AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
-30% sur les baskets Nike Air Max 90 FlyEase
Voir le deal
97.97 €

 Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Par-ci, par-là
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Kbjr
POSTS : 64 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips

En cours:
La famille, Garrett, Rosalie, Rory, Leslie, Ilaria, Jean, Sara


RPs TERMINÉS : Swann
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] EmptyMar 2 Mar - 0:11



Mise au point sur les
affaires quotidiennes

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 4b827b93cfedc90edb40e390b70c447bMise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Tumblr_inline_psuvpxfDNC1wqyuqw_400
ft  @Rory Craine
 Je ne sais pas pourquoi c’est aussi compliqué de trouver du parking sur Edward street. Chaque fois que je viens ici, je me fais prendre et j’arrive une quinzaine de minutes en retard chez Rory. Je longe la rue et obéissant aux règles du quadrilatère, je tourne à gauche lorsqu'il le faut. Il ne semble jamais y avoir de place quand j’en ai besoin. Si ce n’est pas une question de stationnement, c’est l’histoire d’un détour à cause d’un accident de la route. Parfois, j’arrive en retard parce qu’une vieille personne traverse trop lentement et je n’ai pas le temps d’attraper la lumière verte. Il y a continuellement quelque chose qui m'empêche d'arriver à l'heure indiquée. J'ai toujours du retard en allant chez mon grand frère. Toujours, sauf aujourd’hui. En plus, j’ai trouvé une place devant l’immeuble de Rory. Définitivement, aujourd’hui c’est mon jour de chance.
Tout sourire, je vérifie l’heure sur mon cellulaire. Il est 12 h 55, je suis même cinq minutes à l’avance. Amusée, je souris aux passants, comme pour les défier de m’empêcher de sortir de la voiture. Puis, j’agrippe mon sac et mon café avant de quitter le véhicule. D’une allure décidée, je file vers le bâtiment, pour évidement revenir sur mes pas : j’ai oublié la pizza sur la banquette arrière. Je pose la boisson chaude sur le toit métallique, renvoie mon sac sur mon épaule et attrape la boite. Puis, j’empile le paquet de beignets par-dessus, ferme la portière et récupère mon breuvage en faisant tinter mes clefs. Un bolide de course fil devant moi à toute vitesse, ébouriffant ma crinière au passage. Je secoue la tête en traversant la rue d’un air navrée. Naturellement, chemin faisant, je trébuche dans un rien. Le carton de beignets glisse et dégringole, éparpillant son contenu sur le sol.
- « Fait chier merde. »
Une grand-mère assise sur un banc me fait de gros yeux en se cramponnant au livre posé sur ses genoux. Je pointe le désastre pour expliquer, mais la composition de son visage ne change pas. Je fais la moue et prends une gorgée de café. Je pitonne rapidement le numéro de l’appartement de Rory et m’apprête à rentrer, mais la personne âgée se met à tempêter à mon intention. « Malotru, tu n’as pas honte de laisser tes saletés sur l’espace public ? Ce n’est pas vous la Gen Z qui parle de sauver la planète sans arrêt ? Petite hypocrite! » scande-t-elle d'une voix tremblante. Je fige devant pareille rancune et hésite entre l'idée de l'ignorer ou de rouspéter. Des gens se retournent pour assister à la scène et je fonds sur place. C'est une trop grande pression sociale pour moi. Je pose mon café et la boite de pizza sur le sol face à la porte et reviens sur mes pas. Ensuite, je récupère une à une les pâtisseries sur le trottoir en soupirant. L'une des friandises est tombée sous une voiture, je considère la laisser, juste pour contredire un peu mon bourreau, mais la crainte qu'elle soit omnisciente et expose ma faute me fait frissonner.
-« Non, mais du calme, j’essayais simplement de trouver un balai. » dis-je en mentant de façon éhontée. Je remplis le carton avant de le jeter dans la poubelle près d’elle. La dame lisait crimes et châtiment, mais m'a tout de même repérée avec ses yeux vicieux. L’idée de faire comme Rodia en commentant un meurtre pour le bien commun me traverse l’esprit, mais je la chasse aussitôt. « Je vous souhaite la bonne journée, madame. »
Je récupère mes affaires et compose le code de l’appartement de mon frère avant qu’elle décide de m’intercepter de nouveau, puis, je monte les escaliers quatre à quatre jusqu’à son logis. C’est en soufflant que j’ouvre la porte du loft sans frapper. Je laisse tomber mon sac dans l'entrée et retire mes souliers avec mes pieds sans plus de cérémonie. « Fuck mate, y’a une madame qui se prenait pour la police de l’URSS devant le bâtiment en bas. » dis-je sans me soucier des politesses. Je viens chez Rory tous les dimanches et je sais qu’il m’attendait. Je trottine vers la cuisine et pose la boite graisseuse sur le comptoir. Puis, j’ouvre l’armoire pour prendre des assiettes et constate qu’elle est vide. J’avale le reste de mon café d’un trait et jette négligemment le contenant dans la poubelle. Docilement, je me tourne vers le lave-vaisselle qui a terminé son cycle. Sans même remarquer, j’entreprends de le débarrasser comme si j’étais chez moi. « J’avais acheté des beignets, mais laisse tomber le projet : il n’y en a plus. » Cela étant dit, j’attrape une pile d’assiette à dessert que je range à leur place. L'horloge du four indique 13h10: je suis arrivée en retard comme d'habitude. Agacée, un soupire franchit mes lèvres malgré moi. Réalisant que mon hôte ne m’a toujours pas rejoint, je me penche au-dessus de l’ilot de cuisines comme une enfant pour regarder dans le salon. « Dis-moi Roro, tu les serres où tes bols à salades ? »


Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Lcds5AP
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
le vague à l'âme
le vague à l'âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (19/03/91).
SURNOM : si beaucoup le surnomment craine, les enfants de l’hôpital le connaissent sous le nom de flynn rider.
STATUT : ils prennent leur temps, mais lui prend goût au fait d'admirer les couchers de soleil avec elle.
MÉTIER : acteur sur le retour, il a repris le chemin des plateaux après une année compliquée mais œuvre toujours comme bénévole à l’hôpital.
LOGEMENT : #272 edward street, un loft sur spring hill.
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] KJzbiSgq_o
POSTS : 4539 POINTS : 2035

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur ☆ a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou ☆ la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien ☆ son dernier film ne sortira pas en salles parce qu'il a frappé le réalisateur, les vraies raisons de cette agression n'ont pas encore été rendues publiques ☆ idéaliste et romantique, il s'est fait briser le cœur plus d'une fois ☆ sujet à la dépression ☆ rêve d'adopter un chien ☆ bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PC8GJaYC_o
cringeryou came out of nowhere and you cut through all the noise. i make sense to the madness, when i listen to your voice. darling, only you can ease my mind. help me leave these lonely thoughts behind. i'll admit, for a moment i felt so afraid just to show you the mess that i made. there are pieces i usually hide. but when you collect me with your steady hand, with a language that i understand, i feel put back together inside.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] MCJWuymt_o
rowannit's hard to deal with the pain of losin' you everywhere i go. it's hard to force that smile when i see our old friends and i'm alone. but i know if i could do it over, i would trade, give away all the words that i saved in my heart, that i left unspoken. what hurts the most was being so close and havin' so much to say. and watchin' you walk away. and never knowin' what could've been.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Njw1o8bL_o
stella (scénario libre)i will never try to change you. i will always want the same you. swear on everything i pray to, that i won't break your heart. i'll be there when you get lonely, keep the secrets that you told me. and your love is all you owe me, and i won't break your heart.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Gu77qj7t_o
coryyou really, really know me. the future and the old me. all of the mazes and the madness in my mind. you really, really love me. you know me and you love me. and it's the kind of thing i always hoped i'd find. all i know is you, heal me when i'm broken. all i know is you, saved me and you know it.


(13/10) sohan #2clydeivywendyjeanswann #6craineschloe #2matt #2garrettpenny #7rosalie #2 & wyatt #1micah
RPs EN ATTENTE : alma ☆ marcus ☆ heather #2
RPs TERMINÉS :
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] ZnaTqxGo_o

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt#1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)raphael #1rosalie #1

(2020) jessian #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) swann #1 (2020)chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)peter #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)

rps abandonnés:
 

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar@selfmade, userbars@loonywaltz, crackship rowann@kaelice.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t36774-rory-james-go-where-the-stars-take-you https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] EmptyVen 5 Mar - 13:50


 
mise au point sur les
affaires quotidiennes.

