AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €
-45%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
1099.99 € 1999.99 €
Voir le deal

 moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyLun 26 Juin - 10:21



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  

2014 • Ils en avaient parcouru du chemin depuis cette soirée qui avait tout changé. C’était peut-être la façon dont tout cela avait commencé qui donnait à Greta l’impression que cette relation était unique. Arthur lui était toujours apparu comme quelqu’un d’inssaisissable qui se concentrerait au mieux sur sa carrière mais resterait toujours volage, incapable de réellement suivre un chemin tout tracé. Mais voilà que lorsque son internat lui permettait, il rentrait le soir, dînait avec elle, s’endormait à ses côtés pour refaire la même chose le lendemain. S la jeune femme s’était toujours imaginée vivre une histoire d’amour comme on en voyait dans les films, si on lui avait parlé de la vivre avec Arthur, elle aurait probablement éclaté de rire. Mais le fait était qu’elle était tombée éperdument amoureuse de cette facette de lui qu’elle avait eu la chance de découvrir. Tout n’était pas aussi simple qu’elle l’aurait voulu, mais Greta l’avait connu en apprenant d’abord à le détester : elle l’avait vu enchaîner les filles, les verres et les rails de coke avant de venir lui parler, préférant critiquer son côté bourgeois plutôt que d’entamer une réelle discussion. Il avait fallu plusieurs soirées pour qu’elle accepte d’en prolonger une avec lui et ils ne s’étaient plus réellement quittés depuis. Alors, malgré ses addictions, la façon dont il restait parfois mystérieux et aimait sa liberté, elle l’aimait. Parce qu’au-delà de tout ce qu’il acceptait de montrer au grand jour, Arthur était devenu un pilier pour elle au point de la pousser à mener à bien ses projets d’écriture.

Arthur et Greta n’en étaient pas encore à ce niveau ou ils connaissaient l’autre par cœur, ils n’étaient pas encore capables d’établir une liste des habitudes de l’autre mais depuis que son masque était tombé, elle avait le sentiment de le comprendre un peu mieux. Ce soir-là, il était rentré un peu plus tard que ce qu’il lui avait dit et Greta n’aurait pas relevé s'il n’avait pas été dans cet état-là en passant la porte. Elle était assise dans le canapé, une paire de lunettes posée sur le nez alors qu’elle lisait le dernier jet de son roman qui devait partir en impression quelques jours après. L’entendre mettre la clé dans la serrure l’avait sortie de sa lecture et elle avait tourné la tête vers la porte avec un sourire qui s’était instantanément brisé en croisant son regard. Arthur avait les sourcils froncés, un regard sombre et vide et après avoir soupiré et passé la main dans ses cheveux, il s’était dirigé dans la chambre sans un mot. « Hey hey hey, qu’est ce qu’il se passe ? » l’avait-elle appelé sans que son petit-ami ne se retourne. Hésitante, parce qu’elle avait appris à le laisser tranquille parfois, Greta s’était dirigée vers la chambre pour s’adosser à l’encadrement de la porte. Il évitait son regard, et plus le silence s’installait entre eux plus l’écrivaine s’inquiétait mais elle était prête à tout entendre, sans jugement, parce qu’elle avait décidé de se donner corps et âmes dans cette relation depuis leur premier baiser. « Tu veux pas en parler ? Je sais pas si je pourrais aider, probablement pas, mais je peux écouter. Garde pas ça pour toi, parle moi Arthur s’il te plait. » Son ton était doux et elle s’efforçait de maintenir son regard même si elle possédait toujours cette crainte de le voir exploser. Sa consommation de cocaïne n’avait jamais stoppée, même si l’importance que prenait sa carrière lui permettait de la réduire et la jeune femme était probablement mal placée pour le raisonner sur ce point alors qu’elle-même y avait gouté. Mais en soirée. Pas en dehors. Pas excessivement. Pas au point de devenir quelqu’un d’autre qu’elle-même. Ce soir pourtant, elle n’était pas décidée à le laisser seul parce qu’il était évident que quelque chose n’allait pas, quelque chose qui allait bien plus loin qu’une simple mauvaise journée au travail.

gif (c) harley;alexandramakesgifs



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) même s'il passe le plus clair de son temps chez une certaine blonde.
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7d77ae6297304737ec1e687da106ff7388559625
POSTS : 6634 POINTS : 490

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) ken #1swann #16greta #15

(ua zombie) amos

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15greta #13greta #14

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : proserpinegraphics (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), brenda-panicstation (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptySam 8 Juil - 19:33




(c) alexandramakesgifs & harleystuff
won't sleep 'til you're safe inside
@GRETA MOORE & ARTHUR

« Heure du décès, 4h35. » Arthur s’entendit prononcer cette phrase fatidique avant que ses pas ne l’entraînent dans le couloir, loin de la salle d’examen. Il avait du mal à respirer, ses pas chancelants l’amenèrent contre le mur où il se laissa glisser jusqu’au sol, les derniers évènements se rejouant contre ses paupières closes. La tête entre ses genoux, Arthur cherchait à réguler sa respiration, mais chaque minute s’apparaissait à lui rappeler le cauchemar qu’il venait de vivre. « Lève-toi Coventry. » La voix de son mentor résonna au-dessus de sa tête, mais Arthur était incapable de se relever, clouer au sol, à se demander ce qui avait bien pu se passer durant cette nuit. Il sentit une main se poser sur son épaule avec une force qui cherchait à l’ancrer dans la réalité du moment funeste. « Tu n’aurais rien pu faire de plus. » Est-ce que ces quelques mots était censé le soulagé ? Arthur venait de perdre son premier patient, un jeune homme de l’âge de sa sœur, quelqu’un qui avait toute sa vie devant lui. Un patient qu’on lui avait confié, quelqu’un qu’il avait suivi toute la nuit à mesure que son état semblait stable, jusqu’à ce que tout parte en vrille. En quelques minutes son état s’était dégradé de manière inexplicable, Arthur avait tout tenté pour le sauver, mais rien n’avait pu le faire, il était mort en quelques minutes, sans raison physique qui pouvait donner un sens à tout cela. Est-ce qu’il aurait dû lui faire passer plus d’examens ? Il n’avait pas pris le temps de tout vérifier, les urgences débordaient depuis le début de soirée, Arthur était allé vite, beaucoup trop vite. « Docteur Coventry, on a besoin de vous au box 5. » La vie aux Urgences continuait, les patients étaient encore là à attendre depuis des heures, il fallait continuer à soigner, continuer à garder le cap. Arthur s’était relevé pour partir en courant, pas vers le prochain box, mais vers les premières toilettes pour vider le contenu de son estomac dans le fond de la cuvette.

