AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

 you'll never walk alone (rowann #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
you'll never walk alone (rowann #6) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you'll never walk alone (rowann #6) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you'll never walk alone (rowann #6) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you'll never walk alone (rowann #6) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you'll never walk alone (rowann #6) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you'll never walk alone (rowann #6) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you'll never walk alone (rowann #6) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you'll never walk alone (rowann #6) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you'll never walk alone (rowann #6) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyDim 14 Mar 2021 - 18:38



 
You'll never walk alone.

Il se l'était juré, il ne craquerait pas devant Matt. Peu importe l'énergie qu'il avait du déployer pour ne pas s'effondrer à la seconde où il lui avait parlé de Swann, de son séjour à l'hôpital et des raisons de son hospitalisation. Il n'avait pas le droit de craquer, pas alors que Matt avait du vivre les heures les plus dures et les plus angoissantes qui soient lorsque sa famille avait été frappée en son cœur par ce que personne ne pouvait probablement prédire ni redouter. Il imaginait ce qu'il avait du ressentir, combien il avait du se sentir impuissant et ça suffisait pour que Rory n'ait aucune envie de rajouter un poids sur ses épaules. Si Matt était venu le trouver, s'il était venu lui demander de l'aide, c'était parce qu'une partie de lui devait penser que Rory n'irait en aucun cas le lui refuser et il avait raison : Swann comptait toujours énormément à ses yeux et c'était la raison pour laquelle le simple fait d'imaginer qu'il ait pu vouloir se faire du mal tordait son cœur dans une douleur aiguë. Bien sûr qu'il voulait aider, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour l'anglais aussi bien que pour ses proches et ça peu importe que ce ne soit pas Swann lui-même qui ait demandé à le voir. Il ne pensait déjà plus qu'à une chose, c'était à être là pour lui dans ces moments qu'il aurait voulu ne jamais le voir traverser, surtout pas alors qu'il s'était convaincu qu'il était aussi heureux qu'il méritait de l'être. Surtout pas alors que cette idée l'avait lui-même plus d'une fois fait tenir au fil des mois, même quand il ne pouvait pas être témoin de ce bonheur.

Rory était seul à présent et les larmes avaient déferlé sur ses joues dans des sanglots aussi incontrôlables que silencieux. Les spasmes qui secouaient son corps depuis qu'il avait quitté Matt le rendaient bien incapable de prendre le volant, et il était bien trop important qu'il arrive à destination en un seul morceau. C'est à l'arrière d'un taxi qu'il monta et son souffle qu'il reprit alors que son cœur, lui, n'en finissait plus de se serrer au fond de sa poitrine. Il n'arrêtait pas de repenser aux paroles de Matt, il n'arrêtait pas de repenser à Swann et à la dernière fois qu'ils avaient vraiment discuté tous les deux. Ils s'étaient trop peu vus ces derniers mois malgré tous leurs efforts et leur bonne volonté pour rendre les choses aussi simples que possible, et à présent Rory regrettait de n'avoir peut être pas pu voir certains signes qui lui auraient fait pressentir que quelque chose se passerait. Il savait bien que ça n'était pas si simple, pourtant, parce qu'il connaissait les origines de sa souffrance, il savait pour les cicatrices sur ses poignets et les bracelets qu'il avait longtemps porté pour les couvrir. Il l'avait toujours su et ça n'avait jamais rien changé pour lui, parce qu'il l'avait aimé sans jamais penser un seul instant que son passé le définissait. Rory aurait fait n'importe quoi pour voir un sourire illuminer son visage et il avait mis tout son cœur à essayer de le rendre heureux, quand bien même ça n'avait probablement pas suffi. Aujourd'hui son cœur se brisait de n'avoir pas été auprès de lui dans un moment pareil, alors même qu'il savait qu'il n'aurait rien pu faire de plus que ce que Lucia et les McGrath avaient probablement fait et bien mieux qu'il n'en aurait sans doute été capable. Rory aurait juste voulu être là pour lui dire à quel point le perdre pour de bon l'aurait anéanti. A quel point il avait besoin de lui, comme il avait à cet instant désespérément besoin de le voir pour s'assurer qu'il allait bien.

Il connaissait par cœur le chemin jusqu'à son appartement mais n'avait jamais fait les quelques pas qui le séparaient de sa porte avec autant de nervosité. Et s'il ne faisait pas partie de ceux que Swann avait envie d'avoir auprès de lui en ce moment ? Rory ne voulait pas mal faire, mais c'était trop en attendre de lui que d'espérer qu'il attendrait sagement d'avoir des nouvelles de Swann sans tout entreprendre pour le voir et lui parler. Il n'était pas capable de rester en retrait, pas cette fois. Il devait au moins essayer, parce qu'il ne supporterait pas de vivre une minute de plus avec comme seule information que Swann avait attenté à ses jours et qu'il allait maintenant mieux. C'était trop peu, trop peu quand on avait comme lui aimé quelqu'un de tout son cœur pendant quatre ans. Alors il frappa à sa porte, ayant à peine à forcer le moindre geste pour que son poing s'y abatte avec appréhension. La gorge nouée, il sentit une incompressible émotion le submerger de l'intérieur lorsque la porte s'ouvrit enfin sur la silhouette de Swann. Rory se figea, bouleversé, incapable d'articuler le moindre mot sans donner l'impression qu'il avait passé la dernière heure à pleurer – oh wait, c'était le cas. « Je suis désolé de... passer sans t'avoir prévenu. » Fut la première chose qu'il fut capable d'articuler face à l'évidence qu'il n'avait pas répété son texte, alors que le sourire qu'il esquissa fut bien trop triste pour ne pas en être douloureux. « J'ai parlé avec Matt, il m'a dit... » Il lui avait dit au sujet de ce qui lui avait valu de passer plusieurs jours à l’hôpital, et Rory avait eu besoin de voir de ses propres yeux qu'il allait mieux maintenant. Bien sûr, les mots étaient en l'état trop durs à prononcer parce qu'il craignait de raviver des souvenirs que Swann ne tenait déjà plus qu'à oublier. Il y a tant de choses qu'il voudrait lui dire, mais une seule qu'il éprouva à cet instant le besoin d'implorer. « S'il te plaît, ne lui en veux pas. » Même si tu aurais peut être préféré qu'il ne me dise rien, même s'il a peut être eu tort de penser que tu pourrais avoir envie de me voir. Lui en avait cruellement besoin, ainsi le cœur de l'australien se serra autant à l'idée que ce puisse ne pas être réciproque qu'à celle que Swann puisse en tenir rigueur à son frère. Rory, lui, ne pourrait jamais assez le remercier de l'avoir prévenu.



you'll never walk alone (rowann #6) JTdVfXP
you'll never walk alone (rowann #6) QqLqwzn
you'll never walk alone (rowann #6) QoPDAKU
you'll never walk alone (rowann #6) E0B9M70
you'll never walk alone (rowann #6) HZjB4DU
you'll never walk alone (rowann #6) 872289volunteer
you'll never walk alone (rowann #6) KPZB94a
you'll never walk alone (rowann #6) Lcds5AP
you'll never walk alone (rowann #6) Qi7UeVN
you'll never walk alone (rowann #6) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you'll never walk alone (rowann #6) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you'll never walk alone (rowann #6) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you'll never walk alone (rowann #6) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you'll never walk alone (rowann #6) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you'll never walk alone (rowann #6) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you'll never walk alone (rowann #6) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyLun 15 Mar 2021 - 1:09



Lucia a repris le travail. Les vacances sont terminées et il ne peut plus passer ses journées à l’embrasser et l’enlacer en lui répétant qu’il l’aime, tant parce que c’est la vérité que parce qu’il ressent le besoin de la rassurer. Il est heureux et il l’aime, c’est promis. Il ne pense pas recommencer, il ne pense pas non plus à faire quoi que ce soit dans le genre. C’est arrivé une simple fois, comme c’était aussi arrivé dix ans plus tôt sans que cela n’entraîne de réactions en chaîne. Le reste du monde ne le comprend pas mais ce n’est pas grave, il ne peut pas les forcer à le faire. Ils iront bien, eux aussi, et ils arrêteront un jour de s’en faire pour lui et de le regarder avec des gros yeux dès qu’il approche des couteaux de la cuisine. La seule raison qu’il a d’y traîner, c’est parce qu’il continue de tester toutes les recettes d’un livre de cuisine acheté au détour d’un chemin. Quitte à rester dans leur appartement, autant en profiter pour apprendre à faire de nouveaux plats et régaler leurs papilles, n’est ce pas? Swann reste égal à lui-même, quoi qu’il se passe dans sa vie. Il le pense très fort, en tout cas, parce qu’on lui garde toujours une place bien au chaud dans le monde du déni. Il connaît ce monde comme sa poche, pour y avoir habité depuis le premier jour.

L’appartement sent les épices en tout genre, il confond toutes les herbes mais les ajoute tout de même dans la casserole en se disant que cela ne pourra pas leur faire de mal. Cela ne peut qu’être bon, à en juger par la photo sur la page d’à côté. Son plat est encore loin d’y ressembler mais il y travaille et y met tout son cœur n’hésitant pas à parfois demander des conseils à Pancake - lui qui est aussi le meilleur goûteur de l’univers. C’est au chien qu’il dédicace d’ailleurs une dernière caresse entre les oreilles avant de se relever pour ouvrir la porte, faisant un pari avec lui-même pour savoir si le livreur à la porte vient leur apporter un colis de bijoux ou de vêtements, selon les derniers achats de Lucia. Rory, lui, n’a rien d’un quelconque livreur et l’anglais se fige en même temps que son ami lorsque son image commence à se dessiner. Il a les yeux rouges, l’australien, et c’est la première chose qu’il remarque. Ce n’est pas dû à la fatigue, c’est évident. « Je suis désolé de... passer sans t'avoir prévenu. » Déjà, son rythme cardiaque s’accélère et les expressions de son visage se calquent sur celles de Rory. Il parle simplement pour combler le vide, c’est évident, et Swann ne lui en veut pas le moins du monde. Il préfère ça à la vérité. La raison de sa présence est évidente, l’anglais pensait simplement pouvoir repousser l’inévitable quelques jours ou semaines de plus. En réalité, sans avoir été confronté, il ne lui en aurait jamais parlé. « J'ai parlé avec Matt, il m'a dit... » S’attendre à une chose et l’entendre prononcée sont deux choses bien différentes, raison pour laquelle Swann a besoin de fermer les yeux pendant de longues secondes pour - déjà - reprendre des forces. Lui non plus ne dit pas les mots et ne parle pas réellement de ça. Tant mieux. « S'il te plaît, ne lui en veux pas. » En vouloir à son frère est bien la dernière chose à laquelle il pense en cet instant et l’anglais sait déjà que l’idée ne lui viendra pas après non plus. A vrai dire, sans même parler d’à quel point il aime et apprécie Matt et toutes les raisons qu’il a de l’admirer, il est la dernière personne à laquelle il pense et même le cadet de ses soucis. Les mots de l’acteur ne semblent pas réellement arriver jusqu’à lui, pas alors que sa simple présence suffit à remettre toutes ses récentes actions en question. Il aurait pu dire n’importe quoi : la réaction du blond aurait été la même.

