AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 [Savannah] Just for one night.. Be my wife..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Marié mais se considère comme célibataire
MÉTIER : Haut responsable dans une société de finance
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_ovvp5uNu3f1sq0olho4_250
POSTS : 209 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un faible pour les blondes
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Lennon-2 / Helena / Savannah-4 / Cade

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptySam 27 Juin - 22:09



Le retour de Savannah dans les bureaux de la société Campbell s'était avéré assez calme, très professionnel et sans aucun débordement de la part d'Evan qui avait su, jusqu'à aujourd'hui, contenir sa relation personnelle avec la blonde. Il espérait réellement qu'elle resterait pour de bon cette fois-ci et pour cela, il avait conscience qu'il devait faire des efforts mais tout ne pourrait être aussi simple encore très longtemps..

Assis dans son bureau, il observait au loin sa nouvelle assistante lorsqu'il reçut un appel du comité scientifique qui organisait une soirée importante dans un hôtel chic au nord de Brisbane. Evan avait été invité pour rencontrer de potentiels riches investisseurs mais aussi pour découvrir des experts scientifiques dans le domaine de la recherche dédiée à l'intelligence artificielle. Il était important pour Evan de s'immiscer dans ce domaine tant les projets se faisaient de plus en plus nombreux. De plus, il y avait un contact qui connaissait bien la société Campbell de réputation et qui souhaiterait rencontrer Evan pour discuter d'un projet en particulier. La voix féminine qui se faisait entendre lui demandait si elle devait ajouter un accompagnant à la soirée. Elle mentionnait qu'elle l'avait déjà appelé à plusieurs reprises mais qu'elle n'avait pu obtenir une réponse de sa part jusqu'à maintenant. Sans prendre le temps de vraiment réfléchir, Evan  répondit calmement.
"Je viendrai avec ma femme. Inscrivez Madame Campbell sur la liste des invités. Merci." C'était le genre de soirée bien cadrée où rien n'était laissé au hasard, de la liste des invités, des mets proposés, jusqu'à la décoration et les musiques d'ambiance. Evan était habitué à ce genre de soirée et se souvint que Savannah également.. Il esquissait un sourire à cette pensée, espérant qu'il n'était pas en train d'enfreindre les règles qu'ils s'étaient tout deux imposés. Il vint alors à sa rencontre alors que la blonde s'apprêtait sûrement à rentrer chez elle. "Si je ne me trompe pas, tu n'as pas ton fils cette semaine. Est-ce que ça te dirait de m'accompagner à une soirée ? Je dois y rencontrer un futur partenaire et il y aura des personnalités importantes de la ville. J'aimerais bien compter sur toi pour me soutenir dans les négociations.." Il avait souvent compté sur elle et sur sa présence pour appuyer ses discours lorsqu'il essayait de vendre les services de la société Campbell et les raisons pour lesquelles ils étaient les meilleurs pour répondre aux besoins de ces futurs clients. De plus, Savannah était un atout charme non négligeable dans ce monde de requins. Avant même de lui laisser le temps de répondre, il insistait pour ajouter une précision. "Je te promets que c'est uniquement professionnel. J'avais accepté de me rendre à la soirée avant même ton arrivée. Je ne t'obligerai pas à boire.", lui dit-il avec un grand sourire se voulant rassurant. Cependant, il avait oublié de lui préciser un léger détail... Mais était-ce si important ? Elle comprendrait sûrement. Dans ce genre de soirée, il était de coutume de venir accompagné de sa compagne mais Evan ne pouvant et n'ayant pas envie de faire venir sa vraie femme, il n'y avait pas meilleure substitut que Savannah pour jouer ce rôle. Il avait conscience que ce pouvait être là un premier écart de sa part mais il comptait sur la gentillesse et les facultés de compréhension de son assistante pour ne pas en faire un scandale, d'autant plus qu'il y aurait des journalistes et photographes lors de cette soirée.

Après avoir briefé Savannah sur les tenants et aboutissants de l’événement, l'homme d'affaires retourna ensuite dans son bureau alors que la blonde rentrait chez elle. Il prit son téléphone et fit appel à sa styliste favorite à qui il demandait si elle pouvait lui faire livrer une robe chez Savannah. Il connaissait parfaitement les mensurations de la blonde qui n'avait pas vraiment changé en trois ans, pour son plus grand plaisir par ailleurs. Ce devait être une robe très élégante et chic. Il faisait confiance à la styliste qui s'arrangerait pour livrer très rapidement la robe au domicile de Savannah. Il enchaînait ensuite avec un chauffeur privé qui irait la chercher aux alentours de 20h pour l'emmener directement à la soirée. Il était un peu étrange de ne pas arriver avec elle mais il estimait que le coup de la faire passer pour sa femme suffirait amplement à l’irriter quelque peu. Il était donc préférable de ne pas trop en rajouter en avance de phase. Il était maintenant temps pour Evan de rentrer chez lui, pour se préparer également et peaufiner ses discours. Cette soirée était très importante et pourrait donner toujours un peu plus de visibilité de la société sur le continent australien.

Une fois chez lui, Evan ne perdit pas de temps et s'empressa de prendre une douche, de tailler sa barbe avec précision et de choisir son plus beau costume. Il se devait d'être impeccable et à la hauteur de cette soirée qui s'annonçait. Toutefois, malgré les enjeux pour la société, il n'avait pas de réelles inquiétudes. C'était un exercice qui lui plaisait. Il prenait vraiment un très grand plaisir lorsqu'il se rendait à ce type de soirée, d'autant plus lorsqu'il était accompagné de sa charmante assistante, comme au bon vieux temps. Il risquait même de prendre un malin plaisir tout au long de la soirée.. Et alors qu'il avait réussi, jusqu'ici, à contenir ses envies de s'amuser et de profiter de cette relation patron/assistante, il savait pertinemment que cette soirée pouvait être déclencheur d'une "rechute" de sa part. Mais s'il parvenait à se contrôler sur le nombre de coupes de champagnes descendues, il pourrait sûrement parvenir à maîtriser ses pulsions. Son chauffeur arrivait et lui signalait qu'il l'attendait en bas de chez lui. Il prit soin de bien régler son nœud de cravate une dernière fois face au miroir puis quitta son domicile. Il discutait brièvement avec le chauffeur qu'il commençait à bien connaître. C'était un néo-zélandais qui avait échoué dans sa carrière de sportif en tant que rugbyman. Une vingtaine de minutes plus tard, Evan arrivait à destination. Il sortit du véhicule puis appelait Savannah sur son téléphone. Il tombait sur son répondeur.
"Appelle moi lorsque tu es arrivée." Il y avait un peu de foule devant l'hôtel, les invités commençaient seulement à entrer. Le lieu semblait assez immense, de quoi accueillir tout le gratin de la ville. Tout était réuni pour passer une excellente soirée. Pour Evan, il ne manquait désormais plus que sa femme...

