AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone 6,67 POCO M6 Pro – Ecran 120 Hz ( 8+256 Go)
152 € 230 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two Legends : où la ...
Voir le deal

 you better throw a party on the day that I die (moventry #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyMer 19 Oct 2022 - 19:50



Autour de la table, les corps se trémoussent au rythme de la musique devenue assourdissante. Personne ne semble se soucier de l’environnement, chacun est perdu dans sa bulle, en extase devant les corps ou à vouloir grappiller le moindre gramme de poudre ayant échappé à l’attention de certains. Arthur ce complet à observer le bal qui se joue devant lui, les courbettes de certains pour mieux attendrir les autres, le champagne qui coule à flots et les pupilles dilatées qui viennent traduire tout le bon déroulement de la soirée. À sa droite, Swann paraît vouloir fuir à la moindre occasion, lui qui sirote son verre de manière presque trop poli, adressant quelques maigres sourires à la demoiselle qui ne le lâche pas des yeux depuis des heures. Se penchant vers l’avant, Arthur vient écraser sa paume sur l’épaule de son camarade de promotion, un sourire narquois se dessinant sur ses lèvres. « T’as une touche. » Il sait par avance que Swann n’en fera rien, qu’il se contentera d’une conversation plate avec la jeune rousse avant de s’excuser pour mieux retourner s’enfermer dans sa tour avec ses bouquins de révisions. Il est boring à ce point-là l’étudiant. Arthur n’en a que faire quand toute son attention est dirigée ailleurs, vers un autre visage familier.

Elle avait débarqué sans prévenir, vêtue de sa robe légère, accrochée au bras de son ami. Elle était venue s’asseoir parmi le groupe sans même poser de questions, probablement attirer par le contenu de la table et les quelques visages familiers. Il n’a pas pour habitude de la croiser dans ce genre d’endroit. Greta reste sa connaissance de l’autre monde, celui où leur nom de famille résonne avec une importance disproportionnée. D’elle, il connaît la fille de, celle qui sait parfaitement croiser les jambes, tout en entretenant une conversation digne de ce nom et en buvant son thé sans jamais oublier de relever le petit doigt. À quelques maigres occasions, il avait pu la croiser au détour d’un club, verre de vodka à la main et avec l’envie de s’amuser autrement. Elle a souvent su attirer son attention, mais ce soir Arthur est déterminé à l’aborder. Soudainement, il paraît obséder avec l’idée de savoir qui peut bien être Greta Sighbury en dehors de sa prison dorée. Un instant, son attention est détournée par un acolyte venu lui coller un rail sous le nez. Il n’allait pas refuser l’opportunité, une petite dose pour la suite, celle qui lui permet de voir s’envoler tous ses filtres. Un verre de vidé et il attrape James par le bras. Un ami de loin, le genre de gars qui se vante trop souvent de ses exploits, mais celui qui ferait n’importe quoi pour rester dans le cercle du Coventry. « Tu veux pas distraire sa pote là. » Il veut aborder la blonde sans distraction, sans qu’elle ne puisse lui échapper trop rapidement.

Il s’était éloigné au bar pour commander un nouveau cocktail qui devrait plaire à la jeune femme. Son retour à la table, lui laisse découvrir que James a pris son rôle à cœur quand il est déjà en train de rouler une pelle à l’autre demoiselle. Il n’en demandait pas tant, mais cela fera bien l’affaire. Greta est seule sur le canapé lorsqu’il lui tend un verre. « On s’emmerde autant que dans les galas de nos vieux. » La musique est trop bruyante, il est pratiquement obligé de hurler pour qu’elle l’entende. « Je te préfère habiller comme ça. » qu’il laisse échapper de but en blanc. Sa robe laisse entrevoir ses cuisses et lui offre un décolleté sur lequel il ne cesse de loucher. Bien plus intéressant que les tenues de rigueur qui veulent à cacher le moindre centimètre carré de peau. Arthur à sa chemise ouverte jusqu’au nombril, il a laissé tomber sans cravate sur la table il y a des heures, il n’en a plus rien à faire des apparences. Son corps tout entier semble vibrer dans une excitation nouvelle tandis que ses yeux ne cessent de balayer le visage de la blonde. « T’en veux ? » qu’il demande sans détour en faisant balancer un sachet de poudre entre eux deux. Après, ils pourraient aller danser. Peut-être qu’elle le laisserait s’approcher. Il serait tenté de goûter à toute cette peau exposée.


@greta moore sisi you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 1001340119





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyVen 21 Oct 2022 - 17:33



Il était nécessaire de s’évader de tout ce qu’imposait ce style de vie. Depuis son plus jeune âge, Greta avait passé son temps à enchaîner les galas, les défilés, à forcer ses sourires et à s’assurer que ses mouvements soient calculés au millimètre près pour que les photos soient jolies. Elle n’était pas mannequin contrairement à son grand frère mais l'attitude devait être la même, ils avaient le poids de la maison Sighbury sur les épaules eux aussi et les personnes qui portaient la marque ne s’attendaient à rien de moins venant des enfants des créateurs. Encore une fois, la semaine avait été longue et Greta avait attendu le week-end avec impatience. Habituée des soirées tout aussi mondaines que les événements où elle était obligée de se rendre, où champagne et tenues de créateurs étaient de rigueur, Greta avait ce soir envie d’autre chose. La jeune femme avait soupiré en constatant qu’elle n’avait pas reçu de message d’Arthur ce soir là, mais avait-elle vraiment besoin de lui pour être invitée ? Il lui suffisait de trouver quelqu’un pour l’accompagner et cela ne lui avait pris que quelques minutes. Elle s’était habillée rapidement, ravie de ne pas avoir à faire d’efforts mais désireuse tout de même d’être vue, avait attrapé une veste et avait rejoint son amie en bas de la demeure de ses parents. Ils ne posaient pas de question, Carmine non plus, parce que Greta était assez intelligente pour leur cacher ce qu’elle faisait réellement lorsqu’elle sortait et qui n’avait rien à voir avec ce qu’ils voudraient voir apparaître dans les magazines.

Elle était entrée dans l’appartement où avait lieu la soirée, son amie au bras, et avait de suite laissé tomber sa veste pour laisser apparaître sa robe noire, classique. Tout y était banal mais les comportements étaient ceux de jeunes venus faire la fête et non pas de personnalités mondaines venues se créer des contacts et cela avait suffi à dessiner un sourire sur son visage. Les filles s’étaient assises à une table où quelques connaissances semblaient déjà bien ennivrées, Greta n’étant pas du genre à arriver la première aux soirées. Le temps de saluer quelques amis et la brune qui l’accompagnait avait déjà déserté pour s’adonner à son passe-temps favori, croquer les hommes et, heureusement, il n’avait pas fallu longtemps pour qu’Arthur se montre enfin. Après tout, c’était sa compagnie qu’elle était venue chercher, qu’elle en soit consciente ou non. « On s’emmerde autant que dans les galas de nos vieux. » Greta avait lancé un rire dans sa direction mais n’était pas rassurée par ce qu’il venait de dire. Si elle était venue ici, c’était d’abord pour déconnecter de son quotidien et renouer avec des personnes qui n’étaient pas issues de la haute société mais c’était surtout pour s’amuser. La seule façon de décompresser avant de reprendre une semaine à être la fille de. « Je te préfère habiller comme ça. » Et elle avait senti son regard la dévorer sans pouvoir dire que cela la dérangeait réellement. « C’est la seule tenue casual que j’ai trouvé, ça m’étonne pas que tu aimes, t’as aucun goût. » avait-elle répondu en lui envoyant un baiser depuis le canapé ou elle était assise alors que lui se tenait debout devant elle. Leur amitié s’était formée au milieu des événements où la famille Coventry était invitée parce qu’il était important de compter quelques avocats dans son entourage. Ils s’y soutenaient mais tenter de bien se comporter et Greta avait souvent du contenir son rire en voyant Arthur tenter de joueur les garçons biens sous tout rapport. Ce soir, il était lui-même et cela le rendait extrêmement attirant. « Gin tonic. Tu sais parler aux femmes. » lui avait-elle dit, attrapant le verre qu'il lui tendait et levant un regard entendu vers lui et elle aurait juré le voir vaciller et faire un pas vers l’arrière pour garder l’équilibre après avoir croisé ce même regard. « Mais c’est le choix de la facilité ça, Coventry.  » Il la connaissait bien, savait que la blonde se tournait vers la vodka ou les gin tonic dès lors que le vin n’était plus assez fort pour éponger l’hypocrisie du milieu. Mais Greta prenait un malin plaisir à jouer avec lui, et ce soir, ici, elle n’avait personne à qui plaire et savait comment échapper aux paparazzis qui se rabattaient sur elle quand Carmine dormait sagement au lieu de faire la fête. « T’en veux ? » avait-il gracieusement proposé en brandissant le sachet comme s’il s’agissait d’or. Lui semblait déjà avoir entamé la soirée et afficher un score de lignes impressionnant, comme ses pupilles l’indiquaient. « Je préfère pas prendre ça, je suis déjà assez cliché. » A croire que la richesse était un fardeau trop lourd pour ne pas venir l’empoisonner avec une poudre blanche bien trop populaire dans la haute. Du revers de la main, Greta avait éloigné le sachet de sa vue parce qu’il aurait été bien trop « Tu t’es fait malmener par une meuf ? Te pointe jamais débraillé comme ça à un event des Sighbury, j’aurais pas la patience de leur expliquer avec quel genre de mec je traîne. » Greta tentait de garder la face et de ne pas sombrer trop vite aux propositions d’Arthur. Le verre, la coke, la suite logique des choses elle la connaissait et préférait de loin continuer à jouer avec lui.

@Arthur Coventry you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 3922047296



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyDim 23 Oct 2022 - 21:54



Elle l’observe avec un sourire en coin et il se délecte de toute l’attention qu’elle semble lui porter en un instant. Habituellement, ils se tiennent côte à côté pour mieux supporter les obligations imposées par leur géniteur. Trop souvent, il n’a vu que le masque qu’elle a su se mouler au fil des années afin d’exceller dans le rôle de la fille parfait. Il la trouve parfaitement ennuyeuse cette Greta là, absolument pas mémorable et juste quelconque, mais ce soir c’est une tout autre version de la jeune femme qui se tient face à lui. Et Arthur à diablement envie de jouer. « C’est la seule tenue casual que j’ai trouvée, ça m’étonne pas que tu aimes, t’as aucun goût. » Il ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel, comme s’il avait le temps de se perdre sur ce genre de détail insignifiant. « Les gonzesses et vos bouts de tissus. » Il connaît la valeur de ses meilleurs costumes, son père lui a appris à porter la chemise comme personne, à nouer les plus belles cravates et accorder ses boutons de manchettes, mais ce n’est que le superflu qui se présente avec tout le reste. Quand il n’a plus aucune obligation, il préfère mille fois enfiler son jean favori et une chemise plus décontractée, sans s’affoler sur la marque, la couleur ou la forme. « C’est juste plus rapide à retirer. » qu’il souffle de manière innocente avant de lui adresser un clin d’œil qui laisse bien moins de place au malentendu. Il n’a aucun rôle à jouer si ce n’est le sien, celui d’un jeune homme qui cherche avant tout à s’amuser. Et ce soir, Greta est dans son viseur, alors à quoi bon s’en cacher ?