Il fait un simple pas en avant pour réduire la distance entre eux et, telle une mécanique bien huilée et surtout bien connue, il se place à peine sur la pointe des pieds pour venir placer un premier bras autour des épaules du brun. Le second suit rapidement, sans doute un peu trop abruptement aussi. Ses gestes sont uniquement guidés par ses sentiments et non plus par une quelconque raison. Tout ce dont il a envie et besoin, c’est de serrer l’australien contre lui, enfouissant son visage contre son torse et ses doigts entre ses cheveux. Il ne s’était jusque-là pas rendu compte à quel point il lui avait une fois de plus tant manqué. “Je suis désolé.” Il sait pourquoi il est ici, il sait pourquoi ses yeux sont rouges, il sait pourquoi le poing contre la porte était si faible. Pour une fois, Swann aurait sans doute préféré ne rien comprendre et se contenter d’être heureux de le voir. Ses excuses se muent en larmes, ou peut-être qu’elles étaient déjà là avant, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux de sa présence. La scène ne fait aucun sens et ses sentiments autant que ses actions non plus mais le blond est au moins assuré de certaines choses : prévenir Rory était une bonne chose. Il ne savait pas qu’il avait besoin de lui avant de le voir. “Je suis tellement désolé.” Il ne s’en veut pas de s’être fait du mal, mais il s’en veut d’avoir fait souffrir ceux qu’il aime. Lucia, sa famille, et maintenant Rory. Il lui gâche sa journée et sûrement même les semaines à venir, puisqu’il n’arrivera pas à se sortir l’information de son esprit. Il va continuer à se poser des centaines de questions auxquelles Swann ne saura pas répondre. “Je… Pardon.” Ses mots se perdent au milieu des sanglots qu’il n’a pas vu venir et qu’il est désormais incapable de contrôler alors que ses larmes imbibent le t-shirt de Rory. Pancake s’inquiète de la scène, il se pose sur les mollets de l’un puis de l’autre sans qu’ils ne remarquent réellement sa présence. Au jeu des excuses, Swann a désormais pris un peu d’avance, tout comme il n’aura pas attendu bien longtemps avant de laisser parler ses émotions, lui qui sait pourtant si bien les contrôler en règle générale. Rory échappe à toutes les règles et cela n’a rien d’une nouveauté. Il resserre un peu plus encore ses doigts contre sa nuque et l’arrière de son crâne, à jamais effrayé de le voir se retourner une fois de plus sans savoir quand est ce que (si?) ils se reverront.



you'll never walk alone (rowann #6) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
you'll never walk alone (rowann #6) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you'll never walk alone (rowann #6) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you'll never walk alone (rowann #6) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you'll never walk alone (rowann #6) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you'll never walk alone (rowann #6) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you'll never walk alone (rowann #6) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you'll never walk alone (rowann #6) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you'll never walk alone (rowann #6) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you'll never walk alone (rowann #6) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptySam 20 Mar 2021 - 19:40



 
You'll never walk alone.

Il était désolé de se présenter devant lui sans l'avoir d'abord prévenu de sa visite, mais pas d'être là aujourd'hui. Il était désolé d'avoir sauté dans le premier taxi qu'il avait trouvé à défaut d'avoir pu attendre plus longtemps pour le voir, mais pas d'éprouver le profond besoin d'être rassuré sur son état. Il était désolé de lui imposer cette vision de lui, de ses yeux à peine séchés des larmes qui en avaient coulé et de cette nervosité faisant trembler ses mains, mais pas d'être bouleversé à l'idée que l'homme qu'il avait tant aimé se soit fait du mal. Il était désolé pour Matt, désolé qu'il soit venu lui demander de l'aide sans savoir si c'était ce que Swann aurait lui-même voulu, mais pas un seul instant il n'était désolé d'avoir aimé l'anglais au point que son frère n'ait pas douté un instant du fait que son sort importait encore plus que tout à ses yeux. Parce qu'il ne supportait pas l'idée qu'il puisse lui arriver quelque chose, qu'il était bien incapable d'envisager lui-même de poursuivre sa route s'il ne pouvait pas se raccrocher à l'idée que Swann était heureux en suivant la sienne. Il ne pouvait pas le perdre. Il ne pouvait pas imaginer ne plus voir son nom s'afficher sur l'écran de son téléphone, il ne pouvait pas imaginer ne plus entendre son rire ni le son de sa voix, pas plus qu'il ne pouvait imaginer ne plus le serrer contre lui quand c'était tout ce qu'il lui restait déjà. Rory voulait bien renoncer à lui, il voulait bien se convaincre qu'il retomberait amoureux et goûterait à nouveau au bonheur véritable, celui qu'il n'avait encore jamais connu qu'avec lui. Mais il refusait catégoriquement de le perdre pour de bon, il ne l'envisageait pas même un instant quand la seule idée qu'une partie de lui ait pu vouloir en finir brisait son cœur en un millier de morceaux cette fois impossibles à recoller entre eux. Il était tellement aimé, par tellement de personnes qui ne supporteraient pas plus que lui de le perdre, qu'il passerait s'il le fallait chaque jour du reste de sa vie à rappeler à Swann tout ce qu'il représentait pour eux, tout ce qu'il continuait de représenter pour lui. Aucune partie de son être ne pourrait jamais lui en vouloir, pourtant, et surtout pas d'avoir éprouvé un mal-être dont il ne mesurait probablement pas encore la profondeur. Et tout ce qu'il voulait en venant aujourd'hui c'était lui dire combien il avait besoin de lui. Le rassurer, le soutenir, l'écouter s'il en avait besoin, le prendre dans ses bras aussi longtemps que ce serait nécessaire. Il voulait juste être là, lui faire sentir qu'il l'aurait toujours à ses cotés et que ça ne changerait jamais, peu importe le pincement au cœur qu'il éprouvait de ne plus pouvoir l'aimer comme il l'avait si longtemps fait. Il l'aimait de la seule façon qui doive importer, comme quelqu'un qui ne se détournerait jamais de lui et sur qui il pourrait éternellement compter.

Ses yeux tristes ne quittaient plus les siens et déjà, Rory se sentait coupable de lui faire ressasser ce qu'il avait peut être mis derrière lui depuis sa sortie de l’hôpital, ce à quoi Swann n'avait sans doute aucune envie de repenser. C'est pour ça qu'il ne dirait pas les mots qui suffiraient à serrer son propre cœur au fond de sa poitrine, pour ça qu'il ne prendrait pas le risque de rouvrir une plaie sur laquelle il ne voulait au contraire apposer que douceur et réconfort. Pour ça, qu'il l'accueillit au creux de ses bras lorsque Swann s'approcha pour l'étreindre dans un geste qui avait tout de naturel et surtout, tout d'indispensable pour tous les deux. Rory avait terriblement besoin de le serrer contre lui pour sentir qu'il était bien là, et il devinait à l'urgence de ses gestes qu'il en allait de même pour l'anglais. Alors il passa ses bras autour de lui, resserra leur étreinte et posa doucement une main contre sa nuque pour le garder un peu plus proche, un peu plus en sécurité contre lui. Il le serrait comme s'il ne voulait plus jamais le laisser s'en aller, il le serrait comme quelqu'un qui avait eu peur de le perdre et qui mourrait probablement de chagrin si ça devait être le cas. Il le serrait, aussi, pour ne pas que Swann soit témoin du flot incessant de larmes qui dévalait à présent ses joues. Parce qu'à présent qu'il le tenait contre lui, l'image de Swann inconscient dans un lit d'hôpital flottait devant ses yeux embués comme la plus insupportable réalité. Il ne méritait pas ça, parce que si quelqu'un méritait bien d'être heureux c'était lui. Et il ne méritait pas de s'excuser non plus, parce qu'il n'avait aucune raison de s'en vouloir pour quoi que ce soit. « C'est moi qui suis désolé. » La voix étranglée par l'émotion, cette douleur sourde qui pouvait enfin laisser place au soulagement de pouvoir le serrer dans ses bras, Rory reprit. « Si j'avais su ce qui se passait, si j'avais su que... j'aurais jamais quitté Brisbane même un seul jour. J'aurais été là, et nulle part ailleurs. » Il ne serait pas parti fêter son anniversaire à deux heures d'avion de Brisbane, il ne serait pas allé le fêter alors que Swann et les siens venaient de vivre certains des moments les plus éprouvants de leur vie. Toutes ces choses paraissaient dérisoires depuis qu'il savait et Rory ne pouvait tout au fond de lui s'empêcher de s'en vouloir atrocement d'avoir poursuivi le cours de sa vie dans l'insouciance la plus totale. C'était sans doute idiot parce qu'il n'avait à ce moment-là encore aucune idée de ce qu'il s'était passé, que Swann n'avait probablement pas voulu l'inquiéter, mais c'était plus fort que lui ; il aurait du être là, à ses cotés, parce que c'est tout ce qui aurait du importer. « J'ai eu si peur, Swann. » D'un geste empli de douceur, il se redressa à peine de manière à pouvoir croiser son regard rien qu'une seconde, sentant aussitôt le chagrin le submerger de plus belle en voyant les larmes inonder les joues de l'anglais. Des larmes qu'il sécha du bout de ses pouces, le cœur à la renverse, incapable lui-même d'interrompre ses propres sanglots. « Si peur à l'idée que j'aurais pu ne plus jamais te revoir. » Parce que c'était une chose de connaître les cicatrices de son passé et une autre de réaliser qu'il aurait pu ne plus jamais le tenir contre lui. Si on ne l'avait pas trouvé à temps, s'il avait été trop tard, si... « Je veux pas d'un monde dont tu fais pas partie. Tu le sais, pas vrai ? » Et ses mots n'avaient rien d'un reproche, c'était là simplement sa manière de lui faire comprendre à quel point son monde serait différent s'il n'en faisait plus partie. Parce qu'il avait longtemps été son monde, justement, et parce qu'aujourd'hui le sien tenait encore debout en partie parce que celui de Swann semblait rempli d'amour et d'un millier de choses dont l'anglais méritait profondément de profiter. « A quel point tu comptes et tu compteras toujours. » A quel point il avait besoin de lui, besoin de le voir, besoin de savoir qu'ils seraient toujours là l'un pour l'autre et que Swann pourrait toujours compter sur lui. « Je peux tout supporter, mais pas ça. Pas te perdre. » Parce que perdre ceux qu'il aimait était de loin la pire chose qui puisse lui arriver, à tel point qu'il n'était pas certain qu'il arriverait cette fois à s'en relever. Si Matt avait du lui annoncer le pire, pire encore que cette vérité-ci, c'est un Rory désespéré qui aurait accouru à son appartement dans l'espoir vain de le serrer une dernière fois contre lui. Alors savoir que le pire avait été évité, savoir qu'il était bien là et cette étreinte bien réelle, ça lui donnait juste envie de le serrer un peu plus fort, un peu plus longtemps.



you'll never walk alone (rowann #6) JTdVfXP
you'll never walk alone (rowann #6) QqLqwzn
you'll never walk alone (rowann #6) QoPDAKU
you'll never walk alone (rowann #6) E0B9M70
you'll never walk alone (rowann #6) HZjB4DU
you'll never walk alone (rowann #6) 872289volunteer
you'll never walk alone (rowann #6) KPZB94a
you'll never walk alone (rowann #6) Lcds5AP
you'll never walk alone (rowann #6) Qi7UeVN
you'll never walk alone (rowann #6) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you'll never walk alone (rowann #6) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you'll never walk alone (rowann #6) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you'll never walk alone (rowann #6) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you'll never walk alone (rowann #6) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you'll never walk alone (rowann #6) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you'll never walk alone (rowann #6) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyDim 28 Mar 2021 - 19:46



