AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Coffret dresseur d’élite ETB Pokémon EV06 Mascarade Crépusculaire
56.90 €
Voir le deal

 we fight through fire and ice forever | family chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyJeu 14 Juil - 16:50


L’appartement est silencieux. On n’y entend rien de plus que les bruits des assiettes et des verres que Grace dispose calmement à table. Elle s’est parée d’une jolie robe, reflet parfait de sa condition sociale et tout en décalé avec l’évènement familial qui se tiendra sous le toit de son foyer sans failles. Sans failles. Ses yeux papillonnent alors qu’elle pose ses prunelles sur le centre de table, fleurs colorées qui réhaussent le niveau de couleur de la pièce dans laquelle la grande table est installée. Ils ont été idiots de proposer cette petite réception chez Ruben et elle. Elle n’a aucune envie de recevoir qui que ce soit, dans cette bulle qui est devenue sa meilleure protection contre les attaques de l’extérieur. Parfois, les assauts viennent aussi de ce qu’elle considérait comme un lieu de répit. Les bras de Ruben lui sont devenus étrangers, depuis quelque temps déjà. Grace est pourtant passée maître dans l’art de faire parfaitement semblant. Elle parcourt toujours l’hôpital avec sa bague de fiançailles accrochée à sa blouse, contre son cœur. On l’appelle par le nom de son fiancé, elle corrige systématiquement d’un sourire qu’elle préfère garder son nom, prétendant que c’est plus simple ainsi. On lui rétorque qu’après tout, c’est vrai qu’elle n’est pas encore mariée. Mais bientôt, pas vrai? Oui. C’est ce qu’ils fêtent aujourd’hui, avec toute la simplicité dont ils sont capables.

Il y a aussi Rory et Swann, dont Grace avait oublié le bonheur tout neuf. Comment l'événement a-t-il pu lui sortir de la tête ? Peut-être est-ce à cause du reste. Peut-être qu’elle travaille trop, ses collègues ont raison. Mais il n’y a bien qu’à l’hôpital qu’elle est en paix, concentrée sur ses activités et non pas sur les mots qui tournent en boucle dans son esprit. « Tu as sorti le vin ? » qu’elle lance à la cantonade, brisant un silence qui dure depuis des heures. Habiter avec Ruben est différent, maintenant. Elle l’aime, bien sûr. Elle pose toujours les yeux sur les pierres qui ornent son annulaire de la main gauche avec beaucoup de tendresse - et toujours un peu d’incompréhension. Si elle était tombée enceinte avant que Ruben ne mette un genoux à terre, aurait-il fait sa demande malgré tout ?

La blonde passe une tête dans la cuisine où Ruben s’affaire. Elle aime le regarder lorsqu’il ne la voit pas. Elle aime l’air concentré qu’elle lui devine accroché au visage, bien qu’il soit de dos. Elle aime qu’il mette du cœur à préparer leur foyer pour accueillir sa famille, même s’il ne se prépare pas à fonder la leur. Le fera-t-il un jour ? « Je ne sais pas avec qui vient Wendy. On ne fera pas de remarques s’il est… étrange. D’accord ? » La blonde s’appuie au chambranle de la porte et croise les bras. Faire la discussion, c’est sa spécialité. Recréer une complicité avec Ruben après les évènements des derniers mois relève de l’exploit, mais la jeune femme n’est pas décidée à avoir une discussion honnête au sujet de ce qu’ils ont traversé ensemble. De ce qu’elle a vécu seule, entre les murs d’une clinique. Maintenant, c’est derrière eux. Ils ne l’évoqueront plus. « Accueillir du monde avec toi m’avait manqué. » Et elle file dans l’entrée, ranger pour la énième fois l’endroit qu’elle a déjà passé du temps à débarrasser. En réalité, faire éclater la bulle de leur vie privée au profit du bonheur des autres l’angoisse au plus haut point, mais elle n’en dira rien. Elle se prépare déjà à sourire à ses sœurs et à lancer des regards complices à Rory par-dessus la table en espérant que personne ne décèle quoi que ce soit au fond de ses yeux.

On sonne à la porte alors qu’elle s’apprête à rejoindre Ruben une fois de plus. Elle tourne comme un lion en cage, réarrange les coussins du sofa qu’elle a déjà bougé sur les sièges une dizaine de fois. Peut-être que lorsque les invités seront installés, son agitation se calmera enfin. Enfin, pas si Rosalie et Wyatt osent faire des remarques sur quoi que ce soit. Pas si le bonheur de Rory et Swann est trop éclatant, éclaboussant le visage de tout le monde d’une manière presque obscène. Grace, qui a déjà envie de vomir, ouvre grand la porte de son nid douillet, un sourire éclatant sur le visage.

nb. @rory craine @swann buchanan @rosalie craine @wyatt parker @wendy craine @carl flanagan @ruben hartfield Bienvenue à ce repas chaotique, les zinzolins. we fight through fire and ice forever | family chaos 206649278 Merci de ne pas commettre de meurtre : le sang, c’est chiant à nettoyer. we fight through fire and ice forever | family chaos 206649278
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
le miroir sans tain
we fight through fire and ice forever | family chaos IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards - et certaines promesses ont été faites en croisant les doigts dans le dos.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 10564 POINTS : 1560

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(dix-huit) - present: ambrose #17diego #3ethel #6evelyn #6louis #3mavis #16mavis #17nina #5nina #7nina #8scarlett #3shilohzoya | past: lewislouis #4 | alternative: nina #4 (gd)rhett #20 (sd)spencer (gd)

RPs EN ATTENTE :
greta #2 › olive › mavis #18 › rory #4

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ethel #5louis #2mavis #15rhett #18scarlettscarlett #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)tessa (gd)swann #4 (ghd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethelhassanlouismaëlmavisninarhett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : loudsilencecreations (avatar) › harley (profil gif) › thaygifs (signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › peter kürten, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyVen 15 Juil - 3:07




« Tu as sorti le vin ? » Les paroles de Grace lui parviennent du séjour, alors que l’attention de Ruben était toute dirigée vers ses mains et le couteau que ces dernières tenaient fermement afin de parfaire le plat qu’il proposerait ce soir aux invités. Sans relever la tête - autant parce-que la jeune femme ne se trouvait pas à ses côtés et que donc son regard ne pouvait pas l’atteindre, mais également parce-qu’il comptait garder tous ses doigts intacts au bout de ses mains. « Je l’ai mis à décanter dans l’après midi, il est posé là dans la cuisine. » Parce-que pour une fois, Ruben n’avait pas travaillé cet après-midi et avait gardé son emploi du temps tel quel afin d’avoir le loisir nécessaire de préparer le diner du soir-même. Fut un temps, c’était quelque-chose qu’il adorait faire: prendre du temps de préparer un bon repas alors que des invités étaient attendus chez eux pour la soirée, pour passer un bon moment et couper du boulot. Ils avaient l’habitude, fut une période, Grace et lui d’être maitres de cérémonie. Désormais, ils avaient simplement du mal à être présents l’un pour l’autre, alors l’être pour les autres relevait de l’exploit. Mais pour les Craine, Ruben ferait les efforts nécessaires - il les avait toujours fait, ne comptait pas changer ses bonnes habitudes.

« Je ne sais pas avec qui vient Wendy. On ne fera pas de remarques s’il est… étrange. D’accord ? » Cette fois-ci, la voix de la blonde se faisait clairement entendre dans son dos, à quelques mètres de là - il pouvait la deviner dans l’encadrement de porte sans y prêter le moindre effort -, et ce fut avec les sourcils quelque peu froncés d’être autant concentré qu'il releva son regard dans la direction de Grace. « J’ai cru entendre un prénom. Carl, je crois ? Mais ça me dit rien. » Comme si la discussion avait réellement besoin d'être concentrée sur cette partie là de la soirée - sur des éléments de leur entourage qui allaient et venaient alors que leur monde à eux s’écroulait toujours un peu plus à chaque jour qui passait, et qu'ils se contentaient de le regarder faire sans intervenir. Mais il fallait avouer qu’à côté, discuter de tout et de rien sans se prendre la tête avait ce petit quelque-chose qui faisait du bien, ce semblant de normalité qui mettait du baume au coeur. « Accueillir du monde avec toi m’avait manqué. » Un petit sourire pincé se fit voir du côté de Ruben; mais aucune réponse ne se fit entendre de sa part puisqu’à peine avait-elle terminé de prononcer ces paroles que Grace s'éclipsait déjà de la cuisine. Le Hartfield ne retint pas le petit soupire qui voulait s’échapper, mais regrettait de ne pas avoir fait entendre ses paroles à la place - parce-qu’il aurait bien répondu à la demoiselle qu’à travers tout ça, c'était surtout elle qui lui manquait plus qu'autre chose alors qu’ils se comportaient comme deux étrangers articulant leur vie sans se soucier de l’autre. Ce n’était pas ça qu'il voulait, Ruben - mais aujourd’hui n’était pas le moment pour en discuter.

Alors, en attendant que les invités daignent pointer le bout de leurs nez, il se remit en cuisine afin d’être prêt à les accueillir comme il se devrait le moment venu. Il avait presque tout fini, Ruben, organisé comme s’il se trouvait au sein de l’opération la plus importante de sa carrière. Attrapant le verre de vin posé à ses côté, il but de nouveau une gorgée de rouge qu’il voulait tester avant de servir aux invités lorsqu'il put entendre retentir la sonnette de l’appartement. S’essuyant les mains sur un torchon qui trainait là, ce fut avec un petit instant de retard sur Grace qu'il se pointa à la porte d’entrée, affichant son plus beau sourire d’hôte parfait - ce dernier cachant parfaitement tout le reste de ce qui allait pas dans le quotidien, et la liste était malheureusement longue ces derniers temps. « Entrez, entrez, restez pas sur le pallier. » Parce-qu’ils n’étaient pas là pour se parler d’un côté et de l’autre de la porte, avec un geste tendre et calculé il posa le plat de sa main dans le bas du dos de Grace, l’intimant à se décaler légèrement de là où elle se tenait actuellement afin que leurs invités puissent entrer à leur tour - d’ordinaire, il aurait ajouté ici et là une taquinerie ou une autre, il ne se serait pas gêné pour directement tirer Grace vers lui en la tenant des deux mains par la taille; mais rien que ce contact là était quelque-chose qui dérogeait à leurs habitudes dernièrement, alors il ne fallait tout de même pas abuser des bonnes choses tout de suite.










Dernière édition par Ruben Hartfield le Ven 22 Juil - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
we fight through fire and ice forever | family chaos MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
we fight through fire and ice forever | family chaos 5xYb87xY_o
POSTS : 11475 POINTS : 910

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2swann #57meet & greet (shining stars agency)zoya #5

(ua zombie) swann #58


we fight through fire and ice forever | family chaos X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)535455565758

we fight through fire and ice forever | family chaos 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

we fight through fire and ice forever | family chaos 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

we fight through fire and ice forever | family chaos B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

we fight through fire and ice forever | family chaos A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

we fight through fire and ice forever | family chaos GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


we fight through fire and ice forever | family chaos Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

we fight through fire and ice forever | family chaos 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

we fight through fire and ice forever | family chaos Inu8




[spoiler="rps abandonnés"]maxgarrett #2wendy #2 › [url=https://www.30yearsstillyoung.com/t52061-craines-we-re-still-young-still-got-our-mindless-ways-and-our-timeles
AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @selfmade, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyDim 17 Juil - 21:58




Une soirée au sein du clan Craine, ça aurait probablement fait naître quelques appréhensions chez Rory il y a encore quelques mois, lorsque tout n'était pas toujours au beau fixe et qu'il paraissait encore un peu tôt pour tous se réunir et trinquer ensemble. Mais aujourd'hui bien des choses avaient changé et rien ne pourrait lui faire plus plaisir que de passer la soirée avec ses sœurs – Garrett ayant du décliner l'invitation pour cause de voyage professionnel, ce qui n'avait pas vraiment surpris son entourage – et les personnes chères à leur cœur. Swann arrivait bien évidemment en tête de liste du coté de l'acteur, qui ne cachait pas son bonheur de pouvoir officiellement fêter leurs fiançailles et celles de Ruben et Grace. Le cœur de Rory, lui, vibrait déjà de fierté à la simple idée de pouvoir parler de lui comme de son fiancé, un terme dont il userait et abuserait probablement ce soir encore. C'était la première fois qu'ils se réunissaient tous depuis ce qui lui paraissait une éternité, alors ça comptait d'autant plus à ses yeux de pouvoir le faire dans ces circonstances. Leur famille avait connu son lot d'épreuves et s'en était parfois trouvée fragilisée, mais Rory avait confiance en l'avenir pour leur offrir d'autres heureuses occasions à fêter. D'autres mariages, d'autres naissances, et mille et uns bonheurs qu'ils pourraient célébrer ensemble. Rien n'était jamais idyllique bien longtemps chez les Craine, mais en bon idéaliste qu'il était Rory était toujours celui qui voulait y croire plus que les autres. Cette soirée ne pourrait pas être autre chose qu'une réussite, n'est-ce pas ?

« J'espère qu'ils vont aimer leur cadeau. Plus j'y pense et plus je me dis que quelques jours loin de Brisbane leur feraient le plus grand bien. » Installé sur le siège passager, Rory tourna son visage vers celui de son fiancé pour échanger avec lui un regard amoureux. Ils prenaient quelques risques avec cette idée de voyage, connaissant trop bien Grace et Ruben pour savoir qu'ils couraient après le temps et faisaient passer leur travail à l'hôpital avant tout le reste. Mais aussi convaincu soit Rory qu'ils vivaient le parfait bonheur et formaient un couple profondément uni, il ne pouvait que leur souhaiter de prendre aussi un peu de temps pour eux. « Il y aura presque tout le monde ce soir, y compris le cavalier ou la cavalière de Wendy. Et Wyatt, bien sûr. » Une pensée qui ne suscitait plus la moindre inquiétude chez l'acteur, qui s'était promis il y a maintenant des mois qu'il ferait autant d'efforts que nécessaire pour que les choses s'apaisent avec le père de son neveu. Wyatt aurait parfaitement sa place à ce dîner, aussi parce qu'il était l'homme le plus à même de rendre Rosalie heureuse, et c'était son rôle de s'assurer qu'il se sente enfin pleinement à sa place dans cette famille. « Tu me le dirais, si ça te stressait un peu ? » Il demanda doucement, déposant sa main sur la cuisse de Swann tandis que son regard se teintait à nouveau d'une infinie tendresse. Swann connaissait bien sa famille, il connaissait bien Ruben et ne mettrait sans doute que quelques minutes à sympathiser avec Wyatt et la personne qui accompagnerait Wendy ce soir – Rory n'avait rien voulu savoir avant, s'étant promis de ne plus se mêler de ses choix et de lui faire amplement confiance. Mais Swann aurait malgré tout tous les droits d'appréhender ce dîner et la perspective de passer les prochaines heures au milieu de tout ce monde, Rory n'ignorant pas combien il voulait toujours être à la hauteur des espoirs qu'on plaçait en lui et combien sa famille, tout particulièrement, pouvait parfois intimider même ceux qui les connaissaient. Swann n'aurait aucun effort à faire pour être en tous points parfait, en tout cas à ses yeux, et il le rassurerait à chaque instant si c'était nécessaire. « Ça va bien se passer. » Ils seraient tous les deux, à fêter leurs fiançailles auprès de ceux qui comptaient pour eux, et il y aurait même à boire et à manger. Pour connaître Grace et Ruben, il y avait même fort à parier pour qu'ils aient vu les choses en grand.

