AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33306 POINTS : 705

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hannah - Kelly#3 - Ariane#2 - Isaac#2 - Sybille - Birthday - Owen - Joseph (fb) - Sara - Wendy#6
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Wren - Matt - Jack - Ginny - Ariane - Robin -
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Levi - Wendy#5
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : Blondie (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Lun 10 Sep 2018 - 18:34




De retour depuis quelques jours seulement et la vie est de nouveau la même qu’avant. Adieu l’effervescence de l’Angleterre. Ces bonnes vibes que j’ai ressentis à chaque instants. Ces chansons parfaites qui passaient sur les ondes. Cet accent. Cette culture. Ces pubs. Ces festivals. J’essaie de voir le bon côté des choses à mon retour. Je retrouve Wendy qui m’a beaucoup manqué et ma famille également mais quand même… Je me sentais tellement bien là bas. C’était un rêve pour moi de faire ce voyage et maintenant, il est fait. J’ai plus qu’à recommencer à économiser pour y retourner une année prochaine, parce qu’on aura beau dire, les festivals de musique en Angleterre sont les meilleurs de la Terre. Ok, j’en ai fait seulement en Australie, donc j’ai que ça pour comparer, mais ces festivals anglais sont de renommé international.

Alors pour rester dans ma bulle musicale, je ne loupe pas ma soirée open mic du mardi soir. Ca fait un moment que je ne me suis pas produit sur scène, ça va me faire du bien. J’ai rien eu le temps de prévoir comme tracklist spécifique, je vais rester sur du solide. Des morceaux que je connais bien.

J’arrive sur place le premier. Oui parce que y’a Isy qui va me rejoindre. Je commande deux bières et je m’installe à une table libre tout en réfléchissant à quelles chansons je vais faire ce soir. Je sors mon téléphone pour parcourir mon spotify et me donner des idées supplémentaires. Je tombe sur le dernier album de Trophy Eyes que j’arrête pas d’écouter depuis Leeds festival. J’ai été un peu en retard à le découvrir parce que le dernier album de Deaf Havana est sorti en même temps mais j’ai su me rattraper après les avoir vus à Leeds et découvert leurs nouveaux morceaux en live. Y’a rien de mieux que de tomber amoureux de chansons à la première écoute en live. Je me souviendrais toute ma vie de ma découverte de ces titres. Cela dit j’occulte l’idée de jouer quoi que ce soit de Trophy Eyes ce soir parce que je ne me suis jamais entrainé là dessus. J’ai déjà fait des freestyle mais c’est pas là où je me sens le plus à l’aise. J’aime travailler mes morceaux et connaître les accords de bases au lieu de les tâtonner ici et là à l’aveugle. Je dérive de Spotify et je me retrouve sur instagram, plus précisément sur l’instagram de Wendy. J’ai un sourire complètement niais sur les lèvres parce que je suis irrémédiablement amoureux de cette fille. Je me mords la lèvre quand je vois le drapeau arc en ciel sur un de ses posts. Je comprends très bien pourquoi elle a posté ça.

Je sursaute quand je remarque Isy qui est arrivé.

« Oh hey ! »

Je verrouille mon téléphone et je me lève pour aller lui faire une étreinte amicale.

« Je t’ai pris une bière. »

Parce que je suis toujours là pour payer mes tournées. Je sais qu’on me le rend bien et quand bien même ça ne serait pas le cas, ça me fait plaisir de partager une bonne bière avec un ami. J’espère qu’il va cependant apprécier l’offre et ne pas commencer à me questionner sur mes joues roses. Parce que oui, je le sens que j’ai chaud au visage. Je me rassois, regardant mon ami qui a l’air encore mieux que la dernière fois que je l’ai vu.

« Hey dis moi, ça te dérangerait de me filmer ce soir ? Quand je serai sur scène. »

Parce que si je veux vraiment me lancer dans la musique, faut que j’ai du contenu. Des prestations live c’est toujours pas mal, même si ce sera pas top qualité, mon téléphone est pas le pire, donc je pense que ça peut être un début. Je verrai si je les posterai, rien n’est sûr, mais au moins je les aurai.

« Juste une ou deux chansons. »

J'ai pas envie de lui ruiner tout son moment s'il a envie de m'écouter et profiter de la musique tranquillement, sans avoir à cadrer pour avoir une bonne vidéo.

« A moins que tu veuilles me joindre sur scène et dans ce cas là tu oublies tout de suite et je t’accueilles avec plaisir pour faire un duo. »

Un large sourire se forme sur mes lèvres à l’idée. Je me détends aussi. J’ai bon espoir qu’il ait oublié ce sursaut et mes joues roses. On peut toujours rêver hein ? Mais Isaac est un bon gars. J’ai envie de croire qu’il ne va pas m’afficher.




Spoiler:
 


Dernière édition par Kane Williamson le Dim 23 Sep 2018 - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison au #17 toowong

POSTS : 5102 POINTS : 1025

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : blazemayacordelia


the big bang crew
nicolasnoa #2arthur #2


caring is our essence
stephennoamwendy


this pub
easy² #2elorakane #2


she used to love me a lot
mcjen #3


i'll be there
grisaac #2


team degrassi
degrassi

RPs EN ATTENTE : robin-hope ∆ nephtys
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasminemazearthur #1mattmcjen #2terminus
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : shiya, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Lun 17 Sep 2018 - 4:43



You just can't beat the person who never gives up.