Swann se sent terriblement stupide et faible à la simple idée de (s’ef)fondre(r) dans les bras de Rory mais ce n’est pas pour autant qu’il est capable de se reprendre, lui qui ressent bien trop le besoin de lâcher prise. Bien que les choses recommencent effectivement à aller de mieux en mieux pour lui, tout est loin d’être aussi parfait qu’il tente de le faire croire. Sourire à longueur de journée n’a jamais été aussi éreintant pour lui et ce n’est qu’à ce moment précis qu’il se rend compte d’à quel point il avait besoin d’arrêter de mentir, tant à lui qu’au reste du monde. Près de Rory, il sait que rien de mal ne se passera jamais, tout comme il sait qu’il ne sera pas jugé ou mal compris. Il aurait aimé pouvoir le retrouver et simplement lui raconter des anecdotes joyeuses ou drôles mais ce ne sera pas pour aujourd’hui encore, pas alors qu’il presse toujours bien trop fort ses bras autour de l’australien qui, en retour, est plus doux et avenant que jamais. Il sent son sang battre trop vite et son coeur tout autant, pour autant il ne cherche toujours pas à tenir sur ses jambes par lui-même et se contente de refermer ses doigts autour du tissu de la chemise de Rory. Il est secoué par l’émotion, lui aussi, Swann l’a constaté sans mal. Ce qui s’applique dans un sens est tout aussi véridique dans l’autre, raison pour laquelle l’anglais ne tire aucune conclusion de ce trop plein d’émotions. « C'est moi qui suis désolé. » Ils le sont tous. Tous ceux qui en viennent à être au courant finissent tôt ou tard par dire qu’ils sont désolés. Swann est le seul à tenter de se suicider et à leur faire une frayeur à tous ; mais ce sont eux qui s’excusent. De quoi? Ses pensées vont trop vite, il n’arrive pas à savoir s’il veut estomper ses larmes en premier ou lui expliquer pourquoi il n’a pas à lui dire de telles choses. Avant qu’il ne puisse statuer de quoi que ce soit, la voix étranglée de l’acteur qui ne joue aucun rôle se fait de nouveau entendre. Le coeur du blond se serre un peu plus encore. « Si j'avais su ce qui se passait, si j'avais su que... j'aurais jamais quitté Brisbane même un seul jour. J'aurais été là, et nulle part ailleurs. » Et Swann n’aurait jamais accepté que Rory se refuse un instant de bonheur et le sacrifie pour sa petite personne. Il ne lui a rien dit parce qu’il n’y a jamais rien eu de prémédité et même si ça avait été le cas, il y a fort à parier que l’australien n’aurait pas été mis dans la confidence. Ni lui, ni personne, parce que cela n’aurait pas empêché Swann de ressentir le besoin de se faire du mal. Il était avec sa famille, il était heureux, il était loin des journalistes trop curieux. Il était avec ceux qu’il aime et qui seront toujours là pour lui, aucune raison n’aurait été suffisante pour l’empêcher de vivre ces quelques instants de bonheur. « J'ai eu si peur, Swann. » Ces mots, par contre, il est le premier à les prononcer. Il place une pièce d’un puzzle difficile à reconstituer. “Moi aussi.” Et il ne s’en était jamais rendu compte jusqu’à cet instant. En vérité, il était pourtant terrifié. Pas pour lui, non, mais bien pour tous ceux qu’il aime. Qu’est ce qu’il serait advenu d’eux s’il était vraiment mort, cette nuit là? Son visage se redresse dans celui de Rory lorsque ce dernier commence à bouger. Sa poitrine se soulève toujours de façon aussi rapide et saccadée, même les tentatives de Rory pour sécher ses yeux ne pouvant rien y changer. D’autres les remplacent rapidement. « Si peur à l'idée que j'aurais pu ne plus jamais te revoir. » Il ne sait pas à quel point l’inverse est tout aussi vrai et il se doute sûrement encore moins que la simple situation actuelle ne cesse de tordre le coeur du blond, encore et encore.

Son visage bascule de nouveau pour retourner se loger contre sa nuque, là où il n’aura pas à se soucier de sécher ses larmes. « Je veux pas d'un monde dont tu fais pas partie. Tu le sais, pas vrai ? » Dans un élan de courage et pris d’une volonté de bien faire, l’anglais trouve la force de déloger ses mains du dos de Rory pour finalement les placer autour des siennes. Il tente de le rassurer à son tour et comme il le peut, commençant par venir entourer ses mains des siennes pour qu’il relâche petit à petit la pression et ne cherche pas de nouveau à sécher les larmes de l’anglais. Ce ne sont même pas de la tristesse, simplement un trop plein de tout dont Rory devient le témoin insoupçonné. “Je continuerai d’en faire partie, c’est promis.” Et Rory, lui, continuera à vouloir de ce monde. Il continuera à faire ce métier qu’il aime tant, il continuera à avoir une renommée grandissante, il continuera à voyager et à rencontrer une infinité de personnes presque aussi incroyables que lui. « A quel point tu comptes et tu compteras toujours. » Son sourire est triste au possible mais a au moins le mérite d’exister. Ses doigts se frayent un chemin entre les siens, il caresse doucement ses phalanges pour le rassurer en retour. “Toi aussi. Je te l’ai jamais dit et je t’ai sûrement même fait comprendre l’inverse mais… T’es une des personnes les plus importantes de ma vie.” Et il le restera. Peu importe si les autres s’en vont et s’en viennent, ce ne sera jamais le cas de Rory. Les quelques années passées à ses côtés ne sont pas grand chose à l’échelle d’une vie mais elles restent immuables dans le coeur et l’esprit de l’anglais. « Je peux tout supporter, mais pas ça. Pas te perdre. » - “Je voulais pas. Je pensais pas… J’avais pas prévu tout ça. Je savais plus quoi faire, c’est tout.C’est tout, et c’est la raison pour laquelle il a décidé de s’ouvrir les veines : parce que c’est tout. Se rendant lui même compte de la faiblesse de son argument, il souffle et laisse son regard se dérober du sien, ses mains des siennes avec. Il s’essuie le visage dans le creux de son coude, utilisant sa manche sans délicatesse en même temps qu’il vient enfin refermer la porte de l’appartement derrière eux, soucieux de ne pas mettre au courant tout l’immeuble d’une histoire qui n’est que la leur. Il n’a pourtant pas la force d’aller plus loin et se contente donc finalement de se laisser retomber au sol, son dos glissant contre la porte.

Il regroupe ses genoux près de lui et ses coudes par dessus, usant et abusant de la paume de ses mains contre ses yeux pour tenter d’en chasser les preuves irréfutables de ses émotions. “Je m’attendais pas à ce que tu viennes.” Tout comme il ne s’attendait encore moins à ce que Matt décide de tenir son ex petit-ami informé des récents événements venus rythmer sa vie. Si cela n’avait tenu qu’à lui, Swann ne lui en aurait jamais parlé, justement pour qu’il n’ait pas un seul instant à se sentir coupable de faits qui ne sont en rien sa faute. Ses mains nerveuses finissent par repasser rapidement dans ses cheveux avant de jouer entre elles, décidées à trouver une occupation. “J’aurais préféré que ce soit dans d’autres circonstances.” Il voudrait qu’une fois, une simple fois, ils puissent se retrouver sans que ce ne soit douloureux. Il voudrait pouvoir lui raconter sans gêne à quel point Lucia le rend heureux et en retour entendre que Rory l’est tout autant et qu’absolument tout va bien dans sa vie. Ça ne semblait pas être si difficile, sur le papier. Dans les faits, plus d’un an après, ils n’ont toujours pas réussi. “C’est pas de ta faute, tout ça. C’est de la faute de personne. C’était compliqué ces temps-ci, c’est tout.C’est tout, encore une fois. Swann minimise autant que possible parce que c’est ancré dans ses habitudes et qu’il ne veut surtout pas que son ami en vienne à s’en vouloir de quoi que ce soit. Il ne lui a jamais rien fait de mal, c’est une évidence. “Tu commences à peine à recommencer les tournages, je voulais pas t’embêter avec ça.” Ce qu’il aurait voulu dire, c’est que Rory semble à peine commencer à être heureux à nouveau et qu’il ne se serait pas pardonné d’être la raison pour laquelle le tableau s’assombrirait. Il doit être heureux parce qu’il le mérite et si cela signifie être tenu à l’écart des aléas de la vie du McGrath alors ce dernier est prêt à l’accepter et à vivre avec. Il le pensait, en tout cas.



you'll never walk alone (rowann #6) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
you'll never walk alone (rowann #6) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you'll never walk alone (rowann #6) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you'll never walk alone (rowann #6) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you'll never walk alone (rowann #6) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you'll never walk alone (rowann #6) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you'll never walk alone (rowann #6) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you'll never walk alone (rowann #6) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you'll never walk alone (rowann #6) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you'll never walk alone (rowann #6) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyJeu 15 Avr 2021 - 0:48



 
You'll never walk alone.

Les mots de Matt résonnaient en boucle dans son esprit, serrant son cœur un peu plus chaque seconde. Swann s'était fait du mal, et c'est maintenant qu'il le serrait tout contre lui que Rory réalisait vraiment ce qui aurait pu se passer. Si Swann n'avait pas été secouru à temps, si personne n'avait rien pu faire pour lui. Si Matt était venu lui faire la plus déchirante des annonces, et qu'il avait appris au beau milieu de son salon que plus jamais il ne pourrait espérer le prendre dans ses bras. Ni lui rendre un de ses sourires, ou simplement décider de l'appeler parce que le son de sa voix lui manquait tout comme un million d'autres choses depuis qu'ils ne faisaient plus exactement partie de la vie l'un de l'autre de la même manière. Tout ça aurait pu prendre fin en à peine une seconde, si les choses s'étaient passées ne serait-ce qu'un tout petit peu différemment. Et ça le terrifiait autant que ça l'anéantissait. Rory avait su résister même quand son monde était pendant un temps tombé en ruines, mais s'il arrivait quoi que ce soit aux personnes qu'il aimait il savait tout au font de lui qu'il perdrait pied. Et il n'était pas certain qu'il saurait cette fois s'en relever, parce qu'il n'avait jamais eu besoin de grand chose pour être heureux si ce n'est de les savoir épanouis et en bonne santé. C'était ce qui l'avait toujours maintenu debout, tout comme à cet instant le fait de serrer Swann contre lui l'empêchait de s'effondrer. Il avait besoin de le sentir, de s'assurer qu'ils avaient évité le pire et qu'à présent il était bien là. Que c'était tout ce qui comptait. Il avait besoin de sentir sa chaleur pour se rassurer, de sentir son souffle contre sa nuque et, bientôt, la pression de ses mains autour des siennes. Il avait juste besoin de retrouver Swann. « Toi aussi, Swann. » Lui aussi, il était l'une des personnes les plus importantes de sa vie. Quelqu'un sans qui son monde ne tournerait plus de la même manière. Sans qui toute son existence aurait été infiniment moins heureuse, surtout. « Peu importe le reste, ça changera jamais. » Même s'ils construiraient leur vie indépendamment de ce lien si fort qui les unirait toujours. Même s'ils fonderaient leur propre famille, et non pas celle qu'ils avaient autrefois pensé fonder ensemble. Même si leurs routes s'éloigneraient parfois, par la force des choses. Ils se retrouveraient toujours, parce qu'ils avaient bien trop besoin l'un de l'autre pour penser qu'ils pourraient être heureux sans ça. Rory, lui, avait bien trop besoin de Swann, et ça non plus ça ne changerait jamais.