« Gin tonic. Tu sais parler aux femmes. » Il a quelques années d’expérience derrière lui. Ou plutôt un sens de l’observation qui lui a permis de noter qu’elle se dirige régulièrement vers ce genre de boisson. C’est encore ce que leurs parents peuvent considérer d’acceptable sans que cela n’en soit pleinement dégradant. « Mais c’est le choix de la facilité ça, Coventry. » Dans un soupir, il se laisse tomber à ses côtés sur le canapé, pas réellement assez grand pour accueillir deux corps adultes. Son bras frôle celui de la demoiselle tandis qu’il lève à nouveau les yeux au ciel. « Je suis pas ton serveur. » C’est qu’elle joue la difficile, la blonde et il adore cela. « Y’a des larbins pour ça. » Il lui suffirait de lever la main et de claquer des doigts pour que n’importe qui s’amène et lui demande ce qu’il souhaite, mais il a la flemme. Elle se contentera de son verre pour le moment. Il a bien d’autres idées en tête le Coventry. « Je préfère pas prendre ça, je suis déjà assez cliché. » - « On s’amuse toujours autant avec toi Greta. » Un peu pur plaisir, vraiment. Digne des soirées du troisième âge. Lui qui pensait pouvoir passer du bon temps avec la Sighbury, il est en train de remettre son jugement en cause. S’il apprécie qu’on lui résiste, il déteste que l’on se joue de sa patience. « Tu devrais rentrer te coucher avec une petite tisane, t’as déjà dépassé le couvre-feu. » A ce jeu-là, il peut être bien plus chiant qu’elle, mais la joute verbale maintient son intérêt. Il a envie de rester presser contre elle, en observant la moindre de ses réactions. Il veut qu’elle se débarrasse de sa carapace au moins le temps de quelques heures. « Tu t’es fait malmener par une meuf ? Te pointe jamais débraillé comme ça à un event des Sighbury, j’aurais pas la patience de leur expliquer avec quel genre de mec je traîne. » Un nouveau rire lui échappe tandis qu’il s’imagine un jour se présenter ainsi devant son père. « Imagine le scandale. » On en entendrait parler durant des jours, le fils Coventry est devenu un véritable dépravé. « Quoique… Je suis persuadé qu’il y en a plusieurs qui ne serait pas déçu de pouvoir mater. » Il se demande si elle ne ferait pas partie des demoiselles qui en profiteraient pour se rincer l’œil. « T’en penses quoi, toi ? » qu’il lui demande alors avec sérieux, tournant tout son corps vers la jeune femme, ce qui ne fait que les rapprocher sur ce fauteuil quelque peu minuscule. Un instant, il prend le temps de faire courir son regard sur le visage de la jeune femme, avant d’arquer un sourcil. « Hmm, t’es peut-être trop prude pour ça. » Et déjà, il fait mine de vouloir s’en aller. Va-t-elle vouloir qu’il reste ? Il l’espère bien…





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptySam 29 Oct 2022 - 20:02



Piquer au vif quelqu’un comme Arthur Coventry signifiait prendre le risque de le voir vous rayer de sa liste d’amis sans aucune explication. Mais leurs différentes rencontres dans des événements trop chics pour permettre le moindre débordement avaient su resserrer les liens jusqu’à ce qui ressemblait à une amitié. Greta avait une sorte d’immunité, sans qu’elle ne sache expliquer pourquoi et elle s’en donnait à cœur joie lorsqu’elle pouvait le voir dans d’autres circonstances. « Les gonzesses et vos bouts de tissus. » Bien sûr, Arthur ne se gênait pas non plus pour la provoquer et elle se contentait bien souvent de secouer la tête pour chasser ses remarques. « C’est juste plus rapide à retirer. » avait-il eu l’audace de lui dire et son air faussement outré, son battement de cils rapide et sa main sur sa poitrine étaient venus en réponse de cette proposition indécente. Assise sur le canapé, Greta sirotait déjà le gin tonic tout en l’écoutant geindre. « Je suis pas ton serveur. Y’a des larbins pour ça. » Et en une phrase, il venait lui assurer qu’il était bien lui-même malgré la quantité de poudre et d’alcool déjà absorbée. C’était ce côté de lui qui lui faisait perdre tout son charme en un instant et même le fait d’avoir terminé son cocktail cul sec n’avait pas aidé à lui faire oublier l’arrogance et le manque de respect du garçon. « T’es vraiment un sale gosse de riche Arthur putain ! » s’était-elle écriée un peu plus fort à cause de l’alcool et surtout de la musique à un volume assourdissant. Greta avait accompagné sa phrase d’une main sur son épaule pour le repousser, lui qui était venu se laisser tomber sur le canapé. L’héritière était mal placée pour le qualifier de gosse de riche mais si elle en était une, ses valeurs étaient loin d’être les mêmes que celles d’Arthur. Mais il fallait lui reconnaître une chose, il savait s’amuser. « On s’amuse toujours autant avec toi Greta. Tu devrais rentrer te coucher avec une petite tisane, t’as déjà dépassé le couvre-feu. » Il continuait à la provoquer et c’était finalement de bonne guerre puisqu’elle avait commencé les hostilités. Refusant de continuer ce petit jeu plus longtemps, agacée par ses propos sur les personnes qui selon lui exerçaient un métier ingrat et par sa façon de la qualifier d’ennuyante, Greta avait attrapé le sachet. « Donne moi ça, Coventry » avait-elle dit en le défiant du regard avant de préparer sa ligne pour la prendre avec un billet de 50£, ce même billet qu’elle avait finalement glissé dans la poche de son jean, bien trop serrée pour que le geste soit rapide. « Tiens mon grand, ça te permettra sûrement de te payer une meuf que tu pourras déshabiller. » avait-elle terminé en lui tapotant la joue pour ensuite venir rompre tout contact physique avec lui. Il l’avait qualifiée de rabat-joie sans savoir que côtoyer la jeunesse dorée de Londres lui avait donné assez d’aplomb pour remettre les mecs dans son genre à leurs places.

« Imagine le scandale. Quoique… Je suis persuadé qu’il y en a plusieurs qui ne serait pas déçu de pouvoir mater. T’en penses quoi, toi ?   » Difficile pour elle de s’imaginer au bras d’un tel énergumène, irrespectueux et représentant probablement la plus wild de ses connaissances. En lui demandant son avis, en lui demandant de confirmer que certaines riches femmes s'attarderaient sur son physique, il s'était tourné vers elle et il avait été facile de deviner qu'il lui demandait en fait son avis à elle. « Hum. Peut être que là oui, effectivement, tu pourrais commencer à me plaire. » Alors que la blonde, dont les barrières tombaient un peu plus au fur et à mesure où drogue et alcool se mélangeaient en elle, s’apprêtait à succomber à un Arthur heureusement plus séduisant que sympathique, celui-ci l’avait stoppé dans le rapprochement qu’elle s’imaginait. « Hmm, t’es peut-être trop prude pour ça. » avait-il lancé, ayant visiblement déjà oublié l’épisode de sa main glissant affreusement près de son entrejambe. Bien décidée à se venger de cet énième reproche, Greta, plutôt que de simplement partir, avait soutenu son regard pour venir passer sa langue entre ses lèvres comme une femme prête à se laisser embrasser. Son visage s’était approché de son oreille et elle avait murmuré. « J’aimerais beaucoup qu’on passe à l’action, toi et moi. » Et, il le saurait plus tard si son comportement évoluait, elle le pensait réellement. Malheureusement, alors que ses mains étaient venues se poser sur ses cuisses et qu’il pensait avoir atteint son but, elle s’était levée brutalement avec un sourire satisfait. « Mais je suis pas venue pour ça. » avait-elle terminé en s’élançant au milieu de l’appartement et des corps qui se déhanchaient déjà pour commencer à danser sans se soucier de ce qui l’entourait. Sauf de lui.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyDim 6 Nov 2022 - 21:19



« T’es vraiment un sale gosse de riche Arthur putain ! » - « Oh ouais, insulte moi Greta ! » Il exagère chacun de ses propos, poussant sa voix au point que les personnes autour d’eux se retournent avec un mi-choqué, mi-amusé et surtout, il finit par éclater de rire. Si Greta pensait le vexer avec une telle affirmation, elle se mettait le doigt dans l’œil et profond. Elle venait juste de statuer sur une vérité que personne n’a remis en cause depuis bien longtemps, Arthur est né avec une cuillère en argent dans le gosier et il n’allait clairement pas le renier. Il s’amuse de son air offusqué, petite blonde qui cherche encore à prouver à quel point elle sait rester dans le cadre qu’on lui a toujours imposé. Si elle campe sur ses décisions, Arthur finira par se lasser, mais pour le moment, il se délecte du regard assassin qu’elle lui jette. Il ne l’a jamais trouvé aussi intéressante et il a bien l’intention de pousser sur tous ses boutons, voir qu’elle est la limite qu’elle n’osera pas franchir. « Donne moi ça, Coventry » Il affiche un sourire victorieux alors qu’il lui laisse la possession du petit sachet de poudre. Elle joue les saintes nitouches, mais il savait qu’elle n’allait pas refuser longtemps à l’idée de foutre en l’air son esprit. C’est bien tout ce qui leur reste pour s’échapper en pensant encore avoir une pleine maîtrise sur leur avenir. Elle est comme lui, ils sont de la même espèce et Arthur compte bien garder Greta auprès de lui ce soir. « Tiens mon grand, ça te permettra sûrement de te payer une meuf que tu pourras déshabiller. » Tout ce qu’il retient, c’est la main de la blonde qui s’attarde dans le fond de sa poche, bien trop près de son entrejambe pour n’être qu’un geste raté. « Je préfère celle qui me résiste. » Il lui offre un clin d’œil tandis que Greta semble déterminée à prouver son point, elle prétend ne pas avoir de temps à perdre avec des gars comme Arthur. Elle joue son rôle à la perfection, il pourrait presque bâiller face à cet air de première de la classe qui venait juste de tremper son nez dans la poudre.

« Hum. Peut être que là oui, effectivement, tu pourrais commencer à me plaire. » - « Juste commencer ? » Arthur fait la moue, persuader d’être irrésistible avec son air de débauché et ses pupilles explosées. Il a bien du mal à rester en place, son corps animer par toute la drogue qu’il a su inhaler en quelques minutes seulement. À force de se trémousser sur le fauteuil, il se retrouve plus proche que jamais de la blonde. Il peut deviner les effluves de son parfum et sentir le contact de sa cuisse contre la sienne. Le Coventry à la sensation d’avoir la peau en feu et tout son esprit lui hurle d’initier le contact, juste pour voir, afin de tester un peu. La soirée paraît à des années-lumières dès l’instant où le visage de Greta s’approche de celui d’Arthur. Soudainement, il n’a conscience que des yeux clairs de la jeune femme et du geste obscène qu’elle vient d’effectuer avec ses lèvres. Un geste et il vient la plaquer contre le mur le plus proche. « J’aimerais beaucoup qu’on passe à l’action, toi et moi. » Il allait glisser sa main sur sa cuisse, plus loin encore, juste sous le jupon de sa robe, mais Greta se redresse et il l’observe d’un air perdu. « Mais je suis pas venue pour ça. » La seconde d’après, elle a déjà disparu et Arthur se retrouve comme un con sur son fauteuil, avec les sens en ébullition.

La blonde est partie se perdre entre les corps qui se trémoussent et Arthur décide de se poster aux abords de la piste pour avoir une meilleure vue d’ensemble. Il obtient un verre entre ses mains et une cigarette pendue à ses lèvres tandis que Greta semble sans cesse chercher son regard. « Tu viens danser Arthur ? » Une autre fille, pas celle qu’il a choisi, une groupie qui passe son temps à lui coller aux basques. « Tu vois pas que je suis occupé ? » Elle soupire la gamine, se plaint directement avec sa copine, Arthur n’est qu’un connard et toutes les versions qui s’en suive, la chanson, il la connaît par cœur. Il se fiche bien d’avoir une fille à son bras, en un claquement de doigts, il pourrait repartir avec n’importe laquelle, mais ce soir, il ne veut que Greta.

