AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 (rory #7) learning from past mistakes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : "mama" dans la bouche de son fils est la plus belle chose qui soit, Rosie pour le reste du monde.
STATUT : elle attend toujours son "je t'aime", mais il lui a demandé si elle voulait un autre enfant donc ça va, c'est plutôt sérieux cette fois.
MÉTIER : écrivaine réinventée éditrice, elle cherche encore ce qui lui tente vraiment désormais.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(rory #7) learning from past mistakes 7be20ea0ba60b4045739ee113a9c0d145c26e9cf
POSTS : 2222 POINTS : 175

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › se remet d'une dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
CODE COULEUR : Rosie s'efforce d'être honnête en crimson ou en teal.
RPs EN COURS : (05)gaïa #2mabel #2swann #3talia #5wyatt #28.

(rory #7) learning from past mistakes Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ ever since i was a young girl, running through grass. i was a dreamer writing stories down the back of the class. now i sit at this piano with my heart in my hands. take my love and all my loss and get the darkness to dance. i knew that you were for me when you started to smile. time was slowing down we could have been there a while. told me you were mine, already knew i was yours. so, isn't that worth something? i can't promise easy days and i can't keep the rain away. ain't got a song to sing without your loving. isn't that worth something?

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(rory #7) learning from past mistakes 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : nina › rory #8.
RPs TERMINÉS :
(rory #7) learning from past mistakes 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26#27#28.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïafamily chaosalexandrarory #7.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4anwar.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. harley) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptyJeu 30 Juin 2022 - 4:20



learning from past mistakes

ROSALIE CRAINE & @RORY CRAINE

Pratiquement parlant, tu gérais. Si tu avais d’abord craint ne pas être en mesure de répondre à tous les besoins de ton fils au fil des heures et des jours, tu réalisais peu à peu que tu étais désormais en contrôle avec le petit garçon, et que tu ne te fiais plus autant au Parker que pendant ces premières semaines éprouvantes qui avaient suivi la naissance de Gabriel. Tu remplissais tes journées autant que possible, sortais pour n’importe quelle raison, cherchais à t’occuper le corps autant que l’esprit pour ne pas être en mesure de t’arrêter et réellement réfléchir à ce qui s’était passé, à ce qui se passait actuellement. Mais la vérité c’est qu’une fois la nuit tombée, une fois le petit garçon endormi dans sa couchette ou entre tes bras, il t’était impossible de ne pas laisser ton cerveau tomber en overdrive.  Ça ne faisait que quelques jours à peine que Wyatt était parti, et même s’il continuait de prendre de tes nouvelles et surtout des nouvelles de Gabriel, la coupure se voulait drastique, toi qui étais habituée de vivre avec lui, de dormir avec lui depuis des mois maintenant. Le vide laissé par son absence était lourd, d’une lourdeur que tu n’arrivais pas complètement à remplir, peu importe tout ce que tu pouvais faire pour t’étourdir. Tu savais qu’il avait pris cette décision pour prendre le temps, pour mettre les choses au clair dans sa tête et tu espérais sincèrement qu’il saurait trouvé les réponses à ses questions, mais il y avait cette part de toi qui étais complètement terrifiée que ces réponses le poussent encore plus, qu’il ne te revienne pas, même si c’était ce que tu lui avais demandé, même si tu croyais sincèrement avoir tout fait pour lui faire comprendre à quel point tu tenais à lui, à votre famille, à quel point tu l’aimais et que tu ne voulais pas vivre sans lui.

Si tu ne pouvais rien faire pour les démons de Wyatt, pour ces réflexions qu’il avait besoin de faire seul, tu te voyais toutefois contrainte de penser à tout ce qui te retenait toi, de sauter complètement le pas dans cette relation éternellement ambigüe avec le Parker. Au top de la liste se trouvait sans aucune surprise le nom de tes parents. Ceux que tu n’avais pas vu depuis plus d’un an maintenant, depuis le jour où tu leur avais annoncé que tu étais enceinte non pas de Lachlan, comme ils l’auraient tant souhaité, mais bien de Wyatt, cet homme qu’ils n’avaient jamais su accepter. Tu avais promis à ton frère, il y a quelques mois de ça déjà, que tu ferais l’effort bientôt d’affronter ta mère, d’enfin rétablir le contact, et tu réalisais maintenant plus que jamais à quel point cela t’était nécessaire pour enfin pouvoir aller de l’avant, pour enfin mettre derrière toi toute cette honte que tu portais encore, malgré toi, vis-à-vis des choix que tu avais fait, ceux pour lesquels tu n’éprouvais pourtant aucun regret. Tu avais autant besoin de la regarder dans les yeux et de lui dire tout ça que tu ressentais le besoin de la voir et de réellement pouvoir attester de son état, sans avoir besoin de passer par une tierce personne pour obtenir la moindre information à son sujet. C’est après avoir pris ton courage à deux mains que tu avais appelé ton frère pour lui donner rendez-vous, lui demandant si sa proposition de se rendre au manoir Craine ensemble tenait toujours. Rory avait répondu présent, comme il le faisait toujours, et c’était avec un énorme stress dans le ventre que tu avais installé Gabriel dans sa capsule, prenant rapidement le court chemin menant jusqu’au loft de ton cadet.

C’est de quelques coups de klaxons que tu avais témoigné de ta présence à Rory, ne souhaitant pas sortir inutilement un Gabriel endormi de la voiture alors que vous aviez presque une heure de voiture à faire pour vous rendre à l’autre bout de la ville, là où se trouvait la ville où résidait vos parents, ainsi que Wendy, depuis votre arrivée en ville il y a de ça presque vingt ans maintenant. Tu tends un verre dans la direction de ton frère dès le moment où  la portière du côté passager s’ouvre et qu’il s’installe à tes côtés. « Je t’ai pris un thé vert. Et j’ai pris un café pour maman, qui sait dans quel état on va l’a trouvé à cette heure. » Vous étiez en plein après-midi, bien trop tôt pour qu’elle soit complètement ivre – quoi que – et sans doute que le commentaire plein de jugements se voulait inutile dans le contexte, mais c’était ta façon de faire passer tes nerfs avant de finalement te retrouver face à elle. Tu échappes un léger soupir avant de finalement accorder réellement ton attention à ton frère, lui offrant un sourire d’excuse pour cet accueil pas particulièrement jovial. « Excuse-moi, j’ai les nerfs à vif en ce moment. » Et pas seulement à cause de toute cette histoire avec votre mère, bien que Rory ne savait encore rien pour l’absence temporaire de Wyatt. « Comment tu vas? » que tu lui demandes plutôt, prenant le temps de lui faire rapidement la bise et de chercher rapidement du regard sa main gauche que tu n’arrives pas à voir subtilement, espérant pourtant y voir cette alliance que tu avais aidé Swann à choisir il y a peu de temps de cela.



(rory #7) learning from past mistakes P0rWgDf(rory #7) learning from past mistakes J36iNh6(rory #7) learning from past mistakes FyMeElc
(rory #7) learning from past mistakes 9jl4mY1
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes OV4BS2P
(rory #7) learning from past mistakes 7ZWT0EU
(rory #7) learning from past mistakes YlMyvG3
(rory #7) learning from past mistakes YtxTUla
(rory #7) learning from past mistakes FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(rory #7) learning from past mistakes Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(rory #7) learning from past mistakes KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(rory #7) learning from past mistakes X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rory #7) learning from past mistakes PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rory #7) learning from past mistakes 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rory #7) learning from past mistakes NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(rory #7) learning from past mistakes GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(rory #7) learning from past mistakes B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptyLun 11 Juil 2022 - 20:42



learning from past mistakes.

C'est au moment où des coups de klaxon retentirent en bas de chez lui que Rory se posta à sa fenêtre pour constater que c'était bien Rosalie qui l'informait de sa présence. Il avait promis à sa sœur de l'accompagner pour cette journée qu'il savait particulièrement importante et décisive : celle de sa première reprise de contact avec leur mère depuis maintenant de longs mois. Un cap que Rosalie appréhendait probablement de tout son être mais dont Rory voulait croire qu'il se passerait bien. Que si leur mère montrait peut être quelques réserves en découvrant sa fille sur le pas de sa porte, les choses prendraient une autre tournure lorsqu'elle découvrirait aussi le minois attendrissant de son petit-fils, qu'elle verrait pour la première fois depuis la naissance de Gabriel. Rory en était au fond de lui convaincu, ces retrouvailles étaient aussi nécessaires à leur mère qu'elles l'étaient à Rosalie, et il suffirait que les deux femmes se retrouvent dans la même pièce pour que les langues se délient et les rancœurs s'effacent. Il ne pourrait pas en être autrement et l'acteur se l'était promis, il ferait tout pour arrondir les angles si nécessaire. Il n'avait pas simplement proposé à Rosalie de l'accompagner pour s'occuper de son neveu si sa mère et elle avaient besoin d'un moment seules toutes les deux – une tâche qu'il veillerait évidemment à honorer avec une joie non dissimulée, comme chaque fois qu'il passait du temps en présence de Gabriel. Il voulait aussi être là pour la soutenir et lui montrer qu'elle n'était pas seule. Peu importe la tournure que prendrait cette journée.

