AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

 the truth is i'm not that strong (shiloh #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyJeu 22 Juil - 20:10



Le retour de Monaco ne s’était pas fait exactement comme tu te l’étais imaginée. Tu étais partie avec Chloe et voilà que tu revenais à Brisbane toute seule. Le vol t’avait semblé encore bien plus long qu’à l’aller, et si ta meilleure amie t’avait assuré par cent fois qu’elle continuerait de te harceler de messages, tu savais que les choses allaient être bien différentes à partir de maintenant. Tu ne pourrais t’expliquer exactement pourquoi puisque ce n’était pas la première fois que Chloe et toi étiez séparer par des milliers de kilomètres, mais il y avait eu quelque chose de cruellement formel lors de ce dernier aurevoir, sur le pas de la porte d’un Victor qu’elle avait juré ne pas vouloir retrouvé mais dont elle n’avait pas su rester loin, au final. Si Brisbane n’avait pas changé en un mois, tu avais pourtant l’impression que tout autour de toi n’était plus exactement le même. Alors tu tentais de te raccrocher à ce que tu connaissais, à ses preuves tangibles que certaines choses restaient les mêmes et tu avais bien l’intention de profiter de ces deux semaines devant toi avant ton départ pour le Mexique.

Il y avait cependant quelque chose qui te tracassait depuis quelques jours. Tu étais avec Chloe d’ailleurs lorsque vous êtes tombée sur les photos. Tu ne sais pas qui les a envoyé, ni comment elles ont fini sur le téléphone de ton amie, mais la surprise avait été grande quand tu avais reconnu le visage de Shiloh sur des photos qui avaient sans doute été prise dans une intimité qui lui avait été volé. Tu n’avais pas vu ni même entendu parlé de la jeune couturière depuis plus d’un an déjà et jamais tu n’aurais cru que la première chose que tu verrais d’elle après tout ce temps serait ces photos. Tu te souvenais avec nostalgie de ses quelques mois que vous aviez passé à travailler ensemble sur le tournage de The Trail’s End, quand tout était encore beau et simple et que tu t’émerveillais d’être enfin sur un tournage d’envergure et qu’elle s’émerveillait de pouvoir apporter sa touche sur les costumes d’une telle production. Vous aviez fait des plans pour vous voir en dehors du plateau, vous deviez visiter Sydney ensemble, tenter de profiter de la ville entre deux journées bien trop chargées sur le tournage, mais ce n’était jamais arrivé. Un jour elle était là, avec son sourire et bonne humeur éternelle, et le lendemain elle avait disparu et les réponses à tes messages textes avaient aussi cessé, sans préavis.

Tu avais longuement hésité avant de lui envoyer un message. Tu ne savais pas si elle allait te répondre déjà, surtout vu tout le temps qui avait filé depuis, tu ignorais même si elle se trouvait à Brisbane elle aussi. C’est surprise que tu reçus la confirmation qu’elle était elle aussi en ville et c’est sans trop d’attente que tu lui proposais de te rejoindre au Death Before Decaf pour un café, une chance de rattraper le temps perdu et de prendre ses nouvelles. Tu n’avais pas voulu aborder le sujet des photos, pas par messages textes et surtout pas aussi brusquement alors que tu n’avais pas eu la chance de lui parler de vive-voix depuis si longtemps. Si elle t’avait confirmé vouloir venir au point de rendez-vous, la nervosité subsistait qu’elle te fasse faux-bond. Tu arrives la première au café et tu te commandes quelque chose à boire en attendant, ne serait-ce que pour avoir quelque chose à faire pour t’occuper les mains alors que tu attends, téléphone sur la table, au cas ou elle t’enverrait un message. Tu lèves les yeux à chaque fois que la porte du café s’ouvre et tu n’attends pas très longtemps avant de poser les yeux sur la silhouette familière de Shiloh. Elle n’a pas vraiment changé depuis la dernière fois que tu l’as vu. Tu lui offres un sourire alors qu’elle s’avance dans ta direction. « Shiloh, hey. Ça fait plaisir de te voir. » Tu hésites un instant et puis tu te lèves finalement, t’approches d’elle pour lui offrir une brève accolade avant de venir te rasseoir, l’invitant à prendre place devant toi. « Ça fait trop longtemps. » Et c’était vraiment le moins qu’on puisse dire. « Comment tu vas? » S’il y a bien d’autres questions qui te brûlent déjà les lèvres, tu veux prendre le temps, et surtout lui laisser le temps d’arriver et voir comment elle va, ton regard analysant chacune des réactions de la blonde qui te fait face.
@Shiloh Atkins :l:



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptySam 31 Juil - 21:13



Debout, devant mon miroir, j’alterne un cintre puis l’autre devant ma silhouette, hésitant entre deux hauts de ma création. Ils ne sont pas tant différents dans la forme, mais c’est toujours ainsi lorsque j’ai rendez-vous quelque part. Depuis que j’ai reçu ce message de la part de Penny et que j’ai accepté de la rencontrer, je stress. C’est un peu idiot quand on sait à quel point la jeune femme est adorable, mais j’avais disparu de sa vie du jour au lendemain sans jamais donner de nouvelles. J’aurais été bien incapable d’imaginer qu’un jour, elle allait me contacter. Une petite voix ne cesse de me répéter que la jeune femme exerce son pouvoir de curiosité morbide, qu’elle a probablement vu les photos et qu’elle cherche à grappiller les potins sur la situation. Ce n’est pas ce qui domine, mais le sentiment me colle à la peau comme un vieux chewing-gum dont je ne sais me débarrasser. Ma nature naïve tente à se persuader qu’en réalité Penny est en ville et qu’elle a penser à moi. Elle semblait surprise de me savoir à Brisbane et c’est dans l’échange de quelques messages textes qu’est venue l’idée de se retrouver pour un café. Il ne s’agit de rien de plus. Juste deux anciennes amies qui cherchent à rattraper le temps perdu. Étions nous réellement amies ? J’en doute quelque peu, mais je me souviens de la gentillesse de Penny et je voudrais lui accorder le bénéfice du doute. Si Megan m’entendait, elle serait en train de hurler dans tout l’appartement. Mais Megan n’est pas là et je me décide enfin pour le haut à fleurs qui sera accompagné d’un gilet en laine.

Je ne suis plus tant habituée aux interactions sociales. Depuis mon retour en ville, je passe le plus clair de mon temps dans les ateliers Weatherton ou en compagnie de Megan. Je ne fréquente pas grand monde, vois ma famille de temps en temps et passe le peu de moments libres que je m’accorde à tenter de lécher mes plaies béantes. Rien n’avance réellement, mon esprit se perd encore entre la volonté de retrouver Lawrence et celle de lui faire payer pour tout le mal qu’il m’a fait. Ma colocataire m’a parlé d’un groupe de soutien pour jeune femme, elle m’a donné l’adresse, m’a même proposé de m’accompagner, mais je n’ai toujours pas trouvé la force de faire le premier pas. Me voilà à stagner dans ma vie sans réellement trouver l’élan nécessaire pour gravier la prochaine marche. Alors, retrouver Penny est comme une sorte d’accomplissement certains dans ma reconstruction. C’est un pas en avant, aussi minime soit-il.

« Shiloh, hey. Ça fait plaisir de te voir. » Penny m’offre un sourire empli de douceur et les battements de mon cœur se calment un peu. Il y a un peu de monde dans le café, mais c’est encore assez calme. J’amorce néanmoins un léger pas de recul avant que l’actrice me prenne légèrement dans ses bras. « Je suis contente de te voir aussi. » Je lui accorde un léger sourire timide avant que l’on s’installe autour de la table qu’elle avait choisie. Ma jambe commence à trembler sans que je n’en aie réellement conscience. « Ça fait trop longtemps. » Je hoche la tête sans trop savoir quoi ajouter de plus. C’est de ma faute, j’étais celle qui a fui sans rien lui dire. « Comment tu vas ? » Est-ce alors vraiment des simples retrouvailles comme deux amies perdues de vue ? « Ça va et toi ? » C’est simplicité, c’est même presque trop timide. « Je ne savais pas que tu étais à Brisbane, tu as un tournage ? » Je n’ai pas tant suivi sa carrière, il faut dire. Peut-être qu’elle a percé, je m’en souviens pas trop. Heureusement, le serveur vient vers nous pour prendre notre commande, comme pour briser la glace. « Je vais prendre un caramel macchiato s’il vous plaît. » Je souris quelque peu avant que mon regard se perde sur le profil de Penny. Elle est toujours aussi sublime et dégage toujours la même douceur. « J’étais vraiment surprise quand j’ai reçu ton message. » que j’avoue finalement. « Je pensais pas te revoir un jour. »



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptySam 28 Aoû - 14:06



Tu n’avais pas eu l’occasion de te faire beaucoup d’amis quand tu travaillais à Sydney. Tu avais eu quelques tournages dans la ville, assez pour que tu décides de te louer un appartement dans le coin que tu as récemment cédé, mais jamais pendant ce temps tu n’avais réellement eu l’occasion de t’attacher à qui que ce soit. Évidemment, tu avais rencontré beaucoup de gens, que ce soit sur les tournages ou dans les différents évènements dans lesquels tu devais apparaître pour continuer de faire parler de toi, des coups quelconque de publicité, mais ça n’avait jamais mené à de réelles amitiés, rien qui n’avait su perdurer dans le temps. Et puis tu avais fait plus amplement connaissance avec Shiloh et tu avais cru pendant un temps qu’avec elle, ce serait différent. Parce qu’il y avait eu les plans de se voir en dehors de vos obligations respectives et tu avais senti une envie sincère de la jeune femme de découvrir cette ville qui n’était pas la maison, ni pour elle ni pour toi. Mais elle était disparue du jour au lendemain et tu avais été forcé de te rendre à l’évidence que finalement, elle n’était peut-être qu’une connaissance de plus dans ton réseau trop grand, mais trop impersonnel à la fois. Malgré tout, tu n’avais jamais été en mesure de te défaire complètement de cette impression que l’absence de Shiloh et son manque de réactivité face à tes messages et tes quelques tentatives de rentrer en contact avec elle cachait en réalité quelque chose de plus grave. Sans preuve et sans moyen de la retrouver, tu avais plutôt choisi d’oublier, rapidement bien trop préoccupée par les propres démons qui étaient venus remplir ton quotidien peu de temps après son départ.

