AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
Voir le deal
159.99 €
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

 i hope i was your favorite crime (stellory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
i hope i was your favorite crime (stellory) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
i hope i was your favorite crime (stellory) Uulo
POSTS : 7334 POINTS : 2130

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i hope i was your favorite crime (stellory) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

i hope i was your favorite crime (stellory) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i hope i was your favorite crime (stellory) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i hope i was your favorite crime (stellory) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i hope i was your favorite crime (stellory) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

i hope i was your favorite crime (stellory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

i hope i was your favorite crime (stellory) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyDim 1 Aoû - 3:15



i hope i was your favorite crime.

Deux cartons. Voilà ce qui résumait aujourd'hui les six mois qu'avait duré sa relation avec Stella et la place que la jeune femme avait prise dans sa vie au cours de l'année. Deux cartons qu'il avait veillé à remplir avec soin, ne souhaitant pas rendre la situation plus difficile et douloureuse qu'elle ne l'était déjà. Rory n'avait jamais été un grand fan des ruptures aux faux airs de tragédies grecques, laissant depuis toujours les portes qui claquent et les assiettes qui volent à sa sœur Rosalie, qui tenait son caractère bien trempé de leur père. Il n'éprouverait aucun soulagement à taper du poing dans un mur ou à jeter les affaires de son ex petite-amie par la fenêtre du salon, simplement parce que ça ne lui ressemblait pas et que c'était encore moins ce qu'il voulait pour eux, même après tout ça. Quelques jours avaient passé depuis qu'ils avaient pris la décision de mettre un terme à leur histoire, grandement aidés par ces messages sans équivoque échangés entre la jeune femme et l'une de ses amies. Des messages que Rory n'aurait jamais pensé lire mais sur lesquels il était tombé un peu par hasard, n'imaginant pas qu'ils sonneraient à eux seuls la fin d'une histoire dans laquelle il avait d'abord cru sincèrement, peu importe qu'il leur ait peut être manqué le seul ingrédient qui à long terme aurait pu garantir à cette relation une issue différente : l'amour. Peut être qu'entre eux les choses avaient mal démarré dès le départ, peut être que Stella avait toujours été bien plus intéressée par l'idée de profiter de sa générosité que de son affection, mais ça n'empêchait pas Rory d'éprouver une sincère tristesse à l'idée d'avoir probablement cru en quelque chose qui n'avait jamais réellement existé. Il tenait à elle, quand bien même ça n'aurait peut être pas suffi à sauver leur histoire même sans que la vérité n'éclate, et aujourd'hui il ne pouvait pas gérer cette séparation autrement qu'avec le respect et l'affection qu'il lui avait malgré tout toujours porté.

On sonna à la porte, et il comprit qu'elle avait quelques minutes d'avance sur l'heure à laquelle ils avaient convenu qu'elle passerait récupérer le reste de ses affaires. Peut être parce qu'elle voulait mettre cette histoire derrière elle le plus tôt possible, peut être parce qu'elle aussi tenait à leur éviter plus de complications en n'éternisant pas les choses. Rory ne pouvait maintenant s'empêcher de se dire qu'elle avait toujours parfaitement maîtrisé l'art du timing, que c'était même probablement grâce à ça qu'elle avait pu l'approcher le jour de leur rencontre, et ceux qui avaient suivi. Toujours au bon endroit, toujours au bon moment, les coïncidences étaient si nombreuses qu'il ne pouvait aujourd'hui que se demander comment il avait pu ne rien voir. Ne rien pressentir. Sans doute impressionné par l'assurance qu'elle dégageait au premier abord, sans doute touché qu'une jeune femme aussi ravissante lui montre un intérêt qu'il pensait sincère, il y avait sans doute cru un peu trop fort, un peu trop vite. Aujourd'hui il ne lui restait que des regrets, et la certitude qu'ils n'auraient peut être pas su se rendre pleinement heureux, peu importe les efforts que lui aurait été prêt à faire. « Salut. » Il l'accueillit au moment d'ouvrir la porte et de la faire entrer, un sourire pincé sur les lèvres et le besoin irrépressible de s'occuper les mains d'une manière ou d'une autre. Il s'approcha alors d'une des étagères du salon et y manipula une petite figurine en bois que Wendy lui avait fabriqué avec sa classe lorsqu'elle n'avait encore qu'une dizaine d'années. Il était nerveux, sans que ce soit une surprise. « J'ai mis tes affaires de coté, je crois avoir rien oublié. » Tout était soigneusement disposé dans les deux cartons posés au centre de la pièce, remplis de ce que Stella avait laissé derrière elle au fil de ses visites. Des vêtements, des produits de beauté, des livres, de nombreux cadeaux qu'il lui avait offert et toutes sortes d'effets personnels qui n'avaient désormais plus aucune raison de demeurer entre ces murs et seraient probablement bien mieux entre les mains de leur propriétaire. « J'ai aussi retrouvé deux-trois photos, mais je... enfin, je savais pas si tu voudrais les garder. » Son regard s'échoua sur les quelques polaroids qu'il avait disposé devant eux à défaut de savoir si elle voudrait repartir avec. Des photos qu'il était heureux de faire avec elle à l'époque, mais qu'il ne pouvait s'empêcher de regarder avec mélancolie aujourd'hui. Souriait-elle sincèrement sur ces clichés, ou n'y avait-il rien de vrai là non plus ? « Si tu es trop chargée, je t'aiderai à porter les cartons. » Il proposa après une seconde, souhaitant sincèrement que les choses se passent au mieux à défaut de pouvoir maintenant en dire autant de leur histoire. Aussi déçu soit-il de réaliser à quel point tout ça représentait un immense gâchis, Rory n'avait aucune envie de se montrer agressif ou blessant. « J'ai fait du café, si tu veux. » Il l'avait préparé en se disant qu'ils pourraient ainsi se quitter en douceur, sans que davantage de mal ne soit fait, malgré les innombrables questions qu'il rêvait de lui poser pour avoir une chance de comprendre.



i hope i was your favorite crime (stellory) JTdVfXP
i hope i was your favorite crime (stellory) QqLqwzn
i hope i was your favorite crime (stellory) QoPDAKU
i hope i was your favorite crime (stellory) E0B9M70
i hope i was your favorite crime (stellory) HZjB4DU
i hope i was your favorite crime (stellory) 872289volunteer
i hope i was your favorite crime (stellory) KPZB94a
i hope i was your favorite crime (stellory) Lcds5AP
i hope i was your favorite crime (stellory) Qi7UeVN
i hope i was your favorite crime (stellory) 0f0M9Ir
 :l: :
 


Dernière édition par Rory Craine le Lun 16 Aoû - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyMer 4 Aoû - 8:39


