AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
Voir le deal
199.99 €

 And if I had to crawl well you'd crawl too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Chroniqueuse Web depuis peu
LOGEMENT : #218, BaySide
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oiv6ikMWsb1tqoojmo4_400
POSTS : 4433 POINTS : 65

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too 200311010724695437
Cade #11
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


And if I had to crawl well you'd crawl too 200131065727483844
WILLIAMS FAMILY
Auden #2

And if I had to crawl well you'd crawl too 200223115540729399
Evan#2
Say you'll remember me
Standing in a nice dress
Staring at the sunset


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oc9sddrB701vuyb1zo4_500
Nico#1

JustinArthur

RPs EN ATTENTE : Saül


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)Cade(#6)Auden
Cade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade #10
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptyJeu 30 Jan - 20:32



Assise sur ma chaise, je subis ce froid pénétrant qui vient de s'inviter à table. Anotre table. Tout est pourtant là pour que les festivités se déroulent sous les meilleurs hospices. Quelques paquets déposés sous le sapin, une table parfaitement dressée pour l'occasion, et une famille réunie...C'est exactement ce que j'attendais de cette soirée en ayant proposé à l'intégralité de la famille de se retrouver autour de ce repas. Pourtant, malgré les apparences, la bonne humeur nous fait parfois défaut. Ce jour de fête ne parviendra pas à étouffer les nombreux problèmes qui nous habitent, problèmes présents depuis bien trop d'année désormais, j'en ai d'ailleurs moi-même fait les frais dans la cuisine, ne parvenant pas à partager un avis similaire avec mon aînée sur le temps de cuisson de cette fichue dinde. Pas grand chose, mais assez pour révéler des rapports bien compliqués, que nous tentons de dissimuler pour le bien de la famille, et particulièrement en ce jour de Noël. Cette retenue ne sera malheureusement pas partagée, et bien vite, deux acteurs principaux de ce parfait tableau viennent à s'éclipser dans le jardin, sans même que je n'ai eu le temps d'en comprendre la raison. Cette dernière ne me sera pas nécessaire pour me faire une petite idée sur la question. Si la femme de Saül tente de faire bonne figure, comme à son habitude, ne laissant entrevoir aucune faiblesse, aucun inquiétude, une sorte d'indifférence qui m'échappe, mon regard va venir croiser celui de Megan, il sera suffisant pour exprimer un sentiment partagé pour une fois. Quelques échos de voix se font entendre, ne nous permettant pas pour autant de pouvoir en déceler le sujet principal. Je sais pertinemment ce qui se passe dehors, et le malaise, qui semble finalement atteindre nos chers parents doit être dissout. Je m'en charge, tâchant de lancer une discussion peu commune avec Elise, cette femme dont je ne sais finalement pas grand chose.

Le retour de Saül dans la pièce va sonner la fin du suspense, il fait bonne figure, chose qu'il est parvenu à faire sans grand effort tout au long de sa vie, ou du moins, du souvenirs que j'en ai. Je constate cependant en tournant la tête vers le hall d 'entrée qu'il n'en sera pas de même pour l'autre frère, qui s'empresse de monter les escaliers, sûrement décidé à passer l'étape du dessert. J'observe silencieusement Saül, qui malgré un léger sourire apparent, laisse entrevoir un visage quelque peu tuméfié. Je profite que la discussion s'élève autour de nous pour m'éclipser, me dirigeant vers la chambre d'Auden, qui semble avoir été figée dans le temps malgré son départ bien des années plus tôt. Appuyée contre le mur, je frappe doucement contre la porte, espérant obtenir un consentement pour pouvoir y entrer. En vain. Ca ne suffira pas à me décourager. J'ouvre celle-ci, y découvrant un Auden agité, qui semble anticiper son départ de la grande demeure familiale "Quoi? C'est encore à cause d'une fichue partie de bataille navale?" Elles avaient été nombreuses par le passé, et chaque fois, avaient suscité une mauvaise foi cinglante pour le perdant . Malheureusement, cette fois, il ne semblait pas s'agir d'une amère défaite à un jeu de société. Mon sourire rassurant et ironique ne trouve pas sa place, et ca suffit à faire monter cette inquiétude soudaine en moi, sans que je sache de quoi il en retourne. Pas de vanne, ou de réplique typiquement Audenienne... Le visage fermé de mon frère semble soudainement annoncer la gravité du moment. "Auden, tu m'inquiètes là....Qu'est ce qui s'est passé?" Okay, j'étais loin d'être l'épaule sur laquelle on aimait se reposer, j'étais plutôt celle sur laquelle on aimait parler dès que j'avais le dos tourné, mais on ne pouvait pas m'ôter ce besoin omniprésent que de vouloir bien faire, et arranger les choses, surtout au sein de cette famille. Assise sur le rebord du lit je l'observe, impuissante, attendant qu'il veuille bien se confier à moi, celle qui suis à l'origine de cette réunion familiale qui vire au fiasco.




