AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

 (rowann #42) seal it with a tender kiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48751 POINTS : 900

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)ginny #6arthur #16rory #59min-kyung #5 › scarlett #5

(rowann #42) seal it with a tender kiss 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

(rowann #42) seal it with a tender kiss Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : greta #10
RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptySam 29 Avr 2023 - 15:59



Robin est enfin à leurs côtés.
La si douce, si parfaite, si minuscule Robin.
Leur fille.

Le sourire de Swann n’a été rien d’autre que parfaitement immense depuis qu’ils ont enfin pu observer leur fille de leurs propres yeux, et à dire vrai, il n’a rien été d’autre que parfaitement immense depuis deux jours, date à laquelle ils ont su que ce moment allait enfin arriver. Ils savent que leur dossier a été accepté depuis trois mois déjà, mais jusque-là personne ne s’était risqué à leur donner une date exacte et ils devaient nerveusement passer les jours en observant le téléphone de l’un l’autre avec le même regard mi-anxieux mi-attristé. L’arrivée de cet enfant dans leur famille est une merveilleuse nouvelle, à ne pas s’y méprendre, mais ils se sont aussi promis de ne pas fonder trop d’espoirs dans cette idée avant de véritablement l’avoir sous leurs yeux, ce qui signifierait que plus personne ne pourrait leur dire qu’ils ne seront finalement pas ses parents. Elle porte le nom de Craine et ils ont pu la nommer comme ils l’avaient décidé: elle est leur fille, et rien ni personne ne pourrait dire le contraire dorénavant.

Robin est née en février, elle s’apprête déjà à fêter ses trois mois de vie et pourtant elle semble encore si fragile, comme en témoigne tout le soin qu’applique Swann lorsqu’il tente de la placer dans son siège bébé sans oublier la moindre étape de ce qui deviendra bien vite une habitude. “C’est l’heure de rentrer à la maison, princesse.” Le sourire est éternellement le même, autant que l’émotion dans son regard semble immuable. Il savait qu’ils s’apprêtaient à devenir parents, évidemment, mais il n’aurait jamais pu anticiper à quel point il serait heureux. “Tu peux vérifier si tout est bien réglé ? J’ai pas l’habitude, pas avec un bébé.” Il a déjà attaché des enfants sur leur siège des dizaines de fois, entre ses propres neveux et ceux de Rory, mais jamais cela n’avait été sa fille et tout prend des proportions infinies lorsqu’il s’agit de prendre soin d’elle et de s’assurer que rien de mal ne peut advenir. “Tu crois que tu devrais rester à côté d’elle ? Si jamais elle a peur toute seule à l’arrière, je sais pas.” Si jamais elle se met à pleurer, si jamais elle se coince le doigt quelque part, si jamais il arrive Dieu sait quoi dont ils ne pourraient s’occuper sur l’instant parce que l’un conduit et l’autre est trop loin d’elle. Ils ne savent pas, ils ne peuvent pas tout prédire. Pas vrai ? Il n’existe jamais de ‘trop’ lorsqu’il s’agit de prendre des précautions.

Il esquisse un pas en arrière, la portière toujours ouverte et son regard posé sur le bambin. Une part de lui reste encore parfaitement incapable de se rendre compte qu’elle va grandir à leurs côtés pour le reste de leur vie. Son bras trouve refuge dans le dos de Rory près de l’épaule duquel il laisse sa tête se reposer un instant. “Elle est tellement sage. Tellement parfaite.” Il ne dira pas qu’il ne comprend pas comment elle a pu être abandonnée, mais cela ne l’empêche pas de le penser très, très fort. Rien dans toute cette histoire ne l’empêche de penser qu’il sera incapable de la voir grandir sans retrouver Rory en elle, si ce n’est physiquement alors au moins dans son caractère, aidé par l’homme qui l’aura élevé et qui est merveilleux. Son visage bouge légèrement et se place un peu plus face à celui de son fiancé, pour qu’il rencontre son regard et en observe toute l’émotion qui est aussi la sienne. Ils sont égaux sur ce plan, et il ne se pose même pas la question outre mesure: ce rêve a toujours été le leur, au même niveau, et c’est pour cette raison comme pour tant d'autres que leur bonheur est désormais immense. Il égale sans doute même l’amour qu’ils se portent, désormais, et qui est aussi porté à la toute jeune Robin. Swann porte doucement ses lèvres contre celles de l’acteur, aidé par un sourire qui n’a pas vocation à disparaître, même alors que leur baiser prend rapidement des allures un peu plus passionnées. En réalité, l’anglais est uniquement ramené sur Terre par les gémissements de Robin, que la scène n’intéresse sans doute pas. Leurs lèvres se séparent sous l’impulsion d’un doux rire, l’anglais gardant leur proximité alors qu’il repose son front contre le sien et garde les yeux fermés un instant. “C’est à ça que vont ressembler les vingt prochaines années, donc ?” Et cela ne lui pose pas le moindre problème du monde - du moins tant que cela ne ressemble pas vraiment à ça et que lui et Rory trouvent toujours du temps pour eux, évidemment. “On devrait y aller. Brownie va s’impatienter.” Lui aussi a sans doute bien hâte de rencontrer sa petite sœur, après tout. Swann se détache finalement de son fiancé avec le même air heureux et malicieux, déjà prêt à prendre le volant alors qu’il laisse Rory décider de son placement dans la voiture. Ils ont à peine une demie-heure de trajet et après ça, ils s’enfermeront chez eux pour les jours à venir et voudront profiter de Robin autant que possible.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
(rowann #42) seal it with a tender kiss 67SJardo_o
POSTS : 11631 POINTS : 1000

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2meet & greet (shining stars agency)zoya #5swann #59

(ua zombie) swann #58


(rowann #42) seal it with a tender kiss X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 & #59 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)53545556575859

(rowann #42) seal it with a tender kiss 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #42) seal it with a tender kiss B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rowann #42) seal it with a tender kiss A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

(rowann #42) seal it with a tender kiss GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


(rowann #42) seal it with a tender kiss Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1swann #57

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

(rowann #42) seal it with a tender kiss Inu8




AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @everdosis, gif profil @davidcorenswct, gifs sign @spiderliliez, bann profil @zaja, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyMer 3 Mai 2023 - 20:00




(c) davidcorenswct & evanpeters
seal it with a tender kiss.

Après des semaines d'hésitations durant lesquelles le couple avait probablement envisagé la moitié des prénoms qui puissent exister, Swann et Rory n'avaient finalement eu besoin que d'un instant pour tomber parfaitement d'accord sur celui que porterait leur fille. Lorsque leurs regards s'étaient posés sur son visage angélique, lorsqu'ils avaient enfin pu la tenir entre leurs bras et s'émerveiller du moindre de ses sourires et du moindre de ses gazouillements, c'était comme si l'évidence les avait brusquement frappé. C'était une Robin, bien sûr, et tout faisait parfaitement sens maintenant qu'ils l'admiraient avec des yeux aussi brillants qu'émus. Ils savaient à la seconde où leur dossier avait été accepté qu'ils la trouveraient parfaite dès l'instant où la rencontre aurait finalement lieu, pourtant tout était encore bien loin de l'émotion incomparable qui les avait submergé lorsqu'on leur avait enfin présenté leur fille, la prunelle de leurs yeux. Et probablement que tous les jours ressembleraient dorénavant à celui-là et qu'ils ne cesseraient jamais de s'attendrir devant son adorable minois, ses rires communicatifs et ses mains minuscules mais déjà ô combien capables de conquérir le monde qui l'entourait. Et parce que l'australien n'imaginait justement pas de plus grand bonheur qu'une vie passée auprès de Swann et de leur fille, tout ça ne pourrait décidément pas le rendre plus heureux. “C’est l’heure de rentrer à la maison, princesse.” Toutes les formalités étaient derrière eux, ou presque, et il ne leur restait plus qu'à profiter du bonheur immense qui accompagnait inévitablement la venue de la toute jeune Robin et cette famille qu'ils formaient désormais tous les trois, pour la plus grande joie du couple. « On a tellement attendu ce moment, je crois qu'une part de moi ne réalisera vraiment que lorsqu'on l'aura installé dans son berceau. » Une part de lui qui avait si longtemps espéré qu'ils vivraient ce moment un jour, et qui au bout du compte n'avait jamais baissé les bras ni voulu renoncer. Et aujourd'hui, il lui suffisait d'admirer leur magnifique petite fille pour prendre véritablement conscience du chemin parcouru et de tout ce que Swann et lui n'avaient jamais laissé se dresser entre leur rêve et eux. “Tu peux vérifier si tout est bien réglé ? J’ai pas l’habitude, pas avec un bébé.« Bien sûr, oui. » La sécurité de leur fille était tout naturellement au centre de leurs préoccupations et ce serait dorénavant le cas, Swann tout comme Rory ayant suffisamment attendu le moment où ils pourraient veiller sur leur fille pour ne rien laisser menacer son bien-être. « L'assise, la ceinture, tout est parfait. On devrait peut être juste lui retirer son gilet ? Il fait bon et Rosalie m'a expliqué qu'il valait mieux qu'il y ait le minimum d'épaisseur entre la ceinture et elle. » Sa sœur avait longuement insisté sur ce point lorsqu'elle lui avait dispensé de nombreux conseils en prévision de cette adoption, et Rory lui accordait une confiance aveugle sur ce sujet comme sur un tas d'autres. Elle était une mère formidable pour Gabriel, et il savait qu'elle voudrait d'ors et déjà le meilleur pour sa nièce. “Tu crois que tu devrais rester à côté d’elle ? Si jamais elle a peur toute seule à l’arrière, je sais pas.” Un doux sourire prit finalement place sur les lèvres de Rory, qui serra les doigts de son fiancé entre les siens un instant. « Oui, oui, je vais rester à ses cotés. C'est son premier trajet en voiture et tu as raison, elle pourrait ne pas comprendre ce qui se passe si elle n'a personne avec elle. » Swann était déjà le père le plus protecteur et attentionné qui soit et ça faisait inévitablement fondre le cœur de Rory, qui avait toujours su qu'il était fait pour ce rôle et que personne n'avait plus d'amour à donner sur cette terre que lui.

L'espace d'un instant suspendu, le couple reprit doucement ses esprits et songea à toute la beauté de ce qu'ils étaient entrain de vivre, eux qui si longtemps avaient caressé l'espoir d'accueillir un enfant et qui enfin pouvaient étreindre leur fille, sans plus qu'aucune paperasse ni aucune incertitude ne vienne plus ralentir les choses. Elle était bien là, auprès d'eux, et la seule chose dont Rory ait besoin pour que ce moment soit encore un peu plus parfait était un contact physique avec son fiancé. Contact que Swann initia avec toute la tendresse qui le caractérisait, le sourire de l'acteur s'étirant un peu plus lorsque son fiancé laissa retomber sa tête contre son épaule. “Elle est tellement sage. Tellement parfaite.” Parfaite, leur fille l'était en tous points et ils avaient à peine posé un premier regard sur elle qu'ils avaient su, l'un comme l'autre, qu'elle était dès lors tout ce qu'ils avaient de plus précieux au monde. « Je me lasse pas de la regarder. Elle est encore si minuscule. » Robin était déjà un bébé éveillé, du haut de ses presque trois mois, mais elle restait ce tout petit être dont ses parents biologiques n'avaient pas eu l'occasion de prendre soin et qui leur était aujourd'hui confié, à eux, sa famille qui dédierait chaque jour et chaque instant de leur vie à prendre soin de son adorable frimousse et à veiller sur elle. Rory s'en réjouissait de tout son cœur et voir à présent que toute l'émotion qui l'envahissait brillait de la même manière dans le regard de Swann valait tout l'or du monde à ses yeux, décuplant encore son propre bonheur. Son regard ancré au sien et un sourire immense sur les lèvres, c'est dans un baiser ô combien amoureux que celles-ci s'unirent à celles de son fiancé, et un moment aussi doux que passionné que le couple partagea. Ils étaient peut être aujourd'hui parents de la huitième merveille du monde, ils n'en étaient pas moins incapables de réprimer tout l'amour qu'ils se portaient et plus particulièrement encore dans un moment comme celui-ci. Swann était non seulement l'homme de sa vie, celui qu'il avait plus que hâte d'épouser, mais il serait aussi le père le plus aimant qui soit pour leur fille, ce qui ne faisait que le rendre un peu plus parfait à ses yeux. Pour toutes ces raisons, il l'embrasserait des heures durant si ça ne dépendait que de lui, seulement il semblerait que Robin ne l'entende pas de cette oreille. “C’est à ça que vont ressembler les vingt prochaines années, donc ?” Son rire se joignit au sien et ses doigts glissèrent un instant à l'arrière du crâne de l'anglais, le temps d'une caresse. « Et encore, attends un peu qu'elle ait seize ans et qu'elle prenne un air dégoûté chaque fois qu'elle nous verra nous embrasser. » Oh, il suffirait qu'elle ait ne serait-ce qu'un peu du caractère des Craine pour devenir une véritable petite terreur à l'adolescence, Rory le savait bien. « Heureusement on a encore pas mal de temps avant la crise d'adolescence, alors je suis d'avis de profiter de chaque seconde. » Et c'est bien ce qu'ils comptaient faire, justement, alors que rien de tout ça ne l'inquiétait en vérité un seul instant. Élever un enfant verrait forcément leur quotidien changer sur de nombreux points et ils le savaient, mais Rory ne doutait pas qu'ils trouveraient toujours du temps pour eux, pour leur couple et pour rester aussi insouciants et romantiques qu'ils l'avaient toujours été. Avec Robin auprès d'eux, leur vie n'en serait simplement que plus comblée. “On devrait y aller. Brownie va s’impatienter.” - « Tu as raison. Et puis j'ai promis à ma mère de l'appeler avant ce soir pour tout lui raconter. » Ça pouvait encore attendre mais une part de lui savait que s'il voulait que les choses soient les plus simples possibles avec ses parents, il valait mieux donner une bonne raison à sa mère de rester la plus détendue – et la plus sobre, oui – possible. Prenant place à l'arrière de la voiture, Rory s'assura une dernière fois que le siège auto était bien réglé avant d'attacher sa ceinture à son tour. « On est bien installés à l'arrière, mon cœur, tu peux démarrer. » Il lui tardait que Robin découvre son chez-elle, celui où ils comptaient écrire de nombreuses et heureuses années en famille.

