AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
Voir le deal
8.99 €

 (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Uulo
POSTS : 7304 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyJeu 2 Déc - 2:02



i see by the angel beside me
that love has a reason to shine.

On oubliait trop souvent de rappeler combien il pouvait parfois être compliqué de transporter un sapin, qui plus est dans une voiture pas toujours elle-même assez spacieuse pour accueillir son propriétaire – légèrement imposant, lui aussi. Mais après avoir retourné les choses dans tous les sens et regretté une centaine de fois d'avoir jeté leur dévolu sur l'un des plus grands sapins de tout le magasin – mais c'était vraiment le plus beau de tous – c'est avec succès que Swann et Rory étaient parvenus à transporter l'arbre jusqu'à bon port. A Spring Hill, dans ce loft que Rory avait déjà en partie réaménagé pour y accueillir son petit-ami, qui s'il ne quittait pas officiellement sa colocation sur Toowong serait amené à passer beaucoup plus de temps ici dans l'avenir. Une perspective qui ne pourrait pas le rendre plus heureux, l'idée de passer le plus clair de ses journées avec lui l'enchantant tout autant que celle de s'endormir dans ses bras et d'admirer le coucher du soleil avec lui depuis le balcon. Il avait hâte de tous ces moments à deux, hâte aussi de retrouver leurs habitudes et de le regarder chaque jour avec des yeux si amoureux qu'il en oublierait sans doute des pancakes sur le feu ou renverserait on ne sait combien de litres de café juste parce qu'il aurait eu bien plus important à penser. Il avait hâte aussi d'en rire avec lui, hâte de se rendre compte un beau matin que cet endroit était presque trop grand pour eux seuls et mériterait qu'ils considèrent sérieusement l'idée d'adopter un chien – en attendant le jour où ils fonderaient la famille qu'ils désiraient tant. C'est sur cette douce pensée que Rory avait conduit sur le chemin du retour, amusé à l'idée qu'il faudrait définitivement qu'il achète un jour une voiture plus grande. Pour les sapins de Noël, mais aussi pour les enfants qu'ils conduiraient un jour au club de foot, de danse ou à un cours de dessin. Rory ne militerait même pas pour qu'ils prennent des cours de théâtre, n'ayant jamais voulu devenir un de ces parents qui encourageaient leurs enfants à suivre la même voie qu'eux. Ils leur laisseraient faire exactement ce qu'ils voudraient, devenir exactement ceux qu'ils voudraient être, et tout irait pour le mieux. A condition qu'on ne lui reproche jamais de garder cet air attendri et rêveur chaque année à l'approche de Noël. Mais ce n'était pas Swann, qu'il avait peu à peu contaminé avec son enthousiasme débordant, qui risquait de lui dire quoi que ce soit.

« Je sais qu'on dit que les sapins artificiels tiennent plus longtemps et ne perdent pas leurs épines, mais je trouve que rien ne vaut l'odeur d'un vrai sapin. » Et Rory savait qu'il prêchait de toute façon un convaincu, même après qu'il ait traîné Swann dans la plus grande jardinerie de la ville et qu'ils aient du porter le sapin depuis le parking jusqu'à son loft – remerciant au passage l'inventeur de l'ascenseur. Rory ne pensait même pas à ses mains endolories de s'être frottées de longues minutes contre les épines de l'arbre, ne voyant que le bonheur qu'il leur procurerait une fois décoré. Il avait déjà des tas d'idées, toutes probablement indignes de figurer un jour dans une quelconque revue de décoration, mais pour l'heure ils avaient mérité une petite pause avant de s'attaquer aux choses sérieuses. « Je tiens à dire que j'ai été raisonnable en n'achetant qu'une seule plante quand on était dans la jardinerie. » Il souligna d'un air innocent, ses lèvres ne mettant qu'une seconde à s'étirer dans un sourire amusé. S'approchant pour réduire la distance qui se dressait entre son petit-ami et lui, c'est le plus naturellement du monde qu'il passa ses bras autour de son buste et l'attira à lui. Il n'y avait même pas la moindre raison à ce geste, si ce n'est une profonde envie de sentir son odeur et de le serrer dans ses bras, comme déjà plus d'une dizaine de fois depuis ce matin. Il avait probablement l'air d'un adolescent amoureux et incapable de garder ses mains à distance de son petit-ami – les quelques fois où il avait remis ses mèches de cheveux en place durant le trajet ne comptaient pas vraiment, si ? - mais c'était tout simplement l'effet qu'avait toujours eu Swann sur lui. Il l'aimait et n'avait pas le moins du monde à se forcer pour l'exprimer à travers un millier de petits gestes qu'il initiait toujours instinctivement. Comme lorsqu'il embrassa sa mâchoire ou joua un instant avec ses doigts. « Et comme c'est pour assortir au sapin, ça compte presque pas. » D'accord, ça comptait peut être un peu mais il avait au moins résisté à l'envie de rajouter le double de plantes dans le loft et ça ne tenait pas seulement au fait qu'ils avaient de toutes façons les mains trop prises pour vouloir se charger davantage. La plante en question était un poinsettia, dont la forme rappelait celle d'un astre et dont les feuilles rouges et blanches n'étaient pas sans faire écho aux couleurs de Noël. C'était une plante qui trônait souvent au milieu de la table que dressait sa mère à chaque Noël et Rory l'avait toujours trouvé ravissante. « On installe le sapin à coté du fauteuil ? C'est là qu'a toujours été sa place. » Il proposa dans un sourire, alors qu'il repensait aux Noël que Swann et lui avaient passé ensemble dans cet endroit, leur cocon. L'année dernière les choses s'étaient voulues bien différentes et c'est seul avec sa famille que l'acteur avait célébré une partie des fêtes de fin d'année, le cœur bien trop lourd pour avoir même seulement la tête à fêter quoi que ce soit. Il avait pris sur lui, mais sans vraiment de résultats. C'était finalement Wendy qui avait insisté pour décorer son sapin, lui faisant la surprise alors même qu'il avait saisi la première occasion et le premier rôle qui s'étaient présentés pour fuir Brisbane en cette période déjà suffisamment douloureuse. Des souvenirs qui aujourd'hui paraissaient bien loin, pour son plus grand bonheur, alors que l'homme qu'il n'avait jamais cessé d'aimer était dans ses bras et non plus à des kilomètres de lui. Le passé n'avait maintenant plus la moindre importance et c'est sur des bases neuves qu'ils écrivaient la suite de leur histoire. Il n'aurait pas à passer un deuxième Noël sans Swann, et c'était déjà le plus beau cadeau que la vie pouvait lui faire.

« J'ai ressorti toutes nos décorations et j'en ai même emprunté à ma mère. Tu penses que c'est trop ? » Tout dépendait du point de vue où l'on se plaçait : ce n'était pas trop compte tenu de la superficie du loft, mais certains des cartons de décoration contenaient plusieurs fonds. « On n'est pas obligés de tout mettre, je voulais simplement marquer le coup pour ce Noël avec toi. » Il souffla doucement. Le premier depuis deux ans, et il suffisait de voir le sourire qui illuminait son visage pour deviner à quel point il en était heureux. Rien ne serait trop beau pour l'occasion et il comptait bien remettre ça chaque année à compter de maintenant.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. JTdVfXP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QqLqwzn
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QoPDAKU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. E0B9M70
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. HZjB4DU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 872289volunteer
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. KPZB94a
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Lcds5AP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qi7UeVN
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20164 POINTS : 2330

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyJeu 2 Déc - 12:02



Il n’avait jamais réellement fêté Noël avant son arrivée en Australie, Swann. Et depuis, il ne s’imagine pas vivre une fin d’année sans les fêtes allant avec, surtout alors que la tradition a toujours été intrinsèque à Rory et à sa présence à ses côtés. Il était là au premier Noël, il était là tous les suivants aussi - ou presque. Au même titre que les McGrath, le brun lui a donné le goût de la fête et des réjouissances, des réunions en famille et entre amis, des cadeaux à offrir à tout un chacun. Lors du premier Noël, déjà, il n’avait d’yeux que pour lui et aujourd’hui encore, certaines choses ne semblent pas avoir changées, même s’il se pourrait qu’il ait lâché quelques jurons au moment de transporter le sapin jusqu’à la voiture et surtout l’y faire rentrer comme s’il s’agissait d’une partie de Tetris grandeur nature. Cela n’enlève rien à la magie des fêtes, même si le mois de décembre commence à peine et qu’il est synonyme de chaleurs en Australie. Peu importe. Ce pays et ses normes sont rapidement devenues celles de Swann aussi. Il a passé le trajet du retour à garder les épines du sapin contre sa main pour ne pas qu’elles viennent déranger la conduite de son petit-ami. Peut-être aussi que cela lui permettait de venir jouer avec ses cheveux, simplement parce qu’il le pouvait autant que parce qu’il en avait le droit. Leur quotidien est transformé et jamais Swann n’avait autant apprécié le changement jusqu’à aujourd’hui.

Finalement, rien que de pouvoir observer l’arbre dans l’appartement de l’australien suffit à le rendre un peu plus heureux encore. Ils retrouvent leur routine mais y apportent les nouveautés de leur relation révélée au grand jour et ce sont autant de mon coeur qu’il n’a pas hésité une seule seconde à prononcer à voix haute et en public lorsqu’il s’adressait à Rory, un éternel sourire heureux au coin des lèvres. « Je sais qu'on dit que les sapins artificiels tiennent plus longtemps et ne perdent pas leurs épines, mais je trouve que rien ne vaut l'odeur d'un vrai sapin. » Et puisqu’il n’a connu que les vrais sapins, il ne peut pas venir le contredire à ce sujet, ne voyant pas l’inconvénient des épines qui tombent ni même de la masse à transporter chaque année depuis le magasin. Tout en écoutant les paroles de l’acteur, il jette un nouveau coup d’oeil à l’arbre lui ayant martyrisé les mains durant de longues minutes, pourtant incapable de lui en tenir rigueur. “Ça en vaut la peine.” Tout vaut la peine d’avoir un vrai sapin, même s’il l’a empêché de pouvoir regarder le brun dans les yeux lorsqu’il lui parlait dans la voiture. Ils ont passé des heures au magasin, s’y sont rendus dès l’ouverture pour être certain d’avoir un large choix, ont pesé le pour et le contre et tout et son contraire pour être certain de faire le bon choix. Maintenant, il sait qu’ils ont fait le bon choix et que ce sapin sera encore plus beau sous des tonnes de guirlandes et de boules de Noël qu’il prendra soin de débrancher de la prise murale dès qu’ils sortiront de l’appartement, ne voulant pas prendre le risque de tout départ de feu - Swann reste Swann. « Je tiens à dire que j'ai été raisonnable en n'achetant qu'une seule plante quand on était dans la jardinerie. » Le sapin entre eux, l’anglais détourne rapidement sa tête pour venir rencontrer les yeux de son petit-ami de nouveau. Ses lèvres sont animées d’un sourire amusé, ses sourcils démontrent une certaine surprise qu’il ne cherche pas à cacher. “Alors c’est pour ça que tu m’as envoyé chercher cette fameuse guirlande au dernier moment ? Espèce de petit cachottier.” Il sourit bien trop pour que ses paroles puissent laisser sous-entendre le moindre véritable reproche de sa part. Au contraire, il se veut bien trop amusé à l’idée de Rory ne pouvant résister à acheter une plante supplémentaire alors que le loft en est déjà rempli de toutes sortes. Ce n’est pas lui qui viendra s’en plaindre, pourtant, trouvant qu’elles amènent de la vie et de la couleur pour venir pallier à l’absence de l’un ou de l’autre lorsque leur travail les rappelle à l’ordre. Parce que le travail est encore sûrement la seule chose qui les empêche d’être ensemble à chaque seconde de chaque jour.

Ses bras autour de son buste le ramènent contre lui et Swann n’émet pas le moindre mécontentement à cette idée, préférant encore venir se blottir contre lui et serrer davantage ses bras autour de lui. Il sourit lorsque sa mâchoire reçoit un baiser, noue ses doigts aux siens lorsque Rory commence à les en approcher. Tout se fait naturellement, comme cela a toujours été le cas entre eux. Maintenant, pourtant, il n’existe plus le moindre poids sur leur poitrine. « Et comme c'est pour assortir au sapin, ça compte presque pas. » Il souffle doucement, signe qu’il en rigole sans le moindre mal. Peu importe ce que cette plante aurait pu être, il ne lui aurait rien reproché. Il sait que cette passion dévorante le rend heureux et ne comprend pas pourquoi il pourrait lui en vouloir d’une telle chose, cela lui semble impensable. “Alors on lui donnera une place de choix à côté.” S’il l’a choisie parce qu’elle s'assortit avec le sapin, Swann imagine déjà qu’ils se doivent de lui rendre honneur et de lui donner une place de choix pour lui souhaiter la bienvenue au milieu des dizaines d’autres plantes. “J’ai le droit de l’arroser tous les jours, celle-là, ou elle rejoint la liste de ‘non Swann tu vas les noyer si tu les arroses dès que tu les croises' ?” Il sourit, encore et toujours, ne pouvant pas réellement se vexer qu’il existe une telle liste de plantes dans l’appartement. L’anglais pense toujours bien faire en les arrosant mais il faut croire que certaines sont plus difficiles que d’autres à contenter et que sa générosité n’est pas adaptée à tous. C’est sans doute pour cette raison que seul l’acteur finit par s’occuper desdites plantes: lui, au moins, sait ce dont elles ont besoin. Et puisque cela suffit à l’apaiser, l’occuper et le rendre heureux, Swann se contente bien volontiers de l’observer d’un regard attendri, sagement enfoncé dans le fond du canapé. « On installe le sapin à côté du fauteuil ? C'est là qu'a toujours été sa place. » Il hoche aussitôt la tête pour marquer son contentement, n’imaginant effectivement pas placer le sapin à une autre place que la sienne.

« J'ai ressorti toutes nos décorations et j'en ai même emprunté à ma mère. Tu penses que c'est trop ? » Bien sûr qu’il en a emprunté à sa mère, le contraire aurait même été étonnant. « On n'est pas obligés de tout mettre, je voulais simplement marquer le coup pour ce Noël avec toi. » L’anglais se retourne pour pouvoir poser ses yeux dans les siens autant que malencontreusement l’embrasser, la faute à leur proximité et à l’ambiance de Noël ne pouvant que les rendre heureux. “Jamais assez de décorations. On trouvera toujours où les mettre, si jamais le sapin menace de s’effondrer sous son poids.” Ils les placeront sur les poutres, sur les meubles, à côté du canapé, près de la télévision et sur la moindre petite commode. Peu importe, l’anglais sait par avance qu’ils ne manqueront pas d’imagination autant qu’ils voudront utiliser toutes les décorations. Celles de sa mère sont sûrement les mêmes avec lesquelles il a grandi et celles qu’il a toujours connu alors l’anglais a à cœur de leur faire une place dans cet appartement, leur chez eux qui n’en a pas encore le nom. “Tu penses que ce serait une bonne idée de l’inviter pour les fêtes ? Pour pas qu’elle soit seule.Ta maman. La décision finale est uniquement entre les mains de l’acteur et son petit-ami ne lui imposera jamais rien, surtout pas alors qu’il est question de sa famille et de toutes les relations conflictuelles qu’elle sous-entend. Ses mains retrouvent place contre ses hanches alors qu’il pose désormais un regard bien plus sérieux sur ses grands yeux clairs. Au fond, il souhaite simplement que tout se passe bien, pour tout le monde. “Je serai heureux de passer les fêtes avec toi quoi qu’il en soit, tu le sais.” Swann se permet d’assurer ses paroles ainsi que sa présence à ses côtés une ultime fois, voulant lui faire comprendre qu’il n’a pas à réfléchir selon l’anglais.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Uulo
POSTS : 7304 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyMar 7 Déc - 21:52



i see by the angel beside me
that love has a reason to shine.