DON'T GIVE UP ON ME
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
la nuit étoilée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1981)
SURNOM : Généralement on se contente de l'insulter et de promettre de le tuer un jour. Il attend toujours.
STATUT : Sì, lo voglio.
MÉTIER : Artiste maudit (ça fait cool de dire ça, en vrai il se contente d'être le meilleur peintre d'Australie ce qui suffit à ses chevilles)
LOGEMENT : #517 A, Wellington Street, Bayside. Ginny est supposée habiter au #517 B, la villa d'en face, mais la réalité est bien différente.
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_inline_n0asojWxFQ1rodmj1
POSTS : 1586 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Handicapé sentimental ☼ Capable d’être sérieux pendant deux à trois minutes si on lui parle d’art ☼ Ne boit pas, ne fume pas ☼ Ambidextre (avec un poignet droit en lambeaux) devenu gaucher par la force des choses ☼ Sait jouer du piano ☼ A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser ☼ Père d’un enfant qui ne le connaît pas ☼ A Le Cri de Munch tatoué sur la cheville par Sid et Ginny lui a tatoué une lune dans la nuque
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_nr161485Rg1rl6zbso7_250

(20) : robin-hope (fb)marius (fb)rosalie #2sineadsaül #2 (fb)savannah #2danielléo #9anniversaire ginnyfête école noahlola, jill & ginnysaül & ginny (fb)élisebaileyginny #35ginny #39matt #5


And if I had to crawl well you'd crawl too 907e23ba405b5e1cd9fe8f69cef835c2
GINAUDEN. First there was the one who challenged all my dreams and all my balance. She could never be as good as you. You could be my unintended choice to live my life extended. You should be the one I'll always love.


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_mmnwjb1h1U1s0uuv7o4_250
SAÜLDEN. Quand mon désespoir m'entraîne au plus bas c'est toi le moteur, c'est toi qui emmène la rage. Si t'es le feu moi j'crois que je suis la glace. Ça fait bizarre même à l'autre bout de la Terre ils m'demandent, "il est où ton frère? Il est où ton frère?".

And if I had to crawl well you'd crawl too F13f97bbc1c506613c5bbf870f488e22ebefa164
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
AUDANNAH. I fight the world, I fight you, I fight myself. If I'm gon' die for you, if I'm gon' kill for you, then I spilled this blood for you. I'm always ready for a war again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Charlie, Swann, Lily & Tobias
INSCRIT LE : 28/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptyMer 5 Fév - 11:11



Pendant longtemps j’ai essayé de faire un classement dans mon esprit des meilleures et pires journées de ma vie, et j’ai toujours eu beaucoup de mal à me décider pour le podium de l’un tant que l’autre. Maintenant, au moins, je sais quoi placer en pole position pour les pires journées de ma vie : le Noël de mon trente neuvième anniversaire. Rien d’autre ne pourrait être comparable à cette journée, peu importe le point soulevé. On peut parler de la nourriture horrible, de l’ambiance qui l’était tout autant, d’une Elise tirée à quatre épingles, d’un Saül vantard, d’une Savannah qui n’y voyait que du feu, d’un Daniel aussi mal à l’aise que je l’étais. Seul Mathis semblait être heureux d’être là, à entendre une langue qu’il ne maîtrise pas. Je lui susurrais des mots en anglais à l’oreille, lui parlais de ce que James aurait dit, lui rappais théâtralement son parmesan pour au moins l’occuper à ça plutôt qu’à tout autre sujet lancé sur la table. Et il est devenu mon meilleur ami, Mathis, comme ma bouée de secours. Il est la seule âme que je n’ai jamais voulu tuer ou pour qui l’inverse ne soit pas tout aussi vrai.

J’ai appelé Ginny, j’ai mémorisé le contenu de son frigo tout comme celui de son congélateur comme si ça avait réellement un quelconque intérêt. Ca en avait, à mes yeux, parce que ça me permettait de penser à tout sauf à ça, à cette famille qui n’en a que le nom et avec qui je ne veux plus jamais rien avoir à faire. Les revoir était une mauvaise idée, les revoir ici en était une encore pire et je m’en suis rendu compte de la manière la plus abrupte qui soit. Alors je repasse en trombes dans le salon, n’ai qu’un seul regard pour Daniel alors que ma mâchoire est encore bleue et mes yeux rougis (par le vent, rougis par le vent et le froid). Les marches menant à ma chambre sont montées quatre à quatre avec bien plus de facilité que lorsque j’habitais encore ici, lorsque je n’étais qu’un gamin qui avait l’audace de croire en sa famille. L’adulte que je suis devenu vient enfin de comprendre que la famille est un concept largement dépassé, encore plus pour un pays comme l’Italie. "Quoi? C'est encore à cause d'une fichue partie de bataille navale?" Savannah rentre sans que je n’ai pris le temps de lui refuser le passage (et sans doute qu’elle serait rentrée quoi qu’il en soit), elle rentre alors que je m’acharne à faire rentrer toutes mes affaires dans la même valise alors que plus rien ne semble vouloir y loger. J’ai encore envie de frapper dans tout ce que je vois mais une seule de mes deux mains ne me répond encore et elle est présentement occupée à s’énerver contre ma valise. La rage était redescendue pendant un temps, je crois bien, quand je parlais à la brune qui n’était au courant de rien et quand sa voix était encore enrouée au bout du combiné à cause de décalage horaire. Tout allait bien que je fermais les yeux, que j’arrêtais de laisser mes jambes trembler sans que je ne leur ai commandé, quand j’arrivais temporairement à avoir le pouvoir sur ma voix qui se brisait, encore. ”Je sais qu’il a triché pour trouver mon torpilleur.” Dans mon esprit résonne encore la voix de Ginny et ce ‘Oh, Auden’ que jamais elle ne prononcera à voix haute. Savannah essaye de faire de son mieux et je ne peux pas lui retirer ça, même si j’aurais sans aucun doute préféré rester seul. Elle sait que je ne compte pas lui parler de rien mais elle essaye quand même, ma petite soeur qui tient tant à renouer les liens entre tout le monde dans cette famille dysfonctionnelle.