i hope i was your favorite crime.
STELLA & @RORY CRAINE

Alors que tu regardes pour la dernière fois ton apparence dans le miroir à l’entrée de ton immeuble, tu revois le moment se jouer comme s’il était arrivé hier. Tu te souviens d’être sortie de la douche, prête pour une journée avec Rory. Etrangement, tu ne te souviens pas de ce que vous aviez prévu mais qu’importe. Quand ton regard avait croisé le sien, tu avais su instantanément que rien de tout ce que vous aviez prévu ne se réaliserait, que rien ne se réaliserait plus entre vous. Ce regard, tu l’avais déjà croisé plusieurs fois, tu ne le connaissais que trop bien. Il te suffit d’un regard vers ton portable pour comprendre que tu trouverais à l’intérieur la raison de ce regard de la part de Rory. Tellement habituée aux regards aimants et admirateurs, ces regards doux qui vous donnaient l’impression d’être entourée d’une couverture toute douce, c’est comme si l’on venait de te frapper. Tu n’avais d’abord rien dit, te dirigeant vers la chambre pour t’habiller. Tu avais toujours su que ta relation avec Rory était à durée déterminée sauf que tu avais pensé que la date de fin, ce serait toi qui la choisirais. Perdre le contrôle de cette histoire ne te plaisait pas du tout et te faisait légèrement paniquer. Mais tu avais géré cela plus tard. Quelques paroles échangées avec Rory te suffirent à comprendre ce qui s’était passé et tu tentais une explication mais il n’était pas en capacité de t’entendre, pas cette fois-là. Et s’il y a une chose à laquelle tu te refuseras toujours, même pour Rory Craine, c’est de le supplier de t’écouter. A la place, tu avais décidé de lui laisser le temps de digérer ce qu’il venait de découvrir et tu lui avais dit de t’appeler quand il se sentirait prêt. Tu n’avais ensuite pas trainé dans cet appartement dans lequel tu t’étais installée un peu plus tous les jours. Les jours suivants, tu t’étais concentrée sur ton boulot de serveuse. Après la disparition de Matt, il y avait fort à faire et le Death Before Decaf avait toujours été un refuge quand tu avais besoin de disparaitre quelques temps. Tu avais fini par renvoyer un message à Rory pour lui dire que tu étais disponible s’il souhaitait discuter et puis ensuite tu avais attendu. Ne pas contrôler la situation te rendait complètement folle mais malheureusement, tu n’avais pas pu faire autre chose qu’attendre.

Et puis le texto était arrivé te proposant de passer chez Rory pour récupérer les affaires que tu y avais laissées au fil du temps. Tu avais accepté sans hésitation, vous aviez convenu d’une heure et te voilà désormais en marche vers son appartement. Tu arrives devant chez lui en avance, tu es incapable d’être en retard. Tu connais l’importance d’un bon timing alors dans une tentative de reprendre la main dans cette situation, tu lui imposes ton arrivée un peu plus tôt que prévu. Tu pénètres dans l’immeuble puis tu te diriges machinalement vers la porte de chez Rory. Il te semble soudainement bien loin le temps où tu pouvais entrer et sortir à ta guise alors tu actionnes la sonnette et tu attends que l’on vienne t’ouvrir. Quand Rory apparaît, il te salue avant de te laisser entrer : « Salut. » Tu réponds avec un mouvement de tête préférant garder tes mots pour autre chose que des banalités qui ne sont là finalement que pour faire taire le silence. Tu rentrer dans l’appartement et tu vois les cartons que Rory ne tarde pas de t’indiquer : « J'ai mis tes affaires de coté, je crois avoir rien oublié. » L’envie d’aller vérifier si ces cartons contenaient les cadeaux que t’avaient faits Rory au fil des mois était forte, c’était presque une nécessité à tes yeux mais tu te retins, pour l’instant. Ces cadeaux, tu voulais les récupérer et pas vraiment pour leur valeur sentimentale, juste parce que tu avais un besoin viscéral de garder tous ces cadeaux luxueux et de les ajouter à ta collection. De ton côté, tu n’as rien à lui ramener parce que Rory n’avait jamais mis les pieds dans ton appartement comme la plupart de ton entourage. Il s’approche ensuite des cartons en te disant : « J'ai aussi retrouvé deux-trois photos, mais je... enfin, je savais pas si tu voudrais les garder. Si tu es trop chargée, je t'aiderai à porter les cartons. » Dans les mots qu’il venait de prononcer, tu comprenais que la blessure que tu avais ouverte était réelle pour lui et qu’il doutait de toute affection que tu pouvais avoir à son égard. Ce n’était pas parce que tu l’avais approché avec un but précis en tête que tu n’avais pas de coeur non plus. Si c’était le cas, tu aurais sans doute joué ce rôle bien différemment. « Je veux bien les garder ou une partie si tu veux en garder toi aussi. » Dis-tu en attrapant certaines d’entre elles que tu déposais au dessus d’un carton. « Et ne t’en fait pas, je me débrouillerai pour les cartons, je ne veux pas te déranger plus que je ne l’ai déjà fait. » Tu mentais bien entendu car si tu t’écoutais, tu poserais tes affaires et t’installerais pour imposer ta présence à Rory jusqu’à ce qu’il accepte que tu n’étais pas la méchante dans l’histoire et que la fin de votre relation ne voulait pas dire la fin de tout contact. Mais tu avais un peu plus de tact que cela donc tu n’en fis rien. « J'ai fait du café, si tu veux. » Cette fois, tu ne peux t’empêcher de laisser échapper un petit rire en secouant la tête. Quand tu avais décidé de te rapprocher de Rory, tu n’avais pas imaginé que derrière l’acteur se cachait cette bonté qui, même après avoir été profondément blessé, semblait ne jamais disparaître. Plongeant ton regard dans le sien, tu poussais un petit soupir avant de poser ton sac à main sur la table près des cartons et de lui dire : « Tu sais que t’as le droit d’être en colère et de pas jouer à l’hôte idéal n’est-ce pas ? » A sa place, tu n’étais pas certaine que tu réussirais à te comporter ainsi. « Mais puisque tu me le proposes, je vais te prendre un café et on va s’asseoir dans ton salon pour que tu me poses les questions que tu dois avoir. » Il ne t’avait pas laissée t’expliquer lorsqu’il avait découvert la supercherie mais il devait forcément avoir des questions, vouloir comprendre. En général, tu te refusais à cet exercice préférant que tes ex te donnent le mauvais rôle mais à Rory, tu lui devais autre chose. Une fois qu’il eut déposé le café sur la table basse et que tu fus installée dans le salon, tu lui dis : « Je n’ai pas pu te réserver toute ma soirée, je bosse ce soir mais prends ton temps. » Tu n’étais pas pressée de t’expliquer parce que tu ignorais encore ce que tu allais lui dire et le niveau de sincérité auquel tu allais t’autoriser. Ce qui était certain c’est que tu allais prendre le temps de penser à chacune de tes réponses, tu t’étais déjà préparée à plusieurs des questions qu’il pourrait avoir car ta spécialité, c’était de ne rien laisser au hasard.


Dernière édition par Stella Madson le Lun 16 Aoû - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
i hope i was your favorite crime (stellory) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
i hope i was your favorite crime (stellory) Uulo
POSTS : 7334 POINTS : 2130

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i hope i was your favorite crime (stellory) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

i hope i was your favorite crime (stellory) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i hope i was your favorite crime (stellory) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i hope i was your favorite crime (stellory) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i hope i was your favorite crime (stellory) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

i hope i was your favorite crime (stellory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

i hope i was your favorite crime (stellory) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyLun 16 Aoû - 18:58



i hope i was your favorite crime.