Arthur n’a aucune idée de ce qui a pu se dérouler tout le reste de sa garde aux Urgences. On lui a conseillé de dormir un peu, mais il fut incapable de fermer l’œil, relisant sans cesse le dossier de son patient sans jamais trouver la réponse qu’il paraissait chercher comme un fou. Il a donné un coup de main à ses collègues dans un état second, se rejouant sa nuit en boucle, incapable de se concentrer plus de quelques minutes à la fois. Ses émotions lui ont joué des tours pour le reste de la journée et quand la relève est arrivée, Arthur n’a même pas pris le temps de faire la passation avec ses collègues. Il a fui l’hôpital sans se retourner et sans même prendre le temps de se changer. Sans récupérer sa voiture dans le parking de l’établissement, Arthur s’est mis à arpenter les rues sans but, laissant ses pas le guider sans jamais avoir l’instinct de rentrer chez lui. Sans but, ni destination, il était entré dans le premier pub qui avait croisé sa route, un établissement sans âge ni âme. Arthur avait commandé un whisky sans jamais toucher à son verre, parfait cliché du garçon qui cherchait à noyer ses soucis, celui qui reculait à tout prix le moment de rentrer chez lui.

La pluie l’avait cueillie sur le chemin, étrange métaphore de ce qu’il se retenait à laisser sortir. Arthur à continuer sa route sous les trombes d’eau, à peine déranger par le fait que sa tenue de travail était en train de passer d’un bleu clair à un bleu aussi foncé que le ciel au-dessus de sa tête. Trempé jusqu’à l’os il vint se défaire de ses chaussures dans l’entrée avant de sentir le regard de Greta se poser sur lui. Il fallut une seconde à la jeune femme pour comprendre que quelque chose n’allait pas et Arthur n’était pas en état de lui faire face. « Hey hey hey, qu’est-ce qu’il se passe ? » Arthur haussa des épaules. « Je suis rentré à pied. » Il n’avait rien de plus à dire, il voulait enlever sa tenue de l’hôpital et se glisser sous une douche brûlante pour se défaire de cette journée effroyable. Surtout, il aurait voulu que Greta ne lui suive pas jusque dans la chambre à observer le moindre de ses mouvements. Arthur avait besoin d’une minute ou cinq voire même dix. Il avait besoin d’être seul, mais Greta l’observait de son regard inquiet. « Tu veux pas en parler ? Je sais pas si je pourrais aider, probablement pas, mais je peux écouter. Garde pas ça pour toi, parle moi Arthur s’il te plait. » Il se força à souffler. « Je veux juste prendre une douche. » Ce n’était pas le moment d’être méchant envers elle, la jeune femme cherchait simplement à comprendre son état, mais Arthur n’avait aucune once de patience en lui. Il voulait être seul, il sentait sa gorge se serrer aux simples souvenirs de sa garde et Greta restait là, sur le pas de la porte. « Greta… » Il fut incapable d’en dire plus, les mots restant coincés dans le fond de sa gorge, ses yeux se remplissant de larmes qu’il ne voulait laisser tomber. De manière robotique, Arthur retira son uniforme d’interne, le laissant tomber dans une pile mouillée juste à l’entrée de la salle de bain. Chaque mouvement lui paraissait être plus difficile à effectuer que le précédent, sa vision devenant plus brouillé à chaque vêtement qu’il arrivait à retirer. Simplement vêtu de son boxer, Arthur cherchait à retenir sa respiration, le temps de s’enfermer dans la salle de bain, juste assez longtemps pour laisser le regard inquiet de sa petite amie de l’autre côté de la porte, mais les émotions de la journée le rattrapèrent en plein vol avant même qu’il ne s’enferme dans l’autre pièce. Désorienté et secoué par des sanglots soudains et qu’il ne saurait expliquer, Arthur se laissa tomber sur la cuvette des toilettes.







Dernière édition par Arthur Coventry le Sam 26 Aoû - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyMar 11 Juil - 20:33



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  

Greta avait perdu l’habitude de s’inquiéter lorsqu’Arthur décidait de rentrer plus tard, pour s’aérer l’esprit après une journée qu’elle savait difficile. Son métier était une fierté pour lui comme pour elle mais il devenait aussi très souvent un poids qui pesait de plus en plus lourd sur les épaules de son petit-ami qui était au mieux fatigué, au pire irritable. Elle comprenait, restant une oreille attentive lorsqu’il en avait besoin et acceptant de ne pas l’être lorsqu’il désirait autre chose pour se changer les idées. Greta savait que leurs excès passés avaient toujours une place importante dans sa vie et évoquer le sujet les amenait souvent à la même conclusion, il promettait de faire attention mais ne s’arrêtait jamais complètement. Alors elle savait apprécier le moindre effort et la visible diminution de sa consommation qui se lisait aussi simplement que dans ses pupilles. Ce soir-là n’avait pas grand chose de différent et les mots s'enchaînaient les uns après les autres sur l’écran de son ordinateur où son premier roman prenait forme. Elle était convaincue que c’était cette histoire qui nourissait son inspiration et elle était donc prête à supporter des défauts qu’il n’avait jamais tenté de lisser de leur rencontre à ce moment où ils avaient réalisé qu’ils étaient devenus ce qu’ils craignaient le plus. Un couple. Un couple bancal et sur lequel personne ne misait, mais ils s’en contentaient.

« Je suis rentré à pied. » Une des nombreuses façons qui lui permettaient de mettre sa journée au placard avant de regagner leur appartement et jusque là, tout semblait normal. Jusqu’à ce qu’il évite à tout prix son regard et que les réflexes automatiques lorsqu’il rentrait soient totalement éclipsés. « Je veux juste prendre une douche. » La jeune femme aurait voulu le laisser tranquille mais quelque chose la forçait à creuser parce que les traits de son visage n’avaient jamais montré un tel désarroi. « Greta… » Elle avait soupiré. « D’accord mais on parle ap… » Elle n’avait pas eu le temps de terminer sa phrase parce que déjà, il avait voulu fermer la porte. Ce n’était pas la première fois qu’elle se sentait démunie face à Arthur et ses réactions. Il était imprévisible et réussir à entretenir une relation avec lui signifiait beaucoup de concessions, de recul et de prudence. Il n’aimait ni être brusqué et qu’on le force à parler ni qu’on lui donne l’impression d’être ce qu’il n’était pas. Ils avaient franchi bien des barrières depuis le début de leur relation mais l’entendre pleurer en était une toute nouvelle et Greta avait bien du mal à comprendre la meilleure façon de se comporter. Sa main était restée devant la porte quelques secondes avant qu’elle n’ose enfin frapper trois petits coups comme pour l’appeler. Il était resté silencieux, et son hésitation ne faisait qu’amplifier, pourtant, elle ne pouvait pas faire comme si de rien était. « Arthur, je peux entrer ? » avait-elle commencé et la banalité de ses mots l’avait fait fermer les yeux et soupirer. « Je m’inquiète vraiment là. » C’était devenu viscéral, comme si elle pouvait ressentir ce que lui ressentait et, au fond d’elle, la jeune femme avait compris que quelque chose de grave venait de se produire. Elle n’osait pas poser les bonnes questions, craignant que l’entendre dire tout haut ce qui venait potentiellement de se passer ne l’oblige à se refermer encore plus. Greta ne savait dire combien de temps elle avait attendu et écouté ses sanglots avant d’enfin oser entrer. Et à ce moment, elle avait arrêté de réfléchir, s’accroupissant devant lui, posant une main sur son genou et la seconde sur son menton pour qu’il relève la tête et qu’elle puisse trouver son regard, et la vision d’Arthur anéanti lui avait brisé le cœur. Ne pas savoir la terrifiait mais elle s’était convaincue que c’était probablement le travail, sa blouse sur le sol indiquant qu’il était rentré directement après. Elle le savait, là bas, le pire pouvait arriver. « Je suis désolée, mon amour. » Sans trop savoir de quoi exactement, elle avait simplement le sentiment que malgré l’insistance dont il faisait preuve pour qu’elle le laisse seul, il avait désespérément besoin de soutien.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) même s'il passe le plus clair de son temps chez une certaine blonde.
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7d77ae6297304737ec1e687da106ff7388559625
POSTS : 6634 POINTS : 490