Volant un dernier baiser à Swann au moment de récupérer sa veste et de quitter leur loft, Rory aligna les quelques pas qui le séparaient de la voiture de sa sœur avec sérénité. Tout se passerait bien : il le fallait. « Je t’ai pris un thé vert. Et j’ai pris un café pour maman, qui sait dans quel état on va la trouver à cette heure. » Rory s'installa sur le siège passager et adressa un sourire à sa sœur – espérant peut être lui transmettre un peu de son optimisme pour l'heure que durerait le trajet jusqu'à chez leurs parents. « Merci. Un thé vert, c'est parfait. » Et parce qu'il n'imaginait que trop bien tout ce qui devait en ce moment même se bousculer dans l'esprit de sa sœur, il ne lui viendrait pas même à l'esprit de lui reprocher ses dernières paroles. « Excuse-moi, j’ai les nerfs à vif en ce moment. » « T'excuses pas, c'est normal que tu appréhendes. C'est l'inverse qui m'aurait surpris. » Parce que les derniers mois avaient été très compliqués et que sa dernière conversation avec leur mère n'avait pas été des plus agréables, Rory en était parfaitement conscient. C'est pour ça qu'ils faisaient ça aujourd'hui, pour tenter d'arranger les choses et faire que Rosalie n'ait plus à se sentir comme une étrangère auprès de ses propres parents. Pour que son neveu puisse rencontrer sa grand-mère et leur famille oublier le passé et aller enfin de l'avant, tous ensemble. « Et tu sais, je m'attends au pire presque à chaque fois que je lui rends visite. Ça m'aide à me préparer à ce que je pourrais trouver en arrivant. » Parce qu'elle avait raison, ils ne pouvaient jamais savoir dans quel état serait leur mère ni si elle n'aurait pas passé la matinée à boire seule sur sa terrasse, à chercher un sens à sa vie au fond d'une bouteille de whisky. Aussi triste que ce soit, c'était la réalité et aucun d'eux ne se leurrait plus depuis des années. « Tout va bien se passer, d'accord ? Je serai là, à chaque instant. » Il lui assura, sa place se voulant plus que jamais à ses cotés et lui n'imaginant pas un instant la laisser traverser ça toute seule. « Tu as une toute petite mine, c'est mon neveu qui te vole toute ton énergie ? » Rory se tourna un instant vers un Gabriel paisiblement endormi dans son siège auto, ses lèvres dessinant aussitôt le plus attendri des sourires. Rosalie n'avait probablement pas beaucoup fermé l’œil de la nuit tant elle avait du appréhender cette journée, mais il voulait avant tout s'assurer qu'il n'y avait que ça. Que si quoi que ce soit devait la tracasser, elle n'hésiterait pas à le lui dire.

« Comment tu vas? » A cette question, Rory n'avait qu'une seule réponse à apporter et c'est la raison pour laquelle il n'avait pas mis le sujet sur la table d'entrée de jeu, n'oubliant pas pourquoi ils se retrouvaient aujourd'hui. Pour autant sa sœur avait besoin qu'on lui change les idées et il ne pouvait pas attendre pour lui dire ce qu'il avait sur le cœur. Il y régnait une euphorie bien trop grande pour qu'il n'en soit pas impatient de partager son bonheur avec elle. « Eh bien j'ai des raisons de penser que tu te doutes déjà de la réponse, alors... » C'est sans attendre qu'il tendit cette fois sa main gauche vers sa sœur, pour lui montrer ce qu'elle devait probablement chercher du regard depuis plusieurs secondes : sa bague de fiançailles, qu'elle connaissait d'ors et déjà. « Je vais on ne peut mieux et oui, Swann a fait sa demande. » Son sourire immense et radieux l'avait probablement trahi avant même qu'il prononce ces mots, signe qu'il flottait sur un petit nuage depuis la demande en mariage de l'anglais. « Je suis officiellement fiancé, Rosalie ! Et je... je crois que je réalise pas encore totalement. Alors je passe mon temps à regarder ma bague et c'est là que je comprends que c'est bien réel. » Là qu'à chaque fois son cœur s'emballait sous le coup d'un bonheur et d'une impatience irrépressibles. Cette bague symbolisait tant de choses, à commencer par son amour pour Swann qui non seulement n'avait plus à demeurer caché mais serait aussi célébré devant leurs proches. Une idée inimaginable quelques années en arrière et qui suffisait à faire de lui l'homme le plus heureux.

« Swann m'a dit que tu l'avais aidé à la choisir. Il m'a pas répété tout ce que vous vous êtes échangé mais je crois que tu as dit exactement ce qu'il avait besoin d'entendre et... je voulais que tu saches que ça compte plus que tout à mes yeux que tu l'aies fait. » Il ne pourrait pas même exprimer combien ça l'avait touché d'apprendre que sa sœur avait été présente dans un moment aussi important, non seulement pour choisir cette bague mais aussi pour prêter une oreille attentive à l'homme qu'il aimait. Alors c'est son regard brillant qui se chargeait à cet instant de l'exprimer mieux que n'importe quoi d'autre. « Merci, Rosie. » Il souffla dans un sourire profondément ému et reconnaissant, passant aussitôt ses bras autour d'elle pour la serrer contre lui. Rosalie avait joué un rôle clé dans ce qui était à ce jour le plus beau jour de sa vie – en attendant celui de son mariage, donc – et ça signifiait tout pour lui que c'ait été elle. « J'ai encore rien dit à Maman, alors... je pensais enlever ma bague juste le temps d'aujourd'hui et tout lui dire un autre jour. On n'est pas là pour ça et notre priorité, c'est que vous puissiez vous voir. » Et même s'il avait profondément hâte de partager la nouvelle avec tout son entourage, à commencer par sa famille, il savait que Swann comprendrait qu'il ait préféré attendre. Parce que ça demandait de vrais efforts à Rosalie de faire un pas vers leur mère aujourd'hui et qu'il ne comptait pas accaparer l'attention de cette dernière avec des fiançailles qu'ils pourraient simplement célébrer un autre jour sans que ça n'altère en aucun cas son bonheur. Sa bague, elle, ne quitterait plus jamais son doigt après cette journée.



(rory #7) learning from past mistakes JTdVfXP
(rory #7) learning from past mistakes QqLqwzn
(rory #7) learning from past mistakes QoPDAKU
(rory #7) learning from past mistakes E0B9M70
(rory #7) learning from past mistakes HZjB4DU
(rory #7) learning from past mistakes 872289volunteer
(rory #7) learning from past mistakes Bbi5jU8
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : "mama" dans la bouche de son fils est la plus belle chose qui soit, Rosie pour le reste du monde.
STATUT : elle attend toujours son "je t'aime", mais il lui a demandé si elle voulait un autre enfant donc ça va, c'est plutôt sérieux cette fois.
MÉTIER : écrivaine réinventée éditrice, elle cherche encore ce qui lui tente vraiment désormais.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(rory #7) learning from past mistakes 7be20ea0ba60b4045739ee113a9c0d145c26e9cf
POSTS : 2222 POINTS : 175

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › se remet d'une dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
CODE COULEUR : Rosie s'efforce d'être honnête en crimson ou en teal.
RPs EN COURS : (05)gaïa #2mabel #2swann #3talia #5wyatt #28.

(rory #7) learning from past mistakes Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ ever since i was a young girl, running through grass. i was a dreamer writing stories down the back of the class. now i sit at this piano with my heart in my hands. take my love and all my loss and get the darkness to dance. i knew that you were for me when you started to smile. time was slowing down we could have been there a while. told me you were mine, already knew i was yours. so, isn't that worth something? i can't promise easy days and i can't keep the rain away. ain't got a song to sing without your loving. isn't that worth something?

