AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

 (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Weatherton
James Weatherton
le gant de velours
le gant de velours
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Hu5cwsy Présent
ÂGE : trente-deux ans (10/08/91 - lion)
SURNOM : sa femme le gratifie plus souvent d'insultes. ça tombe bien, il préfère.
STATUT : marié depuis sept ans à Cristina, dans une union aussi euphorisante qu'elle est anticonformiste, où les portes claquent et où les assiettes volent mais où le chaos côtoie aussi la forme d'inspiration la plus pure. son cœur, lui, bat sans doute depuis bien plus longtemps qu'il ne veut se l'avouer pour un italien insupportable au sens du timing décidément douteux. parce que lui avouer qu'il l'aime au moment où il pleure la disparition de son père, il n'y avait bien qu'Auden pour en être capable.
MÉTIER : créateur principal et directeur artistique d'une maison de haute couture, Weatherton, entreprise familiale dont la renommée internationale constitue sa plus grande fierté. le décès de son père, à la tête de l'entreprise depuis 25 ans, est toutefois venu rebattre quelques cartes et à défaut de se sentir encore prêt à investir le fauteuil de CEO, il officie comme actionnaire majoritaire aux cotés du conseil d'administration, gardant un œil sur les décisions importantes tout en se consacrant à son atelier. également co-propriétaire avec sa femme du Emerald Hotel, il lui prête main forte lorsque son emploi du temps le lui permet.
LOGEMENT : #40 Latimer Road, Logan City. une maison que le couple partage avec leur chat Shady, qui réserve en général un accueil chaleureux (non) à leurs visiteurs.
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. BE7oQ3wr_o
POSTS : 6186 POINTS : 1300

TW IN RP : alcoolisme, décès, deuil, violence verbale, relation toxique, mention de troubles de la fertilité
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : exigeant, colérique et impitoyable, ses proches mériteraient une médaille pour le supporter › son besoin d'être constamment stimulé l'a poussé à épouser la femme la plus caractérielle qu'il connaisse. au fond, ils seraient prêts à tout l'un pour l'autre › elle veut des enfants, lui beaucoup moins. en revanche, il désire avoir un héritier › ne s'est jamais remis d'avoir perdu son premier amour, bien qu'il n'ait jamais rien montré de sa douleur › peu enclin à montrer ce qu'il ressent, il s'est forgé une carapace dont il est difficile de venir à bout › constamment fourré dans son atelier.
CODE COULEUR : DarkMagenta
RPs EN COURS : (09) flora #2vinnie #1august #2flora #3millie #3lashana #1auden #17lena #1

(ua gothique) swann #3


(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Giphy-downsized-large
weathertineaugust #2 & flora #3 › under the surface, you don't know what you'll find until it's your time. no second chances but all we can do is try. I made up my mind. I can't see you but I hear your call. baby, hold on now, we're going home. if we make it or we don't, we won't be alone. if you're waiting all your life, you won't ever go. when I see your light shine, I know I'm home.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. SW6a5
willton #17 › we've been stuck now so long, we just got the start wrong. one more last try, i'ma get the ending right. you can stop this, and I must insist. that you haven't had enough, you haven't had enough. don't you need it? don't you want this at all? well, I just wish we could go back one more time and begin it, back before I lost myself somewhere in it. ❘ 12 (UA)3457891011121314 (UA)151617

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Tumblr_inline_qmq8y7dwtb1xrhyyw_500
millie #3 › well her face is a map of the world. you can see she's a beautiful girl. and everything around her is a silver pool of light. the people who surround her feel the benefit of it. it makes you calm. she holds you captivated in her palm.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 5e4eadd92ba78e463cf4946904e39112d69af2bf
vinnie #1 › visions of you fade into me. I never have the words, but you unravel them free. let's climb out through the skyligh, we can watch the sunset falling for the last time. then breathe into the sunrise. we don't need to rush this feeling, trying is a waste of time. we don't need to rush, just breathe out, breathe in. flying is a state of mind.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 9f0782ffdba357ee18f1bf96c908e936e3b9dc3c
shiloh #5 › look at you here, just like I remember. you feel so strange and yet so familiar. we're like two mirrors facing one another. I seen you snap, seen you gnash your teeth. seen you down and drowning out of reach. to tell the truth, I kind of missed your blues. the way your black sunglasses see right through. come to me now, close like I'm in your frame.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 4utmQEIn_o

RPs EN ATTENTE : greta


(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. A71128d07c2849acf1b1d2b62a407784fca931a3
cristina (scénario libre) › so it's gonna be forever, or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over, if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers, they'll tell you I'm insane. 'cause you know I love the players, and you love the game. we'll take this way too far. it'll leave you breathless, or with a nasty scar. wait, the worst is yet to come.

RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #2 & ruben #1auden #8 & cristina #3auden #9auden #10auden #11august #1auden #12malone #1mur collaboratif (event pride)ambrose #3millie #2shiloh #4auden #13eddie #2cristina #2auden #15auden #16

(2022) auden #3dianaarchie #14mabelmabel #2 & alyssaauden #4andrew #1birdie #2cristina #1défilé weatherton (event)auden #5auden #6millie #1ambrose #1flora #1auden #7zoya #1diana #2murphy #1cristina #2bellamy #1shiloh #3

(2021) archie #4archie #6archie #7shiloh #1archie #8event open houseraphael #1archie #9 & mad #1archie #10channing #1mila #1eddie #1 & gabrielle #1archie #11lou #2raphael #2birthday party (halston #2)auden #1archie #13madison #2shiloh #2

(2020) archie #1archie #3itziar #1 (secret santa)lou #1birdie #1

(flashbacks) archie #2 (2007)dani #1 (juillet 2018)jordan #1 (2014)halston #1 (2019)archie #12 (2007)cristina #1 (2015)

