AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

 Sara ♣ Amor y cine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maritza Gutiérrez
Maritza Gutiérrez
la cheffe de tribu
la cheffe de tribu
Sara ♣ Amor y cine 7vHkInU Présent
ÂGE : 51 ans
SURNOM : Mari, Za'
STATUT : Divorcée. Elle a été mariée pendant 10 ans avec Sergio. En 2002 ils signent les papiers du divorce mais depuis la mère de famille n'a jamais refait sa vie.
MÉTIER : Femme de ménage, nourrice, cuisinière, en gros, elle est bonne à tout faire.
LOGEMENT : #32 Parkland Boulevard (Spring Hill)
POSTS : 549 POINTS : 160

TW IN RP : Violence - Deuil
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : [color=#cc0066][b]...[/b][/color]
RPs EN COURS : Joseph #2 ; Logan #2 ; Sergio #6 ; Jordan #2 ; Sara #3 ; Cesar #3 ; Camil #1 ; Olivia #4 ; Russell #1 ; Les Gugus #4 ; Birdie #1 ; Sergio #9 ; Diego #4 ; Emery #3

UA: Greta #1

EVENT SURVIE: Cesar

RPs TERMINÉS : Olivia #1 ; Lily #1 ; Sergio #2 ; Sergio & Cesar #1 ; Joseph #1 ; Malone #1 ; Diego #1 ; Sergio #3 ; Olivia #2 ; Chris #1 ; Sara (survie) ; Logan #1 ; Sara #1 ; Jordan #1 ; Sergio Survie ; Sergio #4 ; Olivia #3 ; Sergio #7 ; Diego ; Les Gugus #2 ; Les Gugus #3 ; Diego #3 ; Sergio #8 ; Emery #2

Sujets abandonnés:

AVATAR : Penelope Cruz
CRÉDITS : avatar: harley, code signature: Pando. Icons: Pando
DC : Marley Lynch ♥♥
PSEUDO : Ju'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/03/2023

Sara ♣ Amor y cine Empty
Message(#) Sujet: Sara ♣ Amor y cine Sara ♣ Amor y cine EmptyDim 14 Jan 2024 - 16:04


Amor y cine
  @Sara Gutiérrez  ft. Maritza Gutiérrez


Elle étouffait. Le souffle commençait à lui manquer. Sa poitrine lui faisait mal. Sa cage thoracique tentait de se refermer sur ses poumons. Ses mains étaient moites. Sa vue se brouillait. Maritza connaissait tous ces signes, elle les avait expérimentés bien trop souvent par le passé. Elle était en train de faire une crise d'angoisse. Dans ce salon où tout avait explosé, la matriarche perdait peu à peu pied. Sans réfléchir davantage, elle attrapa son sac à main, ses clés de voiture et ne regarda pas en arrière lorsqu'elle claqua la porte d'entrée de sa maison. Une fois sur le porche, elle prit une longue bouffée d'air et finit par grimper dans sa voiture. Ses mains tremblaient sur le volant alors qu'elle entendait les pulsations de son cœur battre dans ses oreilles. Elle ferma les yeux, posa sa tête sur le volant et tenta de se calmer. Il fallait qu'elle parte de cette maison. La demeure était vide en cet fin d'après-midi et le silence qui régnait tétanisait plus que de raison la Gutiérrez. Elle finit par démarrer le contact et prit la route. Pour aller où ? Elle n'en avait pas la moindre idée, elle voulait juste s'éloigner du lieu du cauchemar le plus rapidement possible.

Ainsi elle roula de longues minutes, sans trop savoir où elle allait, cherchant juste à se vider l'esprit, à penser à autre chose qu'à cette tempête qui était venue tout ravager dans sa vie. Il avait un fils. Encore un. De rage Maritza tapa sur le volant. A chaque fois qu'elle pensait qu'il ne pourrait pas la décevoir plus, Sergio parvenait à lui enfoncer un nouveau couteau dans le cœur. Les yeux de la mexicaine s'embuèrent à tel point que conduire était devenu trop risqué. Elle se gara donc sur le bas côté pour retrouver ses esprits et ce fut à ce moment-là qu'elle constata qu'elle s'était stationnée non loin du cinéma où travaillait Sara. Elle jeta un coup d'oeil à sa montre... Oui peut-être que sa fille était encore là,  peut-être qu'elle était en train de bosser. Sans trop réfléchir, elle descendit, claqua la portière et descendit à pied la rue. Lorsqu'elle arriva devant l'enseigne lumineuse du cinéma elle hésita quelques secondes puis finit par passer les portes. Il y avait une petite queue devant elle, certains habitants de la ville avaient, semblait-il, décidé de passer une partie de leur journée installés confortablement dans de gros fauteuils. Elle se pencha légèrement sur le côté afin de s'assurer qu'il s'agissait bien de Sara à l'accueil et sourit en constatant que c'était le cas.

Alors Maritza fit la queue. Patiemment elle attendait que vienne son tour. Les gens autour d'elle bavardaient, riaient, spéculaient sur ce qu'ils allaient voir ou non, sur la fin hypothétique d'un film, sur les rebondissements qu'ils espéraient découvrir. Il n'y avait plus que deux personnes qui la séparaient de sa fille. Un jeune homme et une vieille femme qui se trouvait juste devant elle. Quelques minutes et elle pourrait échanger avec son enfant. Au bout d'un certain temps néanmoins, Maritza fronça les sourcils et tendit l'oreille. Cela prenait beaucoup trop de temps. Elle écouta alors attentivement la conversation et constata avec étonnement que sa fille était... littéralement en train de draguer le client qui venait de se présenter. Elle jeta un coup d'oeil et vit la petite brune battre des cils, passer sa main dans ses cheveux... Glousser. La Gutiérrez secoua la tête, ce n'était pas comme ça qu'elle allait le séduire et le cornet de popcorn qu'elle venait de lui offrir ne suffirait sans doute pas non plus. Finalement le jeune homme partit avec son ticket et la grand-mère put obtenir le sien. « Bonjour, vous avez vraiment de beaux yeux » dit-elle à sa fille en gloussant et en se moquant quelque peu d'elle. Elle leva les yeux au ciel et constatant qu'il n'y avait plus de clients, se dressa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur le front de son enfant. Elle demanda alors plus sérieusement : « Tu as le temps pour prendre une petite pause et boire un café avec ta vieille mère ? » Maritza avait besoin qu'on lui change les idées, elle avait besoin de discuter, de rire, de se vider l'esprit. Sara semblait être la personne parfaite pour ce genre d'exercice.
made by black arrow


Sara ♣ Amor y cine LJsJKe3x_o Sara ♣ Amor y cine FZRbQXJx_o
Cry me a river
You don't have to say, what you did,
I already know, I found out from him
Now there's just no chance, for you and me, there'll never be
❝Cry me a river ; Justin Timberlake❞


Sara ♣ Amor y cine W98cbSy
Revenir en haut Aller en bas
 

Sara ♣ Amor y cine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: Twelve Happy Spectators
-