Arrivés devant le domicile du couple, Rory glissa sa main dans celle de Swann et marcha avec lui jusqu'à la porte du loft. Il tenait dans son autre main un petit sac dans laquelle ils avaient glissé l'enveloppe cadeau qu'ils offriraient à sa sœur et son fiancé, et n'attendit pas plus longtemps pour sonner à la porte. Les quelques secondes qui suivirent furent simplement l'occasion d'échanger avec Swann un nouveau baiser : un baiser porte-bonheur, il l'espérait. « Entrez, entrez, restez pas sur le pallier. » C'est sur les deux silhouettes de Grace et Ruben que la porte s'ouvrit bientôt et un large sourire chaleureux qui prit place sur les lèvres de Rory. Il était toujours heureux de les voir, mais ce soir c'était encore bien plus particulier parce qu'ils avaient tous pu se libérer en même temps. « Salut, vous deux. Vous êtes très beaux. » Rory s'avança d'un pas pour les enlacer l'un et l'autre, s'attardant peut être un peu trop au goût de Grace qui n'avait jamais raffolé de ce genre d'effusions. « On est tellement contents de vous voir. C'est gentil d'avoir proposé d'organiser la soirée chez vous. » Il souffla, sa main trouvant tout naturellement sa place dans le dos de Swann. Ils auraient aimé pouvoir leur épargner tout ce travail, mais avec l'achat de leur nouvelle maison ils étaient occupés à préparer leur futur déménagement et commençaient à faire un tri important dans leurs affaires. Leur loft risquait d'être en désordre pendant un petit moment et ils seraient tous bien mieux ici, sans l'ombre d'un doute. « Les autres sont pas encore arrivés ? » Ils semblaient être les premiers, à en juger par le calme qui régnait encore à l'intérieur. Un calme souvent éphémère chez les Craine. « Au fait, on a un petit quelque chose pour vous. Je peux vous le mettre de coté si vous voulez attendre pour l'ouvrir. » Ils n'auraient pas pu venir les mains vides, surtout alors que Grace et Ruben aussi fêtaient ce soir leurs fiançailles. Une double occasion qui ne pourrait décidément pas le rendre plus heureux que de partager cette joie avec l'une de ses sœurs.



we fight through fire and ice forever | family chaos JTdVfXP
we fight through fire and ice forever | family chaos QqLqwzn
we fight through fire and ice forever | family chaos QoPDAKU
we fight through fire and ice forever | family chaos E0B9M70
we fight through fire and ice forever | family chaos Hod8yO6

we fight through fire and ice forever | family chaos HZjB4DU
we fight through fire and ice forever | family chaos 872289volunteer
we fight through fire and ice forever | family chaos WJ4yJXe
we fight through fire and ice forever | family chaos GmWTCGB
we fight through fire and ice forever | family chaos Lcds5AP
we fight through fire and ice forever | family chaos Qi7UeVN

 we fight through fire and ice forever | family chaos 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
we fight through fire and ice forever | family chaos MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 46869 POINTS : 240

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)rory #57greta #8rory #58 (ua)scarlett #4 (fb 2005) › arthur #16

we fight through fire and ice forever | family chaos 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

we fight through fire and ice forever | family chaos 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

we fight through fire and ice forever | family chaos Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

we fight through fire and ice forever | family chaos 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

we fight through fire and ice forever | family chaos 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #8 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : min-kyung #4 › ginny #6

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : eliyam (avatar) › nairobi (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyDim 17 Juil - 22:56



Il n’a rien dit à Rory. Il ne lui a pas fait part de ses quelques craintes, ni même de son appréhension générale quant à la soirée. L’anglais estime que cela n’en vaut pas la peine, parce que ses craintes ne sont pas assez fondées ni même importantes pour qu’il prenne la peine de les partager à l’homme qu’il aime. De toute façon, il sait déjà en retour que Rory sait comment il se sent, en témoigne toute la douceur et la délicatesse dont ce dernier fait preuve à son égard, plus encore qu’à son habitude. « J'espère qu'ils vont aimer leur cadeau. Plus j'y pense et plus je me dis que quelques jours loin de Brisbane leur feraient le plus grand bien. » Les yeux vrillés sur la route face à lui, ses phares éclairant déjà le goudron à cause de l’obscurité grandissante, il hoche la tête dans le vide, n’ajoutant quelques mots après plusieurs secondes. “Ils le méritent. Ils n’auraient sûrement pas pu profiter d’une semaine entière mais ils devraient trouver le moyen de se libérer un même week-end.” C’est ce qu’il veut croire, du moins. Les jeunes fiancés ont un métier qui demande tout leur temps et pour lequel ils ne peuvent pas se contenter de faire le minimum, mais ce n’est pas pour autant qu’ils peuvent s’oublier eux-mêmes, ou leur couple. Rory et Swann tiennent bien trop à eux, chacun à leur niveau et pour des raisons différentes, pour ne pas saisir la moindre opportunité de les rendre heureux. Et si jamais ils ne trouvent pas le temps de faire ce fameux week-end de repos alors ce ne sera pas si grave, après tout ce n’est qu’un cadeau. Ils en feront ce qu’ils désirent sans jamais que cela puisse offusquer les nouveaux fiancés. Un court instant, il tourne son regard en direction de Rory pour répondre à son sourire dans un écho, éternellement comblé de le savoir à ses côtés. « Il y aura presque tout le monde ce soir, y compris le cavalier ou la cavalière de Wendy. Et Wyatt, bien sûr. » S’il est curieux de savoir qui pourra accompagner Wendy, il l’est sans doute tout autant d’avoir enfin l’occasion de rencontrer Wyatt et de lui parler - et de revoir leur tout jeune enfant, aussi, bien sûr. “Promets moi de pas dévisager la personne qui accompagnera Wendy.” Si tout est dit dans un sourire et sur un ton doux, le fond de la demande reste le même: il faut que Rory apprenne à se détacher de son rôle de grand-frère protecteur pour enfin faire confiance à sa toute jeune sœur. Elle fait des erreurs, certes, mais elle a au moins le mérite d’apprendre de ces dernières. Elle mérite d’avoir tout autant le droit à sa chance que tout le monde autour de cette table, chacun à cause de leurs propres erreurs. « Tu me le dirais, si ça te stressait un peu ? » Il esquisse un sourire un coin tel un enfant pris sur le fait. La main que Rory pose contre sa cuisse le rassure aussitôt, il attend d’être de nouveau sur une route droite pour poser sa main contre la nuque de son fiancé et ainsi jouer avec ses mèches. “Je sais que tout ira bien.” Il ne nie pas être quelque peu stressé, c’est bien vrai, mais il estime encore qu’il n’y a rien digne d’embêter Rory avec. Son fiancé saura lire entre les lignes et comprendre le sous-entendu de ses mots qui, en ne répondant pas directement à sa réponse, y répond à sa façon. Oui, bien sûr qu’il est stressé. Et ce n’est pas tellement un stress, c’est qu’il appréhende quelque peu la rencontre d’autant de personnes au caractère aussi varié, lui qui en face à face n’a aucun mal à s’entendre avec chacun des Craine et de leur +1 - même s’il ne connaît réellement que Ruben, certes. Mais ils feront tous au mieux, comme d’habitude, parce que cette soirée doit bien se passer. « Ça va bien se passer. » Et à ce moment, il comprend que ce n’est pas tant lui-même qui s’inquiète de l’issue de la soirée, mais bien Rory aussi. Les deux hommes ont leur raison mais la finalité reste la même. Sans ajouter un mot, Swann reprend des caresses contre sa nuque, certain que son fiancé comprendra son geste et toute l’assurance qu’il essaye de lui faire passer par ce dernier. Tout ira bien, il n’a pas à s’en faire et, surtout, il n’a pas à se mettre une pression inutile sur les épaules.

La voiture garée, ils parcourent rapidement les quelques pas les séparant de l’entrée du domicile, l’appréhension faisant place à une certaine impatience. Rory a hâte de retrouver sa soeur autant que son meilleur ami et personne ne pourrait lui retirer ça, surtout pas l’anglais qui noue naturellement ses doigts autour des siens et prend le temps de l’embrasser tendrement, ses lèvres se posant une ultime fois contre sa joue, habitude oblige. Sa main toujours contre celle de son fiancé, il se contente simplement d’ajouter au tableau un sourire de premier de la classe lorsque la porte s’ouvre sous leurs yeux et que les politesses s’échangent déjà pour les laisser passer le seuil de la demeure. Bientôt, ce seront eux qui recevront leurs proches. « Salut, vous deux. Vous êtes très beaux. » - “Grace, tu es magnifique.” Parce que le même sang Craine coule dans ses veines, bien sûr. Rory enlace leurs hôtes avec attention, il en fait de même l’instant d’après, sans doute avec un peu plus de retenue cependant. Cela n’enlève rien de la joie qu’il ressent, cependant. « On est tellement contents de vous voir. C'est gentil d'avoir proposé d'organiser la soirée chez vous. » Il sourit lorsque la main de Rory trouve place contre son dos, éternellement rassurante. “On organisera le prochain repas.” Parce qu’ils auront leur maison, parce que bien sûr que la famille se retrouvera à nouveau dès que possible, chaque membre amenant un être proche. « Les autres sont pas encore arrivés ? » Sans doute parce qu’ils sont arrivés à l’heure exacte de l’invitation ; les autres ont pris leur temps, eux. « Au fait, on a un petit quelque chose pour vous. Je peux vous le mettre de coté si vous voulez attendre pour l'ouvrir. » Il leur avait semblé inimaginable de venir sans cadeau, surtout alors qu’ils ne manquent pas d’idées ou de moyens pour toujours trouver de quoi leur faire plaisir. “C’est vraiment pas grand chose.” Il ajoute et justifie, humble. “J’espère que tu as pris note de ces cocktails qu’on a goûté à Semarang, Ruben ? L’invitation vient avec un service au bar ?” Il ne sait pas quoi dire à la sœur de Rory, bien malgré lui, alors c’est plutôt vers son fiancé qu’il se tourne, par habitude autant que par facilité, évoquant ainsi leur dernière rencontre en Indonésie. Beaucoup de choses ont changées depuis, encore une fois. “Vous avez besoin d’aide pour installer quelque chose encore ? On est peut-être un peu en avance.” Et si l’idée de tuer le temps en étant assis à côté de Rory sur le canapé ne serait en rien pour le déranger, le blond tente tout de même de trouver un moyen de se rendre utile, habitude oblige encore une fois. Bientôt, les deux médecins auront une ribambelle d’invités à gérer et une paire de mains de plus ne sera sûrement pas de refus. Maintenant, Swann a lui aussi sa main libre posée contre le dos de son fiancé qu’il caresse doucement, sans s’avoir s’il le rassure lui, ou lui-même.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyLun 18 Juil - 4:05



« On restera pas longtemps. Juste assez longtemps pour dire qu’on est venu. » C’est au moins la cinquième fois que tu dis ça à Wyatt dans le peu de temps que ça a pris de votre appartement jusqu’à la maison que partage Grace et Ruben. Ce n’est pas que tu n’as pas envie de voir ton frère et tes sœurs, non. Ça fait un bon moment que vous ne vous êtes pas réunis tous ensemble - sans Garrett qui a décliné l’invitation, sans que tu ne cherches réellement à savoir pourquoi - et c’est toujours rassurant pour toi de t’assurer que tous les membres de ta fratrie se portent bien. Toutefois, tu sais aussi qu’une fois tous ensemble, les choses ont tendance à prendre un tournant qui n’est pas toujours des plus agréables, et tu ne gardes pas non plus un souvenir particulièrement doux de tes derniers tête-à-tête avec Grace. Alors évidemment, que la soirée se passe chez elle te dérange déjà un peu plus que si cela avait eu lieu chez Rory. Tu crains aussi que le sujet de vos parents - toujours aussi tabou avec you - ne soit abordé, mais si vous avez tendance à taire les déboires de votre mère et les aventures de votre père en public. Peut-on réellement parler de public avec les quelques +1 qui vous accompagne ce soir? Deux fiancés et le père de ton fils. Tu n’as pas la moindre idée de qui Wendy peut bien ramener, mais tu espères en quelque sorte qu’il saura être la raison pour laquelle vous n’évoquez pas de sujets épineux ce soir. Tu te consoles toutefois en te disant que l’avantage du fait que ça ne se passe pas chez toi veut dire que tu as une porte de sortie. Et un joli échappatoire du nom de Gabriel, qui saura sans aucun doute comment faire pour charmer son auditoire, avant de se transformer en petit monstre trop fatigué, vous donnant la raison parfaite pour vous éclipser avant même que le dessert ne soit servi. Des Craine à petite dose, c’est bien tout ce que tu sais encore tolérer pour le moment.