Le trajet en voiture ne lui avait semblé durer qu'un court instant, Rory ayant passé celui-ci à observer leur fille avec des yeux brillants et remplis d'amour, véritablement incapable de détacher son regard de Robin depuis qu'elle les avait officiellement rejoint. Plus que jamais, l'australien avait veillé à ce que ce premier trajet se passe sans encombre, chaque virage et chaque freinage ayant décuplé ses instincts protecteurs et son besoin de s'assurer que leur fille était en sécurité et que rien ne mal ne pouvait l'atteindre. Lorsqu'ils arrivèrent finalement à destination et que Swann se gara avec précaution dans leur allée, le couple profita d'un instant de répit pour échanger un long regard, plus tendre que jamais, mais aussi plus que jamais porteur de toute la joie et de toute la fierté qu'ils partageaient de voir enfin leur plus grand rêve se réaliser. Ils l'avaient fait, ils étaient devenus parents et c'est leur petite merveille qu'ils ramenaient aujourd'hui chez eux, après de longs mois d'attente et d'incertitudes. « Je m'occupe de la détacher, tu peux prendre les sacs ? » A présent que sa ceinture ne l'empêchait plus de s'avancer sur la banquette arrière, c'est une caresse qu'il put déposer contre la joue de son fiancé avant de reporter son attention sur la toute jeune Robin, restée sage dans son siège auto durant toute la durée du trajet. Il était maintenant temps de l'en extraire et c'est à nouveau avec une extrême minutie que Rory la prit dans ses bras, parcourant ensuite les quelques mètres qui les séparaient de la porte d'entrée aux cotés de Swann. « On y est, mon trésor. Bienvenue à la maison. » Sa voix se voulait à peine plus forte qu'un murmure, quand bien même leur fille avait été habituée à la présence de ceux qui avaient veillé sur elle depuis sa venue au monde. C'était plus fort que lui, il craignait de mal faire ou de ne pas prendre assez de précautions. « Oh ! J'en connais un qui avait hâte de te rencontrer. » C'est sans surprise un Brownie euphorique qui accourut vers eux dans l'espoir de voir lui aussi de ses propres yeux la petite dernière de la famille. « Brownie, doucement, je te promets qu'elle va pas s'envoler. » Leur chien ne cachait pas son enthousiasme et ça amusait évidemment Rory, dont le premier réflexe fut toutefois de serrer Robin un peu plus fort contre lui, rien que pour prévenir le moindre risque de déséquilibre. Là, son regard passa du nourrisson à celui de Swann, à qui l'acteur adressa un sourire des plus tendres et des plus comblés, à la hauteur de tout l'amour dans lequel baignait à cet instant son cœur. Se rapprochant de lui, il s'assura de ne pas le tenir un seul instant à distance de leur fille et de lui offrir à tout moment la possibilité de la prendre dans ses bras, ses lèvres déposant bientôt un baiser tout contre son cou. « Elle s'agite un petit peu, je crois que c'est parce que c'est bientôt l'heure de son deuxième biberon. Tu te sens de le préparer ou tu préfères que je le fasse ? » Son regard rencontra celui de son fiancé avec douceur, dénué de toute pointe de jugement si Swann lui avouait préférer passer son tour pour cette fois-ci. Ils venaient tout juste de devenir pères et quand bien même ils avaient eu plusieurs mois pour se préparer et s’entraîner, tout s'était particulièrement enchaîné ces dernières semaines et il était normal qu'ils tatillonnent. Ce serait le cas au début, ils le savaient, et ça n'enlevait absolument rien à la beauté et à la magie de ce moment.



(rowann #42) seal it with a tender kiss JTdVfXP
(rowann #42) seal it with a tender kiss QqLqwzn
(rowann #42) seal it with a tender kiss QoPDAKU
(rowann #42) seal it with a tender kiss E0B9M70
(rowann #42) seal it with a tender kiss Hod8yO6

(rowann #42) seal it with a tender kiss HZjB4DU
(rowann #42) seal it with a tender kiss 872289volunteer
(rowann #42) seal it with a tender kiss WJ4yJXe
(rowann #42) seal it with a tender kiss GmWTCGB
(rowann #42) seal it with a tender kiss Lcds5AP
(rowann #42) seal it with a tender kiss Qi7UeVN

 (rowann #42) seal it with a tender kiss 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48751 POINTS : 900

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)ginny #6arthur #16rory #59min-kyung #5 › scarlett #5

(rowann #42) seal it with a tender kiss 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

(rowann #42) seal it with a tender kiss Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : greta #10
RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyVen 5 Mai 2023 - 9:45



Aussi simplement que cela, Swann peut désormais se permettre d’observer avec toute la douceur du monde le bambin sous ses yeux, dont les attaches ont été vérifiées par son père. Elle est un bambin qu’il peut à son tour appeler sa fille, avec un bonheur incommensurable. La tête perdue dans ses pensées et dans ses rêves, il revient vaguement à lui lorsque Rory lui parle de son gilet et il hoche la tête, lui faisant parfaitement confiance pour suivre les conseils avisés de sa sœur qui, de son côté, est déjà passée par là. Le couple a déjà gardé un nombre innombrables d’enfants au cours des années écoulées, certes, mais cela n’a rien à voir avec le fait d’avoir leur propre enfant. Enfin. Ils la garderont au jour le jour, ils la verront grandir à chaque instant, et, même dans les moments qui se montreront plus difficiles, ils n’en seront pas moins heureux et fiers de tout le chemin parcouru. En cet instant présent, elle n’est qu’un bébé de quelques mois et la prunelles de leurs yeux, dont ils prennent tous deux particulièrement soin dans les moindres aspects, comme le prouve la suggestion de l’anglais poussant son fiancé à rester sur la banquette arrière, pour ne pas la laisser seule. Au cas où. Leur vie est désormais faite d’au cas où sans que cela ne se substitue à l’amour et l’attention qu’ils se portaient déjà entre eux, en démontrent leurs doigts se nouant naturellement entre eux. « Je me lasse pas de la regarder. Elle est encore si minuscule. » Et même lorsqu’elle sera grande, il sait qu’ils ne se lasseront jamais de la regarder avec la même tendresse. Elle les détestera d’être autant soupe au lait, c’est déjà une évidence, mais ils ne pourront jamais la chance et le bonheur que ça a été de l’accueillir dans leurs vies. La tête qu’il repose contre l’épaule de son fiancé roule doucement lorsque Swann se poste face à lui et qu’il partage avec Rory un des baisers les plus tendres et délicat qui soit. Ils l’ont fait. Ils sont heureux. Ils sont amoureux. Personne ne pourra jamais leur enlever ça. Ses mains se déposent de part et d’autre de son visage, toujours à la recherche du moindre contact à ses côtés, même au travers d’un baiser qu’il aurait eu envie de faire persister durant une éternité. Au moins. Seule Robin ne l’entend pas de cette oreille, comme le démontrent ses douces protestations qui arrachent un sourire au couple, bien plus que de l’exaspération. Rory passe une main contre ses cheveux et cela vaut parfaitement le change aux yeux de l’anglais. « Et encore, attends un peu qu'elle ait seize ans et qu'elle prenne un air dégoûté chaque fois qu'elle nous verra nous embrasser. » Evidemment, oui. L’idée lui tire un rire calme. “Alors on va pas avoir d’autres choix que de vraiment profiter des prochaines années.” - « Heureusement on a encore pas mal de temps avant la crise d'adolescence, alors je suis d'avis de profiter de chaque seconde. » Leurs mots se mêlent et s’entrechoquent à la même seconde. Cette fois-ci, le rire de l’anglais est plus appuyé: ils tombent généralement d’accord sur tous les sujets ou presque, mais la règle s’arrête à toujours d’accord lorsqu’il s’agit de la façon dont ils gèrent leur vie intime et personnelle. L’anglais dépose un rapide baiser contre les lèvres de son fiancé, pour simplement souligner terminer leur étreinte d’une façon convenable. En réalité, il a surtout à cœur de ramener Robin chez eux, et il sait qu’il en est de même pour son fiancé. Leur nouvelle vie ne fait que débuter.

« Tu as raison. Et puis j'ai promis à ma mère de l'appeler avant ce soir pour tout lui raconter. » Que Rory soit de son avis pour démarrer la voiture n’a rien d’une surprise, mais le fait qu’il énonce sa mère n’est jamais anodin. Le regard de l’anglais se pose longuement dans le sien, à la recherche du moins indice quant à ce qu’il ressent à ce sujet, au plus profond de lui. La main du blond glisse naturellement contre son dos, où elle le caresse doucement, bien conscient que le sujet sera éternellement difficile pour lui malgré les efforts qui semblent être récemment faits de tous les côtés. “Tu auras une belle histoire à lui raconter.” Une histoire qui la rendra heureuse et fière ; une histoire qui n’évoquera rien de négatif chez elle. Ils pourront peut-être même oublier l’existence de tous problèmes, pendant un temps au moins. Il ne cherche pas à davantage étendre le sujet pour le moment, conscient qu’ils en parleront plus en détails lorsque le moment sera venu. Le présent se résume à Robin.

Durant le trajet, le regard sombre de l’anglais se pose un nombre infini de fois dans le rétroviseur, pour observer le regard doux et aimant de son fiancé autant que pour apercevoir leur fille, sûrement bien incapable de comprendre ce qui lui arrive. « Je m'occupe de la détacher, tu peux prendre les sacs ? » Evidemment, oui. Il contourne Rory pour s’occuper de débarrasser le coffre de la voiture, le cœur rempli d’un bonheur nouveau: ils sont n’importe quel couple ramenant leur enfant avec eux. Un pas derrière le nouveau duo préféré de son existence, il observe Robin dans les bras de son fiancé, elle qui semble déjà curieuse du monde qui l’entoure. La scène lui tire un sourire supplémentaire, un parmi bien d’autres. « On y est, mon trésor. Bienvenue à la maison. Oh ! J'en connais un qui avait hâte de te rencontrer. » Les sacs portés par l’anglais sont relégués au millième plan alors qu’il se contente de les poser à la seconde même où il entre dans leur maison, son attention se portant partout sauf sur ces derniers. Brownie accourt déjà avec le même enthousiasme dès que l’un de ses maîtres rentre à la maison, lequel est évidemment décuplé lorsqu’ils rentrent ensemble. Cette fois-ci, pourtant, il se rend aussi compte que Rory amène avec lui quelque chose de nouveau, laquelle prend encore la forme d’un minuscule nourrisson perdue dans ses bras. « Brownie, doucement, je te promets qu'elle va pas s'envoler. » Oh non, certainement pas. La scène réjouit Swann qui prend néanmoins la peine d’attraper le chien par le collier, pour s’assurer qu’il ne noie pas Robin sous ses coups de langues. Il est un animal parfaitement bien intentionné, mais la délicatesse n’est simplement pas sa meilleure qualité. “Doucement mon grand, doucement.” Elle lui lancera bientôt sa balle, mais pour l’heure ils vont devoir lui apprendre à se comporter plus doucement lorsque Robin est dans les environs.

Leur fille encore protégée par les bras de son père, ce dernier dépose un baiser rassurant contre la nuque de Swann, qui l’accueille avec l’éternel même bonheur. Il remarque sans mal une certaine réticence à approcher de plus près leur fille du jeune chien, ce qu’il comprend aussitôt être son instinct paternel et rien d’autre. « Elle s'agite un petit peu, je crois que c'est parce que c'est bientôt l'heure de son deuxième biberon. Tu te sens de le préparer ou tu préfères que je le fasse ? » La tâche est simple mais il mentirait s’il disait ne pas ressentir une certaine pression à l’idée de le faire pour la première fois et, surtout, de peut-être rater une étape. Mais il sait qu’ils referont des biberons des centaines de fois et que bientôt, très bientôt, cela sera un parfait automatisme. Il ne se donne pas davantage le temps de la réflexion et hoche déjà la tête en même temps qu’il ajoute un sourire rassurant. “Je m’en occupe.” Il ne voudrait pas l’éloigner de Rory, près de qui elle semble si parfaitement lovée. Le blond dépose un rapide baiser contre le crâne blond du bambin, ses empreintes effleurant à peine son dos de peur de la déranger. “Posez vous dans le canapé. Brownie pourra lui dire bonjour, comme ça.” Elle sera à hauteur de truffe, et le chien sera un peu plus doux maintenant que l’euphorie de leur retour est passée. “Hey, Rory ? Elle va pas s’envoler mon coeur. Je te le promets.” Il pose à son tour une main contre une de celles de son fiancé, pour souligner ses mots autant que pour lui assurer sa propre présence. Son sourire est doux et rassurant: il ne doute pas un seul instant de la véracité de ses paroles et il cherche simplement à faire comprendre à Rory que tout va bien, qu’il peut se permettre d’abaisser sa garder d’un niveau au moins. Ils sont chez eux, maintenant, et tout ira bien, à commencer par le premier véritable biberon de Robin que son père s’apprête à lui préparer.