Les gestes étaient hésitants, les mots teintés d'une gêne nouvelle, et Rory tâtonnait à défaut de savoir exactement comment se comporter face à Stella. Leur dernier échange avait laissé des traces, mais surtout un millier de questionnements avec lesquels il avait vécu ces derniers jours tout en ayant encore parfois du mal à réaliser que ces messages lourds de sens étaient bien réels. Aussi dérouté par la situation que s'il s'était réveillé d'une sieste longue de six mois, Rory apprenait doucement à accepter que ce qu'il croyait réel durant tout ce temps ne l'était probablement que dans les recoins les plus crédules de son esprit. Pouvoir observer toute cette histoire d'un œil nouveau lui faisait inévitablement prendre conscience d'à quel point les signes pointaient pourtant tous dans la même direction, et ce depuis le premier jour. Il n'avait jamais su les voir parce que bien loin de pouvoir naturellement suspecter les pires intentions chez autrui, il avait toujours vu le meilleur en chaque personne qui était entrée dans sa vie. Stella n'avait pas fait exception à la règle, et il réalisait son erreur à présent que les affaires de la jeune femme étaient soigneusement rangées dans des cartons prêts à être emportés. « Je sais pas encore vraiment ce que j'aimerais en faire, en vérité. » Rory confia du bout des lèvres, ses yeux s'échouant un instant sur ces photographies qui avaient tant de sens il y a encore quelques jours mais qui aujourd'hui soulevaient tout autant de questions que le reste. Il pourrait en garder une partie et se satisfaire au moins d'avoir géré cette séparation avec distance et maturité, mais il n'était pas sûr que ce serait une si bonne idée. « Dis pas de bêtise. » Il reprit plus bas, fidèle à lui-même au moment d'ajouter. « A ce stade je suis plus sûr de grand chose en ce qui concerne cette relation, mais je sais que c'était malgré tout agréable de t'avoir ici le temps que ça a duré. » Parce qu'à défaut d'avoir été un couple uni et follement amoureux, à défaut d'avoir même probablement jamais eu l'étoffe d'un vrai couple, Rory s'était attaché à cette jeune femme qui au moins avait parfois contribué à rendre cet endroit moins vide et moins triste qu'il ne l'avait été. Il avait vécu bien ancré dans sa solitude pendant près d'un an et en avait souffert à bien des égards, alors si tout ça était loin de compenser la déception qu'il éprouvait il pouvait au moins tenter de s'y raccrocher pour ne pas laisser toute cette situation le miner complètement. Il avait besoin de rendre un peu de sa couleur à ce tableau malheureusement noirci par le mensonge et la duplicité.

Lui proposer un café apparaîtrait sans doute improbable aux yeux de beaucoup de monde, mais c'était pour Rory une manière de leur rendre les choses un peu moins difficiles. Il n'avait jamais aimé les séparations et celle-ci rouvrait certaines plaies qui n'avaient jamais vraiment cicatrisé, raison pour laquelle il ne voulait pas rajouter plus de drame à tout ça. « Je sais, oui. » Et si en amour sa souffrance avait toujours été proportionnelle à la force de ses sentiments, au moins le mal-être qu'il éprouvait ici ne pouvait pas être comparé à ce qu'il avait ressenti après la fin de sa relation avec Swann. Détruit il y a plus d'un an lorsque son cœur avait fini brisé, Rory pouvait ici tenter de relativiser : ils ne s'étaient jamais attachés l'un à l'autre de cette manière et ça aussi ça rendait les choses certainement moins douloureuses. « Mais je crois pas que me mettre en colère nous avancerait à grand chose. Tout ça, c'est déjà suffisamment compliqué. » Il y avait bien trop de points d'interrogation pour planer au-dessus de leurs souvenirs communs pour qu'il veuille y ajouter une véhémence bien inutile. Rory ne voulait pas réagir en animal blessé prêt à mordre à la première attaque, c'était au moins une chose qui leur serait épargnée. « Je suis déçu. Et je me sens trahi. Mais celui à qui j'en veux le plus dans cette histoire, c'est à moi. » Il s'en voulait de faire encore les frais à son âge de sa tendance à accorder sa confiance trop facilement, même alors qu'il avait déjà pu en souffrir par le passé. Et il se reprochait d'offrir probablement un terrain trop fertile à quiconque n'aurait pas que de bonnes intentions en n'étant jamais capable de se protéger suffisamment. Cette déconvenue lui servirait peut être de leçon cette fois-ci, et un jour probablement qu'il apprendrait aussi à être un peu moins dur avec lui-même. En attendant, c'est avec deux tasses de café qu'il rejoignit Stella dans le salon et après lui avoir tendu l'une d'elles qu'il l'invita à s'asseoir. Elle n'avait qu'un moment à lui accorder mais ce moment suffirait amplement pour la discussion qu'il espérait avoir avec elle. « Je te retiendrai pas longtemps, j'aimerais juste... comprendre. Essayer, en tout cas. » Et qu'elle semble disposée à répondre à ses questions était un soulagement pour lui, qui espérait obtenir certaines réponses avant de la voir passer la porte de son loft sans savoir s'il aurait une autre chance de savoir. Il y avait des réponses qu'il n'apprécierait sûrement pas d'entendre, Rory en était bien conscient, mais il ne pouvait pas rester face à autant de doutes. Il avait besoin de savoir pour avancer et aller de l'avant. « Je me souviens de ce jour à la foire, quand tu m'as bousculé devant la Grande Roue et qu'on a fait connaissance. » Il se souvenait s'être senti coupable de ne pas leur avoir évité cette collision, alors qu'il ne regardait probablement pas non plus devant lui. « Je me souviens surtout m'être dit que j'avais beaucoup de chance que le destin t'ait placée sur ma route ce jour-là. » Parce qu'elle était souriante, rayonnante même, et qu'il l'avait instantanément trouvée attachante à défaut d'en être tombé amoureux comme on pourrait l'attendre d'une rencontre qui avec du recul était certainement aussi clichée que si elle avait servi de scène d'ouverture à une comédie romantique. Rory s'était senti chanceux parce que Stella semblait avoir été placée sur sa route pour l'égayer, après des mois compliqués où se raccrocher au positif était certains jours plus difficile que d'autres. Il avait aussitôt apprécié sa compagnie et tout ce qu'elle dégageait. « Ça avait rien d'un hasard, n'est-ce pas ? Que tu te retrouves à cet endroit spécialement ce jour-là. » Son regard sonda le sien sans même qu'aucun jugement ne s'y immisce, parce qu'il demandait juste à reconstituer le puzzle de cette histoire. Ça ne changerait rien à la manière dont les choses s'étaient déroulées, tout comme ça ne changerait rien au sentiment qu'il éprouvait d'avoir été utilisé par une personne qu'il estimait sincèrement. Mais ça l'aiderait à cerner les motivations d'une jeune femme qu'il avait faite entrer dans sa vie et à qui il avait fait confiance. C'est parce que Stella avait compté pour lui au cours des derniers mois qu'il avait besoin de savoir à quel point elle avait joué de la situation et cherché à retourner sa naïveté contre lui. « Pourquoi moi, Stella ? » Elle était là, la question qui tournait inlassablement dans son esprit depuis des jours et qu'il ne pouvait pas attendre de poser. N'avait-il été qu'un choix hasardeux, une possibilité parmi des milliers d'autres, ou avait-elle arrêté son choix sur lui parce qu'il ressemblait à un chiot en manque d'amour qui se méfiait si peu qu'il avait été prêt à croire que le destin avait enfin quelques jolies surprises en stock pour lui ? De nouvelles désillusions, en vérité.



i hope i was your favorite crime (stellory) JTdVfXP
i hope i was your favorite crime (stellory) QqLqwzn
i hope i was your favorite crime (stellory) QoPDAKU
i hope i was your favorite crime (stellory) E0B9M70
i hope i was your favorite crime (stellory) HZjB4DU
i hope i was your favorite crime (stellory) 872289volunteer
i hope i was your favorite crime (stellory) KPZB94a
i hope i was your favorite crime (stellory) Lcds5AP
i hope i was your favorite crime (stellory) Qi7UeVN
i hope i was your favorite crime (stellory) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptySam 28 Aoû - 8:39