« Tu promets de me retenir si jamais Grace fait un commentaire? » Jamais tu n’aurais cru être celle qui demande cela, surtout pas à Wyatt qui était connu pour avoir un tempérament bien plus sanguinaire que toi, mais depuis la naissance de Gabriel, tu étais devenue une sorte de mère lionne et tu n’appréciais pas du tout la manière dont ta sœur semblait tourner autour de lui, encore moins les commentaires qu’elle pouvait faire à son sujet. Après tous les scandales que tu avais provoqué l’an dernier, tu étais décidée à ne pas être celle qui dit un mot de trop ou qui fait un pas de travers ce soir, ce pourquoi tu aurais peut-être besoin d’aide pour y parvenir. Tu lâches un long soupir avant de finalement ouvrir ta portière, donnant ainsi le go à Wyatt qui s’empresse de sortir le petit de son siège d’auto. Tu attrapes le sac à couche ainsi que les deux lettres dans lesquels tu offres tes plus sincères félicitations aux deux couples, ainsi que deux chèques qui tu l’espères, sauront leur être utiles pour les préparatifs des célébrations à venir. « T’as pas oublier de signer les cartes? » que tu lui demandes, déjà prête à sortir un crayon du coffre à gant, juste au cas. Gabriel sera certainement l’invité le plus mignon de la soirée, habillé dans son petit habit qui est - pour l’instant du moins - encore propre. Tu déposes un baiser contre le front de ton fils, et tu échanges un dernier regard avec Wyatt avant de venir porter quelques coups contre la porte. Quand la porte s’ouvre sur la silhouette de ta sœur, tu as déjà ton plus beau - et ton plus faux - sourire sur les lèvres. « Désolée pour le retard, Gabriel ne voulait pas coopérer. » que tu inventes pour expliquer le dix minutes que tu viens de passer dans le stationnement, incapable de te décider à faire face à la musique. Tu viens poliment faire la bise à ta sœur, ainsi qu’à Ruben qui ne semble jamais être loin de sa bien-aimée. « Ruben, toujours un plaisir de te voir. » que tu affirmes alors que tu dois pouvoir compter sur les doigts d’une main le nombre de fois que ton chemin a croisé le sien cette année. « Vous connaissez Wyatt. » que tu rappelles, bien incapable de ne pas lancer un regard plus sombre à ta cadette alors que tes doigts viennent serrer ceux du Parker, qui semble décidé à se cacher derrière son fils. Vous avancez légèrement dans la demeure, pour laisser de la place dans l’entrée pour l’arrivée éventuelle de ta plus jeune sœur et c’est avec un sourire qui se veut plus naturel que tu salues Rory et Swann, que tu enlaces l’un après l’autre. « Je suis contente de vous voir. » Et la vérité, c’est que si ce n’était pas d’eux, tu aurais sûrement hésite encore bien plus longtemps avant de ne rentrer dans cette demeure qui frôle - sans grande surprise - la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyJeu 21 Juil - 23:32


Elle a été maligne Rosalie quand elle s’est immédiatement glissée derrière le volant tandis que j’installais Gabriel dans son siège. Elle prenait l’avantage sur la maîtrise du véhicule sans jamais me laisser l’option de faire demi-tour pour abandonner tout simplement l’idée même de se pointer à cette fichue soirée. À sa place, j’aurais déjà enclenché la marche arrière au lieu de jeter sans cesse un regard vers la maison dans laquelle va se réunir toute sa famille. Cela semble être une véritable obsession chez les Craine que de créer des rassemblements auxquels personne ne souhaite réellement se rendre et où l’on y traînait les conjoints et conjointes qui n’ont absolument pas demandé à se retrouver au milieu de l’arène. Je serais bien mal placé pour critiquer les repas enflammés, mais dans ma famille, on a encore tout de même la présence d’esprit de ne pas inviter tout un public au bain de sang familial. « Tu promets de me retenir si jamais Grace fait un commentaire? » Qu’elle se tente un pas de travers la gamine et personne ne pourra plus rien retenir de qui que ce soit on le sait aussi bien l’un que l’autre. « J’essayerais. » À quoi bon faire des promesses dans le vide quand je me demande encore ce que je fous là. Je n’étais jamais le bienvenu chez les Craine, le paria que personne n’avait vu débarquer dans la vie de Rosalie, celui qui n’apportait aucune plus-value à la réputation familiale et qui par-dessus le marché se permettait de jurer comme un charretier dès qu’il ouvre la bouche. Le résumé paraît réducteur, mais c’est bien le sentiment que j’ai conservé même après des années sans les avoirs tous vus au même endroit. Je n’ai jamais été le bienvenu au repas de famille des Craines, en quoi les règles ont-elles bien pu changer ? « T’as pas oublier de signer les cartes? » - « Oui. » Oh j’ai signé, de la manière la plus hypocrite qui soit, en petit caractère sans rien laisser de plus que mon prénom comme témoignage de ma (non) participation aux cadeaux savamment pensé par ma compagne. Pour Rory, je peux encore faire un effort quand il n’a eu de cesse de vouloir se rattraper, pour Grace autant dire que tout sera sous le contrôle d’un sourire de circonstances et quelques mots échangés pour prétendre à l’illusion qu’elle semble s’efforcer à mener auprès de son incroyable fiancé.

Rosalie est stressée et je n’ai qu’une envie : fuir de l’autre côté. Mais déjà elle a sonné à la porte et on vient nous accueillir comme s’ils n’attendaient plus que nous. C’est sans aucune honte que je transforme mon fils en un bouclier fait de babillements et autre mignonnerie qui auront probablement le don d’attirer tous les regards en faisant oublier mon existence auprès des autres. Ou presque. « Bonsoir. » J’offre un sourire à Grace qui semble déjà être à la recherche de la meilleure punchline qu’elle pourra m’envoyer en un temps record. Je serre la main de son fiancé avant de retenir Rosalie par l’anse du sac à langer pour en extraire une bouteille de vin. « Je vous ai ramené ça. » J’ai promis de ne pas faire d’esclandre et on m’a toujours appris qu’une bonne bouteille pouvait aider à briser la glace. Je finis par suivre Rosalie qui enlace bien plus chaleureusement son frère et celui qui semble être son fiancé et dont elle m’a parlé récemment. « Tu dois être Swann, ravi de te rencontrer. » Je tends ma main libre vers le brun accompagné d’un sourire qui se veut véritablement sincère tout en essayant de garder Gabriel contre moi, quand il semble décider à vouloir rejoindre le jeune homme. Du coin de l’œil je remarque que Wendy ne semble pas encore arriver et je me demande bien ce que la gamine à prévu pour pimenter la soirée à sa façon. On peut clairement s’attendre à tout avec la benjamine du clan.
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
le miroir sans tain
we fight through fire and ice forever | family chaos IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards - et certaines promesses ont été faites en croisant les doigts dans le dos.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 10564 POINTS : 1560

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(dix-huit) - present: ambrose #17diego #3ethel #6evelyn #6louis #3mavis #16mavis #17nina #5nina #7nina #8scarlett #3shilohzoya | past: lewislouis #4 | alternative: nina #4 (gd)rhett #20 (sd)spencer (gd)

RPs EN ATTENTE :
greta #2 › olive › mavis #18 › rory #4

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ethel #5louis #2mavis #15rhett #18scarlettscarlett #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)tessa (gd)swann #4 (ghd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethelhassanlouismaëlmavisninarhett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : loudsilencecreations (avatar) › harley (profil gif) › thaygifs (signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › peter kürten, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyVen 22 Juil - 11:50




Le sourire éclatant était de mise, mais n’était pas autant faux qu’il aurait pu le paraitre. En effet, Ruben était réellement heureux de recevoir chez eux les membres de la famille Craine - qu’importe l’issue que prendrait ce diner -, surtout que les premiers invités qui frappèrent à leur porte étaient Rory et Swann. Cependant, il aurait aimé pouvoir le faire en ayant résolu une partie des conflits silencieux qui étaient menés entre Grace et lui depuis des semaines, désormais. Il n’aurait donc pas eu à faire autant attention à son comportement envers sa fiancée face aux membres de sa famille: il détestait ça, surtout que les Craine étaient comme une seconde famille pour lui depuis bien des années désormais. « Salut, vous deux. Vous êtes très beaux. » Ben eut un petit rire. « Grace, tu es magnifique. » - « La plus belle d’entre nous, sans aucun doute. » Il s’y tentait, à rendre son comportement le plus naturel possible. Il essayait de faire comme si cette remarque était on ne pouvait plus normale entre eux. Il fut sauver par Rory s’approchant tour à tour de Grace et lui, les enlaçant un instant. Ruben ferma la porte de l’appartement à leur suite, une fois qu’ils furent tous deux à l’intérieur. « On est tellement contents de vous voir. C'est gentil d'avoir proposé d'organiser la soirée chez vous. » - « On organisera le prochain repas » Le brun fit un mouvement de la main, comme pour balayer les excuses du couple. « Ca faisait longtemps que j’avais pas cuisiné, c’est vous qui me rendez service à venir chez nous. » Si les horaires de travail du Hartfield n’étaient pas celles qu’elles étaient, il y avait fort à parier que ce genre d’invitations se feraient bien plus régulièrement.

« Les autres sont pas encore arrivés ? » - « Vous êtes les premiers. »

« Au fait, on a un petit quelque chose pour vous. Je peux vous le mettre de coté si vous voulez attendre pour l’ouvrir. » Le regard de Ben glissa d’abord dans la direction de Grace - d’où les deux jeunes hommes se tenaient, ils ne pourraient pas voir que ce dernier était teinté d’un léger voile assombrissant -, avant de reporter son attention sur Rory qui tenait un petit sac dans la direction des nouveaux fiancés. « Je croyais que j’avais dit que c’était pas la peine de vous embêter avec ça ? » A coup sûr, et c’était pour ça que le regard de Ruben s’était fait un brin plus noir en direction de Grace, c’était la jeune femme qui avait insisté après lui en disant que ce serait une bonne idée d’échanger des cadeaux. « C’est vraiment pas grand chose. » Après une dernière seconde d’hésitation, il déposa les armes et fit un mouvement de tête en direction de la table à Rory. « T’as qu’à déposer ça sur la table, on fera comme aux anniversaires et on attendra le dessert pour les ouvrir. » Les comme dans j’avais dit pas de cadeaux pour j’en ai préparé de mon côté aussi. « J’espère que tu as pris note de ces cocktails qu’on a goûté à Semarang, Ruben ? L’invitation vient avec un service au bar ? » Là, c’était le genre de commentaire en revanche qui redonnait le sourire à Ruben. « T’as pas oublié à ce que je vois ? » Pour ça, et pour toutes les choses dont ils avaient parlé pendant cette entrevue qui n’avait en aucun cas été prévue, les paroles du burn s’appliquaient. « Vous avez besoin d’aide pour installer quelque chose encore ? On est peut-être un peu en avance. » - « Tout est déjà prêt, t’en fais pas, j’ai pris mon après-midi pour avoir du temps devant moi. Suis moi plutôt, je vais nous servir quelque-chose. » La sonnette de la porte d’entrée retentit de nouveau au moment où les deux hommes se dirigeaient vers le bar, un peu plus loin dans le salon, où Ruben avait posé les cocktails prévus pour l’apéritif. Il tourna simplement son regard vers Grace, déjà partie ouvrir la porte. Et sans grande surprise, ce fut Rosalie et Wyatt qui apparurent à la suite de sa fiancée.

« Désolée pour le retard, Gabriel ne voulait pas coopérer. » L’arrivée des jeunes parents se faisait en fond sonore pour le moment, alors que Ben glissait dans les deux mains de Swann deux verres à cocktails. « T’as qu’à en donner un à Rory pendant que je vais accueillir les nouveaux arrivés. » Qu’il dit à l’anglais, avant de l’abandonner un peu lâchement pour avancer vers l’entrée, là où était passée Grace pas plus d’une minute plus tôt. Ainsi, le brun fut aux côtés de sa fiancée juste au moment où Rosalie lui distribuait des bises. « Ruben, toujours un plaisir de te voir. »  - « Toujours un plaisir aussi, Rosalie. Tu es ravissante. » - « Vous connaissez Wyatt. » Aux mots de la brune, l’attention de Ben se dirigea vers l’homme qui l’accompagnait - et qu’il avait déjà rencontré plusieurs fois lors de diners de cet acabit. « Bonsoir. » - « Bonsoir Wyatt. » Les deux hommes échangèrent une poignée de main, alors que l’aînée des Craine s’en allait voir son frère, un peu en retrait de l’entrée de l’appartement désormais. « Je vous ai ramené ça. » Wyatt tendit une bouteille en direction des fiancés - et des hôtes également -, et puisque Grace ne semblait pas décidée à coopérer, ce fut Ruben qui attrapa le cadeau que le jeune père leur tendait. « C’est vraiment gentil, Wyatt. Je vais aller la mettre au frais pour qu’elle soit prête pour le diner. » Alors, le chirurgien s’éclipsa un instant dans la cuisine, et profit de ce moment où il se retrouva seul pour souffler un peu. A peine une poignée de minutes s’était écoulée, depuis l’arrivée des premiers invités, que déjà il sentait son énergie pour la soirée diminuer. Pas qu’il n’aimait pas recevoir, pas qu’il n’aimait pas partager un diner en compagnie des Craine: il aurait simplement aimé que les circonstances soient différentes.

Mais déjà, il était de retour dans le salon, grand sourire aux lèvres et regard toujours en coin à regarder où se trouvait Grace; en réalité, même s’il ne le dirait pas, il s’inquiétait pour la jeune femme d’autant plus depuis que Rosalie était arrivée avec son nouveau-né. Il pouvait aisément deviner vers quel sujet les pensées de sa bien-aimée pouvaient se diriger. « Restez pas debout, asseyez vous dans les canapés, faites comme chez vous. Qui veut boire quoi ? » Les deux mains jointes, le regard de l’hôte de ce soir passait de visage en visage afin de pouvoir attraper au vol la moindre information qu’on lui donnerait. « Wendy et son +1 ne devrait pas tarder à arriver, ça nous fera patienter comme ça. »

codes couleurs des dialogues:










Dernière édition par Ruben Hartfield le Ven 19 Aoû - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyVen 19 Aoû - 9:13


Wendy avait toujours eu ce don de se faire attendre, comme d’exaspérer son entourage sans trop d’effort. Et même si cette fois elle avait tenté de faire le moindre vague possible, cette réunion familiale au sommet promettait d’être exceptionnelle sans qu’elle ne puisse rajouter son grain de sel. Ce qui était tant mieux en un sens, puisque c’était l’occasion parfaite de montrer qu’elle pourrait enfin être traiter comme une adulte et en égalité avec ses ainés. Ce qui était de loin une mince affaire, mais peu à peu chacun commençait à comprendre que la jeune Wendy n’était plus, et qu’il était temps de l’accepter. Du moins, elle l’espérait sincèrement. Même si une mince boule d’angoisse s’était insérée dans sa poitrine, Wendy n’en garda pas moins l’énergie de son quotidien pour affronter cette soirée, surtout qu’elle ne serait pas seule, ce qui était un précieux avantage. Même si à la différence de ses ainés l’Australienne n’avait pas de petit-ami, elle avait décidé qu’il ne serait pas question qu’elle se présente une nouvelle fois seule à ce type d’événement, même si le dernier était bien lointain et qu’elle n’était pas certaine d’en avoir souvenir, cela changerait. Alors sans trop de réflexion, et parce que c’était l’occasion rêvée, Wendy avait demandé à Carl d’être son partenaire pour la soirée, ce qui n'a pas manqué de faire plaisir au jeune homme, depuis le temps qu’il avait envie de rencontrer la famille Craine, il ne serait pas déçu. Par chance, les parents n’étaient pas de la partie, ce qui permettrait au minimum de réduire certaine tension palpable quand ils étaient dans les parages. Pour autant, ça n'avait pas arrêté les questionnements incessants de la mère de famille sur cet événement, comme si elle n’avait pas toujours été à l’origine des tourments des Craine, mais cela était une tout autre affaire et un chemin sur lequel Wendy n’avait pas envie de s’embourber. A la place, elle avait haussé les épaules et fuit autant que possible cet être humain trop curieux et dieu merci, la sonnette du domaine Craine avant retentit pile à cet instant, annonçant la venue de Carl. Ce qui avait enlevé le poids dans sa poitrine. « Bonjour cher ami, j’espère que tu es prêt pour cette tempête qui nous attends. » Un rire léger franchit les lèvres de la brune avant qu’elle ne mette un coup de coude léger à son ami. « Je t’en prie, ne te prends pas la tête, tu vas voir, ça va être simple. » Du moins, elle l’espérait sincèrement.