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(rory #7) learning from past mistakes 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : nina › rory #8.
RPs TERMINÉS :
(rory #7) learning from past mistakes 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26#27#28.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïafamily chaosalexandrarory #7.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4anwar.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. harley) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptyDim 4 Sep 2022 - 13:33



learning from past mistakes

ROSALIE CRAINE & @RORY CRAINE

« Merci. Un thé vert, c’est parfait. » Rory te sourit et tu sais que tu devrais essayer de te détendre, que toute cette tension que tu gardes dans tes épaules n’a absolument rien de bon pour ce qui s’en vient, mais tu peines à te calmer. Tu as le cœur qui cogne contre ta cage thoracique pour aucune raison, tu as la tête qui tourne de tous les scénarios que tu te fais déjà du reste de cette journée et il te manque définitivement plusieurs heures de sommeil pour pouvoir gérer avec tout ça. Peut-être que tu aurais dû attendre. Que les choses avec Wyatt soient plus claires, que les nuits avec Gabriel soient plus faciles. Ce n’était que des excuses toutefois, quand tu savais pertinemment qu’il n’y aurait jamais de bons moments pour faire face à ta mère et ce silence qui existait entre elle et toi depuis plus d’un an maintenant.  « T’excuses pas, c’est normal que tu appréhendes. C’est l’inverse qui m’aurait surpris. » Tu prends une grande inspiration, t’efforces à délier ton cou en bougeant la tête légèrement, tes doigts pianotant nerveusement contre le volant. Tu détestes être si à fleur de peau, toutes tes émotions qui transparaissent bien trop facilement à ton goût, mais tu sais aussi qu’auprès de Rory, tu es en sécurité. Qu’auprès de lui, tu peux te permettre ce que tu considères encore comme des écarts de comportement, que jamais il ne te jugera pour ce que tu vois comme des faiblesses, mais qui ne sont au fond qu’une vulnérabilité mal-assumée. « Et tu sais, je m’attends au pire presque à chaque fois que je lui rends visite. Ça m’aide à me préparer à ce que je pourrais trouver en arrivant. » « À ce point-là? » C’était loin d’être réjouissant comme façon de faire, mais tu savais de part les quelques updates de ton frère et de tes sœurs que votre mère était en chute libre depuis un moment et qu’il n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne touche le fond. Tu espérais seulement pouvoir aider à empêcher que la chute ne fasse trop mal, d’une manière ou d’une autre.

« Tout va bien se passer, d’accord? Je serai là, à chaque instant. » Tu tournes légèrement la tête vers lui, un sourire reconnaissant sur les lèvres. Jamais tu n’aurais osé te rendre à la villa des Craine sans sa présence. « Tu as une toute petite mine, c’est mon neveu qui te vole toute ton énergie? » Avant, tu aurais répondu oui sans aucune hésitation. Gabriel parfait coupable pour tes petits yeux fatigués et tes traits tirés. Avant, tu aurais cherché à peindre une réalité bien plus jolie qu’en vérité. Mais ça, c’était quelque chose que tu voulais changer, améliorer. Tu voulais être honnête avec ton frère, tout comme tu ressentais le besoin d’enfin extérioriser tout ce qui te malmenait l’esprit depuis que Wyatt avait décidé de prendre ses distances, le temps de quelques jours. « Je suis toute seule avec le petit cette semaine, c’est plus demandant que je pensais. » que tu lui avoues, ton sourire désormais triste et tes yeux posés sur tes cuisses, incapable de relever le regard vers ton frère. C’est une vérité voilée, qui laisse sous-entendre bien autre chose toutefois et il te faut encore quelques secondes avant d’ajouter : « Wyatt avait besoin de prendre un peu de distance, pour essayer d’y voir plus clair pour tout ce qui s’est passé entre nous dans la dernière année. Je sais pas… Je sais pas trop ce que ça va donner. » Tu voulais vraiment croire qu’il allait revenir et en venir à la même conclusion que toi, que vous étiez mieux ensemble, plus fort que vous ne l’aviez jamais été depuis longtemps et que vous pouviez être cette famille avec Gabriel, ce rêve que tu avais chéri si fort dans ta vingtaine et que tu n’aurais jamais cru réaliser à ses côtés. Mais les mots de votre dernière dispute résonnaient encore dans ton esprit, la facilité avec laquelle il était retombé dans vos vieux schémas simplement en voyant le prénom de Lachlan sur ton téléphone te faisait douter de votre capacité à réellement mettre les rancœurs derrière vous, une fois pour toute.

Tu préfères toutefois te concentrer sur ton frère qui, tu l’espères, a de bonnes nouvelles à te partager. Tu étais assez nerveuse avec ce qui s’en venait avec votre mère, tu voulais que la route se fasse dans un état de légèreté plutôt que de ressasser des années entières de mauvaises décisions prises avec le père de ton fils. « Eh bien j’ai des raisons de penser que tu te doutes déjà de la réponse, alors… » Un large sourire vient enfin briser ta mine déconfite alors que Rory tend sa main gauche sous ton nez. « Je vais on ne peut mieux et oui, Swann a fait sa demande. » « Oh Rory, je suis tellement heureuse pour toi, pour vous deux. » Contente d’être encore stationnée devant le loft de ton frère, tu te penches légèrement pour venir le prendre dans tes bras. Le bonheur qui irradiait de ton frère était contagieux et réussissait même à apaiser les blues de ton propre cœur trop lourd. « Je suis officiellement fiancé, Rosalie! Et je… je crois que je réalise pas encore totalement. Alors je passe mon temps à regarder ma bague et c’est là que je comprends que c’est bien réel. » Ton frère, ce grand romantique, méritait plus que quiconque le bonheur qui avait enfin frappé à sa porte après une période plus difficile. « Je veux tous les détails de sa demande. Histoire de t’aider à rendre le tout encore plus réel pour toi. » que tu demandes avec un petit rire dans la voix, impatiente de savoir de quelle manière Swann avait décidé de s’y prendre. Tu retiendrais même une grimace si ton frère t’apprenait que l’anglais avait décidé d’y aller avec une banderole ou quelque chose de bien trop cliché à ton goût.

« Swann m’a dit que tu l’avais aidé à la choisir. Il m’a pas répété tout ce que vous vous êtes échangé mais je crois que tu as dit exactement ce qu’il avait besoin d’entendre et… je voulais que tu saches que ça compte plus que tout à mes yeux que tu l’aies fait. » Tu secoues doucement la tête. « J’ai pas fait grand-chose tu sais. Je sais combien il te rend heureux. » Et c’était là l’essentiel à tes yeux. Tu attrapes la main de ton frère pour pouvoir regarder la bague de plus près. « Il a vraiment fait un bon choix, cette bague te va à merveille. » que tu complimentes, toujours aussi touchée d’avoir pu participer au choix de l’anneau qui repose désormais sur sa main gauche. Tu ne connaissais pas encore beaucoup le fiancé de ton frère, mais tu savais désormais que cela allait changer avec le temps et que tu ferais tout pour créer un lien significatif avec lui. « Merci, Rosie. » Tu le serres contre toi un peu plus fort, chérissant cette proximité entre vous. Jamais plus tu ne voulais passer des mois et des mois en conflit avec lui. « Vous avez déjà parlé mariage ou pas encore? » que tu lui demandes, curieuse de savoir si des plans ont déjà été établis. « J’ai encore rien dit à Maman, alors… je pensais enlever ma bague juste le temps d’aujourd’hui et tout lui dire un autre jour. On n’est pas là pour ça et notre priorité, c’est que vous puissiez vous voir. » Tu te pinces les lèvres, ne sachant pas trop si tu devrais le remercier de cette attention, ou si tu devrais plutôt lui demander de la garder à son doigt comme une potentielle distraction en cas que tout se mette à mal aller. « Tu es sûr? Peut-être que ce serait une bonne chose, qu’elle sache. Ça pourrait la mettre de bonne humeur. » que tu tentes, toutefois consciente que les réactions de Frances Craine étaient difficiles à prévoir, même dans les meilleurs des cas. « Je veux pas que tu te sentes obligé de lui cacher quoique ce soit à cause de moi. Donc vraiment, tu fais comme tu le sens. » Tu démarres finalement le moteur de la voiture, prête à prendre la route. « Il y a des choses que je devrais savoir, avant qu’on arrive au manoir? » que tu lui demandes. Sur maman, sur papa, sur les autres peut-être. Rory demeurait à ce jour ta source d’informations la plus fiable sur le reste de votre famille.



(rory #7) learning from past mistakes P0rWgDf(rory #7) learning from past mistakes J36iNh6(rory #7) learning from past mistakes FyMeElc
(rory #7) learning from past mistakes 9jl4mY1
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes OV4BS2P
(rory #7) learning from past mistakes 7ZWT0EU
(rory #7) learning from past mistakes YlMyvG3
(rory #7) learning from past mistakes YtxTUla
(rory #7) learning from past mistakes FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(rory #7) learning from past mistakes Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(rory #7) learning from past mistakes KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(rory #7) learning from past mistakes X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rory #7) learning from past mistakes PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rory #7) learning from past mistakes 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rory #7) learning from past mistakes NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(rory #7) learning from past mistakes GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(rory #7) learning from past mistakes B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptyLun 24 Oct 2022 - 21:12



learning from past mistakes.

