AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 (TW) Killing me softly - #3Eddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana Sadler
Diana Sadler
le goût du scandale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08)
SURNOM : Ana pour certains mais je n'aime pas les surnoms. Même si j'en ai eu quelques-uns peu flatteurs
STATUT : Prise à son propre jeu, les sentiments ont fini par l'atteindre. Sous le charme de son exquise addiction, Heather Harris.
MÉTIER : Actrice, petite étoile montante du cinéma à l'image ternie à cause des scandales.
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City seule depuis que Halston à mit les voiles
(TW) Killing me softly - #3Eddie Zqfk
POSTS : 340 POINTS : 375

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle est originaire de Sidney - le rouge est sa couleur fétiche, elle en porte toujours - C'est une féministe impliquée - Amatrice de polar - Elle a un très mauvais feeling avec les hommes, elle éprouve une profonde haine envers eux. -
RPs EN COURS : (TW) Killing me softly - #3Eddie Tumblr_oqryecWFEN1uawyqio1_500

#2 Lara - - #3 Eddie

(TW) Killing me softly - #3Eddie Mad-Felicity
[url=]# Halsana[/url] - My best friend, my soul mate, you are the family I chose to have.

(TW) Killing me softly - #3Eddie D8mu
#10 Heathiana

Heather/Birdie -
RPs EN ATTENTE : Ian -
RPs TERMINÉS : #Eddie - #2Eddie

#Halsana - #2Halsana

#1Heathiana-#2Heathiana-#3Heathiana-#4Heathiana - #5Heathiana - #6Heathiana -#7Heathiana - #8Heathiana - #9Heathiana

Birdie


#Lara
Paradise City


James


UA -
#Heathiana (UA1)
#Heathiana (UA2)


RP ABANDONNÉ -

- Michaela
AVATAR : Madelaine Petsch
CRÉDITS : Alcuna Licenza (avatar)
DC : Non, uniquement Diana
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41986-diana-les-choses-que-lon-possede-finissent-par-nous-posseder https://www.30yearsstillyoung.com/t42027-diana-i-ll-be-there-for-you https://www.30yearsstillyoung.com/t42654-diana-sadler#2142299 https://www.30yearsstillyoung.com/t42358-diana-sadler

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyMar 29 Mar 2022 - 16:07



(TW : Tentative de suicide)
♛ killing me softly


@Eddie Yang & Diana Sadler

▼▲▼

Il faut croire que le mal attend toujours le meilleur moment pour venir frapper une âme en peine, le moment ou elle est le plus vulnérable, le plus facile à atteindre. Elle vient doucement tapi dans l'ombre dès que la solitude s'empare des lieux. Ce moment ou je suis en proie aux doutes et aux mauvaises décisions. Depuis mon retour de L.A pour l'anniversaire de Heather, j'ai cette sale impression que ma vie est en train de partir en vrille. Soudainement, même si cette angoisse ne date pas d'hier. Tous a commencé après le cambriolage. Je ressens cette angoisse constante de ne jamais me sentir en sécurité sous mon propre toit. Je me suis dis qu'avec le temps ça finirais par passer, je me pensais beaucoup trop forte pour me laisser déstabiliser par tant d'angoisse. Grossière erreur, puisque depuis le cambriolage je ne cesse de vivre dans la peur. Mes longues nuits blanches commencent à faire leur effet, sur mon humeur, mais également sur le reste. Je peine à tenir les journées entières, je repousse toujours ce moment fatidique ou je dois me retrouver seule dans cette maison alors que pendant les trois jours à LA je me suis sentie en sécurité, entourée de monde. Le retour à la réalité fut plus brutale que je ne le pensais. Je parviens toujours à faire bonne figure, simplement pour ne pas alarmer la presse ou qui que ce soit d'autres mais c'est pourtant tellement évident que je ne vais pas bien !

Et pour la première fois depuis bien trop longtemps, j'ose y songer. Je dois me rendre à l'évidence, ce cambriolage m'a bouleversé bien plus que je ne veut bien l'admettre, mais ce soir j'ai l'impression d'atteindre mes limites. Depuis quelques semaines, je suis également la cible de quelques haters sur les réseaux. La cause ? Mon apparition dans une série à succès du moment, une brève apparition qui fait énormément parler, surtout le personnage que j'y incarne, une femme manipulatrice. Je ne suis présente que dans quelques épisodes, le temps de tuer l'un des personnages principaux. Ce qui provoque cet élan de haine sur les réseaux à mon encontre. Hier, en arrivant sur le plateau de tournage de ma série actuelle, j'ai eu droit un un petit comité d'accueil, des fans de la série. Et j'ai également eu le droit à quelques surnoms peu flatteur avant que la sécurité ne leur demande de partir. En temps normal, ce genre d'incident ne m'aurait pas affecté plus que ça. Même si j'ai du mal à comprendre pourquoi les gens ne font il pas la différence entre la réalité, l'actrice que je suis et la fiction, un personnage que j'interprète. Quoi qu'il en soit, en ce moment je suis à fleur de peau et c'est surement cette goutte qui fait déborder le vase.

Ça fait plusieurs minutes que je suis assise dans mon salon, un verre de vin dans une main mon troisième de la soirée, mon téléphone dans l'autre. Je fais glisser l'écran en lisant les messages haineux à mon encontre et la liste est assez longue. Bon sang que ça fait mal ! Au fond, je me demande s'ils n'ont pas raison ! Je suis monstrueuse ... je suis cruelle, méchante et après tous je ne fais que récolter ce que j'ai semé. Sinon pourquoi est-ce que je serais seule ici ce soir alors que je vais au plus mal ? Personne n'est inquiet pour moi parce que je ne le mérite pas ! La première personne qui pourrait l'être se trouve à l'autre bout du globe et je suis bien trop fière pour l'appeler. La seconde ... elle doit tellement m'en vouloir à mort que je préfère faire profil bas pour l'instant. Mes doigts ce serrent sur le téléphone alors que je bois une nouvelle gorgée de mon verre sentant une larme rouler sur ma joue. Après la lecture d'un énième commentaire haineux je le jette négligemment sur la table basse, pour venir essuyer cette perle salée sur ma joue, mais très vite d'autres suivent et sans que je ne puisse contrôler quoi que ce soit. La douleur ce sentiment d'être abandonnée, seule au monde. Moi qui déteste pourtant la solitude me voilà de nouveau en tête-à-tête avec moi-même et quelque chose me dit qu'il s'annonce fatal.