Le sapin leur avait donné un peu de fil à retordre, c'est vrai, mais ça ne comptait déjà plus face à leurs sourires comblés de pouvoir fêter Noël ensemble pour la première fois depuis deux ans, dans cet endroit si symbolique pour eux. L'ambiance des fêtes réjouissait déjà Rory lorsqu'il était encore en âge de croire au Père Noël, puis des années plus tard lorsqu'il s'efforçait de protéger ce secret auprès de Wendy – et ce malgré les tentatives répétées de leur frère aîné pour vendre la mèche avant l'heure. Si sa mère avait toujours eu à cœur de tout décorer dans les moindres détails, c'était encore les longs dîners qu'ils passaient tous ensemble qui faisaient véritablement le bonheur de Rory. Partager ces moments avec les gens qu'il aimait comptait pour lui quand leur famille semblait toujours plus unie à cette époque de l'année qu'à n'importe quelle autre, et c'était d'autant plus vrai aujourd'hui que les gens qu'il aimait se résumaient aussi et surtout à Swann, l'homme dont il était profondément amoureux. Il était tout naturellement celui auprès de qui il avait aujourd'hui à cœur de partager tout ça : la décoration d'un sapin bien trop grand, bien sûr, mais aussi tous ces moments où ils se contenteraient sûrement de s'enfouir sous un plaid en avalant leur poids en sablés et en chocolat chaud. Noël serait plus beau encore cette année parce qu'il pourrait arpenter avec lui toutes les boutiques et les rues du Centre Ville et tenir sa main dans la sienne sans même y penser. Il pourrait même déposer sa tête sur son épaule en admirant les illuminations et l'embrasser sous une branche de Gui, vivant ainsi et sans l'ombre d'un doute le plus beau Noël de toute sa vie. “Ça en vaut la peine.” Chaque effort en valait même la peine pour faire de cet endroit un cocon dans lequel ils pourraient s'aimer comme au premier jour et écrire de nombreux autres Noëls après celui-ci. « J'espère que j'ai pas été trop pénible à vouloir absolument qu'on soit là-bas à l'ouverture. » Son regard avait beau interroger le sien avec le besoin de s'assurer que Swann oserait le lui dire s'il s'était montré trop insistant, Rory savait bien que son petit-ami n'aurait même pas dans l'idée de se plaindre ou de lui faire remarquer – pourtant à juste titre – qu'il avait montré un enthousiasme un peu trop débordant à l'idée d'aller acheter ce sapin. Quand bien même ça impliquait au départ de le réveiller en déposant des baisers partout sur sa peau et en susurrant son nom à son oreille. « Je me rattraperai. On fera plein d'autres grasses matinées où il sera pas question de sortir du lit avant une heure décente. » Et feignant d'avoir seulement besoin d'y réfléchir, il souffla finalement. « Au moins onze heures. » Ses lèvres se fendirent d'un sourire malicieux quand l'invitation, elle, sous-entendait évidemment d'employer ce surplus de temps à dormir mais aussi à rester le moins vêtu possible sous les draps avec lui.

Alors c’est pour ça que tu m’as envoyé chercher cette fameuse guirlande au dernier moment ? Espèce de petit cachottier.” A nouveau, son sourire se fit le miroir de celui arboré par Swann et c'est une pointe d'amusement qui vint briller au fond de son regard. « Je trouve ça adorable qu'après tout ce temps tu me vois toujours pas venir quand je te propose de me laisser seul au milieu des plantes. » Une pensée qui ne pouvait véritablement que l'attendrir, parce qu'ils se connaissaient par cœur mais arrivaient encore à se surprendre sans que ça ne leur demande jamais le moindre effort, comme durant leurs premiers échanges où ils apprenaient lentement mais sûrement à se cerner. S'il savait tout ou presque de lui, Rory savait qu'il leur resterait toujours de petites parts d'inconnues à découvrir et ça suffisait à ce qu'il n'y ait pas de perspective plus douce et heureuse à ses yeux que celle de passer le restant de ses jours auprès de Swann. Il était l'homme de sa vie, celui avec qui les journées ne se ressembleraient jamais mais se teinteraient toujours d'une sécurité rassurante. « Mais on avait vraiment besoin de cette guirlande pour l'escalier. » Il prétexta finalement au moment de passer ses bras autour de lui pour retrouver sa chaleur et couper court à tout argument superflu quand tout ce qui comptait était de lui prouver combien il l'aimait. Des gestes tendres qui se substituaient ici aux innombrables déclarations qu'il lui avait déjà faites et qu'il veillerait à reformuler encore et encore rien que parce qu'il ne risquait pas de se lasser un jour de lui rappeler qu'il était tout ce qu'il avait de plus précieux. “Alors on lui donnera une place de choix à côté.” Et ainsi tout serait parfait, le loft retrouverait son éclat d'antan et les souvenirs malheureux de ces derniers mois laisseraient place au bonheur d'une vie avec lui. Et il n'en connaissait pas de plus grand ni de plus beau. “J’ai le droit de l’arroser tous les jours, celle-là, ou elle rejoint la liste de ‘non Swann tu vas les noyer si tu les arroses dès que tu les croises' ?” Rory étouffa un rire contre la peau de son cou, où ses lèvres apposèrent un baiser tendre. « Malheureusement elle rejoint la liste, même si tu sais que j'adore te voir t'en occuper. » Il aimait ça autant qu'il détestait devoir parfois le freiner dans son élan, attendri chaque fois que Swann donnait un peu d'amour à ces plantes que l'anglais avait fini par adopter lui aussi. « Une à deux fois par semaine, ça devrait suffire. Mais je te laisserai t'en charger c'est promis. » Et avec tous les pots disséminés aux quatre coins du loft, Swann aurait toujours de quoi faire – et ce même si Rory ne serait jamais loin pour lui prêter main forte ou veiller à ce qu'une plante ne finisse pas noyée. “Jamais assez de décorations. On trouvera toujours où les mettre, si jamais le sapin menace de s’effondrer sous son poids.« Je suis sûr qu'on peut mettre encore plus de décorations sur le balcon cette année. » Ils trouveraient des tas de recoins à décorer à l'intérieur mais rien qu'avec la superficie du balcon ce sont plusieurs guirlandes lumineuses qu'ils pourraient recycler et admirer à la nuit tombée, blottis l'un contre l'autre.

Son regard retrouva plus longuement celui de son petit-ami et Rory y décela cette fois une pointe de sérieux. “Tu penses que ce serait une bonne idée de l’inviter pour les fêtes ? Pour pas qu’elle soit seule.Oh, Swann. Ses mots ne devraient pas l'étonner un seul instant tant l'anglais avait toujours eu le cœur sur la main, ainsi c'est contre sa joue que sa main retrouva sa place et dans une caresse qu'il répondit dans un premier temps. « J'en sais trop rien, à vrai dire. Je sais que ma mère risque de passer une partie des fêtes seule parce que mon père sera encore entre deux avions et que Wendy a pris son indépendance depuis ces histoires entre elles. » Swann savait ce qu'il en était et que sa mère avait plus que sa part de tort dans la façon dont elle était parvenue à se mettre ses deux filles à dos en l'espace d'à peine quelques mois. Ce n'est pas Rory qui lui trouverait des excuses, cette fois, quand bien même il ne pouvait pas non plus la condamner. Pas alors qu'elle n'avait déjà plus grand monde. « Elle a pas pris que de bonnes décisions cette année, mais elle se retrouve isolée et je m'inquiète pour elle. » C'est justement de l'inquiétude qui recouvrit son regard clair, tandis qu'il profita de sa proximité avec Swann pour se blottir un peu plus près de lui. « Tu sais, quand je t'ai parlé de son problème avec l'alcool... » Ils avaient eu cette conversation des années en arrière, lorsque Rory avait éprouvé le besoin de partager avec lui l'état préoccupant de sa mère, dont les penchants alcooliques duraient depuis assez longtemps pour qu'il peine parfois à se rappeler la dernière fois qu'il l'avait vu complètement sobre. Pleinement elle-même. « Ça a empiré, ces derniers mois. Je tente de la convaincre de se faire aider, mais c'est pas si simple. Elle veut rien entendre la plupart du temps, ou elle me raconte qu'elle va faire ce qu'il faut juste pour me rassurer. » Seulement aujourd'hui le reste de sa fratrie avaient d'autres choses à penser, d'autres choses à gérer, ou parfois de bonnes raisons de ne plus vouloir autant s'en mêler qu'avant. Rory ne pouvait pas la laisser tomber, et il savait que Swann mieux que quiconque pouvait le comprendre. « Ça veut pas dire qu'on doit passer Noël avec elle. On vient à peine de se retrouver et j'ai pas envie de t'imposer tout ça. » Tout ça, les problèmes que rencontrait sa mère et le lot d'impondérables que ça pouvait parfois impliquer. Si elle passait le réveillon avec eux, ils ne pourraient pas boire d'alcool sous peine de la voir céder à la tentation et même sans ça, il n'était pas exclus qu'elle vienne avec ses propres munitions parce qu'elle aurait anticipé le besoin de son fils de mettre toutes les bouteilles sous clé. Ce n'était pas ce qu'il voulait pour Swann, pour eux, et parce que ça n'aurait peut être rien de la soirée idyllique dont ils rêvaient. « On peut simplement aller dîner avec elle un de ces soirs. Ou je pourrai y aller seul, je veux vraiment pas que tu te sentes obligé à quoi que ce soit. » Son front reposa un instant contre le sien et ses mains apposèrent de nouvelles caresses contre son dos. Swann était d'une gentillesse et d'une dévotion rares, mais il ne lui imposerait jamais cette situation sous prétexte qu'il partageait sa vie. Il l'aimait à tel point qu'il veillerait toujours à le protéger du pire, quand bien même il ne doutait pas un seul instant que Swann soit capable de composer avec chaque partie de son existence. Il en allait bien évidemment de même pour lui, qui n'imaginait pas rejeter un seul pan du passé de l'homme qu'il aimait : il voulait tout connaître et tout aimer de lui, sans concession. “Je serai heureux de passer les fêtes avec toi quoi qu’il en soit, tu le sais.” Tendrement, Rory déposa un nouveau baiser sur ses lèvres puis replaça une mèche de cheveux derrière l'oreille de son petit-ami. « Moi aussi, c'est tout ce dont je rêve. » Plus encore maintenant qu'il n'avait plus à cacher à qui que ce soit son amour pour lui et combien Swann le rendait heureux. « Quel que soit le programme idéal à tes yeux, je veux que tu saches qu'on fera absolument tout. Même si ça veut dire faire le tour de toutes les crêperies de la ville et regarder Doctor Who jusqu'à ce que je connaisse toutes les répliques par cœur. » Surtout dans ces cas-là, en réalité. Rory avait sûrement du retard dans les épisodes mais comptait de toute façon sur Swann pour tout lui faire rattraper. « J'avais aussi envie d'aller acheter un cadeau pour Gabriel au marché artisanal. Quelque chose d'un peu unique, qu'on trouve pas dans tous les magasins de jouets. Et pour ça je vais avoir besoin de vos lumières, monsieur le super tonton. » Son sourire s'étira un peu plus, impatient à l'idée d'arpenter tous les stands à la recherche d'un cadeau à part pour son neveu tout juste né. S'ils avaient pu passer des heures à choisir un sapin, ils pourraient bien cette fois passer toute une après-midi à s'attendrir devant tous ces jouets.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. JTdVfXP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QqLqwzn
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QoPDAKU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. E0B9M70
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. HZjB4DU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 872289volunteer
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. KPZB94a
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Lcds5AP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qi7UeVN
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20164 POINTS : 2330

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyMar 14 Déc - 0:09



« J'espère que j'ai pas été trop pénible à vouloir absolument qu'on soit là-bas à l'ouverture. » - “T’as surtout été bien trop mignon alors que j’ai déjà trop de raisons de t’aimer, et ça c’est pas franchement cool.” Il le rassure aussitôt dans un sourire amusé, incapable de lui jeter la moindre pierre dessus alors qu’il était lui-même bien trop heureux d’observer Rory dans un tel état de joie, après l’avoir bien trop longtemps connu malheureux. Sans aucun doute, l’anglais préfère très largement observer ses yeux brillants d’excitation plutôt que de larmes menaçant de couler à tout instant. C’est à travers son regard que Swann en vient à son tour à aimer les fêtes à leur juste valeur et pour rien au monde il ne souhaiterait changer de place et faire autre chose que renoncer à une longue matinée passée à embrasser sa peau nue pour mieux choisir le parfait sapin qui décorera le loft. Leur soft, en quelques sortes. Il a beau avoir souhaité d’y aller doucement, il se doit aussi d’avouer qu’il y a toutes ses marques et y passe le plus clair de son temps. « Je me rattraperai. On fera plein d'autres grasses matinées où il sera pas question de sortir du lit avant une heure décente. » Rory revient énoncer le plan principal de leurs journées, lequel a tout pour ravir son petit-ami qui ne demande qu’à rattraper le temps perdu de toutes les façons possibles. Il s’en veut bien trop souvent de devoir le quitter pour aller travailler alors, lorsque ses journées de repos lui permettent, il n’y a même pas à discuter sur l’objectif de leur journée: la passer ensemble, à s’enlacer, à s’embrasser, à partager autant de mots doux qu’il y a de façon de prouver leur amour pour l’autre. « Au moins onze heures. » Swann hoche de la tête, faisant semblant de concéder avec difficulté l’accord final de leurs négociations - quand bien même il n’y en a eu aucune. Les lèvres de son petit-ami prennent la forme d’un sourire et celles de Swann ne savent faire autrement que les retrouver le temps d’un énième baiser passionnel. Il ne sait pas jouer la comédie bien longtemps lorsqu’il s’agit de Rory. “Contre des grasses matinées jusqu’à au moins onze heures, je serais prêt à attendre l’ouverture de magasins bien plus souvent.” Il ment à moitié, le sourire aux lèvres et en réalité prêt à absolument tout dès lors qu’il s’agit de passer un peu plus de temps en sa compagnie. Qui plus est, se préparer aux fêtes de fin d’année n’a rien d’une corvée dès lors qu’il est à ses côtés et que l’enthousiasme de l’australien devient véritablement contagieux.

Rapidement et inévitablement, Rory vient passer ses bras autour de son petit-ami sans que ce dernier n’y voit le moindre inconvénient et bien au contraire. C’est dans un sourire tendre qu’il accueille le rapprochement de leurs deux corps. La nouvelle plante subitement achetée devient le centre de leur conversation, un sujet de plus les faisant rire et sourire tour à tour, comme s’il n’y avait rien dont ils devraient se soucier en ce monde. Quand il est avec Rory, justement, plus rien d’autre n’existe. L’australien dépose un baiser contre son cou et le voilà déjà aux anges. « Malheureusement elle rejoint la liste, même si tu sais que j'adore te voir t'en occuper. » En réalité, il force surtout Rory à passer derrière lui après chaque plante dont il se soit ‘occupé’ mais ce n’est pas faute de vouloir bien faire, il le jure. Simplement, il comprend tout aussi peu les plantes qu’il en est de la psychologie humaine, et là aussi ce n’est pas faute de vouloir bien faire et d’essayer. Il esquisse une moue faussement triste ; il en faudrait bien plus pour mettre à mal son humeur. « Une à deux fois par semaine, ça devrait suffire. Mais je te laisserai t'en charger c'est promis. » Il fera au mieux, c’est promis, et il le lui assure dans un hochement de tête parfaitement sérieux. « Je suis sûr qu'on peut mettre encore plus de décorations sur le balcon cette année. » - “Tant qu’on garde toujours la vue sur la ville.” Des immeubles, des lumières et une skyline qui a pris son importance pour eux dès le premier jour, dès la première visite de l’anglais en ces lieux. Quand il doutait encore de savoir si aimer un homme doublé d’un acteur en valait la peine ; et aujourd’hui la seule chose qu’il regrette, c’est d’avoir perdu autant de temps à leurs débuts quand, déjà, tout était évident. Ce petit coin de l’appartement a toujours eu une signification à part, sans qu’il puisse réellement expliquer pourquoi ou comment.

