AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 (savannah #8) sure i know i haven't been around

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(savannah #8) sure i know i haven't been around 5564b22d5f2b87c177f0229aa9e4bb6658cf27dd
POSTS : 16522 POINTS : 945

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (07)rivercesar #3james #4savannah #8ornella #2eliana #3vernissage (tc)


(savannah #8) sure i know i haven't been around Peaky-blinders
famiglia › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(savannah #8) sure i know i haven't been around 30c116b999e27949516a0e6293213722e415b792
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(savannah #8) sure i know i haven't been around Bab2895dcb85a593c9da10587f85f89c49fc5594
willton › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i on your mind?

(savannah #8) sure i know i haven't been around 2acd6b119d0f0bbc2a2a34e574b2b25ec68456dd
matthew › (scénario) i let you down, it's what i always do best. i found my way under your skin and somehow crept into your chest. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs TERMINÉS : (savannah #8) sure i know i haven't been around 25dxp5w4
(savannah #8) sure i know i haven't been around OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : zsavatars (avatar) › harley (gif profil & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(savannah #8) sure i know i haven't been around Empty
Message(#) Sujet: (savannah #8) sure i know i haven't been around (savannah #8) sure i know i haven't been around EmptyJeu 31 Mar - 2:55



Le schéma commence à devenir habituel, finalement, mais jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais eu autant de mal pour avancer jusqu’à la maison de Savannah, une béquille dans une main, un fichu plat de lasagne bien trop grand dans la seconde. Un cadeau non prévu de la part de la matriarche Williams, voilà tout ce dont il s’agit, voilà aussi tout ce que j’abhorre parce qu’elle a l’audace de penser que parce que je me suis fait tirer dessus alors je ne suis plus foutu de m’occuper de ma propre vie. C’est nul, c’est con, et surtout je n’ai pas eu la force de décliner la chose (le plat, pas la visite de ma mère, quoique l’argent fonctionne pour les deux), ni même de le donner au chien pour qu’il se régale - désolé Pizza. Ainsi, à peine la sonnette enfoncée à trois, quatre ou cinq reprises, j’enchaîne avec des paroles aussitôt la porte ouverte. “Mamma m’a amené ça parce qu’elle pense que si je peux plus marcher, je peux plus rien faire de ma vie non plus.” Le plat se retrouve sous son nez, relevé telle une offrande faite en guise de paix ; sans doute parce que je sais ne pas être irréprochable sur le sujet, ouais, peu importe le dernier reproche qu’elle me tient encore en date. Les mots sont froids, détachés, mais rien dont ma sœur n’a jamais pris l’habitude en plus de trente ans. “J’mangerai jamais tout ça.” J’annonce comme une excuse, une proposition sous-entendue pour qu’elle m’accorde un peu de son précieux temps, peu importe ce à quoi elle l’occupe désormais - ça non plus, je dois bien avouer que je n’ai pas réellement suivi. Maintenant, au moins, j’ai l’excuse d’avoir eu une vie relativement chargée dernièrement pour excuser mes absences et mon manque d’implication dans la vie fraternelle. Personne n’a à spécifier que cela ne date pas d’hier, voilà tout.

C’est ma canne qui franchit en premier le pas de la porte, suivi de mon pied encore enroulé dans son plâtre - la faute aux morceaux d’os qu’il a fallu reconstituer et replacer, que disent les médecins. “Et j’ai plein de temps à perdre pour que tu me dises comment ça va.” Vous voyez, là, que je fais des efforts. C’est comme lui demander “comment tu vas, Sav, depuis le temps?” en organisant simplement les mots d’une manière quelque peu différente. Qui plus est, je pose mon regard dans le sien, mon expression trahissant mon sérieux et l’absence totale de moquerie de ma part. Pour une fois, je ne cherche pas l’affrontement. J'en ai bien assez connus dernièrement.