Il ne leur tourne le dos qu’un instant, occupé à jouer les mesures de lait et d’eau autant qu’à vérifier contre son poignet la température du biberon savamment mélangé un instant plus tôt. Tout est simple mais il se rend lui-même la tâche complexe, à exiger une précision quasi militaire dans les moindres aspects de chaque étape. Mais c’est pour le mieux. C’est pour Robin, c’est pour ne pas risquer de faire une erreur, c’est pour ne pas la brûler, c’est pour lui apporter l’énergie dont elle a besoin pour leur balbutier tout un tas d’histoires rocambolesques qu’ils comprendront peut-être un jour. En attendant, c’est avec une fierté non dissimulée qu’il revient rapidement avec le biberon en main. “Fais moi une place.” Il souffle doucement, sans pour autant forcer Rory à bouger alors qu’il s’assoit à côté de lui, du côté de la tête de leur fille. “C’est parce que tu as faim que tu commences à être de mauvaise humeur, Robbie ?” Swann questionne avec humour, certain qu’ils ne sont pas sortis de l’auberge si elle a un tel appétit. “Attends, je vais lui soulever un peu la tête.” Chaque détail est important, surtout alors que leur fille est si petite et semble si fragile. L’anglais attrape le plus petit des coussins à ses côtés et le place sous la tête de Robin pour l’élever doucement. Ses mains essaient d’attraper le biberon, comme pour leur faire comprendre que ce n’est là que la seule chose qui l’intéresse. “Compris, compris.” Il répond dans un rire amusé, avant de lui proposer la tétine pour qu’elle puisse enfin boire comme elle l’entend. Pour les cinq prochaines minutes, au moins, ils sont assurés de son calme, ce qui pousse Swann à calmement poser sa main libre contre ses cheveux fins et éparses. “Pince moi. Je crois que je suis en train de rêver.” Son regard se repose brièvement dans celui de Rory, plus ému que jamais. L’instant est simple et précieux, ô combien précieux, ô combien source d’émotion aussi. Les yeux de l’anglais brillent, simplement à cause de sa joie incommensurable. “Je vais plus jamais avoir envie de quitter la maison, maintenant.” Il a envie de vivre chaque seconde auprès d’elle et de surtout, surtout ne rien manquer. “Tu sais… Je pensais attendre un peu pour voir comment les choses évoluent, mais maintenant je sais que j’en ai pas besoin. Et je me disais que je pourrais reprendre un cabinet en ville.” Il le suivait sur les plateaux parce que ça le rendait profondément heureux de le suivre sur ses tournages et de passer le plus de temps possible à ses côtés, mais maintenant ils doivent aussi penser à leur fille. Ils ne peuvent pas l’emmener eux à tout va, et aucun n’aura envie de lui faire passer plus de temps avec une baby-sitter qu’avec eux. “Ça serait sans doute plus simple, pour Robin.” Et il est hors de question que Rory abandonne sa passion, ils en ont déjà parlé une infinité de fois. Pour Swann, pourtant, ce ne serait qu’un retour aux sources, ce qui ne représente absolument rien de négatif, d’où le fait qu’il puisse lui proposer l’idée avec le cœur léger.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
(rowann #42) seal it with a tender kiss 67SJardo_o
POSTS : 11631 POINTS : 1000

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2meet & greet (shining stars agency)zoya #5swann #59

(ua zombie) swann #58


(rowann #42) seal it with a tender kiss X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 & #59 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)53545556575859

(rowann #42) seal it with a tender kiss 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #42) seal it with a tender kiss B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rowann #42) seal it with a tender kiss A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

(rowann #42) seal it with a tender kiss GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


(rowann #42) seal it with a tender kiss Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1swann #57

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

(rowann #42) seal it with a tender kiss Inu8




AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @everdosis, gif profil @davidcorenswct, gifs sign @spiderliliez, bann profil @zaja, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyMer 17 Mai 2023 - 21:42




(c) davidcorenswct & evanpeters
seal it with a tender kiss.

Difficile d'ignorer en les voyant si enthousiastes qu'ils avaient particulièrement hâte de rentrer chez eux avec leur fille dans les bras, eux dont le bonheur avait encore atteint un nouveau pallier depuis que la petite Robin les avait officiellement rejoints. A présent toutes les formalités paraissaient loin, tout comme l'attente qui avait accompagné les derniers mois et suscité de nombreuses incertitudes chez le couple : ils l'avaient fait, ils étaient devenus parents et aujourd'hui plus rien ne pouvait les empêcher de vivre la vie de famille heureuse et épanouissante qu'ils avaient toujours désiré. Restait désormais à prévenir leurs proches, déjà au courant depuis plusieurs semaines de l'imminence de cette adoption et qui s'étaient tous montrés d'un soutien et d'une compréhension sans faille depuis le début. Swann le savait mieux que personne, l'idée de pouvoir bientôt présenter Robin à sa famille était une étape particulièrement précieuse pour Rory, qui pour autant comptait procéder dans l'ordre. “Tu auras une belle histoire à lui raconter.” Et il s'en faisait évidemment une joie, Rory, que les bonnes nouvelles s’enchaînent depuis plusieurs mois et de pouvoir tenir sa mère au courant de ces changements significatifs dans sa vie. Trop souvent ils ne s'étaient appelés que parce qu'elle avait à nouveau bu plus que de raison et s'était attirée quelques problèmes et si tout était loin d'être réglé à ce niveau-là, il se sentait au moins rassuré chaque fois qu'elle décrochait le téléphone et semblait dans un bon jour. « Elle voudra sûrement savoir quand elle pourra rencontrer sa petite-fille, mais je compte lui dire qu'on a besoin de quelques jours juste tous les trois pour nous remettre de nos émotions et profiter de ces premiers moments avec Robin. » C'était une chose que sa mère et le reste de sa famille comprendrait certainement : ils avaient besoin et envie de rester dans leur bulle au moins quelques jours, le temps de prendre leurs marques et de savourer chaque instant. « Et je m'assurerai qu'elle est dans son état normal lorsqu'elle viendra nous rendre visite. J'ai bon espoir que ça lui donne envie de faire des efforts. » Il n'avait pas besoin de développer sa pensée pour que Swann comprenne, ainsi c'est dans un sourire rassurant qu'il ponctua finalement ses propos, convaincu que si sa mère avait pu montrer des signes de progrès chaque fois qu'un heureux événement était survenu chez les Craine, il y avait à nouveau de grandes chances pour qu'elle accepte – au moins en partie – de se prendre en mains.

Leur fille à présent détachée de son siège auto, c'est en famille qu'ils gagnèrent l'intérieur de leur maison et avec une joie non dissimulée que le couple put profiter de la quiétude et de la chaleur des lieux pour faire officiellement leurs premiers pas de parents, sous leur toit, et dans leur élément. Une scène bien vite complétée par l'arrivée remarquée de leur chien Brownie, à qui l'arrivée de la toute jeune Robin n'avait pas échappé. Si quelqu'un avait partagé leur enthousiasme et leur impatience lorsqu'ils attendaient encore de rencontrer leur fille, c'était bien leur chien, à qui le couple n'aurait pas pu cacher le cocktail d'émotions qu'ils avaient expérimenté au cours des dernières semaines. Brownie avait toujours eu un sixième sens particulièrement développé et aujourd'hui, il était temps pour lui aussi d'accueillir Robin comme un membre à part entière de leur famille. Et à en voir les petits sauts euphoriques de l'animal, ils n'étaient décidément pas les seuls que la nouvelle réjouissait au plus haut point. “Doucement mon grand, doucement.” Leur chien ne pensait pas à mal, ce qui n'empêchait pas Rory de rester prudent et d'avoir quelques mouvements de recul, simplement parce que tout était encore très nouveau et qu'il ne voulait pas prendre le moindre risque. Il n'en était pas moins persuadé que Brownie serait un grand frère particulièrement protecteur pour Robin, tel que son sourire attendri le prouvait déjà. « Je sens que ces deux-là vont vraiment devenir inséparables. » Il pouvait déjà imaginer leur fille poursuivre Brownie d'un bout à l'autre du salon dès qu'elle serait en âge de se déplacer à quatre pattes et ce genre de perspectives voyaient sa joie grandir encore plus, alors qu'il n'avait à cet instant qu'à regarder autour de lui pour savoir qu'il avait tout ce dont il avait pu rêver étant plus jeune pour se considérer parfaitement heureux. Il aimait Swann, il aimait leur fille et il aimait la famille qu'ils construisaient et le foyer qu'ils bâtissaient tous ensemble. C'était ça, le vrai et grand bonheur, il en était aujourd'hui certain. “Je m’en occupe.” Son sourire répondit avec reconnaissance à celui de Swann, à qui il n'avait pas souhaité forcer la main dans l'hypothèse où il aurait préféré passer son tour et rester auprès de leur fille pendant la préparation du biberon. « Merci, mon chéri. » Robin toujours lovée entre ses bras, Rory refréna son envie de retrouver les lèvres de l'anglais de peur que le moindre mouvement ne trouble la quiétude de leur fille, conscient qu'ils auraient de nombreuses autres occasions de partager ces moments de tendresse. “Posez vous dans le canapé. Brownie pourra lui dire bonjour, comme ça.” Une invitation aussitôt prise très au sérieux par l'animal, qui attendit à peine que Rory ait pris place sur le canapé avec Robin pour les y rejoindre à son tour, suscitant l'amusement de l'acteur. « Brownie ? Je te présente Robin, la petite dernière de la famille. » Moins agité et plus discipliné que lorsqu'ils avaient passé le pas de la porte, c'est sa truffe que leur chien présenta au bébé et un moment d'une rare tendresse qui se joua bientôt sous leurs yeux. “Hey, Rory ? Elle va pas s’envoler mon cœur. Je te le promets.” Ses mots tout autant que le contact de ses doigts contre les siens était tout ce dont Rory avait besoin pour se rassurer, à cet instant où il ne pouvait empêcher un certain trac de l'envahir. « Désolé, oui, je suis juste un peu... nerveux maintenant qu'on est tous les deux seuls avec elle. » Oh il avait attendu ces moments-là avec une profonde impatience et ne pourrait pas être plus heureux de vivre enfin son plus grand rêve aux cotés de Swann, mais une part de lui prenait conscience d'à quel point leur fille était petite et fragile, et tout ça définitivement inédit pour eux. Ils étaient entraînés, bien sûr, et ça facilitait les choses. Mais ils n'étaient véritablement parents que depuis peu et ils prenaient leurs marques : ce n'était qu'une question de temps avant que leurs gestes ne soient plus hésitants et craintifs, ils le savaient. « C'est juste un peu de fébrilité, c'est tout, je te promets que ça va. » Et qu'il n'échangerait sa place pour rien au monde, impatient de vivre chaque instant de cette vie de famille qui déjà suffisait à faire son bonheur et sa fierté.