Ne sachant faire autrement, le blond en vient invariablement à aborder un sujet plus sérieux. Ce n’est qu’une question, une simple et seule question, et pourtant d’elle découlent d’innombrables conséquences et autres questionnements. Son regard soucieux retrouve celui de Rory, il dégage une mèche qui ne le gênait sans doute même pas. Il souhaite pleinement pouvoir observer son visage, pourtant. Swann accueille avec amour la main qu’il dépose contre sa joue et la caresse qu’il y appose. « J'en sais trop rien, à vrai dire. Je sais que ma mère risque de passer une partie des fêtes seule parce que mon père sera encore entre deux avions et que Wendy a pris son indépendance depuis ces histoires entre elles. » L’anglais hoche la tête, étant déjà au fait de ce qu’il doit savoir au sujet de la famille Craine. Il ne sait sans doute pas tout, mais Rory et lui ont déjà passé de nombreuses heures à parler de leurs familles respectives, pour les bons autant que les mauvaises choses de la vie. Eux aussi ont leurs bagages, chacun fait comme il peut pour aller de l’avant et Swann n’arrive même pas à tenir leur père responsable de quoi que ce soit, bien qu’il ne puisse comprendre pleinement comment une personne peut avoir une telle attitude. « Elle a pas pris que de bonnes décisions cette année, mais elle se retrouve isolée et je m'inquiète pour elle. » Elle n’est pas parfaite, encore moins infaillible, et s’il ne lui en veut pas pour ça non plus, il lui tient pourtant rigueur de la source d’inquiétude qu’elle s’avère être pour Rory. Ce n’est pas dans l’ordre des choses, qu’un enfant s’en fasse pour un parent. Son regard tendre couve le sien soudainement inquiet, et il resserre un peu plus ses bras autour de lui. La tête du brun trouve refuge contre son cou alors que Swann garde ses lèvres posées contre sa tempe, prêtes à l’embrasser autant de fois qu’il le jugera nécessaire. Le compte en est déjà à un baiser. « Tu sais, quand je t'ai parlé de son problème avec l'alcool... » Il sait, bien sûr. Ce sont des sujets et des discussions qu’il ne peut pas oublier, pas quand sa première réaction à l’époque aura été de se dire que leurs mères pourraient sans doute être de très bonnes amies. « Ça a empiré, ces derniers mois. Je tente de la convaincre de se faire aider, mais c'est pas si simple. Elle veut rien entendre la plupart du temps, ou elle me raconte qu'elle va faire ce qu'il faut juste pour me rassurer. » - “Tu fais de ton mieux, Rory.” Il murmure avec douceur, tentant d’enrayer l’engrenage des reproches qu’il n’a de cesse de s’imposer. Lui comme personne n’a le pouvoir d’obliger quelqu’un à se faire soigner contre sa volonté. Swann, de son côté, ne doute pas un seul instant d’à quel point il voudrait en être capable. Il n’est en rien responsable de l’addiction de sa mère, ni même des problèmes survenus entre ses parents ou avec ses sœurs. Il est celui qui n’a de cesse de les faire garder la tête hors de l’eau tant bien que mal, quitte à bien souvent s’oublier lui-même, et ce sont autant de choses qu’il n’accepterait pas que Swann tente de lui faire comprendre. L’anglais se tait, se contentant de faire glisser sa main sous son t-shirt et contre son dos, à même sa peau comme si cela pouvait lui donner le pouvoir de lui enlever tout le poids qu’il garde sur son cœur. « Ça veut pas dire qu'on doit passer Noël avec elle. On vient à peine de se retrouver et j'ai pas envie de t'imposer tout ça. » Il ne lui impose rien, c’est Swann qui propose. Pour autant, il a d’ors et déjà compris que la réponse se résumait à un ‘non’ néanmoins enrobé de toute la douceur qui le caractérise. “La décision te revient, tu sais que je n’irai pas contre.” Les raisons sont et restent les siennes, il n’est ni en droit ni en position d’aller contre et, de toute façon, il ne le souhaite pas le moins du monde. L’idée de passer Noël simplement ensemble, rien qu’eux deux, a tout pour profondément le réjouir. Cette soirée sera parfaite, à n’en pas douter, et elle le sera d’autant plus qu’il sait par avance qu’ils pourront lézarder au lit aussi longtemps qu’ils le voudront une fois le lendemain arrivé. Même les acteurs au planning chargé ont un jour off à cette période de l’année, et cela donne à Swann une raison supplémentaire d’aimer Noël. « On peut simplement aller dîner avec elle un de ces soirs. Ou je pourrai y aller seul, je veux vraiment pas que tu te sentes obligé à quoi que ce soit. » Leurs front se rejoignent, il en profite pour fermer les yeux un instant alors que chacun tente de rassurer l’autre grâce à des caresses dans le dos. Le plan se résumer à trouver un sapin et le décorer mais la réalité les rattrape souvent sans qu’ils ne s’y attendent le moins du monde. “Je ne me sens pas obligé de rien. J’aimerais beaucoup qu’on mange ensemble, quand tu le voudras.” Et, en réalité, il adore l’idée. Ils n’ont pas besoin de prétexte pour se retrouver et cela leur permettra de garder contact avec sa mère autant que faire de nouvelles présentations entre eux. “Je crois qu’elle m’aime bien.” Il avoue finalement dans un sourire quelque peu amusé. Il croit qu’elle l’aime bien, tout comme il croit qu’elle a toujours su ce dont leur relation en retournait, avant même qu’eux deux n’osent se l’avouer. Elle a peut-être bien des défauts mais elle reste une mère avant tout. Et personne ne peut tromper leur regard, même une consommation excessive.

L’acteur lui offre un baiser supplémentaire auquel l’anglais se retient de répondre, de peur que la décoration du sapin ne soit retardée de plusieurs heures. « Moi aussi, c'est tout ce dont je rêve. » Et c’est ce qu’il se passera: eux, profitant des fêtes de fin d’année ensemble, passant la journée à cuisiner bien trop de plats, s’émerveillant devant les lumières des fêtes, ouvrant leurs cadeaux comme s’ils avaient dix ans à nouveau. C’est un programme qui avait terriblement manqué à l’anglais, même s’ils n’avaient jusque-là jamais fêté Noël en tant que couple mais seulement amis. Comme si des amis se regardaient comme ils se regardent, eux. « Quel que soit le programme idéal à tes yeux, je veux que tu saches qu'on fera absolument tout. Même si ça veut dire faire le tour de toutes les crêperies de la ville et regarder Doctor Who jusqu'à ce que je connaisse toutes les répliques par cœur. » C’est à son tour d’étouffer un rire contre sa chair, éternellement amusé de la moindre référence à Doctor Who. “Qu’est-ce que j’ai fait pour te mériter ?” Peu importe la façon dont ils occupent leurs journées en cette fin décembre, il sait qu’il sera toujours heureux. Ils sont enfin ensemble, leurs proches en sont peu à peu informés et tous réagissent avec joie, alors il n’y a véritablement aucune ombre au tableau et, pour une fois, tout se passe exactement comme prévu. Les amies de Rory menacent plus ou moins Swann de mort s’il en vient à le faire souffrir à nouveau mais c’est une réaction qui lui semble normale, au point où il n’en a pas réellement parlé à son petit-ami en retour. Il sait qu’il ne reproduira pas la même erreur tout comme, égoïstement, il ne laissera personne d’autre être heureux auprès de l’homme qu’il aime terriblement. « J'avais aussi envie d'aller acheter un cadeau pour Gabriel au marché artisanal. Quelque chose d'un peu unique, qu'on trouve pas dans tous les magasins de jouets. Et pour ça je vais avoir besoin de vos lumières, monsieur le super tonton. » Gabriel, le dernier né après bien des péripéties. Bien sûr que Rory veut être un bon tonton, c’est évident, et seul le contraire l’aurait étonné. Son visage se fend d’un nouveau sourire alors qu’il reprend difficilement ses distances avec le brun, non sans déposer un dernier baiser contre sa tempe. “Avec plaisir. On fera en sorte que même Rosalie devienne jalouse de ne pas avoir eu cette idée.” Surtout, il sait déjà par avance qu’il sera bien plus ému que’il ne le devrait à l’idée de chercher un cadeau pour un enfant en cette fin d’année. D’ici quelques années, ils le feront pour leur propre enfant. Il l’espère, tout du moins.

Tendant le bras pour attraper une guirlande dépassant déjà du carton bien (trop) rempli, Swann vient délicatement la nouer autour du cou de son petit-ami. “Même si on sait déjà tous les deux que t’aurais absolument pas besoin de moi pour être le meilleur tonton.” Pourtant, loin de lui l’idée de mettre davantage à mal ce prétexte pour arpenter le marché artisanal à ses côtés. "Tu joues déjà celui de fils et de frère parfaitement. Et je te parle même pas de tes qualités en tant que petit-ami." Le seul rôle qui manque encore au compteur, c'est celui de père. Pour eux, c'est un pas difficile à faire, non pas par manque d'envie mais bien à cause de difficultés aussi diverses que variées. "Et un jour ou un autre, tu joueras  parfaitement le père Noël." Parce que c'est aussi ça, le rôle du meilleur tonton, pas vrai ? Il n'aura qu'à mettre un cousin contre son ventre pour être un minimum crédible dans le rôle mais autrement, il a déjà tous les dons d'acteur nécessaires. Ceux-là même qui rendent Swann toujours aussi fier de son parcours et son talent. De sa personne, aussi, tout simplement. "Tu peux me promettre quelque chose ?" Son ton redevient un peu plus sérieux mais ses mains, elles, ne laissent toujours pas en paix la guirlande dont il tient encore les deux bouts, prenant garde à ne pas trop les serrer contre le cou de Rory. "De ne pas t'en faire pour ta famille. S'ils ont besoin de toi, ils te le diront. Mais sinon, tu as le droit de vivre, toi aussi." Sa mère regardera un programme à la télévision, Rosalie sera avec sa famille, Garett avec la sienne, Wendy sûrement avec des amis. Et ils seront heureux à leur manière, selon leurs propres standards, sans qu'ils n'aient à occuper les pensées de son petit-ami et lui créent du soucis. Tout ce qu'il souhaite, c'est que lui aussi profite des fêtes comme il se doit, surtout cette année où elles prennent une signification bien particulière.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Uulo
POSTS : 7304 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyMer 22 Déc - 17:58



i see by the angel beside me
that love has a reason to shine.

Quiconque les connaissait ne serait pas surpris qu'ils aient été jusqu'à attendre l'ouverture des magasins pour acheter leur sapin, le perfectionnisme de Swann et la passion qu'avait toujours nourri Rory pour les fêtes de fin d'année faisant ici le plus réussi des mélanges. Et ce serait bien mieux encore une fois l'arbre paré de ses plus beaux atours. “T’as surtout été bien trop mignon alors que j’ai déjà trop de raisons de t’aimer, et ça c’est pas franchement cool.” Son sourire tendre se fit le miroir de celui arboré par son petit-ami et c'est doucement qu'il approcha ses doigts de sa joue pour la caresser. « J'en ai tout autant de t'aimer toi, et accepter de m'accompagner de bon matin n'est que la première d'une très, très longue liste. » Une liste remplie d'une infinité d'autres choses qu'il prendrait la peine de toutes lui réciter s'il ne craignait pas d'y passer des heures. Il en aurait l'occasion le jour où il glisserait une alliance à son doigt et ne manquerait pas de faire savoir à tous leurs proches qu'il était la raison de son bonheur et de ses innombrables sourires, en plus d'être l'homme de sa vie. “Contre des grasses matinées jusqu’à au moins onze heures, je serais prêt à attendre l’ouverture de magasins bien plus souvent.” Et Rory n'avait pas le moindre doute à ce propos, ne pouvant de toute façon imaginer passer un moment avec Swann qui ne soit pas synonyme d'immense joie. « La prochaine fois on patientera devant un magasin que tu auras choisi pour acheter quelque chose qui te fera plaisir, c'est promis. » Il assura dans un sourire, sachant pourtant que l'achat de ce sapin ne représentait pas la moindre corvée aux yeux d'un Swann tout aussi heureux que lui de décorer cet endroit pour célébrer ce premier Noël ensemble depuis deux ans. L'occasion valait bien d'avoir transporté l'arbre à bout de bras sur plusieurs centaines de mètres et d'avoir éparpillé une dizaine de cartons de décorations à travers le salon. Rory voulait rendre l'instant mémorable, souhaitant plus que tout que Swann s'en rappelle comme du premier Noël de la très longue liste de ceux qu'ils passeraient toujours ensemble, à présent. “Tant qu’on garde toujours la vue sur la ville.« Rien ne se mettra entre la vue et nous. » Pas même des guirlandes lumineuses, lesquelles trouveraient leur place autour des rambardes du balcon sans les empêcher de profiter du paysage. Au contraire, Rory ne renoncerait pour rien au monde à ces longues soirées blotti contre Swann à admirer cette vue imprenable sur le reste de la ville.

Évoquer sa mère amena inévitablement des questionnements que Rory aurait préféré épargner à Swann pour une journée aussi symbolique. Mais une part de lui savait aussi qu'ils pouvaient tout se dire et c'est précisément pour cette raison qu'il ne lui avait jamais rien caché, surtout pas au sujet de sa famille. Swann savait tout de la relation conflictuelle de ses parents, de la manière dont l'annulation des fiançailles de sa sœur avait pu diviser leur famille au cours des derniers mois et de l'addiction que sa mère combattait depuis plusieurs années. Il savait tout et n'avait jamais jugé aucun d'entre eux, portant toujours sur les autres ce regard empli de compréhension et de bienveillance qui, à son tour, faisait partie des raisons pour lesquelles l'australien en était aussi amoureux. “Tu fais de ton mieux, Rory.” C'est vrai, il faisait tout ce qui était en son pouvoir pour aider sa mère même contre sa propre volonté, craignant bien trop ce qui pourrait arriver dans le cas contraire. « Pourtant certains jours je peux pas m'empêcher de me dire que c'est pas assez. » Simplement parce que la situation ne semblait pas s'arranger, quand bien même il l'empêchait peut être au moins d'empirer. Rien n'importait finalement davantage à cet instant que de préserver Swann, qui n'avait pas signé pour risquer de voir son réveillon gâché par le lot d'incertitudes qui entourerait forcément la présence de sa mère à leur table. Rory pourrait prendre n'importe quels risques pour lui, mais il ne pourrait en revanche jamais risquer de lui nuire même indirectement. Il savait que Swann serait bien la dernière personne à lui reprocher de vouloir veiller sur sa mère, mais c'était une chose que Rory pouvait faire sans pour autant les priver de ces moments à deux, plus importants et précieux encore maintenant qu'ils s'étaient retrouvés. Il l'aimait et ferait toujours de lui et de son bien-être sa priorité absolue. “La décision te revient, tu sais que je n’irai pas contre.« Je sais, et je te promets que je la prends pas à contre-coeur. » Il assura doucement. C'était sa décision, et il la prenait pour que la première rencontre officielle entre sa mère et son petit-ami se passe dans les meilleures conditions possibles pour tout le monde. Il ferait ce qu'il faudrait pour ça et aurait eu suffisamment de temps pour tout prévoir. “Je ne me sens pas obligé de rien. J’aimerais beaucoup qu’on mange ensemble, quand tu le voudras.” Son sourire s'étira tendrement, tant de l'entendre prononcer ces mots qu'au contact de ses doigts contre son dos. « Alors on le fera, sans faute. J’appellerai ma mère pour lui soumettre l'idée, même si je sais d'avance que ça la ravira. » Il n'y avait pas le moindre doute possible et c'était là aussi la raison à son sourire, alors que les paroles de Swann se faisaient immédiatement l'écho de ses pensées. “Je crois qu’elle m’aime bien.« Comme si l'inverse était seulement possible. » Il suffisait de voir son regard briller de malice autant que d'amour pour comprendre à quel point il était tout simplement impossible de ne pas aimer Swann – tant que les autres se contentaient du moins de lui porter une affection platonique. « Mais oui, je crois aussi qu'elle t'aime beaucoup. Si tu avais vu son sourire lorsque je lui ait dit qu'on se redonnait une chance, ça faisait longtemps que je l'avais pas vu comme ça. » Et les sourires de sa mère étaient précieux compte tenu de son humeur plus que changeante, surtout ces derniers mois. « J'ai l'impression qu'elle était même pas si surprise, juste heureuse pour nous. » Comme si une part d'elle l'avait pressenti avant même qu'ils ne rendent les choses pleinement officielles auprès de leurs proches, ces dernières semaines. Aussi vrai que Rory avait toujours pensé que sa mère s'était doutée dès le départ de l'amour que Swann et lui partageaient à l'époque où ils se présentaient l'un-l'autre comme de simples amis, il avait le pressentiment qu'elle n'avait jamais été dupe non plus sur l'importance que Swann avait continué d'avoir pour lui. Sur le fait qu'il soit son grand amour, celui à coté duquel il aurait été complètement fou de passer. « Et puis tu la connais déjà un peu, j'espère que ça t'enlève un peu de pression. » Tant de choses avaient pourtant changé, à commencer par la manière dont il pourrait enfin l'introduire à sa mère sans plus cette fois devoir déguiser ses sentiments. Son cœur se gonflait d'impatience rien qu'à cette idée, imaginant déjà Swann gagner un millier de points auprès d'elle rien qu'en l'espace de quelques mots. Pour ça aussi, le contraire était impossible.

Et il n'y aurait définitivement pas de programme trop beau pour profiter des fêtes avec lui, s'imaginant déjà s'émerveiller d'un rien et trouver un million de prétextes pour manger beaucoup trop et passer un nombre déraisonnable d'heures devant la série préférée de son petit-ami, laquelle était aujourd'hui associée à d’innombrables souvenirs heureux. “Qu’est-ce que j’ai fait pour te mériter ?” A son tour de rire à même sa peau, ne s'imaginant pas réduire leur proximité physique même au moment de décorer leur sapin – quitte à y passer des heures s'il le fallait. « Je me pose la même question à ton sujet tous les matins. » Parce que lui aussi peinait à réaliser qu'il pouvait être chanceux au point de s'éveiller dans ses bras, de pouvoir l'observer dormir et d'avoir le libre accès à sa peau pour couvrir celle-ci de baisers. C'était le genre de moments qu'il avait si hâte de retrouver avec lui, le genre de moments qui lui faisaient toujours réaliser combien lui seul avait jamais su le rendre heureux. Et puis dans tout ça, il y avait évidemment le marché de Noël et ses stands qu'ils auraient une bonne excuse pour dévaliser cette année : la naissance de son neveu, bien sûr. “Avec plaisir. On fera en sorte que même Rosalie devienne jalouse de ne pas avoir eu cette idée.« On aura de la concurrence avec Wendy, mais la connaissant elle se vantera de son idée dès qu'elle aura mis la main dessus. » Wendy avait l'esprit le plus original de la famille et pour ça il y avait fort à parier qu'elle se surpasse, mais Swann et lui n'avaient pas dit leur dernier mot. « Et tu peux déjà être sûr que Rosalie veillera à nous rendre la pareille un jour, en dégotant une idée de cadeau à laquelle on aurait jamais pu penser non plus. » Quand ils auraient eux-mêmes des enfants. Une pensée qui comme l'autre soir suffit à répandre une douce émotion au fond de son cœur, quand bien même la route serait sans doute encore longue avant qu'ils ne fondent la famille dont ils rêvaient tant. Ce rêve en vaudrait la peine, à chaque instant.