(ua) swann (bébou)archie #5 (sorciers) (ua slasher) eddie #1michaelaauden #2 (ua gothique) eddie #3auden #14eddie #4swann #2eddie #5

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Yr1u




rps abandonnés:

AVATAR : joseph quinn.
CRÉDITS : avatar @ladyfame, gifs profil @harley, gif cristina @jofridapettersen, gif weathertine @ellialola, gif willton @conjuringgifs, gif millie @ninigifs, gif vinnie @nairobi, gif shiloh @stefansalvatored, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine (ft. david corenswet) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t45699-fashion-is-my-second-favorite-f-world-james
https://www.30yearsstillyoung.com/t45730-james-i-don-t-get-lucky-i-make-my-own-luck
https://www.30yearsstillyoung.com/t35337-james-weatherton
https://eddiemmunson.tumblr.com/

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Empty
Message(#) Sujet: (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. EmptyVen 15 Déc 2023 - 22:48




(c) unapologeticallyallin & harley
I'm chasing joy, but I'm followed by trouble.

Plus il y réfléchissait, et moins tout ça faisait de sens. Ça ne ressemblait pas à son père, de filtrer ses coups de téléphone et de rester plusieurs heures sans le rappeler. Ça lui ressemblait d'autant moins au lendemain d'une tempête, alors que n'importe qui d'un tout petit peu sensé – et Norman Weatherton avait toujours été un homme d'une redoutable intelligence et d'une implacable logique – se doutait que le moment était franchement mal choisi pour se couper de toute communication avec l'extérieur et de tout moyen de rassurer ses proches, surtout. Alors sa première idée, c'avait évidemment été de se dire que rien de tout ça ne dépendait de lui, que son téléphone était probablement arrivé à cours de batterie quelque part dans un endroit ou que la tempête avait endommagé les lignes de communication, l'empêchant de donner des nouvelles. Parce que ça avait le mérite de se tenir, d'offrir un début d'explication à ce mystère qui soulevait bien trop de questions à son goût, dont une partie à laquelle il choisissait sciemment de ne pas penser. Il n'était pas un optimiste dans l'âme, James, mais tout était bien plus particulier quand il était question de son père. Son père qui l'avait élevé seul après son divorce, qui lui avait donné la meilleure éducation possible et bien plus d'amour que sa mère n'en aurait jamais été capable, il en était profondément convaincu. Son père qui depuis toujours lui apparaissait comme un modèle à tant d'égards, quelqu'un à qui on ne pouvait que vouloir ressembler, quelqu'un qu'il était même certain de ne jamais égaler tant il lui manquait des qualités indispensables pour espérer un jour s'élever à son niveau. Et il était convaincu de pouvoir égaler n'importe qui, James, alors c'était loin de n'être rien que Norman, du haut du piédestal où il l'avait toujours placé, soit l'unique symbole de perfection inatteignable à ses yeux.

Arrivé chez son père, dans ce vaste duplex avec vue sur la ville, le créateur n'avait pas perdu une minute pour se mettre à la recherche du moindre indice de la présence de Norman sur les lieux. Il paraissait après tout plutôt logique que son père ait au moins fait un saut par chez lui avant l'arrivée de la tempête, où qu'il ait choisi de s'abriter au passage de celle-ci. L'endroit, pourtant, était désespérément vide et rien ne laissait penser que son père était passé récupérer des affaires ou emporter des provisions. Les lieux étaient semblables à d'habitude, une partie de ses papiers étaient encore à leur place et la cuisine ne semblait pas avoir servi depuis au moins vingt-quatre heures. Et tout ça le laissait avec autant de questions qu'auparavant, à ceci près que maintenant toute cette histoire lui semblait encore plus insensée. Alors, lorsqu'il entendit quelqu'un actionner la poignée de la porte d'entrée – restée ouverte en attendant l'arrivée d'August et Flora, qui s'étaient généreusement proposé de lui prêter main forte dans ses recherches – sans doute que son cœur rata un battement ou deux, juste au cas où. Juste dans l'hypothèse où ce serait lui, qui réapparaîtrait comme une fleur et s'étonnerait de l'inquiétude qu'il avait pu leur causer. Mais loin de la silhouette masculine de l'homme d'affaires, c'est celle beaucoup plus gracile de Flora qui accrocha son regard lorsqu'il revint précipitamment dans le séjour. Il l'attendait, alors ça n'était qu'une demi-surprise et sûrement pas une déception, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Parce qu'au fond de lui, tout autant qu'il avait espéré voir son père rentrer, James avait aussi profondément compté sur l'arrivée de sa cousine, avec qui les rapports étaient particulièrement compliqués depuis plusieurs mois. « J'étais pas sûr que tu viendrais. » Il souffla ainsi en alignant quelques pas dans sa direction, sans que ses mots ne portent la moindre trace de reproche, simplement parce qu'il avait bien vu qu'elle restait délibérément en retrait pendant son échange de messages avec August et qu'il aurait compris, James, qu'elle tienne à prendre ses distances sur tous les plans. Il l'avait fait lui aussi, en premier lieu pour ne pas causer plus de dégâts que leur discussion à l'atelier n'en avait déjà provoqué. Depuis ce jour plus rien n'était vraiment pareil, c'est pourquoi la voir aujourd'hui lui provoquait un tel soulagement, plus encore à cet instant. « Ce que je veux dire, c'est que t'étais pas obligée. » Et qu'il ne lui en aurait pas tenu rigueur si elle avait préféré qu'August le rejoigne seul – sans doute qu'il ne tarderait plus trop, d'ailleurs. Parce qu'il pouvait imaginer que malgré la situation, malgré le fait qu'elle soit probablement venue pour Norman et non pour lui, c'était encore un peu tôt, tout ça. « J'ai l'impression qu'August et toi, vous avez fait le déplacement pour rien. J'ai passé au crible tout le rez-de-chaussée, et j'ai rien trouvé. » Ses lèvres se pincèrent entre elles tandis que sa voix portait la trace d'un dépit évident. Il aurait sûrement terminé d'examiner le duplex tout entier s'il n'avait pas porté un soin particulier au fait de tout fouiller dans les moindres détails, désespérément dans l'attente du moindre signe qui l'aiderait à comprendre. Mais rien, jusque là. C'était pourtant l'endroit sur lequel il comptait le plus, James, celui où il était intimement convaincu de trouver des réponses.