La nuit s’emporte au son de la musique, au rythme des bouteilles qui se vident et de la drogue qui circule. Pendant un instant, il a perdu Greta de vue et désormais, il ne voit que le désespoir de Swann qui semble avoir un peu trop bu et qui n’ose pas décoller de son siège. « Je t’ai appelé un taxi, viens. » Arthur ne fait jamais attention aux autres, excepter à Swann. Le gamin qui ne colle pas réellement à l’image de ce genre de soirée, celui qui pourrait trop facilement tomber. Une tape sur l’épaule et il le colle à l’arrière d’un taxi avec la promesse d’un message lorsque Swann serait de retour chez lui. L’air est frais dans la rue et Arthur s’apprête à s’accorder une énième cigarette quand son regard tombe sur Greta, perché sur ses talons en haut des escaliers qui mène à la rue. « Tu t’en vas déjà ? » Il prend deux secondes pour jouer les nounous auprès de Swann et voilà que Greta en profite pour s’échapper. Ce n’est vraiment pas comme cela qu’il avait prévu de terminer sa soirée. « Je connais un bar plus calme pas loin d’ici. » A l’étage, la soirée est en train de tourner au chaos, et bientôt, chacun cherchera à baiser le premier corps qui passe. C’est souvent le moment où Arthur préfère fuir, mais ce soir, il aimerait entraîner Greta avec lui. « Juste une bière ? » Puis il ajoute avec un sourire. « Je peux même faire le service. » Il a pas oublié sa remarque un peu plus tôt, il en joue par tous les moyens. Il a toute l’intention d’utiliser le billet qu’elle a glissé dans sa poche il y a une heure de cela.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptySam 12 Nov 2022 - 10:24



« Oh ouais, insulte moi Greta ! » Mieux valait ne pas se fier à son sourire. Plus d’une avait dû tomber dans ce piège et Greta devait admettre que la première rencontre avec lui ne l’avait pas laissée de marbre. Mais il était dangereux de succomber à ce charme qui ne servait qu’à venir glorifier une personnalité chaotique.  « Je préfère celle qui me résiste. » Parce que les femmes devenaient rapidement un jeu pour ceux dont le physique et le porte-feuille ouvraient toutes les portes. A quoi bon s’attacher, ou même respecter alors qu’elles étaient plusieurs à attendre l’occasion de l’approcher. C’était incroyable, lorsqu’elle y pensait. « J’espère que t’es conscient qu’elles sont à tes pieds uniquement parce que t’es riche. » avait-elle soufflé au milieu de leur échange. Ils s’étaient rapprochés physiquement, bien plus que lorsqu’ils se voyaient en temps normal, et l’écrivaine en devenir avait fait de son mieux pour tenter de paraître contrôlée. « Juste commencer ? » L’honnêteté n’aurait pas été la meilleure des cartes à jouer et associer de tels regrets à la gueule de bois du lendemain serait difficile à gérer. Alors, plutôt que de nier, de mentir ou même d’essayer de dire une vérité qu’elle n’assumerait pas ensuite, Greta l’avait laissé parler pour mieux se jouer de lui. Le tenter, lui laisser croire qu’il avait gagné puis fuir et danser avec d’autres. Le visage décomposé d’Arthur et sa façon de passer ses nerfs sur les autres invités de la soirée avait quelque chose d’extrêmement jouissif et Greta s’était tournée vers lui pour venir jouer avec la paille de son cocktail et lui adresser un clin d’oeil avant de repartir à ses occupations.

Leur jeu s’était terminé et Greta pensait avoir réussi à échapper aux griffes de l’héritier. Ces deux-là ensemble constitueraient le pire des clichés. L’heure tournait, les musiques s’énchainaient, son amie était occupée dans les bras d’elle ne savait qui et Greta sentait l’ennui pointer le bout de son nez. Finalement, c’était peut-être l’interdit et le danger qui l’animaient ce soir, alors, ayant perdu la trace d’Arthur, elle s’était dirigée vers la sortie. Swann avait choisi lui aussi de s’en aller et Greta réalisait qu’elle l’avait à peine croisée ce soir alors elle avait cherché son regard pour lui adresser un geste de la main et un sourire. Un sourire qui était resté aussi vif pendant qu’elle regardait un spectacle qui redonnait un côté humain à Arthur, lui qui s’occupait à merveilles de leur ami commun. Une fois Swann dans le taxi, Arthur avait reporté son attention sur elle. « Tu t’en vas déjà ? »  « Comme tu l’as si bien dit, on s’amuse pas avec moi, alors je préfère ne pas gâcher la fête. » avait-elle commencé, utilisant l’ironie pour ne pas lui annoncer qu’elle s’ennuyait depuis son départ à lui. « T’es parti avant moi, je te signale. Mais c’était pour faire une bonne action, tu sais que tu serais bien plus sexy si t’étais constamment comme ça ? » Greta n’avait pratiquement plus de filtres et elle se forçait à rester impassible mais elle avait désigné le taxi qui s’éloignait avec Swann à son bord pour appuyer ses propos. « Je connais un bar plus calme pas loin d’ici. » Arthur avait visiblement senti une opportunité, avait dû réaliser qu’il ne fallait plus beaucoup pour qu’elle se laisser aller avec lui, une chose qu’elle aurait déjà faite s’il n’y avait pas de conséquences derrière. « Juste une bière ? » Juste une. Après plusieurs cocktails, cela semblait tout de même être un réel défi. « Je peux même faire le service. »  Greta avait levé les yeux au ciel, appréciant qu’il se soit souvenu de ce qu’elle avait dit juste avant malgré l’alcool et la drogue, mais restant convaincue qu’il était et resterait un gamin pourri gâté et pourri, tout court. Les parents d’Arthur étaient pourtant plutôt corrects, ils étaient évidemment carrièristes et le luxe coulait dans leurs gênes mais leur foi et leur savoir-vivre faisaient d’eux des personnes dignes d’être fréquentées. Difficile d’en dire pareil pour un Arthur dont les vices émanaient de chacun de ses pores et Greta craignait de passer du côté de celles qui n’en avaient pas conscience et qui ne voyaient en lui que le charme. Le suivre signifiait abaisser les barrières, céder à la tentation alors qu’elle y résistait depuis quelque temps. Tirant sur le joint à peine entamé qu’un invité de la soirée lui avait tendu et qu’elle n’avait pas pris soin de redonner, Greta se laissait le temps de la réflexion. Son sourire était finalement apparu derrière un épais nuage de fumée. « Tu fais chier, Coventry. J’arriverais pas à te dire non ce soir. » Parce que malgré le caractère d’Arthur, les deux s’attiraient et ne se trouvaient jamais bien longtemps loin de l’autre, sans qu’ils ne le remarquent. Leur passé commun, leurs gênes, les événements, quelque chose les avait rapprochés. « Pas loin comment ? T’as vu mes Louboutins, je suis pas faite pour marcher moi, va falloir me porter. » avait-elle demandé en lui tendant le joint, un taxi n’aurait pas permis de le terminer pour arriver jusqu’à ce fameux bar. Greta avait commencé à marcher à ses côtés sans avoir pris la peine d’accepter directement son invitation, espérant que lui accepterait la sienne et serait assez alcoolisé pour la porter. « Je suis sûre que c’est une mauvaise idée, Arthur. » De finir la soirée ensemble. De franchir une étape. De venir compliquer une amitié déjà extrêmement bancale. « Au moins, t’as eu la classe de pas m’inviter chez toi directement. » avait-elle ajouté en plantant son regard dans le sien, comme pour se convaincre que c’était cette étape qu’elle ne franchirait pas. Pourtant, et elle le savait, la partie semblait bien trop avancée et elle allait la perdre.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyDim 27 Nov 2022 - 16:40



Tout en se reculant, Arthur fait claquer la porte du taxi qui démarre bruyamment avant de s’engager sur la route. Un soupir lui échappe tandis qu’il sent toute l’énergie folle de la soirée qui commence à lui échapper. Il n’est jamais de ceux qui s’échappent vers la sortie dans les premiers, mais l’envie de retourner au milieu de la musique assourdissante et des corps qui se mélangent lui provoque un ennui profond. La magie du moment s’est envolée, et même la perspective de s’accorder une dernière dose ne lui semble plus aussi alléchante. L’esprit d’Arthur reste pollué par le sourire d’une blonde, obséder à l’idée de s’approcher d’elle, sans réellement comprendre ce qui le pousse à retourner auprès de la demoiselle. Comme si elle avait lu dans ses pensées, Greta se tenait sur les marches du perron, prête à filer loin de l’ambiance festive. « Comme tu l’as si bien dit, on s’amuse pas avec moi, alors je préfère ne pas gâcher la fête. » Il pense détecter une certaine ironie et pourtant la remarque de la blonde lui laisse une drôle de sensation. « Je plaisantais Greta. » Arthur a toujours été du genre à se moquer des autres, il est le premier à vocaliser son opinion en se fichant bien des conséquences, mais il n’avait pas eu l’intention de renvoyer la jeune femme chez elle. « T’es parti avant moi, je te signale. Mais c’était pour faire une bonne action, tu sais que tu serais bien plus sexy si t’étais constamment comme ça ? » Du regard, il suit le taxi qui vient tout juste de disparaître à l’angle de la rue. Arthur ne montre que très rarement son humanité lors des soirées qu’il fréquente. De son point de vue, il n’a rien à gagner à se montrer gentil et bienveillant. Ce n’est pas comme cela que les gens pourront le craindre et il a toujours eu à cœur d’imposer une distance entre lui et les autres. Malgré tout, un sourire se dessine sur ses lèvres tandis que son attention se reporte sur Greta qui chancelait légèrement en haut des marches. « C’est un privilège qui se mérite. » Peu de gens ont eu l’honneur de connaître Arthur sous sa vraie nature, loin du rôle que l’on a forcé sur ses épaules, à des kilomètres de cette carapace qu’il revêt à chacune de ses sorties en société. Swann ne fait pas partie de leur monde et bien souvent, il cherche à l’épargner. Arthur n’est jamais le plus tendre avec son compagnon de classe, toujours à le brusquer pour le sortir de sa coquille, mais en fin de soirée, il finira toujours par s’assurer que le Buchanan est bien reparti chez lui.

Maintenant, il ne reste plus que Greta qui l’observe de son perchoir, un joint à la main et les yeux un peu trop vitreux pour dénoter une totale sobriété. Il tente sa chance Arthur, conscient de profiter de l’état de la jeune femme sans jamais complètement chercher à en abuser. Un refus de sa part et il ira se trouver une autre demoiselle avec qui passer le reste de la nuit. « Tu fais chier, Coventry. J’arriverais pas à te dire non ce soir. » Arthur ne peut s’empêcher d’éclater de rire face à l’air incroyablement triste de la jeune femme. Il se mord la lèvre avant de faire quelques pas pour se rapprocher d’elle. « Je suis irrésistible Sighbury faut que tu t’y fasses. » Il lui offre son plus beau sourire en coin tandis que ses mains s’affèrent à refermer sa chemise, l’air frais de la nuit le faisant quelque peu frissonner. Le brun pourrait l’abandonner une seconde pour aller chercher sa veste, mais il ne compte pas jouer avec sa chance. « Pas loin comment ? T’as vu mes Louboutins, je suis pas faite pour marcher moi, va falloir me porter. » - « On peut s’arranger princesse. » Le surnom venait de lui échapper sans que ce ne soit quelque chose d’habituel. À force de la fréquenter et de la voir évoluer dans le même milieu que le sien, Arthur avait automatiquement catégorisé Greta comme la princesse à son papa, éternellement choyée par le patriarche, à l’image même de sa propre petite sœur. Pour le moment, elle semble se débrouiller sans son aide alors qu'Arthur effectue un léger tour sur lui-même pour se situer à nouveau. Il ne retournera pas dans la maison où la fête continue à battre son plein et il ne souhaite pas rater son coup avec Greta en les emmenant dans la mauvaise direction. L’anglais est encore agité par toutes les substances ingurgitées au cours de la soirée et son rythme cardiaque reste anormalement haut pour qu’il puisse rester immobile. Dès que son esprit à su tracé le chemin possible à emprunter, il s’est mis en route, persuadée que la blonde finirait par le suivre. Il ne faudra qu’une seconde pour que des talons se mettent à claquer sur le bitume et qu’une présence s’installe à ses côtés. « Je suis sûre que c’est une mauvaise idée, Arthur. » Il n’a aucune idée de ce qu’il est en train de faire et il est fortement possible qu’elle ait entièrement raison, mais Arthur n’écoute jamais sa propre raison. Tout ce qu’il souhaite, c’est passé un moment avec Greta, sans être entouré par leur famille ou même leur ami. L’idée est fixée dans son esprit et rien ne pourra le faire reculer désormais. « C’est juste un verre, tu sais. » Clairement, il ne compte pas la demander en mariage et puis si elle décide qu’elle le trouve toujours aussi stupide, elle aura bien mille façons de lui faire comprendre la chose, il n’en doute pas un seul instant. « Au moins, t’as eu la classe de pas m’inviter chez toi directement. » Arthur éclate de rire, alors que la jeune femme s’arrête tout proche de lui. « La soirée n’est pas encore terminée. » C’est qu’il veut bien se la jouer gentleman, mais il a aussi des yeux et il aurait bien du mal à la laisser s’échapper désormais, surtout lorsqu’il est capable de sentir le souffle de la jeune femme sur sa peau. Joueur, Arthur laisse son regard glissé sur les lèvres de Greta avant de se redresser soudainement. « Mademoiselle… » Et tel un gentleman qui connaît ses manières, il lui tend son bras.