Même si on sait déjà tous les deux que t’aurais absolument pas besoin de moi pour être le meilleur tonton.” A nouveau, c'est son sourire qui s'étira et même un doux rire qui s'échappa d'entre ses lèvres lorsque Swann se saisit d'une guirlande qu'il passa autour de son cou. "Tu joues déjà celui de fils et de frère parfaitement. Et je te parle même pas de tes qualités en tant que petit-ami." Oh, Swann. Tous les mots du monde ne suffiraient probablement pas à exprimer ce que ça représentait à ses yeux, lui qui avait toujours tout fait pour être un fils et un frère à la hauteur, et qui espérait aujourd'hui plus que tout faire le bonheur de l'homme qu'il aimait. « Je t'aime tellement. » Et lui aussi était un petit-ami tout ce qu'il y a de plus parfait, faisant son bonheur autant que sa fierté jour après jour. Et ce n'était qu'un début, ils avaient désormais toute une vie devant eux pour s'aimer. "Et un jour ou un autre, tu joueras parfaitement le père Noël." « Je m'entraîne déjà à faire sa voix mais j'ai encore un peu de boulot. Heureusement Gabriel saura pas faire la différence pour son premier Noël, j'ai le temps de m’entraîner avant qu'il grandisse et devienne plus exigeant. » Et personne ne souhaitait voir cet enfant grandir trop vite, surtout pas ses parents qui avaient la chance de profiter de leurs premiers instants avec lui. Rosalie et Wyatt feraient d'excellents parents et Rory n'en avait même jamais douté, soulagé que les complications des derniers mois connaissent une issue qui soit synonyme d'autant de joie et d'espoir pour tout le monde. "Tu peux me promettre quelque chose ?" Son regard soucieux retrouva celui de Swann tandis qu'il déposa doucement ses mains sur les siennes, lesquelles entouraient toujours la guirlande. "De ne pas t'en faire pour ta famille. S'ils ont besoin de toi, ils te le diront. Mais sinon, tu as le droit de vivre, toi aussi." Un fin sourire retrouva le chemin de ses lèvres et c'est avec plus de douceur encore qu'il laissa ses mains remonter contre le visage de son petit-ami, entourant celui-ci alors que ses pouces caressaient délicatement sa peau. « Je te promets de moins m'inquiéter pour eux. » Il en ferait même une de ses bonnes résolutions pour l'an prochain et s'y tiendrait cette fois. « Je veux pas avoir d'autres préoccupations à l'esprit que ce Noël avec toi. J'ai déjà prévenu Donna, elle a l'interdiction de m'appeler pour parler boulot avant l'année prochaine. Je lui ai dit qu'on avait besoin de se retrouver. » Et son agente s'était montrée compréhensive, suffisamment habituée à ce qu'il lui parle de Swann pour savoir qu'un Rory fou amoureux était de toute façon un Rory impossible à raisonner. « En contre-partie elle exige une photo de moi avec des oreilles de renne sur la tête et je lui ai dit que tu te chargerai sûrement de cette partie-là avec plaisir. » Il confia dans un rire, prêt à parier qu'ils sauraient trouver le nécessaire dans un de ces cartons. « Ça veut dire que j'irai nulle part avant au moins plusieurs semaines. On pourra même partir quelques jours, si tu veux, ou rester ici et se gaver de sucres d'orge. » L'une ou l'autre de ces options serait forcément idéale. « A toi aussi, je me dis que ça pourrait te faire du bien de moins t'inquiéter pour Arthur et sa place dans la coloc. » Swann l'avait à son tour bien mérité, pour veiller constamment à ce que tout le monde aille bien. Et s'il ne lui faisait pas promettre en retour de moins s'inquiéter pour Maisie, Sofia et Arthur lui-même, c'était au moins sa manière de s'assurer qu'il saurait lui aussi se faire passer en premier, pour une fois. Ils seraient bien trop heureux de profiter ensemble des fêtes pour ne pas trouver des tas de façons de lui changer là aussi les idées. Passant un bras autour de Swann pour le rapprocher de lui, ses lèvres retrouvèrent les siennes dans un baiser tendre qu'il prolongea plusieurs secondes. « Tu sais s'ils ont prévu un sapin, d'ailleurs ? » A la coloc. Probablement pour Llewyn, qui du haut de ses neufs ans leur rendait souvent visite. Swann y vivait encore une partie du temps et Rory considérait lui-même cet endroit comme une sorte de deuxième maison, où l'accueil était toujours chaleureux.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. JTdVfXP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QqLqwzn
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QoPDAKU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. E0B9M70
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. HZjB4DU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 872289volunteer
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. KPZB94a
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Lcds5AP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qi7UeVN
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20164 POINTS : 2330

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyJeu 23 Déc - 1:47



Le moment n’était sans doute pas optimalement choisi pour parler de la mère de Rory mais le sujet est bien trop important pour que Swann fasse semblant de l’ignorer ou, pire encore, de ne rien savoir. Il a une relation conflictuelle avec elle, malgré tous ses efforts pour que cela ne le soit pas, et l’anglais a bien trop à cœur que les choses s’arrangent pour ne pas le questionner brièvement à ce sujet. De toute façon, il sait que son petit-ami ne lui répondra que s’il en a envie et saura lui dire si jamais il aborde un sujet encore trop douloureux. Ils ont tout leur temps pour œuvrer pour que les choses s’arrangent chez les Craine, à défaut que Swann ait le moindre espoir pour sa propre famille - bien moins nombreuse et pourtant tout aussi déchirée. Ce qu’il peut au moins lui assurer, c’est que le brun fait assurément de son mieux pour que les choses s’arrangent et personne ne pourrait rien lui reprocher dans une histoire dans laquelle il se contente d’en subir les conséquences, encore et encore. « Pourtant certains jours je peux pas m'empêcher de me dire que c'est pas assez. » Son premier réflexe se résume à l’embrasser tendrement contre sa joue, jamais loin de ses lèvres pour autant. “Dis moi lorsqu’on est un de ces jours. Je te donnerai la liste non exhaustive expliquant pourquoi c’est assez et bien plus encore.” Pourquoi lui est suffisant, autant dans sa famille que dans leur couple, et ce malgré ce que l’anglais a pu lui faire comprendre. Personne ne saurait s’en sortir mieux que lui pour préserver autant que possible sa famille du chaos.

Ainsi, parce qu’il est le mieux placé pour connaître la situation, c’est à lui que revient la décision finale de passer ou non les fêtes en compagnie de sa mère, question à laquelle il répond rapidement par la négative. Loin d’étonner Swann, le blond ne fait pas davantage de commentaires à ce sujet, se contentant d’assurer son soutien à Rory dans cette situation éternellement compliquée à gérer. Ils dîneront ensemble un autre jour, l’année en compte bien assez pour qu’ils trouvent le temps de s’organiser un repas tous les trois. “Je ne me sens pas obligé de rien. J’aimerais beaucoup qu’on mange ensemble, quand tu le voudras.” Ses doigts ayant désormais migré contre la peau du dos de l’acteur, il les fait glisser doucement pour tenter de l’apaiser au mieux et lui assurer d’une façon différente sa présence à ses côtés. Ils profiteront des fêtes rien qu’eux deux et seront tout aussi heureux de retrouver sa mère plus tard ; et à tout ceci il n’existe aucune ombre au tableau, surtout pas alors qu’il l’observe sourire. « Alors on le fera, sans faute. J’appellerai ma mère pour lui soumettre l'idée, même si je sais d'avance que ça la ravira. » Tant mieux. Swann ne voit pas la chose comme une obligation, encore moins comme quelque chose de forcé. La mère de Rory a ses démons mais il a toujours vu en elle quelqu’un de bien, tentant de faire au mieux pour sa famille même si cela ne semble pas toujours aussi évident. Qui plus est, elle l’a toujours bien accueilli, lui l’ami qui passait déjà le plus clair de son temps auprès de Rory, à l’époque, et auprès de Wendy ensuite. Du bout des lèvres, presque timidement, il lui avoue avoir l’impression que la mère de famille l’apprécie un tant soit peu. « Comme si l'inverse était seulement possible. » La remarque a de quoi le faire rire doucement, sans aucune moquerie à l’esprit. “J’ai pas l’impression que tu sois très objectif dès qu’il s’agit de moi.” Et cette impression n’en a que le nom alors que Swann sait pertinemment que son petit-ami n’est pas capable de la moindre objectivité dès lors qu’il est question de lui, littéralement aveuglé par l’amour qui lui porte. Il le sait d’autant plus que le contraire est tout aussi véridique, Swann étant pleinement incapable de lui trouver le moindre reproche, par exemple. « Mais oui, je crois aussi qu'elle t'aime beaucoup. Si tu avais vu son sourire lorsque je lui ait dit qu'on se redonnait une chance, ça faisait longtemps que je l'avais pas vu comme ça. » Et suite à cette annonce, c’est justement le sourire de Swann qui s’élève doucement à son tour, simplement heureux. “Tu me l’avais pas dit.” Ce ne sont pas des reproches, loin de là, mais seulement les explications allant de pair avec la surprise qu’il lui témoigne, rapidement transformée en des yeux brillants alors qu’il finit par reposer ses mains sur ses hanches, continuant pourtant de caresser sa peau avec ses pouces. “Elle a souri parce qu’elle te voit heureux, ça n’a pas grand chose à faire avec moi.” Pas de façon directe tout du moins alors qu’il se doute être une des raisons pour lesquelles Rory est heureux, dernièrement. Il sera loin de s’en attribuer tout le mérite mais avoir enfin accepté leur relation autant que de la vivre au grand jour y est sûrement pour beaucoup ; il le sait parce qu’il vit la même chose en parallèle. Son sourire est doux, ses yeux éternellement fascinés par les siens tant ils ne les lâchent pas. « J'ai l'impression qu'elle était même pas si surprise, juste heureuse pour nous. » Les mères savent les choses sans que personne n’ait besoin de leur parler, et c’est un don qui ne meurt même pas dans l’alcool. Elle a sûrement tout aussi bien gardé le secret de leur relation que Wendy, et ainsi chaque sourire en coin échangé aux repas semble faire sens. Elle savait, elle l’a sûrement toujours su, et aucun des deux n’a jamais tenté de la faire penser autrement. « Et puis tu la connais déjà un peu, j'espère que ça t'enlève un peu de pression. » - “Ça devrait, mais j’ai quand même l’impression d’avoir quelque chose à lui prouver, maintenant.” Notamment - et surtout - qu’il peut rendre Rory heureux et se montrer digne de vivre une histoire avec son fils, ce qui n’est pas rien. Il a beau la connaître depuis des années, désormais les cartes ont été rebattues. Pourtant, il est bien loin d’être stressé à en devenir malade, preuve en est qu’il sourit toujours sans le moindre mal en direction de Rory. Tout ira bien, il passera le test du beau-fils sans accroc et le brun lui donne une raison supplémentaire d’y arriver lorsqu’il rigole contre sa peau. « Je me pose la même question à ton sujet tous les matins. » Profitant d’avoir sa tête posée contre lui, Swann embrasse sa tempe en bougeant à peine, ne sachant pas résister à l’envie. Il sait que le brun se réveille bien souvent le premier mais qu’il ne sort pas du lit pour autant ; il le sait d’autant plus alors que son réveil se résume à ses bras venant l’entourer doucement, ses lèvres embrassant sa peau et quelques mots susurrés à l’oreille. Ce sont des moments tels que ceux-ci, le genre n’appartenant qu’à eux, qui lui avaient le plus manqué. Ce genre de moment où il finit toujours par se retourner vers lui, enfouissant sa tête contre son torse pour profiter de quelques minutes, quelques secondes d’un monde où rien d’autre n’existe que l’instant présent, lequel porte aussi le nom de ‘Rory’.

A défaut que le programme de la journée ne se compose de cela, Swann profite de leur rapprochement pour lui assurer qu’ils trouveront un cadeau digne de ce nom pour Gabriel et qu’il n’a même pas à s’en inquiéter. Ils feront même de l’ombre à ses sœurs, quoi qu’il puisse dire ou penser pour le moment encore. « Et tu peux déjà être sûr que Rosalie veillera à nous rendre la pareille un jour, en dégotant une idée de cadeau à laquelle on aurait jamais pu penser non plus. » Un jour, il lui demandera s’ils pensaient à la même chose aujourd’hui, lorsque Rory a sous entendu que sa soeur devrait à son tour avoir une raison d’offrir des cadeaux à des enfants. Il lui demandera s’il pensait à un enfant à eux, à une famille, à entamer des procédures. Il le lui demandera avec des étoiles dans les yeux autant qu’avec une certaine appréhension. Pourtant, c’est un instant qu’il réserve à plus tard, encore assuré que les choses doivent avancer étapes par étapes et qu’ils ont besoin de pleinement se retrouver avant d’imaginer agrandir leur famille. Parce qu’adopter un enfant sera la plus grande décision de leur vie et qu’ils ne pourront jamais revenir en arrière - comme s’ils allaient le vouloir, de toute façon. Il voudrait déjà lui dire qu’il serait un père merveilleux mais à défaut de vouloir lui faire peur et trop anticiper les choses, il se contente de préciser que ce sont les rôles de frère et de fils qu’il remplit à merveille, autant que celui de petit-ami. Son parfait petit-ami. « Je t'aime tellement. » - “Je t’aime aussi.” Lui pour qui il a chamboulé toutes ses certitudes et son quotidien ; lui pour qui il recommencerait sans hésiter une seule seconde.