« À ce point-là? » Rory secoua la tête, gagné par l'appréhension chaque fois que le sujet était évoqué avec l'une ou l'autre de ses sœurs, car conscient que les problèmes de leur mère étaient un poids pour tout le monde depuis déjà bien trop d'années. « Elle est très imprévisible. D'un jour à l'autre, elle peut être complètement différente. Alors même si je suis soulagé quand elle va bien, je sais que ça dure jamais très longtemps. » Parce qu'elle refusait toujours de se faire aider ou que ses bonnes résolutions ne duraient jamais plus de quelques jours, dans le meilleur des cas. Les choses n'allaient pas en s'arrangeant et il n'avait pas d'autre choix que d'épargner à sa fratrie certains détails de l'état de leur mère, lorsque celui-ci devenait trop préoccupant. Il n'était pas juste qu'ils aient à gérer ça en plus de leurs propres soucis, et quand bien même on lui ferait remarquer qu'il en allait de même pour lui, il répondrait qu'il fallait bien quelqu'un soit là pour veiller sur elle.

Déjà conscient que son aînée traversait une période riche en stress et en fatigue depuis son accouchement, Rory constata en observant les traits marqués de sa sœur que Rosalie avait définitivement besoin d'un peu de repos. Qu'aussi déterminée soit-elle à tout gérer de front, ses nuits ne devaient être qu'à peine plus reposantes que ses journées. « Je suis toute seule avec le petit cette semaine, c’est plus demandant que je pensais. » Distrait un instant par la frimousse adorable de son neveu, Rory reposa son regard sur Rosalie lorsqu'un détail attira son attention. « Toute seule ? » Il demanda, un soupçon d'inquiétude perceptible dans sa manière de lui poser la question. « Wyatt avait besoin de prendre un peu de distance, pour essayer d’y voir plus clair pour tout ce qui s’est passé entre nous dans la dernière année. Je sais pas… Je sais pas trop ce que ça va donner. » « Oh. » Si elle était toute seule pour s'occuper de Gabriel depuis plusieurs jours, il était normal que l'épuisement se fasse particulièrement ressentir et qu'aucune sieste au monde ne lui donne certainement l'impression de pouvoir récupérer ses heures de sommeil en retard. « Je suis sûr que c'est l'affaire de quelques jours, qu'il va prendre un peu de recul et puis revenir. » Il souffla doucement, convaincu qu'il ne pouvait pas en être autrement, peu importe à quel point Rosalie et Wyatt traversaient sans doute leur lot de difficultés depuis la naissance de leur fils. Leur relation avait certes connu quelques tumultes au fil des mois, mais ils lui avaient paru plus unis que jamais au cours des dernières semaines et Rory n'oubliait pas que Wyatt avait été celui qui l'avait prévenu lors de l'accouchement prématuré de sa sœur. Il lui était toujours reconnaissant de l'avoir fait et n'avait sans doute jamais autant souhaité que ces deux-là se retrouvent, une bonne fois pour toutes. Il en allait de leur bonheur mais aussi de celui de son neveu. « Tu t'inquiètes à l'idée que ça puisse ne pas être le cas ? » Lui était persuadé qu'il n'y avait aucune raison de s'en faire et que si Wyatt avait pris un peu de recul, ça ne remettait aucunement en question son désir d'être un père pour son fils et un homme sur qui Rosalie pouvait compter. « Je sais qu'il tient bien trop à vous deux. Vous apprenez à trouver votre équilibre et c'est normal. Il a sans doute juste besoin d'un peu de temps pour se recentrer sur ses priorités : Gabriel et toi. » Ensuite, les choses reviendraient à la normale et ils pourraient former une famille, quel que soit ce que sa sœur souhaitait réellement pour sa relation avec le brun. Rory ne comptait pas s'en mêler outre mesure, conscient d'avoir franchi certaines limites par le passé et qu'il était important que chacun d'eux puisse gérer sa vie amoureuse comme il l'entend. Il voulait simplement la savoir heureuse. « En attendant, si tu as besoin d'un coup de main avec le bébé, tu sais que Swann et moi on est là. On serait ravis de te le garder quelques heures. » La précision fut soufflée avec un sourire si parlant qu'elle n'avait pas de raison d'en douter : ils en seraient même plus qu'heureux, sans que ce soit une surprise.

Partager la nouvelle de ses fiançailles avec sa sœur avait évidemment tout pour le rendre heureux, plus encore alors que Rosalie était elle-même dans la confidence et avait aidé son fiancé à lui choisir une bague. Un détail qui ne faisait qu'ajouter à la joie immense de Rory. « Oh Rory, je suis tellement heureuse pour toi, pour vous deux. » Le regard de l'acteur brillait d'un éclat semblable à aucun autre, témoignant de son bonheur. « C'est bête mais j'ai tellement espéré que ce moment viendrait qu'aujourd'hui je peine un peu à réaliser que c'est vraiment réel. » Oh tout deviendrait concret suffisamment vite pour qu'il réalise vraiment qu'il était fiancé à l'homme qui faisait battre son cœur depuis tant d'années, mais pour l'heure il était surtout sur son petit nuage. Pouvoir épouser Swann était un rêve encore inaccessible il n'y a encore pas si longtemps : aujourd'hui, pourtant, sa bague de fiançailles trônait fièrement à son doigt et bientôt, une alliance viendrait officialiser les choses. « Je veux tous les détails de sa demande. Histoire de t’aider à rendre le tout encore plus réel pour toi. » - « Je crois qu'il a simplement écouté son cœur, à vrai dire. On était sortis promener Brownie comme tous les autres jours, et après quelques minutes il a fini par mettre un genou à terre au beau milieu du parc. » Rory précisa dans un sourire doux. Il savait que sa sœur aurait sûrement jugé ça exagérément cliché si l'anglais l'avait demandé en mariage au milieu d'un restaurant quatre étoiles, à coté d'un violoniste et d'un vendeur de roses. Il n'en était rien et Swann avait au contraire opté pour un moment d'une telle simplicité qu'il n'en avait été que plus beau encore : Rory s'en rappellerait toujours pour le bonheur qui les avait envahi, il n'aurait pas voulu que quoi que ce soit éclipse l'émotion irréelle qu'ils avaient partagé. « C'était tellement parfait, je crois que le fait qu'il ait pas cherché à mettre les petits plats dans les grands a rendu ça encore plus romantique. C'était juste... lui, adorable et sans fioriture. J'aurais rien voulu changer à ce moment parce que c'était tout ce dont j'avais toujours rêvé. » Il n'aurait pas imaginé les choses différemment s'il avait du le faire, preuve en était sa propre demande en mariage, survenue plusieurs années en arrière et dont l'issue avait malheureusement été un peu moins heureuse. Tout ça n'avait toutefois plus la moindre importance aujourd'hui : ils étaient fiancés, et c'est avec leurs proches qu'ils pourraient bientôt partager leur bonheur.