J’essaye fort, pourtant. J’essaye vraiment de paraître normal, de juste passer pour le con de service parce que c’est le rôle qui m’a été attitré depuis que je l’ai demandé, y’a de ça trente ans. "Auden, tu m'inquiètes là....Qu'est ce qui s'est passé?" Et je m’inquiète aussi, Savannah. Mes mâchoires restent serrées, mes yeux vissés sur mes affaires à rassembler pour ne surtout pas me laisser souvenir où je suis et encore moins avec qui je suis. Mes mains sont tremblantes quoi que je tente de faire pour les calmer, mes doigts sont rougis à cause de la colère et de tout le reste. J’ai été calme un temps, vraiment, j’ai réussi à me contrôler pendant le temps passé au téléphone mais maintenant c’est un retour à la case départ et pire encore. ”Ton plat va refroidir Savannah, tu devrais redescendre.” Mon timbre de voix ne concorde pas avec les mots, y’a mes mots qui se perdent, y’a ma colère qui surgit au milieu de tout ça sans que ce ne soit voulu. Pourtant la blonde ne bougera pas de mon lit et on le sait tous les deux, à aucun moment elle ne lâchera mes yeux non plus. Alors je ferme la porte moi même d’un coup de pied, et tant pis si toute la maison l’entend. ”Il ne s’est rien passé. Rien. absolument rien.” Sans doute qu’en le répétant assez de fois tout finira par devenir réalité.

Mes nerfs lâchent alors que mes affaires ne rentrent pas dans la valise, tout s’enchaîne bien trop rapidement dans mon esprit alors que dans la réalité rien ne change et que Saül est sûrement en train de se faire plaindre par sa femme et assisté par Daniel. ”Putain.” En parallèle, tout ce dont j’ai besoin c’est de m’en aller le plus loin d’ici pour enfin reprendre ma liberté à nouveau et respirer. Mais même ça je ne semble plus en être capable pour le moment alors que je me résigne à m’assoir sur la chaise face à mon lit dans délicatesse aucune, ma tête posée entre mes paumes de main le temps que je souffle longuement. La douleur physique n’est rien comparée à tout ce que je peux ressentir en ce moment même et dont je ne parlerai sûrement jamais. ”Si je le revois un jour je le tue.” C’est une promesse.


And if I had to crawl well you'd crawl too Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

And if I had to crawl well you'd crawl too 383200artist
And if I had to crawl well you'd crawl too Hod8yO6
And if I had to crawl well you'd crawl too Y6JkP9J
And if I had to crawl well you'd crawl too H3lh3sQ
And if I had to crawl well you'd crawl too LKqJkYj
And if I had to crawl well you'd crawl too PjwpbJ6Z_o And if I had to crawl well you'd crawl too D5bNV5u5_o
And if I had to crawl well you'd crawl too XtYHTBv

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Chroniqueuse Web depuis peu
LOGEMENT : #218, BaySide
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oiv6ikMWsb1tqoojmo4_400
POSTS : 4433 POINTS : 65

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too 200311010724695437
Cade #11
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


And if I had to crawl well you'd crawl too 200131065727483844
WILLIAMS FAMILY
Auden #2

And if I had to crawl well you'd crawl too 200223115540729399
Evan#2
Say you'll remember me
Standing in a nice dress
Staring at the sunset


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oc9sddrB701vuyb1zo4_500
Nico#1

JustinArthur

RPs EN ATTENTE : Saül


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)Cade(#6)Auden
Cade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade #10
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptyMer 19 Fév - 12:39



La famille Williams n'en était pas à sa première discorde. Ca avait toujours été présent, et avait rythmé bien assez vite le quotidien des malheureux parents, faisant trembler régulièrement les murs de cette bâtisse. Il leur avait fallu beaucoup de patience pour parvenir à instaurer un havre de paix au sein de cette demeure. Les coupables n'étaient pas toujours les mêmes, et la gravité des faits non plus. Seulement, avec le temps, et parce que nous n'avions pu les mêmes problèmes qu'à l'époque, il ne s'agissait plus là d'une dispute pour un malheureux billet extorqué dans la tirelire de l'autre, ou encore un emprunt d'une veste qui tourne au drame, non, nous avions apprit à ne plus mêler les parents à nos histoires. Ils avaient déjà assez de chose à gérer de leur côté, et surtout, ils espéraient vainement, et j'entends par "ils" surtout la figure maternelle, qui représentait à elle toute seule cette notion de famille, pouvoir conserver les liens qui nous unissaient. Ils souhaitaient que l'on surpasse nos différents pour se rappeler combien il est important d'être là les uns pour les autre. C'est sûrement ce qui me pousse à l'heure d'aujourd'hui à les épargner dès lorsqu'un problème survient. J'ai probablement moi-même causé assez de soucis par ce drame qui m'a ramenait chez eux alors que j'étais enceinte de Mathis.