Une guirlande trouve place autour du cou de Rory, à défaut que la décoration du sapin ne semble nullement avancer. Ses mains gardent les bouts de la guirlande prisonniers, ses index jouant à l’entourer alors qu’il lui demande nerveusement de lui promettre de moins s’en faire pour sa famille. Ils peuvent se débrouiller sans lui, il n’a pas besoin d’éternellement veiller sur chacun de ses membres avec autant de sérieux. Son coeur s’apaise quelque peu lorsque les mains de l’acteur remontent jusqu’à son visage, il ne le fait pourtant pas davantage lorsqu’il formule sa promesse nuancée. « Je te promets de moins m'inquiéter pour eux. » Il fait au mieux, lui aussi, et il part de loin dès lors qu’il s’agit d’apprendre à moins surprotéger sa famille. Alors, cela suffit à Swann. L’acteur tiendra parole, il fera au mieux, et c’est finalement tout ce qui lui importe. Il sera là pour lui rappeler de prendre un peu de recul sur les choses si jamais le besoin s’en fait ressentir, tout comme il sera là pour l’aider à trouver de nouvelles solutions aux problèmes inédits qui se feront sans nul doute connaître dans les mois et les années à venir. Quoi qu’il arrive, il sera là, pour lui d’abord, pour sa famille encore. « Je veux pas avoir d'autres préoccupations à l'esprit que ce Noël avec toi. J'ai déjà prévenu Donna, elle a l'interdiction de m'appeler pour parler boulot avant l'année prochaine. Je lui ai dit qu'on avait besoin de se retrouver. » Oh, Rory. Leur Noël sera parfait, sans accrocs, sans heurts. Pas de problème de famille, encore moins de problème entre eux ; tout ne peut que bien se passer et il n’acceptera pas que les choses se passent autrement, pas alors que Rory a tant à coeur que tout aille bien, pour une fois. Les fêtes de fin d’année sont la meilleur période pour profiter d’un peu de calme et de quiétude et après l’année tumultueuse qu’ils viennent de passer, les deux amoureux en ont grandement besoin. « En contre-partie elle exige une photo de moi avec des oreilles de renne sur la tête et je lui ai dit que tu te chargerai sûrement de cette partie-là avec plaisir. » Leurs rires se mêlent presque à la même seconde. “Ça devrait pouvoir s’arranger.” Et puisque la photo sera de toute évidence prise par Swann, il l’enverra lui-même à Donna, ayant gagné son numéro de téléphone dans son répertoire il y a de ça plusieurs années. Il ne l’a pas utilisé depuis bien longtemps et ce sera l’occasion d’y remédier. Elle aussi, elle lui a manqué. « Ça veut dire que j'irai nulle part avant au moins plusieurs semaines. On pourra même partir quelques jours, si tu veux, ou rester ici et se gaver de sucres d'orge. » - “Tu sais que tu n’as pas besoin d’arranger les choses pour que je sois heureux, pas vrai ?” Il répondra à sa proposition ensuite mais Swann souhaite mettre les choses au clair avec lui avant toutes choses, raison pour laquelle il a repris une voix toujours aussi douce mais désormais teintée d’un profond sérieux. “Je savais qu’en choisissant une vie avec toi je prenais aussi tes horaires de travail décalées et les jours qui le sont tout autant, quand t’es pas tout simplement à l’étranger pour plusieurs semaines. Et je sais aussi que tu fais ça parce que ton métier est aussi ta passion, alors t’as pas à le mettre de côté pour t’assurer que je vais rester, cette fois.T’as pas intérêt à faire ça, Rory Craine. Il n’a pas un style de vie normal et peu importe, parce que c’est ce qui a fait de lui l’homme qu’il est et c’est justement cette personne très précise dont Swann est éperdument amoureux. Peu importe si certaines soirées se résument à l’apprentissage d’un script, peu importe s’il devra rapidement reprendre l’habitude de ne plus le voir pendant un certain temps, peu importe si son prochain rôle le forcera à couper ses longs cheveux qui plaisent tant à l’anglais. Il sera toujours aussi fier de lui qu’il en est amoureux et si son travail lui avait demandé de sacrifier les fêtes de fin d’année alors il l’aurait compris et n’aurait eu aucun mal à renommer n’importe quel jour de l’année en ‘nouveau vingt-quatre décembre’, simplement pour pouvoir l’embrasser sous le gui et dire qu’il y était obligé. “Je pourrai reprendre mes jours de congé selon tes tournages, comme avant.” Partir avec lui dès que cela lui est possible, cette fois-ci sans avoir à longuement chercher une excuse expliquant pourquoi un simple ami tient tant à organiser sa vie selon celle de Rory. “Mais puisque tu en parles, j’adorerais qu’on parte quelques jours. Et se gaver de sucres d’orge.” Qu’ils aillent dans un pays où il y a de la neige pour Noël ou dans un autre où ils continueront de pouvoir bronzer en décembre, peu importe, la destination lui importe bien moins que l’assurance d’avoir Rory auprès de lui.

« A toi aussi, je me dis que ça pourrait te faire du bien de moins t'inquiéter pour Arthur et sa place dans la coloc. » Cela lui ferait le plus grand bien, c’est certain, mais comme Rory avant lui, il n’est pas certain de pouvoir lui promettre d’y arriver. Il tient bien trop à Sofia et Maisie pour être rassuré à l’idée de les laisser avec lui sans se demander quel plan tordu sera le sien, visant uniquement à s’amuser au détriment du reste du monde. Il apprécie Arthur lorsqu’ils ne sont qu’eux deux, pas quand les dommages collatéraux vivent sous le même toit qu’eux. “Ça sera le cas quand il aura déménagé dans son propre appartement.” Il grommelle bien plus qu’il ne le voudrait, pourtant apaisé par l’ultime rapprochement entre leurs deux corps lorsque Rory passe un bras autour de lui. Son front plissé s’apaise bien plus lorsqu’il retrouve ses lèvres dans un baiser doux et passionné. « Tu sais s'ils ont prévu un sapin, d'ailleurs ? » - “Maintenant que t’en parles, j’ai peut-être promis qu’on s’en occuperai tous les deux.” Connaissant la passion dévorante du brun pour les fêtes de fin d’année, il n’a pas hésité le moins du monde avant de proposer leurs services. Le sapin amènera un peu de gaieté et il ravira Llewyn à n’en pas douter. Répondant à son baiser avec un retard soigneusement étudié, il vient retrouver ses lèvres sans raison supplémentaire, prolongeant à son tour leur baiser autant que leur étreinte. Finalement, c’est contre sa nuque qu’il dépose un dernier baiser tendre. “J’ai hâte de passer les fêtes avec toi.” Comme toujours, certes, mais ils sont tous deux bien placés pour savoir que cette année a une importance particulière. “Et le reste de ma vie aussi, mais ça sonne peut-être un peu dramatique à haute voix, non ?” Il avoue dans un sourire amusé, se décidant enfin à plonger la main dans le carton de guirlandes pour en sortir la première venue et l’enrouler à partir du bas du sapin ; celle au cou de Rory y restera sûrement longtemps tant elle lui va bien au teint. “J’aimerais proposer à Noah de passer, au moins pour que je lui offre son cadeau de Noël. Il part à Sydney pour les fêtes alors ça sera pas tout de suite mais en janvier, peut-être.” Il rejoint sa mère, la sœur de Swann, alors ce dernier serait bien le dernier à s’en plaindre tant il est heureux pour eux. “Tout ça pour dire que je suis d’avis de mettre toutes les boules qui cassent à une certaine hauteur qu’un gamin de onze ans quelque peu brusque n’atteindra pas facilement.” Il a toujours appelé ça la ‘protection enfants et animaux de compagnie’, quand bien même le terme en lui-même ne signifie pas grand chose.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Uulo
POSTS : 7304 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptyJeu 30 Déc - 1:32



i see by the angel beside me
that love has a reason to shine.

Si avec les années Rory était parvenu à dompter une grande partie des choses susceptibles de le faire douter de lui-même, sa famille restait l'un de ces sujets qu'il évoquait toujours avec un pincement au cœur. Il avait déjà mis des années à s'avouer que celle-ci n'avait sans doute jamais été aussi unie que l'avaient toujours laissé penser les portraits accrochés aux murs de la maison de leurs parents, mais ça lui avait pris bien plus de temps encore d'ouvrir les yeux sur les erreurs de ces derniers. Les infidélités de leur père, l'addiction de leur mère, toutes ces choses qui n'en faisaient pas moins d'eux ses parents et n’altéraient en aucun cas l'amour qu'il leur portait, mais ne faisaient plus d'eux de vrais modèles depuis longtemps. Garrett et Rosalie avaient endossé ces rôles il y a plusieurs années, et aujourd'hui c'est en adulte que Rory tentait d'aider sa mère à résoudre ses propres problèmes, quand bien même certains diraient sans doute qu'il avait encore beaucoup en commun avec l'enfant naïf qu'il était à l'époque. Il faisait de son mieux pour être quelqu'un sur qui l'on pouvait compter, mais ça ne l'empêchait pas de ne pas se sentir à la hauteur. “Dis moi lorsqu’on est un de ces jours. Je te donnerai la liste non exhaustive expliquant pourquoi c’est assez et bien plus encore.” Ses lèvres étirèrent le plus doux des sourires et c'est lentement qu'il déposa son front tout contre celui de son petit-ami, le cœur non seulement rempli d'amour pour l'homme formidable qui partageait sa vie mais aussi d'une profonde gratitude. « Merci. De toujours croire en moi. » Ce n'était là aussi qu'une des innombrables raisons pour lesquelles Swann lui était essentiel et la meilleure chose qui lui soit jamais arrivé. Rory n'aurait pas le quart de l'assurance qu'il possédait aujourd'hui sans lui, ses mots réconfortants, son amour et ses étreintes. « Comme eux, je veux que tu puisses toujours te reposer sur moi. Que tu te sentes toujours compris, aimé et soutenu. » Il voulait être cet homme-là pour lui, quelqu'un à qui il n'aurait jamais peur de dire ce qu'il avait sur le cœur et dont il saurait toujours qu'il ferait n'importe quoi pour lui, même l'impossible. Il était aussi sa famille, et le temps ne ferait que rendre cette réalité encore plus concrète, pour son plus grand bonheur.

A défaut de passer les fêtes en compagnie de sa mère quand il lui paraissait plus sûr de réserver ces moments-là à Swann, c'est bel et bien autour d'une table qu'il veillerait pourtant à ce qu'ils se retrouvent tous les trois, déjà gagné par l'impatience à la simple idée de pouvoir enfin le présenter à sa mère comme son petit-ami. Beaucoup de choses pourraient l'inquiéter quant à l'état de cette dernière mais une autre suffisait déjà à le rassurer : elle ne pourrait qu'apprécier d'autant plus Swann une fois qu'elle aurait vu combien il le rendait heureux. Parce qu'elle l'avait déjà adopté à l'époque où elle n'avait probablement que des soupçons à leur sujet, sur ce point Rory non plus n'avait pas le moindre doute. “J’ai pas l’impression que tu sois très objectif dès qu’il s’agit de moi.” Une idée qui lui tira une moue amusée, justement parce que Rory n'était pas sans savoir qu'il y avait plus qu'un fond de vérité là-dessous. C'est vrai, il était incapable de la moindre objectivé tant ses sentiments pour Swann l'empêcheraient de lui trouver le moindre tort et défaut, pour autant il défiait quiconque d'y parvenir mieux que lui. Swann était une personne magnifique, et l'homme le plus tendre et généreux qu'il connaisse. Rien d'étonnant à ce qu'on ne puisse naturellement que l'aimer. « Tout dépend de comment on voit les choses, moi je préfère penser que je te connais mieux que n'importe qui. » Au bout de cinq années dont quatre qu'ils avaient passé ensemble, il savait tout ou presque de lui et savait surtout à quel point il avait de la chance de l'avoir rencontré. Swann avait changé sa vie et celle-ci n'avait jamais été aussi belle que depuis qu'ils s'étaient retrouvés, enfin. « Et même si je manque peut être un peu d'objectivité, je sais aussi que toutes les personnes pour qui tu comptes me donneraient raison pour dire que te rencontrer, c'est t'apprécier aussitôt. » Sa main glissa le long de son bras dans une longue caresse. « Et que tu es un rayon de soleil dans leur vie comme tu l'es dans la mienne. » Oh, il n'avait pas besoin d'interroger ses colocataires ou ses amis pour en être convaincu, voyant l'effet que la présence de Swann avait toujours sur les autres. Impossible de ne pas sourire en sa présence, même la journée la plus morose retrouvait aussitôt des couleurs et tout chez lui, même les restes de son accent anglais, étaient attendrissants sans qu'il n'ait même à faire le moindre effort. Pour toutes ces raisons, il n'avait pas le moindre doute sur le fait que sa mère ne saurait pas faire autrement que l'aimer, pour tout ce qu'il renvoyait d'attachant. Sa mère, justement, qui n'avait pas caché son émotion de le savoir à nouveau heureux auprès de l'anglais, un détail qu'il avait il est vrai omis de lui confier – ce qui était assez rare pour que la surprise affichée par l'anglais soit légitime. “Tu me l’avais pas dit.” Et il savait qu'il n'y avait pas le moindre reproche dans sa voix, Swann le connaissant suffisamment pour savoir qu'il l'aurait fait tôt ou tard. « Je te l'aurais dit avant que tu la rencontres. » Il lui assura doucement. « Si je l'ai pas fait avant c'est parce que... la plupart de mes visites chez ma mère oscillent entre des moments où elle est rayonnante et des moments où plus rien ne va. Je voulais juste pas te tracasser en te racontant pourquoi elle était aussi heureuse un instant et aussi lunatique le suivant. » Ce n'était pas le genre de choses qu'il avait plaisir à confier à son petit-ami lorsqu'il le retrouvait, quand bien même Rory savait qu'il pouvait absolument tout lui dire et toujours recevoir autant d'amour et de compréhension. Les problèmes de sa mère restaient difficiles à évoquer pour lui qui voudrait pouvoir le préserver de tout ça. Ce n'était en aucun cas un problème de confiance, bien loin de là, et Swann savait bien plus de choses sur lui et au sujet de sa famille que quiconque. C'est ce que le baiser qu'il déposa tendrement sur ses lèvres tendit justement à lui prouver. “Elle a souri parce qu’elle te voit heureux, ça n’a pas grand chose à faire avec moi.« Tu me rends heureux, ça a tout à voir avec toi. » Il suffisait de voir comment lui seul savait faire s'accélérer son cœur et faire briller ses yeux d'un éclat incomparable. Rory n'avait pas le moindre besoin d'apercevoir son reflet pour savoir qu'il rayonnait en sa présence, ses proches le lui avaient suffisamment répété – y compris à l'époque où il ne le présentait encore que comme un ami, créant sans doute chez eux de nombreuses suspicions. “Ça devrait, mais j’ai quand même l’impression d’avoir quelque chose à lui prouver, maintenant.” Ce serait la première fois que sa mère le rencontrerait en sa qualité de petit-ami, et pour ça Rory comprenait que Swann appréhende légèrement ces présentations. Il serait dans le même état s'il rencontrait la mère de l'anglais, d'autant plus qu'ils n'avaient encore jamais été présentés l'un à l'autre. Une part de lui espérait sincèrement que ce soit le cas un jour, mais une autre se savait capable d'attendre que Swann s'y sente prêt. Ils avaient tout le temps pour ça. « Sois juste toi-même, je t'assure que t'as besoin de rien d'autre pour qu'elle te trouve parfait. » Et on pourrait à nouveau mettre en doute son objectivité à son égard, Rory n'en était pas moins assuré que sa mère saurait voir qu'il était celui qu'il lui fallait. Et sans doute lui trouver toutes les qualités du gendre idéal. « Alors je peux te dresser la liste des choses qu'elle aime et de celles qu'il vaut mieux éviter d'évoquer devant elle, mais je suis sûr que ce sera pas nécessaire. » Il rit doucement. Parce qu'il était bien trop charmant pour lui faire autre chose qu'une excellente impression, et que même l'alcool ne saurait pas altérer les capacités de jugement de sa mère en ce qui concernait l'entourage de ses enfants.