(savannah #8) sure i know i haven't been around 4t8obn7
(savannah #8) sure i know i haven't been around Xb7bl1ie
(savannah #8) sure i know i haven't been around KHoP2yg
(savannah #8) sure i know i haven't been around 8OlF2I7

(savannah #8) sure i know i haven't been around 1542980520:
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Sav', Savie, Blondie
STATUT : Because true love is worth it, I won't let you go again. C.G
MÉTIER : Assistante de direction pour la société Campbell, spécialisée dans l'achat et la construction de complexes immobiliers écologiques -Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
(savannah #8) sure i know i haven't been around Wizj
POSTS : 10035 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 5 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
RPs EN COURS :
(savannah #8) sure i know i haven't been around P7q7
Cade#23


(savannah #8) sure i know i haven't been around 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Auden#6




FLASHBACK
2012 //HaroldHarold#2




RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Saül#1Evan#2Cade#11Evan#3Ivy CodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14AnaCade #15FamigliaCade#16Cade #17Evan#6AudenCade #18Cade #19Cade#20Carlisle#3Caelan#1Axel#1Axel#2Cade#21Cade#22

2017Evan#5

Abandonnés :
Spoiler:

AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

(savannah #8) sure i know i haven't been around Empty
Message(#) Sujet: Re: (savannah #8) sure i know i haven't been around (savannah #8) sure i know i haven't been around EmptyMer 11 Mai - 15:48



Le silence est presque inquiétant dans cette maison. Voilà bientôt une heure que Mathis a rejoint James, et pourtant, l'ennui pointe déjà le bout de son nez. Heureusement pour moi, il a tenu à me laisser un beau petit présent afin de ne pas l'oublier tout de suite, des petites voitures et autres gadgets, éparpillés sur le parquet du salon... Délicate attention, merci Mathis. Allongée sur le sol, mon bras s'étire douloureusement pour tenter d'attraper un de ces jouets qui a trouvé bon de se perdre sous le canapé. L’effort est de mise, mais perturbé alors que la sonnette de la porte résonne entre les murs, détournant un bref instant mon attention. Quelques secondes où je m’efforce de ne pas abandonner en si bon chemin, malheureusement, l’insistement qui se fait entendre met mes nerfs à rudes épreuves. Je soupire, forcée de rejoindre la porte avec un entrain digne de ce nom, prête à cracher au visage de celui qui aura osé s’immiscer dans mes plans. Ce sentiment face à l’apparition d’un membre de ma famille sur le pas de ma porte semble pourtant balayer cette rage précédente, et immédiatement, c’est comme un vent de méfiance qui s’empare de moi. Un Williams qui rend visite à un Williams, ça reste étrange dans notre famille.“Mamma m’a amené ça parce qu’elle pense que si je peux plus marcher, je peux plus rien faire de ma vie non plus.” Un rictus joue avec mes lèvres, bien malgré moi. On pouvait lui reprocher beaucoup de choses, cette bienveillance persistait chez la doyenne, malgré la disparition de notre père “T’en as d’la chance…Moi la dernière fois qu’elle m’a refourgué quelque chose, c’était un courrier à aller poster” soupirais-je. Moi, la petite chouchoute de la famille, avait visiblement ce titre en danger. Ou peut-être juste qu’elle avait réalisé que je cuisinais mieux qu’Auden.“J’mangerai jamais tout ça.” Une légère moue face au plat qui laisse entrevoir les talents culinaires de nos propres mère. Un supplice! Je l’attrape, me demandant bien si j’étais forcée de le partager avec lui, ou si c’était juste un moyen de s’en débarrasser sans éprouver une once de culpabilité. Mes yeux se baissent sur la béquille sur laquelle il prend appui, faisant naître sans plus attendre un flot de questions en moi, curiosité oblige. “Laisse-moi deviner….C’est un coup de Saül?” demandais-je, sans être vraiment certaine de cette probabilité. Je savais leurs rapports compliqués, mais étrangement, ils creusaient certainement bien plus ce lien familial que les autres membres qui la constituaient. Pour ma part, je m'évertuais régulièrement à fuir tout ça, de peur d’être mêlée à des histoires que je serais incapable de gérer sans y laisser quelques plumes. Des reproches, des jugements…il y avait certainement assez de contenu pour les pousser à me sermonner, je préférais donc garder certains aspects de ma vie sous silence.