Le chemin fut quelque peu chaotique, entre quelques bouffées d’un joint fini trop rapidement et les talons de Greta qui ne furent d’aucunes aides au milieu des rues pavés, mais les deux jeunes gens ont fini par arriver au bar qu’Arthur avait en tête. Il est tard et les clients se font rares, mais le Coventry est un habitué des lieux et lorsque le barman finit par le reconnaître, il lui indique une table vers le fond. Habituellement, c’est ici qu’Arthur vient boire son dernier verre de la soirée, plus souvent seul qu’accompagné, sa manière à lui de redescendre avant de regagner le manoir familial où il sait d’avance que les reproches pleuveront dès le petit-déjeuner. L’adrénaline court encore entre ses veines, mais l’esprit d’Arthur est concentré sur Greta, la manière dont elle analyse le menu avant de commander un verre et cette manie qu’elle a de faire taper ses ongles parfaitement manucurés sur la table. « Je t’ai jamais demandé ce que tu faisais comme études. » Il passe le plus clair de son temps à la rencontrer dans des soirées guindées, souvent, elle lui sauve la mise avec l’échange de quelques blagues sur les invités, mais jamais ils n’ont réellement pris le temps d’entamer une discussion qui s’éloigne de ce que leurs parents leur demandent de dire à tout bout de champ. Tout ce qu’il aimerait savoir soudainement, c’est qui peut bien être la véritable Greta Sighbury.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyMer 30 Nov 2022 - 20:24



Ils consommaient tout trop vite, les verres, les soirées, les relations. Alors c'était rapidement qu'elle s'en était allée, sachant pertinemment qu'elle pourrait se remettre à faire la fête dès le lendemain si elle le souhaitait. En quittant le chaos de la soirée, ce n'était pas le froid de la nuit qui l'avait surprise mais plutôt le comportement totalement opposé à ce qu'il montrait normalement d'Arthur. « Je plaisantais Greta. » Ses yeux étaient allés regarder le ciel étoilé puis elle avait terminé par un éclat de rire. Le ton sérieux d'Arthur l’avait prise de court et il était évident qu’elle ne s’était pas vexée à cause des remarques du garçon dont le caractère ne la choquait plus. Et c’était peut-être ça qui l’attirait inévitablement vers lui, cette volonté de passer outre le personnage antipathique qu’il aimait tant jouer lors des soirées et tenter d’en savoir plus. Ils s’étaient liés sans vraiment le vouloir, a cause de leurs origines et de leurs parcours et il fallait dire que malgré le petit jeu auquel ils s’adonnaient, Greta avait eu tout le loisir de s’attacher un peu à lui. A son manque de tact, à ses moqueries et son côté supérieur. A ce talent pour cacher qui il était vraiment qu’elle mourrait d’envie de maîtriser. « C’est un privilège qui se mérite. » Etait-il en train de sous-entendre qu’elle aussi pourrait un jour mériter ce genre d’attentions de sa part ? Il lui était extrêmement difficile d’y croire mais il fallait l’admettre, elle venait de le voir agir comme une bonne personne. « C’est un défi que tu me lances ? » avait-elle demandé en lui donnant un léger coup de coude alors qu’il l’avait rejointe. « Je suis irrésistible Sighbury faut que tu t’y fasses. » Le sourire en coin, les manches retroussées de sa chemise qui dévoilaient une montre au prix indécent, cette chemise entrouverte qu’il reboutonnait en ne lâchant pas son regard. Fumer était paradoxalement la seule façon de ne pas sombrer. Greta avait accepté de continuer la soirée avec lui mais elle allait devoir redoubler d’efforts pour ne pas tomber dans le piège bien trop évident du garçon. Mais il fallait avouer qu’il était trop doué, venant répondre aux caprices d’une héritière bien peu habituée à marcher après une soirée. « On peut s’arranger princesse. » Et avec un seul mot il était venu lui faire oublier que la suite de cette soirée pouvait être une mauvaise idée parce qu’au fond, il avait raison, il était irrésistible. La blonde résistait mais la façon dont il tirait sur le joint pour garder un temps la fumée et la recracher en venait la faire vaciller sur ses talons. Pour éviter qu’il ne réalise l’effet qu’il avait sur elle, elle avait repris le filtre qu’il tenait entre ses doigts pour venir tenter de renverser assez son esprit pour oublier cette attirance. « C’est juste un verre, tu sais. » Juste un verre. Le mensonge était palpable mais appréciable. Ils n’avaient de toute façon de comptes à rendre à personne, ils étaient jeunes et libres. Il n’y avait donc aucun mal à ce que ce verre se transforme en quoique ce soit d’autre mais le risque était de tirer un trait sur une potentielle amitié, à venir ajouter du drame dans un groupe soudé, ou pire, à se laisser prendre à un jeu plus compliqué qu’une simple histoire d’un soir. « La soirée n’est pas encore terminée. » « Juste un verre, hin ? Goujat, va. » Et elle avait éclaté de rire en commençant à marcher à ses côtés. « Mademoiselle… » Greta avait accepté son bras et s’était arrêtée un instant pour plonger son regard dans le sien et lui sourire, sincèrement, et ce pour la première fois depuis qu’ils s’étaient rencontrés.

Greta était restée silencieuse durant la marche, profitant du calme de la nuit pour tenter de reprendre un peu ses esprits et de la proximité rassurante avec Arthur. Le bar était bien plus vide que la soirée qu’ils venaient de quitter et l’ambiance tamisée ainsi que la table où ils s’étaient installés face à face donnaient peut-être un peu trop de romantisme à la scène. Greta se noie donc dans la carte du bar dont les mots flottent devant ses yeux rouges alors elle indique de l’index un nom un peu au hasard parmi la longue liste de vin. « Je t’ai jamais demandé ce que tu faisais comme études. » Son attention se reporte sur Arthur et ses sourires deviendraient presque niais alors que la drogue et la lumière du bar rendent les traits de son visage plus beaux que jamais.  « Ravie que tu me vois capable de faire autre chose que dilapider l’argent de papa et maman, Arthur » avait-elle plaisanté. « Non j’avais commencé une école de vétérinaire mais… » Les sourcils froncés d’Arthur venaient appuyer soit l’étonnement, soit une légère moquerie face à cette annonce alors elle avait poursuivi sans trop se risquer. « J’ai arrêté directement, j’avais… d’autres projets. » Ils avaient cette facilité dans la vie, cette opportunité de courir après le moindre de leur rêve sans que l’argent ne soit une barrière et le dire à voix haute lui faisait prendre conscience de cette vie à l’opposée d’un bon nombre de personnes. « Je t’en dirais bien plus mais ça casserait mon image de fille mystérieuse et sexy. Et puis, surtout, tu te moquerais de moi. » Il avait eu le mérite de prendre la direction d’une conversation un peu plus sérieuse mais elle ne pouvait s’empêcher de garder une pointe de piment dans cette relation qui oscillait entre l’amitié, l’intérêt, le flirt et l’exaspération. Les sentiments qu’elle éprouvait pour Arthur étaient effectivement nombreux. « Et toi alors, qu’est ce que tu fais quand t’es pas occupé à combler tes groupies ? » Et à se vanter de ses conquêtes durant des soirées un peu trop mouvementées.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyDim 11 Déc 2022 - 15:34



« C’est un défi que tu me lances ? »
« Peut-être bien ! »

Ce n’est pas un jeu dans lequel elle souhaite se jeter, Arthur le sait, mais lui, il est bien incapable de ne pas tout transformer en un divertissement. Elle a su attirer son attention toute la soirée durant et il ne serait pas contre quelques prolongations loin de l’agitation qui persiste à l’intérieur de la maison. Pour une fois, il aimerait juste profiter d’un instant à l’écart de la musique assourdissante et du regard des autres. Avec quelques sourires savamment orchestrés, il semblerait qu’Arthur soit capable d’attirer Greta à ses côtés. « Juste un verre, hin ? Goujat, va. » Il ne sait retenir son éclat de rire, de ceux tellement naturelle, qu’il en avait rejeté sa tête vers l’arrière. De bien des manières, il aurait pu répondre à la provocation. Ce n’est pas la première fois qu’une jeune femme le reprends sur ses actions, mais il préfère se contenter d’un haussement d’épaule avant de lui tendre son bras. Va-t-elle accepter de jouer un peu ?

Arthur avait profité de leur déambulation dans les rues silencieuses pour redescendre légèrement même s’il restait hyper connecté à chacun de ses sens, parfaitement obnubilé par la simple présence de la blonde à ses côtés. Soudainement, il n’existait plus aucun camarade à impressionner, plus aucune pression à la simple idée de conserver sa réputation. Greta le connaît depuis plusieurs années, elle est faite du même acabit, moulée dans les mêmes institutions et avec un héritage affreusement semblable au sien. Il n’avait pas besoin de lui rappeler son statut, elle le connaissait à la perfection. Alors, tout lui paraissait un brun différent désormais. Loin de l’agitation ambiante, accoudé à une table qui semblait éloignée du reste du monde, Arthur se débarrassa quelque peu de son image d’homme intouchable. Il avait conscience de ne connaître Greta que par l’ennui commun qui semblait les réunir parfois, mais sans plus. Elle n’était qu’une énième héritière et il devenait curieux de plus. « Ravie, que tu me vois capable de faire autre chose que dilapider l’argent de papa et maman, Arthur » Amusé par sa réflexion, il prétendit à une petite révérence manquant de se cogner sur le coin de la table tant la coordination de ses gestes restait embué par une prise de drogue un brin trop conséquente. « Non j’avais commencé une école de vétérinaire, mais… » Il retient une exclamation, sourcil froncé, Arthur s’attendait au discours de la princesse trop affecté par le sort des animaux pour pouvoir continuer sur cette voix et il se sentait déjà blasé par la perspective. « J’ai arrêté directement, j’avais… d’autres projets. » C’est qu’il ne s’attendait pas à un tel retournement de situation et le voilà bien con. « D’autres projets ? » Greta avait dilué bien trop de suspense pour que sa curiosité ne soit pas totalement happée. « Je t’en dirais bien plus, mais ça casserait mon image de fille mystérieuse et sexy. » Il ne sait retenir son sourire empli de charmes face aux adjectifs employés par la blonde. Il avait toujours eu des regards vers elle, mais ce soir, il la trouvait encore bien plus sexy, comme elle pouvait le dire elle-même. « Et puis, surtout, tu te moquerais de moi. » Une nouvelle fois, les sourcils de l’anglais se froncent dans l’incompréhension. « Et pourquoi donc ? » D’accord, il a toujours été du genre à prendre les choses à la légère, bien sûr qu’il se fichait de tout et si elle doutait ainsi, c’est probablement parce qu’il finirait par se moquer. Mais le brun se trouvait un peu outré de l’image que l’on semblait sans cesse coller à sa personnalité. « Aller, tu peux pas me laisser sur un tel suspense… ! » Il n’avait jamais aimé que l’on retienne des informations, lui l’éternel curieux, toujours premier au courant des moindres rumeurs de leur monde. « Et toi alors, qu’est-ce que tu fais quand t’es pas occupé à combler tes groupies ? » Une nouvelle fois, il ne put s’empêcher de lui adresser un clin d’œil, éternel cliché de l’image qu’il pouvait renvoyer aux autres. « Sache que j’ai un emploi du temps overbooké pour mieux combler la gent féminine. » Bien sûr qu’il se devait de rempiler pour son rôle de macho en chef, le torse bombé et la tête haute. Il en était fier Arthur et il se fichait bien de ce que Greta pouvait en penser. « Je fais des études de médecine. » Et il sait quel effet cela fini par avoir sur la personne qui osait lui poser la question. Il n’est pas l’idiot de première que tout le monde pense pouvoir cerner en un regard. « C’est comme ça que j’ai connu Swann. Partenaire de labo et tout ça. » Son meilleur ami, celui qui l’aidait à tenir le cap et qui lui forçait la main pour réviser et tenir la tête hors de l’eau depuis quelques années déjà. « Je crois que j’aimerais être médecin urgentiste. » C’était l’idée en tout cas, le goal ultime, mais Arthur s’ennuie déjà de devoir tout apprendre par cœur, il est lassé des nuits à réviser pour n’obtenir qu’une note médiocre, car il était tout simplement incapable de se concentrer sur une longue durée. « Je parie que tu ne t’attendais pas à cela. » qu’il renchérit pour la frime, parce qu’il n’avait jamais été du genre à tenir une conversation sérieuse bien trop longtemps. À s’agiter sur son siège, voilà que sa jambe vint a effleurer celle de Greta sous la table comme deux adolescents qui se tournaient autour et cela provoqua un éclat de rire chez le Coventry. « Considère-moi intrigué Sighsbury. » qu’il affirme se souvenant de ce qu’elle lui avait évoqué juste auparavant sur le désir de laisser planer un certain mystère sur sa personne. « Je vais pas te lâcher. » Elle allait devenir son défi, il ne pouvait l’expliquer, mais il se voulait d’en savoir plus, de ne pas la laisser s’éloigner. Arthur était fixé sur son idée, sourire au coin des lèvres et regard sceller sur la silhouette de la blonde. Et comme si le serveur avait attendu le moment parfait, il venait déposer leur verre sur la table. Arthur attrapa le sien avant de le tendre en direction de Greta afin de trinquer sans jamais décaler son regard de celui de sa nouvelle obsession du soir.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyMer 28 Déc 2022 - 12:30