Dès lorsque Auden et Saül se sont échappés de la table, j'ai cependant compris que les choses allaient dégénérer, et je ne fus pas la seule à le craindre. Je m'efforce à parler assez fort pour couvrir d'éventuel cri, pour attirer l'attention afin que personne ne se préoccupe de la scène qui se déroule à quelques mètres de nous, qui pourrait ameuter les troupes. Et le retour de Saül en piteuse état va malheureusement confirmer mes doutes. Rapidement, c'est auprès de Auden que je cherche à récolter les informations, mais surtout m'assurer qu'il aille bien. Saül est un homme stable, qui parviendrait à s'en sortir même s'il se retrouvait coincé avec le diable en personne, mais Auden...Derrière cette confiance se cache une personne bien plus sensible qu'elle ne le laisse paraître. Je pénètre dans la chambre, ne comptant pas abandonner si facilement, peu importe son refus. Le voir entrain de ranger ses affaires dans cette valise me permet de mesurer les faits. Je tente une approche plutôt sympathique pour détendre l’atmosphère, devinant que chacune d'elles ne suffira pas à le rendre bavard pour autant. Mais s'il y a bien une seule personne capable de pouvoir comprendre cet humour dans un moment pareil, c'est bien lui non?  ”Je sais qu’il a triché pour trouver mon torpilleur.” Je soupire doucement, resserrant le rebord du lit bien trop fort entre mes mains alors que je baisse un instant le visage, me préparant à l'éventualité que sa réponse me déplaise. "Quel est le sujet?" demandais-je en relevant le regard dans le sien. Auden a beau parfois manquer de tact, il sait tout aussi bien se morfondre dans un silence plomb. Mais pourquoi? Qu'est ce qui justifie qu'il veuille garder pour lui cette histoire?

Je lui fais part de ma détresse, cherchant peut être par ce moyen à le convaincre de me parler, peu importe ce qu'il serait capable de me lâcher comme indice. Son attitude suscite une certaine appréhension, mais je suis prête, prête à entendre ce qui m'amène dans cette chambre en plein repas de famille.  ”Ton plat va refroidir Savannah, tu devrais redescendre.” Je soupire, vivement agacée qu'il cherche autant à me protéger et me tenir à distance. "Je m'en fous complètement du repas là" lançais-je sans retenue. Je sais que j'alimente cette colère qui l'anime bien trop, mais je ne parviens pas à faire preuve de sagesse et de compréhension durant un instant. Je soupire, resserrant la mâchoire en gardant mon corps bien ancré sur ce matelas. Il comprend donc qu'il va devoir parler, que je n'hésiterais pas à me mettre devant cette porte pour l'empêcher de partir sans qu'il n'ait prit le temps de m'accorder une réponse. Il vient à claquer celle-ci sans ménagement.  ”Il ne s’est rien passé. Rien. absolument rien.” Je hausse les sourcils, le laissant croire un instant à cette connerie. "C'est une question d'argent?" demandais-je. Je n'avais pas vue sur leur compte en banque, mais Saül avait un sacré train d'avance sur ce point là, sur nous tous d'ailleurs...  ”Putain.” Je me pince les lèvres, m'emparant de silence pour lui souffler mon soutien. Il est hors de contrôle, et comment moi, cette soeur qu'il considère comme un boulet, pourrait parvenir à trouver les bons mots sans qu'il ne trouve ca suffisamment grotesque? Il s'assied sur la chaise un peu plus loin, plongeant son visage entre ses mains pour dissimuler ses émotions. ”Si je le revois un jour je le tue.”  Ma bouche se met en coin. J'espère vainement ne pas être spectatrice de ça. " Je pourrais toujours t'aider à enterrer le corps dans le jardin." Un soupçon d'humour pour parvenir à relâcher la pression, bien que ca ne suffira pas. En attendant tu peux toujours pour me dire pour quelle raison je serais inculpée pour complicité de meurtre?" relançais-je d'une voix posée. Son hésitation persiste sans grande surprise. "Auden, j'suis certainement la dernière personne à qui tu voudrais te confier, je te l'accorde. Mais j'imagine que ca sera toujours mieux qu'expliquer ça à maman..."



DON'T GIVE UP ON ME
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
la nuit étoilée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1981)
SURNOM : Généralement on se contente de l'insulter et de promettre de le tuer un jour. Il attend toujours.
STATUT : Sì, lo voglio.
MÉTIER : Artiste maudit (ça fait cool de dire ça, en vrai il se contente d'être le meilleur peintre d'Australie ce qui suffit à ses chevilles)
LOGEMENT : #517 A, Wellington Street, Bayside. Ginny est supposée habiter au #517 B, la villa d'en face, mais la réalité est bien différente.
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_inline_n0asojWxFQ1rodmj1
POSTS : 1586 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Handicapé sentimental ☼ Capable d’être sérieux pendant deux à trois minutes si on lui parle d’art ☼ Ne boit pas, ne fume pas ☼ Ambidextre (avec un poignet droit en lambeaux) devenu gaucher par la force des choses ☼ Sait jouer du piano ☼ A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser ☼ Père d’un enfant qui ne le connaît pas ☼ A Le Cri de Munch tatoué sur la cheville par Sid et Ginny lui a tatoué une lune dans la nuque
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_nr161485Rg1rl6zbso7_250

(20) : robin-hope (fb)marius (fb)rosalie #2sineadsaül #2 (fb)savannah #2danielléo #9anniversaire ginnyfête école noahlola, jill & ginnysaül & ginny (fb)élisebaileyginny #35ginny #39matt #5


And if I had to crawl well you'd crawl too 907e23ba405b5e1cd9fe8f69cef835c2
GINAUDEN. First there was the one who challenged all my dreams and all my balance. She could never be as good as you. You could be my unintended choice to live my life extended. You should be the one I'll always love.