Toutefois, les photos sur lesquelles tu étais tombée il y a quelques jours de ça étaient venues changer la donne complètement. Même si tu ne la connaissais pas beaucoup et que vous n’aviez au final pas été si proche l’une de l’autre, tu en savais assez sur la jeune femme pour savoir que quelque chose n’allait pas au vu de ses clichés qui circulaient bien trop facilement. Tu es nerveuse à la simple idée d’aborder le sujet avec elle, mais tu es encore bien plus nerveuse à l’idée de ne pas savoir ce qui se cache derrière tout ça et de demeurer une spectatrice alors que tu pourrais peut-être l’aider, si elle ose te parler. Tu t’approches d’elle dans le but de lui faire une accolade et tu es surprise lorsque son premier réflexe est de se reculer légèrement, même si elle te laisse éventuellement passer tes bras doucement autour d’elle, pour quelques secondes à peine. « Je suis contente de te voir aussi. » Son sourire est timide, t’as l’impression qu’elle peine à te regarder dans les yeux, mais tu n’insistes pas trop. Tu ne saurais expliquer pourquoi, mais elle te rappelle toi, quelques mois plus tôt. Quand ton traumatisme gérait encore la grande majorité de tes interactions, quand les mauvais souvenirs hantaient ton esprit en permanence, quand le malaise se faisait ressentir dans tout ton être. Tu t’installes devant elle et tu observes ses traits, ses réactions sans toutefois la dévisager. Si elle n’a pas beaucoup changé physiquement, il y a quelque chose tout même quelque chose de différent chez elle. « Ça va et toi? » Tu hoches doucement la tête. « Je vais bien, merci. » Si souvent, tu as menti en répondant de cette façon. Mais pas aujourd’hui. Tu vas bien, c’est un fait. Ta chance semble enfin avoir tourné et après plus d’un an à te torturer, tu as enfin l’impression de revivre un peu. « Je ne savais pas que tu étais à Brisbane, tu as un tournage. » Tu fais signe que non de la tête alors que tu prends une gorgée de ton café glacé. « Non, j’habite ici depuis quelques années, quand je ne tourne pas. Je prends une pause en ce moment. » Tu n’es pas là pour parler de ta carrière ni des raisons qui t’ont emmené à prendre cette décision, mais tu te dis que si tu lui parles un peu de toi, elle se sentira peut-être plus à l’aise de te parler d’elle en retour. Elle se commande un café et tu continues de la regarder, tentant de mettre le doigt sur ce qui te semble différent chez elle, sans vraiment être en mesure de te l’expliquer.

« J’étais vraiment surprise quand j’ai reçu ton message. » Tu peux comprendre. Ça faisait longtemps que tu n’avais pas essayé d’entrer en contact avec elle après tout. Tu avais essayé à plusieurs reprises, après le temps des fêtes en 2020, mais le silence de la blonde avait fait en sorte qu’éventuellement, tu avais lâché prise. « J’étais surprise d’avoir une réponse de ta part. » que tu lui réponds à ton tour. Il n’y a aucun reproche dans ta voix, tu n’es pas là pour la faire culpabiliser de sa disparation, tu essayes simplement de comprendre, de te faire une idée de ce qui a bien pu se passer pour elle dans les deux dernières années. « J’étais triste quand j’ai su que tu n’allais pas terminé ton stage sur le tournage. » Le tournage qui avait été annulé quelques semaines plus tard, mais quand même. Peut-être que si elle n’avait pas disparu, elle aurait pu être là pour toi après ton agression, et t’aurais pu être là pour elle pour tu-ne-sais-quoi encore. Mais ce n’est pas ainsi que ça s’était passé. « Je pensais pas te revoir un jour. » « Moi non plus pour être honnête. Mais je suis contente de m’être trompée. » Tu l’es, vraiment. La serveuse revient et dépose le breuvage de Shiloh sur la table et tu ne quittes toujours pas la blonde des yeux. « Tu es revenue à Brisbane il y a longtemps? » Tu hésites pendant quelques secondes, ton regard se tourne tout autour de vous pour t’assurer qu’il n’y a personne qui puisse entendre les prochains mots que tu laisses doucement filer entre tes lèvres. « J’ai vu les photos... » Un air désolé s’affiche sur ton visage et tu prends une longue inspiration. « Tu veux m’en parler? Est-ce que ça a un lien avec ta disparation l’année dernière? » Tu ne sais pas trop quoi lui demander à ce sujet, alors tu lui laisses l’occasion de remplir les trous de cette histoire que tu ne comprends pas, mais qui circule trop rapidement.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyDim 12 Sep - 21:48



Nous n’avions jamais été de grande amie avec Penny. Le tout pouvait se résumer à des connaissances qui avaient eu le plaisir de travailler ensemble et d’échanger quelques conversations intéressantes. Le résumé se voulait déjà bien trop fourni quand dès l’instant où j’ai arrêté de travailler sur le tournage, je n’ai plus vraiment eu de nouvelles de la jeune femme. Il y avait bien eu quelques messages échangés de-ci, de-là, mais tout avait bien trop rapidement pris fin comme le reste de mes interactions avec le monde extérieur. Penny faisait partie de la vie d’avant, celle où je me pensais invincible au sein d’un couple phare pour qui tout allait bien. Elle avait connu la Shiloh qui avait la tête sur les épaules et un seul rêve en tête. Désormais, il ne reste plus que des bribes de cette personne qui tente de garder la tête hors de l’eau. Des fracas qui ne font plus tant de sens et qui sont bien loin de rendre ma personne intéressante aux yeux du monde extérieur. C’est sans doute pour cela que le stress ne cesse me ronger de l’intérieur jusqu’à ce que je me retrouve face à la jeune femme, incapable de fuir sans que cela n’en devienne complètement bizarre. Une chose est sûre, la blonde ne semble jamais s’être défait de son éternel sourire tendre qui arrive, malgré tout, à diffuser un semblant de bien-être sous ma carapace terrorisée. « Je vais bien, merci. » Le premier échange est tout ce qu’il y a de plus poli alors que mes doigts se tordent les uns les autres avant que je ne profite d’un léger silence pour me glisser sur la chaise.

Le silence semble s’installer presque trop confortablement alors que je cherche mes mots pour entraîner une conversation qui ne laissera en rien paraître mon malaise. Pourquoi est-ce que je tremble comme cela, alors que Penny a toujours été des plus sympathiques avec moi ? Je me demande ce qui a bien pu la pousser à me recontacter, mais ce serait bien impoli de demander de but en blanc. Alors je comble, je tente de ne rien laisser paraître. « Non, j’habite ici depuis quelques années, quand je ne tourne pas. Je prends une pause en ce moment. » Et je réalise à quel point j’ai pu me déconnecter du monde. « Oh d’accord. » Qu’était devenu le film dans lequel elle tournait ? Est-ce qu’il avait fait un flop ? Je me souviens des remarques acerbes de Lawrence sur mon travail, le reste n’est qu’un nuage flou qui ne me raccroche à aucun souvenir précis. J’avais laissé tout cela derrière moi et la jeune femme ne se gêne pas pour le souligner à sa manière. « J’étais surprise d’avoir une réponse de ta part. » C’est instinctivement que mon regard se baisse pour mieux observer toutes les rayures présentes sur la table du café. Je pourrais me passionner pour le moindre détail si cela me permet de ne pas croiser le regard de la jeune femme. « J’étais triste quand j’ai su que tu n’allais pas terminer ton stage sur le tournage. » Une boule se forme au fond de ma gorge alors que les souvenirs de cette époque m’explosent au visage. Lawrence qui faisait crise sur crise à chaque soir, les mots qu’il employait pour dénigrer mon travail, les termes qu’il avait utilisé à mon égard pour décrire un comportement que je ne me connaissais pas. Pour lui, je partais pour flirter avec des stars, pour vendre mon cul comme il le disait si bien. Il avait insisté, il avait crié et j’avais fini par céder. « J’ai eu une autre opportunité. » Le mensonge est aussi éclatant que le rouge qui me monte aux joues, mais c’est toujours mieux qu’annoncer avoir cédé au chantage d’un petit ami jaloux et possessif. C’est mieux que le silence ? Je n’en suis plus vraiment sûre.