« J'allais m'attaquer à l'étage. Je me dis qu'il a peut être transformé son bureau en bunker. » Connaissant son père, ça n'était pas une piste à exclure, quand bien même il l'imaginait mal rester docilement chez lui pendant que la tempête faisait rage. Ils n'étaient sans doute pas beaucoup plus raisonnables l'un que l'autre, mais James au moins s'était résolu à rester à son domicile quand il avait compris que personne ne ferait acte de présence à Weatherton et qu'il pouvait tout aussi bien s'y rendre ou ne pas le faire que ça ne ferait aucune différence. Il avait pour une fois fait preuve d'un soupçon de prudence et avait imité Cristina, qui elle aussi avait accepté l'idée qu'il ne lui servirait à rien de se rendre au Emerald et qu'elle serait de toute façon impuissante si des dégâts étaient à déplorer. « Mais j'en sais rien, Flora, à première vue j'ai pas l'impression qu'il soit repassé par ici. » Il confia finalement, traversé d'un soupçon d'appréhension qui créa l'impression d'une boule au fond de son ventre. Il restait convaincu qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, parce qu'il était loin d'imaginer le pire, simplement il n'aimait pas ça. Rester dans l'incertitude, ça le rendait malade. « J'y comprends rien. » Et s'il continuait de croire qu'il existait une explication rationnelle à toute cette histoire et que son père avait une bonne raison pour ne pas donner de nouvelles, il commençait franchement à le trouver culotté d'avoir choisi ce moment bien précis pour s'évaporer. Comme s'il n'avait que ça à faire, de se lancer à ses trousses et d'enquiquiner la moitié de la famille au passage. A croire que ça l'amusait, quelque part, de tester la rapidité et l'implication avec lesquelles James partirait à sa recherche – comme s'il avait encore des raisons de douter de l'importance inégalable qu'il avait toujours eu dans la vie de son fils, qui quoi qu'il en dise ne pourrait pas être ailleurs qu'ici, à chercher le moindre indice qui lui indiquerait où Norman avait bien pu passer les dernières heures.



(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. WU4xMn4
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. SuTRBDR
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. InF9M6m
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. KHoP2yg
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Dvuz8Pj

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Lr6hTV9f_o
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 3yMbGgA
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. FhycjZK
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. EIhyBXy
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. OzMRtqs

 (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 2390413160 :
Revenir en haut Aller en bas
Flora Constantine
Flora Constantine
la petite souris
la petite souris
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 7vHkInU Présent
ÂGE : trente-et-un ans (02.02.1993)
SURNOM : flo sonne comme une évidence, elle entend également constantine de temps à autre
STATUT : une aiguille et du fil cousent entre eux les morceaux de son coeur fragilisé dont elle ignore comment stopper les saignements
MÉTIER : ses rêves abandonnés, elle est à présent barista au dbd en journée et barmaid à l'electric playground le soir
LOGEMENT : au #03 james street à fortitude valley. elle partage cet appartement avec Millie, des cochonneries entassées dans les placards et de précieux rouleaux de tissus dans un coin du salon
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Tumblr_poblqmGG5I1xhaux3o1_540
POSTS : 498 POINTS : 230

TW IN RP : ptsd, achluophobie, maladie, deuil. mentions : overdose, addiction, drogue, relation abusive
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née à Sydney, elle vit à Brisbane depuis ses six ans › terrible cuisinière, elle mange toutes les cochonneries qui lui tombent sous la main › rêve de devenir styliste › elle a développé une peur phobique de l'obscurité suite à un accident de voiture › artiste, elle passe des heures à dessiner tous les jours › elle adore les animaux, peu importe qu'ils soient mignons ou non › maladroite, deux pieds gauches et un sourire innocent pour s'excuser d'avoir renversé votre café › elle rêve de voyages et d'évasion › très douce, grande enfant
CODE COULEUR : #7380B5
RPs EN COURS :
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 83e3aec30ba7f805f6c96f4d99fe57a6794c5705
ELIORA › you still know of dawn, but you always return. when you hid under my black wings, they couldn't have protected you from anything. once in flight they would have let go. you would have once again wound up below. only broken, indeed, its wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 7af2b1c79e534ae906eb6e6edac1f4e6a75c279c
WEATHERTINE › under the surface, you don't know what you'll find until it's your time. no second chances but all we can do is try. i made up my mind. i can't see you but i hear your call. baby, hold on now, we're going home. if we make it or we don't, we won't be alone. if you're waiting all your life, you won't ever go. when I see your light shine, i know i'm home.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Exjd
STRINE › i'm only one call away, i'll be there to save the day. superman got nothing on me, i'm only one call away. call me, baby, if you need a friend. i just wanna give you love. reaching out to you, so take a chance. no matter where you go, know you're not alone. i'm only one call away. darling, if you feel like hope is gone, just run into my arms.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Ft18
POWERPUFF › uc.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Pqdg
FLAKE › breathing flames from tourist trade. your eyes go quite frightening, you lock your gaze onto my face. heavy eyed crawling on the roadside, swinging from the street lights. i hope by the morning i will have grown back. i'll escape with him, show him all my skin, then i'll go. i'll go home.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Aug2
FLOYA › uc.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 18c9a4da9a22a958ccd0d2117c762129a505469b
FLINE › so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's doa. it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year. but i'll be there for you, 'cause you're there for me too.