Le vin ne semble plus être suffisamment fort pour noyer mes pensées, alors je passe à quelque chose de plus fort. La bouteille de vodka fera l'affaire, mais ça ne semble pas suffisamment efficace pour me faire oublier cette putain de souffrance qui me lacère le coeur. Cette foutue impression de devenir folle, cette colère que je ressens contre moi-même. Je suis ivre aussi et c'est pour cette raison que je me retrouve à hurler sur mon propre reflet dans ma salle de bain. Combien je me déteste, combien je m'en veux d'être aussi faible, combien je craque. Ma voix se brise alors que je viens briser la bouteille contre le miroir en la jetant de toutes mes forces, laissant cette image fracassée, mon reflet si pale aux longues traces noir sous mes yeux. Cette colère qui emporte tout sur son passage y compris les comprimés que je n'ai jamais réussis à prendre. La boite de somnifère entre mes doigts, je l'analyse longuement alors que je rejoins ma chambre pour me laisser lourdement tomber sur mon lit, assise. Et là, faible, fragile je me dis "ce serait tellement plus simple". Une idée pareille ne m'a jamais traversé l'esprit, mais ça m'arrive trop rarement d'être aussi mal ! Je ne suis jamais tombée aussi bas et dieu sait combien je dramatise toujours les choses. Dans le pire des cas, ça me fera dormir suffisamment longtemps pour oublier combien cette soirée est lamentable, combien je me sens minable. Les larmes aux yeux, je dévisse lentement le bouchon avant de faire tomber quelques comprimées dans la paume de ma main. Hésitante, je finis par un avaler un, puis deux, puis trois puis le contenu de ma main avant de m'allonger sur mon lit, en larme ... résignée à laisser le destin choisir pour moi.
CODAGE PAR AMATIS




She's got Bette Davis eyes
She'll tease you, she'll unease you. Just to please you, she'll expose you when she snows you, she knows you.



©️️BESIDETHECROCODILE


(TW) Killing me softly - #3Eddie PKUDC3z
(TW) Killing me softly - #3Eddie J8FbU6E
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(TW) Killing me softly - #3Eddie 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
(TW) Killing me softly - #3Eddie EAyD6WqC_o
POSTS : 4469 POINTS : 1605

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(TW) Killing me softly - #3Eddie YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(TW) Killing me softly - #3Eddie O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(TW) Killing me softly - #3Eddie PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

(TW) Killing me softly - #3Eddie RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(TW) Killing me softly - #3Eddie PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(TW) Killing me softly - #3Eddie DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

(TW) Killing me softly - #3Eddie 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
(TW) Killing me softly - #3Eddie Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyDim 3 Avr 2022 - 18:12




☾ killing me softly
Сhаmраgnе ѕhоwеrеd dоwn оn mу раіn Lіghtѕ fаdе runnіng rоund іn blіnd fаіth Yоu knоw і havе bееn burnіng оut, sоѕ ѕаvе mу ѕоul І havе bееn drоwnіng fоr tоо lоng
@DIANA SADLER ☆ EDDIE YANG


tw: tentative de suicide

C’est un détour dont Eddie se serait bien passé, ses venues au 232 Princess Street lui ayant jusqu’ici réservé bien plus de mauvaises surprises que de bonnes. Il ne s’y rend pas de bon cœur ce soir encore et il espère surtout ne plus avoir à y remettre les pieds de sitôt après ça, car la perspective d’y croiser une nouvelle fois Diana n’a rien de réjouissant même s’ils ont réussi à se parler comme deux adultes la dernière fois – qui l’aurait cru. Eddie doute sincèrement du fait que la hache de guerre soit enterrée pour autant, il suppose même que leur dernier échange dans cette maison n'a rien changé à la haine que l’actrice lui voue. Avec le recul Diana doit lui en vouloir d’être venu remuer le couteau dans la plaie en l’interrogeant sur le cambriolage qu’elle et Halston ont subi, il l’avait fait par inquiétude pour sa compagne mais il n’a sûrement rien arrangé avec ses questions quand il semblait évident que la rousse voulait au contraire éviter de ressasser tout ça. Eddie n’est pas fier de lui mais Diana avait décidé de le mépriser bien avant ça, ce n’est d’ailleurs pas parce qu’il a eu de la peine pour elle l’autre fois qu’il oublie ses menaces et ses coups bas. Il n’imagine de toute façon pas un monde où l’actrice et lui parviendraient réellement à s’entendre, ils sont tous les deux bien trop fiers et bornés pour ça alors il ne s’attend pas à ce qu’elle lui déroule le tapis rouge ce soir. Le danseur prévoit de toute façon de passer en coup de vent, ils ne devraient donc pas avoir à échanger plus de deux mots tous les deux. Son envie n’est vraiment pas de s’éterniser dans cette maison où il n’a jamais été le bienvenu et où la rousse vit désormais seule depuis qu’Halston a pris son envol pour vivre à ses côtés. Et c’est elle, justement, qui lui a demandé de passer récupérer quelques affaires pour elle car Halston est retenue à son agence tandis que lui n’avait aucun cours à donner ce soir. C’est pour lui rendre service qu’il s’est dévoué même si ça lui coûte, l'américaine compte sur lui alors il peut bien faire un effort. Eddie s’est quand même assuré de connaitre l’emplacement exact des affaires à récupérer afin de savoir où chercher une fois sur place, l’idée étant de ne pas perdre de temps sachant que ses chats l’attendent, et qu’après une journée de travail il aimerait tout simplement se poser dans son nouveau chez lui.