Swann ne s'éclipsa qu'un court instant, pourtant suffisant à ce que Rory cherche sa présence dès l'instant où son fiancé réapparut avec le biberon à la main, son regard le couvant de toute sa douceur et son cœur se remplissant de chaleur face au tableau qu'ils formaient tous les trois, Robin et eux. “Fais moi une place.” Rory eut à peine à se décaler pour permettre à Swann de les rejoindre sur le canapé et de se glisser à ses cotés, les grands yeux curieux de leur fille s'employant aussitôt à l'observer avec la plus grande attention. « Oui trésor, c'est papa Swann. » Tout était encore extrêmement nouveau pour Robin et aucun d'eux ne s'attendait à ce qu'elle sache les reconnaître en à peine quelques heures, mais ils avaient seulement besoin de voir son regard se porter partout autour d'elle et de voir les émotions se refléter sur son petit visage pour être absolument conquis et émus. “C’est parce que tu as faim que tu commences à être de mauvaise humeur, Robbie ?” Un sourire amusé sur les lèvres, Rory s'attendrit de la façon dont la situation – qui avait pourtant tout de nouvelle pour eux, malgré toutes les fois où ils avaient donné le biberon à l'enfant d'un de leurs proches – parvenait à les amuser plutôt qu'à les inquiéter. Oh, ils craignaient évidemment de mal faire et de commettre des erreurs, mais pouvoir affronter ces nombreuses inconnues à deux était aussi profondément rassurant. « On savait que notre fille pourrait pas être autre chose qu'une petite gourmande, avec des parents tels que nous. » Il s'amusa, son regard complice se reposant dans celui de Swann, bien évidemment tenté de faire un parallèle avec toutes les fois où son fiancé et lui avaient traversé la moitié de la ville simplement pour dîner dans la meilleure pizzeria de Brisbane – qui par chance proposait justement des chaises hautes, un détail dont le couple s'était naturellement assuré lorsqu'ils avaient lancé les démarches pour adopter. “Attends, je vais lui soulever un peu la tête.” Rory le laissa faire, attendri de le voir à l’œuvre et toujours aussi convaincu que Swann était fait pour ça, tels que ses gestes précautionneux et tendres le lui prouvaient une nouvelle fois. “Compris, compris.” Robin ne perdit pas une seconde pour tenter d'attraper le biberon du bout de ses petits doigts, suscitant l'amusement de ses deux pères qui ne pouvaient que trouver la scène attendrissante au possible et s'émerveiller d'à quel point elle semblait déjà savoir ce qu'elle voulait. Qu'elle possède son petit caractère n'était en rien une mauvaise chose et même si leurs nuits n'en seraient peut être qu'un peu plus courtes durant les premiers mois, c'était une chose dont ils n'iraient pas se plaindre un seul instant. « On dirait que tes biberons rencontrent déjà un franc succès. » Et ça, sans que Rory ne s'en étonne une seconde, conscient dès la seconde où Swann s'était proposé qu'il prendrait son rôle à cœur et ne laisserait rien au hasard. Et ça, ça suffisait à ce que le regard qu'il reposa sur lui n'en soit qu'un peu plus amoureux encore : l'anglais excellait déjà dans son rôle de père, et le voir faire était un double bonheur pour Rory. “Pince moi. Je crois que je suis en train de rêver.” - « Si ça peut te rassurer, c'est que je me répète depuis qu'on est montés dans la voiture. Mais je suis à peu près sûr que c'est normal et que toutes les brochures pour futurs parents en parlent ? » Oh ils n'étaient sûrement pas différents des autres parents dans cette situation, qui de leur coté aussi expérimentaient probablement aussi cette impression de rêver tout éveillés, émerveillés de pouvoir enfin partager ces premiers instants avec leur enfant et de goûter à ce tout nouveau quotidien à ses cotés. Leur famille était comme toutes les autres, et ce genre de moments leur offraient simplement le plus doux des rappels. “Je vais plus jamais avoir envie de quitter la maison, maintenant.” Et de voir le regard de Swann briller de tant d'émotion – une émotion évidemment partagée par l'acteur – attendrit Rory encore davantage, dont la main libre se glissa un instant dans les boucles de son fiancé. « Je propose qu'on se fasse livrer à manger jusqu'à la fin de la semaine. » Si l'idée pouvait sembler un brin fantasque, c'est bel et bien avec sérieux qu'il l'exprima. « Je sais que l'un de nous pourrait très bien aller faire les courses pendant que l'autre s'occupe de Robin, mais j'ai envie qu'on puisse profiter de ces premiers moments ensemble, tous les trois, sans que l'un de nous manque quoi que ce soit. Et puis, ça nous épargnera de la vaisselle. » Et si on les accusait d'en faire trop, ils répliqueraient qu'ils avaient attendu ce moment pendant si longtemps qu'ils avaient bien mérité d'en profiter sans que rien ni personne ne trouble leur bonheur.

Tu sais… Je pensais attendre un peu pour voir comment les choses évoluent, mais maintenant je sais que j’en ai pas besoin. Et je me disais que je pourrais reprendre un cabinet en ville.” Son regard se détacha un instant du minois de la toute jeune Robin pour se reposer dans celui de Swann, le sourire de l'australien trahissant probablement le fond de sa pensée avant même qu'il n'ait ouvert la bouche. « C'est une idée géniale, Swann. » Une idée que Rory ne pouvait que soutenir et encourager, plus encore après que son fiancé n'ait pas hésité à adopter un mode de vie plus nomade pour le suivre sur ses tournages et exercer son activité de kinésithérapeute directement sur les plateaux. Son rôle y avait été très précieux et il avait aidé bon nombre de ses confrères durant ces quelques mois passés à prendre ses marques dans un environnement qui lui était pourtant tout sauf familier, et l'heure était venue de le suivre à son tour dans ces changements auxquels son fiancé semblait avoir beaucoup réfléchi. “Ça serait sans doute plus simple, pour Robin.” Ils en étaient tous les deux conscients, l'arrivée de leur fille changerait beaucoup de choses à leur quotidien et si le métier de l'australien aurait toujours un petit coté imprévisible, loin d'un poste qu'il pourrait effectuer depuis un bureau tout en ayant des horaires fixes, Swann pouvant quant à lui décider de revenir à un rythme plus conciliable avec leurs nouvelles responsabilités. « Tu as raison, on savait de toute façon que ton poste sur les plateaux serait temporaire. Et j'ai adoré t'avoir près de moi et savoir qu'on avait toujours que quelques mètres à faire pour se retrouver, mais je suis conscient que c'est plus nécessairement la meilleure option maintenant que ce petit ange est parmi nous. » Son regard tendre se reposa sur les traits angéliques de Robin tandis que son pouce effleura délicatement la joue du nourrisson, son émotion plus que jamais perceptible. « Je suis sûr que tes patients seront heureux que tu te réinstalles de façon permanente en ville. Je t'ai promis de limiter mes déplacements et je compte toujours le faire, mais ça me rassurera de savoir que tu passeras un maximum de temps auprès de notre fille. » Et il ne serait pas jaloux que Swann soit parfois amené à passer un peu plus de temps auprès de Robin, lorsqu'il ne pourrait pas faire autrement que de prendre l'avion ou serait retenu plus tard que prévu sur un tournage. Il l'avait promis à son fiancé : il comptait diversifier ses activités pour pouvoir travailler plus souvent depuis Brisbane et privilégier leur nouvelle vie de famille, mais même lorsque certains imprévus seraient inévitables Swann serait présent pour leur enfant et il ne lui en fallait pas plus pour être pleinement rassuré. « Tu as déjà des pistes, pour ton cabinet ? On pourra en visiter ensemble, si tu veux. » Un sourire doux et complice sur les lèvres, il cherchait par là à lui montrer qu'il le soutenait entièrement dans son projet et se ferait une joie de l'accompagner jusqu'à la prochaine étape, heureux que les aspirations professionnelles de son fiancé puissent aussi bien coïncider avec son tout nouveau rôle de père.



(rowann #42) seal it with a tender kiss JTdVfXP
(rowann #42) seal it with a tender kiss QqLqwzn
(rowann #42) seal it with a tender kiss QoPDAKU
(rowann #42) seal it with a tender kiss E0B9M70
(rowann #42) seal it with a tender kiss Hod8yO6

(rowann #42) seal it with a tender kiss HZjB4DU
(rowann #42) seal it with a tender kiss 872289volunteer
(rowann #42) seal it with a tender kiss WJ4yJXe
(rowann #42) seal it with a tender kiss GmWTCGB
(rowann #42) seal it with a tender kiss Lcds5AP
(rowann #42) seal it with a tender kiss Qi7UeVN

 (rowann #42) seal it with a tender kiss 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48751 POINTS : 900

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)ginny #6arthur #16rory #59min-kyung #5 › scarlett #5

(rowann #42) seal it with a tender kiss 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

(rowann #42) seal it with a tender kiss Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : greta #10
RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyMer 24 Mai 2023 - 16:11



Le sujet de la mère de Rory n’est jamais facile à aborder mais ce n’est pas pour autant qu’ils le passent sous silence, autant parce qu’elle reste omniprésente dans sa vie que parce qu’ils ne veulent pas nier l’existence de certains sujets, pas même alors qu’ils ne les rendent pas toujours heureux. Certains jours, tout va un peu mieux. D’autres, les problèmes sont évidents. « Elle voudra sûrement savoir quand elle pourra rencontrer sa petite-fille, mais je compte lui dire qu'on a besoin de quelques jours juste tous les trois pour nous remettre de nos émotions et profiter de ces premiers moments avec Robin. » Il peut lui dire tout ce dont il a envie, et Swann suivra sans chercher à aller contre lui. Ils profitent de l’arrivée de Robin dans leur vie et de leurs premiers jours avec leur fille, ce n’est pas le moment d’avoir des avis divergents sur l’attitude à adopter avec sa mère. Si Rory estime avoir besoin d’un peu de temps avant de faire se rencontrer les deux femmes de sa vie, alors il en sera ainsi, aussi parce que Swann comprend à son tour le besoin de rester quelque peu dans leur bulle. Tout va pour le mieux en cet instant, aucun ne veut prendre le risque de recevoir un commentaire désagréable de la part d’une grand-mère ou d’une autre. “Elle comprendra.” Il veut le penser, du moins, parce qu’elle est elle aussi devenue mère à plusieurs reprises, même si son état d’esprit était évidemment différent en son temps. Il veut croire qu’elle était heureuse de voir chacun de ses enfants naître, parce qu’il ne peut pas comprendre que cela puisse ne pas être le cas. « Et je m'assurerai qu'elle est dans son état normal lorsqu'elle viendra nous rendre visite. J'ai bon espoir que ça lui donne envie de faire des efforts. » Le regard de l’anglais se pose un instant dans celui de son fiancé, le temps pour lui de jauger le degré d’émotions que cette idée suscite chez l’homme qu’il aime. La rencontre le rend nerveux, c’est évident, et ça l’est d’autant plus alors que sa mère essuie de nombreuses erreurs de parcours de son côté aussi. Avec un sourire qu’il tente de façonner de tout le réconfort du monde, Swann glisse brièvement son pouce contre la joue de son fiancé. “On s’assurera que tout se passe bien. Mais on verra ça le moment venu, quand tu seras prêt, d’accord ?” Il l’a dit lui-même: ils profiteront des premiers jours avec Robin. Le reste, ce sera pour plus tard.

Une fois chez eux, Brownie devient à son tour le chien le plus heureux du monde lorsque lui est brièvement présenté Robin. Chacun tente de calmer le chien pour qu’il ne soit pas trop brusque avec la toute jeune enfant, raison pour laquelle l’anglais propose qu’ils se posent sur le canapé le temps qu’il prépare le biberon de son côté. « Merci, mon chéri. » qu’il annonce, lorsque Swann accepte de se charger du premier biberon, ce que ce dernier est bien loin de voir comme une tâche ingrate, en démontre son sourire immense et le regard qu’il perd longuement sur le visage de Rory. Nul doute, ils sont sur leur petit nuage et rien ni personne ne saurait les en éloigner. Il se dégage uniquement pour préparer la boisson de leur fille, sans jamais cesser de jeter un coup d'œil sur le duo qu’elle forme avec Rory, rapidement rejoints par leur chien qui a enfin le droit de s’approcher du bambin. Une fois de plus, la simplicité de l’instant le fait sourire davantage encore, parce qu’ils ont tout pour être heureux. C’est aussi la raison pour laquelle il ne tarde pas avant de revenir à leurs côtés, à la seconde où la boisson est prête et chauffée à la parfaite température. Simplement, l’anglais en profite pour glisser quelques mots à l’égard de son fiancé, qui est plus protecteur que jamais envers leur fille. Il comprend aisément que cette attitude est due à l’amour qu’il lui porte déjà, évidemment, mais aussi à toutes les craintes qui subsistent quant aux variations de la loi, ou encore à tout ce qui pourrait mal se passer à l’avenir. Mais il n’en sera rien. Il refuse que quoi que ce soit tourne mal, pas maintenant qu’ils sont rentrés chez eux avec Robin, dans cette maison où elle grandira heureuse et comblée. « Désolé, oui, je suis juste un peu... nerveux maintenant qu'on est tous les deux seuls avec elle. » Sa main trouve sa place contre la nuque de Rory, qu’il caresse doucement et tendrement. Il se doute de la source de ses craintes, justement parce que les siennes proviennent du même endroit et qu’il n’y a sans doute rien de plus naturel. Ils doivent s’occuper d’un petit bambin du jour au lendemain, bien sûr que la situation a tout pour les rendre nerveux, et pourtant il n’y a rien qui puisse leur faire regretter cette adoption. « C'est juste un peu de fébrilité, c'est tout, je te promets que ça va. » - “Je sais mon coeur, je sais. Je doute pas.” Il n’a pas peur que Rory regrette leur choix ou souhaite déjà revenir dessus, bien au contraire. Tout ce qu’il tente de lui dire, c’est qu’ils sont deux et qu’ils s’épauleront, alors Rory peut souffler. Tout ira bien, c’est une évidence.