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) ken #1swann #16greta #15

(ua zombie) amos

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15greta #13greta #14

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : proserpinegraphics (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), brenda-panicstation (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyDim 27 Aoû - 19:37



(c) alexandramakesgifs & harleystuff
won't sleep 'til you're safe inside
@GRETA MOORE & ARTHUR

Arthur n’en était pas à sa première garde en tant qu’interne. Il avait connu des heures chaotiques au sein du service des Urgences, il avait vu passer des cas plus graves les uns que les autres, s’était battu pour sauver ceux que l’on pensait déjà condamnés. Arthur se donnait corps et âme dans cette nouvelle partie de ses études, malgré des lacunes parfois évidentes. Sans réellement s’en rendre compte, il en était venu à réellement apprécier son quotidien, tout en cherchant à se dépasser constamment pour prouver qu’il était capable. En quelques années, il était venu à surpasser l’image que tout le monde pouvait avoir de lui. Arthur n’était plus ce gosse de riche qui se laissait vivre dans les bons moments, il cherchait à devenir un interne respecté par ses paires et il était engagé dans une relation qui le surprenait un peu plus à chaque nouvelle étape franchie à deux. Ce soir, pourtant, il aurait presque apprécié avoir un appartement dans lequel ce réfugié sans avoir à croiser le regard de Greta. Dans tous les efforts qu’il avait faits pour approcher sa relation de la manière la plus saine qui soit, Arthur avait encore bien du mal à accepter l’idée que Greta puisse le connaître au point d’anticiper la moindre de ses réactions. En une seconde, avec un seul regard, elle avait compris que quelque chose n’allait pas et désormais elle n’allait pas laisser le sujet s’échapper. Si Arthur avait pour habitude d’apprécier l’entêtement dont Greta pouvait se prouver capable, ce soir, il aurait aimé qu’elle fasse comme si de rien était, à rester absorber par l’écriture de son roman. « D’accord mais on parle ap… » Arthur n’aime pas parler, elle devrait le savoir depuis tout ce temps. Il n’était pas du genre à s’épancher sur ses sentiments, elle n’avait entendu les trois mots fatidiques qu’une seule fois depuis le début de leur relation et il n’était pas pressé de répéter l’occasion. Arthur avait besoin de temps, il lui fallait de l’espace et du silence pour venir au terme de ce qui venait de se dérouler à l’hôpital.

Enfermé dans la salle de bain, Arthur cherchait à faire abstraction du monde extérieur. Greta n’était pas juste de l’autre côté de la porte à peine fermée, elle n’entendrait rien, ne pourrait pas voir la détresse dans son regard. Il ne pouvait pas s’autoriser à laisser les choses glisser ainsi, Arthur se devait d’être en plein contrôle de ses actions. Il avait beau lutter, le poids des émotions vint s’abattre sur lui sans prévenir, alors que son regard vint s’attarder sur sa blouse encore tachée du sang de cet homme qu’il n’avait pas su sauver. Il n’était plus question de faire semblant dès l’instant où un sanglot s’échappa d’entre ses lèvres. Arthur n’était plus en mesure de prétendre que sa garde avait été juste un peu rude. C’était bien plus que cela, un sentiment dont il n’était pas certain de pouvoir décrire si on venait de lui demander. Il avait, de toute manière, l’intention que personne ne le questionne jamais sur cette démonstration de fragilité. « Arthur, je peux entrer ? » Alors qu’il cherchait à reprendre le contrôle de sa respiration, Arthur avait presque oublié la présence de sa petite amie de l’autre côté du panneau de bois. « Je m’inquiète vraiment là. » Arthur chercha à gagner du temps en se raclant la gorge bruyamment, bougeant les jambes pour prétendre à être occupé. Il lui suffirait de se lever pour ouvrir le robinet et laisser le bruit de la douche emplir la pièce, mais sonner par tout ce qui semblait lui incomber, il chercha simplement à parler sans laisser sa voix trembler. « J’ai pas besoin de toi. » Les mots furent crachés avec dédain dans une vieille habitude qui ne l’avait jamais réellement quitté. Arthur savait se montrer cruel quand il ne voulait pas qu’on l’approche.

Laisse-moi tranquille Greta, va-t’en.

Il ne voulait pas être méchant auprès de la jeune femme. Il n’avait pas l’envie, ni le courage de lancer une dispute, mais il pourrait presque s’y résoudre si elle continuait à insister. Est-ce qu’il ne pouvait tout simplement pas se décharger de sa journée en paix ? Toujours assis sur les toilettes, les yeux cachés dans le creux de ses paumes, Arthur vit les images de l’intervention se rejouer derrière ses paupières fermées. Comment il était persuadé que son patient allait s’en sortir, puis comment l’état de ce dernier n’avait cesser de se dégrader sans que personne ne puisse anticiper quoi que ce soit. Il voyait encore le regard de la petite amie du jeune homme, le cri de désespoir qu’elle avait laissé échapper lorsqu’il avait été obligé de lui donner la mauvaise nouvelle. Arthur se sentait impuissant, incapable de passer au-dessus de toute la tristesse qui s’emparait de son être. Il n’avait pas su faire, il s’était cru capable, mais il n’avait pas les connaissances nécessaires. Son arrogance avait coûté la vie d’un garçon qui avait encore tant de choses à vivre et Arthur n’arrivait pas à passer au-dessus de cette culpabilité qui venait le ronger de l’intérieur. Comme il ne fut pas capable de contrôler un second sanglot étranglé, celui qui poussa Greta à pénétrer dans la salle de bain. Au travers de ses larmes, il vit la silhouette de la jeune femme venir s’accroupir devant lui, cherchant à attraper son regard. Tout ce qu’il ne voulait pas voir arriver. « Je suis désolée, mon amour. » La main de Greta sur son menton se voulait rassurante, la jeune femme cherchait son regard, mais Arthur s’entête à relever les yeux pour fixer un point sur le mur derrière elle. Il est hors de question de continuer à sangloter tel un enfant, ce n’est pas très Coventry ce genre de comportement. Arthur se dégage de l’étreinte de Greta passant une main rageuse sur ses joues. « C’est rien. »  Qu’est-ce qu’il pouvait bien dire de plus ? « Je suis fatigué. » Oui, il pouvait jouer un peu sur le manque de sommeil, mais son corps semblait prompt à vouloir le trahir quand il lui paraissait impossible de ravaler ses larmes. Une fois encore, il chercha à effacer la moindre trace salée, mais sa poitrine se trouvait écraser par un poids impossible. « J’ai rien pu faire. » qu’Arthur finis par confesser dans un faible murmure après de très longues secondes de silence. Rien. Voilà ce qui pouvait résumer sa journée. Rien de possible, incapable de faire quoi que ce soit. « Fait chier, putain ! » qu'il se mit à hurler, frustré par ses propres réactions, Arthur perdait patience face à ses propres yeux qui ne cessaient de perler de larmes. Il essayait encore d’effacer ses larmes, mais le regard de Greta ne venait en rien l’aider.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyMer 4 Oct - 13:17