L'idée que ce soit à présent sa sœur qui goûte aux joies de la maternité avait tout pour le rendre heureux et fier, mais aussi pour susciter au fond de son cœur une envie d'autant plus grande d'être père à son tour. Un jour, Swann et lui fonderaient la famille dont ils rêvaient et alors ils auraient vraiment tout pour être les plus heureux. Mais il l'était déjà plus que tout à ses cotés et c'est la raison pour laquelle il ne s'étendit pas davantage sur le sujet, songeant qu'ils auraient bien d'autres occasions d'en reparler et de le faire même plus concrètement encore. L'envie ne se dissiperait pas avec le temps, bien au contraire, et ils comptaient bien avant ça prendre le temps de se retrouver. “Je t’aime aussi.” Et d'entendre ces mots suffisait toujours à répandre une chaleur indéfinissable au creux de son cœur, qui n'avait battu que pour lui durant les cinq dernières années. Il y en aurait tant d'autres qu'il n'avait pour l'instant nul besoin de se projeter en dehors de ce moment, déjà infiniment heureux entre ses bras. Ses soucis lui paraîtraient bien loin si la seule présence et l'amour de Swann n'avaient pas déjà aidé à les balayer : il lui était si facile d'oublier le reste quand ils étaient tous les deux, n'imaginant dans ces moments rien qui puisse l'atteindre. La promesse qu'il formula eut donc tout de sincère : il s’emploierait à nourrir moins d'inquiétude au sujet de sa famille, aussi soucieux soit-il toujours de les savoir heureux. Il ne pouvait pas éternellement s'en faire sans s'oublier lui-même et c'était la dernière chose qu'il souhaitait maintenant que Swann faisait de nouveau intégralement partie de sa vie. Pour lui, il se devait de faire une priorité de ce Noël à deux. Pour lui, il était même prêt à dégager plus de temps et à se rendre plus disponible, n'imaginant aucune concession qu'il ne soit pas prêt à faire pour son petit-ami. “Ça devrait pouvoir s’arranger.” Oh, il ne doutait étrangement pas un seul instant que Swann se montrerait intéressé par cette histoire de photo. « Heureusement qu'on la connaît bien, sinon on pourrait la soupçonner de garder un dossier compromettant sur ses protégés. » Mais aussi bien Swann que lui savait que ce n'était pas le genre de Donna, que si quelqu'un s'était toujours montrée d'une bienveillance totale avec lui dans ce milieu, c'était elle. L'anglais l'avait rencontré et ne serait sans doute pas étonné d'apprendre qu'elle n'avait pas émis d'objections lorsqu'il lui avait demandé de remettre ses futurs projets à plus tard le temps de retrouver l'homme qu'il aimait. “Tu sais que tu n’as pas besoin d’arranger les choses pour que je sois heureux, pas vrai ?« Je le sais. » Il souffla doucement, reconnaissant l'éclat dans son regard et comprenant que Swann était parfaitement sérieux. Ses mots n'en étaient ainsi que plus émouvants, en témoignait le regard de plus en plus brillant de l'acteur. “Je savais qu’en choisissant une vie avec toi je prenais aussi tes horaires de travail décalées et les jours qui le sont tout autant, quand t’es pas tout simplement à l’étranger pour plusieurs semaines. Et je sais aussi que tu fais ça parce que ton métier est aussi ta passion, alors t’as pas à le mettre de côté pour t’assurer que je vais rester, cette fois.” Impossible pour lui de contenir le sourire ému sur ses lèvres, lequel s'étendait à mesure que les mots de Swann le faisaient tomber un peu plus amoureux qu'il ne l'était déjà, si c'était seulement une chose possible. Oh, si seulement ils n'avaient pas un sapin à décorer, il n'aurait probablement pas résisté à l'envie de le couvrir tout entier de baisers, avec ce que ça comportait comme risques qu'ils en oublient le reste. « Mais je t'aime, toi, plus que j'ai jamais aimé quoi que ce soit d'autre. Et faire des choix qui me permettront de te faire passer en priorité, c'est ma façon de te prouver que tu comptes plus que tout. » Il aimait profondément sa passion et elle le rendait elle aussi heureux, simplement dans une mesure différente. Rory avait la chance d'avoir une carrière florissante et de beaux projets à son actif, c'est sur sa vie personnelle qu'il comptait aussi baser ses priorités. « Ça veut pas dire que j'ai peur de te perdre à nouveau, parce que j'ai confiance en toi. » Il assura doucement, ne souhaitant pas lui donner l'impression du contraire. Il savait aujourd'hui qu'ils désiraient autant l'un que l'autre passer le reste de leur vie ensemble et il ne lui viendrait pas à l'idée d'en douter, à aucun moment. Ils avaient traversé bien trop de choses ensemble pour qu'un regard ne leur suffise pas à se dire tout ce qu'ils représentaient l'un pour l'autre. « Et je te promets de toujours continuer à faire ce que j'aime, parce que cet équilibre me rend vraiment heureux. » Vivre de sa passion et passer tout son temps libre auprès de lui, c'était tout ce dont il avait besoin pour être heureux. “Je pourrai reprendre mes jours de congé selon tes tournages, comme avant.« C'est une très bonne idée. » Merveilleuse, même, si ça leur permettait de passer encore plus de moments ensemble. Rory se faisait d'ors et déjà une joie de profiter de chacun d'eux. “Mais puisque tu en parles, j’adorerais qu’on parte quelques jours. Et se gaver de sucres d’orge.” Voilà encore une chose sur laquelle il n'était pas surprenant de les voir tomber d'accord. « Avec un tel programme, je vois pas comment ça pourrait pas être parfait. » Il y a trop longtemps qu'ils n'étaient pas partis tous les deux, et l'avoir rien qu'à lui lui avait manqué tout autant que le reste. « Et si malgré tout tu préfères passer Noël tranquillement à Brisbane, on peut attendre quelques semaines et décider. Le mois prochain aussi, on aura quelque chose à fêter. » Bien sûr qu'il voulait parler de l'anniversaire de Swann, tel que son large sourire le laissait clairement sous-entendre. Et bien sûr qu'il veillerait à ce que ce soit un moment magique. Ici ou ailleurs, il ferait tout pour que Swann ait tout pour être heureux pour le premier des nombreux anniversaires qu'ils fêteraient de nouveau ensemble.

Le sujet Arthur, lui, était encore un peu sensible à en juger par l'inquiétude de Swann et Rory n'aurait pas un seul instant à l'idée de lui reprocher de vouloir veiller sur ses colocataires, bien au contraire. “Ça sera le cas quand il aura déménagé dans son propre appartement.” Rory hocha doucement la tête, sensible au ton contrarié de son petit-ami. Sa main glissant dans ses boucles tenta d'y apposer des caresses rassurantes autant que de chasser les pensées qui le tracassaient. « Il a sûrement juste besoin d'un peu de temps pour se retourner. Il a l'air... de pouvoir se payer n'importe quoi, je suis sûr qu'il trouvera quelque chose sans mal. » Si pour le moment Arthur ne lui avait pas donné de raisons de penser qu'il était pressé de quitter la colocation, il était probable qu'il tienne un jour à retrouver une vraie intimité. Pour ce qui était de Maisie et Sofia, et bien qu'il n'ait sans doute pas besoin de le lui préciser, Rory serait évidemment toujours là pour veiller sur elles en retour lors de ses passages et ainsi ôter un poids des épaules de son petit-ami. “Maintenant que t’en parles, j’ai peut-être promis qu’on s’en occuperai tous les deux.” Et les traits de Rory n'affichèrent en vérité qu'une demi-surprise, le connaissant trop bien pour que cette idée ait réellement quoi que ce soit d'étonnant. Swann connaissait l'entrain qu'il mettait toujours à décorer le loft pour les fêtes et avait du supposer, à juste titre, qu'il se ferait également une joie de répandre un peu de gaieté dans la colocation. « Tu as bien fait. On peut s'en occuper dans les prochains jours, j'envisageais justement de me reconvertir dans la décoration de sapins. » Et ses lèvres avaient beau se parer d'un sourire amusé, il est certain que ça n'était pas une occupation qui aurait quoi que ce soit pour lui déplaire. “J’ai hâte de passer les fêtes avec toi.” Leur premier Noël ensemble depuis qu'ils s'étaient retrouvés. “Et le reste de ma vie aussi, mais ça sonne peut-être un peu dramatique à haute voix, non ?” Son rire doux, lui, lui prouverait qu'il n'en pensait rien de tel. « C'est adorable. Juste adorable. » Et peu importe à quel point le commun des mortels trouverait peut être ça trop romanesque, lui ne pouvait qu'être profondément touché de partager la vie d'un homme qui n'avait pas peur de dire ce genre de choses tout haut. Pour ça comme pour tant d'autres raisons, il se sentait infiniment chanceux. « Moi aussi, j'ai hâte de passer chaque instant avec toi. Ce Noël sera le plus beau et je compte bien faire en sorte que l'année prochaine le soit tout autant. » Et il en serait toujours ainsi parce que c'est ensemble qu'ils avaient toujours été les plus heureux, et ensemble qu'ils passeraient d’innombrables futurs Noëls, Saint-Valentin et autres fêtes qu'ils trouveraient mille raisons de célébrer rien que pour pouvoir le faire ensemble. Les occasions ne manqueraient jamais de profiter l'un de l'autre.

J’aimerais proposer à Noah de passer, au moins pour que je lui offre son cadeau de Noël. Il part à Sydney pour les fêtes alors ça sera pas tout de suite mais en janvier, peut-être.” L'idée fit aussitôt naître un sourire doux sur le visage de l'australien, laissant peu de doute sur ce qu'il en pensait. « Bien sûr oui, ça me ferait super plaisir de le voir. Il pourra rester autant de jours qu'il le voudra, tu sais qu'il est toujours le bienvenu. » Noah était le neveu de Swann en plus d'être un garçon très attachant, Rory l'avait lui-même toujours considéré de sa famille alors rien ne pourrait lui faire plus plaisir que de l'accueillir chez eux.Tout ça pour dire que je suis d’avis de mettre toutes les boules qui cassent à une certaine hauteur qu’un gamin de onze ans quelque peu brusque n’atteindra pas facilement.« Que dirais-tu de cette branche, pour commencer ? » Il demanda en se saisissant d'une boule en verre contenant de la fausse neige et qu'il accrocha à l'une des plus hautes branches. « Quand je vois cette boule, je me dis toujours qu'aussi fou que ça puisse être j'ai jamais vraiment vu la neige tomber à Noël. » Ce qui n'était sans doute pas si surprenant compte tenu du climat qui régnait à Brisbane. Même du temps où sa famille et lui vivaient encore à Adélaïde, connue pour son climat plus tempéré, rares étaient les journées vraiment fraîches où la neige avait la moindre chance de s'inviter pour Noël. « Quand on est allés en Suisse, j'en ai aperçu dans certains endroits, mais c'était pas vraiment la saison. Et la fausse neige qu'on utilise pendant les tournages ne compte pas, évidemment. » Il précisa dans un léger rire, ses doigts occupés à déposer de longues caresses contre la nuque de son petit-ami, traçant à même sa peau des lignes imaginaires. « Est-ce qu'il neige souvent, à Londres ? » Il demanda finalement du bout des lèvres, ses yeux ne tardant pas à retrouver les siens pour le rassurer comme ses paroles le firent à leur tour. « On n'est pas obligés d'en parler si tu préfères pas. » Et comme pour le lui prouver, c'est une deuxième boule qu'il vint accrocher à leur sapin puis sa main qu'il glissa dans la sienne. Swann savait qu'il ne l'interrogerait jamais sur le moindre détail de son passé sans qu'il ne se sente prêt à l'évoquer, et c'était aussi le cas pour la ville qui l'avait vu grandir. S'il voudrait un jour tout savoir de lui pour pouvoir lui assurer que ça ne changerait jamais rien à son amour pour lui, c'était à Swann de décider quand et comment ils auraient ces discussions. A lui et lui seul.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. JTdVfXP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QqLqwzn
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QoPDAKU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. E0B9M70
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. HZjB4DU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 872289volunteer
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. KPZB94a
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Lcds5AP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qi7UeVN
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20164 POINTS : 2330

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptySam 1 Jan - 20:45



Ne pas être lui-même assuré de grand chose en ce qui le concerne n’a étrangement aucun impact sur la relation qu’il entretient avec autrui et son entêtement quasi-maladif à vouloir faire en sorte que la moindre personne dont il croise la route se porte. Tout n’en est que décuplé encore dès lors qu’il s’agit de Rory, son Rory, l’homme qu’il aime tant et qui le lui rend parfaitement. Son bonheur est une nécessité au sien, raison pour laquelle il prend le temps de le lui préciser avec ses mots, s’empressant de lui demander de partager ses moments de doute avec lui, quand bien même il ne jugerait sûrement pas la chose utile. Il sait lire en lui comme dans un livre ouvert mais certains détails peuvent toujours lui échapper. Lorsque Rory intime le mouvement de son front venant se poser contre celui de Swann, ce dernier ne peut qu’aller en ce sens à son tour, éternellement avide du moindre contact contre sa peau. Et Dieu que sentir son souffle contre sa joue est rassurant, quand bien même il sait pouvoir vivre ce genre de moments simples aussi souvent et longtemps qu’il le désire, maintenant. Si cela ne tenait qu’à lui, il passerait ses journées à son bras et en oublierait la moindre de ses obligations et même le reste du monde avec. Ceux qui disent que le temps perdu ne peut être rattrapé se trompent ; Swann n’a pas envie d’y croire. « Merci. De toujours croire en moi. » Ses lèvres s’étirent d’un sourire aveugle alors qu’il garde les paupières closes, ses pouces remontant doucement près des joues du brun pour les caresser avec amour. “Ça a toujours été le cas.” Il n’a jamais fallu qu’il obtienne le statut de petit-ami pour croire en lui, en ses projets, en son talent et, surtout, en la personne qu’il est. Rory mérite que le reste du monde croie en lui quand ce n’est plus son cas et Swann ne fait que leur montrer la marche à suivre. N’y résistant pas davantage, c’est un doux baiser qu’il vient porter à ses lèvres: pour ça, il ne souhaite pas montrer la marche à suivre à qui que ce soit, préférant garder précieusement l’amour entourant leur couple. Suivant le chemin tracé par ses mains, ce sont finalement ses bras qu’il enroule autour de ses épaules, imposant entre eux une proximité qui n’a rien de gênante. « Comme eux, je veux que tu puisses toujours te reposer sur moi. Que tu te sentes toujours compris, aimé et soutenu. » A son tour de sourire tendrement, éternellement ému et touché par ses paroles, quand bien même les deux hommes ont déjà tenu ce genre de discours à plusieurs reprises. Chacun a besoin qu’on le lui rappelle de temps en temps, comme si les mots avaient une date d’expiration alors que beaucoup disent qu’il en est de même du sentiment amoureux. Ceux-là ont tort. “C’est le cas. Pour ça aussi, tu es ma plus belle exception.” Parce que Swann accorde aisément sa confiance à autrui, c’est un fait, mais elle s’arrête toujours à un certain point, quand les confessions deviennent trop douloureuses et qu’il doute rapidement de la capacité d’autrui à supporter ses poids en plus des leurs. Lorqu’il doute de leur volonté à le faire, aussi, sans pour autant leur reprocher un seul instant de faire de leur personne une priorité. Avec Rory, il n’y a rien de tout cela, et si l’anglais doute parfois de la nécessité de lui confier certaines de ses pensées, c’est simplement parce qu’il souhaite à son tour le protéger, l’acteur étant depuis de longues années déjà sa seule priorité.

« Et même si je manque peut être un peu d'objectivité, je sais aussi que toutes les personnes pour qui tu comptes me donneraient raison pour dire que te rencontrer, c'est t'apprécier aussitôt. » La main que l’australien laisse glisser et remonter le long de son bras lui procure un long frisson, lequel n’a jamais été aussi agréable. Il lui offre un sourire doux, apaisé et amoureux - le genre dont Rory risquerait de se lasser tant il en observe de la sorte à chaque seconde passée à ses côtés. « Et que tu es un rayon de soleil dans leur vie comme tu l'es dans la mienne. » Un peu plus encore, son sourire grandit, repoussant les limites de ses joues. “Arrête, tu vas me faire rougir.” Ce qui, en réalité et à en juger par la teinte rosée de ses joues animées d’immenses fossettes, a déjà tout d’une réalité. Pudiquement, il laisse son visage retomber contre son cou, cherchant à l’embrasser autant qu’à tempérer la réaction éternellement enfantine qu’il accuse face à autant de compliments. Il ne se voit pas comme ça, se contentant simplement d’être lui-même et de vouloir le meilleur pour autrui, jugeant cette réaction naturelle. Aujourd’hui, il peut d’autant plus se consacrer à autrui maintenant qu’il ne se sent plus perdu dans un monde trop grand, voire même inadapté à l’homme qu’il est. Grâce à Rory, encore une fois, il se sent parfaitement à sa place et en droit de vivre pleinement ses sentiments. Les remerciements à son égard prennent la forme de baisers qu’il disperse entre la naissance de son oreille et son épaule, résistant difficilement à toute envie de se montrer plus aventureux, devoir Sapin de Noël oblige.

D’un sujet à un autre, les deux hommes en reviennent à parler de la mère de l’acteur, les parents se révélant être un sujet épineux pour n’importe lequel d’entre eux. « Je te l'aurais dit avant que tu la rencontres. » Ce dont il ne doute pas un seul instant, en atteste le sourire qu’il dédie à Rory dans le but de lui assurer encore une fois que ses paroles n’avaient rien d’un reproche. En attendant qu’il précise ses pensées, le blond en profite pour dégager une mèche de ses cheveux, sans doute encore plus amoureux de lui depuis qu’il les porte longs. « Si je l'ai pas fait avant c'est parce que... la plupart de mes visites chez ma mère oscillent entre des moments où elle est rayonnante et des moments où plus rien ne va. Je voulais juste pas te tracasser en te racontant pourquoi elle était aussi heureuse un instant et aussi lunatique le suivant. » Il hoche la tête aussitôt ses paroles prononcées, suivant ses pupilles des siennes pour ainsi lui prouver qu’il reste toujours avec lui, même lors de ces jours où les raisons de sourire sont bien moins nombreuses. “Je sais que ce n’est pas de sa faute. Ni celle de ta mère, au fond. Vous faîtes de votre mieux tous les deux et tu as le droit de vouloir gérer ça de front mais saches que je resterai là quoi qu’il arrive.” Il ne connaît pas l’alcoolisme d’aussi près que cela peut-être le cas de Rory mais l’anglais est patient, avenant, habitué à la misère humaine. Ce n’est pas une scène qu’il a envie de voir, loin de là, et il sait qu’il en ressortirait touché en plein cœur s’il venait à en être témoin mais pour Rory il serait prêt à tout. Peu importe ce que le brun peut juger bon pour sa mère, il s’alignera et le soutiendra dans sa décision, laquelle sera de toute façon bien difficile à prendre. Il racontera des histoires à sa mère lorsqu’elle sera sous un bon jour et tentera de la calmer, si Rory l’accepte à ses côtés, lorsque ce le sera moins. Le baiser que l’acteur dépose tendrement sur ses lèvres semble clôre la discussion de la façon la plus douce qui soit et sans que Swann ne cherche à aucun moment à aller contre cette idée, en profitant au contraire pour prolonger le baiser de quelques précieuses secondes.

« Tu me rends heureux, ça a tout à voir avec toi. »
Si je t’aimais pas autant, je pourrais presque douter que tu trouves toutes ces phrases sur internet.