S'endormir avec le cœur lourd n'avait rien d'inhabituel, surtout quand on avait passé des mois à repousser le moment où notre corps réclamerait un peu de repos rien que pour ne pas retrouver ce grand lit vide et ses draps froids – parce qu'il y avait des limites au nombre de litres de café qu'un être humain pouvait ingurgiter et ça Rory l'avait découvert à ses dépends. S'endormir avec le cœur lourd lorsqu'on se faisait une telle joie de participer à un mariage le jour même, par contre, n'avait rien de normal. Bien sûr, Rory savait que le simple fait d'assister à cette cérémonie réveillerait certains souvenirs et que pendant un instant, mais pas plus, il songerait au fait qu'il aurait pu vivre quelque chose de semblable si les choses s'étaient passées différemment. Vraiment, il avait accepté de s'y rendre de bon cœur et avait même été particulièrement touché que Charlie ait pensé à l'inviter pour ce qui avait assurément été le plus beau jour de sa vie. Ce à quoi Rory ne s'attendait pas, toutefois, c'est à ce que Swann aussi se soit vu adresser ce même carton d'invitation qui fatalement les avait réunis en plein banquet sans que ni l'anglais ni l'australien ne s'y soient un seul instant attendu. Le voir avait rempli son cœur de joie mais aussi d'une mélancolie inévitable, lorsque l'anglais était apparu auprès de sa petite-amie Lucia. Il les avait trouvé adorables ensemble, on ne l'entendrait jamais dire le contraire, mais penser à tout ce qui avait pu changer en un an lui avait sur l'instant fait plus de peine que ce qu'il avait bien voulu montrer. C'était un mariage, tout le monde était censé célébrer l'amour, personne en revanche n'était censé repartir de là avec le cœur serré et les yeux brillants. Ou seulement d'émotion. Rory avait donc quitté la fête seul et légèrement troublé par cette rencontre, et c'est sur le chemin jusqu'à chez lui qu'il s'était promis que tout irait mieux, un jour, et qu'alors rien ne le rendrait sincèrement plus heureux que de voir le bonheur de Swann, justement. En attendant, il n'avait pas dîné – car qui pouvait encore avoir faim après avoir si copieusement mangé ? – et n'avait pas vraiment regardé l'heure à laquelle il avait fini par tomber de fatigue, les émotions en vrac et l'impression que la vie aimait décidément le tester.

Un bruit de porte claquée le tira brusquement de ses rêveries et Rory ouvrit un œil sans avoir même le réflexe de regarder l'heure qu'il pouvait être. Parce qu'il reconnut aussitôt la voix de Wendy et que ça, ça signifiait forcément qu'il avait passé toute la matinée à dormir. C'était pour le moins inhabituel et il ne serait pas surpris de constater qu'on avait cherché à le joindre des dizaines de fois, lui qui d'habitude émergeait aux premières heures du matin pour aller courir. Pas de footing, donc, mais une sœur qu'il aurait du accueillir depuis déjà cinq bonnes minutes étant donné qu'ils avaient prévu de se voir il y a déjà plusieurs jours. Comment il avait pu oublier ça ? Et qu'est-ce que penserait Wendy en le trouvant à moitié décoiffé, les traits tirés et encore passablement endormi ? Dieu soit loué il était seul, il y avait des limites à l'embarras qu'il pouvait supporter d'éprouver en présence de sa petite sœur et des questions auxquelles il n'avait vraiment pas envie de répondre de si bon matin – enfin, sa journée commencerait simplement plus tard aujourd'hui. Enfilant un t-shirt et un jean, Rory se pressa de se rendre un tant soit peu présentable pendant qu'il entendait Wendy disposer de son appartement comme elle en avait l'habitude. Elle venait si souvent que c'était toujours un peu comme chez elle, ici. « Wendy, t'es déjà là ? » Question rhétorique qui visait juste à lui faire gagner un peu de temps tandis qu'il passa une main dans ses cheveux pour faire illusion et finit par apparaître, presque essoufflé d'avoir bondi sur ses deux jambes et retourné la moitié de sa chambre. « Quelle heure il est ? 'Me dis pas que t'es à l'heure, ou pire en avance. Je te croirais pas. » Une chance qu'il soit toujours capable de la taquiner même au saut du lit, lui dont les lèvres s'étaient étirées dans un sourire complice. Oh, ils savaient tous les deux que la ponctualité n'était pas toujours le fort de Wendy et c'était simplement un truc entre eux, de se charrier sur tout et n'importe quoi. C'était de l'amour, et toujours tellement amusant de provoquer ses réactions préférées chez sa sœur. « Désolé de t'accueillir comme ça, j'ai pas beaucoup dormi cette nuit alors j'ai pas entendu le réveil. » Il souffla d'un air un peu embarrassé, préférant jouer la carte de l'honnêteté avec celle qui le connaissait de toute façon trop bien pour être dupe. « Tu sais, je t'ai dit que j'allais à un mariage hier, et ces choses-là s'éternisent souvent... » Rory se pinça les lèvres, gardant cette fois pour lui les détails de ce fameux mariage. Wendy ne savait pas encore qu'il y avait croisé Swann et le sujet le mettait d'autant plus mal à l'aise que la dernière chose qu'il voulait, c'était interférer dans la relation que sa sœur et son ex petit-ami avaient toujours partagé. Les choses étaient forcément différentes depuis la rupture, mais Rory les aimait à tel point tous les deux qu'il supporterait encore moins que le reste qu'ils ne se parlent plus (indirectement) par sa faute. « Les bols sont dans le placard au-dessus de toi. Et ça sent super bon alors je propose qu'on fasse comme si je venais pas de me lever et qu'on passe à table. » Nouveau sourire, nouvelle tentative de noyer le poisson parce que tout ce qui comptait c'était de passer ce moment ensemble et qu'il ne voulait pas que Wendy ait à nouveau à s'en faire pour lui. « Comment ça va, toi ? A part le despote que t'as croisé en bas, j'espère qu'au moins tu l'as pas mordue. » Ce serait dommage de se faire une ennemie dans le voisinage, même si Rory ne doutait pas que cette femme l'aurait mérité. Il n'était pas le moins du monde objectif, c'est certain, mais il prendrait le parti de sa sœur même contre la Reine elle-même si besoin. Elle aurait toujours raison à ses yeux, c'était une Craine après tout.



Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] HZjB4DU
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 872289volunteer
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] LvBAd1D
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Lcds5AP
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Qi7UeVN
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] QoPDAKU
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] QqLqwzn
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Dr4dErc
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Par-ci, par-là
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Kbjr
POSTS : 64 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips

En cours:
La famille, Garrett, Rosalie, Rory, Leslie, Ilaria, Jean, Sara


RPs TERMINÉS : Swann
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] EmptyVen 12 Mar - 22:15



Mise au point sur les
affaires quotidiennes

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 4b827b93cfedc90edb40e390b70c447bMise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Tumblr_inline_psuvpxfDNC1wqyuqw_400
ft  @Rory Craine
 Bien que le soleil soit déjà haut dans le ciel, Rory a pris son temps pour se montrer le bout du nez. Il ne faut pas être un grand intellectuel pour comprendre qu’il n’était pas prêt pour ma visite. C’est le premier fait que j’ai relevé en farfouillant le lave-vaisselle. J’ai lambiné pour lui laisser croire qu’il parvenait à ses fins. Pourtant, l’embarras évident dans laquelle je l’ai placé était difficile à négliger. Le bruit d’un tiroir qu’on fait glisser rapidement a trahi son agitation, mais aussi la course chaotique qu’il a menée dans sa chambre. Je n’ai rien dit à ce sujet, j’ai patienté à l’image d’un vieux chien de plaisance. Appuyée sur le comptoir, je garde une moue enfantine en attendant sa réponse. Il arrive enfin, le visage encore bouffit de sommeil, et ce, malgré l’effort apparent qu’il a déployé pour cacher cet élément. « Désolé de t’accueillir comme ça, j’ai pas beaucoup dormi cette nuit alors j’ai pas entendu le réveil. » Je souris légèrement, ayant déjà additionné les faits. Je hausse le menton en direction du collet de son t-shirt, attirant l’attention sur la couture de l’étiquette. « Gotcha, mais t’as mis ton chandail à l’envers. » Je ris chichement, amusée par la décontenance qu’il affiche. « Tu sais, je t’ai dit que j’allais à un mariage hier, et ces choses-là s’éternisent souvent… »
J’hésite un instant, réfléchissant tout en conservant une expression parfaitement composée. Rory est terriblement éreinté et quoique la fatigue est normale chez le commun des mortelles, la lassitude de mon ainé est suspicieuse. Il y a deux ans, je l’ai déjà reconduit en voiture sur un plateau de tournage, alors qu’il était complètement hang over. Je me souviens de l’odeur que dégageait son corps. Ce n’était pas la senteur du remontant qu’on renverse sur ses vêtements, mais celle qu’expulsent les pores de peau : de l’alcool de deuxième vague. Il exhalait une fragrance de regret et de dépression saisonnière. Pourtant, il s’était levé à l’heure et avait accompli le travail de la journée. Dans la voiture, son corps semblait tanguer et il ingurgitait une quantité hallucinante de breuvage vitaminé. Puis, sur le plateau de tournage, malgré le froncement de nez de ses collègues, il avait performé comme il se devait. Rory a la faculté de faire oublier son état aux gens qui l’entourent. Or, je ne suis pas n’importe qui et il n’a jamais réussi à me berner aussi facilement. Je sais qu’il se trame quelque chose et il ne se donnerait pas autant de mal avec moi, si ce n’est que mon frère est beaucoup trop déconfit pour couver un simple lendemain de veille. « Les bols sont dans le placard au-dessus de toi. Et ça sent super bon alors je propose qu’on fasse comme si je venais pas de me lever et qu’on passe à table. » Je souris avec mes dents, me laissant retomber du comptoir. Appaisée, je sens la pression occasionnée par la surface sur mon ventre se relâcher. J’expire de soulagement, m’empare des bols dans la machine et ferme la porte d’un coup de hanche habile. Une fois ma tâche accomplie, je sors deux assiettes. « Je t’ai déjà vu plus fringant. C’était le mariage de qui déjà ? » dis-je à demi intéressée. Avenante, je remplis la carafe d’eau et mets quelques cuillères de café dans l’appareil. J’anticipe derechef l’arôme réconfortant de la boisson qui se propagera inévitablement dans la pièce.
« J’imagine qu’un breuvage chaud serait un bon départ pour toi aujourd’hui. » Je lui fais signe de prendre la boite de pizza et me dirige vers la table pour placer les couverts. « Comment ça va, toi ? À part le despote que t’as croisé en bas, j’espère qu’au moins tu l’as pas mordue. » Avec réflexion, j’aurais peut-être dû la mordre. Je ris brièvement à l’idée de devoir justifier à un agent de police que la grand-mère russe méritait de se faire attaquer. Puis, je me ressaisis, sachant que je n’aurais probablement rien dit et que j’aurais attendu l’intervention divine de papa pour me sortir du pétrin. La chaleur ardente de la croute m’irrite les doigts. J’échappe la pointe brulante dans mon assiette et me lèche le pouce par réflexe. « Ça va. Je crois que j’ai aperçu Sara à l’université. Je ne suis pas certaine si c’était bien elle. Les prochaines semaines me confirmeront si mon impression est fondée. » Sara avait été une de mes meilleures amies. Nous nous connaissions depuis le primaire, mais nous sommes réellement devenus des alliés à l’âge adulte. Notre relation a été fusionnelle pendant deux ans, jusqu’à ce qu’on couche ensemble. Depuis, elle m’a rayé de sa vie avec agressivité. Elle a mentionné que j’avais profité d’elle, mais au fond, je sais qu’elle refuse seulement d’assumer l’hypocrisie avec laquelle elle m’a traité. Sara nie qu’elle est lesbienne. Je suis la vérité qu’elle ne veut pas admettre. « Si c’est elle, j’ai bien l’intention de la confronter. » Je prends une bouchée pour calmer les gargouillements de mon estomac. Un bruit de contentement s’échappe de ma gorge, alors que je savoure mon repas. « Mais tu évites la question. What about that wedding?»


Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Lcds5AP
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
le vague à l'âme
le vague à l'âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (19/03/91).
SURNOM : si beaucoup le surnomment craine, les enfants de l’hôpital le connaissent sous le nom de flynn rider.
STATUT : ils prennent leur temps, mais lui prend goût au fait d'admirer les couchers de soleil avec elle.
MÉTIER : acteur sur le retour, il a repris le chemin des plateaux après une année compliquée mais œuvre toujours comme bénévole à l’hôpital.
LOGEMENT : #272 edward street, un loft sur spring hill.
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] KJzbiSgq_o
POSTS : 4539 POINTS : 2035

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur ☆ a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou ☆ la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien ☆ son dernier film ne sortira pas en salles parce qu'il a frappé le réalisateur, les vraies raisons de cette agression n'ont pas encore été rendues publiques ☆ idéaliste et romantique, il s'est fait briser le cœur plus d'une fois ☆ sujet à la dépression ☆ rêve d'adopter un chien ☆ bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PC8GJaYC_o
cringeryou came out of nowhere and you cut through all the noise. i make sense to the madness, when i listen to your voice. darling, only you can ease my mind. help me leave these lonely thoughts behind. i'll admit, for a moment i felt so afraid just to show you the mess that i made. there are pieces i usually hide. but when you collect me with your steady hand, with a language that i understand, i feel put back together inside.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] MCJWuymt_o
rowannit's hard to deal with the pain of losin' you everywhere i go. it's hard to force that smile when i see our old friends and i'm alone. but i know if i could do it over, i would trade, give away all the words that i saved in my heart, that i left unspoken. what hurts the most was being so close and havin' so much to say. and watchin' you walk away. and never knowin' what could've been.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Njw1o8bL_o
stella (scénario libre)i will never try to change you. i will always want the same you. swear on everything i pray to, that i won't break your heart. i'll be there when you get lonely, keep the secrets that you told me. and your love is all you owe me, and i won't break your heart.

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Gu77qj7t_o
coryyou really, really know me. the future and the old me. all of the mazes and the madness in my mind. you really, really love me. you know me and you love me. and it's the kind of thing i always hoped i'd find. all i know is you, heal me when i'm broken. all i know is you, saved me and you know it.


(13/10) sohan #2clydeivywendyjeanswann #6craineschloe #2matt #2garrettpenny #7rosalie #2 & wyatt #1micah
RPs EN ATTENTE : alma ☆ marcus ☆ heather #2
RPs TERMINÉS :
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] ZnaTqxGo_o

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt#1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)raphael #1rosalie #1

(2020) jessian #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) swann #1 (2020)chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)peter #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)

rps abandonnés:
 

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar@selfmade, userbars@loonywaltz, crackship rowann@kaelice.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t36774-rory-james-go-where-the-stars-take-you https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] EmptyMer 31 Mar - 20:32


 
mise au point sur les
affaires quotidiennes.