« J’ai pas fait grand-chose tu sais. Je sais combien il te rend heureux. » - « Plus que tout, oui. » Et elle verrait à son sourire radieux et plein de gratitude qu'au contraire, elle avait joué un rôle infiniment précieux dans cette demande en fiançailles et qu'il lui en était profondément reconnaissant. Après les différends qui avaient pu les opposer par le passé, ça signifiait tout à ses yeux et Rory ne pourrait pas être plus heureux que les choses se soient parfaitement apaisées entre sa sœur et lui. Ils n'en étaient aujourd'hui redevenus que plus proches. « Il a vraiment fait un bon choix, cette bague te va à merveille. » Son regard, qui brillait d'émotion autant que de fierté, se posa justement sur l'anneau à son doigt. « C'est vrai. Il a vraiment été bien conseillé. » Sa main serra celle de sa sœur le temps de quelques secondes, faisant passer à travers son regard mille mots qu'il ne lui semblait pas nécessaire de prononcer. Il l'avait dit à Swann ; Rosalie et lui étaient deux des personnes qui le connaissaient le mieux en ce monde et il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'ils aient choisi une bague qui lui corresponde en tous points et que l'acteur chérissait forcément du fond du cœur. « Vous avez déjà parlé mariage ou pas encore? » Rory le savait, les prochains mois seraient synonymes de nombreuses décisions pour faire du jour de leur mariage une journée vraiment unique, et il avait à vrai dire profondément hâte de se plonger dans ces préparatifs. Aussi stressant que ce puisse être, il mettrait tout son cœur dans ce mariage et pour qu'aucun détail ne soit laissé de coté. « On a commencé, oui. On veut tous les deux célébrer ce mariage dans un endroit qui nous ressemble, probablement près de la mer, et je sais que ça compte autant pour lui que ça compte pour moi que chaque détail soit parfait. C'est pour ça qu'on va se laisser plusieurs mois pour prendre le temps de tout organiser. » Ils ne voulaient pas décider d'une date dans la précipitation, souhaitant se donner tout le temps d'y penser et d'organiser les choses à leur façon. Tout prévoir prendrait du temps et ils n'avaient aucune raison de presser les choses : au contraire, ils voulaient que cette journée ne ressemble à aucune autre. « Il m'a demandé s'il pourrait prendre mon nom, une fois mariés. J'ai évidemment accepté. » Et Rosalie comprendrait à l'émotion dans son regard tout ce que ça représentait pour lui, d'offrir non seulement son nom à l'homme qu'il aimait mais de permettre aussi à Swann de faire partie d'une famille, lui qui si longtemps avait cherché la sienne. Ça comptait énormément pour son fiancé, et donc pour Rory. « Tu es sûr? Peut-être que ce serait une bonne chose, qu’elle sache. Ça pourrait la mettre de bonne humeur. » C'est justement parce que leur mère n'aurait plus que ce mariage à la bouche lorsqu'elle apprendrait pour ses fiançailles qu'il ne voulait pas nécessairement les lui annoncer aujourd'hui, n'oubliant pas la raison pour laquelle ils lui rendaient visite. « Mais tu la connais, elle serait capable de plus parler que de ça. » Parce que ce genre d’événements l'enthousiasmaient toujours, qu'il n'y avait qu'à voir l'engouement dont leur mère avait fait preuve lorsqu'elle avait aidé à préparer le mariage de Rosalie et Lachlan. Il avait ensuite fallu la ramasser à la petite cuillère lorsque les noces avaient été annulées et bien que Rory ne redoute pas un seul instant qu'il puisse en être de même pour son mariage avec Swann, il préférait quand même réserver cette annonce pour plus tard. « Je veux pas que tu te sentes obligé de lui cacher quoique ce soit à cause de moi. Donc vraiment, tu fais comme tu le sens. » - « Je veux juste mettre toutes les chances de notre coté pour que vous puissiez parler. Je serai toujours fiancé dans quelques jours et toujours aussi heureux de lui apprendre la nouvelle. » Il lui assura dans un sourire, pour qu'elle ne se sente pas coupable un seul instant. Il voulait juste que leur mère fasse un pas vers Rosalie, sans être distraite ou monopolisée par quoi que ce soit. Sa capacité de concentration serait peut être alternée par le nombre de verres qu'elle aurait déjà bu : ils devaient malheureusement prendre en compte ce genre de détails. « Il y a des choses que je devrais savoir, avant qu’on arrive au manoir? » Rory hésita une seconde à répondre, songeant qu'elle le découvrirait de toute façon bien assez tôt. « Rien de vraiment important, mais... tu risques d'avoir un peu de mal à reconnaître les lieux. Elle a tout réaménagé ces derniers mois, tout changé de place parce que d'après elle, elle avait besoin de mettre de l'ordre dans sa vie. C'est toujours l'endroit où on a grandi, mais il m'a fallu quelques jours pour m'habituer. » L'éclat dans son regard se fit plus triste et une moue désolée remplaça le sourire qu'il arborait jusqu'ici. Ce n'était qu'une des nombreuses lubies de leur mère et plus rien ne pouvait vraiment les étonner depuis le temps, mais ça n'en était pas moins troublant pour de nombreuses raisons. Même s'ils n'étaient plus des enfants, cet endroit resterait toujours un peu leur chez-eux.

Rouler jusqu'au domicile de leur parent leur prit quelques dizaines de minutes, et c'est enfin dans la rue où leur famille avait grandi qu'ils arrivèrent, redécouvrant toujours les lieux comme s'ils n'y avaient plus remis les pieds depuis des années. Pour Rosalie, ça faisait il est vrai plusieurs mois et Rory était conscient que le temps avait du lui paraître infiniment long. « On y est. » Détachant sa ceinture, il sortit du véhicule pour aider sa sœur à installer Gabriel dans sa poussette et remonta avec elle les quelques mètres de l'allée qui faisait face au manoir. De l'extérieur, tout était parfaitement fidèle à leurs souvenirs d'enfance. C'était une consolation au milieu du reste. « Rappelle-toi que je suis là, si les choses deviennent trop compliquées. » Il souffla d'un ton rassurant, arrivant avec elle face à cette porte qui elle aussi restait attachée à de nombreux souvenirs. Tournant son visage vers le sien pour la couver d'un regard doux, il devina toute l'appréhension qui devait l'habiter. Il n'y avait rien de plus normal après la façon dont les choses s'étaient passées et il ne la blâmerait jamais de garder une part de méfiance envers leur mère. « On sonne quand tu es prête. » Il passa un bras autour de ses épaules et lui offrit un sourire rassurant : tout irait bien.



(rory #7) learning from past mistakes JTdVfXP
(rory #7) learning from past mistakes QqLqwzn
(rory #7) learning from past mistakes QoPDAKU
(rory #7) learning from past mistakes E0B9M70
(rory #7) learning from past mistakes HZjB4DU
(rory #7) learning from past mistakes 872289volunteer
(rory #7) learning from past mistakes Bbi5jU8
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : "mama" dans la bouche de son fils est la plus belle chose qui soit, Rosie pour le reste du monde.
STATUT : elle attend toujours son "je t'aime", mais il lui a demandé si elle voulait un autre enfant donc ça va, c'est plutôt sérieux cette fois.
MÉTIER : écrivaine réinventée éditrice, elle cherche encore ce qui lui tente vraiment désormais.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(rory #7) learning from past mistakes 7be20ea0ba60b4045739ee113a9c0d145c26e9cf
POSTS : 2222 POINTS : 175

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › se remet d'une dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
CODE COULEUR : Rosie s'efforce d'être honnête en crimson ou en teal.
RPs EN COURS : (05)gaïa #2mabel #2swann #3talia #5wyatt #28.

(rory #7) learning from past mistakes Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ ever since i was a young girl, running through grass. i was a dreamer writing stories down the back of the class. now i sit at this piano with my heart in my hands. take my love and all my loss and get the darkness to dance. i knew that you were for me when you started to smile. time was slowing down we could have been there a while. told me you were mine, already knew i was yours. so, isn't that worth something? i can't promise easy days and i can't keep the rain away. ain't got a song to sing without your loving. isn't that worth something?

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(rory #7) learning from past mistakes 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : nina › rory #8.
RPs TERMINÉS :
(rory #7) learning from past mistakes 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26#27#28.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïafamily chaosalexandrarory #7.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4anwar.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. harley) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny stringer (ft. emma roberts), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptySam 26 Nov 2022 - 13:47



learning from past mistakes

ROSALIE CRAINE & @RORY CRAINE

« Elle est très imprévisible. D’un jour à l’autre, elle peut être complètement différente. Alors même si je suis soulagé quand elle va bien, je sais que ça dure jamais très longtemps. » Tu offres une moue compatissante à Rory, n’ayant pas de mal à t’imaginer les montagnes russes que ça doit être que d’être celui qui prend continuellement des nouvelles de votre mère. Tu t’en voulais que le rôle soit tombé sur les épaules de Rory, que ce soit une charge de plus dans sa vie que tu savais déjà bien occupée, mais tu n’avais pas eu la force de faire ce premier pas pour reconnecter avec ta famille. Même aujourd’hui, alors que vous vous apprêtiez à prendre le chemin vers le manoir, tu n'étais pas certaine de la posséder, cette force. Tu ne voulais pas faire marche arrière toutefois, pour ton frère à tes côtés qui n’avait jamais juger et qui t’offrait constamment son soutien le plus sincère, mais pour toi aussi, parce que tu méritais d’enfin mettre toute cette rancœur et cette inquiétude derrière toi, qu’importe le résultat de la rencontre. Tu aurais au moins le pouvoir de dire que tu avais fait les premiers pas, que tu avais tenté une approche, que tu avais ouvert la porte, sans même savoir si tes parents étaient prêts à venir vers toi. Le timing est particulier, avec l’absence de Wyatt qui se fait ressentir, mais qui remet aussi plusieurs choses en perspective pour toi. Ce besoin de faire le point finalement avec cette famille dans laquelle tu es née, en espérant que cela te permette de pouvoir tout donner à celle que tu as construite, celle qui te semble plus fragile que jamais en ce moment. « Toute seule? » Tu fais machinalement signe que oui de la tête, et puis tu lui expliques vaguement ce besoin qu’avait ressenti le Parker de s’éloigner pendant quelques jours. « Oh. » Ouais, c’est un peu l’impression sur laquelle tu as l’impression d’être depuis son départ. Oh. Même s’il y a eu des textos et des appels depuis, même si la communication semble se faire maintenant mieux que jamais, comme s’il avait fallu cette distance pour permettre à ce lien de se rétablir. Mais malgré tout ça, les doutes persistent et tu crains que ce ne soit trop peu trop tard, qu’aucune discussion ne puisse sauver ce que vous avez – ce que tu as surtout – passé des années à détruire.