Cela faisait quelques semaines que je n'avais pas Kane, ce dernier s'étant notamment envolé vers l'Angleterre afin de profiter des talents musicaux rythmant les festivals renommés anglais. De ce que j'avais pu percevoir des quelques messages textes que nous avions pu échanger ainsi que des publications que le jeune homme avait pu saisir, mon ami tirait un véritable plaisir de son voyage, ce qui me satisfaisait grandement. Le secouriste méritait amplement de prendre du temps pour lui et se livrer entièrement à ses passions, à mon sens. De plus, il avait dû économiser plusieurs mois afin de vivre ces moments précieux, ainsi, j'étais heureux que tout se déroule excellemment de son côté.

Pour ma part, j'observais avec le recul que j'avais tout de même effectué un certain chemin depuis ma dernière rencontre avec le musicien. Inexorablement, je détenais énormément de chance. Même si je n'avais offert que très peu de crédit à cette nouvelle vie que j'estimais imposée suite à ma tentative de suicide, force m'était de constater que le destin et ma situation avaient œuvré pour que je valorise cette première. J'avais su renouer avec des proches que le temps avait su pourtant distancer de ma personne auparavant et étrangement, des connaissances s'étaient avérées constituer de réels amis au sein de ma période difficile. Avec le temps et mon entourage, je commençais à bâtir solidement mon existence, instaurant de nouvelles bonnes habitudes et retrouvant goût à ce qui jadis me faisait vibrer. Si bien que dans quelques jours et avec l'aval de mon psychiatre, je pourrais même reprendre le travail.

Mais avant d'enfiler de nouveau mon habit d'infirmier, j'avais été convié en tant que spectateur d'une soirée open mic. Il ne m'avait pas fallu réfléchir très longtemps pour signifier à Kane que je me rendrai sur place avec plaisir et lorsque je poussais la porte du lieu, je remarquais que celui-ci se tenait à une table, les yeux rivés sur l'écran de son téléphone portable, deux bières prônant devant lui, un large sourire étirant ses lèvres. Je m'approchais instantanément vers mon ami, qui sursauta en remarquant ma présence. « Hey, ça va ? » demandais-je suite à notre étreinte amicale, l'interrogation portée en particulier sur son sursaut, la teinte rosée du Williamson ne passant néanmoins pas inaperçue à mes yeux. J'étais plutôt amusé de son comportement, une partie de moi férocement intriguée par ce qui avait autant captivé Kane quelques secondes plus tôt. De mon expérience, je soupçonnais qu'il s'agissait d'une fille, bien que le blond avait la faculté de rougir très facilement. Quoi qu'il en soit, je ne comptais assurément pas le cuisiner sur la question : c'était nullement mon genre d'inciter les gens à parler de ce qui les gênait ou ce dont ils n'étaient tout simplement pas prêts à discuter. De plus, je n'oubliais pas que l'australien s'était montré très patient à mon égard, ne m'obligeant jamais à évoquer quelconque sujet que je n'assumais pas ou fuyais par nécessité. « Comment c'était, Londres ?! » ajoutais-je précipitamment, un sourire aux lèvres, impatient de découvrir le ressenti en direct de Kane sur son voyage.

Le jeune homme m'annonça m'avoir pris une bière et je hochais la tête, reconnaissant : « Merci. » Je prenais place à la table et jetais un coup d’œil à la scène encore vacante. Mon attention se reporta sur mon interlocuteur lorsqu'il me demanda un service, minimisant ce dernier et lui assurant un caractère purement optionnel. Je ne pus m'empêcher de rire doucement lorsque le pompier teint l'éventualité que je le rejoigne sur scène pour un duo. Il était vrai que j'avais le même comportement que les sept nains de Blanche-Neige : je chantais toujours en travaillant. Cependant, je n'étais pas destiné à une audience et si je chantais juste - heureusement pour mes collègues -, je ne jouissais pas d'une portion du talent de mon ami. « Pas de souci, j'te filmerai ! » J'imaginais déjà élaborer un petit trépied avec les babioles trônant dans mes poches et sur la table, de quoi stabiliser l'outil qui enregistrerait la prestation de l'artiste.




Leave it to the breeze
From walking home and talking loads to seeing shows in evening clothes with you ▬ From nervous touch to staying up and waking up with you







Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33306 POINTS : 705

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hannah - Kelly#3 - Ariane#2 - Isaac#2 - Sybille - Birthday - Owen - Joseph (fb) - Sara - Wendy#6
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Wren - Matt - Jack - Ginny - Ariane - Robin -
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Levi - Wendy#5
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : Blondie (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Dim 23 Sep 2018 - 0:43




Si ça va ? Est-ce qu’il veut parler de mon sursaut ou bien c’est juste une question bateau ? Connaissant Isy ce n’était pas la question banale dont il était question. Mais je ne compte pas me ridiculiser devant lui ce soir, ou en tout cas pas déjà alors qu’il est là depuis même pas une minute. Alors j’esquive subtilement. Ou du moins, c’est ce que je crois. Il demande comment c’était Londres et un large sourire bien franc se forme sur mes lèvres.

« Attend attend, installe toi parce qu’on en a pour des heures. »

Ca me fait rire. Bien évidemment que je vais lui raconter mon séjour. Peut être pas dans tous les détails sinon je n’en finirai jamais, mais c’était un peu l’évènement de l’année pour moi. Impossible de passer à côté de ça. J’en ai tellement parlé. Il y a eu droit à une précédente soirée open mic quelques semaines avant mon départ. Je n’avais que ça à la bouche, ou presque. Pas de ma faute si tout me faisait penser à ce futur voyage.