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_mmnwjb1h1U1s0uuv7o4_250
SAÜLDEN. Quand mon désespoir m'entraîne au plus bas c'est toi le moteur, c'est toi qui emmène la rage. Si t'es le feu moi j'crois que je suis la glace. Ça fait bizarre même à l'autre bout de la Terre ils m'demandent, "il est où ton frère? Il est où ton frère?".

And if I had to crawl well you'd crawl too F13f97bbc1c506613c5bbf870f488e22ebefa164
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
AUDANNAH. I fight the world, I fight you, I fight myself. If I'm gon' die for you, if I'm gon' kill for you, then I spilled this blood for you. I'm always ready for a war again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Charlie, Swann, Lily & Tobias
INSCRIT LE : 28/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptySam 29 Fév - 21:13



Une partie de moi souhaiterait être capable de lui en parler et de réellement poser des mots sur l’affrontement que j’ai eu avec Saül, mais le problème vient surtout de tout le reste de mon corps qui se refuse totalement à devenir une telle personne. On m’a toujours appris à me la fermer, on m’a toujours appris à tout gérer tout seul, on m’a toujours appris à être grand et fort et à m’élever contre tout et tout le monde parce que comme ça au moins personne ne pourrait m’attaquer de l’intérieur. J’ai appris à me méfier de tout et de tout le monde, à ne pas faire d’exception même pour les membres de ma famille. Tout semblait avoir fonctionné jusqu’aux récentes annonces, jusqu’à ce que j’apprenne que le mal le plus profond avait toujours été là en la personne de mon grand frère. "Quel est le sujet?" J’ai un rire aussi faux que blessé. Le sujet c’est ma vie entière, c’est celle de Saül et Elise avec, c’est sans oublier Daniel. Le sujet c’est nous tous, c’est tous ceux qui étaient dans la confidence, tous ceux qui me mentaient en me regardant droit dans les yeux. Savannah gratte la surface et j’ai l’espoir aussi con que biaisé qu’elle ne soit pas déjà au courant du conflit. Je l’espère vraiment, tant pour elle que pour moi même. On a toujours eu du mal à être proches mais si je devais apprendre qu’elle avait eu vent de cette histoire alors ce serait réellement la fin de tout.

"C'est une question d'argent?" Elle joue une partie de poker au bluff sans même être au courant des cartes qu’elle a à sa disposition. Elle fait avec ce qu’elle peut, avance dans le noir, tâtonne, échoue et se relève. Elle a toujours été une battante et je ne pourrais jamais lui retirer ça malgré tout ce que j’arrive à lui reprocher. Si seulement ça n’avait pu être qu’une question d’argent, si seulement tout avait pu ne se résumer qu’à ça, si j’avais pu glisser une liasse de billets entre ses mains ou lui entre les miennes pour que tout ne soit qu’un simple souvenir. J’aurais préféré que tout se passe ainsi, mais si ça avait pu être aussi simple alors on n’aurait jamais été les Williams.

Abattu, j’abandonne la valise pour me poser sur une chaise dans l’angle de la pièce et tenter de reprendre le dessus sur mes émotions. Mon souffle est toujours bien trop rapide, mon corps me brûle toujours autant de l’intérieur et je me sens exploser à chaque seconde. Je me vois déjà exploser tout ce qui se trouve autour de moi, aussi, et crier sur la première chose venue. Savannah fait de son mieux, elle utilise l’humour et l'autodérision et c’est sûr et certain que c’était la meilleure méthode à adopter. C’était la meilleure chose qu’elle pouvait faire parce que je ne lui ai jamais donné le droit d’accéder plus loin et d’être réellement capable de quoi que ce soit avec moi. Jenna aurait su gérer. Ginny aurait su gérer. Savannah, elle, doit se contenter de ramasser les morceaux et d’essayer de recoller le tout du mieux possible avec de l’or sûrement comme au Japon. Elle clamera que c’est encore plus beau ainsi mais se gardera bien de dire qu’une fois que ça a été cassé, tout est fragilisé. ”Je peux pas t’en parler Savannah. Pas à toi.” Ce n’est pas sa voix que j’ai besoin d’entendre, ce n’est pas elle que je veux propulser égoïstement au milieu de mes problèmes. ”Si on enterre son corps tu laisserais traîner tes cheveux partout et on serait débusqués dans la minute, en plus.” Saül n’a plus aucune place dans ma vie mais il peut toujours en avoir une dans la sienne, je ne peux pas lui retirer ça. Je voudrais vraiment, je souhaiterais pouvoir être capable de lui expliquer à quel point c’est un connard doublé d’un égoïste (pire que moi, oui) et qu’elle ne devrait jamais faire les mêmes erreurs que moi mais au fond j’ai bien trop l’espoir qu’il agisse différemment avec elles. Elles sont nos cœurs et aussi insupportables soient-elles, on les protège. On les protège et on laisse passer nos nerfs entre nous parce qu’on sait qu’on peut l’endurer.