Et il avait été temps de rejoindre l’ensemble des membres de sa famille, c’était d’ailleurs drôle à admettre, elle qui avait tant espéré que cela se produirait de nouveau. Maintenant, c’était sur le point de se tramer et c’était un sentiment exceptionnel mais un peu louche. Comme si, le monde n’était plus ce qu’il avait été depuis l’annonce de ces retrouvailles. Peu importe, elle était prête et ravie quand elle se présenta enfin devant chez Grace et Ruben. Elle avait ce besoin de se changer les idées auprès de sa famille, et de retrouver ainsi chacune de ces personnes ce soir ce qui lui ferait le plus grand bien, elle en était persuadée. Elle frappa légèrement à la porte, patienta un bref instant - ce qui changeait clairement de ses mauvaises habitudes – puis enfin, un visage souriant se dessina devant elle. « Bonjour toi. » Un sourire épanouissant se dessina sur le visage de l’Australienne et l’impatience grandissante dans son estomac lui fit un électrochoc. « Je suis navrée pour le retard, j’avais pas prévu que maman me tienne la jambe infiniment, mais t’sais comment elle est quand elle se lance dans un sujet. » Un soupire lassant, Wendy secoua la tête pour mettre de côté cet avant et passer enfin au moment présent. « Je suis ravie d’être ici.» C’était à peu près tout ce dont il était nécessaire de dire à cet instant. Parce qu’elle était sûrement même la seule des Craine vraiment ravie de ces retrouvailles familiales. « Oh, j’en oublie les bonnes manières pardon. » Wendy se tourna vers le brun, qui avait l’air un poil perdu. Elle posa une main délicate sur l’épaule de Carl, gardant toujours ce sourire aux lèvres. « Voici Carl. Carl Flanagan, mon ami. » Et le reste des présentations viendraient plus tard quand Carl prendrait à son tour la parole. Wendy, elle voulait qu’il se sente à l’aise de dire ce qu’il avait envie de dire et non qu’on le fasse à sa place. Puis, ce serait l’occasion de voir également si la famille Craine était vraiment intéressée par les fréquentations de la brunette. Un bon appât en outre, pardon Carl.
Revenir en haut Aller en bas
Carl Flanagan
Carl Flanagan
le marasme des illusions
le marasme des illusions
we fight through fire and ice forever | family chaos IAeu3cF Présent
ÂGE : 24 années d'errance et de désillusions (04.01.2000) ♑︎
SURNOM : Carlito quand il a de la chance, le weirdo sur les réseaux, Carliméro pour Maisie mais juste, épargnez-lui Carlyle.
STATUT : il n'a plus à rougir de regarder Adèle avec les yeux en coeur ni à contenir son envie de l'embrasser car il peut enfin le dire : oui, il a une petite amie (pincez-le très fort, il croit encore rêver)
MÉTIER : valet à l'Emerald Hotel, il a (enfin) repris ses études pour se lancer dans un Bachelor en Mathématiques – respire, Carl.
LOGEMENT : il traine dans les pattes de sa collègue Chelsea, son crush Adèle et son frère Keefe au #77 Kent Street (Fortitude).
we fight through fire and ice forever | family chaos F4d649c602ca50a6a44cadf641086b292c89fcc6
POSTS : 7090 POINTS : 910

TW IN RP : cyberstalking, autodépréciation et self-body shaming, troubles obsessionnels, cyberharcèlement, maltraitance infantile, prostitution (client), mention d'agression physique.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : (infp-t) ☆ irlandais dépaysé ☆ famille disloquée dont il est le chat noir : père déserteur, mère dépressive depuis sa naissance remariée avec une brute et frère qui aurait pu finir paraplégique par sa faute ☆ prêt à tout pour exister dans la vie de son père, cette recherche d'attention l'a mené trop loin ☆ prisonnier du one-itis ☆ incapable de faire parler de lui autrement qu'en mal, une sombre réputation lui colle à la peau depuis que ses pratiques de stalker ont été dévoilées au grand jour ☆ zéro confiance en lui et une paranoïa de tous les instants, rempli de doutes et de contradictions
CODE COULEUR : seagreen ; darkseagreen
RPs EN COURS : (09) naomi #7eoin #1lara #1chelsea #5blake #2 (ua slasher)ambrose #3 (ua zombie)meet & greet (event)maisie #6 (event)adèle #12


we fight through fire and ice forever | family chaos CH4CnHKA_o
flanagans (scénario) ☆ can we work it out ? can we be a family ? i promise i'll be better, mommy i'll do anything, daddy please don't leave. i ran away today, ran from the noise, ran away. don't wanna go back to that place, but don't have no choice, no way. it ain't easy growin up in world war III.

we fight through fire and ice forever | family chaos Q5w6
caele #12 ☆ and if somebody hurts you, i wanna fight, but my hand's been broken one too many times. so i'll use my voice i'll be so fucking rude, words, they always win but i know i'll lose. and i'd sing a song that'd be just ours, but i sang 'em all to another heart. and i wanna cry, i wanna learn to love, but all my tears have been used up. ☆ 1234567891011

we fight through fire and ice forever | family chaos MXM34ycM_o
floriarty #6 ☆ when i am down and, oh my soul, so weary. when troubles come and my heart burdened be. then, i am still and wait here in the silence, until you come and sit awhile with me. you raise me up, to walk on stormy seas. ☆ 12345

we fight through fire and ice forever | family chaos IDHHLIHo_o
naomi #7 ☆ running fast through a fairy tale, dark woods, starless night. feel cold air in my lungs, full moon, you follow me. pierce me like an arrow, beneath the blanket of night, longing for flight. when u fall into me it feels so sweet, like dreaming. press yourself into me, let me feel your breathing. ☆ 123456

we fight through fire and ice forever | family chaos Nam8c1id_o
cary #5 ☆ closer to the edge tonight, standin' on the ledge, so why. hold you, reach out your hand to save me, i'm damaged if you dare tonight but it feels like no one cares, so i. can i come back for air ? reachin' for the light, reachin' from inside, help me tonight. ☆ 1234

we fight through fire and ice forever | family chaos J4Uojr5G_o
calsea #5 ☆ it must have been cold there in my shadow to never have sunlight on your face. you were content to let me shine, that's your way, you always walked a step behind. did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle cause you are the wind beneath my wings. ☆ 1234

we fight through fire and ice forever | family chaos 2HSzK8Uf_o
marceline #4 ☆ i didn't want to be the one to forget, i thought of everything i'd never regret. a little time with you is all that i get, that's all we need because it's all we can take. and we will never be alone again, 'cause it doesn't happen every day. kinda counted on you being a friend, can i give it up or give it away ? ☆ 123

we fight through fire and ice forever | family chaos VWBsqv5g_o
fline ☆ so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's doa. it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year. but i'll be there for you, 'cause you're there for me too. ☆ 1

COMMUNICATIONS :
adèle (sms)
maisie (sms)
chelsea (sms)

RPs EN ATTENTE : naomi #8 (fb), lily #6, marceline #5

we fight through fire and ice forever | family chaos PFpnXqAM_o
enid (scénario) ☆ oh, who is she? a misty memory, a haunting face, is she a lost embrace? i call her name across an endless plain, she'll answer me wherever she may be. immortal she, return to me.

we fight through fire and ice forever | family chaos E72a8b38a60e7343858fbd4d4c1b425d1087ab30
wendy (scénario) ☆ just when i thought all was lost, you changed my mind. you gave me hope, you showed that we could learn to share in time. when we sing another little victory song, precious friend, you will be there, singing in harmony.

RPs TERMINÉS :
we fight through fire and ice forever | family chaos QLAbXei

we fight through fire and ice forever | family chaos CEqV3Wi1_o
flowe ♡ head out the window, feelin' the breeze. pushin' it, hands all over me. i have a tingle beneath my feet, startin' to rumble as we speak. holdin' onto hope, feelin' your heartbeat. tryin' not to float, smilin' through my teeth. i'm tryna tip-toe into your home, so load all your ammo. throw all your stones i am your shadow out in the cold. ♪ ♡ 1234567891011

2024 › adèle #10lily #5adèle #11

2023 › lily #3murphy #11 x seth #2chelsea #2soraya x chelseamurphy #10rileylily #4enidadèle #1 (speed dating)naomi #5maisie #4emery #1adèle #3 (survival academy)zoya #1 (survival academy)adèle #2ambrose #1 (ua zombie)adèle #4 (event)adèle #5 (event)shiloh #1chelsea #3adèle #6ambrose #2 (ua zombie)blake #1coloc #1 (survival academy)adèle #7marceline #4adèle #8cillianchelsea #4blake (ua slasher)maisie #5 (event)naomi #6adèle #9cody x adèle (xmax)

2022 › talia #1mitsukomay #1naomi #2marceline #1 (fb 2021)murphy #2 (fb 2020)raphaelmurphy #3colin #1catherinecarlydrama x vernissagemabelmurphy #5 x seth #1wendy #1 (fb 2020)naomi #3défilé weathertonchaos x crainesmaisie #2murphy #7jiyeonmarceline #2 (fb 2021)lily #2wendy #2flora #1naomi #4maisie #3tommy #1murphy #4 (ua)murphy #9 (ua)chelsea #1 (fb 2022)secret santa ft. muiremurphy #8sara #1marceline #3

2021 › maisie #1murphy #1 (fb 2020)naomi #1lily #1

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

ab. connorneil (fb 2020)muhanxavierfaust

the carlito starter pack :drama::


AVATAR : fionn whitehead
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @nairobi (gifs signa+profil), @ovgifs3 (gif flanagans), @lonelywolfgifs (gif floriarty), @vicsdeangelis (gif flowe), @keetikagifs (gif naomi), @jen ♡ (crackship adèle), @poisaens (gif enid), @tcssagifpacks (gif lily), @fuckyougifs (gif chelsea), @watson-emma (gif fline), @recsbylotte-gifs (gif marceline), @fuckyougifs (gif wendy), @mapartche (dessin carl), stairsjumper (starter pack)
DC : eddie yang (ft. lee know) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41966-carl-merry-crisis-and-happy-new-fear
https://www.30yearsstillyoung.com/t42089-carl-one-thousand-lonely-stars-hiding-in-the-cold
https://www.30yearsstillyoung.com/t42110-carl-flanagan
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/carl-flanagan/

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyDim 21 Aoû - 19:20




☾ we fight through fire and ice forever
I'm sitting here stuck and plastered to my seat, I think up a reason to leave. I just lost the plot, Got a little caught, In a little knot. I just hit a wall, had a little fall, felt the swinging wrecking ball.



(outfit) L’invitation l’a flatté sur le moment, à tel point que le garçon l’a acceptée sans même réfléchir. C’était la première fois que l’on pensait à lui pour honorer un tel rôle, la première fois aussi qu’il n’avait pas l’impression d’être un second choix pour quelqu’un alors il n’en fallait pas plus pour le convaincre d’accompagner Wendy à cette réunion familiale où Carl a pourtant toutes les chances de détonner. Lui, le petit irlandais qui ne doit pas avoir le tiers de leur classe et de leurs bonnes manières. Ils ne doivent pas faire partie du même monde et c’est peut-être bien de faire honte à Wendy qui l’effraie le plus, à moins qu’il soit surtout inquiet pour cette réputation qu’il ne pourra peut-être pas cacher. Elle n’a pas dû se vanter auprès de ses proches qu’elle fréquentait le gars creepy de la télé et il sera bien le dernier à se présenter comme tel, car s’il pouvait être simplement Carl aujourd’hui il faut avouer que ça l’arrangerait. Sans étiquette ni rappel de ses frasques, juste l’ami de Wendy à l’accent prononcé et aux inéluctables maladresses. Les Craine Carl ne les connait que de nom et il n’aurait jamais pensé les rencontrer dans un cadre si officiel, c’est intimidant pour le jeune garçon qu’il est et plus effrayant à mesure que les minutes le rapprochent du grand moment. Que savent-ils exactement de lui ? Et combien seront-ils, d’ailleurs ? Six s’il se souvient bien, ça fait beaucoup de bonjours et de sourires à distribuer quand il y pense et c’est aussi tout autant de prénoms que Carl va devoir retenir. Wendy l’a déjà briefé sur ceux des Craine mais leurs compagnons seront baptisés plus tard, histoire de ne pas perdre le bonhomme avec trop d’informations d’entrée de jeu. Il a d’ailleurs révisé Carl, c’est un peu la moindre des choses quand on s’apprête à rencontrer du beau monde car Wendy aura beau lui dire de ne pas se mettre la pression, ce n’est pas tous les jours que Carl peut se donner l’illusion d'avoir sa place quelque part.

C’est chez elle que le garçon la retrouve, les mains garnies de présents qu’il dévoilera plus tard et paré d’une tenue marquant chez lui un réel effort vestimentaire. Il y a bien longtemps qu’on ne l’avait pas vu revêtir une veste, ce n’est peut-être pas grand-chose mais pour un grand habitué du traditionnel jean/tee-shirt le changement est forcément notable. Carl en fait sûrement trop comme à son habitude mais il n’aurait pas pu se présenter à eux dans ses fringues habituelles, pas plus qu’il n’aurait pu arriver les mains vides. Le visage jusque là fermé sous l’effet de l’angoisse, c’est finalement un sourire qui trahit les traits du garçon aux tous premiers mots de sa camarade et cavalière du jour. « Bonjour cher ami, j’espère que tu es prêt pour cette tempête qui nous attends. » Prêt est un bien grand mot à en juger la mine peu rassurée du bonhomme, car on appréhende forcément un peu (beaucoup) la rencontre avec une famille comme les Craine pour tout ce qu’un tel nom peut évoquer. Et ce n’est pas Wendy qui risque de le tranquilliser en lui promettant une tempête – dans quoi est-il en train de s’embarquer, au juste ? « Je stresse quand même pas mal, les déjeuners de famille j’ai plus l’habitude moi. » Si encore il était question d’une réunion entre Flanagan il pourrait trouver refuge dans une discussion avec son frère mais Keefe ne lui sera d’aucune aide aujourd’hui, c’est donc avec lui-même que Carl devra peut-être batailler si les choses viennent à mal tourner. Pourvu qu’il ne fasse pas honneur à son surnom de chat noir en ruinant l’événement par sa simple présence comme il sait habituellement si bien le faire, partout où il passe. « Je t’en prie, ne te prends pas la tête, tu vas voir, ça va être simple. » Carl ne demande qu’à la croire mais les choses ne restent jamais simples quand il est compris dans l’équation, elle devrait pourtant le savoir. « J’te fais confiance mais si jamais tu vois que je cligne trois fois des yeux ce sera le signal d’un appel au secours, okay ? » Autant qu’ils aient leur petit code pour se sauver d’un blanc gênant ou d’une question trop indiscrète, on n’est jamais trop prudent – et alarmiste. « Ton frère c’est Rory, tes sœurs Grace et.. Rosemary ? Non attends, je dois encore réviser ! » Sauf qu’il n’a plus le temps pour ça et que le duo doit se mettre en route sans attendre, la sœur de Wendy et le compagnon de celle-ci les attendant probablement déjà à l’autre bout de la ville. Se mettre en retard pour se faire remarquer à peine arrivés n’est pas une option et pourtant, c'est bien la leur aujourd'hui.