@Savannah Williams


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_pc6xyw6gD71sx8vito6_400
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201004071840751510
POSTS : 5598 POINTS : 145

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201005115915652717
Cade #14
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Family&Cade

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200728121606534329
Evan#4
Thought I found a way out
But you never go away
So I guess I gotta stay now


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

JustinGinnyElwynIvyCody


RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3Cade#12Cade #13


AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptyDim 5 Juil - 13:30


Je savais que mon retour dans la société d'Evan ne se ferait pas dans un cadre ordinaire, basée sur la simplicité et l'indifférence. Notre histoire commune ne pouvait nous permettre de nous comporter comme s'il ne s'était jamais rien passé, mais nous nous y efforçons. Pour le bien de l'entreprise, et parce qu'au delà de toute cette rancune et notre incapacité à rendre cette relation amicale, nous éprouvions un certain respect l'un pour l'autre. Il m'avait pourtant trahi par le passé, il avait été cette amère déception lorsque je m'étais retrouvée a songer de nouveau à une nouvelle histoire, celle qui effacerait mes erreurs passées, et me donnerait le goût de bien faire les choses cette fois-ci. Mais cet homme avait été la lumière au bout du tunnel, il m'avait redonné l'envie d'y croire et d'oser, et une partie de moi persiste à croire que c'est un homme bien qui ne cherchera pas à me nuire, même s'il peut parfois en donner l'impression. "Si je ne me trompe pas, tu n'as pas ton fils cette semaine. Est-ce que ça te dirait de m'accompagner à une soirée ? Je dois y rencontrer un futur partenaire et il y aura des personnalités importantes de la ville. J'aimerais bien compter sur toi pour me soutenir dans les négociations.." Mon regard se relève dans le sien, et je suis incapable de sortie le moindre son, comme si ce dernier pourrait me porter préjudice. Je suis figée, et c'est à travers son regard que je tente de deviner ses intentions. J'avais souvent été invité à participer à des soirées dans le cadre professionnel, notamment avec ce dernier à l'époque. Au delà de tout les artifices que cela inclut, j'y apprécie surtout les échanges qui s'y déroulent. Quelques coupes de champagne et un fond musical s'avèrent souvent efficaces pour dévoiler le visage de certaines personnes, et c'est souvent dans ce genre de contexte que les promesses commencent à se concrétiser. Si pour Evan, le choix des mots et cette fausse empathie sont les mots clés pour arriver à ses fins, j'étais quand à moi plutôt en arrière plan, m'affairant à donner une image séduisante par une tenue qui me mettait parfaitement en valeur et en échangeant quelques banalités avec ses requins. J'aimais ça oui. Etais-je seulement prête à enfiler à nouveau ce costume à ses côtés, sortir de ce contexte patron/employé et risquait d'enfreindre cette règle que je m’attèle à maintenir entre nous, nommée distance... "Je te promets que c'est uniquement professionnel. J'avais accepté de me rendre à la soirée avant même ton arrivée. Je ne t'obligerai pas à boire." Un faux sourire, des plus légers, s'empare de mes lèvres un instant. L'alcool nous avait effectivement poussé à enfreindre nos limites, mes limites, la dernière fois que nous en avions consommé ensemble. Mais là, le problème était tout autre. Je savais que cette soirée était placée sous le signe du travail, j'avais pourtant cette fâcheuse impression de ne pas honorer mes engagements envers Cade. Et là tout de suite, me revient cette discussion houleuse qui avait eu lieu lors de notre dîner l'autre soir. Je viens glisser innocemment une mèche blonde derrière mon oreille, baissant un instant le visage. "Je sais pas si c'est..." Mon regard se relève dans le sien, témoignant une hésitation persistante. Mais son regard noisette qui me toise, semble me ramener à la réalité, celle dans laquelle toutes ses pensées sont sans équivoque tournées vers l'ascension de cette société. Je me pince les lèvres, relevant les sourcils pour finalement hocher de la tête. " Okay, tu peux compter sur moi." Il avait jusqu'à présent respecter ses engagements, je pouvais au moins lui rendre ce service. Ce choix ne parvient cependant pas à me soulager de ce poids au plus profond de moi, bien au contraire, il ne fait que se concrétiser. Et c'est lorsqu'il m'indique qu'il se charge de me faire livrer une tenue que je réalise dans quelle situation je viens de me mettre....

Assise dans ce taxi, j'observe nerveusement le décor qui défile à travers la fenêtre. Le passage de Cade à mon appartement aura suffit à me plonger dans un état d'anxiété, et je suis désormais incapable de prendre du recul et faire preuve d'objectivité sur la situation. Etait-ce si raisonnable de rejoindre mon ex à une soirée, alors que j'aurais très bien pu la passer auprès de cet homme qui cherche à prendre sa place dans mon quotidien? Je suis en retard, j'ai fais patienter quelques minutes le taxi que j'avais réservé, et le prénom de Evan qui s'était affiché sur mon téléphone m'avait forcé à rejoindre ce dernier. J'avais cette petite voix, celle que j'assimilais à la folie, qui me criait de ne pas m'y rendre. Mais j'avais aussi celle de la raison, qui persistait à travers l'habitacle de la voiture, qui m’amenait jusqu'au lieu de rendez-vous, mon silence était bien la preuve de sa victoire. La voix de Evan enregistrée sur mon répondeur me pousse à prendre une plus grande inspiration, pour ensuite retenir mon souffle. Je me mordille un intérieurement la lèvre, défilant mon répertoire en glissant mon pouce sur l'écran de mon téléphone. Et mon geste s'arrête sur le prénom de Cade. Je m'apprête à lui écrire un message, mais les mots me manquent, ayant l'impression que cela ne fera qu'empirer la situation. "On est arrivé". La voix du chauffeur me pousse à relever le regard, constatant qu'effectivement, nous étions bien arrivés à bon port. Je règle la course, le remerciant avant de sortir de la voiture. Les gens sont nombreux devant l'hôtel, je saisis mon téléphone pour contacter Evan, cherchant dans un même temps le jeune homme du regard. C'est lorsque je m'avance que je le remarque un peu plus loin et que nos regards se croisent, avant même qu'il n'ait eu le temps de prendre mon appel. Un sourire de circonstance, presque gêné face à l'attention qu'il accorde à ma tenue. Une longue robe framboise, au décolleté vertigineux, qui laisse entrevoir une partie de mes jambes par une longue fente. Mes boucles blondes retombent sur mes épaules alors que cette simple pochette que je tiens entre les mains suffit à contenir le nécessaire pour la soirée. Arrivée à sa hauteur, je tente d'alléger ses impressions. "Ta styliste a bon goût, cette robe est magnifique." Portée par une autre, le résultat aurait été le même. La magie d'une coupe et d'une couleur parfaite. Légèrement intimidée, j'observe un instant autour de nous, ayant une étrange impression en me retrouvant à ses côtés dans ce genre d'événement, bien loin de la paperasse habituelle et de la lumière artificielle qui surplombe nos bureaux.



Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Marié mais se considère comme célibataire
MÉTIER : Haut responsable dans une société de finance
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_ovvp5uNu3f1sq0olho4_250
POSTS : 209 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un faible pour les blondes
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Lennon-2 / Helena / Savannah-4 / Cade

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptyLun 3 Aoû - 18:04


L'intérêt de cette soirée était double. Evan y voyait deux grands objectifs : solidifier et soigner sa réputation auprès de professionnels à Brisbane mais aussi jauger sa nouvelle relation avec Savannah. En effet, malgré le fait qu'ils se voyaient désormais tous les jours, beaucoup de non-dits demeuraient. À dire vrai, l'homme d'affaires se jouait parfaitement de cette situation qui lui plaisait au plus haut point. Certes, elle le haïssait probablement intérieurement mais l'avoir récupérée était une véritable victoire en dépit des circonstances.. Cette soirée, en sa compagnie, était alors la cerise sur le gâteau et peut-être une opportunité pour lui rappeler les bons moments qu'ils avaient passés ensemble autrefois.. Mais bien que très optimiste, Evan demeurait néanmoins réaliste et savait pertinemment que la jolie blonde était prise malgré quelques légers écarts aux îles Cook. Evan avait d'ailleurs mis ça sur le compte du paradis dans lequel il l'avait piégée. Mais il était hors de question de ressasser une énième fois cette histoire ; cela l'avait déjà assez perturbé pendant plusieurs semaines. Ce soir, il travaillait simplement avec son assistante et il n'avait aucune réelle intention derrière la tête même si "Madame Campbell" pourrait rapidement douter de cela..

Après quelques minutes d'attente, Savannah apparut devant lui. Habillée d'une somptueuse robe conçue spécialement pour cette soirée, elle était tout simplement magnifique. Il était ravi et il eut dû mal à s'empêcher d'ouvrir grand les yeux et d'afficher un sourire ô combien satisfait.. "Ta styliste a bon goût, cette robe est magnifique." Il ne répliqua guère, se contentant d'approuver d'un geste de la tête. Sa première réaction avait été largement suffisant pour exprimer sa joie de la contempler en cette allure. "Allons-y, la soirée a déjà commencé." N'échangeant aucun mot, ils se rendirent à l'entrée avec deux personnes responsables des entrées.
"Nous sommes deux. Monsieur et Madame Campbell." Il avait parlé peu fort et très rapidement, ne souhaitant pas évoqué ce petit détail inutile pour le moment. Il présentait ensuite son téléphone pour faire scanner et faire vérifier son invitation. Le duo pénétra ensuite à l'intérieur de l'hôtel. Les lumières étaient magnifiques. Le sol en marbre s'accordait parfaitement avec les immenses lustres et la décoration très chic. Cet hôtel était à la fois raffiné, élégant et moderne. Ce n'était pas une première pour Savannah et Evan mais le plaisir de se retrouver en pareil endroit était toujours un régal, tout au moins pour le jeune homme.

Alors qu'Evan s'apprêtait à subtiliser deux coupes de champagne pour commencer la soirée, un homme derrière lui l'interrompit avec une petite tape dans le dos. "Monsieur Campbell ! Je suis ravi de vous recroiser ici. J'espérais justement vous voir." Très enjoué, il s'agissait de l'un de ses premiers contacts qu'il a eu en Australie. Il s'agissait d'Edinson McCoy, riche australien très influent dans le pays. Malgré son allure de quarantenaire un brin condescendant, il demeurait néanmoins très sympathique
. "Quel plaisir Monsieur McCoy ! Je pensais justement à vous il y a deux jours en découvrant que vous venez de racheter votre principal concurrent. Toutes mes félicitations." Spécialisé dans la fintech, la société de cet homme ne cessait de faire croître son empire. Evan l'avait bien remarqué et il était important d'en faire mention. S'il pouvait traiter avec cet homme, ce serait une nouvelle opportunité en or qui s'ouvrirait à lui. "Je vous remercie. Et je suppose que vous êtes Madame Campbell ? Enchanté !" Il tendit la main à Savannah comme pour la saluer, tout simplement. Evan se rendit compte rapidement du malaise qu'il pouvait en découler. Il se souvenait d'ailleurs qu'il avait longuement parlé de sa femme la dernière fois à cet homme, présentant leur mariage comme réussi et comme étant le fondement de ses principes aussi bien en tant qu'homme que chef d'entreprise. À dire vrai, il était souvent plus rassurant pour d'éventuels nouveaux clients de savoir que le dirigeant menait une vie saine. Cela était souvent perçu comme indispensable et c'est pourquoi Evan ne pouvait pas clamer haut et fort qu'il menait une vie complètement instable.. Avant même de laisser Savannah répondre, il prit donc la parole. "Oui, je vous présente Savannah. Je suis ravi que vous puissiez enfin la rencontrer. Je lui ai beaucoup parlé de vous." Ceci était totalement faux mais il était hors de question de perdre la face pour le moment. Il espérait réellement que son assistante saurait se faire discrète à ce sujet et ignorer les quelques remarques qu'elle devrait potentiellement supporter au cours de la soirée.. Il feint ensuite d'être appelé par l'un des invités pour mettre fin à cet échange le plus rapidement possible. "Mr McCoy. Veuillez nous excuser, nous devons nous éclipser un petit moment. Je dois voir l'un de mes clients qui vient de me faire signe un peu plus loin. J'espère que nous aurons l'occasion de rediscuter plus tard dans la soirée. J'aurais d'ailleurs une proposition à vous faire." Son interlocuteur comprit et n'insista guère. D'un geste élégant de la tête, il prit congé, laissant à nouveau Evan et Savannah seuls au beau milieu de cette foule d'invités. Evan entraînait Savannah un peu plus loin, dans un coin légèrement isolé de la pièce, derrière un groupe d'invités leur permettant de se dissimuler l'espace de quelques instants. "Je sais que je t'en demande beaucoup Savannah mais si tu pouvais prétendre être ma femme le temps de la soirée.." Il affichait une légère grimace, prenant conscience qu'il était en train de déconner sévèrement avec elle. Elle n'était pas du tout payé pour cela et le savait bien. "Cela me rendrait un immense service. Je regrette d'en être arrivé là mais je t'expliquerai ça plus tard. C'est une longue histoire." C'était l'un des plus grands défauts d'Evan, chercher à tout prix pour paraître l'homme parfait, plus particulièrement dans le monde des affaires et auprès ses potentiels clients. Le mariage parfait avec la fille parfaite.. Savannah aurait pu être cette fille. Malheureusement, il en fut autrement. Toutefois, Evan était habitué à jouer un rôle et ce depuis longtemps. Sa femme s'était d'ailleurs enfoncé avec lui dans ce jeu du couple parfait. C'était probablement l'une des raisons qui les poussait à retarder autant ce divorce, comme s'il était impossible pour le couple Campbell d'être dans l'échec. Il espérait sincèrement que Savannah comprendrait cela même s'il avait conscience du ridicule de la situation que cela pouvait paraître d'un point de vue extérieur.. Pris au dépourvu, Even se rendit compte qu'il aurait définitivement besoin de boire un peu ce soir. Il relevait alors la tête, prêt à se saisir du moindre verre à la première occasion. Cette soirée s'annonçait aussi compliquée qu'imprévue. À tout moment, Savannah pouvait l'abandonner à son sort et réduire son image d'homme parfait à néant.