RPs EN ATTENTE : auden #4
RPs TERMINÉS : (2022) auden #1ambrose #1(event) défilé weathertonelijah #1millie #1elijah #5james #1elijah #3auden #2bellamy #1carl #1

(2023) malone #1auden #3elijah #4elijah #2elijah #7elijah #8kieran #1elijah #6elijah #9jordan #1august #1elijah et blakeambrose #2penny #1blake #2shiloh #1elijah #16 aushiloh #2elijah #15tessa #1elijah #11eliora #12james #2ambrose #3kieran #2zoya #2blake #3millie #2


nanowrimo 2022 › 40 000 mots ✓
nanowrimo 2023 › 80 000 mots ✓

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 2Fmhih2
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Y9oy77A

AVATAR : emma watson
CRÉDITS : valruna (avatar) astra (signature) loonywaltz (userbars)
DC : channing walker (ft. matthew daddario)
PSEUDO : eternalia, astre (amandine)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45755-we-accept-the-love-we-think-we-deserve-flora
https://www.30yearsstillyoung.com/t45768-flora-what-lies-beneath-the-surface
https://www.30yearsstillyoung.com/t47662-flora-constantine

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Empty
Message(#) Sujet: Re: (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. EmptyDim 28 Jan 2024 - 18:11



i'm chasing joy, but I'm followed by trouble
« J'étais pas sûr que tu viendrais. » Elle, n’avait pas eu le moindre doute. Prudente, Flora pousse la porte déverrouillée en s’annonçant à voix basse, son regard balayant le vestibule du somptueux appartement sans y croiser personne. Norman avait disparu, s’était volatilisé sans laisser de traces, et tout naturellement lorsque James avait demandé à la fratrie si l’un d’eux l’avait aperçu, l’appel à l’aide de son cousin avait été reçu sans que leurs récentes tensions n’influencent d’une quelconque façon l’affection qu’elle lui avait toujours porté. James faisait partie de sa vie, était un membre de sa famille aussi bien par le sang que par le cœur, et peu importe que leur récente dispute aux ateliers ait instauré une distance entre eux, jamais l’attachement qu’elle portait au styliste ne pâtirait d’une seule et unique incompréhension. Son oncle s’était évaporé dans la nature et jamais Flora n’aurait fait la sourde oreille sous prétexte que James l’avait blessée, bien que cela semble avoir contrairement à elle traversé l’esprit de l’artiste à la façon dont ses yeux trahissent autant de soulagement que d’une paradoxale déception - elle comprend qu’il est heureux de la voir, autant qu’il ait espéré reconnaître la silhouette de son père. Elle aussi aurait préféré que l’homme bien plus grand et costaud qu’elle se découpe dans son propre domicile en fronçant les sourcils et en se moquant gentiment d’eux, elle aussi. « Ce que je veux dire, c'est que t'étais pas obligée. » Son sourire se veut désolé, et la brune laisse de drôles de frissons couvrir ses bras à l’étrange impression de ne plus avoir été seule avec James depuis trop longtemps. Sa tête se secoue mollement de gauche à droite, et lorsque son regard trouve le sien, Flora s’arrête lentement dans la pièce à vivre. « Je ne me suis pas posée la question » chuchote-t-elle dans le calme ambiant, le ton prudent. Flora, elle lui demanderait bien s’il a vraiment douté de sa venue, mais s’abstient - elle ne lui reprocherait pas l’une ou l’autre des réponses, mais ignore être sûre de vouloir lever le doute pour autant, et se contente de poser distraitement les doigts sur le dossier du canapé près duquel elle se tient en laissant s’installer un bref silence. « Bien sûr que je suis venue. » ajoute-t-elle en esquissant un sourire timide dans sa direction. Ils ne sont pas ici pour parler d’eux, et tout cela peut attendre, mais Flora tient à ajouter ces quelques mots peu importe leur pertinence. Son absence n’avait jamais été une possibilité.