Toute peur s’évapore lorsque Swann trouve place à leurs côtés, les grands yeux de Robin désormais posés sur sa silhouette. « Oui trésor, c'est papa Swann. » Elle est merveilleuse et il pense à tous les autres synonymes du genre, leur fille étant évidemment la Huitième Merveille du monde. Papa Swann est un nom qu’il avait tant à cœur de porter, comme cela se lit aisément dans son regard empli d’émotion et ses gestes encore fébriles alors qu’il pose doucement sa main contre le crâne minuscule du bambin. De son côté, Robin semble cependant bien plus intéressée par le biberon que par n’importe quoi d’autre, ce qui a au moins pour mérite de faire échapper un rire sincère de la bouche de l’anglais. « On savait que notre fille pourrait pas être autre chose qu'une petite gourmande, avec des parents tels que nous. » Il est touchant, à leur trouver des points communs, et jamais Swann ne tentera de se la jouer trop terre à terre en cet instant. Elle est leur fille, peu importe ce que certains pourraient en dire, et il est normal qu’elle grandisse en ayant le même genre de caractère que l’un ou l’autre. Et évidemment, Swann lui souhaite de prendre exemple sur Rory, pour qu’elle soit une personne aussi merveilleuse que l’est son fiancé, qu’il s’apprête à appeler mari dans très peu de temps maintenant. “On va rapidement devenir des pros des biberons, je sens.” Sans que cela ne soit pour les déranger, évidemment, tout comme ils apprendront rapidement à changer les couches dans toutes les conditions possibles, puisque c’est une partie évidente de la vie de parents, allant de pair avec le manque de sommeil. Autant de points dont ils ont bien conscience, loin d’être des enfants ayant décidé d’adopter Robin par caprice. Bien au contraire, elle représente beaucoup de lutte et beaucoup de patience, sous les traits d’un bambin parfaitement parfait. « On dirait que tes biberons rencontrent déjà un franc succès. » En cet instant, rien n’aurait pu être meilleur compliment à ses yeux, comme en témoigne la simplicité avec laquelle il laisse son visage retomber contre l’épaule de Rory, une main tenant le biberon et l’autre la tête de Robin, ses yeux éternellement posés sur elles. La scène est simple, et c’est pourtant tout ce dont ils ont toujours rêvé. “Je doute pas qu’elle aimera tout autant les tiens.” Il a le don de faire de tout et n’importe quoi un concours, mais cela ne sera jamais le cas autour de la personne de Robin. Ils prennent même le temps de souligner la perfection de l’instant, chacun ayant l’impression de vivre un rêve éveillé duquel ils ne souhaitent évidemment pas réchapper. Tout est parfait, tout est simple. Robin est merveilleuse, elle les rend plus heureux que jamais. Swann ferme les yeux une seconde lorsque Rory glisse sa main contre ses cheveux, et il les rouvre au même moment où il dégage son regard en sa direction. « Je propose qu'on se fasse livrer à manger jusqu'à la fin de la semaine. » Rory est pleinement sérieux - et il le sait déjà - mais cela ne l’empêche pas d’exprimer un rire simple en premier réflexe, uniquement parce qu’il a l’impression d’entendre le souhait d’un enfant. Au fond, pourtant, il sait très bien pourquoi il lui propose une telle chose. “Evidemment que je suis d’accord.” Ils seront raisonnables plus tard, ce n’est pas le plus important à l’instant. « Je sais que l'un de nous pourrait très bien aller faire les courses pendant que l'autre s'occupe de Robin, mais j'ai envie qu'on puisse profiter de ces premiers moments ensemble, tous les trois, sans que l'un de nous manque quoi que ce soit. Et puis, ça nous épargnera de la vaisselle. » - “La vaisselle a bon dos, hein ?” Il commente dans un sourire, son ton prouvant bien qu’il n’y a rien de sérieux dans les mots qu’il renvoie à Rory. Il était déjà d’accord avec lui avant qu’il n’explique le fond de sa pensée, il trouve simplement que ses arguments sont touchants autant qu’enfantins. En réalité, ils sont heureux et veulent profiter de leur bulle uniquement parce qu’ils savent plus que jamais à quel point tout peut rapidement éclater pour mieux vriller au cauchemar. “Je suis d’accord. On reprendra bien vite nos vies, c’est pas si grave.” Le retour à la réalité sera sans doute difficile mais il arrivera bel et bien, alors autant qu’ils en profitent en cet instant.

En réalité, Swann mentirait s’il disait ne pas avoir déjà longuement réfléchi au futur, et cela passe au travers de son métier, qu’il pense changer subtilement à nouveau pour s’accorder au mieux à leur nouvelle vie de famille. « C'est une idée géniale, Swann. » Le blond sourit, sans doute soulagé que Rory soit de son avis. Il n’aurait pas eu à cœur d’argumenter en cet instant, pas alors qu’il est certain du bien fondé de son idée. “J’aurais aimé continuer à te suivre sur les plateaux, tu sais, mais je pense qu’il vaut mieux que je reste à Brisbane pour Robin.” Il répond simplement à ses mots, quand bien même les deux hommes étaient effectivement conscients que ce travail ne serait que temporaire pour Swann. Cela les a rendu heureux pendant un temps, cela leur a permis de passer davantage de temps ensemble et ils en ont plus profité que jamais, mais aujourd’hui la donne est différente. Son regard suit le geste tendre que Rory a à l’égard de Robin, le rassurant sur une idée clé de leur relation: ils feront tous les deux ce qui est le meilleur pour leur fille, en tout temps, et ce peu importe le contexte. “Peu importe à quel point j’aime mes patients, vous passez en priorité, toi et Robin.” Swann rétorque simplement face aux mains de Rory, qu’il sait pourtant être bienveillants. “Ça te permettra d’être plus libre de tes mouvements. Je sais que certains déplacements peuvent s’ajouter à la dernière minute, alors ça n’aura jamais à être un problème.” Quand bien même Rory est loin de voyager autant qu’il a pu le faire à une époque de sa vie. Tout a changé depuis quelques années et il y a fort à penser que rien ne le fera revenir en arrière aujourd’hui, sans que Swann ne s’en plaigne. Il ne veut pas brider son fiancé, mais il est aussi heureux de le savoir à ses côtés, surtout alors que la distance avait fini par avoir raison de leur relation une première fois. « Tu as déjà des pistes, pour ton cabinet ? On pourra en visiter ensemble, si tu veux. » - “Non, je me sentais pas de faire des recherches avant de t’en avoir parlé.” Il aurait eu l’impression d’agir dans son dos, et ce serait bien la dernière idée que Swann souhaite nourrir. Robin met leur conversation en pause lorsqu’elle leur fait comprendre ne plus vouloir du biberon, laissant l’anglais le reposer sur la table face à eux sans chercher à la forcer. A défaut, il noue sa main désormais libre à celle de Rory, leurs doigts enroulés les uns autour des autres. “Merci de ton soutien.” Ils parleront des précisions plus tard, ce n’est pas ce qui importe pour l’heure. Swann cherchait à se vider le cœur, et c’est ce qu’il a fait, Rory ayant à son tour ajouté son soutien avec le naturel qui est le sien. “Et pour tout. Pour absolument tout.” Pour leur vie à deux, pour être la personne qu’il est, pour avoir été son phare au travers de nombreuses tempêtes. Il y a bien trop de choses pour lesquelles il devrait le remercier encore. Son regard glisse brièvement contre le sien avec une émotion infinie, avant de se reposer rapidement sur la silhouette de Robin qui s’agite déjà. Sa main lâche celle de son fiancé pour attraper leur fille et la redresser, soucieux qu’elle puisse digérer au mieux et ne pas se sentir mal. Soucieux, aussi, sans doute, de la tenir à son tour dans ses bras. “On va être obligés de lui trouver une tenue pour le mariage.” Il songe à voix haute avec un sourire particulièrement ému, son regard toujours posé sur le bambin qu’il imagine déjà avec un petit bandeau sur la tête et une robe soulignant l’instant. Elle sera merveilleuse sur les photos, et il ne sera absolument pas triste qu’elle leur vole la vedette.

Pour autant, le mariage ne semble pas être la priorité de Robin qui continue de s’agiter et se plaindre, poussant Swann à devenir quelque peu soucieux. “Hey, Rob, tout va bien.” Il échange rapidement un regard avec Rory, conscient qu’il n’aura pas non plus la réponse, et il fait le choix de se relever rapidement et lover le bambin contre son torse, la berçant doucement pour tenter de la calmer, sa main posée à l’arrière de son crâne. Déjà, le geste est une habitude. Son pouce caresse sa tempe, ses propres baisers se posent contre son front comme s’ils allaient pouvoir régler tous les maux du monde. Et sans qu’il ne s’en rende compte, il fronce quelque peu les sourcils. “Peut-être qu’elle a sommeil ? La journée a été longue pour elle.” Sa vie vient de changer du tout au tout et une part de lui veut croire qu’elle le sait, malgré son jeune âge. “On devrait sans doute la laisser au calme un peu. Et il y a déjà le babyphone dans sa chambre, de toute façon.” Pour qu’ils s’assurent que tout se passe bien pour elle, le babyphone était un achat évident avant même qu’elle ne soit parmi eux. “J’espère juste que c’est ça, pas qu’elle a mal quelque part ou… ou je sais pas, autre chose.” Il craint un peu trop la simple idée de ne pas parler bébé et passer à côté de quelque chose, surtout alors qu’il s’agit non seulement du bonheur de sa fille mais aussi de sa santé.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
(rowann #42) seal it with a tender kiss 67SJardo_o
POSTS : 11631 POINTS : 1000

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2meet & greet (shining stars agency)zoya #5swann #59

(ua zombie) swann #58


(rowann #42) seal it with a tender kiss X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 & #59 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)53545556575859

(rowann #42) seal it with a tender kiss 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #42) seal it with a tender kiss B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rowann #42) seal it with a tender kiss A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

(rowann #42) seal it with a tender kiss GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


(rowann #42) seal it with a tender kiss Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1swann #57

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

(rowann #42) seal it with a tender kiss Inu8




AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @everdosis, gif profil @davidcorenswct, gifs sign @spiderliliez, bann profil @zaja, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyDim 4 Juin 2023 - 20:42



(c) davidcorenswct & evanpeters
seal it with a tender kiss.

Le biberon était prêt, Swann et lui étaient aux petits soins pour leur fille, et tout avait été pensé et préparé en amont pour qu'ils puissent parer au moindre imprévu une fois rentrés avec Robin dans les bras. Pourtant, une part de Rory se retrouvait déstabilisée par ce saut en plein inconnu qui lui valait de nourrir des craintes et des doutes, à commencer par celui de ne pas savoir parer à n'importe quelle éventualité lorsqu'il en allait du bien-être et du confort de leur fille. Il savait pourtant qu'ils faisaient au mieux pour appliquer tout ce qu'ils avaient appris ces dernières années, après avoir notamment pris soin de nombreux bambins dans leur entourage proche, et qu'il n'avait donc aucune raison de laisser l'inquiétude prendre le dessus. Ils avançaient pas à pas, mais du peu qu'ils avaient déjà accompli depuis que Robin les avait rejoint, ils s'en étaient parfaitement bien sortis. Et ça comptait, bien sûr que ça comptait. Alors, apaisé par les mots de Swann tout autant qu'attendri par les petits sourires de Robin, Rory apprenait peu à peu à se détendre et à appréhender un peu moins. “On va rapidement devenir des pros des biberons, je sens.” Il y avait fort à parier pour qu'ils prennent rapidement le pli, comme pour une montagne d'autres choses avec lesquelles il lui tardait de se familiariser davantage, impatient de profiter de la moindre occasion pour nouer un lien avec leur fille. « Ils ont déjà été validés par Chloé, en plus, et on sait qu'elle est une juge exigeante. » Chloé sur qui ils avaient souvent veillé et dont Rory aimait penser qu'elle s'était peut être autant attachée à eux qu'ils s'étaient attachés à elle, à tel point qu'elle faisait partie de ceux à qui il lui tardait de présenter leur fille, lorsqu'ils auraient profité comme il se doit de ces premiers moments en famille. “Je doute pas qu’elle aimera tout autant les tiens.” - « Dans ces conditions je me contenterai d'une deuxième place. » Même si Swann savait qu'il prendrait la tâche à cœur et voudrait toujours le meilleur pour leur fille, ce qui le pousserait lui-même à vouloir s'améliorer constamment pour qu'elle ne manque de rien et ait tout pour être la plus heureuse. Profitant que Swann ait apposé sa tête contre son épaule pour déposer un baiser sur le sommet de son crâne, il profita un instant de ce moment aussi précieux et simple, parfait reflet des rêves qu'il avait toujours nourri aux cotés de Swann et qui aujourd'hui prenaient officiellement vie. “Évidemment que je suis d’accord.” Une pointe d'amusement dans la voix, il reprit. « Je me doutais que tu serais pas trop difficile à convaincre. » Et surtout, il n'était pas surpris que Swann nourrisse la même envie de profiter au maximum de ces premiers jours à trois, qu'ils passeraient assurément à s'émouvoir du moindre geste et du moindre sourire de leur fille, immédiatement devenue le centre de leur monde. “La vaisselle a bon dos, hein ?” - « Toujours. » Et pour une fois, il n'éprouvait pas la moindre culpabilité à s'en remettre à la facilité et à se laisser vivre quelques peu, pour le moment désireux de s'enfermer dans une bulle avec Swann et leur fille. “Je suis d’accord. On reprendra bien vite nos vies, c’est pas si grave.” Tout pouvait attendre quelques jours et leur entourage était bien placé pour savoir que pour l'heure, ils étaient des papas gagas et entièrement dévoués à prendre soin de leur petite merveille. « Je me rends compte qu'on a pas tellement soufflé, ces derniers mois. Alors je suis d'avis que personne ne peut nous reprocher d'être injoignables pendant quelques jours. » Juste quelques jours, juste le temps de prendre leurs marques et de laisser Robin prendre les siennes, surtout.