@Savannah Williams


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_pc6xyw6gD71sx8vito6_400
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201004071840751510
POSTS : 5598 POINTS : 145

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201005115915652717
Cade #14
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Family&Cade

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200728121606534329
Evan#4
Thought I found a way out
But you never go away
So I guess I gotta stay now


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

JustinGinnyElwynIvyCody


RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3Cade#12Cade #13


AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptyMer 26 Aoû - 0:35


Chaque mètre qui me rapproche de Evan m'éloigne de Cade. Je me sens prise au piège par mes propres choix, j'ai pourtant le sentiment que peu importe la décision que je prendrais, j'y perdrais forcement. Et de façon purement égoïste, j'opte pour le choix de la raison. Ma vie professionnelle a souvent été parsemée d'embuche, je l'ai bien trop souvent négligée, me poussant, de façon récurrente, au point de départ. Cette opportunité que m'a offerte Evan peut sonner comme une embuscade, mais je ne connais pertinemment sa valeur, et je ne peux me résigner à renoncer pour une histoire de cœur, surtout qu'elle y mêle de manière directe le confort de vie de Mathis, et tous les projets auxquels je peux désormais prétendre. Cela n'empêche cependant pas ce sentiment de culpabilité de s'installer et d'accroître. Cade n'est plus dans l'ignorance, la réaction qu'il a pu avoir découle de la situation, qu'il semblait pourtant accepter. Avais-je été trop loin? Aveuglée par la sorcellerie d'un certain Campbell? Les idées à ce sujet se bousculent dans mon esprit, et c'est mon arrivée sur le lieu où se tient les festivités qui mettra un terme à toute réflexion.

Une inspiration d'encouragement avant de sortir du taxi, et j'y retrouve Evan après quelques secondes d'égarement à travers cette foule. Sa réaction, qu'il ne parvient pas à dissimuler en posant le regard sur moi va parvenir à m'intimider. Il ne joue pas, et c'est probablement ce qui rend ma position encore plus inconfortable, bien que la tenue y soit pour beaucoup. Par un besoin de dissiper cette sensation étrange qui nous lie, j'évoque les talents de sa prestataire, qui n'est pas en reste. Une remarque qu'il n'est pas en mesure de contredire. "Allons-y, la soirée a déjà commencé." J’acquiesce d'un léger mouvement de tête, prête à me jeter dans le grand bain. Je laisse Evan se charger des autorisations pour pouvoir accéder à cette soirée, restant légèrement en retrait, et profitant de son occupation pour jeter un coup d'oeil sur mon écran de téléphone, qui n'affiche pourtant aucun appel, aucun message. C'est probablement la dernière fois que j'aurais l'occasion de lui accorder mon attention de la soirée, mais visiblement, les événements survenus précédemment vont le laisser dans le même état d'inactivité. Un léger sourire lorsqu'Evan se tourne vers moi, tentant de faire diversion. Notre entrée dans l’hôtel me rend quelque peu spectatrice, et j’ai du mal à dissimuler un regard émerveillé face à un décor des plus impressionnants. Mes pas s'enchainent cependant, rendant audible mon avancée à travers ce hall. Et l'intérieur est tout aussi soigné, aucun détail n'est oublié. Une voix va venir me distraire, une connaissance de mon patron. "Monsieur Campbell ! Je suis ravi de vous recroiser ici. J'espérais justement vous voir." Je souris, assistant à l'échange en restant volontairement en retrait. "Je vous remercie. Et je suppose que vous êtes Madame Campbell ? Enchanté !" Ma main vient se glisser machinalement dans celle de cet homme. Sourire figé sur le visage, mon regard vient trouver celui de Evan, attendant que ce dernier vienne rétablir la vérité sur ce terrible quiproquo. "Oui, je vous présente Savannah. Je suis ravi que vous puissiez enfin la rencontrer. Je lui ai beaucoup parlé de vous." Je me sens pourtant enfermée dans ce sentiment de solitude, et n'ai d'autre choix que de retrouver le regard bleuté de mon interlocuteur, en me jouant de ce mensonge, à mon tour, bien malgré moi. La gorge nouée, je n'ai cependant pas la force d'en faire trop, me sentant quelque peu utilisée par mon supérieur. " C'est moi qui suis enchantée" parviens-je à lâcher, avec un sourire. Evan feigne d'être appelé par un autre client, et je ne le remarque même pas, bien trop absorbée par ce rôle qu'il me demande de remplir sans en avoir discuté au préalable. Mon regard quelque peu troublé se fige sur lui alors que je sens sa main m'attirer dans un recoin, qui nous offrira à coup sûr un semblant d’intimité dans cette pièce bien bondée.

"Je sais que je t'en demande beaucoup Savannah mais si tu pouvais prétendre être ma femme le temps de la soirée.." Je fronce les sourcils, comprenant que ce mensonge risque de ne pas être une exclusivité pour monsieur McCoy, et lâche en soupirant "Evan...", une façon de le réprimander alors que je piétine face à cette demande. Comme si les choses n'étaient pas assez compliquées pour moi, voilà qu'il souhaitait m'utiliser, pour but professionnel, sans aucun doute. "Cela me rendrait un immense service. Je regrette d'en être arrivé là mais je t'expliquerai ça plus tard. C'est une longue histoire." Mon regard vient retrouver le sien, réalisant, qu'en plus de devoir endosser ce rôle, ce dernier avait déjà été visiblement été envisagé avant même que le sujet ne soit évoqué. Je viens me passer une main nerveusement sur le front. "T'aurais pu au moins m'en avertir avant de me faire venir ici" . Je hoche négativement de la tête, fuyant son regard, légèrement agacée. Pour avoir été cependant plongée dans ce monde si complexe durant plusieurs mois, je comprenais ses motivations. Aussi étrange que cela puisse paraître, les clients accordaient une attention particulière à ce genre de détail, comme si le fait qu'un patron puisse mener la vie parfaite maritalement le rendait digne de confiance, et offrait une stabilité nécessaire dans les affaires. Ce détail était cependant suffisant pour alourdir l'ardoise qui comptabilisait actuellement mes erreurs dans cette vie de couple que je menais. Je me mordille nerveusement l'intérieur de la lèvre, songeant à la possibilité de partir. "Tu me mets vraiment dans une situation inconfortable..." rappelais-je, sans pour autant mentionner ma vie sentimentale, qui inclut une tierce personne, qu'il n'a probablement pas oubli". "Je fais ça pour la soirée, mais je ne veux aucun débordement. Ca restera ici, entre ces murs... "Fort heureusement, ce genre d’événement exigeait une certaine tenue, il y avait peu de chance pour que Evan veuille avoir un geste déplacé ou me soutirer un baiser dans un tel contexte. Mon regard sérieux, sonne cependant comme une mise en garde. Je ne connais que très bien son esprit manipulateur, j'en ai déjà fait les frais, à de nombreuses reprises. L'idée de devoir rentrer dans le rôle de sa femme n'est pourtant pas une première, je me souviens parfaitement du voyage de quelques jours que nous avions fait, je me souviens de mon amusement alors qu'il osait m'exposer auprès du personnel de l'hôtel comme la jeune mariée, nous faisant bénéficier d'un accueil particulier, avec toutes les faveurs que cela incluait.