Le serveur me sauve la mise, juste assez longtemps pour reprendre mon souffle, pour orienter la conversation autrement. L’étonnement est présent des deux côtés, on ne pensait pas se revoir et pourtant nous voilà l’une en face de l’autre. « Mais je suis contente de m’être trompée. » Un sourire poli se dessine sur mes lèvres alors que je tente de déceler son niveau d’honnêteté. Elle a l’air sincère Penny, elle semble toujours aussi douce et je voudrais ne pas me méfier, mais tout me prête à croire que cette rencontre est bien loin d’être anodine. « Tu es revenue à Brisbane il y a longtemps? » - « En début d’année… » Il y a autre chose, je le sens. Elle marche sur des œufs, tourner autour du sujet qu’elle souhaiterait pointer du doigt alors que ma jambe ne cesse de trembler sous la table. Mais qu’est-ce que je fais là ? « J’ai vu les photos... » La sentence tombe tel un couperet tranchant, venant me couper la respiration. Bien sûr qu’elle a vu les photos, elle et tous les autres clients de ce foutu café. « Tu veux m’en parler? Est-ce que ça a un lien avec ta disparation l’année dernière? » Je voudrais rire, mais aucun son ne s’échappe d’entre mes lèvres. Je voudrais fuir son regard que j’interprète comme moqueur, mais mes jambes seraient bien incapables de me porter plus de deux pas. Alors c’est ça qu’il cherchait à provoquer ? Cette honte qui me glace le sang, qui pousse mes ongles à venir gratter ma peau jusqu’au sang ? Il voulait que je me retrouve dans cette situation, c’est tout ce qu’il cherchait. Il a gagner dès l’instant où ma respiration se fait bien plus compliquer face à la jeune femme qui semble avoir satisfait sa curiosité morbide. « Je… » Je suis bien incapable de parler alors que je tente de garder le masque, alors que mon monde m’échappe. « Je peux pas. » que j’articule avec difficulté alors que mon regard croise le sien, dans une tristesse qui m’enveloppe tout entière. « Je pensais que… » Je pensais qu’elle voulait sincèrement me revoir et pas juste admirer les dégâts. « Va-t-en s’il te plaît. » que je murmure toujours aussi difficilement. « T’as eu ce que tu voulais. »



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptySam 18 Sep - 3:48



« Oh d’accord. » C’est la réalisation mutuelle qu’au bout du compte, vous ne connaissez pas grand-chose l’une de l’autre. Vous vous étiez trouvées dans un moment où vous étiez toutes les deux loin de vos réseaux, loin de vos familles, de vos proches et vous aviez noué autour d’une passion commune dans le domaine du cinéma, bien que vos intérêts divergeaient grandement, elle se trouvait au sein de la mode et des vêtements et toi dans le jeu devant la caméra. Pourtant, elle était de ce genre de rencontre qui t’avait fait du bien dans un moment où beaucoup de choses semblaient incertaines et tu ne doutais pas que si le temps vous l’avait permis, ou bien si les contacts n’avaient pas été couper si radicalement sans que tu ne comprennes pourquoi, elle aurait pu devenir une bonne amie. Est-ce qu’aujourd’hui se présentait comme étant une chance de reprendre là où vos chemins s’étaient séparés il y a de ça presque deux ans? Tu aimerais croire que oui, mais il y a un doute qui persiste dans ton esprit parce qu’il y a les fameuses photos sur lesquelles tu es tombée il y a quelques temps. Ces photos intimes, compromettantes, sans aucun doute volées et montrées au grand jour alors qu’elles devaient rester du domaine privé. Photos aux conséquences graves, qui laissaient sans aucun doute des marques dans le quotidien de la blonde qui te faisait face. Tu ne voulais pas faire semblant, prétendre que tu ne savais pas. Alors tu naviguais la discussion en douceur pour commencer, avec toute la bienveillance que tu possédais, comme si tu tentais de lui faire comprendre que tes intentions étaient bonnes, sincères. Que son départ t’avait profondément attristé, comme cette coupure qui avait suivi. « J’ai eu une autre opportunité. » Tu ne la crois pas et le pire est sans doute qu’elle ne se croit pas non plus Shiloh, quand le rouge lui monte aux joues et qu’elle évite ton regard. Tu te contentes toutefois de hocher de la tête, d’approuver silencieusement, comprenant qu’elle ne se sent pas prête de te parler de ce qui s’est passé.

« En début d’année… » Un autre hochement de la tête. « Tu te plais ici? » que tu lui demandes, tu ne sais même pas si elle vient du coin ou pas, tu ne t’en souviens plus. Tu fais la conversation dans le but de repousser un peu plus longtemps le sujet qui te tord l’estomac juste à y penser et encore, tu ne peux que t’imaginer comment elle, elle va se sentir une fois que tu auras laissé filer les mots. C’est en douceur que tu le fais enfin, avec toute la délicatesse que peut posséder ce genre de sujets. Elle se fige sur place, Shiloh et tu t’en veux de lui faire du mal de la sorte parce que ce n’est pas du tout ton intention. Tu te mords les lèvres, tu te vois dans chacune de ses réactions et ça te ramène au pire moment de ta vie. « Je… » Son regard est toujours porté sur la table, mais tu ne la lâches pas des yeux, observes chacun de ses mouvements. Tu pourrais presque jurer que ta respiration se coupe au même rythme que la sienne tellement sa douleur te transperce sans qu’elle n’ait besoin de dire quoique ce soit. « Je peux pas. » « Je suis désolée Shiloh, je voulais pas. » Tu ne voulais pas la choquer, la blesser, mais tu savais pourtant, quel effet ces mots auraient sur elle. Exactement le même genre d’effet que la mention de Byers apporte sur ta personne. « Je pensais que… » Elle lève finalement les yeux vers toi et tu détestes y lire toute cette tristesse. « Va-t-en s’il te plaît. » Tu secoues doucement la tête. « Shiloh, attends je – » « T’as eu ce que tu voulais. » Elle pense que tu es venue pour admirer les dégâts. Elle pense que tu es venue pour te moquer, pour voir la bête de cirque comme beaucoup avant toi, tu n’en doutes pas. Tu viens placer ta main sur la sienne, toujours à la recherche de son regard. Tu veux qu’elle te regarde et qu’elle voit que tu n’as aucune mauvaise intention à son égard. « C’est pas ça du tout. » que tu parviens à dire d’une voix aussi douce que possible. « Tu n’es pas obligée de m’en parler si tu ne veux pas mais je… je comprends. Plus que tu pourrais croire. » Tu te mords les lèvres et puis tu prends une grande inspiration, à la recherche des bons mots. « Je prétendrais pas savoir ce qui t’est arrivé, ni même savoir exactement comment tu te sens, mais j’ai vécu quelque chose qui m’a marqué d’une façon similaire. On a brisé mon intimité, agis contre mon consentement… » Tu ne rentres pas dans les détails parce que ce n’est pas ton histoire qui importe ici aujourd’hui. Tu essayes seulement maladroitement de lui faire comprendre que tu n’es pas là pour la juger, pas la à la recherche d’informations sordides sur ce qui a pu lui arriver. Tu cherches seulement à comprendre, mais surtout à savoir comment elle va. Si elle a besoin d’aide, d’une quelconque façon. « Tu sais qui a fait ça? » Tu imagines que oui, mais dans le doute, tu préfères lui demander. « Mon amie a reçu les photos d’un certain Lawrence. C’est ton petit-ami? » Il te semble que c’est le nom qu’elle avait mentionné une fois ou deux quand vous travailliez encore ensemble sur le tournage à Sydney.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyMer 20 Oct - 21:10



« Tu plais ici ? » La question se veut emplie de politesse quand il paraît désormais évident que le peu de conversation que nous avions pu avoir à Sydney n’avait en rien suffit à laisser une emprunte mémorable. « J’ai toujours vécu ici. » Brisbane était ma maison, j’avais voulu expérimenter la vie à cent à l’heure en partant dans le Sud sans jamais me douter que j’allais à ce point le regretter. Je ne voyais que les opportunités de travail que cela pouvait m’apporter quand en réalité, j’aurais bien mieux fait de rester travailler pour James. Les regrets m’emportent parfois à imaginer une vie qui n’aura jamais lieu, une vie où Lawrence ne serait jamais entré dans ma vie. Cela ne reste qu’un rêve, malheureusement.

La logique des choses aurait voulu que la conversation se poursuive sur ce même ton quelque peu maladroit. Peut-être qu’une boisson chaude et quelques pâtisseries auraient fini par briser la glace entre nous ou peut-être que je me serais hâté de trouver une excuse complètement bidonnée pour m’échapper. C’est en tout cas ce que j’imaginais quand l’ambiance entre nous deux semble osciller entre la gêne et le malaise. Les retrouvailles sont quelque peu bancales et c’est finalement Penny qui apporte une explication à tout cela dès l’instant où elle évoque les photos publiées par mon ex-petit ami. Un frisson s’empare de moi lorsque je réalise que la jeune femme n’était là que pour satisfaire une curiosité morbide. Comme toujours, la pauvre fille que je suis se laisse complètement envahir par l’angoisse, bien incapable de taper du poing sur la table pour lui démontrer à quel point ses propos peuvent être déplacer. Je panique et bégaye sans jamais trouver la force de me lever pour partir et mettre un terme à tout cela. « Je suis désolée Shiloh, je voulais pas. » Je secoue la tête, persuadée qu’en réalité, c’est absolument ce qu’elle était venue chercher. Pourquoi ? Je n’en sais strictement rien, probablement une volonté de se démontrer supérieure. C’est ce que mon esprit cherche à me faire croire tandis que je lutte maladroitement contre la panique qui absorbe toutes mes forces. Sa main trouve la mienne sans que je ne fasse la moindre tentative de mouvements pour m’éloigner, me laissant avaler par le silence, à nouveau victime de mes faiblesses. « C’est pas ça du tout. » - « Bien sûr que si. » J’en suis persuadé, elle est venue observer la gamine écervelée qui a laissé un mec faire fuiter des photos personnelles. Est-elle satisfaite ? Suis-je assez faible à son goût ? Les insultes orchestrées par la voix de Lawrence ne cessent de pleuvoir dans un coin de mon esprit sans que jamais je ne perçoive le regard empli de douceur que Penny pose sur moi. « Tu n’es pas obligée de m’en parler si tu ne veux pas mais je… je comprends. Plus que tu pourrais croire. » Sa main est restée ancrer à la mienne quand son regard ne se veut qu’être sincère. Je cherche à reprendre mon souffle afin de conserver une certaine contenance en public tandis que la jeune femme s’efforce de me rassurer. « Je prétendrais pas savoir ce qui t’est arrivé, ni même savoir exactement comment tu te sens, mais j’ai vécu quelque chose qui m’a marqué d’une façon similaire. On a brisé mon intimité, agis contre mon consentement… » En rien, je ne veux la questionner sur l’épreuve qu’elle semble avoir surmontée, mais le doute précipite dans un coin de mon esprit. « Vraiment ? » Dès l’instant où les mots s’échappent d’entre mes lèvres, je regrette de les avoirs prononcés. « Pardon… Pardon, je… Je veux pas remettre ta parole en doute. » Trop souvent, cette société se moque bien de ce que les femmes peuvent subir, trop souvent, on remet en question le comportement d’une femme pour la rendre seule responsable de l’agression qu’elle a subit. Je ne voulais pas douter ainsi des mots si difficilement prononcer par l’actrice. « Tu sais qui a fait ça? » Je hoche la tête lentement. Bien sûr que je sais, il n’y avait que lui. « Mon amie a reçu les photos d’un certain Lawrence. C’est ton petit-ami? » - « C’était… » que je précise immédiatement préférant faire abstraction de la première information donner, sous-entendant que ce n’était pas elle qui avait reçu les clichés, mais une de ses amies. Alors, vraiment, toute la ville est au courant.