Tant il est doux, tant il est parfait, et tant Swann ne cesse de tomber amoureux de lui, encore et encore. « Sois juste toi-même, je t'assure que t'as besoin de rien d'autre pour qu'elle te trouve parfait. » Quelque chose lui dit que l’avis de Rory sur le sujet n’est pas totalement objectif mais peu importe, en réalité. Il cherche seulement à le rassurer à propos de sa première véritable rencontre avec sa mère en sa qualité de ‘petit-ami’ et, pour être honnête, il y arrive parfaitement. Le cœur de l’anglais s’apaise presque aussitôt, largement aidé par la vue du regard brillant de l’acteur, lui qui croit en Swann comme peu s’y sont osés avant lui. Un jour, il espère pouvoir lui tenir les mêmes mots lorsqu’il sera question qu’il rencontre sa mère. Un jour, seulement.

Animé par un irrépressible besoin de préciser les choses et surtout l’état d’esprit dans lequel il se trouve, le blond partage sans retenue sa joie à Rory, lui annonçant ainsi que leur vie est déjà parfaite telle qu’elle est aujourd’hui et que tout arrangement pour sa personne serait futile. Il n’a pas besoin de mettre autant d’énergie dans le processus, Swann pouvant jurer qu’il est déjà immensément heureux de partager sa vie. « Je le sais. » Pourtant, le blond précise le fond de ses pensées, observant le regard de son petit-ami devenir un peu plus brillant à chaque seconde écoulée. Ce n’est pourtant que la stricte vérité qu’il lui partage avec tendresse, ne cherchant à aucune instant à modifier la réalité pour qu’elle lui plaise davantage. « Mais je t'aime, toi, plus que j'ai jamais aimé quoi que ce soit d'autre. Et faire des choix qui me permettront de te faire passer en priorité, c'est ma façon de te prouver que tu comptes plus que tout. » Au tour de l’anglais de se montrer profondément attendri par ses mots, ne sachant retenir un sourire de circonstances. “Je sais.” Il répète à son tour, sur le même ton utilisé par Rory auparavant. Il ne peut pas douter d’être aimé autant qu’il l’aime en retour, tout comme il ne remet pas en question un seul instant la capacité de l’australien à se mettre en retrait pour rendre Swann heureux avant toutes choses. « Ça veut pas dire que j'ai peur de te perdre à nouveau, parce que j'ai confiance en toi. » Oh, Rory. Il n’avait jamais cru que ce pouvait être une question de confiance mais maintenant que les mots sortent de sa bouche, pourtant, ils sont empreints d’évidence. “Merci.” Personne ne remercie autrui pour lui avoir accorde sa confiance, généralement, mais Swann ne sait pas faire autrement, jugeant ô combien nécessaire de lui partager cette pensée. Merci de lui faire confiance autant que d’avoir toujours cru en eux, de toujours l’avoir soutenu, de toujours avoir été lui. « Et je te promets de toujours continuer à faire ce que j'aime, parce que cet équilibre me rend vraiment heureux. » Merci pour ça, aussi. “Je suis heureux de l’entendre.” Savoir Rory heureux est ce qui suffit très largement à égayer son propre quotidien.

Du bout des lèvres, le blond lui partage son idée et envie de retrouver une de leurs vieilles habitudes consistant à se retrouver sur les tournages lorsque l’emploi du temps de Swann le lui permettait, et Dieu sait qu’il faisait justement tout pour que ce soit le cas. « C'est une très bonne idée. » Leur vie d’avant n’avait rien à envier à leur quotidien sur bien des points mais pas celui-ci. Dès que Rory reprendra les tournages, l’anglais sait que son absence sera difficile à supporter et il ressent déjà le besoin de la combler autant que possible. Ainsi, il en profite pour appuyer l’idée de Rory à propos de vacances ensemble, ne sachant refuser la moindre opportunité de passer le plus de temps possible auprès de lui. Déjà, son immense sourire trahit la réponse qu’il s’apprête à donner, laquelle se veut évidemment positive. « Avec un tel programme, je vois pas comment ça pourrait pas être parfait. » Et sans même avoir décidé de la destination, les deux hommes savent déjà que tout sera parfait. Parce que finalement, les vacances ne sont qu’une excuse parmi tant d’autres pour s’évader de leurs obligations respectives et du reste du monde, le temps de quelques jours seulement. « Et si malgré tout tu préfères passer Noël tranquillement à Brisbane, on peut attendre quelques semaines et décider. Le mois prochain aussi, on aura quelque chose à fêter. » Et à nouveau, Swann retrouve l’habitude très largement ancrée de jouer avec les cheveux du brun, les plaçant derrière son oreille pour mieux les en extirper ensuite et les enrouler autour de son index. Dans le processus, son sourire ne trouve jamais le temps de s’effacer. “Et qu’est ce que tu dirais qu’on profite des fêtes de fin d’année pour partir en vacances et de mon anniversaire pour, disons, un grand week-end à deux ?” Il anticipe déjà que Rory ne pourra pas se donner des vacances tous les quinze jours (lui non plus, par ailleurs), alors il annonce déjà pouvoir très largement se contenter de ce qui s’offrira à eux, n’ayant de toute façon jamais été du genre à vouloir fête ses anniversaires. Tout est différent lorsqu’il s’agit d’une excuse pour passer du temps ensemble, voilà tout.

Les doigts que Rory laisse glisser entre ses boucles sont accueillis avec soulagement, Swann ayant tendance à devenir excessivement soucieux dès qu’il se veut question de son ami d’enfance. Il a beau l’apprécier, c’est pourtant un sentiment qui n’est pas partagé dès qu’il s’approche d’un peu de trop de ceux qu’il aime et s’évertue à tenter de les corrompre et Dieu sait quoi encore, le tout pour son simple plaisir personnel. Ses mèches volent doucement lorsqu’il hoche la tête face aux paroles de Rory, tant parce qu’il tombe d’accord avec lui sans mal que parce qu’il ne veut pas approfondir davantage le sujet, refusant d’assombrir cette journée pourtant placée sous le signe de la gaieté et du début des festivités de fin d’année. C’est dans le même élan que l’anglais, éternellement romantique, ne peut s’empêche de lui faire part de sa hâte à l’idée de passer les fêtes à ses côtés autant que le reste de sa vie avec. Le rire de Rory le rassure quelque peu face à l’aspect ô combien cliché de ses paroles. « C'est adorable. Juste adorable. » Tout comme lui, parce que le hasard fait bien les choses. « Moi aussi, j'ai hâte de passer chaque instant avec toi. Ce Noël sera le plus beau et je compte bien faire en sorte que l'année prochaine le soit tout autant. » Il se retient de lui préciser une fois de plus ô combien il l’aime, jugeant que ses yeux brillants parlent déjà à sa place autant que le font ses doigts posés contre ses hanches, occupés à en caresser doucement la peau, leurs deux corps éternellement rapprochés. Ce Noël sera le plus beau jusqu’à ce que le prochain le soit bien plus encore, et ainsi de suite. C’est une certitude et, à défaut qu’une troisième petite paire de chaussure puisse déjà être ajoutée au pied du sapin, Swann en profite pour faire la transition avec son neveu et son envie de l’inviter passer un peu de temps au loft. Il aurait tout à fait pu l’inviter à la collocation et le présenter à Llewyn, mais son coeur réside bien plus ici, déjà. La réponse de Rory, laquelle ne faisait déjà que peu de doutes, se veut sans appel : le garçon est considéré comme le bienvenu autant que cet appartement est déjà quelque peu le sien. Après tout, le brun l’a lui aussi vu grandir depuis son arrivée au pays et il le connaît depuis aussi longtemps que Swann, il y est sûrement tout aussi attaché que lui. « Bien sûr oui, ça me ferait super plaisir de le voir. Il pourra rester autant de jours qu'il le voudra, tu sais qu'il est toujours le bienvenu. » - “Il sera content de te revoir aussi, il a demandé de tes nouvelles pendant un moment.quand on était plus ensemble et quand Rory a soudainement disparu d’un paysage dont le garçon avait pris l’habitude et que, Swann n’a aucun mal à s’avancer, il appréciait réellement. Puisque personne ne lui dit jamais rien, l’anglais a toujours eu l’impression que son neveu avait fini par deviner pour eux et le véritable lien qui les unissait, quand bien même rien n’a jamais été dit frontalement. Il l’a sûrement tout autant vu comme un oncle que c’en était le cas pour Swann, notamment parce qu’ils étaient pour ainsi dire toujours ensemble dès qu’ils voyaient Noah.

C’est presque avec étonnement que l’anglais se souvient de leur objectif principal consistant à décorer un sapin horriblement vide, la faute à des discussions qui s’enchaînenant et occupent le temps bien plus qu’ils n’auraient pu le prévoir. Pourtant, toutes semblent essentielles, raison pour laquelle Swann ne revient à parler du sapin qu’après un long moment, demandant ainsi à ce que tout objet cassant soit placé en hauteur pour éviter tout désastre. « Que dirais-tu de cette branche, pour commencer ? » Une boule d’accrochée, plus qu’une trentaine d’autre et l’affaire sera réglée. Pourtant, Swann en est encore au point d’observer avec un sourire attendri celle que son petit-ami vient de placer, comme si elle pouvait avoir une signification toute particulière à leurs yeux. « Quand je vois cette boule, je me dis toujours qu'aussi fou que ça puisse être j'ai jamais vraiment vu la neige tomber à Noël. » D’abord largement étonné, l’anglais en revient pourtant à la raison, se remémorant du pays dans lequel ils vivent, et celui qui a toujours vu grandir Rory - oh, quel chanceux. « Quand on est allés en Suisse, j'en ai aperçu dans certains endroits, mais c'était pas vraiment la saison. Et la fausse neige qu'on utilise pendant les tournages ne compte pas, évidemment. » Il ne peut que répondre à son rire par un autre similaire. Jamais il n’aurait cru pouvoir tenir de conversation avec qui que ce soit au sujet de fausse neige utilisée sur les tournages, encore moins que la personne en question serait son petit-ami. Tout semble irréel et pourtant les caresses contre sa nuque lui font comprendre que tout ceci est son quotidien, à nouveau. “Tu aurais pu la voir si on y était allés un peu plus tôt. Ou plus haut sur les montagnes. Je savais pas que t’en avais envie.” Sinon, ils auraient à coup sûr prolongé de quelques jours ce séjour salvateur, et cette fois-ci peu importe ce qu’en disaient leurs agendas tant ils avaient pu être heureux, là-bas. Ce n’est peut-être que la preuve qu’ils ont besoin d’y retourner pour mieux faire les choses, cette-fois. « Est-ce qu'il neige souvent, à Londres ? » Et à la simple mention de la ville qui l’a vu naître et grandir, un long frisson parcourt le dos du blond sans que ce ne soit moindrement dû aux caresses de son petit-ami. Ses yeux ne cherchent pas à éviter les siens mais il est bien incapable de mimer la moindre joie. « On n'est pas obligés d'en parler si tu préfères pas. » De ses grands yeux soudainement inquiets, il l’observe décorer le sapin d’une boule supplémentaire avant d’accrocher ses doigts à leurs homologues dès qu’il approche une main salvatrice de la sienne. Swann sait bien que le sujet ne porte pas réellement sur la neige qui tombe ou non à Londres mais même si cela n’avait été que ça, il sait déjà que sa réaction n’aurait rien eu de rationnelle. Ainsi, dans le but de rassurer Rory et de lui assurer qu’il n’a rien fait de mal et que le problème ne vient certainement pas de lui, le blond resserre encore un peu plus ses doigts contre les siens en même temps qu’il vient déposer un baiser nécessaire contre ses lèvres. Il le laisse se prolonger avec une certaine passion, retardant ainsi le moment où il lui devra des explications. “Tu adorerais Londres. Tu connais déjà toutes les expressions, les plats, le culte voué à Doctor Who et la Reine, tu passerais pour un parfait anglais.” qu’il commence alors, tentant dans un premier temps de le rassurer par un sourire qui ne bernerait pourtant pas grand monde et surtout pas Rory. Au moins, il ne lui ment pas, et c’est ce à quoi il s’accroche avant toutes choses. “Mais j’ai absolument aucune envie d’y retourner pour le moment.” Pas même avec lui, la seule personne capable de le rassurer au plus haut point. Personne ne s’en sortirait mieux que lui dans ce rôle, c’est une certitude, mais il y aurait bien trop de morceaux de Swann à ramasser ici et là pour qu’un voyage en terre anglais ressemble à autre chose qu’un suicide assisté. “Au delà de ça, je m’en sens surtout incapable. La dernière fois… Tu sais ce que ça a donné. Les choses vont mieux depuis mais j’ai aucune assurance que ça resterait ainsi si j’y retournais.” Parce que la dernière fois qu’il est allé à Londres, il y a un an à peine, cela a précipité sa chute et avec elle une tentative de suicide minablement ratée. Ce voyage représente à lui seul le début d’une lente descente aux Enfers et son quotidien est bien trop heureux pour qu’il veuille ne serait-ce prendre le risque de le remettre en question. Ses yeux ne lâchent pas ceux de Rory, tentant de le rassurer autant que possible alors que sa main libre se pose dans son dos pour le garder proche. Il va mieux, il se reconstruit, mais il ne peut pas non plus agir comme si rien ne s’était passé et s’il peut confesser ces pensées à quelqu’un, c’est bien lui. “On y retournera ensemble un jour, c’est promis, et on fera en sorte de choisir le seul et unique jour de l’année où la pluie se transforme en neige.” Finalement, et comme à son habitude, Swann ne sait que demander à Rory de l’attendre, traînant éternellement la patte. Il dépose finalement un baiser contre son front, essayant de prouver à sa façon qu’il n’est pas réellement le genre de chien boiteux qu’on aurait dû abattre il y a longtemps de ça plutôt que de se prendre d’affection pour la bête.

Tentant à sa façon de passer à autre chose, il se détache du brun pour accorder son attention aux guirlandes de Noël, lesquelles il entoure avec attention autour du sapin, les lèvres serrées contre ses dents ayant encore tendance à trahir son émotivité soudaine.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Uulo
POSTS : 7304 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. EmptySam 15 Jan - 1:32



i see by the angel beside me
that love has a reason to shine.

Ça a toujours été le cas.” Et c'est son cœur qui une fois encore se remplit d'amour tandis qu'il accueillit et prolongea avec douceur le baiser que Swann déposa sur ses lèvres. Si à plusieurs époques de sa vie Rory avait pu compter sur le soutien infaillible de sa fratrie lorsque ses propres parents n'assuraient pas toujours leur rôle comme ils l'auraient peut être du, ce n'est qu'en rencontrant Swann qu'il avait pour la première fois véritablement nourri l'impression d'avoir trouvé un être capable de comprendre et d'accepter chaque partie de lui. Chaque défaut, chaque crainte, chaque moment où il redoutait de ne pas être assez ou de ne pas être un socle suffisamment solide pour ceux qu'il aimait. Chaque fois qu'il doutait de lui-même au point de se demander s'il serait à la hauteur quand Swann méritait qu'il devienne la meilleure version de lui-même pour lui. Chaque fois, aussi, qu'il plongeait son regard dans le sien et se demandait l'espace d'une seconde si Swann le regarderait toujours avec autant d'amour, quand lui ne doutait pas un seul instant qu'il l'aimerait toujours aussi sincèrement dans d'ici dix et même vingt ans. Ces moments ne duraient jamais bien longtemps lorsque Swann glissait ses doigts entre les siens et que sa propre respiration se calquait aussitôt sur la sienne. Il était le seul à pouvoir lui faire ressentir un tel sentiment de sécurité, le seul à percevoir ses doutes avant même qu'il ne les verbalise, le seul à savoir guérir en l'espace d'un seul baiser des années de remises en question. Le tonnerre pourrait bien gronder à en faire trembler ces murs qu'il trouverait toujours le plus doux des refuges entre ses bras. “C’est le cas. Pour ça aussi, tu es ma plus belle exception.” Et il souriait comme il avait rarement souri, Rory, comme s'il tombait encore un peu plus amoureux qu'il ne l'était déjà. Swann lui faisait confiance et ça valait tout l'or du monde à ses yeux, sachant tout ce que ça représentait à l'échelle d'un parcours de vie qu'il savait compliqué et parfois douloureux. Tout ce qu'il avait toujours voulu, dès l'instant où l'anglais avait fait partie de sa vie, c'était qu'il puisse en retour trouver auprès de lui la sérénité et l'équilibre qui lui avait si longtemps manqué. Entendre ces mots aujourd'hui ne sonnait pas seulement comme une victoire, mais comme la preuve qu'ils s'apportaient tout autant l'un à l'autre. Et qu'ils n'étaient pas seulement unis par un amour infaillible depuis de longues années déjà : ils étaient aussi des partenaires de vie, aujourd'hui prêts à affronter toutes les épreuves qu'elle pourrait mettre sur leur chemin sans plus jamais avoir à avancer autrement que tous les deux.