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  

Greta avait appris à être fière de lui dès l’instant où ils avaient décidé d’arrêter les enfantillages pour se laisser une chance. Au moment où il était devenu une toute autre version de lui-même en totale opposition avec la seule qu’elle connaissait. Quand il lui était apparu ambitieux, noyant son envie de réussir dans les excès et donnant au plus grand nombre ce qu’on attendait de lui. L’image du garçon condescendant qui n’était là que pour provoquer parce que tout lui était servi sur un plateau d’argent. La rapidité avec laquelle son avis sur lui avait changé avait d’abord était déroutante et puis, la blonde s’était laissée piéger par tout ce qu’il avait de beau à offrir. Elle l’avait vu se donner corps et âmes pour un métier dont il était fier et qui l’animait réellement et ses grands yeux bleus ne cessaient de le regarder avec toujours plus d’émerveillement. Greta chérissait la façon dont tout avait démarré parce que cela lui rappelait combien elle était chanceuse de pouvoir profiter du vrai Arthur. « J’ai pas besoin de toi. » Ces mots-là avaient résonné en elle pour venir la blesser profondément, assez pour qu’elle remette en question l’ensemble de ses pensées à son égard pendant une fraction de seconde. C’était la réalité de leur quotidien, un subtil mélange de romantisme et de complicité parfois gâché par les traits de personnalité les plus sombres de son petit-ami. Greta le savait, elle ne pouvait pas avoir les meilleurs côtés sans être présente lors des mauvais alors elle avait pris une longue inspiration et avait légèrement secoué la tête pour se recentrer. Malgré tout, leur amour si particulier primait et elle n’abandonnerait pas devant une énième difficulté.

La blonde aurait pu choisir de l’écouter, animée par la violence dont était imprégnée sa voix, mais la suite avait décidé à leur place et devant le nouvel appel à l’aide d’Arthur, elle s’était précipitée. « C’est rien. » Rien n’avait jamais réellement d’importance pour lui. C’est ce qu’il aimait faire croire à son entourage mais Greta avait franchi des barrières qui ne l’avaient peut-être jamais été et elle refusait de le voir prétendre. « Je suis fatigué. » Épuisé par un rythme de vie excessif qu’il avait choisi de coupler à une profession qui ne laissait pas de place au doute et qui l’accaparait entièrement. Bien sûr qu’elle doutait malgré les encouragements à poursuivre cette voie mais il avait jusqu’alors prouver qu’il en était capable, sa force de caractère lui permettant de supporter à peu près tout. « J’ai rien pu faire. » Greta était impuissante, il avait déjà perdu des patients, elle le savait, mais cette réaction était nouvelle et elle appréhendait de savoir ce qu’elle cachait. « Ton métier est difficile, tu as le droit de craquer. » avait-elle tenté et rapidement il était venu lui faire comprendre que tout était bien plus compliqué que cela. « Fait chier, putain ! » Ses hurlements l'avaient fait sursauter et un instant elle avait pensé fuir et le laisser là, le laisser ravager l’appartement si cela était ce dont il avait besoin mais ses cris étaient accompagnés de larmes dont la vision la désemparait. C’était Arthur, celui qui ne pleurait pas, celui qui définissait la virilité par la capacité à contrôler ses émotions et le voir ainsi s’effondrer devant ses yeux était impossible à gérer. Il allait mal et, elle le savait, lui montrer cette toute nouvelle facette était en train de jouer avec ses nerfs au point qu’il ne puisse plus se contrôler. Pour la blonde, la situation était semblable à celle d’une personne face à une bombe dont le cliquetis infernal rendait fou, les secondes s’égrainant la rapprochant un peu plus de la catastrophe. « Viens, s’il te plait. » Ses supplications s’ajoutaient à sa main tendue qui l’avait entraîné loin de la salle de bain devenu mouroir. Elle s’était assise dans le canapé, le laissant s’effondrer librement sur elle sans un mot. Doucement, elle caressait ses cheveux, encore surprise de le voir si docile alors qu’une rage dont elle ne connaissait pas les causes s’était emparée de lui. « Dis-moi ce que je peux faire, Arthur. » Que pouvait-elle bien faire à part lui demander de lui indiquer le chemin à suivre ? C’était presque un échec, un rappel à l’ordre, un électrochoc venant lui prouver que le couple qu’il formait serait sans cesse mis à l’épreuve par la façon dont l’une de ses parties était tourmentée.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) même s'il passe le plus clair de son temps chez une certaine blonde.
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7d77ae6297304737ec1e687da106ff7388559625
POSTS : 6634 POINTS : 490

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) ken #1swann #16greta #15

(ua zombie) amos

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15greta #13greta #14

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : proserpinegraphics (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), brenda-panicstation (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyDim 8 Oct - 17:34




(c) alexandramakesgifs & harleystuff
won't sleep 'til you're safe inside
@GRETA MOORE & ARTHUR

Arthur passait sa vie à être dans le contrôle. Le contrôle de ses émotions, de ses actions, de son avenir, et de tous les aspects de sa vie. Il ne perdait jamais pied, ce n’est pas ce que l’on attendait de lui. Depuis son enfance, on lui avait martelé qu’il n’avait aucunement droit de tomber en public. Il se devait de toujours présenter une image ferme, de quelqu’un qui ne pourrait jamais flancher. Il lui arrivait de baisser la garde, parfois, notamment auprès de Greta. Mais jamais de cette manière. Jamais avec des larmes et une respiration laborieuse qui venait à trahir toute l’angoisse qui s’était emparée de lui depuis qu’il avait prononcé cette phrase fatidique. Arthur était en train de s’épuiser à lutter contre lui-même et tout ce que son père lui avait inculquer. Il bataillait contre ses propres démons, sans savoir expliquer ce qui était en train de le ravager à l’intérieur. La douceur de Greta venait en totale contradiction avec la violence qu’il cherchait à s’infliger. « Ton métier est difficile, tu as le droit de craquer. » Elle cherchait à le raisonner quand Arthur se refusait à vouloir entendre de telle banalité. Surtout, elle lui donnait une autorisation qu’il n’avait jamais eue auparavant. « Non. » Bien sûr que non, il ne pouvait pas craquer. Ce n’est pas ce que l’on attendait de lui. Arthur n’était plus en capacité de gérer toute la contradiction qui se mêlait dans son esprit, laissant alors sa frustration s’échapper de manière bien plus physique. Il refusait de s’en prendre à Greta, il voulait qu’elle s’éloigne, qu’elle n’insiste pas. Mais la blonde avait bien d’autres idées en tête. « Viens, s’il te plaît. » Il aurait voulu refuser, mais il vit sa main venir se joindre à celle de Greta. Telle une poupée de chiffon, il la laissa prendre le dessus sur la situation.