Le rouge me monte aux joues à l’instant où le serveur vient déposer la pâtisserie que j’avais commandée. Je murmure un remerciement d’une voix enrouée préférant ne jamais croiser son regard quand je sens déjà celui bien trop brûlant de Penny qui ne me lâche pas. « Je l’ai quitté, il… Il n’a pas apprécié. » Mon instinct voudrait lui trouver tout un tas d’excuses, après tout, je le pense encore, je l’avais bien mérité. « C’était compliqué. » Et le mot est faible, mais je repense à l’aveu de Penny. Est-ce qu’elle serait vraiment dans la capacité de me comprendre ? « Je n’ai jamais voulu quitter le tournage. » Il m’avait forcé, lui qui me trouvait incapable de quoi que ce soit, lui qui avait détester me voir discuter avec Rory Craine quand bien même la conversation n’avait durer que trois minutes montre en main. Il avait su exercer son emprise sur moi et je m’étais laissé faire. Comme une conne. « J’ai tellement honte… » Le mot est encore si faible comparer à tous les sentiments qui m’envahissent dès que quelqu’un évoque ces clichés volés.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptySam 30 Oct - 0:02



« J’ai toujours vécu ici. » Oh. Tu n’arrives plus à te souvenir si c’est un détail que vous aviez partagé autrefois ou si c’est une nouvelle information, dans tous les cas, tu es forcée de te souvenir que tu ne connais pas si bien la blonde qui te fait face. Sûrement pas assez pour avoir la conversation que tu es sur le point d’aborder quand même parce que tu ne peux tout simplement pas faire comme si tu ne les avais pas vu, ces photos. Mais surtout, tu ne peux pas faire comme si tu ne savais pas quoi quel genre d’impact un tel geste immonde peut avoir sur une personne et si tu peux offrir à la jeune couturière ne serait-ce qu’un peu de réconfort, une oreille attentive et surtout quelqu’un qui comprend plus qu’elle n’en a l’air, alors ce sera déjà ça de gagner. Tu n’es pas vraiment surprise de voir que dès la mention des photos, elle se met sur la défensive, par cent fois tu as été à sa place après tout. Tu ne brusques rien, bien que tu veuilles lui faire comprendre que tu n’es pas là pour te moquer, pas là non plus pour remuer le couteau dans la plaie. Si elle est comme toi, elle est capable de le faire sans l’aide de quiconque et à voir toute la tristesse et toute la culpabilité qui s’installe sur ses traits, tu ne doutes pas que ce soit le cas. « Bien sûr que si. » Tu insistes et sans vouloir détourner l’attention de sur elle, tu décides tout de même de tenter de lui expliquer pourquoi tu comprends. Pourquoi tu n’es pas là pour la juger et plus tes mots semblent résonner pour elle. « Vraiment? » Tu hoches la tête positivement. « Pardon… Pardon, je… Je veux pas remettre ta parole en doute. » « T’en fais pas. Plusieurs l’ont fait avant toi. » Et bientôt, ce serait un éternel débat sur la place public, à savoir si ta version de l’histoire serait crue contre celle d’un réalisateur bien plus populaire et influent que tu ne pouvais l’être. « Le tournage sur lequel tu as travaillé, il a jamais été terminé parce que le réalisateur m’a agressé. Mais ça, c’est une vérité que peu connaisse encore. » Tu déglutis difficilement. Tu ne voulais pas mettre l’accent sur toi ou sur ce que tu avais vécu, mais tu voulais qu’elle sache pourquoi tu comprenais.

Tu l’interroges un peu plus sur la provenance des photos et tu apprends ce que tu croyais déjà avoir compris : les photos ont été envoyé par son ex petit-ami. Tu ne connais pas les détails de leur relation, de leur rupture, mais un tel acte, ça ressemble à une vengeance, à une prise de contrôle quelconque sur la jeune femme et ça te brise le cœur de la voir dans tous ses états. Tu ne retires jamais ta main de sur les siennes et elle ne semble pas vouloir repousser le contact. « Je l’ai quitté, il… Il n’a pas apprécié. » « C’est pour ça qu’il a envoyé les photos? » que tu lui demandes, à la recherche d’une timeline quelconque des évènements. « Tu n’es pas obligée de me répondre. » que tu rajoutes toutefois, parce que tu ne veux pas la presser, ni l’obligée à dire quoique ce soit qu’elle n’est pas prête à partager avec toi. Tu n’oublies pas que malgré vos quelques semaines à vous côtoyer professionnellement parlant, tu n’es rien de plus qu’une inconnue, qu’un visage relativement connu sans lui être familière. « C’était compliqué. » Ces histoires-là le sont toujours. « Je n’ai jamais voulu quitter le tournage. » « Il t’a obligé? » C’est ce que tu comprends du fait qu’elle te le mentionne alors que vous parlez de lui et de cette relation compliquée qu’elle a entretenu avec son ex. « Est-ce qu’il t’a fait mal Shiloh? » Émotionnellement sans aucun doute, mais physiquement? Avait-il abusé d’elle? « J’ai tellement honte… » Tu secoues la tête, même si tu es bien la dernière personne au monde à pouvoir lui dire qu’elle n’a pas à avoir honte alors tu ressens la même chose qu’elle depuis trop longtemps déjà. « J’aimerais tellement pouvoir te dire que ça s’efface avec le temps… » Mais tu ne veux pas lui mentir. Et tu ne veux pas lui faire de fausses promesses non plus. « Je suis vraiment désolée, de venir te voir et de te parler de tout ça. Je sais que ça me regarde pas et qu’on se connaît sûrement pas assez… » Tu prends une longue inspiration. Tu ne savais pas trop où tu voulais en venir avec tout ça, tu étais bien plus troublée que tu ne croyais l’être à découvrir quelques bribes de l’histoire de la jeune couturière. « Mais j’voulais juste que tu saches que t’es pas toute seule là-dedans. Et que je suis là, si t’as besoin de parler à quelqu’un. » Tu te doutes bien qu’elle n’est pas toute seule, qu’elle a sa famille et ses amis, mais parfois, se confier à quelqu’un qui comprend vraiment comment on se sent après une telle agression, ça peut faire toute la différence.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyJeu 2 Déc - 19:57



Je pourrais me coller des gifles à remettre en doute ainsi sa parole comme si elle se jouait de moi en inventant de tels propos. J’oublie, trop souvent dernièrement, que les gens qui m’entourent ne sont pas tous mal intentionné comme pouvait l’être Lawrence. Dans mon envie de me protéger, dans cette pulsion paranoïaque de voir le mal de partout et au creux de la moindre tournure de phrase, je ne prends pas en compte tout ce que, Penny à décider d’abandonner pour me confier un tel secret. Ce n’est pas le genre de mensonge que l’on invente pur attirer l’attention sur soi, ce genre de paroles ne peuvent naître qu’au sein d’un traumatisme que je viens de dénigrer salement. « T’en fais pas. Plusieurs l’ont fait avant toi. » - « Ce n’est pas une raison, je n’aurais jamais dû dire ça. » Elle paraît calme, mais j’ose imaginer ce que mes propos ont bien pu renvoyer. Elle ne devrait pas être remise en question, jamais. J’ai honte de moi et la tentation de m’enfuir pour mettre fin au calvaire me démange, mais cela serait lui manquer de respect bien plus durement. « Le tournage sur lequel tu as travaillé, il a jamais été terminé parce que le réalisateur m’a agressé. Mais ça, c’est une vérité que peu connaisse encore. » Ce tournage que j’ai tant regretté d’avoir quitté, ce lieu qui aurait pu m’apporter un million d’opportunités, mais que j’ai préféré lâcher pour ses beaux yeux. « Je suis tellement désolée. » Rien de ce que je pourrais dire ne saura faire justice à ce qu’elle a vécu. J’en ai parfaitement conscience quand rien de ce que les autres me disent ne semble suffisant pour atténuer les douleurs qui me rongent de l’intérieur. Me viens alors une interrogation, de celle que les autres ont pu avoir à ma place quand je n’ai jamais su diriger cette pensée. L’hésitation est présente tant, je déteste que l’on aborde ce sujet en ma présence, que l’on me presse de faire quand j’ai répété par cent fois que je ne suis pas prête. J’ose malgré tout, voir si elle avait eu le courage, comprendre si c’est moi le problème ou bien que la réflexion se veut longue. « Tu as porté plainte ? » Ma voix porte à peine dans le brouhaha ambiant, à se demander même si elle m’aura entendu. Tant pis, je ne répéterais pas une deuxième fois.