« Peut-être bien ! » S’attirer les faveurs d’Arthur Coventry n’était définitivement pas sur la liste des choses qu’elle avait prévu pour la soirée, alors Greta n’avait pas relevé l’air malicieux du garçon alors qu’il la rejoignait dehors. Elle se contentait d’imaginer et de se laisser convaincre qu’il était bel et bien capable d’un comportement positif, et la suite de la soirée serait probablement l’occasion parfaite de découvrir si elle en était digne. Alors qu’ils plaisantaient, Greta s’étonnait d’accorder de l’importance à ce qu’il pouvait penser d’elle et à l’attitude qu’il adopterait avec elle. Chassant cette idée de son esprit, elle l’avait suivi jusqu’au bar intimiste où il avait décidé de l’emmener pour terminer là soirée et l’avait laissé mener la conversation. Arthur lui demandait ce qu’elle faisait comme études alors que leurs campus n’étaient pas si éloignés, lui en médecine et elle en école vétérinaire mais il fallait se rendre à l’évidence, ces deux-là ne se seraient probablement jamais côtoyés sans l’aide de leurs parents. Alors oui, leur amitié, si l’on pouvait définir leur relation comme tel, ne tenait qu’à un fil et reposait sur des bases extrêmement bancales mais le garçon semblait prêt à changer la donne, à la grande surprise d’une Greta bien peu encline à se confier sur ses projets d’écriture. « D’autres projets ? » Plutôt que de répondre simplement à la question, Greta avait de nouveau choisi le ton de la plaisanterie parce qu’elle ne savait pas à quoi était dû ce rapprochement soudain et cette volonté de l’entendre se confier. « Et pourquoi donc ? » avait-il demandé lorsqu’elle avait affirmé que l’annonce de ses activités d’écrivaine le ferait rire. « Parce que c’est ce que ta réputation me pousse à penser, et parce que c’est peut-être la seule conversation sérieuse que l’on a, toi et moi. » Greta n’était pas habituée, ne s’attendait pas à le voir la questionner avec un regard qui semblait extrêmement sincère. Alors peut-être qu’il s’agissait là d’une façon d’en apprendre plus sur l’héritière pour avoir quelque chose à utiliser contre elle dans le futur, le manipulateur qu’il était aux yeux d’un bon nombre de personnes lui faisait tout envisager. « Aller, tu peux pas me laisser sur un tel suspense… ! » Son insistance et sa moue déçue n’avaient pas suffi à la décider à déjà révéler certains de ses secrets et c’était lui qu’elle était venue questionner. « Sache que j’ai un emploi du temps overbooké pour mieux combler la gent féminine. » Elle ne le savait que très bien grâce aux bruits qui couraient au sein de l’élite londonienne. « Je fais des études de médecine. » Greta avait arqué un sourcil pour signaler un étonnement légèrement feint. « C’est comme ça que j’ai connu Swann. Partenaire de labo et tout ça. » La blonde en savait effectivement un peu plus sur Arthur que lui n’en savait sur elle, parce qu’elle discutait souvent avec Swann de tout et de rien et que le mystère Coventry avait déjà soulevé sa curiosité. Alors, oui, elle savait, mais l’entendre confirmer une activité qui correspondait bien peu à sa personnalité continuait à l’étonner.  « Je crois que j’aimerais être médecin urgentiste. » avait-il commencé. « Je parie que tu ne t’attendais pas à cela. » C’était très peu de le dire. « Eh bien, Docteur Coventry. Plein de surprises, donc. J’ai du mal à t’imaginer assidu et sérieux durant les cours, mais je te souhaite de réussir. Vraiment. » Et Greta ne pouvait pas affirmer que l’idée d’une consultation avec ce docteur là ne lui procurait aucune sensation et elle s’était empressée de reporter son regard fuyant sur son interlocuteur pour ne pas laisser ses fantasmes interférer dans une conversation aussi intéressante. Des yeux qui s’étaient écarquillés un peu trop alors que sa cuisse était venue rencontrer la sienne sous la table, un mouvement qui avait eu lieu au pire moment et qui l’avait forcée à baisser la tête et remettre une mèche de ses cheveux derrière son oreille pour reprendre sa concentration. Son éclat de rire à lui l’avait probablement empêché de constater combien il la déstabilisait. « Considère-moi intrigué Sighsbury. » avait-il finalement dit pour lui permettre de reprendre le fil de la conversation. « Je vais pas te lâcher. » Pas ce soir, en tout cas, elle l’espérait. Et leurs verres étaient arrivés pour venir soulager une Greta qui bouillonnait et en avait avalé une gorgée peut-être un peu trop importante avant d’à nouveau tenter de poursuivre la conversation. « J’écris, en fait. J’aimerais bien publier un roman. Voilà, tu peux rire maintenant. » avait-elle finalement consenti à dire, comme si une simple gorgée supplémentaire ce soir  avait suffi à l’aider à se confier. « Savoir que tu t'intéresses à quelqu’un d’autre qu’à toi-même en surprendrait plus d’un, tu sais ? » avait-elle poursuivi en levant vers lui un regard plus perçant encore que d’habitude, accompagné d’un sourire en coin qui trahissait une attirance qui ne faisait que grandir au fur et à mesure de leur conversation. Une discussion entre adultes qui apprenaient à se connaître autour d’un verre non pas un flirt rapidement terminé pour passer à l’action. Quelque chose qui semblait vrai. « Non, sérieusement, je suis contente aussi de voir que y a plus que ce que tu acceptes de montrer. » Plus que cette arrogance qui ne le quittait jamais, plus que ce tableau de chasse qui le définissait parmi leur groupe d’amis. Arthur Coventry avait sa part de mystère et la blonde réussissait, sans réellement l'avoir cherché, a en apprendre plus et à creuser une carapace qui prenait chez lui la forme d’un physique extrêmement avantageux. « J’en doutais pas, tu sais ? » avait-elle ajouté en venant approcher ses coudes de lui pour poser son visage dans ses mains. Et Greta avait peut- être de plus grands espoirs qu’une simple nuit depuis leur rencontre sans s’en rendre compte. Peut-être qu’elle n’aurait été qu’un prénom sur sa liste de conquête si elle n’était pas convaincue qu’il n’était pas plus complexe que ce qu’il ne laissait paraître.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptySam 4 Fév 2023 - 22:30



Jamais Arthur n’avait envisagé se retrouver là, en compagnie de Greta, dans un lieu assez calme pour leur permettre d’entreprendre une conversation digne de ce nom. Certes, il était celui qui avait entraîné la jeune femme dans son sillage, mais ses raisons initiales étaient probablement bien moins honorables que le simple désir d’entamer une conversation avec la blonde. Il venait de se faire prendre à son propre jeu, sincèrement curieux de savoir ce qui avait bien pu entraîner Greta à vouloir changer de direction sans qu’elle n’ose ne lui avouer. Son père lui avait toujours appris que pour obtenir les secrets de l’opposant, il fallait donner un peu de sa personne. Arthur n’était pas du genre à étaler sa science – sans jeux de mots quelconques – il était le dernier à répondre à la question des études et laissait les autres remplir les blancs pour lui. « Eh bien, Docteur Coventry. Plein de surprises, donc. J’ai du mal à t’imaginer assidu et sérieux durant les cours, mais je te souhaite de réussir. Vraiment. » A la fin, il n’était même plus étonné que les gens remplissent les trous de la pire des manières qui soit. Tout le monde semblait penser qu’Arthur n’était qu’un idiot qui profitait allègrement de l’argent de ses parents pour ne jamais laisser entrevoir le fait qu’il était incapable de réfléchir par lui-même. Personne ne s’attendait à ce qu’il puisse rêver d’autre chose, à ce qu’il soit capable de suivre des études. Quelques années en arrière, Arthur aurait probablement été vexé par les paroles de la jeune femme, aujourd’hui, il se contente de hausser les épaules. « Crois ce que tu veux G. » Il n’en avait que faire de son opinion, après tout, elle n’était qu’une parmi tant d’autres. De ceux qui s’étaient fait une idée sur le Coventry sans jamais chercher à le connaître réellement, en se basant simplement sur les rumeurs de couloirs et les quand dira-t-on.

« J’écris, en fait. J’aimerais bien publier un roman. Voilà, tu peux rire maintenant. » Fronçant les sourcils, Arthur pencha la tête sur le côté, pas réellement sûr de comprendre ce qu’elle semblait attendre de lui. « Pourquoi est-ce que je devrais rire ? » Elle haussant les sourcils et il comprit. Oh. Elle n’avait donc qu’une basse estime de sa personne. Elle s'était persuadé que tout n’était que farce et sarcasme pour lui, qu’Arthur Coventry n’était en rien capable de comprendre les nuances de la vie et que tout n’était pour lui qu’une vaste blague à laquelle il s’empressait de participer. « Si c’est sérieux pour toi, je n’ai aucune raison de me moquer. » Arthur ne disait pas cela dans le simple désir de préserver les rêves de la jeune femme, il était sincère, pour une fois. Toute son éducation se voulait à lui rappeler que les métiers d’artistes n’avaient rien de stable, mais il avait conscience que Greta venait de livrer une part de secret et il ne comptait pas s’en servir contre elle. « Savoir que tu t'intéresses à quelqu’un d’autre qu’à toi-même en surprendrait plus d’un, tu sais ? » Arthur dut se mordre la lèvre pour ne pas répliquer plus vite que son ombre avec la seule intention de blesser la jeune femme. Il n’aimait pas réellement que l’on le remette en question de cette manière, mais le Coventry ne devrait pas être étonné de l’image qui semblait lui coller à la peau depuis des années. « Je me fiche de ce que les autres pensent de moi. » Il n’avait jamais eu de temps à perdre avec le désir de vouloir absolument plaire aux autres. « Non, sérieusement, je suis contente aussi de voir que y a plus que ce que tu acceptes de montrer. » Il retint un rire, préférant s’approcher un peu plus de la jeune femme qui était venu légèrement se pencher au-dessus de la table. « Tu devrais savoir pourtant, qu’il existe toujours un monde entre la personnalité publique et le reste. » C’était la règle d’or de leur monde, toujours paraître auprès des autres sans jamais dévoiler sa véritable personnalité qui se devait réserver à un cercle bien plus restreint. « Les autres… » Ceux avec qui ils passaient du temps en soirée depuis leur année Lycée et toutes les connaissances qui était venu se rajouter au fil des années. « Ils aiment à penser que je suis juste un abruti d’héritier. » Un gars sans cervelle qui est prêt à cramer son argent pour quelques bouteilles et un peu de drogue. Arthur avait conscience que ses amitiés se limitaient au profit que les autres tiraient de lui, en l’exception de Swann probablement. « Pourquoi j’irais m’emmerder à leur démontrer autre chose ? » Si Arthur déteste la solitude, il ne cherche pas pour autant à être apprécié ou entourer d’une bande d’amis fidèle digne des sitcoms populaires.