i hope i was your favorite crime.
STELLA & @RORY CRAINE

Les photos de votre relation glissaient sous tes doigts. Chaque cliché était associé à un bon souvenir, à un moment partagé avec Rory, un moment qui ne pourrait jamais être retrouvé. En te regardant sur ces photos, tu te souvenais t’être dis que c’était agréable d’être aimée, que cela te rendait plus belle mais tu n’étais pas certaine d’être prête à aimer quiconque de ton côté. Au fil des années, tu avais blessé un grand nombre de gens. D’abord avec l’intention de leur faire du mal pour te venger du mal qu’ils t’avaient tous fait en grandissant et puis ensuite sans réellement t’en rendre compte. Mais Rory, tu avais appris à le connaître et contrairement à la grande majorité de tes cibles habituelles, Rory était quelqu’un de bien, quelqu’un qui ne demandait qu’à être aimé. Si tu avais été moins égoïste, tu aurais mis fin à cette mascarade bien avant mais tu avais bien trop à y perdre et puis tu n’avais pas été une si mauvaise petite-amie non ? « Je sais pas encore vraiment ce que j'aimerais en faire, en vérité. » C’était compréhensible et tu ne voulais pas forcer Rory à garder ces clichés de toute manière. Tu les attrapais donc tous, n’en laissant aucun traîner sur la table. Tu les glissais dans le carton qui contenait tes affaires, un carton dans lequel tu remarquais que se trouvaient les cadeaux que tu avais laissés chez le jeune homme. « Je les garde alors, je ne voudrais pas que tu les détruises sur un coup de tête, on est bien trop beaux pour ça. » Un vrai couple de cinéma … Ces quelques photos prises avec un Polaroïd auraient pu être parfaites pour le générique d’un film. Le fait que tu tiennes à garder ces photos en disait bien plus sur la place que tenait Rory dans ton coeur que tes paroles ou tes gestes. Lui ne le comprendrait certainement pas car à ses yeux tu ne devais être qu’une manipulatrice hors pair mais Rory comptait pour toi malgré ce que tu lui faisais traverser. « Dis pas de bêtise. A ce stade je suis plus sûr de grand chose en ce qui concerne cette relation, mais je sais que c'était malgré tout agréable de t'avoir ici le temps que ça a duré. » Un sourire passa brièvement sur tes lèvres et tu secouais légèrement la tête. Même si tu avais blessé Rory, le fait qu’il prenne les choses aussi calmement et qu’il puisse te dire des choses pareilles montrait que tu ne venais pas de lui briser le coeur. Du moins pas comme ce que l’on voit dans les films, votre rupture n’allait probablement pas l’entrainer dans une dépression. « ‘Agréable’ seulement ? Tu m’en vois peinée de ne pas te laisser avec un meilleur souvenir. » Tu préférais ne pas mentionner la première partie de son intervention. Il était normal qu’il doute, il devait t’attribuer les pires intentions mais avais-tu eu les pires intentions ? Oui, d’accord, tu n’étais pas intéressée par Rory pour le rôle de petit ami (personne d’ailleurs ne t’intéressait pour ce rôle) mais tu ne lui avais pas volé d’argent, tu n’avais pas entravé sa carrière, tu n’avais pas créé de scandales. Toi tout ce que tu as fait c’est lui voler quelques abonnés sur les réseaux sociaux, quelques contacts professionnels et un peu de son affection. Etait-ce un si grand crime que cela ?

Ce café qu’il te proposait, tu ne le méritais pas. Mais en même temps, après la déception aveuglante des premiers temps, Rory allait forcément chercher à comprendre, il allait forcément avoir besoin d’explications et même si en temps normal tu aurais tourné les talons en claquant la porte plutôt de d’en donner, avec Rory tu n’avais pas envie d’agir ainsi. Tu savais qu’un tel comportement mettra fin à tout lien entre vous et même si ce lien n’est pas celui que Rory aurait initialement aimé avoir avec toi, tu ne voulais pas l’enterrer tout de suite, pas avant d’avoir essayé de le sauver. « Je sais, oui. Mais je crois pas que me mettre en colère nous avancerait à grand chose. Tout ça, c'est déjà suffisamment compliqué. Je suis déçu. Et je me sens trahi. Mais celui à qui j'en veux le plus dans cette histoire, c'est à moi. » A ces paroles tu n’avais rien à répondre. Lui dire qu’il ne devrait pas s’en vouloir n’amènerait strictement à rien alors il valait mieux que tu gardes le silence. Quand tu avais rencontré Rory, tu avais été surprise de ne pas le trouver plus réticent à te voir entrer dans sa vie. Dans ce monde, la gentillesse, la bonté et la naïveté ne faisaient pas bon ménage même si elles t’arrangeaient bien évidemment. Quand il revint avec les cafés, tu le suivis et tu pris place sur le canapé alors qu’il te disait : « Je te retiendrai pas longtemps, j'aimerais juste... comprendre. Essayer, en tout cas. » Tu hoches la tête même si tu redoutes les questions qu’il va te poser et tu te demandes déjà jusqu’à quel point tu vas être honnête dans tes réponses. Toi qui n’as jamais été une grande comédienne, il va certainement falloir donner une belle performance aujourd’hui. « Je me souviens de ce jour à la foire, quand tu m'as bousculé devant la Grande Roue et qu'on a fait connaissance. Je me souviens surtout m'être dit que j'avais beaucoup de chance que le destin t'ait placée sur ma route ce jour-là. Ça avait rien d'un hasard, n'est-ce pas ? Que tu te retrouves à cet endroit spécialement ce jour-là. » Provoquer le hasard, ta plus grande spécialité. Bien sûr que non cette rencontre n’avait rien d’hasardeux tout comme la plupart de tes faits et gestes. Le succès de ton entreprise résidait dans ta capacité à ne rien laisser au hasard justement, à toujours avoir un coup d’avance mais sans en avoir l’air. Bien sûr, tu ne pouvais pas tout contrôler, la manière dont Rory avait appris tes intentions en était la preuve mais non, il n’était pas question de hasard. « Tu as raison, cela n’avait rien d’un hasard. » Admettre cela ne te coûtait pas trop et puis Rory n’était pas idiot, il allait déduire la plupart de l’histoire de lui-même, ce n’était pas bien compliqué de toute manière. Tu bus une gorgée de ton café alors que Rory finit par te demander : « Pourquoi moi, Stella ? » Le pire certainement dans cette histoire c’était que cela aurait très bien pu ne pas être lui. Il n’était qu’un nom sur une liste, un nom qui avait gagné la première place assez rapidement grâce à sa notoriété très importante mais aussi le fait qu’il n’avait pas émis de résistance à te laisser entrer dans sa vie. S’il l’avait fait, il aurait fallu que tu décides si les efforts à fournir pour passer outre cette résistance valaient le coup ou non. Mais comment lui donner cette vérité sans le blesser ? Jusqu’où pouvais-tu la tordre avant qu’elle paraisse fausse ? Prenant une grande inspiration, tu finis par lui dire : « Principalement pour ta notoriété, c’est ça qui m’a attirée vers toi. Et puis je t’ai rencontrée et tu semblais heureux de me voir rentrer dans ta vie ce qui a facilité les choses. » Il fallait être honnête, cela t’avait évité des mois où tu aurais dû gagner sa confiance et lui prouver que tu n’étais pas ce qu’il avait raison de penser que tu étais. Mais au fil des années, tu t’étais rendue compte que dans ce monde des célébrités, les gens étaient bien moins méfiants qu’ils ne devraient l’être. « Mon intention n’a jamais été de te faire du mal et je suis sincèrement désolée que cela soit le cas. » Tu ne mentais pas, tu n’avais pas eu comme intention de le blesser car tu n’avais pas pensé que cette histoire durerait aussi longtemps et que lui comme toi (même si ce n’était pas au même niveau), vous auriez le temps de vous attacher. Mais comment lui expliquer que tu ne te voyais pas vivre hors des lumières des projecteurs tout en n’ayant aucun talent à mettre en avant ? « Je sais que tu fais ton métier par passion, pas pour la célébrité que tu en dégages parce que tu es talentueux. Moi je ne peux plus rester dans l’ombre mais je ne suis pas vraiment talentueuse, voilà un mot qui ne me décrira jamais. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu le regrette terriblement, c’est quelque chose qui te hantera pendant des années parce que tu aurais préféré briller pour ton talent, le problème c’était que cela t’était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
i hope i was your favorite crime (stellory) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
i hope i was your favorite crime (stellory) Uulo
POSTS : 7334 POINTS : 2130

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i hope i was your favorite crime (stellory) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

i hope i was your favorite crime (stellory) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i hope i was your favorite crime (stellory) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i hope i was your favorite crime (stellory) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i hope i was your favorite crime (stellory) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

i hope i was your favorite crime (stellory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

i hope i was your favorite crime (stellory) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyMer 15 Sep - 17:38



i hope i was your favorite crime.