Et il tenta du plus profond de son cœur de lui faire sentir qu'il n'était pas là pour le juger ou le culpabiliser, que tout ce qu'il voulait c'était s'assurer qu'il ne risquait plus de le perdre. Que s'il n'avait rien vu, rien pressenti la dernière fois qu'ils s'étaient vus, au moins pouvait-il maintenant prouver à Swann qu'il était là pour lui, quoi qu'il soit entrain de traverser. Une partie de lui voudrait juste entendre que tout allait mieux et que jamais il ne leur referait une peur pareille, mais Rory savait que ça n'était pas si simple. Alors tout ce qu'il pouvait faire, à cet instant, c'était ne pas montrer combien ça le bouleversait de l'entendre minimiser ce qui s'était passé quand lui avait réellement cru que son cœur s'arrêterait de battre lorsque Matt était venu le trouver. Il ne lui en voulait pas, il ne lui reprochait pas de vouloir probablement aussi le rassurer. Parce que c'était Swann, qu'il avait toujours été comme ça et que si ça voulait dire marcher sur des œufs pour éviter de prononcer les mots qui fâchent, ceux que l'anglais n'avait sans doute aucune envie d'entendre, alors il le ferait. Bien sûr qu'il le ferait. « Qu'est-ce qui s'est passé ? » Rory savait qu'il y avait certainement eu quelque chose, que Swann n'aurait sûrement pas rouvert de vieilles blessures s'il ne s'était pas senti à bout. Et ça le rassurerait sans doute en partie, de savoir qu'il y avait eu un élément déclencheur, quelque chose qui sur le moment lui avait peut être paru insurmontable mais qu'il parviendrait à dépasser avec tout l'amour que ses proches étaient prêts à lui donner. Ça le rassurerait, aussi, de savoir qu'il allait bien ce jour-là, au mariage, et qu'il ne s'en était pas simplement convaincu parce qu'il voulait plus que tout le voir heureux. « J'aurais tellement aimé que tu puisses te confier à moi, que tu saches que tu pouvais te libérer si quoi que ce soit te pesait sur le cœur. » Parce qu'il le lui avait dit, il comptait toujours énormément pour lui et pour ça il ne supportait pas l'idée qu'il ait pu se sentir un jour assez perdu ou désespéré pour avoir voulu se faire du mal. Il supportait encore moins de n'avoir rien pu faire, ni sur l'instant ni lorsqu'il aurait peut être eu besoin de se confier à quelqu'un. Il connaissait trop bien Swann pour savoir qu'il n'avait probablement pas voulu que Lucia et ses frère et sœurs s'inquiètent, mais Rory aurait accepté de bon cœur d'être ce confident pour lui. Au nom des quatre années qu'il avait passé auprès de lui, et de cette histoire qu'il chérirait toujours. Il aurait pris toute la souffrance qui pesait sur son cœur pour la faire sienne et redonner le sourire à Swann. Il aurait été là à tout instant pour lui venir en aide, pour lui rappeler aussi combien il était aimé et que ni lui ni ses proches ne pourraient y survivre s'il lui arrivait quoi que ce soit. Aujourd'hui il se sentait juste impuissant et il réalisait avec douleur qu'il ne pouvait plus être aussi présent pour lui qu'il le voudrait, que c'était une chose immuable et qu'il leur fallait tous deux accepter, quand bien même Rory déplacerait toujours des montagnes pour l'anglais. La vision de Swann se laissant retomber contre la porte comme si ses jambes refusaient de le porter acheva de lui serrer le cœur, et Rory s'approcha doucement pour déposer ses mains sur les bras croisés de l'anglais et les serrer doucement. Il ne pouvait certes pas l'étreindre des heures durant mais il pouvait au moins s'assurer de maintenir un contact physique dont il savait qu'ils avaient autant besoin l'un que l'autre.

Ses paroles lui tirèrent finalement un sourire plus doux, encore bouleversé mais porteur de tendresse. Swann ne s'attendait pas à ce qu'il vienne, parce qu'il ne s'attendait sûrement pas à ce que Matt lui en parle. Et c'était normal, tout comme Rory savait qu'une partie de lui aurait probablement préféré qu'il reste dans l'ignorance. Mais il savait, à présent, et il n'imaginait pas sa place ailleurs qu'ici. « Je savais pas si t'aurais envie de me voir, si tu voudrais... m'avoir à tes cotés dans un moment pareil. » Un aveu fébrile, parce qu'il avait expérimenté cette incertitude-là en plus d'une émotion écrasante lorsqu'il s'était précipité à l'intérieur de ce taxi pour rouler jusqu'à chez lui. Et si Swann ne voulait que sa famille, que Lucia auprès de lui ? Il avait refusé de se poser la question plus d'une seconde, parce que c'était moins important d'en être sûr que d'être simplement là, avec lui. « Mais j'ai pris le risque, parce que rien ne comptait plus pour moi que de te voir. » Pour se rassurer, mais surtout pour être présent pour lui. La fin de leur histoire ne signifiait pas qu'ils ne seraient plus là l'un pour l'autre dans les moments difficiles, bien au contraire. Rory n'attendait toujours qu'un appel de Swann pour accourir, et aujourd'hui il avait même décidé de faire sans. C'était Matt qui était venu lui demander de l'aide, et pour l'un autant que pour l'autre qu'il avait répondu présent. « Quand Matt m'a raconté, j'ai pas hésité. Je voulais être là. » Et s'il n'avait pas décroché un mot au chauffeur du taxi pendant tout le temps de la course, ça n'était pas contre cet homme qui n'y était pour rien mais parce qu'il n'avait même pas attendu d'avoir retrouvé ses esprits pour aller trouver Swann. Les sillons sur ses joues étaient témoins du chagrin qui l'avait envahi, et pour une fois Rory s'était bien moqué de risquer d'être photographié dans cet état. Parce que ça n'avait aucune espèce d'importance à cet instant. « Il y en aura d'autres, et des plus belles. Je te le promets. » Il lui assura doucement, espérant qu'il saurait toujours lire dans son regard à quel point il le pensait. Qu'il y aurait des lendemains meilleurs, pour tous les deux, parce qu'ils avaient mérité d'être heureux et qu'ils avaient besoin de se raccrocher à cette idée aujourd'hui. Un jour tout serait plus simple. Leurs cœurs seraient moins éprouvés, et leurs rencontres ne seraient plus synonymes de douleur. Un jour il passerait chez Swann parce qu'ils auraient simplement décidé de se voir pour se raconter leur semaine, partager le bonheur qu'ils expérimentaient chacun de leur coté. Et alors, enfin, tout irait pour le mieux. « Dis pas ça, arrête. Je t'assure que tout ça c'est bien le cadet de mes soucis. » Il lui assura, retrouvant son regard pour que Swann n'aille surtout pas douter du fait qu'il ne voudrait pas être ailleurs qu'ici, à veiller à ce qu'il aille bien et à profiter de sa présence après avoir éprouvé l'une des pires peurs de sa vie. « T'as toujours été bien plus important que ma carrière, bien plus important que ces tournages. J'espère que tu le sais. » Son cœur se serra et il ne quitta plus son regard. Il voudrait tant qu'il en soit sûr, qu'il n'en ait même jamais douté, même alors que certaines fois il n'avait peut être pas su lui non plus comment le lui prouver du mieux possible. Il aurait fait n'importe quoi pour lui, pourtant, les efforts qu'ils avaient fait l'un et l'autre n'avaient simplement pas suffi. « Même encore ces derniers mois, c'est toi qui m'aidais à tenir. Savoir que tu avais de nouveau une chance d'être heureux, oui ça me faisait tenir. » Il n'avait pas idée à quel point ça l'avait réconforté quand rien n'allait plus. Et il n'avait pas idée à quel point ça le brisait aujourd'hui de voir qu'il ait pu souffrir au point de vouloir pendant un instant se faire du mal. « Je quitterai plus Brisbane avant au moins plusieurs semaines. Je serai là, et je pourrai passer. Ou t'appeler. Ou ce que tu voudras, je veux juste que tu saches que j'irai nulle part. » Pas tant qu'il ne serait pas certain qu'il allait bien. Pas s'il y avait quoi que ce soit qu'il puisse faire, même juste être là. Même juste passer devant sa fenêtre pour lui rappeler tout ce qu'il représentait pour lui comme pour tous ceux qui l'aimaient.



you'll never walk alone (rowann #6) JTdVfXP
you'll never walk alone (rowann #6) QqLqwzn
you'll never walk alone (rowann #6) QoPDAKU
you'll never walk alone (rowann #6) E0B9M70
you'll never walk alone (rowann #6) HZjB4DU
you'll never walk alone (rowann #6) 872289volunteer
you'll never walk alone (rowann #6) KPZB94a
you'll never walk alone (rowann #6) Lcds5AP
you'll never walk alone (rowann #6) Qi7UeVN
you'll never walk alone (rowann #6) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you'll never walk alone (rowann #6) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you'll never walk alone (rowann #6) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you'll never walk alone (rowann #6) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you'll never walk alone (rowann #6) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you'll never walk alone (rowann #6) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you'll never walk alone (rowann #6) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyDim 18 Avr 2021 - 13:55



La gorge nouée et le cœur serré, Swann doit se faire fureur pour relâcher son étreinte contre Rory et lui laisser assez de place pour qu’il puisse respirer. Être un poids est la dernière chose dont il aurait envie, il se force donc à ravaler ses larmes qu’il trouve de toute façon stupides. Sentimental et surtout au plus mal, l’anglais prend le temps de spécifier une fois de plus à quel point l’acteur continue de compter pour lui, quand bien même ils ne sont plus capables de poser aucune étiquette préconçue sur leur relation. « Toi aussi, Swann. » Et il le croit, il le croit vraiment. Il sait qu’il ne lui dit pas de tels mots simplement pour lui faire plaisir et lui rendre la pareille. Le brun est d’une parfaite politesse en toutes occasions mais l’instant présent a tout de particulier, sans que ce soit forcément pour le meilleur. « Peu importe le reste, ça changera jamais. » C’est tout ce qu’il leur souhaite, lui aussi: que peu importe ce qu’il se passe à côté ou même entre eux, ils ne se souhaitent jamais rien d’autre que le meilleur pour celui qui restera à jamais une personne importante de leur vie.