Autour d’eux, tout est silencieux, anormalement vide et intact, et la brune n’a pas besoin de l’interroger à voix haute pour comprendre qu’il n’a rien trouvé pour les guider sur une piste ou une autre. « J'ai l'impression qu'August et toi, vous avez fait le déplacement pour rien. J'ai passé au crible tout le rez-de-chaussée, et j'ai rien trouvé. » Son jumeau n’est pas encore arrivé, et Flora écoute James sans retrouver ses yeux, les siens accrochés à la vue qui se découpe par derrière la baie vitrée de la pièce à vivre. Norman pourrait être n’importe où, et s’ils ne trouvent pas d’indices les pistes sont si nombreuses que Flora ignore comment ils pourraient savoir par où commencer. « Personne ne s’est déplacé pour rien, James. » Son visage se tourne vers le sien, sa voix douce bien qu’elle n’en demeure pas moins ferme - elle ne veut pas qu’entre autres ressentis, son cousin culpabilise de les avoir soit disant dérangés. « On est là pour toi, on est là pour lui. On l’a toujours été les uns pour les autres » C’est ce que fait une famille pour ses membres, ce que font les proches pour ceux à qui ils tiennent. Sans un son, Flora s’asseye à demi sur le dos du sofa, et regarde autour d’eux à la recherche d’une moindre piste qu’elle ne doute pas que tout ait déjà été passé au crible - mais peut-être que, sait-on jamais. « J'allais m'attaquer à l'étage. Je me dis qu'il a peut être transformé son bureau en bunker. » La pensée lui arrache un sourire - Norman, à son bureau, le nez rivé dans ses travaux et surveillant la tempête d’un air distrait, le téléphone en rade et ayant bien d’autres soucis que celui de réparer son cellulaire. Probablement se serait-il dit que ces choses là ne marchaient de toute façon bientôt plus avec les intempéries extérieures, et qu’il avait bien plus pertinent à faire tant qu’il était en sécurité - il était Norman Weatherton, après tout. « Ce n’est rien d’impossible » sourit-elle bien que la prudence de ses traits témoigne de son inquiétude voilée derrière la réassurance de sa voix. « Mais j'en sais rien, Flora, à première vue j'ai pas l'impression qu'il soit repassé par ici. » Ses traits retombent doucement, et la petite brune marque une pause avant de reprendre la parole. « C’est idiot, et je suis sûre que tu y as déjà pensé, mais es-tu certain qu’il n’a pas pu partir pour un déplacement à la dernière minute ? Je ne sais pas, est-ce que dans la précipitation tu n’aurais pas pensé à quelque chose d’évident ? » Peut-être avait-il oublié un voyage si gros qu’il n’y avait même pas songé une seconde, peut-être Norman s’était-il envolé à la dernière minute pour qui sait quelle destination paradisiaque, et que eux se rongeaient les sangs pendant que l’homme d’affaires profitait d’un Sex on the Beach sous le soleil, les orteils en éventail. Peut-être, et c’était tout ce que lui souhaitait Flora. « J'y comprends rien. » - « Eh, James » Prudemment, Flora s’avance vers lui et pose la main sur son épaule, ses doigts serrant délicatement sa peau par-dessus son vêtement avant que son pouce y dessine de petits cercles. « On va le retrouver. Respire, je suis certaine qu’il va se moquer de nous quand on va lui mettre la main dessus, et tout ça sera bientôt de l’histoire ancienne. » Comment pouvait-il en être autrement, après tout ?

La paire rejoint finalement l’étage après quelques minutes, et leurs pas les portent devant chacune des portes qu’ils ouvrent pour s’assurer que toutes les pièces soient bien vides avant de revenir dans chacune d’elles pour les inspecter. Tous les deux réunis dans le bureau désespérément silencieux et encore moins transformé en bunker, Flora fait courir ses doigts sur les reliures de dizaines de livres minutieusement alignés dans l’une des étagères, les pensées concentrées pour essayer de donner du sens à l’absence de son oncle. Pas le moindre indice ne lui saute aux yeux, et ses dents pincent nerveusement sa langue avant qu’elle ne s’arrête dans ses réflexions lorsque son regard noisette tombe sur une photographie soigneusement encadrée sur l’imposante table qui trône au centre de la pièce. Doucement, Flora s’approche et saisit le cliché, un représentant les traits terriblement moins sages de celui qui arpente le bureau à l’opposé d’elle. « Tu avais encore plus de cheveux à l’époque » remarque-t-elle en se mettant à sourire face à l’adorable tignasse bouclée qui surplombe les traits malicieux et enfantins d’un James bien plus jeune, redressant la tête pour tourner le cadre en direction de son cousin. Son visage poupon est bien plus serein que celui auquel elle fait face, et une seconde durant Flora s’accroche à cette image d’un autre temps pour se remémorer l’époque où Norman et eux vivaient tous sous le même toit, loin des désagréables sursauts effectués par son coeur à l’idée de voir le plus cauchemardesque des scénarios de concrétiser. « Tu étais bien plus mignon là-dessus. » se risque-t-elle à s’amuser, bien qu’elle sache pertinemment que le moment ne soit pas idéal - mais entre plaisanter ou perdre espoir et se noyer dans le chagrin, Flora préfère prendre le risque. Reposant prudemment le souvenir à sa place initiale, Flora expire doucement avant de se pincer les lèvres, reprenant le cours de ses ruminations. « Il n’a pas un autre pied-à-terre à Brisbane où il pourrait être ? » demande-t-elle en le regardant à nouveau.
rainmaker




 
the innocence of my lips ☽ smear the innocence of my lips, feel you bruising me its boundless, you kill me and show me a world i feel whole in, never felt closer to demise, floating over all the stop signs and still i write pages of promise and cadence its quite alright baby

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Iic5
Revenir en haut Aller en bas
James Weatherton
James Weatherton
le gant de velours
le gant de velours
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Hu5cwsy Présent
ÂGE : trente-deux ans (10/08/91 - lion)
SURNOM : sa femme le gratifie plus souvent d'insultes. ça tombe bien, il préfère.
STATUT : marié depuis sept ans à Cristina, dans une union aussi euphorisante qu'elle est anticonformiste, où les portes claquent et où les assiettes volent mais où le chaos côtoie aussi la forme d'inspiration la plus pure. son cœur, lui, bat sans doute depuis bien plus longtemps qu'il ne veut se l'avouer pour un italien insupportable au sens du timing décidément douteux. parce que lui avouer qu'il l'aime au moment où il pleure la disparition de son père, il n'y avait bien qu'Auden pour en être capable.
MÉTIER : créateur principal et directeur artistique d'une maison de haute couture, Weatherton, entreprise familiale dont la renommée internationale constitue sa plus grande fierté. le décès de son père, à la tête de l'entreprise depuis 25 ans, est toutefois venu rebattre quelques cartes et à défaut de se sentir encore prêt à investir le fauteuil de CEO, il officie comme actionnaire majoritaire aux cotés du conseil d'administration, gardant un œil sur les décisions importantes tout en se consacrant à son atelier. également co-propriétaire avec sa femme du Emerald Hotel, il lui prête main forte lorsque son emploi du temps le lui permet.
LOGEMENT : #40 Latimer Road, Logan City. une maison que le couple partage avec leur chat Shady, qui réserve en général un accueil chaleureux (non) à leurs visiteurs.
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. BE7oQ3wr_o
POSTS : 6186 POINTS : 1300

