi. Tu te souviens de Noor ? Mon amie que j'ai rejoint en Californie, » tu relates avec un sourire tendre. Tu avais parlé de la Guerrero à Autumn à plusieurs reprises. « Peut-être que je pourrais te la présenter, si tu veux ! » Tu invites, charmé par l'idée que deux personnes que tu appréciais puissent se connaître. « Est-ce que tu enseignes ici aussi ? » Tu demandes, sincèrement intéressé. Tu avais adoré avoir la jeune femme en professeur et vu ses capacités à t'enseigner malgré tes divergences, tu étais intimement convaincu qu'elle ferait une enseignante hors pair. « Et si on se prenait directement une bouteille ? » Tu proposes alors que les quatre nouveaux shooters sont posés devant vous. Vu vos attitudes respectives, tu soupçonnes que vous n'aurez pas de misère à boire un tel contenu à deux. Tu te permets par ailleurs de payer cette deuxième tournée en tendant ta carte bancaire au barman.


stand out
“It's not about changing who you are, it's about revealing who you are.”

(kai) too many missing pieces ZluH9hz
(kai) too many missing pieces Leo10
(kai) too many missing pieces 383200artist
(kai) too many missing pieces Bbi5jU8
(kai) too many missing pieces 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(kai) too many missing pieces 5dbb6acde8696ef2a7ff680204535a7df8f76b4e
POSTS : 2209 POINTS : 2220

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (13)archie #4atlas #3kaikieran #8kieran #9kieran #10kieran #11 & mason #3leto #2mason #2owen #2will #2.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #3 (parents).

(kai) too many missing pieces 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(kai) too many missing pieces Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE :
Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(kai) too many missing pieces 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8#9#10.

(2022)cían #2owen #1addiearchie #3leto #1will #1.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher)kieran #2 (married).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. longanis) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. karolinadeanwrites) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), rosalie craine (ft. mandy moore), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: Re: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces EmptyMar 24 Jan - 11:31


too many missing pieces

AUTUMN GALLOWAY & @KAI LUZ

« On est pas parti si loin l’un de l’autre. » Cette vérité demeure toujours aussi surprenante. Tu ne pensais jamais que ton chemin serait emmené à recroiser celui de Kai, surtout pas dans des circonstances aussi hasardeuses que celles-là. Tu ne sortais presque plus après tout, et le soir où tu décides de venir noyer ta peine dans un club de la ville, il en fait de même? Coïncidence? Tu as du mal à y croire. Tu n’as jamais réellement cru au hasard de la vie, préférant prétendre qu’il y a une raison derrière chaque chose, chaque rencontre, chaque moment qui nous mène là où vous êtes. Souvent, tu n’avais pas envie de penser aux raisons qui expliquaient ton quotidien, les nombreux choix derrière lesquels tu t’étais retrouvée à trente ans, célibataire, sans enfant et sans diplôme (encore pour quelques semaines du moins) alors que tu voulais tant de la vie, tu te connaissais assez pour savoir que tu chercherais éventuellement à comprendre pour quel motif particulier le Luz avait pu être ramené dans ton orbite. « Ah oui, j’en viens en fait! Je suis arrivé à Brisbane en juillet. » Il y a quelques mois à peine, donc. Tu secoues la tête, presque persuadée que tu vas finir par te réveiller et réaliser que tout de cette scène n’est qu’un fragment de ton imagination, mais alors que l’alcool descend le long de ta trachée, la sensation est bien trop réaliste, la brûlure bien trop prononcée pour que tout ça ne soit pas réel, ce qui t’arrache un nouveau sourire. « Et ça te plaît jusqu’à maintenant? J’imagine que c’est bien différent de la côte Ouest américaine! » Non pas que tu en connaisses quoique ce soit de plus que ce que l’on voit à la télévision, certes, mais quand même.

« Yes! À ces heureuses retrouvailles! » Les shooters ne font pas long feu, et tu n’attends pas un quelconque mot de la part de Kai avant de commander une nouvelle tournée qui connaît le même sors que les premiers. Ça descend trop vite et tu regrettes déjà de ne pas en avoir demandé quatre de plus, mais tu sais aussi que ce ne sera pas bien long avant que les effets ne se fassent ressentir. « Le boulot, les copains. » Tu hoches la tête, attentive et curieuse. « Noor est ici aussi. Tu te souviens de Noor? Mon amie que j’ai rejoint en Californie. » Le nom t’est familier, mais seulement parce que c’est le genre qui ne s’oublie pas facilement et aussi parce que tu croyais à l’époque qu’elle était la copine de Kai. Peut-être que tu n’avais pas tort finalement qu’ils étaient encore ensemble? Après tout, s’il l’a rejoint en Californie et qu’il semble l’avoir suivi jusqu’ici, ça fait du sens dans ton esprit qui s’empresse toujours à faire des conclusions sans que tu ne possèdes toutes les informations. C’est que tu en oublierais presque le fait qu’il vient d’utiliser les mots mon amie pour parler d’elle. « Peut-être que je pourrais te la présenter, si tu veux! » « Oui, avec plaisir. Tu l’as suivi jusqu’ici? » que tu lui demandes, la curiosité l’emportant sur le reste. « Ça fait longtemps que vous êtes ensemble? Ou eh, que vous vous connaissez je vous dire? » que tu te reprends, même si tes hypothèses ont franchi tes lèvres sans que tu ne puisses réellement les retenir. « Est-ce que tu enseignes ici aussi? » Tu te mordilles légèrement les lèvres, gênée de devoir admettre que malgré ton expérience passée et le rôle que tu avais joué auprès de lui lors de votre passage commun à Québec, tu ne possédais pas encore le titre officiel d’enseignante. « Non, pas encore du moins. Mais bientôt! » que tu précises, un brin d’enthousiasme qui réapparaît dans le timbre de ta voix. « Je termine mon BAC à la fin de l’année et après, je vais pouvoir exercer officiellement. » Pas seulement qu’à titre d’aide-enseignante, dans des boulots qui payent encore moins bien qu’un job au salaire minimum. Mais l’expérience avait été enrichissante et c’est ce qui t’avait convaincu de reprendre tes études une fois à Brisbane. « Et si on se prenait directement une bouteille? » « Tu lis dans mes pensées. » Quand tu réussis à attirer le regard du barmaid une autre fois, tu commandes directement une bouteille de fort qui risque de ne pas faire long feu entre vous deux, vu la rapidité à laquelle vous avez enchaîner vos premiers shooters. « Qu’est-ce qu’on oublie ce soir? » que tu lui demandes, toute gêne désormais débridée maintenant que l’alcool coule dans tes veines et que ton filtre déjà défectueux de base ne fait plus le moindre effet.



(kai) too many missing pieces P0rWgDf(kai) too many missing pieces J36iNh6(kai) too many missing pieces FyMeElc
(kai) too many missing pieces QHnF9bK
(kai) too many missing pieces U5iGBpI
(kai) too many missing pieces IUJCx06
(kai) too many missing pieces 7ZWT0EU
(kai) too many missing pieces FximBIO
(kai) too many missing pieces YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(kai) too many missing pieces Empty
Message(#) Sujet: Re: (kai) too many missing pieces (kai) too many missing pieces Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(kai) too many missing pieces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: electric playground
-