Affalé dans le canapé, blotti contre Greta, il n’entendait plus que sa respiration laborieuse. Les doigts de la jeune femme glissant dans ses cheveux, l’aidaient à garder un ancrage dans la réalité. Arthur ne revoyait que les images de la soirée qui se jouait en boucle derrière ses paupières. Ce patient qui allait bien, mais qui a fini par mourir sous sa garde, à cause de sa négligence. Il rejouait chacune de ses décisions sans jamais pouvoir mettre le doigt sur la faille. Arthur était en train de se torturer l’esprit. « Dis-moi ce que je peux faire, Arthur. » - « Rien. » Il n’y avait rien à faire si ce n’est d’attendre. Voir le moment où l’angoisse commencerait à relâcher sa pression autour de son œsophage. Attendre l’instant où tout deviendrait plus clair pour lui, mais les minutes défilaient et Arthur ne voyait que l’échec cuisant. « J’ai raté un de mes examens. » D’un point. Il s’était loupé d’un pauvre point, mais cela, il ne pensait pas à le mentionner. « Et maintenant j’ai… » Tuer un de ses patients. Les mots restèrent coincer dans le fond de sa gorge. « Je veux pas y penser Greta. » Il voulait que ses pensées se taisent, il voulait retrouver le silence et le calme. Où est-ce qu’il avait plaqué son dernier sachet de poudre ? Dans la voiture ? Il l’avait laissé sur le parking de l’hôpital. Il cherchait, dressant un plan imaginaire de l’appartement. Il devait bien avoir de la cocaïne quelque part. Quelque chose qui viendrait anesthésier tout ça. À défaut d’avoir la réponse immédiate, il se redressa pour croiser le regard de Greta. Elle pouvait l’aider à se distraire. Il le savait. Il n’y avait rien de plus simple. Sans attendre, il vint se pencher au-dessus d’elle pour capturer ses lèvres dans un baiser empli d’urgence. « S’il te plaît. » Quelque part, il avait conscience que cela n’était en rien une solution, pour la supplier ainsi de l’aider à ne plus penser. Juste un instant.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyVen 20 Oct - 15:26



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  

« Non. » Et juste comme ça, à l’aide d’un simple mot qui venait balayer tout le réconfort qu’elle essayait de lui apporter, Arthur avait donné le ton de la suite de la discussion. C’était périlleux, parce que plus il montrait ses faiblesses, plus il rejetait en bloc les tentatives de sa petite-amie pour le rassurer. De son côté, plus elle prenait conscience de son mal-être qui était palpable, plus elle ressentait le besoin irrépressible de lui tendre la main. Greta le savait, aller mal pouvait forcer n’importe qui à rejeter les bons conseils qui se transformaient inévitablement en phrases toutes faites et ce constat était encore plus visible chez quelqu’un comme Arthur. Sa respiration était son meilleur allié pour éviter d’abandonner et de se formaliser par le ton qu’il empruntait ou son détachement. Quelque chose d’important venait de se passer, et elle refusait qu’il se comporte avec elle comme avec n’importe qui, elle avait besoin qu’il voit en elle quelque chose de plus. Greta pouvait être ce pilier dont il avait toujours eu besoin sans réellement l’accepter et elle saurait l’écouter, sans jugement. Parce qu’elle savait énormément de choses à son sujet et que cela ne l’avait jamais empêché de rester à ses côtés.

« Rien. » Et il n’avait probablement pas conscience de la violence avec laquelle ce second mot qu’il avait prononcé était venu la heurter. Elle se sentait déjà impuissante, l’entendre le confirmer haut et fort était un crève-cœur. Alors sa main continuait à jouer avec ses cheveux, son regard fixant le mur alors qu’elle cherchait à adopter le meilleur comportement. Il n’y en avait aucun, elle le savait, mais il lui était inconcevable d’échouer alors qu’Arthur semblait cacher quelque chose qui le rongeait. « J’ai raté un de mes examens. » Le visage de la jeune femme s’était baissé vers le sien et elle avait pris le temps d’observer chacun de ses traits. « Ça ne devrait que te motiver encore plus à réussir le prochain. » avait-elle tenté même si elle était convaincue que la racine du problème ne se trouvait pas là. Les examens qu’il passait étaient assez difficiles pour que l’échec soit acceptable, même pour quelqu’un comme Arthur qui n’avait jamais eu le droit à l’erreur. Elle savait qu’échouer le rendait nerveux, irritable, mais jamais n’avait-il fini en larmes comme c’était le cas ce soir. « Et maintenant j’ai… » Elle le fixait, restant suspendue à ses lèvres, attendant une explication qui ne viendrait jamais. « Je veux pas y penser Greta. » Et l’idée même qu’elle ait pu penser qu’il puisse se confier aussi facilement l’avait fait secouer légèrement la tête.

Le silence les avait gagné et elle imaginait avec probablement beaucoup de précision le cheminement qui était en train de se faire dans l’esprit d’Arthur. Il avait échoué, il ne voulait pas parler, mais il devait oublier. C’était ce cercle vicieux qui le ramenait encore et toujours à un vice dont il avait réussi à se sevrer. Mais à le voir dans un tel état, le doute était venu la ronger à nouveau jusqu’à ce qu’il vienne planter son regard dans le sien. Elle ne connaissait que trop bien ce regard et ils avaient trop souvent recours à cette distraction lorsqu’ils étaient dans une impasse. Ce n’était pas la solution, elle le savait, mais la ferveur avec laquelle il était venu l’embrasser ne lui avait pas permis de contester ce baiser dans lequel reposait toute la détresse d’Arthur. « S’il te plaît. » « T’as pas besoin de me supplier, Arthur. Je pense juste que c’est pas la solution. » Parce qu’elle n’était pas sûre que la distraction soit pour lui ou pour elle, afin qu’elle arrête de poser des questions, comme si cet instant lui ferait oublier ses larmes. « Tu sais que je ne laisserais pas passer ça, les questions viendront après. » Et ils se fixaient, Arthur toujours au-dessus d’elle, ses yeux emplis de colère, de tristesse et d’envie ne se défaisant pas des siens. C’était presque impossible de lui résister, parce que c’était lui et parce qu’elle haïssait d’avoir l’impression de négocier avec lui à propos d'un tel sujet. « J’ai pas envie de mettre des conditions pour qu’on fasse l’amour mais j’ai pas non plus envie que t’utilises ça pour éviter une discussion importante.  » C’était le problème avec Arthur, il avait passé tant de temps à courtiser les femmes sans jamais rien leur devoir qu’il reprenait parfois de mauvais réflexes. Il la blessait, c’était évident, mais elle ne pouvait pas réellement lui en vouloir car tout dans son attitude montrait combien ce qu’il venait de vivre avait été éprouvant. Il ne pouvait pas s’attendre à éclater en sanglots et à pouvoir échapper à tous les questionnements de Greta si facilement, elle serait là le lendemain. Et les jours suivants. Et encore pour longtemps, s’il réussissait à lui faire assez confiance.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) même s'il passe le plus clair de son temps chez une certaine blonde.
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7d77ae6297304737ec1e687da106ff7388559625
POSTS : 6634 POINTS : 490