« Je suis sûr que c’est l’affaire de quelques jours, qu’il va prendre un peu de recul et puis revenir. » « C’est ce qu’il dit, oui. » Oui, mais. Il y a ce doute qui subsiste dans ta tête. Il y a cette peur qui persiste et que tu ne pourras pas chasser tant et aussi longtemps qu’il ne sera pas revenu, que vous n’aurez pas une bonne fois pour toute jouer cartes sur table. « Tu t’inquiètes à l’idée que ça ne puisse pas être le cas? » Comment est-ce que tu pourrais faire autrement? « C’est pas comme si tout avait toujours été parfait entre nous. » Loin de là. Les blessures persistent, même si vous avez envie d’avancer, même si le pardon est offert. « Je sais pas s’il pourra me pardonner tout ce que je lui ai fait un jour. » que tu avoues d’une petite voix. C’est bien la première fois que tu l’exprimes ainsi, et ça te frappe de plein fouet, toutes les erreurs que tu as commises avec cette envie de toujours gagner, de préserver les apparences, éprise d’un rôle que tu méprises avec ardeur aujourd’hui. « Je sais qu’il tient bien trop à vous deux. Vous apprenez à trouver votre équilibre et c’est normal. Il a sans doute juste besoin d’un peu de temps pour se recentrer sur ses priorités : Gabriel et toi. » Tu hoches doucement la tête, offrant un sourire reconnaissant à Rory. Tu voulais croire chaque mot que ton frère t’offrait, tout laissait croire que c’est ce qui était en train de se produire, mais tu ne serais complètement rassurée qu’une fois que tu l’aurais de nouveau à tes côtés. « En attendant, si tu as besoin d’un coup de main avec le bébé, tu sais que Swann et moi on est là. On serait ravis de te le garder quelques heures. » « Oh tu ne sais pas dans quoi tu t’embarques. » que tu lances avec un semblant de rire, ton fils te tirant beaucoup d’énergie dans les dernières semaines, sans doute dû à une pousse de croissance en plus de ses nouvelles dents qui lui font bien des misères. « Mais je compte bien profiter de ton offre avant que tu ne changes d’idée. » Quelques heures pour toi ne pourraient pas te faire de tort après tout. Un peu de sommeil, du temps pour recharger tes batteries complètement à plat depuis plusieurs jours, c’était peut-être bien la seule chose qui pourrait te faire un peu de bien, surtout après cette journée qui s’annonçait riche en émotions.

Entendre ton frère t’annoncer de vive-voix qu’il est fiancé suffit néanmoins à chasser tes propres nuages pour te concentrer sur la joie qui irradie de son être. « C’est bête, mais j’ai tellement espéré que ce moment viendrait qu’aujourd’hui je peine un peu à réaliser que c’est vraiment réel. » Tu n’avais pas ressenti ce genre de bonheur, quand tu avais eu la bague au doigt suite à la grande demande de Lachlan. Ce n’était qu’un jour comme un autre, un évènement auquel tu aurais pu ne même pas faire part, tant le bonheur que tu projetais n’était rien de plus qu’une comédie. Mais de voir ton frère si heureux, ça te donnait envie, tu ne pouvais pas le nier. Envie de bien faire les choses, si jamais il venait à avoir une prochaine fois, avec la bonne personne. Ta bonne personne. Mais ce n’était pas ton tour et dieu sait que Rory méritait toute cette joie qui l’animait aujourd’hui. « Je crois qu’il a simplement écouté son cœur, à vrai dire. On était sortis promener Brownie comme tous les autres jours, et après quelques minutes il a fini par mettre un genou à terre au beau milieu du parc. » Pas de bannière dans le ciel donc, et ça te fait sourire. Tu aimes cette simplicité, ce moment parfaitement à leur image qui a mené à ce qui restera sans doute longtemps l’un des plus beaux jours de la vie de ton frère. Lui dire à quel point tu es heureuse pour lui serait redondant, mais ton sourire le crie pour toi de toute façon. « C’était tellement parfait, je crois que le fait qu’il ait pas cherché à mettre les petits plats dans les grands a rendu ça encore plus romantique. C’était juste… lui, adorable et sans fioriture. J’aurais rien voulu changer à ce moment parce que c’était tout ce dont j’avais toujours rêvé. » Un léger awww s’échappe de tes lèvres. « Je veux pas lui voler le crédit, mais je pense que c’est peut-être moi qui l’ait dissuader d’une demande trop extravagante. » que tu commentes avec un léger rire, te souvenant d’une part de ta conversation avec l’anglais lorsqu’il avait cherché ton avis, autant sur sa grande demande que sur l’anneau ornant désormais fièrement le doigt de ton frère. « Rien ne me fait plus plaisir que d’apprendre que tout s’est passé exactement comme tu le souhaitais. » Et tu espérais qu’il pourrait en dire de même de son grand jour, quand celui-ci arrivera.

« On a commencé, oui. On veut tous les deux célébrer ce mariage dans un endroit qui nous ressemble, probablement près de la mer, et je sais que ça compte autant pour lui que ça compte pour moi que chaque détail soit parfait. C’est pour ça qu’on va se laisser plusieurs mois pour prendre le temps de tout organiser. » Tu hoches doucement la tête, peu surprise par ces quelques décisions. Ton frère n’était pas le genre à faire les choses vites, surtout par celles qui lui tenaient si particulièrement à cœur. « Une idée de la saison? Le bord de la mer, ça peut être beau à tous les temps de l’année, selon ce que vous cherchez. » Surtout s’ils décident de faire ça dans le Queensland où les températures se veulent plutôt clémentes à l’année longue. « Si jamais vous avez besoin d’aide, je crois que j’ai encore certains noms des entreprises avec lesquelles je devais faire affaire. » Pas que tu n’avais eu besoin de quoique ce soit finalement, mais tu avais annulé le mariage avec moins de six mois avant la date donc évidemment, plusieurs détails avaient déjà été confirmés, pour la forme. « Il m’a demandé s’il pourrait prendre mon nom, une fois mariés. J’ai évidemment accepté. » « C’est une belle attention. » C’est une chose toute simple, mais tu devines que si Swann l’a demandé si rapidement dans le processus à ton frère, c’est que cela a une signification toute particulière pour lui. « Ça va faire un autre membre dans la famille qui m’apprécie au moins un peu. » que tu ironises, bien incapable de te détacher complètement de ce que vous vous apprêtez à faire. L’idée même de te retrouver devant ta mère te pétrifie toujours autant, surtout que tu ne sais pas du tout à quoi d’attendre de sa part après tant de temps. Et ça, c’est même sans penser à ton frère ou à ton aîné, des problèmes que tu continues de repousser toujours un peu plus loin dans le fond de ton esprit. « Mais tu la connais, elle serait capable de plus parler que de ça. » « Est-ce que ce serait une si mauvaise chose? » Oui, et tu le sais très bien, mais c’est une porte de secours à laquelle tu as bien envie de t’accrocher, soudainement. « Je veux juste mettre toutes les chances de notre côté pour que vous puissiez parler. Je serai toujours fiancé dans quelques jours et toujours aussi heureux de lui apprendre la nouvelle. » Tu hoches doucement la tête. Il fait du sens après tout et comme le but de cette rencontre est d’ouvrir la discussion avec ta mère, te cacher derrière les fiançailles de ton frère n’est certainement pas la solution pour y parvenir. « D’accord. On en parle pas alors. » Tu veux laisser la chance à Rory de lui dire dans de meilleures circonstances aussi, et aujourd’hui n’est pas ce jour. « Rien de vraiment important, mais… tu risques d’avoir un peu de mal à reconnaître les lieux. Elle a tout réaménagé ces derniers mois, tout changé de place, parce que d’après elle, elle avait besoin de mettre de l’ordre dans sa vie. C’est toujours l’endroit où on a grandi, mais il m’a fallu quelques jours pour m’habituer. » « C’est pas l’endroit où j’ai grandi. » que tu ne peux t’empêcher de rectifier, parce que tu étais déjà une adulte quand vos parents avaient choisi de vous déraciner pour préserver les apparences. C’est un détail insignifiant certes, mais qui a toute son importance à tes yeux. Tu n’as jamais ressenti une très grande appartenance au manoir, certainement pas comme Grace, Rory et Wendy avait pu le faire comme ils étaient plus jeunes lors de votre arrivée à Brisbane. « Elle a toujours eu le sens des priorités, notre chère maman. » que tu souffles sarcastiquement, peu surprise qu’elle réorganise ses meubles plutôt que de s’occuper de ce qui a vraiment de l’importance : les liens brisés avec sa famille ou même ses problèmes d’alcool.