Il a sans doute des centaines de questions et il n’y a rien de plus logique, raison pour laquelle Swann ne s’étonne pas de rapidement le voir demander davantage de détails à propos des récents événements. « Qu'est-ce qui s'est passé ? » Il tente une inspiration plus profonde; échoue. Ses yeux retrouvent ceux de Rory, désolés. Pour lui, il ne semblait n’y avoir rien de plus logique que ce geste. Pour le reste du monde, ce geste est sûrement la chose la plus irrationnelle qu’il y avait à faire, surtout alors que poser des mots sur ses sentiments reste bien difficile pour l’anglais. Il sait qu’il peut tout lui dire, là n’est pas le problème. Il ne sait simplement pas par où commencer tant il y aurait de choses à dire et d'événements à rattraper. Une seule année s’est écoulée depuis leur rupture mais Swann a l’impression d’avoir perdu Rory il y a une décennie. Face à son silence, l’australien comble le vide et passe à autre chose, soulageant un Swann qui tente de décider par où commencer. Il lui expliquera autant de choses que possible, bien sûr, mais il a encore besoin de quelques minutes pour retrouver son souffle et ses esprits et enfin arrêter de maltraiter les doigts de l’acteur avec les siens. « J'aurais tellement aimé que tu puisses te confier à moi, que tu saches que tu pouvais te libérer si quoi que ce soit te pesait sur le cœur. » - “J’aurais pu mais je ne voulais pas revenir vers toi pour te faire la liste de ce qui ne va pas dans ma vie. Ça n'aurait pas été juste.” Surtout pas alors qu’il venait de lui faire du mal à son tour et qu’il sait encore à quel point Rory accepte mal la fin de leur idylle. Il sait qu’il ne peut pas jouer sur tous les tableaux et demander à ce que tout le monde soit là pour lui. Au contraire, il a toujours eu à cœur de ne pas déranger ses proches et sa famille. “Mes problèmes seraient devenus les tiens. Tu mérites mieux.” Il mérite d’aller de l’avant sans avoir à s’en faire pour un ex petit-ami omniprésent dans son existence, en témoignent les sillages de larmes encore visibles sur son doux visage. “Mais je voudrais toujours t’avoir à mes côtés, peu importe la raison.” A son tour, il chasse les doutes de son ami, lui assurant que sa présence sera toujours une bonne chose, même dans un moment pareil. Il aurait simplement préféré ne jamais amener autant de peur et de chagrin dans son cœur, lui qui n’a toujours été synonyme que de bonheur amené dans le cœur de Swann. “Un peu plus maintenant, sans doute.” D’une voix plus basse et moins assurée, il confesse ces quelques mots, presque désolé. Avouer avoir besoin de quelqu’un ne fait pas partie de ses habitudes, bien loin de là. Il aura eu besoin de bien des mois si ce ne sont même des années avant de pouvoir partager de tels mots avec Rory. Aujourd’hui encore, ils restent amers d’une certaine vérité. Il ne demande pas à ce qu’il accourt au moindre problème mais est heureux que ça ait été aujourd’hui le cas, même si de tels sentiments ne se traduisent pas encore sur son visage éternellement triste et fatigué.

« T'as toujours été bien plus important que ma carrière, bien plus important que ces tournages. J'espère que tu le sais. » C’est pourtant bien parce qu’il en a un jour douté qu’est venu le début de leur fin. Il ne voulait pas qu’il ait à choisir entre les deux et plus les mois s’accumulaient, plus il venait à penser que les deux ne pouvaient exister ensemble. Il a un talent incroyable ainsi que la capacité de réussir, il devait avancer au lieu de toujours avoir à se soucier d’un petit-ami préférant évoluer dans l’ombre. C’était un secret bien trop immense qu’il lui avait imposé, il ne le comprend qu’aujourd’hui. Swann ne sait pas quoi répondre à cela, si bien qu’il ne dit finalement rien, se contentant d’un hochement de tête mensonger. « Même encore ces derniers mois, c'est toi qui m'aidais à tenir. Savoir que tu avais de nouveau une chance d'être heureux, oui ça me faisait tenir. » Son visage s’éclaircit face à ces mots qui sonnent telle une révélation. Les deux hommes ne communiquent plus depuis près d’une année et Swann ne se serait jamais osé lui-même à de telles pensées, bien au contraire. S’il avait eu carte blanche, il aurait au contraire pensé qu’il faisait plus de mal que de bien à son si cher Rory. “L’inverse est tout aussi vrai.” Il a besoin de plus de temps mais il sera heureux à son tour, c’est un fait. Maintenant que Swann n’est plus là pour lui dicter une conduite à suivre bien malgré lui, il est d’autant plus libre de mener une vie bien plus saine et sereine. Et si jamais vous veniez à lui demander son avis, Swann répondrait que Penny est vraiment une bonne personne. “Je veux dire, je peux pas être vraiment heureux si je sais que tu ne l’es pas non plus.” Il fait partie des pré-requis pour un véritable et durable bonheur, sûrement parce que Swann a longtemps imaginé son avenir à ses côtés en tant que couple. Les choses ont changé, pas le fait que sa présence soit essentielle. “Tu seras toujours le bienvenue partout.” Dans son appartement, dans sa vie, pour des appels à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit selon s’il se trouve à Brisbane ou l’autre bout du monde. Il continuerait lui aussi à accourir pour Rory, si jamais on venait à poser en lui le moindre doute quant à sa santé - ou quoique ce soit d’autre. “Tout est arrivé rapidement, j’ai pas su gérer.” Puisqu’il mérite des explications, l’anglais y revient doucement, avec difficulté, ayant désormais du mal à observer son ami dans les yeux. “Je suis retourné à Londres. Voir ma mère.” Et il sait, Rory, à quel point l’histoire familiale de Swann est décousue et compliquée. Il a eu le droit à l’histoire dans sa version la plus longue, confessions sur l’oreiller d’une nuit à une autre au fil des années. “Elle m’a dit que ce n’était pas vrai, toute cette histoire de McGrath. Que je ne suis pas son fils, à lui.Isaïah. Et si ce n’était que ça, il aurait pu accepter une énième déception dans sa vie. Il aurait eu mal, cela va de soi, mais rien de comparable au reste. “Je suis arrivé dans leur vie du jour au lendemain et ils ont été incroyables. Mais c’était juste un mensonge, tout ça.” Ils ont été parfaits, ils ont été les meilleurs. Ils le sont encore en cet instant, tous les membres d’une fratrie qui n’est finalement pas la sienne. Rory le comprendrait mieux encore, s’il avait lui aussi vu le regard que Matt lui a lancé lorsqu’il est venu le voir dans sa chambre d’hôtel. Le syndrome de l’imposteur a pris tout son sens, bien trop rapidement. “Toute ma vie ici était basée sur un mensonge et je n’aurais jamais dû vous rencontrer.” Les McGrath, lui, Noa, Lucia. Tous ses proches, tous ses amis, toutes ses connaissances. Il n’aurait jamais dû avoir une raison de venir ici, il n’aurait jamais dû avoir le droit de vivre cette vie qui a su le rendre heureux pendant de nombreuses années, tout ça parce que c’était un mensonge. “Mais vous avez été la meilleure chose qui me soit arrivé.” Ça, ça n’a rien d’une confession. Il le sait bien puisque l’anglais le lui a répété pendant des années, dès qu’il en avait l’occasion.



you'll never walk alone (rowann #6) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
you'll never walk alone (rowann #6) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you'll never walk alone (rowann #6) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you'll never walk alone (rowann #6) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you'll never walk alone (rowann #6) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you'll never walk alone (rowann #6) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you'll never walk alone (rowann #6) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you'll never walk alone (rowann #6) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you'll never walk alone (rowann #6) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you'll never walk alone (rowann #6) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyMer 19 Mai 2021 - 19:46



 
You'll never walk alone.

Rien ne changerait jamais entre eux. Peu importe ce que l'avenir leur réservait, Rory aimait croire que cette même scène apparaîtrait toujours aussi naturelle et que rien ne l'empêcherait jamais d'accourir vers Swann pour le soutenir comme il le faisait aujourd'hui. Son bonheur importait encore profondément aux yeux de l'australien qui serait prêt à n'importe quoi pour lui. Ils avaient partagé bien trop de choses, s'étaient aimés bien trop sincèrement pour qu'il puisse en être autrement. Et il lui répéterait aussi longtemps qu'il aurait peut être besoin de l'entendre à quel point il ne voudrait pas être ailleurs qu'ici, à ses cotés. « Tu seras jamais un fardeau, Swann. Je veux pas que tu puisses même l'envisager. » Sa voix était douce, mais elle ne laissait pour autant aucune place au doute. Jamais il n'aurait à se sentir coupable d'avoir besoin de se confier ou de ne pas en avoir envie au contraire, quoi qu'il soit entrain de traverser. « Que tu ailles bien ou mal, je veux continuer d'être là pour toi. » Même si ça voulait dire être réveillé en plein milieu de la nuit par un appel de détresse, ou débarquer comme aujourd'hui à l'improviste après avoir vécu l'une des pires peurs de toute sa vie. Il le pensait lorsqu'il lui disait vouloir être présent pour lui quoi qu'il advienne d'eux. Son chemin ne serait jamais bien loin du sien et à tout moment, Rory n'hésiterait pas à bifurquer pour venir le rejoindre et le soutenir s'il en avait besoin. Il était là, il le serait toujours. « Et je suis sûr qu'il y aura des moments où ça ira tellement bien que tu auras bien mieux à faire que de te soucier de ma présence, et c'est normal. C'est comme ça que c'est censé se passer. » Swann connaîtrait beaucoup plus de moments heureux que l'inverse, il en était certain et il était purement inconcevable qu'il en soit autrement. Il avait bien trop mérité le bonheur, bien trop. « Mais s'il y a des moments où ça va moins bien, je veux que tu sois toujours sûr de pouvoir compter sur moi. A n'importe quel moment. » Parce qu'il y aurait toujours une place pour lui dans sa vie autant que dans son cœur, que ça n'était pas près de changer. Il serait là quoi qu'il arrive et sans condition.

L'anglais l'avait aidé à tenir sans même le savoir au cours des derniers mois lorsque certains jours étaient plus difficiles à affronter que d'autres, et l'idée que c'ait été réciproque étira un sourire d'une infinie tendresse sur ses lèvres. « Je le serai, c'est promis. » Heureux Demain ou bien dans plusieurs mois, il le serait. Il vivrait l'histoire éternelle qu'il avait toujours voulu vivre, il fondrait une famille, il s’évertuait chaque jour à faire un meilleur père que le sien. Il vivrait tout ça, parce qu'il avait déjà passé trop de temps à regarder en arrière vers ce qu'il aurait pu faire de mieux, ou différemment. Rory ne voulait plus ressasser, il ne voulait plus se condamner à souffrir alors qu'il avait au fond de lui toujours été un rêveur invétéré et un profond optimiste. Simplement un optimiste que la vie et ses désillusions avaient trop souvent ébranlé. « Tout va déjà un peu mieux pour moi, tu sais. J'ai recommencé à tourner, j'ai de nouveaux projets... Ça mettra encore quelques mois avant de redevenir comme avant, mais c'est un début. » Et il avait besoin que Swann sache qu'il n'avait pas à s'en faire pour lui. Peu importe les épreuves qu'on lui réservait peut être encore, il irait de l'avant comme il l'avait toujours fait. Rory n'avait jamais voulu être un fardeau pour ses proches, et c'est pour ça qu'il voulait rassurer Swann. « Alors je veux pas que tu t'inquiètes, c'est ta guérison qui doit importer. » Parce que même s'il n'avait sûrement pas besoin de le lui assurer en retour, pour toutes les fois où il le lui avait déjà fait comprendre, son bonheur aussi dépendait du sien.