On se retrouve tous les deux installés, chacun avec de quoi boire. Je lui parle brièvement de mon souhait d’être filmé ce soir et il accepte sans soucis. Je souris un peu plus, appréciant qu’il n’ait pas de soucis avec ça.

« Cool merci ! »

J’aurai dû prévoir le véritable appareil photo de bonne qualité pour l’occasion mais j’y pense seulement maintenant donc tant pis. Je l’utiliserai comme caméraman de nouveau une fois prochaine où je serai plus préparé. J’ai quand même bon espoir que la vidéo ne soit pas trop dégueulasse avec mon téléphone. On verra bien.

« Alors l'Angleterre… »

Oui parce que je n’ai pas oublié. Le grand sourire sur mon visage annonce la couleur. Je ne suis que joie de tout ce que j’ai vécu en Europe pendant ce mois d’Août. Alors je commence à lui raconter. Je lui parle du temps magnifique qu’il a fait pendant absolument tout le temps où nous étions là bas. Combien les anglais nous ont dit que ce n’était pas habituel qu’ils aient si beau temps depuis le mois de Mai. On a eu de la chance et j’en suis le plus heureux des hommes. Je lui parle de toutes les villes qu’on a vu, avec des mentions très spéciales pour Londres, Derby et Sheffield. Je ne compte pas Leeds parce que c’est hors concours. Leeds festival était la cerise sur le gâteau. Trois jours parfait. Trois jours au paradis. Des concerts tout le temps. Des gens tellement gentil. Je me suis fait plein de nouvelles connaissances. Certains avec qui j’ai gardé contact via les réseaux sociaux, d’autres qui resteront à jamais dans ma mémoire. Mais surtout, surtout, Levi qui nous a fait la surprise à Ariane et moi de nous rejoindre sur le roadtrip. Franchement, impossible de faire mieux que ça. Je lui parle aussi de quelques filles qui m’ont dragué certains soirs dans les pubs ou dans les concerts où je me suis rendu. Parce que oui, j’ai fait quelques concerts en plus du festival, à Londres surtout.

« Et voilà c’était juste parfait… Je crois que pour que ce soit encore plus parfait il faudrait juste que Wendy vienne avec moi la prochaine fois. »

Wendy. Je lui ai déjà brièvement mentionné avant mon voyage que je voyais une fille mais je ne suis pas entré dans les détails. Je n’ai pas envie de lui mettre mon bonheur à la gueule alors que lui a rompu avec sa copine y’a quelques mois de ça. Je n’ai pas osé remettre ce sujet sur le tapis pour voir comment il va à ce propos. Peut être que je devrais le faire au lieu de continuer à faire attention au moindre de mes mots.

« Mais là y'avait mon meilleur ami et puis avec Ariane j’étais pas en reste. Cette fille est folle. Elle est extra, même si elle prend un malin plaisir à me mettre mal à l’aise dès que l’occasion se présente. »

J’essaie de ne pas entrer dans ses pièges mais parfois c’est juste impossible. Je soupire doucement, un peu dans mes souvenirs de ce beau voyage.

« J’y retournerai forcément un jour futur. Je resterai plus longtemps dans certaines villes et j’irai jusqu’en Ecosse. On est pas allé si haut. »

Je bois une gorgée de ma bière et puis je marque une légère pause avant de reprendre la parole.

« Et toi ? Comment ça va depuis la dernière fois ? T’as fait quoi pendant tout ce temps ? T’as bonne mine, je t’ai dit ça ? »

Parce que je trouve que c’est important de le souligner. C’est du positif alors c’est forcément une bonne chose à dire à mon avis.




Spoiler:
 


Dernière édition par Kane Williamson le Lun 22 Oct 2018 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison au #17 toowong

POSTS : 5102 POINTS : 1025

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : blazemayacordelia


the big bang crew
nicolasnoa #2arthur #2


caring is our essence
stephennoamwendy


this pub
easy² #2elorakane #2


she used to love me a lot
mcjen #3


i'll be there
grisaac #2


team degrassi
degrassi

RPs EN ATTENTE : robin-hope ∆ nephtys
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasminemazearthur #1mattmcjen #2terminus
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : shiya, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Sam 13 Oct 2018 - 3:02



You just can't beat the person who never gives up.

J'étais sincèrement heureux de retrouver Kane et extrêmement impatient de l'entendre de nouveau jouer sur la scène du Canvas. J'appréciais beaucoup la musique de l'australien et estimais qu'il détenait une grande dose de talent. Le Williamson faisait partie de ceux je considérais inavouablement tels des artistes « intelligents » : ses œuvres étaient profondément réfléchies et pensées. Il ne jouait pas pour le plaisir de faire du bruit ou s'époumoner. Il semblait toujours y avoir un sens très personnel à chacune de ses paroles ou chacun ses accords.

A la fois amusé et intrigué, je lui demandais comment il se portait ainsi que son avis relatif à son dernier voyage en Angleterre. Je me doutais que le secouriste avait dû passer des moments énormes et devait s'être trouvé dans son élément immergé dans ce délicat mélange d'art et de passion que l'on déniche dans le pays de la reine Elisabeth II. Je ris légèrement lorsqu'il me proposa de m'installer puisqu'il pouvait manifestement en parler des heures durant. Je prenais place sur le siège le faisant face et le remerciais de la bière qu'il m'avait commandée en même temps que la sienne. J'acceptais sans hésitation aucune de le filmer lors de sa prestation de manière à lui donner du contenu pour une éventuelle vidéo Youtube et me promettais intérieurement de faire au mieux pour capter la scène.