Il n'y avait jamais de mauvais moment pour se dire les choses lorsqu'on avait comme eux bâti une relation basée sur la confiance et sur l'écoute de l'autre, alors Rory ne jugeait pas le moment mal choisi pour que Swann lui fasse part de son désir de rouvrir un cabinet en ville. Loin de là, l'australien était avant tout touché qu'il lui en fasse part et ne s'empêche pas de suivre ses envies sous prétexte que ça leur coûterait de ne plus travailler au même endroit. “J’aurais aimé continuer à te suivre sur les plateaux, tu sais, mais je pense qu’il vaut mieux que je reste à Brisbane pour Robin.” Et Rory le pensait tout autant, tel que son sourire le laissait entrevoir sans laisser subsister le moindre doute. « C'était parfait le temps que ça a duré, mais je suis sûr que tu t'épanouiras encore plus dans un environnement un peu plus stable. » Parce qu'il le connaissait par cœur, qu'il savait que même si Swann s'était senti utile durant les quelques mois qu'il avait passé sur les plateaux de tournage à s'occuper de ceux qui en avaient besoin, il avait toujours été plus heureux dans un calme routinier et dénué de surprises, loin de l'effervescence qui allait parfois avec les tournages. “Peu importe à quel point j’aime mes patients, vous passez en priorité, toi et Robin.” - « Je sais, Swann. Je t'assure que j'aurai jamais dans l'idée de me plaindre du temps que tu consacres à tes patients. Au contraire, tu sais combien je suis fier de toute l'aide que tu leur apportes. » Il savait aussi qu'il ne voudrait pas le voir faire autre chose que ce qui l'animait au fond de lui, tout comme Swann le lui avait toujours rendu en l'encourageant à poursuivre ses rêves et à vivre pleinement de sa passion. Son fiancé avait choisi la voie la plus noble qui soit à ses yeux, une voie que Rory lui-même aurait probablement voulu suivre s'il n'avait pas été aussi certain d'avoir trouvé la sienne, et jamais il ne lui viendrait à l'idée de lui reprocher le temps qu'il consacrait à ceux qui avaient besoin de lui. En premier lieu parce que justement, Swann n'avait jamais délaissé sa vie personnelle au profit de son activité, éternellement dévoué à ces deux parties de sa vie sans que l'une ne déborde jamais sur l'autre. “Ça te permettra d’être plus libre de tes mouvements. Je sais que certains déplacements peuvent s’ajouter à la dernière minute, alors ça n’aura jamais à être un problème.” Ce genre de choses allaient de paire avec une profession comme la sienne, qui présentait beaucoup d'avantages mais demandait aussi des sacrifices, plus particulièrement encore lorsque vous débutiez et que vous vous faisiez un nom. Rory était passé par là, il avait commis des erreurs et parfois laissé ce tourbillon lui faire perdre de vue ce qui avait toujours été le plus important à ses yeux, mais ça ne se reproduirait plus. Pas seulement parce que sa carrière en était aujourd'hui au point où il avait le contrôle sur un maximum de choses et n'avait plus à craindre que le milieu lui tourne le dos parce qu'il n'aurait pas su saisir sa chance au meilleur moment. Aussi parce que rien ne compterait jamais plus à ses yeux que Swann et la famille qu'ils fondaient ensemble, qu'ils étaient son unique moteur et sa raison de se lever chaque matin. Et que c'était encore ce sentiment qui l'animait lorsqu'il partait travailler, habité par la certitude qu'il laisserait tout tomber à la seconde où sa famille aurait besoin de lui. « Quoi qu'il arrive, j'accepterai jamais aucun déplacement sans t'en avoir parlé. Ni sans avoir d'abord estimé que le moment est bien choisi. Je suis père, maintenant, et je serai aussi bientôt ton mari. Vous aussi, vous serez toujours ma priorité. » Il y avait une raison pour que Rory s'organise pour pouvoir honorer un maximum de projets depuis Brisbane et ses environs. Et pour qu'il souhaite diversifier son activité et monter lui-même les projets qui lui tenaient à cœur, à l'avenir, en prenant un maximum de décisions qui n'impliqueraient plus de s'absenter autant qu'il y a quelques années. Cette raison, il l'avait littéralement sous les yeux : c'était l'homme qu'il aimait et l'adorable bout de chou qui les avait rejoint. « Mais tu as raison, ce sera l'idéal de te savoir auprès de Robin quand je devrai m'absenter. » Parce que ça arriverait malgré tout et que de savoir Swann au plus près de leur fille allégerait la culpabilité qu'il éprouverait inévitablement dans ces moments-là. “Non, je me sentais pas de faire des recherches avant de t’en avoir parlé.” Il ne l'aurait pas fait non plus si les rôles avaient été inversés, raison pour laquelle ses lèvres retrouvèrent un sourire plus doux. « Je veux vraiment que tu puisses mener ce projet à bien, je sais qu'il te tient à cœur. Et surtout, je sais qu'il te rendrait heureux. » Qu'il serait dans son élément, dans un cabinet à lui. Que ce serait idéal sous tellement d'aspects qu'il l'encouragerait à chaque étape pour qu'il suive son idée. “Merci de ton soutien. Et pour tout. Pour absolument tout.” Son regard brillait de plus d'émotion encore, soudainement, et Rory profita de leur proximité pour lui chuchoter un Je t'aime rempli de sens et qui pour l'heure suffirait à exprimer le fond de sa pensée quand il savait que les prochains jours leur offriraient de nombreuses occasions de s'ouvrir leur cœur. A cet instant, difficile de toute façon de focaliser leur attention sur autre chose que le tendre minois de Robin, maintenant blottie entre les bras de Swann, et que le couple ne se lasserait sans doute jamais d'admirer. Rien que pour pouvoir se dire que oui, elle était bien là.On va être obligés de lui trouver une tenue pour le mariage.” - « Tu veux dire l'une de ces petites robes terriblement adorables qui va faire craquer toute l'assemblée ? Comme c'est dommage. » Comme s'ils n'étaient pas déjà gagnés par l'émotion et l'impatience à l'idée de pouvoir vivre cette journée magique aux cotés de leur fille, déjà immensément heureux dans leur rôle de pères et bientôt comblés sur tous les plans.

Quelques minutes passèrent avant que Robin ne s'agite à nouveau dans les bras de Swann, suscitant chez le couple une inquiétude inévitable tant leur fille était encore minuscule et fragile, mais également loin d'être habituée à son nouvel environnement. “Hey, Rob, tout va bien.” - « Tu es à la maison, trésor. Tu ne crains rien. » Le regard que le couple échangea fut cette fois plus soucieux que complice, et c'est presque d'un bond que l'anglais quitta sa place pour faire quelques pas, Robin toujours lovée entre ses bras, avec l'espoir qu'elle ait simplement besoin d'être un peu bercée. C'est ce que Rory voulait croire, ayant toute confiance en les gestes tendres et prudents de son fiancé et en leur capacité à gérer la situation même si elle était forcément intimidante, cette journée était après tout la première de leur nouvelle vie de pères. “Peut-être qu’elle a sommeil ? La journée a été longue pour elle.” Percevant l'inquiétude dans la voix de Swann, Rory se leva à son tour et s'approcha doucement de la silhouette de son fiancé, contre le dos duquel il passa tendrement sa main en espérant que ces caresses aideraient un peu à l'apaiser. « Oui, ça fait beaucoup de choses en une seule journée, elle a sûrement besoin de repos. » Le voyage à lui seul avait pu être une source de stress pour un bébé d'à peine quatre mois, et ce malgré toutes les précautions qu'ils avaient pu prendre. C'est la raison pour laquelle Rory tâchait de ne pas trop s'en inquiéter et de garder à l'esprit qu'ils n'auraient pas toutes les réponses immédiatement mais qu'au contraire, ils apprendraient à force de faire face à ce genre de situations. “On devrait sans doute la laisser au calme un peu. Et il y a déjà le babyphone dans sa chambre, de toute façon.” Un achat que le couple avait veillé à faire avant d'accueillir Robin sous leur toit, sachant déjà qu'ils ne fermeraient sinon pas l’œil de la nuit et refuseraient de la laisser seule plus d'une seconde dans une autre pièce qu'eux. « Tu as raison. Elle sera bien, dans sa petite chambre. Et s'il faut on montera même la voir tous les quart d'heure pour s'assurer que tout va bien. » Ils seraient forcément particulièrement sur leurs gardes au début, à vouloir prévenir le moindre problème et à craindre pour sa sécurité dès que leur fille ne serait plus dans leur champ de vision. Tout ça était encore tout nouveau et Robin leur paraissait forcément vulnérable, elle qu'ils avaient désiré pendant si longtemps et qu'ils n'auraient sûrement pas pensé pouvoir tenir dans leurs bras avant même leur mariage, quelques mois plus tôt. “J’espère juste que c’est ça, pas qu’elle a mal quelque part ou… ou je sais pas, autre chose.” Finalement, son regard rencontra celui de son fiancé et c'est d'une voix douce et qu'il espérait apaisante que Rory souffla. « Hey, Swann. » De sa main libre, il déposa cette fois une caresse contre la joue de l'anglais, conscient qu'il ne pouvait pas se permettre de céder à son tour à la même inquiétude et que son fiancé avait au contraire besoin qu'il le rassure. « Elle est à un âge où elle a besoin de beaucoup de sommeil, je suis sûr que c'est parfaitement normal. Ils lui ont fait tous les examens et nous ont assuré qu'elle était un bébé en bonne santé, il est simplement trop tôt pour qu'une routine se créé. » Ils voulaient forcément bien faire, trouver toutes les réponses du premier coup et savoir traduire la moindre complainte de leur enfant parce que son bien-être leur importait plus que tout, mais ils n'étaient pas des sur-hommes et aussi entraînés soient-ils, ils navigueraient forcément parfois en plein inconnu. A cet instant, Rory lui-même était loin d'être serein ou sûr de ce qu'il avançait, mais il choisissait d'opter pour l'option la plus optimiste et rassurante parce que la dernière chose dont Robin avait besoin, c'était qu'ils cèdent à la panique et se ruent aux urgences les plus proches parce qu'ils auraient eu peur à l'idée de passer à coté de quelque chose. « Regarde sa petite grimace, je fais la même quand je dors que quatre heures parce qu'on a veillé tard et que j'ai un tournage aux aurores. » Il plaisanta doucement, cherchant le regard de Swann tandis qu'un petit sourire amusé fendant légèrement le coin de ses lèvres et que doigts se déposèrent dans une caresse contre le crâne de Robin. Il essayait du mieux possible de lui redonner le sourire, à son tour, pourtant conscient de ne pas posséder davantage de cartes que lui et d'avancer à l'aveugle. « Viens, on va aller l'installer dans son berceau. » Swann avait soumis l'idée et il continuait de penser qu'elle valait la peine qu'ils la suivent, même si c'était pour s'apercevoir que ça n'avait pas de résultats. « Et si on a le moindre doute ou que quelque chose nous semble pas normal, j’appellerai Nina. D'accord ? » Leur chien, sentant leur agitation et l'inquiétude monter au sein du couple, s'approcha à son tour dans un instinct protecteur, sentant sans doute que l'arrivée de la petite Robin nécessitait qu'ils fassent en sorte de lui offrir l'environnement le plus calme et sécurisant qui soit.



(rowann #42) seal it with a tender kiss JTdVfXP
(rowann #42) seal it with a tender kiss QqLqwzn
(rowann #42) seal it with a tender kiss QoPDAKU
(rowann #42) seal it with a tender kiss E0B9M70
(rowann #42) seal it with a tender kiss Hod8yO6

(rowann #42) seal it with a tender kiss HZjB4DU
(rowann #42) seal it with a tender kiss 872289volunteer
(rowann #42) seal it with a tender kiss WJ4yJXe
(rowann #42) seal it with a tender kiss GmWTCGB
(rowann #42) seal it with a tender kiss Lcds5AP
(rowann #42) seal it with a tender kiss Qi7UeVN

 (rowann #42) seal it with a tender kiss 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48751 POINTS : 900

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)ginny #6arthur #16rory #59min-kyung #5 › scarlett #5

(rowann #42) seal it with a tender kiss 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

(rowann #42) seal it with a tender kiss Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : greta #10
RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyMar 6 Juin 2023 - 17:30



« Je me rends compte qu'on a pas tellement soufflé, ces derniers mois. Alors je suis d'avis que personne ne peut nous reprocher d'être injoignables pendant quelques jours. » Agissant déjà par habitude, Swann se love un peu plus contre l’épaule de son fiancé, pour mieux accueillir dans ses bras la tête de leur fille, légèrement surélevée. La scène est simple mais ô combien plaisante, surtout alors qu’il a la conviction qu’elle est la première d’une très longue liste, laquelle ne s’arrêtera qu’au moment de sa crise d’adolescence, quand elle hurlera au monde entier avoir besoin d’air et d’espace. Ils lui en donneront le moment venu, oui. Mais pour l’heure, et pour les cinquante années à venir, elle reste leur fille chérie, leur protégée, et la prunelle de leurs yeux. “Ils comprendront sûrement.” Sûrement parce que tous leurs amis savent avec quelle impatience ils attendaient l’arrivée de Robin, tout comme ils savent que le couple est un peu moins capable de retenue lorsque le sujet les touche particulièrement: ils n’auraient pas su se contenter de profiter d’elle pour une seule soirée et la présenter à leurs proches ensuite. Ils ont besoin de plus de temps pour l’admirer et profiter de sa présence nouvelle, premier signe d’un immense renouveau bienvenue dans leur couple. Le second sera leur mariage, bientôt. “Je vais simplement laisser passer les appels d’Evelyn, si jamais elle a besoin de nous pour l’organisation.” S’il arrive un imprévu de dernière minute, il s’en voudrait terriblement de l’avoir ignorée alors qu’il sait à quel point elle travaille dur pour leur mariage, quand bien même ce n’est rien d’autre que leur métier.