Swann entama le récit de son voyage à Londres et très vite, Rory comprit ce qui avait contribué à motiver son geste, celui qu'ils ne nommaient pas mais qui aurait pu le priver de Swann de la plus douloureuse des façons. L'anglais avait appris qu'il n'était pas le fils de celui qu'il prenait pour son père, mais bien au-delà de ça Rory savait que c'était aussi et surtout le reste, et cette fratrie qu'il croyait composer avec les McGrath, qui l'avait profondément impacté. Son cœur se serra et sa main vint saisir la sienne, ses doigts enroulés autour des siens. « Je suis vraiment désolé. » Parce qu'il savait ce que ça représentait pour lui, d'apprendre aujourd'hui qu'il n'avait pas de lien de parenté avec ceux qu'il n'avait mis que quelques mois à considérer comme sa famille. Qu'il savait combien Swann avait toujours voulu en avoir une. Une famille qu'il avait trouvé chez les McGrath, et une famille qui ne disparaîtrait pas pour autant il en était convaincu. « Mais tu les connais mieux que moi, alors je sais que tu sais déjà au fond de toi que ça change rien. Et sûrement pas à ce que vous partagez ni à l'importance que tu as pour eux. » Bien sûr le mal était profond et la déception immense, et c'est pour ça qu'il resserra la pression de ses doigts. « Je sais que ça va te paraître ironique étant donné ma relation fusionnelle avec mon frère et mes sœurs, mais je suis convaincu que les liens du sang ne font pas tout. » Lui aimait profondément sa fratrie mais tout le monde n'avait pas la chance de grandir entouré de frère et de sœurs, ce qui n'empêchait pas certaines personnes de nouer des relations tout aussi profondes avec des êtres qu'à terme elles considéraient comme des membres de leur propre famille. Ce n'était pas si différent pour Swann, et il suffisait de le voir avec Matt pour savoir que ces deux là étaient des frères, peu importe que ce ne soit pas dans le sens biologique du terme. « Tu as trouvé une famille en venant ici, c'est tout ce qui compte. » Il assura doucement, convaincu qu'une partie de Swann le savait déjà. Et c'est vrai, ils ne se seraient pas connus si sa mère ne lui avait pas menti sur l'identité de son père. Mais plutôt que d'y voir un accident, Rory préférait largement y voir une bénédiction. « Peut être que ça n'aurait jamais du se faire, mais c'est arrivé. Et y'a pas un jour où je regrette de t'avoir rencontré. » Pas un jour où il ne voudrait revenir au jour de leur rencontre et faire que les choses se passent autrement ou que Swann ne gagne pas autant d'importance dans sa vie. « Toi aussi, Swann. Tu sais à quel point tu as changé ma vie. » De tellement de manières qu'il n'imaginait même pas ce qu'elle aurait été si jamais il ne l'avait rencontré, lui, près de cinq ans plus tôt. Leur histoire avait tant représenté et représentait encore tellement à ses yeux, il suffisait de les voir là tous les deux pour le constater. « Et je crois que le chauffeur de taxi qui m'a déposé devant chez toi le sait aussi, vu comment je lui ai collé son argent dans les mains avant de me précipiter vers ta porte... » Il eut un rire un peu gêné en y repensant, espérant tout au fond de lui que le chauffeur en question avait vu la détresse dans son regard et ne l'avait pas pris personnellement. Ceux qui connaissaient Rory savaient qu'il n'était pas d'un naturel impoli, en revanche sa sensibilité accrue faisait de lui une bombe à retardement lorsqu'il était en proie à des émotions aussi fulgurantes que tout à l'heure. « Tu peux te vanter de m'avoir fait une peur bleue. » Il ne lui dirait pas qu'il n'avait pas été certain de survivre au choc de l'annonce de Matt, ça ne ferait qu'ajouter à la culpabilité de Swann et c'était tout ce qu'il voulait éviter. « Et y'a une question que j'ai envie de te poser depuis que je suis entré... » Lèvres pincées, regard baissé, Rory entretint un court suspense. « C'est quoi cette odeur ? Ça sent comme si t'avais vidé l'équivalent d'un marché à épices dans une casserole. T'as jamais de problèmes avec tes voisins ? » La douceur de son sourire fut proportionnelle à la légèreté du rire qui franchit à cet instant la barrière de ses lèvres. Rory estimait qu'ils avaient assez pleuré et ruminé pour ne pas avoir mérité de souffler un coup, si possible à grand renfort d'humour. Et puis, c'est vrai, ça sentait les épices depuis l'autre coté de la porte. Mais loin d'être sujet à quelconque moquerie aux yeux de l'australien, imaginer que Swann puisse aller assez bien pour tenter des expérimentations culinaires était de loin l'idée la plus rassurante depuis le début de cet échange.



you'll never walk alone (rowann #6) JTdVfXP
you'll never walk alone (rowann #6) QqLqwzn
you'll never walk alone (rowann #6) QoPDAKU
you'll never walk alone (rowann #6) E0B9M70
you'll never walk alone (rowann #6) HZjB4DU
you'll never walk alone (rowann #6) 872289volunteer
you'll never walk alone (rowann #6) KPZB94a
you'll never walk alone (rowann #6) Lcds5AP
you'll never walk alone (rowann #6) Qi7UeVN
you'll never walk alone (rowann #6) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you'll never walk alone (rowann #6) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you'll never walk alone (rowann #6) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you'll never walk alone (rowann #6) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you'll never walk alone (rowann #6) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you'll never walk alone (rowann #6) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you'll never walk alone (rowann #6) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyJeu 20 Mai 2021 - 0:10



Si les mots de Rory ont toujours été rassurants, ils n’ont sûrement jamais été aussi nécessaires qu’en cette journée. Assis sur le carrelage de son propre appartement, son dos posé contre la porte d’une façon que le kinésithérapeute en lui déteste, il oublie sans aucun mal tout l’inconfort de sa position pour mieux se concentrer sur les mots échangés. Ils font état de maux difficiles à rendre et encore plus à expliquer et Swann a du mal à naviguer entre sincérité et auto-flagellation, encore plus à doser l’un et l’autre. Rory a beau dire qu’il ne sera jamais un fardeau, il peut encore voir toute la peur et l’incompréhension au fond de ses yeux tout comme il devine son souffle court, justement essoufflé. Il n’est peut être pas un fardeau, selon ses dires, mais force est de constater qu’il est le seul fautif de l’état du Craine. « Que tu ailles bien ou mal, je veux continuer d'être là pour toi. » Et jamais il ne penserait à l’éloigner. Il continuera à refuser que ses maux deviennent ceux de l’Australien, c’est un fait, mais il sera toujours prêt à lui faire part du minimum pour que jamais il ne ressente la nécessité de s’éloigner de lui. En retour, pourtant, il aimerait pouvoir lui dire qu’il peut lui dire tout ce qu’il ne va pas, peu importe à quel point ses plaies seront profondes (mauvaise image, n’est-ce pas?) et ses maux douloureux. A la différence de Swann, Rory ne lui a jamais fait traverser de tels marasmes. Il a l’impression de lui être redevable à bien des niveaux, si ce n’est tous. « Et je suis sûr qu'il y aura des moments où ça ira tellement bien que tu auras bien mieux à faire que de te soucier de ma présence, et c'est normal. C'est comme ça que c'est censé se passer. » Il a le don de faire sourire l’anglais mais l’élan qui étire ses lèvres est triste et mélancolique. “Tu crois pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement, hein? Je vais pas te laisser tranquille sous prétexte que je suis heureux.” Sur le ton de l’humour, il tente de reprendre contenance derrière des yeux encore rougis par l’émotion. Rory a tout autant une place dans sa vie pour les bons et les meilleurs moments. Ce sont autant d’instants qu’il veut partager avec lui, sans retenue, sans gêne. Ils en ont déjà vécus de nombreux du même acabits mais ce n’est pas parce que tout a changé aujourd’hui qu’il voudrait l’évincer. Il lui a déjà dit et il le répétera au besoin mais Rory a une place importante dans sa vie, peu importe ce qu’il s’y passe. « Mais s'il y a des moments où ça va moins bien, je veux que tu sois toujours sûr de pouvoir compter sur moi. A n'importe quel moment. » Soudainement plus sérieux, il chasse furtivement le sourire de ses lèvres. “Promets moi que l’inverse sera tout aussi vrai.” S’il le fait, Swann tiendra parole à son tour et l’acteur sait à quel point ses promesses sont importantes pour lui, inviolables. Son auriculaire se lève pour sceller leur serment, quand bien même Rory n’a pas encore eu le temps de dire quoi que ce soit. Il ne l’imagine pas répondre par la négative et, au-delà de ça, il refuserait une telle réponse.

La promesse qu’il sera heureux aide l’anglais à se rassurer, quand bien même il aurait préféré que cela puisse s’appliquer au présent pour lui. Ils ont rompu il y a de cela plus d’un an et il imaginait naïvement que son ex petit-ami aurait largement retrouvé goût à la vie depuis. Ce n’est pas le cas, à son plus grand dam, alors il se raccroche au moins aux explications données par l’acteur, à ses projets qui fleurissent, à sa vie qui reprend peu à peu des couleurs après toutes les aventures qui l’ont mis à mal. “C’est bien. C’est super, même. Je suis content pour toi.” Et encore, il retient ses mots. Il élude volontairement la partie de l’histoire où il lui demande de spécifiquement s’occuper de sa propre guérison, jugeant à son tour qu’il a simplement besoin de temps et qu’il n’y a rien de sorcier là dedans. Reprendre sa carrière après de telles accusations à son égard, là, cela n’a rien d’aussi simple et évident. Loin de lui l’envie de comparer leurs deux histoires mais en réalité, il ne peut pas s’en empêcher. Si Rory va mieux, il en sera de même pour lui aussi. C’est ainsi que les choses fonctionnent, même s’ils ne vivent plus l’un auprès de l’autre depuis bien longtemps.

Par automatisme, ses doigts se nouent plus assurément encore autour de ceux de l’australien, sur simple pression des siens. Lui raconter les dernières nouveautés de sa vie n’a rien de simple, surtout alors qu’il se souvient très bien lui avoir expliqué durant de longues heures à quel point les McGrath étaient parfaits, à quel point aussi il se sentait fier et heureux de pouvoir les compter de son sang. “Non, ne le sois pas. C’est pas ta faute.” Il s’excuse mais n’a pas à l’être. Il ne pouvait pas savoir et encore moins anticiper qu’une telle chose arriverait. Swann lui en parle parce qu’il a toute sa confiance et qu’il mérite de le savoir, pas parce qu’il désire lui donner un peu de sa peine. “Ça peut rester entre nous? J’en ai pas encore parlé aux filles.” Alors que Rory tente de le rassurer sur l’appellation de ‘famille’, l’anglais préfère encore assurer qu’il n’y ait aucune maladresse de commise de sa part. Il sait qu’il voudra toujours son bien mais à son tour, il ne désire que ce qu’il y a de mieux pour ses sœurs et pour cela il doit encore arriver à trouver les bons mots et explications allant avec. Seul un cercle restreint a été mis au fait de cette découverte, et ils se comptent sans mal sur les doigts d’une main: lui, Matt, et Lucia. Ariane, elle, l’a appris en même temps que lui et est sans doute bien plus remontée que qui que ce soit par cette nouvelle. “Tu fais partie de la famille que j’ai trouvé ici. T’omets la partie où ça sonne incestueux, juste, ok? Mais tu comprends où je veux en venir.” Il renifle comme un gamin, désormais bien plus enclin à verser des larmes de joie plutôt que de tristesse. Il n’aurait jamais dû arriver à Brisbane mais il ne le regrettera jamais, même si son histoire ici est entourée de mensonges douloureux. Il a rencontré bien trop de merveilleuses personnes pour le regretter, Rory étant bien sûr en tête de liste sans qu’il n’y ait besoin de le préciser. Les années passées à ses côtés le témoignent et tous leurs instants partagés avec. Avec toute la maladresse du monde et un typique humour anglais, c’est ce qu’il essaye désormais de lui faire comprendre. « Toi aussi, Swann. Tu sais à quel point tu as changé ma vie. » Après avoir observé le carrelage sous toutes ses coutures et pris note de chaque défaut à corriger, c’est désormais dans ses yeux clairs que les siens, infiniment plus sombres, se plongent naturellement. Lui qui a toujours demandé à vivre une vie calme, paisible et absolument pas remarquable ou notable, il ne pourrait cependant pas être plus heureux que d’apprendre qu’il a eu un impact dans celle de Rory Craine. Son Rory Craine.