Je buvais une première gorgée de la boisson fraîche lorsque Kane commençait son récit anglais et l'écoutais en bon public me décrire son voyage artistique, lançant quelques commentaires impressionnés de temps à autres. Je me réjouissais des instants qu'il avait vécu et dont il me parlait avec énergie, de tous ces éléments que cette aventure lui avait apportés, autant en termes de souvenirs que de nouvelles amitiés. Il concluait en qualifiant le mois de mai comme parfait avec néanmoins une possibilité d'amélioration : la présence de Wendy. Bien qu'Ariane ait fait en sorte que l'australien ne s’ennuyait pas non plus. Je riais lorsqu'il m'indiquait la manie de la rousse de mettre mal à l'aise son ami de voyage et acquiesçais quand il me signifiait ses aspirations pour son prochain départ. « C'est génial ! C'est top que tu aies autant pris ton pied ! J'espère que Wendy pourra t'accompagner pour la prochaine fois. Ce sera sûrement plus facile pour elle vu que ses études se terminent bientôt. »   Je connaissais la jeune femme puisque je travaillais avec elle et avais même été son formateur. Je me demandais comment ses stages se passaient et qui l'avait prise en charge suite à mon arrêt maladie. Dans tous les cas, même si j'ignorais les raisons qui avaient incitées Wendy à ne pas intégrer le voyage de Kane, je me disais que le fait qu'elle soit diplômée lui permettrait de s'absenter plus facilement, ayant un choix plus large concernant ses congés.

« Et toi ? Comment ça va depuis la dernière fois ? T’as fait quoi pendant tout ce temps ? T’as bonne mine, je t’ai dit ça ? » Je souris doucement au compliment de Kane qui composait quand même un bon point sachant que pendant des mois, on m'avait déclaré avec raison que j'avais très mauvaise mine. Il y avait manifestement du mieux, bien que je n'allais franchement pas bien avant que l'australien ne quitte son pays natal pour vivre de merveilleux expériences artistiques et sociales. De mon côté, beaucoup avait changé aussi. J'avais su remonter la pente bien que je n'étais pas non plus au meilleur de ma forme. J'avais reçu le soutien de nombreux amis, noué plus solidement avec une personne exceptionnelle qui avait constitué un atout majeur de ma convalescence, la motivant sans relâche. Et puis, je n'avais plus revu Chloe, mon ex fiancée, bien qu'elle me manquait toujours horriblement et que sa photo persistait, cachée, dans mon porte-monnaie encore aujourd'hui. « Ça va mieux. Beaucoup mieux. » Il y avait toujours des bas, mais ils étaient bien moins dévastateurs puisque palliés par davantage de hauts. « Je vais reprendre le boulot bientôt. J'appréhende un peu, mais j'ai aussi très hâte. » J'étais inquiet face à la réaction de mes collègues, surtout ceux que je n'avais pas revus depuis mars. J'ignorais comment ceux-ci avaient géré ma tentative de suicide, ce qu'ils en pensaient. J'étais également ignare vis-à-vis de l'état du service depuis mon arrêt. Les urgences étaient vraiment un milieu à caractère catastrophique. Professionnellement, il pouvait être très éprouvant de côtoyé la mort et gérer ce fil entre cette dernière et la vie continuellement. Mais administrativement, ce pouvait être aussi très difficile si nous étions en effectifs réduits, si toutes les compétences n'étaient pas disponibles pour satisfaire l'offre de soins à laquelle le centre hospitalier s'était engagée, si des collègues ne s'entendaient pas. En revanche, en dépit de tout le négatif qui pouvait exister, il n'obscurcissait jamais le fait qu'être infirmier était ma vocation et que j'adorais mon métier. « J'ai rien fait de très intéressant, par contre. » A part me concentrer sur moi, rebâtir ma vie laborieusement. « J'ai repris le sport avec une amie. On devrait participer à une course bientôt. » J'avais toujours été quelqu'un de sportif cependant j'avais longtemps plus eu le cœur à me mettre à quelconque discipline. « Tu sais déjà quels morceaux tu vas jouer ? » Demandais-je, curieux de découvrir si Kane allait se lancer à une de ses propres compositions ou préférerait s'orienter vers des reprises.




Leave it to the breeze
From walking home and talking loads to seeing shows in evening clothes with you ▬ From nervous touch to staying up and waking up with you







Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33306 POINTS : 705

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hannah - Kelly#3 - Ariane#2 - Isaac#2 - Sybille - Birthday - Owen - Joseph (fb) - Sara - Wendy#6
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Wren - Matt - Jack - Ginny - Ariane - Robin -
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Levi - Wendy#5
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : Blondie (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Lun 22 Oct 2018 - 21:36




Je réalise seulement maintenant que bien évidemment il connait Wendy. Je ne sais pas pourquoi je n’avais pas fait le lien avant. Sûrement parce qu’il était en arrêt maladie et que je n’étais pas encore en couple officiellement. Je m’étais bien caché de lui parler d’elle parce que c’était à une période encore trop délicate pour Isaac, mais maintenant il va mieux, en tout cas il en a l’air, c’est qu’il doit y avoir la chanson aussi. Pas sûr, mais probable. Y’a un bon feeling ce soir, ou peut être c’est juste que je suis de très bonne humeur ? J’espère pas, je veux que ça soit palpable pour lui aussi. En tout cas ça me fait super plaisir qu’il la connaisse, en plus j’ai l’impression qu’il l’apprécie ? Non, ça c’est juste moi qui me l’invente, mais qui n’apprécierait pas Wendy ? Elle est parfaite. Tout ceci résulte donc d’un beau et grand sourire sur mes lèvres, faisant de cette soirée un moment encore meilleur que je ne pensais en arrivant ici. En même temps quand je suis aux soirées open mic, je suis toujours trop heureux. Chanter et jouer c’est vraiment ce que je préfère alors j’essaie de le faire le plus souvent possible. Tous les mardis oui. Je n’ai aucunement honte.