Il gare sa moto à l’emplacement habituel et son regard navigue par réflexe tout autour de lui des fois qu’un Jenson sauvage apparaitrait comme lors de son avant-dernière visite. Eddie n’est plus tellement tranquille quand il vient ici depuis cet épisode dont les retombées sur son couple ont été retentissantes, le blond n’aurait pourtant aucune raison de continuer à traîner dans le coin maintenant qu’Halston a officiellement déménagé mais il s’attend à tout, et notamment à ce que le médecin n’ait pas encore dit son dernier mot. Halston détesterait savoir qu’il est encore en boucle sur Jenson et lui aussi se déteste d’y penser aussi souvent, Eddie s’emploie alors à le chasser de son esprit car ce dernier n’a pas besoin d’être pollué quelques instants seulement avant son entrée dans la fameuse maison. Il ouvre la porte avec les clés remises par Halston et effectue quelques pas prudents à l’intérieur, où il ne remarque à première vue aucune trace de Diana. Sa voiture se trouve pourtant dans l’allée, il suppose qu’elle ne peut donc être qu’ici même si tout parait étrangement calme autour de lui, un calme qui lui laisse même une impression désagréable sur le moment. Il y a comme quelque chose de glacial dans l’air, de presque incommodant et il ne s’explique pas pourquoi l’atmosphère y est aussi oppressante, il sait juste que plus vite il sortira d’ici et mieux il se portera. « Je sais que t’es là Diana, j’ai vu ta voiture. » il s’exclame depuis le rez-de-chaussée car Eddie trouve quand même cette absence d’accueil assez curieuse, dans la mesure où il n’a pas prévenu de son passage il pensait que l’actrice se manifesterait en l’entendant entrer. Mais non, la seule trace de vie qu’il trouve finalement ici se situe au niveau du salon, une bouteille de vin bien entamée laissant penser que l’actrice a eu besoin d’un petit remontant avant de se volatiliser. Il ne s’attarde pas plus que ça dessus et se dirige vers l’escalier dont il gravit les marches une à une, très calmement. « Je viens juste récupérer quelques babioles pour Halston, sois tranquille je ne compte pas rester longtemps. » Eddie a un peu le sentiment de parler tout seul, il parcourt alors le couloir et se dirige vers la chambre d’Halston mais ses pieds se stoppent en chemin devant une porte entrouverte, derrière laquelle se trouve une pièce dont l’accès lui avait été interdit bien des mois plus tôt. C’est la chambre de Diana, il ne l’ignore pas, et il s’étonne de percevoir à l’intérieur ce qui semble être une silhouette sur un lit. « Ah pardon, je ne savais pas que tu te reposais. » il souffle d’une voix basse en glissant furtivement sa tête dans l’entrebâillement de la porte, tout en se faisant la réflexion que c’est une drôle d’heure pour dormir. Eddie s’apprête à rejoindre sa destination initiale à quelques portes de là mais ce qu’il croit entendre derrière lui le fait aussitôt revenir sur ses pas. « Hum.. Diana ? » il questionne car ce sont bien des sanglots qui parviennent jusqu’à ses oreilles, à moins qu’il ne soit sujet à de soudaines hallucinations auditives. « Tout va bien ? » Le danseur s'autorise à entrer et s’approche du lit d’un pas hésitant avant que son pied ne bute sur un objet au sol qu’il finit par ramasser. Ses sourcils se froncent en comprenant qu’il s’agit de médicaments et ses yeux reviennent se poser sur l’actrice, dont l’état commence à l’inquiéter. « C’est quoi cette boite ? » Des somnifères à en juger l’inscription figurant dessus, mais il remarque également une bouteille de vodka non loin du lit et il ne lui en faut pas plus pour déterminer que tout ça ne sent pas bon. « Oh, Diana ! Parle-moi, t’as pris quelque chose ? » Eddie la secoue avec force parce qu’il craint soudainement qu’elle puisse s’endormir, ce qu’il souhaite à tout prix éviter tant qu’il n’a pas tiré cette histoire au clair. « Dis-moi que t’as pas mélangé tout ça. » Il ne veut pas y croire et pourtant les ingrédients d’un cocktail potentiellement fatal sont sous ses yeux, son cœur s’affole alors en songeant au projet que la rousse a pu avoir même s’il espère vraiment se faire des films. Eddie compte sur elle pour lui dire toute la vérité, s’il s’avère qu’elle a pris plusieurs de ces somnifères avec de l’alcool il tient à le savoir et vite. Diana n’y a peut-être pas touché mais le fait de l’avoir trouvée dans son lit en pleurs ne le rassure pas vraiment, alors avant même d’obtenir sa réponse Eddie cherche frénétiquement son téléphone dans la poche arrière de son jean dans l'hypothèse où il lui faudrait réagir très vite après ça.






glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diana Sadler
Diana Sadler
le goût du scandale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08)
SURNOM : Ana pour certains mais je n'aime pas les surnoms. Même si j'en ai eu quelques-uns peu flatteurs
STATUT : Prise à son propre jeu, les sentiments ont fini par l'atteindre. Sous le charme de son exquise addiction, Heather Harris.
MÉTIER : Actrice, petite étoile montante du cinéma à l'image ternie à cause des scandales.
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City seule depuis que Halston à mit les voiles
(TW) Killing me softly - #3Eddie Zqfk
POSTS : 340 POINTS : 375

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle est originaire de Sidney - le rouge est sa couleur fétiche, elle en porte toujours - C'est une féministe impliquée - Amatrice de polar - Elle a un très mauvais feeling avec les hommes, elle éprouve une profonde haine envers eux. -
RPs EN COURS : (TW) Killing me softly - #3Eddie Tumblr_oqryecWFEN1uawyqio1_500

#2 Lara - - #3 Eddie

(TW) Killing me softly - #3Eddie Mad-Felicity
[url=]# Halsana[/url] - My best friend, my soul mate, you are the family I chose to have.

(TW) Killing me softly - #3Eddie D8mu
#10 Heathiana

Heather/Birdie -
RPs EN ATTENTE : Ian -
RPs TERMINÉS : #Eddie - #2Eddie

#Halsana - #2Halsana

#1Heathiana-#2Heathiana-#3Heathiana-#4Heathiana - #5Heathiana - #6Heathiana -#7Heathiana - #8Heathiana - #9Heathiana

Birdie


#Lara
Paradise City


James


UA -
#Heathiana (UA1)
#Heathiana (UA2)


RP ABANDONNÉ -

- Michaela
AVATAR : Madelaine Petsch
CRÉDITS : Alcuna Licenza (avatar)
DC : Non, uniquement Diana
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41986-diana-les-choses-que-lon-possede-finissent-par-nous-posseder https://www.30yearsstillyoung.com/t42027-diana-i-ll-be-there-for-you https://www.30yearsstillyoung.com/t42654-diana-sadler#2142299 https://www.30yearsstillyoung.com/t42358-diana-sadler

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyDim 3 Avr 2022 - 21:53



(TW : Tentative de suicide)
♛ killing me softly


@Eddie Yang & Diana Sadler

▼▲▼

Il y a des choses qui peuvent nous pousser à commettre des actes irréparables. J'en rajoute surement un peu, mais ce soir, j'ai l'impression d'avoir atteint ma limite. Cette impression que plus rien ne vas dans ma vie et l'alcool n'aide vraiment pas à m'éclaircir les idées. Je n'ai jamais eu de telles pensées, rien d'aussi morbide. Je pourrais simplement parler à ma meilleure amie pour me plaindre mais… ah oui ! Ma meilleure amie n'est plus là et une fois encore je me retrouve seule. Je pourrais appeler Heather, le son de sa voix me ferait surement du bien… mais elle me manque et je crois que l'appeler ne me ferais que prendre conscience combien elle n'est pas prête de revenir. Je ne tiens pas non plus à ce qu'elle soit inquiète pour moi. Alors j'opte pour une tout autre solution, loin d'être réjouissante. Je n'arrive plus à réfléchir correctement, il n'y a que cette douleur, cette solitude qui me ronge, ce mal être que je n'arrive pas à comprendre moi-même ! Je me sens mal, abandonnée et je crois que je ne suis jamais tombée aussi bas.