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) ken #1swann #16greta #15

(ua zombie) amos

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15greta #13greta #14

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : proserpinegraphics (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), brenda-panicstation (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptySam 16 Déc - 23:06




(c) alexandramakesgifs & harleystuff
won't sleep 'til you're safe inside
@GRETA MOORE & ARTHUR

La tête posée contre sa poitrine, il s’efforce de concentrer toute son attention sur les respirations de Greta. Un battement après l’autre pour ne pas se laisser dévorer par ses pensées noires. Arthur aurait aimé que le silence perdure, qu’elle ne cherche pas à le faire parler, qu’elle lui laisse le temps de simplement tout ravaler. Il lui fallait une minute de plus pour renfiler son masque et se donner l’air de rien. Mais elle n’a jamais été du genre patient Greta. « Ça ne devrait que te motiver encore plus à réussir le prochain. » Il eut un rire presque nerveux. « Tu comprends pas. » Il n’en avait rien à foutre de ce fichu examen. Ce n’était qu’un point, rien qu’un peu d’argent ne pourrait rectifier. Mais il y avait le reste, ce qui venait de se dérouler au cours de la journée, ce qu’il n’avait pas la force de lui dire. Fermer les yeux l’amenait à revoir le visage de ce garçon qui ne retrouvera jamais les siens. Alors, il dut chercher la distraction ailleurs, sous une autre forme, quelque chose qui serait capable de tout anesthésier. Remplacer l’horreur de sa journée par un plaisir artificiel. Pas de drogue, mais un baiser, parce que Greta était capable de l’amener à cela, de l’aider à ne penser à rien. Il se sentait dégueulasse de toute manière, alors un peu plus ou un peu moins. Il ne voulait plus penser à sa journée, il voulait oublier. C’est tout ce qu’il demandait. Il se raccrochait à cette possibilité. Il suppliait même, ce n’était pas son genre à Arthur, mais il était prêt à tout pour que Greta ne pose plus de questions ce soir.

« T’as pas besoin de me supplier, Arthur. Je pense juste que c’est pas la solution. » Il voudrait qu’elle se taise, qu’elle cesse de l’observer comme s’il allait se briser si elle osait le moindre geste brusque. Arthur voulait que tout s’arrête, mais il était venu se réfugier auprès de la seule personne qui le connaissait par cœur. Il n’avait pas l’habitude de cela, que l’on soit capable de lire au travers de son masque, que quelqu’un puisse prendre conscience des failles qu’il ne s’avouait plus. Greta était en train de le déstabiliser de son regard empli de tendresse. « Tu sais que je ne laisserais pas passer ça, les questions viendront après. » Il retenait son souffle alors que leurs regards ne se décrochaient plus. Il était en colère, elle ne lui amenait que de la douceur et de la compréhension. Elle l’invitait à se confier encore plus et il se sentait presque cédé ce qui, au final, ne faisait que nourrir sa colère. « J’ai pas envie de mettre des conditions pour qu’on fasse l’amour, mais j’ai pas non plus envie que t’utilises ça pour éviter une discussion importante. » Elle était allée trop loin. Il se dégagea de son étreinte pour se lever brusquement et lui tourner le dos. « Tu m’emmerdes avec tes questions. » Greta, elle aimait parler, elle voulait souvent mettre les choses à plat. La plupart du temps, il se prêtait à l’exercice, juste avec elle. Il lui était parfois facile de se confier à celle qui avait su le calmer, mais pas ce soir. Arthur était sur le point d’exploser. Il hésitait à partir chercher sa voiture sur le parking de l’hôpital, une raison de fuir. Mais il restait là, a respiré bruyamment, avant de filer dans leur chambre pour enfiler un pantalon de jogging et un pull dont il laissera la capuche sur sa tête. Peut-être qu’il pourrait se servir un verre. Il pouvait sentir le regard de Greta qui ne le lâchait pas, épiant le moindre de ses mouvements. Il ouvrit le frigo sans l’intention de prendre la moindre nourriture. Il en sortit une bouteille d’eau qu’il vint poser avec violence contre le comptoir. « Arrête de me regarder comme ça. » Il fallait qu’elle cesse. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? » Et le barrage venait de s’ouvrir… « Que j’ai tué un de mes patients ? C’est ça que tu veux entendre G ? Ça te va là ? J’ai le droit de souffler maintenant ? » Il revoyait le visage de ce jeune homme et sentait la nausée qui montait dans son œsophage. Il fallait que tout sorte, la contradiction de ses pensées et de ses propres réactions. Il avait autant envie de hurler que de pleurer. Arthur se sentait perdu comme avaler dans une tempête d’émotion qu’il n’était pas en capacité de gérer. Il serrait le comptoir entre ses doigts, tournant encore le dos à sa petite amie. Arthur ne se montrait jamais faible, devant personne, mais il n’était plus capable de se battre contre le poids de sa journée.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyJeu 21 Déc - 9:43



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  
C’était déjà une victoire que d’avoir réussi à ce qu’il ne s’échappe pas de l’appartement. C’en était une encore plus parlante de l’avoir amené à s’allonger contre elle. Un court laps de temps pendant lequel Greta avait eu le sentiment de contrôler la situation, une simple illusion qu’Arthur n’avait pas tardé à briser sans ménagement. « Tu comprends pas. » La jeune femme s’était pincée l’arête du nez et avait soupiré, continuant à perdre son autre main dans ses cheveux pour lui indiquer que malgré sa frustration, elle ne l’abandonnerait pas. « Explique moi alors. » avait-elle tenté, le son de sa voix se voulant un peu moins doux, un peu plus autoritaire, parce qu’il était indispensable qu’il continue à lui parler. Mais il avait choisi une activité bien différente à laquelle Greta aurait tant voulu céder, parce que pour elle aussi cela aurait été bien plus simple. Elle l’avait stoppé, désireuse de résoudre le problème sur le long terme plutôt que de l’enfouir sous les draps et se retrouver face à la même énigme le lendemain matin. « Tu m’emmerdes avec tes questions. » Greta était consciente de l’avoir repoussé au pire moment et pourtant, elle était convaincue d’avoir pris la bonne décision. Plus tôt dans leur relation, elle aurait cédé, aveuglée par une attirance physique qui primait parfois sur la raison. Ils en étaient maintenant à une étape bien plus avancée, et tout cela était secondaire, la volonté de le savoir bien mentalement étant plus forte que tout. Il pouvait crier, il pouvait faire ce qu’il voulait, rien n’avait d’importance à  ses yeux si ce n’était l’assurance qu’il ne garderait pas pour lui les raisons qui le mettaient dans cet état. Alors elle recevait chacun de ses mots en fermant les yeux, comme si cela la protégerait de la virulence dont il faisait preuve. Elle ne lui en tenait pas rigueur, elle ne se formalisait même plus, c’était un mécanisme de défense qu’elle ne connaissait que trop bien, elle avait simplement tous les maux du monde à l’autoriser à en user et en abuser même avec elle. Il était de toute façon bien trop abattu pour que Greta puisse ressentir autre chose qu’une extrême tendresse. Une douceur qui était en totale opposition avec l’attitude d’Arthur et finalement, dans ce genre de moments, leur couple prenait presque tout son sens. Ils étaient complémentaires mais ce sentiment d’être dans une impasse dont il était impossible de se défaire rendait plus difficile la tâche de Greta qui consistait à lui faire entendre raison. A le faire parler pour se libérer d’un poids pour que les choses puissent ensuite s’apaiser. « Arrête de me regarder comme ça. » Pourtant, ses pupilles continuaient de le fixer, comme pour lui rappeler qu’elle n’était pas l’ennemie.