Leur arrivée est annoncée et les prochaines secondes ne sont plus qu'un mélange d'attente et d'agitation interne pendant que le cœur du garçon semble quant à lui prêt à surgir de sa poitrine. Il se tient en retrait derrière Wendy, bien trop nerveux pour se montrer le premier en admettant que se cacher ne soit pas déjà une habitude chez lui, peu importe les circonstances. C'est un jeune couple qui leur ouvre la porte, leurs hôtes du jour comme Carl le devine alors que ses mains tenant les cadeaux se mettent déjà à trembler. Il redoute le moment où il devra sortir de son silence tout comme les présentations qui ne vont probablement pas tarder et les premiers regards qui seront posés sur lui. Tout peut merveilleusement bien se passer ou tout l'inverse, le juste milieu Carl ne connait pas vraiment mais il garde le sourire, aussi crispé soit-il alors que Wendy s'excuse déjà de leur retard. Avec un peu de chance ils n'auront pas été trop attendus, la dernière chose que le garçon souhaite étant d'arriver au milieu d'une discussion déjà bien entamée. « Oh, j’en oublie les bonnes manières pardon. » Jusque là figé dans un coin sans trop savoir où poser son regard ce n'est qu'aux prochaines paroles de sa amie que Carl reprend vie, sursautant légèrement à l'entente de son prénom. « Voici Carl. Carl Flanagan, mon ami. » Mince, c'est à lui. Son sourire est alors un peu moins forcé tandis qu'il s'avance vers le jeune couple, son bras s'accrochant machinalement à celui de Wendy. « Bon- bonjour. » il balbutie, sa voix s'avérant presque aussi tremblante que ses jambes. « J’avais hâte de rencontrer la famille de Wendy. » Et pour le coup Carl ne ment pas, depuis leur rencontre dans un jeu bien connu il tardait au bonhomme d'en découvrir toujours plus sur elle, sa vie et tous ceux qui la composent. Ce n'est finalement qu'anecdotique s'il n'est habituellement à l'aise ni entouré d'adultes, ni entouré de couples – du moins, il faut l'espérer. « Tenez c’est des petits chocolats du café où je- pardon où on travaille. » Carl ne perd pas de temps et dégaine son premier cadeau qui n'en est pas vraiment un si on considère qu'il a dérobé ces chocolats dans le dos de Lily. Alors d'accord il ne les a pas payé de sa poche mais la suite a bien été achetée avec ses petits deniers. « Et puis je vous ai pris un bromélia aussi comme chez moi on dit qu'offrir des plantes porte bonheur mais hum.. » Il dévoile cette fois la malheureuse plante ratatinée sur elle-même, sa couleur grenadine lui avait beaucoup plu en parcourant les étalages du fleuriste mais il n'en reste plus grand-chose, désormais. « Il est mort, enfin je crois parce qu’il avait quand même meilleure mine quand je l’ai acheté. » Il serait prêt à jurer qu’il ne l’a pas malmené et qu’il a même suivi les conseils d’entretien à la lettre – pour le peu qu’il en a mémorisé. En vérité Carl se demande si ça n’aurait pas quelque chose à voir avec la planche Ouija qu’il a récemment acquise, car ce n’est pas le premier phénomène douteux survenant depuis que celle-ci trône dans un coin de sa chambre. Mais il ne peut pas leur dire ça sans passer pour un parfait illuminé, n’est-ce pas ? « Désolé du coup je.. j’ai hésité à le ramener mais je me suis dit que quelqu’un saurait peut-être comment le sauver. Hum, voilà. » Parce qu’il n’a évidemment pas eu le cœur à la jeter, cette pauvre plante. Ça lui aurait fait trop de peine et il se serait même inquiété de la blesser, comme il n’avait déjà pas pu laisser Kleo la planche – à laquelle il a sans surprise trouvé un nom – seule et ignorée dans le magasin d’antiquités. Carl remet de ses mains hésitantes son piteux présent à l'hôte des lieux et maintenant si on pouvait lui indiquer un endroit où se cacher, ce ne serait franchement pas de refus.









we fight through fire and ice forever | family chaos 5DLeWJlg_o

:burger::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptySam 27 Aoû - 1:17


tw : mention d'avortement. (it's time, folks)

« J’ai cru entendre un prénom. Carl, je crois ? Mais ça me dit rien. » Grace hausse les épaules. Cela lui importe peu. De toute façon, Wendy n'a jamais présenté quiconque de consistant et qui soit resté assez longtemps dans sa vie pour que Grace s'en souvienne distinctivement. Ce prénom lui dit pourtant quelque chose. Elle interrogera ses souvenirs plus tard, quand les invités seront arrivés et qu'elle aura besoin de prendre de la distance par rapport à tout ça. C'est probablement trop tôt. Grace n'est pas prête, au final, à recevoir tant de monde dans le nid qu'elle tente de bâtir avec Ruben depuis tant d'années. Il semblerait que depuis quelques temps, le nid prend l'eau de toute part. Grace est épuisée d'essayer de colmater les fuites, mais Ruben y met du sien aussi - enfin, ça, Grace n'en a peut-être pas assez conscience.

C'est Rory et Swann qui arrivent les premiers et Grace accroche à son visage un sourire de circonstance. « Salut, vous deux. Vous êtes très beaux. » « Grace, tu es magnifique. » « La plus belle d’entre nous, sans aucun doute. » La blonde balaie les compliments d'un revers de la main et étouffe le nœud qui se forme sous son plexus d'un rire aimable. Non, elle ne se trouve pas belle. Non, elle ne se regarde plus dans le miroir, plus depuis qu'elle n'est plus capable de voir son reflet éternellement seul. Eternellement terne. Elle adorait s'observer, Grace. Avant. Elle comparait ses progrès musculaires en photo, a toujours eu la mauvaise habitude de compter les calories et les grammes perdus - et les grammes gagnés, surtout. "Une habitude de médecin", c'est ce qu'elle sert à quiconque s'approche un peu trop du sujet à son goût. C'est surtout une habitude qu'elle a développée à force d'être comparée à ses aînés - et pour se démarquer de Wendy. Quoi de mieux pour s'ancrer au monde que de chercher à créer une enveloppe parfaite ? C'est Rory qui se charge de la ramener sur Terre dans une étreinte que Grace juge trop longue, trop appuyée. Elle ne dit rien, pourtant, gardant au visage un splendide sourire dont elle seule à le secret. Son frère et Swann s'éloignent et Ruben fait la conversation. Grace prend un instant pour résister à l'envie de déjà les renvoyer chez eux. Ce n'est pas qu'elle n'aime pas leur compagnie, non. Leur bonheur est éclatant, le voilà le problème. Ils éclaboussent tout le monde avec leur sympathie contagieuse - une maladie que Grace n'a pas du tout attrapée - et leur tranquillité maladive. Alors, Grace range les vestes, fredonne pour se donner contenance, et reprend le sentier de la guerre.

« Au fait, on a un petit quelque chose pour vous. Je peux vous le mettre de coté si vous voulez attendre pour l’ouvrir. » Le regard de la blonde papillonne et elle jette un regard moqueur à Ruben qui, de son côté, avait peut-être oublié cette histoire de cadeau. La blonde a préparé quelque chose d'idiot. A défaut de gâter son neveu ou sa nièce - qui n'est peut-être même pas dans les projets de Rory et Swann - elle a prévu quelques petites surprises pour le chien que le couple vient d'adopter. De toute façon, soyons honnêtes : Grace n'aurait jamais eu le courage d'acheter de quoi contenter un nouveau né, elle qui est si amère de devoir renoncer à son envie de bébé. Au moins, pour le chien, il y a un collier avec une discrète médaille "meilleur frère du monde", dans l'espoir que le couple ait envie d'agrandir la famille avant Grace. « C’est vraiment pas grand chose. » « C'est trop gentil, vous êtes des anges. » Si la fausseté de son sourire n'était pas percée à jour, la façade se fissure sur ce commentaire exagéré dont Grace gratifie le couple. La suite est un enchaînement de banalités que Grace entend à peine, complètement absorbée par son besoin de compter machinalement tous les couverts à la recherche d'une erreur ou d'un manquement. Stressée ? Non, simplement pressée que tout ce repas ne soit plus qu'un lointain souvenir.

Déjà, on sonne à la porte. « Désolée pour le retard, Gabriel ne voulait pas coopérer. » « Tu devrais mettre du bourbon dans son biberon. Je m'y connais, je suis médecin. » Le commentaire, grinçant, fera sans doute mouche. Grace n'en a pas grand chose à faire, surtout pas depuis qu'elle considère sa mère comme un cas franchement désespéré. Avec un peu de chance, Rory n'aura rien entendu de la remarque de sa sœur, que cette dernière a lâchée sur le ton de la conversation. Rosalie salue Ruben, Grace jette un regard aimable à Wyatt. Elle fait mine que les dernières querelles sont oubliée, largement reléguées au rang de broutilles indignes d'être évoquées. « Je vous ai ramené ça. » Grace marque un temps d'arrêt et c'est finalement Ruben qui se saisit des cadeaux. Pour Rosalie, le choix a été infiniment difficile, en matière de cadeau. Offrir une peluche au petit étant exclu, c'est du côté des livres que Grace s'est rabattue. Sur la pile de cadeaux, pour Rosalie et Wyatt - et Gabriel - un album photo attend, déjà rempli du peu de photos retrouvées par Grace. Les places vides sont nombreuses, histoire que le couple puisse remplir à son tour sa petite histoire. Un cadeau sans prétention, mais que Grace a choisi avec plus de soin qu'elle ne l'avouera. « C’est vraiment gentil, Wyatt. Je vais aller la mettre au frais pour qu’elle soit prête pour le diner. » Ruben s'éclipse et Grace guide les invités jusque dans l'appartement, où se sont déjà installés Rory et Swann. « Restez pas debout, asseyez vous dans les canapés, faites comme chez vous. Qui veut boire quoi ? » « Un grand verre de vin. » "Grand" lui a échappé, mais c'est tant pis. Grace lutte intérieurement pour ne pas prendre en otage Gabriel, qui occupera bien assez vite l'attention de tout le monde. « Wendy et son +1 ne devrait pas tarder à arriver, ça nous fera patienter comme ça. »

Et ils n'auront pas longtemps à patienter. Alors que les derniers invités s'annoncent à la porte, Grace file dans l'entrée. Elle respire un grand coup avant de redonner un coup d'éclat à son sourire. Des salutations maladroites, une accolade peu naturelle, un ballet si bien huilé. « Je suis navrée pour le retard, j’avais pas prévu que maman me tienne la jambe infiniment, mais t’sais comment elle est quand elle se lance dans un sujet. » « Ne t'en fais pas. Et tu dois être... » « Oh, j’en oublie les bonnes manières pardon. Voici Carl. Carl Flanagan, mon ami. » Grace pose sur celui qu'elle n'allait franchement pas appeler "Carl" un regard étonné. Elle a déjà vu son visage quelque part, mais où ? Qu'importe, la blonde plisse les yeux et chasse une drôle d'impression de son esprit. « Bon- bonjour. J’avais hâte de rencontrer la famille de Wendy. » Revoilà ce froncement de sourcils caractéristiques du mépris signé Grace Craine. On le confondrait aisément avec une interrogation marquée, s'il ne s'accompagnait pas d'un ton franchement sarcastique. « Vous n'êtes vraiment qu'amis ? » Ils se tiennent d'une drôle de façon, l'un à côté de l'autre. Comme s'ils étaient sortis de la même soirée bizarre. « Tenez c’est des petits chocolats du café où je- pardon où on travaille. » Grace reçoit le cadeau avec un plaisir non feint et s'empresse d'enfourner un chocolat dans sa bouche. « Et puis je vous ai pris un bromélia aussi comme chez moi on dit qu'offrir des plantes porte bonheur mais hum.. » Effectivement, il est étrange. Grace opine du chef comme si elle savait ce qu'était un bromélia avant de comprendre que la plante que tient Carl entre ses mains est pour Ruben et elle. « Il est mort, enfin je crois parce qu’il avait quand même meilleure mine quand je l’ai acheté. » Le constat fait franchement rire Grace qui s'empresse de le remercier. Une plante morte. Parfait. Ce foyer avait définitivement besoin d'être maudit. « Désolé du coup je.. j’ai hésité à le ramener mais je me suis dit que quelqu’un saurait peut-être comment le sauver. Hum, voilà. » « Les plantes sont un symbole de fertilité, c'est très bien. » qu'elle lance à la cantonade pour désamorcer la situation - ou pour mettre Ruben mal à l'aise, au choix.