S'il avait fallu à Rory quelques minutes pour rassembler ses esprits – et ses vêtements par la même occasion – lorsqu'il avait compris qu'il était déjà l'heure de la visite de sa cadette, c'est parce qu'il ne supporterait pas d’apparaître débraillé devant Wendy. Elle avait beau tout savoir de lui et l'avoir connu même dans les moments les moins évidents, elle restait sa petite-soeur et quelqu'un qu'il avait toujours évité de décevoir. Il y a encore quelques années de ça, c'est lui qui se faufilait à pas de loups dans sa chambre pour la réveiller les matins où leur père était déjà parti au travail et où leur mère cuvait son troisième verre de la matinée. C'était lui qui s'assurait qu'elle ne soit pas en retard pour l'école, qui coiffait ses cheveux en tresses et nouait ses lacets lorsqu'elle n'était pas encore en âge de les faire du premier coup. C'était lui qui l'accompagnait en cours avant de commencer lui-même ses journées à la fac, et qui allait la chercher avant de prendre son service au bar le soir-même – il fallait bien payer ses cours de théâtre et ses parents lui avaient suffisamment fait comprendre qu'ils ne s'investiraient pas financièrement dans sa passion avant qu'il ne leur ait montré que ça n'était pas qu'un caprice. Aujourd'hui, c'était pourtant lui que sa sœur surprenait au saut du lit, la mine froissée et les cheveux en bataille. Et ça coûtait bien plus qu'on pouvait le croire à Rory, de ne pas l'accueillir comme il l'aurait voulu. « Wow, désolé je me suis habillé en quatrième vitesse. » Et l'un des points positifs au fait d'avoir grandi ensemble était bien sûr de pouvoir renfiler son t-shirt, cette fois à l'endroit, sans gêner sa sœur. L'occasion pour Rory de ramasser deux ou trois trucs traînant d'un coin à l'autre du salon, juste pour rendre l'endroit encore un peu plus accueillant. Tout était relativement bien rangé pour quelqu'un qui vivait seul et était souvent accaparé par ses tournages, mais il savait que Wendy avait l’œil qui traînait et que si elle avait vu l'étiquette dépasser de son t-shirt, elle noterait aussi toute trace de soda mal nettoyée sur le comptoir de la cuisine. Un détail qui l'avait d'ailleurs toujours fait sourire au sujet de sa cadette, qui avait toujours paru bien plus terre-à-terre et réaliste que lui. Il s'attendait donc à ce qu'elle remarque qu'en plus de n'avoir pas entendu la sonnerie de son réveil, il n'était pas particulièrement dans son assiette. La fatigue, mais aussi le trop plein d'émotions vécu hier avaient tendance à se lire sur son visage et son regard toujours si expressif paraissait ce midi un peu éteint. Ce qui n'empêchait pas Rory de vouloir agir exactement comme si tout était normal, bien trop heureux de passer un moment avec Wendy pour vouloir ressasser tout ça. « C'était le mariage de Charlie, une amie. C'était très réussi, pas trop classique, ça t'aurait plu. » Il se contenta de souffler pendant qu'il aidait sa sœur à mettre la table, songeant que ce détail ne présentait de toute façon pas beaucoup d'importance étant donné que le trouble qu'il avait éprouvé n'était pas lié de près ou de loin à Charlie ou son mari.