Jusqu’à aujourd’hui en tout cas, j’y arrivais. Il a triché à son propre jeu, il a ajouté un élément qui n'était pas supposé faire partie de l’équation et la donne vient de changer du tout au tout ; il est nommé grand vainqueur, ce con. ”J’ai un fils. J’savais pas. Lui si. Fin de l’histoire.” Et c’est ton neveu, et je ne te le dirai pas. On doit garder les apparences intactes autant que possible.


And if I had to crawl well you'd crawl too Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

And if I had to crawl well you'd crawl too 383200artist
And if I had to crawl well you'd crawl too Hod8yO6
And if I had to crawl well you'd crawl too Y6JkP9J
And if I had to crawl well you'd crawl too H3lh3sQ
And if I had to crawl well you'd crawl too LKqJkYj
And if I had to crawl well you'd crawl too PjwpbJ6Z_o And if I had to crawl well you'd crawl too D5bNV5u5_o
And if I had to crawl well you'd crawl too XtYHTBv

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : S'essaye à la relation Cadienne, qui lui plaît plus que de raison...
MÉTIER : Chroniqueuse Web depuis peu
LOGEMENT : #218, BaySide
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oiv6ikMWsb1tqoojmo4_400
POSTS : 4433 POINTS : 65

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too 200311010724695437
Cade #11
Now I got you in my space
I won’t let go with you
Got you shackled in my embrace
I’m latching on to you


And if I had to crawl well you'd crawl too 200131065727483844
WILLIAMS FAMILY
Auden #2

And if I had to crawl well you'd crawl too 200223115540729399
Evan#2
Say you'll remember me
Standing in a nice dress
Staring at the sunset


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_oc9sddrB701vuyb1zo4_500
Nico#1

JustinArthur

RPs EN ATTENTE : Saül


RPs TERMINÉS : James (#1)James (#2)James (#3)CadeMatteoColinThomasJames (#4)Cade(#2)AmalCade#3CarlisleCade(#4)LeahJosephNicolasColinGabrielCade(#5)Cade(#6)Auden
Cade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade #10
AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptyVen 27 Mar - 12:59



Voir Auden dans cet état évoque en moi un sentiment d'insécurité. Je n'ai pas pour habitude de le découvrir ainsi, du moins dans le cercle familiale. Auden a pourtant souvent montré un visage hargneux lorsqu'il s'agissait de défendre les siens. Mais avec nous, il savait se montrer désagréable, sarcastique, agacé, mais jamais au point d'en devenir hors de contrôle ou même violent. Je sais pertinemment qu'il n'attend pas mon soutien, ou même du réconfort de ma part, pas plus que d'un autre membre de la famille d'ailleurs, mais je lui impose malgré tout ma présence, contre sa volonté. Le sujet est grave, assez pour que ses gestes me semblent précipités, et finalement désemparés. Cette foutue valise en fait d'ailleurs les frais. Je tente de lui soutirer la raison, à plusieurs reprises, bien consciente qu'une simple question ne suffira pas à l'entendre dire de façon distincte ce qui le met dans cet cet état, mais sa colère, son agitation passagère, et surtout ce silence dans lequel il s'enfonce ne font que perdurer. J'attends peut être qu'il me balance les faits, lassé de m'entendre, ou encore de voir ma silhouette arpenter sa chambre, comme je l'ai souvent fait durant notre enfance, juste dans le but de le rendre fou. Ce rire qu'il laisse échapper me glace presque le sang. Il devrait me rassurer, mais dans un tel moment, je sais qu'il est plus sarcastique jamais.

Foutue carapace. Maintenant, c'est à moi de songer à toutes les raisons qui pourraient le pousser à vouloir quitter précipitamment les lieux, se foutant pas mal d'y laisser sa famille. Et qu'est ce qui pourrait expliquer une telle haine? Une querelle pareille ne peut être qu'un sujet dur, épineux, et la seule chose qui puisse tenir la route reste celui de la finance. On connaît tous les moyens de Saül, ce dernier a toujours mis un point d'honneur à nous les exposer, par des cadeaux hors de prix lors des anniversaires, mais aussi par ces vêtements luxueux qu'il porte à chaque fois. Une tenue décontractée pour rester chez lui doit se composer d'un pull et short Ralph Lauren dernier cri. Ce qui nous différencie de lui, de façon indéniable.