L'alcool et les médicaments ne font jamais bon ménage et c'est un cocktail qui peu s'avérer être fatal. Si au début l'idée ne fait que me traverser l'esprit, je me résous bien vite à passer à l'acte. Je n'ai pas envie qu'il me soit fatal… en réalité j'ai juste envie de m'effondrer là et de stopper mon cerveau et ses nombreuses, trop nombreuses réflexions. Pendant quelques heures, j'ai juste envie que tous s'arrête. Les souvenirs de ce cambriolage, mon angoisse, mes peurs, le départ d'Halston ainsi que notre désaccord, l'absence d'Heather, les commentaires haineux à mon sujet. J'ai juste envie de crier stop et réussir à trouver le sommeil suffisamment longtemps pour arrêter tout ça ! Et je finis par trouver cette solution en avalant quelques comprimées, je me sens minable point de m'arracher quelques larmes de peine. J'inspire légèrement, lâchant la boite de comprimés pour me laisser tomber sur mon lit, laissant les somnifères faire leur effet. Je pose ma tête contre l'oreiller, j'inspire légèrement, fermant mes paupières malgré les larmes qui roulent contre mes joues. Au bout de quelques minutes, je sens déjà mon esprit divaguer. Je n'arrive même plus à savoir si je suis réveillée ou non. Est-ce un rêve ? Ou une réalité ? Un vague écho résonne dans ma tête, une voix familière. Eddie ? Qu'est-ce que le danseur vient faire dans mon rêve ! Non, je suis surement en plein délire. Pourquoi est-ce qu'Eddie serait là ? C'est complètement stupide. Alors que je semble doucement sombrer dans la noirceur, la voix revient subitement, me forçant à revenir difficilement à moi. Je réagis à peine, je n'ai même pas la force d'ouvrir les yeux tandis que je sens la présence de quelqu'un tout près de moi.

Mon corps est bien là, mais je suis incapable de réagir. Je sens que la personne soulève légèrement mon corps pour me secouer. Je réagis à peine une fois encore, je bouge très légèrement, peinant à articuler quelque mots inaudibles. Ça ressemble plus à des grognements que des paroles. La voix d'Eddie est si lointaine, j'ai l'impression qu'il est à l'autre bout de la maison. - Laisse-moi ... je parviens à articuler faiblement alors que j'essaie vainement de le repousser. Les somnifères ainsi que l'alcool font déjà leur effet sur mon organisme. Je me sens tellement faible. Le danseur s'acharne pourtant à me tenir éveillée. Il me parle en continu, il me pose tout un tas de question alors que je suis bien incapable de lui répondre. J'essaie de trouver la force d'ouvrir les yeux et ça me demande un effort considérable. - Qu'est-ce que ça peut te faire ! Je lance dans un soupir en articulant difficilement. - J'ai juste envie de dormir. Ma tête retombe lourdement contre l'oreiller, mes yeux ce ferment une nouvelle fois. - Je…veux Heather… Ce sont mes dernières paroles alors que je me laisse sombrer, happée par ce voile sombre d'un sommeil sans rêves.
CODAGE PAR AMATIS




She's got Bette Davis eyes
She'll tease you, she'll unease you. Just to please you, she'll expose you when she snows you, she knows you.



©️️BESIDETHECROCODILE


(TW) Killing me softly - #3Eddie PKUDC3z
(TW) Killing me softly - #3Eddie J8FbU6E
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(TW) Killing me softly - #3Eddie 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
(TW) Killing me softly - #3Eddie EAyD6WqC_o
POSTS : 4469 POINTS : 1605

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(TW) Killing me softly - #3Eddie YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(TW) Killing me softly - #3Eddie O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(TW) Killing me softly - #3Eddie PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

(TW) Killing me softly - #3Eddie RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(TW) Killing me softly - #3Eddie PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(TW) Killing me softly - #3Eddie DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

(TW) Killing me softly - #3Eddie 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
(TW) Killing me softly - #3Eddie Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyVen 8 Avr 2022 - 18:58




☾ killing me softly
Сhаmраgnе ѕhоwеrеd dоwn оn mу раіn Lіghtѕ fаdе runnіng rоund іn blіnd fаіth Yоu knоw і havе bееn burnіng оut, sоѕ ѕаvе mу ѕоul І havе bееn drоwnіng fоr tоо lоng
@DIANA SADLER ☆ EDDIE YANG


tw: tentative de suicide

Ses pas sont anormalement lourds et un frisson le parcourt lorsqu’il pose un pied sur une première marche de l’escalier, au point de se dire qu’il n’a jamais ressenti un tel malaise en s’aventurant dans cette maison. Eddie voudrait mettre la main sur ce qu’il cherche pour pouvoir repartir au plus vite mais quelque chose semble le retenir, il ne saurait pas dire quoi, son corps est simplement attiré vers l’étage comme s’il devait à tout prix s’y rendre. C’est de toute façon prévu étant donné la mission que lui a confié Halston mais il pensait régler ça rapidement, il n’avait pas du tout en tête de marquer un autre arrêt dans ce couloir avant que son attention ne soit attirée vers cette porte entrebâillée. Il a alors ce bref débat avec lui-même pour déterminer s’il doit ou non se soucier de ces pleurs qu’il entend, en temps normal Eddie ne se permettrait pas d’entrer dans une chambre où il n’a pas été convié mais tout ça l’intrigue, et il se retrouve incapable de se mêler de ses affaires. Le danseur l’ignore encore mais il aurait sûrement fait l’erreur de sa vie s’il avait ignoré son instinct et passé son chemin, car son troublant pressentiment ne le quitte plus et s’intensifie même à mesure qu’il se rapproche du lit de Diana. Celle-ci n’a pas vraiment de réaction aux premiers mots qu’Eddie lui adresse et ça le surprend, l’actrice d’habitude si vive parait assommée et sur le moment il est tenté de mettre ça sur le compte d’une fatigue intense. Elle peut avoir eu une journée éprouvante et désirer se reposer, oui, il pourrait facilement le croire si cette boite de somnifères à ses pieds ne lui paraissait pas aussi suspecte. Et que dire de cette bouteille de vodka qui n’a rien à faire dans une chambre selon lui, l’association des deux étant d’ailleurs reconnue néfaste Eddie ne tarde pas à envisager toutes sortes de scénarios dont les pires. « Laisse-moi ... » C’est la première réaction qu’il arrache à l’actrice et on ne peut pas dire qu’elle le rassure beaucoup compte tenu des difficultés évidentes que cette dernière rencontre pour articuler ses mots. « Tu rêves là, je te laisse certainement pas toute seule ici. » Le ton a le mérite d'être donné, il se sent bien trop concerné à présent. C’est un mélange d’incompréhension et de peur qui le saisit subitement, beaucoup de choses lui passent par la tête et il aurait grandement besoin qu’on lui dise que tout va bien, que Diana s’octroie juste une petite sieste et qu’elle n’a pas du tout mélangé des médicaments et de l’alcool comme il le redoute grandement. « Qu'est-ce que ça peut te faire ! » Elle n’a pas le droit de lui balancer ça comme si leurs différends passés le rendaient forcément insensible à tout ce qui peut lui arriver. « Arrête Diana, dis pas ça. » Il aurait le plus grand mal à l’avouer mais il s’en fait pour elle, la voir dans cet état lui donne même mal au bide. Eddie se dit qu’il interprète peut-être de travers ce qu’il voit mais il se rappelle de sa dernière discussion avec la rousse, dans cette même maison. De ce jour où Diana avait ravalé sa détresse devant lui, ce qui ne l’avait pas empêché de comprendre qu’elle n’allait pas bien. Il est obligé de faire le lien, de penser à un appel à l’aide dont les premiers signaux lui ont peut-être été envoyés il y a plusieurs semaines même s’il refuse toujours de croire qu’elle puisse en arriver là. Non seulement ce n’est pas une idée acceptable, mais il doute aussi d’être de taille à gérer correctement une telle chose.