@Evan Campbell



Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Marié mais se considère comme célibataire
MÉTIER : Haut responsable dans une société de finance
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_ovvp5uNu3f1sq0olho4_250
POSTS : 209 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un faible pour les blondes
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Lennon-2 / Helena / Savannah-4 / Cade

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptySam 19 Sep - 7:18


La soirée était lancée et le seul fait d’être en compagnie de Savannah ravissait au plus haut point Evan qui ne pouvait s’empêcher de ressentir une attirance pour la blonde. Et bien qu’elle l’accompagnait en tant qu’assistante ce soir, il ne bouderait néanmoins point son plaisir, quitte à jouer un peu avec elle. Mais elle devait bien évidemment s’en douter, n’est-ce pas ? Evan Campbell était un spécialiste de la manipulation et ne pouvait s’en empêcher, même s’il était vrai qu’il avait peut-être promis deux ou trois petites choses avant de s’engager dans cette nouvelle collaboration. De plus, l’apparence qu’elle affichait en cette sublime soirée ne l’aiderait pas à freiner ses ardeurs même s’il comptait rester très soft. Il savait qu’un trop grand faux pas pourrait la faire fuir d’une minute à l’autre. Et pour le coup, c’était elle la spécialiste du domaine. Mais alors que les serrages de mains et que les politesses s’enchaînèrent, un homme vint à la rencontre d’Evan et de son assistante. Cette première véritable interaction allait d’ores et déjà mettre la puce à l’oreille de Savannah qui comprit rapidement que son patron n’hésiterait pas à la faire passer pour sa femme ce soir. Il eut quelques secondes de frayeur, craignant que Savannah décide de rétablir la vérité à tout instant. Ce ne fut heureusement pas le cas et il s’arrangea ensuite pour s’éclipser en sa compagnie pour lui demander ce service, celui de jouer le rôle de son épouse le temps d'une soirée. Il n’y avait nul doute qu’elle n’approuverait pas l’idée mais cela faisait partie intégralement de son plan. "Evan..." Sans surprise, elle soupira. Il avait conscience d’abuser aussi bien de son temps que de sa gentillesse. Il aurait pu parler de professionnalisme mais ce n’était pas vraiment le genre de mission qui était mentionné dans son contrat. "T'aurais pu au moins m'en avertir avant de me faire venir ici" Il était vrai qu’il aurait pu et aurait dû la prévenir mais ce n’était pas aussi simple. Il aurait bien trop craint un refus de sa part, ce qui se serait avéré plutôt légitime. "C’était trop risqué. Tu ne serais probablement pas venue." Au moins, il était honnête sur ce point même si cela ne suffira sûrement pas à apaiser la colère potentielle de la blonde. "Tu me mets vraiment dans une situation inconfortable..." Il était conscient que ce geste était mal venu, d’autant plus qu’elle était engagée dans une relation amoureuse comme elle lui en avait fait part lors de leur escapade aux îles Cook. Il s’en voulait un peu à dire vrai, il avait conscience que ses méthodes étaient malsaines mais c’était toujours ainsi qu’il avait fonctionné. Il ne pouvait s’empêcher d’agir ainsi, comme si un esprit malsain le poussait à forcer des situations, ne prenant pas ou que très peu en compte l’avis des autres. Il craignait qu’elle décide de partir désormais. Cette crainte ? Elle provenait officiellement de ce besoin d’être accompagné par sa « femme » mais à dire vrai, surtout de se retrouver seul alors qu'il s’était réjoui de pouvoir passer à nouveau du temps avec Savannah. Et au plus profond de lui, il serait attristé de la voir quitter les lieux prématurément. "Je fais ça pour la soirée, mais je ne veux aucun débordement. Ça restera ici, entre ces murs... " À cet instant, le soulagement de l’homme d’affaires fut difficile à dissimuler mais il était hors de question d’afficher un sourire de satisfaction, d’autant plus que le pire restait à venir, en quelque sorte.. "Je te remercie Savannah. Et tu me connais, je sais me contrôler." Même si cela pouvait paraître faux au vu de son comportement actuel et de ses agissements passés, il avait tout de même réussi à contenir ses ardeurs lors de leur dernier séjour, lui aussi quelque peu forcé soit dit en passant.

Après ces quelques explications, il était maintenant temps pour le duo de reprendre le cours de la soirée, ce qui se résumait principalement à discuter affaires dans un climat agréable, avec des échanges plus ou moins amicaux ou cordiaux. Le beau peuple de Brisbane était ici. On ne comptait plus le nombre de riches investisseurs dans les alentours. La soirée était vraiment réussie dans son ensemble. Les petits fours étaient délicieux et le champagne coulait à flot. Cependant, Evan évitait de trop boire. Il avait encore une espèce de tâche à accomplir.. Et c’est justement pourquoi une jeune femme vint à la rencontre de Savannah et d’Evan. "Monsieur Campbell, cela va être bientôt votre tour. Veuillez me suivre." N’étant pas surpris pas cette intervention, sa compagne du soir risque à nouveau de faire la grimace pour ne pas avoir été prévenue.
"Petit détail Sav’.. On m’a demandé de faire une présentation sur la petite scène, là, juste devant nous. Je te rassure, ce sera juste un petit discours. Tu n’auras rien à dire et éventuellement rester à mes côtés si tu le veux bien.." Il osait à peine croiser le regard de son assistante tant il redoutait sa réaction. Bien que ce discours pouvait sembler anodin, le fait de ne pas l'avoir informée en amont pouvait potentiellement l’agacer même si elle était habituée à voir Evan discourir dans ce genre d’assemblée. Sans trop réfléchir, ils suivirent la femme qui les amenait au niveau de la scène, devant les trois petites marches qu’il fallait grimper pour se retrouver légèrement en hauteur face aux invités. "Tu sauras quand me rejoindre, je vais commencer seul." En permettant à Savannah de ne pas le suivre immédiatement, il prenait un risque : qu’elle refuse de le rejoindre lorsqu’il l’inviterait sur scène. Initialement, il avait plutôt prévu de la faire monter d’entrée mais il venait de se rétracter à l’instant, ayant quelque peu des regrets quant à son comportement envers elle. Il prenait conscience qu’il avait tendance à forcer un peu trop les événements, même si cela demeurait moins malsain que de la piéger sur une île paradisiaque.

Ainsi, Evan avança seul sur la scène lorsque le maître de cérémonie l’annonça. Il enjamba alors très rapidement les trois marches puis prit place au milieu de la scène, micro en main. Toujours très à l’aise dans cet exercice, Evan prit donc la parole.
"Bonsoir à tous. J’espère que vous êtes encore suffisamment sobres pour écouter ce que j’ai à vous dire.." Après cette petite note d’humour, Evan se lançait dans une présentation des activités de la société Campbell, retraçant l’historique de la société créée par son père, et surtout de l’implantation récente à Brisbane. "Et si j’ai la chance ce soir, d’être parmi vous et de pouvoir mener des actions sur le territoire australien, c’est en très grande partie grâce à ma femme." Il regardait ensuite en direction de Savannah qui se trouvait non loin de lui. "Elle est mon équilibre de vie et ce qui me permet d’avancer, aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Alors écoutez-moi bien. Si demain, la société Campbell vous accompagne et parvient à faire vivre vos projets, sachez que c’est en grande partie grâce à elle." Il se déplaçait ensuite sur la scène, se rapprochant de ces trois marches puis tendit légèrement sa main vers Savannah, l’invitant à le rejoindre, afin qu’elle puisse profiter des applaudissements d’un public qui n’attendait plus que ça.