”Je peux pas t’en parler Savannah. Pas à toi.” J'encaisse, ne pouvant m'empêcher d'assimiler cette remarque à cette putain d'erreur, qui m'a sensiblement éloigné de lui, parce que oui, à mes yeux, c'est cette dépression dont il n'aura jamais conscience qui est parvenue à me mettre d'une façon ou d'une autre les membres de ma famille à dos, comme si j'avais brisé leur confiance à tout jamais. "Pourquoi? Parce que je suis la blonde écervelée en laquelle on ne peut plus avoir confiance?"demandais-je avec un certain agacement. ”Si on enterre son corps tu laisserais traîner tes cheveux partout et on serait débusqués dans la minute, en plus.”  Je fronce les sourcils, m'emparant de ce sujet léger pour faire la discussion, parce que j'ai besoin de ça pour atteindre le but ultime, celui de sa confession  "N'importe quoi! J'aurais pris soin de les attacher et de regarder quelques tutos sur le net pour exceller dans le domaine"ironisais-je. Ce sourire s'efface en le regardant fixement, consciente que la barrière entre nous ne fait que s'affaiblir. Et je suis prête. Prête à l'entendre. Prête à faire preuve d'objectivité, et d'apporter un soutien si nécessaire. Enfin...Je le pensais. ”J’ai un fils. J’savais pas. Lui si. Fin de l’histoire.”  Mon souffle est coupé, mes paupières ont cessé de se fermer, attendant un élément qui pourrait me faire comprendre qu'il se fout de moi, mais non. Mon regard se baisse sur le sol, alors que je tente de dessiner dans mon esprit clairement cette image, Auden, avec un enfant...C'est presque impensable. Je m'étais même demandée si un jour il parviendrait à vouloir se ranger pour fonder sa famille, mais ca semblait trop...étrange.Et pourtant, la façon dont il prend les choses, avec un air plus grave que jamais me donne la sensation de l'avoir vu grandir soudainement, comme si cette simple révélation l'avait fait gagner en maturité. Je me passe une main sur le front, cherchant les mots dans cet esprit confus et torturé. "Fin de l'histoire?" Demandais-je avec les sourcils haussés. C'était pas réellement digne d'une réelle conclusion là, le sujet ne faisait que commencer. "Mais...Comment? Il a quel âge?" Oui, ca reste assez vaste. Malheureusement, j'ai bien peur de ne pas avoir la réponse à toutes ces questions, Auden ayant cédé à ma demande, pour que je lui lâche la grappe. Il sait pourtant très bien que je me contenterais pas de ça...



DON'T GIVE UP ON ME
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
la nuit étoilée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1981)
SURNOM : Généralement on se contente de l'insulter et de promettre de le tuer un jour. Il attend toujours.
STATUT : Sì, lo voglio.
MÉTIER : Artiste maudit (ça fait cool de dire ça, en vrai il se contente d'être le meilleur peintre d'Australie ce qui suffit à ses chevilles)
LOGEMENT : #517 A, Wellington Street, Bayside. Ginny est supposée habiter au #517 B, la villa d'en face, mais la réalité est bien différente.
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_inline_n0asojWxFQ1rodmj1
POSTS : 1586 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Handicapé sentimental ☼ Capable d’être sérieux pendant deux à trois minutes si on lui parle d’art ☼ Ne boit pas, ne fume pas ☼ Ambidextre (avec un poignet droit en lambeaux) devenu gaucher par la force des choses ☼ Sait jouer du piano ☼ A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser ☼ Père d’un enfant qui ne le connaît pas ☼ A Le Cri de Munch tatoué sur la cheville par Sid et Ginny lui a tatoué une lune dans la nuque
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_nr161485Rg1rl6zbso7_250

(20) : robin-hope (fb)marius (fb)rosalie #2sineadsaül #2 (fb)savannah #2danielléo #9anniversaire ginnyfête école noahlola, jill & ginnysaül & ginny (fb)élisebaileyginny #35ginny #39matt #5


And if I had to crawl well you'd crawl too 907e23ba405b5e1cd9fe8f69cef835c2
GINAUDEN. First there was the one who challenged all my dreams and all my balance. She could never be as good as you. You could be my unintended choice to live my life extended. You should be the one I'll always love.


And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_mmnwjb1h1U1s0uuv7o4_250
SAÜLDEN. Quand mon désespoir m'entraîne au plus bas c'est toi le moteur, c'est toi qui emmène la rage. Si t'es le feu moi j'crois que je suis la glace. Ça fait bizarre même à l'autre bout de la Terre ils m'demandent, "il est où ton frère? Il est où ton frère?".

And if I had to crawl well you'd crawl too F13f97bbc1c506613c5bbf870f488e22ebefa164
LEODEN. But you just couldn't see my dark side with those rose lenses on. And I don't really know what I'm doing. And I'm sorry I put you through this. But I never said I'd treat you right.

And if I had to crawl well you'd crawl too Tumblr_ofo1vrdcLB1u1wn47o2_250
AUDANNAH. I fight the world, I fight you, I fight myself. If I'm gon' die for you, if I'm gon' kill for you, then I spilled this blood for you. I'm always ready for a war again.

RPs EN ATTENTE : tad
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : Charlie, Swann, Lily & Tobias
INSCRIT LE : 28/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too EmptySam 28 Mar - 0:01



"Pourquoi? Parce que je suis la blonde écervelée en laquelle on ne peut plus avoir confiance?" Je voudrais être ce grand frère capable de calmer le jeu une fois que je juge qu’on est allés trop loin mais la vérité c’est que je n’ai jamais été cette personne la. Je sais comment débuter une partie mais pas comment l’arrêter, encore moins maintenant que tout va trop vite et qu’aux mots se mêlent les pensées, tant celles avec Saül qu’avec la mère de Daniel ou même le gamin lui même, les rares fois où je l’ai vu. Mon gamin. ”Ça n’a rien à voir. C’est pas une question de confiance.” De toutes les blondes écervelées du monde elle fait partie des deux à qui je suis le plus à même de raconter ce secret qui me ronge autant que je suis le moins. Il est là, le paradoxe qui fait mal, quand je devrais pouvoir me reposer sur ma famille quand les choses vont mal mais que justement elle est celle qui fait que les choses vont mal.