Décider de ce que l'on gardait et de ce que l'autre pourrait emporter avec lui était un passage obligé après toute rupture, pourtant Rory se serait fort bien passé de le revivre de si tôt. Stella n'avait probablement aucune envie qu'ils éternisent les choses et sur ce point il la comprenait : tout ça était déjà particulièrement difficile, rien ne servait de faire durer les choses au-delà du nécessaire. Son ex petite-amie avait sans doute commencé à profiter de sa toute nouvelle liberté, et il ne pouvait pas lui en vouloir. Rory avait accepté que cette histoire n'ait sûrement jamais ressemblé à ce qu'il s'était imaginé, à présent tout ce qu'il pouvait faire c'était leur simplifier les choses autant que possible. « C'est vrai qu'elles sont très réussies. » Et qu'ils formaient un beau couple, oui, du temps où ces photos avaient été prises et où rien ne laissait présager la suite. Rory les avait souvent admiré en souriant, songeant chaque fois à combien Stella était ravissante et plus particulièrement encore ce jour-ci. Aujourd'hui toutefois, la vue de ces clichés avait surtout pour effet de lui serrer le cœur et il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il y avait sûrement dans ces photographies comme dans le reste une part de mensonge et une part de vérité. Le temps apaiserait ces pensées tout comme il apaiserait sans doute la douleur qu'il éprouvait à l'idée d'avoir certainement été aveugle du début à la fin de cette relation, et c'est un Rory déterminé à adoucir ce qui pouvait l'être qui tenta de préserver leurs souvenirs communs. Il n'y avait toujours aucune rancune dans ses propos, quand bien même ils étaient emprunts de regrets. « Tu sais bien que tu comptes pour moi et ce depuis le premier jour. Si c'était pas le cas, toute cette situation serait bien plus simple. » Et à cet instant, il l'enviait d'être capable de faire preuve d'un tel détachement, d'une telle capacité à être proche des autres sans pour autant trop s'y attacher. Il n'avait jamais su faire ça, Rory, et ça lui avait valu plus d'une peine de cœur. Son problème avait toujours été d'être un idéaliste doublé d'un romantique, incapable de ne pas voir le bon en chacun autant que de ne pas se prendre d'une affection sincère et durable pour ceux qui croisaient sa route. Stella était bien plus indépendante, bien plus maîtresse de ses sentiments, et ça la préservait sans doute de beaucoup de désillusions. « Ça commence simplement à faire beaucoup de souvenirs douloureux pour un seul endroit. » Il parvint cette fois à étirer un sourire, toutefois teinté de tristesse. Dieu sait qu'il aimait cet endroit et plus encore les souvenirs heureux qu'il y avait partagé, en grande partie avec Swann durant les quatre années qu'avaient duré leur histoire, puis ces derniers mois avec Stella. Pour autant il ne pouvait nier que certains étaient plus pénibles que d'autres, ce loft ayant après tout vu s'achever ses deux dernières relations, dans des circonstances certes très différentes mais qui laissaient des traces. La plupart du temps toutefois, ces lieux restaient emprunts des moments doux et joyeux qu'il y avait vécu, ce à quoi il tâcherait de nouveau de se raccrocher cette fois-ci.

Désireux d'obtenir certaines réponses aux questions qu'il ne pouvait s'empêcher de se poser, Rory savait que certaines choses seraient plus évidentes à entendre que d'autres mais qu'ils en étaient tous les deux arrivés à un stade où se parler sans détour était la meilleure chose à faire. Il y avait déjà eu trop de non-dits, et Rory aspirait maintenant simplement à avoir la vérité. Il ne cherchait pas à lui tendre le moindre piège, tout ce qu'il souhaitait c'était pouvoir dire qu'il connaissait un minimum la jeune femme qui avait partagé sa vie pendant six mois. Que leur rencontre n'ait rien d'un hasard n'était à ce stade qu'à peine surprenant, pourtant l'entendre prononcer ces mots répandit une sincère tristesse dans le regard de l'acteur. Il aurait aimé qu'elle puisse lui donner tort, mais savait aussi que ça avait peu de chances d'arriver. « J'étais heureux, c'est vrai. » Ce qui n'était pas peu dire après les mois très compliqués qu'il avait passé avant leur rencontre. « J'étais seul depuis un peu plus d'un an et ça me semblait insurmontable de rencontrer quelqu'un. C'était un sentiment agréable et rassurant de savoir que tu t'intéressais à moi. » Parce qu'elle était entrée dans sa vie au moment où il s'y attendait le moins, au moment où il se pensait le moins capable de faire à nouveau une place à quelqu'un à ses cotés. Les sourires de Stella avaient pansé de nombreuses plaies et la lumière qu'elle dégageait était venue réchauffer les pans de son cœur les plus fragilisés. A la réflexion, il ne s'était pas méfié parce qu'il avait besoin de croire qu'il pouvait encore inspirer à quelqu'un l'envie de faire partie de sa vie de cette manière. Parce qu'il avait besoin de croire que la vie avait aussi de bonnes surprises en stock pour lui. « Je sais. » Il souffla doucement, d'un ton dénué de rancœur. Stella n'avait probablement jamais eu l'intention de le blesser, ses motivations étaient ailleurs et c'était encore et toujours son incapacité à se protéger suffisamment qui lui valait aujourd'hui de souffrir. Il y avait trop cru, c'était une histoire vouée à se répéter. « Mais tu aurais pu tout arrêter quand tu as compris qu'on attendait pas la même chose de cette relation. » Sans doute l'avait-elle compris à la façon dont il s'était attaché à elle, quand bien même les plus hautes parois de son cœur étaient restées infranchissables même à une jeune femme aussi charmante et attachante que Stella. « Pourquoi avoir continué ? » Il avait besoin de savoir ce qui avait fait qu'elle s'était entêtée, si à un seul moment elle avait pensé faire marche arrière en comprenant qu'il y avait un risque pour qu'il finisse par en souffrir. Rory ne cherchait pas à réécrire le passé, une part de lui avait juste besoin de ces réponses pour tenter d'avancer. Son regard s'attrista cette fois non pas à cause de ce que ces questions venaient raviver, mais parce que l'entendre parler d'elle-même en des termes péjoratifs lui était difficile, peu importe ce qui s'était passé. Si lui n'était pas en colère et encore moins capable d'avoir des mots durs à l'égard de Stella, il refusait qu'elle puisse avoir une vision aussi négative de sa personne. « Ne dis pas ça. Du talent je sais que tu en as, tu as juste besoin de trouver comment l'exploiter. Trouver sa voie, c'est parfois simplement un chemin semé d'embûches. » Mais ça ne signifiait pas qu'elle n'y arriverait pas, encore moins qu'elle n'était pas faite pour la scène ou quel que soit ce qui l'intéressait vraiment, si elle avait envie de s'y faire un nom. « Ça a été un accident pour moi, tu sais. Et j'ai longtemps pensé que le jour où j'ai du arrêter le football resterait le pire jour de ma vie. J'ai commencé la comédie sans conviction, si mon agente ne m'avait pas donné ma chance j'y aurais sûrement pas cru assez pour continuer. » Il n'y aurait pas cru parce qu'il ne mesurait pas son potentiel, ne voyait à ce moment-là dans la comédie qu'un exutoire salvateur après son accident. Bien plus que ça, ça avait été une révélation. « Quelqu'un qui croit en toi, c'est de ça dont tu as besoin. » Et pour la première fois depuis maintenant plusieurs minutes, ses lèvres lui offrirent un sourire. « Je crois en toi. Et j'ai perçu tout de suite que t'étais pas de celles qui regardaient leur vie défiler sans saisir leur chance. » Sa voix était douce, ses paroles sincères. Rory désirait simplement qu'elle puisse se voir comme lui la voyait : une jeune femme intelligente qui marquait les esprits partout où elle passait. « Qu'est-ce que tu voudrais être, si tu pouvais faire n'importe quel souhait ? » Qui deviendrait-elle, en quoi excellerait-elle ? Stella semblait penser qu'aucune porte ne s'ouvrirait jamais à elle mais Rory, lui, ne voyait qu'une infinité de chemins qu'elle pourrait emprunter. Avec ce qu'il fallait d'audace et de détermination, elle pourrait réaliser ses rêves, et ils savaient tous les deux qu'elle n'en manquait pas.