« J’en doutais pas, tu sais ? » Il ne sut retenir son rire, cette fois-ci, ses yeux cherchant la vérité dans les prunelles de Greta. Elle paraissait intéresser, curieuse d’en savoir plus sur la partie de la personnalité du Coventry qui était rarement de sortie. Arthur vint laisser ses doigts glisser sur l’avant-bras de la blonde tout en ne lâchant jamais son regard. « Tu avais la même image de moi que tous les autres abrutis présents à cette soirée. » Il le savait, elle n’avait pas besoin de mentir. « Et t’es en train de te dire qu’en fait, tu ne sais même pas qui je suis. » Après tout, il n’avait pas ri des rêves de la jeune femme. Les doigts d’Arthur ne cessaient de dessiner des arabesques sur le bras de Greta, il n’avait plus réellement envie de reculer. « T’as un truc différent Greta. » Peut-être parce qu’elle venait de lui avouer quelque chose dont il n’aurait jamais soupçonné l’idée ou simplement parce qu’il prenait enfin le temps d’apprendre à la connaître en dehors des illusions dorées. « Ce serait idiot que l’on reste sur des idées préconçues, non ? »





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyMer 1 Mar 2023 - 12:13



Ils auraient pu être seuls dans ce bar ce soir-là que cela n’aurait rien changé, ils étaient captivés et dans une bulle, comme si ce moment avait été attendu depuis toujours. Deux héritiers qui se confiaient sur leurs ambitions, les journalistes étaient probablement en train de rater leur meilleur scoop de la semaine mais même si des flash s’étaient fait voir, Greta aurait probablement était trop intriguée par Arthur pour s’en rendre compte. « Crois ce que tu veux G. » Tout dans son attitude laissait entrevoir une déception en la voyant elle aussi clamer combien l’héritier n’était pas le premier sur lequel on parierait pour réussir de brillantes études. Pourtant, la blonde n’avait pas eu pour but de le blesser pour la simple et bonne raison qu’elle s’était persuadée que rien ne l’atteignait jamais.

« Pourquoi est-ce que je devrais rire ? » Il ne le faisait pas exprès, ne tentait pas sciemment de se rendre adorable et pourtant l’ensemble de ses mimiques et de ses mouvements le rendaient irrésistible. Greta s’en rendait compte et se savait prise au piège, pourtant, au fur et à mesure de ses mots et de cette première vraie conversation, la blonde se sentait bien moins en danger. Peut-être que tout n’était qu’apparences et préjugés et qu’Arthur méritait une chance. Ce soir, elle était totalement disposée à lui donner et le mélange qui flottait en elle ne lui permettait pas d’y voir un quelconque inconvénient. « Si c’est sérieux pour toi, je n’ai aucune raison de me moquer. » Alors elle avait relevé les yeux vers lui pour lui adresser un sourire sincère qui venait souder ce moment suspendu dans le temps, un moment de complicité qu’ils ne retrouveraient peut-être jamais après ce soir. Greta y songeait, à ce que ce moment puisse être unique, à ce qu’il ne la recontacte pas et qu’il agisse comme si de rien était à leur prochaine soirée, alors elle profitait de l’instant bien plus agréable que ce qu’elle n’aurait pu imaginer. La jeune femme se confiait même à lui, quitte à ce que toutes ces confidences soient retenues contre elle plus tard. « Je me fiche de ce que les autres pensent de moi. » avait-il rétorqué quand celle-ci avait fait part de son étonnement de le voir ainsi accorder de l’importance à ce qui la passionnait. « T’as de la chance, faudrait que tu m’apprennes. » C’était peut-être dans ses gênes, mais le fait était que Greta était consciente à chaque instant du regard des autres. Elle ne s’empêchait pas pour autant de sortir, de dépasser les limites et de faire tout ce que l’on pourrait lui reprocher, profitant de toute cette lumière mise sur son frère aîné et ses parents pour passer au travers et ne pas se faire prendre. « Tu devrais savoir pourtant, qu’il existe toujours un monde entre la personnalité publique et le reste. » Greta acquiesçait, pendue aux lèvres si bien dessinées d’un Arthur bien plus loquace qu’à l’accoutumée. « Les autres… » Et la blonde aurait dû s'allonger sur la table si elle voulait que son visage soit encore plus proche du sien pour l’écouter continuer ses confidences. « Ils aiment à penser que je suis juste un abruti d’héritier. » Le plus évident de leur point commun. « Pourquoi j’irais m’emmerder à leur démontrer autre chose ? » Il avait raison, sa nonchalance trouvait une explication au fil de ses mots, si bien choisis. Tout commençait à prendre place dans son esprit et elle s’étonnait elle-même de commencer à comprendre Arthur Coventry. Il n’était pas un chasseur de femmes défoncé chaque soir, juste un garçon paumé qui se noyait dans le fardeau de l’image qu’on attendait de lui.

Poussant un long soupir et brisant légèrement la proximité entre leurs deux visages en se reculant dans le dossier de sa chaise, elle avait répondu. « Parfois j’aimerais disparaître. Juste partir, ne plus avoir à me soucier de la presse, tout ce bordel. Juste être moi. » Son regard fixait le sien et ils se découvraient des points communs, ils se sentaient tous les deux incompris à différentes mesures. Jamais elle n’aurait pu imaginer une pareille connexion avec Arthur Coventry mais l’alchimie qui naissait ne s’expliquait pas. Greta voulait le comprendre, tenter de le cerner et de passer au-delà de toutes les informations qu’elle avait pu recevoir sur le garçon, se faire sa propre idée. « Tu avais la même image de moi que tous les autres abrutis présents à cette soirée. » Lui était conscient de ce retournement de situation mais ne comptait probablement pas la laisser s’en tirer avec un simple battement de cils. Il avait raison, elle ne dérogeait pas à la règle des préjugés, pourtant, il était à l’initiative de ce tête à tête. « Et t’es en train de te dire qu’en fait, tu ne sais même pas qui je suis. » Elle ne réussissait pas à décoller son regard de cet index qui caressait son avant-bras, hypnotisée par le mouvement et l’effet qu’il produisait en elle. « Je suis également en train de me dire que tu pourrais réussir à me faire changer d’avis rapidement. » Il lisait en elle comme dans un livre et se montrait bien plus adroit pour mener la discussion qu’il n’avait l’habitude de l’être. « T’as un truc différent Greta. »  « Un truc différent ? Tu l’as dit toi-même, j’ai simplement suivi ce qu’il se disait et j’ai pas essayé de te connaître avant. Je suis comme les autres. » C’était un constat affligeant pour elle alors qu’elle pouvait piocher dans tout un tas de circonstances atténuantes. « Faut pas m’en vouloir, tu admettras que tu m’avais pas encore montré ta vraie personnalité. Et j’ai encore tellement de questions… » Arthur se révélait être un homme réfléchi, conscient de ce qu’on attendait de lui mais se refusant à s’y plier, menant sa vie comme il l’entendait. Pourtant, pourquoi s’était-il toujours comporté comme le pire des idiots avec elle pour finalement en arriver là ? « A part me chambrer en soirée, tu faisais pas grand chose. » La situation la faisait rire parce que tout ce qu’elle aimerait qu’il fasse à ce moment précis était précisément tout ce qu’elle lui avait refusé avant. « Ce serait idiot que l’on reste sur des idées préconçues, non ? » Ils étaient sur le bon chemin pour se défaire de ces idées-là et même si le risque de s’être fait manipuler était important, elle voulait le prendre. « Pour une fois je vais être d’accord avec toi, Coventry. Tu mérites mon attention. » Posant sa main sur la sienne qui n’avait de cesse d’enchaîner les allers-retours sur son avant-bras et se rapprochant de nouveau de son visage, elle avait planté son regard dans le sien. « J’ai accepté de te suivre, on est en train de faire connaissance, c’est un bon début non ? » Mais elle en voulait plus et elle ne rechignerait maintenant plus à le laisser mener la danse. « Quels autres secrets cachez-vous, Monsieur Coventry ? » La nuit serait encore longue, Greta avait tant bu qu’elle ne réussissait pas à terminer le verre qui se tenait devant elle et se contentait de jouer avec pour ne pas flancher alors que les rapprochements physiques d’Arthur s’intensifiaient.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptySam 22 Avr 2023 - 18:02