Après une légère hésitation, je dégage le passage, lui laissant l’occasion de passer cette porte. Il n’était venu ici qu’une seule fois, lorsque j’avais traversé ce passage à vide il y a plus d’un an. Le voir s’avancer dans le hall suffit à me replonger dans ces souvenirs peu agréables qui l’avaient forcés à intervenir. La mort de notre père, mais surtout cet accident auquel j’ai assisté, qui m’avait replongé dans ce cauchemar que j’avais moi même vécu dix années plus tôt. Une période des plus rudes que Cade avait subi au premier plan, et qui l’avait poussé à contacter Auden, dans l’espoir qu’il puisse me venir en aide. Ils y étaient parvenus, et bien que je n’avais jamais eu l’occasion de le remercier, une partie de moi s’était sentie soulagée de voir qu’il m’avait épaulé, plutôt que de tenter de m’enfoncer dans le fond du trou en appuyant sur mon irresponsabilité du moment. “Et j’ai plein de temps à perdre pour que tu me dises comment ça va.” Je me racle la gorge, souriant légèrement, mais pourtant sincèrement à ce qui ressemblait de loin à une question. “Je vais bien” avouais-je, n’ayant pour une fois pas l’obligation de feindre un sourire pour y répondre. “Cade ne devrait pas tarder à rentrer, il est parti faire une balade avec la poussette.” C’est plus fort que moi. Ce besoin de provoquer, même par le biais de vieilles blagues, est féroce. Non, il n’y a pas eu de bébé depuis la dernière fois que nous nous étions vus. Bien que ce sujet avait perturbé ma relation avec l'ancien agent lorsqu’un doute s’était installé plusieurs mois auparavant. Je ne peux retenir un rire plus longtemps, plutôt fière de ma connerie. “Détends-toi, le seul enfant dont je dois m’occuper est Mathis….Et parfois Cade aussi.” repris-je après quelques secondes de réflexion. Je m'éloigne, l’invitant à me suivre jusqu’à la cuisine pour pouvoir déguster ce repas. “Sloan n’est pas avec toi?” demandais-je, n'osant risquer le sujet épineux sur Ginny. Je n'avais malheureusement pas eu l'occasion d'en parler avec lui, mais ma mère s'était chargée de me rapporter leur séparation, sans m'apporter plus de précision à ce sujet.




Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(savannah #8) sure i know i haven't been around 5564b22d5f2b87c177f0229aa9e4bb6658cf27dd
POSTS : 16522 POINTS : 945

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (07)rivercesar #3james #4savannah #8ornella #2eliana #3vernissage (tc)


(savannah #8) sure i know i haven't been around Peaky-blinders
famiglia › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(savannah #8) sure i know i haven't been around 30c116b999e27949516a0e6293213722e415b792
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(savannah #8) sure i know i haven't been around Bab2895dcb85a593c9da10587f85f89c49fc5594
willton › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i on your mind?

(savannah #8) sure i know i haven't been around 2acd6b119d0f0bbc2a2a34e574b2b25ec68456dd
matthew › (scénario) i let you down, it's what i always do best. i found my way under your skin and somehow crept into your chest. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs TERMINÉS : (savannah #8) sure i know i haven't been around 25dxp5w4
(savannah #8) sure i know i haven't been around OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : zsavatars (avatar) › harley (gif profil & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(savannah #8) sure i know i haven't been around Empty
Message(#) Sujet: Re: (savannah #8) sure i know i haven't been around (savannah #8) sure i know i haven't been around EmptyJeu 12 Mai - 12:32