En attendant Eddie n’arrive plus à détacher son regard de l’actrice dont les yeux s’ouvrent péniblement pour se refermer presque aussitôt. « J'ai juste envie de dormir. » Avec tous les somnifères qu’elle semble avoir ingurgité il n’en doute pas une seconde mais il n’est pas disposé à la laisser s’endormir. Si elle sombre maintenant Diana pourrait ne jamais se réveiller, et cette pensée le rend fou. « Non regarde-moi ! Pense aux gens que tu aimes, pense.. à Halston. » Eddie la secoue de plus belle avec insistance tout en espérant déclencher chez elle un déclic de survie. Elle n’est pas seule, elle a forcément de la famille quelque part même si Halston lui avait bien dit une fois que la rousse était peu entourée. « Je…veux Heather… » Ce nom parait sortir de nulle part, et Eddie a beau retourner sa mémoire dans tous les sens il ne voit pas de qui il peut s’agir. « Heather ? » il la questionne tandis que face à lui l’actrice ne semble officiellement plus en état de lui répondre. « Diana qui est Heather ? » Est-ce une amie, une sœur ? Ne pas savoir est terriblement rageant à cet instant parce qu’il a le sentiment que cette Heather saurait trouver les mots que lui ne parvient pas à trouver. « Ne t'endors pas, hey ! Diana ! » Ses mains saisissent à nouveau les épaules de la rousse dans l’espoir de la maintenir éveillée mais Eddie comprend qu’il s’acharne dans le vide, car Diana est déjà tombée dans un profond sommeil dont elle pourrait ne pas revenir. « Merde, merde, merde. » Le cœur du danseur bat à tout rompre, réfléchir s’avère presque impossible mais Eddie a eu le bon réflexe de saisir son téléphone quand ses pensées n’étaient pas encore trop en vrac. Et maintenant ? Il doit se remémorer le numéro d’urgence qu’il n’a jamais eu à appeler de sa vie, un numéro qui lui revient heureusement au bout de quelques secondes et c’est donc sans l’ombre d’une hésitation qu’il compose le 000. « Oui c'est pour une urgence, je.. j'aurais besoin d'une ambulance au 232 Princess Street, à Brisbane. Mon amie a avalé des somnifères avec de l’alcool et.. par pitié dépêchez-vous, elle est en train de s'endormir et je ne sais pas du tout quoi faire. » Il n’exagère pas en se disant parfaitement démuni, cette vision de Diana inconsciente le terrifie et au milieu de tout ça il ne réalise même pas qu'il l'a présentée comme son amie lors de cet appel. « Très bien gardez votre calme monsieur, on envoie un véhicule. » Eddie raccroche en espérant avoir été assez clair sur le caractère urgent de la situation, il s’agenouille ensuite près du lit et dépose une main sur le front de la rousse dans un geste étrangement naturel. « J'ai prévenu les secours Diana, ils seront bientôt là. Tu m'entends ? » Elle est probablement déjà trop loin pour ça mais il compte continuer de lui parler malgré tout, des fois que le son de sa voix puisse entreprendre ce voyage avec elle et l’empêcher d’atteindre le point de non-retour. « Accroche-toi s'il te plait.. » il souffle à son oreille, son ventre se tordant à la vue de ces paupières fermées qu’Eddie désespère de voir se rouvrir. Il ne peut pas rester là à ne rien faire en attendant les secours, la patience n’est déjà pas son fort en temps normal mais là il ne tient tout simplement pas en place. Eddie songe à Halston qui doit être à mille lieues d’imaginer ce qui se trame ici, alors sans réfléchir il reprend son téléphone pour envoyer plusieurs messages à celle-ci de ses deux mains tremblantes. Pourvu qu'elle soit à proximité de son téléphone et pourvu que l’ambulance arrive aussi sans tarder, il ne demande que ça et qui aurait cru qu'un jour le monde du danseur tournerait exclusivement autour de l'actrice.






glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(TW) Killing me softly - #3Eddie 4ce407267ccab7a6bd8eaa39157393fd47cd8466
POSTS : 3428 POINTS : 155

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/5} Maisie - Jenson - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(TW) Killing me softly - #3Eddie 4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(TW) Killing me softly - #3Eddie J1t56Y8X_o
JESTON #1 Stuck in my same position, you deserve so much more. There's a whole world around just waiting to be explored.

(TW) Killing me softly - #3Eddie KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(TW) Killing me softly - #3Eddie 0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(TW) Killing me softly - #3Eddie Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyDim 1 Mai 2022 - 12:00



Killing me softly

@Diana Sadler@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Chaque jour était un pas de plus vers la guérison, son âme malade l’était de moins en moins, grâce à l’aide d’un spécialiste. Halston avait encore du mal à prononcer le mot psychologue, c’était pourtant bien un psychologue qu’elle voyait au moins une fois par semaine, celui-ci avait jugé qu’il était important qu’elle le voit régulièrement dans un premier temps. Elle ne trouvait pas forcément cela nécessaire, mais elle avait décidé d’accepter, pour prouver à Eddie qu’elle ferait de véritables efforts, qu’elle ferait au mieux pour préserver son couple de ses démons. La brune fut également aidée par un changement non négligeable : ils avaient emménagé dans leur nouveau quartier, dans une demeure vierge de tous souvenirs, dont presque personne ne connaissait l’adresse, cela lui procurait un sentiment de sécurité sans égal. Elle savait que cela ne durerait pas, qu’un jour tout son entourage finirait par la connaître, mais elle souhaitait bêtement que le deuxième cambrioleur ne soit arrêté avant qu’elle n’ouvre ses portes à plus de personnes. Halston était pour le moment ce qu’on pouvait appelée une habitante fantôme, elle intriguait son voisinage qui ne la voyait jamais plus que quelques secondes, le temps qu’elle ne s’engouffre chez elle, elle avait tout l’air d’une associable mais elle s’en accommodait bien pour le moment. Le tableau semblait bien moins noir qu’auparavant et pourtant, il y subsistait une ombre, l’absence complète de Diana. La rousse n’avait jamais été conviée dans son nouveau chez elle, l’agente de stars avait jugé qu’elle ne le méritait pas, pas tant qu’elle n’aurait pas fait la paix avec le danseur. Elle avait rarement été aussi dure avec l’actrice, mais elle avait quelque peu ouvert les yeux au plus grand dam de celle-ci, elle ne pouvait plus tout lui pardonner, elle avait dépassé les bornes et elle devait le comprendre. Il s’agissait certainement du pire moment pour lui faire ça, puisqu’elle l’avait laissée toute seule dans le théâtre dans leurs traumatismes, mais elle ne pouvait pas reculer maintenant, alors que sa relation avec Eddie avait été particulièrement fragilisée. La diva devait être vexée qu’elle fasse passer l’amour avant leur amitié, mais Halston en avait déjà bien assez fait pour elle, elle devait penser à sa personne avant tout, ce qu’elle faisait peu, elle n’accepterait donc pas d’être traitée égotiste par qui ce soit, encore moins par une femme qui la connaissait autant qu’elle. L’américaine avait laissé leurs photos communes dans ses cartons, pour éviter de trop penser à elle lorsqu’elle foulerait le sol de sa maison, elle se donnait l’illusion que cela marchait, mais ce n’était pas aussi simple, elle restait son agente et devait donc continuer de veiller sur elle. Halston n’était pas passée à côté de la naissance du hashtag haineux à l’encontre de sa protégée, hélas elle ne pouvait pas faire disparaître tous ces posts, ce qu’elle considérait comme la poubelle d’internet ne se montrait jamais bien coopérative. Elle essayait donc de réfléchir à une stratégie, elle songeait à contacter l’acteur incarnant le personnage tué par le rôle de Diana, afin de faire une mise en scène des deux sur les réseaux sociaux, mais elle n’arrivait pas à le joindre. La brune se demandait si l’agent de celui-ci n’y était pas pour quelque chose, car il travaillait pour une agence rivale, mais elle ne baisserait pas les bras aussi vite.