Le repas se déroule sans franchement trop d'accrocs. Bien sûr, Grace ne peut pas s'empêcher de jeter des regards inquiets à Gabriel comme s'il s'agissait de son propre fils. Parfois, elle glisse aussi son pied du côté de celui de Ruben, comme pour chercher auprès de lui un réconfort qu'elle ne mérite pas du tout. Rory et Swann sont énervants, mais ce constat n'étonnera personne. Grace se contente d'essayer de ne pas voir combien Rory rayonne et combien elle espère elle aussi être regardée par Ruben de la même façon que Swann observe les moindre faits et gestes de son fiancé. Un énième verre de vin plus tard, Grace profite d'un regard de Ruben pour aller chercher le dessert, qu'elle pose sur la table avant de contempler les convives. Ils sont tous énervants. Tous, même Wendy, qui est stupidement attablée comme les autres avec un ami que Grace ne lui connaissait pas - depuis quand a-t-elle des amis, même ? Tous et surtout Rosalie, parce que la présence de son bébé lui octroie une aura de sainte. Tous et spécialement Rory qu'on n'a jamais connu plus amoureux. C'en est trop. « Je dois vous dire que vous avez tous failli être tantes. Et oncle, pardon Rory. » Non, elle ne l'oublie jamais. C'est même celui qu'elle oublie le moins. « J'ai avorté. » Ses yeux se plantes sur Gabriel, la petite merveille à qui elle aurait pu présenter le fruit de ses propres entrailles, un jour. Ses doigts se posent sur l'épaule de Ruben alors qu'elle tient encore le plat de mousse au chocolat par le bord. « Vous pouvez tous féliciter le docteur Hartfield, à qui je souhaite une longue et belle carrière. » D'une traite, elle termine son verre de vin - le verre de trop - et trempe son doigt dans la mousse. « Je crois que ma mousse est ratée. » Il y a autre chose de raté dans la pièce : tout ce dîner était une mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
le miroir sans tain
we fight through fire and ice forever | family chaos IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards - et certaines promesses ont été faites en croisant les doigts dans le dos.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 10564 POINTS : 1560

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(dix-huit) - present: ambrose #17diego #3ethel #6evelyn #6louis #3mavis #16mavis #17nina #5nina #7nina #8scarlett #3shilohzoya | past: lewislouis #4 | alternative: nina #4 (gd)rhett #20 (sd)spencer (gd)

RPs EN ATTENTE :
greta #2 › olive › mavis #18 › rory #4

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ethel #5louis #2mavis #15rhett #18scarlettscarlett #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)tessa (gd)swann #4 (ghd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethelhassanlouismaëlmavisninarhett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : loudsilencecreations (avatar) › harley (profil gif) › thaygifs (signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › peter kürten, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyMer 7 Sep - 22:01




« C'est trop gentil, vous êtes des anges. » Bien sur que c’était trop gentil de la part des garçons, bien sur qu’ils étaient tout autant des anges: Ruben ne remettrait jamais en cause cette partie là de l’histoire, des dires de Grace, puisqu’ils n’avaient que la vérité et rien d’autre que la vérité. Non, ce sur quoi il ne put s’empêcher de tiquer, Hartfield, ce fut le ton que prit la blonde à ses côtés pour adresser cette phrase. Depuis quelques temps - il avait des frissons rien qu’à repenser depuis quand il agissait de la sorte sans s’en rendre vraiment compte -, depuis qu’elle lui avait annoncé être enceinte en réalité, il faisait attention au moindre petit changement dans le comportement de sa fiancée; les bon, les mauvais, et surtout es derniers. Il remarquait beaucoup de chose, le chirurgien, même lorsque les autres le pensaient juste perdu dans ses pensées. Il observait énormément et il ne put s’empêcher de s’apercevoir qu’elle tirait le trait un brin de trop pour que cela puisse être réel.

Cependant, ce n’était ni le lieu, ni le moment de s’attarder sur ce genre de choses - ils auraient tout le reste de la soirée lorsque les invités seraient partis, et la nuit s’il le fallait, pour discuter de ce genre de choses. De toutes façons, le reste de la famille Craine arrivait, et ils se devaient de jouer leur rôle d’hôte plutôt que de se quereller sur détails que personne d‘autre n’avait pu entr’apercevoir si ce n’était Ruben. Rosalie et Wyatt se présentèrent, apportèrent un petit quelque-chose - ils avaient donc tous prévu un présent, bien que la règle de la soirée imposait de ne pas en ramener. Et comme Wendy et son invité surprise tardèrent à rejoindre leur petite troupe, Ben proposa de prendre un verre pour les faire arriver plus vite. « Un grand verre de vin. » Les quelques mots échappés à Grace tendirent les muscles de Ruben, qui ne put s’empêcher de lui lancer un regard en coin. Certes, son état de santé lui permettait désormais de nouveau de s’autoriser à boire de l’alcool, mais elle n’était pas obligée de le dire comme si cela était la seule chose qui lui semblait désirable de faire. Encore une fois: pas le moment, pas l’endroit; il préféra serrer les dents et servir les verres, alors que Wendy et Carl - il avait raison - faisant leur entrée à leur tour dans le salon.

Le diner se passa bien, et ce n’était même pas ironique. Les conversations allaient bon train, les rires se faisaient entendre de temps à autres; Gabriel semblait plutôt heureux d’être dans un bruit ambiant plutôt enjoué et Ruben était lui surtout heureux de voir toute sa belle-famille, qu’il considérait depuis des années et des années désormais comme une extension de sa propre famille, réunie sous son toit. Plus d’une fois, Ruben s’est également permis de déposer délicatement une main sur la cuisse de Grace alors que cette dernière semblait chercher son contact - ce n’était pas lui qui allait se plaindre de ce type d’initiative alors que plus les jours passaient, plus il avait l’impression que tous les efforts qu’il pourrait faire ne seraient jamais assez pour elle, pour retrouver le chemin de son coeur. S’il avait simplement su que ce n’était qu’un leurre, qu’un écran de fumée et que Grace ne saurait contenir ses émotions jusqu’à temps que le dernier convive ait le temps de passer le seuil de leur loft. « Je dois vous dire que vous avez tous failli être tantes. Et oncle, pardon Rory. » Ruben manqua d’avaler de travers sa gorgée de vin rouge, mais il retint la petite toux qui s’en venait car ce n’était pas le moment de se faire remarquer plus que de mesure: il sentait bien que les paires d’yeux présentes finiraient par se poser sur lui après les paroles de Grace, de toutes façons, et pour une fois il n’aimait guère ça. « J'ai avorté. » La main de la blonde se posa contre son épaule, de façon trop appuyée pour que ce soit réellement amical, et il lui sembla recevoir comme une décharge électrique à ce moment là. Et il fermait les yeux, un instant vraiment un seul promis, à peine reprenait-elle la parole, pinçant les lèvres de paire avec. « Vous pouvez tous féliciter le docteur Hartfield, à qui je souhaite une longue et belle carrière. » Et sans transition. « Je crois que ma mousse est ratée. » 

Ouvrant de nouveau les yeux, il posa d’abord son regard sur Grace. Son verre de vint était désormais vide, et avec délicatesse il lui retira la coupe de la main - à ses yeux, elle avait assez bu pour la soirée, si elle était prête à glisser vers ce sujet là alors qu’ils en avaient à peine discuter entre eux. « On va peut-être arrêter le vin, pour ce soir. » Ses mots étaient murmurés en direction de sa fiancée, sourcil quelque peu rehaussé sur son visage. Il savait que par la suite, ce ne serait pas aussi facile d’affronter le moindre autre regard présent ici ce soir. Surtout, Ruben avait peur de croiser les iris de Rory. De toutes les personnes présentes ce soir, il était le seul dont il redoutait le commentaire, il appréhendait le moindre regard. Il n’avait pas eu autant l’estomac noué lorsque Grace lui avait annoncé attendre leur enfant - peut-être qu’effectivement, quelque-chose ne tournait pas rond chez lui. « Et c’est pas grave si la mousse est ratée, mon coeur, on a déjà bien mangé. » Parce-qu’il aurait pu se concentrer sur l’autre partie de la conversation, mais cela demandait une étincelle de courage qu’il était encore en train de chercher, de rassembler. Laisser son regard posé encore un instant supplémentaire sur le visage de Grace, c’était facile, ça avait ce petit côté rassurant qui mettait du baume au coeur - malgré tout ce qui avait pu se passer entre eux ces derniers temps, il y avait des détails de la sorte qui ne changeaient pour aucune raison. Surtout: d’où sortait cette sorte de culpabilité qui semblait s’installer en son sein, là où il n’en avait ressenti aucune jusqu’alors ? Ce n’était pas de sa faute, si Grace avait pris cette décision, après tout. Elle voulait de cet enfant, lorsqu’elle avait découvert son existence, et n’avait pas attendu que Ruben soit à ses côtés pour agir à l’encontre de cette arrivée. Il était dans un autre pays lorsqu’elle s’était rendue à la clinique pour se débarrasser de l’embryon. Certes, il était celui ayant montré une réticence à l’idée de devenir père, mais il n’avait forcé personne, n’avait mis aucun couteau sous aucune gorge.

Pourtant, pourquoi était-ce si difficile pour lui de rebondir sur les paroles de Grace, face à tout le monde, désormais ? Pourquoi avait-il autant peur de croiser le regard de Rory alors qu’il y lirait ce que ce dernier pouvait penser, pouvait essayer de deviner surtout à travers les paroles de sa soeur ? Pourquoi n’était-il que si peu à l’aise à l’idée de voir les connexion se faire dans les yeux de Swann aussi, lui qui avait déjà des informations quant à cette situation, dont d’autres n’avaient pas encore eu vent ?

codes couleurs des dialogues:








Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
we fight through fire and ice forever | family chaos MTtf4TM Présent
ÂGE : trente-trois ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : comblé de bonheur d'avoir épousé Swann le 2 juin dernier, après sept ans d'amour, il est rempli de fierté à l'idée que son mari porte enfin officiellement son nom. leur fille Robin (22.02.2023), adoptée par le couple en mai 2023, parfait encore un peu plus le tableau : il a tout ce dont il a toujours rêvé.
MÉTIER : acteur, il a effectué un retour au premier plan remarqué grâce à son dernier film, primé à La Berlinale 2023, qui lui a ouvert de nombreuses portes et valu d'être choisi pour camper le rôle titre d'un ambitieux projet : un biopic centré sur la vie de John Fitzgerald Kennedy, Jr. le grand écran lui tend plus que jamais les bras mais il caresse aussi l'espoir de réaliser un autre de ses rêves : passer derrière la caméra.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer avec leur fille Robin et Brownie, leur berger australien, dans un endroit qui leur ressemble.
we fight through fire and ice forever | family chaos 5xYb87xY_o
POSTS : 11475 POINTS : 910

TW IN RP : anxiété, adoption, alcoolisme d'un proche (mère), surexposition médiatique.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › s'en est pris physiquement à un réalisateur qui avait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il a concrétisé son plus grand rêve en fondant une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (07) scarlett #1micah #2nina #2swann #57meet & greet (shining stars agency)zoya #5

(ua zombie) swann #58


we fight through fire and ice forever | family chaos X6xpyO7y_o
rowann #57 & #58 › you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how I know you are the one. when we are together, you make me feel like my mind is free, and my dreams are reachable. life, it's easy to be scared of with you, I am prepared for what is yet to come. 'cause our two hearts will make it easy. joining up the pieces together, making one. ❘ 12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)2930313233343536373839404142434445464748495051 (UA)52 (UA)535455565758

we fight through fire and ice forever | family chaos 3HKw6S5t_o
crainesnina #2 › in our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

we fight through fire and ice forever | family chaos 7ysapwAx_o
cringer #12 › i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

we fight through fire and ice forever | family chaos B9247d8ccb149d8b8b4c32571f5df64340ff257b
ruben #4 › one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

we fight through fire and ice forever | family chaos A13f40eac2a437cd426fa27238e2ba84ee8e4adb
lewaine #5 › she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

we fight through fire and ice forever | family chaos GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : penny #12 › mabel #1


we fight through fire and ice forever | family chaos Ac7a416e3d335ee3bb19a8f9e74ac3cba7861f10
wendy (scénario libre) › you belong among the wildflowers, you belong in a boat out at sea. you belong with your love on your arm, you belong somewhere you feel free. you deserve deepest of cover, you belong in that home by and by. you belong among the wildflowers, you belong somewhere close to me. far away from your trouble and worry. you belong somewhere you feel free.

we fight through fire and ice forever | family chaos 5f0fb260fc63b1bac46fdea6a4de4ce3828f0c72
garrett (scénario libre) › there's a bond that brothers know, and it gets stronger as they grow. a love that time and miles can't come between. we disagree but in the end, there will never be two closer friends. and brotherly love is something we all need. they share the same last name and the same color eyes, but they fight like tigers over one old red bike. but, they've got something special, it's brotherly love.

RPs TERMINÉS : (2024) eddie #1

(2023)swann #38swann #39swann #40swann #41garrett #1swann #42mariage rowannswann #44swann #45 (event pride)rosalie #8zoya #3wyatt #2swann #46 (survival academy)swann #47 (survival academy)swann #48 (survival academy)swann #49swann #50ruben #3penny #11swann #55nina #1zoya #4luz #1

(2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36las posadashalston #1 (secret santa)ruben #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micahchez mileschez eddiechez thomaschez les crainechez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)swann #56 (2017)

(ua) swann #28 (slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (zombie) swann #51swann #53 (gothique) swann #52swann #54

we fight through fire and ice forever | family chaos Inu8




[spoiler="rps abandonnés"]maxgarrett #2wendy #2 › [url=https://www.30yearsstillyoung.com/t52061-craines-we-re-still-young-still-got-our-mindless-ways-and-our-timeles
AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @selfmade, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, gifs rowann & ruben @harley, gif craine @obsessed-artist @lexiresources @livelovecaliforniadreams @nairobi @jofridapettersen, gif cringer @riosresources @nairobi, gif lewaine @lonelywolfgifs, gif wendy @harley, gif garrett @lomapacks, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton (ft. joseph quinn) & blake aldridge (ft. austin butler)
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory
https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note
https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine
https://berzvtto.tumblr.com/

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyMer 21 Sep - 22:24




Tout irait bien. Ce sont les mots qu'il s'était répété durant toute la durée du trajet, sa main n'ayant pas quitté celle de Swann lorsque son fiancé et lui s'étaient avancés jusqu'à la demeure de Grace et Ruben. Heureux de passer la soirée avec eux autant qu'auprès du reste de sa famille, Rory ne voyait aucune raison pour que le moment ne soit pas agréable et ne mette pas définitivement de coté les tensions des derniers mois. A l'image de l'accueil qui leur fut réservé par le couple, il voulait croire que l'ambiance serait chaleureuse et légère. Il ne pourrait pas en être autrement avec deux fiançailles, un nourrisson et une Wendy toujours particulièrement douée pour détendre l'atmosphère, n'est-ce pas ? « J’espère que tu as pris note de ces cocktails qu’on a goûté à Semarang, Ruben ? L’invitation vient avec un service au bar ? » « T’as pas oublié à ce que je vois ? » La complicité manifeste entre Ruben et Swann tira à Rory un sourire attendri, lui qui n'ignorait rien de l'amitié qui s'était nouée entre les deux hommes au fil des mois. Il n'aurait pu rêver mieux, considérant lui-même Ruben comme un membre à part entière de leur famille depuis de nombreuses années. « Vous me feriez pas des cachotteries, tous les deux ? » Oh, son sourire était bien trop grand pour que son ton ait quoi que ce soit de sérieux. Rory aimait au contraire l'idée que Swann ait pu trouver en Ruben quelqu'un avec qui partager des discussions qu'il n'avait pas nécessairement envie de lui répéter ensuite, non pas à cause d'un manque de confiance mais parce qu'il avait aussi le droit à son jardin secret. « Vous avez besoin d’aide pour installer quelque chose encore ? On est peut-être un peu en avance. » « Tout est déjà prêt, t’en fais pas, j’ai pris mon après-midi pour avoir du temps devant moi. Suis moi plutôt, je vais nous servir quelque-chose. » Le couple lui emboîta le pas jusqu'au bar et Rory passa amoureusement un bras autour de la taille de Swann. « Il fallait vraiment pas te donner autant de mal, tu sais. » Mais Ruben était un perfectionniste, et ce dans chaque aspect de sa vie. Rory le savait et trouvait une fois encore sa dévotion admirable, son sourire visant à le lui faire comprendre.