L’ambiance tamisée du bar venait renforcer la sensation que, soudainement, ils n’étaient plus que deux dans ce monde. L’extérieur ne pouvait pas les atteindre sur cette banquette à l’abri des regards, la musique d’ambiance servait à recouvrir le bruit des conversations qui suivait leur cours près du barman. Pour la première fois, Arthur prenait le temps d’observer Greta, cherchant à décrypter le moindre de ses gestes et les sourires qu’elle essayait de maintenir discrètement au bord de ses lèvres. Il n’avait plus à faire semblant d’être ce fils de, insupportable et tant de fois désagréable avec les autres. Arthur avait abandonné son rôle en passant le pas de la porte. Il n’était jamais très à l’aise sans son masque, il ne savait plus réellement faire sans tant, il était habitué à jouer cette partition, mais Greta facilitait les choses. Un aveu contre un second et petit à petit se dessinait une conversation qui laissait entrevoir d’autres horizons loin de tout ce qu’ils se forçaient à laisser transparaître pour apaiser l’esprit de leurs géniteurs respectif. Il redevenait Arthur, le gamin agité, trop intelligent pour être compris par ses paires, celui qui rêvait d’études de médecine, mais qui se perdait dans l’image que l’on voulait percevoir de lui. Elle se laissait aller aux mêmes confidences, lui apprenant son amour de la littérature et ses envies d’écrire pas simplement pour le plaisir. Arthur était ravi de découvrir cette personnalité de Greta, une fille à l’imagination probablement débordante et qui rêvait autant d’ailleurs qu’il pouvait le faire. « Parfois, j’aimerais disparaître. Juste partir, ne plus avoir à me soucier de la presse, tout ce bordel. Juste être moi. » Jamais il n’avait entendu l’une de ses paires utiliser une affirmation aussi forte. D’abord quelque peu décontenancé, Arthur s’autorisa à relâcher la pression qu’il ne cessait de s’imposer. Il en rêvait lui aussi, d’un ailleurs fait d’aucune obligation. « Certains tueraient pour être à notre place et nous, on rêve de s’enfuir. » Il échappa un ricanement. Est-ce que cela faisait d’eux des ingrats ou simplement des gamins qui avait déjà trop donner à la société et qui rêvait simplement d’avoir une vie similaire à leur camarade de promotion. N’être personne, n’avoir aucun compte à rendre à qui que ce soit, être des étudiants comme les autres, de ceux qui expérimentent tout sans jamais se demander si cela finira en première page du Sun dès le lendemain. Arthur avait eu son lot d'articles à scandale, des photos de lui vendu aux journalistes par certains de ses soi-disant amis, des rumeurs lancer par les filles qu’il avait fini par rejeter après quelques soirées à s’amuser entre les draps. Il avait déjà tout connu et son père avait déjà eu à faire du ménage pour que certaines choses restent à jamais enterrer dans un coin. Alors, il comprenait le sentiment exprimé par Greta, mieux que personne. « Je suis également en train de me dire que tu pourrais réussir à me faire changer d’avis rapidement. » - « C’est l’idée. » Arthur sentait une connexion se former entre eux, quelque chose qu’il n’avait pas ressenti depuis bien longtemps. Sous le regard de Greta, il se sentait entendu et compris. Pas simplement par intérêt ou dans le but d’une quelconque moquerie, mais pour ce qu’il était vraiment en dehors de ce qu’il démontrait au reste du monde. « Un truc différent ? Tu l’as dit toi-même, j’ai simplement suivi ce qu’il se disait et j’ai pas essayé de te connaître avant. Je suis comme les autres. » Il haussa les épaules, conscient qu’il n’avait pas vraiment faites mieux à son égard. « Faut pas m’en vouloir, tu admettras que tu m’avais pas encore montré ta vraie personnalité. Et j’ai encore tellement de questions… » Au moins, elle semblait voir plus désormais et dans le fond, c’est tout ce que voulait Arthur. Il avait besoin d’une pause. Ce n’est pas vraiment ce qu’il avait imaginé en entraînant Greta loin des tumultes de la soirée dans laquelle ils se trouvaient, mais il commençait à apprécier la tournure que prenaient les événements. « A part me chambrer en soirée, tu faisais pas grand-chose. » C’était la facilité, pour la tenir à distance, parce que Greta l’avait toujours intrigué, mais qu’Arthur avait conscience de ne pas être forcément quelqu’un de bien. « C’est toujours plus facile… » Se moquer, il savait faire, prendre le temps de s’ouvrir comme ils étaient en train de le faire ? Arthur n’était pas à l’aise avec cela, un faux mouvement et il enfilera à nouveau sa carapace rejetant une distance entre eux. « T’as toujours du répondant, tu ne me laisses jamais vraiment gagner. » Ils ne se croisaient pas souvent, mais Greta entrait toujours dans son jeu avec un véritable mordant et Arthur pouvait au moins admettre aimer cela. « J’ai toujours aimé les challenges et je déteste ces filles qui me mangent dans la main à cause de mon nom de famille. » Elle est loin de tout cela, Greta, elle se fiche de son ordre de naissance, de ce qu’il finira par avoir avec son héritage, elle est comme lui, tout aussi riche et avec un nom de famille tout aussi puissant dans cette société. Elle ne cherchait pas à s’élever socialement avec lui, elle n’avait aucune intention à son égard et Arthur pouvait s’imaginer de la traiter comme son égale au vu de la conversation qui s’enchaînait avec tant de facilité depuis leur arrivé dans ce bar. « Faut croire que moi aussi, je me suis laissé avoir par l’image que tu projettes en public. » Elle ne voyait en lui que l’héritier arrogant et il n’avait vu en Greta que la princesse à papa qui ne dérogeait jamais au chemin qui avait été tout tracé pour elle avant même le jour de sa naissance. « Il était temps de changer tout ça. » Il voulait voir la véritable Greta désormais.

« Pour une fois, je vais être d’accord avec toi, Coventry. Tu mérites mon attention. » Il sentit la main de Greta glisser sur la sienne alors que son regard était inexplicablement attiré par celui de la blonde. Le monde aurait pu s’écrouler autour d’eux qu'Arthur n’en aurait probablement pas eu conscience. Il ne s’était pas autant laissé emporter dans une discussion depuis des mois, voir des années. L’espace d’un instant, il réalisa que son visage était si proche de celui de Greta qu’il pouvait presque sentir le souffle de la jeune femme contre sa joue. Il en faudrait peu pour que ses lèvres viennent goûter les siennes, pour qu’il tourne la situation dans un scénario qu’il connaissait par cœur, mais Arthur n’avait pas envie de cela. Il voulait continuer à discuter avec Greta. « J’ai accepté de te suivre, on est en train de faire connaissance, c’est un bon début non ? » Un sourire vint se dessiner sur le coin de ses lèvres, c’était un début différent, c’est certain. « Tu t’es pas moqué quand tu m’a vu mettre Swann dans un taxi. » C’était ce qui avait changé le deal pour Arthur. « Tout le monde en aurait profité pour faire une sale blague, mais tu n’as rien dit. » Combien de fois on lui avait fait remarquer qu’il était un faible pour faire attention à son meilleur ami ? Il ne comptait plus les remarques au sujet de Swann et de sa personnalité différente de la sienne. Greta lui avait même fait remarquer que cela le rendait plus agréable à ses yeux, il l’avait bien entendu. « Quels autres secrets cachez-vous, Monsieur Coventry ? » Il éclata de rire, sans jamais se reculer, conservant sa nouvelle proximité avec la jeune femme. « En dehors du fait que je fais attention à mon meilleur ami et que je suis pas aussi abruti que j’en ai l’air ? » Des secrets, il en avait des tas, une liste longue comme son bras même, mais il n’était pas prêt à tout partager avec Greta. Même Swann n’en savait que la moitié, Arthur préférait encore jouer le mystère plutôt que de laisser à quiconque le pouvoir d’entrevoir ses failles. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? » Il ne savait pas vraiment répondre à ses questions et il se servait de son sourire pour détourner l’attention, mais il était prêt à lui offrir des réponses à ses questions. En attendant, Arthur savait charmer son monde, de toutes les façons possibles et il savait éviter les questions qui le dérangeaient. « Tu irais où ? » qu’il finit par demander à la blonde. « Si tu pouvais disparaître demain sans qu’on suive le moindre de tes faits et gestes, t’irais où ? » Lui, il le savait déjà, il avait une liste toute entière des pays qu’il aimerait découvrir, mais il était curieux de ce que pourrait lui répondre Greta. Et une fois encore, ses doigts vinrent continuer à glisser sur l’avant-bras de la blonde, dans un geste inconscient, mais qui lui permettait de rester ancrer dans le présent.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) SjXGT
POSTS : 2511 POINTS : 540

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1

ua (slasher) (1) • Moventry #10

ua (gothique) (3) • Sara #1

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #4 #13 #14 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2
RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); harley (signature+profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava Good & Diego Gutiérrez
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptyMar 25 Avr 2023 - 16:55



Ils étaient ensemble si souvent qu’ils avaient presque oublié de prendre le temps de se comprendre, réellement. Pourtant, ils avaient toujours eu de quoi discuter, des points communs évidents et ce même petit côté rebelle qui les empêchait de suivre la ligne de conduite imposée par leurs parents et surtout leur appartenance sociale. Au final, Greta et Arthur s’étaient laissés distraire par les apparences qu’ils détestaient tant et découvrir à quel point ils s’étaient peut-être trompés l’un sur l’autre participait à créer une pointe d'excitation chez la jeune femme. « Certains tueraient pour être à notre place et nous, on rêve de s’enfuir. » La blonde avait haussé les épaules, habituée à cette étiquette d’enfant pourrie gâtée depuis sa naissance. Ceux-là même qui les enviaient n’avaient aucune idée de tout ce que cachait la réalité dorée, une vie d’obligation et de faux-semblants auxquels beaucoup se pliaient pour ne pas avoir à lever le petit doigt de toute leur vie, mais là encore, les deux héritiers étaient d’accord pour dire que cette vie ne les intéressait pas.  « C’est parce qu’ils ont aucune idée de tout ce que ça implique d’être à notre place. Si l’argent faisait le bonheur Coventry je serai pas dans un bar avec toi. » Son regard malicieux et cette façon de remuer sa boisson suffisaient à lui indiquer qu’elle était conquise, pourtant, ajouter une touche d’humour lui semblait nécéssaire. « Ça va, je rigole ! » avait-elle précisé, soudainement inquiète de perdre cette alchimie avec Arthur. De le perdre tout court maintenant qu'il était déterminé à lui montrer sa face cachée. « C’est l’idée. » Il était habitué à l’exercice et lui avait maintenant démontré à quel point il était intelligent alors il devait probablement avoir remarqué tous les signaux qui étaient passés au vert, lui prouvant que sa mission consistant à lui faire changer d’avis était totalement réussie. Les rôles s’inversaient et maintenant qu’il semblait avoir abandonné l’idée de la poursuivre, c’était elle qui le cherchait par tous les moyens et elle se demandait si la tendance s'inverserait encore lorsqu’il se déciderait à nouveau à reprendre son habituel flirt. Arthur avait cessé son numéro de charme, probablement parce que ces tentatives n’avaient rien d’aussi excitant que la façon dont ils discutaient à coeur ouvert. « C’est toujours plus facile… » « Plus facile que quoi ? » avait-elle répondu à peine avait-il terminé sa phrase. « T’as toujours du répondant, tu ne me laisses jamais vraiment gagner. » Greta l’avait laissé s’expliquer en l’écoutant attentivement. « J’ai toujours aimé les challenges et je déteste ces filles qui me mangent dans la main à cause de mon nom de famille. » Les soirées étaient toujours amusantes à observer lorsqu’Arthur était présent, celui-ci ne restait jamais bien longtemps avant de partir avec une fille toujours plus jolie à son bras, revenant quelques heures - il était important de le souligner - après, la cravate desserrée et les cheveux ébouriffés. « Mon nom de famille est bien plus chic que le tien, ça doit être pour ça que je te mange pas dans la main… Mais je t’ai vu en contenter plus d’une, toi qui dis détester ça. » Greta le provoquait et en guise de réponse, Arthur la gratifiait d’un sourire qui n’avait jamais été aussi séduisant que ce soir.

« Faut croire que moi aussi, je me suis laissé avoir par l’image que tu projettes en public. Il était temps de changer tout ça. » « C’est pas évident d’être beaux et riches. » avait-elle plaisanté, lui laissant le plaisir d’un premier compliment subtilement glissé. « Tu t’es pas moqué quand tu m’a vu mettre Swann dans un taxi. » Greta avait arqué un sourcil, peu sûre de comprendre la raison qui l’aurait amenée à se moquer de lui. Elle tenait à Swann et si Arthur devait se comporter autrement que comme un imbécile avec quelqu’un, c’était bien avec lui. « Tout le monde en aurait profité pour faire une sale blague, mais tu n’as rien dit. » « Je ne suis pas tout le monde, je suis Greta Sighbury. » Son sourire à elle était à peu près aussi charmeur que le sien et son assurance était loin d’être feinte ce soir. « Jouer les cons pour cacher ses sentiments, c’est le lot quotidien des gens comme nous, parce que si on montre ne serait-ce qu’une de nos faiblesses on se fait bouffer tout cru. » Et le bouffer tout cru était quelque chose que la blonde envisageait de plus en plus même si l’écouter se confier depuis plusieurs heures maintenant était à peu près la chose la plus sexy qu’Arthur avait fait depuis qu’elle le connaissait. « Et c’est en te voyant faire ça que j’ai pris conscience que te suivre dans un bar signifiait pas forcément finir dans ton lit. » Son regard avait accroché le sien et la blonde s’était amusée à le soutenir un peu trop longtemps avant de poursuivre. « J’ai bien fait d’accepter. » Sans réellement le vouloir ou plutôt le contrôler, Greta avait créé une tension encore bien plus pesante qu’au début de leur entrevue alors elle s’était recentrée sur le mystère qu’était le garçon en face d’elle. « En dehors du fait que je fais attention à mon meilleur ami et que je suis pas aussi abruti que j’en ai l’air ? » Elle avait secoué la tête en riant légèrement, ce secret là n’en étant effectivement plus un. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? » Cette réaction l’avait presque prise au dépourvu, elle qui continuait à apprécier le contact de sa main sur sa peau, cette nouvelle proximité la rendant pourtant presque nerveuse. « Je sais pas, en fait. Je dois d’abord réfléchir à quelle question ne te fera pas fuir…» La blonde n’avait aucune envie que cette soirée s’arrête, comme si l’animal indomptable qu’il était reprendrait le dessus dès qu’ils se sépareraient, comme s’il était sous une drogue inconnue qui le faisait être cette version améliorée de lui-même. « Tu irais où ? » Cette question là, elle ne l’avait pas vue venir, comme si elle se surprenait à réaliser que lui aussi l’écoutait avec attention. « Si tu pouvais disparaître demain sans qu’on suive le moindre de tes faits et gestes, t’irais où ? » Elle n’y avait jamais réfléchi et l’idée qu’il lui ouvre de nouvelles perspectives la faisait sourire. « Loin. Très loin. Mais même là-bas, difficile de se défaire du nom des Sighbury… Et je sais pas si je serais capable de partir seule si j’en avais l’occasion. » Laisser sa famille, son frère, surtout, lui semblait complètement surréaliste même si elle avait évoqué ses souhaits d’évasion juste avant. Une chose était sûre, s'appeler Sighbury lui empêcherait toujours de vivre dans l'anonymat. « Où on en serait si on était pas des héritiers, Arthur ? » Ils avaient tout sur un plateau et n’avaient même pas besoin de réfléchir s’ils n’en avaient pas envie. « Enfin, au final, t’as l’air de bien mieux savoir où aller que moi. Comme quoi les apparences sont trompeuses. » Il se décrivait comme un abruti alors qu’il avait évoqué vouloir devenir médecin et l’idée était ambitieuse. Au fur et à mesure de la discussion, la blonde réalisait qu’elle n’avait que peu d’idées sur ce que la suite lui réserverait. « Toi aussi, t’as un truc différent. J’avais juste besoin de ça pour m’en rendre compte. »