Ce soir, Halston s’était rendue à une soirée où le monde du petit écran était convié, elle devait y rencontrer l’équipe de la fameuse série à succès qui avait fait coulée beaucoup d’encre, mais elle était loin de se rendre compte qu’il était déjà trop tard. Elle affichait de grands sourires, armée de son verre de champagne, qu’elle ne consommait presque jamais, trop occupée à discuter avec les convives. Une première vibration vint troubler sa tranquillité, mais elle décida de ne pas s’en préoccuper. Une deuxième vint s’ajouter, avant d’être complétée par deux autres. Un mauvais pressentiment s’empara d’elle, la poussant à s’excuser auprès de ses interlocuteurs pour s’éclipser un peu plus loin. Elle ouvrit son téléphone et vit le nom d’Eddie s’afficher, ses deux premiers messages étaient alarmants, mais manquaient de précisons, jusqu’à ce qu’elle ne tombe sur les suivants, qui concernaient Diana. Il lui était arrivé quelque chose, sûrement dans leur maison puisque le danseur était censé s’y trouver, pour y rechercher des affaires manquantes. La drogue étant monnaie courante dans leur milieu, elle s’imagina tout naturellement que la rousse avait dû en consommer en trop grande dose, mais son compagnon refusa d’affirmer cette idée ou de la contester. Elle en saura plus une fois qu’elle sera sur place. La brune dit brièvement au revoir, expliquant qu’elle avait une urgence avant de disparaître. L’américaine ne se trouvait pas bien loin de Logan City, mais l’urgence de la situation la poussait à conduire vite, elle n’avait pas une minute à perdre. Elle venait de s’asseoir complètement sur le conseil d’Eddie, mais la route étant quasi déserte elle jugeait qu’elle ne prenait pas de risques. Halston se gara à la va-vite à quelques mètres de son ancienne résidence, elle claqua fortement sa portière avant de courir à toute allure. La brune manqua de trébucher à cause de ses talons, elle arriva à l’intérieur du salon et se mit à hurler. « EDDIE JE SUIS LÀ. » Elle monta les marches, c’est à bout de souffle qu’elle se retrouva à la porte de la chambre de Diana. L’agente de stars découvrit sa protégée inconsciente, elle regarda autour d’elle et crut voir une boîte de médicaments sur le sol. « Que... qu’est-ce qu’elle a fait ? »La tête de la brune se détourna en direction d’une bouteille d’alcool, cette vision l’affola davantage, elle crut sentir son cœur bondir hors de sa poitrine. « Ne me dis pas qu... » Qu’elle a essayé de se tuer ? Halston se rapprocha davantage, elle déposa ses mains sur les épaules de l’actrice. « Ne t’en vas pas Diana. » Demanda-t-elle la voix tremblante, des larmes commencèrent à s’écouler sur ses joues. « Tu as encore toute la vie devant toi et... des gens qui t’aiment. » Alors pitié bats-toi. Un fort sentiment de culpabilité s’était emparé d’elle, elle ferma ses yeux. Elle n’aurait pas dû aller à cette fichue soirée, elle aurait dû être à ses côtés, tu es une amie lamentable Halston. La sirène de l’ambulance retentit, la sortant brutalement de ses pensées. Elle s’élança en direction d’une fenêtre, qu’elle ouvrit. « Venez vite, la porte est ouverte, elle est à l’étage. » Halston disparut de leur champ de vision, elle lança un dernier regard à Diana avant d’observer Eddie. « Elle ne peut pas nous quitter, elle ne peut pas. » Dit-elle en secouant sa tête dans tous les sens.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(TW) Killing me softly - #3Eddie 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
(TW) Killing me softly - #3Eddie EAyD6WqC_o
POSTS : 4469 POINTS : 1605

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(TW) Killing me softly - #3Eddie YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(TW) Killing me softly - #3Eddie O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(TW) Killing me softly - #3Eddie PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

(TW) Killing me softly - #3Eddie RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(TW) Killing me softly - #3Eddie PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(TW) Killing me softly - #3Eddie DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

(TW) Killing me softly - #3Eddie 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
(TW) Killing me softly - #3Eddie Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptySam 7 Mai 2022 - 18:00




☾ killing me softly
Сhаmраgnе ѕhоwеrеd dоwn оn mу раіn Lіghtѕ fаdе runnіng rоund іn blіnd fаіth Yоu knоw і havе bееn burnіng оut, sоѕ ѕаvе mу ѕоul І havе bееn drоwnіng fоr tоо lоng


tw: tentative de suicide

Il manque de faire tomber son téléphone dans la précipitation et la moiteur de ses mains n'aide pas, traduisant une nervosité certaine chez le danseur. Eddie n'a jamais eu à appeler les secours de toute sa vie alors si ses réflexes sont bel et bien là le geste, lui, n'a rien de naturel et il doit rassembler ses esprits pour ne surtout pas omettre de donner toutes les informations nécessaires à son interlocuteur. L'adresse du domicile de Diana bien sûr, mais aussi ce qu’il soupçonne l'actrice d’avoir ingéré si jamais l'ambulance devait être équipée d'une certaine façon selon le motif de l'urgence. Il n'y connait rien en vérité, et ne sait pas si une intervention pour tentative de suicide présumée exige des moyens particuliers, le principal restant à ses yeux que les secours sachent où se rendre et soient rapidement là. Chaque minute écoulée est une minute de perdue, le temps joue contre eux alors Eddie fait les cent pas dans la chambre en tentant régulièrement de réveiller Diana, en vain puisque celle-ci a plongé dans un profond sommeil dont il semble maintenant impossible de l'extirper. Mais elle respire, il s'en assure toutes les quinze secondes environ alors que son regard ne s'est pas détourné d'elle une seule fois depuis que la rousse a sombré sous ses yeux. Il en oublie la raison qui l'avait initialement amené dans cette maison, plus rien n'a d'importance en dehors de cette chambre et Eddie pourrait bien ne plus jamais connaitre de paix intérieure si Diana ne revenait pas à elle. C'est évidemment sa crainte, il n'était déjà pas préparé à la trouver dans cet état alors il est encore moins prêt à assister au pire, que Diana recherchait vraisemblablement en avalant une telle quantité de cachets. Se dire qu'elle a pu vouloir en finir lui retourne le ventre, il sait que les derniers mois n’ont pas été simples pour elle mais il doit ignorer des choses, ou avoir grandement minimisé le mal-être de l'actrice pour n'avoir rien vu venir. Diana ne lui semblait pas bien vaillante la dernière fois mais il n'aurait jamais pu croire qu'elle avait de telles idées en tête, et que ses tourments intérieurs la conduiraient à un tel acte. Si jeune, avec encore tellement de choses à vivre.