« On y est. » Le chemin jusqu’au manoir t’avait à la fois semblé interminable et bien trop court, quand toujours assise sur ton siège, tu avais l’impression d’être figée sur place. Tu lâches un soupir et tu t’actives seulement lorsque tu aperçois ton frère le faire d’abord. Les gestes sont mécaniques, sortir de la voiture, défaire Gabriel de son siège d’auto, l’installer dans sa poussette, marcher les quelques pas jusqu’à la porte de l’immense demeure. « Rappelle-toi que je suis là, si les choses deviennent trop compliquées. » « Je sais. » que tu souffles doucement, toutefois incapable de lever le bras pour venir appuyer sur la sonnette. « On sonne quand tu es prête. » qu’il ajoute avec ce même ton rassurant, comme s’il était en mesure de deviner exactement chacune de tes pensées. Un long soupir t’échappe et après quelques secondes supplémentaires, tu oses finalement annoncer votre présence. Le bruit de la sonnette résonne jusqu’à l’extérieur et au moins une minute semble s’écouler avant que la porte ne s’ouvre finalement, vous laissant découvrir l’image de ta mère toujours vêtue d’une tenue de nuit couverte par une robe de chambre en satin, un look bien particulier à découvrir sur ta mère à cette heure avancée de la journée. « Maman. » que tu annonces finalement, ces mots n’ayant pas quittés tes lèvres face à elle depuis plus d’un an déjà. « Rory, Rosalie, quelle surprise. » qu’elle s’exclame avec un large sourire et tu devines déjà qu’une certaine quantité d’alcool coule dans ses veines. Son attention est d’abord entièrement portée sur ton frère qu’elle vient embrasser, avant que son attention ne se tourne temporairement sur toi et puis s’arrêtant finalement sur ton fils. « Oh mais qui voilà. » Tu te tends alors qu’elle vient poser une main sur le visage de ton fils qui observe avec attention sa grand-mère qu’il rencontre pour la toute première fois. « On pourrait faire les présentations une fois à l’intérieur maman, qu’est-ce que tu en penses? » Allait-elle seulement te laisser entrer ou allais-tu être chassée du domicile, comme ça avait été le cas la dernière fois? « On a pas besoin de faire les présentations, je sais reconnaître mon petit-fils! » qu’elle s’emporte, comme si tu venais de l’insulter. Sans même vous inviter, elle quitte l’entrée, ce que tu considères comme une invitation en soit et tu échanges un regard avec ton frère, l’air de crier à l’aide, déjà désemparée par le comportement aléatoire et hectique de votre mère.



(rory #7) learning from past mistakes P0rWgDf(rory #7) learning from past mistakes J36iNh6(rory #7) learning from past mistakes FyMeElc
(rory #7) learning from past mistakes 9jl4mY1
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes OV4BS2P
(rory #7) learning from past mistakes 7ZWT0EU
(rory #7) learning from past mistakes YlMyvG3
(rory #7) learning from past mistakes YtxTUla
(rory #7) learning from past mistakes FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(rory #7) learning from past mistakes Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(rory #7) learning from past mistakes KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(rory #7) learning from past mistakes X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(rory #7) learning from past mistakes Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rory #7) learning from past mistakes PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rory #7) learning from past mistakes 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(rory #7) learning from past mistakes NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(rory #7) learning from past mistakes GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(rory #7) learning from past mistakes B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes EmptyMar 3 Jan 2023 - 21:08



learning from past mistakes.

« C’est pas comme si tout avait toujours été parfait entre nous. » Les lèvres de Rory s'étirèrent en un sourire compatissant, comprenant que sa sœur puisse nourrir des craintes à l'idée que Wyatt n'ait pas seulement besoin de quelques jours pour réfléchir et que cette séparation, qui devait être particulièrement difficile, soit permanente. Les choses avaient souvent été compliquées entre le père de Gabriel et elle, pour autant c'était son rôle de la rassurer et de l'inciter à garder espoir, surtout. « Vous allez de l'avant, Rosie. C'est simplement pas toujours aussi facile qu'on le voudrait, mais c'est pour le mieux j'en suis sûr. » Leur situation était d'autant plus particulière que les choses ne s'étaient pas vraiment faites dans l'ordre et que bien des rebondissements étaient venus les compliquer davantage ces derniers mois. Ils devaient encore trouver un semblant d'équilibre, pour eux autant que pour Gabriel, et ces choses-là prenaient simplement parfois du temps. « Je sais pas s’il pourra me pardonner tout ce que je lui ai fait un jour. » - « Moi je crois qu'il t'aurait déjà sorti de sa vie s'il pensait ne jamais pouvoir te pardonner ce qui s'est passé. » Si Wyatt avait du tirer un trait définitif sur Rosalie, probablement qu'il l'aurait fait depuis longtemps parce qu'ils savaient l'un comme l'autre qu'il en avait eu l'occasion. Tout le temps où ils étaient séparés et où la communication était des plus périlleuse, il aurait simplement pu décider de tourner la page et de ne plus jamais regarder en arrière. Mais parce qu'il en avait sans doute aussi peu envie qu'elle, tout comme de renoncer à ce qu'il y avait toujours eu entre eux, il était toujours revenu vers elle. Et aujourd'hui, bien que tout soit compliqué, l'espoir était encore de mise. « Vous apprenez encore à concilier votre rôle de parents avec tout le reste. Mais vous savez surmonté assez d'épreuves pour savoir que si vous aviez du faire votre vie chacun de votre coté, vous l'auriez déjà fait. » Certains couples n'auraient pas résisté à tout ce qu'ils avaient traversé, parce que tous n'étaient pas faits pour faire leur vie ensemble et que c'était parfois une leçon que l'on apprenait bien malgré soi. Mais ce n'était pas le cas de Rosalie et Wyatt, tout comme ça n'était pas le cas pour Swann et lui lorsqu'ils s'étaient séparés puis retrouvés. Et aujourd'hui, la simple idée de faire sa vie sans lui et de rêver à l'avenir sans l'avoir à ses cotés lui était purement insupportable. Il l'avait perdu une première fois et s'était juré que ça ne se reproduirait plus. « Oh tu ne sais pas dans quoi tu t’embarques. Mais je compte bien profiter de ton offre avant que tu ne changes d’idée. » Un air plus amusé retrouva sa place sur le visage du brun, heureux de pouvoir rendre le sourire à sa sœur malgré les circonstances. « Tu as sacrifié assez d'heures de sommeil ces derniers mois, à mon tour de me montrer solidaire et de t'épauler quand je le peux. » Et autant dire qu'il ne le proposerait pas s'il y avait le moindre risque qu'il le regrette. De plus, compte tenu de leur passion pour les bébés, c'était presque un service qu'elle leur rendrait à Swann et à lui.