@Savannah Williams


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_pc6xyw6gD71sx8vito6_400
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201004071840751510
POSTS : 5598 POINTS : 145

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 201005115915652717
Cade #14
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Family&Cade

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. 200728121606534329
Evan#4
Thought I found a way out
But you never go away
So I guess I gotta stay now


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

JustinGinnyElwynIvyCody


RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3Cade#12Cade #13


AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptyJeu 1 Oct - 0:33


Je semble encore me surprendre des décisions d'Evan, de ses actes, qu'il assume avec une telle assurance, sans l'once d'une hésitation. Il me présente comme sa femme, et je n'ai d'autre choix que de me plier à ses règles, parce qu'il le sait, il devine pertinemment ce côté professionnel dont j'ai toujours fait preuve, même lorsque notre relation a prit une tournure bien différente à l'époque, et il en joue sans plus attendre, se foutant bien de savoir ce que je peux réellement en penser. Je me suis toujours impliquée, probablement parfois trop, et voilà qu'il se sert de ça, injustement. Mon regard s'est figé sur lui, qui aborde une attitude des plus naturelles malgré cet énorme mensonge, qui pourrait probablement lui coûter cher si la vérité venait à éclater au grand jour. Ne craint-il pas une seule seconde ma réaction? Par peur de me perdre, par un jeu quelque peu mauvais, il m'accorde quelques minutes à l'abri des regards. Je soupire, las de constater que cette trêve a qui abriter nos échanges depuis mon retour dans sa société risque de ne plus être d'actualité. Pourquoi faut-il toujours qu'il vienne tout gâcher? Sans plus attendre, mes convictions semblent être mise à mal face à des arguments que je parviens une fois de plus à prendre en compte, mais qui restent cependant illégitimes. "C’était trop risqué. Tu ne serais probablement pas venue." Mon regard croise le sien, accompagné d'un haussement de sourcils qui confirme ce fait, à juste titre. Je me passe une main nerveusement sur le visage, envisageant un instant ce que ce genre de décision pourrait déclencher. Et bien évidemment, c'est l'image de Cade qui fait obstacle à mon empathie légendaire. Lui qui parvient à peine à comprendre mes motivations professionnelles ne supporterait pas que je puisse être utilisée ainsi. Mais que puis-je faire de plus? Fuir? Compromettre ma carrière par ce détail qui sera probablement oublié dès le levé du soleil? Convaincue par cette idée et par cet air innocent qu'il arbore avec brio, je finis par m'y plier, espérant cependant pouvoir y revenir dessus auprès de Evan dès lorsque le moment s'y présentera d'avantage. Une petite mise au point s'impose pourtant. Cette faveur que je lui offre a une date de péremption bien programmée, et elle n’inclura aucun geste déplacé de sa part, quelque en soit le motif.  "Je te remercie Savannah. Et tu me connais, je sais me contrôler." Ce n'est pas la qualité qui me serait en venue en premier le concernant. J'ai comme l'impression que dès lors que je me retrouve impliquée, cette faculté n'est plus totalement valable. Je hoche de la tête brièvement, un air pourtant préoccupé sur le visage avant de le suivre à nouveau à travers la foule. Je me laisse à nouveau embarquer dans le fléau du milieu, oubliant peu à peu tout mes soucis pour me consacrer sur la seule chose que je parviens à mener à bien, mon travail. Et c'est une réussite, mon duo formé avec Evan semble séduire nos interlocuteurs, nous permettant de récolter une attention qui par la suite aura toute son importance. "Monsieur Campbell, cela va être bientôt votre tour. Veuillez me suivre." Mon regard croise celui de la jeune femme, avant d'interroger Evan, qui ne semble pas vraiment surpris. "Petit détail Sav’.. On m’a demandé de faire une présentation sur la petite scène, là, juste devant nous. Je te rassure, ce sera juste un petit discours. Tu n’auras rien à dire et éventuellement rester à mes côtés si tu le veux bien.." Je le jauge, incapable de récolter son regard fuyant, qui semble d'avantage se perdre autour de nous, volontairement probablement. Et je déteste le manque d'importance qu'il semble y accorder. " Ma présence n'est sûrement pas indispensable..." lui rappelais-je avant d'être forcée à les suivre. "Tu sauras quand me rejoindre, je vais commencer seul." Je lève les mains, frustrée de ne pas avoir plus d'information. Ma mâchoire se resserre, effectuant quelques piétinements inutiles pour tenter de canaliser mon agitation. "Bonsoir à tous. J’espère que vous êtes encore suffisamment sobres pour écouter ce que j’ai à vous dire.." Mon regard se braque sur toutes ces personnes, qui semblent lui vouer une attention toute particulière, et se repose finalement sur lui. Le timbre de sa voix, sa prestance, les mots qu'il choisit avec une justesse, ...tout ça le rend particulièrement captivant. Il a cette aura, capable d'hypnotiser n'importe quelle personne normalement constituée, et moi la première, c'est définitivement troublant.

Les bras croisés, je bois ses paroles, étant la première à féliciter son parcours. "Et si j’ai la chance ce soir, d’être parmi vous et de pouvoir mener des actions sur le territoire australien, c’est en très grande partie grâce à ma femme." Si dans un premier temps, le terme employé ne me revient pas en tant que principale concernée, l'attention qu'Evan m'accorde va me rappeler à l'ordre. L'air perplexe et réprobateur que je lui adresse ne semble pas l'arrêter sur son chemin"Elle est mon équilibre de vie et ce qui me permet d’avancer, aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Alors écoutez-moi bien. Si demain, la société Campbell vous accompagne et parvient à faire vivre vos projets, sachez que c’est en grande partie grâce à elle." Cette envie de partir d'ici en courant est plus présent que jamais, et dans une sorte de réflexe, mon corps effectue un ou deux pas en arrière, arrêtée par la silhouette de la jeune femme, considérée probablement comme une régisseuse. Je m'excuse, et détourne mon regard vers Evan, qui s'est approché pour m'inviter à le rejoindre. Mon palpitant me joue des tours, cette sensation de confort et de sécurité n'est plus. Je me sens prise au piège, et malgré son sourire angélique, Evan apparaît à l'air actuel comme un traître à mes yeux, celui qui enfonce le pieu le plus profondément possible. Malheureusement, cet avis ne peut être partagé par ce public, qui semble apprécier cet instant. J’observe cette main qu'il me tend, et que je tiens uniquement le temps de monter ces quelques marches, pour m'éviter une éventuelle chute. Les applaudissements se font plus insistants. Je distingue tout ces sourires, probablement admiratifs de toute cette mise en scène, et je tente de répondre à leurs attentes en m'efforçant à leur répondre de la même façon, avec une certaine maladresse. Je fais bonne figue, intérieurement, je commence pourtant à bouillonner. Le brouillard se dissipe, me laissant face à des émotions bien plus fortes, bien plus dévastatrices. "Un petit sourire Me Evan!" Cette voix que je parviens à distinguer quelques mètres de nous, la main de Evan qui vient se loger innocemment dans le bas de mon dos, et ce flash qui vient figer ce moment de stupeur, je semble complètement soumise à la scène, et ce n'est pas cette musique de fond, qui se fait plus forte, qui va me permettre de passer à autre chose. Contre toute attente, la piste de danse se dessine devant la scène, nous forçant malgré nous à la rejoindre, sous des regards encore bien trop curieux et insistants. Je n'ai d'autre choix. Je suis comme un lion en cage, et la sortie me semble hors de portée. Mon corps se tourne vers celui de Evan après avoir quitté l'estrade, ce dernier semble scruter un bref instant ma réaction, comme s'il devinait que mon taux d'acceptation était définitivement engagé, attendant que je finisse par exploser d'un moment à l'autre, comme si tout ca n'était une fois de plus qu'un jeu, qu'il menait avec brio. Nos corps se rapprochent mutuellement,timidement dans un premier temps, forcés par ce contexte mais surtout ces personnes, en attente qu'il en soit ainsi. Mon regard fuyant se perd sur ces derniers, remarquant une fois de plus le photographe au premier rang pour immortaliser le moment. Ce parfum qui évoque bons nombres de souvenirs. Cette voix masculine que je parviens à arrêter dès la première syllabe. "C'est donc ainsi que tu te contrôles...En m'affichant officiellement devant tout le monde" Cette colère qui monte en moi est saisissante, et je la lui transmets à travers un regard froid et insaisissable, peu soucieuse de l'image que je peux donner. "J'suis à deux doigts de tout balancer, alors si tu veux bien, je vais sortir prendre l'air maintenant." Ce n'était pas une permission, clairement, ça signait plus comme une menace, que je serais prête à mettre à exécution s'il ne me laissait pas reprendre mon identité. "T'auras qu'à dire que les nausées de ma grossesse gémellaire se montrent persistantes ce soir".  Un mensonge de plus qu'il parviendrait à faire avaler sans mal, sans aucun doute. Je m'efface, le laissant bredouille sur cette piste, alors que ma marche se fait soudainement plus pressante en atteignant la sortie.