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
you better throw a party on the day that I die (moventry #1) S0xYR
POSTS : 6485 POINTS : 320

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) greta #4 (fb)greta #13ken #1greta #14

(ua zombie) amos

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) EmptySam 6 Mai 2023 - 18:29


« C’est parce qu’ils n'ont aucune idée de tout ce que ça implique d’être à notre place. Si l’argent faisait le bonheur Coventry je serai pas dans un bar avec toi. » Si elle paraissait prête à affirmer que son bonheur ne pouvait résider dans un moment aussi simple que celui qu’ils étaient en train de partager, Arthur était résolument prêt à lui rappeler qu’on ne lui faisait pas perdre son temps pour des futilités. Si elle ne voyait aucun intérêt à sa compagnie, il n’hésiterait pas une seule seconde à l’abandonner dans ce bar avec son verre à moitié vide pour seule compagnie. « Ça va, je rigole ! » Surpris par sa réplique spontanée, Arthur releva les yeux pour croiser le regard d’une Greta soudainement peu sûre d’elle et de la blague qu’elle venait de tenter. S’il n’écoutait que ses pulsions, Arthur serait du genre à parler bien avant de réfléchir et c’est bien ce qui avait failli se dérouler avant que Greta ne sente le vent changer. Ne souhaitant envenimer la situation bêtement, Arthur se contenta de lui sourire, bien plus disposer à vouloir poursuivre la conversation déjà bien entamée. Si on lui avait prédit qu’il finirait sa soirée dans un bar à discuter poliment avec Greta Sighbury, il n’aurait pas voulu le croire, et pourtant Arthur n’avait pas à cœur de s’en aller, de précipiter l’échange ou de vouloir conclure au plus vite pour passer à autre chose et fuir ailleurs. Même si la sensation pouvait lui paraître étrange, il se sentait bien dans cette configuration et sa curiosité envers la jeune femme ne cessait de s’accroître. A en juger par les regards qu’elle glissait constamment dans sa direction, il n’était pas le seul à vouloir faire durer le moment, les deux jeunes gens probablement persuadés qu’une telle occasion ne se représentera jamais.

« Mon nom de famille est bien plus chic que le tien, ça doit être pour ça que je te mange pas dans la main… Mais je t’ai vu en contenter plus d’une, toi qui dis détester ça. » La petite provocation de Greta lui arrache un sourire, qu’il fit perdurer pour le simple plaisir de voir la légère tension qui vint habiter le regard de la blonde. Arthur était loin d’être idiot, il avait parfaitement conscience de son charme naturel et, pour le plus grand malheur de certaines, il savait également en faire usage à bon escient. « J’ai dit que je n’apprécie pas la raison qui les amène à s’intéresser à moi, j’ai pas dit que j’avais fait vœu de chasteté. » Il avait conscience de la réputation que les autres pouvaient lui coller sur le dos. Arthur était décrit comme un tombeur, le genre de garçon que l’on ne voyait jamais deux fois avec la même fille et qui se fichait bien de savoir si la demoiselle était célibataire ou non. Il n’en avait que faire des rumeurs, tout ce qu’il voulait c’était passer du bon temps et chaque nouvelle soirée se présentait comme l’occasion de profiter de ces avantages. Une fois encore, il étira ses lèvres dans un sourire parfaitement maîtrisé. Il ne voulait pas réduire Greta à une simple proie, mais il restait conscient que la jeune femme lui plaisait et qu’elle pourrait probablement craquer comme toutes les autres. Arthur était joueur et leur petite conversation n’était pas totalement désintéressée malgré tout. « Je ne suis pas tout le monde, je suis Greta Sighbury. » Même si elle venait de chuter de plusieurs étages, le laissant sans voix face à cette affirmation dénuer de la moindre intelligence. « Et après on se demande pourquoi les clichés ont la vie dure… » qu’il souffla quelque peu exaspérer par la superficialité dont elle venait de faire preuve. « Jouer les cons pour cacher ses sentiments, c’est le lot quotidien des gens comme nous, parce que si on montre ne serait-ce qu’une de nos faiblesses on se fait bouffer tout cru. » - « Et donc toi tu as décidé de jouer la cruche ? » Il n’était pas tendre Arthur, manipulé par des années de remarque et de brimades de la part de son géniteur, il avait toutes ces ficelles attachées dans son dos qui lui rappelait de se tenir droit, de ne pas passer pour un idiot, de faire briller l’image de la famille avant tout. Au fond de lui, il avait conscience que Greta ne faisait que jouer un rôle, le cliché de la petite blondinette qui avait besoin qu’on la guide, mais qui usait à tour de bras de son nom de famille pour se voir accorder des faveurs. Pour lui, elle venait mettre à plat le cliché, cherchant à lui prouver qu’il y avait bien plus derrière. « Et c’est en te voyant faire ça que j’ai pris conscience que te suivre dans un bar signifiait pas forcément finir dans ton lit. » - « Alors n’utilise pas la carte de ton nom de famille. » Il n’était pas intéressé par cela, avec de telle réplique, elle finirait juste dans son lit et rien de plus. « J’ai pas envie de connaître la Greta Sighbury confectionné pour le grand public, crois- moi celle-là je la connais déjà très bien. » Ils se devaient de jouer le jeu autrement, sans faux-semblant, sinon leur conversation viendrait à perdre tout intérêt à ses yeux. Se penchant encore une fois vers l’avant pour réduire la distance entre eux, Arthur vint murmurer en douceur. « Je préfère la Greta qui me parle de ses bouquins et de ses envies d’ailleurs. » Si elle se laissait aller, Arthur abandonnerait son arrogance au détour de la conversation. Il en était capable, mais le jeu se devait d’être équitable. Il n’avait pas envie de faire d’elle une énième fille qu’il aura mises dans son lis en un claquement de doigt, à ses yeux, déjà, Greta valait plus que cela.

Cet accord tacite était venu créer une tension nouvelle entre eux, quelque chose de palpable qui pourtant ne pouvait être défini en quelques mots. Arthur portait un véritable intérêt à Greta et il n’avait aucunement envie de cesser la conversation, les effets des différentes drogues qu’il avait ingérés ce soir commençait à se dissiper, le laissant dans un état calme et propice à s’ouvrir un peu plus. « Je sais pas, en fait. Je dois d’abord réfléchir à quelle question ne te ferai pas fuir… » La manière qu’elle avait de marcher sur des œufs avec lui dessina un énième sourire sur les lèvres d’Arthur. « Je mords pas, je t’assure. » Il paraissait évident que Greta voulait en savoir plus, que désormais elle cherchait à voir plus loin que l’image de tombeur qu’elle avait toujours eu de lui, mais Arthur ne se dévoilait pas aussi facilement et elle allait probablement devoir lui tirer les vers du nez. Il continuait à laisser ses doigts se balader sur la peau de la jeune femme dans un geste inconscient, comme s’ils s’étaient toujours autorisé une telle proximité. Si Greta paraissait avoir du mal à formuler ses pensées, Arthur lui n’était pas à court de questions, il souhaitait en savoir plus, il voulait la faire parler et elle lui avait donné une parfaite ouverture quelques minutes plus tôt. L’idée de s’échapper le chatouillait si souvent, mais il n’avait jamais réellement osé le formuler ainsi. Savoir que Greta semblait ressentir le même désir, le poussait à la curiosité. « Loin. Très loin. Mais même là-bas, difficile de se défaire du nom des Sighbury… Et je sais pas si je serais capable de partir seule si j’en avais l’occasion. » Il ne s’attendait pas à une telle réponse. Pour lui, elle avait déjà tout d’établi, un plan presque prêt à être mis à exécution en un claquement de doigt. Il n’avait jamais pris en compte l’idée que Greta puisse être autant attaché à sa famille malgré tout. « Loin c’est où ? » Elle avait forcément une destination précise en tête, il ne voulait pas en démordre. « Tu prends jamais le temps d’être seule, pas vrai ? » Était-elle réellement ce genre de fille qui se devait d’avoir toute une cour autour d’elle pour se sentir pleinement vivante ? Arthur en doutait, mais il se devait de comprendre désormais. « Où on en serait si on était pas des héritiers, Arthur ? » La question le prix de court, il ne s’attendait pas à une réplique aussi profonde que la sienne et cela laissa Arthur sans voix. Il y avait tant de réponses possibles, mais aucune qu’il n’eût réellement envisagées auparavant. « Enfin, au final, t’as l’air de bien mieux savoir où aller que moi. Comme quoi les apparences sont trompeuses. » Il ne put contenir un léger ricanement face à la certitude de la blonde. « Je sais mieux prétendre que toi, c’est tout. » Il n’avait aucune certitude si ce n’est que sa vie serait diamétralement différente s’il n’était pas né avec un nom de famille comme le sien. Pourtant, il s’était imaginé être à la place de Swann parfois. Quelqu’un de normal, qui ne gravitait pas dans une sphère hors du monde où l’argent devenait un principe et où chacun se vouait une guerre sans merci. « J’ai aucune idée de ce que je ferais demain, j’ai choisi la médecine parce que c’est ce qui m’ennuie le moins, parce que j’ai conscience que je ne pourrais jamais être enfermée dans un bureau toute la journée comme mon père. » Arthur avait au moins conscience d’une chose : il s’ennuyait vite. Ses nombreux problèmes à l’école venaient du fait qu’il était parfois incapable de rester assis sur une chaise pour une longue période. Il n’était pas idiot, il avait simplement besoin d’entreprendre tout un tas de choses à la fois plutôt que d’être monotâche. « J’ai pas la prétention de vouloir devenir PGD ou un médecin reconnu, mais c’est ce qu’on attend de moi depuis la minute de ma naissance. » Il haussa les épaules après ce triste constant des choses. « Alors si de temps en temps je peux prendre le chemin de traverse, je me gêne pas. Personne ne va nous juger Greta, il n’y a que toi et moi dans ce bar. » Arthur avait appris à compartimenter sa vie, il avait un masque pour chacune des situations et parfois il se perdait un peu à autant jongler, mais ce soir il avait à cœur de ne pas prétendre. « Toi aussi, t’as un truc différent. J’avais juste besoin de ça pour m’en rendre compte. » - « Est-ce que je suis remonté dans l’estime de Greta Sighbury ? » Il cherchait à plaisanter pour alléger l’ambiance, pour se rappeler qu’ils n’étaient que des jeunes à la recherche d’un peu distraction en ce samedi soir. « Tu veux aller faire un tour ? » Du coin de l’œil, il voyait bien le patron du bar qui espérait pouvoir fermer son établissement depuis plusieurs minutes déjà, mais qui n’était toujours pas venu les déranger.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: you better throw a party on the day that I die (moventry #1) you better throw a party on the day that I die (moventry #1) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

you better throw a party on the day that I die (moventry #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-