Ainsi, c’est dans le calme simple de leur maison que Swann annonce ne pas souhaiter prolonger son contrat de kinésithérapeute, du moins pas sur les plateaux de tournage. Evidemment, ce n’est pas le fait de travailler non loin de Rory qui soit pour le déranger, mais bien l’arrivée de Robin dans leur vie et la capacité de ce petit bout de femme à chambouler pleinement cette dernière. Rien n’est pour le pire, tout du moins, surtout pas alors que Rory se montre aussi compréhensif qu’à son habitude et qu’il accueille le changement de poste de son fiancé à bras ouverts. « C'était parfait le temps que ça a duré, mais je suis sûr que tu t'épanouiras encore plus dans un environnement un peu plus stable. » Malgré tout, il le sait lui aussi, bien que la présence quotidienne de son fiancé ait su parfaitement balancer les choses et laisser l’anglais tout aussi heureux qu’à son habitude. Rory le connaît et il sait qu’il n’aime rien de plus dans la vie que ses habitudes, ses conversations avec les clients de deux fois son âge, et les nouvelles régulières des petits-enfants et animaux de chacun. Le tout en faisant son travail à côté, et en contribuant à rendre leur quotidien un peu plus facile, un peu moins difficile. Le soir venu, il sera là pour lui, et il sera là pour leur fille, qui sont leur seule priorité. « Je sais, Swann. Je t'assure que j'aurai jamais dans l'idée de me plaindre du temps que tu consacres à tes patients. Au contraire, tu sais combien je suis fier de toute l'aide que tu leur apportes. » En guise de remerciement, il noue un peu plus doucement ses doigts aux siens, certain qu’il n’aurait pas su devenir l’homme qu’il est aujourd’hui si Rory n’avait pas impacté sa vie à ce point. Il a fait de lui beaucoup de choses, mais surtout un homme comblé. “Mais je sais aussi que j’ai tendance à accepter les rendez-vous trop tôt et trop tard pour que tout le monde ait une place, et je veux que tu saches que tu as ton mot à dire là dessus.” Il est une bonne patte, c’est évident, mais il l’est au point de parfois s’oublier dans le processus et ce n’est pas une erreur qu’il veut connaître à nouveau, surtout pas alors que Robin fait aussi partie de leur vie. Il a fut un temps reproché à Rory de donner trop de son temps à son travail, et il ne veut pas que l’inverse se produise, raison pour laquelle il en parle déjà, pour lui promettre de faire des efforts autant que pour lui paver la voie, si jamais Rory en venait à juger nécessaire d’avoir cette conversation. Ils sont bien plus doués pour savoir ce qui est le mieux pour l’autre que pour eux-mêmes, et il fait confiance à son fiancé sur ce sujet autant que sur sa vie.

« Quoi qu'il arrive, j'accepterai jamais aucun déplacement sans t'en avoir parlé. Ni sans avoir d'abord estimé que le moment est bien choisi. Je suis père, maintenant, et je serai aussi bientôt ton mari. Vous aussi, vous serez toujours ma priorité. » - “Tu es père.” Il répète dans un souffle, plus souriant que jamais. Swann peine encore à se rendre compte de la véracité de ces mots, tout comme il peine à comprendre qu’il est lui aussi papa. Depuis le début de leur conversation, pourtant, Robin a obnubilé toute son attention et tous ses regards, sans jamais qu’il ne se lasse de la vue du bambin. “Je sais que tout a changé, ne t’en fais pas. Je dis simplement que tu auras un peu moins de pression sur les épaules.” Il ne le pousse pas à revenir plusieurs années en arrière, quand les déplacements aux quatre coins du monde étaient la règle bien plus que l’exception, ce qui a fini par leur coûter leur couple malgré la bonne volonté et l’amour des deux parties. Tout est différent aujourd’hui, et les pensées de l’anglais s’égarent bien plus au sujet de leur fille et de son besoin de grandir entourée bien plus que de lui-même et son éternelle envie de passer le plus de temps possible avec l’homme qu’il aime et dont il ne saurait se lasser. Il trouve peu à peu une voie qui le rend tout particulièrement heureux dans le monde du cinéma et Swann souhaite l’encourager bien plus que quoi que ce soit d’autre: il mérite d’être soutenu en tous temps. « Mais tu as raison, ce sera l'idéal de te savoir auprès de Robin quand je devrai m'absenter. » - “Si le problème se pose, on viendra te rendre visite pendant les week-end.” Il le rassure et ajoute un sourire. Ils trouveront une solution, il a confiance en eux. Ils ont subi les douloureuses conséquences de l’éloignement une première fois, mais cela ne saurait se produire à nouveau: ils y veillent autant l’un que l’autre. « Je veux vraiment que tu puisses mener ce projet à bien, je sais qu'il te tient à cœur. Et surtout, je sais qu'il te rendrait heureux. » Le sourire de l’anglais flambe doucement de plus belle. Rory le connait par coeur et il vise évidemment juste lorsqu’il suppose que le projet lui tient à coeur autant qu’il le rendrait heureux: il n’y a rien de plus véritable. Il aime son métier, il aime le quotidien allant avec, et il aime la famille qui est aujourd’hui sienne. De mémoire d’homme, il n’a jamais été aussi heureux, le je t’aime que son fiancé murmure à son oreille n’en étant qu’une énième confirmation.

La douceur de l’instant laisse place à une nette inquiétude lorsque Robin laisse entendre le début de quelques pleures, ce que Swann associe naturellement à une fatigue qui doit être la sienne. Elle a vécu beaucoup de changements en une seule journée, surtout pour un bébé qui a naturellement besoin de beaucoup de sommeil. Son regard questionne celui de son fiancé, en qui il lit la même inquiétude même s’il tente de la cacher en se montrant rassurant à son tour. Rory a raison: il n’existe aucune raison pour qu’ils cèdent à la panique. Les pleurs de leur fille, ils risquent de les entendre bien souvent, pour de multiples raisons et alors qu’il y a fort à parier qu’aucune d’elles ne sera jamais bien grave. « Hey, Swann. » Ce n’est que lorsque son fiancé prononce son prénom que Swann révèle pleinement la tête en sa direction, abandonnant pour un temps les scenarios catastrophes n’ayant certainement pas lieu d’être. La caresse qu’il pose contre sa joue est la bienvenue, elle le force à détendre ses muscles. « Elle est à un âge où elle a besoin de beaucoup de sommeil, je suis sûr que c'est parfaitement normal. Ils lui ont fait tous les examens et nous ont assuré qu'elle était un bébé en bonne santé, il est simplement trop tôt pour qu'une routine se créé. » Il hoche la tête, ne voulant pas chercher la petite bête pour rien. Rory a sûrement raison. Robin va bien, ils leur ont assuré. Elle n’a pas été retirée à sa famille pour mauvais soins, ni même rien du genre: elle s’est toujours bien portée, et cela continuera d’être le cas avec eux. Swann est déjà bien conscient qu’il serait incapable de supporter l’idée qu’il lui arrive du mal, même s’il n’en est pas question au travers de ses quelques larmes de crocodile. Cela ne l’empêche pas de ramener doucement le visage de sa fille près du sien, embrassant sa tempe pour s’excuser de ne pas la comprendre autant que pour tenter de se montrer rassurant. “Tu as raison, oui. Je m’en fais pour rien.” Et il cause sans doute du souci à Rory par extension, ce qui n’est pas mérité. « Regarde sa petite grimace, je fais la même quand je dors que quatre heures parce qu'on a veillé tard et que j'ai un tournage aux aurores. » Il sourit à son tour, conscient de tous les efforts que son ceux de son fiancé en cet instant. “Maintenant que tu le dis, c’est vrai qu’il y a un air.” Il n’y a pas à voir plus loin qu’une simple fatigue de sa part, il en est désormais convaincu.

« Viens, on va aller l'installer dans son berceau. Et si on a le moindre doute ou que quelque chose nous semble pas normal, j’appellerai Nina. D'accord ? » Il hoche un peu plus vigoureusement la tête et suit les pas de Rory jusqu’à la chambre de Robin, peinte, décorée et remplie de jouets et de vêtements depuis plusieurs semaines déjà. Elle était attendue, et ils n’ont jamais cherché à le cacher, pas plus qu’ils ne gardaient pour eux leur rêve d’un jour fonder une famille. Maintenant, la case est cochée par la plus belle enfant qui soit. “Tu veux lui mettre son pyjama ?” Dans les bras de l’anglais, l’enfant continue de pleurnicher doucement, sans doute bien plus par habitude que par réel chagrin, déjà. Soucieux de ne pas accaparer toute l’attention autour du bambin, il propose à Rory de choisir son pyjama pour qu’il s’habitue au même rythme que son fiancé à leur nouveau rôle de père, ne déposant ainsi Robin dans son berceau qu’après qu’elle ait été changée et habillée au mieux pour dormir. Il lui offre un dernier baiser contre sa tempe et un sourire ô combien ému lorsqu’elle prend place au fond de son berceau, laissant Rory en faire de même alors qu’il s’assure que le babyphone fonctionne bel et bien: elle est la prunelle de leurs yeux et ça non plus, ils n’ont jamais eu l’audace de le cacher. Une fois la bonne nuit souhaitée par les deux pères, ils referment la porte avec toute la délicatesse du monde, ne souhaitant pas mettre à mal le sommeil qui commençait déjà peu à peu à la gagner. “Je suis désolé, j’ai paniqué pour rien.” Il avoue en chuchotant, penaud. “Elle est tellement petite, j’ai l’impression qu’un rien pourrait lui faire du mal.” Alors qu’il n’en est rien, évidemment, puisque Robin n’est pas une poupée de chiffon et qu’elle se porte à merveille. “Mais n’embête pas Nina, tout va bien.” Il l’aurait fait surtout pour rassurer Swann, ce dernier le sait bien: cependant, nul besoin de déjà en venir à appeler la médecin de la famille, pas alors que les quelques larmes de leur fille sont déjà séchées et oubliées. Tout va pour le mieux, et le sourire de l’anglais reprend de plus belle lorsque ses bras se croisent derrière la nuque de son fiancé et s’y lovent. “Je savais que la casquette de papa t’irait bien, mais je pensais pas à ce point.” Et les mots se scellent d’un long baiser tendre et aimant. Ils ont enfin leur fille, ils sont enfin parents, et plus rien ni personne ne pourra leur retirer ça.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
(rowann #42) seal it with a tender kiss MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
(rowann #42) seal it with a tender kiss 67SJardo_o
POSTS : 11631 POINTS : 1000

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2meet & greet (shining stars agency)zoya #5swann #59

(ua zombie) swann #58


(rowann #42) seal it with a tender kiss X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 & #59 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)53545556575859

(rowann #42) seal it with a tender kiss 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #42) seal it with a tender kiss B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rowann #42) seal it with a tender kiss A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

(rowann #42) seal it with a tender kiss GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


(rowann #42) seal it with a tender kiss Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

(rowann #42) seal it with a tender kiss 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1swann #57

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

(rowann #42) seal it with a tender kiss Inu8




AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @everdosis, gif profil @davidcorenswct, gifs sign @spiderliliez, bann profil @zaja, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss EmptyVen 23 Juin 2023 - 20:20




(c) davidcorenswct & evanpeters
seal it with a tender kiss.

Ils comprendront sûrement.” Rory en était convaincu, leurs proches ayant été pour eux un soutien de chaque instant lorsqu'ils vivaient encore dans l'incertitude de concrétiser leur plus grand rêve ensemble. A présent que la petite Robin rejoignait officiellement la famille, chacun comprendrait assurément que leur priorité soit de profiter de ces instants en famille, loin de toute préoccupation extérieure, et ce les premiers jours. “Je vais simplement laisser passer les appels d’Evelyn, si jamais elle a besoin de nous pour l’organisation.” La jeune femme les aidait à organiser leur mariage depuis maintenant plusieurs mois, sa présence ayant sans doute évité au couple bon nombre de crises d'angoisse face à l'ampleur de la tâche, qui plus est alors que la procédure d'adoption avait déjà eu le don de malmener leurs nerfs. « Bien sûr, oui, il est pas question de la laisser se débrouiller seule. On est si proches d'avoir le mariage dont on a toujours rêvé grâce à elle. » Ils ne sauraient jamais assez la remercier pour tout ce qu'elle faisait pour eux, alors que chaque jour les rapprochait un peu plus de ce grand jour qu'ils avaient si souvent imaginé et qui pourrait encore dépasser toutes leurs espérances. Pour ça, il est évident qu'ils resteraient disponibles si elle avait besoin d'eux, la communication étant au centre de leurs échanges avec l'organisatrice de mariages, qui avait cerné chacune de leurs envies et entendu chacune de leurs requêtes.