« Ouais on verra si on peut l’année prochaine au plus tôt je pense. Sauf si je gagne au loto entre temps. »

Mais faudrait que j’y joue pour ça. Ok, dès que je suis en ville demain je me prends un billet ou deux, parce que ça ne fait pas de mal. On sait jamais. Ca n’arrive pas qu’aux autres à ce qu’on dit.

Isy confirme qu’il va beaucoup mieux. Ce n’était donc pas que dans ma tête. Parce que oui, je le crois. Il n’a pas de raison de me mentir, on est entre nous, on s’est vu à des extrêmes tous les deux au fil des ans. On a eu de profondes conversations sur nos états d’âmes divers et variés au cours de nos shifts ensemble, on est pas là pour se voiler la face. Ca sert à rien. Autant faire avancer les choses avec du vrai et des avis plus ou moins constructifs.

Reprendre le boulot c’est pas rien et ça me fait tellement plaisir pour lui ! C’est vraiment signe qu’il va mieux. Il a hâte, c’est encore mieux ! Il n’y va pas à reculons, ou plutôt, pas complètement. Parce que ouais, c’est pas si facile que ça. Mais y’a beaucoup de positif dans tout ça et ça me fait du bien de voir tous ces bons signaux pour une vie moins sombre.

« Ca va bien se passer. Tu es entouré de professionnels de la santé, n’oublie pas ça. »

Même si pour lui tout était plutôt de l’ordre du psychiatrique, ils n’en sont pas complètement ignorant. Ils ont de meilleurs réflexes que d’autres en ce qui concerne l’approche. Je ne suis pas inquiet, ses collègues sauront faire ça en douceur pour lui. Je suis peut être trop optimiste pour le coup, j’espère ne pas me tromper.

Il parle du sport qu’il a repris et ça encore une fois c’est très bon ! Mon sourire est large, ça n’est que de bonnes nouvelles qu’il m’annonce depuis tout à l’heure.

« Ah c’est super ça ! Si jamais tu veux faire de la muscu on peut y aller ensemble. »

Je m’entraîne vraiment beaucoup, surtout au boulot, certes, mais ça m’arrive d’aller à la salle de sport en dehors de mes heures de travail alors s’il veut se joindre à moi, c’est avec grand plaisir. Peut être qu’il a besoin d’être motivé par quelqu’un puisqu’il parle de faire du sport avec une amie. Je tends une perche supplémentaire s’il en a envie. Le sport c’est super important pour le moral, c’est un moyen parfait pour évacuer, penser à autre chose et en plus de tout, se maintenir en forme.

J’ai l’impression qu’il n’a pas trop envie de continuer à parler de lui parce qu’il change assez vite de sujet. Pas de soucis, I go with the flow.

« J’ai pas déterminé une liste précise mais j’ai quelques titres solides dans un coin de ma tête. Si t’as des requêtes je t’écoute. Si je connais, je pourrais tenter si je me sens. »

Souvent je me sens pas, mais si c’est à la fin de la soirée avec quatre bières dans le nez et plus que dix personnes dans l’assemblée, ça passe. Je n’ai pas dit combien de fois j’allais monter sur scène ce soir, ça va être la surprise pour Isaac. Il risque d’avoir honte de moi quand je montrai pour la cinquième fois. Juste, laisser la scène vide, c’est triste. Y’a des semaines où y’a pas grand monde de volontaire alors je fais le show longtemps. Mais là il m’accompagne, donc je ne vais pas faire ça. Je ne vais pas le laisser tout seul. Y’a toujours la table d’habitué un peu plus loin qui sont tous des potes maintenant, il pourrait se joindre à eux pour de la compagnie mais non, je n’ai pas envie qu’il se sente dans une situation qu’il n’a pas désiré. J’irai de manière mesuré sur scène. Je me le promets.

« Je vais peut être bien me laisser tenter à une nouvelle chanson de Deaf Havana, elle est super simple et elle me prend aux tripes à chaque fois… »

Comme quoi y’a pas besoin de faire des tonnes pour que ça touche. Celle là est vraiment forte. Je parle de Epiphany.

« Mais sinon tu m’as pas dit tu reprends quand le boulot ? »

Histoire d’aller faire un tour dans le coin si mon emploi du temps le permet. Je ne sais pas si je vais être subtile mais je tente. J’ai bon espoir que me voir dans l’enceinte de l’hôpital soit une bonne surprise pour lui. J’ai surtout envie de voir l’air sur son visage, s’il gère, s’il est en panique, s’il est sur la pente descendante. Parfois suffit de pas grand chose pour rebooster la confiance. Je veux pouvoir l’aider du mieux que je peux.