S'il fait le choix de rester évasif par message c'est parce qu'il ne veut pas prendre le risque qu'Halston ait un accident de voiture sous l'effet de l'affolement, cette journée ayant déjà apporté son lot de malheur pour ne pas en rajouter. Il sait qu'elle viendra au plus vite même avec peu de détails parce qu'il a sollicité sa présence, et qu'elle le connait assez bien pour savoir qu'il ne serait pas aussi sérieux si ça n'était pas grave. L'américaine finit par le rejoindre et l'entendre crier son nom depuis le rez-de-chaussée procure au danseur un bref soulagement, effacé bien vite par l'effroi de voir Diana toujours aussi inconsciente. Une terrible vision à laquelle Halston n'a pas été préparée elle non plus et qui risque de la secouer, Eddie se dirige donc vers elle à son entrée dans la chambre afin de la soutenir à l'aide de ses bras si le choc devait être trop rude. « Si, j'en ai bien peur. » il confirme d'une voix affligée tandis qu'Halston se défait de lui pour s'approcher de l'actrice. « Je suis désolé. » Eddie ajoute, conscient que le ciel lui tombe comme à lui sur la tête et même plus violemment encore, Diana étant une amie chère à l'américaine que celle-ci porte très haut dans son cœur, malgré leur éloignement des dernières semaines. Il finit par revenir près du lit à son tour, ses yeux naviguant entre Diana et Halston, dont les larmes lui déchirent littéralement le cœur. Il déteste la voir pleurer et aujourd'hui plus qu'aucun autre jour, il peut étrangement gérer sa propre détresse qu'il camouffle comme il peut mais il ne peut pas supporter celle de sa compagne, face à laquelle il se sent une fois de plus parfaitement démuni. Appeler les secours est vraiment tout ce qu'il pouvait faire, et par chance ces derniers ne tardent pas à arriver. Halston leur dicte de rejoindre l'étage pendant que le danseur dégage tout ce qui pourrait se trouver dans le passage, à la fois dans la chambre et dans le couloir, afin de favoriser l'accès aux secours et gagner un maximum de temps. « Elle va s'en sortir, je te le promets. » il souffle en retournant auprès de l’américaine dont il encercle le visage de ses deux mains et capture le regard, alors qu'il n'en sait rien et peut en réalité très bien se tromper. Eddie se veut rassurant, il a lui-même besoin d'y croire et il ne peut de toute façon pas admettre que l'issue puisse être différente de celle qu'il présente. Elle va s'en sortir, se répète-t-il pendant que la chambre est officiellement investie par plusieurs ambulanciers. L'agitation autour d'eux est totale et Diana est évacuée avant que l'un des intervenants ne leur demande s'ils souhaitent ou non l'accompagner. « Bien sûr qu'on vient, on vous suit. » La question ne se pose même pas et il n'a pas besoin de consulter Halston pour savoir qu'elle pense comme lui. Compte tenu du manque de place dans l'ambulance c'est avec la voiture de l'agente qu'ils rejoignent l'hôpital, accourant main dans la main et espérant des nouvelles réconfortantes pour être finalement renvoyés vers la salle d'attente, où le couple restera une bonne heure en pleine angoisse sans savoir si la vie de Diana pourra être sauvée.

Eddie ne lâche plus la main d'Halston, quant à son regard c'est le moindre passage d'un individu à blouse blanche qu'il s'efforce de guetter. Le temps parait s'écouler au ralenti depuis leur arrivée au St Vincent's Hospital, l'absence de nouvelles devenant rapidement insupportable et ayant bien vite raison de la patience du danseur, connue pour être déjà très limitée. « Bon sang ça les tuerait de nous dire quelque chose ? On ne va quand même pas rester tou- » S'il ne termine pas sa phrase c'est bien parce qu'un médecin vient précisément à leur rencontre au même instant, son impatience n'ayant possiblement pas échappé à ce dernier. Ils sont inquiets après tout, le personnel de l'hôpital a forcément l'habitude et c'est d'une voix très calme que l'homme s'adresse à eux. « Vous êtes les proches de Diana Sadler ? Bien. Son pronostic vital n'est plus engagé mais nous la gardons en observation afin d'effectuer des examens complémentaires. Il vous est possible de la voir si vous le souhaitez, elle devrait bientôt se réveiller. » C'est évident qu'ils veulent la voir, maintenant qu'ils peuvent recommencer à respirer et n'ont plus à craindre de très mauvaise nouvelle. Le médecin leur indique que Diana se trouve en chambre 321, que le couple s'empresse de rechercher dans ces longs couloirs blancs aux allures de labyrinthe. À leur arrivée dans la chambre une infirmière effectue une prise de sang sur l'actrice encore endormie, dont le réveil ne devrait plus tarder s'ils en croient les dires du médecin, et dont le visage parait en tout cas très apaisé. Mais apaisé Eddie lui ne l'est pas, malgré l'angoisse partiellement envolée il reste marqué par sa découverte et par ce geste qui risque de le hanter pendant très longtemps malgré le fait que les choses semblent parties pour "bien" se terminer. « Tu imagines si je n'étais pas arrivé assez vite, si je n'étais pas entré dans la chambre ou si.. je n'avais pas vu les médicaments à côté d'elle ? » Il est obligé d'y penser, de songer à ce qu'il se serait passé si Diana était restée seule dans cette maison sans personne pour contrer son funeste projet. Car c'est bien ce dont il s'agit, il a beau rejeter l'idée de toutes ses forces ça n'en reste pas moins l'intention de l'actrice. « Elle serait.. » morte, probablement, et cette pensée le retourne alors que ce dernier mot reste bloqué tout au fond de sa gorge. Eddie se rappelle qu'il n'a pas quitté le domicile de la rousse les mains vides tout à l'heure, il aligne donc quelques pas en direction d'une chaise trônant dans un coin de la chambre où le couple a déposé ses affaires, et notamment sa veste dont il fouille l'une des poches pour en sortir un bien appartenant à l'actrice. « Je.. j'ai pris son téléphone en partant. Elle a prononcé un nom juste avant de s'endormir et je me demandais si je ne pourrais pas contacter cette personne. » Le nom d'Heather lui trotte dans la tête, il a le sentiment que cette personne compte beaucoup pour Diana alors il se dit que son devoir est sûrement de la prévenir. Mais avant de pouvoir partir en quête de son nom dans le répertoire de la rousse le danseur va devoir éradiquer l'obstacle pour le moins prévisible se dressant devant lui. « Merde. Il faudrait son mot de passe, je vais avoir besoin de toi Halston. » Si quelqu'un peut percer le mystère du code de Diana c'est l'américaine, elle la connait mieux que personne ici et doit être en mesure de dire ce qui revêt une importance particulière pour elle. Une date significative, par exemple.







glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diana Sadler
Diana Sadler
le goût du scandale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08)
SURNOM : Ana pour certains mais je n'aime pas les surnoms. Même si j'en ai eu quelques-uns peu flatteurs
STATUT : Prise à son propre jeu, les sentiments ont fini par l'atteindre. Sous le charme de son exquise addiction, Heather Harris.
MÉTIER : Actrice, petite étoile montante du cinéma à l'image ternie à cause des scandales.
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City seule depuis que Halston à mit les voiles
(TW) Killing me softly - #3Eddie Zqfk
POSTS : 340 POINTS : 375

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle est originaire de Sidney - le rouge est sa couleur fétiche, elle en porte toujours - C'est une féministe impliquée - Amatrice de polar - Elle a un très mauvais feeling avec les hommes, elle éprouve une profonde haine envers eux. -
RPs EN COURS : (TW) Killing me softly - #3Eddie Tumblr_oqryecWFEN1uawyqio1_500

#2 Lara - - #3 Eddie

(TW) Killing me softly - #3Eddie Mad-Felicity
[url=]# Halsana[/url] - My best friend, my soul mate, you are the family I chose to have.

(TW) Killing me softly - #3Eddie D8mu
#10 Heathiana

Heather/Birdie -
RPs EN ATTENTE : Ian -
RPs TERMINÉS : #Eddie - #2Eddie

#Halsana - #2Halsana

#1Heathiana-#2Heathiana-#3Heathiana-#4Heathiana - #5Heathiana - #6Heathiana -#7Heathiana - #8Heathiana - #9Heathiana

Birdie


#Lara
Paradise City


James


UA -
#Heathiana (UA1)
#Heathiana (UA2)


RP ABANDONNÉ -

- Michaela
AVATAR : Madelaine Petsch
CRÉDITS : Alcuna Licenza (avatar)
DC : Non, uniquement Diana
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41986-diana-les-choses-que-lon-possede-finissent-par-nous-posseder https://www.30yearsstillyoung.com/t42027-diana-i-ll-be-there-for-you https://www.30yearsstillyoung.com/t42654-diana-sadler#2142299 https://www.30yearsstillyoung.com/t42358-diana-sadler

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie EmptyDim 8 Mai 2022 - 21:42



(TW : Tentative de suicide)
♛ killing me softly

▼▲▼

Mes dernières paroles et puis je sombre dans ce profond sommeil sans rêve. Je m'enfonce volontairement dans les ténèbres alors que toutes sensations abandonne mon corps étendu sur ce lit. Les voix sont lointaines, de simples échos, de simple murmure étouffé, je n'arrive pas à distinguer les mots, à mes oreilles ce ne sont que de simples bruits. Mon corps aussi semble totalement vide, simple enveloppe lourde et inerte. Je ne sens pas les mains d'Eddie qui me secouent, qui me touche, je ne sens pas son regard inquiet posé sur moi, ni l'angoisse qui l'habite en me voyant dans un si piteux état ! Qui pourrait le croire ? Eddie Yang me sauvant la vie ! C'est à se demander si ce n'est pas un rêve. Je ne sens pas non plus la présence d'Halston à mes côtés. Tout ce remue-ménage autour de moi, causé par la peur et mon geste irréfléchis et stupide. Le mélange d'alcool et de médicament ça ne fait jamais bon ménage et j'en subi les conséquences alors que tout le monde pense au suicide. Serai-je assez folle pour causer ma mort ? Si c'était le cas, j'aurais certainement choisi une façon plus théâtrale. Hélas, actuellement je ne suis pas en état de discuter ou justifier mon acte. Certes stupide et totalement désespéré mais très regrettable. Au cours des dernières heures, le temps n'a plus la moindre emprise sur moi. Le sommeil est bien trop profond pour que je réalise. Je ne remarque pas mon trajet en ambulance, ni les soins qui me sont prodigués. Le voile semble bien trop épais pour que je puisse décerner quoi que ce soit. Mon corps n'est qu'une simple marionnette aux mains de tous ces médecins même si peu à peu, les sensations me reviennent. Je perçois à nouveau le bruit environnant, même si c'est encore léger, mon esprit semble revenir de ce long voyage.

C'est bien plus tard que mon esprit décide de retrouver pleinement mon corps, lorsque je suis dans ce lit plutôt confortable. Un léger soupir s'échappe d'entre mes lèvres alors que je lutte pour ouvrir les yeux. Les voix de Halston et Eddie sont beaucoup plus nettes et leur présence me rassure instantanément. Je déglutis difficilement alors que mes paupière s'ouvrent enfin, difficilement. J'ai l'impression qu'elles pèsent des tonnes tandis que mon regard se pose sur le plafond blanc de la chambre. Cette ambiance froide et morbide d'une chambre d'hôpital. Je me réveille avec un souvenir très vagues des dernières heures, encore troublée par l'effet des somnifères et de la tequila. Qu'est-ce qui vient de se passer ? Qu'est-ce que je fais là ? Et pourquoi je me sens aussi mal ? Très vite je remarque l'agitation autour de moi, Halston approcher dès qu'elle me voit reprendre conscience. - Halston ? Je la dévisage alors que j'essaie de me redresser sur mon lit. Mon regard croise celui d'Eddie également. - Quel charmant comité d'accueil. J'ai presque retrouvé mon sarcasme, donc ça veut dire que tout va bien non ? Ou alors je suis encore sous l'emprise de l'alcool ce qui m'étonnerais un peu. Si je suis dans cette chambre, ça veut forcément dire que les choses ont mal tourné. Doucement, les souvenirs reviennent, notamment ceux ou j'avale sans hésitation des somnifères. Le regard que me lance ma meilleure amie n'augure rien de bon pour moi. Ce mélange d'inquiétude et de colère. - Qu'est-ce qui s'est passé ? Comment est ce que je suis arrivé là ? Je préfère jouer la carte de l'innocence, parce que même si j'ai quelques brides de souvenirs, j'ignore comment les choses ont tourné.- Arrêtez de me regarder comme ça ! Je sais que j'ai surement une mine affreuse.

CODAGE PAR AMATIS




She's got Bette Davis eyes
She'll tease you, she'll unease you. Just to please you, she'll expose you when she snows you, she knows you.



©️️BESIDETHECROCODILE


(TW) Killing me softly - #3Eddie PKUDC3z
(TW) Killing me softly - #3Eddie J8FbU6E
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(TW) Killing me softly - #3Eddie Empty
Message(#) Sujet: Re: (TW) Killing me softly - #3Eddie (TW) Killing me softly - #3Eddie Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(TW) Killing me softly - #3Eddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-