J'ai toutes ces choses qui défilent dans mon esprit, comme si je vivais un moment de lucidité absolue. Comment ai-je pu être si stupide pour me laisser entrainer là dedans? Me retrouver dehors ne signe pas pour autant la fin de ce calvaire, puisque je n'ai pas de moyen de rentrer chez moi. Je saisis mon téléphone dans la pochette et m'empresse de commander un taxi auprès de la compagnie, qui me garantie une arrivée d'ici quelques minutes. Une attente qui va me paraître interminable, d'autant que Evan passe cette porte que j'ai franchi quelques secondes plus tôt. Pour éviter tout scandale ou le dissuader de venir à mon encontre, je m'éloigne de quelques mètres, tâchant de me défaire de cette déception amère. "Si t'es venu dans l'espoir de me faire revenir, laisses-moi te dire que c'est peine perdue." lâchais-je en posant mes mains sur mes bras, ne lui accordant la vue que sur mon profil qui peut apparaître comme fragile. Je ne veux pas lui accorder plus d'attention ce soir, je ne veux pas lui donner l'arme pour m’abattre une fois de plus. "Tu disais que tu garderais une affection particulière pour moi, comme si j'avais pu compter pour toi, au delà de tout ce qu'on a pu vivre ou se dire..." Mon regard perdu sur le bitume irrégulier, je lâche un souffle, un rictus presque moqueur. J'avais été si naîve "Mais quelqu'un qui tient à moi ne chercherait jamais à m'infliger un truc pareil Evan" Mon regard vient croiser le sien, dans un vent de fraicheur, lui partageant cette déception. Et je ne parviens pas à m'arrêter là, c'est plus fort que moi. Je me tourne vers lui d'avantage, réduisant la distance entre nous, alors que cette tenue me donne l'air complètement stupide présentement. Je lève les mains,impuissante. "Alors qu'est ce que t'attends de moi?! Tu veux me faire payer mon départ? Une fois de plus?" Je hausse le ton, involontairement. "J'ai accepté de revenir parce que je pensais que malgré tout ça, on avait assez de respect l'un envers l'autre pour passer au dessus de tout ça, mais je me rends compte que rien a changé. Tu te sers de moi. Tout ce qui compte c'est ta propre personne, tu t'fous bien du reste..." Mon visage bascule de gauche à droite successivement, déçue par cette constatation qui le rend cynique et égoïste.

@Evan Campbell



Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Marié mais se considère comme célibataire
MÉTIER : Haut responsable dans une société de finance
[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_ovvp5uNu3f1sq0olho4_250
POSTS : 209 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un faible pour les blondes
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Lennon-2 / Helena / Savannah-4 / Cade

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. EmptyMer 21 Oct - 3:46


S’il y avait un domaine dans lequel n’excellait pas Evan, c’était définitivement celui de faire durer une relation personnelle. Autant, il savait séduire et attirer la sympathie voire l’admiration des gens mais il était rare que ces sentiments puissent perdurer avec le temps. Il avait cette faculté à décevoir dès lors qu’une personne était bien trop proche de lui. Involontairement le plus souvent, il ne savait tout simplement pas maîtriser ses actes, manquant cruellement de délicatesse et de respect envers les autres. Cette soirée illustrait parfaitement ces propos. Même si l’homme d’affaires éprouvait des sentiments sincères pour son assistante, sa nature joueuse prenait toujours le dessus, ignorant les conséquences de ses actes. À dire vrai, il n’ignorait pas tout à fait les risques qu’il prenait mais il arrivait à se persuader que cela valait le coup d’essayer. N’aurait-il pas des regrets s’il demeurait spectateur ? Certes, il agissait d’une manière peu conventionnelle mais c’était ainsi qu’il était. Côtoyer Evan Campbell était rarement très sain et il reconnaissait lui-même sa toxicité. C’était d’ailleurs pourquoi il était dans une situation des plus confuses sur le plan personnel : marié à une femme qu’il n’aimait plus tout en s’accrochant à une femme qui a dû plus souvent le haïr que l’apprécier. Il s’éternisait ainsi dans des jeux de séduction sans la moindre perspective d’avenir solide. Cela ne le rendait guère triste dans le fond mais il était également impossible de déclarer qu’il était heureux ainsi. C’était aussi une des raisons pour laquelle passait son temps à travailler, jusqu’à participer à un nombre incalculable d’événements liés à son activité professionnelle. Et le retour de Savannah était une raison de plus pour multiplier ces occasions.

Cette soirée, des plus charmantes, aurait pu connaître divers dénouements. Evan aurait pu jouer les séducteurs sans chercher à abuser de sa position. Il aurait pu tout simplement être professionnel jusqu’au bout également. Cependant, il avait finalement choisi une autre voie : celle d’utiliser Savannah à sa guise, contre sa volonté, comme si elle lui appartenait. À défaut d’être avec elle et de partager sa vie, il pouvait au moins le prétendre, au moins l’espace d’une soirée. Est-ce que cela le réjouissait ? Pas vraiment. Au final, son objectif était aussi de voir quelles étaient encore ses chances avec la blonde. Comment réagirait-elle ? Se prendrait-elle au jeu comme il y a quelques années ? Même si au fond il n’en espérait pas tant, en raison de sa situation amoureuse, il avait toujours cet espoir de la reconquérir, comme s’ils étaient faits pour finir ensemble.