La conversation ne se dirige en rien vers un élément plus joyeux, mais je comprends sa curiosité quand la mienne avait engendré des propos si maladroits. Elle ne savait rien de moi, ou très peu, et pourtant elle a su noter la différence, pourtant elle a su comprendre que rien de tout cela n’était de mon fait. « C’est pour ça qu’il a envoyé les photos? » Pour se venger, pour m’humilier, pour me faire payer tout ce que je n’ai pas continué à faire en restant à ses pieds. Et voilà que cette foutue boule dans le fond de ma gorge se prend à grossir encore m’obligeant à me racler la gorge. « Tu n’es pas obligée de me répondre. » Je secoue la tête ne voulant la rendre mal à l’aise. « Il… Disons qu’il avait entre les mains un bon moyen de m’humilier à nouveau. » Il savait faire cela, Lawrence, bien souvent avec les mots, mais la distance faisant, il avait trouvé un subterfuge bien plus blessant. Il avait su l’être à de nombreuses reprises pourtant, quand il avait dénigré mes amis avant de me coller à la tête que je ne serais jamais assez bien pour le métier de mes rêves. Il avait tout détruit sur son passage. « Il t’a obligé? » Un soupir m’échappe sans que jamais je ne lâche son regard, avec elle, j’aurais presque confiance. « Il disait que c’était inutile, que je n’étais bonne en rien et que je perdais mon temps. » Il en a dit bien d’autres des horreurs, mais rien que je ne pourrais répéter en public. « Je l’ai cru si facilement… » C’est honteux dans un sens, de s’être laissé berner ainsi au nom d’un amour qui désormais ne fait plus aucun sens. « Est-ce qu’il t’a fait mal Shiloh? » La réponse se pourrait d’être un cri du cœur, un véritable oui transcendant, mais l’admettre à une quasi-inconnue, le prononcer ainsi, cela n’a jamais été facile. « On a eu des moments difficiles. » Voilà que je minimise à nouveau sans en savoir la véritable raison. À l’intérieur, je hurle, de le défendre ainsi. C’est, tout simplement, plus fort que moi comme une force qui aurait encore son emprise sur mes épaules à me pencher pour mieux me briser et me rappeler que jamais je ne pourrais m’échapper.

« J’aimerais tellement pouvoir te dire que ça s’efface avec le temps… » Mais ce n’est pas le cas, pas vraiment Penny ? Elle porte encore les stigmates de son agression tandis que je ne cesse de me battre avec mes propres démons. Lawrence a su s’insinuer dans ma tête, implantant cette graine qu’il n’a eue de cesse d’entretenir au point de me convaincre de toutes les horreurs qu’il avait pour habitude de dire. T’es qu’une merde Shiloh. Selon lui, il était le seul capable de me supporter. Selon lui, j’avais de la chance qu’il m’aime et moi je buvais ses paroles, je me pensais réellement chanceuse, bien plus que n’importe qui d’autre. Dieu que j’ai pu être naïve. « Je suis vraiment désolée, de venir te voir et de te parler de tout ça. Je sais que ça me regarde pas et qu’on se connaît sûrement pas assez… Mais j’voulais juste que tu saches que t’es pas toute seule là-dedans. Et que je suis là, si t’as besoin de parler à quelqu’un. » À nouveau, je hoche la tête, comme un robot qui a trop entendu ce genre de promesses. Les gens sont capables d’entendre, certes, mais encaisser, c’est bien autre chose encore. Mes proches sont là et pourtant, je ne saurais réellement tout lâcher à leur côté. Il existe cette pudeur, cette envie de les préserver. Tout sonne pourtant bien différent en compagnie de Penny, comme si une bulle venait de s’élever entre nous m’autorisant à la confidence. « J’ai trop honte pour en parler. » Et le mot honte ne couvre que la moitié des sentiments et autres émotions que je peux bien ressentir. « Je lui trouve constamment des excuses Penny, comme si c’était normal de m’avoir autant coupé du monde, d’avoir cherché à m’humilier comme il le faisait. » Je souffle bien plus doucement cette fois. « Je pense même avoir mérité les gifles qu’il a su m’administrer. » Est-ce qu’elle entendra tout cela, elle ?



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyMar 28 Déc - 14:05



« Ce n’est pas une raison, je n’aurais jamais dû dire ça. » Tu secoues les mains pour lui faire comprendre de ne pas s’en faire pour si peu, que ça va, que tu comprends sa réaction, que tu ne lui en veux pas, mais elle est trop occupée à se s’auto-détruire toute seule Shiloh, quand son visage se tord d’une honte que tu reconnais bien trop facilement pour l’avoir toi-même arborer si souvent. Ça te serre par en-dedans de comprendre que la situation dans laquelle la blonde s’est retrouvée prisonnière est encore pire que ce que tu t’étais imaginée et si tu ne souhaites en rien comparer son expérience à la tienne, tu cherches seulement à lui faire comprendre que son traumatisme ne t’est malheureusement pas si inconnu, bien que complètement différent. « Je suis tellement désolée. » Tu hoches de nouveau la tête. Elle n’a pas à l’être. Ce n’est pas elle qui t’a fait du mal après tout. Et celui qui t’en a fait, jamais il ne s’excusera pour tout ce qu’il est venu détruire chez toi. « Tu as porté plainte? » C’est à peine si tu entends les mots que la blonde prononce, mais tu les lis sur ses lèvres tremblantes et c’est à ton tour de baisser la tête, honteuse. Plus d’un an est passé depuis l’évènement, plus d’un an et de multiples occasions de changer la donne sans jamais trouver le courage de le faire. En aurais-tu la force un jour? Rien ne te semblait moins sûr que ça, peu importe le fait que tu te répétais constamment que les crimes de Byers ne resteraient pas impunis. « Non, pas encore. » que tu avoues tout de même à voix haute, relevant les yeux pour croiser le regard de Shiloh. « J’arrête pas de me dire que je vais le faire après telle échéance, et puis quand le moment arrive, je repousse constamment. » Tu es terrifiée des conséquences que cela pourrait avoir, autant sur ta vie personnelle que sur ta vie professionnelle. Si la majorité de tes proches sont désormais au courant de ce qui t’est arrivé, ce n’est pas le cas de tout ton carnet d’adresse et tu redoutes de voir les regards sur toi changés complètement après cet énième scandale à ton nom. Tu crains que l’on remette constamment ta parole en doute, que Byers joue encore plus du statut de victime qu’il maîtrise parfaitement dans les médias depuis longtemps. Tu es terrifiée de voir tous tes rêves s’envolés, ta carrière s’effritée sans possibilité d’en sauver. Elles sont toujours aussi nombreuses tes peurs, malgré ta confiance qui remonte tranquillement, ton envie de justice, de vengeance même. « Je veux vraiment le faire, mais j’ai peur. » C’est aussi simple que ça et quelque part, tu ne doutes pas que si quelqu’un puisse réellement comprendre de ce qui en retourne, c’est elle. « Toi? » A-t-elle osé faire ce que tu repousses constamment? Est-ce que les photos sont un contre-coup de ça? Est-elle aussi terrifiée que toi de voir son histoire racontée, mais jamais cru? Tu aimerais tant pouvoir la protéger de tout ça, mais même si tu comprends, tu ne possèdes malheureusement pas de solution miracle.

« Il… Disons qu’il avait entre les mains un bon moyen de m’humilier à nouveau. » Tu comprends par-là que ce n’est pas la première fois qu’il l’humilie, publiquement ou autrement et tu crains encore plus qu’il ne trouve un autre moyen de le faire si elle ne prend pas de moyens plus drastiques contre lui. Tu te pinces les lèvres doucement, tu t’en veux toujours autant de remuer des choses aussi difficiles pour elle. Tu ne sais pas si ta démarche en est une qui lui fera ultimement du bien, mais tu l’espères sincèrement. De savoir qu’elle a dû quitter un stage qui semblait la faire rêver à cause de lui, ça te fait bouillir de l’intérieur. Ils ont tous le même but, les hommes dans son genre : prendre le contrôle d’absolument tout et vous détruire au maximum. « Il disait que c’était inutile, que je n’étais bonne en rien et que je perdais mon temps. » Tu secoues la tête. Tu avais vu ce qu’elle savait faire Shiloh et au contraire, elle apprenait tellement sur ce tournage. Il n’aimait sans doute pas l’idée qu’elle puisse se débrouiller sans lui, finalement. Tout comme Byers se jouait de toi parce qu’il était celui qui te donnait cette première vraie chance de te faire connaître mondialement et que dans son idée, tu ne serais plus jamais rien sans lui. « Je l’ai cru si facilement… » « C’est ce qu’ils font de mieux, Shiloh. Nous jouer dans la tête, nous faire croire que sans eux, on est rien du tout. » Ils vous volent votre contrôle et votre sens critique à la fois, vous font douter de tout et de tout le monde, mais de vous-même avant tout. C’est tordu, c’est cruel et surtout, c’est un stratagème qui fonctionne beaucoup trop bien pour s’en priver. « Mais ils ont tort. Ton ex, il a tort. Tu es très talentueuse Shiloh. » que tu souffles avec un léger sourire. « J’ai toujours la robe que tu m’avais fait pour Noël. » Il t’arrive encore de la porter, pour des soirées entre amis surtout. « Est-ce que tu crées toujours? » Ou lui avait-il voler toute once de confiance qu’elle possédait au point qu’elle arrête complètement de faire ce qu’elle aime tant? « On a eu des moments difficiles. » Elle minimise et tu n’insistes pas. Son non-verbal parle bien plus fort que les quelques mots qu’elle s’ose à t’offrir et par expérience, tu sais que c’est tout ce qu’elle est capable de faire. Tu hoches doucement la tête, l’air de dire que c’est correct, que tu comprends, que tu compatis et que toi aussi, tu es désolée.