Lorsque la sonnette retentit et s'ouvrit sur les silhouettes de Rosalie et Wyatt, Rory sentit une pointe d'appréhension le traverser. Tout irait bien, à nouveau, et aucune animosité n'avait de raison de subsister entre son beau-frère et lui. C'était du passé, il s'était promis que rien ne viendrait gâcher la fête. « Désolée pour le retard, Gabriel ne voulait pas coopérer. » « Tu devrais mettre du bourbon dans son biberon. Je m'y connais, je suis médecin. » N'importe qui connaissait Grace savait évidemment qu'elle plaisantait, ou plutôt que c'avait toujours été sa manière de communiquer avec leur aînée. Rory fut peut être le seul à étirer un sourire, habitué à ce que les deux sœurs se taquinent à la première occasion. Sourire qui s'élargit encore un peu plus lorsque Rosalie s'avança vers Swann et lui, ses bras passant tout autour d'elle pour l'enlacer. « Je suis contente de vous voir. » « Nous aussi. Je suis heureux que vous ayez pu vous libérer, on l'est tous. » Quand bien même Grace n'aurait peut être pas employé ce terme, lui se réjouissait sincèrement qu'elle ait accepté l'invitation malgré les problèmes qu'il avait pu y avoir au sein de leur famille. Les choses se tassaient d'elles-mêmes, parce que les liens qui les unissaient étaient plus forts que n'importe quel différend, et c'était tout ce qui comptait. Peut être qu'en l'absence de leurs parents, tout serait enfin un peu plus simple ? « Mon neveu est toujours aussi craquant. J'ai bien peur qu'il vole la vedette à Grace, mais chut. » Attendri et incapable de détacher son regard brillant de la frimousse de Gabriel, Rory ne put cacher sa joie ni l'immense sourire sur ses lèvres. « Vous connaissez Wyatt. » - « Bonsoir. Je vous ai ramené ça. » -  « Bonsoir Wyatt. » Si ses mots étaient encore un peu hésitants et lui incertain quant à la meilleure approche à adopter pour que les choses restent paisibles, Rory était armé de bonne volonté lorsqu'il saluait Wyatt, avec qui la hache de guerre semblait plus que près d'être enterrée. « Tu dois être Swann, ravi de te rencontrer. » C'est un sourire fier et heureux qui étira les lèvres de Rory au moment où la main de l'écrivain serra celle de son fiancé, cette scène ressemblant en tous points à ce dont il avait toujours rêvé pour leur famille. Que chaque membre de leur fratrie trouve quelqu'un avec qui partager sa vie et être heureux, quand ça semblait aujourd'hui être le cas pour Rosalie. Peut être que Wendy aussi, aurait tôt ou tard à leur présenter sa bonne personne. Il l'espérait. « Au fait, félicitations pour le succès de ton dernier roman. J'ai vu que c'était un véritable carton, c'est super. » Des félicitations qui se seraient imposées quelques mois plus tôt, mais les choses étaient encore un peu fragiles et Rory avait préféré faire profil bas en attendant le bon moment. Les deux hommes entretenaient aujourd'hui des rapports cordiaux, et il tenait à ce que ça reste ainsi. « Restez pas debout, asseyez vous dans les canapés, faites comme chez vous. Qui veut boire quoi ? » « Un grand verre de vin. » Son regard passa de Ruben à Grace en silence, Rory jugeant préférable de ne pas commenter. «  N'importe quel cocktail pour moi, merci. » Si possible pas trop alcoolisé, la question étant toujours un peu sensible quand il ne pouvait pas s'empêcher de penser à sa mère. Profitant de l'instant pour renforcer sa proximité avec Swann, ses lèvres vinrent doucement déposer un baiser tout contre sa joue. « Wendy et son +1 ne devrait pas tarder à arriver, ça nous fera patienter comme ça. » Et ils avaient tous hâte de découvrir qui leur cadette avait décidé d'inviter à partager cette soirée avec eux.

La réponse, justement, ne tarderait pas à tomber. Wendy et son invité furent les prochains à se joindre aux réjouissances, offrant à tous l'occasion de découvrir la silhouette d'un jeune homme visiblement un peu perdu. « Je suis navrée pour le retard, j’avais pas prévu que maman me tienne la jambe infiniment, mais t’sais comment elle est quand elle se lance dans un sujet. Je suis ravie d’être ici. » Rory laissa Ruben et Grace accueillir Wendy, un sourire sur les lèvres de les voir tous (presque) au complet. « Ne t'en fais pas. Et tu dois être... » « Oh, j’en oublie les bonnes manières pardon. Voici Carl. Carl Flanagan, mon ami. » Son regard, curieux de découvrir celui que sa sœur avait invité pour être son +1, s'attarda plusieurs secondes sur les traits du jeune homme. Rory avait comme une drôle d'impression, celle de le connaître sans vraiment en être certain. Son visage lui disait définitivement quelque chose, tout comme son prénom qui n'était pas sans lui parler. « Bon- bonjour. J’avais hâte de rencontrer la famille de Wendy. » «  Enchanté Carl. Moi c'est Rory, l'un des frères de Wendy. » Il souffla dans un sourire. Soudain, l'acteur fut frappé par un détail et crut se remémorer l'endroit où il l'avait probablement vu : à la télévision, lorsque sa sœur avait participé à cette émission de télé-réalité que Rory avait veillé à suivre, même sans tellement comprendre les règles de ce genre de programmes. Pour le reste, il n'était plus très sût, mais il avait comme le souvenir d'un garçon persécuté. Pointé du doigt pour un comportement qu'à l'époque beaucoup avaient diabolisé et que Rory, lui-même, avait trouvé plutôt inquiétant. Il n'était pas le genre à juger autrui facilement, pourtant, ainsi son cœur lui avait toujours dicté de lui laisser le bénéfice du doute – quand bien même le savoir proche de sa sœur réveillait inévitablement ses instincts protecteurs. Lorsque le regard de Swann rencontra le sien, probablement parce que son fiancé avait perçu son trouble, il souffla pour le rassurer. « Tout va bien, j'ai juste... je crois que je le connais. Je t'expliquerai, mais tout va bien. » Les mots étaient murmurés suffisamment bas pour que Swann soit le seul à l'entendre, ses doigts en profitant pour se nouer à nouveau aux siens. Il lui avait promis de se montrer accueillant qui que Wendy doive inviter, et il tiendrait promesse. « Vous n'êtes vraiment qu'amis ? » « Grace ! Ce que tu es curieuse. » Rory intervint dans un rire, simplement parce qu'il connaissait assez sa sœur pour savoir qu'elle s'empresserait de leur faire subir un interrogatoire. Lui aussi voulait savoir ce qu'il y avait précisément entre eux, mais ils auraient sans doute l'occasion d'y revenir. « Tenez c’est des petits chocolats du café où je- pardon où on travaille. Et puis je vous ai pris un bromélia aussi comme chez moi on dit qu'offrir des plantes porte bonheur mais hum.. Il est mort, enfin je crois parce qu’il avait quand même meilleure mine quand je l’ai acheté. » Il devait lui reconnaître ça, Carl semblait être un garçon gentil et généreux, peut être juste un peu maladroit certes. C'était plutôt attendrissant et à défaut de pouvoir dire qu'il rêvait de voir sa sœur en couple avec lui en le connaissant encore aussi peu, il était au moins un peu plus rassuré qu'il y a une minute. « Désolé du coup je.. j’ai hésité à le ramener mais je me suis dit que quelqu’un saurait peut-être comment le sauver. Hum, voilà. » « Je pourrai regarder, si tu veux. Il paraît que j'ai la main verte, c'est peut être récupérable. » Il ne forcerait la main de personne, c'était juste une proposition.

Le dîner se passa sans encombre, et même sur une note plutôt festive. Les discussions allaient bon train autour de la table et tandis que certains faisaient connaissance ou rattrapaient le temps perdu, Rory échangeait de longs et doux regards avec Swann, qu'il était plus qu'heureux de voir ainsi entouré des membres de la famille Craine. Il en serait un lui aussi, d'ici quelques mois, et cette pensée suffisait à faire chavirer son cœur d'impatience. Échangeant des sourires avec ses sœurs mais aussi avec son adorable neveu qui captait tous les regards attendris, l'acteur était soulagé de voir que tout se passait pour le mieux. C'était du moins le cas jusqu'à ce que la voix de Grace s'élève à travers la salle à manger, interrompant les discussions aux alentours. « Je dois vous dire que vous avez tous failli être tantes. Et oncle, pardon Rory. » L'annonce jeta un froid autour de la table, figeant l'ensemble des invités dans un mélange de surprise et de torpeur. « Qu... quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ? » Son regard perdu interrogea celui de sa sœur, redoutant à présent au fond de lui la suite de cet aveu. Il craignait de comprendre, d'une manière ou d'une autre, que quelque chose s'était passé. Il craignait de comprendre et pourtant, il ne soupçonna pas un instant la vérité. « J'ai avorté. » Soudain, il lui sembla entendre le bruit d'une assiette qu'on laisse tomber au sol. A moins que ce ne soit son propre cœur qui s'était brisé sous le coup de cette annonce. Il ne comprenait pas, ni comment ils en étaient arrivés là, ni pourquoi une telle chose leur était annoncée au milieu de ce repas. Comment avait-il pu ne rien voir ? Comment sa sœur, qui avait toujours tant désiré fonder une famille, avait pu prendre une décision qui lui avait sans doute brisé le cœur ? Rory craignait maintenant qu'elle ait eu à traverser tout ça sans le soutien des membres de sa famille. Sans pouvoir se confier à eux. Heureusement, Ruben avait été à ses cotés. Oh, il ne pourrait pas se tromper davantage. « Vous pouvez tous féliciter le docteur Hartfield, à qui je souhaite une longue et belle carrière. » Cette fois c'est le regard de son ami que l'acteur chercha désespérément à travers la pièce. Pour la première fois depuis qu'ils les connaissaient, le ton de sa sœur semblait plein de rancœur et la panique s'emparait de Rory à mesure qu'il croyait comprendre. Cette annonce, Ruben, tout. « Je crois que ma mousse est ratée. » - « Grace, tu... » Les mots avaient encore bien du mal à sortir. « On va peut-être arrêter le vin, pour ce soir. Et c’est pas grave si la mousse est ratée, mon cœur, on a déjà bien mangé. » Cette partie de l'échange lui parut irréaliste, son cœur lui hurlant de réagir et de démêler le vrai du faux tant ce flou était insoutenable pour tout le monde. Grace avait parlé de cet avortement comme elle se serait libérée d'un poids. Ruben, lui, continuait de faire comme si de rien était. Le regard de Rory, désemparé, passa de l'un à l'autre. « Grace, est-ce que c'est vrai ? Tu as subi un avortement ? » Reconstituer les pièces du puzzle était un exercice ô combien éprouvant, à cet instant. «  Ruben ? Qu'est-ce que ça veut dire ? » Parle. Dis quelque chose. «  Tu as quelque chose à voir avec ça ? » Jamais son regard n'avait interrogé le sien avec autant d'incompréhension et de tristesse. Jamais il n'avait autant eu l'impression que sa réponse pourrait lui déplaire, gâcher ce dîner autant que fragiliser l'amitié que les deux hommes partageaient depuis tant d'années. Si sa sœur avait du avorter contre son plein gré, si elle avait du traverser cette épreuve et qu'il avait sa part de responsabilité là-dedans, alors il n'était pas certain qu'il saurait le lui pardonner. « C'est un malentendu... n'est-ce pas ? » Il tentait l'impossible pour se rassurer, cherchant dans les regards autour de lui des réponses qui lui auraient échappé. Dans ceux de Grace et Ruben, surtout, qu'il suppliait silencieusement de parler.


codes couleurs des dialogues:



we fight through fire and ice forever | family chaos JTdVfXP
we fight through fire and ice forever | family chaos QqLqwzn
we fight through fire and ice forever | family chaos QoPDAKU
we fight through fire and ice forever | family chaos E0B9M70
we fight through fire and ice forever | family chaos Hod8yO6

we fight through fire and ice forever | family chaos HZjB4DU
we fight through fire and ice forever | family chaos 872289volunteer
we fight through fire and ice forever | family chaos WJ4yJXe
we fight through fire and ice forever | family chaos GmWTCGB
we fight through fire and ice forever | family chaos Lcds5AP
we fight through fire and ice forever | family chaos Qi7UeVN

 we fight through fire and ice forever | family chaos 394614564 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
we fight through fire and ice forever | family chaos MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 46869 POINTS : 240

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (05)rory #57greta #8rory #58 (ua)scarlett #4 (fb 2005) › arthur #16

we fight through fire and ice forever | family chaos 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

we fight through fire and ice forever | family chaos 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

we fight through fire and ice forever | family chaos Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

we fight through fire and ice forever | family chaos 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

we fight through fire and ice forever | family chaos 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #8 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs EN ATTENTE : min-kyung #4 › ginny #6

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : eliyam (avatar) › nairobi (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyJeu 22 Sep - 23:35



Il salue Wyatt, le plus un de Wendy, Wendy elle-même bien sûr, et ainsi de suite pour les nombreux invités de cette soirée réjouissante. Les sourires vont bon train, ils ne sont pas forcés, et c’est tel un poisson dans l’eau que Swann évolue, à faire la conversation à chacun pour tenter de se tenir informé des derniers événements dans la vie de personnes qui comptent à son coeur, autant qu’elles peuvent compter pour son fiancé. Fiancé à qui il dédie inévitablement de nombreux regards, ne manquant pas de noter une certaine agitation en lui lorsque Carl est présenté au reste de la famille. « Tout va bien, j'ai juste... je crois que je le connais. Je t'expliquerai, mais tout va bien. » Il suit le geste initié par Rory et noue ses doigts aux siens, caressant brièvement le dos de sa main avec son pouce. L’anglais hoche la tête: il lui fait assez confiance pour savoir que si le problème avait été urgent, il lui en aurait parlé de suite. S’il dit pouvoir repousser à plus tard, alors il le croit sur parole, et ne manquera pas de lui proposer d’en parler dès qu’ils seront de retour chez eux, une fois le soir venu. Finalement, il embrasse tendrement sa tempe, geste que personne ne trouvera suspect entre eux. Si cela peut aider à le rassurer par la même occasion, il en serait à son tour soulagé.