T’as sûrement donné au taxi le plus gros pourboire de sa vie, je suis certain qu’il te pardonnera l’absence de politesse.” Parce qu’il n’aurait jamais osé partir sans laisser le compte et qu’il avait les yeux trop embués pour compter les billets ou pièces comme il faut, l’anglais se doute qu’il a dû être plutôt généreux sur l’addition finale. Le connaissant, il n’aurait jamais voulu mettre quiconque dans l’embarras, bien au contraire. « Tu peux te vanter de m'avoir fait une peur bleue. » - “Je suis sûr que ça donnerait bien sur un CV.” Il reprend avec ironie, préférant ne pas dramatiser une situation qui l’est déjà bien assez par définition. Lui donner une peur bleue est bien sûr la dernière chose dont il avait envie mais puisque cela a pu l’aider à s’assurer qu’il est en un seul morceau et dans la bonne voie pour aller mieux, c’est sans doute un mal pour un bien. « Et y'a une question que j'ai envie de te poser depuis que je suis entré... » S’attendant à un nouveau coup de tonnerre, le blond fronce à nouveau les sourcils face au regard fuyant de l’australien. Il s’attend au pire et au pire du pire, rien d’autre. « C'est quoi cette odeur ? Ça sent comme si t'avais vidé l'équivalent d'un marché à épices dans une casserole. T'as jamais de problèmes avec tes voisins ? » Les rires montent en écho. Aussi faibles soient-ils, ils ont au moins le mérite d’exister. Swann y ajoute sa création personnelle en plaçant un coup de poing très mal dosé contre l’épaule de son ami - comprenez que la force du coup n’aurait même pas fait mal à un chérubin. “J’essaye de cuisiner indien. Je me disais que le chien était un peu comédien à autant éternuer.” Il baragouine, donne des explications qui ne sont pas importantes. Ce n’est qu’un moyen pour eux de passer à autre chose et Swann l’a très bien compris, raison pour laquelle il profite du changement de sujet tout trouvé pour qu’ils aient au moins une raison d’arrêter de renifler comme des adolescents. Les dernières traces de larmes sur son visage sont rapidement séchées contre sa manche et ce n’est qu’à cet instant qu’il lâche la main du brun, celle-là même qu’il se rend compte avoir caressé tout du long, comme pour le rassurer. Maladroitement, enfin, il trouve la force de se relever. “Si c’est pas bon, je dirai que c’est parce que ça a brûlé et tout ça par ta faute.” Il annonce donc, sérieux au possible, non sans l’observer d’un éternel sourire. “Goûte. Si ça se mange, je t’invite pour le repas. Sinon, je connais de supers livreurs. Dans tous les cas, attends un peu avant de traumatiser un nouveau taxi de la ville.Reste un peu, s’il te plaît. Il a besoin de pouvoir associer quelques bons souvenirs à cette rencontre, et celui d'un Rory paniqué accourant à sa porte n'en est certainement pas un. Cela lui permettra aussi de prouver qu'il va réellement mieux et que le pire est désormais derrière lui. La spatule fumante pointée en sa direction, l'anglais se transforme en bourreau de la nourriture pour l'enjoindre à goûter le plat. Ce n'est qu'un moyen comme un autre pour gagner du temps, de peur que leur prochaine rencontre soit synonyme d'un traumatisme ou problème supplémentaire.



you'll never walk alone (rowann #6) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
you'll never walk alone (rowann #6) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you'll never walk alone (rowann #6) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you'll never walk alone (rowann #6) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you'll never walk alone (rowann #6) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you'll never walk alone (rowann #6) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you'll never walk alone (rowann #6) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you'll never walk alone (rowann #6) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you'll never walk alone (rowann #6) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you'll never walk alone (rowann #6) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyDim 23 Mai 2021 - 16:22



 
You'll never walk alone.

S'il n'aurait pu se trouver nulle part ailleurs que dans cet appartement, auprès de Swann, Rory s'en était pour autant voulu de ne pas avoir pris le temps de sécher les larmes qui avaient coulé sur ses joues. Il n'avait pas réfléchi même une seconde lorsqu'il avait foncé droit vers sa porte avec le besoin irrépressible de s'assurer que l'anglais allait bien, mais lire dans son regard à quel point il s'en voulait sans doute de lui avoir fait traverser cet ascenseur émotionnel lui était presque aussi insupportable que l'idée qu'il ait pu se faire du mal. A cet instant l'australien donnerait n'importe quoi pour ôter ce poids de ses épaules, parce qu'il le connaissait suffisamment pour savoir que la dernière chose qu'il voulait au moment de commettre ce geste, c'était blesser les personnes qui l'aimaient. Des personnes pour qui il ne serait jamais un fardeau, peu importe à quel point l'idée qu'il puisse ne pas être tout à fait aussi heureux qu'il méritait de l'être brisait le cœur de Rory. Il serait toujours là pour l'écouter se confier, quoi qu'il puisse avoir sur le cœur, tout comme il serait toujours là pour lui. « Comme si je pouvais avoir envie de me débarrasser de toi. » Son sourire encore un peu triste se fit l'écho du sien, mais le regard qu'il plongea dans celui de l'anglais fut sans équivoque : ça n'arriverait jamais. « De toute façon tu as l'interdiction de m'oublier, et ne t'avise pas de croire que j'oserais pas débarquer un matin devant ta porte pour te rappeler que j'ai pas l'intention de te laisser un jour sortir de ma vie. » Il reprit avec autant de douceur dans la voix que de malice au coin des lèvres. Swann tentait d'alléger l'atmosphère au travers d'un peu d'humour et le moins qu'il puisse faire, c'était rentrer dans son jeu et faire en sorte de sécher un peu des larmes qui perlaient encore au coin de leurs yeux. « Mais, si tu m'oublies rien qu'une fois parce que tu as trop de belles choses auxquelles penser, je serai la dernière personne au monde qui voudra te le reprocher. » Il était là, le sens derrière ses paroles. Le bonheur de Swann importerait toujours bien plus que le reste et il savait au fond de lui que d'une manière ou d'une autre il en serait le témoin. Et ça suffisait à lui redonner le sourire, de l'imaginer lui raconter tout ce qui lui arrivait enfin de bien et qu'il méritait profondément de connaître. Une partie de lui avait hâte qu'ils puissent se retrouver dans de plus heureuses circonstances, quand une autre voudrait juste rester ici et le rassurer sur l'importance qu'il aurait toujours dans sa vie. « C'est promis. » Il lui assura en retour, son auriculaire ne tardant pas à se serrer autour du sien pour lui montrer, en même temps que son regard ne se délogea pas du sien, à quel point il le pensait. Il savait qu'il pourrait toujours compter sur Swann et cette pensée à elle-seule l'aiderait à poursuivre à son tour le bonheur.

Un bonheur qui, il se le promettait autant qu'il en faisait ici la promesse à Swann, ne serait un jour plus seulement une quête mais bien une constante, loin des moments difficiles qu'il avait pu traverser. Ça prendrait peut être encore un peu de temps avant qu'il soit de nouveau pleinement épanoui dans sa vie personnelle, mais il pouvait en attendant se raccrocher à son boulot et c'était déjà une immense victoire en soi. Les choses iraient mieux et un jour, Swann aussi pourrait l'entendre de sa bouche. « J'ai hâte de pouvoir t'en parler plus longuement. Et puis... il faudra quelqu'un pour me faire répéter mon texte. » Ses lèvres se parèrent d'un nouveau sourire, et s'il se retint d'ajouter que ces moments où Swann lui donnait la réplique pour l'aider à entrer dans son personnage faisaient partie des choses qui lui manquaient profondément depuis leur rupture, il y a fort à parier pour que son regard le lui fasse comprendre. Bien sûr Rory pourrait pourrait toujours partager ça avec Wendy ou Penny, mais c'était différent, parce qu'il avait cette fois vraiment cru qu'il avait perdu Swann et que cette pensée terrifiante continuait de résonner dans son esprit comme au fond de son cœur. Tout ce qu'il voulait maintenant c'était partager avec lui un million de choses qui les replaceraient naturellement sur la route l'un de l'autre, parce qu'il avait bien trop peur de réaliser combien sa vie n'avait jamais tout à fait retrouvé de sa saveur depuis lui. Les choses étaient différentes mais il ne voulait plus attendre des mois avant d'entendre à nouveau le son de son rire, il lui avait bien trop manqué en l'espace d'un an. « On en reparlera, on a tout le temps. » Et c'est par un sourire plus doux qu'il conclut cette nouvelle promesse. Ils s'étaient promis de toujours faire partie de la vie l'un de l'autre et c'était là une autre façon de le lui assurer. Il n'irait nulle part, et surtout pas là où il ne pourrait pas être témoin de sa guérison autant que de son bonheur. Tout ça comptait bien trop à ses yeux et il savait que tôt ou tard, c'est des moments enfin bien plus heureux qu'ils partageraient.

C'est la raison pour laquelle il sentit toute la tristesse éprouvée par Swann l'envahir à son tour lorsque l'anglais se confia à lui et qu'il songea à quel point tout ça était injuste. Savoir que sa fratrie serait toujours là pour lui avait été un immense réconfort pour Rory après leur rupture, alors aujourd'hui l'idée qu'il ait été privé de la vérité à ce sujet était un véritable crève-cœur. Ses mots lui paraissaient subitement bien insuffisants alors c'est tout naturellement qu'il resserra à son tour la pression de ses doigts autour des siens. « Bien sûr oui, compte sur moi. » Il ne dirait rien, tout ce qu'ils échangeaient ici était en sécurité avec lui et jamais Rory n'irait trahir sa confiance. « Swann. » Il souffla tout bas, son regard s'assurant de capter le sien pour qu'il entende bien chaque mot et en mesure le sens. « Je suis sûr que tu dois penser que malgré tout tu as beaucoup de chance que cette histoire t'ait mené jusqu'à eux, mais je t'assure qu'ils en ont eu tout autant que ce soit toi qui entres dans leur vie. » Tout comme il s'estimait infiniment chanceux de l'avoir rencontré, peu importe que tout ça n'était peut être pas censé se produire. Au contraire, Rory était persuadé qu'il n'y avait pas de hasard lorsque quelqu'un d'aussi exceptionnel que Swann croisait votre route et il osait même croire que leur rencontre était écrite quelque part dans les étoiles. Il avait donné tant de sens à sa vie qu'il était bien incapable de se rappeler de ce qu'elle était avant qu'il n'en fasse partie, et pas un jour ne passait sans qu'il chérisse tout ce que l'anglais lui avait apporté. Aujourd'hui encore, il donnerait pour qu'il puisse seulement se voir tel que lui le percevait depuis le départ, tel qu'il le percevrait toujours. « C'était... l'une des plus belles choses qu'on m'ait dites jusqu'à ce que tu précises la partie sur l'inceste. » Cette fois son rire se joignit au sien avant qu'il ne secoue la tête et n'ajoute, dans un sourire sincère. « Je plaisante, enfin, seulement au sujet de la deuxième partie. » Parce qu'il suffisait de lire au fond de ses yeux à quel point il était profondément touché que Swann parle de lui comme d'un membre de la famille qu'il avait trouvé ici, en Australie. Si quelqu'un lui avait pourtant déjà dit des choses tendres, c'était bien l'anglais. L'anglais qu'il aimerait à cet instant étreindre pour lui faire sentir autrement qu'à travers des mots émus et sans doute maladroits à quel point tout ça comptait pour lui. Mais il savait que s'il y a bien une chose qui chez eux avait toujours fait passer tous les mots du monde, c'était leurs deux regards lorsqu'ils les plongeaient l'un dans l'autre et redevenaient silencieux. Comme l'instant d'après, lorsque cette même émotion brilla dans celui de Swann et qu'il songea à quel point il préférait le voir ému par la sincérité de ses paroles plutôt que triste, ce qu'il avait toujours supporté bien plus difficilement que tout le reste.