Rayon de soleil de chacune de ses journées, Swann l'était aussi pour chacun de ses proches et pour chaque personne qui plus généralement connaissait l'être solaire et profondément tendre qu'il était. Celui dont un seul sourire suffirait à panser n'importe quelle plaie et à chasser n'importe quelle douleur, rien que pour au moins une seconde, parce que c'était l'effet qu'avait Swann sur les autres. Il les aidait sans jamais rien attendre en retour, il les soutenait même quand certains n'en feraient peut être pas autant pour lui, dévoué à chacun d'eux y compris à ceux qu'il rencontrait parfois pour la première fois. C'était pour toutes ces raisons et tant d'autres encore que Rory ne pourrait pas être plus fier que de pouvoir aujourd'hui tenir sa main et informer ses proches que oui, il l'aimait. Que oui, il était l'homme qui faisait battre son cœur. “Arrête, tu vas me faire rougir.« Tu es adorable quand tu rougis. » Alors ça n'avait rien d'une mauvaise chose à ses yeux, surtout si ça voulait dire qu'il prenait conscience de tout ce qu'il apportait aux autres et de tout ce qui faisait de lui un être au grand cœur, de ceux que n'importe qui voudrait avoir dans sa vie. Rory ne doutait pas que là dehors, beaucoup auraient besoin d'un Swann pour reprendre confiance en eux et retrouver le sourire même lorsque le cœur n'y était pas vraiment. Et il ne cesserait jamais de se réjouir pour toutes les personnes qui auraient la chance de le compter comme un ami, ne sachant que trop bien quel bonheur pouvait apporter une vie aux cotés de l'anglais. Si Rory n'était pas prêt à partager à tous les niveaux ni en ce qui concernait l'amour de Swann, il considérait en revanche chaque personne chère au cœur de l'anglais comme un ami.

Et s'il n'avait jamais eu le moindre secret pour Swann, Rory n'en aspirait pas moins à le préserver des rapports parfois compliqués qu'il entretenait avec sa famille – sa mère en tête de liste. Les choses fluctuaient bien souvent au gré des humeurs et du degré d’alcoolémie de cette dernière, faisant qu'aucune de leurs rencontres ne ressemblait jamais à la précédente. Parfois tout allait pour le mieux, parfois il ressortait du manoir familial avec les larmes aux yeux et une boule tenace au fond du ventre. Dans ces moments-là il se jurait bien souvent qu'il laisserait passer plusieurs semaines avant d'y remettre les pieds, mais finissait toujours implacablement par répondre à ses invitations. “Je sais que ce n’est pas de sa faute. Ni celle de ta mère, au fond. Vous faîtes de votre mieux tous les deux et tu as le droit de vouloir gérer ça de front mais saches que je resterai là quoi qu’il arrive.” Et ce sont ses doigts qui doucement se frayèrent un chemin contre la joue de son petit-ami, y imprimant une douce caresse tandis qu'il plongea ses yeux au fond des siens. « Je sais. Merci. » D'être là, de comprendre, de se mettre à sa place. D'être tout simplement le meilleur soutien dont il pourrait rêver dans les moments où Rory n'était pas sûr de bien s'y prendre ni même d'être un fils à la hauteur, peu importe tous les efforts et toute l'énergie qu'il pouvait déployer pour tenter de l'aider, elle. « Merci aussi de l'avoir jamais jugée. » Sa mère, malgré ses erreurs et ses problèmes qui ne faisaient pas toujours d'elle quelqu'un de facile à vivre mais qui n'altéraient jamais totalement la femme charmante qu'elle pouvait être dans ses moments de lucidité. Du fond du cœur, Rory espérait lui faire rencontrer cette femme-là, parce qu'il n'avait pas le moindre doute qu'elle saurait trouver toutes les qualités qui soient à son petit-ami. « Et de pas t'être enfui en courant le jour où tu as su que les choses étaient pas toujours simples dans ma famille. » Une famille qu'il savait loin d'être parfaite, même s'il demeurait énormément d'amour entre eux. Une famille qui traînait son lot de casseroles mais qui bien souvent avait demeuré unie même dans les temps les plus durs. Tout était plus compliqué depuis quelques mois mais Rory avait l'espoir que tout s'arrange bientôt : c'est dans ces conditions qu'il espérait alors faire à Swann une place à part entière dans cette famille qui finalement avait toujours été la sienne en retour.

Si je t’aimais pas autant, je pourrais presque douter que tu trouves toutes ces phrases sur internet.
« Et si je t'aimais pas autant je pourrais presque en être offensé. »

Mais offensé, Rory ne le serait jamais et encore moins d'avoir une nouvelle fois la preuve que Swann ferait assurément un beau-fils parfait aux yeux de sa mère, laquelle le connaissait déjà suffisamment pour avoir déjà noté combien le visage de Rory s'illuminait systématiquement en sa présence. Et ça, avant même d'avoir eu la confirmation que c'était bien de l'amour qui brillait au fond de ses yeux lorsqu'il les posait sur Swann. Dans ces conditions, Rory ne voyait pas comment les choses ne pourraient pas bien se passer. Et parce qu'il était prêt à tous les efforts pour que leur future vie à deux se passe elle aussi du mieux possible, c'est son emploi du temps qu'il se savait capable de réagencer pour pouvoir passer plus de temps encore aux cotés de l'anglais. Des changements qu'il opérerait progressivement si ça s'avérait nécessaire, et parce que rien au monde ne pourrait le rendre plus heureux qu'une vie près de lui : pas même une passion pour laquelle il avait pourtant beaucoup sacrifié, peut être trop parfois. Il était sa constante, sa ligne directrice, et la raison pour laquelle il ferait toujours passer son bonheur, leur bonheur ensemble, avant le reste. Rêver et se projeter étaient plus que jamais deux choses qu'il voulait plus que tout faire avec lui. “Je sais.” Qu'il sache qu'il ferait toujours de lui la première de ses priorités était tout ce dont Rory avait besoin. Ça, et le fait qu'il ne douterait jamais de lui ni de son intention de rester à ses cotés, peu importe la suite. Après tout ce qu'ils avaient traversé, après tout ce qu'ils avaient gardé pour eux ces derniers mois avant de se sentir prêts à s'ouvrir leur cœur, son amour n'était pas une chose qu'il pourrait ni ne voudrait mettre en doute. “Merci.” Son sourire s'étira tandis que ses doigts s'attelèrent à profiter de leur proximité pour caresser sa peau, ses lèvres ne résistant quant à elles pas à l'envie de retrouver les siennes dans un long et tendre baiser. Si tant est qu'il y ait des choses dont il puisse se lasser, ces moments-là n'en feraient incontestablement jamais partie. “Je suis heureux de l’entendre.” Et Rory tiendrait promesse là encore, convaincu que l'équilibre parfait se trouvait entre son amour pour Swann et sa passion pour la comédie. Faire en sorte de dégager plus de temps pour l'homme qu'il aimait ne signifiait pas renoncer complètement au reste : il ferait au mieux pour que leur vie de couple n'en soit que plus heureuse et épanouie.

S'éloigner de Brisbane pour quelques jours n'avait finalement jamais paru une si bonne idée qu'entre les fêtes de fin d'année et l'approche de l'anniversaire de Swann. Quand bien même il n'était pas sans savoir que l'anglais l'avait longtemps vu comme un jour qu'il n'était pas si nécessaire de fêter, il avait à cœur de le rendre spécial et de lui rappeler qu'ils pourraient désormais célébrer chaque année qu'ils passaient ensemble sans jamais qu'il n'est à en être autrement. “Et qu’est ce que tu dirais qu’on profite des fêtes de fin d’année pour partir en vacances et de mon anniversaire pour, disons, un grand week-end à deux ?« J'en dis que c'est une merveilleuse idée. » Et son sourire heureux ne le tromperait pas : il aimait cette idée aussi parce qu'elle ferait une parfaite excuse pour passer encore plus de temps tous les deux, qui plus est dans un cadre dépaysant. Swann et lui en étaient encore à retrouver leurs marques et à profiter de leurs premiers instants de couple après une séparation qui n'avait pu que leur paraître trop longue, ces quelques jours rien qu'à deux ne pourraient que les rapprocher plus encore. Et c'était tout ce que Rory voulait, en plus de s'endormir à la belle étoile dans ses bras et lui parler de constellations pendant des heures – quand bien même il ne connaissait pas aussi bien le sujet qu'il aimait bien le croire. « Et que je te suivrais n'importe où, n'importe quand. » C'était on ne peut plus vrai et Swann n'aurait qu'un seul mot à dire pour qu'il monte en vitesse boucler sa valise et décolle avec lui sur le champ. Il lui faisait toute confiance et ne s'imaginait pas d'endroit qui ne soit pas paradisiaque s'il s'y rendait avec son petit-ami. Le paysage le plus gris et pluvieux arborerait forcément à ses yeux les plus belles couleurs s'il l'admirait avec lui. Quant à Noah, sa présence aux cotés de Swann avait toujours inspiré la plus grande joie à Rory qui naturellement s'était attaché au jeune garçon au fil de leurs rencontres, chaque fois un peu plus attendri. Le revoir lui ferait profondément plaisir et il était tout aussi impatient de voir le visage de Swann se fendre d'un immense sourire lorsque son neveu leur rendrait visite. Il était naturellement ici chez lui et Rory se ferait une véritable joie de tout préparer pour sa venue, même s'il ne devait rester que quelques jours. “Il sera content de te revoir aussi, il a demandé de tes nouvelles pendant un moment.” Son sourire ne put que s'étirer avec beaucoup de douceur à cette idée, alors qu'aujourd'hui de telles paroles ne lui inspiraient plus la moindre mélancolie. Repenser à l'époque où Swann et lui étaient séparés lui ferait toujours un immense pincement au cœur mais ils avaient aujourd'hui bien trop de raisons d'être heureux pour qu'il veuille encore remuer le passé. « Il a toujours été tellement mignon. Je me demande bien à qui il me fait penser. » Mignon et attachant à l'image de son oncle, tel que le laissa entendre le sourire au coin de ses lèvres, et ce peu importe que Noah et lui n'aient finalement aucun sang en commun. Ça ne devrait pas avoir la moindre importance et Rory savait que son lien avec son neveu ou n'importe quel autre McGrath n'en serait jamais moins fort pour autant. « Il doit avoir tellement grandi, j'ai hâte de voir ça de mes propres yeux. » Hâte aussi de le serrer dans ses bras et de prendre lui aussi enfin de ses nouvelles de vive voix.

Le sapin prenait forme et ce n'était pourtant pas faute de trouver mille raisons de s'en détourner, le bonheur qu'éprouvait Rory de décorer le loft pour les fêtes résidant après tout aussi dans le fait de partager tout ça avec Swann. C'était même tout ce qu'il pouvait demander de plus précieux pour Noël : une infinité de moments comme ceux-là avec lui, à sourire et s'émerveiller chaque fois qu'il trouvait une nouvelle raison de se considérer comme l'homme le plus chanceux qui soit de partager sa vie. Dieu sait que sa liste était déjà longue mais qu'elle se serait encore allongée d'ici à ce qu'ils aient déterminé de décorer cet arbre. “Tu aurais pu la voir si on y était allés un peu plus tôt. Ou plus haut sur les montagnes. Je savais pas que t’en avais envie.” Observer la neige tomber était comme un vieux rêve qu'il se contentait la plupart du temps de poursuivre au travers d'un écran de télévision, sans qu'il n'en soit pourtant jamais véritablement malheureux. Aujourd'hui encore moins. « J'avais pas envie d'en faire une idée fixe. Je voulais avant tout qu'on profite du voyage et tout était de toute façon inoubliable avec ou sans neige. » Il assura doucement, poursuivant d'une main ses caresses contre la nuque de l'anglais. Tout était à l'époque réuni pour que ce voyage leur laisse d'innombrables souvenirs et Rory ne voudrait pas en réécrire une seule ligne, à l'image de leur histoire dans son entièreté. Ils en étaient aussi là aujourd'hui, ensemble, parce que rien ne s'était passé différemment.

Alors c'est avec sa prudence habituelle qu'il aborda le sujet de Londres, n'ayant à nouveau aucune intention de forcer Swann à en parler ou à se remémorer sa ville d'origine s'il ne s'y sentait pas encore prêt. Il le lui avait dit, ils avaient tous les temps d'entrer dans les détails un jour et rien de ce qu'il pourrait de toute façon lui confier ne pourrait changer quoi que ce soit à l'amour qu'il lui portait. Il le lui avait déjà assuré et le lui assurerait à nouveau, rien que pour qu'il en soit absolument sûr. “Tu adorerais Londres. Tu connais déjà toutes les expressions, les plats, le culte voué à Doctor Who et la Reine, tu passerais pour un parfait anglais.” Il n'en doutait pas et l'idée ne pouvait que l'amuser, lui qui s'imaginait déjà tromper n'importe quel passant sur ses origines, à un ou deux détails près peut être. Et encore. « Et après tout ce temps je suis presque sûr que je saurais imiter ton accent. Bon, avec plus ou moins de succès peut être. » Ça ne ferait que leur donner l'occasion de rire de bon cœur s'il reproduisait approximativement l'accent anglais, tel qu'il l'avait toujours trouvé si fascinant et attendrissant de la bouche de son petit-ami. C'était le genre de détails qui quelques années en arrière avaient sans doute aidé à ce qu'il en tombe irrémédiablement amoureux, quand bien même il pourrait citer un nombre incalculable d'autres détails qui eux aussi avaient nettement aidé. Swann avait tout simplement sonné l'évidence pour lui et il n'aurait pas pu lutter contre la force de ses sentiments même s'il avait voulu – ce qui n'avait évidemment pas été le cas. “Mais j’ai absolument aucune envie d’y retourner pour le moment.« Je comprends. » Il souffla avec douceur, profitant que leur proximité demeure intacte pour déposer amoureusement ses lèvres contre sa tempe. “Au delà de ça, je m’en sens surtout incapable. La dernière fois… Tu sais ce que ça a donné. Les choses vont mieux depuis mais j’ai aucune assurance que ça resterait ainsi si j’y retournais.” Il savait, Rory, combien son dernier voyage au Royaume Uni avait laissé des traces. Il y repensait encore parfois avec le cœur serré, doublement brisé de songer qu'il n'avait pas pu être présent pour lui à l'époque comme il l'aurait voulu. « Tu sais que je te forcerai jamais à y retourner avant que tu y sois prêt. Ça peut bien être dans quelques mois ou dans quelques années, ça n'a aucune importance. » Aucune, et ils n'étaient pas obligés non plus d'en faire une fin en soi. Ils iraient tous les deux un jour, oui, mais ils avaient toute la vie devant eux désormais. « Je serai heureux que tu me fasses visiter Londres le jour où tu m'y emmèneras mais j'ai l'intention d'aller nulle part, alors rien ne presse. » C'est auprès de lui qu'il comptait bien rester, auprès de lui qu'il comptait bien vieillir. Et ce n'était pas son envie de voir la neige recouvrir Londres ou de plonger dans l'univers de son petit-ami qui y changeraient quoi que ce soit. Il serait patient. “On y retournera ensemble un jour, c’est promis, et on fera en sorte de choisir le seul et unique jour de l’année où la pluie se transforme en neige.” Oh, comme l'image qui lui venait en tête était douce. « Même si c'est pas le cas, qu'on se trompe dans nos calculs ou que la neige décide de nous bouder, je sais que ce sera quand même parfait. » Parce qu'ils seraient une nouvelle fois tous les deux et qu'ils pourraient ce jour-là se tenir la main dans les rues de Londres sans craindre que qui que ce soit les voit. « Comme ce sapin. » Il glissa dans un doux sourire, sa main libre attrapant une nouvelle boule qu'il accrocha à son tour minutieusement à une branche. « Et tout le reste, aussi. Parce qu'on est tous les deux à présent, et que quoi qu'il puisse arriver je sais qu'on l'affrontera ensemble. » Rien ne se mettrait plus jamais entre eux, il se l'était promis, et ils n'auraient plus à repasser par des moments aussi pénibles que ces dix-huit derniers mois.

« Tu es ce que j'ai de plus précieux au monde. Et je suis prêt à prendre du retard sur la décoration du loft rien que pour te le rappeler. » Alors que Swann était bien placé pour savoir qu'il y accordait beaucoup d'importance, particulièrement cette année où ils fêtaient leur premier Noël tous les deux depuis leurs retrouvailles. Et s'il passerait effectivement les prochaines minutes à se concentrer pour recouvrir ce sapin de ses plus belles guirlandes et lumières – il serait à peine plus chargé que les autres années, c'est promis – c'est dans le regard de Swann que le sien se perdit bien volontiers quelques secondes de plus.



(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. JTdVfXP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QqLqwzn
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. QoPDAKU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. E0B9M70
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. HZjB4DU
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 872289volunteer
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. KPZB94a
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Lcds5AP
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Qi7UeVN
(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. (rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(rowann #19) i see by the angel beside me that love has a reason to shine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-