TW IN RP : alcoolisme, décès, deuil, violence verbale, relation toxique, mention de troubles de la fertilité
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : exigeant, colérique et impitoyable, ses proches mériteraient une médaille pour le supporter › son besoin d'être constamment stimulé l'a poussé à épouser la femme la plus caractérielle qu'il connaisse. au fond, ils seraient prêts à tout l'un pour l'autre › elle veut des enfants, lui beaucoup moins. en revanche, il désire avoir un héritier › ne s'est jamais remis d'avoir perdu son premier amour, bien qu'il n'ait jamais rien montré de sa douleur › peu enclin à montrer ce qu'il ressent, il s'est forgé une carapace dont il est difficile de venir à bout › constamment fourré dans son atelier.
CODE COULEUR : DarkMagenta
RPs EN COURS : (09) flora #2vinnie #1august #2flora #3millie #3lashana #1auden #17lena #1

(ua gothique) swann #3


(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Giphy-downsized-large
weathertineaugust #2 & flora #3 › under the surface, you don't know what you'll find until it's your time. no second chances but all we can do is try. I made up my mind. I can't see you but I hear your call. baby, hold on now, we're going home. if we make it or we don't, we won't be alone. if you're waiting all your life, you won't ever go. when I see your light shine, I know I'm home.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. SW6a5
willton #17 › we've been stuck now so long, we just got the start wrong. one more last try, i'ma get the ending right. you can stop this, and I must insist. that you haven't had enough, you haven't had enough. don't you need it? don't you want this at all? well, I just wish we could go back one more time and begin it, back before I lost myself somewhere in it. ❘ 12 (UA)3457891011121314 (UA)151617

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Tumblr_inline_qmq8y7dwtb1xrhyyw_500
millie #3 › well her face is a map of the world. you can see she's a beautiful girl. and everything around her is a silver pool of light. the people who surround her feel the benefit of it. it makes you calm. she holds you captivated in her palm.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 5e4eadd92ba78e463cf4946904e39112d69af2bf
vinnie #1 › visions of you fade into me. I never have the words, but you unravel them free. let's climb out through the skyligh, we can watch the sunset falling for the last time. then breathe into the sunrise. we don't need to rush this feeling, trying is a waste of time. we don't need to rush, just breathe out, breathe in. flying is a state of mind.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 9f0782ffdba357ee18f1bf96c908e936e3b9dc3c
shiloh #5 › look at you here, just like I remember. you feel so strange and yet so familiar. we're like two mirrors facing one another. I seen you snap, seen you gnash your teeth. seen you down and drowning out of reach. to tell the truth, I kind of missed your blues. the way your black sunglasses see right through. come to me now, close like I'm in your frame.

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 4utmQEIn_o

RPs EN ATTENTE : greta


(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. A71128d07c2849acf1b1d2b62a407784fca931a3
cristina (scénario libre) › so it's gonna be forever, or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over, if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers, they'll tell you I'm insane. 'cause you know I love the players, and you love the game. we'll take this way too far. it'll leave you breathless, or with a nasty scar. wait, the worst is yet to come.

RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #2 & ruben #1auden #8 & cristina #3auden #9auden #10auden #11august #1auden #12malone #1mur collaboratif (event pride)ambrose #3millie #2shiloh #4auden #13eddie #2cristina #2auden #15auden #16

(2022) auden #3dianaarchie #14mabelmabel #2 & alyssaauden #4andrew #1birdie #2cristina #1défilé weatherton (event)auden #5auden #6millie #1ambrose #1flora #1auden #7zoya #1diana #2murphy #1cristina #2bellamy #1shiloh #3

(2021) archie #4archie #6archie #7shiloh #1archie #8event open houseraphael #1archie #9 & mad #1archie #10channing #1mila #1eddie #1 & gabrielle #1archie #11lou #2raphael #2birthday party (halston #2)auden #1archie #13madison #2shiloh #2

(2020) archie #1archie #3itziar #1 (secret santa)lou #1birdie #1

(flashbacks) archie #2 (2007)dani #1 (juillet 2018)jordan #1 (2014)halston #1 (2019)archie #12 (2007)cristina #1 (2015)

(ua) swann (bébou)archie #5 (sorciers) (ua slasher) eddie #1michaelaauden #2 (ua gothique) eddie #3auden #14eddie #4swann #2eddie #5

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Yr1u




rps abandonnés:

AVATAR : joseph quinn.
CRÉDITS : avatar @ladyfame, gifs profil @harley, gif cristina @jofridapettersen, gif weathertine @ellialola, gif willton @conjuringgifs, gif millie @ninigifs, gif vinnie @nairobi, gif shiloh @stefansalvatored, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine (ft. david corenswet) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t45699-fashion-is-my-second-favorite-f-world-james
https://www.30yearsstillyoung.com/t45730-james-i-don-t-get-lucky-i-make-my-own-luck
https://www.30yearsstillyoung.com/t35337-james-weatherton
https://eddiemmunson.tumblr.com/

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Empty
Message(#) Sujet: Re: (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. EmptyJeu 15 Fév 2024 - 19:52




(c) unapologeticallyallin & harley
I'm chasing joy, but I'm followed by trouble.