Imaginer sa sœur prêter main forte à son fiancé dans le choix de sa bague de fiançailles avait naturellement tout pour faire le bonheur de Rory, qui avait toujours espéré les voir nouer une relation privilégiée mais n'avait jamais imaginé que ce serait dans ces circonstances. Il n'aurait décidément pas pu rêver mieux. « Je veux pas lui voler le crédit, mais je pense que c’est peut-être moi qui l’ait dissuader d’une demande trop extravagante. » Des confessions qui firent naître le plus grand des sourires sur les lèvres de l'acteur, qui n'avait pas trop de mal à imaginer Swann avoir mûri l'idée d'une demande beaucoup plus excentrique. N'importe quel scénario aurait forcément touché Rory en plein cœur, mais il était d'avis que son fiancé n'avait jamais eu besoin d'en faire beaucoup pour réussir à l'émouvoir et il en allait de même pour cette demande, qui était parfaite telle qu'elle était. « J'espère que t'es consciente que je vais pas me contenter de ce sous-entendu et que je vais te cuisiner pour avoir tous les détails. » Oh, elle en avait trop dit ou pas assez, mais maintenant il était définitivement trop curieux pour ne pas réclamer plus de détails. Surtout parce qu'il n'y avait rien de plus touchant à ses yeux que d'imaginer sa sœur donner des conseils à son fiancé. « Rien ne me fait plus plaisir que d’apprendre que tout s’est passé exactement comme tu le souhaitais. » Et c'était le moins qu'on puisse dire, Rory flottant sur son petit nuage depuis la demande de fiançailles, forcé de se considérer comme l'homme le plus heureux et chanceux qui soit. Maintenant, il lui tardait simplement de commencer les grands préparatifs, chaque jour le reprochant ainsi un peu plus de celui où il dirait « oui » à Swann. « Une idée de la saison? Le bord de la mer, ça peut être beau à tous les temps de l’année, selon ce que vous cherchez. » - « Sûrement en début d'hiver prochain. On a parlé d'organiser ça en juin, le temps devrait être agréable sans tomber dans des extrêmes. » Et le temps était un détail aussi important que le reste, lorsqu'on prévoyait de se marier et de convier tous ses proches au jour le plus important de sa vie. Le cadre ne serait pas laissé au hasard, le couple désirant plus que tout trouver un endroit qui leur ressemble vraiment, et ces quelques mois ne seraient pas de trop pour tout organiser. « Si jamais vous avez besoin d’aide, je crois que j’ai encore certains noms des entreprises avec lesquelles je devais faire affaire. » Un sourire doux sur les lèvres, Rory ne put qu'être touché par la proposition de sa sœur. « Merci, Rosie. Ce serait pas de refus, en effet. On pensait faire appel aux services d'une wedding planer mais ça peut être une bonne chose d'avoir déjà des choses à lui proposer. » Elle aurait après tout besoin de leurs indications pour organiser les choses au mieux et faire que leur mariage soit à leur image, alors tout ce qui pouvait lui faciliter la tâche était certainement une bonne chose. « C’est une belle attention. » Lui aussi aimait particulièrement l'idée que Swann adopte son nom une fois qu'ils seraient mariés, la symbolique n'en était que plus grande encore lorsqu'on connaissait le passé de l'anglais et le besoin qu'il avait toujours eu de faire partie d'une famille qui l'accepterait pleinement. « Ça va faire un autre membre dans la famille qui m’apprécie au moins un peu. » Oh, nul doute que Rosalie pourrait effectivement compter l'anglais de son coté, notamment lorsque l'ambiance se compliquerait parfois parmi les Craine. « Et avec cette histoire de bague, je crois qu'on peut dire que tu as gagné sa reconnaissance éternelle. » Et quand bien même son sourire s'étira à cette idée, il le pensait sincèrement et n'ignorait pas que Swann était certainement très reconnaissant à sa sœur de l'avoir aidé dans une quête aussi importante et symbolique que celle-ci.

« Est-ce que ce serait une si mauvaise chose? » La logique voudrait effectivement qu'il profite de cette visite à leur mère pour lui annoncer ses fiançailles, chose qu'il aurait certainement faite avec beaucoup de joie et de fierté si les circonstances avaient été différentes. « En théorie, non. Mais c'est pas vraiment pour ça qu'on vient. » Ils venaient avec l'espoir que le contact puisse être rétabli entre Rosalie et leur mère, espérant que celle-ci accepterait de faire un pas vers sa fille et de laisser pour de bon le passé derrière elles. Suffisamment de temps avait passé désormais, ils avaient tous besoin d'aller de l'avant et tout pourrait bien commencer aujourd'hui : si leur mère acceptait cette main tendue dans sa direction, tout pourrait enfin s'apaiser. « D’accord. On en parle pas alors. » Ils le feraient lorsque les choses se seraient enfin calmées et qu'elles auraient pu avoir une vraie conversation toutes les deux, et à ce moment-là probablement que leur mère s'empresserait de vouloir fêter la bonne nouvelle et proposerait son aide pour une infinité de choses. Rory serait heureux de lui donner des raisons de se réjouir, mais pour l'heure ils avaient plus urgent à penser. Il serait toujours fiancé dans quelques jours, alors tout irait bien. « C’est pas l’endroit où j’ai grandi. » Son choix de mots était certainement malheureux et Rory secoua doucement la tête, l'air un peu plus désolé et confus. « Je sais oui, excuse-moi. C'est juste... que cet endroit a toujours été riche de tellement de souvenirs à mes yeux, j'oublie parfois que c'est pas tout à fait la même chose pour Garrett et pour toi. » Parce qu'ils étaient plus âgés lorsque leur famille avait déménagé d'Adélaïde pour refaire sa vie à Brisbane et que pour eux, un lien un peu moins étroit s'était créé avec ce manoir. Là où Wendy, Grace et lui y avaient passé toute leur adolescence, ce n'était pas le cas pour leurs aînés qui à l'époque étaient déjà en âge de prendre leur indépendance. « Elle a toujours eu le sens des priorités, notre chère maman. » Aussi triste que ce soit, c'était la vérité et le seul bon coté à cette situation, c'est qu'ils auraient d'autres chats à fouetter que de commenter la nouvelle décoration des lieux.

« Je sais. » Son regard rencontra une nouvelle fois celui de sa sœur tandis qu'ils sonnèrent finalement à la porte, pétris d'appréhension à l'idée que cette rencontre puisse ne pas connaître l'issue qu'ils avaient espéré. Rory s'accrochait pourtant à son optimisme : il fallait que ça se passe bien, pour Rosalie et pour leur famille. « Maman. » Lorsque la silhouette de leur mère apparut sur le pas de la porte, le sourire qu'elle arborait laissa très clairement penser à Rory qu'elle avait déjà bu, ce qui n'avait rien d'une surprise mais n'en était pas moins un constat douloureux pour autant. Un problème à la fois, pourtant, et cette rencontre représentait un défi suffisamment conséquent. « Rory, Rosalie, quelle surprise. » - « Bonjour, Maman. J'espère qu'on te dérange pas. » Leur mère secoua la tête pour toute réponse, déjà trop pressée de reposer les yeux sur Gabriel, qui semblait déjà accaparer toute son attention. « Oh mais qui voilà. » Elle semblait accueillir cette surprise avec un certain enthousiasme – probablement aidée par les verres d'alcool qu'elle avait ingurgité et qui, pour une fois, leur seraient peut être d'un certain secours – et Rory fut au moins rassuré sur ce point. « On pourrait faire les présentations une fois à l’intérieur maman, qu’est-ce que tu en penses? » L'acteur acquiesça à la suite de sa sœur aînée, convaincu que c'était une bonne idée et que quelle que soit la tournure que prendraient maintenant les choses, ils seraient tous bien mieux à l'intérieur pour poursuivre cet échange. « On a pas besoin de faire les présentations, je sais reconnaître mon petit-fils! » - « Ma... » Leur mère ne leur laissa pas même le temps de réagir qu'elle rentra à l'intérieur, visiblement piquée. Se tournant vers Rosalie, un air profondément navré sur le visage, Rory souffla d'une voix qu'il espérait rassurante. « Elle a bu, je l'ai senti dès qu'elle a ouvert la porte. » Ce n'était pas une excuse, mais ils savaient tous les deux comment elle pouvait être quand elle avait commencé à boire. « Je suis désolé, tu dois te dire qu'on a eu tort de venir. Mais au moins elle semble plutôt ouverte à l'idée de connaître Gabriel et elle nous a pas claqué la porte au nez, j'imagine que c'est bon signe. » Ils n'avaient pas d'autre choix que de rester positifs et d'y voir un début d'amélioration, quand bien même leur mère montrait toujours une certaine défiance à l'égard de Rosalie. Les choses prendraient peut être un peu de temps, mais tout finirait par s'arranger. « C'est pas les débuts que j'avais espéré, mais c'est mieux que rien. Alors on va entrer, faire en sorte qu'elle reste d'assez bonne humeur et vous allez briser la glace. Je serai là si besoin, n'oublie pas. » Il lui assura, un bras passé autour de ses épaules comme la promesse qu'il la soutiendrait à chaque instant quoi que leur mère puisse dire. Ce ne serait peut être pas facile, mais c'était un passage obligé pour que les choses s'apaisent enfin. A deux, ils y arriveraient. « Un pas après l'autre, Rosie. On est trop proches du but pour renoncer. » Et il serait là pour rappeler à leur mère qu'elle était celle qui devait faire les plus gros efforts, comptant secrètement sur la présence de Gabriel pour calmer les choses et lui donner envie de prendre sur elle.



(rory #7) learning from past mistakes JTdVfXP
(rory #7) learning from past mistakes QqLqwzn
(rory #7) learning from past mistakes QoPDAKU
(rory #7) learning from past mistakes E0B9M70
(rory #7) learning from past mistakes HZjB4DU
(rory #7) learning from past mistakes 872289volunteer
(rory #7) learning from past mistakes Bbi5jU8
(rory #7) learning from past mistakes Lcds5AP
(rory #7) learning from past mistakes Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(rory #7) learning from past mistakes Empty
Message(#) Sujet: Re: (rory #7) learning from past mistakes (rory #7) learning from past mistakes Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(rory #7) learning from past mistakes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-