« Je connais pas de problème qui puisse pas sembler plus surmontable après une bonne tasse de café. » Il lui sourit, impatient de faire couler un peu de caféine dans son organisme après cette nuit trop courte, mais surtout désireux de détourner l'attention de sa sœur de sa mine déconfite. Il n'y avait rien de grave, de toute manière, et rien qui doive l'inquiéter surtout. Il était au contraire plus que ravi de la voir, et toujours quelques peu amusé d'avoir droit à des récits rocambolesques de la part de sa cadette lorsqu'elle venait lui rendre visite. Pour sa défense, le voisinage n'était pas composé que de jeunes gens faciles à vivre qui vous invitaient à boire un verre sur leur balcon le week-end, il avait lui-même connu quelques mauvaises expériences en se frottant à des voisins beaucoup moins commodes. Autant dire qu'un type comme Rory avait appris quelques combines pour éviter de les croiser et ne pas créer de conflits inutiles. Ce fut finalement à son tour d'adopter une mine soucieuse lorsque Wendy lui confia qu'elle pensait avoir croisé Sara sur le campus de l'université, lui qui n'était pas sans savoir que sa relation avec son amie s'était nettement détériorée ces derniers mois. « T'as pas été la voir ? T'en aurais eu le cœur net comme ça. » Elle n'en avait peut être pas eu l'occasion. Ou peut être était-ce plus simple de converser ses doutes un peu plus longtemps, faute de savoir quoi lui dire si elle se retrouvait brusquement face à elle. « Si c'est bien elle, vous arriverez peut être à vous dire les choses ? Je sais que son attitude t'a blessée, mais vous étiez si proches que j'ai du mal à vous imaginer en froid indéfiniment. » Bien sûr, c'était du Rory tout craché de croire que les gens étaient toujours disposés à échanger et que tout pouvait s'arranger lorsqu'on prenait le temps de se dire les choses ouvertement et à cœur ouvert. Wendy la première n'en serait sûrement pas surprise. Il connaissait pourtant ce genre de situations, lui aussi on l'avait déjà rayé de sa vie sans qu'il n'ait pu être autre chose qu'impuissant et il savait combien c'était douloureux. Il écarquilla finalement de gros yeux lorsque sa sœur reprit la parole. « Moi, éviter la question ? Pas du tout, je vois pas ce qui te fait dire ça. » Ça n'était pas du tout louche, par exemple, qu'il baisse subitement les yeux et passe une main contre sa nuque comme lorsqu'il était embarrassé. « C'est juste... » Allez, il n'allait de toute façon pas lui cacher ce qui n'avait de toute façon aucune raison d'être un secret. « J'ai vu Swann, à ce mariage. Il était là avec son frère et... sa petite-amie. » Et il n'avait sans doute pas besoin d'en dire beaucoup plus pour qu'elle devine que c'était ça qui l'avait légèrement bouleversé lorsqu'il s'était subitement retrouvé face à ce tableau qui, fatalement, lui avait serré le cœur. «  Tout va bien, je suis heureux pour lui et si tu les avais vu, je t'assure que tu les aurais trouvé mignons. » Mais alors, pourquoi est-ce qu'il était rentré chez lui avec l'impression que le destin lui avait réservé un de ces vilains tours qu'il avait toujours en réserve pour lui ? « C'était juste la première fois que je les voyais ensemble, et comme j'étais venu seul c'était pas facile à gérer sur le coup. » Il conclut, dans un sourire qui se voulait malgré tout rassurant. Il aurait le cœur lourd quelques jours, et puis ça irait mieux.



Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] HZjB4DU
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 872289volunteer
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] LvBAd1D
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Lcds5AP
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Qi7UeVN
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] QoPDAKU
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] QqLqwzn
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Dr4dErc
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Par-ci, par-là
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Kbjr
POSTS : 64 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips

En cours:
La famille, Garrett, Rosalie, Rory, Leslie, Ilaria, Jean, Sara


RPs TERMINÉS : Swann
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] EmptySam 10 Avr - 19:33