« J’ai trop honte pour en parler. » Ça aussi, tu le comprends parfaitement. Des mois durant, tu n’avais avoué à personne ce qui s’était vraiment passé pour que le tournage soit annulé. Seul Rory et Joy connaissaient la vérité et encore, tu peinais à aborder le sujet sans te refermer complètement, te sentant bien trop honteuse et bien trop sale pour être capable de voir et de comprendre que dans le fond, tu n’étais qu’une victime dans toute cette histoire, comme Shiloh l’était dans la sienne, qu’elle soit prête à l’admettre ou non. « Je lui trouve constamment des excuses Penny, comme si c’était normal de m’avoir autant coupé du monde, d’avoir cherché à m’humilier comme il le faisait. » « C’est ce qu’il veut que tu croies, ce qu’il veut que tu fasses. » que tu souffles doucement, l’une de tes mains attrapant doucement les siennes dans un geste de réconfort. Les pensées qui tournent encore et encore dans sa tête, il les a plantés là avec le temps. Répétés maintes et maintes fois, si souvent qu’elle n’a eu d’autre choix que d’y croire. « Je pense même avoir mérité les gifles qu’il a su m’administrer. » « Parce qu’il t’a répété encore et encore que tu l’as cherché? Que tu l’as voulu? » Oh tu le connais le discours. C’est ce que Byers te disait, ce soir-là. Que tu l’avais cherché, que tu l’avais voulu, que tu n’avais jamais repoussé ses mains baladeuses, que tu n’avais jamais réfuter les divers compliments qu’il ne cessait de te faire, même ceux qui étaient loin d’être appropriés et donc qu’évidemment, tu avais envie de lui. Peu importe que tu pleurais ce soir-là, peu importe que tu criais, que tu l’implorais de ne pas le faire, lui, il avait su entendre que ce qu’il souhaitait entendre. « C’est vraiment difficile de se défaire de ce genre de pensées. » Difficile, mais pas impossible. « Mais je te jure Shiloh que tu n’as absolument rien fait pour mériter les horreurs qu’il a pu te faire, des plus insignifiantes aux plus horribles. » Des petites humiliations considérées sans conséquences jusqu’aux gifles, rien n’est de sa faute et ça, tu es prête à le lui répéter cent fois s’il le faut.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptySam 8 Jan - 23:16



Aussi étrange que cela puisse paraître, je me sens comme en sécurité auprès de Penny. Au travers de ses mots, je comprends que nos deux situations ne sont pas tant semblables dans les actions, mais plutôt dans les répercussions que cela ne cesse d’avoir sur nos vies. Quelqu’un est venu la brisée de l’intérieur, d’une manière que personne ne sera en mesure de juger. Elle entend ce que je cherche silencieusement à lui dire, sans jamais émettre une opinion qui se voudrait supérieure. Elle sait, elle entend, elle comprend. Tout simplement. On se retrouve dans une douleur que je n’aurais jamais imaginé partager avec qui que ce soit, mais c’est presque rassurant de réaliser que dans le fond, je ne suis peut-être pas la seule à m’être fait royalement avoir. Aveuglé par les sentiments, persuadée d’avoir trouvé un homme qui saurait réellement me voir, je me suis laissé petit à petit emprisonner dans des idéaux et des pensées qui ont tout détruits sur leur passage. Aujourd’hui, il ne reste que des plaies ouvertes et cette envie de lui faire payer sans jamais trouver le courage d’entamer la moindre démarche. « J’arrête pas de me dire que je vais le faire après telle échéance, et puis quand le moment arrive, je repousse constamment. » Je hoche la tête lentement face à sa franchise sans faille. Elle ose en parler petit à petit, elle commence à affirmer ce qu’elle a vécu, à réaliser que tout cela n’était pas normal, mais les réalisations s’arrêtent dans la sphère du privé. « Je veux vraiment le faire, mais j’ai peur. » Une nouvelle fois, je hoche de la tête, les larmes me montant aux yeux. Pour la toute première fois, j’ai réellement le sentiment d’avoir trouvé quelqu’un qui comprend ce que je traverse depuis mon retour à Brisbane. Pas seulement quelqu’un qui sait voir les blessures, mais qui saisit toute la portée des angoisses et la difficulté de s’en sortir quand tout nous ramène constamment aux horreurs commises par nos bourreaux. « Toi ? » Les lèvres scellées pour mieux contenir mon émotion, je secoue la tête à la négative. Je prends le temps de boire une gorgée de ma boisson avant de lever les yeux vers elle à nouveau. « Je suis terrorisée. » Et encore, le mot ne fait pas réellement justice à ce que je ressens ces derniers temps. « Je veux dire, il a publié les photos parce que j’ai refusé de rentrer avec lui à Sydney. » Un frisson me parcourt juste à l’idée de Lawrence qui prend un malin plaisir à me détruire. « Qu’est-ce qu’il va faire si je porte plainte ?! » Est-ce qu’il va s’en prendre à mes proches ? Aller raconter des horreurs à mon frère ? Ou pire encore ? J’ai trop peur des répercussions pour aller à la police. « Et si… Si on me croyait pas ? » Parce que je n’ai aucune preuve, rien de tangible. C’est sa parole contre la mienne.

C’est sans doute bien cela le pire dans toutes ces histoires. Ils savent nous détruire au point où l’on en vient à douter de tout et surtout de soi-même. « C’est ce qu’ils font de mieux, Shiloh. Nous jouer dans la tête, nous faire croire que sans eux, on est rien du tout. » Surtout nous faire admettre que sans eux, personne ne voudrait de nous. C’est ce qu’il disait tout le temps Lawrence, que personne n’avait envie de se retrouver avec une fille comme moi, que je devrais m’estimer chanceuse d’avoir son attention. Il savait viser dans le mille, jouer avec mes émotions. Il avait su me rendre dépendante de lui, tout simplement. « Mais ils ont tort. Ton ex, il a tort. Tu es très talentueuse Shiloh. » Je voudrais la contredire, mais je ne trouve pas le courage d’ouvrir la bouche pour dire quoi que ce soit. « J’ai toujours la robe que tu m’avais faite pour Noël. » Je relève les yeux pour croiser son regard empli d’une sincérité qui me réchauffe le cœur, malgré tout. Je me souviens de cette robe, j’avais passé des heures pour la créer et Lawrence avait fini par déclarer que le modèle était moche et vulgaire. Il avait tout détruit, même ma passion. « Est-ce que tu crées toujours? » Je hausse les épaules. « J’ai arrêté pendant un long moment. » Trop long même à en croire tous mes proches. « Mais… On m’a redonné ma chance dans une maison de couture pour qui j’avais travaillé dans le passé. » Bien avant qu’il n’apparaisse dans ma vie, bien avant le désastre. « J’essaye à nouveau. » que je confie en souriant quelque peu. « Ma meilleure amie m’a demandé de lui créer sa robe de mariée. » Et je veux relever ce défi, me montrer que je suis capable d’en arriver là, que je saurais m’en sortir sans personne d’autre. « Je tente de relever le défi. » que je conclus dans un léger sourire. Ce n’est pas grand-chose, ce n’est pas comme cela que j’avais imaginé ma carrière, mais c’est un retour aux bases malgré tout.

Qu’importe la direction que prend la conversation, je finis toujours par minimiser les actions de Lawrence pour me rendre responsable de son comportement. J’avais mérité tout ce qu’il m’a fait endurer, il la si souvent répéter que cela en est devenu ma vérité. Elle est ancrée en moi d’une manière que je ne saurais expliquer, c’est quelque chose dont je ne suis pas encore capable de me débarrasser. « Parce qu’il t’a répété encore et encore que tu l’as cherché? Que tu l’as voulu? » - « Je me pensais chanceuse d’avoir un homme comme lui dans ma vie. » Je ris quelque peu, mais cela n’est en rien pour me moquer de ma situation, plutôt un rire nerveux qui se veut incontrôlable et bien trop silencieux. J’ai été stupide, je le saurais probablement toujours. « La gamine naïve qui pensait avoir trouvé l’homme de sa vie. » Je me mords les lèvres pour ne pas laisser les émotions me gagner à nouveau, je suis fatigué de verser des larmes par sa faute. « C’est vraiment difficile de se défaire de ce genre de pensées. » Je ne sais pas si je serais, un jour, capable de m’en défaire. « Mais je te jure Shiloh que tu n’as absolument rien fait pour mériter les horreurs qu’il a pu te faire, des plus insignifiantes aux plus horribles. » Pour la centième fois depuis le début de cette conversation, je hoche la tête. « Merci Penny. »

Et bizarrement, le sentiment de sécurité ne me quitte toujours pas. Il est presque aisé d’avoir cette conversation à la jeune femme, presque comme s’il était écrit que l’on devait se retrouver ainsi. « Peut-être que… » J’hésite une seconde avant de continuer ma phrase. « Peut-être que l’on pourrait vraiment rester en contact cette fois ? » Pour s’entraider, pour pouvoir se parler ouvertement sans jamais craindre le moindre jugement. Je crois que j’en aurais cruellement besoin, sans jamais oser le demander réellement. Alors je me contente de jouer avec ma tasse, tandis que ma jambe tressaute sous la table. Ne voulant faire perdurer la conversation sur une note aussi triste, je décide qu’il serait meilleur de rattraper le temps perdu d’une tout autre manière. « Comment va ton petit frère ? » Je me souviens de ce qu’elle m’avait dit sur le jeune homme, sa différence et tout le reste. Je me souviens du cadeau que j’avais trouvé pour lui et je me demande si elle le lui avait réellement transmis.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyMar 18 Jan - 7:15