« Je ne me suis pas posée la question. » Son ton se voulait prudent, tout comme la façon dont ses pas foulaient le sol du séjour de Norman, sans doute parce qu'elle non plus n'imaginait pas que leurs retrouvailles se feraient dans un tel contexte. Il n'aimait d'ailleurs pas ce terme, James, mais il était forcé d'admettre qu'ils avaient manqué d'occasions de réellement échanger ces derniers temps et que c'était loin de leur ressembler, loin d'avoir quoi que ce soit d'habituel. Pourtant, elle était bien là, et James ne prétendrait pas que sa seule présence n'aidait pas déjà quelques peu à l'apaiser. « Bien sûr que je suis venue. » Et peut être qu'il avait donné l'impression d'avoir vraiment douté qu'elle ferait le déplacement, qu'elle voudrait participer à ces recherches et aider à retrouver Norman, quand ça ne pourrait pas être plus faux. Alors, songeant que cette journée serait suffisamment pesante pour ne pas y ajouter de nouveaux malentendus, il préféra lever la moindre équivoque et souffla après un court instant. « J'aurais compris que tu préfères gérer ça directement avec August, c'est ça que je voulais dire. » Il savait que Flora répondrait présente pour Norman, il n'en avait même pas douté un seul instant. Parce que ça n'avait rien d'un tant soit peu étonnant lorsqu'on connaissait la nature empathie et bienveillante de la brune, chez qui il était certain de pouvoir trouver une aide précieuse dans ces recherches qui n'en finissaient plus. Le fait qu'elle ait accepté de le rejoindre chez Norman et donc de passer les prochaines heures avec lui, en revanche, était une chose sur laquelle il n'osait pas compter quelques heures en arrière, simplement parce que les choses n'étaient pas tellement évidentes entre sa cousine et lui depuis déjà quelques mois. Et qu'il aurait sans doute été le dernier à lui reprocher de préférer garder ses distances, James, faute d'avoir vraiment réussi à communiquer comme ils l'auraient voulu depuis cet échange douloureux à Weatherton. Dire qu'il y avait souvent repensé serait un euphémisme, et Flora connaissait assez sa fierté pour savoir que si ça l'avait démangé plus d'une fois de venir la trouver pour tenter de mettre tout ça derrière eux, il n'avait jamais été capable d'aller au bout de sa démarche. Et aujourd'hui, au-delà même de sa crainte de tout gâcher maintenant que Flora avait fait un pas dans sa direction, James était bien conscient que le moment pourrait de toute façon difficilement être plus mal choisi pour effleurer le sujet. C'est pourquoi il espérait surtout lui faire comprendre, à sa façon, qu'il lui était reconnaissant d'être venue. Reconnaissant surtout de savoir faire la part des choses et de ne pas pénaliser Norman pour des erreurs que le couturier était le seul à avoir commises.

Ses recherches étaient jusqu'ici restées infructueuses, ce qui avait le don de lui causer une frustration plus grande que toute cette situation le faisait déjà. « Personne ne s’est déplacé pour rien, James. » Il aimerait pouvoir en être aussi sûr, s'accrochait de toutes ses forces à un espoir bien plus réconfortant à ce stade que l'éventualité que tout ne se termine peut être pas aussi bien qu'il le souhaiterait. Mais le simple fait d'arpenter cet appartement vide de la présence et de la chaleur de son père, de ne pas même savoir quand il y était lui-même repassé pour la dernière fois, ça pesait nettement sur son moral déjà mis à mal. « On est là pour toi, on est là pour lui. On l’a toujours été les uns pour les autres. » Alors que son regard retrouva celui de la brune, Flora put sans doute y lire une gratitude que James n'exprimait pas si souvent mais qu'il ressentait au plus profond de lui quand il entendait ces mots. Pas seulement parce qu'ils avaient quelque chose de réconfortant, aussi parce que la capacité de Flora à toujours tendre la main à ses proches l'épaterait toujours. « Les toutes premières heures, je me suis parfois demandé si je dramatisais pas un peu. Si je réagissais pas de façon un peu irrationnelle simplement parce qu'il était question de mon père. » Parce que ça avait toujours été la personne la plus importante de sa vie, qu'il ne s'en était jamais caché et que personne ne prétendrait en douter non plus. « Je l'imaginais même passer la porte avec sa décontraction habituelle et s'étonner qu'on soit prêts à tout retourner pour retrouver sa trace. » Et l'espace d'un instant, cette pensée suffit à lui tirer un demi-sourire, fatalement un peu plus triste qu'il ne l'aurait été d'ordinaire, mais quand même suffisamment sincère pour qu'il se sente rien qu'un peu mieux le temps d'une seconde ou deux. « Ce n’est rien d’impossible. » Oh, ils savaient tous les deux que Norman avait toujours été plein de ressource et que s'il y avait sans doute peu de secrets qu'il puisse leur cacher – si ce n'est l'endroit où il se trouvait en ce moment – il avait aussi toujours aimé réserver quelques surprises. Peut être était-ce d'ailleurs pour ça qu'une part de lui continuait de croire qu'il se planquait quelque part depuis le début de la tempête et réapparaîtrait bientôt pour leur compter le récit captivant de ses aventures. « C’est idiot, et je suis sûre que tu y as déjà pensé, mais es-tu certain qu’il n’a pas pu partir pour un déplacement à la dernière minute ? Je ne sais pas, est-ce que dans la précipitation tu n’aurais pas pensé à quelque chose d’évident ? » Mouvant doucement la tête, James se pinça les lèvres avant d'ajouter. « C'est pas idiot, non. Et c'est l'une des raisons pour lesquelles je veux tant mettre la main sur son agenda, pour m'assurer qu'il a pas prévu un voyage qui me serait complètement sortir de la tête. » Il n'était pas certain de trouver son agenda ici, ça avait même assez peu de chances d'arriver étant donné que son père le gardait toujours sur lui, mais il suffirait qu'il soit repassé par son appartement pour y déposer quelques affaires. « Rien ne me vient, dans l'immédiat. Je sais qu'il a beaucoup de déplacements prévus en début d'année mais aussi que pas mal de choses exigeaient sa présence à Brisbane pendant les fêtes. Mais tu sais comme moi que c'est pas l'annonce d'une tempête qui l'aurait empêché de monter dans un avion. » Parce qu'il était assez borné pour n'en faire qu'à sa tête, Norman, et que si ça l'avait toujours fasciné dans une certaine mesure – il avait après tout hérité ça de lui – à l'heure actuelle ça n'avait pas spécialement pour effet de le rassurer. « Eh, James. » La sentant s'approcher, James se tourna pour lui faire totalement face, sans doute désarçonné un instant par la douceur avec laquelle Flora déposa une main sur son épaule, dans un geste familier mais ô combien réconfortant. « On va le retrouver. Respire, je suis certaine qu’il va se moquer de nous quand on va lui mettre la main dessus, et tout ça sera bientôt de l’histoire ancienne. » - « T'as sûrement raison, oui. » Il s'entendit souffler un peu plus bas, son propre espoir alimenté par celui de la jeune femme, à qui il adressa finalement un fin sourire reconnaissant. Elle savait sans doute ce que ça représentait pour lui, Flora. « Et franchement, j'aurais même pas envie de lui en vouloir s'il réapparaissait comme une fleur pour nous avouer qu'il était planqué quelque part avec du vin et de la musique classique. » Une idée qui eut au moins le mérite de réchauffer son cœur, quelque part. Ça n'aurait pas d'importance, tant qu'il revenait.