Le temps de pause qu’il avait marqué ne présageait rien de bon, et pourtant, elle avait été la première surprise par ce qui avait suivi. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? » Evidemment qu’elle était restée silencieuse face au côté rhétorique de sa question, elle se tenait au bord du canapé, attendant qu’il parle enfin pour la sortir du flou dans lequel il l’avait plongée. « Que j’ai tué un de mes patients ? C’est ça que tu veux entendre G ? Ça te va là ? J’ai le droit de souffler maintenant ? » Oh comme elle regrettait d’avoir tant insisté, elle avait atteint son but qui était de l’entendre livrer les raisons de son mal-être mais la victoire avait un goût extrêmement amer. Elle était restée dans le canapé un long moment avant d’oser approcher, dans un silence qui n’avait jamais été aussi pesant. Si elle avait réagi spontanément, elle aurait posé un tas de questions, aurait probablement paniqué et aurait risqué que tout s’arrête là. Arthur s’appuyait sur le comptoir et elle avait le sentiment que si cela n’avait pas été le cas, il aurait pu s’écrouler. Elle n’était pas entièrement sûre qu’il accepterait son geste mais elle était venue se coller à lui, l’entourant de ses bras en posant la tête contre son dos. « Je suis désolée d’avoir insisté. » Ces mots avaient été prononcés dans un murmure presque inaudible. Ce n’était pas de la culpabilité qu’elle ressentait, plutôt une empathie qui l’empêchait cette fois de relativiser comme elle l’avait fait auparavant. Ce qu’il venait de dire était fort, lourd de sens, et pourtant la réalité de son quotidien laissait penser à Greta qu’il s’accusait probablement à tort, un sentiment qui lui permettait de garder cette même douceur dans la voix. « Mais tu peux pas garder ce genre de choses pour toi. Tu peux pas porter ça seul, pas quand je suis là. » Elle était présente pour lui, et il lui devenait presque inconcevable qu’il ne s’autorise pas à l’accepter malgré le temps qui passait. L’étreinte qu’elle lui donnait n’était plus pour le rassurer lui mais bien elle-même alors qu’elle tentait de se frayer un chemin dans cette discussion qui la dépassait maintenant totalement. « Qu’est ce qu’il s’est passé ? » Il avait fait un premier pas, lui avait confié les raisons qui le mettaient dans cet état et elle espérait qu’il ne s’arrêterait pas là.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) même s'il passe le plus clair de son temps chez une certaine blonde.
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7d77ae6297304737ec1e687da106ff7388559625
POSTS : 6634 POINTS : 490

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (04) ken #1swann #16greta #15

(ua zombie) amos

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  2p8cd89p
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.


RPs TERMINÉS : (2024) swann #15greta #13greta #14

(2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gangemery #1mickey

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(flashback) greta #12 (fb)

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : proserpinegraphics (avatar), harley (gif profil), harley (gif greta), harley (gif swann), brenda-panicstation (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyJeu 1 Fév - 19:49




(c) alexandramakesgifs & harleystuff
won't sleep 'til you're safe inside
@GRETA MOORE & ARTHUR

Chaque inspiration se voulait plus douloureuse que la précédente, mais Arthur persistait à se tenir droit. Le dos tourné, refusant de croiser le regard de Greta, mais le dos droit, regard fixé sur le meuble de la cuisine qui lui faisait face. Il n’avait pas le droit de flancher, ce n’est pas ce que l’on attendait de lui. Il s’était déjà montré pathétiquement faible dans la salle de bain, ce genre de comportement ne pouvait se reproduire. Il pouvait presque entendre les reproches formuler par son paternel, tandis que la liste de ses erreurs ne cessait de s’allonger au fur et à mesure de la soirée. Il était interdit de flancher, ce n’était pas digne de son éducation. Mais chaque inspiration se voulait encore plus tremblante quand il pouvait sentir le regard de Greta vriller sur sa nuque. Elle attendait qu’il vrille et son silence venait jouer avec le peu de retenue qui pouvait lui rester. Arthur avait beau fermer les yeux, chercher à se concentrer sur sa respiration, tout en revenait à ce qu’il n’avait pas su éviter : la mort de son patient.

Il aurait voulu qu’elle s’en aille, qu’elle lui tourne le dos. Il aurait aimé que Greta ne s’implique pas, qu’elle le laisse seul avec les émotions qu’il allait se refuser à gérer. C’est ce qu’il avait toujours connu. Se retrouver abandonner dans les épreuves de doutes et de questionnement sans personne vers qui se tourner quand il lui a toujours été refusé la moindre démonstration de faiblesse. Arthur ne connaissait que ce que son père était venu lui marteler dans le crâne dès le plus jeune âge. Il n’avait eu comme exemple que la froideur d’un homme qui régnait sur sa famille tel un mâle alpha dénué de toute émotion. Il n’était même pas certain de comprendre l’angoisse qui paraissait l’habiter depuis qu’il avait quitté l’hôpital. Il ne pouvait que subir l’effet que cette dernière avait sur son corps, cette impression de ne plus pouvoir respirer, cette gêne qui venait l’envahir au point de le faire vaciller sur ses jambes. Et tout vint s’écrouler, à l’instant où il sentit les bras de Greta s’enrouler autour de ses hanches. « Je suis désolée d’avoir insisté. » Son étreinte se voulait douce et rassurante, à l’opposé de son propre conflit interne. Arthur voulait autant fuir cette embrassade, que se réfugier dans ces bras si familiers qui l’avait si souvent aidé à ne pas perdre pied. Il se déchirait entre l’envie impulsive de lui demander un peu d’espace et le besoin inhérent de s’ancrer dans son étreinte. À défaut de trouver les mots adéquats, il vint décoller l’une de ses mains du comptoir, pour venir entremêler ses doigts à ceux de Greta. Une pression, puis une autre. Un remerciement en silence, le besoin de s’ancrer dans la réalité pour ne pas se noyer au milieu de ses sombres pensées. « Mais tu peux pas garder ce genre de choses pour toi. Tu peux pas porter ça seul, pas quand je suis là. » Une fois encore, Greta faisait preuve d’une douceur sans faille qui venait ébranler ses fondations. « C’est… » C’est quoi ? C’est trop tôt ? C’est quelque chose qu’il n’avait pas encore pleinement analysé surtout. Arthur avait la sensation de s’être pris un semi-remorque en pleine figure, mais rien ne faisait réellement de sens. Pas pour le moment. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » Chacun de ses muscles vint se raidir à la simple pensée de ce qui avait bien pu se dérouler au cours de cette journée. Et une nouvelle fois, ses doigts vinrent serrer ceux de Greta. C’était plus simple ainsi, ne pas voir son regard, simplement sentir sa présence dans son dos. « Il allait pas si mal quand il est arrivé. » Tout est relatif, le jeune homme avait tout de même été amené aux urgences suite à un léger accident. « C’est… » Arthur ne bégayait jamais et la frustration commençait à naître de ne même pas être capable de s’exprimer proprement. « Je sais pas, G. » Il détestait l’admettre, mais la réalité résidait dans ces quelques mots. Il n’avait pas la moindre idée de ce qui avait tant pu vriller dans son diagnostic. « J’arrive pas à comprendre ce qui a pu se passer. Je sais pas. » Et à nouveau, l’angoisse paraissait le gagner sans qu’il ne trouve la force de bouger. « Je sais pas… » Il se sentait devenir dingue à retourner la situation dans tous les sens.





Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
Greta Moore
le porte-plume
le porte-plume
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  7vHkInU Présent
ÂGE : 35 (18.02)
SURNOM : G. & Georgia (oh, well)
STATUT : and i know that it’s wrong that i can’t move on but there’s something about you
MÉTIER : romancière wannabe, elle a récemment ajouté biographe à son CV - le timing parfait ou le pire, cela reste à voir
LOGEMENT : Spring Hill #17
moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  B753756e06f83166ed5f6e04644030ffa6843ffb
POSTS : 2571 POINTS : 460

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
TW IRL : n/a
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [11/10] -
JosephMarley #3Lena #2Dan #1Swann #10

ua (slasher) (1) • Moventry #10

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  8D1frvh
Mallen #6 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  87bbb8e31844044d63db053ce8bd509d9218db82
Moventry #13 #15 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #4 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me


RPs EN ATTENTE : Kieran #2

RPs TERMINÉS : (2022) Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3Juliet #1Carmine #1Swann #1OpheliaSergio #1 (2023) Rhett #4Sergio #2Rhett #5Emery #2MarleyRhett #6Moventry #2Mallen #3RubenEvelynMoventry #3Carmine #2Moventry #1Moventry #5Moventry #6Swann #3Swann #4Grisy #3Moventry #9Carmine #3Mallen #4London gang (Swann #8 & Moventry #11)Mason (scenic rim)Swann #7AJBlake #1Carmine #4Channing (masquerade ball)Sergio #3Emery #3Moventry #4 (2024) Mallen #5Kieran #1Moventry #12Swann #8Swann #9#14

TheoCaTa

ua 2022 (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

ua 2023 (gothique)Moventry #7Ambrose #5Ambrose #6Ambrose #7Siham #1 Siham #2Swann #5Itziar #1Moventry #8Cesar #1Swann #5Mason #2Swann #6Jina #4Marley #2Kai #1Kai #2Siham #3Kai #4Ambrose #10Marley #6Mason #3Cesar #2Siham #4Siham #5Jina #7Itziar #2EthelSiham #6Siham #7Cami #1Kai #5Lena #1CeciliaAdele

(slasher)
Jina #1Jina #2Jina #5

(spatiale) (1) • Ambrose #8Ambrose #9Ambrose #11

ua (fantôme) (1) • Kai #3

ua (zombie) (1) • Marley #5


abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : wankyuniverse / gifs : zazou (crackship); differentprcson (signature) goddamnmuses (profil), drvgonqueen/lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Diego Gutiérrez & Lewis Siede
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta
https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  EmptyMar 23 Avr - 14:00



won't sleep 'til you're safe inside
ft @Arthur Coventry :l:  
C’était tout ce qu’il attendait, qu’on le rejette et qu’on lui prouve qu’il avait raison comme si c’était la seule importance. Il ne souhaitait pas remonter la pente lorsqu’il allait mal, il cherchait simplement à ce qu’on l’y accompagne pour toujours se persuader qu’il ne valait pas mieux et c’était la raison qui l’avait rendu accro à la drogue à l’époque. Il n’y touchait plus - ou du moins Greta l’espérait plus que tout - et son comportement était devenu encore plus ingérable, surtout associé à ce qu’il venait de vivre et qu’il ne se décidait pas à lui dire. Alors Arthur redoublait d’efforts pour se montrer le plus repoussant possible, sans jamais réfléchir à la personne qu’il avait en face de lui et qui refuserait toujours de le laisser tomber. « C’est… » Elle ne pouvait imaginer ce qu’il se tramait dans son esprit, alors qu’il appréhendait chacune de ses pensées en tentant de sélectionner lesquelles seraient les plus judicieuses à prononcer tout haut. Elle avait repris juste assez de confiance pour lui demander, clairement, de lui expliquer ce qu’il était arrivé à ce patient et qui différait de toutes les choses qu’il avait déjà pu voir. « Il allait pas si mal quand il est arrivé. » Greta savait qu’elle devait prendre cette information là avec énormément de pincettes parce que le point de vue était toujours biaisé par cette volonté d’autodestruction qui ne l’avait jamais quitté. « C’est… » L’estomac de la blonde se nouait parce qu’après les larmes, elle pouvait maintenant le voir lutter pour trouver ses mots et lui proposer un discours cohérent. Elle s’en voulait de lui infliger cela alors qu’il était déjà au plus mal, mais elle était incapable de se résoudre à ne pas comprendre les raisons de son état. Elle ne pouvait pas le laisser, pas comme ça. « Je sais pas, G. » La réponse à sa question aurait dû être bien plus simple que cela, parce que même s’il était possible que personne ne sache ce qu’il se soit réellement passé, ce point là n’aurait pas dû être si difficile à amener. « J’arrive pas à comprendre ce qui a pu se passer. Je sais pas. » Elle le voyait paniquer, ne plus réussir à s’ancrer au moment présent malgré sa main dans la sienne. « Je sais pas… » Elle devait agir, vite, et tenter de mettre fin à cette discussion qui ne mènerait à rien à part à le faire sombrer encore un peu plus. « Peut-être parce qu’il n’y a aucune bonne réponse, et que malgré tous vos efforts il n’avait aucune chance de s’en sortir. » Leur monde était triste, et Arthur ne pouvait pas négliger cet aspect là. Il devait même se concentrer dessus pour sortir de cette posture inquiétante qui était la sienne. « Viens là. » avait-elle demandé en l’obligeant à lui faire face et à poser sa tête contre elle, y enfouir son visage pour qu’elle puisse laisser ses doigts dessiner des cercles dans ses cheveux. « C’est pas ta faute. » Elle n’en savait rien, mais les mots semblaient être les plus justes à dire. « On va aller se coucher et on en discutera demain si t’en as envie mais faut que tu te reposes.  » Et elle s’assurerait qu’il dorme, même si cela signifiait se priver de ses propres heures de sommeil.



just know this too shall pass
losin' your mind in the mirror like you have to, screamin' in your car in the driveway, spinnin' out, think your life's going sideways. sleep is so thin outta habit, hard to tell the real from the dreams you imagine. nights when one broken glass turns to total collapse just know this too shall pass.-byendlesslove


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty
Message(#) Sujet: Re: moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

moventry #4 • won't sleep 'til you're safe inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-