i hope i was your favorite crime (stellory) JTdVfXP
i hope i was your favorite crime (stellory) QqLqwzn
i hope i was your favorite crime (stellory) QoPDAKU
i hope i was your favorite crime (stellory) E0B9M70
i hope i was your favorite crime (stellory) HZjB4DU
i hope i was your favorite crime (stellory) 872289volunteer
i hope i was your favorite crime (stellory) KPZB94a
i hope i was your favorite crime (stellory) Lcds5AP
i hope i was your favorite crime (stellory) Qi7UeVN
i hope i was your favorite crime (stellory) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyMer 20 Oct - 8:56


i hope i was your favorite crime.
STELLA & @RORY CRAINE

« C'est vrai qu'elles sont très réussies. » Les photos glissèrent dans ton carton sans un mot de plus. Toi tu les garderais pour vous deux. En souvenir de cette relation qui avait sans doute été un fiasco aux yeux de Rory mais qui t’avait apporté bien plus qu’il ne le pensait et tu ne comptais pas seulement en nouveaux followers Instagram ou Tik Tok. Souvent, tu avais subi les reproches des autres, ta capacité à te détacher des êtres que tu côtoyais faisait des jaloux autant que des blessés mais pour toi, c’était une manière de te protéger, un réflexe auquel tu ne prêtais plus vraiment attention finalement. Blesser Rory t’avait fait de la peine parce que cela n’avait pas été le but recherché. Tu ne pensais pas qu’il s’attacherait autant en quelques mois, tu ne pensais pas que c’était possible, surtout quand il s’agissait de s’attacher à toi. Alors face à ta petite plaisanterie destinée à détendre l’atmosphère, c’est une réponse sérieuse et terriblement sincère que Rory te délivra : « Tu sais bien que tu comptes pour moi et ce depuis le premier jour. Si c'était pas le cas, toute cette situation serait bien plus simple. Ça commence simplement à faire beaucoup de souvenirs douloureux pour un seul endroit. » Ton regard parcours le loft autour de toi. Tu as retrouvé ton appartement miteux avec ton colocataire qui l’avait presque transformé en garçonnière tellement que tu y résidais peu. Le loft de Rory allait te manquer mais tu ne le mentionnais pas. Tu comprenais ce qu’il voulait dire et tu savais que tu n’avais pas été la seule à lui faire du mal entre ces murs. Toutefois, les mauvais souvenirs n’étaient pas une fatalité. Sur leurs cendres, Rory pouvait construire de belles choses entre ces murs pour en chasser les moments plus malheureux. « Cet endroit verra des jours meilleurs, des jours baignés de soleil et de bonheur parce que tu finiras par trouver ce que tu cherches, tu le mérites plus que toute personne que j’ai rencontré. » La pure gentillesse de Rory, sa bonté instinctive avaient été une découverte pour toi. Tu n’avais pas pensé que des gens pouvaient réellement être aussi bons par nature. Cela te semblait fou et naïf alors que tu avais grandi dans un monde de violence verbale et physique où ta mère voulait que tu sois Cendrillon alors que tu t’inspirais de Cruella. Mais Rory s’était laissé approcher avec une facilité déconcertante pour toi, une facilité dont tu espérais qu’il se méfierait désormais. Tu avais conscience de l’hypocrisie de la chose mais tu refusais qu’il se fasse avoir une nouvelle fois. Si lui ne pouvait pas le voir, tu veilleras au grain, tu lui devais au moins ça.

Il était évident que Rory attendait des réponses. Mais parce que c’était Rory, il n’osait pas vraiment se lancer, il n’osait pas lancer ce sujet qui fâche. Alors tu le fis pour lui en l’invitant à te questionner. Tu n’avais qu’une seule envie, c’était de fuir cette situation qui te faisait jouer à l’équilibriste. Comment être le plus honnête possible sans tout révéler non plus ? Qu’importe ce que disent les gens, toute vérité n’est pas bonne à entendre et surtout, tu refuses de donner à Rory trop de cartes qui pourraient un jour te nuire. Alors oui, tu avais l’impression d’être sur la plateforme, prenant une grande inspiration avant de te lancer sur un fil. Votre rencontre avait été orchestrée de tes petites mains, autant le reconnaître. « J'étais heureux, c'est vrai. J'étais seul depuis un peu plus d'un an et ça me semblait insurmontable de rencontrer quelqu'un. C'était un sentiment agréable et rassurant de savoir que tu t'intéressais à moi. » Oui tu t’étais intéressé à Rory mais pour les mauvaises raisons, en tout cas au début. Il n’avait pas été difficile pour toi de feindre un quelconque intérêt pour le jeune homme car, à ta plus grande surprise, il t’avait réellement intéressé. Rory était à des années lumières de toutes les personnes que tu avais pu rencontrer dans le monde des célébrités qu’il t’avait intrigué et intéresser tout naturellement. Ce n’était pas l’intérêt qu’il recherchait, tu le savais mais tout n’avait pas été feint, tu n’étais pas une si bonne actrice. « Je me suis intéressée à toi. Pas comme tu le voulais mais tu étais tout le contraire de ce à quoi je m’attendais, c’est ta force, ne la perd pas. » Il était important que Rory s’endurcisse un peu mais pas complètement non plus. La fin de votre relation ne devait pas le changer, tu te refuserais à cela. Tu allais tout faire en tout cas pour que Rory reste cette personne hors du commun qu’il n’avait pas le sentiment d’être. Quand tu avouais au beau brun que tu n’avais jamais voulu lui faire du mal, tu fus rassurée de savoir qu’il te croyait mais cela fut de courte durée. « Je sais. Mais tu aurais pu tout arrêter quand tu as compris qu'on attendait pas la même chose de cette relation. Pourquoi avoir continué ? » Elle était là en vérité la question. Tu détournais son regard du sien, laissant le tient se perdre sur le mur du loft. Tu aurais pu tout arrêter et tu y avais songé mais tu étais égoïste, trop égoïste pour te priver de ces attentions, de cette gentillesse qui t’était destinée sans rien attendre en retour, de ce soutien que tu n’avais jamais connu. C’était agréable, plus qu’agréable même. Rory avait vu en toi plus que la magnifique poupée blonde pour laquelle tu aimais te faire passer et cela avait été agréable de pouvoir un peu tomber le masque. Pour la première fois depuis … quasiment toujours, tu avais quelqu’un qui croyait en toi. « Parce que tu es la seule personne que je connaisse qui ait réellement cru en moi, la seule personne qui m’ait offert autre chose que de l’hypocrisie. » Tu ne te faisais aucune illusion sur le monde dans lequel tu désirais si chèrement rentrer. Tout n’était qu’une question de jeux de pouvoir et de sourires qui sonnaient bien faux. Les personnes en qui tu avais confiance, réellement confiance se comptaient sur les doigts d’une main. Tu ne pus t’empêcher de faire remarquer à Rory que lui avait son talent pour briller, toi tu n’en avais aucun. « Ne dis pas ça. Du talent je sais que tu en as, tu as juste besoin de trouver comment l'exploiter. Trouver sa voie, c'est parfois simplement un chemin semé d'embûches. Ça a été un accident pour moi, tu sais. Et j'ai longtemps pensé que le jour où j'ai du arrêter le football resterait le pire jour de ma vie. J'ai commencé la comédie sans conviction, si mon agente ne m'avait pas donné ma chance j'y aurais sûrement pas cru assez pour continuer. » Un sourire triste se dessina sur ton visage. Tu avais déjà tout essayé de ton côté. Tu ne jouais pas assez bien la comédie pour percer au cinéma ou à la télévision, tu ne chantais pas assez bien pour percer dans la musique, tu ne dansais pas assez bien non plus. La seule chose que tu pourrais faire grâce à ce corps que tu avais sculpté grâce à de nombreux sacrifices, c’était mannequin. « Quelqu'un qui croit en toi, c'est de ça dont tu as besoin. Je crois en toi. Et j'ai perçu tout de suite que t'étais pas de celles qui regardaient leur vie défiler sans saisir leur chance. » Déposant tes prunelles dans celle de ton ancien petit-ami, tu sentis des larmes te monter aux yeux mais tu refusais de les laisser couler. Il en était hors de question. Cependant, les paroles de Rory te touchaient plus que tu ne voulais le lui laisser croire et tu ne pus t’empêcher de lui dire : « C’est pour ça que je ne suis pas partie. » Il venait naturellement de démontrer ce que tu essayais de lui expliquer un peu plus tôt. Rory avait cette modestie sur son talent et quand il parlait du tien, tu savais qu’il était sincère. Malheureusement, ce n’était pas lui qui était à la tête d’un quelconque casting. « Qu'est-ce que tu voudrais être, si tu pouvais faire n'importe quel souhait ? » C’était la première fois que l’on te posait cette question et la première fois que tu te la posais vraiment. Ce qui t’intéressait c’était d’être admirée, d’être connue, pas vraiment la manière dont tu y arriverais finalement. Tous les moyens sont bons pour arriver à son but non ? Mais ce n’était pas ce que tu allais dire à Rory parce qu’il n’était sans doute pas prêt à l’entendre, lui qui fuyait ce genre d’attention. « Si j’avais été assez douée, je me serais lancée dans la chanson. » Chanter et danser avaient été des passe-temps que tu avais pratiqué en grandissant malgré les commentaires désagréables sur ton poids que tu recevais au tournant. « Mais j’ai déjà essayé et cela n’a pas pris. Alors je me rabats sur ce qu’il me reste c’est à dire pas grand chose. » Le problème quand on compte sur sa beauté pour avancer c’est qu’en vieillissant, à tout moment elle peut s’évaporer. Tu n’avais pas le droit de gaspiller ces précieuses années. « Enfin si, il me reste ma détermination, nous verrons bien où est-ce qu’elle me mènera. Merci de croire en moi. » Lui dis-tu sincèrement avant d’ajouter un triste sourire sur les lèvres. « Je ne le mérite pas vraiment alors je l’apprécie d’autant plus. » Tu avais fait du mal à Rory, il ne te devait strictement rien de son côté. « Toi tu mérites d’être heureux par contre et même si cela semble impossible aujourd’hui, tu le seras j’en suis certaine. » Parce qu’elle existait cette personne qui rendrait Rory pleinement heureux. Même lui devait savoir au fond que malgré on attachement à toi, tu n’aurais pu être cette personne sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
i hope i was your favorite crime (stellory) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
i hope i was your favorite crime (stellory) Uulo
POSTS : 7334 POINTS : 2130