La légèreté reprit finalement ses droits et cette histoire de taxi apaisa pour un instant leurs deux cœurs lourdement éprouvés. « Toute ma monnaie a du y passer, mais je regrette rien. » Ni la façon dont il avait rejoint l'appartement de Swann, ni la façon dont son geste avait peut être répandu un peu de gaieté derrière lui malgré les circonstances. Dieu sait qu'à ces yeux ce chauffeur de taxi avait mérité chaque dollar qu'il avait placé au creux de sa paume pour ne lui avoir pas posé une seule question indiscrète malgré l'état de détresse et d'inquiétude dans lequel il s'était trouvé. Un état qui heureusement s'était dissipé pour laisser place à une accalmie bienvenue et dont Swann avait particulièrement besoin. Rory aussi, qui loin de vouloir raviver plus longtemps ces mauvais souvenirs n'espérait plus qu'une chose : lui changer les idées. Sa question n'annonçait donc rien d'alarmant, bien au contraire, c'était sa façon de détendre l'atmosphère et d'amener une pointe de plaisanterie dans cet échange. La réaction de Swann ne se fit pas attendre et lui tira un rire lorsque l'anglais abattit son poing contre son épaule – le coup, dénué de force, restait bien trop innocent pour être douloureux. « Faut voir le bon coté des choses, en général plus ce genre de cuisine est épicée, meilleure elle est. » Et le chien autant que Rory s'entendraient probablement pour dire que Swann s'était surpassé avec l'assaisonnement. Alors si c'était aussi bon que ça sentait fort c'était sûrement délicieux, et cette fois ça n'était pas seulement une taquinerie de sa part. Il pouvait en attendant se cacher derrière l'excuse des épices pour expliquer qu'il ait encore les yeux légèrement humides – juré, c'était juste ces senteurs très prononcées qui lui piquaient les yeux. Leurs visages avaient pour autant retrouvé des couleurs et ça n'était plus son besoin de sentir que Swann était bien là qui lui avait valu de garder sa main dans la sienne durant de longues minutes, mais l'envie de profiter de ce contact rassurant un peu plus longtemps. « Oh, je vois. C'est comme ça que tu me remercies d'être arrivé à temps pour t'empêcher d'intoxiquer tout l'immeuble. » Sa voix se teinta d'amusement et il lui rendit son sourire en même temps qu'il l'aida à se relever après toutes ces émotions. Swann ne tarda pas à retrouver sa place derrière les fourneaux et lui tira un rire silencieux lorsqu'il pointa sa spatule dans sa direction. « Je devrais pouvoir résister encore un peu à l'envie d'en traumatiser un autre. » Parce qu'en temps normal, bien sûr, c'était sa passion de torturer d'innocents chauffeurs de taxi. Mais parce que Swann avait sûrement cuisiné avec tout son cœur, il se devait de faire un effort. Rory se saisit ainsi d'une cuillère et la trempa dans la casserole fumante, manquant presque de se brûler tellement il fut impatient de goûter. « C'est super bon. Très relevé, mais super bon. » Et son air ravi était encore la meilleure preuve de sa sincérité. « Mon estomac va sûrement me détester, mais je m'en préoccuperai plus tard. » Ça n'était pas quelques crampes d'estomac qui lui feraient peur, et il y avait bien plus urgent à quoi penser. « Promis, je dis pas ça pour te faire plaisir. Je crois juste qu'aucun livreur dans cette ville ne pourrait m'apporter quelque chose que je serais plus heureux de goûter. » Peu importe le prix qu'il aurait pu mettre pour les meilleurs sushis de la ville, ça n'aurait jamais la même valeur à ses yeux que de manger quelque chose que l'anglais avait préparé. « La seule chose, c'est que ça ressemble pas vraiment à la photo alors... pourquoi tu lui trouverais pas un nom pour en faire ta propre recette ? » Ses mains jointes devant lui, Rory l'observait avec cette lueur complice au fond des yeux. Il n'y brillait désormais plus ni tristesse ni inquiétude, parce qu'à cet instant rien ne comptait plus que de mettre tout ça de coté le temps de partager des rires et non plus des pleurs. Il voulait lui prouver qu'il ne se résumerait jamais à son geste à ses yeux qui continueraient éternellement de le voir comme la bulle de lumière et de douceur qui avait fait son bonheur pendant des années. Swann irait mieux, et à défaut de pouvoir encore en être complètement sûr, Rory comptait bien être présent pour y veiller.



you'll never walk alone (rowann #6) JTdVfXP
you'll never walk alone (rowann #6) QqLqwzn
you'll never walk alone (rowann #6) QoPDAKU
you'll never walk alone (rowann #6) E0B9M70
you'll never walk alone (rowann #6) HZjB4DU
you'll never walk alone (rowann #6) 872289volunteer
you'll never walk alone (rowann #6) KPZB94a
you'll never walk alone (rowann #6) Lcds5AP
you'll never walk alone (rowann #6) Qi7UeVN
you'll never walk alone (rowann #6) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you'll never walk alone (rowann #6) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you'll never walk alone (rowann #6) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you'll never walk alone (rowann #6) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you'll never walk alone (rowann #6) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you'll never walk alone (rowann #6) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you'll never walk alone (rowann #6) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) EmptyMar 25 Mai 2021 - 18:38



Entre les rires maladroits et les reniflements difficiles à cacher, les deux hommes réapprennent à interagir ensemble d’une façon nouvelle. S’ils ne peuvent plus être considérés comme un couple depuis une année déjà, ce n’est pas pour autant que devenir des amis s’est fait naturellement. Ils ne l’ont finalement jamais été, à bien y repenser, et puisque Rory a toujours eu ce statut si particulier et bien à lui, Swann refuse encore de le considérer comme un simple ami. Un tel mot, utilisé à tout va, ne pourrait résumer tout ce qu’ils ont vécu ni même tout ce qu’ils ont été l’un pour l’autre durant des années. L’acteur lui réitère ne pas avoir la moindre envie de se débarrasser de lui ce qui, même dit sur le ton de l’humour, permet à l’anglais de s’apaiser quelque peu. “Je vais être terrifié à l’idée que tu viennes me tirer les bretelles un beau matin, maintenant.” C’est faux, bien sûr, mais ce n’est qu’une façon de plus pour Swann de lui faire comprendre qu’il sait où il veut en venir et, surtout, qu’ils sont sur la même longueur d’onde. Jamais il ne serait capable d’oublier Rory, c’est invraisemblable, impensable. Lui non plus ne sortira jamais de sa vie, peu importe ce qu’il pourrait advenir de son futur. Il ne se permet plus d’anticiper quoi que ce soit mais à ce sujet, il n’émet aucun doute. “Je sais, je sais.” Le blond reprend doucement, son ton plus bas encore que celui de son ami. Si un jour il a de trop belles choses auxquelles penser pour laisser une place à Rory, ce serait okay. Il sait par avance qu’une telle chose n’arriverait jamais mais le préciser au brun serait une perte de temps. Lui aussi le connaît bien assez pour savoir qu’il ne reviendra jamais sur toutes les promesses qu’il lui a faites, plusieurs d’entre elles stipulant que leurs routes ne se sépareraient jamais bien longtemps et leurs cœurs de même. C’est promis.

Je te ferai répéter tes textes avec plaisir.” Il n’est doué que pour jouer le rôle de Swann McGrath pour une large palette de sentiments mais ce n’est pas important: il laisse volontiers la lumière des projecteurs à l’australien qui la mérite tant. Lire les scripts de son éternel accent anglais faisait partie des petits joie d’un quotidien désormais révolu mais il est ému qu’il lui propose de tenir ce rôle de nouveau. Ce pourrait paraître insignifiant pour bien des gens mais s’il peut aider Rory à son niveau, c’est toujours une chose qu’il fera avec plaisir. “Mais j’attends toujours avec impatience que tu doives prendre un accent anglais.” Ainsi, au moins, il pourrait lui apprendre les bases de la seule et unique prononciation à ses yeux. Il en profiterait pour se moquer de lui, bien sûr, mais ce serait avec un éternel sourire sincère au coin des lèvres et un rire communicatif. Tout ce qu’il demande, c’est retrouver une part de tout ce qu’ils ont perdu du jour au lendemain par sa seule faute. « On en reparlera, on a tout le temps. » Ils en reparleront, ils ont tout le temps. Jamais le futur n’aura été aussi peu effrayant.

Une dernière fois, les deux hommes prennent le temps de partager des mots lourds de sens et de sentiments. Bien qu’éternellement maladroit, l’anglais en profite donc pour lui dire une dernière fois à quel point il a toujours compté et continue de le faire. Il est de sa famille d’une façon bien à lui, ce qui signifie que peu importe ce qu’il advient d’eux, ils seront éternellement liés. Personne ne pourra le nier, pas même eux-mêmes. Rory en profite d’ailleurs pour parler au nom des McGrath d’une façon bien à lui, c’est à dire éternellement délicate et pesée, lui assurant qu’ils ont eux aussi eu de la chance de le connaître. Peut-être, peut-être pas, il n’aura jamais l’audace de se poser lui-même sur un tel piédestal. Pour autant, il ne remet pas la parole de l’acteur en doute, tout comme lui n’a jamais douté de la sienne. La confiance va dans les deux sens et ce de la plus naturelle des façons.

Ultimement, alors, une fois les cœurs apaisés et les larmes décidées à ne plus couler à flot, les deux hommes s’autorisent à sourire sans tristesse. En même temps qu’il passe à Rory la spatule le temps pour lui de goûter sa tambouille, l’anglais se permet une dernière fois de venir sécher le coin des yeux de son comparse avec son index refermé. Il n’a aucun commentaire à ajouter à ce geste, surtout pas alors qu’un simple sourire de sa part permet de tout résumer lorsque l’australien, lui, est occupé à féliciter un repas qui n’en mérite pas tant. “Vous êtes vraiment un acteur de renom, monsieur Craine.” Il reprend alors avec ironie, préférant prendre ses paroles au second degré plutôt que d’accepter des compliments qu’il ne se croit pas dignes de mériter. Ce n’est qu’une question de cuisine, après tout, et après tout ce dont ils ont discuté c’est aujourd’hui le cadet de ses soucis. Tant que son ami accepte de rester quelques instants de plus en utilisant le repas comme excuse, c’est tout ce qui importe. « La seule chose, c'est que ça ressemble pas vraiment à la photo alors... pourquoi tu lui trouverais pas un nom pour en faire ta propre recette ? » - “T’es en train de me dire qu’on va passer la soirée à imaginer des jeux de mots sur la nourriture en utilisant mon plat comme excuse? Fallait le dire plus tôt.” Une excuse ou une autre pour rester en sa compagnie sans avoir à évoquer des sujets éternellement douloureux; c’est tout ce qu’il demande. Il retrouve petit à petit son propre sourire dans le visage de Rory et, à force d’expérience, il en vient même à rire sans penser à quoi que ce soit de négatif. C’est l’effet qu’il a toujours eu sur lui, le pouvoir qu’il continue d’avoir même après toutes ces années.



you'll never walk alone (rowann #6) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

you'll never walk alone (rowann #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: you'll never walk alone (rowann #6) you'll never walk alone (rowann #6) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

you'll never walk alone (rowann #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-