« T’es dans le service avec Wendy ? »

Si jamais je peux la voir au passage, je prends.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13.05.85)
SURNOM : Isy
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Infirmier au service des urgences, infirmier bénévole à la croix rouge, assistant-coach bénévole de football australien
LOGEMENT : Une maison au #17 toowong

POSTS : 5102 POINTS : 1025

PETIT PLUS : Est à Brisbane depuis ses 18 ans ∆ à 21 ans, il est diplômé infirmier et commence à travailler sur le pool de remplacement de St Vincent ∆ joueur de football australien de haut niveau, une suite de blessures met terme à sa carrière à ses 25 ans. Il se réoriente et travaille en tant qu'ambulancier ∆ à 28 ans, il est positionné sur un poste d'infirmier au service des urgences de St Vincent ∆ à 32 ans il se fiance à sa copine de plusieurs années mais ils se séparent quelques mois plus tard ∆ en mars 2018, il attente à ses jours ∆ il reprend son poste en septembre 2018.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : blazemayacordelia


the big bang crew
nicolasnoa #2arthur #2


caring is our essence
stephennoamwendy


this pub
easy² #2elorakane #2


she used to love me a lot
mcjen #3


i'll be there
grisaac #2


team degrassi
degrassi

RPs EN ATTENTE : robin-hope ∆ nephtys
RPs TERMINÉS : mcjen #1easy² #1faithgrisaac #1siaicarternoa #1kane #1yasminemazearthur #1mattmcjen #2terminus
AVATAR : Julian Morris
CRÉDITS : shiya, loonywaltz (ub)
DC : Levi McGrath
INSCRIT LE : 08/04/2018
http://www.30yearsstillyoung.com/t19429p45-isy-strive-for-progress-not-perfection http://www.30yearsstillyoung.com/t19472-isy-notebook http://www.30yearsstillyoung.com/t19473-isaac-jensen http://www.30yearsstillyoung.com/t19596-isaac-jensen

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Ven 2 Nov 2018 - 4:11




You just can't beat the person who never gives up.

J'espérais sincèrement que Kane et Wendy puissent se rendre à un concert ensemble, reconnaissant que l'emploi du temps des deux agents de service public ne rendaient pas cette concordance facile. Néanmoins, je considérais qu'une fois que la jeune femme sera diplômée, il sera bien plus aisé pour elle de prendre du congé aux dates les plus adéquates pour passer de précieux moments en compagnie du Williamson.

Je répondais sincèrement à mon ami, à savoir que j'allais mieux et que j'avais hâte de reprendre le travail, même si une grande appréhension persistait. Je craignais l'attitude qu'adopteraient mes collègues suite à l'acte que j'avais posé qui avait bousculé chacun d'entre eux à différents niveaux. « Ça va bien se passer. Tu es entouré de professionnels de la santé, n’oublie pas ça. » Je hochais la tête, incertain. « Le problème c'est que parfois, entre nous, du moins avec les plus proches, le paramédical est mis de côté et seulement le personnel parle. » Faisant ainsi place aux opinions parfois bien trempées et aux reproches. Pourquoi n’en avais-pas parlé ? Pourquoi avais-je caché mes maux ? Pourquoi avais-je attenté à mes jours ? Je savais qu’une de mes collègues se sentait trahie et considérais le silence que j’avais adopté face à mon mal-être comme un mensonge par omission. Je haussais les épaules néanmoins. Nous n'étions pas là pour discuter de mes craintes et tracas ni conjecturer sur le futur. Si ça se trouvait, Kane avait parfaitement raison et les collègues de mon service prendrait en compte mes antécédents. Du moins, tous sauf celle-ci au moins. « Enfin bon, inutile de se torturer sur ça à l'avance, ça apporte rien. » Et je prends une gorgée de bière pour souligner ces propos. Je repensais à la fable de Jean de La Fontaine qui mettait en avant le personnage d'un cochon qui se lamentait et paniquait tout le trajet le menant jusqu'à abattoir. Il le faisait avec raison, néanmoins, avec le recul, il a passé ses dernières heures à se torturer de l'évidence. Morale de l’histoire : ne pas ruiner le présent avec les perspectives indéniables de l’avenir.

J'enchaîne en évoquant le sport que j'ai repris. L'activité physique a toujours été une grande partie de ma vie, mon premier objectif était de devenir footballeur professionnel, ce que j'ai presque réussi à accomplir et aurais probablement pu devenir si des blessures ne s'étaient pas placées en travers de ce chemin. Avec le recul, je ne détenais néanmoins aucun regret. Travailler dans le paramédical ainsi que le domaine des secours composait réellement ma vocation. « Ah c’est super ça ! Si jamais tu veux faire de la muscu on peut y aller ensemble. » « Ha ouais, carrément ! » approuvais-je avec plaisir.

J'attire l'attention sur l'australien. Je n'ai aucune problématique à parler de moi mais cette soirée est quand même axée sur son art et je suis aussi curieux des éléments ayant pu se dérouler dans la vie du jeune homme ces dernières semaines. Je l'interroge sur son plan de la soirée et apprends qu'il a des titres en tête, notamment un de Deaf Havana, mais reste quand même assez disponible. Il place même l'option de requêtes, ce qui me fait doucement sourire. « C'est laquelle de Deaf Havana ? » Je demande, curieux. J'ai découvert ce groupe via Kane lorsque nous avions commencé à travailler dans la même équipe de secouristes et avais par la même occasion découvert que le garçon pouvait parler des heures de musique ou d'un groupe qu'il adorait.