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i hope i was your favorite crime (stellory) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

i hope i was your favorite crime (stellory) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i hope i was your favorite crime (stellory) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i hope i was your favorite crime (stellory) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i hope i was your favorite crime (stellory) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

i hope i was your favorite crime (stellory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

i hope i was your favorite crime (stellory) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) EmptyDim 21 Nov - 10:22


i hope i was your favorite crime.

Si leur relation ne s'était pas construite sur une base aussi sincère que Rory l'avait d'abord espéré, ça n’entachait pas pour autant chacun des moments partagés avec Stella, qui d'une manière ou d'une autre demeureraient importants indépendamment du reste. Parce que lui n'avait jamais feint d'éprouver de l'affection pour elle, quand bien même ce n'était pas celle qu'aurait du éprouver un petit-ami. Savoir qu'il avait idéalisé les choses durant des mois ne le rendait pas pour autant capable de lui vouer une amertume féroce, autant parce qu'il en était de toute façon incapable que parce que Rory ne voulait pas jouer ce genre de jeu. « Cet endroit verra des jours meilleurs, des jours baignés de soleil et de bonheur parce que tu finiras par trouver ce que tu cherches, tu le mérites plus que toute personne que j’ai rencontré. » La sincérité qu'il devinait derrière ces mots le touchait presque autant que ses paroles elles-mêmes : Stella n'avait plus la moindre raison de faire semblant, il savait donc qu'elle en pensait probablement chaque mot. « Je suis pas sûr de le mériter plus que n'importe qui, mais j'espère que tu dis vrai. Ça reste l'un des endroits où je me sens le mieux, mon tout premier chez moi. » C'est pour ça qu'une part de lui-même espérait aussi qu'il y serait de nouveau heureux un jour, quoi que ça implique. Ce loft avait été le témoin d'une des périodes les plus éprouvantes de sa vie mais aussi de moments incroyablement heureux, et si Rory avait toujours été capable d'une chose, c'était de voir en priorité le positif de chaque situation. C'est aussi pour ça qu'il avait fait en sorte que tout se passe au mieux même un jour comme aujourd'hui, même alors qu'il consistait initialement à rendre ses affaires à Stella et à acter officiellement son départ du loft. Finalement, c'était aussi leur première véritable occasion de se dire les choses et pour Stella d'expliquer ses motivations, ce que Rory était plus que jamais prêt à entendre. Il en avait besoin, ils en avaient certainement besoin tous les deux. « Je me suis intéressée à toi. Pas comme tu le voulais mais tu étais tout le contraire de ce à quoi je m’attendais, c’est ta force, ne la perd pas. » Il ne pourrait pas lui en vouloir d'avoir d'abord nourri une certaine image des acteurs et de s'être peut être attendue à rencontrer un homme qui jouerait de sa notoriété pour mettre la première jolie fille venue dans son lit. Rory ne s'était jamais illustré dans cette catégorie même lorsqu'il avait pu lui arriver de profiter de son célibat, ça n'était pourtant pas faute de s'être vu conseiller de faire des rencontres après sa rupture avec Swann. Une seule d'entre elles l'avait conforté dans l'idée qu'il n'oublierait pas l'homme qu'il aimait dans les bras d'un ou une autre, que si c'était sans doute efficace pour certains ça n'était de toute évidence pas fait pour lui. « Pour ce que ça vaut, je t'ai trouvé vraiment fascinante la première fois que je t'ai vu. Et je suis heureux si tu me dis qu'à ce moment-là, quand j'ai vraiment eu envie d'apprendre à te connaître, tu jouais aucun rôle. » C'était à lui de se montrer sincère à présent, souhaitant avant tout se rappeler de leur rencontre pour la façon dont son seul sourire était parvenu à lui rendre le sien. La suite laissait une impression de gâchis ainsi qu'un sentiment de regrets, et il n'y avait rien qu'ils puissent faire contre ça. « Parce que tu es la seule personne que je connaisse qui ait réellement cru en moi, la seule personne qui m’ait offert autre chose que de l’hypocrisie. » Son regard se couvrit d'un voile d'empathie et Rory étira un sourire plus doux. Stella lui avait inspiré une sincère bienveillance dès leur rencontre et il aimait croire qu'elle n'avait pas pu tromper sa vigilance au point qu'aucune des discussions qu'ils avaient pu avoir au fil des mois n'ait été sincère. Il y avait forcément eu un peu d'authenticité là-dedans, et ça le confortait dans l'idée que la blonde était sans doute une personne plus entière et sensible qu'elle ne voulait le laisser penser. « Tu n'as simplement pas encore rencontré les bonnes personnes, mais ça viendra. » Les personnes qui entreraient dans sa vie pour la changer de la meilleure façon qui soit, à qui elle pourrait se raccrocher et qui la pousseraient dans tout ce qu'elle entreprendrait sans jamais lui faire défaut. « Si je peux te donner un seul conseil, c'est d'être aussi vraie que possible à l'avenir avec ceux que tu rencontreras. Parce que tu as beaucoup à offrir en étant toi-même, t'en as simplement peut être pas encore conscience. » Elle n'avait pas besoin de mentir, de tricher ou d'embellir la réalité pour que l'on s'attache à elle, il en était convaincu, aussi terrifiant que ce soit parfois de s'ouvrir aux autres et de se mettre à nu.