Lorsqu’il monta sur scène, Evan se sentit vibré. Il était temps de profiter de chaque instant et aussi malsain soit-il d’agir ainsi, il ne put s’empêcher de persister à jouer avec les nerfs de Savannah en l’invitant à le rejoindre. Les gens applaudissaient, les photographes captaient ce moment et Evan saluait son public, très réceptif à sa prestation. Pour autant, cet instant devint une véritable cassure. Cela en était trop pour Savannah. "C'est donc ainsi que tu te contrôles...En m'affichant officiellement devant tout le monde" Le sourire d’Evan disparaissait même s’il s’efforçait à maintenir un rictus pour faire face à ces personnes qui maintenaient encore un regard sur lui. Visiblement, faire semblant n’était plus du tout au goût de Savannah en revanche. "J'suis à deux doigts de tout balancer, alors si tu veux bien, je vais sortir prendre l'air maintenant." Il ne savait que dire à cet instant. Il avait parfaitement conscience qu’il venait de franchir les limites qu’ils s’étaient tout deux pourtant fixés avant cette nouvelle collaboration. Il était entièrement en tort et ne pouvait le nier. Il ne disait toujours aucun mot, feignant simplement une fausse joie auprès des photographes insistants. "T'auras qu'à dire que les nausées de ma grossesse gémellaire se montrent persistantes ce soir". Outre l’ironie évidente, l’idée n’était pas mauvaise à dire vrai. Savannah le fuyait alors, une nouvelle fois et jamais il ne lui avait donné autant de raisons de le faire. Dommage qu’il le réalisait bien trop tard. Cette fois-ci, il serait difficile d’obtenir son pardon.

Il ne voulait pas que cela se termine ainsi. Il devait absolument lui parler. Cette soirée n’était pas terminée. Il devait lui donner un semblant d’explications, c’était la moindre des choses. Alors qu’il s’éloignait également de la foule pour rejoindre sa potentielle future ex-assistante pour la seconde fois, il fut interrompu par un photographe qui lui demandait si tout allait bien avec Madame Campbell. Evan répondit alors au jeune homme dans la hâte.
"C’est rien. Elle est enceinte et a quelques nausées." Woaw. Là, il n’avait vraiment pas réfléchi et se rendit rapidement compte que cela n’était vraiment pas nécessaire à raconter, d’autant plus qu’il s’agissait encore d’un énième mensonge, même si celui-ci ne venait pas directement de son esprit. "Vous savez quoi ? Oubliez ce que je viens de vous dire, je dois juste la rejoindre. Excusez-moi." Après s’être débarrassé de l’individu encombrant, Evan reprit son chemin pour rejoindre Savannah. Quelques secondes plus tard, il se positionnait à côté d’elle, espérant avoir la chance de discuter. "Si t'es venu dans l'espoir de me faire revenir, laisses-moi te dire que c'est peine perdue." Il regardait le ciel un instant. C’était un réflexe lorsqu’il se trouvait dans une situation complexe. Sa fascination pour les étoiles avait tendance à l’aider. Cela dit, il y avait peu de chances qu’il y trouve une solution en cet instant. "Je n’ai pas respecté notre accord. Je regrette Savannah." Il ne cherchait aucune excuse à son comportement. Il avait été détestable et rien ne pouvait justifier ses actes. "Tu disais que tu garderais une affection particulière pour moi, comme si j'avais pu compter pour toi, au delà de tout ce qu'on a pu vivre ou se dire..." Cette affection particulière continuait d’exister malgré cette soirée et ce triste dénouement. Il n’aurait servi à rien cependant de lui affirmer à nouveau son affection. Comment aurait-elle seulement pu le croire en cet instant ? Lui-même ne se serait pas cru. Pour autant, ses sentiments envers Savannah étaient bien réels, tout comme son envie de la voir heureuse. "Mais quelqu'un qui tient à moi ne chercherait jamais à m'infliger un truc pareil Evan" Il avait dû mal à l’admettre mais elle avait raison. Finalement, peut-être imaginait-il avoir de l’affection pour elle alors qu’il s’agissait d’autre chose ? Bien qu’il ne s’était pas vraiment posé la question jusqu’à présent, étant donné qu’il s’imaginait simplement reprendre son histoire avec elle, son obsession à vouloir tout prix la récupérer n’était peut-être pas de l’affection. Sinon, pourquoi lui ferait-il subir ceci ? L’emmener sur une île à son insu et la présenter ensuite comme sa femme en public contre sa volonté… Il y avait sûrement de meilleures stratégies pour montrer son amour à une personne. "Alors qu'est ce que t'attends de moi?! Tu veux me faire payer mon départ? Une fois de plus?" Bien que ses intentions étaient difficilement défendables, elles n’étaient en tout cas pas motivées par l’envie de se venger lorsqu’elle l’avait fui quelques années auparavant. Même s’il lui était impossible d’oublier, il n’avait aucunes rancunes à ce sujet désormais. Ils avaient clos de chapitre. "Je sais que les circonstances sont contre moi mais je ne veux rien te faire payer. Je ne te veux aucun mal." Il essayait d’attraper son regard lorsqu’elle fit quelques mouvements mais sans succès. "J'ai accepté de revenir parce que je pensais que malgré tout ça, on avait assez de respect l'un envers l'autre pour passer au dessus de tout ça, mais je me rends compte que rien a changé. Tu te sers de moi. Tout ce qui compte c'est ta propre personne, tu t'fous bien du reste..." Il était difficile pour Evan d’entendre ces mots. Ils sonnaient vrais de toute évidence. Il ne comptait pas nier. Cela avait toujours été le cas et cette soirée n’était qu’un exemple de plus, parmi tant d’autres. Lui-même aurait aimé pouvoir expliquer ce comportement auprès de Savannah mais cela était impossible. C’était peut-être simplement sa manière de faire. Peut-être avait-il un mauvais fond ? Après tout, ce soir, non seulement il avait manipulé Savannah mais également ses futurs clients et partenaires présents. L’homme d’affaires était un être abject pris sous cet angle. Cela étant dit, il ne ressentait aucun regret la plupart du temps mais ce soir, il en avait. Pour ce qui était de ses "nouveaux amis", une nuit de sommeil suffirait à lui rendre sa conscience tranquille. En revanche, pour son assistante, il sentait de véritables remords s’installaient en lui. "Tu as raison. J’aimerais pouvoir dire le contraire. Te dire à quel point je suis désolé mais j’ai toujours agi ainsi avec toi et je dois l’assumer. À l’avenir, j’éviterai de te convier à ce genre d’événements. Tu as une vie de famille désormais et je m’efforcerai de respecter ça." Il essayait de garder un ton neutre. Il se refusait à prendre un air désolé et coupable, ce qui le rendrait encore plus pathétique que les actions qu’il avait menées ce soir. Il posait ensuite à nouveau son regard sur le profil de Savannah, espérant déceler le moindre signe positif. "C’était sûrement une bonne chose quand tu as fui la première fois même si ce n’était pas pour les bonnes raisons." Oui il était marié et elle l’avait découvert mais ce n’était finalement pas cela le pire. La personnalité d’Evan et son besoin de contrôler tout en toute situation était définitivement ce qu’elle devait fuir. Il espérait que cette soirée n’était pas le déclencheur d’un nouveau départ de Savannah au Groënland, en Papouasie ou autres contrées à l’autre bout de la Terre mais si tel était son souhait dans les jours ou semaines à venir, il respecterait son choix. Il n’ajoutait nul mot. Il n’avait pas opté pour un discours cette fois-ci. C’était d’ailleurs une des rares fois où il affichait une attitude plutôt sobre en dépit de la situation compliquée. Il s’éloignait ensuite peu à peu de Savannah, avec pour intention d’effectuer une promenade nocturne, sans but précis. La retenir plus longtemps n’aurait été d’aucune utilité.

@Savannah Williams


[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Tumblr_pc6xyw6gD71sx8vito6_400
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. [Savannah] Just for one night.. Be my wife.. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[Savannah] Just for one night.. Be my wife..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-