Mise au point sur les
affaires quotidiennes

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 4b827b93cfedc90edb40e390b70c447bMise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Tumblr_inline_psuvpxfDNC1wqyuqw_400
ft  @Rory Craine
Quand j’avais 12 ans, Rory m’avait levé tôt pour qu’on aille à la plage. Il ne m’avait même pas laissé le temps de me coiffer ou même de déjeuner. J’avais enfilé mon maillot de bain citrouille, glissé une robe d’été par-dessus, avant de le suivre en courant vers la voiture. Il m’avait préparé un sandwich au fromage, que j’avais ingurgité rapidement. J’étais d’humeur étrange depuis quelques jours, je m’irritais facilement de détails qui ne m’auraient normalement pas fait tiquer. Il avait pris sur lui de me rendre le sourire, il pensait que j’étais déprimé pour quelques raisons que ce soit. On avait passé la journée à courir sur les rochers et se baigner. Il a toujours été mon partenaire de plage favori, car il comprenait que je n’étais pas de celles à rester allonger dans le sable. J’avais un réel plaisir à jouer dans l’eau. C’est forcément parce qu’on était resté dans les vagues tout le long de notre escapade que je n’avais rien remarqué. Vers la fin de la journée, j’étais arrêté aux toilettes avant de reprendre la route. J’avais lâché un cri d’horreur en réalisant que je saignais à profusion. J’en avais mis partout sur le siège et je pleurais d’incompréhension. Rory, paniqué par mes larmes et mon crie avait défoncé la porte de la salle pour venir me sauver. Il s’était rapidement calmé en comprenant ce qui s’était passé. Après quelques mots d’encouragement, il lancé dans une course effrénée jusqu’au magasin pour m’acheter des serviettes et des shorts de rechanges. Posément, il avait fait la lecture du manuel d’instruction à voix haute, se tenant de l’autre côté de la porte. Maman n’avait même jamais pensé à me parler des règles, mais Rory avait pris sur lui de se renseigner sur les différents produits à ma disposition. Alors, considérant l’état de vulnérabilité dans laquelle il m’a fréquemment vu, sa gêne apparente me fait rire en dedans.
« C’était le mariage de Charlie, une amie. C’était très réussi, pas trop classique, ça t’aurait plu. » Je hoche la tête. Nous avons en tant que Craine très souvent assisté à des mariages barbants et traditionnels. Il connait ma haine envers ce genre d’événement. « Au moins t’as eu du plaisir. » Je ne peux m’empêcher de mentionner Sara. Est-ce que je l’ai bien aperçue ou était-ce un autre subterfuge de mon imagination ? Parler avec Rory a toujours été thérapeutique : une façon de faire rouler mes méninges et articuler mes pensées. Mes inquiétudes franchissent systématiquement mes lèvres plus rapidement que je ne l’aurais cru quand il est dans la pièce. « T’as pas été la voir ? T’en aurais eu le cœur net comme ça. » Je grogne devant la naïveté du propos. L’idée que ce soit quelqu’un d’autre m’avait retenu ou bien pour être honnête : l’idée que ce soit bien elle m’avait retenu. « Le truc c’est qu’elle dit que j’me suis servi d’elle parce qu’on a couché ensemble. Ce qu’elle oublie, c’est qu’on était deux à performer dans cette histoire. C’est encore la même rengaine : une lesbienne dans le placard qui met la faute sur la queer senior. » Je prends une bouchée de pizza pour essayer de digérer l’information. Combien de fois me suis-je retrouvé dans le rôle de celle qu’on utilise pour découvrir sa sexualité ? J’ai beau ne faire comme de rien, faire comme si l’expérience ne m’atteignait pas, à long terme la répétition finie par blesser. « Si c’est bien elle, vous arriverez peut-être à vous dire les choses ? Je sais que son attitude t’a blessée, mais vous étiez si proches que j’ai du mal à vous imaginer en froid indéfiniment. » Je hausse les épaules. Moi aussi je croyais que ce silence radio n’allait pas durer et puis nous voici une année plus tard. Je fais la moue et décide d’esquiver le sujet. Je ramène la conversation sur le mariage pour faire changement. J’accuse mon frère d’éviter de développer au sujet de la veille. Quelque chose cloche dans cette histoire. « Moi, éviter la question ? Pas du tout, je vois pas ce qui te fait dire ça. » Je fais les gros yeux pour qu’il arrête de faire le clown. Pourquoi tourner autour du pot ? « C’est juste… » Je pose ma pointe de pizza et essuie mes doigts sur la serviette de table. « J’ai vu Swann, à ce mariage. Il était là avec son frère et… sa petite-amie. » Je me crispe aussitôt.
La rupture entre Rory et Swann n’a pas été de tout repos. C’est l’anglais qui avait pris la décision de mettre fin à cette relation qui s’était étendue sur plusieurs années. Moi non plus, je n’ai pas bien pris la fin du monde tel que je le connaissais à cette époque. Rory vient à peine de se remettre de cette histoire et voilà qu’il se retrouve la tête plongée à nouveau là-dedans. Je savais depuis quelque temps que le blond s’était mis en couple. On parle encore, quelquefois, de nos vies et de nos plans. Ce n’est plus ce que ça avait été entre nous, mais nous sommes restés en relativement bon terme. Il m’avait mentionné cette fille il y a un moment déjà, mais j’ai consciemment supprimé cette information de mon cerveau. J’espère en outre que la route des deux garçons finira par se recroiser, mais pour cela, il faut des conditions optimales. J’avais espoir que cette aventure s’éteindrait d’elle-même et que mon ancien beau-frère comprendrait qu’il ne pouvait pas vivre sans Rory. Mais surtout, je ne voulais pas être celle qui annonce la nouvelle de son concubinage à son ex. « Tout va bien, je suis heureux pour lui et si tu les avais vus, je t’assure que tu les aurais trouvés mignons. » Je me mords l’intérieur de la joue, consciente que ce qu’il me dit, est plutôt ce qu’il aimerait réellement penser. Je ne suis pas naïve, Rory n’est pas aussi désintéressé qu’il aimerait le faire croire. « C’était juste la première fois que je les voyais ensemble, et comme j’étais venu seul c’était pas facile à gérer sur le coup. » La tête penchée sur le côté, j’essaie de trouver les bons mots, même si au fond, je sais qu’ils n’existent pas. Je pose une main sur la sienne et la presse du bout des doigts. « Tu sais… C’est normal de se sentir mal après pareille rencontre. T’as pas à te montrer plus beau que tu ne l’es vraiment avec moi, j’suis pas maman. » Je dis ça pour alléger la discussion, mais je sais que c’est peine perdue. Je n’ai pas envie d’être de celle qui tente de soustraire le ressenti de l’autre. J’accepte qu’il puisse vivre dans le moment et qu’il expérience la douleur qui lui broie les tripes. C’est correct d’éprouver le mal-être quand il passe. « Est-ce que tu lui as parlé ? Est-ce qu’il t’a parlé ? » J’enchaine les questions comme si j’étais un sergent de police. Je ne peux pas m’empêcher de jauger l’étendue des dégâts. « Tu crois qu’elle sait pour vous deux ? »


Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Lcds5AP
Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Mise au point sur les affaires quotidiennes [ft Rory Craine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-