Les deux cousins rejoignant l'étage et le bureau du patriarche pour poursuivre leurs recherches, c'est avec un certain soulagement que James songea qu'à eux deux, ils auraient plus de chances de noter la présence d'un détail important. « Tu avais encore plus de cheveux à l’époque » Ces quelques mots suffirent à relever son sourcil avec un brin de surprise, juste le temps pour James de comprendre à quoi elle faisait allusion et que Flora tenait entre ses mains une photographie de lui quand il était enfant, encadrée sur le bureau de son père. « Je me les arrachais pas autant qu'aujourd'hui. » Et s'il tâcha de répondre par un subtil trait d'humour – toujours relatif quand on connaissait James – la présence de cette photo suffit à raviver une certaine nostalgie au fond de son cœur, peut être parce qu'en cet instant il ne se sentait pas très différent du gamin qui aurait cherché après son père partout s'il avait du le perdre des yeux ne serait-ce qu'un instant. Aujourd'hui adulte, James réalisait qu'il s'était réellement construit autour de l'idée de le rendre fier, quitte à parfois sacrifier ce qui l'aurait sans doute rendu heureux différemment, et ça avait quelque chose de douloureux quand il songeait au vide immense qu'il éprouvait rien qu'après ce silence de quelques heures. « Tu étais bien plus mignon là-dessus. » Il appréciait sincèrement ses efforts pour alléger l'atmosphère, James, et il se sentait sans doute un peu obligé de rentrer dans son jeu parce qu'une part de lui considérait qu'il lui devait bien ça. « J'imagine que c'est pour ça que mon père aime tant cette photo. » Il avait toujours été conscient que Norman avait gardé une tendresse particulière pour l'époque où son fils était un gamin déjà sûr de lui mais aussi bien plus docile et démonstratif, bien loin de la carapace de froideur qu'il s'était constitué avec le temps pour se protéger. « Il n’a pas un autre pied-à-terre à Brisbane où il pourrait être ? » Refermant un tiroir qu'il avait ouvert en espérant y trouver le début d'un indice, James poursuivit son exploration de la pièce, se retournant une seconde pour faire face à Flora. « Il en a un sur la côte où il se rend souvent, mais j'ai réussi à joindre un employé et personne ne l'a vu. Il occupe aucune autre de ses résidences secondaires non plus. » Il y en avait assez, en Australie comme ailleurs, pour que ça lui ait pris un certain temps de vérifier, mais il avait tenu à le faire. A coté de ça, il avait aussi contacté la plupart de ses amis et des personnes que son père aurait pu appeler pour l'héberger, mais ça n'avait rien donné là non plus. Finalement, ses pas le menant une nouvelle fois près du large bureau qu'ils avaient déjà fouillé mais où James ne désespérait pas de trouver quelque chose, il hésita un court instant et finir par pouffer, relevant son regard en direction de sa cousine. «  J'ai pas son agenda, mais j'ai son ordinateur personnel. Il nous donnera peut être une piste ? » Ce n'était pas l'ordinateur qu'il gardait toujours avec lui mais il lui servait pour conserver des dossiers ou pour entretenir des communications qui n'avaient rien à voir avec le boulot. James ne savait pas tellement ce qu'il espérait y trouver, et une part de lui culpabiliserait presque à l'idée d'en forcer l'accès dans le dos de son père. Mais ils n'avaient pas vraiment d'autre choix. « Son mot de passe est ma date de naissance, s'il l'a pas changé. » Et par là, il proposait peut être indirectement à Flora de prendre les commandes de l'opération, pas tant pour se préserver de l'impression d'envahir l'intimité de son père que simplement parce qu'il se connaissait assez pour savoir que si cette piste ne donnait rien non plus, il serait tenté d'envoyer cet ordinateur valser par la fenêtre la plus proche et que ça, ça ne les aiderait pas franchement non plus.



(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. WU4xMn4
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. SuTRBDR
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. InF9M6m
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. KHoP2yg
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Dvuz8Pj

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Lr6hTV9f_o
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 3yMbGgA
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. FhycjZK
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. EIhyBXy
(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. OzMRtqs

 (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. 2390413160 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Empty
Message(#) Sujet: Re: (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. (flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(flora #3) I'm chasing joy, but I'm followed by trouble.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-