On te l’avait souvent demandé, si tu comptais porter plainte et pourtant, dans la bouche de Shiloh, la question prenait un tout autre sens. Parce qu’elle comprenait ce que ça impliquait, elle comprenait les peurs, les craintes et les doutes qui se cachaient derrière un geste qui pouvait sembler bien simple, à la limite du banal pour ceux qui ne se retrouvaient pas dans une situation comme la vôtre. Dénoncer son agresseur, oui, mais qu’en est-il du prix que vous payer d’une telle démarche? Du statut de victime qui se collera automatiquement à votre personne ensuite, de la vulnérabilité requise pour être capable d’aller au bout d’une telle démarche. Sans jamais mentionner la peur paralysante que l’on puisse ne pas vous croire. Oui, ça semblait simple en apparence, mais comme tout le reste dans une situation laide comme celle-là, tout était bien plus compliqué derrière.  « Je suis terrorisée. » Oh ça, tu peux facilement le comprendre, le sentiment ne te lâchant pas chaque fois que tes pensées dérivent vers le réalisateur, encore bien trop souvent à ton goût quand bien même tu as l’impression de prendre peu à peu le contrôle de ta vie. « Je veux dire, il a publié les photos parce que j’ai refusé de rentrer avec lui à Sydney. Qu’est-ce qu’il va faire si je porte plainte?! » Tu te pinces les lèvres. Tu aimerais tellement lui ouvrir des mots réconfortants, lui promettre qu’elle était désormais en sécurité et qu’elle n’avait rien à craindre désormais, mais tu savais trop bien que ce genre de paroles en l’air n’aidait en rien, surtout que tu étais loin de connaître le personnage, encore moins de savoir jusqu’où il pourrait aller pour s’en prendre à la blonde assise devant toi. « Et si… Si on me croyait pas? » « Y’a aucune garantie. » C’est la triste vérité, celle qui te dégoûte à chaque jour qui passe, celle en partie qui te retient constamment de finalement oser porter plainte contre Byers. « Mais les photos, ce sont des preuves. Ce n’est pas rien. » que tu lui rappelles. « Y’a rien qui t’oblige à porter plainte. » Et ça, trop souvent, tu as l’impression que c’est quelque chose que les gens oublient, comme s’ils ne voyaient là que la seule issue possible alors que les victimes comme Shiloh aviez beaucoup à perdre et bien peu à gagner dans les cas où vous ne seriez pas prises au sérieux, ce qui arrivait bien trop souvent. « Peu importe ce que les autres autour de toi peuvent penser ou dire… Y’a que toi qui peux décider si tu veux le faire, si t’as besoin de le faire. » Tu baisses les yeux sur ton café sans toutefois avoir envie de l’emmener à tes lèvres. « Je sais que moi, j’aurais jamais l’impression de pouvoir mettre cette histoire-là derrière moi si je le fais pas, mais pouvoir faire sans, je le ferais pas. » Tu n’avais jamais osé avouer tout ça à qui que ce soit avant aujourd’hui. Tu ne le ferais pas parce qu’il est plus puissant, plus influent et bien plus riche que toi, que tu ne doutes pas qu’il parviendrait à faire croire n’importe quoi à n’importe qui, mais si tu as la moindre chance de l’arrêter et d’enfin pouvoir tourner la page, tu te dois de le faire. Même si ça te prend encore six mois avant de le faire.

À défaut de pouvoir la rassurer avec conviction sur ce que son ex peut faire ou non contre elle, tu décides de la rassurer sur ce que tu connais d’elle, sur ses talents, sur les parties d’elle-même qu’il a tenté de lui voler mais qui lui appartiendront toujours, peu importe ce qu’il peut dire ou faire contre elle. « J’ai arrêté pendant un long moment. Mais… On m’a redonné ma chance dans une maison de couture pour qui j’avais travaillé dans le passé. » Un sourire s’étire sur tes lèvres, heureuse d’apprendre qu’elle reprenait peu à peu le contrôle, qu’elle se relançait dans ce qui semblait l’animer avec beaucoup de passion par le passé.  « J’essaye à nouveau. Ma meilleure amie m’a demandé de lui créer sa robe de mariée. Je tente de relever le défi. » « C’est un beau défi. » Et tu ne doutes pas une seule seconde qu’elle puisse y parvenir. « Est-ce que tu as des idées de ce que tu aimerais faire? » Sûrement que la mariée avait des exigences et que Shiloh n’avait pas complètement carte blanche, mais tu étais curieuse d’en savoir plus et trouvais bien plus agréable de t’attarder sur un tel sujet plutôt que sur son ex, qui malgré toutes tes bonnes intentions, semblait se refaire une place au sein de la discussion. « Je me pensais chanceuse d’avoir un homme comme lui dans ma vie. » Si elle échappe un rire, tu ne vois que tristesse dans son regard. « La gamine naïve qui pensait avoir trouvé l’homme de sa vie. » « Qui n’a pas envie d’y croire? Tu as été manipulé Shiloh. Tu peux pas te blâmer pour ça… » Tu sais que c’est bien plus facile à dire qu’à faire toutefois, mais tu insistes comme tu le peux parce que tu sais qu’elle mérite ultimement de se défaire du poids qui s’impose dans son quotidien. Tu n’as pas besoin de la connaître particulièrement bien pour savoir à quel point c’est contraignant, handicapant, de survivre les vestiges d’un abuseur. « Merci Penny. » Tu secoues doucement la tête, tu n’as pas fait grand-chose, mais si tu peux être là pour elle, de quelconque façon qui soit, alors tu comptes bien t’y tenir. « Peut-être que… Peut-être que l’on pourrait vraiment rester en contact cette fois? » « J’aimerais vraiment ça, oui. » Surtout maintenant que vous étiez en mesure de comprendre le silence derrière les réactions de chacune, ayant vécu des choses difficiles dans un timing similaire, tu ne voyais aucune raison pour ne pas nouer une amitié avec la jeune couturière. « Je pars bientôt à Los Angeles pour le travail, mais peut-être qu’à mon retour, on pourrait se revoir? » que tu lui suggères avec un sourire. Tu étais nerveuse à l’idée de démarrer cette tournée de promotion, mais tu y voyais une occasion de reprendre pleinement le contrôle de ta carrière après que Byers ait détruit la confiance que tu portais envers ton propre métier pendant trop longtemps déjà. « Comment va ton petit frère? » « Tu te souviens. » que tu souffles, touchée par ce détail qui semblait avoir marqué la jeune femme. « Il va bien. Il vient d’avoir 20 ans. » Et ça te faisait tout drôle de savoir qu’il venait de rentrer dans une nouvelle dizaine. « Comment va ton frère jumeau? » que tu lui demandes en retour. « Il est au courant de tout ce qui se passe? » que tu demandes, soucieuse de savoir si elle reçoit le soutien de ses proches au travers tout ça.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-six ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle retrouve enfin sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : elle a finit par accepter la proposition de Trent et à rejoins la joyeuse petite famille au #45 james street, fortitude valley.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 5e6645efe4bd5e9a470a020ec662c534
POSTS : 2516 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (04)louisa #4penny #2james #2trent #3megan #5seth #1

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1Knox #1Megan #2Trent #1Megan #3Mariage CosiganMegan #4Trent #2
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) ALIENEEN - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, loan, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyJeu 27 Jan - 22:15



Installé à cette table de café, au milieu de tous les autres clients, on s’accorde à avoir la discussion la plus intime qui soit comme si le monde extérieur n’avait plus aucune importance. Sans concertation nécessaire, nos phrases sont murmurées dans l’optique de se conforter chacune sur notre désir d’avancer sans réellement savoir comment tout aborder. « Y’a aucune garantie. Mais les photos, ce sont des preuves. Ce n’est pas rien. » Lawrence reste un enfant du pays, pas mondialement connu, loin d’être l’une des plus grosses stars d’Australie, mais il est connu. Assez pour que des journalistes s’intéressent à sa vie, assez pour que certains est déjà mis la main sur mes photos pour en écrire des pavés emplie de machisme et de suffisance, tournant la photo sur cette pauvre fille qui n’a rien su faire correctement. « Y’a rien qui t’oblige à porter plainte. » En soi, elle a parfaitement raison, si l’on ne prenait pas en compte ma propre conscience. « Peu importe ce que les autres autour de toi peuvent penser ou dire… Y’a que toi qui peux décider si tu veux le faire, si t’as besoin de le faire. » - « Je sais. » Le discours de Megan est déjà passé par là un bon nombre de fois, elle aimerait que je le fasse mon amie, elle voudrait qu’il paye pour tout ce qu’il m’a fait même si la justice ne s’ébranle probablement pas pour une si petite affaire. Ce n’est pas tant une vengeance que je cherche. « Je sais que moi, j’aurais jamais l’impression de pouvoir mettre cette histoire-là derrière moi si je le fais pas, mais pouvoir faire sans, je le ferais pas. » Je comprends ce qu’elle veut dire par là. Pour la première fois, j’ai véritablement la sensation d’avoir trouvé quelqu’un qui traverse la même épreuve et qui ne cesse de vivre avec ce sentiment. Ce n’est pas l’envie qui manque, mais c’est la peur qui nous cloue sur place. « Ils sont connus… » Absolument pas sur un même niveau, mais assez pour avoir de l’ascendant sur nous, assez pour arranger la vérité sans jamais ternir leur image. « Je demande pas de vengeance, qu’il aille en prison où je ne sais quoi. » Ce n’est pas mon but et je ne me fais clairement pas d’illusions sur ce terrain-là. « Tout ce que je veux, c’est ne plus avoir peur de lui, savoir que l’on a entendu ma version des faits et que des choses seront mise en place pour qu’il n’agisse plus. » Je soupire longuement, pensant à Lucia. « Il a fait la même chose à une fille avant moi, je ne serais plus me regarder dans le miroir si j’apprenais que mon inaction lui permet de recommencer avec une autre. » Pour cela, je dois parler. Je le sais parfaitement. Il manque juste l’élan nécessaire pour trouver le courage de le faire.