Swann, lui, touchait aussi du doigt l'accomplissement d'un autre projet qui semblait tout autant lui tenir à cœur : celui de redevenir kinésithérapeute dans son propre cabinet, tel qu'il l'était avant. Son expérience des plateaux de tournage lui servirait sans le moindre doute et Rory ne pourrait pas être plus heureux d'avoir partagé ces quelques mois avec lui, mais il lui semblait temps que son fiancé pense à ses propres aspirations et à ce qui avait le plus de chances de le rendre heureux. Alors non seulement tout ça lui apparaissait comme une excellente idée, mais en plus il tenait à lui assurer qu'il avait toute confiance en lui pour trouver l'équilibre entre ses patients et sa nouvelle vie de famille. “Mais je sais aussi que j’ai tendance à accepter les rendez-vous trop tôt et trop tard pour que tout le monde ait une place, et je veux que tu saches que tu as ton mot à dire là dessus.” Rory secoua doucement la tête, un petit sourire sur les lèvres, touché qu'il prenne toujours autant ses ressentis en considération même lorsqu'il serait légitime qu'il veuille avant tout être le plus disponible possible pour ses patients durant ces transition. « Je pourrai jamais t'en vouloir de prendre soin de tes patients, Swann. » Parce que sa dévotion envers les autres était peut être bien la toute première chose qu'il ait aimé chez lui et qu'il continuait d'aimer jour après jouer, fier de bientôt épouser un homme dont le cœur était si grand et si pur. « Ils comptent sur toi et ils ont bien raison, parce que je sais combien ça t'importe d'être là pour eux. Et puis, je peux pas garder un aussi bon kiné juste pour moi, ce serait pas juste pour les autres. » La malice avait beau être palpable dans le ton de sa voix, il n'en était pas moins sérieux quant à l'idée que Swann n'avait pas à craindre qu'il lui reproche un jour de dédier trop de temps à un métier si riche de sens à ses yeux. Il était incontestablement un excellent kiné, susceptible de faire beaucoup de bien autour de lui, et jamais son fiancé n'aurait dans l'idée de l'éloigner ne serait-ce qu'un peu de sa vocation. En partie parce qu'il savait déjà que Swann ne mettrait jamais leur famille à l'écart ni ne les ferait passer en dernier : il avait toute confiance en lui pour gérer le reste. Tout comme il savait que Swann lui faisait confiance pour ne plus jamais laisser son métier se mettre en travers de leur amour, aussi nombreux puissent parfois être les sacrifices pour le mener à bien. Tout ceci appartenait à une autre époque et aujourd'hui, Rory était en position de faire les meilleurs choix dans son intérêt et ceux des gens qu'il aimait. Sa fille et son futur mari seraient toujours ses priorités, et rien ne pourra jamais y changer quoi que ce soit. “Tu es père.” - « Et c'est de loin le plus beau rôle que j'ai jamais tenu, tu peux me croire. » Parce que ce rôle-là existait pleinement dans la réalité et qu'il pouvait le tenir auprès de celui qu'il aimait plus que tout depuis maintenant sept ans, que c'était plus généralement le rêve d'une vie qu'il concrétisait aujourd'hui à ses cotés. Leur fille était déjà sa plus grande joie et sa plus grande fierté, et elle ne les avait rejoint que depuis quelques heures à peine. “Je sais que tout a changé, ne t’en fais pas. Je dis simplement que tu auras un peu moins de pression sur les épaules.” Ils trouveraient l'équilibre parfois pour qu'ils puissent tous les deux s'épanouir dans leur travail mais aussi et surtout dans leur rôle de pères et auprès de leur fille, Rory voulait profondément y croire. « Je te promets que mon métier ne fera jamais obstacle à notre bonheur et à celui de notre fille. Que je me battrai pour ça aussi souvent que nécessaire. » Parce que c'est ainsi qu'il avait vocation à l'exercer, qu'il n'était pas question que sa passion porte préjudice à tout ce que Swann et lui construisaient ensemble, alors que tout pourrait parfaitement cohabiter s'il faisait les aménagements pour. “Si le problème se pose, on viendra te rendre visite pendant les week-end.” Une idée qui étira sur ses lèvres le plus tendre des sourires. « Je sais que vous le ferez, tout comme je sais qu'on saurait transformer ça en vacances improvisées en famille. » Et d'y penser répandait une pointe d'impatience au fond de son cœur, à l'idée que lorsque leur fille serait un peu plus grande ils pourraient s'ils le souhaitaient voyager à ses cotés et lui faire découvrir toutes sortes de paysages dont elle n'avait encore aucune idée. « Notre vie a changé du tout au haut en seulement quelques mois, mais je sais qu'on saura toujours s'organiser au mieux pour ne pas perdre une seule minute ensemble. Sans avoir à sacrifier le reste. » Ils étaient pères, mais ils étaient aussi un couple amoureux et des hommes accomplis professionnellement, tout ça pourrait coexister avec les bons choix et suffisamment d'organisation pour qu'ils soient véritablement comblés sur tous les plans.

Lorsque l'inquiétude prit ses droits tout autour du couple et valut à l'atmosphère de changer du tout au tout, c'est un Rory conscient que son fiancé expérimentait l'une des premières angoisses de sa nouvelle vie de père qui tenta du mieux qu'il put de le rassurer. Les pleurs de leur fille étaient forcément sources d'appréhension pour les deux hommes, qui composaient depuis à peine quelques heures avec leur nouvelle paternité. Ainsi ils n'avaient pas encore toutes les réponses et, surtout, ne savaient même pas encore toutes les questions qu'ils étaient supposés se poser. “Tu as raison, oui. Je m’en fais pour rien.” - « Non, tu t'inquiètes et c'est normal. Tout ça, c'est encore tout nouveau. » Il lui assura doucement, n'ayant aucune envie de lui laisser penser que son inquiétude était anormale et que n'importe quel autre père à sa place ne pourrait pas vivre la même angoisse, surtout face à un bébé tout juste âgé de quatre mois et qui parlait pour l'heure un langage qu'ils n'avaient aucune chance de décrypter à la perfection. Ils s'amélioreraient avec le temps, mais tout ne serait pas en un jour et c'était aussi son rôle de le lui rappeler. “Maintenant que tu le dis, c’est vrai qu’il y a un air.” Un petit sourire sur les lèvres, Rory sentit le soulagement l'envahir à l'idée d'être au moins parvenu à apaiser les craintes de Swann pendant quelques minutes, le temps de lui rappeler que tout ça était dans l'ordre des choses et que personne n'attendait d'eux d'être irréprochables. Ils auraient besoin d'entraînement et de faire des erreurs, parfois, sans que ça ne veuille jamais dire qu'ils n'étaient pas taillés pour ce rôle : ils l'étaient, bien sûr qu'ils l'étaient. Le couple prit finalement la direction de l'étage et de la chambre de la toute jeune Robin, leur fille toujours blottie dans les bras de Swann. L'endroit avait été meublé et décoré avec soin par le couple et plusieurs de leurs proches, véritable petit cocon pour celle pour qui rien n'était jamais trop beau à leurs yeux. “Tu veux lui mettre son pyjama ?” Acquiesçant doucement, Rory s'éloigna de quelques pas pour ouvrir le placard contenant les affaires de leur fille, refermant celui-ci après s'être saisi d'un vêtement en particulier. « J'ai choisi celui avec les petits nuages. » Parce qu'il le trouvait craquant, avec ses petits motifs et ses couleurs douces. Le couple travailla alors à quatre mains pour changer et habiller la fillette, dont les petits yeux larmoyants et les bâillements semblaient de plus en plus indiquer que cette journée riche en émotions l'avait épuisée. « Te voilà toute belle, ma puce. » Et déposant un baiser contre son crâne, il laissa Swann la coucher dans son berceau et partagea avec son fiancé un regard ému et rassuré de la voir enfin apaisée. Elle irait bien, à présent, et le couple comptait de toute façon s'en assurer en gardant le babyphone à portée de main et en allant régulièrement vérifier que tout allait bien, parce que rien n'était jamais de trop pour véritablement les rassurer. Quittant la chambre de Robin à pas de loup, l'émotion put retomber lorsqu'ils se retrouvèrent à nouveau seuls, plus que jamais certains qu'ils feraient toujours tout leur possible pour veiller au bien-être et à la sécurité de leur fille.

Je suis désolé, j’ai paniqué pour rien.” Son cœur se serra inévitablement de l'entendre prononcer ses mots, Rory ne perdant pas une seconde pour déposer ses deux mains de part et d'autre de son visage et pour souffler, dans un murmure à son tour. « Non, Swann, je veux pas que tu t'excuses pour ça. Ça aurait pu être moi, j'aurais pu... paniquer de la même façon et même encore plus. » Et ça lui arriverait aussi, sans l'ombre d'un doute. « Ce genre de choses vont forcément nous arriver maintenant qu'on est parents et qu'on navigue à travers tout ça sans toujours avoir toutes les réponses. Ça veut pas dire qu'on n'est pas à la hauteur. Ça veut pas dire que tu n'es pas à la hauteur. » Et il avait besoin qu'il l'entende, parce que l'inquiétude qu'il avait montré quelques instants plus tôt montrait tout l'inverse : il avait à cœur que leur fille aille bien et de tout entreprendre pour que ce soit le cas, ce qui faisait déjà de lui un père attentif et ô combien aimant. “Elle est tellement petite, j’ai l’impression qu’un rien pourrait lui faire du mal.” Et il lui était reconnaissant de s'ouvrir à lui à ce sujet, après qu'ils aient si souvent discuté de l'importance de tout se dire, même lorsqu'il serait parfois plus simple de garder certaines choses pour eux pour ne pas s'inquiéter mutuellement. « J'ai la même crainte chaque fois que je la prends dans mes bras et que j'ai peur de pas la tenir comme il faudrait. Ou quand son expression n'est pas la même que d'habitude, ou qu'elle refuse de dormir pendant un trop long moment... » Il y avait tant d'occasions pendant lesquelles il se retrouvait perdu et impuissant, tant de fois où il se demandait quelle erreur il avait pu commettre ou ce qu'il avait pu manquer. « Ce bout de chou n'a pas fini de jouer avec nos nerfs, tu le sais pas vrai ? » Le petit sourire au coin de ses lèvres, cette fois plus malicieux, visait à détendre l'atmosphère et à mettre derrière eux ces quelques minutes angoissantes qui elles aussi faisaient simplement partie de la vie de parents. Ils le redécouvriraient à de nombreux reprises mais auraient toujours quelqu'un pour les épauler durant ces moments d'une rare intensité : ils s'étaient lancés ensemble dans cette aventure et pourraient toujours compter l'un sur l'autre. “Mais n’embête pas Nina, tout va bien.” La situation était maintenant sous contrôle et il n'avait plus de raison de vouloir contacter la jeune femme, toujours très occupée avec son travail et qu'il aimait mieux savoir auprès de ceux qui avaient vraiment besoin d'elle. “Je savais que la casquette de papa t’irait bien, mais je pensais pas à ce point.” Des mots scellés par un baiser tendre que Rory se fit une joie de prolonger, ses bras maintenant autour du buste de Swann, qu'il garda tout contre lui. « Dit le maître incontesté des biberons. » Une lueur amusée dans le regard, Rory retrouva une pointe de sérieux au moment de souffler. « Je fais juste de mon mieux, en réalité. Et ça m'aide énormément d'avoir le meilleur des fiancés à mes cotés pour me donner envie de m'améliorer toujours plus. » C'est l'effet que Swann avait toujours eu sur lui, et ce dès le moment de leur rencontre. Il lui donnait envie d'être la meilleure version de lui-même, et c'était d'autant plus vrai aujourd'hui que l'anglais et lui élevaient une adorable petite-fille ensemble, pour qui ils voudraient constamment faire au mieux. « Tu as besoin de te détendre, et je crois qu'un épisode de Doctor Who pourrait t'y aider. » Il proposa finalement, dans un petit sourire, souhaitant plus que tout que cette journée ne joue pas davantage avec les nerfs et les émotions de Swann – quand bien même c'était évidemment pour le meilleur, à tous les niveaux. « On mettra la télé tout bas et on gardera le baby-phone tout près de nous, et tout ira bien. » Il n'était pas question d'en oublier leur rôle de parents même que pour une heure, bien sûr. « Tu en dis quoi ? » Ses doigts noués autour des siens, son regard plongé dans celui de son fiancé, Rory chercha à lui faire comprendre qu'il avait le droit de souffler quelques instants et que ça ne ferait pas de lui un mauvais père pour autant. Ils avaient encore dix-huit années pour s'entraîner, ensemble, et pour déjouer les pièges que la paternité mettrait parfois sur leur route. Ils n'étaient pas obligés d'exceller dès le premier jour, encore moins alors que leur petite princesse, à présent paisiblement endormie, ne leur en tiendrait pas rigueur elle non plus.



(rowann #42) seal it with a tender kiss JTdVfXP
(rowann #42) seal it with a tender kiss QqLqwzn
(rowann #42) seal it with a tender kiss QoPDAKU
(rowann #42) seal it with a tender kiss E0B9M70
(rowann #42) seal it with a tender kiss Hod8yO6

(rowann #42) seal it with a tender kiss HZjB4DU
(rowann #42) seal it with a tender kiss 872289volunteer
(rowann #42) seal it with a tender kiss WJ4yJXe
(rowann #42) seal it with a tender kiss GmWTCGB
(rowann #42) seal it with a tender kiss Lcds5AP
(rowann #42) seal it with a tender kiss Qi7UeVN

 (rowann #42) seal it with a tender kiss 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(rowann #42) seal it with a tender kiss Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #42) seal it with a tender kiss (rowann #42) seal it with a tender kiss Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(rowann #42) seal it with a tender kiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-