Le plan fonctionne jusque là, ce qui est rassurant autant que prévisible. Savannah n’est pas fait du même bois que Saül et moi, je continue de le penser, et il n’y avait finalement que très peu de doutes quant au fait qu’elle accepte ma venue autant que mon cadeau, lequel fait aussi office de pénitence. Elle n’est pas farouche, elle qui veut éternellement bien faire, quitte à s’en mordre les doigts dès la seconde suivante. Encore et encore. “T’en as d’la chance…Moi la dernière fois qu’elle m’a refourgué quelque chose, c’était un courrier à aller poster” Je souris, sans doute réellement amusé par l’anecdote. “Elle sait bien qu’à ta place, je l’aurais jamais posté.” Je rétorque pourtant, sourire au coin des lèvres. Je lui aurais dit de se débrouiller toute seule, surtout, parce que même si elle a tendance à perdre la tête, elle sait pourtant toujours marcher. Et moi, j’ai surtout d’autres choses infiniment plus importantes à faire.

Mes mains débarrassées du plat, je reprends appui contre la béquille, éveillant par la même occasion la curiosité de ma cadette. “Laisse-moi deviner….C’est un coup de Saül?” J’avance avant de prendre le temps de répondre, réellement étonné de sa question. “Ouais, on peut dire ça.” C’est surtout un fou furieux qui m’a tiré dessus mais passons, ce n’est sûrement pas un sujet de conversation digne de retrouvailles fraternelles, surtout alors qu’il dépeint pas vraiment un tableau arrangeant de ma personne. Sinon, bien sûr que j’aurais aimé être le centre de la discussion durant des heures, cela va de soi.

“Je vais bien” Je m’attendais à entendre un mais mais le sourire qu’elle enclenche dès la seconde suivante me fait revenir sur cette idée. Je l’ai vue plus rayonnante, mais je l’ai surtout observée bien plus bas que cela. “Cade ne devrait pas tarder à rentrer, il est parti faire une balade avec la poussette.” Et du haut de mes béquilles, c’est un regard soudainement immense qui l’observe avancer comme si de rien n’était, comme si ses mots n’étaient pas réellement lourds de sens. Je sais que j’ai manqué beaucoup de choses, je sais qu’on ne se voit pas souvent, mais quand même. “Détends-toi, le seul enfant dont je dois m’occuper est Mathis….Et parfois Cade aussi.” - “T’avais pas autant son prénom à la bouche, avant.” Je ne dis rien sur sa blague, sans doute parce qu’il n’y a rien à dire et que je n’ai pas le coeur à ça. Les histoires autour des enfants, cela fait bien longtemps que ça ne m’amuse plus. “Il vit avec toi maintenant ?” Une seule question qui en sous-entend un millier d’autres, à savoir si c’est sérieux, s’il n’est pas un connard, s’il mérite son attention et son amour, s’il n’est toujours pas mort écrasé par un train.

“Sloan n’est pas avec toi?” Je finis d’arpenter la demeure pour trouver ma place contre le coin d’un canapé, bien heureux de ne plus avoir à supporter les béquilles quelques minutes de plus encore. “Il est avec Ginny jusqu’à ce que j’aille mieux. Je pouvais pas m’occuper de lui.” Je ne précise pas que Ginny vit désormais à Sydney ; c’est un détail dont Savannah ne ferait rien. Elle sait que ma femme ne vit plus avec moi et c’est suffisant pour la compréhension générale de l’histoire, j’imagine. “Cade s’entend bien avec Mathis ? Je l’aurais pas imaginé proche des enfants.” Je demande à mon tour, sans aucun jugement je le jure. J’essaye de comprendre ce qu’elle peut trouver à l’américain, voilà tout.


(savannah #8) sure i know i haven't been around 4t8obn7
(savannah #8) sure i know i haven't been around Xb7bl1ie
(savannah #8) sure i know i haven't been around KHoP2yg
(savannah #8) sure i know i haven't been around 8OlF2I7

(savannah #8) sure i know i haven't been around 1542980520:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(savannah #8) sure i know i haven't been around Empty
Message(#) Sujet: Re: (savannah #8) sure i know i haven't been around (savannah #8) sure i know i haven't been around Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(savannah #8) sure i know i haven't been around

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-