À défaut de trouver le courage dans l’instant, notre conversation se dirige vers des sujets plus frivole, mais tout aussi important. Je retrouve mon sourire à évoquer mon métier, celui que j’ai tant cru perdre, mais qui ne cesse de me sourire ces derniers temps. J’ai parfaitement conscience que l’opportunité offerte par James ne se représentera plus jamais et c’est bien pour cela que je travaille comme une acharnée à ses côtés. Ce n’est pas de la contrainte, mais un véritable plaisir que de retrouver le chemin de l’atelier et surtout de prendre à nouveau plaisir dans l’exercice de création. « C’est un beau défi. Est-ce que tu as des idées de ce que tu aimerais faire? » Je ris un peu avant de soulever mon sac à main pour lui laisser entrevoir mes trois carnets de croquis qui dépasse légèrement. « À peu près un millier. » Les idées ne cessent de revenir au point où mes nuits ne cessent de raccourcir pour me laisser le temps de tout noter, de tout dessiner. « Megan va sûrement me prendre pour une folle quand je vais lui présenter tout ça. » Même si je connais assez bien mon amie pour savoir quoi lui présenter dans un premier temps. « Au moins, elle aura différentes options. »

Et lentement, je réalise à quel point, je souhaiterais ne pas perdre contact avec la jeune femme cette fois. Notre première rencontre, c’est soldé par un échec qui n’était pas réellement de notre volonté. Si elle a osé faire le premier pas, j’aimerais que l’on puisse, parfois se retrouver autour d’un café. « J’aimerais vraiment ça, oui. » Mon sourire s’agrandit légèrement face à sa réponse. Avec ce que l’on vient de se confier, peut-être que l’on allait se trouver une force supplémentaire, ensemble. « Je pars bientôt à Los Angeles pour le travail, mais peut-être qu’à mon retour, on pourrait se revoir? » - « Avec plaisir. » Il sera véritable, je n’en doute pas une seconde. « Promis cette fois, je ne t’accuserais pas de vouloir t’amuser de mes malheurs. » J’ai été assez dure avec elle et je m’en veux un peu après coup. « Je suis contente que l’on est pu discuter. » Je suis heureuse d’avoir pu me trouver une alliée en qui j’ai étrangement confiance quand bien même nous n’avons jamais discuté plus de quelques heures ensembles. Juste assez pour que je me souvienne des détails malgré tout. « Tu te souviens. » - « Bien sûr. » Je me souviens de ce qu’elle m’avait confié sur lui, je me souviens du petit présent que je lui avais donné afin de ravir cet amoureux de la période de Noël. « Il va bien. Il vient d’avoir 20 ans. » - « Il aime toujours autant Noël ? » que je demande sans me défaire de mon sourire, comme débarrasser d’un poids qui pesait trop lourd et désormais prête à mener ma vie juste un peu différemment. « Comment va ton frère jumeau? » Et le sourire disparaît presque aussi rapidement, malheureusement. « Il est au courant de tout ce qui se passe? » Je hoche la tête et viens boire une gorgée de mon verre pour trouver mes mots ou gagner du temps. « Il est encore en mission actuellement. » Nathan qui a fui loin de moi, Nathan que j’ai l’impression d’avoir perdu depuis bien trop longtemps. « Il sait, mais on ne communique pas vraiment là-dessus. » Je hausse les épaules. « Je crois qu’il s’en veut ou qu’il m’en veut, je sais pas réellement… Il a jamais été le plus bavard, mais au moins avant je pouvais le comprendre. » C’est comme si la connexion s’était brisée. « J’attends son retour en imaginant que je pourrais encore réparer les choses. » J’ai trop besoin de lui dans ma vie pour abandonner aussi simplement. « Mais ma sœur est très présente et Megan également. Je suis entourée de femmes fortes et je dois avouer que ça fait du bien. » Elles savent me montrer le chemin.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) VsgJxpQ
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 1hanw60
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) QqLqwzn
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Xc1pTzg

:l:
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : vous alternez entre ce airbnb à torquay pour être proche de jude et votre maison à toowong, sans trop savoir de quoi la suite sera faite.
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 75fbc8c36edb23f4adb98d947d4e59924472a7f7
POSTS : 11554 POINTS : 290

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(14)abelaidenangus #2isaac #9isaac #10isaac #11isaac #12isaac #13jensen's christmasjordan #9juliana #2mabel #2swann #7.

flashbacksmicah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : hunter #4 › joy #9 › maddy #3 › rory #10 › you?

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) EmptyDim 6 Fév - 13:21



« Je sais. » La décision lui revient, tout comme la décision te revient. Ce n’en est pas une qui est facile à prendre, au contraire. Elles sont de ces décisions qui changent constamment, assurée un jour, complètement changée le suivant. Tu devines facilement tout le processus par lequel Shiloh passe quand elle y pense parce que tu vis la même chose de ton côté, sur des mesures bien différentes, mais une mélodie qui s’apparente bien trop l’une à l’autre. « Ils sont connus… » Tu fronces les sourcils légèrement. Tu ne savais pas que son ex était connu. Est-ce que Chloe te l’avait dit et tu avais simplement bloqué le souvenir, bien trop concentré sur les photos en soi pour assimiler tout autre détail? « Je savais pas. » que tu te contentes de souffler d’une petite voix, ton ventre se tordant de réaliser une fois de plus à quel point vos craintes pouvaient être similaires face à ces plaintes que vous ne cessiez de repousser toutes les deux. « Je demande pas de vengeance, qu’il aille en prison ou je ne sais quoi. » Tu hoches la tête. Non, la justice ne se rend que trop rarement là dans des cas comme les vôtres, malheureusement. « Tout ce que je veux, c’est ne plus avoir peur de lui, savoir que l’on a entendu ma version des faits et que des choses seront mise en place pour qu’il n’agisse plus. » Il semblerait que malgré sa peur, sa décision soit prise ce qui te fit légèrement sourire parce que tu comprenais. Tu comprenais parfaitement dans quelle situation elle se trouvait et le dilemme moral qui s’y rattachait. « Il a fait la même chose à une fille avant moi, je ne serais plus capable de me regarder dans le miroir si j’apprenais que mon inaction lui permet de recommencer avec une autre. » Ta gorge se noue quand une fois de plus, vos histoires retrouvent une nouvelle similitude. « J’ai appris il y a quelques mois que celui qui m’a fait ça, il avait eu des comportements inappropriés avec une de mes amies, avant moi… » Pas le genre de choses que tu aimais avoir en commun avec Chloe, loin de là. « La simple idée qu’il ait pu faire pareil ou pire à une autre actrice me met toute à l’envers. » que tu lui admets, la gorge toujours aussi serrée. Tu essayais de ne pas y penser, de peur d’avoir déjà mis trop de temps avant d’agir. Tu ne laisserais pas cette idée t’empêcher d’aller au bout de ta démarche, même si tu mettais encore quelques semaines, quelques mois peut-être avant d’aller au bout de cette histoire.

De savoir que Shiloh continue de créer malgré tout ça t’apporte un véritable baume sur le cœur. Sa vie professionnelle semble reprendre un bon chemin et des perspectives de projets personnels à part semble lui rendre cette étincelle que tu lui connaissais du temps que vous travailliez ensemble sur le tournage. Tu aperçois quelques carnets qui dépassent de son sac à main alors que tu lui demandes si elle a déjà des idées pour la robe de mariée de son amie. « À peu près un millier. » « Rien que ça. » que tu répliques, amusée. « Megan va sûrement me prendre pour une folle quand je vais lui présenter tout ça. » Tu vois plutôt ça comme une chance de se voir offrir tant de différents choix. Tu espères que son amie y trouvera son compte et que Shiloh pourra lui créer un modèle qui saura répondre à toutes ses attentes. « Au moins elle aura différentes options. » Tu hoches la tête doucement, comme si la blonde venait de lire dans tes pensées. C’est agréable, de pouvoir échanger aussi simplement à nouveau, surtout après toutes les confidences que vous venez de vous faire mutuellement. Alors évidemment, quand elle te souligne vouloir garder contact pour de vrai cette fois, tu ne peux qu’être enchantée par l’idée. Tu souhaites continuer de la voir, non seulement pour savoir si elle ose finalement aller au bout de ses démarches, mais aussi parce que tu apprécies sa compagnie depuis votre première rencontre et tu penses sincèrement qu’elle pourrait devenir une amie, avec le temps. « Avec plaisir. Promis cette fois, je ne t’accuserais de vouloir t’amuser de mes malheurs. » Tu secoues la tête. Tu ne lui en veux pas de sa réaction initiale, ton approche était un brin maladroite quoique bien intentionnée. « Je suis contente que l’on est pu discuter. » « Moi aussi, vraiment. » Tu n’aurais pas aimé que la conversation prenne un mauvais tournant et qu’elle reparte sans que tu n’aies eu la peine de lui apporter ton soutien. Parler de ton frère est un autre sujet qui se veut confortable et réconfortant. « Il aime toujours autant Noël? » Tu hoches doucement la tête. Tu n’imagines pas le jour où cela changera. « Je n’ai pas pu célébrer avec lui l’an dernier, mais j’espère me reprendre cette année. » Il était encore bien trop tôt pour que tu te projettes si loin dans l’année. Tu lui renvois la question sur sa famille, te souvenant qu’elle t’avait parlé de son frère jumeau, mais la mention ne semble pas lui apporter le même réconfort que t’apporte le simple fait de parler de David. « Il est encore en mission actuellement. Il sait, mais on ne communique pas vraiment là-dessus. » Tu fais une légère grimace, désolée de l’apprendre. « Je crois qu’il s’en veut ou qu’il m’en veut, je sais pas réellement… Il a jamais été le plus bavard, mais au moins avant je pouvais le comprendre. » « Peut-être qu’il a l’impression qu’il ne peut pas te comprendre, lui aussi. » tu suggères d’une voix douce. Tu sais que plusieurs de tes proches ont été mal à l’aise vis-à-vis de tes confidences, et tu peux facilement imaginer que la distance entre eux n’aide en rien la situation actuelle. « J’attends son retour en imaginant que je pourrais encore réparer les choses. » « Je suis certaine que ce sera possible. Il revient bientôt? » que tu lui demandes, n’osant pas imaginer le trou que cela doit créer dans sa vie. « Mais ma sœur est très présente et Megan également. Je suis entourée de femmes fortes et je dois avouer que ça fait du bien. » « Tu n’es pas toute seule. » C’est ce que tu retiens de tout ça, et ça te rassure d’autant plus. « Tu peux compter sur moi aussi, si tu as besoin. » Tu ne sais pas si tu te considères réellement comme une femme forte, mais tu es bien plus tenace depuis les derniers mois, l’impression que tu remontes enfin la pente bien présente.



the truth is i'm not that strong (shiloh #2) P0rWgDfthe truth is i'm not that strong (shiloh #2) J36iNh6the truth is i'm not that strong (shiloh #2) FyMeElc
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Vd7qr7j
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 330286babygirl
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) HZjB4DU
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 872289volunteer
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Sdo13d7
the truth is i'm not that strong (shiloh #2) 2XVRHDx
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: the truth is i'm not that strong (shiloh #2) the truth is i'm not that strong (shiloh #2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

the truth is i'm not that strong (shiloh #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: death before decaf
-