Ainsi, tout le monde prend finalement place à table pour mieux continuer à parler bien plus qu’à manger, puisque c’est ainsi que se déroule toute réunion de famille digne de ce nom. Ce n’est que lorsque la voix de Grace l’emporte sur les autres que le silence semble petit à petit se faire, Swann le premier arrêtant son long et intense débat avec le dernier né de la famille. « Je dois vous dire que vous avez tous failli être tantes. Et oncle, pardon Rory. » Chacun exprime la stupeur et l’incompréhension à sa façon, et si pour l’anglais tout se lit dans son visage alors qu’il garde les lèvres closes, Rory exprime ses sentiments d’une voix étouffée. « Qu... quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ? » Déjà, un long et infini frisson remonte dans le dos du blond. Il sait que cela n’a rien d’une blague, tout comme il ne peut qu’anticiper à quel point cette soirée est déjà en train de tourner au drame et fera finalement bien plus de mal que de bien à son petit-ami. S’il pose un regard désolé sur lui, sans trouver en retour ses pupilles, il sait qu’il n’a pas le pouvoir de changer les choses, quand bien même il en rêve. « J'ai avorté. » Ses yeux se ferment, il souffle doucement. Les mots sont dits. Tout le monde avait sans doute déjà commencé à les anticiper, et quand bien même Swann n’arrive pas à comprendre la démarche pour une femme heureuse dans son couple, avec une vie stable et aucun problème de santé connu, il se retient de tout commentaire. Ce n’est pas son rôle, ce n’est pas le moment non plus. De toute façon, toutes ses pensées sont concentrées sur Rory, lui dont il n’a aucun mal à deviner la détresse, malheureusement. « Vous pouvez tous féliciter le docteur Hartfield, à qui je souhaite une longue et belle carrière. Je crois que ma mousse est ratée. » - « Grace, tu... » Rory cherche du soutien dans l’assemblée, Swann lui offre le sien sans s’imposer alors qu’il pose une main sur sa cuisse, se voulant rassurant, mais voulant surtout lui rappeler qu’il est et restera toujours présent pour lui. Après tout, il est bien placé pour savoir à quel point Rory désire à son tour être père, et à quel point cela rend plus difficile pour lui encore de comprendre son geste, et plus encore la façon dont elle l’annonce à toute la famille. Et si tout le monde cherche à contrôler et rassurer Grace, ce n’est pas son cas. Ses yeux ne trouvent pas ceux de Rory, alors c’est à elle qu’il dédie un regard noir, ô combien accusateur.

« On va peut-être arrêter le vin, pour ce soir. Et c’est pas grave si la mousse est ratée, mon cœur, on a déjà bien mangé. » Ruben est trop calme, trop courtois. Trop amoureux aussi, sûrement. Comme beaucoup autour de cette table, chacun arrivé avec sa moitié. « Grace, est-ce que c'est vrai ? Tu as subi un avortement ? » Mais tout ce que retient Swann, c’est ça. C’est la voix brisée de sa moitié à lui, de l’homme qu’il aime et dont il jurerait entendre le coeur se briser en cet instant alors qu’il redouble de caresses contre sa cuisse, incapable de plus. Il veut des réponses que personne ne semble vouloir lui donner, mais il sait bien qu’il refuserait la proposition de Swann visant à prendre un peu d’air, ou tout du moins du recul sur la scène. Il veut parler à sa soeur, à son beau-frère, à n’importe qui ayant pu être au fait de la nouvelle avant lui. «  Ruben ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Tu as quelque chose à voir avec ça ? C'est un malentendu... n'est-ce pas ? » - “Mon amour…” Il souffle tout bas, son état d’esprit infiniment désolé s’entend aisément dans le son de sa voix. Il ne sait même pas si quelqu’un répondra aux interrogations de Rory et l’idée que ce repas de famille puisse un peu plus encore virer au drame le rend malade. Il était heureux de pouvoir passer du temps avec toute sa famille, il était si excité à l’idée de pouvoir voir son neveu, il a fait tellement d’efforts pour accepter Carl sans trop le juger parce qu’il s’approche un peu trop de la cadette. Et tout vole en éclats, à cause d’une annonce mal placée et de mots choisis pour blesser. Si le rythme cardiaque de Swann s’affole, finalement, c’est uniquement par crainte des conséquences que cette discussion pourrait avoir sur l’homme qu’il aime. Il ne mérite pas que sa famille devienne sa plus grande faiblesse, pas après tout ce qu’il a traversé. “Elle a trop bu.” Il ne dit pas qu’elle ment, parce qu’il a l’intime conviction que ce n’est pas le cas, mais il souhaite au moins que Rory arrive à prendre du recul sur ses annonces et surtout la façon dont elle les fait. “Regarde moi.” Il demande enfin, alors que son regard ne semble plus voir que Ruben et Grace. S’il le regarde, lui, il verra de la considération et il verra que cette annonce n’a pas ébranlé leur monde à eux, au moins. "Ce n'est pas de ta faute, d'accord ?" L'état d'ébriété de Grace, ses mots, sa décision, l'indifférence de Ruben, le silence du couple. Rien n'est de sa faute, absolument rien, et ce peu importe à quel point il est en train d'être profondément injuste avec lui-même en cet instant même.

codes couleurs des dialogues:












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyDim 16 Oct - 19:00


Ruben s'approche, tend la main. Grace a un temps de latence. Ses yeux contemplent la mousse avec désarroi, comme si elle la voyait pour la première fois. Ses doigts sont encore serrés autour de son verre de vin. « On va peut-être arrêter le vin, pour ce soir. » « M'touche pas. » qu'elle marmonne, s'écartant de son fiancé sans lui lancer un regard. Il lui semble qu'elle a oublié quelque chose. Ha, oui, ce doit être la cuillère pour servir les invités. Les petits plats pour mettre dans les grands, encore pleins pour certains. Ce que Rosalie est pénible, à nourrir son enfant et à jouer à la maman parfaite. La mousse est ratée alors les petits plats et les cuillères ne seraient de toute façon d'aucune espèce d'utilité. « Et c’est pas grave si la mousse est ratée, mon cœur, on a déjà bien mangé. » Menteur. Elle voudrait la lui jeter au visage, la mousse ratée, les petites cuillères plates - les petits plats encuillérés ? - mais se contient en cherchant autre chose du regard. Est-ce Rory ? Son affreusement parfait petit ami au regard soudain noir ? « Grace, est-ce que c'est vrai ? Tu as subi un avortement ? » « Tu veux que je répète ? » Il a très bien entendu. C'est le regard qu'il renvoie qui est le plus difficile à supporter. Pourtant, Grace ne chancèle pas. Son regard soutient celui de son frère. Son air touché lui donne envie de pleurer, mais pas de peine. Pleurer de rage, ça serait une première. « Ruben ? Qu'est-ce que ça veut dire ? » « Oui, Ruben, qu'est-ce que ça veut dire ? » qu'elle imite, grinçante au possible. Ses doigts serrés autour du plat le feront bientôt éclater. Juste comme elle, qui éclatera bientôt en sanglots. « Tu as quelque chose à voir avec ça ? » « C'est de lui ou c'est de moi dont il est question, là ? Je suis perdue. » Elle déteste qu'on parle devant elle comme si elle n'était pas là. C'est ce qu'ils font tous quand ils détournent le regard, quand aucun d'entre eux ne parvient plus à soutenir le contact visuel qu'ils avaient tous avec Grace un instant auparavant encore.

« C'est un malentendu... n'est-ce pas ? » D'un geste vif, elle attrape le verre de l'un des convives pour boire à sa propre santé. Après tout, la discussion a l'air de se faire sans elle. La mousse est oubliée, le repas est gâché. Ruben n'a qu'à se défendre dans la fosse aux lions. Il le mérite, après tout. « Elle a trop bu. » « Oh va te faire foutre, Swann. » Elle l'a entendu, bien qu'il s'adresse à son amoureux. La voilà qui le désigne d'un index rageur, le regard glacial mais la main bien armée d'un nouveau verre de vin rouge. « Toi t'es parfait, toi. Toi tu fais jamais d'erreurs. » La conversation se poursuit entre les deux tourtereaux et Grace n'en supportera pas plus. Elle lâche le verre par terre, s'enfuit d'un pas décidé hors de l'appartement. Si peu habillée, elle attrapera sans doute la mort, mais qu'importe. Grace marchera des heures durant, aucun objectif en tête. Elle s'échouera sans doute dans un bar obscur avant d'aller réclamer une perfusion en vue de sa prochaine garde. Le reste de ses si parfait invités n'a qu'à se débrouiller avec Ruben, le coupable idéal à qui Rory a déjà passé les fers de la culpabilité. Cela ne la regarde plus. Ils peuvent tous aller se faire foutre.

Gracie out. we fight through fire and ice forever | family chaos 763064237
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
le miroir sans tain
we fight through fire and ice forever | family chaos IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards - et certaines promesses ont été faites en croisant les doigts dans le dos.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 10564 POINTS : 1560

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(dix-huit) - present: ambrose #17diego #3ethel #6evelyn #6louis #3mavis #16mavis #17nina #5nina #7nina #8scarlett #3shilohzoya | past: lewislouis #4 | alternative: nina #4 (gd)rhett #20 (sd)spencer (gd)

RPs EN ATTENTE :
greta #2 › olive › mavis #18 › rory #4

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ethel #5louis #2mavis #15rhett #18scarlettscarlett #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)tessa (gd)swann #4 (ghd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethelhassanlouismaëlmavisninarhett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : loudsilencecreations (avatar) › harley (profil gif) › thaygifs (signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › peter kürten, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos EmptyDim 23 Oct - 16:46




« M'touche pas. » Il fit fi de la réaction de la jeune femme en cet instant - ce n’était vraiment pas la partie sur laquelle il avait besoin de se concentrer, de savoir si elle était d’accord ou non à l’idée qu’il lui retire son verre d’entre ses doigts. Certes, elle ne portait plus la vie en elle, mais ce n’était pas là une excuse pour s’enfiler toute la bouteille et plus encore derrière. «  Qu... quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ? »

Surtout lorsqu’il y avait bien plus de dégâts à constater autour d’eux que ceux d’un simple verre de trop. « Grace, est-ce que c'est vrai ? Tu as subi un avortement ? » - « Tu veux que je répète ? » Même Ruben n’avait pas envie de l’entendre répéter les faits, et pourtant il était parfaitement à l’aise avec la décision prise puisqu’il en était à l’origine. Certes, ce n’était pas lui qui avait fait en sorte que tout ça en arrive à un tel point, mais disons qu’il avait été le premier à exprimer son ressenti sur la question, et façon plutôt franche. « Ruben ? Qu'est-ce que ça veut dire ? » - « Oui, Ruben, qu'est-ce que ça veut dire ? » Il pouvait sentir le regard de Rory posé sur lui, mais le sien ne savait faire autrement que de s’accrocher au visage de sa fiancée. Il lui fallait encore un instant, juste un de plus pour trouver le courage d’affronter la déception - et la tristesse aussi - à travers les prunelles de son ami. « Tu as quelque chose à voir avec ça ? » - « C'est de lui ou c'est de moi dont il est question, là ? Je suis perdue. » Oh, il était clairement question de Ruben, de celui à qui la faculté de parler avait apparemment été retirée. Pourtant, il entendait autant la souffrance dans la voix de Rory que le sarcasme dans celle de Grace. Il était parfaitement conscient de tout ce qu’il se passait autour de lui - simplement, il avait du mal où la blonde voulait en venir à agir de la sorte, à ce type de diner. Ils étaient supposés passer un bon moment en famille, et ils se retrouvaient avec des informations dont personne n’aurait réellement voulu.

« C'est un malentendu... n'est-ce pas ? » - « Elle a trop bu. » Et elle continuait de dérober les verres d’autres personnes, puisque le sien avait été retiré par Ruben. « Oh va te faire foutre, Swann. » Hartfield retint un soupire, serra un peu plus les dents. Swann n’avait surement pas vraiment mérité de se faire remettre à l’ordre de cette façon là. « Toi t'es parfait, toi. Toi tu fais jamais d’erreurs. » Le verre qu’elle avait dans les mains heurta violemment le sol - il avait parfaitement vu que c’était fait exprès -, avant qu’elle n’en vienne à s’enfuir de cette scène qu’elle avait créé. Il n’était même pas surpris, Ruben, simplement peut-être un peu déçu: il connaissait Grace et savait que ce genre d’événement pouvait arriver.

Cependant, maintenant qu’elle s’était enfuie de la soirée alors que cette dernière se déroulait chez elle, Ruben savait que tous les regards allaient converger vers lui et ce n’était pas là un de ces moments où il était heureux que ça se produise. Se levant doucement, il n’essaya même pas de poursuivre Grace en dehors de l’appartement - il savait qu’il allait se faire envoyer paitre s’il agissait ainsi, ils n’en étaient pas à leur coup d’essai. A la place, il ramassa doucement les plus gros morceaux du verre qui s’était brisé sur le sol avant d’aller le jeter dans la poubelle de la cuisine et de revenir face à ses convives. Cette fois-ci, il était debout à quelques pas de la table, à distance de la moindre claque qui aurait envie d’atterrir sur l’une de ses joues; mais au moins cette fois-ci, son regard se posait enfin sur Rory, la boule au ventre. « Je suis désolé, pour tout ça. » Il laissa son regard faire un mouvement circulaire à destination de toute l’assemblée, un instant, avant de se reposer sur son ami. « Ce n’est pas un malentendu. Grace a mis un terme à la grossesse il y a quelques semaines déjà. » Et sans s’en rendre compte, la voix du médecin avait pris la place - l’attitude aussi. C’était sa façon à lui de rester calme, serein et maitre de sa voix autant que de ses mots. « Et effectivement, j’ai quelque-chose à voir avec ça puisqu’il s’agissait de notre enfant, et que nous n’avions pas les mêmes attentes sur l’arrivée de cette grossesse dans notre quotidien. » Des grands mots bien rangés, bien alignés et polis comme ils se devaient pour expliquer qu'il ne voulait pas voir un mini-lui courir entre ses pattes pour le moment. « Je suis désolé, je sais que cette nouvelle était importante pour vous aussi. » Mais c’était là une affaire entre Grace et lui, et personne d’autre. « Merci d’être venus ce soir, en tous cas. J’aurais préféré qu’on puisse poursuivre le diner jusqu’au bout. » Et il était sincère: les Craine était sa seconde famille, depuis des années désormais, et ce n’était pas de la sorte qu’il voulait les accueillir au sein de son foyer - avec ou sans enfant.

codes couleurs des dialogues:








Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

we fight through fire and ice forever | family chaos Empty
Message(#) Sujet: Re: we fight through fire and ice forever | family chaos we fight through fire and ice forever | family chaos Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

we fight through fire and ice forever | family chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-