L'artiste réoriente la conversation sur le travail. Il me demande quand je reprends le boulot, ce à quoi j'informe : « Septembre, normalement. » Ce qui me fera grossièrement six mois d'absence pour arrêt maladie. Ce n'était pas gravé dans le marbre que je reprendrais en septembre, mais c'était ce qui se dessinait avec mon psychiatre qui jugeait judicieux d'attendre que mon arrêt maladie actuel s'arrête et de ne pas le prolonger. Un retour plus ou moins prévu et en délicatesse à la réalité. Un sourire en coin apparaît sur mon visage lorsque mon interlocuteur me demande si je suis dans le service de Wendy. Je vois bien à son comportement qu'il tient énormément à la jeune femme. « J'étais son formateur. J'ai encadré tous ses stages jusqu'à mars dernier. » Je ris doucement, ajoutant : « C'est cool que tu saches pas ça, ça veut dire que je ne l'ai pas traumatisée ! » C'était franchement pas évident d'avoir une stagiaire sous sa responsabilité dans un service d’urgences. Il y a des cas vraiment lourds et des situations très délicates à gérer, tout en ajoutant une pression quand on donne la main à un étudiant qui est encore au stade d'apprentissage sans brusquer ni effrayer. C'est un drôle de mélange, mais je savais que Wendy possédait des atouts cruciaux, tels que la douceur et un grand sang-froid, pour être une infirmière exemplaire. J'espérais que la fin de sa formation se passait bien, parce que malheureusement, j'étais aussi conscient que personne ne se bousculait pour être formateur. Beaucoup percevait les stagiaires comme des boulets au pied et bien sûr, personne n'obtenait de prime pour encadrer qui que ce soit. « Ça se passe bien pour elle ? » Je ne peux m'empêcher de demander, soucieux. Quand elle avait appris pour ma tentative de suicide, Wendy m'avait contacté pour m'assurer être présente si j'avais besoin de quoi que ce soit. J'avais beaucoup apprécié ce geste et même si nous n'avions pas pris plus contact que quelques messages textes envoyés à la volée, je ne l'oubliais pas ainsi que son amitié. En quelque sorte, elle avait su être aux premières loges de ma descente aux enfers sauf qu’elle ne me connaissait pas encore assez à l’époque pour savoir que l’Isaac dont elle avait affaire n’était pas celui que j’étais en temps normal. Elle devait sentir que quelque chose clochait, mais ne détenait pas les renseignements nécessaires à une alarme.« Enfin, tout ça pour dire que si Wendy est toujours aux urgences, je suis dans le même service qu’elle. » Je remarque que les musiciens actuels quittent la petite scène et questionne : « Ce sera bientôt ton tour ? »




Leave it to the breeze
From walking home and talking loads to seeing shows in evening clothes with you ▬ From nervous touch to staying up and waking up with you







Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/10/1988)
STATUT : En couple avec Wendy... et Levi
MÉTIER : Pompier, ambulancier en cas de besoin à la caserne
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 33306 POINTS : 705

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il rougit très facilement et est assez naïf. Il joue de la musique et chante régulièrement à des soirées open mic. Il a composé 4 chansons lui même et il en est très fier.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hannah - Kelly#3 - Ariane#2 - Isaac#2 - Sybille - Birthday - Owen - Joseph (fb) - Sara - Wendy#6
RPs EN ATTENTE : Maze#2 - Wren - Matt - Jack - Ginny - Ariane - Robin -
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène - Ambroise - Lene#3 - Mickey - Nina#4 - Nina#5 - Wendy - Jack - Kelly - NYE - Ariane (fb) - Paramore - Vitto - Wendy#2 (fb) - Wendy#3 - Austin - Kelly#2 - Maze - Lene#4 - Isaac - Yasmine#3 - Wendy#4 - Austin#2 - Levi - Wendy#5
PSEUDO : AMGK
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : Blondie (ava), ASTRA (sign), loonywaltz (ubs)
DC : Andy Rivera
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   Jeu 15 Nov 2018 - 17:24





Je ne connais pas ses relations avec ses collègues mais c’est sûr que s’ils laissent leur corp de métier de côté en se donnant des opinions et autres pensées sur le sujet, ça peut être délicat. J’essaie de ne pas froncer le nez pour pas montrer que effectivement, c’est compliqué. Je sens que j’ai été trop optimiste sur le coup. Je connais quelques personnes qui bossent à l’hôpital et comme je ne les vois pas 12 heures par jour, je peux facilement me fourvoyer sur leur façon d’être véritablement. Du coup je me sens bête et je ne sais pas quoi lui répondre, mais j’ai de la chance parce qu’il veut clôturer le sujet de lui même. Je peux comprendre que ce soit pas le plus fun alors qu’on est là pour s’amuser. Ca ne me dérange pas de parler de sujets sensible dans un bar mais ouais, y’a des oreilles qui peuvent trainer et c’est peut être pas la meilleure chose à faire. Je reste ouvert, toujours. La vie fait que parfois on est pas dans les conditions optimales pour aborder tel ou telle chose. On fait avec. Je bois une gorgée de ma bière quand il le fait également.

Le sourire me revient au visage quand il est enjoué à l’idée de faire du sport avec moi. Le rendez vous est donc pris, je le tiendrais au courant de mes futures séances de sport si jamais il peut se joindre à moi. On parle chanson et il veut en savoir un peu plus sur la chanson de Deaf Havana que j’ai en tête. Oui, tout les gens qui sont relativement proche de moi connaissent mon amour pour ce groupe. Ils connaissent aussi les chansons. Surtout Isaac vu que dans l’ambulance je me faisais un plaisir d’y passer toute leur discographie quand nous étions pas en intervention.