"Fin de l'histoire?" Je lui donne la main et maintenant elle demande le bras. Il n’y a aucune surprise dans ses mots là, pas quand je cherchais à me défaire d’elle mais seulement à gagner du temps, une bouffée d’air supplémentaire pour affronter une réalité que je fuis depuis toujours. J’ai fui la maison, j’ai fui le pays, je continue de fuir encore et toujours dès que les choses ne tournent plus à mon avantage. Je sais construire mais pas réparer. Je sais détruire, oui, ça oui, ça il n’y a pas besoin d’apprendre pour faire du mal autour de nous mais pour aider j’aurais eu besoin d’aide, j’aurais eu besoin qu’on me la donne alors que je la demandais tant étant gamin mais qu’on repoussait toujours à plus tard. On y est, au plus tard. Joyeux anniversaire Auden, t’as encore fui un nouveau pays quand tout devenait trop difficile à gérer et tu t’es envolé tout droit dans la gueule du loup. Bravo Auden, la famille est fière de toi. Pas autant que pour Saül, certes, mais y’a un progrès. "Mais...Comment? Il a quel âge?" Comment ? On en arrive enfin au jour où je t’explique comment on fait les enfants, Savannah ? J’aurais rétorqué ça si j’en avais la force. C’est ce qui traverse rapidement mon esprit, en tout cas. Une seconde à peine et pas une de plus, de nouveau noyée sous les bribes de souvenirs me revenant d’une Italie que je me suis efforcé d’oublier au fil des années et des rencontres. Pour le moment je tente de garder les apparences le plus intacte possible alors que tout le monde sait qu’elles ont volé en éclat ce soir et que tout continue de s’empirer à chaque seconde que Savannah passe à mes côtés. J’étais capable de contrôler ma rage un minimum - ou en tout cas disons que cela n’a étonné personne que de me voir exploser - mais pour la tristesse c’est tout autre chose. Le personnage que je me suis construit est le gamin que j’étais déjà et qui a simplement appris à se forger une carapace avec le temps, c’est ce même gamin là que personne n’a jamais vu pleurer ou que personne n’a jamais vu faible parce que ce n’est pas Auden ça. Auden ne ressent pas d’empathie pour personne, Auden ne s'apitoie sur le sort de personne et pas même le sien, Auden n’est qu’un con avec la capacité sentimentale d’une petite cuillère, pourquoi au juste pourrait-il être triste ?

Pour un fils.
Pour un enfant perdu.

La voilà la réponse que tout le monde attendait, la seule et unique réponse qui pourrait faire que mes yeux ne sont plus aussi secs qu’ils l’ont toujours été. Ma mâchoire est bien plus contractée que lors de n’importe laquelle de mes bagarres, quand ce n’est plus ma colère que je tente de ravaler maladroitement mais des larmes que je n’autorise aucunement à vivre, preuve ultime de faiblesse qui ne devrait jamais avoir à exister. Pas maintenant, pas comme ça, pas avec elle alors que je sais qu’elle se souviendra de ce moment et qu’elle me fera savoir qu’elle s’en souvient. Ils doivent briller bien plus que sur n’importe quelle photo, là, mes yeux. lls doivent briller et ils doivent refléter l’éclairage jaune de la chambre comme un lac refléterait n’importe quelle silhouette. Du pareil au même, en moins poétique, en plus pathétique. Ce n’est que l’image. Le son se veut encore pire, quand ma voix se brise alors que je n’arrive pas à lui laisser garder aucune constante, quand j’étais pourtant certain d’assez avoir hurlé à l’extérieur et défoulé mes nerfs pour ne plus rien avoir à ressentir ici. Savannah remue les souvenirs, elle remue les mots, elle remue tout et elle ne sait rien et je ne lui en veux absolument pas, mais dans la tourmente sont aussi pris mes sentiments et ce n’était nullement attendu, encore moins préparé. Mes yeux ne cessent de toiser les siens et la défient désormais d’y voir la peine dans son entièreté, elle qui veut tant avoir le fin mot de l’histoire et qui en ressortira dans un aussi piteux état que moi. ”Il a dix neuf ans.” Son âge que je connais presque mieux que le mien, la date de naissance associé à la mort d’une autre. L’histoire est connue de tous, cette partie là du moins. ”Et il s’appelle Cosimo.” La distance que je finis par réduire entre nous, lâche, et les deux larmes qui prennent d’elle même l’autorisation de dévaler mes joues alors que je me contentais de fermer les yeux quelques secondes à peine. Quelques secondes, c’est tout ce dont j’avais besoin pour laisser passer les bras d’un grand frère protecteur autour de ses épaules qui semblent toujours si frêles, une étreinte restant toujours le meilleur moyen de cacher son visage.


And if I had to crawl well you'd crawl too Eb12021cd3647f20975ec8d5b88824ae

And if I had to crawl well you'd crawl too 383200artist
And if I had to crawl well you'd crawl too Hod8yO6
And if I had to crawl well you'd crawl too Y6JkP9J
And if I had to crawl well you'd crawl too H3lh3sQ
And if I had to crawl well you'd crawl too LKqJkYj
And if I had to crawl well you'd crawl too PjwpbJ6Z_o And if I had to crawl well you'd crawl too D5bNV5u5_o
And if I had to crawl well you'd crawl too XtYHTBv

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

And if I had to crawl well you'd crawl too Empty
Message(#) Sujet: Re: And if I had to crawl well you'd crawl too And if I had to crawl well you'd crawl too Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

And if I had to crawl well you'd crawl too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-