« C’est pour ça que je ne suis pas partie. » Son sourire s'étira doucement, car c'était peut être bien la première fois depuis le début de cet échange qu'ils pouvaient se dire les choses aussi simplement, sans marcher sur des œufs ni éprouver d'embarras. Et c'était agréable à plus d'un titre, de pouvoir simplement mettre les aspects les moins positifs de cette situation de coté pour se concentrer sur le reste. La colère ne le mènerait de toute façon nulle part. « Si j’avais été assez douée, je me serais lancée dans la chanson. » Attentif, Rory l'écouta poursuivre, flatté qu'elle se confie à lui sur ce point. « Mais j’ai déjà essayé et cela n’a pas pris. Alors je me rabats sur ce qu’il me reste c’est à dire pas grand chose. » Sur ce point il ne pouvait pas lui donner raison, peu importe qu'elle lui ait caché ses vraies intentions pendant des mois. Rory était Rory, et il ne pouvait pas laisser quelqu'un se dénigrer sans éprouver l'urgent besoin d'intervenir. « Tu as déjà essayé de faire écouter ta voix à quelqu'un ? D'enregistrer des maquettes, de poster des vidéos sur internet ? » Ce n'était qu'une liste de choses qui lui passaient par la tête, il n'avait aucune idée de ce que faisait habituellement un apprenti chanteur qui désirait se faire connaître mais il supposait que ça n'était sans doute pas bien différent d'un comédien qui débutait. Ainsi, elle aurait une vraie idée de son niveau, de ce qu'elle pouvait réellement attendre de cette voie. « Je veux dire, comment tu peux savoir que tu n'as aucun talent pour la chanson ou aucun avenir dans ce domaine ? Est-ce que quelqu'un qui s'y connaît te l'a déjà clairement dit ? » Lui n'avait pas le moindre talent pour le chant mais se ferait un plaisir de l'écouter si un jour elle voulait avoir l'avis de quelqu'un, quand bien même il ne vaudrait sans doute pas grand chose. « Enfin si, il me reste ma détermination, nous verrons bien où est-ce qu’elle me mènera. Merci de croire en moi. » L'apparente fatalité qu'il voyait se refléter dans le regard de la jeune femme lui provoqua une tristesse sincère. Elle doutait d'elle-même, pour la première fois sans doute depuis qu'ils se connaissaient. « Tu es quelqu'un de forte et de déterminée, c'est vrai, mais tu as aussi beaucoup plus de ressource que tu n'en as conscience. Que ça n'ait pas encore marché ne veut pas dire que ça n'arrivera jamais. » Elle avait encore tout le temps de réussir, de rencontrer les bonnes personnes, de saisir les bonnes opportunités. Elle avait même encore tout le temps de trouver ce qui lui correspondait vraiment. « Je ne le mérite pas vraiment alors je l’apprécie d’autant plus. » Secouant doucement la tête, Rory reprit après une seconde. « Stella, écoute. Je crois qu'on est tous les deux conscients que les choses n'auraient probablement pas marché à long terme même si j'étais pas tombé sur ce message et qu'on avait continué comme avant. » Ils en étaient tous les deux conscients parce que cette rupture était difficile sans être pour autant aussi douloureuse qu'elle l'aurait été si des sentiments amoureux s'en étaient mêlés. Ce n'était pas ce qu'ils avaient partagé pendant ces six mois et si Rory avait refusé de le voir plus tôt, il ne pouvait aujourd'hui plus l'ignorer. Parce qu'il savait ce que c'était d'aimer inconditionnellement et que dans son malheur, il s'était au moins évité plus de peine en se préservant de ce coté-ci. « On tient l'un à l'autre, même si c'est pas exactement de la même façon, mais ce qu'il y avait entre nous n'était peut être pas assez fort pour nous éviter cette issue. Alors j'ai de la rancœur, c'est vrai, mais je sais aussi que j'ai sûrement ma part de responsabilité là-dedans. » S'il ne s'était pas méfié un seul instant en présence de Stella, il s'était aussi sans doute raccroché à cette relation au moment où il avait le plus besoin de sentir qu'il pouvait compter pour quelqu'un. Rory n'avait jamais été foncièrement malhonnête, mais il aurait sûrement pu comprendre bien plus tôt qu'ils ne pouvaient pas s'apporter ce qu'un couple devrait normalement s'apporter. Ce que Swann et lui s'étaient si longtemps apportés. « Toi tu mérites d’être heureux par contre et même si cela semble impossible aujourd’hui, tu le seras j’en suis certaine. » Cette fois, c'est dans un sourire à demi surpris que ses lèvres s'étirèrent. S'il n'attendait pas forcément de tels mots de la bouche de Stella et ne lui aurait pas tenu rigueur de se montrer plus distante et indifférente avec lui maintenant que la vérité avait éclaté, sa bienveillance le touchait. « Merci. » Il ne pouvait pas encore lui promettre qu'il serait bel et bien heureux mais une chose était sûre, il s'emploierait à aller de l'avant. « De toute évidence ce n'est pas d'un homme dont tu as besoin pour être heureuse mais même si tu penses ne pas le mériter, moi j'espère que tu trouveras ce bonheur. » Et il était sincère. Stella avait peut être des moyens discutables d'arriver à ses fins mais elle n'était pas la femme insensible qu'elle semblait vouloir montrer. Et quel que soit ce dont elle avait vraiment besoin pour être heureuse, il lui souhaitait simplement de le trouver. « Quant à nous on expliquera très simplement les choses, les gens n'ont pas besoin de tout savoir. » Les gens, les journalistes, ceux qui avaient commencé à ébruiter leur relation malgré la discrétion que Rory avait tenté de préserver au fil des mois, fidèle à son besoin de faire les choses en douceur. Ils n'avaient pas besoin d'entrer dans les détails, il tenait tout aussi peu qu'elle à ce que la presse y voit la moindre raison de creuser ou d'enfoncer le couteau dans la plaie. C'était fini, et de cette façon ils évitaient de rendre ça plus dramatique que ça ne l'était déjà.



i hope i was your favorite crime (stellory) JTdVfXP
i hope i was your favorite crime (stellory) QqLqwzn
i hope i was your favorite crime (stellory) QoPDAKU
i hope i was your favorite crime (stellory) E0B9M70
i hope i was your favorite crime (stellory) HZjB4DU
i hope i was your favorite crime (stellory) 872289volunteer
i hope i was your favorite crime (stellory) KPZB94a
i hope i was your favorite crime (stellory) Lcds5AP
i hope i was your favorite crime (stellory) Qi7UeVN
i hope i was your favorite crime (stellory) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i hope i was your favorite crime (stellory) Empty
Message(#) Sujet: Re: i hope i was your favorite crime (stellory) i hope i was your favorite crime (stellory) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i hope i was your favorite crime (stellory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-