« Epiphany. C’est une du nouvel album. »

Autrement dit s’il n’a pas continué à écouter de son côté, ce n’est pas une qu’il a eu le loisir d’entendre par le passé grâce à moi. Je suis sûr que s’il écoutait ne serait-ce que la première phrase de la chanson, il comprendrait tout de suite pourquoi elle me touche autant. I want all my tattoos erased. Il sait combien j’ai regretté les miens après les avoir fait. Aujourd’hui ça va mieux. J’ai appris à vivre avec, à les aimer. Mais j’ai eu une période où c’était pas ça du tout. J’en ai véritablement fait une dépression. C’est pour ça que, je comprends James quand il dit ça. Je le comprends que trop bien.

Il reprend donc le boulot dans un avenir très proche ! Ce mois ci ! Je vois son sourire quand je mentionne Wendy et je ne peux pas m’empêcher de rougir un petit peu. Il me donne plus de détails sur sa relation avec Wendy et je suis trop surpris ! Ok ils se connaissent vraiment très bien.

« On parle jamais trop du boulot elle et moi. Donc ça veut rien dire ! »

Je plaisante. Je taquine. Mais c’est la vérité. Une chose est sûr, je demanderai à propos de son boulot avec Isy un jour ou l’autre. Ce serait même fun de sortir tous ensemble. Ouais. Non. Ou pas. Sachant qu’il est célibataire, ça peut être embarrassant comme situation. Heureusement j’ai réfléchit avant de proposer quoi que ce soit. Je suis trop enthousiaste parfois et je veux juste passer du temps avec les gens que j’aime sans trop penser à ce que ça peut engendrer pour les autres. En plus si faut Wendy l'a détesté et ça aurait été juste impossible comme situation. Mais non. Impossible que Wendy l’ait détesté. Il est trop cool ce mec. Il me demande si ça se passe bien pour elle, j’hoche la tête parce que dans l’ensemble, c’est le cas.

« Juste un peu de stresse sur la fin de son diplôme. Pas savoir où elle sera après. »

Parce qu’elle risque de changer d’hôpital. J’espère que tout se passera comme elle le souhaite au final. Surtout que changer ça veut pas dire que ce sera moins bien. Juste nouveau. Oui je suis très optimiste ce soir.

« Vous allez bosser encore ensemble jusqu’à la fin de l’année alors. »

Ce qui veut dire qu’ils vont me voir fréquemment à l’hôpital. A chaque occasion et je vais les provoquer les occasions. Les gens sur scène termine leur prestation et j’attends de voir si quelqu’un d’autre se lance avant de répondre. Concrètement je peux y aller quand je veux, mais comme je suis un habitué, je laisse les autres passer avant. Sauf que… Personne ne se presse pour monter sur la scène, alors je me tourne vers Isy.

« Je crois que je vais y aller faire deux chansons maintenant ouais. »

Histoire de ne pas abuser non plus. C’est le début de la soirée et il y a du monde donc je ne veux pas monopoliser la scène. J’essaie toujours de me faire le plus petit possible de peur de déranger. Je déverrouille mon téléphone et le donne à Isaac pour qu’il filme ma prestation.

« Si tu peux me prendre juste la première s’il te plaît. »

Parce que je vais commencer par Epiphany et celle là je la veux enregistré. La seconde je vais tenter de faire quelque chose de plus jovial parce qu’on est pas là pour déprimer. Epiphany est à un haut niveau pour la déprime, ça suffira pour toute la soirée.

Empruntant la guitare à disposition sur scène, je m’installe sur le haut tabouret en vérifiant si l’instrument est accordé. Cette guitare, c’est pas la mienne, mais elle m’a toujours fait penser à Gulliver, parce que c’est la même marque et même couleur. Donc je l’aime d’entré de jeu et je me sens bien. C’est la première fois que je joue Epiphany sur cette scène mais je l’ai tellement pratiquer chez moi depuis mon retour d’Angleterre que je fais ça à la perfection. Je mets tout mon coeur dedans. Gardant mes yeux fermés la plupart du temps. Je suis dans ma bulle. J’ai cette énergie qui émane de moi de toutes part à cause de la profondeur des paroles qui me touchent tellement. La chanson est courte, mais forte. Je laisse passer quelques longues secondes à la fin pour me remettre de mes émotions. Puis je réfléchis à quoi faire d’autre de plus entrainant et mes mains se mettent à jouer les premiers accords d’une de mes chansons favorites. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas chanté alors je me lance là dessus de bon coeur. J’aime trop cette chanson. Je regarde un peu plus les gens dans le bar, appréciant de voir certains qui chantent avec moi. Un large sourire se forme sur mes lèvres quand je croise le regard d’une fille qui me fait un clin d’oeil en articulant « Call me maybe » en même temps que moi. Elle va me faire rougir si ça continue, mais non. Je tiens bon. Je m’amuse trop à chanter ce titre, je prends mon pied.

Quand je termine j’ai même le droit à quelques applaudissements comme souvent quand je fais des reprises de chansons très connue. Ca fait très plaisir. C’est avec un large sourire aux lèvres que je retourne à la table avec Isy. Je bois une gorgée de ma bière aussitôt.

« T’as apprécié mes choix de chansons ? »

Parce qu’il fait parti de ceux qui ont eu droit à Call me maybe pendant une looooongue période de ma vie. Beaucoup trop longue pour mon bien mais y’a des chansons comme ça dont on se lasse jamais, au grand damn de mon entourage.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane   


Revenir en haut Aller en bas
 

I'm still figuring out what I'm doing here - Isy&Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-